Ci n d er el l a Th er a p eu t i cs est l a p r em i èr eor g a n i sa t i on à b u t n on l u cr a t i f a u xPa y s-Ba ...
Ci n d er el l a Th er a p eu t i cs se con cen t r esu r l es m éd i ca m en t s p a r en t s p a u vr es:Des produit s t...
Ci n d er el l a est con va i n cu eque ces m édicam ent s parent s pauvres peuvent êt re enfinprocurés aux pat ient s.
Pou r a t t ei n d r e cet ob j ect i f, i l est n écessa i r ede renoncer au principe de la recherche du profit et decoop...
Des m éd i ca m en t s p a r en t s p a u vr es p eu ven t êt r een fi n p r ocu r és a u x p a t i en t s g r â ce à :   ...
Ci n d er el l a sél ect i on n e d es p r od u i t s:          qui ne sont pas développés par l´indust rie pharm aceut iq...
Nou s n ou s ca n t on n on s a i n si a u x ét u d es d e p h a se II:         Ces ét udes peuvent êt re réalisées rapide...
Ava n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a :     Des m édicam ent s qui ne génèrent pas de profit     pa rvi...
Ava n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a :     Des m édicam ent s qui ne génèrent pas de profit     pa rvi...
Ava n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a :     Des m édicam ent s qui ne génèrent pas de profit     pa rvi...
Ava n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a :     Des m édicam ent s qui ne génèrent pas de profit     parvie...
Les a va n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a :    Cinderella souscrit au principe de lu    part age des d...
Les a va n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a :    Cinderella souscrit au principe de lu    part age des d...
Les a va n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a :    Cinderella souscrit au principe de lu    part age des d...
Les a va n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a :    il n´y a pas de frais m arket ing.
Les a va n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a :    il n´y a pas de frais m arket ing.    Les coût s des pr...
Les a va n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a :    il n´y a pas de frais m arket ing.    Les coût s des pr...
L'approche de Cinderella
L'approche de Cinderella
L'approche de Cinderella
L'approche de Cinderella
L'approche de Cinderella
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'approche de Cinderella

306 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
306
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'approche de Cinderella

  1. 1. Ci n d er el l a Th er a p eu t i cs est l a p r em i èr eor g a n i sa t i on à b u t n on l u cr a t i f a u xPa y s-Ba squi veuille rendre disponibles de nouveaux m édicam ent sou t rait em ent s et ce à un prix accept able.
  2. 2. Ci n d er el l a Th er a p eu t i cs se con cen t r esu r l es m éd i ca m en t s p a r en t s p a u vr es:Des produit s t rès prom et t eurs auxquels l´ndust rie ipharm aceut ique ne s´nt éresse pas car ils ne généreraient ipas de profit s suffisant s.
  3. 3. Ci n d er el l a est con va i n cu eque ces m édicam ent s parent s pauvres peuvent êt re enfinprocurés aux pat ient s.
  4. 4. Pou r a t t ei n d r e cet ob j ect i f, i l est n écessa i r ede renoncer au principe de la recherche du profit et decoopérer avec des chercheurs cliniques. C´ st dans ce but eque des sy m pat hisant s offrent un sout ien financier.
  5. 5. Des m éd i ca m en t s p a r en t s p a u vr es p eu ven t êt r een fi n p r ocu r és a u x p a t i en t s g r â ce à : l´abandon de la recherche de profit la sélect ion de projet s t rès prom et t eurs
  6. 6. Ci n d er el l a sél ect i on n e d es p r od u i t s: qui ne sont pas développés par l´indust rie pharm aceut ique dû au fait qu´ils généreraient des bénéfices insuffisant s. qui se sont révélés t rès prom et t eurs au cours des ét udes précliniques et de phase I.
  7. 7. Nou s n ou s ca n t on n on s a i n si a u x ét u d es d e p h a se II: Ces ét udes peuvent êt re réalisées rapidem ent et pour un faible coût t ot al. Cet t e rapidit é et ces faibles coût s sont possibles grâce au nom bre réduit de pat ient s et à la durée lim it ée de l´ét ude.
  8. 8. Ava n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a : Des m édicam ent s qui ne génèrent pas de profit pa rviennent tout de m êm e aux pat ient s.
  9. 9. Ava n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a : Des m édicam ent s qui ne génèrent pas de profit pa rviennent tout de m êm e aux pat ient s. Tout es les ét udes sont cent rées sur le pat ient et sont conduit es par les cliniciens-chercheurs eux-m êm es.
  10. 10. Ava n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a : Des m édicam ent s qui ne génèrent pas de profit pa rviennent tout de m êm e aux pat ient s. Tout es les ét udes sont cent rées sur le pat ient et sont conduit es par les cliniciens-chercheurs eux-m êm es. Les projet s sont coordonnés par Cinderella Therapeut ics Research SA.
  11. 11. Ava n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a : Des m édicam ent s qui ne génèrent pas de profit parviennent t out de m êm e aux pat ient s. Tout es les ét udes sont cent rées sur le pat ient et sont conduit es par les cliniciens-chercheurs eux-m êm es. Les projet s sont coordonnés par Cinderella Therapeut ics Research SA. L´approche professionnelle garant it l´efficacit é.
  12. 12. Les a va n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a : Cinderella souscrit au principe de lu part age des données.
  13. 13. Les a va n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a : Cinderella souscrit au principe de lu part age des données. Tout es les données sont publiées im m édiat em ent dans des revues scient ifiques.
  14. 14. Les a va n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a : Cinderella souscrit au principe de lu part age des données. Tout es les données sont publiées im m édiat em ent dans des revues scient ifiques. Le brevet age pour la prot ect ion des int érêt s com m erciaux n´est pas nécessaire.
  15. 15. Les a va n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a : il n´y a pas de frais m arket ing.
  16. 16. Les a va n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a : il n´y a pas de frais m arket ing. Les coût s des projet s infruct ueux int errom pus ne sont pas report és sur les ét udes concluant es.
  17. 17. Les a va n t a g es d e l ´a p p r och e d e Ci n d er el l a : il n´y a pas de frais m arket ing. Les coût s des projet s infruct ueux int errom pus ne sont pas report és sur les ét udes concluant es. Com parés à ceux du sect eur com m ercial les coût s de développem ent seront 10 à 100 fois inférieur.

×