SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  10
CRÉER DES MOYENS DE SUBSISTANCE
POUR LES JEUNES AGRICULTEURS DANS LES
ÉCONOMIES RURALES
Briefing de Bruxelles sur le développement n° 57 – 11 septembre 2019
Elizabeth Nsimadala
Présidente de la PAFO
Présidente de l’EAFF
Agripreneuse
Vision.
Une agriculture dynamique, prospère et
durable qui garantit la sécurité et la
souveraineté alimentaire, notamment le
développement socioéconomique.
Mission.
Représenter les intérêts des agriculteurs
africains et promouvoir le
développement de l’agriculture africaine.
ORA : organisation(s) régionale(s) d’agriculteurs
ONA : organisation(s) nationale(s) d’agriculteurs
PAFO – Une organisation continentale qui fédère des
organisations régionales d’agriculteurs en Afrique
MEMBRES :
5 ORA, 70 ONA, PLUS DE 80 MILLIONS DE PETITS
AGRICULTEURS DE 49 PAYS
Quelles sont les caractéristiques de l’agriculture africaine ?
• L’agriculture est l’épine dorsale de l’économie africaine et
l’avenir du continent. Le secteur emploie plus de 70% de la
population
• Forte intensité de main-d’œuvre – faibles niveaux de
mécanisation
• Précarité des techniques de production, d’où une faible
productivité : utilisation limitée d’engrais et de semences
certifiées, dépendance à l’égard des éléments naturels, impact du
changement climatique, recherche et services de vulgarisation
limités.
• Faibles niveaux de valorisation ; gestion après-récolte et
stockage laissant à désirer
• Marchés non structurés entraînant une forte volatilité des prix
• Faiblesse du cadre réglementaire – les politiques sont rarement
mises en œuvre
• L’agriculture est envisagée en dernier recours, notamment
par ou pour les jeunes sans diplôme. Pour les étudiants des
zones urbaines, le travail agricole est un « sale boulot »
• Exode rural
• Mécanismes de crédit non adaptés et peu accessibles pour
les jeunes des régions rurales. Les exigences d’éligibilité
sont inadaptées
• La volatilité des prix agricoles a un effet dissuasif sur les
jeunes
• Problème d’accès à la terre, un facteur de production
essentiel
• Faible productivité – faibles bénéfices et faibles salaires.
D’autres activités attirent davantage d’investissements, par
exemple celui des boda boda en Ouganda.
• Peu de mentors et modèles de rôle.
Facteurs limitant la participation des jeunes à
l’agriculture
Quelles mesures ?
• Développer les compétences formelles et informelles au
travers du renforcement des capacités dans le domaine de
l’agribusiness, notamment la création de valeur ajoutée
• Décentraliser les centres d’incubation qui proposent des
services d’accompagnement et de mentorat et des formations
pratiques/ axées sur le développement des compétences
• Améliorer l’accès des entreprises de jeunes au financement
mixte
• Tirer profit des technologies agricoles et les diffuser à grande
échelle pour améliorer la participation des jeunes à
l’agriculture.
• Promouvoir le regroupement des jeunes en organisations et
en coopératives de producteurs et faciliter et promouvoir leur
accès à des rôles de leadership.
Que faisons-nous à la PAFO, à l’EAFF, à la
PROPAC, au ROPPA, à la SACAU
• Leadership des jeunes - nous donnons aux jeunes les
moyens d’accéder aux fonctions dirigeantes et de
leadership dans les principales organisations …. Ils peuvent
ainsi devenir des mentors et motiver d’autres jeunes
agriculteurs.
• Emploi – Dans les ORA, le secrétariat est confié à des jeunes
qui interagissent avec les leaders agricoles et les préparent,
entre autres, à participer à l’élaboration de politiques et à
des activités de plaidoyer, à investir, à créer ou à rejoindre
des partenariats, et à transférer ainsi de précieuses
connaissances et expériences à la jeune génération.
Suite
• Exposition – nous pouvons compter sur de nombreux
partenaires grâce à qui nous avons pu mettre nos jeunes
membres en contact avec le secteur privé et le secteur du
développement, au niveau régional et à l’étranger, dans le
cadre de nos efforts de développement des capacités.
• Établissement de plateformes régionales de jeunes
entrepreneurs afin de faciliter le B2B, les échanges et les
actions de plaidoyer. C’est ce que fait la SACAU, la PROPAC
et le ROPPA
• Doter nos jeunes agriculteurs de compétences grâce au
développement de différentes chaînes de valeur. Le ROPPA
peut ici s’enorgueillir de success stories au Mali (dans la
filière de la pêche) et au Benin (filière des noix de cajou)
Suite
• Grâce à des initiatives comme e-granary en Afrique de l’Est,
nous avons créé un écosystème de partenaires qui proposent
des contrats d’approvisionnement, des crédits et des
assurances à un prix abordable et des services de
mécanisation et de vulgarisation. Sur les plus de 200 000
agriculteurs qui ont accès à cette plateforme, 40% sont des
jeunes.
• Formation directe dans le domaine
commercial/mentorat/partenariats. Un projet de l’EAFF a
mobilisé plus de 8000 jeunes. Nous avons identifié et
regroupé les opportunités existantes en Afrique de l’Est et fait
de même pour les contacts utiles. Nous collaborons avec des
experts pour former ces jeunes à l’élaboration de plans
« business ready » et les mettons en contact avec des
investisseurs du Kenya, d’Ouganda et du Rwanda, ainsi
qu’avec des mentors.
Messages clés et conclusion
• Pour développer des systèmes alimentaires durables,
nous devons investir dans la jeunesse et dans les
systèmes alimentaires durables
• Les jeunes n’ont pas besoin de théorie, il faut les
accompagner pour qu’ils contribuent au
développement de systèmes alimentaires durables.
• L’agriculture est l’avenir de l’Afrique. Il nous faut des
mesures et des initiatives pour susciter la
transformation et créer l’avenir que nous souhaitons.
MERCI

Contenu connexe

Tendances

28ème Conférence régional de la FAO pour l'Afrique: Jeunesse Africaine dans l...
28ème Conférence régional de la FAO pour l'Afrique: Jeunesse Africaine dans l...28ème Conférence régional de la FAO pour l'Afrique: Jeunesse Africaine dans l...
28ème Conférence régional de la FAO pour l'Afrique: Jeunesse Africaine dans l...
FAO
 

Tendances (11)

Investment in women is an investment in the entire community (French)
Investment in women is an investment in the entire community (French)Investment in women is an investment in the entire community (French)
Investment in women is an investment in the entire community (French)
 
Women Entrepreneurship Day Senegal _ 21 Novembre 2015 - JEADER
Women Entrepreneurship Day Senegal _ 21 Novembre 2015 - JEADERWomen Entrepreneurship Day Senegal _ 21 Novembre 2015 - JEADER
Women Entrepreneurship Day Senegal _ 21 Novembre 2015 - JEADER
 
Rapport Annuel Trias Ghana & Burkina Faso (2015) - FR
Rapport Annuel Trias Ghana & Burkina Faso (2015) - FRRapport Annuel Trias Ghana & Burkina Faso (2015) - FR
Rapport Annuel Trias Ghana & Burkina Faso (2015) - FR
 
La newsletter de mgrh 45
La newsletter de mgrh 45La newsletter de mgrh 45
La newsletter de mgrh 45
 
« Faire avancer l'Agriculture africaine » : Points de vue du FIDA en Afrique ...
« Faire avancer l'Agriculture africaine » : Points de vue du FIDA en Afrique ...« Faire avancer l'Agriculture africaine » : Points de vue du FIDA en Afrique ...
« Faire avancer l'Agriculture africaine » : Points de vue du FIDA en Afrique ...
 
Mandela Day à Saint Louis _ Dakar Senegal
Mandela Day à Saint Louis _ Dakar Senegal Mandela Day à Saint Louis _ Dakar Senegal
Mandela Day à Saint Louis _ Dakar Senegal
 
28ème Conférence régional de la FAO pour l'Afrique: Jeunesse Africaine dans l...
28ème Conférence régional de la FAO pour l'Afrique: Jeunesse Africaine dans l...28ème Conférence régional de la FAO pour l'Afrique: Jeunesse Africaine dans l...
28ème Conférence régional de la FAO pour l'Afrique: Jeunesse Africaine dans l...
 
Briefing de Bruxelles 43 «Les donateurs et les pays émergents dans l’agricult...
Briefing de Bruxelles 43 «Les donateurs et les pays émergents dans l’agricult...Briefing de Bruxelles 43 «Les donateurs et les pays émergents dans l’agricult...
Briefing de Bruxelles 43 «Les donateurs et les pays émergents dans l’agricult...
 
Formation fiscalite
Formation fiscalite Formation fiscalite
Formation fiscalite
 
Bénévolat au sein des diasporas: Exploiter les compétences des communautés de...
Bénévolat au sein des diasporas: Exploiter les compétences des communautés de...Bénévolat au sein des diasporas: Exploiter les compétences des communautés de...
Bénévolat au sein des diasporas: Exploiter les compétences des communautés de...
 
Comment financer votre développement en afrique?
Comment financer votre développement en afrique?Comment financer votre développement en afrique?
Comment financer votre développement en afrique?
 

Similaire à Briefing de Bruxelles n. 57: Elizabeth Nsimadala " Créer des moyens de subsistance pour les jeunes dans les économies rurales "

L. Scholastique - T. Bah-Gayne_Présentation du COSIM Rhone Alpes
L. Scholastique - T. Bah-Gayne_Présentation du COSIM Rhone AlpesL. Scholastique - T. Bah-Gayne_Présentation du COSIM Rhone Alpes
L. Scholastique - T. Bah-Gayne_Présentation du COSIM Rhone Alpes
Consorzio Ong Piemontesi COP
 
Bdv 232 7 février 2014
Bdv 232   7 février 2014Bdv 232   7 février 2014
Bdv 232 7 février 2014
Fatimata Kone
 
Bdv 232 7 février 2014
Bdv 232   7 février 2014Bdv 232   7 février 2014
Bdv 232 7 février 2014
Fatimata Kone
 

Similaire à Briefing de Bruxelles n. 57: Elizabeth Nsimadala " Créer des moyens de subsistance pour les jeunes dans les économies rurales " (20)

Guide agr
Guide agrGuide agr
Guide agr
 
Guide agr
Guide agrGuide agr
Guide agr
 
The Y4R Review - Dec. 2013
The Y4R Review - Dec. 2013The Y4R Review - Dec. 2013
The Y4R Review - Dec. 2013
 
Revue#2 investir, administrer, entreprendre en afrique-club afrique-alumni ia...
Revue#2 investir, administrer, entreprendre en afrique-club afrique-alumni ia...Revue#2 investir, administrer, entreprendre en afrique-club afrique-alumni ia...
Revue#2 investir, administrer, entreprendre en afrique-club afrique-alumni ia...
 
Processus de capitalisation des projets
Processus de capitalisation des projetsProcessus de capitalisation des projets
Processus de capitalisation des projets
 
Local Milk Sector in West Africa, Role of RPOs, Small and Medium Farmers in t...
Local Milk Sector in West Africa, Role of RPOs, Small and Medium Farmers in t...Local Milk Sector in West Africa, Role of RPOs, Small and Medium Farmers in t...
Local Milk Sector in West Africa, Role of RPOs, Small and Medium Farmers in t...
 
Présentation de la Fondation FAFEDE
Présentation de la Fondation FAFEDEPrésentation de la Fondation FAFEDE
Présentation de la Fondation FAFEDE
 
Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges brochure
Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges brochureRendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges brochure
Rendre les femmes plus autonomes, dynamiser les échanges brochure
 
Associations de producteurs legumes fruits fleurs d'Afrique Caraibe coleacp
Associations de producteurs legumes fruits fleurs d'Afrique Caraibe coleacpAssociations de producteurs legumes fruits fleurs d'Afrique Caraibe coleacp
Associations de producteurs legumes fruits fleurs d'Afrique Caraibe coleacp
 
Food and Agriculture Organization of the United Nations
Food and Agriculture Organization of the United NationsFood and Agriculture Organization of the United Nations
Food and Agriculture Organization of the United Nations
 
Mauro Bottaro - FAO young farmers
Mauro Bottaro - FAO young farmersMauro Bottaro - FAO young farmers
Mauro Bottaro - FAO young farmers
 
Agriculture africaine
Agriculture africaineAgriculture africaine
Agriculture africaine
 
Efl presentation microfranchise 2017
Efl presentation microfranchise 2017Efl presentation microfranchise 2017
Efl presentation microfranchise 2017
 
Dr Akinwumi a. Adesina: Nouveau Président de la BAD : Sa vision pour la BAD
Dr Akinwumi a. Adesina: Nouveau Président de la BAD : Sa vision pour la BADDr Akinwumi a. Adesina: Nouveau Président de la BAD : Sa vision pour la BAD
Dr Akinwumi a. Adesina: Nouveau Président de la BAD : Sa vision pour la BAD
 
Presentation de l'ANASEMCI
Presentation de l'ANASEMCIPresentation de l'ANASEMCI
Presentation de l'ANASEMCI
 
Depliant iaaa 2017_def
Depliant iaaa 2017_defDepliant iaaa 2017_def
Depliant iaaa 2017_def
 
L. Scholastique - T. Bah-Gayne_Présentation du COSIM Rhone Alpes
L. Scholastique - T. Bah-Gayne_Présentation du COSIM Rhone AlpesL. Scholastique - T. Bah-Gayne_Présentation du COSIM Rhone Alpes
L. Scholastique - T. Bah-Gayne_Présentation du COSIM Rhone Alpes
 
Bdv 232 7 février 2014
Bdv 232   7 février 2014Bdv 232   7 février 2014
Bdv 232 7 février 2014
 
Bdv 232 7 février 2014
Bdv 232   7 février 2014Bdv 232   7 février 2014
Bdv 232 7 février 2014
 
Fiad eca version 4 1
Fiad eca version 4 1Fiad eca version 4 1
Fiad eca version 4 1
 

Plus de Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)

Plus de Brussels Briefings (brusselsbriefings.net) (20)

Briefing de Bruxelles n.60; Marissa Ryan: Les systèmes alimentaires dirigés p...
Briefing de Bruxelles n.60; Marissa Ryan: Les systèmes alimentaires dirigés p...Briefing de Bruxelles n.60; Marissa Ryan: Les systèmes alimentaires dirigés p...
Briefing de Bruxelles n.60; Marissa Ryan: Les systèmes alimentaires dirigés p...
 
Briefing de Bruxelles n.60; Len Ishmael; Défis et opportunités agroalimentair...
Briefing de Bruxelles n.60; Len Ishmael; Défis et opportunités agroalimentair...Briefing de Bruxelles n.60; Len Ishmael; Défis et opportunités agroalimentair...
Briefing de Bruxelles n.60; Len Ishmael; Défis et opportunités agroalimentair...
 
Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...
Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...
Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...
 
Briefing de Bruxelles n.60; Fabrice DeClerck: Des partenariats pour transform...
Briefing de Bruxelles n.60; Fabrice DeClerck: Des partenariats pour transform...Briefing de Bruxelles n.60; Fabrice DeClerck: Des partenariats pour transform...
Briefing de Bruxelles n.60; Fabrice DeClerck: Des partenariats pour transform...
 
Briefing de Bruxelles n.60; Patrick Caron: Tendances et enjeux critiques à en...
Briefing de Bruxelles n.60; Patrick Caron: Tendances et enjeux critiques à en...Briefing de Bruxelles n.60; Patrick Caron: Tendances et enjeux critiques à en...
Briefing de Bruxelles n.60; Patrick Caron: Tendances et enjeux critiques à en...
 
Brussels Briefings n.60; Marissa Ryan: Farmer-led food systems at the core of...
Brussels Briefings n.60; Marissa Ryan: Farmer-led food systems at the core of...Brussels Briefings n.60; Marissa Ryan: Farmer-led food systems at the core of...
Brussels Briefings n.60; Marissa Ryan: Farmer-led food systems at the core of...
 
Brussels Briefings n.60; Len Ishmael: What agrifood challenges and opportunit...
Brussels Briefings n.60; Len Ishmael: What agrifood challenges and opportunit...Brussels Briefings n.60; Len Ishmael: What agrifood challenges and opportunit...
Brussels Briefings n.60; Len Ishmael: What agrifood challenges and opportunit...
 
Brussels Briefings n.60; Elizabeth Nsimadala: Farmers and food systems: What ...
Brussels Briefings n.60; Elizabeth Nsimadala: Farmers and food systems: What ...Brussels Briefings n.60; Elizabeth Nsimadala: Farmers and food systems: What ...
Brussels Briefings n.60; Elizabeth Nsimadala: Farmers and food systems: What ...
 
Brussels Briefings n.60; Fabrice DeClerck: Partnership for transforming the w...
Brussels Briefings n.60; Fabrice DeClerck: Partnership for transforming the w...Brussels Briefings n.60; Fabrice DeClerck: Partnership for transforming the w...
Brussels Briefings n.60; Fabrice DeClerck: Partnership for transforming the w...
 
BB60; Patrick Caron: Trends and critical issues to look forward: Food systems...
BB60; Patrick Caron: Trends and critical issues to look forward: Food systems...BB60; Patrick Caron: Trends and critical issues to look forward: Food systems...
BB60; Patrick Caron: Trends and critical issues to look forward: Food systems...
 
BB59: Soutenir une agroécologie résiliente au changement climatique au Malawi...
BB59: Soutenir une agroécologie résiliente au changement climatique au Malawi...BB59: Soutenir une agroécologie résiliente au changement climatique au Malawi...
BB59: Soutenir une agroécologie résiliente au changement climatique au Malawi...
 
BB59: L’agroécologie dans le programme européen de développement durable : Su...
BB59: L’agroécologie dans le programme européen de développement durable : Su...BB59: L’agroécologie dans le programme européen de développement durable : Su...
BB59: L’agroécologie dans le programme européen de développement durable : Su...
 
Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...
Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...
Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...
 
BB59: Agroécologie et droit à l’alimentation - Alejandra Morena
BB59: Agroécologie et droit à l’alimentation - Alejandra MorenaBB59: Agroécologie et droit à l’alimentation - Alejandra Morena
BB59: Agroécologie et droit à l’alimentation - Alejandra Morena
 
BB59: Application locale des principes agroécologiques pour transformer les s...
BB59: Application locale des principes agroécologiques pour transformer les s...BB59: Application locale des principes agroécologiques pour transformer les s...
BB59: Application locale des principes agroécologiques pour transformer les s...
 
BB59: L’agroécologie au service de la réalisation des ODD : Mise à l’échelle ...
BB59: L’agroécologie au service de la réalisation des ODD : Mise à l’échelle ...BB59: L’agroécologie au service de la réalisation des ODD : Mise à l’échelle ...
BB59: L’agroécologie au service de la réalisation des ODD : Mise à l’échelle ...
 
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...
 
BB59: Supporting climate-resilient agroecology in Malawi - Ellen Matupi
BB59: Supporting climate-resilient agroecology in Malawi - Ellen MatupiBB59: Supporting climate-resilient agroecology in Malawi - Ellen Matupi
BB59: Supporting climate-resilient agroecology in Malawi - Ellen Matupi
 
BB59: Promoting reforestation and agroforestry practices - Mansour Ndiaye
BB59: Promoting reforestation and agroforestry practices - Mansour Ndiaye BB59: Promoting reforestation and agroforestry practices - Mansour Ndiaye
BB59: Promoting reforestation and agroforestry practices - Mansour Ndiaye
 
BB59: Agroecological participatory action research and advisory systems - Tha...
BB59: Agroecological participatory action research and advisory systems - Tha...BB59: Agroecological participatory action research and advisory systems - Tha...
BB59: Agroecological participatory action research and advisory systems - Tha...
 

Briefing de Bruxelles n. 57: Elizabeth Nsimadala " Créer des moyens de subsistance pour les jeunes dans les économies rurales "

  • 1. CRÉER DES MOYENS DE SUBSISTANCE POUR LES JEUNES AGRICULTEURS DANS LES ÉCONOMIES RURALES Briefing de Bruxelles sur le développement n° 57 – 11 septembre 2019 Elizabeth Nsimadala Présidente de la PAFO Présidente de l’EAFF Agripreneuse
  • 2. Vision. Une agriculture dynamique, prospère et durable qui garantit la sécurité et la souveraineté alimentaire, notamment le développement socioéconomique. Mission. Représenter les intérêts des agriculteurs africains et promouvoir le développement de l’agriculture africaine. ORA : organisation(s) régionale(s) d’agriculteurs ONA : organisation(s) nationale(s) d’agriculteurs PAFO – Une organisation continentale qui fédère des organisations régionales d’agriculteurs en Afrique MEMBRES : 5 ORA, 70 ONA, PLUS DE 80 MILLIONS DE PETITS AGRICULTEURS DE 49 PAYS
  • 3. Quelles sont les caractéristiques de l’agriculture africaine ? • L’agriculture est l’épine dorsale de l’économie africaine et l’avenir du continent. Le secteur emploie plus de 70% de la population • Forte intensité de main-d’œuvre – faibles niveaux de mécanisation • Précarité des techniques de production, d’où une faible productivité : utilisation limitée d’engrais et de semences certifiées, dépendance à l’égard des éléments naturels, impact du changement climatique, recherche et services de vulgarisation limités. • Faibles niveaux de valorisation ; gestion après-récolte et stockage laissant à désirer • Marchés non structurés entraînant une forte volatilité des prix • Faiblesse du cadre réglementaire – les politiques sont rarement mises en œuvre
  • 4. • L’agriculture est envisagée en dernier recours, notamment par ou pour les jeunes sans diplôme. Pour les étudiants des zones urbaines, le travail agricole est un « sale boulot » • Exode rural • Mécanismes de crédit non adaptés et peu accessibles pour les jeunes des régions rurales. Les exigences d’éligibilité sont inadaptées • La volatilité des prix agricoles a un effet dissuasif sur les jeunes • Problème d’accès à la terre, un facteur de production essentiel • Faible productivité – faibles bénéfices et faibles salaires. D’autres activités attirent davantage d’investissements, par exemple celui des boda boda en Ouganda. • Peu de mentors et modèles de rôle. Facteurs limitant la participation des jeunes à l’agriculture
  • 5. Quelles mesures ? • Développer les compétences formelles et informelles au travers du renforcement des capacités dans le domaine de l’agribusiness, notamment la création de valeur ajoutée • Décentraliser les centres d’incubation qui proposent des services d’accompagnement et de mentorat et des formations pratiques/ axées sur le développement des compétences • Améliorer l’accès des entreprises de jeunes au financement mixte • Tirer profit des technologies agricoles et les diffuser à grande échelle pour améliorer la participation des jeunes à l’agriculture. • Promouvoir le regroupement des jeunes en organisations et en coopératives de producteurs et faciliter et promouvoir leur accès à des rôles de leadership.
  • 6. Que faisons-nous à la PAFO, à l’EAFF, à la PROPAC, au ROPPA, à la SACAU • Leadership des jeunes - nous donnons aux jeunes les moyens d’accéder aux fonctions dirigeantes et de leadership dans les principales organisations …. Ils peuvent ainsi devenir des mentors et motiver d’autres jeunes agriculteurs. • Emploi – Dans les ORA, le secrétariat est confié à des jeunes qui interagissent avec les leaders agricoles et les préparent, entre autres, à participer à l’élaboration de politiques et à des activités de plaidoyer, à investir, à créer ou à rejoindre des partenariats, et à transférer ainsi de précieuses connaissances et expériences à la jeune génération.
  • 7. Suite • Exposition – nous pouvons compter sur de nombreux partenaires grâce à qui nous avons pu mettre nos jeunes membres en contact avec le secteur privé et le secteur du développement, au niveau régional et à l’étranger, dans le cadre de nos efforts de développement des capacités. • Établissement de plateformes régionales de jeunes entrepreneurs afin de faciliter le B2B, les échanges et les actions de plaidoyer. C’est ce que fait la SACAU, la PROPAC et le ROPPA • Doter nos jeunes agriculteurs de compétences grâce au développement de différentes chaînes de valeur. Le ROPPA peut ici s’enorgueillir de success stories au Mali (dans la filière de la pêche) et au Benin (filière des noix de cajou)
  • 8. Suite • Grâce à des initiatives comme e-granary en Afrique de l’Est, nous avons créé un écosystème de partenaires qui proposent des contrats d’approvisionnement, des crédits et des assurances à un prix abordable et des services de mécanisation et de vulgarisation. Sur les plus de 200 000 agriculteurs qui ont accès à cette plateforme, 40% sont des jeunes. • Formation directe dans le domaine commercial/mentorat/partenariats. Un projet de l’EAFF a mobilisé plus de 8000 jeunes. Nous avons identifié et regroupé les opportunités existantes en Afrique de l’Est et fait de même pour les contacts utiles. Nous collaborons avec des experts pour former ces jeunes à l’élaboration de plans « business ready » et les mettons en contact avec des investisseurs du Kenya, d’Ouganda et du Rwanda, ainsi qu’avec des mentors.
  • 9. Messages clés et conclusion • Pour développer des systèmes alimentaires durables, nous devons investir dans la jeunesse et dans les systèmes alimentaires durables • Les jeunes n’ont pas besoin de théorie, il faut les accompagner pour qu’ils contribuent au développement de systèmes alimentaires durables. • L’agriculture est l’avenir de l’Afrique. Il nous faut des mesures et des initiatives pour susciter la transformation et créer l’avenir que nous souhaitons.
  • 10. MERCI