SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
Cette année la thématique choisie par le salon de
l’agriculture, qui se tiendra à Paris du 27 février au 6 mars, est
Agriculture et alimentation citoyenne. A cette occasion, le
Réseau Action Climat souhaite rappeler comment, à travers
nos choix et nos pratiques alimentaires, nous pouvons
avoir un fort impact dans la lutte contre les changements
climatiques.
L’Accord de Paris qui a été adopté en décembre 2015 lors
de la COP 21 a fixé l’objectif ambitieux de maintenir en deçà
de 2°C, voire 1,5°C, l’élévation de la température moyenne
mondiale à l’horizon 2100. Les secteurs de l’agriculture et
de l’alimentation, accompagnés par les pouvoirs publics,
peuvent et doivent participer à ces objectifs de réduction
des émissions de gaz à effet de serre. Mais pour cela, nous,
citoyens devons être parties prenantes de ces efforts de
lutte contre les changements climatiques et soutenir la
conversion écologique de notre agriculture à travers nos
choix alimentaires.
A cette occasion, le Réseau Action Climat propose une
publication accessible à tous pour passer à l’action :
Un coup de fourchette pour le climat, afin que tout le
monde puisse apporter son coup de fourchette dans la
lutte contre les changements climatiques !
©greenpeaceJohnNovis
Alimentation
et Climat
Résumé
Sommaire
1.L’essentiel sur les liens entre alimentation et climat
2.Comment manger « climato-compatible » tout en faisant des économies
et en préservant ma santé, à la maison, au restaurant et même à la cantine
3.Pour aller plus loin : portraits de personnes ressources
Comment notre alimentation peut
jouer un rôle dans la lutte contre les
changements climatiques ?
Nous savons l’importance que revêt la thématique de
l’alimentation pour la population française, que ce soit pour
ses aspects culturels, de santé et nutrition ou encore ses
impacts environnementaux. En tant qu’association reconnue
sur les enjeux liés au climat et aux gaz à effet de serre, il nous
semble donc primordial d’apporter des éclairages étayés sur les
émissions de gaz à effet de serre liées à notre alimentation et
surtout les moyens de les réduire.
Quelques mois après la tenue de la COP 21 à Paris, il est
maintenant nécessaire de passer de la parole aux actes. Le salon
de l’agriculture est le moyen de rappeler toute l’importance que
revêtent les secteurs agricoles et alimentaires dans la lutte contre
les changements climatiques.
Certaines formes d’agriculture émettent plus de gaz à effet
de serre que d’autres. Les formes d’agriculture réellement
écologique (notamment l’agriculture biologique), peu
intensive en produits chimiques et en importation, sont le
moins nocives pour le climat. Et par nos choix alimentaires,
nous pouvons soutenir l’une, ou bien l’autre.
Le Réseau Action Climat rappelle que les choix agricoles
les plus écologiques sont aussi ceux qui permettent aux
agriculteurs d’être plus forts face à la crise. Les agricultures
les plus écologiques sont également celles qui sont les plus
pourvoyeuses d’emplois.
L’essentiel
sur les liens entre alimentation et climat
Quelques chiffres
L’alimentation représente les trois quarts des émissions de gaz à effet de serre liées au panier
de consommation des Français, soit 2,09 tonnes de gaz à effet de serre (en équivalent CO2)
par an et par personne. Cela correspond à 1,18 tonne liée aux aliments produits en France,
0,91 tonne importée et 0,1 tonne liée à la cuisson.
2,09
tonnes
(par an et par
personne)
Rapportées à l’ensemble des émissions individuelles, y compris celles liées au transport et
au logement, les émissions de gaz à effet de serre liées à notre alimentation représentent,
proportionnellement, 23%.
23%
des émissions
individuelles
Ces émissions varient beaucoup en
fonction de notre régime alimentaire et
du type d’agriculture dont proviennent
les produits que nous achetons. Les
systèmes agricoles très industriels sont
plus émissifs en gaz à effet de serre
car ils entraînent des importations
d’alimentation pour les animaux, la
fabrication de produits chimiques, et
notamment d’engrais azotés qui sont les
plus nocifs pour le climat, ou encore une
importante utilisation d’énergie.
Nos choix alimentaires peuvent donc
faire la différence. Alors, concrètement,
comment mettre son alimentation au
service du climat ?Émissions de gaz à effet de serre du régime alimentaire moyen
d’un individu en France (hors boisson)
Comment manger climato-compatible
...tout en faisant des économies et en préservant ma santé, à la
maison, au restaurant et même à la cantine !
Le Réseau Action Climat - France
propose une publication à
destination du plus grand nombre
sur les gestes concrets pour une
alimentation peu émissive en gaz à
effet de serre.
Un coup de fourchette
pour le climat !
http://rac-f.org/Un-coup-de-fourchette-pour-le-climat
Des gestes concrets
accessibles à tous
»» Réduire le gaspillage alimentaire : veiller aux dates de
péremption, cuisiner les restes, se servir à sa faim, etc. ;
»» Réduirelaquantitédecaloriesetdeprotéinesparpersonnes;
»» Préférer des aliments de saison, peu transformés et peu
emballés (préférer le vrac, l’eau du robinet, éviter les portions
individuelles, etc.) ;
»» Préférer des produits frais ou en bocaux (les produits
surgelés nécessitent beaucoup d’énergie et notamment du
gaz frigorigène, un puissant gaz à effet de serre) ;
»» Préférer les aliments issus de l’agriculture biologique, AOP,
Label Rouge, acheter directement chez un paysan dont on
connaît les pratiques, n’utilisant pas de produits chimiques et
consommant peu d’énergie ;
»» Remplacer tout ou partie des protéines animales (viande
bovine surtout, mais aussi autres viandes, œufs, produits
laitiers, etc.) par des protéines végétales : céréales complètes
(pain, pâtes, etc.) et légumineuses (lentilles, pois chiches,
fèves, haricots, petits pois, pois cassés, soja, etc.), fruits secs
(noix, noisettes, amandes, etc.), graines germées, etc.
Un exemple ?
Le crumble salé aux poireaux et carottes
Recette de Gilles Daveau, ancien restaurateur et traiteur bio, aujourd’hui consultant et formateur (auteur du Manuel de cuisine alternative,
Actes Sud 2014, et co-auteur de Savez-vous goûter les légumes secs ?, Presses EHESP 2014).
•	 500 gr de poireaux (dont on garde le vert), émincés finement
•	 500 gr de carottes (grattées et non épluchées), coupées en petits morceaux
•	 200 gr de boulgour « gros » complet, cuit
•	 150 gr de pois chiches cuits
•	 80 gr de noisettes concassées
•	 70 gr de fromage rapé
•	 50 gr de crème fraiche
•	 Sel, poivre, thym, huile d’olive
> Cuire le boulgour avec 1,5 à 2 volumes d’eau salée.
> Cuire à l’étouffée les poireaux et carottes pendant environ 25 minutes à feu doux (s’assurer que la casserole est bien remplie par les
légumes, laisser couvert tout le long de la cuisson). Y ajouter la crème fraîche, saler et poivrer. Disposer le mélange au fond d’un plat à gratin.
> Ecraser à la fourchette les pois chiches, y égrener le boulgour. Mélanger en soulevant. Ajouter un filet
d’huile d’olive, les noisettes concassées et le fromage rapé. Déposer cette préparation sur les légumes.
> Enfourner à four très chaud pendant 10 minutes pour « croûter ».
Ceci est une base de recette.
Les pois chiches peuvent être remplacés par un autre légume sec (haricots blancs par exemple) et les noisettes par un autre
fruit sec (amande, noix, etc.). Les légumes peuvent également être remplacés par tout autre légume, en fonction des goûts
et de la saison.
Comment équilibrer
son budget ?
Justement, c’est grâce à une alimentation équilibrée, avec peu
de viande et de produits transformés ou cultivés hors saison,
que des économies sont réalisées. Grâce à ces économies,
il est possible de rediriger ses achats vers des produits de
meilleurs qualité, bons pour l’environnement et meilleurs au
goût !
Et la santé ?
Une alimentation bonne pour le climat est aussi une
alimentation bonne pour notre santé ! Une alimentation
moins carnée permet de lutter contre les maladies cardio-
vasculaires, le diabète ou encore la progression de l’obésité ou
la prévalence de certains cancers.
Des idées pour aller plus loin
Cyrielle Denhartigh, Responsable des politiques agricoles et alimentaires du Réseau Action Climat
est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions concernant ce dossier de presse, mais également
pour aller plus loin :
- De quelles politiques publiques avons-nous besoin pour que notre agriculture et notre alimentation
contribuent à la lutte contre les changements climatiques ?
-Vers quel modèle agricole et alimentaire devons-nous aller pour lutter efficacement conter les changements climatiques?
- Recettes, gestes concrets, conseils supplémentaires pour passer à l’action.
- L’année internationale des légumineuses de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation),
et le rôle des légumes secs dans une alimentation climato-compatible.
Lionel Senpau, chef de la cuisine centrale de Manduel dans le Gard.
Il concocte des plats écologiques, bons pour le climat et pour la santé des enfants. Ce gestionnaire de cantine
scolaire, avant tout préoccupé par la santé des enfants, a mis en place des menus écologiques, dont les produits
sont locaux et de saison, et propose de temps en temps également des menus végétariens, en accord avec la
nutritionniste de la commune et les parents d’élèves. Il est membre de l’association Un plus Bio qui rassemble
et accompagne depuis 2002 les acteurs qui construisent des initiatives de restauration collective bio et de qualité.
François Pasteau,chef cuisinier engagé pour le climat, restaurant l’Epis du Pin, Paris.
Ce restaurant propose des plats « Bons pour le climat », c’est-à-dire dont les produits sont locaux, de saison et
privilégient le végétal. Il propose entre autre une assiette végétarienne, de l’eau locale (plate ou gazeuse), il
valorise ses bio-déchets et ses huiles usagées. François Pasteau est le président de l’association des restaurateurs
engagés dans la lutte contre les changements climatiques : Bon pour le Climat.
Denis Lairon, nutritionniste, Directeur de recherche émérite à l’INSERM (Institut national de la santé et de
la recherche médicale) apporte un éclairage sur les bénéfices nutritionnels d’une alimentation saine et durable.
Il est membre du conseil scientifique de Afterres2050. Construit par Solagro, il s’agit d’un scénario de transition
agricole et alimentaire qui, entre autres impacts bénéfiques, permet une division par 2 des émissions de gaz à
effet de serre du secteur agricole à l’horizon 2050. Ce scénario propose un régime alimentaire plus soutenable
pour la France en 2050. Moins riches en viandes et en produits laitiers, plus riche en légumes frais et secs et
en céréales, ce régime fait aussi le choix de favoriser les produits issus des agricultures écologiques, comme l’agriculture
biologique.
Le Réseau Action Climat fédère les associations impliquées dans la lutte contre les changements climatiques
Contact presse
Cyrielle Denhartigh,
Responsable des politiques agricoles et alimentaires du Réseau Action Climat :
06 10 81 59 59 - cyrielle@rac-f.org

Contenu connexe

Tendances

Declaration montpellier da15
Declaration montpellier da15Declaration montpellier da15
Declaration montpellier da15
Fatoumata Chérif
 
Second volet du rapport du Giec
Second volet du rapport du GiecSecond volet du rapport du Giec
Second volet du rapport du Giec
RAC-F
 
Les impacts du changement climatique sur la securite alimentarie
Les impacts du changement climatique sur la securite alimentarieLes impacts du changement climatique sur la securite alimentarie
Les impacts du changement climatique sur la securite alimentarie
Csdi Initiative
 
Quels défis l'accord de Paris doit-il relever pour répondre aux besoins des p...
Quels défis l'accord de Paris doit-il relever pour répondre aux besoins des p...Quels défis l'accord de Paris doit-il relever pour répondre aux besoins des p...
Quels défis l'accord de Paris doit-il relever pour répondre aux besoins des p...
rac_marion
 

Tendances (20)

Changement climatique : Les bonnes pratiques agricoles
Changement climatique : Les bonnes pratiques agricolesChangement climatique : Les bonnes pratiques agricoles
Changement climatique : Les bonnes pratiques agricoles
 
Livret 100% énergies renouvelables
Livret 100% énergies renouvelablesLivret 100% énergies renouvelables
Livret 100% énergies renouvelables
 
Expo CC
Expo CCExpo CC
Expo CC
 
Declaration montpellier da15
Declaration montpellier da15Declaration montpellier da15
Declaration montpellier da15
 
Agriculture et changement climatique: contextes scientifiques et politiques
Agriculture et changement climatique: contextes scientifiques et politiquesAgriculture et changement climatique: contextes scientifiques et politiques
Agriculture et changement climatique: contextes scientifiques et politiques
 
Second volet du rapport du Giec
Second volet du rapport du GiecSecond volet du rapport du Giec
Second volet du rapport du Giec
 
Message Ban Ki Moon Journée Mondiale de lutte contre la désertification
Message Ban Ki Moon Journée Mondiale de lutte contre la désertificationMessage Ban Ki Moon Journée Mondiale de lutte contre la désertification
Message Ban Ki Moon Journée Mondiale de lutte contre la désertification
 
Expo femmes rurales et changement climatique
Expo femmes rurales et changement climatiqueExpo femmes rurales et changement climatique
Expo femmes rurales et changement climatique
 
Cop21 livret-rac-france
Cop21 livret-rac-franceCop21 livret-rac-france
Cop21 livret-rac-france
 
Les impacts du changement climatique sur la securite alimentarie
Les impacts du changement climatique sur la securite alimentarieLes impacts du changement climatique sur la securite alimentarie
Les impacts du changement climatique sur la securite alimentarie
 
Déclaration de Paris RC&D
Déclaration de Paris RC&DDéclaration de Paris RC&D
Déclaration de Paris RC&D
 
Analyse de la cop 20 de lima rac f-final
Analyse de la cop 20 de lima rac f-finalAnalyse de la cop 20 de lima rac f-final
Analyse de la cop 20 de lima rac f-final
 
Da15 declaration finale-fr
Da15 declaration finale-frDa15 declaration finale-fr
Da15 declaration finale-fr
 
Mooc s4 prosperitedurable
Mooc s4 prosperitedurableMooc s4 prosperitedurable
Mooc s4 prosperitedurable
 
Note de décryptage droits humains et climat
Note de décryptage droits humains et climatNote de décryptage droits humains et climat
Note de décryptage droits humains et climat
 
Aaa livre blanc_fra
Aaa livre blanc_fraAaa livre blanc_fra
Aaa livre blanc_fra
 
Message Irina bokova unesco Journée de la désertification
Message Irina bokova unesco Journée de la désertificationMessage Irina bokova unesco Journée de la désertification
Message Irina bokova unesco Journée de la désertification
 
Quels défis l'accord de Paris doit-il relever pour répondre aux besoins des p...
Quels défis l'accord de Paris doit-il relever pour répondre aux besoins des p...Quels défis l'accord de Paris doit-il relever pour répondre aux besoins des p...
Quels défis l'accord de Paris doit-il relever pour répondre aux besoins des p...
 
Réconcilier développement économique et développement humain
Réconcilier développement économique et développement humainRéconcilier développement économique et développement humain
Réconcilier développement économique et développement humain
 
À LA DÉFENSE D'UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ À L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L'...
À LA DÉFENSE D'UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ À L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L'...À LA DÉFENSE D'UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ À L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L'...
À LA DÉFENSE D'UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ À L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L'...
 

En vedette

Fiche impact climat total rac 2016
Fiche impact climat total rac 2016Fiche impact climat total rac 2016
Fiche impact climat total rac 2016
RAC-F
 
Idées reçues - Transition énergétique
Idées reçues - Transition énergétiqueIdées reçues - Transition énergétique
Idées reçues - Transition énergétique
RAC-F
 
Dp cop21 - Réseau Action Climat
Dp cop21 - Réseau Action ClimatDp cop21 - Réseau Action Climat
Dp cop21 - Réseau Action Climat
RAC-F
 
Enr 2015
Enr 2015Enr 2015
Enr 2015
RAC-F
 
Kit pédagogique
Kit pédagogiqueKit pédagogique
Kit pédagogique
RAC-F
 
L'alimentation partie 1
L'alimentation partie 1L'alimentation partie 1
L'alimentation partie 1
sebgiguere
 

En vedette (18)

Dp 16.04.20 v2-simple
Dp 16.04.20 v2-simpleDp 16.04.20 v2-simple
Dp 16.04.20 v2-simple
 
Fiche impact climat total rac 2016
Fiche impact climat total rac 2016Fiche impact climat total rac 2016
Fiche impact climat total rac 2016
 
Dossier charbon
Dossier charbonDossier charbon
Dossier charbon
 
Anniv TE
Anniv TEAnniv TE
Anniv TE
 
Dossier cop22
Dossier cop22Dossier cop22
Dossier cop22
 
6 mesures 2017
6 mesures 20176 mesures 2017
6 mesures 2017
 
Idées reçues - Transition énergétique
Idées reçues - Transition énergétiqueIdées reçues - Transition énergétique
Idées reçues - Transition énergétique
 
Témoins des changements climatiques
Témoins des changements climatiquesTémoins des changements climatiques
Témoins des changements climatiques
 
Résidus de pesticides : Identifier les risques pour mieux les réduire et les ...
Résidus de pesticides : Identifier les risques pour mieux les réduire et les ...Résidus de pesticides : Identifier les risques pour mieux les réduire et les ...
Résidus de pesticides : Identifier les risques pour mieux les réduire et les ...
 
RAC Compétences collectivites
RAC Compétences collectivitesRAC Compétences collectivites
RAC Compétences collectivites
 
La justice climatique au coeur de la mise en oeuvre de l'Accord de Paris
La justice climatique au coeur de la mise en oeuvre de l'Accord de Paris La justice climatique au coeur de la mise en oeuvre de l'Accord de Paris
La justice climatique au coeur de la mise en oeuvre de l'Accord de Paris
 
Diaporama conférence Jancovici "L'homme et l'énergie, des amants terribles" s...
Diaporama conférence Jancovici "L'homme et l'énergie, des amants terribles" s...Diaporama conférence Jancovici "L'homme et l'énergie, des amants terribles" s...
Diaporama conférence Jancovici "L'homme et l'énergie, des amants terribles" s...
 
Diaporama de la conférence de Jancovici à Colliné - 09.01.2017
Diaporama de la conférence de Jancovici à Colliné - 09.01.2017Diaporama de la conférence de Jancovici à Colliné - 09.01.2017
Diaporama de la conférence de Jancovici à Colliné - 09.01.2017
 
Diaporama de la conférence de Jancovici à Marseille le 5 janvier 2017
Diaporama de la conférence de Jancovici à Marseille le 5 janvier 2017Diaporama de la conférence de Jancovici à Marseille le 5 janvier 2017
Diaporama de la conférence de Jancovici à Marseille le 5 janvier 2017
 
Dp cop21 - Réseau Action Climat
Dp cop21 - Réseau Action ClimatDp cop21 - Réseau Action Climat
Dp cop21 - Réseau Action Climat
 
Enr 2015
Enr 2015Enr 2015
Enr 2015
 
Kit pédagogique
Kit pédagogiqueKit pédagogique
Kit pédagogique
 
L'alimentation partie 1
L'alimentation partie 1L'alimentation partie 1
L'alimentation partie 1
 

Similaire à Dossier alimentation

Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaire
Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaireDéclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaire
Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaire
Nathalie Ricaille
 
Le calendrier-des-fruits-et-legumes
Le calendrier-des-fruits-et-legumesLe calendrier-des-fruits-et-legumes
Le calendrier-des-fruits-et-legumes
exaled
 
Pourquoi manger moins de viande
Pourquoi manger moins de viandePourquoi manger moins de viande
Pourquoi manger moins de viande
Apne
 
Manger moins de viande
Manger moins de viandeManger moins de viande
Manger moins de viande
Apne
 
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010 Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010
CharalOfficiel
 
Developpement durable en Sti2d
Developpement durable en Sti2dDeveloppement durable en Sti2d
Developpement durable en Sti2d
deforge-erembert
 
Le guide-du-lundi-vegetarien
Le guide-du-lundi-vegetarienLe guide-du-lundi-vegetarien
Le guide-du-lundi-vegetarien
Ludovic Lespagnon
 
1S2 M1 AACQ ALIMENTATION ET SANTE.pptx
1S2 M1 AACQ ALIMENTATION ET SANTE.pptx1S2 M1 AACQ ALIMENTATION ET SANTE.pptx
1S2 M1 AACQ ALIMENTATION ET SANTE.pptx
FarahBio
 

Similaire à Dossier alimentation (20)

Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaire
Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaireDéclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaire
Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaire
 
Infographie Alimentation Climat
Infographie Alimentation ClimatInfographie Alimentation Climat
Infographie Alimentation Climat
 
Infographie alimentation & climat
Infographie   alimentation & climatInfographie   alimentation & climat
Infographie alimentation & climat
 
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliers
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliersJournée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliers
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliers
 
Les clés pour agir : mon Restaurant passe au durable
Les clés pour agir : mon Restaurant passe au durableLes clés pour agir : mon Restaurant passe au durable
Les clés pour agir : mon Restaurant passe au durable
 
Arouna Ouedraogo - Problèmes et méthodes de l'ACV
Arouna Ouedraogo - Problèmes et méthodes de l'ACVArouna Ouedraogo - Problèmes et méthodes de l'ACV
Arouna Ouedraogo - Problèmes et méthodes de l'ACV
 
Le calendrier-des-fruits-et-legumes
Le calendrier-des-fruits-et-legumesLe calendrier-des-fruits-et-legumes
Le calendrier-des-fruits-et-legumes
 
Vers une Alimentation durable
Vers une Alimentation durableVers une Alimentation durable
Vers une Alimentation durable
 
Rapport de WWF sur les entreprises françaises
Rapport de WWF sur les entreprises françaisesRapport de WWF sur les entreprises françaises
Rapport de WWF sur les entreprises françaises
 
Pourquoi manger moins de viande
Pourquoi manger moins de viandePourquoi manger moins de viande
Pourquoi manger moins de viande
 
Manger moins de viande
Manger moins de viandeManger moins de viande
Manger moins de viande
 
Nouvelle transition alimentaire
Nouvelle transition alimentaireNouvelle transition alimentaire
Nouvelle transition alimentaire
 
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...
 
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010 Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010
 
Developpement durable en Sti2d
Developpement durable en Sti2dDeveloppement durable en Sti2d
Developpement durable en Sti2d
 
Le guide-du-lundi-vegetarien
Le guide-du-lundi-vegetarienLe guide-du-lundi-vegetarien
Le guide-du-lundi-vegetarien
 
Environnement article 1
Environnement article 1Environnement article 1
Environnement article 1
 
Diapo Bepa
Diapo BepaDiapo Bepa
Diapo Bepa
 
WWF - Rapport Planete Vivante 2020
WWF - Rapport Planete Vivante 2020WWF - Rapport Planete Vivante 2020
WWF - Rapport Planete Vivante 2020
 
1S2 M1 AACQ ALIMENTATION ET SANTE.pptx
1S2 M1 AACQ ALIMENTATION ET SANTE.pptx1S2 M1 AACQ ALIMENTATION ET SANTE.pptx
1S2 M1 AACQ ALIMENTATION ET SANTE.pptx
 

Plus de RAC-F

Que peut faire_la_france_15.09.02
Que peut faire_la_france_15.09.02Que peut faire_la_france_15.09.02
Que peut faire_la_france_15.09.02
RAC-F
 
Dp b&c summit
Dp b&c summitDp b&c summit
Dp b&c summit
RAC-F
 
Dp b&c summit
Dp b&c summitDp b&c summit
Dp b&c summit
RAC-F
 
Dp b&c summit
Dp b&c summitDp b&c summit
Dp b&c summit
RAC-F
 
Dp b&c summit
Dp b&c summitDp b&c summit
Dp b&c summit
RAC-F
 
Exposition changements climatiques
Exposition changements climatiquesExposition changements climatiques
Exposition changements climatiques
RAC-F
 
aaDp union énergétique
aaDp union énergétiqueaaDp union énergétique
aaDp union énergétique
RAC-F
 

Plus de RAC-F (16)

Idees recues web
Idees recues webIdees recues web
Idees recues web
 
A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...
A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...
A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...
 
Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...
Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...
Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...
 
Dp ligne droite_cop21
Dp ligne droite_cop21Dp ligne droite_cop21
Dp ligne droite_cop21
 
Dp engie turquie
Dp engie turquieDp engie turquie
Dp engie turquie
 
Émissions liées à la consommation
Émissions liées à la consommationÉmissions liées à la consommation
Émissions liées à la consommation
 
Cop21 livret-v11-bd
Cop21 livret-v11-bdCop21 livret-v11-bd
Cop21 livret-v11-bd
 
Dp que peut_faire_la_france_15.09.03
Dp que peut_faire_la_france_15.09.03Dp que peut_faire_la_france_15.09.03
Dp que peut_faire_la_france_15.09.03
 
Que peut faire_la_france_15.09.02
Que peut faire_la_france_15.09.02Que peut faire_la_france_15.09.02
Que peut faire_la_france_15.09.02
 
Note position pour la conférence Paris Climat 2015
Note position pour la conférence Paris Climat 2015Note position pour la conférence Paris Climat 2015
Note position pour la conférence Paris Climat 2015
 
Dp b&c summit
Dp b&c summitDp b&c summit
Dp b&c summit
 
Dp b&c summit
Dp b&c summitDp b&c summit
Dp b&c summit
 
Dp b&c summit
Dp b&c summitDp b&c summit
Dp b&c summit
 
Dp b&c summit
Dp b&c summitDp b&c summit
Dp b&c summit
 
Exposition changements climatiques
Exposition changements climatiquesExposition changements climatiques
Exposition changements climatiques
 
aaDp union énergétique
aaDp union énergétiqueaaDp union énergétique
aaDp union énergétique
 

Dossier alimentation

  • 1. Cette année la thématique choisie par le salon de l’agriculture, qui se tiendra à Paris du 27 février au 6 mars, est Agriculture et alimentation citoyenne. A cette occasion, le Réseau Action Climat souhaite rappeler comment, à travers nos choix et nos pratiques alimentaires, nous pouvons avoir un fort impact dans la lutte contre les changements climatiques. L’Accord de Paris qui a été adopté en décembre 2015 lors de la COP 21 a fixé l’objectif ambitieux de maintenir en deçà de 2°C, voire 1,5°C, l’élévation de la température moyenne mondiale à l’horizon 2100. Les secteurs de l’agriculture et de l’alimentation, accompagnés par les pouvoirs publics, peuvent et doivent participer à ces objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Mais pour cela, nous, citoyens devons être parties prenantes de ces efforts de lutte contre les changements climatiques et soutenir la conversion écologique de notre agriculture à travers nos choix alimentaires. A cette occasion, le Réseau Action Climat propose une publication accessible à tous pour passer à l’action : Un coup de fourchette pour le climat, afin que tout le monde puisse apporter son coup de fourchette dans la lutte contre les changements climatiques ! ©greenpeaceJohnNovis Alimentation et Climat Résumé Sommaire 1.L’essentiel sur les liens entre alimentation et climat 2.Comment manger « climato-compatible » tout en faisant des économies et en préservant ma santé, à la maison, au restaurant et même à la cantine 3.Pour aller plus loin : portraits de personnes ressources Comment notre alimentation peut jouer un rôle dans la lutte contre les changements climatiques ?
  • 2. Nous savons l’importance que revêt la thématique de l’alimentation pour la population française, que ce soit pour ses aspects culturels, de santé et nutrition ou encore ses impacts environnementaux. En tant qu’association reconnue sur les enjeux liés au climat et aux gaz à effet de serre, il nous semble donc primordial d’apporter des éclairages étayés sur les émissions de gaz à effet de serre liées à notre alimentation et surtout les moyens de les réduire. Quelques mois après la tenue de la COP 21 à Paris, il est maintenant nécessaire de passer de la parole aux actes. Le salon de l’agriculture est le moyen de rappeler toute l’importance que revêtent les secteurs agricoles et alimentaires dans la lutte contre les changements climatiques. Certaines formes d’agriculture émettent plus de gaz à effet de serre que d’autres. Les formes d’agriculture réellement écologique (notamment l’agriculture biologique), peu intensive en produits chimiques et en importation, sont le moins nocives pour le climat. Et par nos choix alimentaires, nous pouvons soutenir l’une, ou bien l’autre. Le Réseau Action Climat rappelle que les choix agricoles les plus écologiques sont aussi ceux qui permettent aux agriculteurs d’être plus forts face à la crise. Les agricultures les plus écologiques sont également celles qui sont les plus pourvoyeuses d’emplois. L’essentiel sur les liens entre alimentation et climat Quelques chiffres L’alimentation représente les trois quarts des émissions de gaz à effet de serre liées au panier de consommation des Français, soit 2,09 tonnes de gaz à effet de serre (en équivalent CO2) par an et par personne. Cela correspond à 1,18 tonne liée aux aliments produits en France, 0,91 tonne importée et 0,1 tonne liée à la cuisson. 2,09 tonnes (par an et par personne) Rapportées à l’ensemble des émissions individuelles, y compris celles liées au transport et au logement, les émissions de gaz à effet de serre liées à notre alimentation représentent, proportionnellement, 23%. 23% des émissions individuelles Ces émissions varient beaucoup en fonction de notre régime alimentaire et du type d’agriculture dont proviennent les produits que nous achetons. Les systèmes agricoles très industriels sont plus émissifs en gaz à effet de serre car ils entraînent des importations d’alimentation pour les animaux, la fabrication de produits chimiques, et notamment d’engrais azotés qui sont les plus nocifs pour le climat, ou encore une importante utilisation d’énergie. Nos choix alimentaires peuvent donc faire la différence. Alors, concrètement, comment mettre son alimentation au service du climat ?Émissions de gaz à effet de serre du régime alimentaire moyen d’un individu en France (hors boisson)
  • 3. Comment manger climato-compatible ...tout en faisant des économies et en préservant ma santé, à la maison, au restaurant et même à la cantine ! Le Réseau Action Climat - France propose une publication à destination du plus grand nombre sur les gestes concrets pour une alimentation peu émissive en gaz à effet de serre. Un coup de fourchette pour le climat ! http://rac-f.org/Un-coup-de-fourchette-pour-le-climat Des gestes concrets accessibles à tous »» Réduire le gaspillage alimentaire : veiller aux dates de péremption, cuisiner les restes, se servir à sa faim, etc. ; »» Réduirelaquantitédecaloriesetdeprotéinesparpersonnes; »» Préférer des aliments de saison, peu transformés et peu emballés (préférer le vrac, l’eau du robinet, éviter les portions individuelles, etc.) ; »» Préférer des produits frais ou en bocaux (les produits surgelés nécessitent beaucoup d’énergie et notamment du gaz frigorigène, un puissant gaz à effet de serre) ; »» Préférer les aliments issus de l’agriculture biologique, AOP, Label Rouge, acheter directement chez un paysan dont on connaît les pratiques, n’utilisant pas de produits chimiques et consommant peu d’énergie ; »» Remplacer tout ou partie des protéines animales (viande bovine surtout, mais aussi autres viandes, œufs, produits laitiers, etc.) par des protéines végétales : céréales complètes (pain, pâtes, etc.) et légumineuses (lentilles, pois chiches, fèves, haricots, petits pois, pois cassés, soja, etc.), fruits secs (noix, noisettes, amandes, etc.), graines germées, etc. Un exemple ? Le crumble salé aux poireaux et carottes Recette de Gilles Daveau, ancien restaurateur et traiteur bio, aujourd’hui consultant et formateur (auteur du Manuel de cuisine alternative, Actes Sud 2014, et co-auteur de Savez-vous goûter les légumes secs ?, Presses EHESP 2014). • 500 gr de poireaux (dont on garde le vert), émincés finement • 500 gr de carottes (grattées et non épluchées), coupées en petits morceaux • 200 gr de boulgour « gros » complet, cuit • 150 gr de pois chiches cuits • 80 gr de noisettes concassées • 70 gr de fromage rapé • 50 gr de crème fraiche • Sel, poivre, thym, huile d’olive > Cuire le boulgour avec 1,5 à 2 volumes d’eau salée. > Cuire à l’étouffée les poireaux et carottes pendant environ 25 minutes à feu doux (s’assurer que la casserole est bien remplie par les légumes, laisser couvert tout le long de la cuisson). Y ajouter la crème fraîche, saler et poivrer. Disposer le mélange au fond d’un plat à gratin. > Ecraser à la fourchette les pois chiches, y égrener le boulgour. Mélanger en soulevant. Ajouter un filet d’huile d’olive, les noisettes concassées et le fromage rapé. Déposer cette préparation sur les légumes. > Enfourner à four très chaud pendant 10 minutes pour « croûter ». Ceci est une base de recette. Les pois chiches peuvent être remplacés par un autre légume sec (haricots blancs par exemple) et les noisettes par un autre fruit sec (amande, noix, etc.). Les légumes peuvent également être remplacés par tout autre légume, en fonction des goûts et de la saison. Comment équilibrer son budget ? Justement, c’est grâce à une alimentation équilibrée, avec peu de viande et de produits transformés ou cultivés hors saison, que des économies sont réalisées. Grâce à ces économies, il est possible de rediriger ses achats vers des produits de meilleurs qualité, bons pour l’environnement et meilleurs au goût ! Et la santé ? Une alimentation bonne pour le climat est aussi une alimentation bonne pour notre santé ! Une alimentation moins carnée permet de lutter contre les maladies cardio- vasculaires, le diabète ou encore la progression de l’obésité ou la prévalence de certains cancers.
  • 4. Des idées pour aller plus loin Cyrielle Denhartigh, Responsable des politiques agricoles et alimentaires du Réseau Action Climat est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions concernant ce dossier de presse, mais également pour aller plus loin : - De quelles politiques publiques avons-nous besoin pour que notre agriculture et notre alimentation contribuent à la lutte contre les changements climatiques ? -Vers quel modèle agricole et alimentaire devons-nous aller pour lutter efficacement conter les changements climatiques? - Recettes, gestes concrets, conseils supplémentaires pour passer à l’action. - L’année internationale des légumineuses de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation), et le rôle des légumes secs dans une alimentation climato-compatible. Lionel Senpau, chef de la cuisine centrale de Manduel dans le Gard. Il concocte des plats écologiques, bons pour le climat et pour la santé des enfants. Ce gestionnaire de cantine scolaire, avant tout préoccupé par la santé des enfants, a mis en place des menus écologiques, dont les produits sont locaux et de saison, et propose de temps en temps également des menus végétariens, en accord avec la nutritionniste de la commune et les parents d’élèves. Il est membre de l’association Un plus Bio qui rassemble et accompagne depuis 2002 les acteurs qui construisent des initiatives de restauration collective bio et de qualité. François Pasteau,chef cuisinier engagé pour le climat, restaurant l’Epis du Pin, Paris. Ce restaurant propose des plats « Bons pour le climat », c’est-à-dire dont les produits sont locaux, de saison et privilégient le végétal. Il propose entre autre une assiette végétarienne, de l’eau locale (plate ou gazeuse), il valorise ses bio-déchets et ses huiles usagées. François Pasteau est le président de l’association des restaurateurs engagés dans la lutte contre les changements climatiques : Bon pour le Climat. Denis Lairon, nutritionniste, Directeur de recherche émérite à l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale) apporte un éclairage sur les bénéfices nutritionnels d’une alimentation saine et durable. Il est membre du conseil scientifique de Afterres2050. Construit par Solagro, il s’agit d’un scénario de transition agricole et alimentaire qui, entre autres impacts bénéfiques, permet une division par 2 des émissions de gaz à effet de serre du secteur agricole à l’horizon 2050. Ce scénario propose un régime alimentaire plus soutenable pour la France en 2050. Moins riches en viandes et en produits laitiers, plus riche en légumes frais et secs et en céréales, ce régime fait aussi le choix de favoriser les produits issus des agricultures écologiques, comme l’agriculture biologique. Le Réseau Action Climat fédère les associations impliquées dans la lutte contre les changements climatiques Contact presse Cyrielle Denhartigh, Responsable des politiques agricoles et alimentaires du Réseau Action Climat : 06 10 81 59 59 - cyrielle@rac-f.org