Objectifs <ul><li>Comprendre le point de vue des marxistes sur les élections en répondant à ces 4 questions </li></ul><ul>...
A quoi servent les élections? <ul><li>Tous les 4 ou 5 ans, on vote pour élire un nouveau parlement qui lui même élit un go...
La « farce démocratique » <ul><li>John Adams « L'idée que le peuple est le meilleur gardien de sa liberté n'est pas vraie....
La « farce démocratique » <ul><li>John Adams « L'idée que le peuple est le meilleur gardien de sa liberté n'est pas vraie....
Qui prend les décisions? <ul><li>Engels « Dans la plupart des États que connaît l’histoire, les droits accordés aux citoye...
Qui prend les décisions? <ul><li>Qui détient le pouvoir politique? Les industriels et les banquiers. Comment? </li></ul><u...
Qui prend les décisions? <ul><li>Existe-t-il une démocratie dans les entreprises?  </li></ul><ul><ul><li>Les syndicats org...
Résumons: <ul><li>La démocratie bourgeoise est une démocratie </li></ul><ul><ul><li>pour les capitalistes  : seuls ceux qu...
Pourquoi les communistes participent aux élections? <ul><li>Deux objections: </li></ul><ul><ul><li>« Si le parti des trava...
Pourquoi les communistes participent aux élections? <ul><li>« Élections, piège à cons » </li></ul><ul><li>Lénine: « C'est ...
Pourquoi les communistes participent aux élections? <ul><li>« Si le parti des travailleurs a la majorité, il pourra change...
Pourquoi les communistes participent aux élections? <ul><li>Marx: « La bourgeoisie anglaise s’est toujours montrée prête à...
Résumons: <ul><li>Lénine: « Mais il s’ensuit que seul un libéral est capable d’oublier, comme le fait Kautsky, le  caractè...
Quelle est la différence entre les élus « traditionnels » et un élu révolutionnaire? <ul><li>Quelle est la différence entr...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

point de vue marxiste sur les élections

1 147 vues

Publié le

powerpoint présenté dans le cadre du cycle "Marx pour les Nuls", le 28 mai 2009 à la Braise, Liège

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 147
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

point de vue marxiste sur les élections

  1. 1. Objectifs <ul><li>Comprendre le point de vue des marxistes sur les élections en répondant à ces 4 questions </li></ul><ul><li>A quoi servent les élections? </li></ul><ul><li>Qui prend les décisions? </li></ul><ul><li>Pourquoi les communistes participent aux élections? </li></ul><ul><li>Quelle est la différence entre les élus « traditionnels » et un élu révolutionnaire? </li></ul>MARX pour les NULS
  2. 2. A quoi servent les élections? <ul><li>Tous les 4 ou 5 ans, on vote pour élire un nouveau parlement qui lui même élit un gouvernement. Le parlement est censé contrôler le gouvernement, en particulier l'opposition. Si on n'est pas content au bout de ces 4 ou 5 ans, on peut voter pour l'opposition. Nous sommes en démocratie. </li></ul><ul><li>Le suffrage universel est le critère généralement retenu pour statuer qu'un régime est oui ou non démocratique </li></ul><ul><li>Abraham Lincoln « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple » </li></ul>MARX pour les NULS
  3. 3. La « farce démocratique » <ul><li>John Adams « L'idée que le peuple est le meilleur gardien de sa liberté n'est pas vraie. Il est le pire envisageable, il n'est pas un gardien du tout. Il ne peut ni agir, ni juger, ni penser, ni vouloir. » </li></ul><ul><li>Montesquieu: « Comme la plupart des citoyens, qui ont assez de suffisance pour élire, n’en ont pas assez pour être élus ; de même le peuple, qui a assez de capacité pour se faire rendre compte de la gestion des autres, n’est pas propre à gérer par lui-même.» </li></ul>MARX pour les NULS
  4. 4. La « farce démocratique » <ul><li>John Adams « L'idée que le peuple est le meilleur gardien de sa liberté n'est pas vraie. Il est le pire envisageable, il n'est pas un gardien du tout. Il ne peut ni agir, ni juger, ni penser, ni vouloir. » </li></ul><ul><li>Montesquieu: « Comme la plupart des citoyens, qui ont assez de suffisance pour élire, n’en ont pas assez pour être élus ; de même le peuple, qui a assez de capacité pour se faire rendre compte de la gestion des autres, n’est pas propre à gérer par lui-même.» </li></ul>MARX pour les NULS
  5. 5. Qui prend les décisions? <ul><li>Engels « Dans la plupart des États que connaît l’histoire, les droits accordés aux citoyens sont en outre gradués selon leur fortune et, de ce fait, il est expressément déclaré que l’État est une organisation de la classe possédante, pour la protéger contre la classe non possédante . C’était déjà le cas pour les classes d’Athènes et de Rome établies selon la richesse. C’était le cas aussi dans l’État féodal du Moyen Age, où le pouvoir politique se hiérarchise selon la propriété foncière. (…) la république démocratique ne reconnaît plus, officiellement, les différences de fortune . La richesse y exerce son pouvoir d’une façon indirecte, mais d’autant plus sûre. D’une part, sous forme de corruption directe des fonctionnaires, ce dont l’Amérique offre un exemple classique, d’autre part, sous forme d’ alliance entre le gouvernement et la Bourse (…). Et enfin, la classe possédante règne directement au moyen du suffrage universel . Tant que la classe opprimée, c’est-à-dire, en l’occurrence, le prolétariat, ne sera pas encore assez mûr pour se libérer lui-même, il considérera dans sa majorité le régime social existant comme le seul possible et formera, politiquement parlant, la queue de la classe capitaliste (…) » </li></ul>MARX pour les NULS
  6. 6. Qui prend les décisions? <ul><li>Qui détient le pouvoir politique? Les industriels et les banquiers. Comment? </li></ul><ul><ul><li>La corruption et le personnel interchangeable Les 429 candidats aux caisses de campagnes les mieux garnies se sont emparés des 429 premières places au Congrès américain. Seuls les sièges allant de 430 à 469 sont allés à des candidats moins « fortunés » Dehaene, Reynders, Daerdenne sont tous issus du monde l'entreprise </li></ul></ul><ul><ul><li>Les lobbys: 90 000 lobbystes gravitent dans les parages immédiats de Capitol Hill à Washington. Le Parlement européen compte 15 000 lobbystes dans le quartier européen de Bruxelles </li></ul></ul><ul><ul><li>Les média : Tous les médias importants sont dans les mains d'un groupe de capitalistes très limités: trois ou quatre grands groupes en Flandre (Concentra, Persgroep, Sanoma et Roularta), trois en Wallonie (Rossel, IPM (La Libre Belgique), Corelio). </li></ul></ul>MARX pour les NULS
  7. 7. Qui prend les décisions? <ul><li>Existe-t-il une démocratie dans les entreprises? </li></ul><ul><ul><li>Les syndicats organisent une démocratie très limitée </li></ul></ul><ul><ul><li>Les questions essentielles: qui décide de la production? Des cadences? De la répartition des bénéfices? Sont tranchées par les propriétaires des l'entreprise : les capitalistes. </li></ul></ul><ul><li>Les partis « traditionnels » sont tous d'accord sur l' économie de marché (le capitalisme) et sur la nécessité de réprimer ceux qui le contestent. </li></ul>MARX pour les NULS
  8. 8. Résumons: <ul><li>La démocratie bourgeoise est une démocratie </li></ul><ul><ul><li>pour les capitalistes : seuls ceux qui défendent le système capitaliste « sont libres » de gagner les élections </li></ul></ul><ul><ul><li>contre les travailleurs : une duperie permanente est organisée pour maintenir l'exploitation dans les usines en donnant au travailleur le sentiment de décider de son sors </li></ul></ul><ul><li>La démocratie ouvrière sera, a contrario, une démocratie pour les travailleurs et contre les capitalistes </li></ul>MARX pour les NULS
  9. 9. Pourquoi les communistes participent aux élections? <ul><li>Deux objections: </li></ul><ul><ul><li>« Si le parti des travailleurs a la majorité, il pourra changer les choses » </li></ul></ul><ul><ul><li>« Élections, piège à cons » </li></ul></ul>MARX pour les NULS
  10. 10. Pourquoi les communistes participent aux élections? <ul><li>« Élections, piège à cons » </li></ul><ul><li>Lénine: « C'est justement parce qu'en Europe occidentale la masse arriérée des ouvriers et, plus encore, des petits paysans est beaucoup plus qu'en Russie pénétrée de préjugés démocratiques bourgeois et parlementaires, - c'est pour cette raison que les communistes peuvent (et doivent) uniquement du sein d'institutions comme les parlements bourgeois, poursuivre une lutte opiniâtre de longue haleine, et qui ne reculerait devant aucune difficulté, pour dénoncer, dissiper, vaincre ces préjugés. » </li></ul>MARX pour les NULS
  11. 11. Pourquoi les communistes participent aux élections? <ul><li>« Si le parti des travailleurs a la majorité, il pourra changer les choses » </li></ul><ul><li>Les luttes ouvrières ont arraché les acquis sociaux à la classe dominante. </li></ul><ul><ul><li>1921 Introduction de la journée de 8 heures et de la semaine de 48. Suppression de l’article 310 (entrave au droit de grève) => Après la grève générale de 1919. Dans le cadre international des révoltes en Finlande, en Hongrie, en Bavière et de la construction de l’Union soviétique. </li></ul></ul><ul><ul><li>1936 Introduction des congés payés et du salaire minimal => Après la grève générale de 1936 </li></ul></ul><ul><ul><li>1944 Introduction de la sécurité sociale avec pension, assurance maladie et invalidité, allocations de chômage, allocations familiales et pécule de vacances => Après la résistance armée contre le fascisme. Dans le contexte international du prestige de l’Union soviétique et des progrès du communisme. </li></ul></ul>MARX pour les NULS
  12. 12. Pourquoi les communistes participent aux élections? <ul><li>Marx: « La bourgeoisie anglaise s’est toujours montrée prête à accepter le verdict de la majorité aussi longtemps que les élections assurent son monopole. Mais soyez sûr que nous aurons affaire à une nouvelle guerre de sécession dès qu’elle sera en minorité sur des questions qui soient pour elle d’importance vitale » </li></ul><ul><li>L'exemple du Chili d'Allende démontre cette vérité </li></ul>MARX pour les NULS
  13. 13. Résumons: <ul><li>Lénine: « Mais il s’ensuit que seul un libéral est capable d’oublier, comme le fait Kautsky, le caractère limité et relatif , au point de vue historique, du parlementarisme bourgeois. Dans l’État bourgeois le plus démocratique, les masses opprimées se heurtent constamment à la contradiction criante entre l’égalité nominale proclamée par la ‘démocratie’ des capitalistes , et les milliers de restrictions et de subterfuges réels, qui font des prolétaires des esclaves salariés . Cette contradiction précisément ouvre les yeux des masses sur la pourriture, la fausseté, l’hypocrisie du capitalisme. C’est précisément cette contradiction que les agitateurs et les propagandistes du socialisme dénoncent sans cesse devant les masses, afin de les préparer à la révolution  » </li></ul>MARX pour les NULS
  14. 14. Quelle est la différence entre les élus « traditionnels » et un élu révolutionnaire? <ul><li>Quelle est la différence entre les élus « traditionnels » et un élu révolutionnaire? Comprendre le principe « rue-conseil-rue » à travers l'exemple des conseillers communaux du PTB à Herstal </li></ul>MARX pour les NULS

×