SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  50
Télécharger pour lire hors ligne
La production
La production de chaleur
Sommaire :
• Notion de combustion : le méthane
• Analyse de la combustion
• Bilan des puissances d’une chaudière
• Choisir le brûleur adapté
• Le brûleur gaz
• Le brûleur fioul
• Séquence d’allumage et d’arrêt
• Chaudière murale, brûleur atmosphérique
• Règlementation
• Puissance et nombre de générateurs
• Raccordement de plusieurs générateurs
• Régulation
Notion de combustion : le méthane
CH4 + 2 O2 + 8 N2 = 2 H2O + CO2 + 8 N2
en volume
(dans les mêmes
conditions)
1 m3 +
10 m3 d’air
= 2 m3 + 1 m3 + 8 m32 m3 8 m3+
9 m3 de fumées
sèches
11 m3 de fumées humides
Pouvoir comburivore ou
Volume d’air théorique
Pouvoir fumigène humide ou
Volume des fumées humides théoriques
Pouvoir fumigène sec ou
Volume des fumées sèches théoriques
Pourcentage maxi de CO2 dans les fumées sèches = 1 / 9 = 11,1 %
Air (en volume) :
78 % N2
21 % O2
soit environ
4/5 N2
1/5 O2
La combustion d’un m3 normal de méthane
consomme 10 m3 d’air et produit 9 m3 de fumées sèches et 2 m3 de vapeur d’eau
1
CO
[ppm]
Meilleure
combustion
Analyse de la combustion 1/2
Il existe une corrélation entre la quantité d’oxygène et les rejets
Le réglage de combustion vise à une :
• Combustion de bonne qualité : CO mini
• Réduction des pertes par les fumées : O2 mini
Pour produire le maximum de chaleur, il faut oxyder
la totalité le combustible et donc rechercher une :
Combustion oxydante, presque complète.
• Combustion complète : Toutes les réactions chimiques possibles ont été réalisées. Ceci est
impossible en réalité.
• Combustion incomplète : Il reste des molécules de combustibles partiellement oxydées dans les
fumées.
1,10 - 1,20
Analyse de la combustion 2/2
Afin de régler la combustion du brûleur de manière optimal, il faut effectuer des analyses de
combustion. Soit avec un analyseur numérique ou bien un opacimètre donnant l’indice de
Bacharach ou indice de suie.
Analyseur de combustion
Opacimètre (smoke test)
Bilan des puissances d’une chaudière
RD
Fumées
Brûleur
Foyer
Parois
Combustible (ici du gaz)
Pu
Pf
Pp
Pb
• Pb : puissance brûleur (puissance
absorbée)
• Pu : puissance utile
• Pp : pertes parois
• Pf : pertes fumées
Sur PCI Sur PCS
Gaz 𝑃𝑏 = 𝑃𝐶𝐼. 𝑞𝑣 𝑛 𝑃𝑏 = 𝑃𝐶𝑆. 𝑞𝑣 𝑛
Solide et liquide 𝑃𝑏 = 𝑃𝐶𝐼. 𝑞𝑚 𝑃𝑏 = 𝑃𝐶𝑆. 𝑞𝑚
Puissance brûleur
Puissance utile
𝑃𝑢 = 𝑞𝑚 𝑒𝑐. 𝐶𝑒𝑐. 𝜃 𝐷 − 𝜃 𝑅
𝑃𝑢 = 1,16. 𝑞𝑚 𝑒𝑐. 𝜃 𝐷 − 𝜃 𝑅
Relation pratique
Rendement de la chaudière:
𝜂 𝑐ℎ =
𝑃𝑢
𝑃𝑏
Choisir le brûleur adapté
La sélection d’un brûleur s’effectue suivant plusieurs critères :
• Le besoin, c’est-à-dire la puissance utile,
• Le rendement de la chaudière, sa puissance nominale,
• La pression dans le foyer,
• Choisir le brûleur en fonction de la pression du gaz fourni (20 ou 300 mbar) et de
la puissance disponible du brûleur,
• Choisir la longueur de la tête en fonction de la dimension du foyer.
Il doit être aussi dans une plage de
fonctionnement de 60 à 75% de sa
puissance maximale ce qui permet une
bonne autorité de la régulation de ses
volets d’air et de gaz.
39 %61 %
34 % 66 %
Le brûleur gaz 1/5
Le brûleur gaz 2/5
1
2
3
4
5 6
7
12
15
14
Air
8
9
10
11
13
P
P
Gaz
Rep Désignation Fonction
1 Piège à sons Atténuer le bruit (niveau de pression acoustique) dans la chaufferie et les locaux environnants
2 Volet de réglage d’air Régler le débit d’air de combustion (adapter le débit d’air au débit de gaz)
3
Ventilateur centrifuge (à
action)
Introduire le débit d’air de combustion dans le foyer
4 Pressostat d‘air Contrôler le fonctionnement du ventilateur
5 Électrode d’ionisation Contrôler la présence de flamme
6 Accroche-flamme Mélanger l’air primaire au gaz. Régler la vitesse de sortie du mélange air-gaz
7 Électrode d’allumage Produire un arc électrique pour allumer le gaz
8 Robinet d’arrêt gaz Isoler le brûleur du réseau de distribution gaz
9 Filtre gaz Arrêter les impuretés pour préserver l’étanchéité des clapets des électrovannes
10 Pressostat gaz mini Contrôler que la pression de l’alimentation gaz est suffisante
11 Détendeur-électrovanne
Réguler la pression gaz dans la tête de combustion pour introduire toujours le débit de gaz
nécessaire. Fermer automatiquement l’arrivée de gaz
12 Électrovanne de sécurité Fermer automatiquement l’arrivée de gaz
13 Tête de combustion Réaliser la combustion
14 Transformateur BT/HT Produire une haute tension suffisante pour créer un arc électrique
15
Boitier de commande (ou de
contrôle)
Commander tous les matériels, en respectant un programme de mise en marche et d’arrêt.
Afficher un défaut et réarmer après défaut.
Le brûleur gaz 3/5
Tête de
combustion
Déflecteur ou
accroche flamme
Vis de réglage
du déflecteur
Ventilateur
Registre d’air
Caisson
d’aspiration
Pressostat d’air
Servomoteur du volet d’air
Prises de
pression
Vis de réglage du registre
d’air Brûleur Weishaupt WG5
Turbine de ventilation
Le volet d’air Le pressostat d’air
Le brûleur gaz 4/5
P
a
b
c
d
e
f
 Consignant le réseau (a),
 Filtrant les impuretés
éventuelles (b),
 S’assurant de la présence
du gaz (c),
 Régulant la pression
d’alimentation (d),
 Autorisant le passage du
gaz lors de la demande (e),
 Ouvrant progressivement
l’alimentation afin de ne
pas générer une
« explosion » à l’allumage
(f).
Le brûleur gaz 5/5
Transformateur
haute tension
Bouton de
réarmement
Coffret de
sécurité
Électrode d’allumage
Moteur du ventilateur
7 broches
4 broches
Le brûleur fioul 1/6
Le brûleur fioul 2/6
1
2
3 4 5
6
7
8
9
10
11
12
13
15
14
Air
M
16 Rep Désignation Fonction
1 Piège à sons Atténuer le bruit (niveau de pression acoustique) dans la chaufferie et les locaux environnants
2 Volet de réglage d’air Régler le débit d’air de combustion (adapter le débit d’air au débit de fioul)
3 Ventilateur centrifuge (à action) Introduire le débit d’air de combustion dans le foyer
4 Cellule photo électrique Contrôler la présence de flamme
5 Accroche-flamme Mélanger l’air primaire au fioul. Régler la vitesse de sortie du mélange air-fioul
6 Réchauffeur fioul Réguler la viscosité du fioul et donc son débit
7 Gicleur Pulvériser le fioul
8 Électrode d’allumage Produire un arc électrique pour allumer la vapeur de fioul
9 Filtre fioul Empêcher les impuretés d’obstruer le gicleur ainsi que le siège de l’électrovanne
10 Pompe à engrenage Introduire le fioul dans le circuit et produire la pression de pulvérisation
11 Électrovanne Fermer automatiquement l’arrivée de fioul en cas d’arrêt
12 Régulateur de pression Stabiliser la pression de fioul
13 Flexible Démonter le brûleur sans vidanger l’installation
14 Transformateur BT/HT Produire une haute tension suffisante pour créer un arc électrique
15
Boitier de commande (ou de
contrôle)
Commander tous les matériels, en respectant un programme de mise en marche et d’arrêt.
Afficher un défaut et réarmer après défaut.
16 Moteur électrique Entrainer le ventilateur et la pompe qui sont montés sur le même axe
Gicleur
Ligne gicleur
Électrovanne
Pompe fioul
Flexibles de raccordement
Le brûleur fioul 3/6
Le brûleur fioul 4/6
Le brûleur fioul 5/6
Le brûleur fioul 6/6
Bouton de
réarmement
Coffret de
sécurité
Moteur électrique
Sonde de
détection de
flamme
Électrodes d’allumage
Transformateur
haute tension
Connecteur 7 broches
L
N
230 V 15 kV
7,5 kV
7,5 kV
Séquence d’allumage et d’arrêt 1/2
1. Ouverture du volet d’air en GA.
2. Mise en marche ventilateur.
3. Contrôle de la pression d’air.
4. Temporisation pré-ventilation.
5. Fermeture du volet d’air en PA.
6. Mise sous tension du transformateur d’allumage : Arc électrique.
7. Ouverture des vannes de gaz avec la pression d’allumage ps.
8. Contrôle de présence de flamme par électrode d’ionisation.
9. Mise hors tension du transformateur.
10.Augmentation de la pression jusqu’à pG1 et fonctionnement en PA ou ouverture du
volet en GA avec pression pG, selon commande du thermostat d’allure.
1. Fermeture des vannes de gaz.
2. Arrêt du ventilateur.
3. Fermeture complète du volet d’air.
Mise en service
Mise à l’arrêt
Séquence d’allumage et d’arrêt 2/2
Num.
étape
Description de l’étape
1 No voltage
2 Powering up, no heat request
3 Heating request
4 Checking the air flap is closed
5
Pre-ventilation: Switching on the motor and the
igniter
6 Closing the air flap, switching to the ignition position
7 Unauthorised flame monitoring
8
Starting the burner: opening the solenoid valve, flame
formation, safety time
9 Flame stabilisation time, post-ignition time
10 Awaiting regulator release
11
Opening the servomotor, until the opening position of
the 2nd stage valve is reached
12 Operation in 2nd stage
13
Closing the servomotor, until the closing position of
the 2nd stage valve is reached
14 Operation in 1st stage
15 Regulator shutdown, closure of the servomotor at 0°
16 Awaiting a new heating request
Chaudière murale, brûleur atmosphérique
1. Dispositif anti-refoulement
2. Échangeur de chaleur primaire
3. Brûleur
4. Échangeur de chaleur secondaire
5. Débitmètre
6. Mécanisme de gaz
7. Vanne trois voies
8. Boîtier électronique / Boîtier de commande
9. Dispositif de remplissage
10. Pompe
11. Soupape de sécurité
12. Sonde CTN (2x)
13. Purgeur
14. Vase d'expansion à membrane
Diffuseur
Chambre de mélange
Gaz
Air primaire
Air secondaire
Tube mélangeur
Corps de chauffe
Chaudière à condensation
Règlementation
Sécurité des installations 1/4
Mise à
l’égout
Mise à
l’égout
Type de montage possible des soupapes
Différentes soupapes utilisées
Ouverture de passage ½” ¾” 1”
Pression d’ouverture 3 bars 4 bars 3 bars 4 bars 3 bars 4 bars
Puissance maximum
56 kW
125 kW
70 kW
112 kW
200 kW
140 kW
246 kW
224 kW
375 kW
280 kW
461 kW
Sécurité des installations 2/4
Réglage de la température de
sécurité
Partie plongée dans l’ECBT pour
prélever la température
Raccordement électrique
E13 : alarme
Thermostat de sécurité Siemens
RAK ST
Sécurité
Régulation
Montage du thermostat de sécurité
Sécurité des installations 3/4
Pressostat Danfoss RT 110
Pressostat divers
Sécurité des installations 4/4
Contrôleur de débit (Flow Switch) à palette
Contrôleur de débit visuel
Puissance et nombre de générateurs
𝑃𝑛é𝑐𝑒𝑠𝑠𝑎𝑖𝑟𝑒 = 𝑃𝑢𝑡𝑖𝑙𝑖𝑠𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠 + 𝑃𝑒𝑟𝑡𝑒𝑠 𝑑𝑖𝑠𝑡𝑟𝑖𝑏𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑃𝑖𝑛𝑠𝑡𝑎𝑙𝑙é𝑒 = 𝐶𝑠. 𝑃𝑛é𝑐𝑒𝑠𝑠𝑎𝑖𝑟𝑒
Règle des deux tiers
1
3
𝑃𝑛
1
3
𝑃𝑛
1
3
𝑃𝑛
2
3
𝑃𝑛
2
3
𝑃𝑛
𝑃𝑖𝑛𝑠𝑡 =
4
3
𝑃𝑛
𝑃𝑖𝑛𝑠𝑡 = 𝑃𝑛
Exemple de montage avec plusieurs générateurs
Raccordement de plusieurs générateurs 1/2
Distributeur et collecteur Robinets de réglage
Boucle de TICHELMANN (ou Tickelman)
Pour ces trois solutions,
il faut prévoir un
montage avec des
pompes doubles afin de
ne pas être tributaire du
bon fonctionnement de
la pompe alimentaire
Avec une pompe commune
Raccordement de plusieurs générateurs 2/2
Avec une pompe individuelle
Régulation 1/2
Sonde
Régulateur Actionneur
Organe de réglage
Consigne
Constitution
𝑃𝑢 = 𝑞𝑚 𝑒𝑐. 𝐶𝑒𝑐. 𝜃 𝐷 − 𝜃 𝑅
Variation du débit
Variation de la température
Principes
V3V en répartition
V2V
V3V en mélange
Régulation 2/2
ti : Température intérieure [°C]
te : Température extérieure [°C]
teb : Température extérieure de base [°C]
tdn : Température de départ nominale du chauffage [°C]
tnc : Température de non chauffe [°C]
Température
extérieure
teb
Température de
départ [°C]
ti
tdn
te
td
ti
Courbe de chauffe
11 Réglage de la consigne de la température de départ par -5 °C extérieur
12 Réglage de la consigne de la température de départ par 15 °C extérieur
13 Bouton pour la correction de la température ambiante
Régulateur RVL 470
La production de froid
Sommaire :
• Fluide frigorigène
• Diagramme enthalpique
• Évolution du cycle et bilan des puissances
• Détail de l’évolution du fluide
• Composants d’une installation
• Le compresseur
• Le condenseur
• Le détendeur
• L’évaporateur
• La régulation
Circulation du FF
amb > FF : transfert
de chaleur de l’ambiance
vers le FF
amb < FF : transfert de
chaleur du FF vers l’ambiance
La chaleur se déplace
de la source chaude
vers la source froide
Ambiance n°1
Ambiance n°2
Chaleur
Chaleur
Abaissement de la
température ambiante
Qo est la quantité d’énergie enlevée à la source froide.
Qk est la quantité d’énergie donnée à la source chaude.
Fluide frigorigène
Les plages de températures :
Diagramme enthalpique
p
[bar]
h [kJ/kg]
Zone liquide (on parle de liquide sous-refroidi)
Zone vapeur (on parle de vapeur surchauffée)
Zone de mélange (liquide + vapeur)
sat
[°C]
Isotherme
• p : pression absolue du fluide en [bar].
Attention un manomètre indique une
pression relative. Échelle logarithmique.
• sat : température de saturation en [°C]
• h : enthalpie. Cela représente l’énergie
emmagasiné ou restituée par une quantité de
fluide. Unité en [kJ/kg]
• Isotherme : courbe d’isotempérature (ou de
même température) en [°C]
• Isentrope : courbe de même entropie appelée
aussi courbe de compression. Unité en
[kJ/(kg.K)]
• Isochore : courbe de volume massique (à
volume constant) en [m3/kg].
• Courbe de saturation : courbe de séparation
entre la zone liquide et l’apparition de la
première bulle de vapeur ainsi que la
séparation entre la zone vapeur et l’apparition
de la première goutte de liquide.
• Isotitre : courbe indiquant le pourcentage de
vapeur dans le liquide sur la masse totale
(vapeur + liquide).
Circuit frigorifique
Compresseur
Condenseur
Détendeur
Évaporateur
Liaisons frigorifiques
VapeurLiquide
HautepressionBassepression
Zone d’état
Zonedepression
Circuit frigorifique didactique
Groupe frigorifique sans liaisons
vers l’évaporateur
p
[bar]
h [kJ/kg]
sat
[°C]
Compression
Désurchauffe
CondensationSous-refroidissement
Détente
Vaporisation Surchauffe
p0
pk
1
2
3
4
hévap
hcond
hcomp
h1 h2h3 = h4
Évolution du cycle et bilan des puissances
 Pcond : puissance condenseur
 Pcomp : puissance compresseur
 Pévap : puissance évaporateur
Puissance compresseur :
𝑃𝑐𝑜𝑚𝑝 = 𝑞𝑚 𝐹𝐹. ℎ2 − ℎ1
Puissance condenseur :
𝑃𝑐𝑜𝑛𝑑 = 𝑞𝑚 𝐹𝐹. ℎ2 − ℎ3
Puissance évaporateur :
𝑃é𝑣𝑎𝑝 = 𝑞𝑚 𝐹𝐹. ℎ1 − ℎ3
Conclusion :
𝑃𝑐𝑜𝑛𝑑 = 𝑃é𝑣𝑎𝑝 + 𝑃𝑐𝑜𝑚𝑝
Détail de l’évolution du fluide
p
[bar]
h [kJ/kg]
sat
[°C]
Compression
DésurchauffeCondensation
Sous-refroidissement
Détente
Vaporisation
Surchauffe
p0
pk
1
2
3
4
h1 h2h3 = h4
Composants d’une installation
1
2
3 8
3A
7 6
4
5
9
10
9
BP
>
HP
<
HBP
11
Local à
refroidir
Num Nom Fonction
1 Compresseur
Aspirer le FF en BP, basse température et le refouler en HP, haute
température.
2 Condenseur
Échanger les calories du FF avec le milieu ambiant afin de faire passer le fluide
de l’état gazeux à l’état liquide et ainsi baisser sa température.
3 Détendeur Abaisser brutalement la pression du FF afin d’abaisser sa température.
3a Bulbe
Prélever la température en sortie de l’évaporateur afin de réguler le débit
masse du FF au niveau du détendeur.
4 Évaporateur
Échanger les frigories du FF avec l’ambiance à refroidir. Le FF passe de l’état
liquide à l’état gazeux.
5
Bouteille anti coup de
liquide
Permettre l’aspiration du FF à l’état gazeux et éviter que le compresseur
n’aspire du FF à l’état liquide. Le trou dans la partie basse permet le retour de
l’huile dans le compresseur.
6 Bouteille liquide
Permettre l’aspiration du FF à l’état liquide. Cette bouteille sert également de
réserve de FF.
7 Voyant liquide
Vérifier la bonne liquéfaction du FF après le condenseur ainsi que de vérifier
l’absence d’humidité dans le circuit.
8 Électrovanne
Arrêter la circulation du fluide lors de l’arrêt du fonctionnement par une
régulation BP (pump down).
9 Sécurité BP et HP Protéger l’installation en BP et HP.
10 Pressostat de régulation Réguler l’installation en BP et HP.
11 Filtre déshydrateur Filtrer les impuretés (oxydation, etc…) et absorber l’humidité éventuelle.
Le compresseur
Le condenseur 1/2
Le condenseur 2/2
Le détendeur
Égalisation interne
Tige de liaison et membrane
Pointeau
Vis de réglage Filtre
Ressort
CapillaireBulbe
Entrée HP
Sortie BP
Détendeur Danfoss
L’évaporateur
La régulation
1
2
Tst cm2 production
Tst cm2 production
Tst cm2 production
Tst cm2 production

Contenu connexe

Tendances

Cahier 1er technique 2023.pdf
Cahier 1er technique 2023.pdfCahier 1er technique 2023.pdf
Cahier 1er technique 2023.pdfWassimOudni
 
Achoura sarra production thermique
Achoura sarra production thermiqueAchoura sarra production thermique
Achoura sarra production thermiqueSarra Achoura
 
365263333 pompe-hydraulique
365263333 pompe-hydraulique365263333 pompe-hydraulique
365263333 pompe-hydrauliquenopec
 
Les centrales thermiques
Les centrales thermiquesLes centrales thermiques
Les centrales thermiqueslyceebonsoleil
 
Calcul COP et puissances évaporateur et condenseur
Calcul COP et puissances évaporateur et condenseurCalcul COP et puissances évaporateur et condenseur
Calcul COP et puissances évaporateur et condenseurNicolas JOUVE
 
Chap3 traitement de-l_air
Chap3 traitement de-l_airChap3 traitement de-l_air
Chap3 traitement de-l_airFallou Diouf
 
Presentation centrales thermiques
Presentation centrales thermiquesPresentation centrales thermiques
Presentation centrales thermiquesRAMZI EL IDRISSI
 
Parni Kotlovi Predavanje 3
Parni Kotlovi   Predavanje 3Parni Kotlovi   Predavanje 3
Parni Kotlovi Predavanje 3masfaknis
 
Cours_Organes d'asservissement.pptx
Cours_Organes d'asservissement.pptxCours_Organes d'asservissement.pptx
Cours_Organes d'asservissement.pptxMohammedJazouuli
 
Classes du solaire thermique
Classes du solaire thermiqueClasses du solaire thermique
Classes du solaire thermiqueNidhal Ammar
 
Cours de thermodynamique version 2.0
Cours de thermodynamique version 2.0Cours de thermodynamique version 2.0
Cours de thermodynamique version 2.0Sahnoune Khaled
 
Conception et calcul des chaudières
Conception et calcul des chaudièresConception et calcul des chaudières
Conception et calcul des chaudièresghoust
 
Comment fonctionne une centrale thermique ?
Comment fonctionne une centrale thermique ?Comment fonctionne une centrale thermique ?
Comment fonctionne une centrale thermique ?RAMZI EL IDRISSI
 

Tendances (20)

Temperatura biwalencyjna dla powietrznej pompy ciepła
Temperatura biwalencyjna dla powietrznej pompy ciepłaTemperatura biwalencyjna dla powietrznej pompy ciepła
Temperatura biwalencyjna dla powietrznej pompy ciepła
 
Krzywa grzewcza - regulacja wydajnosci instalacji grzewczej
Krzywa grzewcza - regulacja wydajnosci instalacji grzewczejKrzywa grzewcza - regulacja wydajnosci instalacji grzewczej
Krzywa grzewcza - regulacja wydajnosci instalacji grzewczej
 
Circuits hydrauliques
Circuits hydrauliquesCircuits hydrauliques
Circuits hydrauliques
 
Cahier 1er technique 2023.pdf
Cahier 1er technique 2023.pdfCahier 1er technique 2023.pdf
Cahier 1er technique 2023.pdf
 
Achoura sarra production thermique
Achoura sarra production thermiqueAchoura sarra production thermique
Achoura sarra production thermique
 
365263333 pompe-hydraulique
365263333 pompe-hydraulique365263333 pompe-hydraulique
365263333 pompe-hydraulique
 
Les centrales thermiques
Les centrales thermiquesLes centrales thermiques
Les centrales thermiques
 
Pompes et stations de pompage
Pompes et stations de pompagePompes et stations de pompage
Pompes et stations de pompage
 
Efekt ekologiczny zastosowania pompy ciepła
Efekt ekologiczny zastosowania pompy ciepłaEfekt ekologiczny zastosowania pompy ciepła
Efekt ekologiczny zastosowania pompy ciepła
 
Calcul COP et puissances évaporateur et condenseur
Calcul COP et puissances évaporateur et condenseurCalcul COP et puissances évaporateur et condenseur
Calcul COP et puissances évaporateur et condenseur
 
Chap3 traitement de-l_air
Chap3 traitement de-l_airChap3 traitement de-l_air
Chap3 traitement de-l_air
 
Presentation centrales thermiques
Presentation centrales thermiquesPresentation centrales thermiques
Presentation centrales thermiques
 
Parni Kotlovi Predavanje 3
Parni Kotlovi   Predavanje 3Parni Kotlovi   Predavanje 3
Parni Kotlovi Predavanje 3
 
Cours_Organes d'asservissement.pptx
Cours_Organes d'asservissement.pptxCours_Organes d'asservissement.pptx
Cours_Organes d'asservissement.pptx
 
Classes du solaire thermique
Classes du solaire thermiqueClasses du solaire thermique
Classes du solaire thermique
 
Cours de thermodynamique version 2.0
Cours de thermodynamique version 2.0Cours de thermodynamique version 2.0
Cours de thermodynamique version 2.0
 
Conception et calcul des chaudières
Conception et calcul des chaudièresConception et calcul des chaudières
Conception et calcul des chaudières
 
Krzywa grzewcza - jak ustawić, jaki wzór?
Krzywa grzewcza - jak ustawić, jaki wzór?Krzywa grzewcza - jak ustawić, jaki wzór?
Krzywa grzewcza - jak ustawić, jaki wzór?
 
Turbine à gaz
Turbine à gazTurbine à gaz
Turbine à gaz
 
Comment fonctionne une centrale thermique ?
Comment fonctionne une centrale thermique ?Comment fonctionne une centrale thermique ?
Comment fonctionne une centrale thermique ?
 

Similaire à Tst cm2 production

CHAPITRE 8 alimentation___carburation_diesel.ppt
CHAPITRE 8 alimentation___carburation_diesel.pptCHAPITRE 8 alimentation___carburation_diesel.ppt
CHAPITRE 8 alimentation___carburation_diesel.pptsouahilaguesmi
 
Compte rendu n°3(pompe a chaleur)
Compte rendu n°3(pompe a chaleur)Compte rendu n°3(pompe a chaleur)
Compte rendu n°3(pompe a chaleur)Hatem Jebali
 
S137-brûleur-fuel.pdf
S137-brûleur-fuel.pdfS137-brûleur-fuel.pdf
S137-brûleur-fuel.pdfijgsiouj
 
Four à convection naturelle: prise en main
Four à convection naturelle: prise en mainFour à convection naturelle: prise en main
Four à convection naturelle: prise en mainNicolas JOUVE
 
24167 turbine a-gaz_avec_regeneration_sujet
24167 turbine a-gaz_avec_regeneration_sujet24167 turbine a-gaz_avec_regeneration_sujet
24167 turbine a-gaz_avec_regeneration_sujetaminenouraoui
 
5-Machines thermiques de la thermodynamique.pdf
5-Machines thermiques de la thermodynamique.pdf5-Machines thermiques de la thermodynamique.pdf
5-Machines thermiques de la thermodynamique.pdfOudraogoYoussoufIbnO
 
Modulo control nu mc-220_270_00_mem0209_k.pdf
Modulo control nu mc-220_270_00_mem0209_k.pdfModulo control nu mc-220_270_00_mem0209_k.pdf
Modulo control nu mc-220_270_00_mem0209_k.pdfe-genieclimatique
 
Saunier duval thema c 23 e
Saunier duval thema c 23 eSaunier duval thema c 23 e
Saunier duval thema c 23 eohsarah
 
Diaporamavolcane
DiaporamavolcaneDiaporamavolcane
Diaporamavolcanestegman54
 
Conférence BNI, Services Energies, Comparatif chauffage fioul et chauffage po...
Conférence BNI, Services Energies, Comparatif chauffage fioul et chauffage po...Conférence BNI, Services Energies, Comparatif chauffage fioul et chauffage po...
Conférence BNI, Services Energies, Comparatif chauffage fioul et chauffage po...Fabian Puech
 
production de froid diapo modif pdf
production de froid diapo modif pdfproduction de froid diapo modif pdf
production de froid diapo modif pdfNurwazni Mazlan
 
Cycles_ thermodynamiques_08.pdf
Cycles_ thermodynamiques_08.pdfCycles_ thermodynamiques_08.pdf
Cycles_ thermodynamiques_08.pdfBeyroutTahenti1
 
Alimentaire / pharmaceutique - 6 solutions pour les défis du nettoyage-en-pla...
Alimentaire / pharmaceutique - 6 solutions pour les défis du nettoyage-en-pla...Alimentaire / pharmaceutique - 6 solutions pour les défis du nettoyage-en-pla...
Alimentaire / pharmaceutique - 6 solutions pour les défis du nettoyage-en-pla...Laurentide Controls
 
nouvelle presentation du PFE.pptx
nouvelle presentation du PFE.pptxnouvelle presentation du PFE.pptx
nouvelle presentation du PFE.pptxTarekDHAHRI1
 
Ideal standart creatis 3 doc commerciale
Ideal standart creatis 3 doc commercialeIdeal standart creatis 3 doc commerciale
Ideal standart creatis 3 doc commercialee-genieclimatique
 
Régulateur de pression dungs frs
Régulateur de pression dungs frsRégulateur de pression dungs frs
Régulateur de pression dungs frse-genieclimatique
 
Rvl470 fr paramètre avancé
Rvl470 fr paramètre avancéRvl470 fr paramètre avancé
Rvl470 fr paramètre avancée-genieclimatique
 

Similaire à Tst cm2 production (20)

Tst cm1 presentation
Tst cm1 presentationTst cm1 presentation
Tst cm1 presentation
 
CHAPITRE 8 alimentation___carburation_diesel.ppt
CHAPITRE 8 alimentation___carburation_diesel.pptCHAPITRE 8 alimentation___carburation_diesel.ppt
CHAPITRE 8 alimentation___carburation_diesel.ppt
 
Compte rendu n°3(pompe a chaleur)
Compte rendu n°3(pompe a chaleur)Compte rendu n°3(pompe a chaleur)
Compte rendu n°3(pompe a chaleur)
 
S137-brûleur-fuel.pdf
S137-brûleur-fuel.pdfS137-brûleur-fuel.pdf
S137-brûleur-fuel.pdf
 
Four à convection naturelle: prise en main
Four à convection naturelle: prise en mainFour à convection naturelle: prise en main
Four à convection naturelle: prise en main
 
24167 turbine a-gaz_avec_regeneration_sujet
24167 turbine a-gaz_avec_regeneration_sujet24167 turbine a-gaz_avec_regeneration_sujet
24167 turbine a-gaz_avec_regeneration_sujet
 
5-Machines thermiques de la thermodynamique.pdf
5-Machines thermiques de la thermodynamique.pdf5-Machines thermiques de la thermodynamique.pdf
5-Machines thermiques de la thermodynamique.pdf
 
Modulo control nu mc-220_270_00_mem0209_k.pdf
Modulo control nu mc-220_270_00_mem0209_k.pdfModulo control nu mc-220_270_00_mem0209_k.pdf
Modulo control nu mc-220_270_00_mem0209_k.pdf
 
Saunier duval thema c 23 e
Saunier duval thema c 23 eSaunier duval thema c 23 e
Saunier duval thema c 23 e
 
Diaporamavolcane
DiaporamavolcaneDiaporamavolcane
Diaporamavolcane
 
Fbg350 notice technique
Fbg350 notice techniqueFbg350 notice technique
Fbg350 notice technique
 
Conférence BNI, Services Energies, Comparatif chauffage fioul et chauffage po...
Conférence BNI, Services Energies, Comparatif chauffage fioul et chauffage po...Conférence BNI, Services Energies, Comparatif chauffage fioul et chauffage po...
Conférence BNI, Services Energies, Comparatif chauffage fioul et chauffage po...
 
production de froid diapo modif pdf
production de froid diapo modif pdfproduction de froid diapo modif pdf
production de froid diapo modif pdf
 
Cycles_ thermodynamiques_08.pdf
Cycles_ thermodynamiques_08.pdfCycles_ thermodynamiques_08.pdf
Cycles_ thermodynamiques_08.pdf
 
Alimentaire / pharmaceutique - 6 solutions pour les défis du nettoyage-en-pla...
Alimentaire / pharmaceutique - 6 solutions pour les défis du nettoyage-en-pla...Alimentaire / pharmaceutique - 6 solutions pour les défis du nettoyage-en-pla...
Alimentaire / pharmaceutique - 6 solutions pour les défis du nettoyage-en-pla...
 
nouvelle presentation du PFE.pptx
nouvelle presentation du PFE.pptxnouvelle presentation du PFE.pptx
nouvelle presentation du PFE.pptx
 
Ideal standart creatis 3 doc commerciale
Ideal standart creatis 3 doc commercialeIdeal standart creatis 3 doc commerciale
Ideal standart creatis 3 doc commerciale
 
Gaz propane-2014
Gaz propane-2014Gaz propane-2014
Gaz propane-2014
 
Régulateur de pression dungs frs
Régulateur de pression dungs frsRégulateur de pression dungs frs
Régulateur de pression dungs frs
 
Rvl470 fr paramètre avancé
Rvl470 fr paramètre avancéRvl470 fr paramètre avancé
Rvl470 fr paramètre avancé
 

Plus de Jean-David Delord

Tst cm34 distribution_emission
Tst cm34 distribution_emissionTst cm34 distribution_emission
Tst cm34 distribution_emissionJean-David Delord
 
Présentation section bts_ms_systèmes_énergetiques_fluidiques
Présentation section bts_ms_systèmes_énergetiques_fluidiquesPrésentation section bts_ms_systèmes_énergetiques_fluidiques
Présentation section bts_ms_systèmes_énergetiques_fluidiquesJean-David Delord
 
1879 9-pre-les-equipements-de-protection
1879 9-pre-les-equipements-de-protection1879 9-pre-les-equipements-de-protection
1879 9-pre-les-equipements-de-protectionJean-David Delord
 
1879 8-pre-operations-dans-lenvironnement
1879 8-pre-operations-dans-lenvironnement1879 8-pre-operations-dans-lenvironnement
1879 8-pre-operations-dans-lenvironnementJean-David Delord
 
1879 7-pre-symboles-habilitation
1879 7-pre-symboles-habilitation1879 7-pre-symboles-habilitation
1879 7-pre-symboles-habilitationJean-David Delord
 
1879 6-pre-environnement-de-travail
1879 6-pre-environnement-de-travail1879 6-pre-environnement-de-travail
1879 6-pre-environnement-de-travailJean-David Delord
 
1879 4-pre-principes-generaux-de-prevention
1879 4-pre-principes-generaux-de-prevention1879 4-pre-principes-generaux-de-prevention
1879 4-pre-principes-generaux-de-preventionJean-David Delord
 
1879 3-pre-la-reglementation
1879 3-pre-la-reglementation1879 3-pre-la-reglementation
1879 3-pre-la-reglementationJean-David Delord
 
1879 2-pre-le-risque-electrique
1879 2-pre-le-risque-electrique1879 2-pre-le-risque-electrique
1879 2-pre-le-risque-electriqueJean-David Delord
 

Plus de Jean-David Delord (15)

Tst cm34 distribution_emission
Tst cm34 distribution_emissionTst cm34 distribution_emission
Tst cm34 distribution_emission
 
Gmie gmao
Gmie gmaoGmie gmao
Gmie gmao
 
Présentation section bts_ms_systèmes_énergetiques_fluidiques
Présentation section bts_ms_systèmes_énergetiques_fluidiquesPrésentation section bts_ms_systèmes_énergetiques_fluidiques
Présentation section bts_ms_systèmes_énergetiques_fluidiques
 
La regulation
La regulationLa regulation
La regulation
 
1879 10-pre-regles-de-lart
1879 10-pre-regles-de-lart1879 10-pre-regles-de-lart
1879 10-pre-regles-de-lart
 
1879 9-pre-les-equipements-de-protection
1879 9-pre-les-equipements-de-protection1879 9-pre-les-equipements-de-protection
1879 9-pre-les-equipements-de-protection
 
1879 8-pre-operations-dans-lenvironnement
1879 8-pre-operations-dans-lenvironnement1879 8-pre-operations-dans-lenvironnement
1879 8-pre-operations-dans-lenvironnement
 
1879 7-pre-symboles-habilitation
1879 7-pre-symboles-habilitation1879 7-pre-symboles-habilitation
1879 7-pre-symboles-habilitation
 
1879 6-pre-environnement-de-travail
1879 6-pre-environnement-de-travail1879 6-pre-environnement-de-travail
1879 6-pre-environnement-de-travail
 
1879 5-pre-lhabilitation
1879 5-pre-lhabilitation1879 5-pre-lhabilitation
1879 5-pre-lhabilitation
 
1879 4-pre-principes-generaux-de-prevention
1879 4-pre-principes-generaux-de-prevention1879 4-pre-principes-generaux-de-prevention
1879 4-pre-principes-generaux-de-prevention
 
1879 3-pre-la-reglementation
1879 3-pre-la-reglementation1879 3-pre-la-reglementation
1879 3-pre-la-reglementation
 
1879 2-pre-le-risque-electrique
1879 2-pre-le-risque-electrique1879 2-pre-le-risque-electrique
1879 2-pre-le-risque-electrique
 
1879 1-pre-statistiques
1879 1-pre-statistiques1879 1-pre-statistiques
1879 1-pre-statistiques
 
1879 0-pre-sommaire
1879 0-pre-sommaire1879 0-pre-sommaire
1879 0-pre-sommaire
 

Dernier

Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAMilo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAUGAIA
 
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationIntelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationTony Aubé
 
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudLe Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudOCTO Technology
 
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalGUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalNicolas Georgeault
 
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfEtude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfsnapierala
 
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...Faga1939
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...OCTO Technology
 

Dernier (7)

Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAMilo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
 
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationIntelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
 
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudLe Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
 
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalGUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
 
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfEtude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
 
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
 

Tst cm2 production

  • 2. La production de chaleur Sommaire : • Notion de combustion : le méthane • Analyse de la combustion • Bilan des puissances d’une chaudière • Choisir le brûleur adapté • Le brûleur gaz • Le brûleur fioul • Séquence d’allumage et d’arrêt • Chaudière murale, brûleur atmosphérique • Règlementation • Puissance et nombre de générateurs • Raccordement de plusieurs générateurs • Régulation
  • 3. Notion de combustion : le méthane CH4 + 2 O2 + 8 N2 = 2 H2O + CO2 + 8 N2 en volume (dans les mêmes conditions) 1 m3 + 10 m3 d’air = 2 m3 + 1 m3 + 8 m32 m3 8 m3+ 9 m3 de fumées sèches 11 m3 de fumées humides Pouvoir comburivore ou Volume d’air théorique Pouvoir fumigène humide ou Volume des fumées humides théoriques Pouvoir fumigène sec ou Volume des fumées sèches théoriques Pourcentage maxi de CO2 dans les fumées sèches = 1 / 9 = 11,1 % Air (en volume) : 78 % N2 21 % O2 soit environ 4/5 N2 1/5 O2 La combustion d’un m3 normal de méthane consomme 10 m3 d’air et produit 9 m3 de fumées sèches et 2 m3 de vapeur d’eau
  • 4. 1 CO [ppm] Meilleure combustion Analyse de la combustion 1/2 Il existe une corrélation entre la quantité d’oxygène et les rejets Le réglage de combustion vise à une : • Combustion de bonne qualité : CO mini • Réduction des pertes par les fumées : O2 mini Pour produire le maximum de chaleur, il faut oxyder la totalité le combustible et donc rechercher une : Combustion oxydante, presque complète. • Combustion complète : Toutes les réactions chimiques possibles ont été réalisées. Ceci est impossible en réalité. • Combustion incomplète : Il reste des molécules de combustibles partiellement oxydées dans les fumées. 1,10 - 1,20
  • 5. Analyse de la combustion 2/2 Afin de régler la combustion du brûleur de manière optimal, il faut effectuer des analyses de combustion. Soit avec un analyseur numérique ou bien un opacimètre donnant l’indice de Bacharach ou indice de suie. Analyseur de combustion Opacimètre (smoke test)
  • 6. Bilan des puissances d’une chaudière RD Fumées Brûleur Foyer Parois Combustible (ici du gaz) Pu Pf Pp Pb • Pb : puissance brûleur (puissance absorbée) • Pu : puissance utile • Pp : pertes parois • Pf : pertes fumées Sur PCI Sur PCS Gaz 𝑃𝑏 = 𝑃𝐶𝐼. 𝑞𝑣 𝑛 𝑃𝑏 = 𝑃𝐶𝑆. 𝑞𝑣 𝑛 Solide et liquide 𝑃𝑏 = 𝑃𝐶𝐼. 𝑞𝑚 𝑃𝑏 = 𝑃𝐶𝑆. 𝑞𝑚 Puissance brûleur Puissance utile 𝑃𝑢 = 𝑞𝑚 𝑒𝑐. 𝐶𝑒𝑐. 𝜃 𝐷 − 𝜃 𝑅 𝑃𝑢 = 1,16. 𝑞𝑚 𝑒𝑐. 𝜃 𝐷 − 𝜃 𝑅 Relation pratique Rendement de la chaudière: 𝜂 𝑐ℎ = 𝑃𝑢 𝑃𝑏
  • 7. Choisir le brûleur adapté La sélection d’un brûleur s’effectue suivant plusieurs critères : • Le besoin, c’est-à-dire la puissance utile, • Le rendement de la chaudière, sa puissance nominale, • La pression dans le foyer, • Choisir le brûleur en fonction de la pression du gaz fourni (20 ou 300 mbar) et de la puissance disponible du brûleur, • Choisir la longueur de la tête en fonction de la dimension du foyer. Il doit être aussi dans une plage de fonctionnement de 60 à 75% de sa puissance maximale ce qui permet une bonne autorité de la régulation de ses volets d’air et de gaz. 39 %61 % 34 % 66 %
  • 9. Le brûleur gaz 2/5 1 2 3 4 5 6 7 12 15 14 Air 8 9 10 11 13 P P Gaz Rep Désignation Fonction 1 Piège à sons Atténuer le bruit (niveau de pression acoustique) dans la chaufferie et les locaux environnants 2 Volet de réglage d’air Régler le débit d’air de combustion (adapter le débit d’air au débit de gaz) 3 Ventilateur centrifuge (à action) Introduire le débit d’air de combustion dans le foyer 4 Pressostat d‘air Contrôler le fonctionnement du ventilateur 5 Électrode d’ionisation Contrôler la présence de flamme 6 Accroche-flamme Mélanger l’air primaire au gaz. Régler la vitesse de sortie du mélange air-gaz 7 Électrode d’allumage Produire un arc électrique pour allumer le gaz 8 Robinet d’arrêt gaz Isoler le brûleur du réseau de distribution gaz 9 Filtre gaz Arrêter les impuretés pour préserver l’étanchéité des clapets des électrovannes 10 Pressostat gaz mini Contrôler que la pression de l’alimentation gaz est suffisante 11 Détendeur-électrovanne Réguler la pression gaz dans la tête de combustion pour introduire toujours le débit de gaz nécessaire. Fermer automatiquement l’arrivée de gaz 12 Électrovanne de sécurité Fermer automatiquement l’arrivée de gaz 13 Tête de combustion Réaliser la combustion 14 Transformateur BT/HT Produire une haute tension suffisante pour créer un arc électrique 15 Boitier de commande (ou de contrôle) Commander tous les matériels, en respectant un programme de mise en marche et d’arrêt. Afficher un défaut et réarmer après défaut.
  • 10. Le brûleur gaz 3/5 Tête de combustion Déflecteur ou accroche flamme Vis de réglage du déflecteur Ventilateur Registre d’air Caisson d’aspiration Pressostat d’air Servomoteur du volet d’air Prises de pression Vis de réglage du registre d’air Brûleur Weishaupt WG5 Turbine de ventilation Le volet d’air Le pressostat d’air
  • 11. Le brûleur gaz 4/5 P a b c d e f  Consignant le réseau (a),  Filtrant les impuretés éventuelles (b),  S’assurant de la présence du gaz (c),  Régulant la pression d’alimentation (d),  Autorisant le passage du gaz lors de la demande (e),  Ouvrant progressivement l’alimentation afin de ne pas générer une « explosion » à l’allumage (f).
  • 12. Le brûleur gaz 5/5 Transformateur haute tension Bouton de réarmement Coffret de sécurité Électrode d’allumage Moteur du ventilateur 7 broches 4 broches
  • 14. Le brûleur fioul 2/6 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 15 14 Air M 16 Rep Désignation Fonction 1 Piège à sons Atténuer le bruit (niveau de pression acoustique) dans la chaufferie et les locaux environnants 2 Volet de réglage d’air Régler le débit d’air de combustion (adapter le débit d’air au débit de fioul) 3 Ventilateur centrifuge (à action) Introduire le débit d’air de combustion dans le foyer 4 Cellule photo électrique Contrôler la présence de flamme 5 Accroche-flamme Mélanger l’air primaire au fioul. Régler la vitesse de sortie du mélange air-fioul 6 Réchauffeur fioul Réguler la viscosité du fioul et donc son débit 7 Gicleur Pulvériser le fioul 8 Électrode d’allumage Produire un arc électrique pour allumer la vapeur de fioul 9 Filtre fioul Empêcher les impuretés d’obstruer le gicleur ainsi que le siège de l’électrovanne 10 Pompe à engrenage Introduire le fioul dans le circuit et produire la pression de pulvérisation 11 Électrovanne Fermer automatiquement l’arrivée de fioul en cas d’arrêt 12 Régulateur de pression Stabiliser la pression de fioul 13 Flexible Démonter le brûleur sans vidanger l’installation 14 Transformateur BT/HT Produire une haute tension suffisante pour créer un arc électrique 15 Boitier de commande (ou de contrôle) Commander tous les matériels, en respectant un programme de mise en marche et d’arrêt. Afficher un défaut et réarmer après défaut. 16 Moteur électrique Entrainer le ventilateur et la pompe qui sont montés sur le même axe
  • 15. Gicleur Ligne gicleur Électrovanne Pompe fioul Flexibles de raccordement Le brûleur fioul 3/6
  • 18. Le brûleur fioul 6/6 Bouton de réarmement Coffret de sécurité Moteur électrique Sonde de détection de flamme Électrodes d’allumage Transformateur haute tension Connecteur 7 broches L N 230 V 15 kV 7,5 kV 7,5 kV
  • 19. Séquence d’allumage et d’arrêt 1/2 1. Ouverture du volet d’air en GA. 2. Mise en marche ventilateur. 3. Contrôle de la pression d’air. 4. Temporisation pré-ventilation. 5. Fermeture du volet d’air en PA. 6. Mise sous tension du transformateur d’allumage : Arc électrique. 7. Ouverture des vannes de gaz avec la pression d’allumage ps. 8. Contrôle de présence de flamme par électrode d’ionisation. 9. Mise hors tension du transformateur. 10.Augmentation de la pression jusqu’à pG1 et fonctionnement en PA ou ouverture du volet en GA avec pression pG, selon commande du thermostat d’allure. 1. Fermeture des vannes de gaz. 2. Arrêt du ventilateur. 3. Fermeture complète du volet d’air. Mise en service Mise à l’arrêt
  • 20. Séquence d’allumage et d’arrêt 2/2 Num. étape Description de l’étape 1 No voltage 2 Powering up, no heat request 3 Heating request 4 Checking the air flap is closed 5 Pre-ventilation: Switching on the motor and the igniter 6 Closing the air flap, switching to the ignition position 7 Unauthorised flame monitoring 8 Starting the burner: opening the solenoid valve, flame formation, safety time 9 Flame stabilisation time, post-ignition time 10 Awaiting regulator release 11 Opening the servomotor, until the opening position of the 2nd stage valve is reached 12 Operation in 2nd stage 13 Closing the servomotor, until the closing position of the 2nd stage valve is reached 14 Operation in 1st stage 15 Regulator shutdown, closure of the servomotor at 0° 16 Awaiting a new heating request
  • 21. Chaudière murale, brûleur atmosphérique 1. Dispositif anti-refoulement 2. Échangeur de chaleur primaire 3. Brûleur 4. Échangeur de chaleur secondaire 5. Débitmètre 6. Mécanisme de gaz 7. Vanne trois voies 8. Boîtier électronique / Boîtier de commande 9. Dispositif de remplissage 10. Pompe 11. Soupape de sécurité 12. Sonde CTN (2x) 13. Purgeur 14. Vase d'expansion à membrane Diffuseur Chambre de mélange Gaz Air primaire Air secondaire Tube mélangeur
  • 25. Sécurité des installations 1/4 Mise à l’égout Mise à l’égout Type de montage possible des soupapes Différentes soupapes utilisées Ouverture de passage ½” ¾” 1” Pression d’ouverture 3 bars 4 bars 3 bars 4 bars 3 bars 4 bars Puissance maximum 56 kW 125 kW 70 kW 112 kW 200 kW 140 kW 246 kW 224 kW 375 kW 280 kW 461 kW
  • 26. Sécurité des installations 2/4 Réglage de la température de sécurité Partie plongée dans l’ECBT pour prélever la température Raccordement électrique E13 : alarme Thermostat de sécurité Siemens RAK ST Sécurité Régulation Montage du thermostat de sécurité
  • 27. Sécurité des installations 3/4 Pressostat Danfoss RT 110 Pressostat divers
  • 28. Sécurité des installations 4/4 Contrôleur de débit (Flow Switch) à palette Contrôleur de débit visuel
  • 29. Puissance et nombre de générateurs 𝑃𝑛é𝑐𝑒𝑠𝑠𝑎𝑖𝑟𝑒 = 𝑃𝑢𝑡𝑖𝑙𝑖𝑠𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠 + 𝑃𝑒𝑟𝑡𝑒𝑠 𝑑𝑖𝑠𝑡𝑟𝑖𝑏𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑃𝑖𝑛𝑠𝑡𝑎𝑙𝑙é𝑒 = 𝐶𝑠. 𝑃𝑛é𝑐𝑒𝑠𝑠𝑎𝑖𝑟𝑒 Règle des deux tiers 1 3 𝑃𝑛 1 3 𝑃𝑛 1 3 𝑃𝑛 2 3 𝑃𝑛 2 3 𝑃𝑛 𝑃𝑖𝑛𝑠𝑡 = 4 3 𝑃𝑛 𝑃𝑖𝑛𝑠𝑡 = 𝑃𝑛 Exemple de montage avec plusieurs générateurs
  • 30. Raccordement de plusieurs générateurs 1/2 Distributeur et collecteur Robinets de réglage Boucle de TICHELMANN (ou Tickelman) Pour ces trois solutions, il faut prévoir un montage avec des pompes doubles afin de ne pas être tributaire du bon fonctionnement de la pompe alimentaire Avec une pompe commune
  • 31. Raccordement de plusieurs générateurs 2/2 Avec une pompe individuelle
  • 32. Régulation 1/2 Sonde Régulateur Actionneur Organe de réglage Consigne Constitution 𝑃𝑢 = 𝑞𝑚 𝑒𝑐. 𝐶𝑒𝑐. 𝜃 𝐷 − 𝜃 𝑅 Variation du débit Variation de la température Principes V3V en répartition V2V V3V en mélange
  • 33. Régulation 2/2 ti : Température intérieure [°C] te : Température extérieure [°C] teb : Température extérieure de base [°C] tdn : Température de départ nominale du chauffage [°C] tnc : Température de non chauffe [°C] Température extérieure teb Température de départ [°C] ti tdn te td ti Courbe de chauffe 11 Réglage de la consigne de la température de départ par -5 °C extérieur 12 Réglage de la consigne de la température de départ par 15 °C extérieur 13 Bouton pour la correction de la température ambiante Régulateur RVL 470
  • 34. La production de froid Sommaire : • Fluide frigorigène • Diagramme enthalpique • Évolution du cycle et bilan des puissances • Détail de l’évolution du fluide • Composants d’une installation • Le compresseur • Le condenseur • Le détendeur • L’évaporateur • La régulation
  • 35. Circulation du FF amb > FF : transfert de chaleur de l’ambiance vers le FF amb < FF : transfert de chaleur du FF vers l’ambiance La chaleur se déplace de la source chaude vers la source froide Ambiance n°1 Ambiance n°2 Chaleur Chaleur Abaissement de la température ambiante Qo est la quantité d’énergie enlevée à la source froide. Qk est la quantité d’énergie donnée à la source chaude. Fluide frigorigène Les plages de températures :
  • 36. Diagramme enthalpique p [bar] h [kJ/kg] Zone liquide (on parle de liquide sous-refroidi) Zone vapeur (on parle de vapeur surchauffée) Zone de mélange (liquide + vapeur) sat [°C] Isotherme • p : pression absolue du fluide en [bar]. Attention un manomètre indique une pression relative. Échelle logarithmique. • sat : température de saturation en [°C] • h : enthalpie. Cela représente l’énergie emmagasiné ou restituée par une quantité de fluide. Unité en [kJ/kg] • Isotherme : courbe d’isotempérature (ou de même température) en [°C] • Isentrope : courbe de même entropie appelée aussi courbe de compression. Unité en [kJ/(kg.K)] • Isochore : courbe de volume massique (à volume constant) en [m3/kg]. • Courbe de saturation : courbe de séparation entre la zone liquide et l’apparition de la première bulle de vapeur ainsi que la séparation entre la zone vapeur et l’apparition de la première goutte de liquide. • Isotitre : courbe indiquant le pourcentage de vapeur dans le liquide sur la masse totale (vapeur + liquide).
  • 37. Circuit frigorifique Compresseur Condenseur Détendeur Évaporateur Liaisons frigorifiques VapeurLiquide HautepressionBassepression Zone d’état Zonedepression Circuit frigorifique didactique Groupe frigorifique sans liaisons vers l’évaporateur
  • 38. p [bar] h [kJ/kg] sat [°C] Compression Désurchauffe CondensationSous-refroidissement Détente Vaporisation Surchauffe p0 pk 1 2 3 4 hévap hcond hcomp h1 h2h3 = h4 Évolution du cycle et bilan des puissances  Pcond : puissance condenseur  Pcomp : puissance compresseur  Pévap : puissance évaporateur Puissance compresseur : 𝑃𝑐𝑜𝑚𝑝 = 𝑞𝑚 𝐹𝐹. ℎ2 − ℎ1 Puissance condenseur : 𝑃𝑐𝑜𝑛𝑑 = 𝑞𝑚 𝐹𝐹. ℎ2 − ℎ3 Puissance évaporateur : 𝑃é𝑣𝑎𝑝 = 𝑞𝑚 𝐹𝐹. ℎ1 − ℎ3 Conclusion : 𝑃𝑐𝑜𝑛𝑑 = 𝑃é𝑣𝑎𝑝 + 𝑃𝑐𝑜𝑚𝑝
  • 39. Détail de l’évolution du fluide p [bar] h [kJ/kg] sat [°C] Compression DésurchauffeCondensation Sous-refroidissement Détente Vaporisation Surchauffe p0 pk 1 2 3 4 h1 h2h3 = h4
  • 40. Composants d’une installation 1 2 3 8 3A 7 6 4 5 9 10 9 BP > HP < HBP 11 Local à refroidir Num Nom Fonction 1 Compresseur Aspirer le FF en BP, basse température et le refouler en HP, haute température. 2 Condenseur Échanger les calories du FF avec le milieu ambiant afin de faire passer le fluide de l’état gazeux à l’état liquide et ainsi baisser sa température. 3 Détendeur Abaisser brutalement la pression du FF afin d’abaisser sa température. 3a Bulbe Prélever la température en sortie de l’évaporateur afin de réguler le débit masse du FF au niveau du détendeur. 4 Évaporateur Échanger les frigories du FF avec l’ambiance à refroidir. Le FF passe de l’état liquide à l’état gazeux. 5 Bouteille anti coup de liquide Permettre l’aspiration du FF à l’état gazeux et éviter que le compresseur n’aspire du FF à l’état liquide. Le trou dans la partie basse permet le retour de l’huile dans le compresseur. 6 Bouteille liquide Permettre l’aspiration du FF à l’état liquide. Cette bouteille sert également de réserve de FF. 7 Voyant liquide Vérifier la bonne liquéfaction du FF après le condenseur ainsi que de vérifier l’absence d’humidité dans le circuit. 8 Électrovanne Arrêter la circulation du fluide lors de l’arrêt du fonctionnement par une régulation BP (pump down). 9 Sécurité BP et HP Protéger l’installation en BP et HP. 10 Pressostat de régulation Réguler l’installation en BP et HP. 11 Filtre déshydrateur Filtrer les impuretés (oxydation, etc…) et absorber l’humidité éventuelle.
  • 44. Le détendeur Égalisation interne Tige de liaison et membrane Pointeau Vis de réglage Filtre Ressort CapillaireBulbe Entrée HP Sortie BP Détendeur Danfoss