AFRICAN UNION                                          UNION AFRICAINE                                                    ...
Aujourdhui, 1er Novembre 2012, nous célébrons la 7eme Journée de la jeunesse africaine, suite àladoption de la décision pa...
développement de la jeunesse devront être alignés avec le plan d’action de la décennie des jeunes etgarantir que des donné...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

French chairperson statement African Youth Day 2012

520 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
520
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

French chairperson statement African Youth Day 2012

  1. 1. AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANAAddis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone: 00 251 11 551 7700 Fax: 00 251 11 551 7844 web site : www. africa-union.org 1er NOVEMBRE 2012 JOURNEE DE LA JEUNESSE AFRICAINE THEME: " POUR AUTONOMISER LES JEUNES EN VUE D’UN DEVELOPPEMENT DURABLE, L’AFRIQUE DOIT PARLER D’UNE MEME VOIX" ALLOCUTION DE S.E Dr. NKOSAZANA C. DLAMINI ZUMA PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L’UNION AFRICAINE 1|Page
  2. 2. Aujourdhui, 1er Novembre 2012, nous célébrons la 7eme Journée de la jeunesse africaine, suite àladoption de la décision par les Chefs dEtat à Banjul en 2006. Le thème de cette année c’est: « Pourautonomiser les jeunes en vue d’un développement durable du continent, lAfrique doit parlerd’une même voix " Ce thème a été choisi pour encourager les jeunes à simpliquer dans lesprocessus de prise de décision aux niveaux national, régional et continental pour leur propredéveloppement , ainsi que pour la mise en œuvre de lagenda de lAfrique pour le développementdurable. Il vise également à souligner les progrès en cours et les efforts déployés pour assurer quelAfrique puisse parler dune même voix sur les questions de développement de la jeunesse.Il est à noter que les grandes décisions ayant une incidence sur le développement des jeunes ont étéprises récemment par la Conférence des Chefs dEtat et de gouvernement. Il sagit notamment de: o lopérationnalisation du Corps des Jeunes Volontaires de lUnion africaine (CJV-UA) et sa généralisation a tout le continent; o la création de lUniversité panafricaine (UPA) o la promotion de lemploi des jeunes en visant la réduction de 2% du taux de chômage des jeunes o o la dynamisation de lUnion Panafricaine de la Jeunesse (UPJ)Dautres réalisations importantes se présentent comme suit :  Laccélération du plan daction de la Décennie pour le développement des jeunes avec la participation des communautés économiques régionales et la visibilité du rôle des États membres,  Lentrée en vigueur rapide de la Charte africaine de la jeunesse et dautres instruments pertinents sur le continent,  Une Conférence de Rio +20 sur le développement qui a contribué à positionner la Commission sur les négociations pour l’économie verte dans la consolidation des interactions de niveau mondial en faveur de la jeunesse africaine avec un point de vue des jeunes sur la position commune de lUnion africaine.  De nombreuses autres actions dont la plus mémorable reste le Sommet sur laccélération de lautonomisation des jeunes pour le développement durable en Afrique en Juillet 2011 à Malabo, Guinée Equatoriale.LUnion africaine estime que les jeunes doivent faire partie intégrante du développement social etéconomique. Aujourdhui, lAfrique est le continent le plus jeune dans le monde et devraitcommencer à investir dans son avantage démographique pour les prochaines décennies, c’est-à-direengager de bons investissements dans sa jeunesse. Cette dynamique de la population doitapparaître comme la force pour le continent qui doit fonctionner comme un collectif œuvrant pourle développement et lautonomisation des jeunes.Afin de parler d’une même voix quant aux questions de développement et dautonomisation desjeunes, les États membres devront, là ou nécessaire, accélérer leurs efforts pour signer, ratifier,domestiquer et mettre en œuvre la Charte africaine de la jeunesse et des plans nationaux de 2|Page
  3. 3. développement de la jeunesse devront être alignés avec le plan d’action de la décennie des jeunes etgarantir que des données et des informations sur les jeunes sont disponibles pour informer desactions durables et les rapports. La commission sengage à continuer d’apporter lassistancetechnique nécessaire à cette fin aux États membres et aux acteurs concernés.La Commission de lUnion africaine souhaite sassocier à la célébration de la Journée africaine de lajeunesse, édition 2012, pour féliciter les jeunes africains pour leurs efforts respectifs dans leprocessus de renforcement des capacités, et à tous ses partenaires et intervenants qui travaillent enétroite collaboration avec nous pour bâtir des institutions solides renforçant nos précieusesressources que sont les jeunes, je tiens à exprimer ma profonde gratitude.Enfin, sous lauspice de la célébration de la Journée africaine de la jeunesse 2012, jinvite toutes lesparties prenantes y compris les États membres, lUnion Panafricaine de la jeunesse, lescommunautés économiques régionales, le secteur privé, les ONG, les agences des Nations Unies, lespartenaires au développement bilatéraux et multilatéraux a unir leurs efforts pour plus de synergiedans le souci d’agir en symbiose pour le développement et lautonomisation des jeunes en Afrique.LUnion africaine sengage à travailler de concert avec ses principaux partenaires dans lunité pourle développement et lautonomisation des jeunes et veiller à ce que ces derniers jouent leurpartition dans le processus de prise de décision en travaillant côte à côte avec leurs dirigeants dansles États membres, les communautés économiques régionales et au niveau continental.Vive l’Afrique!Que Dieu bénisse la Jeunesse africaine! 3|Page

×