Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
Communiqué de presse – Pour diffusion immédiate       Ça passe ou ça casse!             Une série web en 12 épisodes sur l...
LE DÉFI DE PASSER AU NIVEAU SUPÉRIEUR«Nous prenons bien soin de choisir les entrepreneurs les plus brillants, débrouillard...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La série web Ça passe ou ça casse par Jobboom

593 vues

Publié le

La série web Ça passe ou ça casse! suit l’évolution de jeunes entrepreneurs qui aspirent à devenir les prochaines vedettes du web, du mobile et des jeux sociaux.

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

La série web Ça passe ou ça casse par Jobboom

  1. 1. Communiqué de presse – Pour diffusion immédiate Ça passe ou ça casse! Une série web en 12 épisodes sur l’entrepreneuriat webMontréal, le mercredi 17 octobre 2012 – Jobboom, en collaboration avec l’accélérateurd’entreprises FounderFuel, lance sa première série web intitulée Ça passe ou ça casse!Séchelonnant sur 12 épisodes, elle montre en condensé lévolution de jeunes entrepreneurs quiaspirent à devenir les prochaines vedettes mondiales de la techno.Laction se déroule entre le 27 février et le 23 mai 2012, alors que FounderFuel accueille sadeuxième cohorte formée de onze startups. Dans les locaux de la Maison Notman à Montréal, unetrentaine de participants ont turbiné dans une promiscuité digne d’une résidence étudiante, suivisde près par des mentors reconnus pour leur succès en affaires.Pendant trois mois, le réalisateur Jean-Pierre Roy sest immiscé dans le quotidien effréné de deuxéquipes pour capter leurs péripéties sur le vif. Fait de sueurs et de larmes, le parcours de ces jeunesentrepreneurs capté par la caméra offre une forte dose d’adrénaline! Et pour cause : des centainesd’investisseurs prêts à consentir des milliards de dollars ne demandent qu’à être convaincus par cesjeunes entrepreneurs…Assistez, comme si vous y étiez, aux tribulations et à lessor de Drivv, une application iPhone quipermet de facilement offrir et trouver des "lifts" partout au Québec, et dEpilogger, une plate-formede partage dévénements, originaire de Toronto.
  2. 2. LE DÉFI DE PASSER AU NIVEAU SUPÉRIEUR«Nous prenons bien soin de choisir les entrepreneurs les plus brillants, débrouillards, engagés etpassionnés», explique Ian Jeffrey, directeur général de FounderFuel. Chaque année, plusieurscentaines d’équipes s’inscrivent de partout dans le monde. Seulement une vingtaine sont retenuespour être intégrées à l’une des deux cohortes annuelles de trois mois. FounderFuel leur donne accèsà un budget de fonctionnement, et surtout à l’attention et aux conseils avisés – mais pas toujourstendres – de personnalités aguerries du monde des affaires, tels John Stokes, Jean-SébastienCournoyer et Ian Jeffrey lui-même. «Nous voulons les aider à faire passer leur entreprise au niveausupérieur, à les propulser. Nous leur demandons de donner le meilleur d’eux-mêmes et nous nousoccupons du reste, le tout dans le but de les aider à obtenir du financement supplémentaire.»C’est la plongée dans un univers ultra-performant et exigeant, semé de défis et de mises enquestion, que montre la série Ça passe ou ça casse. «C’est une première pour Jobboom dans laproduction d’une série web et nous sommes particulièrement fiers de cette association avecFounderFuel, a commenté Patrick Tapp, directeur général de Jobboom inc. Nous voyons cela commeune contribution à l’essor remarquable du Québec dans le secteur des technologies de l’information,un segment fort, créateur d’emplois de qualité, dont nous pouvons devenir la plaque tournante,comme une Silicon Valley du Nord. Le programme FounderFuel oblige ces jeunes entrepreneurs àapprendre et à se dépasser constamment. C’est ce dépassement perpétuel qui permet l’émergencedes géants et cela rejoint en tous points les valeurs auxquelles Jobboom adhère.»La série Ça passe ou ça casse est commanditée par la Banque de développement du Canada.POUR SUIVRE LA SÉRIE WEB ÇA PASSE OU ÇA CASSE!  www.jobboom.com/capasse  Par Twitter, Facebook, LinkedIn, Youtube  Le programme FounderFuel  Les participants  Quelques bonnes adresses sur l’entrepreneuriat web - 30 -FounderFuel est un accélérateur d’entreprises en démarrage établi à Montréal. Axé sur le mentorat et les domaines duWeb, de la mobilité, des logiciels-services et des jeux, le programme de FounderFuel accueille deux cohortes parannée (20 équipes), possède un réseau de plus de 100 mentors et se termine par un Demo Day, à Montréal, au coursduquel les équipes peuvent présenter leur projet à une salle pleine d’investisseurs venant du monde entier.http://founderfuel.com. Source : Ian Jeffrey, 438-889-7031, ian@founderfuel.comJobboom est un média expert dans la connaissance du marché du travail. Numéro un du recrutement en ligne auQuébec, le site Jobboom.com compte plus de 2 millions de membres à l’affût de milliers d’offres d’emploi affichéeschaque année dans 16 secteurs d’activité. Jobboom est également actif sous les bannières Jobboom Mobile, JobboomFormation et Jobboom Pigistes. Chef de file dans le domaine de l’information sur la carrière et le marché de l’emploi,il publie des guides d’aide à l’orientation professionnelle, dont le best-seller annuel Les carrières d’avenir, et leMagazine Jobboom, seule publication gratuite consacrée au monde du travail, imprimée six fois par année à100 000 exemplaires et disponible sur iPad. Jobboom inc. est une filiale de Vidéotron s.e.n.c.Source : Patricia Richard, 514-504-2540, patricia.richard@jobboom.com

×