SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  46
Télécharger pour lire hors ligne
Reconnecter agriculture et alimentation pour
préserver notre santé et notre environnement
Michel DURU (Directeur de Recherche à l’INRA)
Jean-Luc BESSET (Responsable régional Bleu Blanc Cœur)
Depuis les années 1950
• Impacts environnementaux majeurs
• Augmentation des échanges
internationaux de matières premières
• Une alimentation dégradée
• Des individus en moins bonne santé
Perte de
biodiversité
Cycle du
phosphor
e
Eau
potable
Déforestation
Ozone
Acidification
des océans
Particules
dans
l’atmosphère
Pollutions
chimiques
Cycle
de
l’azote
Acidification
des océans
Changement
climatique
Anthropocène !
Santé
0
20000
40000
60000
80000
100000
120000
140000
160000
1995 2000 2005 2010 2015
Nombredenouveauxcasparan
Diabète <45 45-75 >75
Institut de veille sanitaire
Dynamiques similaires pour cancers, polyarthrite, maladies
coronariennes, autisme et dépression sévère
Classe la plus jeune pour maladies de Crohn et spondylarthrite
Forte augmentation Alzheimer et Parkinson pour la classe
d’âge la plus âgée
• 2 milliards d’individus en surpoids
• 0,8 milliard sous nutrition
Un constat sans appel
Augmentation des échanges internationaux
 Distanciation des consommateurs et des
producteurs
 Manque de transparence sur les
conditions de production
 De plus en plus de produits ultra
transformés
Changements dans la production et la consommation d'aliments
1960
2015
Gordon, L. J., Bignet, V., Crona, B., Henriksson, P. J. G., &
Holt, T. Van. (2017). Rewiring food systems to enhance
human health and biosphere stewardship. Environ Res Let.
4
L’intestin est un écosystème dont la
composition du microbiote est formatée par
nos choix alimentaires et notre exposition
aux contaminants
Les changements dans la composition et le
fonctionnement du microbiote sont à
l’origine de nombre de maladies chroniques
Changement de paradigme: au-delà des calories et
des protéines, accroître la résilience du microbiote
intestinal
Déficits
Excès
- oméga-3
- anti-oxydants
- fibres
- pré et probiotiques
- produits ultra
transformés
- antibiotiques
- pesticides et autres
contaminants (ml...)
Agriculture
-élevage
Agriculture-
élevage
Transformation
Transformation
Microbiote intestinal
Symbiose
Dysbiose
- modification de la flore intestinale
(composition et fonction)
- perméabilité de l’intestin
Maladieschroniques
Polluants(résidusde
pesticides,
antibiotiques…...)
Fonctionnement
sain
Nutriments(macro,micro,
prébiotiques….)
Choix alimentaires
Formes d’agriculture-transformation des produits
Exposition/environnementGES
Inflammation,stress oxydant,
déméthylationde l’ADN
Une alimentation qui se dégrade
Les voies de progrès
• Développer une agriculture basée sur la
biodiversité
• Promouvoir un commerce de produits
traçables issus de cette forme d’agriculture
• Vers la santé unique
Ecosystemservices
Externalinputs
Territorialembeddedness
Integrated
landscapeapproach
Diversité des agricultures
adapté de Therond et al 2017
Systèmes biodiversifiés
Intrants endogènes
Occupation du sol
simplifiée
Intrants exogènes
Territorialisation
de l’agriculture
Circulation
intrants et
produits à grande
échelle
Changement de paradigme: fournir les plantes en
nutriments et les protéger chimiquement des
bioagresseurs ->
 créer les conditions favorables à la fourniture de
services écoystémiques (MOS, microbiote du
sol….)
 penser « santé du sol » pour les retombées dans
d’autres domaines de santé
Changement de paradigme:
économie d’échelle -> économie
de gamme avec effets
collatéraux positifs
Global prices-based relationships
Chemical input-based FS in
globalised commodity-based
food systems
Biological input-based FS in
globalised commodity-
based
food systems
Biodiversity-basedFS
in globalised commodity-
based food systems
Biological input-based FS in
globalised commodity-based
food systems
& circular economy
Biodiversity-basedFS
in alternative food system,
circular economy &
collectively managed
multi-service landscapeBiodiversity-basedFS
in alternative food
systems & circular
economy
Ecosystemservices
Externalinputs
Territorialembeddedness
Exchangesbetween
crop & livestock FS
Conservation
Agriculture
Agro-forestry
+ CA + ICLS
Integrated
Crop-LivestockSystem
Integrated
Crop-LivestockSystem
Exchangesbetween
FS and other sectors
Integrated
landscapeapproach
adapté de Therond et al 2017
Systèmes biodiversifiés
Intrants endogènes
Occupation du sol
simplifiée
Intrants exogènes
Territorialisation
de l’agriculture
Circulation
intrants et
produits à grande
échelle
Global prices-based relationships
Diversité des agricultures
Chemical input-based FS in
globalised commodity-based
food systems
Biological input-based FS in
globalised commodity-
based
food systems
Biodiversity-basedFS
in globalised commodity-
based food systems
Biological input-based FS in
globalised commodity-based
food systems
& circular economy
Biodiversity-basedFS
in alternative food system,
circular economy &
collectively managed
multi-service landscapeBiodiversity-basedFS
in alternative food
systems & circular
economy
Ecosystemservices
Externalinputs
Territorialembeddedness
Exchangesbetween
crop & livestock FS
Conservation
Agriculture
Agro-forestry
+ CA + ICLS
Integrated
Crop-LivestockSystem
Integrated
Crop-LivestockSystem
Exchangesbetween
FS and other sectors
Integrated
landscapeapproach
adapté de Therond et al 2017
Systèmes biodiversifiés
Intrants endogènes
Occupation du sol
simplifiée
Intrants exogènes
Territorialisation
de l’agriculture
Circulation
intrants et
produits à grande
échelle
Global prices-based relationships
Marché de composés
Produits ultra transformés
Marché de
produits peu ou
pas transformés,
de saison avec
traçabilité
Diversité des agricultures
Santé unique
Santé
unique
Sol
Plante
Animaux
Hommes
Ecosystè
me
Planète
• Promouvoir la biodiversité
– Biodiversité cultivée
– Biodiversité du sol
– Biodiversité des paysages
• Renforcer la diversité et la
complémentarité des
productions
• Rééquilibrer son alimentation
• En termes de biodiversité
• Diversité
• Alimentation
• Paysages
Que reflètent nos agricultures ?
12
avoine
lin
Pois
Féverole
Lupin
Voilà, à la bonne échelle, à quoi ressemble le terroir Français en 2014
Bien sûr, il y a
d’autres
cultures que
les 7 grandes…
…de la taille
d’un
coquelicot
dans un
champ de blé
Ce sont….
1986 : William Lands (Biochimiste) publie
« Si l’on ne change pas dans les champs, alors, bientôt, la
pharmacie soignera les maladies que provoque notre
alimentation »
Changer les modes de production : une nécessité !
UN FAIT MARQUANT !
OMEGA 6 OMEGA 3
Graisses de réserve des
graines
Graisses de structure des
végétaux
55% des graisses du maïs
60% des graisses du soja
70% des graisses du tournesol
70% des graisses de l’herbe et des
algues
60% des graisses du lin
Equilibre: ratio = 4
Déséquilibre dans nos champs, déséquilibre dans nos assiettes
L’agriculture à vocation santé durable
Bénéfices collatéraux associés
Association
(éleveurs, producteurs,
consommateurs, prof.
Santé, chefs…)
Objectif
ALIMENTATION
(mode de productions,
élevages , alimentation)
PNNS des animaux
Effet :
Santé animale
(immunité, fertilité,
antibiorésistance …)
Conséquence:
NUTRITION
(densité nutritionnelle
améliorée dans l’assiette
= prévention santé &
inflammation
Autonomie
protéique
(moins de soja importé
– OGM)
Environnement
Empreintes CO2
améliorées
Qualités
technologiques et
gustatives
supérieures
Economie
(économie circulaire,
filière, éleveurs…)
Frugivores et chasseurs
carnivores
Éleveurs puis
cultivateurs
Sédentaires
Hamburger / frites / soda
-1000.000 -300.00 -50.000 ???
Nos gènes ont peu évolué durant des millénaires
Notre alimentation a considérablement changé depuis 60 ans…
On est ce que l’on mange
15 février 2019
Acteurs des filières : un rôle à jouer !
Comprendre les attentes et besoins des consommateurs
Résultats de la concertation citoyenne réalisée en Occitanie
I. Une
démarche
III. Un Pacte et
des actions
concrètes
II. Des attentes et
des besoins
19
I/ Une démarche
Les étapes de la démarche
Une concertation en 4 étapes
1. Novembre à mai, 20 auditions d’experts de l’alimentation
2. Avril à septembre, grande enquête sur les habitudes de conso et attentes alimentaires,
55 000 réponses
3. Mai à juillet, 14 réunions de concertation sur l’ensemble du territoire. Mobilisant 1 200
citoyens, collectivités et partenaires
4. 12 octobre – 18 novembre, consultation citoyenne pour le choix de priorités d’action : 45
000 votes
… qui se poursuit : printemps de l’alimentation, Comité de suivi (2300 demandes de
participation), …
20
II/ Des attentes et des besoins
21
II/ Des attentes et des besoins
« Je veux qu’on me propose des produits de qualité
Qu’est-ce qu’un produit de qualité ? C’est un produit qui est sain, qui a du goût, de saison, produit localement et
de manière durable. Pour moi, cela passe d’abord par la formation et le soutien des acteurs de la chaîne
alimentaire.
Quelques propositions…
Favoriser la conversion au bio et les pratiques responsables
Former les agriculteurs à l’agriculture durable
Former les cuisiniers au travail de produits frais, locaux et de saison
Sensibiliser les restaurateurs au gaspillage alimentaire
Développer le « fait maison » dans les restaurants
Favoriser les initiatives citoyennes et les projets innovants
« Je veux qu’on agisse collectivement pour le renouveau de l’agriculture
A quoi servirait de consommer local si les producteurs ne peuvent pas en vivre ? Lutter contre la précarité des
agriculteurs passe par leur accompagnement et la structuration de filières locales de qualité.
Quelques propositions…
Mettre en avant le caractère équitable des produits
Développer des coopératives pour mutualiser les outils (production et distribution)
Créer des ateliers de transformation locaux
Créer un observatoire des filières de proximité et favoriser leur développement
Favoriser l’implantation de jeunes agriculteurs
Favoriser l’accès au foncier en mobilisant des outils innovants
Faciliter la vie des agriculteurs, notamment au niveau administratif
Développer l’accompagnement technique, matériel et financier
Aider les agriculteurs à répondre aux appels d’offre
Capter localement la valeur ajoutée (monnaies locales)
22
II/ Des attentes et des besoins
« Je veux trouver facilement ces produits
Concrètement, je veux qu’on me facilite la vie pour que je
puisse réaliser des achats responsables de manière simple
et accessible. Pour moi, cela passe par la création et le
déploiement de nouveaux modèles de distribution.
Quelques propositions…
Développer les coopératives d’agriculteurs-vendeurs
Développer les coopératives d’acheteurs
Créer une plateforme régionale de distribution
Développer l’achat en ligne
Des produits mieux mis en valeur par la grande distribution
Valoriser le rôle des artisans locaux dans la distribution
Développer les points relais et la vente à domicile
Créer des drives de produits locaux
Cartographier les initiatives locales et les aider à communiquer
Identifier les restaurateurs travaillant des produits locaux
« Je veux savoir ce que je mange
J’ai besoin de pouvoir identifier simplement la qualité des
produits, via une information fiable, exigeante, intégrative
et contrôlée. Pour moi, cela passe par une information
globale et transparente sur la qualité réelle des produits :
origine, mode de production, coût globale, impacts
indirects…
Quelques propositions…
Créer une marque exigeante et intégrative : bio, local, équitable…
Homogénéiser par le haut les labels existants
Raconter l’histoire et la provenance des produits par un étiquettage
spécifique
Identifier les circuits de distribution (traçabilité, kilométrique)
Identifier les externalités (coût environnemental des produits)
Garantir la neutralité sanitaire, écologique et sociale des produits
23
II/ Des attentes et des besoins
« Je veux qu’on sensibilise les enfants et leurs
parents à la question alimentaire
La connaissance, c’est la base pour un avenir meilleur !
Pour moi, cela passe par une meilleure éducation au goût,
à la santé, à l’impact de ce que nous mangeons, de ce que
nous consommons (éducation à l’école mais aussi
sensibilisation des adultes)
Quelques propositions…
Créer des supports pédagogiques spécifiques
Intégrer l’alimentation dans les programmes de l’éducation nationale
Créer des lieux dédiés à l’alimentation et à la gastronomie pour
informer, échanger, rencontrer…
Organiser des rencontres avec des producteurs, des chefs, intervenir
dans les cantines
Créer des ateliers avec les parents pour goûter des produits bruts et
apprendre à cuisiner
Intervenir lors de la semaine du goût pour apprendre à cuisiner,
valoriser les restes…
Mieux former les équipes pédagogiques au gaspillage, à la
surconsommation
Développer les jardins pédagogiques et productifs dans les écoles
Sensibiliser sur les lieux d’achats, créer des « discosoupes »
Développer l’esprit critique face au lobbying et à la publicité
« Je veux que l’alimentation soit un vecteur
de lien et de justice sociale
Tout le monde doit pouvoir manger, et bien manger !
Pour moi, cela passe par une prise de conscience
collective des enjeux sociaux liés à l’alimentation.
Quelques propositions…
Expérimenter la gratuité des cantines
Dispositifs d’insertion sur le maraîchage et les métiers de bouche
Créer une caravane alimentaire itinérante
Développer des jardins familiaux, les poulaillers partagés
Développer des ateliers culinaires intergénérationnels
Agir sur les problèmes d’obésité, d’addiction, de troubles
alimentaires
Créer des espaces verts plantés de légumes en libre accès
24
II/ Des attentes et des besoins
« Je veux que la restauration collective soit exemplaire
A quoi servirait de faire des efforts à la maison si mes enfants mangent mal à
l’école ou que je n’ai accès qu’à des produits industriels sur ma pause de midi ?
Pour moi, l’amélioration de la situation passe par des pratiques exemplaires
et vertueuses de la part des restaurants collectifs et des cantines.
Quelques propositions…
Des collectivités locales volontaires et exigeantes
Du personnel formé dans les cantines, plus de cuisiniers et moins de plats préparés
Plus de produits bio dans la restauration collective
Un repas végétarien régulier dans les cantines scolaires
Créer un salon annuel de la consommation en Région
III/ Des choix citoyens aux actions de la Région
10 mesures prioritaires, issues de la consultation
1. Signer des contrats de transition agricole durable
2. Organiser les assises régionales de la distribution
alimentaire
3. Développer & soutenir de nouveaux réseaux de
distribution de proximité
4. Créer une Centrale régionale alimentaire de
produits locaux bio et de qualité
5. Initier les jeunes au bien manger
6. Valoriser et former les jeunes aux métiers de
l’agriculture, l’agroalimentaire la restauration
7. Lutter contre le gaspillage alimentaire et de
réduction des emballages
8. Accompagner les initiatives citoyennes
9. Favoriser le développement d’épiceries sociales et
solidaires
10. Accompagner la transition vers une meilleure prise
en compte du bien-être animal
II/ Des choix citoyens aux actions de la Région
10 mesures prioritaires, issues de la consultation
 Développer de modes
de culture innovants
 Financer des formations
 Financer des
programmes de
recherche pour
diminuer l’utilisation
d’intrants et de
traitements
phytosanitaires de
synthèse
 Négocier avec la grande
distribution
 Renforcer l’implantation
des produits Sud de
France dans les grandes
et moyennes surfaces
 Renforcer le maillage
des circuits-courts
régionaux
 Soutenir les commerces
de proximité et
équitables
 Développer des projets
reposant sur des
modèles coopératifs
II/ Des choix citoyens aux actions de la Région
10 mesures prioritaires, issues de la consultation
 Valoriser les métiers dans le
cadre des salons TAF
 Anticiper et valoriser les
métiers de demain au sein
des Cités des métiers et des
Cités régionales de
l’orientation…
 Mettre en relation les talents
d’Occitanie (grands chefs
cuisiniers, artisans et
commerçants) avec les
formateurs
 « Occitanie dans mon
assiette »
 Développer des outils
collectifs de transfo dans
les territoire
 Développer des outils
collectifs de collecte, de
logistique et de livraison
des produits
 Créer un food truck
pédagogique
 Financer des actions éducatives
et des cours de cuisine
 Créer des supports
d’information web
 Mettre en place une
application mobile
 Organiser un concours de
cuisine à destination des jeunes
II/ Des choix citoyens aux actions de la Région
10 mesures prioritaires, issues de la consultation
 Organiser un AAP avec
jury citoyen (budgets
participatifs)
 ZERO plastiques en
restauration collective
et dans toutes les
manifestations de la
Région
 Former les
professionnels à la lutte
contre le gaspillage
alimentaire
 Organiser un
« Printemps de
l’alimentation durable »
 Soutenir la création de
maisons de
l’alimentation (expo,
conférences, Fab Lab,
cours de cuisine…)
 Dédier des budgets
participatifs de la
Région au soutien de
projets citoyens
 Développer des actions
d’éducation ménagère
 Soutenir les associations
d’aide alimentaires par
le financement
d’infrastructures
logistiques
 Créer des fiches menu
(tous support) pour des
repas à moins de 5 euros
par personne
 Financer la
modernisation des
bâtiments d’élevage
 Veiller au respect du
bien-être animal dans
les abattoirs
 Encourager et soutenir
l’élevage en plein air, le
pâturage et la sortie des
animaux
29
III/ Le Pacte et sa mise œuvre
Construction du Pacte
Pacte pour une
alimentation durable
en Occitanie
+
=
10 actions issues de
la consultation
citoyenne 6 axes stratégiques
30
III/ Le Pacte et sa mise œuvre
6 axes stratégiques constituant le socle de l’action régionale
1. VALORISER LE PATRIMOINE ALIMENTAIRE
RÉGIONAL
2. STRUCTURER DES FILIERES ALIMENTAIRES
DURABLES
3. ÉVEILLER, INFORMER ET FORMER POUR DES
CHOIX ALIMENTAIRES ÉCLAIRÉS
4. FAVORISER LA SOLIDARITÉ ET LA CITOYENNETE
ALIMENTAIRES
5. FAIRE DE L’ALIMENTATION UN PILIER DE LA
TRANSITION ÉCOLOGIQUE
6. FAIRE DE L’OCCITANIE UN LABORATOIRE
D’INNOVATION POUR L’ALIMENTATION DE
DEMAIN
31
Les consommateurs d’Occitanie en chiffres
40 % des consommateurs d’Occitanie font leurs courses en premier dans les
supermarchés classiques - 12% sur les marchés
Environ 50 % des consommateurs achètent souvent des produits bio ou locaux
(Occitanie). L’origine locale est le premier critère de choix
Manger sain est défini majoritairement comme manger des produits locaux, de
saison et variés
Les consommateurs (65%), les collectivités locales (40%) et les
agriculteurs (38%) sont identifiés comme les acteurs qui peuvent le plus
faire évoluer les choses pour favoriser une alimentation durable
Atelier Cahier des charges
Charte, label, démarche qualité …
Comment s’y retrouver ?
La démarche Demain la Terre
Demain la Terre, pour des fruits et légumes responsables plus sains, plus
sûrs, pour tous
Charte de production des fruits et légumes, avec 3 priorités : la santé, la
qualité, le respect des Hommes et de l’environnement
Demain la Terre, c’est :
Un ensemble de producteurs engagés et responsables
Une démarche volontaire et contrôlée
La garantie de productions plus saines et plus sûres
La force d’un groupe
Un réseau de partenaires
Demain la Terre en quelques chiffres
• 13 entreprises adhérentes, plus de 160 producteurs
engagés
• Plus de 165 000 tonnes de fruits et légumes « Demain
la Terre », soit plus d’1,25% de la production française de
F&L (pomme de terre incluse)
• Chiffre d’affaires cumulé d’environ 137 M€
• Plus de 3100 ha de surface de production engagés
• Plus de 2160 salariés impliqués (permanents et
saisonniers)
La Charte Demain la Terre®
3 référentiels, mieux disants par rapport à la réglementation en vigueur :
– Producteur France
– Producteur Hors France
– Transformation
Obligation de moyens ET de résultats
Processus de contrôle définissant les règles de fonctionnement de la Charte
Contrôles externes:
• Entreprise producteur seul
• Protocole multiproducteur
=> Amélioration continue obligatoire mesurée chaque année
La Charte Demain la Terre
Garantir des fruits et légumes plus sains et plus sûrs
Préserver les ressources en eau
Préserver la qualité de notre terre
Sauvegarder la biodiversité et les écosystèmes naturels
Réduire la consommation d’énergie fossile et l’émission de GES
Limiter la consommation de matières plastiques et recycler les déchets
Favoriser une relation économique durable avec les parties prenantes
Développer une entreprise et une société plus humaines
Miribel
Les axes majeurs de Demain la Terre
NATURALITÉ DES PRODUITS ET IMPACTS POSITIFS SUR LA SANTÉ
Faire disparaître toute trace de résidu de produit phytosanitaire dans les
fruits et légumes
Forte prévention des pollutions de l’environnement (eau, sol,
biodiversité)
Protection de la biodiversité et des pollinisateurs
Responsabilité sociale et sociétale des entreprises
Contrôle et traçabilité drastiques de toutes les étapes de production
Pour une Agriculture du Vivant
Principes de l’Agriculture du Vivant
Le sol est toujours couvert
Maximisation de la photosynthèse et des couverts
végétaux pendant les intercultures
Le sol n’est presque jamais travaillé
Réduction voire suppression du travail du sol, en
préparation comme à l’implantation
Le sol est nourri et stocke du carbone
Maximisation des retours de biomasse au sol + amendements organiques si besoin
L’agriculteur apprend à travailler avec le vivant
Désherbage sans chimie, bio-contrôle
Fertilité pour remplacer la fertilisation
1. Progressivité
Valoriser la démarche de progrès des agriculteurs plutôt qu’une performance figée.
Objectif : amener le maximum de ferme initier le changement (théorie de
l’engagement)
Moyens : 4 niveaux de progression (exigences croissantes) dont 3 obligatoires
5 grands principes
Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Niveau 4
Année 1 Année 3 Année 5 Azimut
facultatif
2. Mesurer pour progresser
Les référentiels sont construits autour d’indicateurs de résultats
Objectif :
Évaluer les performances réelles des pratiques et laisser le choix des
moyens à l’agriculteur
Favoriser l’innovation et la prise d’initiative
Faire du diagnostic un moment de partage technique et non un contrôle
policier
Moyens : Audit réalisé en ligne avec le logiciel IndicIADes.fr
possibilité de le pré-remplir par l’agriculteur et de faire des auto-diagnostics
5 grands principes
3. Simplicité
Objectif : Éviter à tout prix les “usines à gaz” :
Le diagnostic doit pouvoir être réalisé en 2h chez l’agriculteur et être peu
coûteux
Les critères doivent être compréhensibles et assez maniables pour faire
partie du tableau de gestion quotidien de la ferme
Moyens :
Des indicateurs simples à comprendre et peu nombreux (une dizaine
maximum par référentiel)
Des critères transversaux et synthétiques pour avoir une vision d’ensemble
sans trop rentrer dans les détails
5 grands principes
4. Multi-filières
Toutes les productions agricoles sont concernées par les référentiels PadV.
Objectif : Créer un fil rouge pour le consommateur qui puisse s’exprimer dans
tous les produits de son alimentation.
Moyens : Une philosophie commune à tous les référentiels techniques, mais
des spécificités par type de production :
Grandes cultures et productions légumières, arboriculture, viticulture, bovins,
ovins, volaille, porcins.
5 grands principes
5. Complémentarité
Les référentiels PAdV sont complémentaires d’autres labels et démarches
qualité. Ils leur proposent un socle agronomique commun. On pourra donc
trouver un fruit labellisé PAdV et Biologique ou encore un poulet PAdV et
Label Rouge.
Objectif : Renforcer les autres démarches plutôt que de leur faire concurrence
Moyens : Uniquement des indicateurs de résultat agronomiques, et
quasiment pas de critères de moyen portant sur : traçabilité, gestion de l’eau,
gestion des déchets, sécurité au travail...
5 grands principes
Les principaux indicateurs
Productions végétales
● Je maximise la couverture végétale
des sols
● Je réduis le travail du sol
● Je stocke du carbone
● Je réduis les phytos
● J’aménage des infrastructures
agroécologiques
Productions animales
● Je mets en place des mesures pour le
bien-être animal
● Je suis autonome en protéines
● Par l’alimentation, je garantis des
● valeurs nutritionnelles optimales
➔ Taux de couverture végétale annuelle (%)
➔ Modalités d’implantation et de gestion de
l’interculture
➔ Bilan humique (kgC/ha/an)
➔ IFT (écart moyen pondéré à la référence
régionale)
➔ SIE (% SAU)
➔ Densité, mutilations, enrichissement du
milieu, date d’abattage, mise à l’herbe...
➔ Autonomie en concentrés (%)
➔ Ratio O3/O6, teneur en MG...

Contenu connexe

Tendances

Pays de gueret janv 2012
Pays de gueret janv 2012Pays de gueret janv 2012
Pays de gueret janv 2012paysdegueret
 
Les défis mondiaux de l&rsquo;alimentation
Les défis mondiaux de l&rsquo;alimentationLes défis mondiaux de l&rsquo;alimentation
Les défis mondiaux de l&rsquo;alimentationGuégan Serge
 
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3Sauveur Fernandez
 
Les enjeux de l’Agroécologie dans une perspective historique - Matthieu Calame
Les enjeux de l’Agroécologie dans une perspective historique - Matthieu CalameLes enjeux de l’Agroécologie dans une perspective historique - Matthieu Calame
Les enjeux de l’Agroécologie dans une perspective historique - Matthieu CalameAgroécologie Suisse
 
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015CGIAR
 
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017Catherine Gamba-Trimiño
 
Resilience Humaine & l'Insecurite Alimentaire due aux changements climatiques
Resilience Humaine & l'Insecurite Alimentaire due aux changements climatiquesResilience Humaine & l'Insecurite Alimentaire due aux changements climatiques
Resilience Humaine & l'Insecurite Alimentaire due aux changements climatiquesLutheran World Relief
 
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogmFondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogmFondation Louis Bonduelle
 
Programme Ambition Bio 2017 - Agriculture Bio
Programme Ambition Bio 2017 - Agriculture BioProgramme Ambition Bio 2017 - Agriculture Bio
Programme Ambition Bio 2017 - Agriculture Bioicicnancyfr
 
Belfertil - Presentation
Belfertil - PresentationBelfertil - Presentation
Belfertil - PresentationBelfertil
 
Briefing de Bruxelles n. 56 : Paolo D’Odorico " Interactions alimentations-én...
Briefing de Bruxelles n. 56 : Paolo D’Odorico " Interactions alimentations-én...Briefing de Bruxelles n. 56 : Paolo D’Odorico " Interactions alimentations-én...
Briefing de Bruxelles n. 56 : Paolo D’Odorico " Interactions alimentations-én...Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 
Agriculture et Développement
Agriculture et DéveloppementAgriculture et Développement
Agriculture et DéveloppementGreenFacts
 
Capr'Inov ERADAL-les chevres mangent-elles dans nos assiettes
Capr'Inov ERADAL-les chevres mangent-elles dans nos assiettes Capr'Inov ERADAL-les chevres mangent-elles dans nos assiettes
Capr'Inov ERADAL-les chevres mangent-elles dans nos assiettes Institut de l'Elevage - Idele
 
Panorama de l'agriculture urbaine en France
Panorama de l'agriculture urbaine en FrancePanorama de l'agriculture urbaine en France
Panorama de l'agriculture urbaine en FranceQuentin Caillot
 
Projet agricult leonel 2014, wolrd bank number , femme et agriculture
Projet agricult leonel 2014, wolrd bank number , femme et agriculture Projet agricult leonel 2014, wolrd bank number , femme et agriculture
Projet agricult leonel 2014, wolrd bank number , femme et agriculture Malak Zein-el-dine
 
Les produits bios
Les produits biosLes produits bios
Les produits biosMar Tur
 

Tendances (20)

Pays de gueret janv 2012
Pays de gueret janv 2012Pays de gueret janv 2012
Pays de gueret janv 2012
 
Les défis mondiaux de l&rsquo;alimentation
Les défis mondiaux de l&rsquo;alimentationLes défis mondiaux de l&rsquo;alimentation
Les défis mondiaux de l&rsquo;alimentation
 
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
 
Les enjeux de l’Agroécologie dans une perspective historique - Matthieu Calame
Les enjeux de l’Agroécologie dans une perspective historique - Matthieu CalameLes enjeux de l’Agroécologie dans une perspective historique - Matthieu Calame
Les enjeux de l’Agroécologie dans une perspective historique - Matthieu Calame
 
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015
 
L' alimentation comme bien commun: un nouveau paradigme
L' alimentation comme bien commun: un nouveau paradigmeL' alimentation comme bien commun: un nouveau paradigme
L' alimentation comme bien commun: un nouveau paradigme
 
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017
 
Resilience Humaine & l'Insecurite Alimentaire due aux changements climatiques
Resilience Humaine & l'Insecurite Alimentaire due aux changements climatiquesResilience Humaine & l'Insecurite Alimentaire due aux changements climatiques
Resilience Humaine & l'Insecurite Alimentaire due aux changements climatiques
 
Alimentation comme bien commun
Alimentation comme bien communAlimentation comme bien commun
Alimentation comme bien commun
 
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogmFondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
 
Le defi de l'eau AgroParisTech Grignon 2011
Le defi de l'eau AgroParisTech Grignon 2011Le defi de l'eau AgroParisTech Grignon 2011
Le defi de l'eau AgroParisTech Grignon 2011
 
Bio_US_2011_MAILHES
Bio_US_2011_MAILHESBio_US_2011_MAILHES
Bio_US_2011_MAILHES
 
Programme Ambition Bio 2017 - Agriculture Bio
Programme Ambition Bio 2017 - Agriculture BioProgramme Ambition Bio 2017 - Agriculture Bio
Programme Ambition Bio 2017 - Agriculture Bio
 
Belfertil - Presentation
Belfertil - PresentationBelfertil - Presentation
Belfertil - Presentation
 
Briefing de Bruxelles n. 56 : Paolo D’Odorico " Interactions alimentations-én...
Briefing de Bruxelles n. 56 : Paolo D’Odorico " Interactions alimentations-én...Briefing de Bruxelles n. 56 : Paolo D’Odorico " Interactions alimentations-én...
Briefing de Bruxelles n. 56 : Paolo D’Odorico " Interactions alimentations-én...
 
Agriculture et Développement
Agriculture et DéveloppementAgriculture et Développement
Agriculture et Développement
 
Capr'Inov ERADAL-les chevres mangent-elles dans nos assiettes
Capr'Inov ERADAL-les chevres mangent-elles dans nos assiettes Capr'Inov ERADAL-les chevres mangent-elles dans nos assiettes
Capr'Inov ERADAL-les chevres mangent-elles dans nos assiettes
 
Panorama de l'agriculture urbaine en France
Panorama de l'agriculture urbaine en FrancePanorama de l'agriculture urbaine en France
Panorama de l'agriculture urbaine en France
 
Projet agricult leonel 2014, wolrd bank number , femme et agriculture
Projet agricult leonel 2014, wolrd bank number , femme et agriculture Projet agricult leonel 2014, wolrd bank number , femme et agriculture
Projet agricult leonel 2014, wolrd bank number , femme et agriculture
 
Les produits bios
Les produits biosLes produits bios
Les produits bios
 

Similaire à Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliers

Claire Julien - Intro Fondamentaux de l'Agriculture Bio
Claire Julien - Intro Fondamentaux de l'Agriculture BioClaire Julien - Intro Fondamentaux de l'Agriculture Bio
Claire Julien - Intro Fondamentaux de l'Agriculture BioEnvagrotech
 
La bio pour quoi faire
La bio pour quoi faire La bio pour quoi faire
La bio pour quoi faire imaginaction
 
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 
Dossier alimentation
Dossier alimentationDossier alimentation
Dossier alimentationRAC-F
 
Livret agriculture avenir en commun
Livret  agriculture avenir en communLivret  agriculture avenir en commun
Livret agriculture avenir en commundavid zentao
 
12 Clôture (semaine 2) Qu'est-ce que l'agroécologie FR.pptx
12 Clôture (semaine 2) Qu'est-ce que l'agroécologie FR.pptx12 Clôture (semaine 2) Qu'est-ce que l'agroécologie FR.pptx
12 Clôture (semaine 2) Qu'est-ce que l'agroécologie FR.pptxJosIgnacioAchiaga
 
Avenir alimentation-légume-rencontres-fondation-louis-bonduelle-mai-2011-doss...
Avenir alimentation-légume-rencontres-fondation-louis-bonduelle-mai-2011-doss...Avenir alimentation-légume-rencontres-fondation-louis-bonduelle-mai-2011-doss...
Avenir alimentation-légume-rencontres-fondation-louis-bonduelle-mai-2011-doss...Fondation Louis Bonduelle
 
Briefing de Bruxelles 54: Patrick Caron '' Transformer les systèmes alimentai...
Briefing de Bruxelles 54: Patrick Caron '' Transformer les systèmes alimentai...Briefing de Bruxelles 54: Patrick Caron '' Transformer les systèmes alimentai...
Briefing de Bruxelles 54: Patrick Caron '' Transformer les systèmes alimentai...Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 
Rapport de WWF sur les entreprises françaises
Rapport de WWF sur les entreprises françaisesRapport de WWF sur les entreprises françaises
Rapport de WWF sur les entreprises françaiseslaisnenouvelle
 
L’agriculture intelligente face au climat
L’agriculture intelligente face au climatL’agriculture intelligente face au climat
L’agriculture intelligente face au climatFAO
 
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presseLhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presseFondation Louis Bonduelle
 
[GAV2019] L'évolution du regard de la société française sur l'élevage et la v...
[GAV2019] L'évolution du regard de la société française sur l'élevage et la v...[GAV2019] L'évolution du regard de la société française sur l'élevage et la v...
[GAV2019] L'évolution du regard de la société française sur l'élevage et la v...Institut de l'Elevage - Idele
 
Les champs écoles de producteurs pour une diffusion des pratiques agroécologi...
Les champs écoles de producteurs pour une diffusion des pratiques agroécologi...Les champs écoles de producteurs pour une diffusion des pratiques agroécologi...
Les champs écoles de producteurs pour une diffusion des pratiques agroécologi...FAO
 
Nouveau présentation microsoft office power point 97 2003
Nouveau présentation microsoft office power point 97 2003Nouveau présentation microsoft office power point 97 2003
Nouveau présentation microsoft office power point 97 2003Jasser Weslati
 
What risks do agricultural interventions entail for nutrition? A literature r...
What risks do agricultural interventions entail for nutrition? A literature r...What risks do agricultural interventions entail for nutrition? A literature r...
What risks do agricultural interventions entail for nutrition? A literature r...CIAT
 
Un coup de fourchette pour le climat
Un coup de fourchette pour le climatUn coup de fourchette pour le climat
Un coup de fourchette pour le climatRAC-F
 
Les Lettres AB.pdf
Les Lettres AB.pdfLes Lettres AB.pdf
Les Lettres AB.pdfMarie862601
 

Similaire à Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliers (20)

Claire Julien - Intro Fondamentaux de l'Agriculture Bio
Claire Julien - Intro Fondamentaux de l'Agriculture BioClaire Julien - Intro Fondamentaux de l'Agriculture Bio
Claire Julien - Intro Fondamentaux de l'Agriculture Bio
 
La bio pour quoi faire
La bio pour quoi faire La bio pour quoi faire
La bio pour quoi faire
 
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...
 
Dossier alimentation
Dossier alimentationDossier alimentation
Dossier alimentation
 
Livret agriculture avenir en commun
Livret  agriculture avenir en communLivret  agriculture avenir en commun
Livret agriculture avenir en commun
 
12 Clôture (semaine 2) Qu'est-ce que l'agroécologie FR.pptx
12 Clôture (semaine 2) Qu'est-ce que l'agroécologie FR.pptx12 Clôture (semaine 2) Qu'est-ce que l'agroécologie FR.pptx
12 Clôture (semaine 2) Qu'est-ce que l'agroécologie FR.pptx
 
Avenir alimentation-légume-rencontres-fondation-louis-bonduelle-mai-2011-doss...
Avenir alimentation-légume-rencontres-fondation-louis-bonduelle-mai-2011-doss...Avenir alimentation-légume-rencontres-fondation-louis-bonduelle-mai-2011-doss...
Avenir alimentation-légume-rencontres-fondation-louis-bonduelle-mai-2011-doss...
 
Briefing de Bruxelles 54: Patrick Caron '' Transformer les systèmes alimentai...
Briefing de Bruxelles 54: Patrick Caron '' Transformer les systèmes alimentai...Briefing de Bruxelles 54: Patrick Caron '' Transformer les systèmes alimentai...
Briefing de Bruxelles 54: Patrick Caron '' Transformer les systèmes alimentai...
 
Rapport de WWF sur les entreprises françaises
Rapport de WWF sur les entreprises françaisesRapport de WWF sur les entreprises françaises
Rapport de WWF sur les entreprises françaises
 
L’agriculture intelligente face au climat
L’agriculture intelligente face au climatL’agriculture intelligente face au climat
L’agriculture intelligente face au climat
 
L'Alimentation Responsable (Partie 1)
L'Alimentation Responsable (Partie 1)L'Alimentation Responsable (Partie 1)
L'Alimentation Responsable (Partie 1)
 
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presseLhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
 
[GAV2019] L'évolution du regard de la société française sur l'élevage et la v...
[GAV2019] L'évolution du regard de la société française sur l'élevage et la v...[GAV2019] L'évolution du regard de la société française sur l'élevage et la v...
[GAV2019] L'évolution du regard de la société française sur l'élevage et la v...
 
Les champs écoles de producteurs pour une diffusion des pratiques agroécologi...
Les champs écoles de producteurs pour une diffusion des pratiques agroécologi...Les champs écoles de producteurs pour une diffusion des pratiques agroécologi...
Les champs écoles de producteurs pour une diffusion des pratiques agroécologi...
 
mahdi.ppt
mahdi.pptmahdi.ppt
mahdi.ppt
 
Nouveau présentation microsoft office power point 97 2003
Nouveau présentation microsoft office power point 97 2003Nouveau présentation microsoft office power point 97 2003
Nouveau présentation microsoft office power point 97 2003
 
What risks do agricultural interventions entail for nutrition? A literature r...
What risks do agricultural interventions entail for nutrition? A literature r...What risks do agricultural interventions entail for nutrition? A literature r...
What risks do agricultural interventions entail for nutrition? A literature r...
 
Un coup de fourchette pour le climat
Un coup de fourchette pour le climatUn coup de fourchette pour le climat
Un coup de fourchette pour le climat
 
Provinlait Conf feedfood-BFAH
Provinlait Conf feedfood-BFAHProvinlait Conf feedfood-BFAH
Provinlait Conf feedfood-BFAH
 
Les Lettres AB.pdf
Les Lettres AB.pdfLes Lettres AB.pdf
Les Lettres AB.pdf
 

Plus de severinlavoyer

Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Support Matin
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Support MatinJournée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Support Matin
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Support Matinseverinlavoyer
 
Presentation at Agroforestry 2017 - Cranfield University, UK (Fabien Balaguer...
Presentation at Agroforestry 2017 - Cranfield University, UK (Fabien Balaguer...Presentation at Agroforestry 2017 - Cranfield University, UK (Fabien Balaguer...
Presentation at Agroforestry 2017 - Cranfield University, UK (Fabien Balaguer...severinlavoyer
 
Projet Agr'eau - Résultats intermédiaires des fermes investies dans le projet...
Projet Agr'eau - Résultats intermédiaires des fermes investies dans le projet...Projet Agr'eau - Résultats intermédiaires des fermes investies dans le projet...
Projet Agr'eau - Résultats intermédiaires des fermes investies dans le projet...severinlavoyer
 
L’agroforesterie et la couverture permanente des sols, outils de gestion de ...
L’agroforesterie et la couverture permanente des sols,  outils de gestion de ...L’agroforesterie et la couverture permanente des sols,  outils de gestion de ...
L’agroforesterie et la couverture permanente des sols, outils de gestion de ...severinlavoyer
 
Livret abadie semis direct et couverts vegetaux en route vers une agriculture...
Livret abadie semis direct et couverts vegetaux en route vers une agriculture...Livret abadie semis direct et couverts vegetaux en route vers une agriculture...
Livret abadie semis direct et couverts vegetaux en route vers une agriculture...severinlavoyer
 
Génie végétal, couverture des sols et agroforesterie dans le bassin Adour-Gar...
Génie végétal, couverture des sols et agroforesterie dans le bassin Adour-Gar...Génie végétal, couverture des sols et agroforesterie dans le bassin Adour-Gar...
Génie végétal, couverture des sols et agroforesterie dans le bassin Adour-Gar...severinlavoyer
 
Diaporama agriculture du carbone - contribution climat COP21 - agroforesterie...
Diaporama agriculture du carbone - contribution climat COP21 - agroforesterie...Diaporama agriculture du carbone - contribution climat COP21 - agroforesterie...
Diaporama agriculture du carbone - contribution climat COP21 - agroforesterie...severinlavoyer
 
Présentation intensifix/agr'eau
Présentation intensifix/agr'eau Présentation intensifix/agr'eau
Présentation intensifix/agr'eau severinlavoyer
 
Colloque agreau lycée_fonlabour_29_avril_2015_konrad_s_bd
Colloque agreau lycée_fonlabour_29_avril_2015_konrad_s_bdColloque agreau lycée_fonlabour_29_avril_2015_konrad_s_bd
Colloque agreau lycée_fonlabour_29_avril_2015_konrad_s_bdseverinlavoyer
 
De la plante intrus à la plante intrant - conserver la fertilité des sols : ...
De la plante intrus à la plante intrant - conserver la fertilité des sols : ...De la plante intrus à la plante intrant - conserver la fertilité des sols : ...
De la plante intrus à la plante intrant - conserver la fertilité des sols : ...severinlavoyer
 
Presentation indicateurs fermes programme agreau couverture végétale des sols...
Presentation indicateurs fermes programme agreau couverture végétale des sols...Presentation indicateurs fermes programme agreau couverture végétale des sols...
Presentation indicateurs fermes programme agreau couverture végétale des sols...severinlavoyer
 
Présentation agr'eau 2015
Présentation agr'eau 2015Présentation agr'eau 2015
Présentation agr'eau 2015severinlavoyer
 

Plus de severinlavoyer (12)

Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Support Matin
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Support MatinJournée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Support Matin
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Support Matin
 
Presentation at Agroforestry 2017 - Cranfield University, UK (Fabien Balaguer...
Presentation at Agroforestry 2017 - Cranfield University, UK (Fabien Balaguer...Presentation at Agroforestry 2017 - Cranfield University, UK (Fabien Balaguer...
Presentation at Agroforestry 2017 - Cranfield University, UK (Fabien Balaguer...
 
Projet Agr'eau - Résultats intermédiaires des fermes investies dans le projet...
Projet Agr'eau - Résultats intermédiaires des fermes investies dans le projet...Projet Agr'eau - Résultats intermédiaires des fermes investies dans le projet...
Projet Agr'eau - Résultats intermédiaires des fermes investies dans le projet...
 
L’agroforesterie et la couverture permanente des sols, outils de gestion de ...
L’agroforesterie et la couverture permanente des sols,  outils de gestion de ...L’agroforesterie et la couverture permanente des sols,  outils de gestion de ...
L’agroforesterie et la couverture permanente des sols, outils de gestion de ...
 
Livret abadie semis direct et couverts vegetaux en route vers une agriculture...
Livret abadie semis direct et couverts vegetaux en route vers une agriculture...Livret abadie semis direct et couverts vegetaux en route vers une agriculture...
Livret abadie semis direct et couverts vegetaux en route vers une agriculture...
 
Génie végétal, couverture des sols et agroforesterie dans le bassin Adour-Gar...
Génie végétal, couverture des sols et agroforesterie dans le bassin Adour-Gar...Génie végétal, couverture des sols et agroforesterie dans le bassin Adour-Gar...
Génie végétal, couverture des sols et agroforesterie dans le bassin Adour-Gar...
 
Diaporama agriculture du carbone - contribution climat COP21 - agroforesterie...
Diaporama agriculture du carbone - contribution climat COP21 - agroforesterie...Diaporama agriculture du carbone - contribution climat COP21 - agroforesterie...
Diaporama agriculture du carbone - contribution climat COP21 - agroforesterie...
 
Présentation intensifix/agr'eau
Présentation intensifix/agr'eau Présentation intensifix/agr'eau
Présentation intensifix/agr'eau
 
Colloque agreau lycée_fonlabour_29_avril_2015_konrad_s_bd
Colloque agreau lycée_fonlabour_29_avril_2015_konrad_s_bdColloque agreau lycée_fonlabour_29_avril_2015_konrad_s_bd
Colloque agreau lycée_fonlabour_29_avril_2015_konrad_s_bd
 
De la plante intrus à la plante intrant - conserver la fertilité des sols : ...
De la plante intrus à la plante intrant - conserver la fertilité des sols : ...De la plante intrus à la plante intrant - conserver la fertilité des sols : ...
De la plante intrus à la plante intrant - conserver la fertilité des sols : ...
 
Presentation indicateurs fermes programme agreau couverture végétale des sols...
Presentation indicateurs fermes programme agreau couverture végétale des sols...Presentation indicateurs fermes programme agreau couverture végétale des sols...
Presentation indicateurs fermes programme agreau couverture végétale des sols...
 
Présentation agr'eau 2015
Présentation agr'eau 2015Présentation agr'eau 2015
Présentation agr'eau 2015
 

Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliers

  • 1. Reconnecter agriculture et alimentation pour préserver notre santé et notre environnement Michel DURU (Directeur de Recherche à l’INRA) Jean-Luc BESSET (Responsable régional Bleu Blanc Cœur)
  • 2. Depuis les années 1950 • Impacts environnementaux majeurs • Augmentation des échanges internationaux de matières premières • Une alimentation dégradée • Des individus en moins bonne santé
  • 3. Perte de biodiversité Cycle du phosphor e Eau potable Déforestation Ozone Acidification des océans Particules dans l’atmosphère Pollutions chimiques Cycle de l’azote Acidification des océans Changement climatique Anthropocène ! Santé 0 20000 40000 60000 80000 100000 120000 140000 160000 1995 2000 2005 2010 2015 Nombredenouveauxcasparan Diabète <45 45-75 >75 Institut de veille sanitaire Dynamiques similaires pour cancers, polyarthrite, maladies coronariennes, autisme et dépression sévère Classe la plus jeune pour maladies de Crohn et spondylarthrite Forte augmentation Alzheimer et Parkinson pour la classe d’âge la plus âgée • 2 milliards d’individus en surpoids • 0,8 milliard sous nutrition Un constat sans appel
  • 4. Augmentation des échanges internationaux  Distanciation des consommateurs et des producteurs  Manque de transparence sur les conditions de production  De plus en plus de produits ultra transformés Changements dans la production et la consommation d'aliments 1960 2015 Gordon, L. J., Bignet, V., Crona, B., Henriksson, P. J. G., & Holt, T. Van. (2017). Rewiring food systems to enhance human health and biosphere stewardship. Environ Res Let. 4
  • 5. L’intestin est un écosystème dont la composition du microbiote est formatée par nos choix alimentaires et notre exposition aux contaminants Les changements dans la composition et le fonctionnement du microbiote sont à l’origine de nombre de maladies chroniques Changement de paradigme: au-delà des calories et des protéines, accroître la résilience du microbiote intestinal Déficits Excès - oméga-3 - anti-oxydants - fibres - pré et probiotiques - produits ultra transformés - antibiotiques - pesticides et autres contaminants (ml...) Agriculture -élevage Agriculture- élevage Transformation Transformation Microbiote intestinal Symbiose Dysbiose - modification de la flore intestinale (composition et fonction) - perméabilité de l’intestin Maladieschroniques Polluants(résidusde pesticides, antibiotiques…...) Fonctionnement sain Nutriments(macro,micro, prébiotiques….) Choix alimentaires Formes d’agriculture-transformation des produits Exposition/environnementGES Inflammation,stress oxydant, déméthylationde l’ADN Une alimentation qui se dégrade
  • 6. Les voies de progrès • Développer une agriculture basée sur la biodiversité • Promouvoir un commerce de produits traçables issus de cette forme d’agriculture • Vers la santé unique
  • 7. Ecosystemservices Externalinputs Territorialembeddedness Integrated landscapeapproach Diversité des agricultures adapté de Therond et al 2017 Systèmes biodiversifiés Intrants endogènes Occupation du sol simplifiée Intrants exogènes Territorialisation de l’agriculture Circulation intrants et produits à grande échelle Changement de paradigme: fournir les plantes en nutriments et les protéger chimiquement des bioagresseurs ->  créer les conditions favorables à la fourniture de services écoystémiques (MOS, microbiote du sol….)  penser « santé du sol » pour les retombées dans d’autres domaines de santé Changement de paradigme: économie d’échelle -> économie de gamme avec effets collatéraux positifs Global prices-based relationships
  • 8. Chemical input-based FS in globalised commodity-based food systems Biological input-based FS in globalised commodity- based food systems Biodiversity-basedFS in globalised commodity- based food systems Biological input-based FS in globalised commodity-based food systems & circular economy Biodiversity-basedFS in alternative food system, circular economy & collectively managed multi-service landscapeBiodiversity-basedFS in alternative food systems & circular economy Ecosystemservices Externalinputs Territorialembeddedness Exchangesbetween crop & livestock FS Conservation Agriculture Agro-forestry + CA + ICLS Integrated Crop-LivestockSystem Integrated Crop-LivestockSystem Exchangesbetween FS and other sectors Integrated landscapeapproach adapté de Therond et al 2017 Systèmes biodiversifiés Intrants endogènes Occupation du sol simplifiée Intrants exogènes Territorialisation de l’agriculture Circulation intrants et produits à grande échelle Global prices-based relationships Diversité des agricultures
  • 9. Chemical input-based FS in globalised commodity-based food systems Biological input-based FS in globalised commodity- based food systems Biodiversity-basedFS in globalised commodity- based food systems Biological input-based FS in globalised commodity-based food systems & circular economy Biodiversity-basedFS in alternative food system, circular economy & collectively managed multi-service landscapeBiodiversity-basedFS in alternative food systems & circular economy Ecosystemservices Externalinputs Territorialembeddedness Exchangesbetween crop & livestock FS Conservation Agriculture Agro-forestry + CA + ICLS Integrated Crop-LivestockSystem Integrated Crop-LivestockSystem Exchangesbetween FS and other sectors Integrated landscapeapproach adapté de Therond et al 2017 Systèmes biodiversifiés Intrants endogènes Occupation du sol simplifiée Intrants exogènes Territorialisation de l’agriculture Circulation intrants et produits à grande échelle Global prices-based relationships Marché de composés Produits ultra transformés Marché de produits peu ou pas transformés, de saison avec traçabilité Diversité des agricultures
  • 10. Santé unique Santé unique Sol Plante Animaux Hommes Ecosystè me Planète • Promouvoir la biodiversité – Biodiversité cultivée – Biodiversité du sol – Biodiversité des paysages • Renforcer la diversité et la complémentarité des productions • Rééquilibrer son alimentation
  • 11. • En termes de biodiversité • Diversité • Alimentation • Paysages Que reflètent nos agricultures ?
  • 12. 12 avoine lin Pois Féverole Lupin Voilà, à la bonne échelle, à quoi ressemble le terroir Français en 2014 Bien sûr, il y a d’autres cultures que les 7 grandes… …de la taille d’un coquelicot dans un champ de blé Ce sont….
  • 13. 1986 : William Lands (Biochimiste) publie « Si l’on ne change pas dans les champs, alors, bientôt, la pharmacie soignera les maladies que provoque notre alimentation » Changer les modes de production : une nécessité !
  • 15. OMEGA 6 OMEGA 3 Graisses de réserve des graines Graisses de structure des végétaux 55% des graisses du maïs 60% des graisses du soja 70% des graisses du tournesol 70% des graisses de l’herbe et des algues 60% des graisses du lin Equilibre: ratio = 4 Déséquilibre dans nos champs, déséquilibre dans nos assiettes
  • 16. L’agriculture à vocation santé durable Bénéfices collatéraux associés Association (éleveurs, producteurs, consommateurs, prof. Santé, chefs…) Objectif ALIMENTATION (mode de productions, élevages , alimentation) PNNS des animaux Effet : Santé animale (immunité, fertilité, antibiorésistance …) Conséquence: NUTRITION (densité nutritionnelle améliorée dans l’assiette = prévention santé & inflammation Autonomie protéique (moins de soja importé – OGM) Environnement Empreintes CO2 améliorées Qualités technologiques et gustatives supérieures Economie (économie circulaire, filière, éleveurs…)
  • 17. Frugivores et chasseurs carnivores Éleveurs puis cultivateurs Sédentaires Hamburger / frites / soda -1000.000 -300.00 -50.000 ??? Nos gènes ont peu évolué durant des millénaires Notre alimentation a considérablement changé depuis 60 ans… On est ce que l’on mange
  • 18. 15 février 2019 Acteurs des filières : un rôle à jouer ! Comprendre les attentes et besoins des consommateurs Résultats de la concertation citoyenne réalisée en Occitanie I. Une démarche III. Un Pacte et des actions concrètes II. Des attentes et des besoins
  • 19. 19 I/ Une démarche Les étapes de la démarche Une concertation en 4 étapes 1. Novembre à mai, 20 auditions d’experts de l’alimentation 2. Avril à septembre, grande enquête sur les habitudes de conso et attentes alimentaires, 55 000 réponses 3. Mai à juillet, 14 réunions de concertation sur l’ensemble du territoire. Mobilisant 1 200 citoyens, collectivités et partenaires 4. 12 octobre – 18 novembre, consultation citoyenne pour le choix de priorités d’action : 45 000 votes … qui se poursuit : printemps de l’alimentation, Comité de suivi (2300 demandes de participation), …
  • 20. 20 II/ Des attentes et des besoins
  • 21. 21 II/ Des attentes et des besoins « Je veux qu’on me propose des produits de qualité Qu’est-ce qu’un produit de qualité ? C’est un produit qui est sain, qui a du goût, de saison, produit localement et de manière durable. Pour moi, cela passe d’abord par la formation et le soutien des acteurs de la chaîne alimentaire. Quelques propositions… Favoriser la conversion au bio et les pratiques responsables Former les agriculteurs à l’agriculture durable Former les cuisiniers au travail de produits frais, locaux et de saison Sensibiliser les restaurateurs au gaspillage alimentaire Développer le « fait maison » dans les restaurants Favoriser les initiatives citoyennes et les projets innovants « Je veux qu’on agisse collectivement pour le renouveau de l’agriculture A quoi servirait de consommer local si les producteurs ne peuvent pas en vivre ? Lutter contre la précarité des agriculteurs passe par leur accompagnement et la structuration de filières locales de qualité. Quelques propositions… Mettre en avant le caractère équitable des produits Développer des coopératives pour mutualiser les outils (production et distribution) Créer des ateliers de transformation locaux Créer un observatoire des filières de proximité et favoriser leur développement Favoriser l’implantation de jeunes agriculteurs Favoriser l’accès au foncier en mobilisant des outils innovants Faciliter la vie des agriculteurs, notamment au niveau administratif Développer l’accompagnement technique, matériel et financier Aider les agriculteurs à répondre aux appels d’offre Capter localement la valeur ajoutée (monnaies locales)
  • 22. 22 II/ Des attentes et des besoins « Je veux trouver facilement ces produits Concrètement, je veux qu’on me facilite la vie pour que je puisse réaliser des achats responsables de manière simple et accessible. Pour moi, cela passe par la création et le déploiement de nouveaux modèles de distribution. Quelques propositions… Développer les coopératives d’agriculteurs-vendeurs Développer les coopératives d’acheteurs Créer une plateforme régionale de distribution Développer l’achat en ligne Des produits mieux mis en valeur par la grande distribution Valoriser le rôle des artisans locaux dans la distribution Développer les points relais et la vente à domicile Créer des drives de produits locaux Cartographier les initiatives locales et les aider à communiquer Identifier les restaurateurs travaillant des produits locaux « Je veux savoir ce que je mange J’ai besoin de pouvoir identifier simplement la qualité des produits, via une information fiable, exigeante, intégrative et contrôlée. Pour moi, cela passe par une information globale et transparente sur la qualité réelle des produits : origine, mode de production, coût globale, impacts indirects… Quelques propositions… Créer une marque exigeante et intégrative : bio, local, équitable… Homogénéiser par le haut les labels existants Raconter l’histoire et la provenance des produits par un étiquettage spécifique Identifier les circuits de distribution (traçabilité, kilométrique) Identifier les externalités (coût environnemental des produits) Garantir la neutralité sanitaire, écologique et sociale des produits
  • 23. 23 II/ Des attentes et des besoins « Je veux qu’on sensibilise les enfants et leurs parents à la question alimentaire La connaissance, c’est la base pour un avenir meilleur ! Pour moi, cela passe par une meilleure éducation au goût, à la santé, à l’impact de ce que nous mangeons, de ce que nous consommons (éducation à l’école mais aussi sensibilisation des adultes) Quelques propositions… Créer des supports pédagogiques spécifiques Intégrer l’alimentation dans les programmes de l’éducation nationale Créer des lieux dédiés à l’alimentation et à la gastronomie pour informer, échanger, rencontrer… Organiser des rencontres avec des producteurs, des chefs, intervenir dans les cantines Créer des ateliers avec les parents pour goûter des produits bruts et apprendre à cuisiner Intervenir lors de la semaine du goût pour apprendre à cuisiner, valoriser les restes… Mieux former les équipes pédagogiques au gaspillage, à la surconsommation Développer les jardins pédagogiques et productifs dans les écoles Sensibiliser sur les lieux d’achats, créer des « discosoupes » Développer l’esprit critique face au lobbying et à la publicité « Je veux que l’alimentation soit un vecteur de lien et de justice sociale Tout le monde doit pouvoir manger, et bien manger ! Pour moi, cela passe par une prise de conscience collective des enjeux sociaux liés à l’alimentation. Quelques propositions… Expérimenter la gratuité des cantines Dispositifs d’insertion sur le maraîchage et les métiers de bouche Créer une caravane alimentaire itinérante Développer des jardins familiaux, les poulaillers partagés Développer des ateliers culinaires intergénérationnels Agir sur les problèmes d’obésité, d’addiction, de troubles alimentaires Créer des espaces verts plantés de légumes en libre accès
  • 24. 24 II/ Des attentes et des besoins « Je veux que la restauration collective soit exemplaire A quoi servirait de faire des efforts à la maison si mes enfants mangent mal à l’école ou que je n’ai accès qu’à des produits industriels sur ma pause de midi ? Pour moi, l’amélioration de la situation passe par des pratiques exemplaires et vertueuses de la part des restaurants collectifs et des cantines. Quelques propositions… Des collectivités locales volontaires et exigeantes Du personnel formé dans les cantines, plus de cuisiniers et moins de plats préparés Plus de produits bio dans la restauration collective Un repas végétarien régulier dans les cantines scolaires Créer un salon annuel de la consommation en Région
  • 25. III/ Des choix citoyens aux actions de la Région 10 mesures prioritaires, issues de la consultation 1. Signer des contrats de transition agricole durable 2. Organiser les assises régionales de la distribution alimentaire 3. Développer & soutenir de nouveaux réseaux de distribution de proximité 4. Créer une Centrale régionale alimentaire de produits locaux bio et de qualité 5. Initier les jeunes au bien manger 6. Valoriser et former les jeunes aux métiers de l’agriculture, l’agroalimentaire la restauration 7. Lutter contre le gaspillage alimentaire et de réduction des emballages 8. Accompagner les initiatives citoyennes 9. Favoriser le développement d’épiceries sociales et solidaires 10. Accompagner la transition vers une meilleure prise en compte du bien-être animal
  • 26. II/ Des choix citoyens aux actions de la Région 10 mesures prioritaires, issues de la consultation  Développer de modes de culture innovants  Financer des formations  Financer des programmes de recherche pour diminuer l’utilisation d’intrants et de traitements phytosanitaires de synthèse  Négocier avec la grande distribution  Renforcer l’implantation des produits Sud de France dans les grandes et moyennes surfaces  Renforcer le maillage des circuits-courts régionaux  Soutenir les commerces de proximité et équitables  Développer des projets reposant sur des modèles coopératifs
  • 27. II/ Des choix citoyens aux actions de la Région 10 mesures prioritaires, issues de la consultation  Valoriser les métiers dans le cadre des salons TAF  Anticiper et valoriser les métiers de demain au sein des Cités des métiers et des Cités régionales de l’orientation…  Mettre en relation les talents d’Occitanie (grands chefs cuisiniers, artisans et commerçants) avec les formateurs  « Occitanie dans mon assiette »  Développer des outils collectifs de transfo dans les territoire  Développer des outils collectifs de collecte, de logistique et de livraison des produits  Créer un food truck pédagogique  Financer des actions éducatives et des cours de cuisine  Créer des supports d’information web  Mettre en place une application mobile  Organiser un concours de cuisine à destination des jeunes
  • 28. II/ Des choix citoyens aux actions de la Région 10 mesures prioritaires, issues de la consultation  Organiser un AAP avec jury citoyen (budgets participatifs)  ZERO plastiques en restauration collective et dans toutes les manifestations de la Région  Former les professionnels à la lutte contre le gaspillage alimentaire  Organiser un « Printemps de l’alimentation durable »  Soutenir la création de maisons de l’alimentation (expo, conférences, Fab Lab, cours de cuisine…)  Dédier des budgets participatifs de la Région au soutien de projets citoyens  Développer des actions d’éducation ménagère  Soutenir les associations d’aide alimentaires par le financement d’infrastructures logistiques  Créer des fiches menu (tous support) pour des repas à moins de 5 euros par personne  Financer la modernisation des bâtiments d’élevage  Veiller au respect du bien-être animal dans les abattoirs  Encourager et soutenir l’élevage en plein air, le pâturage et la sortie des animaux
  • 29. 29 III/ Le Pacte et sa mise œuvre Construction du Pacte Pacte pour une alimentation durable en Occitanie + = 10 actions issues de la consultation citoyenne 6 axes stratégiques
  • 30. 30 III/ Le Pacte et sa mise œuvre 6 axes stratégiques constituant le socle de l’action régionale 1. VALORISER LE PATRIMOINE ALIMENTAIRE RÉGIONAL 2. STRUCTURER DES FILIERES ALIMENTAIRES DURABLES 3. ÉVEILLER, INFORMER ET FORMER POUR DES CHOIX ALIMENTAIRES ÉCLAIRÉS 4. FAVORISER LA SOLIDARITÉ ET LA CITOYENNETE ALIMENTAIRES 5. FAIRE DE L’ALIMENTATION UN PILIER DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE 6. FAIRE DE L’OCCITANIE UN LABORATOIRE D’INNOVATION POUR L’ALIMENTATION DE DEMAIN
  • 31. 31
  • 32. Les consommateurs d’Occitanie en chiffres 40 % des consommateurs d’Occitanie font leurs courses en premier dans les supermarchés classiques - 12% sur les marchés Environ 50 % des consommateurs achètent souvent des produits bio ou locaux (Occitanie). L’origine locale est le premier critère de choix Manger sain est défini majoritairement comme manger des produits locaux, de saison et variés Les consommateurs (65%), les collectivités locales (40%) et les agriculteurs (38%) sont identifiés comme les acteurs qui peuvent le plus faire évoluer les choses pour favoriser une alimentation durable
  • 34. Charte, label, démarche qualité … Comment s’y retrouver ?
  • 35. La démarche Demain la Terre Demain la Terre, pour des fruits et légumes responsables plus sains, plus sûrs, pour tous Charte de production des fruits et légumes, avec 3 priorités : la santé, la qualité, le respect des Hommes et de l’environnement Demain la Terre, c’est : Un ensemble de producteurs engagés et responsables Une démarche volontaire et contrôlée La garantie de productions plus saines et plus sûres La force d’un groupe Un réseau de partenaires
  • 36. Demain la Terre en quelques chiffres • 13 entreprises adhérentes, plus de 160 producteurs engagés • Plus de 165 000 tonnes de fruits et légumes « Demain la Terre », soit plus d’1,25% de la production française de F&L (pomme de terre incluse) • Chiffre d’affaires cumulé d’environ 137 M€ • Plus de 3100 ha de surface de production engagés • Plus de 2160 salariés impliqués (permanents et saisonniers)
  • 37. La Charte Demain la Terre® 3 référentiels, mieux disants par rapport à la réglementation en vigueur : – Producteur France – Producteur Hors France – Transformation Obligation de moyens ET de résultats Processus de contrôle définissant les règles de fonctionnement de la Charte Contrôles externes: • Entreprise producteur seul • Protocole multiproducteur => Amélioration continue obligatoire mesurée chaque année
  • 38. La Charte Demain la Terre Garantir des fruits et légumes plus sains et plus sûrs Préserver les ressources en eau Préserver la qualité de notre terre Sauvegarder la biodiversité et les écosystèmes naturels Réduire la consommation d’énergie fossile et l’émission de GES Limiter la consommation de matières plastiques et recycler les déchets Favoriser une relation économique durable avec les parties prenantes Développer une entreprise et une société plus humaines
  • 39. Miribel Les axes majeurs de Demain la Terre NATURALITÉ DES PRODUITS ET IMPACTS POSITIFS SUR LA SANTÉ Faire disparaître toute trace de résidu de produit phytosanitaire dans les fruits et légumes Forte prévention des pollutions de l’environnement (eau, sol, biodiversité) Protection de la biodiversité et des pollinisateurs Responsabilité sociale et sociétale des entreprises Contrôle et traçabilité drastiques de toutes les étapes de production
  • 40. Pour une Agriculture du Vivant Principes de l’Agriculture du Vivant Le sol est toujours couvert Maximisation de la photosynthèse et des couverts végétaux pendant les intercultures Le sol n’est presque jamais travaillé Réduction voire suppression du travail du sol, en préparation comme à l’implantation Le sol est nourri et stocke du carbone Maximisation des retours de biomasse au sol + amendements organiques si besoin L’agriculteur apprend à travailler avec le vivant Désherbage sans chimie, bio-contrôle Fertilité pour remplacer la fertilisation
  • 41. 1. Progressivité Valoriser la démarche de progrès des agriculteurs plutôt qu’une performance figée. Objectif : amener le maximum de ferme initier le changement (théorie de l’engagement) Moyens : 4 niveaux de progression (exigences croissantes) dont 3 obligatoires 5 grands principes Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Niveau 4 Année 1 Année 3 Année 5 Azimut facultatif
  • 42. 2. Mesurer pour progresser Les référentiels sont construits autour d’indicateurs de résultats Objectif : Évaluer les performances réelles des pratiques et laisser le choix des moyens à l’agriculteur Favoriser l’innovation et la prise d’initiative Faire du diagnostic un moment de partage technique et non un contrôle policier Moyens : Audit réalisé en ligne avec le logiciel IndicIADes.fr possibilité de le pré-remplir par l’agriculteur et de faire des auto-diagnostics 5 grands principes
  • 43. 3. Simplicité Objectif : Éviter à tout prix les “usines à gaz” : Le diagnostic doit pouvoir être réalisé en 2h chez l’agriculteur et être peu coûteux Les critères doivent être compréhensibles et assez maniables pour faire partie du tableau de gestion quotidien de la ferme Moyens : Des indicateurs simples à comprendre et peu nombreux (une dizaine maximum par référentiel) Des critères transversaux et synthétiques pour avoir une vision d’ensemble sans trop rentrer dans les détails 5 grands principes
  • 44. 4. Multi-filières Toutes les productions agricoles sont concernées par les référentiels PadV. Objectif : Créer un fil rouge pour le consommateur qui puisse s’exprimer dans tous les produits de son alimentation. Moyens : Une philosophie commune à tous les référentiels techniques, mais des spécificités par type de production : Grandes cultures et productions légumières, arboriculture, viticulture, bovins, ovins, volaille, porcins. 5 grands principes
  • 45. 5. Complémentarité Les référentiels PAdV sont complémentaires d’autres labels et démarches qualité. Ils leur proposent un socle agronomique commun. On pourra donc trouver un fruit labellisé PAdV et Biologique ou encore un poulet PAdV et Label Rouge. Objectif : Renforcer les autres démarches plutôt que de leur faire concurrence Moyens : Uniquement des indicateurs de résultat agronomiques, et quasiment pas de critères de moyen portant sur : traçabilité, gestion de l’eau, gestion des déchets, sécurité au travail... 5 grands principes
  • 46. Les principaux indicateurs Productions végétales ● Je maximise la couverture végétale des sols ● Je réduis le travail du sol ● Je stocke du carbone ● Je réduis les phytos ● J’aménage des infrastructures agroécologiques Productions animales ● Je mets en place des mesures pour le bien-être animal ● Je suis autonome en protéines ● Par l’alimentation, je garantis des ● valeurs nutritionnelles optimales ➔ Taux de couverture végétale annuelle (%) ➔ Modalités d’implantation et de gestion de l’interculture ➔ Bilan humique (kgC/ha/an) ➔ IFT (écart moyen pondéré à la référence régionale) ➔ SIE (% SAU) ➔ Densité, mutilations, enrichissement du milieu, date d’abattage, mise à l’herbe... ➔ Autonomie en concentrés (%) ➔ Ratio O3/O6, teneur en MG...