SlideShare une entreprise Scribd logo

Déclaration de Lomé pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique

R
R

Déclaration de Lomé pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique

Déclaration de Lomé pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique

1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
déclaration de lomé 
Pour l’accès aux énergies 
renouvelables et l’efficacité 
énergétique pour tous en Afrique 
Le développement des énergies 
renouvelables, c’est non seulement 
nécessaire et souhaitable 
La pauvreté et l’insécurité énergétique sont endémiques en Afrique 
alors que le continent possède d’énormes potentialités énergétiques. 
Encore 590 millions de personnes en Afrique n’ont pas accès à l’élec-tricité12. 
Cette faible consommation s’accompagne, paradoxalement, 
d’importants gaspillages. Ceux-ci tiennent à la vétusté des parcs de 
production, des lignes de transport, des industries et des équipements 
électriques, etc. Les branchements sauvages et les fraudes aggravent 
l’inefficacité des systèmes électriques modernes. 
L’instabilité et l’insuffisance de la production électrique ou énergétique 
affectent la croissance économique et obligent les États à recourir au 
diesel, charbon et gaz, des énergies de plus en plus chères au fur et 
à mesure que les ressources fossiles se raréfient et que la consom-mation 
augmente. Pire, ces choix énergétiques sont en grande partie 
responsable des décès liés aux problèmes respiratoires enregistrés 
en Afrique3. 
mais également possible ! 
Heureusement, il existe des alternatives renouvelables et performantes 
qui pourraient permettre aux populations les plus démunies et les plus 
marginalisées de répondre durablement à leurs besoins énergétiques, 
de développer des activités génératrices de revenus et de créer des 
emplois locaux. 
La preuve dans le monde : 138 pays se sont déjà dotés d’objectifs de 
déploiement des énergies renouvelables ; le prix de la technologie 
solaire a chuté de -80%4 ; 5,7 millions d’individus travaillent déjà dans 
le secteur des renouvelables ; 22% de l’électricité dans le monde est 
renouvelable en 2012 et l’AIE estime qu’il existe un énorme potentiel 
en matière d’efficacité énergétique. 
La preuve en Afrique : les politiques régionales et programmes natio-naux 
foisonnent et promeuvent les lampes à basse consommation, 
la méthanisation, les équipements solaires. Les foyers améliorés 
sont presque devenus la norme en Afrique de l’Ouest ; le potentiel 
hydroélectrique en Afrique Centrale est énorme et sous-exploité. 
Parmi les expériences réussies, on peut noter le tarif de rachat en 
Ouganda qui a favorisé la cogénération à partir de biogaz ; les mini-centrales 
hybrides alimentées au solaire et au diesel qui produisent 
une électricité moins chère au Mali. 
Les clés du succès 
L’Afrique pourrait devenir la vitrine de cette transition énergétique 
en marche, à condition de lutter pour déployer et généraliser ces 
projets d’énergies renouvelables à toute la sous-région et au reste 
du continent. Les réseaux francophones rassemblés à l’invitation du 
Réseau Climat & Développement, à l’atelier de Lomé, du 27 avril au 1er 
mai 2014, ont identifié les pièces manquantes pour faire des énergies 
renouvelables un outil de lutte contre la pauvreté et le changement 
climatique. 
1/ Lutter pour la décentralisation de 
l’énergie et des services énergétiques 
Aujourd’hui 70% de la population n’a accès à aucun service énergétique 
moderne, qu’il s’agisse de combustion efficace, fiable et sans impact sur 
la santé, de force motrice (pompage, transformation de produits agricoles) 
autre qu’humaine ou animale, de conservation de denrées et de vaccins, 
éclairage public ou privé, écoles etc. Par ailleurs, la priorité est donnée à 
la fourniture électrique par l’extension du réseau centralisé. Or, seule une 
vision décentralisée, intégrée et évolutive, des systèmes énergétiques, 
fondés sur l’efficacité énergétique et l’utilisation d’énergies renouvelables 
disponibles localement, permettra de faire progresser l’accès aux services 
énergétiques de l’ensemble des populations. Par exemple, il est estimé 
que 60% de l’accès à l’électricité pour tous d’ici 2030 sera hors réseaux 
ou via des mini-réseaux, plus adaptés aux zones rurales. Il est essentiel 
que les politiques nationales et locales : 
☛☛ misent aussi sur le développement et l’accès aux services énergé-tiques 
renouvelables et modernes des zones rurales et proposent 
et mettent en application des facilités d’investissement. 
☛☛ intègrent et investissent dans les projets hors-réseaux ou mini-réseaux 
à partir d’énergies renouvelables. 
2/ Lutter pour le développement d’une 
économie locale des renouvelables 
Le marché de l’approvisionnement en énergie en zone rurale est sous-ex-ploité 
alors qu’il représente un fort potentiel en création d’emplois locaux et 
activités génératrices de revenus. La décentralisation du secteur de l’énergie 
ainsi que l’adaptation de l’offre énergétique aux besoins bien identifiés 
sont les réponses à ces défis, nécessitant que les politiques publiques : 
☛☛misent sur le développement et l’accès aux services énergétiques 
modernes des zones rurales; 
☛☛adaptent le cadre institutionnel et d’investissement pour promouvoir 
les projets hors réseaux ou les mini-réseaux reposant sur les énergies 
renouvelables (coût de rachat de l’électricité notamment), 
☛☛définissent des priorités claires, telles que la satisfaction des besoins 
socio-économiques (santé, éducation, etc.). 
1. World Energy Outlook 2012, http://www. 
worldenergyoutlook.org/media/weowebsite/ 
energydevelopment/2012updates/Measuringprogress-towardsenergyforall_ 
WEO2012.pdf 
2. Selon l’Agence Internationale de l’Energie 
3. Selon l’OMS (mars 2014): 4.3 millions de morts prématurées 
dues à la pollution de l’air intérieur en 2012 (Source http://www. 
who.int/mediacentre/news/releases/2014/air-pollution/en/). 
4. Selon Bloomberg New Energy Finance, http://about.bnef.com/ 
summit/content/uploads/sites/3/2013/12/2013-04-23-BNEF-Summit- 
2013-keynote-presentation-Michael-Liebreich-BNEF-Chief- 
Executive.pdf
3/ Lutter pour le juste prix des énergies 
renouvelables 
Selon l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), les 
énergies renouvelables coûtent moins cher que les générateurs au diesel 
ou les raccordements à un réseau instable mais leur prix est faussé par les 
subventions aux énergies fossiles. Les politiques de subvention peuvent 
contribuer au déploiement des énergies renouvelables à condition… 
☛☛que les politiques de subvention aux énergies fossiles soient 
progressivement redirigées vers les énergies renouvelables, 
☛☛que ces subventions soient transparentes, 
☛☛qu’elles permettent une politique de péréquation entre les popu-lations 
favorisées et défavorisées, 
☛☛que la communauté internationale appuie cette redirection et cette 
péréquation. 
4/ Lutter pour que les femmes soient au coeur 
du déploiement des énergies renouvelables 
et de l’efficacité énergétique 
Les femmes sont plus vulnérables face à la pauvreté énergétique – no-tamment 
pour les besoins énergétiques domestiques mais également 
productifs. Elles jouent un rôle de pivot dans la vie économique des com-munautés, 
particulièrement en l’absence d’infrastructures et de services. 
Plus impactées et vulnérables, les femmes, dont ce rôle est tenu en compte, 
deviennent des agents de changement positif vers l’accès aux énergies 
renouvelables pour tous. À condition que les politiques énergétiques… 
☛☛tiennent compte de cette vulnérabilité et du rôle spécifique des 
femmes dans la promotion des énergies renouvelables et plus 
performantes, 
☛☛impliquent activement les femmes dans l’élaboration et la mise 
en oeuvre des politiques de déploiement et gestion des énergies 
renouvelables et économes, dont elles sont de fait les premières 
utilisatrices et gardiennes. 
5/ Lutter pour un droit universel aux 
services énergétiques modernes et durables 
L’accès à l’énergie durable pour tous, sans impact sur la santé, sur l’envi-ronnement 
et sur le budget des ménages, doit devenir un droit universel. 
À condition que les politiques soient élaborées… 
☛☛avec et pour les populations (notamment les plus pauvres et les 
plus isolées), 
☛☛pour répondre à des besoins énergétiques bien identifiés, 
☛☛et en proposant des services énergétiques adaptés et flexibles 
☛☛avec une vision de long terme qui tient compte de la hausse du prix 
des énergies fossiles et de la consommation énergétique. 
Quel rôle et quels choix pour les 
États africains francophones ? 
Nous pouvons changer la donne mondiale en tournant le dos aux énergies 
fossiles et en faisant le choix des énergies économes et renouvelables ans 
le processus de définition des Objectifs de Développement Durable et dans 
le processus de négociation d’un accord mondial contre les changements 
climatiques. Et ce, dès le sommet du secrétaire Général des Nations 
Unies en septembre 2014, dès le sommet de la Francophonie à Dakar en 
novembre 2014, et lors dès conférences mondiales sur le climat à Lima 
en décembre 2014 à Lima et décembre 2015 à Paris. D’ici mars 2015, tous 
les pays sont appelés à soumettre leur contribution face au dérèglement 
climatique : celle de l’Afrique peut et doit prendre la forme de politiques 
et objectifs de déploiement des énergies renouvelables et de l’efficacité 
énergétique pour tous. Nous avons le choix et nous avons un droit. 
Les réseaux francophones rassemblés à Lomé sont convaincus que les 
Etats d’Afrique francophones peuvent montrer l’exemple à la communauté 
internationale en : 
☛☛déployant des programmes, projets, pour le développement des 
énergies renouvelables et d’efficacité énergétique, 
☛☛généralisant les bonnes pratiques et projets qui existent déjà sur 
leurs propres territoires, 
☛☛interrogeant les stratégies de financement des acteurs publics et 
privés qui investissent dans leurs pays, 
☛☛exigeant une réorientation de l’Aide Publique au Développement 
en faveur des énergies renouvelables, 
☛☛exigeant la mise à disposition de financements internationaux 
publics additionnels pour enclencher cette transition. 
LE RC&D 
Le Réseau Climat & Développement a 
été créé en 2007 à l’initiative de ENDA 
Energie, le Réseau Action Climat et la 
Fondation Nicolas Hulot. Il rassemble 
73 organisations francophones, prin-cipalement 
africaines, et travaillant 
sur l’intégration des enjeux climat et 
développement et pour plus de justice 
climatique. Le Réseau se mobilise sur 
ces enjeux, via des projets de terrain 
locaux et des actions de plaidoyer – 
nationales et internationales – pour 
faire la promotion des énergies renou-velables, 
défendre les financements 
innovants ou la prise en compte de 
l’adaptation dans la planification locale 
et internationale. 
L’atelier du RC&D à Lomé 
Le Réseau Climat & Développement a 
tenu son 8e atelier annuel du 28 avril 
au 1er mai 2014 à Lomé au Togo, en 
partenariat avec Climate Action Network 
(CAN) Afrique de l’Ouest et International 
Network for Sustainable Energy Afrique 
de l’Ouest (INFORSE). Cette rencontre 
annuelle des membres et partenaires 
du réseau, a rassemblé près de 60 parti-cipants, 
essentiellement francophones, 
venant de pays européens et africains. 
Il a ciblé l’accès pour tous et durable-ment 
aux énergies renouvelables et à 
l’efficacité énergétique. 
La publication 
2014 du RC&D 
En novembre 2014, 
le RC&D a publié ses 
recommandations 
pour développer l’accès aux énergies 
renouvelables et à l’efficacité énergé-tique 
pour lutter contre la pauvreté 
et les changements climatiques en 
Afrique, en s’appuyant sur des bonnes 
pratiques déjà mises en oeuvre avec 
succès à niveau local. 
Les associations membres 
du RC&D 
Afrique de l’Ouest : REPAO, WWF-Wa-mer. 
Algérie : Amis de la Saoura, ARCE. 
Bénin : CREDEL, Eco-Bénin, Eco-Ecolo, 
CDBIBA, OFEDI, JVE, IDID. Burkina 
Faso : AFEP, WEP, ABTN-DDSE, Envi-protek, 
SPONG. Burundi : Avochaclisd. 
Cameroun : Horizon Vert, Carré Géo 
Environnement, CCDEAH, ADD, ADEID, 
ACAMEE, CENAHC. Congo : ACDA. Côte 
d’Ivoire : Solutions Climat, Enviscience, 
JVE, AFHON. Djibouti : EVA. France : 
Fondation Nicolas Hulot, HELIO, RAC-F, 
Energies 2050, Rain Drop. Guinée : 
Guinée Écologie, Germanwatch. Île 
Maurice : Maudesco, DION. Mali : 
FEMNET, MFC, AFAD, Amade Pelcode, 
CTESA, Réso Climat. Mauritanie : 
ANPEC, TEMNYIA, SOS Oasis. Maroc : 
AH&E, AZIR, AESVT. Niger : Demi-E, 
LEAD, EDER, RJNCC, JVE. RCA : Ursad. 
RDC : OCEAN, ACDI, Planète Verte, ADC. 
Sao Tome et Principio : Sitio do Ecua-dor. 
Sénégal : ENDA, ARAFE, ASESCAW, 
ADARS, CONGAD. Togo : JVE, Amis de 
la Terre, MVC, ANCE, AFHON, RJE, ODIH, 
ASEDI. Tchad : LEAD, AFPAT. Tunisie : 
2C2D, ATPNE. 
Lutter contre La pauvreté et Les changements cLimatiques 
Le rôLe cLé des énergies 
renouveLabLes et de L’efficacité 
énergétique en afrique 
Recommandations du Réseau Climat & Développement, 
Novembre 2014 
Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site internet : 
www.climatdeveloppement.org
Publicité

Recommandé

Déclaration finale de lomé
Déclaration finale de loméDéclaration finale de lomé
Déclaration finale de loméRAC-F
 
Afrique énergies renouvelables irena 2013
Afrique énergies renouvelables irena 2013Afrique énergies renouvelables irena 2013
Afrique énergies renouvelables irena 2013Parti Djibouti
 
10 principes pour une transition énergétique réussie
10 principes pour une transition énergétique réussie10 principes pour une transition énergétique réussie
10 principes pour une transition énergétique réussiepcfhautrhin
 
Irena Brochure Fr
Irena Brochure FrIrena Brochure Fr
Irena Brochure FrPARIS
 
Chapitre 2 Energie : demande, consommations et précarité énergétique
Chapitre 2 Energie : demande, consommations et précarité énergétique Chapitre 2 Energie : demande, consommations et précarité énergétique
Chapitre 2 Energie : demande, consommations et précarité énergétique Isam Shahrour
 
Grands barrages : enjeux et stratégies - Analyse du projet « Grand Inga »
Grands barrages : enjeux et stratégies - Analyse du projet « Grand Inga »Grands barrages : enjeux et stratégies - Analyse du projet « Grand Inga »
Grands barrages : enjeux et stratégies - Analyse du projet « Grand Inga »KAMITIS
 
Note de decryptage du RC&D sur l'accès à l'énergie durable pour tous
Note de decryptage du RC&D sur l'accès à l'énergie durable pour tousNote de decryptage du RC&D sur l'accès à l'énergie durable pour tous
Note de decryptage du RC&D sur l'accès à l'énergie durable pour tousrac_marion
 

Contenu connexe

Tendances

Chapitre1 - Ressources d'énergie - Master Genie Civil-Genie Urbain Polytech...
Chapitre1 -  Ressources d'énergie - Master Genie Civil-Genie Urbain Polytech...Chapitre1 -  Ressources d'énergie - Master Genie Civil-Genie Urbain Polytech...
Chapitre1 - Ressources d'énergie - Master Genie Civil-Genie Urbain Polytech...Isam Shahrour
 
Projet de loi_sur_la_transition_energetique
Projet de loi_sur_la_transition_energetiqueProjet de loi_sur_la_transition_energetique
Projet de loi_sur_la_transition_energetiqueFactaMedia
 
rcd-2014-enr-eteeenafrique
rcd-2014-enr-eteeenafriquercd-2014-enr-eteeenafrique
rcd-2014-enr-eteeenafriqueRAC-F
 
Baromètre EurObserv’ER 2014 - Etat des énergies renouvelables en Europe
Baromètre EurObserv’ER 2014 - Etat des énergies renouvelables en EuropeBaromètre EurObserv’ER 2014 - Etat des énergies renouvelables en Europe
Baromètre EurObserv’ER 2014 - Etat des énergies renouvelables en EuropePôle Réseaux de Chaleur - Cerema
 
Présentation de la loi transition energétique pour la croissance verte par le...
Présentation de la loi transition energétique pour la croissance verte par le...Présentation de la loi transition energétique pour la croissance verte par le...
Présentation de la loi transition energétique pour la croissance verte par le...Novabuild
 
Dp ate senat
Dp ate senatDp ate senat
Dp ate senatRAC-F
 
Mode d’emploi de la loi transition énergétique pour la croissance verte et de...
Mode d’emploi de la loi transition énergétique pour la croissance verte et de...Mode d’emploi de la loi transition énergétique pour la croissance verte et de...
Mode d’emploi de la loi transition énergétique pour la croissance verte et de...Monimmeuble.com
 
aaDp union énergétique
aaDp union énergétiqueaaDp union énergétique
aaDp union énergétiqueRAC-F
 
Décryptage loi trantion énergétique
Décryptage loi trantion énergétiqueDécryptage loi trantion énergétique
Décryptage loi trantion énergétiqueRAC-F
 
Dossier Sommet de Ban Ki Moon
Dossier Sommet de Ban Ki MoonDossier Sommet de Ban Ki Moon
Dossier Sommet de Ban Ki MoonRAC-F
 
A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...
A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...
A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...RAC-F
 
Livret de formation PCET - Covenant capaCITY
Livret de formation PCET  - Covenant capaCITYLivret de formation PCET  - Covenant capaCITY
Livret de formation PCET - Covenant capaCITYRAC-F
 
Inf'OSE juin/juillet 2018
Inf'OSE juin/juillet 2018Inf'OSE juin/juillet 2018
Inf'OSE juin/juillet 2018Baptiste Metz
 
Mooc transition s6
Mooc transition s6Mooc transition s6
Mooc transition s6Alain Ducass
 
AUDIT ENVIRONNEMENTAL DU DÉPÔT D’HYDROCARBURES DE LA SOCIETE « HORIZON TERMIN...
AUDIT ENVIRONNEMENTAL DU DÉPÔT D’HYDROCARBURES DE LA SOCIETE « HORIZON TERMIN...AUDIT ENVIRONNEMENTAL DU DÉPÔT D’HYDROCARBURES DE LA SOCIETE « HORIZON TERMIN...
AUDIT ENVIRONNEMENTAL DU DÉPÔT D’HYDROCARBURES DE LA SOCIETE « HORIZON TERMIN...Parti Djibouti
 

Tendances (20)

Chapitre1 - Ressources d'énergie - Master Genie Civil-Genie Urbain Polytech...
Chapitre1 -  Ressources d'énergie - Master Genie Civil-Genie Urbain Polytech...Chapitre1 -  Ressources d'énergie - Master Genie Civil-Genie Urbain Polytech...
Chapitre1 - Ressources d'énergie - Master Genie Civil-Genie Urbain Polytech...
 
Projet de loi_sur_la_transition_energetique
Projet de loi_sur_la_transition_energetiqueProjet de loi_sur_la_transition_energetique
Projet de loi_sur_la_transition_energetique
 
Un nouveau modèle énergétique français
Un nouveau modèle énergétique françaisUn nouveau modèle énergétique français
Un nouveau modèle énergétique français
 
rcd-2014-enr-eteeenafrique
rcd-2014-enr-eteeenafriquercd-2014-enr-eteeenafrique
rcd-2014-enr-eteeenafrique
 
Baromètre EurObserv’ER 2014 - Etat des énergies renouvelables en Europe
Baromètre EurObserv’ER 2014 - Etat des énergies renouvelables en EuropeBaromètre EurObserv’ER 2014 - Etat des énergies renouvelables en Europe
Baromètre EurObserv’ER 2014 - Etat des énergies renouvelables en Europe
 
Présentation de la loi transition energétique pour la croissance verte par le...
Présentation de la loi transition energétique pour la croissance verte par le...Présentation de la loi transition energétique pour la croissance verte par le...
Présentation de la loi transition energétique pour la croissance verte par le...
 
Dp ate senat
Dp ate senatDp ate senat
Dp ate senat
 
Mode d’emploi de la loi transition énergétique pour la croissance verte et de...
Mode d’emploi de la loi transition énergétique pour la croissance verte et de...Mode d’emploi de la loi transition énergétique pour la croissance verte et de...
Mode d’emploi de la loi transition énergétique pour la croissance verte et de...
 
Areva
ArevaAreva
Areva
 
149 infose jan2020
149 infose jan2020149 infose jan2020
149 infose jan2020
 
aaDp union énergétique
aaDp union énergétiqueaaDp union énergétique
aaDp union énergétique
 
Décryptage loi trantion énergétique
Décryptage loi trantion énergétiqueDécryptage loi trantion énergétique
Décryptage loi trantion énergétique
 
Dossier Sommet de Ban Ki Moon
Dossier Sommet de Ban Ki MoonDossier Sommet de Ban Ki Moon
Dossier Sommet de Ban Ki Moon
 
A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...
A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...
A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...
 
BFC 36 FR[1]
BFC 36 FR[1]BFC 36 FR[1]
BFC 36 FR[1]
 
Livret de formation PCET - Covenant capaCITY
Livret de formation PCET  - Covenant capaCITYLivret de formation PCET  - Covenant capaCITY
Livret de formation PCET - Covenant capaCITY
 
Inf'OSE juin/juillet 2018
Inf'OSE juin/juillet 2018Inf'OSE juin/juillet 2018
Inf'OSE juin/juillet 2018
 
Mooc transition s6
Mooc transition s6Mooc transition s6
Mooc transition s6
 
AUDIT ENVIRONNEMENTAL DU DÉPÔT D’HYDROCARBURES DE LA SOCIETE « HORIZON TERMIN...
AUDIT ENVIRONNEMENTAL DU DÉPÔT D’HYDROCARBURES DE LA SOCIETE « HORIZON TERMIN...AUDIT ENVIRONNEMENTAL DU DÉPÔT D’HYDROCARBURES DE LA SOCIETE « HORIZON TERMIN...
AUDIT ENVIRONNEMENTAL DU DÉPÔT D’HYDROCARBURES DE LA SOCIETE « HORIZON TERMIN...
 
119 Inf'OSE Janvier 2017
119 Inf'OSE Janvier 2017119 Inf'OSE Janvier 2017
119 Inf'OSE Janvier 2017
 

Similaire à Déclaration de Lomé pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique

Lutter contre la pauvreté et les changements climatiques. Le rôle clé des éne...
Lutter contre la pauvreté et les changements climatiques. Le rôle clé des éne...Lutter contre la pauvreté et les changements climatiques. Le rôle clé des éne...
Lutter contre la pauvreté et les changements climatiques. Le rôle clé des éne...rac_marion
 
Developpement rurale et energies renouvelables (fondem)
Developpement rurale et energies renouvelables (fondem)Developpement rurale et energies renouvelables (fondem)
Developpement rurale et energies renouvelables (fondem)PatrickTanz
 
Developpement rurale grace aux energies renouvelables
Developpement rurale grace aux energies renouvelablesDeveloppement rurale grace aux energies renouvelables
Developpement rurale grace aux energies renouvelablesPatrickTanz
 
Insight #6 - édition Afrique - juin 2017
Insight #6  - édition Afrique - juin 2017Insight #6  - édition Afrique - juin 2017
Insight #6 - édition Afrique - juin 2017FINERGREEN
 
Brochure de la Fondation Rexel pour le progrès énergétique
Brochure de la Fondation Rexel pour le progrès énergétiqueBrochure de la Fondation Rexel pour le progrès énergétique
Brochure de la Fondation Rexel pour le progrès énergétiqueEnergy 3.0
 
Heliosthana", un pays Méditerranéen à énergie durable
Heliosthana", un pays Méditerranéen à énergie durableHeliosthana", un pays Méditerranéen à énergie durable
Heliosthana", un pays Méditerranéen à énergie durablePARIS
 
FR Senegal Renouvelable.pdf
FR Senegal Renouvelable.pdfFR Senegal Renouvelable.pdf
FR Senegal Renouvelable.pdfBoell Dakar
 
Note décryptage Energie et Efficacité énergétique 2016
Note décryptage Energie et Efficacité énergétique 2016Note décryptage Energie et Efficacité énergétique 2016
Note décryptage Energie et Efficacité énergétique 2016LucileD
 
Rencontres Régionales des Clusters de l'Énergie | France - 16 mai 2019
Rencontres Régionales des Clusters de l'Énergie | France - 16 mai 2019Rencontres Régionales des Clusters de l'Énergie | France - 16 mai 2019
Rencontres Régionales des Clusters de l'Énergie | France - 16 mai 2019Cluster TWEED
 
[FRANCE] Newsletter Innovation décembre 2016
[FRANCE] Newsletter Innovation décembre 2016[FRANCE] Newsletter Innovation décembre 2016
[FRANCE] Newsletter Innovation décembre 2016LEYTON
 
Programme enr et_efficacite_energetique_fr
Programme enr et_efficacite_energetique_frProgramme enr et_efficacite_energetique_fr
Programme enr et_efficacite_energetique_frlyesdz
 
Energy renouvellable en ALGERIE presentation
Energy renouvellable en ALGERIE presentationEnergy renouvellable en ALGERIE presentation
Energy renouvellable en ALGERIE presentationParti Djibouti
 
Note de décryptage Financements climat 2016
Note de décryptage Financements climat 2016Note de décryptage Financements climat 2016
Note de décryptage Financements climat 2016LucileD
 
Synthese des travaux du debat national sur la transition energetique de la Fr...
Synthese des travaux du debat national sur la transition energetique de la Fr...Synthese des travaux du debat national sur la transition energetique de la Fr...
Synthese des travaux du debat national sur la transition energetique de la Fr...Pôle Réseaux de Chaleur - Cerema
 
Conseil régional des pays de la loire stratégie de transition energétique 2014
Conseil régional des pays de la loire stratégie de transition energétique 2014Conseil régional des pays de la loire stratégie de transition energétique 2014
Conseil régional des pays de la loire stratégie de transition energétique 2014Interconsulaire 909
 
Synthèse du débat 130718 modif-v5
Synthèse du débat 130718 modif-v5Synthèse du débat 130718 modif-v5
Synthèse du débat 130718 modif-v5am_kopanski
 

Similaire à Déclaration de Lomé pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique (20)

Lutter contre la pauvreté et les changements climatiques. Le rôle clé des éne...
Lutter contre la pauvreté et les changements climatiques. Le rôle clé des éne...Lutter contre la pauvreté et les changements climatiques. Le rôle clé des éne...
Lutter contre la pauvreté et les changements climatiques. Le rôle clé des éne...
 
Developpement rurale et energies renouvelables (fondem)
Developpement rurale et energies renouvelables (fondem)Developpement rurale et energies renouvelables (fondem)
Developpement rurale et energies renouvelables (fondem)
 
Developpement rurale grace aux energies renouvelables
Developpement rurale grace aux energies renouvelablesDeveloppement rurale grace aux energies renouvelables
Developpement rurale grace aux energies renouvelables
 
Insight #6 - édition Afrique - juin 2017
Insight #6  - édition Afrique - juin 2017Insight #6  - édition Afrique - juin 2017
Insight #6 - édition Afrique - juin 2017
 
Brochure de la Fondation Rexel pour le progrès énergétique
Brochure de la Fondation Rexel pour le progrès énergétiqueBrochure de la Fondation Rexel pour le progrès énergétique
Brochure de la Fondation Rexel pour le progrès énergétique
 
Heliosthana", un pays Méditerranéen à énergie durable
Heliosthana", un pays Méditerranéen à énergie durableHeliosthana", un pays Méditerranéen à énergie durable
Heliosthana", un pays Méditerranéen à énergie durable
 
FR Senegal Renouvelable.pdf
FR Senegal Renouvelable.pdfFR Senegal Renouvelable.pdf
FR Senegal Renouvelable.pdf
 
Note décryptage Energie et Efficacité énergétique 2016
Note décryptage Energie et Efficacité énergétique 2016Note décryptage Energie et Efficacité énergétique 2016
Note décryptage Energie et Efficacité énergétique 2016
 
Rencontres Régionales des Clusters de l'Énergie | France - 16 mai 2019
Rencontres Régionales des Clusters de l'Énergie | France - 16 mai 2019Rencontres Régionales des Clusters de l'Énergie | France - 16 mai 2019
Rencontres Régionales des Clusters de l'Énergie | France - 16 mai 2019
 
Alseny Dia: Lighting in Africa
Alseny Dia: Lighting in AfricaAlseny Dia: Lighting in Africa
Alseny Dia: Lighting in Africa
 
146 infose oct2019
146 infose oct2019146 infose oct2019
146 infose oct2019
 
[FRANCE] Newsletter Innovation décembre 2016
[FRANCE] Newsletter Innovation décembre 2016[FRANCE] Newsletter Innovation décembre 2016
[FRANCE] Newsletter Innovation décembre 2016
 
Programme enr et_efficacite_energetique_fr
Programme enr et_efficacite_energetique_frProgramme enr et_efficacite_energetique_fr
Programme enr et_efficacite_energetique_fr
 
Energy renouvellable en ALGERIE presentation
Energy renouvellable en ALGERIE presentationEnergy renouvellable en ALGERIE presentation
Energy renouvellable en ALGERIE presentation
 
Transition energetique
Transition energetiqueTransition energetique
Transition energetique
 
Note de décryptage Financements climat 2016
Note de décryptage Financements climat 2016Note de décryptage Financements climat 2016
Note de décryptage Financements climat 2016
 
Synthese des travaux du debat national sur la transition energetique de la Fr...
Synthese des travaux du debat national sur la transition energetique de la Fr...Synthese des travaux du debat national sur la transition energetique de la Fr...
Synthese des travaux du debat national sur la transition energetique de la Fr...
 
Conseil régional des pays de la loire stratégie de transition energétique 2014
Conseil régional des pays de la loire stratégie de transition energétique 2014Conseil régional des pays de la loire stratégie de transition energétique 2014
Conseil régional des pays de la loire stratégie de transition energétique 2014
 
Synthèse du débat 130718 modif-v5
Synthèse du débat 130718 modif-v5Synthèse du débat 130718 modif-v5
Synthèse du débat 130718 modif-v5
 
L'énergie solaire
L'énergie solaireL'énergie solaire
L'énergie solaire
 

Plus de RAC-F

Idees recues web
Idees recues webIdees recues web
Idees recues webRAC-F
 
Idées reçues - Transition énergétique
Idées reçues - Transition énergétiqueIdées reçues - Transition énergétique
Idées reçues - Transition énergétiqueRAC-F
 
6 mesures 2017
6 mesures 20176 mesures 2017
6 mesures 2017RAC-F
 
Dossier cop22
Dossier cop22Dossier cop22
Dossier cop22RAC-F
 
Anniv TE
Anniv TEAnniv TE
Anniv TERAC-F
 
Dp 16.04.20 v2-simple
Dp 16.04.20 v2-simpleDp 16.04.20 v2-simple
Dp 16.04.20 v2-simpleRAC-F
 
Fiche impact climat total rac 2016
Fiche impact climat total rac 2016Fiche impact climat total rac 2016
Fiche impact climat total rac 2016RAC-F
 
Dossier alimentation
Dossier alimentationDossier alimentation
Dossier alimentationRAC-F
 
Dossier charbon
Dossier charbonDossier charbon
Dossier charbonRAC-F
 
Témoins des changements climatiques
Témoins des changements climatiquesTémoins des changements climatiques
Témoins des changements climatiquesRAC-F
 
Dp cop21 - Réseau Action Climat
Dp cop21 - Réseau Action ClimatDp cop21 - Réseau Action Climat
Dp cop21 - Réseau Action ClimatRAC-F
 
Un coup de fourchette pour le climat
Un coup de fourchette pour le climatUn coup de fourchette pour le climat
Un coup de fourchette pour le climatRAC-F
 
Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...
Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...
Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...RAC-F
 
Dp ligne droite_cop21
Dp ligne droite_cop21Dp ligne droite_cop21
Dp ligne droite_cop21RAC-F
 
Dp engie turquie
Dp engie turquieDp engie turquie
Dp engie turquieRAC-F
 
Émissions liées à la consommation
Émissions liées à la consommationÉmissions liées à la consommation
Émissions liées à la consommationRAC-F
 
Cop21 livret-v11-bd
Cop21 livret-v11-bdCop21 livret-v11-bd
Cop21 livret-v11-bdRAC-F
 
Cop21 livret-rac-france
Cop21 livret-rac-franceCop21 livret-rac-france
Cop21 livret-rac-franceRAC-F
 
Dp que peut_faire_la_france_15.09.03
Dp que peut_faire_la_france_15.09.03Dp que peut_faire_la_france_15.09.03
Dp que peut_faire_la_france_15.09.03RAC-F
 
Que peut faire_la_france_15.09.02
Que peut faire_la_france_15.09.02Que peut faire_la_france_15.09.02
Que peut faire_la_france_15.09.02RAC-F
 

Plus de RAC-F (20)

Idees recues web
Idees recues webIdees recues web
Idees recues web
 
Idées reçues - Transition énergétique
Idées reçues - Transition énergétiqueIdées reçues - Transition énergétique
Idées reçues - Transition énergétique
 
6 mesures 2017
6 mesures 20176 mesures 2017
6 mesures 2017
 
Dossier cop22
Dossier cop22Dossier cop22
Dossier cop22
 
Anniv TE
Anniv TEAnniv TE
Anniv TE
 
Dp 16.04.20 v2-simple
Dp 16.04.20 v2-simpleDp 16.04.20 v2-simple
Dp 16.04.20 v2-simple
 
Fiche impact climat total rac 2016
Fiche impact climat total rac 2016Fiche impact climat total rac 2016
Fiche impact climat total rac 2016
 
Dossier alimentation
Dossier alimentationDossier alimentation
Dossier alimentation
 
Dossier charbon
Dossier charbonDossier charbon
Dossier charbon
 
Témoins des changements climatiques
Témoins des changements climatiquesTémoins des changements climatiques
Témoins des changements climatiques
 
Dp cop21 - Réseau Action Climat
Dp cop21 - Réseau Action ClimatDp cop21 - Réseau Action Climat
Dp cop21 - Réseau Action Climat
 
Un coup de fourchette pour le climat
Un coup de fourchette pour le climatUn coup de fourchette pour le climat
Un coup de fourchette pour le climat
 
Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...
Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...
Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...
 
Dp ligne droite_cop21
Dp ligne droite_cop21Dp ligne droite_cop21
Dp ligne droite_cop21
 
Dp engie turquie
Dp engie turquieDp engie turquie
Dp engie turquie
 
Émissions liées à la consommation
Émissions liées à la consommationÉmissions liées à la consommation
Émissions liées à la consommation
 
Cop21 livret-v11-bd
Cop21 livret-v11-bdCop21 livret-v11-bd
Cop21 livret-v11-bd
 
Cop21 livret-rac-france
Cop21 livret-rac-franceCop21 livret-rac-france
Cop21 livret-rac-france
 
Dp que peut_faire_la_france_15.09.03
Dp que peut_faire_la_france_15.09.03Dp que peut_faire_la_france_15.09.03
Dp que peut_faire_la_france_15.09.03
 
Que peut faire_la_france_15.09.02
Que peut faire_la_france_15.09.02Que peut faire_la_france_15.09.02
Que peut faire_la_france_15.09.02
 

Déclaration de Lomé pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique

  • 1. déclaration de lomé Pour l’accès aux énergies renouvelables et l’efficacité énergétique pour tous en Afrique Le développement des énergies renouvelables, c’est non seulement nécessaire et souhaitable La pauvreté et l’insécurité énergétique sont endémiques en Afrique alors que le continent possède d’énormes potentialités énergétiques. Encore 590 millions de personnes en Afrique n’ont pas accès à l’élec-tricité12. Cette faible consommation s’accompagne, paradoxalement, d’importants gaspillages. Ceux-ci tiennent à la vétusté des parcs de production, des lignes de transport, des industries et des équipements électriques, etc. Les branchements sauvages et les fraudes aggravent l’inefficacité des systèmes électriques modernes. L’instabilité et l’insuffisance de la production électrique ou énergétique affectent la croissance économique et obligent les États à recourir au diesel, charbon et gaz, des énergies de plus en plus chères au fur et à mesure que les ressources fossiles se raréfient et que la consom-mation augmente. Pire, ces choix énergétiques sont en grande partie responsable des décès liés aux problèmes respiratoires enregistrés en Afrique3. mais également possible ! Heureusement, il existe des alternatives renouvelables et performantes qui pourraient permettre aux populations les plus démunies et les plus marginalisées de répondre durablement à leurs besoins énergétiques, de développer des activités génératrices de revenus et de créer des emplois locaux. La preuve dans le monde : 138 pays se sont déjà dotés d’objectifs de déploiement des énergies renouvelables ; le prix de la technologie solaire a chuté de -80%4 ; 5,7 millions d’individus travaillent déjà dans le secteur des renouvelables ; 22% de l’électricité dans le monde est renouvelable en 2012 et l’AIE estime qu’il existe un énorme potentiel en matière d’efficacité énergétique. La preuve en Afrique : les politiques régionales et programmes natio-naux foisonnent et promeuvent les lampes à basse consommation, la méthanisation, les équipements solaires. Les foyers améliorés sont presque devenus la norme en Afrique de l’Ouest ; le potentiel hydroélectrique en Afrique Centrale est énorme et sous-exploité. Parmi les expériences réussies, on peut noter le tarif de rachat en Ouganda qui a favorisé la cogénération à partir de biogaz ; les mini-centrales hybrides alimentées au solaire et au diesel qui produisent une électricité moins chère au Mali. Les clés du succès L’Afrique pourrait devenir la vitrine de cette transition énergétique en marche, à condition de lutter pour déployer et généraliser ces projets d’énergies renouvelables à toute la sous-région et au reste du continent. Les réseaux francophones rassemblés à l’invitation du Réseau Climat & Développement, à l’atelier de Lomé, du 27 avril au 1er mai 2014, ont identifié les pièces manquantes pour faire des énergies renouvelables un outil de lutte contre la pauvreté et le changement climatique. 1/ Lutter pour la décentralisation de l’énergie et des services énergétiques Aujourd’hui 70% de la population n’a accès à aucun service énergétique moderne, qu’il s’agisse de combustion efficace, fiable et sans impact sur la santé, de force motrice (pompage, transformation de produits agricoles) autre qu’humaine ou animale, de conservation de denrées et de vaccins, éclairage public ou privé, écoles etc. Par ailleurs, la priorité est donnée à la fourniture électrique par l’extension du réseau centralisé. Or, seule une vision décentralisée, intégrée et évolutive, des systèmes énergétiques, fondés sur l’efficacité énergétique et l’utilisation d’énergies renouvelables disponibles localement, permettra de faire progresser l’accès aux services énergétiques de l’ensemble des populations. Par exemple, il est estimé que 60% de l’accès à l’électricité pour tous d’ici 2030 sera hors réseaux ou via des mini-réseaux, plus adaptés aux zones rurales. Il est essentiel que les politiques nationales et locales : ☛☛ misent aussi sur le développement et l’accès aux services énergé-tiques renouvelables et modernes des zones rurales et proposent et mettent en application des facilités d’investissement. ☛☛ intègrent et investissent dans les projets hors-réseaux ou mini-réseaux à partir d’énergies renouvelables. 2/ Lutter pour le développement d’une économie locale des renouvelables Le marché de l’approvisionnement en énergie en zone rurale est sous-ex-ploité alors qu’il représente un fort potentiel en création d’emplois locaux et activités génératrices de revenus. La décentralisation du secteur de l’énergie ainsi que l’adaptation de l’offre énergétique aux besoins bien identifiés sont les réponses à ces défis, nécessitant que les politiques publiques : ☛☛misent sur le développement et l’accès aux services énergétiques modernes des zones rurales; ☛☛adaptent le cadre institutionnel et d’investissement pour promouvoir les projets hors réseaux ou les mini-réseaux reposant sur les énergies renouvelables (coût de rachat de l’électricité notamment), ☛☛définissent des priorités claires, telles que la satisfaction des besoins socio-économiques (santé, éducation, etc.). 1. World Energy Outlook 2012, http://www. worldenergyoutlook.org/media/weowebsite/ energydevelopment/2012updates/Measuringprogress-towardsenergyforall_ WEO2012.pdf 2. Selon l’Agence Internationale de l’Energie 3. Selon l’OMS (mars 2014): 4.3 millions de morts prématurées dues à la pollution de l’air intérieur en 2012 (Source http://www. who.int/mediacentre/news/releases/2014/air-pollution/en/). 4. Selon Bloomberg New Energy Finance, http://about.bnef.com/ summit/content/uploads/sites/3/2013/12/2013-04-23-BNEF-Summit- 2013-keynote-presentation-Michael-Liebreich-BNEF-Chief- Executive.pdf
  • 2. 3/ Lutter pour le juste prix des énergies renouvelables Selon l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), les énergies renouvelables coûtent moins cher que les générateurs au diesel ou les raccordements à un réseau instable mais leur prix est faussé par les subventions aux énergies fossiles. Les politiques de subvention peuvent contribuer au déploiement des énergies renouvelables à condition… ☛☛que les politiques de subvention aux énergies fossiles soient progressivement redirigées vers les énergies renouvelables, ☛☛que ces subventions soient transparentes, ☛☛qu’elles permettent une politique de péréquation entre les popu-lations favorisées et défavorisées, ☛☛que la communauté internationale appuie cette redirection et cette péréquation. 4/ Lutter pour que les femmes soient au coeur du déploiement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique Les femmes sont plus vulnérables face à la pauvreté énergétique – no-tamment pour les besoins énergétiques domestiques mais également productifs. Elles jouent un rôle de pivot dans la vie économique des com-munautés, particulièrement en l’absence d’infrastructures et de services. Plus impactées et vulnérables, les femmes, dont ce rôle est tenu en compte, deviennent des agents de changement positif vers l’accès aux énergies renouvelables pour tous. À condition que les politiques énergétiques… ☛☛tiennent compte de cette vulnérabilité et du rôle spécifique des femmes dans la promotion des énergies renouvelables et plus performantes, ☛☛impliquent activement les femmes dans l’élaboration et la mise en oeuvre des politiques de déploiement et gestion des énergies renouvelables et économes, dont elles sont de fait les premières utilisatrices et gardiennes. 5/ Lutter pour un droit universel aux services énergétiques modernes et durables L’accès à l’énergie durable pour tous, sans impact sur la santé, sur l’envi-ronnement et sur le budget des ménages, doit devenir un droit universel. À condition que les politiques soient élaborées… ☛☛avec et pour les populations (notamment les plus pauvres et les plus isolées), ☛☛pour répondre à des besoins énergétiques bien identifiés, ☛☛et en proposant des services énergétiques adaptés et flexibles ☛☛avec une vision de long terme qui tient compte de la hausse du prix des énergies fossiles et de la consommation énergétique. Quel rôle et quels choix pour les États africains francophones ? Nous pouvons changer la donne mondiale en tournant le dos aux énergies fossiles et en faisant le choix des énergies économes et renouvelables ans le processus de définition des Objectifs de Développement Durable et dans le processus de négociation d’un accord mondial contre les changements climatiques. Et ce, dès le sommet du secrétaire Général des Nations Unies en septembre 2014, dès le sommet de la Francophonie à Dakar en novembre 2014, et lors dès conférences mondiales sur le climat à Lima en décembre 2014 à Lima et décembre 2015 à Paris. D’ici mars 2015, tous les pays sont appelés à soumettre leur contribution face au dérèglement climatique : celle de l’Afrique peut et doit prendre la forme de politiques et objectifs de déploiement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique pour tous. Nous avons le choix et nous avons un droit. Les réseaux francophones rassemblés à Lomé sont convaincus que les Etats d’Afrique francophones peuvent montrer l’exemple à la communauté internationale en : ☛☛déployant des programmes, projets, pour le développement des énergies renouvelables et d’efficacité énergétique, ☛☛généralisant les bonnes pratiques et projets qui existent déjà sur leurs propres territoires, ☛☛interrogeant les stratégies de financement des acteurs publics et privés qui investissent dans leurs pays, ☛☛exigeant une réorientation de l’Aide Publique au Développement en faveur des énergies renouvelables, ☛☛exigeant la mise à disposition de financements internationaux publics additionnels pour enclencher cette transition. LE RC&D Le Réseau Climat & Développement a été créé en 2007 à l’initiative de ENDA Energie, le Réseau Action Climat et la Fondation Nicolas Hulot. Il rassemble 73 organisations francophones, prin-cipalement africaines, et travaillant sur l’intégration des enjeux climat et développement et pour plus de justice climatique. Le Réseau se mobilise sur ces enjeux, via des projets de terrain locaux et des actions de plaidoyer – nationales et internationales – pour faire la promotion des énergies renou-velables, défendre les financements innovants ou la prise en compte de l’adaptation dans la planification locale et internationale. L’atelier du RC&D à Lomé Le Réseau Climat & Développement a tenu son 8e atelier annuel du 28 avril au 1er mai 2014 à Lomé au Togo, en partenariat avec Climate Action Network (CAN) Afrique de l’Ouest et International Network for Sustainable Energy Afrique de l’Ouest (INFORSE). Cette rencontre annuelle des membres et partenaires du réseau, a rassemblé près de 60 parti-cipants, essentiellement francophones, venant de pays européens et africains. Il a ciblé l’accès pour tous et durable-ment aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique. La publication 2014 du RC&D En novembre 2014, le RC&D a publié ses recommandations pour développer l’accès aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergé-tique pour lutter contre la pauvreté et les changements climatiques en Afrique, en s’appuyant sur des bonnes pratiques déjà mises en oeuvre avec succès à niveau local. Les associations membres du RC&D Afrique de l’Ouest : REPAO, WWF-Wa-mer. Algérie : Amis de la Saoura, ARCE. Bénin : CREDEL, Eco-Bénin, Eco-Ecolo, CDBIBA, OFEDI, JVE, IDID. Burkina Faso : AFEP, WEP, ABTN-DDSE, Envi-protek, SPONG. Burundi : Avochaclisd. Cameroun : Horizon Vert, Carré Géo Environnement, CCDEAH, ADD, ADEID, ACAMEE, CENAHC. Congo : ACDA. Côte d’Ivoire : Solutions Climat, Enviscience, JVE, AFHON. Djibouti : EVA. France : Fondation Nicolas Hulot, HELIO, RAC-F, Energies 2050, Rain Drop. Guinée : Guinée Écologie, Germanwatch. Île Maurice : Maudesco, DION. Mali : FEMNET, MFC, AFAD, Amade Pelcode, CTESA, Réso Climat. Mauritanie : ANPEC, TEMNYIA, SOS Oasis. Maroc : AH&E, AZIR, AESVT. Niger : Demi-E, LEAD, EDER, RJNCC, JVE. RCA : Ursad. RDC : OCEAN, ACDI, Planète Verte, ADC. Sao Tome et Principio : Sitio do Ecua-dor. Sénégal : ENDA, ARAFE, ASESCAW, ADARS, CONGAD. Togo : JVE, Amis de la Terre, MVC, ANCE, AFHON, RJE, ODIH, ASEDI. Tchad : LEAD, AFPAT. Tunisie : 2C2D, ATPNE. Lutter contre La pauvreté et Les changements cLimatiques Le rôLe cLé des énergies renouveLabLes et de L’efficacité énergétique en afrique Recommandations du Réseau Climat & Développement, Novembre 2014 Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site internet : www.climatdeveloppement.org