Une école en couleur - CE1b et CE2a

379 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
379
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
134
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Une école en couleur - CE1b et CE2a

  1. 1. École élémentaire Joseph Symphorien Saint-Laurent-du-Maroni (Guyane Française) Classes de CE1b et CE2a
  2. 2. Les enfants des classes de Ce1a et CE2b se sont regroupés pour répondre à une question de leur professeur : Que pouvez-vous améliorer, ou ajouter dans votre école ? Les réponses ont été NOMBREUSES : Arrêter la violence Ne plus jeter des déchets par terre Ne pas insulter ses copains Avoir plus de jeux dans pour la récréation décorer l’école Avoir accès à la bibliothèque pendant la récréation Repeindre les murs Planter des graines Construire des pots de fleurs Des fruits Des légumes Des fleurs Identifier un problème BREF beaucoup de de demandes !!!
  3. 3. Mener l’enquête Par binômes les élèves sont allés poser des questions aux 16 classes de notre école : Voulez-vous changer la peinture des murs de l’école ? Aimez-vous votre école ? Voulez-vous changer la peinture des classes ? Voulez-vous plus de jeux dans la récréation ? Voulez-vous une cantine ? Voulez-vous des plantes, des fruits, des légumes ? Majorité de OUI Majorité de OUI Majorité de OUI Majorité de OUI Majorité de OUI Majorité de OUI Les élèves ont donc choisi un seul sujet pour le mener à bien => Ajouter des plantes, des arbres fruitiers, des légumes.
  4. 4. COMMENT PLANTER DES FLEURS, FAIRE POUSSER DES LEGUMES ET DES FRUITS, AVEC UNE TERRE PAUVRE ? Les sols en latérite sont effectivement pauvres en éléments nutritifs
  5. 5. COMMENT FAIRE ? LES IDEES … 3/La rencontre avec une formatrice en agriculture ,nos recherches collectives et les habitudes agricoles de nos parents sur l’abattis (culture sur brûlis ) nous ont faits découvrir 2 techniques d’enrichissement de la terre possibles à l’école : -le compost -la terra preta (utilisation du charbon) 1/Des discussions ont été menées au sein de la classe…. 2/Des recherches ont été faites…….
  6. 6. Quand la plante devient trop grande, il faut la changer de pot pour laisser de la place à ses racines. LE REMPOTAGE LA BOUTURE On peut couper proprement une jeune branche d’un arbre, et la planter. Des racines vont se former à la coupe et la plante grandira . LA GREFFE On peut fixer une branche d’un arbre fruitier au tronc d’un arbre qui résiste à la sècheresse. Les fruits pousseront plus facilement pendant la saison sèche. On avait besoin de conseils pour faire nos plantations à l’école. On est allés à la pépinière route de Mana. On a appris plusieurs techniques !
  7. 7. Pour découvrir de nouvelles plantes, et observer la composition de la terre
  8. 8. Pour la décoration florale de l’école ,nous avons décidé de ne pas utiliser de pots à fleurs mais des éléments de récupération. 1/Des vieux pneus à recycler 2/Utiliser les fruits de l’arbre à calebasse pour faire des pots suspendus après les avoir évidés
  9. 9. Après leurs conseils, on a rempoté nos fleurs achetées à la pépinière. D’autres créations ont suivies… On place notre terre végétale pour les racines On enlève délicatement la plante du pot On complète de terre pour remplir le pot de fleur On pose une couche de bagasse pour faire un paillage (et éviter que les mauvaise ne poussent)
  10. 10. Technique qui vient du Surinam, le compost Bokashi permet d’avoir un compost utilisable en 3 semaines (au lieu de 3 mois pour un compost normal) « comme en cuisine », il faut plusieurs ingrédients. On place les végétaux en couches superposées : « On dirait un sandwich géant ! » On commence par une couche d’herbe sèche, pour éviter l’humidité du sol. Puis de la terre de forêt riche en champignons (et micro-organismes) Ensuite de la bagasse (résidu de canne à sucre) Après, du fumier De l’herbe fraîche Du charbon de bois (voir la terra preta) Arroser pour garder le tas humide Pour accélérer la décomposition, il faut : - Retourner le tas de compost 1 à 2 fois par jour - Garder le tas humide en l’arrosant régulièrement - Toujours garder en tas (pour créer de la chaleur) TOUJOURS LAISSER EN TAS
  11. 11. Technique amérindienne permettant de récupérer l’humidité , et de le stocker dans du charbon. Les micro-organismes peuvent s’y développer et ainsi créer une terre fertile. Casser du charbon de bois en petits morceaux Plus les morceaux sont petits, plus la réaction sera rapide Le mélanger à la terre On a mis aussi de la bagasse pour faire « plus gros » Après arrosage et mélange régulier, notre jardinière est prête à accueillir des plantes !! Notre jardinière n’a pas été entretenue depuis des années. Nous devons nous en occuper grâce à la terra preta !
  12. 12. Ce fut une très belle journée de travail entre : - le transport de la terre pour le potager - Le mélange la terre avec du compost - la transplantation des plants.
  13. 13. La contemplation…. Et bien sûr ,il faut s’en occuper!!!!!! Il fait très chaud ici!!!!!!
  14. 14. plus qu’un petit coup de pinceau….. Notre projet à susciter un engouement dans l’école………………… Un des maitres de l’école nous a même apporté pleins de cocotiers………. D’autres sont prêts à s’y mettre la rentrée prochaine. Cela tombe bien nous avons encore beaucoup d’idées…………….
  15. 15. Il ne reste plus qu’à les arroser et patienter !
  16. 16. Athénaïs 8 ans Classe: ce1b Dalilla 8 ans Classe: ce1b Jérémie 8 ans Classe: ce1b Thaïreecha 8 ans Classe: ce1b Janine & Audrey 8 ans Classe: ce1b Vive les bâtisseurs de possible ! Shanaïda 8 ans Classe: ce2a Yvanna 8 ans Classe: ce2a A BIENTÔT !!

×