Revue de presse

1 382 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 382
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
655
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Revue de presse

  1. 1. Un projet de réseau électrique innovant enclenché en Vendée Paris, 28 juin 2013 (AFP) - Un projet d'expérimentation sur les réseaux électriques de demain a été lancé officiellement vendredi en Vendée, département de l'ouest de la France qui abrite une forte proportion d'énergies renouvelables. L'objectif de ce projet, baptisé "Smart Grid Vendée", est de tester des solutions pour mieux adapter les réseaux électriques à la transition énergétique, et notamment à l'essor de la production d'électricité issue de sources renouvelables et intermittentes. En effet, la production fluctuante et de plus en plus importante des panneaux solaires et des éoliennes peut poser des problèmes de gestion de l'équilibre entre la production et la consommation d'électricité, et nécessite une meilleure maîtrise de la demande. De plus, ces nouvelles sources d'énergie sont éparpillées sur le territoire, ce qui oblige à repenser l'architecture du système électrique français, historiquement construit autour de grandes centrales. La Vendée est un bon laboratoire d'essai car ce département côtier abrite 8% d'électricité éolienne et solaire, soit le double de la moyenne nationale. "Smart Grid Vendée" est mené par un consortium piloté par le Syndicat départemental d'énergie et d'équipement de la Vendée (SyDev) et ERDF, filiale d'EDF qui gère les réseaux électriques à basse et moyenne tension. Les autres partenaires comprennent les industriels Alstom, Legrand, Cofely-Ineo (GDF Suez), le Conservatoire national des Arts et Métiers, ainsi que l'autre filiale de réseau d'EDF, RTE, et Actility, une jeune pousse dans laquelle a investi le fonds d'EDF Electranova Capital. Le projet, au budget de 28 millions d'euros, est aussi financé pour un tiers par l'Ademe au titre des "investissements d'avenir". "Pendant 5 ans, ce +laboratoire à ciel ouvert+ va embarquer plus de 150 collectivités locales, des industriels, start-up, chercheurs, ingénieurs, enseignants afin de tester de nouvelles solutions pour préparer, à l'heure de la transition énergétique, le réseau électrique de demain", ont souligné les initiateurs dans un communiqué. Smart Grid Vendée prévoit notamment l'installation de capteurs télécommandés dans 100 bâtiments publics, l'ajout d'équipements automatiques sur le réseau électrique pour mieux gérer les flux d'électricité éolienne ou solaire, la création de nouveaux outils informatiques de prévision et simulation, et de systèmes de pilotage à destination des producteurs et consommateurs de courant. Il s'ajoute à d'autres projets dans les réseaux électriques lancés en France, dont Nice Grid (Alpes-Maritimes) ou Venteea (Aube). fpo/fz/nas EDF | ALSTOM | LEGRAND | GDF SUEZ Afp le 28 juin 13 à 17 49. TX-PAR-GOU52 Tous droits de reproduction réservés Mots : 402 Date : 28/06/2013 Pays : FRANCE Edition : Fil Eco Périodicité : Quotidien Surface : 60 %
  2. 2. Tous droits de reproduction réservés Date : 28/06/2013 Pays : FRANCE Page(s) : 31 Rubrique : Pme Et Regions Diffusion : (121630) Périodicité : Quotidien Surface : 5 %
  3. 3. En Vendée, le réseau électrique va devenir intelligent En Vendée, 8% de provient du renouvelable.Cela pose des problèmes entre et la demande sur le réseau.Une centaine de bâtiments publics pourront ainsi être amenés à en période de pointe. une première en France, à cette échelle. Le département de Vendée a lancé officiellement vendredi 28 juin son projet de réseau électrique intelligent («smart grid» dans le langage des professionnels), avec premier démonstrateur. Il fait partie du programme des investissements lancé en 2011 et confirmé en mars par le gouvernement.Le consortium mis en place est piloté par le Syndicat départemental et de la Vendée (Sydev), qui rassemble les 282communes du département, et réseau distribution France (ERDF), filiale ... POUR LIRE LA SUITE Un email vous a été envoyé à l'adresse . Il vous permet de choisir votre mot de passe. Pas encore abonné(e) La Croix ? ABONNEZ-VOUS PASS 24H = POUR LIRE LA SUITE Votre email n'est pas encore reconnu. Veuillez vous identifier SVP. Article à consultation payante Votre compte ne vous donne pas accès à ce contenu. Nous vous invitons à souscrire un abonnement à La Croix. Toutes les offres Si vous pensez qu'il s'agit d'une erreur,veuillez contacter le Service Client au : +33 (0)1 74 31 15 02 Lundi à vendredi : 8h30 à 19h POUR LIRE LA SUITE L'email n'est pas encore associé à un mot de passe. Si vous pensez qu'il s'agit d'une erreur, veuillez contacter le Service Client au : +33 (0)1 74 31 15 02 du lundi au vendredi de 8h30 à 19h POUR LIRE LA SUITE Email* Mot de passe incorrect Mot de passe Se souvenir de moi Pas encore abonné(e) La Croix ? ABONNEZ-VOUS PASS 24H = Article à consultation payante Abonné(e) web ou au journal ? ou inscrit au fil d'actualité Pour accéder au contenu, merci d'identifier votre abonnement Non abonné(e) ? Abonnez-vous Voir nos offres Pass 24h - Découvrir Les actus la Croix Je découvre POUR LIRE LA SUITE Un email vous a été envoyé à l'adresse . Il vous permet de choisir votre mot de passe. Pas encore abonné(e) La Croix ? ABONNEZ-VOUS PASS 24H = Avec cet article Réagir 0 Réagissez 0 commentaire Dans la rubrique Economie Economie&Entreprises Les blogs de La Croix Actualité Economie Les dernières infos 15h49 Obama au Cap, sur les pas du prisonnier Mandela AFP 15h49 Moyen-Orient: Kerry achève une énième mission sans percée majeure AFP 15h48 Agnès: des psychiatres dénoncent le "lynchage médiatique" d'un des leurs AFP 15h48 Dalil Boubakeur élu président du Conseil des musulmans de France AFP 15h37 Wimbledon: pour que la folie continue ! AFP Actualité > Economie Recherchez dans les archives Toutes les archives de La Croix depuis 1996 Actualité Economie Donnez votre avis 1 France 11 Réagir 2 Médias 7 Réagir 3 France 6 Réagir 4 France 6 Réagir 5 Bioéthique 5 Réagir MINUTE Dépêches AFP LE FIL RELIGION Informations financières découvrir sur notre site Economie & Entreprises Approfondir Urbi & Orbi Approfondir Livres & Idées Approfondir Parents & Enfants Approfondir Sciences & Ethique Approfondir Approfondir S'informer Nos produits La Croix Croire.com http://www.croire.com/ Boutique Chrétiens Service http://www.boutiquebayard.com Bayard Jeunesse http://www.bayard-jeunesse.com/ Tous droits de reproduction réservés Mots : 540 Date : 30/06/2013 Pays : FRANCE Surface : 80 % > Lire cet article sur le site web
  4. 4. Réseaux électriques intelligents : Smart Grid Vendée, laboratoire grandeur nature et à ciel ouvert Le consortium composé du Syndicat Départemental et de la Vendée, ERDF, gestionnaire du réseau public de distribution délectricité, RTE, Actility, Alstom, Cofely-Ineo, Legrand et le Conservatoire National des Arts et Métiers, et le CNAM, a officiellement lancé, vendredi 28 juin, le Smart Grid Vendée, une expérimentation destinée à tirer le meilleur parti des énergies renouvelables et de la modulation de la consommation. Pendant 5 ans, ce laboratoire à ciel ouvert à l'échelle du département de la Vendée va embarquer plus de 150 collectivités locales, des industriels, start-up, chercheurs/ingénieurs, enseignants. Les premiers retours dexpérience interviendront dès 2014. Cette expérimentation s'appuie sur la mise en place de capteurs télécommandés sur 100 bâtiments publics permettant de renforcer lintelligence et la réactivité du réseau électrique et de favoriser la maîtrise de la demande en énergie, sur la mise en place de nouveaux automatismes sur le réseau pour gérer de façon dynamique les moyens de production dénergies renouvelables, mais aussi sur le développement de solutions informatiques innovantes de simulation et de prévision tant de la consommation que de la production et de létat du réseau électrique, et enfin sur la création doutils daide à la décision et au pilotage actif de la consommation et de la production. Le projet a été conçu en réponse à lAppel à Manifestation dIntérêt (AMI) de lADEME sur les réseaux électriques intelligents lancé dans le cadre du Programme des Investissements dAvenir en 2011. Le projet a été validé par Premier Ministre le 18 mars 2013. Il bénéficie dun soutien financier de lADEME à hauteur de 9,5 millions deuros. Tous droits de reproduction réservés Mots : 274 Date : 01/07/2013 Pays : FRANCE Surface : 41 % > Lire cet article sur le site web
  5. 5. Lancement du projet Smart grid Vendée Le projet Smart grid Vendée a été lancé le 28 juin 2013 aux Sables d'Olonne. Il s'agit, d'un "véritable «laboratoire à ciel ouvert»", selon le communiqué qui "va embarquer plus de 150 collectivités locales, des industriels, start-up, chercheurs, ingénieurs, enseignants afin de tester de nouvelles solutions pour préparer, à l'heure de la transition énergétique, le réseau électrique de demain." Le consortium dispose d'un budget de 28 millions d'euros.Le projet est mené par le SyDEV, Syndicat départemental d'énergie et d'équipement de la Vendée, et ERDF, son concessionnaire, avec six "autres partenaires : Alstom Actility, RTE, Cofely-Ineo, Legrand et le CNAM." Conçu dans le cadre de l'Appel à manifestation d'intérêt (AMI) sur les réseaux électriques intelligents et validé par le Premier Ministre le 18 mars 2013, Smart grid Vendée "bénéficie d'un soutien financier de l'Ademe à hauteur de 9,5 Meuro."Parmi les outils qui seront développés, on note:· "Mise en place de capteurs télécommandés sur 100 bâtiments publics (mairies, piscines, écoles...) pour renforcer l'intelligence et la réactivité du réseau électrique et pour favoriser la maîtrise de la demande en énergie (MDE);· Développement de solutions informatiques innovantes de simulation et de prévision de l'état du réseau électrique, de la consommation et de la production;· Mise en place de nouveaux automatismes sur le réseau pour gérer de façon dynamique les moyens de production d'origine renouvelable;· Création d'outils d'aide à la décision et au pilotage actif de la consommation et de la production."En outre, "une action spécifique sera lancée auprès des collectivités locales du département autour de trois axes de travail: maîtrise des consommations, production à partir d'énergies renouvelables, participation à la « flexibilité » du réseau en adaptant temporairement leur consommation en cas de pic de consommation, par exemple." Tous droits de reproduction réservés Mots : 290 Date : 01/07/2013 Pays : FRANCE Surface : 43 % > Lire cet article sur le site web
  6. 6. Energie - La Vendee teste le smart grid en grandeur nature Le démonstrateur Smart grid Vendée a été officiellement lancé ce 28 juin. Son objectif : expérimenter des solutions pour les réseaux électriques intelligents à l'échelle du département. Le projet s'inscrit dans le cadre du programme des Investissements d'avenir. Il est mené par le syndicat départemental Sydev et le gestionnaire du réseau de distribution ERDF. Désormais opérationnel, « Smart grid Vendée » va mobiliser pendant 5 ans 150 collectivités locales et des industriels. En Vendée, 8% de l'électricité consommée provient d'éoliennes ou de panneaux photovoltaïques, contre 4% en moyenne nationale. Le démonstrateur va aussi s'intéresser aux nouveaux usages, comme la voiture électrique. Il vise à développer les solutions pour maîtriser les consommations, optimiser la production à partir des renouvelables et apporter de la souplesse au réseau. C'est surtout par sa dimension que se distingue ce projet. Le périmètre de l'expérimentation comprend 6 parcs éoliens, 30 sites photovoltaïques, 100 b'timents publics, 10000 points lumineux, 8 entités industrielles, 6 postes sources, 300 nouveaux capteurs déployés, 500 compteurs communicants Linky... Outre le Sydev et ERDF, le projet réunit RTE, Actility, Alstom, Cofely-Ineo, Legrand et le Cnam. Les premiers retours d'expérience sont annoncés pour 2014. Une formation d'ingénieur « smart grid » sera aussi créée au Cnam Vendée l'an prochain. L'analyse finale des résultats est prévue pour 2017, notamment les études sociétales sur l'acceptation du dispositif . Tous droits de reproduction réservés Mots : 233 Date : 01/07/2013 Pays : FRANCE Surface : 35 % > Lire cet article sur le site web
  7. 7. Suivez-nous ! Innovation La Vendée teste un réseau électrique intelligent Le projet Smart Grid Vendée a été lancé, le 28 juin, au Sables d’Olonne. Projet sélectionné par l’Ademe dans le cadre du programme d’investissements d’avenir sur les réseaux électriques intelligents, il vise au développement d’outils de planification et d’automatisation. Le projet Smart Grid Vendée a été lancé le 28 juin au Sables d’Olonne en présence de Michèle Bellon, présidente du directoire d’ERDF, assurant la direction technique, de Jean- Claude Merceron, président du SyDEV, coordonnateur, et de Bruno Lechevin, président de l’Ademe. Et 6 partenaires sont associés au projet : RTE, Actility, Alstom, Cofely-Ineo, Legrand et le CNAM. Le but : répondre aux évolutions de la production et de la consommation électrique de demain. Pendant 5 ans, 28 millions d’euros vont être investis sur un projet engageant plus de 150 collectivités, des industriels, des start-up, ou encore des chercheurs/ingénieurs pour inventer les outils de gestion des réseaux de demain.
  8. 8. « Les Vendéens consomment deux fois plus d’électricité provenant de l’éolien et du photovoltaïque, que le reste de la France : 8% contre 4% en moyenne en France. Ce territoire a donc été ciblé car il est représentatif des modèles de la distribution d’électricité demain », explique Régis Le Drezen, directeur technique du projet Smart Grid Vendée (ERDF). Car les nouveaux usages liés au développement de la production d’énergies renouvelables, au déploiement des véhicules électriques et à une implication forte du consommateur appellent à la fois à plus de flexibilité mais aussi à plus de sécurité sur les réseaux. « Les premiers travaux consistent en des déploiements de nouveaux capteurs intégrant des nouvelles technologies de mesures et d’électronique de puissance afin de nous permettre de suivre au plus près la vie du réseau - augmentation subite de la tension au démarrage d’éoliennes, hausse de la consommation dans telle zone et à telle heure - pour développer, ensuite, les outils nécessaires à l’automatisation de ce réseau », poursuit Régis Le Drezen. Il s’agira d’abord, outre l’installation de 500 compteurs Linky, d’outils de prévision de la production éolienne, de prévision photovoltaïque, et de prévision des charges de consommation sous forme d’algorithmes informatiques. Des innovations essentielles mais très complexes à développer. Au bout du compte, Smart Grid Vendée permettra de gérer le réseau de manière dynamique. Mais les objectifs dépassent l’aspect technique, il s’agit aussi d’imaginer un modèle d’affaires propre aux smart grid, et d’inventer les métiers de demain. En 2014, une formation d’ « Ingénieur Smart Grid » sera proposée par le CNAM Vendée. Et aussi : - Smart grids : une promesse économique ? - En vidéo : Smart grid, des quartiers en pleine métamorphose Publié le 28/06/2013 - 14:52 par Fanny Costes
  9. 9. La Vendée teste le smart grid en grandeur nature Le démonstrateur Smart grid Vendée a été officiellement lancé ce 28 juin. Son objectif: expérimenter des solutions pour les réseaux électriques intelligents à l'échelle du département. Le projet s'inscrit dans le cadre du programme des Investissements d'avenir. Il est mené par le syndicat départemental Sydev et le gestionnaire du réseau de distribution ERDF. Désormais opérationnel, « Smart grid Vendée » va mobiliser pendant 5 ans 150 collectivités locales et des industriels. En Vendée, 8% de l'électricité consommée provient d'éoliennes ou de panneaux photovoltaïques, contre 4% en moyenne nationale. Le démonstrateur va aussi s'intéresser aux nouveaux usages, comme la voiture électrique. Il vise à développer les solutions pour maîtriser les consommations, optimiser la production à partir des renouvelables et apporter de la souplesse au réseau.C'est surtout par sa dimension que se distingue ce projet. Le périmètre de l'expérimentation comprend 6 parcs éoliens, 30 sites photovoltaïques, 100 bâtiments publics, 10000 points lumineux, 8 entités industrielles, 6 postes sources, 300 nouveaux capteurs déployés, 500 compteurs communicants Linky... Outre le Sydev et ERDF, le projet réunit RTE, Actility, Alstom, Cofely-Ineo, Legrand et le Cnam. Les premiers retours d'expérience sont annoncés pour 2014. Une formation d'ingénieur « smart grid » sera aussi créée au Cnam Vendée l'an prochain. L'analyse finale des résultats est prévue pour 2017, notamment les études sociétales sur l'acceptation du dispositif Tous droits de reproduction réservés Mots : 228 Date : 01/07/2013 Pays : FRANCE Surface : 34 % > Lire cet article sur le site web
  10. 10. Tous droits de reproduction réservés Date : 01/07/2013 Pays : FRANCE Page(s) : 11 Diffusion : 96262 Périodicité : Quotidien Surface : 56 %
  11. 11. Tous droits de reproduction réservés Date : 01/07/2013 Pays : FRANCE Page(s) : 11 Diffusion : 96262 Périodicité : Quotidien Surface : 56 %
  12. 12. Tous droits de reproduction réservés Date : 01/07/2013 Pays : FRANCE Page(s) : 11 Diffusion : 96262 Périodicité : Quotidien Surface : 56 %
  13. 13. Tous droits de reproduction réservés Mots : 1043 Date : 01/07/2013 Pays : FRANCE Page(s) : 32-33 Diffusion : (12000) Périodicité : Mensuel Surface : 164 %
  14. 14. Tous droits de reproduction réservés Mots : 1043 Date : 01/07/2013 Pays : FRANCE Page(s) : 32-33 Diffusion : (12000) Périodicité : Mensuel Surface : 164 %
  15. 15. Tous droits de reproduction réservés Date : 01/07/2013 Pays : FRANCE Surface : 78 %
  16. 16. Tous droits de reproduction réservés Date : 01/07/2013 Pays : FRANCE Surface : 78 %
  17. 17. Tous droits de reproduction réservés Date : 02/07/2013 Pays : FRANCE Page(s) : 3 Rubrique : Guide Périodicité : Quotidien Surface : 29 %
  18. 18. Smart Grid Vendée : un réseau électrique intelligent testé en Vendée Le projet Smart Grid Vendée vient d'être lancé officiellement le 28 juin 2013 aux Sables d'Olonne. Cette rencontre s'est déroulée en présence de Michèle BELLON Présidente du Directoire d'ERDF, de Jean-Claude MERCERON Président du SyDEV et Sénateur de la Vendée, Bruno LECHEVIN Président de l'ADEME ainsi que des autres partenaires de ce consortium : Alstom, Actility, RTE, Cofely-Ineo, Legrand et le CNAM. Pendant 5 ans, ce véritable « laboratoire à ciel ouvert » va embarquer plus de 150 collectivités locales, des industriels, start-up, chercheurs, ingénieurs, enseignants afin de tester de nouvelles solutions pour préparer, à l'heure de la transition énergétique, le réseau électrique de demain. Smart Grid Vendée une expérimentation pour préparer le réseau de demain Le projet Smart Grid Vendée vise à expérimenter à l'échelle du département de la Vendée, de nouvelles solutions pour gérer et moderniser la distribution de l'électricité à l'heure de latransition énergétique. Pour mener à bien ce projet innovant, le consortium Smart Grid Vendée déploiera jusqu'à fin 2017 des moyensd'envergure, avec un budget d'un montant de 28 millions d'euros. Le réseau de distribution d'électricité doit aujourd'hui s'adapterdans le cadre de la transition énergétique à de nouveaux défis tels que l'augmentation de la production d'énergie décentralisée à partir d'énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque) ou le développement des véhicules électriques. Pour accompagner ces changements ainsi que le développement de nouveaux usages de l'électricité marquéspar la recherche d'une plus grande sobriété énergétique, il est nécessaire de poursuivre la modernisation du réseau électrique, en y mettant toujours plus « d'intelligence ». L'entrée dans l'ère des smart grids (réseaux intelligents) marque ainsi une étape décisive dans la modernisation des réseaux. Smart Grid Vendée, un projet innovant Avec Smart Grid Vendée, les partenaires du consortium ont l'ambition de définir les nouveaux outils pour un réseau électrique intelligent capable de tirer le meilleur parti des énergies renouvelables et de la modulation de la consommation. Le réseau intelligent est un réseau très fortement automatisé, capable de s'adapter très rapidement aux fluctuations de la production et de la consommation. C'est aussi un réseau plus dans lequel le client joue un rôle actif comme l'indique la notion de « consom'acteur ». Pour accomplir cette rupture technologique, les solutions suivantes seront développées pendant le projet Smart Grid Vendée : - Mise en place de capteurs télécommandés sur 100 b'timents publics (mairies, piscines, écoles...) pour renforcer l'intelligence et la réactivité du réseau électrique et pour favoriser la maîtrise de la demande en énergie (MDE) - Développement de solutions informatiques innovantes de simulation et de prévision de l'état du réseau électrique, de la consommation et de la production - Mise en place de nouveaux automatismes sur le réseau pour gérer de façon dynamique les moyens de production d'origine renouvelable - Création d'outils d'aide à la décision et au pilotage actif de la consommation et de la production En créant des solutions informatiques, des outils d'aide à la décision, en installant plus de 300 capteurs, nécessaires pour développer encore plus l'intelligence du réseau, Smart Grid Vendée est une expérimentation grandeur nature, à l'échelle du département de la Vendée, particulièrementriche en consommation d'électricité provenant d'énergies renouvelables. Une action spécifique sera lancée auprès des collectivités locales du département autour de trois axes de travail : maîtrise des consommations, production à partir d'énergies renouvelables, participation à la « flexibilité » du réseau en adaptant temporairement leur consommation en cas de pic de consommation, par exemple. Smart Grid Vendée a pour ambition de poursuivre la voie déjà ouverte par un ensemble de projets de recherche et développement sur le territoire français. ERDF par exemple est fortement impliquée dans une quinzaine de projets pilotes de recherche et développement aux côtés de nombreux partenaires institutionnels, industriels et universitaires en France et en Europe. D'ores et déjà, des résultats encourageants sont à noter en matière de pilotage des réseaux, d'insertion d'énergies renouvelables, d'information des consommateurs et de modulation de puissance. Les acteurs du projet Ce projet est mené par le SyDEV, Syndicat Départemental d'Energie et d'Equipement de la Vendée, et ERDF, gestionnaire du réseau public de distribution d'électricité, auxquels sont associés, dans lecadre d'un consortium, 6 autres partenaires : Alstom Actility, RTE, Cofely-Ineo, Legrand et le CNAM. Le projet a été conçu en réponse à l'Appel à Manifestation d'Intérêt (AMI) de l'ADEME (Agence De Tous droits de reproduction réservés Mots : 1094 Date : 02/07/2013 Pays : FRANCE Surface : 162 % > Lire cet article sur le site web
  19. 19. l'Environnement Et de la Maîtrise de l'Energie) sur les réseaux électriques intelligents lancé dans le cadre du Programme des Investissements d'Avenir en 2011. Le projet a été validé par le Premier Ministre le 18 mars 2013. Il bénéficie d'un soutien financier de l'ADEME à hauteur de 9,5 MEUR. Contact presse 01 47 74 75 98 Partager Tweeter LinkedIn Google+ Imprimer Tous les communiqués de presse & Environnement Matières premières : Bercy valide un permis d'exploration Alors que la réforme du code minier est en cours de finalisation, un permis de recherche vient d'être accepté par le ministère du Redressement productif. 02/07/2013 27/06 Energie : « Les Etats ne peuvent imposer leurs systèmes à leurs voisins », rappelle la Commission 27/06 Berlin prêt à tout pour protéger son industrie automobile 26/06 Affichage environnemental : quand travaux européens et français se croisent 24/06 Transition énergétique : la méthodologie incertaine du débat réactive les dissensions Ne ratez rien d'EurActiv.fr Les + lus Les détails du projet d'accord sur le budget 2014-2020 Accord politique sur le budget de l'UE 2014-2020 Les concessions obtenues par les députés européens sur le budget Cameron préempte l'agenda du sommet pour sauver son chèque Accord politique sur la réforme de la PAC Les + commentés La Pologne dresse la liste des candidats aux postes haut placés de l'UE 28 dans l'UE en 2013 70,2 milliards d'euros pour la recherche et développement dans l'UE La Lituanie, le pays l'austérité est populaire Actualités Le Parlement européen lève l'immunité de Marine Le Pen Le combat de la Lituanie contre l'insularité énergétique La Lituanie, le pays l'austérité est populaire Enquêtes Nouvelle ère pour le réseau électrique européen Europe : les réformes qui attendent Hollande Interviews Thierry Repentin Nous ne sommes pas en crise avec Bruxelles Autres interviews : Thomas Spencer , Solange Guo Chatelard , Nicolas Imbert , Hubert Védrine Services Agenda européen Communiqués de presse Offres d'emploi Recherche Prestations Parrainage Adhésion EurActeur Evénementiel Publicité Syndication propos Qui sommes-nous ? FAQ Partenaires Contact Nous retrouver Newsletter RSS Twitter Facebook Agenda iCal Conditions générales Mentions légales © Acteurs d'Europe Réseau EurActiv Euractiv.com Bulgarie République tchèque France Allemagne Grèce Lituanie Italie Pologne Roumanie Serbia Slovaquie Espagne Turquie Euractiv.com/en Chargement en cours, veuillez patienter. .. . Tous droits de reproduction réservés Mots : 1094 Date : 02/07/2013 Pays : FRANCE Surface : 162 %
  20. 20. Tous droits de reproduction réservés Date : 02/07/2013 Pays : FRANCE Page(s) : 26 Rubrique : Pme Et Regions Diffusion : (121630) Périodicité : Quotidien Surface : 29 %
  21. 21. L'électricité intelligente testée en Vendée Des capteurs installés un peu partout. Et pendant cinq ans, la consommation et la production minutieusement analysées. Pourquoi comment ? Le réseau intelligent, c'est quoi ? Si tout le monde met le chauffage et la machine à laver ensemble... Alors que les éoliennes ne tournent pas faute de vent et que les panneaux solaires sont sous les nuages... peut coincer ! Le réseau intelligent veut, notamment, essayer d'accorder tout ça. Mieux gérer le courant grâce à l'informatique et l'automatisation. On parle aussi de « Smart grids ». La Vendée en première ligne ? Oui, avec un test de cinq ans. Huit partenaires et plein de capteurs partout. Dès septembre, 500 compteurs « intelligents » Linky vont être mis en place (100 sur des bâtiments communaux, le reste sur l'éclairage public). Ils mesurent la consommation, transmettent les données au centre ERDF à Nantes. Des capteurs équiperont aussi les éoliennes et centrales photovoltaïques, côté production. Et des usines de traitement d'eau, gros consommateurs. « Pour voir si on peut décaler leur consommation en cas de pic », indique par exemple Régis Le Drezen, chargé du projet chez ERDF. Et après, ça servira à quoi ? Mettre tout ça en musique ! Mieux intégrer les énergies renouvelables, dont la production est forcément irrégulière. « Un logiciel pourrait éviter aux collectivités de construire certains réseaux, pense Pascal Berzosa, le directeur du Sydev, syndicat qui distribue l'électricité en Vendée. Et pourquoi pas une commande unique pour l'éclairage public ? » terme, on peut imaginer plein de choses. Factures sur la consommation réelle, pilotage d'équipements électriques, intervention à distance lors de pannes, etc. « Cela correspond totalement à la politique de transition énergétique », a indiqué Michèle Bellon, présidente d'ERDF, lors du lancement vendredi aux Sables. Des retombées à la clé ? Difficile à chiffrer. Les partenaires estiment l'investissement global à 28 millions d'euros. Le Cnam de La Roche-sur-Yon met en place une formation d'ingénieur « spécialité système électrique », de trois ans en alternance. Il y a une vingtaine d'inscrits pour la rentrée. « Ce sont les emplois de demain. » E379D82855B04801C0B60B93DA09655F1D989F37518834C7CB10D3C Tous droits de reproduction réservés Date : 02/07/2013 Pays : FRANCE Edition : Vendée Page(s) : 8 Périodicité : Quotidien Surface : 18 % > Cliquez ici pour voir la page de l'article
  22. 22. Smart Grid Vendée Un réseau électrique intelligent testé dans le 85 Sénateur et président du Sydev, Jean-Claude Merceron était entouré de Michèle Bellon, présidente du directoire d'ERDF et de Bruno Lechevin, président de l'ADEME pour présenter le Smart Grid Vendée, une expérimentation de mise en oeuvre concrète de la transition énergétique pour une qualité d'électricité et une utilisation des énergies renouvelables optimales Le Smart Grid Vendée a été lancé officiellement le 28 juin dernier. pendant cinq ans ce laboratoire à ciel ouvert va embarquer plus de 150 collectivités locales, des industriels, start-up, chercheurs, ingénieurs, enseignants afin de tester de nouvelles solutions pour préparer, à l'heure de la transition énergétique, le réseau électrique de demain. Le projet Smart Grid Vendée vise à expérimenter à l'échelle du département, de nouvelles solutions pour gérer et moderniser la distribution de l'électricité. ce titre, c'est une grande première en France. Pour mener à bien ce projet, le consortium déploiera jusqu'à fin 2007 des moyens d'envergure avec un budget d'un montant de 28 millions d'euros. "Le réseau électrique, a expliqué Jean-Claude Merceron, doit aujourd'hui s'adapter dans le cadre de la transition énergétique à de nouveaux défis tels que l'augmentation de la production d'énergie décentralisée à partir d'énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque) ou le développement des véhicules électriques. L'entrée dans l'ère des smart grids (réseaux intelligents), marque une étape décisive dans la modernisation des réseaux". Avec le Smart Grid Vendée, les partenaires du consortium ont l'ambition de définir les nouveaux outils pour un réseau électrique intelligent c'est-à-dire un réseau très fortement automatisé, capable de s'adapter très rapidement aux fluctuations de la production et de la consommation. C'est aussi un réseau plus dans lequel le client joue un rôle actif comme l'indique la notion de consom'acteur. Sollicitation des collectivités locales Pour accomplir cette rupture technologique, plusieurs solutions seront développées : la mise en place de capteurs télécommandés sur 100 bâtiments publics, développement de solutions informatiques innovantes de simulation, mise en place de nouveaux automatismes et création d'outils d'aide à la décision et au pilotage actif de la consommation et de la production. Une action sera lancée auprès des collectivités locales du département autour de trois axes de travail : maîtrise des consommations, production à partir d'énergies renouvelables et participation à la flexibilité du réseau en adaptant temporairement les consommations en cas de pics notamment. G.H. 127B98815EB0520DC0870793ED0185501678994A612D37EC121DEA8 Tous droits de reproduction réservés Mots : 388 Date : 04/07/2013 Pays : FRANCE Page(s) : 0006 Rubrique : Actualités Périodicité : Hebdomadaire Surface : 20 %
  23. 23. Tous droits de reproduction réservés Date : 11/07/2013 Pays : FRANCE Page(s) : 14 Rubrique : essentiel Diffusion : 37612 Périodicité : Hebdomadaire Surface : 14 %

×