1
DOSSIER DE CANDIDATURE
APPEL A PROJET RÉGIONAL
« ENTRE-DEUX-MERS : une destination accessible en vue »
2
SOMMAIRE
3
SOMMAIRE
GLOSSAIRE.........................................................................................................
4
G- HÉBERGEMENTS TOURISTIQUES ..............................................................................................
5
ACTION 2 : Créer un comité de pilotage ....................................................................................
6
CALENDRIER.................................................................................................................
7
GLOSSAIRE
8
ERP : Etablissement Recevant du Public
PAVE : Plan d’Aménagement de la Voirie et des Espaces publics
SDA : Schéma Direct...
9
DIAGNOSTIC
10
Etat des lieux – Démarche de mise en accessibilité
11
HISTORIQUE
Le territoire de l’Entre-deux-Mers est composé de 9 Communautés de Communes réparties en 3 Pays loi Voynet. ...
12
Diagnostics de mise en accessibilité des
établissements recevant du public (ERP).
Sur les 9 Communautés de communes du
...
13
OPÉRATIONS ENGAGÉES
Projet de coopération inter territoriale « Territoires et tourisme adapté » : une 1ère
approche de ...
14
Les 4 objectifs déterminés (deux à court termes – deux à moyen/long termes)
4 actions définies pour répondre aux deux p...
15
4 actions à moyen termes
Il est à noter que ces actions à moyen termes ont été pointées dans le but d’être réalisées so...
16
Sensibilisation et accompagnement des acteurs économiques à la mise en accessibilité de leurs ERP
De nombreux outils de...
17
3- Organisation d'un comité de pilotage avec les élus et éventuels partenaires financiers (septembre) pour le comité de...
18
PÉRIMETRE DE PROJET
Un périmètre pour deux projets cohérents et imbriqués l’un dans l’autre.
Le territoire de l’Entre-d...
19
Pour construire leur plan d’actions de territoire pour ces cinq années, l’ensemble des acteurs cités plus haut ainsi qu...
20
POIDS ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU TOURISME SUR LE TERRITOIRE
1- Tissu économique
Le présent état des lieux porte sur :
le...
21
Comparatif avec l’emploi en Sud Gironde
(toutes filières économiques)
Source : SCOT Sud Gironde
22
Sud Gironde : orientations technico agricole des communes
Sud Gironde : évolution des effectifs salariés privés
23
Sud Gironde : les espaces économiques et accueils de zones d’activités
24
Cœur Entre-deux-Mers Les entreprises du territoire :
 97% des établissements ont moins de 10 salariés et sont majorita...
25
0% 20% 40% 60% 80% 100%
Secteur de Saint Loubès
Coteaux Bordelais
Portes de l'Entre 2 Mers
Créonnais
Vallon de l'Artoli...
26
2- Dépense touristique (au 26 octobre 2013) sur le Pays d’Accueil Touristique
 12 944 lits touristiques,
 1 019 014 n...
27
3 – Synthèse du poids social et économique du tourisme sur le territoire
 1017 emplois touristiques.
 Augmentation cr...
28
Eléments de synthèse à retenir
Une prise en compte territoriale de l’accessibilité récente mais
engagée
Le projet « Ter...
29
Etat des lieux – Offre touristique globale et accessible
30
FILIERES MAJEURES DU TERRITOIRE
TOURISME DE DÉCOUVERTE CULTURELLE ET PATRIMONIALE
Entre Dordogne et Garonne, l’Entre-de...
31
PATRIMOINE
CULTUREL
Un patrimoine culturel axé sur les métiers
d’arts
Musée Archéologique de Lignan de Bordeaux
Musée d...
32
FILIERES DIFFERENCIANTES
OENOTOURISME
La région géographique appelée « Entre-deux-Mers » est le plus vaste territoire d...
33
PRODUITS OENOTOURISTIQUE
En 2012, l’OTEM a engagé une réflexion sur l’ensemble de sa production, il apparaissait nécess...
34
En 2011 et 2012, par délégation des membres du Groupement de commande et sur les bases de l’étude achevée, l’Office de ...
35
GOUVERNANCE PARTAGÉE DE LA FILIERE
La diversité de l’offre a conduit l’Office de
Tourisme de l’Entre-deux-Mers à mettre...
36
CYCLOTOURISME
UN RÉSEAU ET DES INFRASTRUCTURES
 Piste cyclable voie verte Roger Lapébie (Sauveterre de
Guyenne_Bordeau...
37
PANORAMA DE L’OFFRE CYCLOTOURISTIQUE
 Une charte créée en Entre-deux-Mers
 Des offres labellisés Vélo
38
PROJETS D’AMÉNAGEMENT
A travers sa présence sur le tracé de la voie des deux Mers (Atlantique
depuis la Pointe de Grave...
39
Pour relever cet enjeu, les Communautés de Communes (CDC) du territoire se sont engagées dans des études ou des travaux...
40
FILIERES DE NICHES
FILIERE ÉQUESTRE FILIERE FLUVIALE
Il s’agit de proposer des alternatives différentes pour découvrir ...
41
LES FILIERES DU TERRITOIRE ET L’ACCESSIBILITÉ
Sauveterre de Guyenne : ville Bastide qui souhaite
accueillir un large pu...
42
EQUIPEMENTS TOURISTIQUES STRUCTURANTS
OFFRE MARCHANDE ET NON MARCHANDE (janvier 2014)
43
Vue d’ensemble des flux et services dédiés à l’offre touristique :
Prix moyen par type d’activités
(*) Données fournies...
44
EQUIPEMENTS TOURISTIQUES STRUCTURANTS ET L’ACCESSIBILITÉ
Lieux de dégustations
12 sont labellisés
Tourisme et Handicap
...
45
Office de Tourisme
L’Office de tourisme du Créonnais, catégorie 2 étoiles, est pour l’instant le seul du territoire à ê...
46
HÉBERGEMENTS TOURISTIQUES
LITS TOURISTIQUES ET LITS MARCHANDS (janvier 2014)
Sources :
L’estimation du nombre de lits t...
47
Prix moyen par type d’hébergement :
(*) Données fournies aux OTSI et saisies sur Sirtaqui
II- E.2.a. Diagnostic héberge...
48
HÉBERGEMENTS TOURISTIQUES ET L’ACCESSIBILITÉ
HÉBERGEMENTS COLLECTIFS
HÉBERGEMENTS LABELLISÉS TOURISME ET HANDICAP
HÉBER...
49
ÉQUIPEMENTS CULTURELS :
AMÉNAGEMENTS ET ÉQUIPEMENTS ACCESSIBLES
1 THÉATRE 2 SALLES
DE SPECTACLE
1 SALLE
DE CONCERT
4 MÉ...
50
POSITIONNEMENT DU TERRITOIRE
Une volonté d’accueillir « TOUT PUBLIC » confondu.
S’investir dans ce projet de mise en ac...
51
ÉVOLUTION DANS LE TEMPS
Réflexion projet
« Territoires et tourisme adapté »
sur le Cœur Entre-deux-Mers
Réalisation pro...
52
Eléments de synthèse à retenir
Une large offre touristique identifiée, par filière.
Une offre touristique labellisée « ...
53
Etat des lieux de la demande
54
TYPOLOGIE ET SEGMENTATION CLIENTELE
PROFILS CLIENTS
Part des touristes et excursionnistes en Entre-deux-Mers (%) :
 Ex...
55
ATTENTES CLIENTS
COMPORTEMENTS ET DEMANDE
La crise actuelle, accélère de nouveaux comportements
d’achat et de consommat...
56
DEMANDES DANS LES OTSI DU TERRITOIRE
50% des demandes se décompose en deux thèmes : la principale demande des excursion...
57
Si l’on détaille par typologie de la clientèle nous constatons que pour la principale clientèle est en couple pour 43% ...
58
FRÉQUENTATION
FRÉQUENTATION DANS LES HÉBERGEMENTS DU TERRITOIRE
TAUX D’OCCUPATION MOYEN
(source– ADT 33)
 Hôtels : 52%...
59
FRÉQUENTATION DES SITES DE VISITES
Légende :
Maison verte = lieu de visite ayant
reçu + de 5000 visiteurs en 2013
Maiso...
60
FRÉQUENTATION DES MARCHÉS
Le nombre de marchés est très important sur notre territoire, presque une quarantaine, et ils...
61
Zoom clientèles aquitaines par
thématique :
CLIENTELE OENOTOURISTIQUE
Une étude clientèle en 2010 nous donne non
seulem...
62
CLIENTELE CYCLOTOURISTIQUE
Globalement, les cyclotouristes sont
satisfaits des conditions de pratique et
mettent en ava...
63
CIBLES DE CLIENTELE ET MARCHÉS PRIORITAIRES/SECONDAIRES
CIBLES DE
CLIENTELES
MARCHÉS
PRIORITAIRES
ET
SECONDAIRES
Confor...
64
Zoom clientèles concernées par l’accessibilité :
Le tourisme adapté concerne plus de clientèles qu’on ne l’imagine :
De...
65
Zoom clientèle concernées par l’accessibilité en Aquitaine
Suite à une enquête menée par Atout France sur le profil des...
66
Une clientèle en situation de handicap à fort potentiel économique pour notre territoire :
 Comportements et niveaux d...
67
NIVEAU DE SATISFACTION
Les qualités d'accueil et d'hébergement constituent les deux
facteurs de satisfaction les plus i...
68
Bulles des attentes clientèles :
Les types de clientèles présentés plus haut se rejoignent sur certaines attentes commu...
69
Eléments de synthèse à retenir
Une clientèle de proximité à capter et à satisfaire.
Des cibles de clientèles TOUTES en ...
70
ORGANISATION TOURISTIQUE
71
ORGANISATION ET COMPÉTENCES
COMPÉTENCES TOURISME
72
Répartition de la compétence tourisme par Communautés de Communes et évolution attendue
1) Réolais en Sud Gironde
2) Sa...
73
Dans le cadre de la Convention d'Organisation Touristique et Territoriale (COTT) Entre-deux-Mers 2009-2013, notre Pays ...
74
Office de Tourisme de
l’Entre-deux-Mers
5 bureaux d’information touristique :
Monségur, Sauveterre de Guyenne, La
Réole...
75
Les techniciens Les missions
OTEM :
Amandine Montais
Marie Noëlle Guolo
Aurore Dalla Santa
Rémi Planton
 Coordination ...
76
Les techniciens - Conseillers en séjours en 2013
Les missions et tâches
OTEM :
Florence Kebaili
 Jean Philippe Martine...
77
Cadillacais et Langoirannais :
Jessica SIERRA RAMBLA
soit 1 Equivalent Temps Plein
 Accueil et information des visiteu...
78
Sur le label Tourisme et Handicap
Deux actions sont menées sur le label Tourisme et Handicap sur le territoire :
1- Lor...
79
 Soirée de sensibilisation au tourisme adapté en Créonnais
L’Office de Tourisme a entrepris une démarche commune et pa...
80
 Un pré-inventaire de l’offre « dite accessible »
En début d’année 2014, l’OTEM et les Offices de Tourisme locaux ont ...
81
ACTEURS ENGAGÉS DANS LA DÉMARCHE
ACTEURS DU TERRITOIRE ENGAGÉS
Trois types d’acteurs du territoire sont engagés dans la...
82
ACTEURS ASSOCIÉS A LA DÉMARCHE
D’autres acteurs sont associés à la démarche. De manière récurrente l’ADT 33 et sa référ...
83
Eléments de synthèse à retenir
Une organisation et une coopération touristique « bien rodée » :
 4 Offices de Tourisme...
84
DU DIAGNOSTIC A LA STRATÉGIE
LES + : Certains acteurs sensibilisés au sujet.
Les Offices de Tourisme acteurs moteurs su...
85
STRATÉGIE
86
STRATÉGIE GLOBALE
Suite à l’état des lieux et au diagnostic, trois axes stratégiques principaux se dégagent. Ces trois ...
87
AXE 1
Animation et professionnalisation pour accroitre les compétences d’accompagnement
en ingénierie de projet
Aux vue...
88
OBJECTIF 1 : Animer le projet sur 3 ans
Comme évoqué plus haut, la construction de ce projet ne peut s’envisager qu’ave...
89
AXE 2
Construction et développement d'une offre touristique innovante et accessible à tous
Avoir une offre de découvert...
90
AXE 2  Construction et
développement d'une offre
touristique innovante et
accessible à tous
OBJECTIF 1
Rendre l’offre
...
91
OBJECTIF 1 : Rendre l’offre patrimoniale accessible
Le territoire de l’Entre-deux-Mers est riche de patrimoine qu’il so...
92
AXE 3
Mise en place d'une stratégie d’ACCUEIL intégrée pour une destination accessible à tous
Le thème de l’accessibili...
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Ap taat   candidature entre-deux-mers - décembre 2014
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ap taat candidature entre-deux-mers - décembre 2014

686 vues

Publié le

Appel à projets territoires touristiques accessibles - Candidature Entre-Deux-Mers - Décembre 2014

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
686
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ap taat candidature entre-deux-mers - décembre 2014

  1. 1. 1 DOSSIER DE CANDIDATURE APPEL A PROJET RÉGIONAL « ENTRE-DEUX-MERS : une destination accessible en vue »
  2. 2. 2 SOMMAIRE
  3. 3. 3 SOMMAIRE GLOSSAIRE.........................................................................................................................................................................................................................................7 DIAGNOSTIC......................................................................................................................................................................................................................................9 I- Etat des lieux – Démarche de mise en accessibilité............................................................................................................................................ 10 A- HISTORIQUE ........................................................................................................................................................................................................................11 B- OPÉRATIONS ENGAGÉES.....................................................................................................................................................................................................13 C- PÉRIMETRE DE PROJET........................................................................................................................................................................................................18 D- POIDS ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU TOURISME SUR LE TERRITOIRE................................................................................................................................20 Eléments de synthèse à retenir............................................................................................................................................................................... 28 II- Etat des lieux – Offre touristique globale et accessible ..................................................................................................................................... 29 A- FILIERES MAJEURES DU TERRITOIRE...................................................................................................................................................................................30 B- FILIERES DIFFERENCIANTES.................................................................................................................................................................................................32 C- FILIERES DE NICHES.............................................................................................................................................................................................................40 D- LES FILIERES DU TERRITOIRE ET L’ACCESSIBILITÉ................................................................................................................................................................41 E- EQUIPEMENTS TOURISTIQUES STRUCTURANTS.................................................................................................................................................................42 F- EQUIPEMENTS TOURISTIQUES STRUCTURANTS ET L’ACCESSIBILITÉ..................................................................................................................................44
  4. 4. 4 G- HÉBERGEMENTS TOURISTIQUES ........................................................................................................................................................................................46 H- HÉBERGEMENTS TOURISTIQUES ET L’ACCESSIBILITÉ .........................................................................................................................................................48 I- AMÉNAGEMENTS ET ÉQUIPEMENTS ACCESSIBLES..............................................................................................................................................................49 J- POSITIONNEMENT DU TERRITOIRE......................................................................................................................................................................................50 Eléments de synthèse à retenir............................................................................................................................................................................... 52 III- Etat des lieux de la demande ............................................................................................................................................................................ 53 A- TYPOLOGIE ET SEGMENTATION CLIENTELE........................................................................................................................................................................54 B- CIBLES DE CLIENTELE ET MARCHÉS PRIORITAIRES/SECONDAIRES .....................................................................................................................................63 Eléments de synthèse à retenir............................................................................................................................................................................... 69 IV- ORGANISATION TOURISTIQUE.......................................................................................................................................................................... 70 A- ORGANISATION ET COMPÉTENCES.....................................................................................................................................................................................71 B- DÉMARCHES DE QUALIFICATION ET PROFESSIONNALISATION..........................................................................................................................................78 C- ACTEURS ENGAGÉS DANS LA DÉMARCHE...........................................................................................................................................................................81 Eléments de synthèse à retenir............................................................................................................................................................................... 83 DU DIAGNOSTIC A LA STRATÉGIE...................................................................................................................................................................................................84 STRATÉGIE.......................................................................................................................................................................................................................................85 A- STRATÉGIE GLOBALE...........................................................................................................................................................................................................86 B- POSITIONNEMENT RECHERCHÉ ET STRATÉGIE D’ACCUEIL DE LA CLIENTELE EN SITUATION DE HANDICAP .....................................................................96 C- GOUVERNANCE DU PROJET ................................................................................................................................................................................................98 D- UN PROJET INNOVANT A DEUX NIVEAUX...........................................................................................................................................................................99 PLAN D’ACTIONS...........................................................................................................................................................................................................................103 ACTION 1 : Déléguer l’animation du projet.......................................................................................................................................................... 105
  5. 5. 5 ACTION 2 : Créer un comité de pilotage .............................................................................................................................................................. 106 ACTION 3 : Créer un comité technique ............................................................................................................................................................... 107 ACTION 4 : Former les agents d'accueil des OTSI à l'accueil de tout public ........................................................................................................ 109 ACTION 5 : Former le personnel des OTSI à la sensibilisation auprès de leurs prestataires ............................................................................... 110 ACTION 6 : Sensibiliser les élus et techniciens des collectivités .......................................................................................................................... 112 ACTION 7 : Sensibiliser les prestataires touristiques ........................................................................................................................................... 113 ACTION 8 : Mettre en place un accompagnement collectif des prestataires touristiques ................................................................................. 114 ACTION 9 : Aménager des circuits de découverte des cœurs de villes les plus remarquables et/ou créer des outils de lecture du patrimoine s’appuyant sur la découverte sensorielle............................................................................................................................................................. 116 ACTION 10 : Aménager les structures de découverte de la filière oenotouristique et/ou concevoir des outils de visite et de dégustation s’appuyant sur l’expérience et les sens................................................................................................................................................................ 118 ACTION 11 : S’équiper de matériel de randonnées (cyclo- pédestres – équestres) adapté ............................................................................... 120 ACTION « transversale » 12 : Lancer une étude technique pour la faisabilité des projets de mise en accessibilité de l’offre touristique ....... 121 ACTION 13 : Mettre en place un accueil des OTSI accessible à tous « dans les murs » ...................................................................................... 123 ACTION 14 : Mettre en place une démarche d’accueil accessible à tous « hors les murs » ............................................................................... 124 ACTION 15 : Intégrer la prise en compte de l’accessibilité dans les supports de communication...................................................................... 126 ACTION 16 : Créer des partenariats avec des destinations touristiques accessibles .......................................................................................... 127 ACTION 17 : Mettre en place une feuille de route commercialisation clientèles en recherche de confort d’usage.......................................... 129 ACTION 18 : Concevoir des produits touristiques adaptés.................................................................................................................................. 130 ACTION 19 : Mettre en place une fidélisation des clientèles en situation de handicap via des distributeurs spécialisés.................................. 131 BUDGET PRÉVISIONNEL................................................................................................................................................................................................................132
  6. 6. 6 CALENDRIER..................................................................................................................................................................................................................................134 CALENDRIER ACTIONS - AXE 1.............................................................................................................................................................................. 135 CALENDRIER ACTIONS - AXE 2.............................................................................................................................................................................. 136 CALENDRIER ACTIONS - AXE 3 ............................................................................................................................................................................. 137 ANNEXES .......................................................................................................................................................................................................................................138
  7. 7. 7 GLOSSAIRE
  8. 8. 8 ERP : Etablissement Recevant du Public PAVE : Plan d’Aménagement de la Voirie et des Espaces publics SDA : Schéma Directeur d’Accessibilité des transports CIAPH : Commission Intercommunale à l’Accessibilité des Personnes Handicapées CAUE : Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement CCI : Chambre de Commerce et d’Industrie CMARA : Chambre des Métiers et de l’Artisanat Région Aquitaine OTEM : Office de Tourisme de l’Entre-deux-Mers OTSI : Office de Tourisme et Syndicat d’Initiative RIT : Règlement d’Intervention au Tourisme LEADER : Liaison Entre Actions du Développement de l’Economie Rural GAL : Groupe d’Actions Local ADT33 : Agence de Développement Touristique de la Gironde SADI : Schéma d’Accueil et de Diffusion de l’Information CDC : Communauté de Communes PMR : Personnes à Mobilité Réduite
  9. 9. 9 DIAGNOSTIC
  10. 10. 10 Etat des lieux – Démarche de mise en accessibilité
  11. 11. 11 HISTORIQUE Le territoire de l’Entre-deux-Mers est composé de 9 Communautés de Communes réparties en 3 Pays loi Voynet. La loi du 11 février 2015 pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes en situation de handicap » concerne le public et le privé. Nos collectivités, concernées, ont du s’emparer de la question. 7 Communautés de Communes sur les 9 ont engagé des démarches de mise en accessibilité sur leur territoire : 3 PAVE – 2 Diagnostics d’ERP – 7 CIAPH. Voici un état des lieux cartographié des actions et réflexions engagées par les collectivités du territoire au regard de la loi : Plan de mise en Accessibilité de la Voirie et des Espaces publics (PAVE) Sur 9 Communautés de communes, 2 ont lancé une réflexion sur la mise en place d’un PAVE. Il s’agit des Communautés de communes du Créonnais et du Vallon de l’Artolie (zones signalées en orange clair). La commune de Sauveterre de Guyenne a également lancé un PAVE et d’autres communes de la CDC du Sauveterrois sont en cours de réflexion sur le lancement d’un groupement de commande de PAVE. En ce qui concerne les 7 autres, aucune n’a encore engagée de réflexion sur leur PAVE.
  12. 12. 12 Diagnostics de mise en accessibilité des établissements recevant du public (ERP). Sur les 9 Communautés de communes du territoire, 3 diagnostics d’établissements recevant du public (ERP) ont été réalisés :  1 en Créonnais  2 sur le Canton de Targon Des diagnostics d’ERP ont également été lancés à l’échelle de la commune de Sauveterre de Guyenne Commissions intercommunales pour l’accessibilité des personnes handicapées (CIAPH) Sur les 9 Communautés de communes du territoire, 3 CIAPH ont été créées (Vallon de l’Artolie – Portes de l’Entre-deux-Mers et Sauveterrois) et 4 sont en réflexion (Coteaux Bordelais – Créonnais – Coteaux Macariens – Canton de Targon). Schémas directeurs d’accessibilité des transports (SDA) Aucun EPCI du territoire n’a à ce jour établi de schéma directeur d’accessibilité des transports. Sources cartes et données : Atlas de l’accessibilité 2012 – Ministère du développement durable
  13. 13. 13 OPÉRATIONS ENGAGÉES Projet de coopération inter territoriale « Territoires et tourisme adapté » : une 1ère approche de mise en accessibilité à une première échelle territoriale (Cœur Entre-deux-Mers). Origine du projet Une démarche de mise en accessibilité a été lancée à l’échelle du Pays Cœur Entre-deux-Mers. Le syndicat mixte du Pays Cœur Entre-de-Mers porte un programme européen LEADER depuis maintenant 6 ans. Dans le cadre du programme, un projet de coopération inter territoriale sur une thématique libre de choix a pu être mis en place. Ce type de projet ayant pour but de faire collaborer plusieurs territoires sur une thématique commune et à mettre en place des outils de travail communs. Dans un souci de développement durable, la mise en accessibilité des territoires est ressortie comme un élément clé que certains élus ont souhaité approfondir. De plus, le tourisme étant une pierre angulaire du développement du territoire, ce dernier a donc été choisi comme entrée pour lancer un projet de mise en accessibilité. Après des échanges avec 6 autres territoires français porteurs d’un programme LEADER en juin 2013, deux territoires ont décidé de collaborer avec le groupe d’action local (GAL) du Pays Cœur Entre-deux-Mers : la Châtaigneraie Limousine (Limousin) et Loire Forez (Rhône Alpes). Le projet de coopération inter territoriale « Territoires et tourisme adapté » est sorti de terre courant été 2013. Réalisation du projet Faire du territoire Cœur Entre-deux-Mers une destination accessible à tous est ce qui a motivé le Syndicat Mixte à coopérer sur ce projet avec deux autres territoires français (Loire Forez et Châtaigneraie Limousine). La construction de ce projet s’est faite en trois temps. Un premier temps sur la structuration du projet comprenant : l’identification d’enjeux et d’objectifs. Un second temps consacré à l’émergence d’un plan d’actions. Enfin un troisième temps plus opérationnel puisque dédié à la réalisation des actions avec une méthodologie commune et partagée entre les trois territoires partenaires du projet.
  14. 14. 14 Les 4 objectifs déterminés (deux à court termes – deux à moyen/long termes) 4 actions définies pour répondre aux deux premiers objectifs
  15. 15. 15 4 actions à moyen termes Il est à noter que ces actions à moyen termes ont été pointées dans le but d’être réalisées soit dans un second projet de coopération (type « phase 2 ») soit dans le cadre d’actions indépendantes poursuivies par le territoire hors contexte européen. Acteurs impliqués dans le projet  Le Pays Cœur Entre-deux-Mers  L’Office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (OTEM)  Les Offices de Tourisme du Canton de Targon, du Créonnais et du Cadillacais-Langoirannais  Certains prestataires volontaires Voir Annexe 1 page 126, livret de sensibilisation des élus au tourisme adapté, dans le cadre de l’ACTION 1 du projet de coopération.
  16. 16. 16 Sensibilisation et accompagnement des acteurs économiques à la mise en accessibilité de leurs ERP De nombreux outils de sensibilisation et d’accompagnement des acteurs économiques des territoires, existent. Aux vues de ce constat, le territoire a souhaité concerter et réunir différents consulaires du secteur pour traiter la question de l’accessibilité et ainsi apporter des réponses et un accompagnement personnalisé à ses acteurs économiques. Au printemps 2013, les trois Pays du territoire de l’Entre-deux-Mers, Pays Cœur Entre-deux-Mers, Pays Haut Entre-deux-Mers et Pays Rives de Garonne, se sont donc associés pour travailler sur la problématique de l’accessibilité pour les commerçants et artisans. Objectifs : « Mutualiser une démarche de sensibilisation et d’accompagnement des acteurs économiques face à la mise en œuvre de la loi de 2005, tous secteurs confondus à l’échelle des 3 Pays » Plusieurs rencontres ont eu lieu sur le territoire notamment avec les partenaires suivants :  CCI de Bordeaux  CAUE Gironde  Chambre de l’Agriculture de la Gironde  Office de tourisme de l’Entre-deux-Mers  ADT 33  Chambre de Métiers et de l’Artisanat Région Aquitaine Planning prévisionnel mis en place : 1- Etude d'opportunité / récolte d'éléments de diagnostic / mutualisation des enquêtes existantes (juin-juillet 2013)
  17. 17. 17 3- Organisation d'un comité de pilotage avec les élus et éventuels partenaires financiers (septembre) pour le comité de pilotage (intégration des associations d'artisans commerçants et club d'entreprises intéressés) 4- Expérimentation sur les Pays Haut Entre-deux-Mers et Cœur Entre-deux-Mers (entre 2 tranches OCM) d’une enveloppe financière dédiée à l’investissement de mise en accessibilité par les entreprises (octobre) 2- Organisation de réunions techniques pour identifier le réseau d'acteurs et construire l'action de manière cohérente (juillet 2013)  Repérage du territoire (carte des contours)  Mise en commun des données chiffrées apportées par chaque partenaire (nombre d’entreprises, type...)  Identification des outils adaptés communs de sensibilisation (guide et réunions de sensibilisation : format et fréquence)  Création d’un kit/doc de sensibilisation des élus  Réflexion sur la constitution d'un dossier en vue de mobiliser des subventions en fonctionnement (communication) et investissement (soutiens aux entreprises pour leurs travaux d'accessibilité) 5- Pistes d'actions communes : Mutualisation des moyens de communication :  Edition d'un guide ludique d'auto-diagnostic (Cf guide ronde des quartiers) commun aux 3 Pays (fin 2013?) à destination des acteurs économiques (artisanat, commerce, tourisme, agriculture, Industrie) en incluant les contacts utiles pour chaque secteur / zone géographique  Versions web et papier, voir si un guide peut servir à tous les secteurs ou s'il faut faire des fiches spécifiques  Mise en place d'un programme de réunions de sensibilisation (janvier 2014) pour promouvoir le guide et diffuser les contacts (prévoir si besoin des formats clubs d'entreprises, associations de commerçants, industries, tourisme, agriculteurs...) 2 réunions de sensibilisation ont été organisées sur le territoire par la CCI en mars dernier à Latresne et en mai à La Réole.
  18. 18. 18 PÉRIMETRE DE PROJET Un périmètre pour deux projets cohérents et imbriqués l’un dans l’autre. Le territoire de l’Entre-deux-Mers a récemment arrêté sa stratégie de développement touristique pour les 5 ans à venir. Le périmètre d’action qui a été choisi est le suivant :  Les 9 Communautés de communes suivantes :  Coteaux Bordelais  Coteaux de Garonne  Coteaux Macariens  Créonnais  Portes de l’Entre-deux-Mers  Réolais  Sauveterre de Guyenne  Targonnais  Vallon de l’Artolie  Soit 3 Pays :  Cœur Entre-deux-Mers  Haut Entre-deux-Mers  Rives de Garonne
  19. 19. 19 Pour construire leur plan d’actions de territoire pour ces cinq années, l’ensemble des acteurs cités plus haut ainsi que les 4 Offices de Tourisme du territoire : Cadillacais-Langoirannais, Créonnais, Entre-deux-Mers et Canton de Targon, ont axé leur réflexion en partant du client ; ce dernier considère l’Entre-deux-Mers comme un territoire touristique entre Garonne et Dordogne. D’autre part, cette vision a été renforcée par une attente des socioprofessionnels de travailler à l’échelle de ce territoire tant pour la promotion du territoire que pour la coordination et la structuration touristique lors du diagnostic du SADI (Schéma d’Accueil et de Diffusion de l’Information). Par conséquent pour que le territoire de l’Entre-deux-Mers soit identifié et identifiable il convenait d’intégrer à cette structuration de territoire l’ensemble des acteurs présents sur cet espace géographique. Au cœur de cette stratégie touristique globale, l’adaptabilité de l’offre est un objectif transversal aux actions, qui a été souligné. La notion d’accessibilité fait partie intégrante de ce schéma de développement. C’est pourquoi travailler sur le même périmètre pour ces deux projets qui, in fine, n’en font qu’un, semble une évidence. En effet, développer l’offre touristique à une échelle donnée et travailler l’adaptabilité de l’offre à une autre échelle enlèveraient toute cohérence aux projets.
  20. 20. 20 POIDS ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU TOURISME SUR LE TERRITOIRE 1- Tissu économique Le présent état des lieux porte sur : le tissu existant des acteurs économiques du territoire les secteurs d’activités (primaire, secondaire, tertiaire) concernés (Sources : SCOT Sud Gironde, SCOT de l’Aire Métropolitaine Bordelaise, Pays Coeur Entre-deux- Mers)
  21. 21. 21 Comparatif avec l’emploi en Sud Gironde (toutes filières économiques) Source : SCOT Sud Gironde
  22. 22. 22 Sud Gironde : orientations technico agricole des communes Sud Gironde : évolution des effectifs salariés privés
  23. 23. 23 Sud Gironde : les espaces économiques et accueils de zones d’activités
  24. 24. 24 Cœur Entre-deux-Mers Les entreprises du territoire :  97% des établissements ont moins de 10 salariés et sont majoritairement dans les services (41%) puis l’industrie (22%) alors que le commerce est en recul notamment dans les centres bourgs qui ont été souvent délaissés au profit des centres commerciaux en périphérie.  Le secteur de la construction est relativement mieux réparti sur l’ensemble du territoire du Pays. Il s’agit d’un secteur important pourvoyeur d’emplois (19% des emplois du Pays)  La Communauté de Communes du Créonnais comprend 13% des entreprises du Pays. Ce nombre est relativement important comparativement à son poids de population dans le Pays. Ce territoire se situe sur des liaisons départementales structurantes et confirme son développement socio- économique.  La Communauté de Communes du Canton de Targon regroupe 7% des entreprises du Pays dont aucune entreprise de plus de 50 salariés.  Le tissu économique des entreprises du Pays est constitué majoritairement par des petites entreprises de type familial qui sont exposées à des fragilités structurelles (capacités d’autofinancements faibles, difficultés à l’embauche, risques de transmissions et successions aléatoires, …)  Taux relativement faible de création ou de reprise d’entreprise, en particulier dans le sud du Pays (Canton de Targon et Vallon de l’Artolie) : moins de 30% des entreprises ont un an ou moins (moyenne du Pays). Ces chiffres traduisent un poids important pour les CdC du Nord du territoire (Secteur de Saint Loubès, Coteaux Bordelais, Portes de l’Entre deux mers et Créonnais) qui représentent 75.7% des emplois avec 75.5% de la population du Pays.
  25. 25. 25 0% 20% 40% 60% 80% 100% Secteur de Saint Loubès Coteaux Bordelais Portes de l'Entre 2 Mers Créonnais Vallon de l'Artolie Coteaux de Garonne Canton de Targon TOTAL Age des entreprises artisanales (y compris doubles inscrits) au 01/01/2012 , selon les communautés de communes 1 an et moins 2 à 5 ans 6 à 10 ans 11 ans et plus Le Pays du Cœur Entre-deux-Mers peut être divisé en 4 zones socio-économiques distinctes :  Forte progression de l’activité, aire de chalandise plus large  Forte pression sur le foncier = enjeu du maintien d’une activité de proximité  Surreprésentation et établissements plus jeunes que pour le reste du Pays  Pouvoir d’achat  Concurrence aire métropolitaine  Bonne localisation, importance du tissu économique local  Bonne progression Portes de l’Entre-deux- Mers  Des tendances plutôt favorables, mais un marché qui évolue (crise du vin, résidentialisation)  Forte concurrence (grandes surface) mais secteur en forte progression  Mieux protégée de la concurrence  Impact crise du vin  Attachement à la ruralité  Fortes menaces de la crise du vin  Clientèle âgée  Etablissements plus anciens  Opportunité de la construction de nouveaux logements  Evolution favorable (Targon)  Bon développement hormis l’artisanat de production, grâce à la dynamique résidentielle  Développement de l’activité grâce aux nouveaux résidents  Développement de la construction,  Evolutions favorables  Une activité artisanale et commerciale moins dynamique  Bon marché local au Nord (pouvoir d’achat)  Stagnation de l’activité au Sud et menaces de la concurrence extérieure  Baisse dans le Vallon de L’Artolie  Stagnation du nombre d’établissements au Sud. Toute activitéActivité commercialeActivité artisanale  Forte progression de l’activité, aire de chalandise plus large  Forte pression sur le foncier = enjeu du maintien d’une activité de proximité  Surreprésentation et établissements plus jeunes que pour le reste du Pays  Pouvoir d’achat  Concurrence aire métropolitaine  Bonne localisation, importance du tissu économique local  Bonne progression Portes de l’Entre-deux- Mers  Des tendances plutôt favorables, mais un marché qui évolue (crise du vin, résidentialisation)  Forte concurrence (grandes surface) mais secteur en forte progression  Mieux protégée de la concurrence  Impact crise du vin  Attachement à la ruralité  Fortes menaces de la crise du vin  Clientèle âgée  Etablissements plus anciens  Opportunité de la construction de nouveaux logements  Evolution favorable (Targon)  Bon développement hormis l’artisanat de production, grâce à la dynamique résidentielle  Développement de l’activité grâce aux nouveaux résidents  Développement de la construction,  Evolutions favorables  Une activité artisanale et commerciale moins dynamique  Bon marché local au Nord (pouvoir d’achat)  Stagnation de l’activité au Sud et menaces de la concurrence extérieure  Baisse dans le Vallon de L’Artolie  Stagnation du nombre d’établissements au Sud. Toute activitéActivité commercialeActivité artisanale Zone périurbaine d’activité Zone résidentielle ancienne Zone résidentielle nouvelle Zone rurale Pays dans son ensemble
  26. 26. 26 2- Dépense touristique (au 26 octobre 2013) sur le Pays d’Accueil Touristique  12 944 lits touristiques,  1 019 014 nuitées en moyenne par an  8 173 lits marchands pouvant être vendus par les OT,  59 007 243 € de dépenses générées par les touristes,  1 017 emplois générés par le tourisme, Sources L’estimation du nombre de lits touristiques est établie à partir de la déclaration des hébergeurs (en mairies donc base de données régionale Sirtaqui et logiciel taxe de séjour) ou, à défaut, par des ratios appliqués par le Secrétariat d’Etat au Tourisme, soit : • Hôtels : nombre de chambres x 2. • Campings : nombre d’emplacements x 3. • Meublés : nombre d’établissements x 4. • Chambres d’hôtes : nombre de chambres x 2. • Résidences secondaires : nombre de résidences x 5. Taux d’occupation moyen (source CDT – Gironde intérieure) révisé et décliné sur l’Entre-deux-Mers • Hôtels : 52% • Campings : 29,9% • Meublés : 28,76% • Chambres d’hôtes : 32,9% • Résidences secondaires : 5,47% Dépenses moyenne par jour et par touriste : Etude « La clientèle française en Aquitaine » CRTA 2008 – 57 € en moyenne tout type d’hébergement confondu. Emploi touristique (INSEE) : 1 emploi = 58 000€ PIB (*) Résidences secondaires (INSEE 2011) : du nombre trouvé, je déduis le nombre de meublés déclarés de mon territoire ; du chiffre obtenu, 57% sont des résidences secondaires au sens strict (*), 43% sont des meublés de tourisme non déclarés. Dépense touristique générée par les touristes en séjour 0 € 10 000 000 € 20 000 000 € 30 000 000 € 40 000 000 € 50 000 000 € 60 000 000 € 70 000 000 € 2009 2010 2011 2012 2013 Années Dépense Evolution en 5 ans
  27. 27. 27 3 – Synthèse du poids social et économique du tourisme sur le territoire  1017 emplois touristiques.  Augmentation croissante de la dépense touristique depuis 5 ans.  Emergence d’une Destination touristique  Territoire préservé du fait, de la non présence d’axe de circulation à forte densité.  L’Entre-deux-Mers est entouré de deux autoroutes qui peuvent servir de portes d’entrée.  Proximité de Bordeaux avec le train (moins de 38mn) 308 000 personnes qui prennent le bus dont 147 000 scolaires.  Les plans d’urbanisme ne prévoit pas toujours l’implantation d’activités touristiques (camping, aires naturelles…).  Un territoire administratif vaste  Manque d’outils d’observatoire partagés aux Pays, CdC et Pays d’accueil touristique.  Peu d’axes à grande circulation  Des lignes de bus essentiellement sur la partie ouest du territoire  Une seule ligne de train longeant le territoire  Coût de l’aménagement et de la gestion des infrastructures fluviales  Rupture de cheminement des pistes ou voies vertes  Appui du département et de la région au développement économique (agricole et touristique).  Une demande grandissante pour un retour à la nature.  L’augmentation du trafic pour les compagnies aériennes à bas prix.  Une politique fluviale développée par la ville de Bordeaux  Population agricole vieillissante ayant des difficultés de reprise professionnelle  Demande grandissante d’habitations personnelles pouvant mettre en péril le paysage agricole  Difficulté d’attirer des acteurs économiques lorsque les moyens de transports collectifs sont quasi inexistants. FORCES FAIBLESSES OPPORTUNITÉS MENACES INTERNEEXTERNE
  28. 28. 28 Eléments de synthèse à retenir Une prise en compte territoriale de l’accessibilité récente mais engagée Le projet « Territoires et tourisme adapté » : une opération engagée sur le Cœur Entre-deux-Mers qui veut faire tâche d’huile à l’échelle de l’Entre-deux-Mers Périmètre du projet : socle commun et cohérent pour y voir développer 2 projets de territoire en 1 ! L’Entre-deux-Mers :  Destination touristique en pleine expansion, mais au périmètre administratif étendu  1er territoire aquitain retenu et engagé dans un projet de structuration et professionnalisation touristique 2015-2020 1 2 3 4
  29. 29. 29 Etat des lieux – Offre touristique globale et accessible
  30. 30. 30 FILIERES MAJEURES DU TERRITOIRE TOURISME DE DÉCOUVERTE CULTURELLE ET PATRIMONIALE Entre Dordogne et Garonne, l’Entre-deux-Mers est un vaste plateau jalonné de vallons d’où émergent bastides, moulins fortifiés, abbayes et églises romanes. C’est aussi une terre d’hommes célèbres… Depuis plus de 20 ans l’Entre-deux-Mers se positionne sur une offre « image » de son patrimoine. Cette offre est en effet très riche mais le territoire s’est-il doté d’outils de découverte culturelle attendus par les clients d’aujourd’hui et de demain ? PATRIMOINE BATI Découverte Circuit des Bastides Circuit des cités médiévales et villages anciens Circuit des abbayes Circuit des moulins à eau et à vent Circuit des châteaux Particularités de l’Entre-deux-Mers · Pays d’art roman important patrimoine religieux des XIe et XIIe siècles. · Sainte-Croix-du-Mont : réputé pour son vin liquoreux et qui possède une falaise d’huîtres fossiles, témoin d’une présence maritime à l’ère tertiaire. · Un linéaire de Garonne exceptionnel · Verdelais : site d’un pèlerinage marial de grande importance · Castelmoron d’Albret : le plus petit village de France
  31. 31. 31 PATRIMOINE CULTUREL Un patrimoine culturel axé sur les métiers d’arts Musée Archéologique de Lignan de Bordeaux Musée d’arts sacrés Maison de la poterie Musée agricole à la Ferme de Deloges Espace muséal de la villa gallo-romaine de Loupiac Saint-André-du-Bois Terre de villégiature d’hommes célèbres Saint-André-du-Bois : le célèbre peintre Henri de Toulouse-Lautrec séjourna chaque été jusqu'à sa mort en 1901 dans la propriété de sa mère, le château de Malromé. Saint-Maixant : une halte s’impose au domaine de Malagar, lieu de villégiature de l’écrivain François-Mauriac. Un riche patrimoine événementiel Très riches et nombreux, les festivals du territoire de l’Entre-deux-Mers mettent en avant différentes thématiques : musicale, médiévale, gastronomique, oenotouristique… Recensement 2014 = 531 manifestations à l’année qui se décomposent de la façon suivante: · 207 manifestations locales, · 304 manifestations d’intérêt départemental, · 20 manifestations d’intérêt régional.
  32. 32. 32 FILIERES DIFFERENCIANTES OENOTOURISME La région géographique appelée « Entre-deux-Mers » est le plus vaste territoire d'appellations d'origine contrôlées viticoles du département de la Gironde. 85% des vins de Bordeaux y sont produits. Géographiquement, l’Entre-deux-Mers représente une quinzaine d’AOC gérées par sept syndicats viticoles (Organismes de Défense et de Gestion). POSITIONNEMENT DE L’OENOTOURISME EN ENTRE-DEUX-MERS En matière d’oenotourisme, l’Entre-deux-Mers travaille depuis plus de 15 ans une offre riche et diversifiée avec le positionnement « image » et « produit » suivant : Une mise en tourisme du vignoble et du terroir rassemblant toutes les formes de prestataires touristiques Mise en tourisme du vignoble avec une particularité propre à l’Entre-deux-Mers : autres spiritueux, bières, limonades Le rapport qualité prix le plus intéressant de Gironde, et l'accueil à taille humaine personnalisé La richesse et la multiplicité des terroirs des vins proposés et organisés en 17 Appellations d'Origine Contrôlées (AOC) Des liquoreux en rive droite de la Garonne, « joyaux à l’ombre des grands frères ». Une tradition de coopération vinicole
  33. 33. 33 PRODUITS OENOTOURISTIQUE En 2012, l’OTEM a engagé une réflexion sur l’ensemble de sa production, il apparaissait nécessaire de mettre à plat l’ensemble des forfaits touristiques du territoire afin de mieux les positionner sur le marché et les vendre. Une dispersion dans la réalisation de nos forfaits, nous a conduits à mettre en place des gammes-produits pour une meilleure visibilité et commercialisation. Un accompagnement extérieur a été nécessaire pour cet état des lieux, qui ensuite a conditionné un travail de fond sur notre production. Mise en place de « Gammes produits » Objectifs :  Sélectionner parmi les 45 produits individuels ceux représentant un socle exploitable, soit 10 produits  Refonte et rédaction de cahiers des charges stricts qui devront être acceptés et suivis par les partenaires engagés  Respect des gammes identifiées  Travailler sur 2 produits d’appels à forte valeur ajoutée pour renouer avec le marché. Des produits qui ne peuvent pas être reproduits via le web par le client  1 journée à destination de la clientèle Bordeaux et CUB Axée sur la gamme vignoble et gastronomie  1 court séjour 2 jours-1nuit à destination de la clientèle Grand Ouest et Franciliens Axée sur la gamme vignoble et gastronomie  Travailler sur des produits excursions journée – demi-journée. L’idée est de donner des idées de sorties facilement réservables et consommables aux touristes. Les hébergeurs pourront les distribuer. AMÉNAGEMENTS OENOTOURISTIQUES Dès 2006, les syndicats viticoles de la zone ont sollicités les Communautés de Communes afin de doter le territoire de Routes des Vins matérialisées. En 2007, les 12 Communautés de Communes de l’Entre-deux-Mers (158 Communes) et les 7 Syndicats Viticoles se constituent en Groupement de commande Signalétique. Ce Groupement de commande sera le maitre d’ouvrage de l’étude opérationnelle signalétique à réaliser. En 2009 et 2010, l’étude opérationnelle est réalisée et porte sur 4 chantiers : · Les Relais d’Information Service · Les lieux dits · La Signalisation d’Information Locale · Les itinéraires touristiques notamment composés de 10 routes des vins
  34. 34. 34 En 2011 et 2012, par délégation des membres du Groupement de commande et sur les bases de l’étude achevée, l’Office de Tourisme de l’Entre-deux- Mers crée et met sur le marché les neuf routes des vins, tandis que le groupement de commande se charge de la pose et de la dépose des panneaux nécessaires. La ligne directrice appliquée a été la suivante :  Une démarche d’aménagement et de structuration de l’offre touristique anticipée par des collectivités et des partenaires investis,  La réunion et la rencontre d’outils numériques avec des aménagements «classiques » de signalétique,  La réponse à une demande clientèle (typologie de 4 profils) identifiée par l’étude 2009 sur l’oenotourisme Atout France CRT Aquitaine L'Office de Tourisme de l’Entre-deux-Mers (OTEM) a finalisé un ensemble d’outils oenotouristiques réalisé en partenariat avec les sept syndicats viticoles du territoire : Bordeaux et Bordeaux Supérieur, Entre-deux-Mers, Côtes de Bordeaux, Cadillac, Loupiac, Sainte-Croix du Mont et Entre-deux-Mers Haut Benauge. Suite à un travail de fond mené avec les partenaires syndicats viticoles, l’OTEM a constitué une offre touristique solide et fiable pour proposer des outils adaptés aux visiteurs en réponse aux différentes études clientèles menées par la Région Aquitaine.
  35. 35. 35 GOUVERNANCE PARTAGÉE DE LA FILIERE La diversité de l’offre a conduit l’Office de Tourisme de l’Entre-deux-Mers à mettre en place une gouvernance où chaque partenaire trouve sa place. Des producteurs qui proposent l’offre aux coordinateurs qui impulsent ou pilotent un réseau, aux « relayeurs » qui promeuvent ou vendent les offres, tous sont impliqués dans ce comité de pilotage. De cette manière l’offre Entre-deux-Mers s’imbrique dans l’offre départementale et régionale afin de répondre au mieux aux attentes des clients et des producteurs.
  36. 36. 36 CYCLOTOURISME UN RÉSEAU ET DES INFRASTRUCTURES  Piste cyclable voie verte Roger Lapébie (Sauveterre de Guyenne_Bordeaux)  Voie verte des deux Mers (Hure_Castets en Dorthe)  Vélo route Castillon de Castets_Bazas  Anciennes gares reconverties sur la voie verte Roger Lapébie  Créon, Office de tourisme et station vélo  Latresne, brocante café  Cénac, gite d’étape et de séjour  Sadirac, maison du patrimoine naturel  Espiet, restaurant  Daignac, bistrot associatif  22 boucles vélo maillant le territoire de l’Entre-deux-Mers
  37. 37. 37 PANORAMA DE L’OFFRE CYCLOTOURISTIQUE  Une charte créée en Entre-deux-Mers  Des offres labellisés Vélo
  38. 38. 38 PROJETS D’AMÉNAGEMENT A travers sa présence sur le tracé de la voie des deux Mers (Atlantique depuis la Pointe de Grave==>Méditerranée à Sète), l’Entre-deux-Mers se positionne par sa voie verte Roger Lapébie (Bordeaux==>Sauveterre de Guyenne) comme carrefour et interconnexion de 3 grands tracés vélos européens :  Eurovélo n°1 : Vélodyssée Cap Nord>(Roscoff à Hendaye)>Sagrès  Eurovélo n°3 : Voie des Pèlerins Tronheim>(Maubeuge à Hendaye)>Saint-Jacques de Compostelle  Eurovélo n°8 : Route de la Méditerranée Cadix>(Perpignan à Nice)>Athènes et Chypre Voies vertes et vélo routes existantes Voies vertes et vélo routes en projet
  39. 39. 39 Pour relever cet enjeu, les Communautés de Communes (CDC) du territoire se sont engagées dans des études ou des travaux pour finaliser cette mise en réseau : 1) Les CDC du Sauveterrois et du Monségurais ont finalisé le tracé et le jalonnement d’une vélo route ayant pour itinéraire :  Sauveterre de Guyenne – Mesterrieu – Monségur - Duras. Ce tracé permettra notamment de rallier la vélo route Vallée du Lot. 2) Au départ de Mesterrieux, la Communauté de Communes du Réolais a engagé une étude foncière préalable à la création d’une voie verte en site propre entre Loubens et Fontet ayant pour itinéraire :  Loubens – Bagas - Les Esseintes - Gironde sur Dropt - La Réole - Fontet. Il s’agit principalement à travers ces deux opérations d’assurer la connexion entre la voie verte Roger Lapébie à Sauveterre de Guyenne et la voie verte des deux Mers le long du canal à Fontet. 3) En s’appuyant sur les flux de la voie verte des deux Mers le long du canal (Hure à Castets en Dorthe), la CDC des Coteaux Macariens a engagé une étude foncière préalable à la création d’une voie verte en site propre en rive droite de la Garonne ayant pour itinéraire : Caudrot à Saint-Macaire. 4) En s’appuyant sur le même flux, les CDC du Pays d’Auros et du Bazadais ont réalisé (tracé et jalonnement) une vélo route ayant pour itinéraire : Castillon de Castets - Bazas. 5) Le linéaire rive droite de la Garonne : sous l'impulsion de la CdC du Vallon de l'Artolie et pour répondre à une demande client, il s'agit de valoriser le cheminement doux en toute sécurité le long de la Garonne et ainsi faire une proposition alternative aux cyclotouristes en direction de Castets-en-Dorthe. POSITIONNEMENT DU CYCLOTOURISME EN ENTRE-DEUX-MERS L’absence de positionnement de cette filière, à ce jour, peut être constatée sur notre territoire malgré l’ensemble des atouts pouvant répondre aux attentes des clients. Cela vient du fait qu’elle est en construction et que l’aménagement n’est pas encore achevé.
  40. 40. 40 FILIERES DE NICHES FILIERE ÉQUESTRE FILIERE FLUVIALE Il s’agit de proposer des alternatives différentes pour découvrir notre offre patrimoniale, oenotouristique et environnementale par le biais de ces niches. Création de 5 circuits équestres assurant la liaison de la Dordogne à la Garonne compatibles avec la 2nd génération PDIPR : Mourens - Sainte-Croix du Mont Sainte-Croix du Mont - Les Esseintes Les Esseintes - Cleyrac Cleyrac - Grézillac Grézillac – Mourens Depuis 2011 : projet de superposition de circuits équestres au PDIPR existant Cinq circuits ont été identifiés et passent à proximité des centres équestres, haltes équestres et hébergements (labellisés) Traversée de l’Entre-deux-Mers permettant de rallier le Libournais au Sud Gironde en 5 jours d’itinérance Conventions avec les propriétaires privés ont été signées L’arrivée de nouveaux opérateurs sur la Garonne favorise l’augmentation du nombre de croisières. La mise en tourisme du bassin de navigation doit permettre un développement cohérent de cette filière. Le niveau de notre réflexion doit porter sur le linéaire Garonne rive droite rive gauche de Bordeaux à Saint-Maixant.(rive droite) Langon (rive gauche). Etat des lieux et projets à exploiter :  Ponton de Cadillac  Façade fluviale du Vallon de l’Artolie  Activités nautiques sur Lestiac avec canots et paddles  Accès au fleuve sur les Portes Entre-deux-Mers  Stratégie de Voies Navigables de France (VNF) de part et d’autre du linéaire En parallèle, la mise en tourisme du canal des deux mers de Castets en Dorthe à Fontet doit être optimisée en lien avec le territoire Graves & Sauternes.
  41. 41. 41 LES FILIERES DU TERRITOIRE ET L’ACCESSIBILITÉ Sauveterre de Guyenne : ville Bastide qui souhaite accueillir un large public La commune de Sauveterre de Guyenne qui a déjà entrepris plusieurs démarches de mise en accessibilité (PAVE – Diagnostics d’ERP…) souhaite démarrer un projet d’aménagement de l’intérieur de la bastide en rendant accessibles ses rues, ruelles et cheminements. L’occasion de développer des visites touristiques de ce patrimoine bâti, accessibles à tout public. Voie Verte Roger Lapébie accessible aux PMR. Activités possibles : Course à pied Fauteuil roulant Marche Roller-skating Vélo de course ou route Vélo tout chemin VTC Vélo tout terrain VTT De plus, le point relais vélo situé à côté de la piste à Créon propose des vélos adaptés : tandem pour les malvoyants + présence d’un tricycle pour les déficients mentaux légers et les malentendants
  42. 42. 42 EQUIPEMENTS TOURISTIQUES STRUCTURANTS OFFRE MARCHANDE ET NON MARCHANDE (janvier 2014)
  43. 43. 43 Vue d’ensemble des flux et services dédiés à l’offre touristique : Prix moyen par type d’activités (*) Données fournies aux OTSI et saisies sur Sirtaqui
  44. 44. 44 EQUIPEMENTS TOURISTIQUES STRUCTURANTS ET L’ACCESSIBILITÉ Lieux de dégustations 12 sont labellisés Tourisme et Handicap  1 pour les 4 handicaps  9 pour 3 handicaps  2 pour 2 handicaps Lieux de visites – Loisirs 2 sites sont labellisés Tourisme et Handicap  1 pour 3 handicaps  1 pour 2 handicaps Restauration 2 restaurants sont labellisés Tourisme et Handicap  1 pour les 4 handicaps  1 pour 2 handicaps ÉQUIPEMENTS LABELLISÉS TOURISME ET HANDICAP
  45. 45. 45 Office de Tourisme L’Office de tourisme du Créonnais, catégorie 2 étoiles, est pour l’instant le seul du territoire à être labellisé « Tourisme et Handicap » pour les 4 déficiences. Ce dernier a tout mis en œuvre pour se rendre accessible au plus grand nombre et ainsi proposer un accueil et des informations de QUALITÉ :  Aménagement d’une entrée de plain-pied  Mise à disposition d’une boucle magnétique  Guides et autres documents imprimés en braille et gros caractères  Formation du personnel à l’accueil des publics en situation de handicap Les autres Offices de tourisme du territoire sont actuellement en réflexion de mise en accessibilité de leurs locaux ainsi que de demande de labellisation pour l’année 2015.
  46. 46. 46 HÉBERGEMENTS TOURISTIQUES LITS TOURISTIQUES ET LITS MARCHANDS (janvier 2014) Sources : L’estimation du nombre de lits touristiques est établie à partir de la déclaration des hébergeurs (en mairies donc base de données régionale Sirtaqui et logiciel taxe de séjour) ou, à défaut, par des ratios appliqués par le Secrétariat d’Etat au Tourisme, soit : • Hôtels : nombre de chambres x 2. •Campings : nombre d’emplacements x 3. •Meublés : nombre d’établissements x 4. •Chambres d’hôtes : nombre de chambres x 2. •Résidences secondaires : nombre de résidences x 5.
  47. 47. 47 Prix moyen par type d’hébergement : (*) Données fournies aux OTSI et saisies sur Sirtaqui II- E.2.a. Diagnostic hébergements
  48. 48. 48 HÉBERGEMENTS TOURISTIQUES ET L’ACCESSIBILITÉ HÉBERGEMENTS COLLECTIFS HÉBERGEMENTS LABELLISÉS TOURISME ET HANDICAP HÉBERGEMENTS LOCATIFS HOTELS Le territoire ne comptabilise actuellement qu’un seul hébergement de groupe labellisé Tourisme et Handicap. Il s’agit du gîte de Citon-Cenac. Ce dernier est labellisé pour 3 handicaps : Auditif – Mental – Visuel 10 hébergements locatifs sont labellisés Tourisme et Handicap. Parmi eux :  7 sont labellisés pour 3 handicaps  3 sont labellisés pour 2 handicaps Le territoire ne comptabilise actuellement qu’un seul hôtel labellisé Tourisme et Handicap. Il s’agit de l’hôtel d’Arcin à Latresne. Ce dernier est labellisé pour les 4 handicaps.
  49. 49. 49 ÉQUIPEMENTS CULTURELS : AMÉNAGEMENTS ET ÉQUIPEMENTS ACCESSIBLES 1 THÉATRE 2 SALLES DE SPECTACLE 1 SALLE DE CONCERT 4 MÉDIATHEQUES9 BIBLIOTHEQUES 1 SALLE DE CINÉMA 1 LIEU D’EXPOSITION ÉQUIPEMENTS SPORTIFS : Le seul équipement « sportif » ou plutôt de loisirs, accessible sur le territoire, est la voie verte roger Labébie (CF : page 38). ESPACES PUBLICS : Quant aux espaces publics accessibles, cela est détaillé dans la première partie du diagnostic qui retrace l’état d’avancement de la mise en accessibilité au regard des compétences des collectivités, sur le territoire.
  50. 50. 50 POSITIONNEMENT DU TERRITOIRE Une volonté d’accueillir « TOUT PUBLIC » confondu. S’investir dans ce projet de mise en accessibilité du territoire touristique de l’Entre-deux-Mers part d’une volonté multi acteurs tournés vers deux objectifs : accueillir un large public et offrir un confort d’usage. Nous souhaitons aborder la question de l’accessibilité non pas de manière « segmentée » … Personnes valides Personnes en situation de handicap Personnes reconnus handicapées … Mais de manière « intégrée » Personnes valides Personnes en situation de handicap Personnes handicapées et et
  51. 51. 51 ÉVOLUTION DANS LE TEMPS Réflexion projet « Territoires et tourisme adapté » sur le Cœur Entre-deux-Mers Réalisation projet « Territoires et tourisme adapté » sur le Cœur Entre-deux-Mers Projet d’accompagnement des commerçants du territoire sur l’accessibilité Candidature appel à projet Territoires touristiques accessibles pour l’Entre-deux-Mers Candidature label « Destination pour tous » 2013 2014 2017« 2015 -2017 » La finalité de cette implication sur la thématique de l’accessibilité et plus précisément sur le tourisme adapté, serait pour la destination Entre-deux-Mers de prétendre au label « Destination pour tous ». Ainsi valoriser le territoire sur ses démarches de mise en accessibilité et ses actions pour accueillir toute clientèle viendrait asseoir la stratégie à 3 ans. De plus, la proximité de Bordeaux confèrerait au territoire touristique de l’Entre-deux-Mers un élargissement de la destination accessible à tous, Bordeaux étant déjà labellisée « Destination pour tous » et permettrait une intime collaboration entre « destinations accessibles ».
  52. 52. 52 Eléments de synthèse à retenir Une large offre touristique identifiée, par filière. Une offre touristique labellisée « Tourisme et Handicap » existante mais peu étendue au territoire. Un réseau épars d’équipements et d’espaces accessibles actuellement sur le territoire. Un positionnement de territoire affirmé sur le tourisme adapté et appuyé par une partie des acteurs. Une volonté de se projeter comme future « Destination pour tous ». 1 2 3 4 5
  53. 53. 53 Etat des lieux de la demande
  54. 54. 54 TYPOLOGIE ET SEGMENTATION CLIENTELE PROFILS CLIENTS Part des touristes et excursionnistes en Entre-deux-Mers (%) :  Excursionnistes : 85% de nos clients sont « de proximité » : clientèle bordelaise/girondine, population locale…  Touristes : 15% de nos clients sont :  75% de régions françaises :  L’Aquitaine à hauteur de 25 %  Les régions Bretagne / Pays de la Loire avec 12 %  Les régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, 12 %  L’Ile-de-France avec 13 %  Le Poitou Charente à hauteur de 7 %  Les régions de Basse et Haute Normandie pour 6%  25% étrangers  Les excursionnistes « Dans l’Entre-deux-Mers, les excursionnistes sont proportionnellement plus nombreux parmi l’ensemble des visiteurs, expliquant que l’achat de vin soit la 1ère raison de présence sur le site de visite. Les touristes, qui restent toutefois majoritaires en volume, choisissent plus souvent qu’ailleurs de séjourner chez un vigneron. »  Les catégories : Excursionnistes et Touristes  Les couples : CSP + recherchant en hors saison des séjours actifs axés sur le vignoble, le patrimoine et la gastronomie.  Les minis groupes : Jeunes actifs, clientèle étrangère via distributeur en séjour cyclotouristique et oenotouristique.  Les familles : Offre de loisirs et d’activités sur l’ensemble du territoire à proximité des grands sites du département.  Les groupes : Seniors (excursions journée), associations et autocaristes.
  55. 55. 55 ATTENTES CLIENTS COMPORTEMENTS ET DEMANDE La crise actuelle, accélère de nouveaux comportements d’achat et de consommation :  Recherche d’économies significatives par les clients sur le mode et le moment de réservation : réservations de dernière minute ou de réservations faites très tôt.  Négociation de prix par le client (difficultés financières = tension sur les prix).  Les clients revoient leurs priorités : économie sur l’hébergement pour conserver les dépenses loisirs/bien être.  Des vacances de proximité.  Des cours séjours.  Des comparaisons de prix et de la mise en concurrence.  Utilisation du web pour se construire une offre sur mesure. ATTENTES  Le sur mesure, la personnalisation.  Recherche de produits multi facettes, originaux et qui ont une valeur d’expérience.  Etre acteur de ses vacances (participer, s’investir dans son développement personnel…).  Recherche du « prix juste », du meilleur rapport qualité prix, du consommer plus pour moins cher.  Recherche de l’authentique et de l’émotionnel.  Recherche de bénéfices davantage émotionnels que matériels.  Recherche de la rencontre des locaux du territoire : dimension relationnelle importante.  Souhaite plus de services annexes.  Recherche du bien-être.  Recherche d’un tourisme responsable au niveau environnement et écologie. Profil des clients (données service commercial OTEM – 2013) :  Durée de séjour moyenne : 2 jours  Cibles : Couples et familles  Ages et conditions : + de 50 ans et plus  CSP+ recherchant en hors saison des séjours actifs  Gammes : Patrimoine, Gastronomie, Vignoble
  56. 56. 56 DEMANDES DANS LES OTSI DU TERRITOIRE 50% des demandes se décompose en deux thèmes : la principale demande des excursionnistes ou touristes dans un OTSI est un conseil sur les visites patrimoniales (32%), vient ensuite les animations pour 22%.
  57. 57. 57 Si l’on détaille par typologie de la clientèle nous constatons que pour la principale clientèle est en couple pour 43% :  En haute saison 40%, plutôt au-delà de 50 ans  Hors saison 60% plutôt jeunes le WE (cours séjours) souvent régionale ou régions limitrophes. Nous notons que la population locale représente 15% des clients dans les OTSI : ses demandes principales sont : Billetteries, achats boutique (vins), services divers, consultations évènementiels, recherche d'associations culturelles et sportives.  19% de la clientèle, essentiellement de juin à septembre sont des étrangers.  13.27% de la clientèle durant les vacances scolaires sont les familles avec enfants. Les attentes de nos clients cyclotouristiques : Il est à noter un élément important qui ne ressort pas dans ce diagnostic car il ne concerne à ce jour que deux OTSI c’est la demande de la clientèle en itinérance qui emprunte donc les voies vertes : ils sont à la recherche d’hébergements à bas prix.
  58. 58. 58 FRÉQUENTATION FRÉQUENTATION DANS LES HÉBERGEMENTS DU TERRITOIRE TAUX D’OCCUPATION MOYEN (source– ADT 33)  Hôtels : 52%  Campings : 29,9%  Meublés : 28,76%  Chambres d’hôtes : 32,9%  Résidences secondaires : 5,47% Observatoire lié à la taxe de séjour (sur 8 CdC) : Si l’on regarde maintenant, grâce à l’observatoire mis en place par les 8 CdC dans le cadre de la mise en place de la taxe de séjour, nous observons que le taux de remplissage est plus faible que celui qui est étudié par le CDT33 (suite aux déclarations d’un panel d’hébergeurs). 12,23% 9,30% 9,11% 4,83% 12,98% 11,43% 12,19% 9,34% Taux d'occupation Coteaux macariens Créonnais Monségurais Pays de Pellegrue Portes Entre-deux-Mers Réolais Sauveterrois Vallon de l'Artolie
  59. 59. 59 FRÉQUENTATION DES SITES DE VISITES Légende : Maison verte = lieu de visite ayant reçu + de 5000 visiteurs en 2013 Maison jaune = lieu de visite ayant reçu - de 5000 visiteurs en 2013 Verre = lieu de visite oenotouristique ayant reçu + de 5000 visiteurs en 2013 6 sites de visites plutôt tournés « SÉJOURS » 7 sites de visites plutôt tournés « EXCURSIONS » Ces lieux de visite majeurs sont peu nombreux (7) et la fréquentation est relativement base. Malgré leur bonne répartition sur le schéma routier nous pouvons noter d’une part, qu’il n’y a pas forcément de corrélation entre le nombre de véhicules/jour et la fréquentation touristique du lieu et d’autre part, que certains axes à forte fréquentation routière sont inexploités. Nous notons également une absence de tous les grands espaces naturels ainsi que les bastides ou cités de notre territoire dans cet inventaire quantifié par défaut de mise en place d’outils d’observation. Il en va de même pour les restaurants et pourtant, l’ensemble de ces lieux sont des sites fréquentés par la population locale auprès de qui nous pourrions communiquer.
  60. 60. 60 FRÉQUENTATION DES MARCHÉS Le nombre de marchés est très important sur notre territoire, presque une quarantaine, et ils touchent à la fois la population locale et les touristes. Ils représentent pour les touristes des lieux incontournables pendant leurs séjours car ils sont la vitrine gastronomique du territoire.
  61. 61. 61 Zoom clientèles aquitaines par thématique : CLIENTELE OENOTOURISTIQUE Une étude clientèle en 2010 nous donne non seulement les attentes de la clientèle et également les profils des clients. La typologie de cette clientèle se décompose en 4 groupes :  Les épicuriens : une cible à attirer en communiquant avant tout sur les vignobles et le terroir puis sur les atouts annexes de la région. Ils recherchent de la sensation physique et de la relation au corps (bar à vin, adeptes des routes des vins, gastronomie, faire les vendanges (plaisir de goûter mais aussi de partager), hébergement esthétique. Le lien avec le producteur est attendu sur le mode « convivial »  Les classiques : une cible à attirer en communiquant avant tout sur le patrimoine culturel et architectural de la région (gastronomie, patrimoine, randonnées, circuit, hébergement). Ils veulent appréhender la connaissance du vin en entrant en résonance culturelle ; le vin est le cœur du patrimoine. Le lien avec le producteur est attendu sur le mode « social »  Les explorateurs : une cible à attirer en communiquant sur les vignobles, le terroir et la gastronomie. Ils veulent entrer dans les secrets du vin, déguster mais en petit comité, découvrir le vin au cœur des caves et des petits domaines. Le lien avec le producteur est attendu sur le mode « amical »  Les experts : une cible à attirer en communiquant sur le vin, la vigne et le vignoble. Ils veulent connaître pour maîtriser les codes et entrer dans le cercle des connaisseurs. Le lien avec le producteur est attendu sur le mode « pédagogique ».
  62. 62. 62 CLIENTELE CYCLOTOURISTIQUE Globalement, les cyclotouristes sont satisfaits des conditions de pratique et mettent en avant la facilité et la sécurité du vélo en famille ainsi que la possibilité de laisser la voiture pour des déplacements exclusivement à vélo. En croisant les critères de satisfaction avec leur contribution à la satisfaction générale, certains points semblent cependant à surveiller, voire à améliorer, en particulier l’accessibilité des sites attractifs de la région depuis les pistes cyclables et des parcours vélo, le peu d’assistance en cas de problèmes techniques sur les pistes (réparation), et la faiblesse des équipements et aménagements spécifiques aux promenades cyclotouristiques (aires de pique-nique, râteliers…).
  63. 63. 63 CIBLES DE CLIENTELE ET MARCHÉS PRIORITAIRES/SECONDAIRES CIBLES DE CLIENTELES MARCHÉS PRIORITAIRES ET SECONDAIRES Conforter nos cibles clientèles pratiquées :  Individuels : couples – familles avec enfants, groupes d’amis.  Groupes : autocaristes –associations – 3ème âge – groupes d’acteurs de l’insertion par l’activité économique Conformément aux orientations stratégiques présentées dans l’appel à projet structuration touristique 2014-2020 pour lequel le territoire a été retenu, Bordeaux et son agglomération sont le marché prioritaire. Il s’agit également de conforter le marché des régions françaises et parts d’étrangers. Le territoire souhaite accueillir et attirer ces deniers sur les 3 axes suivants : Le patrimoine L’œnotourisme et l’agritourisme L’itinérance douce
  64. 64. 64 Zoom clientèles concernées par l’accessibilité : Le tourisme adapté concerne plus de clientèles qu’on ne l’imagine : Des clientèles en demande de qualité et confort d’usage : En effet, la mise en accessibilité répond non seulement aux besoins des personnes reconnues handicapées (Cf : 4 grandes familles de handicap) mais également au public à mobilité réduite (familles avec poussette, personnes âgées…) ainsi qu’au tout public en recherche de qualité de services et de confort d’usage des équipements et aménagements présents sur nos territoires touristiques. De plus, les touristes d’aujourd’hui, pour la majorité, recherchent plus que jamais une qualité des prestations touristiques, une qualité d’Accueil. Une offre de qualité et qualifiée primera sur le choix du séjour. Rendre accessible notre territoire touristique rentre de toute évidence dans la qualification de l’offre d’une part et dans une politique d’amélioration de l’accueil des clientèles d’autre part.
  65. 65. 65 Zoom clientèle concernées par l’accessibilité en Aquitaine Suite à une enquête menée par Atout France sur le profil des vacanciers en situation de handicap, les résultats montrent que 56% des personnes se situent dans une fourchette supérieure à un revenu net mensuel de 1500€. 78% perçoivent des aides en lien avec le handicap, notamment l’allocation adulte handicapé (AAH). Sachant que la principale clientèle de l’Aquitaine vient de l’Aquitaine elle-même, il semble pertinent d’analyser le taux de personnes percevant l’AAH en 2013 au niveau régional mais également au niveau départemental. Prendre en compte ces données n’est pas négligeable et reflète une partie de la population locale potentielle à attirer en Entre-deux-Mers. Le tourisme adapté c’est répondre aux besoins de tout public, de toute clientèle étrangère ou de proximité.
  66. 66. 66 Une clientèle en situation de handicap à fort potentiel économique pour notre territoire :  Comportements et niveaux de satisfaction par rapport à l’offre touristique FRÉQUENCE SÉJOURS 50% partent plusieurs fois/an 10% voyagent seules = dépense sur territoire X2 TYPES DE SÉJOURS Mode individuel Seulement 18% sont effectués dans le cadre d'un groupe organisé. Plus des 2/3 des destinations sont situées en France (65%). DURÉE SÉJOURS 50% privilégient des séjours d'une durée minimale de 2 semaines. Les séjours de courte durée révèlent une préférence pour des destinations de proximité, à l'intérieur du département (50%) ou de la région de résidence (47%). MODE D’HÉBERGEMENT Choix hébergement marchand : 80% 75% expriment le besoin d'équipements adaptés à leur handicap sur leur lieu d'hébergement C'est sur les destinations « de proximité » (essentiellement dans le département de résidence) qu'ont été identifiés les principaux manques. Effectivement, 57% des personnes ayant choisi une destination géographiquement proche de leur domicile notent qu'elles n'y ont pas trouvé le niveau d'équipement nécessaire. MODE DE TRANSPORT  Voiture à 50% ORGANISATION SÉJOUR (en amont) Utilisation significative d’internet. Le séjour souvent organisé en lien principalement avec les professionnels et les institutionnels du tourisme (OT …). D'un point de vue pratique, le niveau de difficulté est fortement lié à la facilité d'accéder à une information de qualité pour l'organisation du séjour sur place, afin de: o connaître l'offre de services pouvant faciliter le déroulement des vacances o s'assurer de l'adaptation des lieux o connaître les activités adaptées o pouvoir accéder aux informations (séjour et transport)
  67. 67. 67 NIVEAU DE SATISFACTION Les qualités d'accueil et d'hébergement constituent les deux facteurs de satisfaction les plus importants 50% des personnes handicapées motrices insatisfaites du niveau d'accessibilité aux sites et 43% du niveau d'accessibilité aux restaurants, bars ou hôtels. NB : Il apparaît que la seule labellisation ne suffit pas à garantir le fait de passer les vacances telles qu'envisagées ou espérées. Si le label garantit la présence d'équipements adaptés, il n'apporte pas aujourd'hui la certitude de pouvoir réaliser des activités. ATTENTES La principale attente des personnes en situation de handicap concerne avant tout les conditions d'accessibilité des sites touristiques. NB : L'une des autres améliorations attendues repose sur le développement de véritables services et produits touristiques, dont les personnes en situation de handicap pourraient bénéficier au même titre que les personnes valides.
  68. 68. 68 Bulles des attentes clientèles : Les types de clientèles présentés plus haut se rejoignent sur certaines attentes communes. Ceci appuie le fait qu’en répondant à ces attentes, on satisfait un public large. De plus, cela appuie également le fait que des clientèles en situation de handicap n’ont pas tant de besoins spécifiques si ce n’est qu’un accueil de qualité et un confort d’usage comme tout un chacun. Développer de véritables services et produits touristiques Confort d’usage et QUALITÉ Authenticité et partage Innovation et originalité Accueil « numérique » clair et complet (avant – pendant – après séjour) Amélioration de l’accessibilité des sites touristiques + D’aménagements et équipements spécifiques aux promenades Recherche de sensation et plaisir de goûter = découverte par les sens Convivialité et découverte partagée Recherche du sur-mesure et du bien-être
  69. 69. 69 Eléments de synthèse à retenir Une clientèle de proximité à capter et à satisfaire. Des cibles de clientèles TOUTES en recherche de qualité et de confort d’usage. Les personnes en situation de handicap : un marché à considérer et à intégrer dans notre stratégie d’ACCUEIL. 1 2 3
  70. 70. 70 ORGANISATION TOURISTIQUE
  71. 71. 71 ORGANISATION ET COMPÉTENCES COMPÉTENCES TOURISME
  72. 72. 72 Répartition de la compétence tourisme par Communautés de Communes et évolution attendue 1) Réolais en Sud Gironde 2) Sauveterrois 3) Coteaux Macariens 4) Créonnais 5) Canton de Targon 6) Vallon de l’Artolie 7) Coteaux de Garonne 8) Portes de l’Entre-deux-Mers 9) Coteaux Bordelais 10) Secteur de Saint- Loubès > Gestion déléguée de l’article L133- 3 du code du tourisme et du bloc Accueil Information Promotion Coordination à l’Office de Tourisme de l’Entre-deux-Mers (OTEM) + > Missions confiées à l’association OTEM en tant que Pays d’accueil touristique (label obtenu en 2001) > Gestion déléguée de l’article L133-3 du code du tourisme et du bloc Accueil Information Promotion Coordination aux Offices de Tourisme : - du Créonnais - du Cadillacais Langoirannais - du Canton de Targon + > Missions confiées à l’association OTEM en tant que Pays d’accueil touristique (label obtenu en 2001) > Pas de gestion intégrée ou déléguée de l’article L133-3 du code du tourisme et du bloc Accueil Information Promotion Coordination > Seulement missions confiées à l’association OTEM en tant que Pays d’accueil touristique (label obtenu en 2001) > Pas de gestion intégrée ou déléguée de l’article L133-3 du code du tourisme et du bloc Accueil Information Promotion Coordination > Pas de missions confiées au Pays d’accueil touristique Légende Bloc de la compétence Accueil Information Promotion Coordination fléché et intégré Territoire associé en devenir dans le fléchage et l’intégration de la compétence tourisme
  73. 73. 73 Dans le cadre de la Convention d'Organisation Touristique et Territoriale (COTT) Entre-deux-Mers 2009-2013, notre Pays d'Accueil Touristique s'est engagé à optimiser le volet structuration des acteurs. Lors de la dernière réunion de bilan de la COTT du 25 janvier 2012, il a été convenu que :  Les 3 Offices de Tourisme :  du Cadillacais Langoirannais,  du Créonnais,  du Canton de Targon  Le Syndicat d'Initiative du Canton d'Auros  et l’OTEM en tant que Pays d’Accueil Touristique … … travaillent à la finalisation d’une convention cadre entre chaque OTSI et le PAT, sous couvert des Communautés de Communes de tutelle, comprenant (notamment) :  une répartition précise des rôles et apports mutuels  une mutualisation de l’immatriculation Atout France  la mutualisation des adhésions de chaque prestataire Dans ce cadre, l'Office de Tourisme du Créonnais, la Communauté de Communes du Créonnais et l'OTEM ont officiellement signé la première convention cadre le mardi 06 novembre 2012. Il s’agit de parvenir à la signature des trois autres conventions cadre. En parallèle 4 orientations ont été repérées en matière de structuration pour faire progresser le territoire. Chaque orientation se verra relayée par des actions très précises. Pour la plupart de ces actions, des interactions sont à prévoir, notamment entre la question de la territorialité de l’organisation touristique et l’émergence de ressources financières alternatives. Orientation n°1: Consolider le territoire Orientation n°2: Rechercher les partenariats Orientation n°3: Faire participer les « excursionnistes » Orientation n°4: S’ouvrir à la gestion
  74. 74. 74 Office de Tourisme de l’Entre-deux-Mers 5 bureaux d’information touristique : Monségur, Sauveterre de Guyenne, La Réole, Pellegrue, Saint Macaire Classement : Catégorie II Statut : Association loi 1901 Effectif : 11 (11 ETP) Office de tourisme intercommunautaire Budget total 2011 : 600 000 € Immatriculé au registre national des opérateurs de voyage Syndicat d’Initiative du Canton d’Auros Statut : Association loi 1901 Effectif : 1 (0,8 ETP) Office de Tourisme du Cadillacais, Langoirannais 2 bureaux d’information saisonniers (week- ends en juillet, août et septembre) : Langoiran et Rions Classement : 2 étoiles (en cours de reclassement) Statut : Association loi 1901 Effectif : 2 (2 ETP) Office de tourisme intercommunautaire Budget total 2013 : 127 780 € Office de Tourisme du Créonnais Classement : catégorie II Statut : Association loi 1901 Effectif : 2 (2 ETP) Office de tourisme communautaire Budget total 2013 : 88 500 € Office de Tourisme du Canton de Targon Classement : 1 étoile Statut : Association loi 1901 Effectif : 1 Office de tourisme communautaire Budget total 2011 : 51 784 € RESSOURCES HUMAINES Présentation des Offices de Tourisme locaux RESSOURCES HUMAINES Présentation des Offices de Tourisme locaux
  75. 75. 75 Les techniciens Les missions OTEM : Amandine Montais Marie Noëlle Guolo Aurore Dalla Santa Rémi Planton  Coordination compatibilité appels à projets régionaux / dynamique départementale  Coordination de projets de développement touristique  Accompagnement des porteurs de projets  Animation du réseau de prestataires et formation  Accompagnement et suivi des démarches de qualité  Co-maîtrise d’ouvrage partagé des filières oenotouristique et cyclotouristique.  Elaboration de la stratégie touristique  Appui aux collectivités  Gestion budgétaire et financière Créonnais : Laurence Giuliani, Responsable  Fonction support de la structure  Développement de projets en appui aux filières  Elaboration de la stratégie de communication  Appui aux communes Cadillacais et Langoirannais : Céline MAISON, Responsable  Fonction support de la structure et gestion des ressources humaines (employées et bénévoles)  Développement de projets en appui aux filières  Elaboration de la stratégie de communication  Appui aux communes  Analyse de l'Observatoire  Montage de produits touristiques  Médiation technique et commerciale avec les compagnies de croisière  Suivi comptable  Visite guidée MISSION D’INGÉNIERIE TOURISTIQUE EN 2013
  76. 76. 76 Les techniciens - Conseillers en séjours en 2013 Les missions et tâches OTEM : Florence Kebaili  Jean Philippe Martinez  Ludovic Bagillet  Emilie Cimolino  Dominique Bernède Le pôle accueil est épaulé de saisonniers sur la haute saison touristique soit 5,3 Equivalents Temps Plein  Accueil des visiteurs  Guichet  Téléphone  Courriel et courrier  Suivi de l’inventaire du territoire par thématique  Patrimoine  Nature et Environnement  Art, Tradition, Culture  Vignoble  Terroir et Gastronomie  Evènementiels  Assistance polyvalente à l’animation de l’association locale  Billetterie  Service aux associations locales  Préparation de manifestations locales Animation du réseau local et prestataires locaux, sorties terrain  Saisie sur le progiciel SIRTAQUI en back office et module accueil Créonnais : Camille Porcedda, soit 1 Equivalent Temps Plein  Accueil et information des visiteurs  Suivi de l’inventaire de l’offre touristique  Accompagnement des prestataires  Accompagnement et suivi des démarches de qualité MISSION ACCUEIL EN 2013
  77. 77. 77 Cadillacais et Langoirannais : Jessica SIERRA RAMBLA soit 1 Equivalent Temps Plein  Accueil et information des visiteurs  Suivi de l’inventaire de l’offre touristique  Accompagnement des prestataires  Accompagnement et suivi des démarches de qualité  Formation ateliers numériques du territoire auprès des prestataires  Accompagnement et suivi des démarches de qualité  Animation Communication réseaux sociaux du territoire du Cadillacais & du Langoirannais  Observatoire  Visite guidée
  78. 78. 78 Sur le label Tourisme et Handicap Deux actions sont menées sur le label Tourisme et Handicap sur le territoire : 1- Lors des Bureaux d’Accueil Touristique (BAT) Dans le cadre de l’accompagnement aux porteurs de projets, les chargés de mission du territoire peuvent inciter les prestataires touristiques à se tourner vers une démarche de labellisation Tourisme et Handicap. Afin de les sensibiliser, une sorte de « pré-diagnostic » est réalisé, donnant lieu à quelques préconisations générales. Suite à cette pré-visite le technicien peut mettre en relation le prestataire désireux et prêt à se lancer avec l’Agence de Développement Touristique de la Gironde (ADT33). 2- Lors des visites de labellisation par l’ADT 33 Lorsqu’un rendez-vous est pris entre la référente du label Tourisme et Handicap de la Gironde (Elisabeth Vuillet) et un prestataire, un chargé de mission de l’OTEM est toujours présent pour suivre l’audit et faire le lien entre le prestataire et le binôme évaluateur. Autour du label Tourisme et Handicap Plusieurs actions ont été menées de manière plus large sur le développement d’un tourisme adapté sur le territoire.  Une réunion « réflexion » inter OT En fin d’année 2013, les Offices de Tourisme du territoire se sont réunis à St Macaire pour échanger autour du sujet du tourisme adapté. Des suggestions ont été faites notamment sur la nécessité pour les agents d’être formés autour de la thématique afin d’être aptes à sensibiliser leurs prestataires dans un second temps. DÉMARCHES DE QUALIFICATION ET PROFESSIONNALISATION
  79. 79. 79  Soirée de sensibilisation au tourisme adapté en Créonnais L’Office de Tourisme a entrepris une démarche commune et partagée avec l’Office de tourisme de l’Entre-deux-Mers, l’Office de tourisme du Cadillacais- Langoirannais et celui du canton de Targon sur la sensibilisation à la thématique du tourisme adapté auprès des prestataires touristiques du territoire. En effet, une grille « questionnaire » a été réalisée pour permettre au personnel des OT de jauger le niveau de sensibilité à la thématique lors des visites annuelles aux prestataires. Cette première approche des prestataires sur le sujet, a permis à l’Office de Tourisme du Créonnais de lancer en avril 2014 une soiréede sensibilisation des prestataires du Créonnais. Cette soirée qui s’est déroulée au Château Belrose-Moncaillou (Labellisé Tourisme et Handicap) avait pour objectifs de sensibiliser par de la mise en situation et de répondre au mieux à toutes les questions techniques et autres relatives au sujet. Pour permettre cela, des intervenants, professionnels de la question étaient présents (Associations spécialisées, GIHP Aquitaine, ADT33, CAUE …) pour échanger avec les prestataires du territoire.
  80. 80. 80  Un pré-inventaire de l’offre « dite accessible » En début d’année 2014, l’OTEM et les Offices de Tourisme locaux ont co-construit une grille d’inventaire ayant pour but de mesurer le niveau de sensibilisation et d’implication au regard du tourisme adapté. Cet outil utilisé dans le cadre des visites annuelles des prestataires par les agents d’accueil, a été dans un premier temps testé sur le Créonnais. L’intérêt étant de l’améliorer par la suite pour étendre la démarche sur tout le territoire. Voici les résultats obtenus : (voir Annexe 2 pages 127/128, outils d’inventaire) Les prestataires labellisés se rejoignent sur des besoins communs, à savoir :  Besoin d’accompagnement  Mieux connaître et comprendre la loi de 2005 et sa réglementation  Mieux connaître le label Tourisme et Handicap La plupart sont sensibilisés à la démarche d’un point de vue personnel. Certains n’ont même que peu d’efforts à fournir pour être accessibles et prétendre à la labellisation Tourisme et Handicap. Aux vues de cet échantillonnage et des résultats obtenus, il sera donc indispensable et primordial de mettre en place une action d’accompagnement collectif des prestataires sur la démarche de mise en accessibilité du territoire.
  81. 81. 81 ACTEURS ENGAGÉS DANS LA DÉMARCHE ACTEURS DU TERRITOIRE ENGAGÉS Trois types d’acteurs du territoire sont engagés dans la démarche et/ou souhaitent s’y engager : Les Offices de Tourisme du territoire ASSOCIATIONS Des prestataires touristiques PRIVÉS Des Elus PUBLICS Comme présenté plus haut, les Offices de Tourisme du territoire (OTEM + OT locaux) se mobilisent autour de la problématique du tourisme adapté. Qu’il s’agisse du label Tourisme et Handicap ou de l’accessibilité de l’offre de manière plus large, tous souhaitent porter le territoire vers cette thématique et ainsi l’amener à devenir une DESTINATION ACCESSIBLE A TOUS. L’inventaire « test » mené sur une partie du territoire reflète les besoins des prestataires pour rentrer dans une démarche de mise en accessibilité mais il reflète aussi et surtout une motivation et ouverture évidente sur le sujet. Il manque l’effet levier d’un accompagnement, un suivi, pour que ces privés s’emparent davantage de la question et permettent ainsi au territoire d’offrir une offre de services accessible à tous. Comme cité dans la première partie de ce diagnostic, certains élus souhaitent soutenir des projets liés à l’accessibilité et s’y investir. Toutefois, seule une partie du territoire (Cf : coopération Cœur Entre-deux-Mers) de projet a pu mobiliser ses élus. C’est pourquoi il est nécessaire de mettre en place une démarche de sensibilisation auprès de tous les élus et de les associer dans une gouvernance de projet de mise en accessibilité du territoire touristique.
  82. 82. 82 ACTEURS ASSOCIÉS A LA DÉMARCHE D’autres acteurs sont associés à la démarche. De manière récurrente l’ADT 33 et sa référente du label Tourisme et Handicap collabore avec le territoire dès lors qu’il y a des audits de label Tourisme et Handicap à effectuer. Mais l’ADT 33 peut être et a été associée à des rendez-vous plus ponctuels tels que la soirée de sensibilisation au handicap sur le Créonnais. D’autres acteurs ont été associés comme, entre autres :  Le CAUE  Le GIHP Autant d’acteurs institutionnels ou associatifs indispensables et complémentaires à intégrer dans une démarche de tourisme adapté. ACTEURS A ASSOCIER AU PROJET A VENIR Comme précisé ci-dessus les acteurs institutionnels et associatifs liés à la thématique sont nécessaires à solliciter dans une telle démarche. Cependant, il est également important d’y associer des acteurs plus « locaux » pour que le projet soit approprié par l’ensemble. Deux groupes d’acteurs locaux à associer : 1- Les associations spécialisées du territoire 2- Les habitants Les associations locales sont à solliciter dans la construction de l’offre. Par exemple, les faire intervenir dans le cadre d’un test de produit touristique adapté avant de le proposer aux clients. Pour ce qui est des habitants, il peut être intéressant de les impliquer par exemple dans un système de greeters. Un habitant handicapé moteur peut tout à fait se proposer en tant que « greeter » et apporter un autre regard sur une découverte du territoire.
  83. 83. 83 Eléments de synthèse à retenir Une organisation et une coopération touristique « bien rodée » :  4 Offices de Tourisme, 1 Pays d’Accueil Touristique = Destination Entre-deux-Mers Des démarches de sensibilisation au label «Tourisme et Handicap » établies. Des démarches de préparation à l’accompagnement des prestataires touristiques à la thématique du tourisme adapté sur une partie du territoire. Des acteurs engagés dans la démarche de mise en accessibilité du territoire touristique. 1 2 3 4
  84. 84. 84 DU DIAGNOSTIC A LA STRATÉGIE LES + : Certains acteurs sensibilisés au sujet. Les Offices de Tourisme acteurs moteurs sur la démarche. LES - : Un manque d’accompagnement et de qualification des acteurs pour le développement d’un tourisme adapté sur le territoire. LES + : des attentes de touristes « valides » ou « en situation de handicap » communes sur les différentes filières du territoire. Une stratégie globale bien définie et un tourisme à vocation expérientiel. LES - : Peu d’offre de loisirs et de visites accessibles à tous. Un manque d’expertise technique sur la mise en accessibilité de projets à vocation touristique. LES + : Une nouvelle stratégie d’ACCUEIL lancée. La possibilité d’insérer des éléments d’accessibilité aux actions liées à l’ACCUEIL prévues dans la stratégie touristique globale. LES - : Une quasi absence d’outils d’ACCUEIL et de support de communication accessibles à tous. Absence d’échanges avec d’autres territoires accessibles. AXE 1 : Animation et professionnalisation pour accroitre les compétences d’accompagnement en ingénierie de projet  ANIMER LE PROJET sur 3 ans  METTRE L’OFFICE DE TOURISME AU COEUR DE LA DÉMARCHE  SENSIBILISER ET ACCOMPAGNER LES ACTEURS "Publics et Privés" AXE 2 : Construction et développement d'une offre touristique innovante et accessible à tous  RENDRE ACCESSIBLE L'OFFRE PATRIMONIALE  RENDRE ACCESSIBLE L'OFFRE OENOTOURISTIQUE ET AGRITOURISTIQUE  RENDRE ACCESSIBLE L'OFFRE D'ITINÉRANCE DOUCE AXE 3 : Mise en place d'une stratégie d’ACCUEIL intégrée pour une destination accessible à tous  METTRE EN PLACE DES OUTILS D'ACCUEIL dans et hors les murs  PROMOUVOIR ET COMMUNIQUER  COMMERCIALISER
  85. 85. 85 STRATÉGIE
  86. 86. 86 STRATÉGIE GLOBALE Suite à l’état des lieux et au diagnostic, trois axes stratégiques principaux se dégagent. Ces trois axes stratégiques permettent de répondre à la stratégie globale suivante : « Construire un projet de mise en accessibilité du territoire touristique intégré à la stratégie globale » Le choix d’utiliser le verbe « construire » n’a pas été fait au hasard. En effet, l’état des lieux et les différents éléments de diagnostic ont pu faire remonter le constat que des actions et initiatives sont menées sur le territoire sur le sujet mais sans réelle structuration et coordination. Or, la base de tout projet de développement territorial et plus précisément en ce qui nous concerne, de développement touristique sur le territoire c’est la structuration. De plus, dans cette construction il est impératif de co-construire ce projet de territoire accessible avec les acteurs. La préparation de cette candidature se déroulant dans un temps réduit et en saison estivale, la concertation avec des porteurs de projets potentiels semblait compromise. C’est pourquoi une méthode bien spécifique a été réfléchie pour porter la stratégie et notamment l’axe 2. La stratégie s’articule donc autour de 3 axes de travail : 1- Animation et professionnalisation pour accroitre les compétences d’accompagnement en ingénierie de projet 2- Construction et développement d'une offre touristique innovante et accessible à tous 3- Mise en place d'une stratégie d’ACCUEIL intégrée pour une destination accessible à tous
  87. 87. 87 AXE 1 Animation et professionnalisation pour accroitre les compétences d’accompagnement en ingénierie de projet Aux vues des éléments ressortant du diagnostic, il semble impératif de coordonner l’ensemble des acteurs du territoire sur la thématique du tourisme adapté et plus largement de l’accessibilité. Une telle démarche de territoire nécessite une gouvernance solide, cohérente et complète. De plus, la sensibilisation et la formation semblent également deux éléments moteurs à la bonne réalisation et concrétisation de ce projet de territoire. Ce premier axe a donc pour but de définir les clés de la mise en place d’une animation incitative efficace et efficiente pour permettre au territoire touristique de l’Entre-deux-Mers de construire sa future Destination accessible à tous. AXE 1  Animation et professionnalisation pour accroitre les compétences d’accompagnement en ingénierie de projet OBJECTIF 1 Animer le projet sur 3 ans OBJECTIF 2 Mettre l’Office de Tourisme au cœur de la démarche OBJECTIF 3 Sensibiliser et accompagner les acteurs « Publics – Privés »
  88. 88. 88 OBJECTIF 1 : Animer le projet sur 3 ans Comme évoqué plus haut, la construction de ce projet ne peut s’envisager qu’avec l’appui d’une bonne structuration. C’est pourquoi en mettant en place une animation, une gouvernance rigoureuse et objective peut être construite ainsi qu’une bonne coordination tant des actions que des acteurs engagés. Il est nécessaire de déterminer les rôles et missions de chacun et de mettre en place des outils de coordination et de médiation des acteurs. Cette animation est une des clés de réussite de ce projet. OBJECTIF 2 : Mettre l’Office de Tourisme au cœur de la démarche L’enquête (pré-inventaire) menée auprès d’une partie des prestataires du territoire ainsi que certains éléments de diagnostic renvoient au fait qu’il existe une hétérogénéité en termes de connaissance sur la question de l’accessibilité. Qu’il s’agisse de l’accessibilité dans son ensemble ou relative au cadre touristique. Ce deuxième objectif a donc pour but d’introduire la thématique de l’accessibilité aux différents acteurs du territoire et de chercher à sensibiliser et toucher notamment les prestataires pour qu’ils mesurent et prennent conscience de l’intérêt pour eux de rentrer dans une telle démarche. L’Office de Tourisme étant en lien et appui direct aux prestataires se présente dans cette démarche comme maillon « clé ». OBJECTIF 3 : Sensibiliser et accompagner les acteurs « Publics – Privés » Au regard du diagnostic trois éléments ressortent comme actions clés à mener pour le bon déroulé de ce projet : 1- LA SENSIBILISATION 2- L’ACCOMPAGNEMENT 3- LE SUIVI La thématique de l’accessibilité est complexe et pas évidente à appréhender. Il est nécessaire de passer par une phase de sensibilisation au sujet auprès des différents acteurs du territoire pour une bonne appropriation et un réel investissement. Une fois cette envie de s’investir identifiée, une seconde phase d’appui, d’accompagnement des porteurs de projets ainsi qu’un suivi sont indispensables. La professionnalisation est plus que jamais recommandée sur cette thématique ciblée. La combinaison de ces éléments permet d’encadrer les acteurs souhaitant s’investir « AVANT – PENDANT – APRES ».
  89. 89. 89 AXE 2 Construction et développement d'une offre touristique innovante et accessible à tous Avoir une offre de découverte et de loisirs touristique accessible à tous sur un territoire comme l’Entre-deux-Mers qui représente plus de 160 communes réparties en 9 Communautés de Communes (3 Pays) n’est pas simple. Une méthode de construction et développement de cette offre est donc nécessaire à mettre en place. D’autant plus si nous souhaitons nous appuyer sur la stratégie globale et ses filières à développer. La méthode : 1 MOYEN pour construire l’offre  Le lancement d’un appel à projets Tout le territoire ne peut être rendu accessible. L’enveloppe de 300 000€ sur 3 ans dans le cadre de ce contrat doit être attribuée de manière méticuleuse. C’est pourquoi, mettre en place une sélection de projets compatibles avec les orientations de l’axe 2 paraît indispensable. Sélection des projets : Pour cela, le lancement d’un appel à projets sur le territoire est intéressant à plusieurs niveaux :  Rendre cohérente les poches d’accessibilité  Sélectionner les projets les plus innovants en termes d’accessibilité et de découverte sensorielle  Permettre la diffusion des projets sur le reste du territoire (transférabilité de la méthode et des contenus des projets)  Harmoniser les calendriers avec les autres procédures financières contractuelles (Candidatures LEADER, autres fonds européens, contrats de pays…)  Mutualiser une expertise technique sur les projets (voir AXE 2 - ACTION 15 pour les 3 objectifs). Une gouvernance cohérente : Un comité de pilotage devra être créé. Une des missions du comité de pilotage sera d’établir les critères de sélection des projets de l’AXE 2, de préciser le type de bénéficiaires et d’analyser et sélectionner les projets.
  90. 90. 90 AXE 2  Construction et développement d'une offre touristique innovante et accessible à tous OBJECTIF 1 Rendre l’offre patrimoniale accessible OBJECTIF 2 Rendre l’offre oenotouristique et agritouristique accessible OBJECTIF 3 Rendre l’offre d’itinérance douce accessible Il faut préciser que dans le cadre de cet axe, seuls les projets relevant d’une offre touristique de découverte et de loisirs seront accompagnés. En effet, l’enveloppe dédiée ne permet pas d’accompagner financièrement toute l’offre (comptant notamment l’hébergement et la restauration). De plus le Règlement d’Intervention au Tourisme de la région proposant déjà de l’aide, notamment, aux hébergements selon certains critères, il semble plus opportun de faire cet arbitrage. Enfin, comme vu dans le diagnostic, l’offre du territoire ayant un manque majeur en termes de lieux de visites et de loisirs accessibles, il va de soi de privilégier leur accompagnement. Cela permettant, in fine, de faire émerger une offre touristique complète, accessible à tous.
  91. 91. 91 OBJECTIF 1 : Rendre l’offre patrimoniale accessible Le territoire de l’Entre-deux-Mers est riche de patrimoine qu’il soit bâti, culturel ou naturel. De plus, la découverte du patrimoine est la première demande faite par les touristes du territoire auprès des OTSI. Il semble donc indispensable de rendre accessible cette offre au regard de la demande, afin de satisfaire un large public. Cependant, la complexité de rendre accessible toutes l’offre patrimoniale à l’échelle du territoire est un fait. C’est pourquoi une priorisation des sites de visites sera nécessaire dans un premier temps, avec un focus sur le patrimoine bâti. OBJECTIF 2 : Rendre l’offre oenotouristique et agritouristique accessible L’oenotourisme est une des filières majeures du territoire touristique de l’Entre-deux-Mers. L’agritourisme va de pair avec cette filière, le vin et la gastronomie se complétant. Peu importe les profils des touristes en recherche d’oenotourisme, tous se rejoignent autour d’attentes communes : le partage, la convivialité, l’expérience, la rencontre, qualité de service et sur-mesure. Il est donc primordial de s’attacher à ces attentes en y répondant notamment par la mise en accessibilité de l’offre oeno – agri et ce à travers l’expérience et les sensations. OBJECTIF 3 : Rendre l’offre d’itinérance douce accessible L’itinérance douce, qu’il s’agisse de randonnées pédestres, équestres, cyclotouristiques ou de tourisme fluvial, est une filière très présente sur le territoire de l’Entre-deux-Mers. Afin de satisfaire au mieux nos clientèles en recherche d’itinérance, il est impératif d’étoffer les services proposés autour de cette filière et d’améliorer la qualité de nos équipements, notamment en termes d’aménagements. Pour que les profils des clients quels qu’ils soient profitent des équipements il est nécessaire d’en proposer une large gamme, accessible à tous.
  92. 92. 92 AXE 3 Mise en place d'une stratégie d’ACCUEIL intégrée pour une destination accessible à tous Le thème de l’accessibilité traité ici, diffère un peu des standards relatifs au tourisme. Toutefois, il ne renvoie pas moins à une clientèle désireuse de profiter des produits et services proposés sur une destination touristique au même titre que tout autre touriste. En effet, les clientèles en situation de handicap, souhaitent être séduites par une offre de séjour pensée pour répondre à ses attentes. Ce dernier axe vient donc compléter les précédents pour répondre à l’objectif global qui nécessite un volet marketing. Il a pour but de définir une Stratégie d’ACCUEIL qui s’appuie sur un message positif, dynamique et intégré à la stratégie du territoire. AXE 3 Mise en place d'une stratégie d’ACCUEIL intégrée pour une destination accessible à tous OBJECTIF 1 Développer des outils d’ACCUEIL dans et hors les murs OBJECTIF 2 Promouvoir et Communiquer OBJECTIF 3 Commercialiser

×