Le journal d'Inriality à Futur en Seine

585 vues

Publié le

Le train du futur s’arrête pour quelques jours à Futur en Seine, le festival du numérique. Le temps nécessaire pour découvrir, tester et comprendre ce que demain nous promet. D’autant qu’Inriality explore depuis plusieurs mois le monde numérique et fait aujourd’hui escale au CENTQUATRE pour connecter réalités et futurs numériques.
Bienvenue à bord !

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
585
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
190
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le journal d'Inriality à Futur en Seine

  1. 1. Proposerdenouveauxoutilsopensourcequiviendrontétendreoudocumenterlespratiquesdugraffiti »,c’estl’undesobjectifsdelabranchehexagonaleduGraf-fiti Research Lab (GRL). Et c’est Jérôme Saint-Clair,son fondateur, qui le dit. Ce collectif né aux États-Unisen 2006, à l’initiative d’Evan Roth et de James Powderly,deux artistes technophiles, a essaimé à travers le monde denombreusescellulesautonomesquiinvententrégulièrementdenouveauxoutilsdecréation.« Tousmisgratuitementàladisposition de chacun », précise Jérôme Saint-Clair.Les apports du GRL à la culture graff déjà sont nombreux.Parmilesprojets,l’undesplusimportantsreste,sansdoute,ledéveloppement,dès2009,duformatdefichierGML« Graf-fitiMarkupLanguage »(www.graffitimarkuplanguage.com)qui permet de sauvegarder et d’exploiter le tracé d’un graffitien enregistrant précisément son mouvement dans l’espace.Les graffeurs numériques ont aussi créé pour le languageProcessing (processing.org), la librairie logicielle GML4Uqui permet d’enregistrer un tag pour le redessiner à l’écranou le projeter à grande échelle grâce à un vidéoprojec-teur, voire l’imprimer avec une imprimante 3D. Une solu-tion utilisée l’an dernier lors de l’événement « ProcessingBordeaux » dédié aux technologies digitales créatives.Des LED pour relooker l’espace urbainPlus surprenant, les designers, développeurs et électroni-ciensduGRLontrécemmentmisaupointuneimprimantegraffiti portable (« Near Tag Quality ») pilotée par unesimplecarteArduinoetcapabled’utiliserjusqu’à7 bombesdepeinture(ceprojetopensourcepeutêtrereproduitpourenviron200 euros,selonleGRLFR).DansleurpanopliedeGéo Trouvetou, divers outils de « light-painting » utilisantdesdiodesélectroluminescentes(LED)afinderelookerl’es-paceurbain,debonsvieuxMinitel« hackés »oule« Print-ball »,unsystèmedegraffitirobotiséfonctionnant« commeune imprimante jet d’encre géante dont la tête d’impres-sion est un pistolet de paintball ».GRAFFEURS ET GEEKSRÉINVENTENT LE STREET ARTLes « street artists » expérimententd’autres systèmes de créationnumérique forgés par des collectifscomme Graffiti Research LabFrance (GRLF).Tour d’horizon desdernières initiatives de ces artistesgeeks imprégnés de culture graffiti.ÉditoLe train du futur s’arrête pourquelques jours à Futur enSeine.Letempsnécessairepourdécouvrir,testeretcomprendrece que demain nous promet.D’autant qu’Inriality exploredepuisplusieursmoislemondenumérique et fait aujourd’huiescaleau CENTQUATRE pourconnecter réalités et futursnumériques.Bienvenue à bord !Des applications vontrévolutionner nossmartphoneset transformernos vies dans lessmartcities.DITES-NOUS QUIREGARDE QUOIDRAFTQUEST, LOGICIELROMANESQUEL’ÉQUIPE INRIALITYINRIALITY ETFUTUR EN SEINECHRONIQUEDU NUMÉRIQUESMARTCITIESENFANTSET ÉCRANSPAGE 2PAGE 3PAGE 4>©SAMMYSTEIN©OPHELIANOOR/GRAFFITIRESEARCHLAB/CC-BY-NC-SA@ INRIALITYWWW.INRIALITY.FR // RETROUVEZ-NOUS SUR ÉDITION SPÉCIALE FUTUR EN SEINE 2013 // JOURNAL GRATUITPARTAGER TOUTES LES RÉALITÉS DU NUMÉRIQUE
  2. 2. > S’yajoutentplusieursapplicationspourtablettestactiles,unlogicielpermettantdecréerfacilementsespropresstic-kersàcollersurlesplansdumétroparisien(« EasySubwayStickers Creator ») et le dispositif « Tag EULE » (pourElectronic Universal Language Expression) qui permetde convertir la parole, les SMS ou des messages Twitter engraffitis et de les « vidéoprojeter » sur un mur.Vous voulez voir les graffeurs en action ? Le GraffitiResearch Lab France sera présent, cette année, au festivalfrancilien du numérique Futur en Seine. Le 16 juin débu-tera, au Centquatre, à Paris, la construction d’une instal-lation collective constituée de briques lumineuses. Du 22au 23 juin, les participants au festival de culture hip-hopHoptimum(77)pourrontassisteràdesdémonstrationsdegraffnumériqueetparticiperàdifférentsatelierspratiques.Christophe DutheilWWW.INRIALITY.FRRENDEZ-vousEt aussi surINRIALITY.FRÉCRITURENUMÉRIQUEGRAFFNUMÉRIQUEVENEZ NOUS VOIR SURLE STAND INRIA, DU 13 AU16 JUIN, AU CENQUATRE,ÉCURIES NORDLivre numérique : une révolutionen marche. Virginie Rouxel, déléguéegénérale du Labo de l’édition, nouspropose un petit tour d’horizonde l’évolution du monde de l’éditionavec le numérique.De nouveaux modèles apparaissent etdonnent une importance grandissanteà la qualité et à la créativité.20 juin 2013> ÉCRITURES NUMÉRIQUESET ÉDITORIALISATIONConférence | 17 h 30 - 19 h 30 |Salle Triangle - CentrePompidou. Gratuit, inscriptionconseillée au 01 83 87 63 25.21 juin 2013> ATELIERS DE CRÉATIONNUMÉRIQUE AVEC LES START-UP DU LABO DE L’ÉDITIONAtelier | 15 h | Labo de l’Édition,2, rue Saint-Médard, 75005Paris. Gratuit, 01 83 64 89 00.> RENCONTRE AVEC LESSTART-UP DE L’ÉDITIONDémonstration | 17 h |Labo de l’Édition,2, rue Saint-Médard, 75005Paris. Gratuit, 01 83 64 89 00.22 juin 2013 de 15 à 18 h23 Juin 2013de 14 h30 à 17 h 30> ATELIERS GRAFFNUMÉRIQUEDans le cadre d’Hoptimum,festival de la culture Hip hopen Seine-et-Marne, le GraffitiResearch Lab français seraprésent les 22 et 23 juinpour des démonstrations detechniques de graff numérique,et des ateliers ouverts à tous.Espace 26 Couleurs,rue Pasteur,77310 Saint-Fargeau-PonthierryFUTUREN SEINEDraftQuest dope la création littéraire. À partirde graphismes très simples (un pont, un nuage,un animal, etc.), le logiciel sollicite votre imaginaire : vousinventez des situations, associations d’idées, c’est-à-direautant de possibilités de verbaliser une matière premièreon ne peut plus dépouillée. On dirait un test de Rorschachmais en plus amusant… Car DraftQuest prévoit d’agrandir le stock desgraphismesafindesusciterunmaximumd’agitationneuro-nale. Ce qui compte, c’est de pouvoir aller de l’image figura-tiveproposéeàl’imagementalequivaservirlacompositiondu texte. Au fur et à mesure, sachant que vous choisissez lenombre de jours pendant lesquels vous souhaitez recevoirun tirage aléatoire de graphismes, vous pouvez décider encours de route de vous imposer des contraintes, voire delimiter le nombre des images reçues lorsque vous estimezêtre parvenu à un point de maîtrise de votre rédaction. Ence qui me concerne, puisque j’avais reçu pour commencerle dessin d’un avion, mon histoire a débuté dans les airs. Aubout d’une dizaine de tirages, j’avais cerné les personnages,trouvéuneintrigue…J’étaisprêtàécriretoutenintégrantlesnouvellesstimulationsdulogiciel.Enquatre-vingt-dixjourset autant de tirages, j’avais un petit roman d’une centaine depages (“Avec l’assentiment du reptile”), disponible dans lacollectionnumériquedesForgesdeVulcain,lamaisond’édi-tion qui a fait naître DraftQuest, sous l’égide de son fonda-teur David Meulemans.Écrire en se désintéressant du résultat DraftQuestestunoutilquifavoriselaspontanéité,les impromptus de la création. D’un jour à l’autre, telle outelle image est susceptible d’incurver votre histoire…Mais il faut écrire sans arrière-pensée ni présomption deréécriture ou de repentir. Ce fut une véritable aubaine pourmoi,car,issudumilieuuniversitaireetrompuauxhabitudesrhétoriques, j’avais perdu toute notion d’écriture créatrice.Iln’empêchequeDraftQuestattenddevousuneréelledispo-nibilité quotidienne. Vous allez évoluer en petites fouléesdisgracieuses, éprouvant à la fois votre endurance et votrepouvoir de transfigurer la répétition. En d’autres termes,acceptez de démarrer petit et informe. D’ailleurs,DraftQuestportebiensonnomanglo-phone : l’outil vous permet de multiplier les ébauches et lesbrouillons, après quoi c’est à vous de déterminer le passageauxétapessupérieures.C’estdéjàbeaucoupd’avoirdesbrouil-lons, car il existe un fossé immense entre le désir d’écrire dela fiction et la propension à le faire assidûment. DraftQuestm’a arraché des brouillons et des amorces que je ne brico-lais plus depuis quinze ans, alors même que la base de mavie professionnelle repose sur l’écrit. » Gregory MionGregory Mion,écrivain,à qui l’on doit« Avec l’assentiment du reptile »,entièrement écrit avec DraftQuest,revient sur ce logiciel censé luttercontre l’angoisse de la page blanche…DRAFTQUEST, LA BOÎTE À IDÉESGraffiti Research Lab (GRL)www.graffitiresearchlab.fr/Page Facebook de Graffiti Research Lab Francehttps://fr-fr.facebook.com/grlfrInterview G.R.L. (Graffiti Research Lab)creative.arte.tv/fr/community/interview-grl-graffiti-research-labGraffiti Research Lab, les photons de troubleswww.ecrans.fr/Graffiti-Research-Lab-les-photons.htmlLe site de Jérôme Saint-Clairwww.saint-clair.netChroniques du NumériqueEn savoir plus©FOTOLIA
  3. 3. Direction de la publication :Michel Cosnard - InriaRédaction en chef :Marie Gallas-Amblard, Elodie DarquiéCoordination et conception :Inriality est une plateforme d’informationet d’échange sur les enjeux du numériquecontact@inriality.frImprimé à 1100 exemplaires par Caractère,www.caractere-sa.frVous êtes sur un quai de métro, à un arrêt de busoudetramway.Ilyafoule…Prenezvotresmart-phone et faites remonter l’information « fouledense » vers la communauté des usagers, ce quivous rapporte quelques points, comme dans un jeu vidéo,à titre de remerciement symbolique. « Nous avons créé cetoutil pour les usagers des transports en commun. Suivantle principe du crowdfunding, il permet à des contribu-teurs volontaires de diffuser une information. Celle-cisera analysée et mise à la disposition de la communauté »,explique Animesh Pathak, chercheur dans l’équipe derechercheArles,àInria(Rocquencourt).Pourcetravailderecherche,l’équipecollaboreavecleTransportForLondon(équivalent londonien de la RATP) et des industries high-tech comme Thales et Alcatel-Lucent. Elle s’appuie aussisur des sociologues, spécialistes de la rétribution sociale(incentive), puisque tout repose sur le volontariat.Métro bloqué ? Oui…La seconde application développée par l’équipe se passe devolontaires et exploite les signaux recueillis passivementpar votre smartphone. Par exemple, en mesurant le niveausonore d’un lieu, l’application peut fournir un service utileàd’autrespersonnes.Celaaideraceuxquirecherchentunezone tranquille. « Cette application permet aussi de récu-pérer les infos en provenance des accéléromètres qui setrouvent dans les smartphones, afin de savoir si un métroest bloqué », poursuit Animesh Pathak, ce programme derecherche s’inscrit, en effet, dans le cadre du développe-mentdulogocielMob-IoTetduprojeteuropéenChoreos.Il y a du secret dans l’airAutreréalisationendémonstrationàFuturenSeine :l’appli-cation dérivée de Yarta. Avec elle, l’utilisateur crée et gardesecret l’ensemble de son réseau social. On peut y stockertous les membres des réseaux sociaux que l’on connaît (surFacebook et LinkedIn, par exemple). On l’utilisera ensuitepour exploiter ces réseaux sociaux d’une façon inédite etpuissante.Parmiunelistedeparticipantsàuneconférence,ontrouveraceuxquisontmembresd’ungroupeFacebookdonné (un moyen de savoir si l’un des membres du fan-club du PSG est présent dans la salle…). Ou transférer àun ami tous les contacts que l’on a dans son entreprise. Etcela sans dévoiler l’intégralité de son réseau social. Ouf !La dernière application présentée sur le stand permet depiloter un petit robot volant avec les commandes… d’unpetitrobotroulant.L’idéepeutsurprendre,maiselles’inscritdanslecadreduprojeteuropéenConnectquiviseàrendrepossible le dialogue entre des équipements différents.L’équipe-projet Arles – et la start-up Ambientic – déve-loppent des briques logicielles (middleware) qu’ellesmettent à la disposition des développeurs. Ce sont euxquivousproposerontbientôtcesapplisutilesouamusantes. Christophe CastroUne vie quotidienne plussimple et plus intelligente ?Ça se passe sur le stand Inria,à Futur en Seine.On vousdira tout sur les applicationsqui vont révolutionnernos smartphones ettransformer nos vies dansles smartcities.SMARTCITIESGÉNÉRATIONSCOMMUNICANTESFlashez le QR-codepour accéder à l’infographieVous vous souvenez du Bi-Bop ?Et du Tatoo ? Voici 40 ansde générations communicantesen infographie…c’est sur inriality.frTravelDashboard, Mob-IoT, Yarta...toutes les infos sur www.inriality.frSMARTCITIES19 juin 2013 ELECTRIC AVENUE / OIDEMConférence | 18h - 21h |AG2R LA MONDIALE,26, rue Montholon 75009 ParisEntrée Libre.FUTUREN SEINEEn savoir plusPartager une voiture, des outils,faire du troc ou des achatsgroupés… l’économiecollaborative réduit les coûts,rapproche les individuset fait naître de nouveauxréseaux. À l’occasion dela OuiShare Fest, grande fêtede l’économie collaborative,l’un de ses cofondateurs, EdwinMootoosamy, nous présentela portée de cette force detransformation de nos sociétés.LA CONSOCOLLABORATIVE,AU DELÀDE LA CRISE22 juin 2013 SOIRÉE RÉTROGAMING« COME BACK IN THE 90’S »Redécouvrez les consoleset jeux vidéo mythiquesqui ont marqué votre jeunesse.Atelier | 20 h 30 | Ludothèque,18, rue Abbé-Derry92130 Issy-les-MoulineauxEntrée libre.GÉNÉRATIONCOMMUNICANTE©SKAB©ISTOCK©FOTOLIA-©ROBERTFILIP
  4. 4. WWW.INRIALITY.FRVie citoyenneTout sur ce que votre fournisseur d’accèsà Internet ne vous montre pas… ou pas bien.Choisir un fournisseur d’accès à Internet,ce n’est pas neutre. Certains vous empêchentd’accéder pleinement à des sitesou à des contenus spécifiques. Des polémiquessur ce thème – notamment à proposde la neutralité du Net – ont marqué l’actualitérécente. Explications.ENFANTS, PETITS ÉCRANSL’Académie des Sciences a publié enjanvier 2013 un avis intitulé « L’ enfantet les écrans » qui « tord le cou à nombred’idées reçues sur le sujet et fait le pointsur les connaissances scientifiques, éducatives etneuro­biologiques ». Mais l’effort de synthèse exigépar l’envergure du sujet n’a pas permis à l’Académiede couvrir la très grande diversité des pratiques etactivités qui peuvent lier enfants et écrans.Inriality veut aujourd’hui tenir sa promesse departager toutes les réalités du numérique. Aussi,nouslançonscetappelafinderassemblerlestémoi-gnages des authentiques acteurs du numérique quenous sommes tous.Racontez-nous vos expériences et projets ! Tous lesrécits d’usages sont les bienvenus, quels que soientlesobjectifsqu’ilspoursuivent(pédagogiques,artis-tiques, ludiques, médicaux…).Nous pourrons alors donner à voir l’incroyablerichesse des réalités et pratiques existantes afin demieux en comprendre le sens et le potentiel.Elodie DarquiéInriality,média ouvert et dédiéau débat citoyen autour desenjeux du numérique,lanceun appel à témoignages sur lathématique« Enfantsécrans ».AUSSI SUR INRIALITY.frÉducation Économie CommerceCOMMENT FAIRE COURSÀ 100 000 PERSONNES ?LE NUMÉRIQUE,LA CRISE ET NOUSFOURNISSEUR D’ACCÈSPAS TRÈS NET« Un cours peut mobiliser plus de150 000 personnes : la preuve a été faite.Pour que ce mouvement se développe encore,il faut forger de nouveaux modèles économiqueset de nouveaux outils numériques », expliqueJean Michel Cornu, directeur scientifiquede la Fondation Internet nouvelle génération,Chief Visionary Officer de la plate-formeImagination for People et membre du comitéd’éthique d’Allistene dont Inria est partenaire.L’année 2013 semble vouée à la crise,selon la plupart des experts européens.Parmi les facteurs de relance économique oude lutte anticrise, que peut-on raisonnablementattendre des technologies numériques ?La réponse mitigée de Marc Giget, présidentde l’Institut européen de stratégies créativeset d’innovation et fondateur du Club de Parisdes directeurs de l’innovation.pour témoignerActeurs des sphères scolaires, socioculturelles,médicales, artistiques, associatives… nous vousinvitons à témoigner en envoyant vos textescourts (ou plus longs), vidéos et liens à contact@inriality.fr ou venir nous rencontrersur le stand Inria.©IDEABUG/ISTOCKPHOTO©RICHVINTAGE/ISTOCKPHOTO©SVENWERK(CCBY-NC-ND2.0)©SAMMYSTEINPour en savoir plus, rendez-vous sur www.inriality.fr

×