SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  12
Télécharger pour lire hors ligne
Histoire et Evolution des Murs Végétaux de Patrick Blanc
à aujourd’hui

Introduction

N’oublions pas Monsieur Patrick BLANC, artiste et paysagiste, et
qui a créé ce concept de végétalisation verticale grandiose.

En fait, sans le dénigrer, il s’est inspiré de certaines merveilles
de Dame Nature, qui réussit à conquérir via la végétation des
zones verticales.

Les murs végétaux, par l’intermédiaire de Monsieur BLANC, se
sont vite développés.

Peu de temps après d’autres concepts de murs végétaux sont
venus diversifier la richesse de ce concept. Soit ces systèmes
se sont différenciés, soit ils ont cherché à améliorer la seule
carence, que présente le système de Monsieur BLANC : la
durabilité dans le temps.

Nous sommes dans une période du tout béton, où les terres
arables et la nature perdent du terrain face à l’urbanisation
intensive. La guerre est perdue d’avance avec la politique de
construction des logements sociaux. Cela réduit à la fois le
territoire des plantes et animaux, mais aussi d’une partie du
poumon vert de notre planète, et qui transforme le dioxyde de
carbone en oxygène, ralentit l’érosion, absorbe les substances
polluantes, maintient les terrains.

Il est quasi impossible d’associer le respect de l’environnement
et notre société de consommation. Leurs objectifs sont
opposés. En revanche, nous pouvons apporter un peu de
verdure là où il n’y en n’a plus.
La solution alternative : les murs végétaux

Les murs végétaux permettent de végétaliser des surfaces sans
trop prendre de place. Une surface verticale végétalisée prend
moins de place que la même surface horizontale, en intérieur
comme en extérieur.



En intérieur, où l’air est dix fois plus pollué qu’en extérieur,
faute de courants d’air suffisants, les plantes qui y sont
installées participent à la dépollution et la purification de l’air
ambiant, voire même à l’humidification par les phénomènes de
photosynthèse et d’évapo-transpiration.

Le choix des plantes est illimité en intérieur, sauf en fonction de
l’éclairage de l’espace, la proximité d’une baie vitrée. Il faut
savoir que pour des plantes situées à plus d’un mètre, c’est
comme s’il n’y avait plus de lumière. En extérieur, on tiendra
compte des contraintes telles que les conditions climatiques,
l’exposition ensoleillée, l’exposition aux vents : la préférence
est alors apportée aux plantes locales.
Les différents types de murs végétaux

Les murs végétaux existent sous différentes formes.

Sur la base ils ont tous une structure porteuse, un substrat, un
système d’irrigation.

Le substrat

La sphaigne

La sphaigne est une matière vivante. Elle se gorge d’eau :
jusqu’à 20 fois son poids à sec. Sa propriété est de ne geler
que sur quelques centimètres en plein hiver. Cela protège les
racines des plantes qui y sont plantées. Les murs en sphaigne
pèsent 250 kg/m². Une autre propriété est l’isolation phonique.

Il est possible soit de faire une double clôture et d’y insérer et
tasser la sphaigne, soit d’acheter la sphaigne dans des casiers
en acier galvanisé ou aluminium et les fixer à une clôture



La laine de roche

La laine est un matériau inerte. Tout de fois il a une bonne
propriété phonique. Cependant il dure moins dans le temps que
la sphaigne. Cependant il est plus léger que la sphaigne. Un
mur en laine de roche pèse 29 kg/m². Les plantes y prennent
facilement racines. Là aussi il est nécessaire de mettre la laine
de roche dans des éléments d’acier galvanisé pour en assure la
stabilité.

L’aquanappe

L’aquanappe, imputrescible et faite de matériaux recyclés, ne
pèse que 15 kg/m². C’est le système le plus léger et le plus fin
actuellement sur le marché. C’est un système totalement
hydroponique. Il est conseillé de mettre un système de
chauffage des conduits d’eau en extérieur.
Le terreau

Il existe un système sur le marché avec des casiers en inox et
avec du substrat à base de terreau. Ce système a l’avantage de
réduire l’apport en nutriments. Les racines sont protégées par
le fait que l’inox est un bon isolant. Cependant des murs de ce
genre pèsent 150 kg/m².

Conclusion :

Chaque système a ses avantages et ses inconvénients. Il
convient de tenir compte des demandes du client, de son
budget, des contraintes du chantier, que le chantier est en
intérieur ou en extérieur.

Le système d’irrigation



Le circuit d’irrigation soit fermé soit ouvert.

Dans les deux cas, il faut une arrivée et une évacuation d’eau,
sauf dans les cas les plus simples de système fermé, que nous
décrirons plus loin. Ce système a tout de même ses limites.

Le circuit ouvert

Ce système est un système avec une arrivée d’eau et une
évacuation. Cependant il est très gourmand en eau.

Le circuit fermé

Il existe un système fermé avec un bac, que l’on remplit d’eau
et dans lequel on immerge une pompe. Ce système semble être
la solution au coût des murs végétaux. Il semble répondre aussi
à l’économie d’eau.

Il y a toujours des pertes d’eau dues aux phénomènes d’évapo-
transpiration des plantes poussant sur le mur végétal. Elles
sont négligeables. Cependant par sécurité on veillera toujours
au niveau d’eau dans le bac.
Ce système ne peut être installé qu’en intérieur. En effet en
extérieur, surtout dans des régions à hivers rudes et été
torides, l’eau gèlerait ou s’évaporerait. Les risques seraient
respectivement que les racines des plantes ne prennent un
coup de froid ou qu’il n’y ait plus du tout d’eau. Les
conséquences seraient une mort des plantes et un changement
de la pompe, qui pompant dans le vide casserait.

Ce système ne convient aussi qu’aux petits murs végétaux de
moins de 10 m². Plus le mur est grand et plus le bac serait
conséquent, entraînant des problèmes de génie civil (résistance
de la dalle au poids du bac et de son contenant) et
d’hydraulique (résistance du bac à la pression de l’eau).

Cela ne s’arrête pas qu’à cela : plus le mur est grand, plus le
volume d’eau est conséquent, plus la pompe doit être
puissante. Or nous utilisons des pompes pour bassins.
Cependant dans un mur végétal, il s’agit de goutte-à-goutte.

A cela s’ajoute la hauteur du mur, plus le mur est haut, plus le
débit doit être conséquent. Aussi si l’on a la pompe adéquate
pour le volume d’eau nécessaire, rien ne prouve que la hauteur
de refoulement sera conséquente. Une pompe avec une
hauteur de refoulement suffisante est aussi trop puissante pour
le mur végétal, au risque de faire un bac avec plus d’eau et
donc plus lourd.

Cette hauteur de refoulement est calculée selon la hauteur du
mur (le poids qui y augmente) mais aussi les frictions dans le
tuyau. Il y a des risques que le système d’irrigation ne tienne
pas.

Il existe une alternative : le circuit fermé avec un système
d’irrigation plus ramifié et sans bac.

Autre système de circuit ouvert

Pour les murs végétaux extérieurs, hauts, de grande surface, il
est possible de proposer un système peu gourmand en eau,
avec ou sans cuve,(d’un volume bien inférieur au système
fermé sans arrivée et évacuation d’eau).

Ce système a une arrivée d’eau et une évacuation.

Les pertes sont dues aux phénomènes d’évapo-transpiration
des plantes (donc négligeables).

La nécessité d’y mettre une cuve est liée à deux critères
majeurs : le débit dans l’arrivée d’eau et la pression dans les
tuyaux.

Ce système est plus onéreux que le précédent. Seulement le
prix se pérennise avec le temps par la faible consommation en
eau. Ce système est adéquat en intérieur comme en extérieur,
quelle que soient t la surface et même la hauteur du mur.
L’éclairage

Les murs végétaux extérieurs ne nécessitent d’aucun éclairage,
sauf s’ils sont dans un endroit peu exposé au soleil.

En revanche en intérieur, il est capital que les plantes aient un
cycle de 8 heures minimum pour effectuer leur photosynthèse.

L’éclairage des salles est inadapté aux besoins des plantes, qui
absorbent des longueurs d’onde différentes.

Cet éclairage n’est pas relié à l’éclairage des salles et doit se
mettre en marche même en l’absence de personnes, dans la
salle où se trouve le mur végétal.

Il existe trois types d’éclairage pour les murs végétaux :

Les néons bleus :

Ils consomment peu, peuvent être proches des plantes

Les lampes à décharge :

Le meileur exemple est la lampe à sodium. Ces lampes sont
efficaces, mais chauffent très fortement. Aussi il est nécessaire
de les mettre à une distance de 50 cm du mur végétal

Les éclairages à LED :

Ces éclairages sont plus chers que les deux précédents, mais se
rentabilisent avec leur faible consommation en énergie. Mais ils
ont une durée de vie de 50000 heures et sont peu gourmands
en énergie. Il en faut à lumière bleue et de 15 Watts.
L’entretien des murs végétaux

Un entretien du mur végétal est inéluctable.

Le premier mois il faut veiller à la reprise et l’enracinement des
plantes, leur adaptation à leur nouvel environnement.

Le mois qui suit il est nécessaire de venir.

Ensuite il faut venir tous les deux mois.

Les produits fournis permettent aux plantes d’avoir assez
d’énergie et la capacité de se défendre.

Un dépoussiérage est indispensable pour le bon fonctionnement
des plantes.

Il faut aussi tailler, voire remplacer les plantes si nécessaire.

La pompe aussi doit être vérifiée, ainsi que le circuit
d’irrigation.
Les tarifs

Les murs végétaux sont des produits nouveaux. C’est pourquoi
leurs prix ne sont pas abordables pour une bonne partie de la
population. Leur prix au m² varie du simple ou double.

On peut trouver des prix pas trop élevés, mais ils sont limités à
une petite surface. Plus les murs sont grands et plus le prix est
élevé, plus le prix baisse au m². Le prix varie au cas par cas.
Cela dépend de la surface bien sûr, mais aussi de l’orientation
et d’un grand nombre de contraintes (accès difficile, nécessité
de main-d’œuvre supplémentaire, hauteur importante du mur à
végétaliser, besoin d’un échafaudage ou d’une grue). Pour
infos, en cas de besoin d’une grue ou d’un échafaudage, ceux-ci
ne sont pas compris dans le prix au m² du mur végétal.
Réponses à certaines questions posées sur la présence
de plantes dans nos intérieurs

En intérieur un mur végétal n’apporte pas de problèmes
d’humidité. L’humidité est due à un manque d’aération des
pièces de vos intérieurs. L’idée qu’une plante absorbe tout
l’oxygène est faux. La journée elle rejette dix fois plus
d’oxygène qu’elle n’en absorbe la nuit : il y a un apport en
oxygène. Une plante est un piège à poussière : aussi il est
conseillé de les entretenir pour leur pérennité. Les plantes
inquiètent aussi pour les allergies. Là non plus il n’y a aucune
inquiétude à se poser. La plupart des plantes vertes, d’origine
tropicales, ne sont pas dans leur environnement naturel : par
conséquent elles ne fleuriront ni ne feront de fruits.
N’hésitez pas à nous contacter par courrier électronique à
l’adresse suivante hydroponie57@gmail.com , mais aussi par
téléphone au (+33) (0)664964404 ;

Pour avoir nos documents et les télécharger, Nous vous
invitons à les télécharger 24 h sur 24 sur notre forum

http://hydroculture.monforum.net

Pour des raisons de sécurité et de protection, il vous faut vous
inscrire et attendre une validation de votre inscription par
courrier électronique. Dans la partie « Professionnels » vous
trouverez les documents.

Sinon nous vous invitons à aller sur notre serveur virtuel,
ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 19 h, en entrant dans
votre explorateur internet (internet explorer, mozilla firefox, etc
…), dans le Répertoire « PUBLIC », entrez l’adresse
173.195.3.91 (sans http:// ni www)


Nous espérons, que ces renseignements vous auront été utiles.




Nous nous tenons à votre disposition pour de plus amples
renseignements.




Toute demande d'informations ou de devis fera l'objet de notre
part de la plus grande discrétion.
N'hésitez pas à nous contacter par message privé, ou
directement par email à : kloutchihydro@yahoo.fr




Cordialement,




                                    Laurent CHERET
                      SAS Kloutchi Hydroculture et Murs Végétaux

8 impasse du Languedoc - F- 57525 TALANGE - Tél. : +33/6 64 96 44 04 - Fax : +33/9 56 99
                                          51 94
   RCS Metz TI 521 181 826 - TVA Intracommunautaire : FR65521181826 - N° de Gestion
                                      : 2010 B 164
                       TVA Grand Duché du Luxembourg : LU24100077

        Domiciliation bancaire : Société Générale Grand Est : 00149 00020062416

                            E-Mail: kloutchihydro@yahoo.fr
                     http://www.kloutchi-hydroculture.com/

Contenu connexe

Tendances

éNergie durable
éNergie durableéNergie durable
éNergie durableSami Sahli
 
AAP Végétalisation Innovante_projet architecture
AAP Végétalisation Innovante_projet architectureAAP Végétalisation Innovante_projet architecture
AAP Végétalisation Innovante_projet architectureSRPRL
 
Nos 3 services Earthship
Nos 3 services EarthshipNos 3 services Earthship
Nos 3 services EarthshipEco_innovation
 
Avantages du diffuseur enterré
Avantages du diffuseur enterréAvantages du diffuseur enterré
Avantages du diffuseur enterréchahtech
 
Cie 9 Avantages Maison
Cie 9 Avantages MaisonCie 9 Avantages Maison
Cie 9 Avantages MaisonEco_innovation
 
Trees management by the Ministry of the Brussels Region / Gestion des arbres ...
Trees management by the Ministry of the Brussels Region / Gestion des arbres ...Trees management by the Ministry of the Brussels Region / Gestion des arbres ...
Trees management by the Ministry of the Brussels Region / Gestion des arbres ...Valérie Decoux
 
Histoire toitures vegetales
Histoire toitures vegetalesHistoire toitures vegetales
Histoire toitures vegetalesLaurent Cheret
 
Végétation & confort
Végétation & confortVégétation & confort
Végétation & confortSami Sahli
 
toits végétaux-Terre Vivante- Les 4 saisons de septembre-octobre 2013
toits végétaux-Terre Vivante- Les 4 saisons de septembre-octobre 2013toits végétaux-Terre Vivante- Les 4 saisons de septembre-octobre 2013
toits végétaux-Terre Vivante- Les 4 saisons de septembre-octobre 2013agencedesours
 
Exemples d'actions 4e année
Exemples d'actions 4e annéeExemples d'actions 4e année
Exemples d'actions 4e annéelangisj
 
Lits de séchage plantés- Présentation
Lits de séchage plantés- PrésentationLits de séchage plantés- Présentation
Lits de séchage plantés- PrésentationMaji Solutions
 
AAP Végétalisation Innovante_ projets eau
AAP Végétalisation Innovante_ projets eauAAP Végétalisation Innovante_ projets eau
AAP Végétalisation Innovante_ projets eauSRPRL
 
AAP Végétalisation Innovante_projets biodiversite
AAP Végétalisation Innovante_projets biodiversiteAAP Végétalisation Innovante_projets biodiversite
AAP Végétalisation Innovante_projets biodiversiteSRPRL
 
Traitement Biologique des Eaux Usées au Maroc : Développement d’un bioréacteu...
Traitement Biologique des Eaux Usées au Maroc : Développement d’un bioréacteu...Traitement Biologique des Eaux Usées au Maroc : Développement d’un bioréacteu...
Traitement Biologique des Eaux Usées au Maroc : Développement d’un bioréacteu...Youssef Salama
 
L'eau et la sécurité alimentaire, le défi pour nourrir le monde
L'eau et la sécurité alimentaire, le défi pour nourrir le mondeL'eau et la sécurité alimentaire, le défi pour nourrir le monde
L'eau et la sécurité alimentaire, le défi pour nourrir le mondePlanet Horizons Technologies SA
 

Tendances (20)

éNergie durable
éNergie durableéNergie durable
éNergie durable
 
AAP Végétalisation Innovante_projet architecture
AAP Végétalisation Innovante_projet architectureAAP Végétalisation Innovante_projet architecture
AAP Végétalisation Innovante_projet architecture
 
Fiche 19 éco dico
Fiche 19 éco dicoFiche 19 éco dico
Fiche 19 éco dico
 
Maison écolo.maison energie passive,matériaux
Maison écolo.maison energie passive,matériauxMaison écolo.maison energie passive,matériaux
Maison écolo.maison energie passive,matériaux
 
Nos 3 services Earthship
Nos 3 services EarthshipNos 3 services Earthship
Nos 3 services Earthship
 
Toit ecolo
Toit ecoloToit ecolo
Toit ecolo
 
Avantages du diffuseur enterré
Avantages du diffuseur enterréAvantages du diffuseur enterré
Avantages du diffuseur enterré
 
Cie 9 Avantages Maison
Cie 9 Avantages MaisonCie 9 Avantages Maison
Cie 9 Avantages Maison
 
Trees management by the Ministry of the Brussels Region / Gestion des arbres ...
Trees management by the Ministry of the Brussels Region / Gestion des arbres ...Trees management by the Ministry of the Brussels Region / Gestion des arbres ...
Trees management by the Ministry of the Brussels Region / Gestion des arbres ...
 
Histoire toitures vegetales
Histoire toitures vegetalesHistoire toitures vegetales
Histoire toitures vegetales
 
Viticulture : bandes enherbées
Viticulture :  bandes enherbéesViticulture :  bandes enherbées
Viticulture : bandes enherbées
 
Végétation & confort
Végétation & confortVégétation & confort
Végétation & confort
 
Ecobeton Biofixe
Ecobeton BiofixeEcobeton Biofixe
Ecobeton Biofixe
 
toits végétaux-Terre Vivante- Les 4 saisons de septembre-octobre 2013
toits végétaux-Terre Vivante- Les 4 saisons de septembre-octobre 2013toits végétaux-Terre Vivante- Les 4 saisons de septembre-octobre 2013
toits végétaux-Terre Vivante- Les 4 saisons de septembre-octobre 2013
 
Exemples d'actions 4e année
Exemples d'actions 4e annéeExemples d'actions 4e année
Exemples d'actions 4e année
 
Lits de séchage plantés- Présentation
Lits de séchage plantés- PrésentationLits de séchage plantés- Présentation
Lits de séchage plantés- Présentation
 
AAP Végétalisation Innovante_ projets eau
AAP Végétalisation Innovante_ projets eauAAP Végétalisation Innovante_ projets eau
AAP Végétalisation Innovante_ projets eau
 
AAP Végétalisation Innovante_projets biodiversite
AAP Végétalisation Innovante_projets biodiversiteAAP Végétalisation Innovante_projets biodiversite
AAP Végétalisation Innovante_projets biodiversite
 
Traitement Biologique des Eaux Usées au Maroc : Développement d’un bioréacteu...
Traitement Biologique des Eaux Usées au Maroc : Développement d’un bioréacteu...Traitement Biologique des Eaux Usées au Maroc : Développement d’un bioréacteu...
Traitement Biologique des Eaux Usées au Maroc : Développement d’un bioréacteu...
 
L'eau et la sécurité alimentaire, le défi pour nourrir le monde
L'eau et la sécurité alimentaire, le défi pour nourrir le mondeL'eau et la sécurité alimentaire, le défi pour nourrir le monde
L'eau et la sécurité alimentaire, le défi pour nourrir le monde
 

En vedette

Toitures vegetales
Toitures vegetalesToitures vegetales
Toitures vegetaleshydroponie57
 
L’aménagement Eco paysager une solution à destination des entreprises
L’aménagement Eco paysager une solution à destination des entreprisesL’aménagement Eco paysager une solution à destination des entreprises
L’aménagement Eco paysager une solution à destination des entreprisesEsperluette & Associés
 
Dossier présentation Place des Jardins
Dossier présentation Place des JardinsDossier présentation Place des Jardins
Dossier présentation Place des JardinsMarie-Noëlle Deroo
 
Toitures végétalisées suivi intéret web
Toitures végétalisées suivi intéret webToitures végétalisées suivi intéret web
Toitures végétalisées suivi intéret webHugues Delcourt
 

En vedette (7)

Murs vegetaux bis
Murs vegetaux bisMurs vegetaux bis
Murs vegetaux bis
 
Toitures vegetales
Toitures vegetalesToitures vegetales
Toitures vegetales
 
L’aménagement Eco paysager une solution à destination des entreprises
L’aménagement Eco paysager une solution à destination des entreprisesL’aménagement Eco paysager une solution à destination des entreprises
L’aménagement Eco paysager une solution à destination des entreprises
 
Dossier présentation Place des Jardins
Dossier présentation Place des JardinsDossier présentation Place des Jardins
Dossier présentation Place des Jardins
 
avantages et désavantages d'une toiture verte
avantages et désavantages d'une toiture verteavantages et désavantages d'une toiture verte
avantages et désavantages d'une toiture verte
 
JUGAAD LANDSCAPE
JUGAAD LANDSCAPEJUGAAD LANDSCAPE
JUGAAD LANDSCAPE
 
Toitures végétalisées suivi intéret web
Toitures végétalisées suivi intéret webToitures végétalisées suivi intéret web
Toitures végétalisées suivi intéret web
 

Similaire à Histoire evolution murs_vegetaux_patrick_blanc_aujourdhui

Histoire toitures vegetales
Histoire toitures vegetalesHistoire toitures vegetales
Histoire toitures vegetaleshydroponie57
 
Histoire toitures vegetales
Histoire toitures vegetalesHistoire toitures vegetales
Histoire toitures vegetalesLaurent Cheret
 
Irrigation par tuyau_poreux_enterre
Irrigation par tuyau_poreux_enterreIrrigation par tuyau_poreux_enterre
Irrigation par tuyau_poreux_enterrehydroponie57
 
Règlement communal eau de pluie et toiture verte
Règlement communal eau de pluie et toiture verteRèglement communal eau de pluie et toiture verte
Règlement communal eau de pluie et toiture verteMichel Péters
 
Foamglas - Flat Roofs - FR
Foamglas - Flat Roofs - FRFoamglas - Flat Roofs - FR
Foamglas - Flat Roofs - FRArchitectura
 
Étanchéité terrasse jardin sans isolant
Étanchéité terrasse jardin sans isolantÉtanchéité terrasse jardin sans isolant
Étanchéité terrasse jardin sans isolantIslem Mehimdet
 
Toiture vegetalisée Atelier de Construction
Toiture vegetalisée Atelier de ConstructionToiture vegetalisée Atelier de Construction
Toiture vegetalisée Atelier de ConstructionMȉss ArćhiťeĉtuƦā
 
-Lits-Bacteriens- (1).pdf
-Lits-Bacteriens- (1).pdf-Lits-Bacteriens- (1).pdf
-Lits-Bacteriens- (1).pdfikram679173
 
Faits concernant les panneaux solaires.docx
Faits concernant les panneaux solaires.docxFaits concernant les panneaux solaires.docx
Faits concernant les panneaux solaires.docxGeorges59
 
La piscine éco responsable
La piscine éco responsableLa piscine éco responsable
La piscine éco responsablePierre Durand
 
Ageka isolation 2014
Ageka isolation 2014Ageka isolation 2014
Ageka isolation 2014Ageka
 
Les toitures terrasses-pathologie 2006
Les toitures terrasses-pathologie 2006Les toitures terrasses-pathologie 2006
Les toitures terrasses-pathologie 2006Bertrand CHEVAL
 
Dessalement de l'eau de mer
Dessalement de l'eau de merDessalement de l'eau de mer
Dessalement de l'eau de merBilel Loulou
 
irrigation de surface.pptx
irrigation de surface.pptxirrigation de surface.pptx
irrigation de surface.pptxGhadaabdou2
 
CHAPITRE V= le traitement des eaux usées par Lagunage.pptx
CHAPITRE V= le traitement des eaux usées par Lagunage.pptxCHAPITRE V= le traitement des eaux usées par Lagunage.pptx
CHAPITRE V= le traitement des eaux usées par Lagunage.pptxAdjaAtaBa
 
Alimentation en-eau-potable-aep -
Alimentation en-eau-potable-aep -Alimentation en-eau-potable-aep -
Alimentation en-eau-potable-aep -amirachouieb
 
ENSAG-M1CC-BilanBois-Grue
ENSAG-M1CC-BilanBois-GrueENSAG-M1CC-BilanBois-Grue
ENSAG-M1CC-BilanBois-GrueYannick Blaser
 

Similaire à Histoire evolution murs_vegetaux_patrick_blanc_aujourdhui (20)

Histoire toitures vegetales
Histoire toitures vegetalesHistoire toitures vegetales
Histoire toitures vegetales
 
Histoire toitures vegetales
Histoire toitures vegetalesHistoire toitures vegetales
Histoire toitures vegetales
 
Irrigation par tuyau_poreux_enterre
Irrigation par tuyau_poreux_enterreIrrigation par tuyau_poreux_enterre
Irrigation par tuyau_poreux_enterre
 
Règlement communal eau de pluie et toiture verte
Règlement communal eau de pluie et toiture verteRèglement communal eau de pluie et toiture verte
Règlement communal eau de pluie et toiture verte
 
Foamglas - Flat Roofs - FR
Foamglas - Flat Roofs - FRFoamglas - Flat Roofs - FR
Foamglas - Flat Roofs - FR
 
Étanchéité terrasse jardin sans isolant
Étanchéité terrasse jardin sans isolantÉtanchéité terrasse jardin sans isolant
Étanchéité terrasse jardin sans isolant
 
Toiture vegetalisée Atelier de Construction
Toiture vegetalisée Atelier de ConstructionToiture vegetalisée Atelier de Construction
Toiture vegetalisée Atelier de Construction
 
-Lits-Bacteriens- (1).pdf
-Lits-Bacteriens- (1).pdf-Lits-Bacteriens- (1).pdf
-Lits-Bacteriens- (1).pdf
 
Restaurer son bâti en terre
Restaurer son bâti en terreRestaurer son bâti en terre
Restaurer son bâti en terre
 
Faits concernant les panneaux solaires.docx
Faits concernant les panneaux solaires.docxFaits concernant les panneaux solaires.docx
Faits concernant les panneaux solaires.docx
 
La piscine éco responsable
La piscine éco responsableLa piscine éco responsable
La piscine éco responsable
 
Ageka isolation 2014
Ageka isolation 2014Ageka isolation 2014
Ageka isolation 2014
 
Power point
Power pointPower point
Power point
 
Les toitures terrasses-pathologie 2006
Les toitures terrasses-pathologie 2006Les toitures terrasses-pathologie 2006
Les toitures terrasses-pathologie 2006
 
Dessalement de l'eau de mer
Dessalement de l'eau de merDessalement de l'eau de mer
Dessalement de l'eau de mer
 
irrigation de surface.pptx
irrigation de surface.pptxirrigation de surface.pptx
irrigation de surface.pptx
 
CHAPITRE V= le traitement des eaux usées par Lagunage.pptx
CHAPITRE V= le traitement des eaux usées par Lagunage.pptxCHAPITRE V= le traitement des eaux usées par Lagunage.pptx
CHAPITRE V= le traitement des eaux usées par Lagunage.pptx
 
L'habitat écologique
L'habitat écologiqueL'habitat écologique
L'habitat écologique
 
Alimentation en-eau-potable-aep -
Alimentation en-eau-potable-aep -Alimentation en-eau-potable-aep -
Alimentation en-eau-potable-aep -
 
ENSAG-M1CC-BilanBois-Grue
ENSAG-M1CC-BilanBois-GrueENSAG-M1CC-BilanBois-Grue
ENSAG-M1CC-BilanBois-Grue
 

Plus de hydroponie57

Mise en ligne_vertissimmo
Mise en ligne_vertissimmoMise en ligne_vertissimmo
Mise en ligne_vertissimmohydroponie57
 
Sondage campagne communication
Sondage campagne communicationSondage campagne communication
Sondage campagne communicationhydroponie57
 
Recherches partenariats sponsors_concours_tennis_grandes_ecoles
Recherches partenariats sponsors_concours_tennis_grandes_ecolesRecherches partenariats sponsors_concours_tennis_grandes_ecoles
Recherches partenariats sponsors_concours_tennis_grandes_ecoleshydroponie57
 
Partenaires fete fleurs
Partenaires fete fleursPartenaires fete fleurs
Partenaires fete fleurshydroponie57
 
Rus montage mur_vegetal_croquis_photos
Rus montage mur_vegetal_croquis_photosRus montage mur_vegetal_croquis_photos
Rus montage mur_vegetal_croquis_photoshydroponie57
 
Rus montage mur vegetal_croquis_photos_bis
Rus montage mur vegetal_croquis_photos_bisRus montage mur vegetal_croquis_photos_bis
Rus montage mur vegetal_croquis_photos_bishydroponie57
 
Prestations entreprise
Prestations entreprisePrestations entreprise
Prestations entreprisehydroponie57
 
Presentation klouchie1 rus
Presentation klouchie1 rusPresentation klouchie1 rus
Presentation klouchie1 rushydroponie57
 
Presentation klouchie1
Presentation klouchie1Presentation klouchie1
Presentation klouchie1hydroponie57
 
Presentation klouchie 2011
Presentation klouchie 2011Presentation klouchie 2011
Presentation klouchie 2011hydroponie57
 
Montage mur vegetal_croquis_photos
Montage mur vegetal_croquis_photosMontage mur vegetal_croquis_photos
Montage mur vegetal_croquis_photoshydroponie57
 
Clotures vegetales
Clotures vegetalesClotures vegetales
Clotures vegetaleshydroponie57
 
Clotures protection
Clotures protectionClotures protection
Clotures protectionhydroponie57
 
Netz marketing anounze_format
Netz marketing anounze_formatNetz marketing anounze_format
Netz marketing anounze_formathydroponie57
 
Kreierung seines perfuems
Kreierung seines perfuemsKreierung seines perfuems
Kreierung seines perfuemshydroponie57
 
Informations parfums
Informations parfumsInformations parfums
Informations parfumshydroponie57
 

Plus de hydroponie57 (20)

Mise en ligne_vertissimmo
Mise en ligne_vertissimmoMise en ligne_vertissimmo
Mise en ligne_vertissimmo
 
Sondage campagne communication
Sondage campagne communicationSondage campagne communication
Sondage campagne communication
 
Recherches partenariats sponsors_concours_tennis_grandes_ecoles
Recherches partenariats sponsors_concours_tennis_grandes_ecolesRecherches partenariats sponsors_concours_tennis_grandes_ecoles
Recherches partenariats sponsors_concours_tennis_grandes_ecoles
 
Partenaires fete fleurs
Partenaires fete fleursPartenaires fete fleurs
Partenaires fete fleurs
 
Rus montage mur_vegetal_croquis_photos
Rus montage mur_vegetal_croquis_photosRus montage mur_vegetal_croquis_photos
Rus montage mur_vegetal_croquis_photos
 
Rus montage mur vegetal_croquis_photos_bis
Rus montage mur vegetal_croquis_photos_bisRus montage mur vegetal_croquis_photos_bis
Rus montage mur vegetal_croquis_photos_bis
 
Prestations entreprise
Prestations entreprisePrestations entreprise
Prestations entreprise
 
Presentation klouchie1 rus
Presentation klouchie1 rusPresentation klouchie1 rus
Presentation klouchie1 rus
 
Presentation klouchie1
Presentation klouchie1Presentation klouchie1
Presentation klouchie1
 
Presentation klouchie 2011
Presentation klouchie 2011Presentation klouchie 2011
Presentation klouchie 2011
 
Mur vegetal bei
Mur vegetal beiMur vegetal bei
Mur vegetal bei
 
Montage mur vegetal_croquis_photos
Montage mur vegetal_croquis_photosMontage mur vegetal_croquis_photos
Montage mur vegetal_croquis_photos
 
La pergola bis
La pergola bisLa pergola bis
La pergola bis
 
La noria
La noriaLa noria
La noria
 
Clotures vegetales
Clotures vegetalesClotures vegetales
Clotures vegetales
 
Clotures protection
Clotures protectionClotures protection
Clotures protection
 
Netz marketing anounze_format
Netz marketing anounze_formatNetz marketing anounze_format
Netz marketing anounze_format
 
Irrigation
IrrigationIrrigation
Irrigation
 
Kreierung seines perfuems
Kreierung seines perfuemsKreierung seines perfuems
Kreierung seines perfuems
 
Informations parfums
Informations parfumsInformations parfums
Informations parfums
 

Histoire evolution murs_vegetaux_patrick_blanc_aujourdhui

  • 1. Histoire et Evolution des Murs Végétaux de Patrick Blanc à aujourd’hui Introduction N’oublions pas Monsieur Patrick BLANC, artiste et paysagiste, et qui a créé ce concept de végétalisation verticale grandiose. En fait, sans le dénigrer, il s’est inspiré de certaines merveilles de Dame Nature, qui réussit à conquérir via la végétation des zones verticales. Les murs végétaux, par l’intermédiaire de Monsieur BLANC, se sont vite développés. Peu de temps après d’autres concepts de murs végétaux sont venus diversifier la richesse de ce concept. Soit ces systèmes se sont différenciés, soit ils ont cherché à améliorer la seule carence, que présente le système de Monsieur BLANC : la durabilité dans le temps. Nous sommes dans une période du tout béton, où les terres arables et la nature perdent du terrain face à l’urbanisation intensive. La guerre est perdue d’avance avec la politique de construction des logements sociaux. Cela réduit à la fois le territoire des plantes et animaux, mais aussi d’une partie du poumon vert de notre planète, et qui transforme le dioxyde de carbone en oxygène, ralentit l’érosion, absorbe les substances polluantes, maintient les terrains. Il est quasi impossible d’associer le respect de l’environnement et notre société de consommation. Leurs objectifs sont opposés. En revanche, nous pouvons apporter un peu de verdure là où il n’y en n’a plus.
  • 2. La solution alternative : les murs végétaux Les murs végétaux permettent de végétaliser des surfaces sans trop prendre de place. Une surface verticale végétalisée prend moins de place que la même surface horizontale, en intérieur comme en extérieur. En intérieur, où l’air est dix fois plus pollué qu’en extérieur, faute de courants d’air suffisants, les plantes qui y sont installées participent à la dépollution et la purification de l’air ambiant, voire même à l’humidification par les phénomènes de photosynthèse et d’évapo-transpiration. Le choix des plantes est illimité en intérieur, sauf en fonction de l’éclairage de l’espace, la proximité d’une baie vitrée. Il faut savoir que pour des plantes situées à plus d’un mètre, c’est comme s’il n’y avait plus de lumière. En extérieur, on tiendra compte des contraintes telles que les conditions climatiques, l’exposition ensoleillée, l’exposition aux vents : la préférence est alors apportée aux plantes locales.
  • 3. Les différents types de murs végétaux Les murs végétaux existent sous différentes formes. Sur la base ils ont tous une structure porteuse, un substrat, un système d’irrigation. Le substrat La sphaigne La sphaigne est une matière vivante. Elle se gorge d’eau : jusqu’à 20 fois son poids à sec. Sa propriété est de ne geler que sur quelques centimètres en plein hiver. Cela protège les racines des plantes qui y sont plantées. Les murs en sphaigne pèsent 250 kg/m². Une autre propriété est l’isolation phonique. Il est possible soit de faire une double clôture et d’y insérer et tasser la sphaigne, soit d’acheter la sphaigne dans des casiers en acier galvanisé ou aluminium et les fixer à une clôture La laine de roche La laine est un matériau inerte. Tout de fois il a une bonne propriété phonique. Cependant il dure moins dans le temps que la sphaigne. Cependant il est plus léger que la sphaigne. Un mur en laine de roche pèse 29 kg/m². Les plantes y prennent facilement racines. Là aussi il est nécessaire de mettre la laine de roche dans des éléments d’acier galvanisé pour en assure la stabilité. L’aquanappe L’aquanappe, imputrescible et faite de matériaux recyclés, ne pèse que 15 kg/m². C’est le système le plus léger et le plus fin actuellement sur le marché. C’est un système totalement hydroponique. Il est conseillé de mettre un système de chauffage des conduits d’eau en extérieur.
  • 4. Le terreau Il existe un système sur le marché avec des casiers en inox et avec du substrat à base de terreau. Ce système a l’avantage de réduire l’apport en nutriments. Les racines sont protégées par le fait que l’inox est un bon isolant. Cependant des murs de ce genre pèsent 150 kg/m². Conclusion : Chaque système a ses avantages et ses inconvénients. Il convient de tenir compte des demandes du client, de son budget, des contraintes du chantier, que le chantier est en intérieur ou en extérieur. Le système d’irrigation Le circuit d’irrigation soit fermé soit ouvert. Dans les deux cas, il faut une arrivée et une évacuation d’eau, sauf dans les cas les plus simples de système fermé, que nous décrirons plus loin. Ce système a tout de même ses limites. Le circuit ouvert Ce système est un système avec une arrivée d’eau et une évacuation. Cependant il est très gourmand en eau. Le circuit fermé Il existe un système fermé avec un bac, que l’on remplit d’eau et dans lequel on immerge une pompe. Ce système semble être la solution au coût des murs végétaux. Il semble répondre aussi à l’économie d’eau. Il y a toujours des pertes d’eau dues aux phénomènes d’évapo- transpiration des plantes poussant sur le mur végétal. Elles sont négligeables. Cependant par sécurité on veillera toujours au niveau d’eau dans le bac.
  • 5. Ce système ne peut être installé qu’en intérieur. En effet en extérieur, surtout dans des régions à hivers rudes et été torides, l’eau gèlerait ou s’évaporerait. Les risques seraient respectivement que les racines des plantes ne prennent un coup de froid ou qu’il n’y ait plus du tout d’eau. Les conséquences seraient une mort des plantes et un changement de la pompe, qui pompant dans le vide casserait. Ce système ne convient aussi qu’aux petits murs végétaux de moins de 10 m². Plus le mur est grand et plus le bac serait conséquent, entraînant des problèmes de génie civil (résistance de la dalle au poids du bac et de son contenant) et d’hydraulique (résistance du bac à la pression de l’eau). Cela ne s’arrête pas qu’à cela : plus le mur est grand, plus le volume d’eau est conséquent, plus la pompe doit être puissante. Or nous utilisons des pompes pour bassins. Cependant dans un mur végétal, il s’agit de goutte-à-goutte. A cela s’ajoute la hauteur du mur, plus le mur est haut, plus le débit doit être conséquent. Aussi si l’on a la pompe adéquate pour le volume d’eau nécessaire, rien ne prouve que la hauteur de refoulement sera conséquente. Une pompe avec une hauteur de refoulement suffisante est aussi trop puissante pour le mur végétal, au risque de faire un bac avec plus d’eau et donc plus lourd. Cette hauteur de refoulement est calculée selon la hauteur du mur (le poids qui y augmente) mais aussi les frictions dans le tuyau. Il y a des risques que le système d’irrigation ne tienne pas. Il existe une alternative : le circuit fermé avec un système d’irrigation plus ramifié et sans bac. Autre système de circuit ouvert Pour les murs végétaux extérieurs, hauts, de grande surface, il est possible de proposer un système peu gourmand en eau,
  • 6. avec ou sans cuve,(d’un volume bien inférieur au système fermé sans arrivée et évacuation d’eau). Ce système a une arrivée d’eau et une évacuation. Les pertes sont dues aux phénomènes d’évapo-transpiration des plantes (donc négligeables). La nécessité d’y mettre une cuve est liée à deux critères majeurs : le débit dans l’arrivée d’eau et la pression dans les tuyaux. Ce système est plus onéreux que le précédent. Seulement le prix se pérennise avec le temps par la faible consommation en eau. Ce système est adéquat en intérieur comme en extérieur, quelle que soient t la surface et même la hauteur du mur.
  • 7. L’éclairage Les murs végétaux extérieurs ne nécessitent d’aucun éclairage, sauf s’ils sont dans un endroit peu exposé au soleil. En revanche en intérieur, il est capital que les plantes aient un cycle de 8 heures minimum pour effectuer leur photosynthèse. L’éclairage des salles est inadapté aux besoins des plantes, qui absorbent des longueurs d’onde différentes. Cet éclairage n’est pas relié à l’éclairage des salles et doit se mettre en marche même en l’absence de personnes, dans la salle où se trouve le mur végétal. Il existe trois types d’éclairage pour les murs végétaux : Les néons bleus : Ils consomment peu, peuvent être proches des plantes Les lampes à décharge : Le meileur exemple est la lampe à sodium. Ces lampes sont efficaces, mais chauffent très fortement. Aussi il est nécessaire de les mettre à une distance de 50 cm du mur végétal Les éclairages à LED : Ces éclairages sont plus chers que les deux précédents, mais se rentabilisent avec leur faible consommation en énergie. Mais ils ont une durée de vie de 50000 heures et sont peu gourmands en énergie. Il en faut à lumière bleue et de 15 Watts.
  • 8. L’entretien des murs végétaux Un entretien du mur végétal est inéluctable. Le premier mois il faut veiller à la reprise et l’enracinement des plantes, leur adaptation à leur nouvel environnement. Le mois qui suit il est nécessaire de venir. Ensuite il faut venir tous les deux mois. Les produits fournis permettent aux plantes d’avoir assez d’énergie et la capacité de se défendre. Un dépoussiérage est indispensable pour le bon fonctionnement des plantes. Il faut aussi tailler, voire remplacer les plantes si nécessaire. La pompe aussi doit être vérifiée, ainsi que le circuit d’irrigation.
  • 9. Les tarifs Les murs végétaux sont des produits nouveaux. C’est pourquoi leurs prix ne sont pas abordables pour une bonne partie de la population. Leur prix au m² varie du simple ou double. On peut trouver des prix pas trop élevés, mais ils sont limités à une petite surface. Plus les murs sont grands et plus le prix est élevé, plus le prix baisse au m². Le prix varie au cas par cas. Cela dépend de la surface bien sûr, mais aussi de l’orientation et d’un grand nombre de contraintes (accès difficile, nécessité de main-d’œuvre supplémentaire, hauteur importante du mur à végétaliser, besoin d’un échafaudage ou d’une grue). Pour infos, en cas de besoin d’une grue ou d’un échafaudage, ceux-ci ne sont pas compris dans le prix au m² du mur végétal.
  • 10. Réponses à certaines questions posées sur la présence de plantes dans nos intérieurs En intérieur un mur végétal n’apporte pas de problèmes d’humidité. L’humidité est due à un manque d’aération des pièces de vos intérieurs. L’idée qu’une plante absorbe tout l’oxygène est faux. La journée elle rejette dix fois plus d’oxygène qu’elle n’en absorbe la nuit : il y a un apport en oxygène. Une plante est un piège à poussière : aussi il est conseillé de les entretenir pour leur pérennité. Les plantes inquiètent aussi pour les allergies. Là non plus il n’y a aucune inquiétude à se poser. La plupart des plantes vertes, d’origine tropicales, ne sont pas dans leur environnement naturel : par conséquent elles ne fleuriront ni ne feront de fruits.
  • 11. N’hésitez pas à nous contacter par courrier électronique à l’adresse suivante hydroponie57@gmail.com , mais aussi par téléphone au (+33) (0)664964404 ; Pour avoir nos documents et les télécharger, Nous vous invitons à les télécharger 24 h sur 24 sur notre forum http://hydroculture.monforum.net Pour des raisons de sécurité et de protection, il vous faut vous inscrire et attendre une validation de votre inscription par courrier électronique. Dans la partie « Professionnels » vous trouverez les documents. Sinon nous vous invitons à aller sur notre serveur virtuel, ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 19 h, en entrant dans votre explorateur internet (internet explorer, mozilla firefox, etc …), dans le Répertoire « PUBLIC », entrez l’adresse 173.195.3.91 (sans http:// ni www) Nous espérons, que ces renseignements vous auront été utiles. Nous nous tenons à votre disposition pour de plus amples renseignements. Toute demande d'informations ou de devis fera l'objet de notre part de la plus grande discrétion.
  • 12. N'hésitez pas à nous contacter par message privé, ou directement par email à : kloutchihydro@yahoo.fr Cordialement, Laurent CHERET SAS Kloutchi Hydroculture et Murs Végétaux 8 impasse du Languedoc - F- 57525 TALANGE - Tél. : +33/6 64 96 44 04 - Fax : +33/9 56 99 51 94 RCS Metz TI 521 181 826 - TVA Intracommunautaire : FR65521181826 - N° de Gestion : 2010 B 164 TVA Grand Duché du Luxembourg : LU24100077 Domiciliation bancaire : Société Générale Grand Est : 00149 00020062416 E-Mail: kloutchihydro@yahoo.fr http://www.kloutchi-hydroculture.com/