DIGITAL FOR REAL LIFECULTURE: SUR PLACE OU À EMPORTER?                                    gregoire.baret@nurun.com / @Greg...
L’INTERROGATION DU JOUR. Comment le mobile et les applications ont changé le rapport des gens aux produits culturels? Aux ...
L’INTERROGATION DU JOUR.Comment le mobile et les applications ont changé le rapport desgens aux produits culturels? Aux oe...
ABONNEMENT          TÉLÉCHARGEMENT                                   CAPTATION                                            ...
LE MOBILE Y EST CERTAINEMENT POUR QUELQUE CHOSE.                     CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER?   5
FLASHBACK: MAI 1979, APOCALYPSE NOW EST SACRÉ PALME D’OR...                F.F. COPPOLA ESQUISSE L’AVENIR DE L’INDUSTRIE C...
... DEPUIS, LA PROPHÉTIE DE F.F. COPPOLA S’EST LARGEMENT RÉALISÉE.                              CULTURE, SUR PLACE OU À EM...
1. L’OUTIL CRÉATIF DEVIENT UNE COMMODITÉ                 CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER?   8
IL EST PLUS FACILE QUE JAMAIS DE CRÉER.           DE MANIER. DE DIFFUSER.PLUS FACILE SUR MOBILE QUE PARTOUT AILLEURS.     ...
LE CULTE DE L’AMATEUR?                           VS.                         CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER?   10
LE CULTE DE L’AMATEUR?                  ECCE HOMO: LA MEILLEURE PIRE RESTAURATION D’OEUVRE...                             ...
LE CULTE DE L’AMATEUR?                         CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER?   12
LE CULTE DE L’AMATEUR?                         CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER?   13
2. L’ART S’EXPOSE EN MASSE          CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER?   14
TOUT LE MONDE PEUT ACCÉDER FACILEMENT À L’ART.VOIR SANS SE DÉPLACER. JUGER, MÊME SANS ÊTRE ALLÉ VOIR.  SAVOIR, SANS AVOIR ...
L’ART COMME ACTE DE CONSOMMATION                          CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER?   16
3. LE RITUEL CULTUREL EST DÉSACRALISÉ                CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER?   17
INTERRUPTIONS. MORCELLEMENT.     MULTI-ÉCRANS. MULTI-EXPOSITIONS.ON CONSOMME LES OEUVRES EN MODE SNACKING.                ...
LE PRODUIT CULTUREL REFORMATÉ PAR ITÉRATIONS                           CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER?   19
4. LA VALEUR CULTURELLE EST REMISE EN QUESTION.                     CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER?   20
ON LA «SHARE», ON LA «STREAM»,       ON LA «CLOUD», ON LA «CREATIVE COMMON».ON EST MOINS ENCLIN À LA PAYER. OU ALORS ON S’...
LE TRIOMPHE DU TUYAU, L’ÈRE DU FORFAIT CULTUREL.      9,99/MOIS              7,99/MOIS                           79,9/AN  ...
Donc... l’art et la culture comme unecommodité-de-masse-désacralisée-en-forfait.(On pourrait être tenté de voir tout ça d’...
ET SI C’ÉTAIT UNE BONNE NOUVELLE?              CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER?   24
La culture est + accessible que jamais.L’art est + exposé que jamais.Le public est + créatif que jamais.Le consommateur es...
L’oeuvre mobile est pensée autrement.    Le mélange des genres est un antidote.L’EXPÉRIMENTATION DEVIENT LA NORME.        ...
DU MP3 AUX APPLICATIONSLA CRÉATION EST AUTANT DANS LE CONTENU QUE DANS LE CONTENANT                                       ...
DES CONTENUS MUSICAUX RÉACTIFS.LA MUSIQUE ÉVOLUTIVE SELON LES LIEUX // L’ENVIRONNEMENT POUR GÉNÉRER DE LA MUSIQUE.        ...
DES LIVRES AU RÉCIT IMMERSIFLA CÉLÈBRE CAMPAGNE «DEOCODED» DE JAY-Z INVITAIT À PISTER LES PAGES DU LIVRE DISSÉMINÉES EN VI...
DES GÉNÉRATEURS DE RÉCITS INDIVIDUELSCONTENUS RÉACTIFS, CONTENUS INTERACTIFS, ET MÊME, GÉNÉRATION INFINIE DE CONTES,    AL...
FRANCIS FORD COPPOLA - TWIXT L’OSMOSE ENTRE LE RÉALISATEUR ET SON PUBLIC, UNE TABLETTE POUR AJUSTER LE SCRIPTS AUX ATTENTE...
LE JEUX SORT DE SES VEILLES HABITUDES«PAPA SANGRE» SE JOUE LES YEUX FERMÉS ; «DIMENSIONS» ÉCOUTE LE JOUEUR ; «OSL» NE SE J...
ON JOUE AVEC LES LIEUX D’EXPOSITION.               CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER?   33
FAIRE SORTIR L’ART DES MUSÉES.METTRE EN SCÈNE LES OEUVRES, LEUR ACTUALITÉ, ET AMPLIFIENT LA VOIX DES CURATEURS, GUIDER DAN...
EXPOSER. AMPLIFIER. TOUCHER.LES EXPOSITIONS SE VIVENT AVEC DES ÉCRANS EN COMPLÉMENT. LES EXPOSITIONS SE VIVENT DANS L’ÉCRA...
... ET FINALEMENT, RENOUER AVEC LA PERFORMANCE, L’INSTANT.L’EXEMPLE DES «ART HACK DAYS»                                CUL...
DIGITAL FOR REAL LIFEPOUR RÉSUMER...                        CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER?   37
LE MOBILE COMME AGENT DE MUTATIONDE L’INDUSTRIE ET DES PRODUITS CULTURELS.LE MOBILE COMME AMPLIFICATEURDES IDÉES, DE L’EXP...
MERCI.(des questions?)                   gregoire.baret@nurun.com / @GregoireBaret                                        ...
QUELQUES LIENS...COPPOLA / CANNES: HTTP://WWW.YOUTUBE.COM/WATCH?V=M0RJSTEJAOUTHE CULT OF THE AMATEUR: HTTP://WWW.AMAZON.CA...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nurun // Mobilité et culture : sur place ou à emporter ?

433 vues

Publié le

Le numérique, et le mobile en particulier, cristallisent un changement sensible du rapport aux contenus culturels, aux événements. La valeur d'un artiste n'est plus son copyright: on peut tout partager, tout capter, tout consommer… tout emporter avec soi. Pour créer de la valeur, l'industrie et les artistes explorent de nouveaux chemins. Où les applications offrent des potentiels inédits. Où l'expérimentation est reine. Où le populaire côtoie le sélectif. Où la collection devient une attitude. Où l'instant vécu sur place prend une dimension singulière.

> Conception, distribution, consultation: comment les produits culturels se réinventent-ils?
> Comment le mobile contribue à amplifier la mutation?
> Quelles sont les nouvelles opportunité de création de valeur?

Publié dans : Design
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
433
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
24
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Nurun // Mobilité et culture : sur place ou à emporter ?

  1. 1. DIGITAL FOR REAL LIFECULTURE: SUR PLACE OU À EMPORTER? gregoire.baret@nurun.com / @GregoireBaret
  2. 2. L’INTERROGATION DU JOUR. Comment le mobile et les applications ont changé le rapport des gens aux produits culturels? Aux oeuvres? Aux artistes? Et surtout: comment l’industrie culturelle peut-elle tirer profit de la révolution numérique? CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 2
  3. 3. L’INTERROGATION DU JOUR.Comment le mobile et les applications ont changé le rapport desgens aux produits culturels? Aux oeuvres? Aux artistes?Et surtout: comment l’industrie culturelle peut-elle... tirer profit ... de la révolution numérique? CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 3
  4. 4. ABONNEMENT TÉLÉCHARGEMENT CAPTATION REMIX PIRATAGEPARTAGE LA VALEUR DE L’OEUVRE N’EST PLUS DANS SON COPYRIGHT. CREATIVE COMMONS CONCERTS STREAMING PRODUIT DÉRIVÉS CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 4
  5. 5. LE MOBILE Y EST CERTAINEMENT POUR QUELQUE CHOSE. CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 5
  6. 6. FLASHBACK: MAI 1979, APOCALYPSE NOW EST SACRÉ PALME D’OR... F.F. COPPOLA ESQUISSE L’AVENIR DE L’INDUSTRIE CULTURELLE CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 6
  7. 7. ... DEPUIS, LA PROPHÉTIE DE F.F. COPPOLA S’EST LARGEMENT RÉALISÉE. CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 7
  8. 8. 1. L’OUTIL CRÉATIF DEVIENT UNE COMMODITÉ CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 8
  9. 9. IL EST PLUS FACILE QUE JAMAIS DE CRÉER. DE MANIER. DE DIFFUSER.PLUS FACILE SUR MOBILE QUE PARTOUT AILLEURS. CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 9
  10. 10. LE CULTE DE L’AMATEUR? VS. CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 10
  11. 11. LE CULTE DE L’AMATEUR? ECCE HOMO: LA MEILLEURE PIRE RESTAURATION D’OEUVRE... CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 11
  12. 12. LE CULTE DE L’AMATEUR? CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 12
  13. 13. LE CULTE DE L’AMATEUR? CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 13
  14. 14. 2. L’ART S’EXPOSE EN MASSE CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 14
  15. 15. TOUT LE MONDE PEUT ACCÉDER FACILEMENT À L’ART.VOIR SANS SE DÉPLACER. JUGER, MÊME SANS ÊTRE ALLÉ VOIR. SAVOIR, SANS AVOIR JAMAIS APPRIS. LAISSER UNE TRACE. VISITER COMME ON CONSOMME. COLLECTIONNER. CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 15
  16. 16. L’ART COMME ACTE DE CONSOMMATION CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 16
  17. 17. 3. LE RITUEL CULTUREL EST DÉSACRALISÉ CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 17
  18. 18. INTERRUPTIONS. MORCELLEMENT. MULTI-ÉCRANS. MULTI-EXPOSITIONS.ON CONSOMME LES OEUVRES EN MODE SNACKING. CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 18
  19. 19. LE PRODUIT CULTUREL REFORMATÉ PAR ITÉRATIONS CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 19
  20. 20. 4. LA VALEUR CULTURELLE EST REMISE EN QUESTION. CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 20
  21. 21. ON LA «SHARE», ON LA «STREAM», ON LA «CLOUD», ON LA «CREATIVE COMMON».ON EST MOINS ENCLIN À LA PAYER. OU ALORS ON S’Y ABONNE. LA CULTURE EN ILLIMITÉ? CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 21
  22. 22. LE TRIOMPHE DU TUYAU, L’ÈRE DU FORFAIT CULTUREL. 9,99/MOIS 7,99/MOIS 79,9/AN CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 22
  23. 23. Donc... l’art et la culture comme unecommodité-de-masse-désacralisée-en-forfait.(On pourrait être tenté de voir tout ça d’un oeil sombre) CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 23
  24. 24. ET SI C’ÉTAIT UNE BONNE NOUVELLE? CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 24
  25. 25. La culture est + accessible que jamais.L’art est + exposé que jamais.Le public est + créatif que jamais.Le consommateur est + sélectif que jamais. Pour payer.... ça place la barre + haut. CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 25
  26. 26. L’oeuvre mobile est pensée autrement. Le mélange des genres est un antidote.L’EXPÉRIMENTATION DEVIENT LA NORME. CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 26
  27. 27. DU MP3 AUX APPLICATIONSLA CRÉATION EST AUTANT DANS LE CONTENU QUE DANS LE CONTENANT CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 27
  28. 28. DES CONTENUS MUSICAUX RÉACTIFS.LA MUSIQUE ÉVOLUTIVE SELON LES LIEUX // L’ENVIRONNEMENT POUR GÉNÉRER DE LA MUSIQUE. FRESH PUSH PLAY, DE HIFANA. LOCATION-AWARE ALBUMS, DE BLUEBRAIN http://vimeo.com/29630558 CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 28
  29. 29. DES LIVRES AU RÉCIT IMMERSIFLA CÉLÈBRE CAMPAGNE «DEOCODED» DE JAY-Z INVITAIT À PISTER LES PAGES DU LIVRE DISSÉMINÉES EN VILLE. CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 29
  30. 30. DES GÉNÉRATEURS DE RÉCITS INDIVIDUELSCONTENUS RÉACTIFS, CONTENUS INTERACTIFS, ET MÊME, GÉNÉRATION INFINIE DE CONTES, ALICE THE FANTASTIC FLYING BOOKS THE INFINITE STORY AVENTURE MACHINE http://vimeo.com/27462214 CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 30
  31. 31. FRANCIS FORD COPPOLA - TWIXT L’OSMOSE ENTRE LE RÉALISATEUR ET SON PUBLIC, UNE TABLETTE POUR AJUSTER LE SCRIPTS AUX ATTENTES DU PUBLIC.“What I’d love to do is go on tour, (...) go to all the cities myself, with my collaborators, with live musicand actually perform the film for each audience uniquely for them — a different version for each audience.” F.F. COPPOLA CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 31
  32. 32. LE JEUX SORT DE SES VEILLES HABITUDES«PAPA SANGRE» SE JOUE LES YEUX FERMÉS ; «DIMENSIONS» ÉCOUTE LE JOUEUR ; «OSL» NE SE JOUE QU’UNE SEULE FOIS PAPA SANGRE DIMENSIONS ONE SINGLE LIFE CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 32
  33. 33. ON JOUE AVEC LES LIEUX D’EXPOSITION. CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 33
  34. 34. FAIRE SORTIR L’ART DES MUSÉES.METTRE EN SCÈNE LES OEUVRES, LEUR ACTUALITÉ, ET AMPLIFIENT LA VOIX DES CURATEURS, GUIDER DANS ET AUTOUR DU MUSÉE. CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 34
  35. 35. EXPOSER. AMPLIFIER. TOUCHER.LES EXPOSITIONS SE VIVENT AVEC DES ÉCRANS EN COMPLÉMENT. LES EXPOSITIONS SE VIVENT DANS L’ÉCRAN.PLEASE TOUCH THE EXHIBIT TALK TO ME STILL IMAGE CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 35
  36. 36. ... ET FINALEMENT, RENOUER AVEC LA PERFORMANCE, L’INSTANT.L’EXEMPLE DES «ART HACK DAYS» CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 36
  37. 37. DIGITAL FOR REAL LIFEPOUR RÉSUMER... CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 37
  38. 38. LE MOBILE COMME AGENT DE MUTATIONDE L’INDUSTRIE ET DES PRODUITS CULTURELS.LE MOBILE COMME AMPLIFICATEURDES IDÉES, DE L’EXPERIENCE ET DES INSTANTS CULTURELS.PRIME À LA RARETÉ, L’INSTANTANÉITÉ, L’APPROPRIATION, L’INÉDIT! CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 38
  39. 39. MERCI.(des questions?) gregoire.baret@nurun.com / @GregoireBaret 39
  40. 40. QUELQUES LIENS...COPPOLA / CANNES: HTTP://WWW.YOUTUBE.COM/WATCH?V=M0RJSTEJAOUTHE CULT OF THE AMATEUR: HTTP://WWW.AMAZON.CA/CULT-AMATEUR-MYSPACE-USER-GENERATED-DESTROYING/DP/0385520816/REF=SR_1_1?IE=UTF8&QID=1328635358&SR=8-1DAVID HOCKNEY: HTTP://WWW.HOCKNEYPICTURES.COM/BROOKLYN MUSEUM: HTTP://WWW.BROOKLYNMUSEUM.ORG/COMMUNITY/FOURSQUARE/BJORK: HTTP://ITUNES.APPLE.COM/US/APP/BJORK-BIOPHILIA/ID434122935?MT=8HIFANA: HTTP://WWW.YOUTUBE.COM/WATCH?V=EUGUKAZ_JUYTHE FANTASTIC FLYNG BOOKS: HTTP://WWW.YOUTUBE.COM/WATCH?V=Z38EDTRHLNATHE INFINITE ADVENTURE MACHINE : HTTP://VIMEO.COM/27462214JAYZ / DECODED: HTTP://WWW.YOUTUBE.COM/WATCH?V=XNIC4WF8AYGCOPPOLA / TWIXT: HTTP://WWW.WAT.TV/VIDEO/TWIXT-BANDE-ANNONCE-VOST-4UEU5_2G4MR_.HTMLONE SINGLE LIFE: HTTP://ITUNES.APPLE.COM/FR/APP/ONE-SINGLE-LIFE/ID417890518?MT=8TALK TO ME / MOMA: HTTP://WWW.MOMA.ORG/INTERACTIVES/EXHIBITIONS/2011/TALKTOME/ART HACK DAYS: HTTP://ARTHACKDAY.NET/319SCHOLES/ CULTURE, SUR PLACE OU À EMPORTER? 40

×