ENQUETE >> les bassins Est voient grand
PORT


                                                                           ...
ENQUETE >> les bassins Est voient grand                                                                          DOSSIER >...
DOSSIER >> le port prend le “large”                                                                                       ...
TRANSPORT >> le temps du fer                                                                                      ENVIRONN...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

le mag du port n°11

753 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
753
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
31
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

le mag du port n°11

  1. 1. ENQUETE >> les bassins Est voient grand PORT Le port de tous les talents du du PORT Les bassins de Marseille en pleine mutation DOSSIER Ces navires XXL qui choisissent Marseille Fos Comme beaucoup de sites industriels, les bassins Est du port de Marseille Fos évoluent en fonction de l’activité économique. Certains équipements portuaires sont ainsi en attente de repreneurs. C’est le cas des formes de radoub 8 et 9 dédiées à la réparation navale industrielle, et de l’ancien termi- nal fruitier. D’autres, comme la forme 10, destinée à la réparation navale des bateaux de 350 m de long et plus, ont d’ores et déjà trouvé un opérateur. Vue aérienne depuis l’Estaque. La réparation navale prête à repartir On connaîtra début 2010 le nom de l’opéra- teur industriel de réparation navale choisi par le port de Marseille Fos pour la reprise des formes de radoub 8 et 9, laissées va- cantes après la mise en liquidation judi- ciaire de la société Union Naval Marseille. L’objectif fixé par le port est de reconstituer TRANSPORTS un pôle d’activité de réparation navale in- dustrielle performant. D’où un cahier des charges précis qui privilégie les entreprises Le port privilégie de réparation navale françaises ou étran- Le saviez-vous ? gères de taille conséquente (un effectif de le fer et le fleuve 60 salariés au minimum notamment). Autre contrainte exigée du candidat : qu’il s’en- gage à réaliser à Marseille un chiffre d’af- Avec ses 465 mètres de long, la forme 10 est un des Le grand port de Marseille Fos investit dans les trans- faires annuel minimum de 15 millions plus grands bassins de radoub d’Europe. Sa remise ports ferroviaires et fluviaux, plus respectueux de d’euros. (suite) en service devrait permettre de créer plusieurs l’environnement. centaines d’emplois industriels et de service. www.lemagduport.com
  2. 2. ENQUETE >> les bassins Est voient grand DOSSIER >> le port prend le “large” Le port de tous les talents Le port Paquebots de croisière ou navires porte conteneurs, bâtiments de guerre, voi- de Marseille Fos liers ou yachts de grande plaisance et bientôt les méthaniers dernière gé- Booster le trafic marchandises CMA-CGM et le GPMM accueille les Géants nération : les plus grands navires du monde font es- cale au port de Marseille Des activités agroalimentaires et une activité d’im- port export via du trafic roulier notamment : c’est la physionomie que pourrait avoir d’ici quelques mois discutent pour relancer la Forme 10 Des porte-conteneurs, des méthaniers ou des pa- quebots peuvent être accueillis dans la forme 10, des Mers Fos. Gros plan sur quelques-uns de ces na- vires d’exception : l’ancien terminal fruitier, situé sur le môle Léon dont l’exploitation et la remise en état peuvent être Gourret, à proximité de la gare maritime dédiée aux concédée à l’issue de l’appel d’offres gagné en avril croisières. Comme pour les formes 8 et 9, un appel 2008 par l’armateur CMA – CGM, numéro 3 mondial d’offres a été lancé pour trouver un ou des opéra- du transport maritime de conteneurs. La sélection teurs susceptibles de consolider et d’accroitre le de la candidature du groupe marseillais avait été trafic marchandises dans les bassins de Marseille annoncée en avril 2008. Elle avait toutefois été d’une part et de générer de l’emploi portuaire d’au- contestée par un des candidats qui avait obtenu en tre part. première instance l’annulation du projet, avant que Amerigo Vespucci, le Conseil d’Etat ne donne finalement raison au port 60 ans et toujours 100 000 m2 et valide le choix de CMA-CGM. Les négociations fringuant de terre plein dont près devraient prochainement reprendre avec ce dernier Avec ses 101 mètres de long, ses de 20 000 m2 d’installations pour l’aménagement d’un pôle de grande plaisance 3000 m² de voilures et son équi- frigorifiques, c’est la surface comprenant un port d’une centaine d’anneaux pour page de 240 officiers, marins et totale qui est concernée l’hivernage de yachts de plus de 60 m, un chantier élèves-officiers, l’Amérigo Ves- par l’appel d’offres du port. naval (qui complèterait l’offre existante d’ITM et de pucci fait sensation à chacune de Suds moteurs) et un hôtel pour l’accueil des passa- ses escales aux quatre coins du gers et des équipages. monde. En juin dernier, c’est à la Joliette à l’ex J4 que le trois- mâts, voilier école de la marine italienne s’est amarré pour quelques jours, le temps d’ouvrir ses sabords au public marseillais, ravi de l’aubaine de pouvoir em- barquer pour une découverte inédite. Copie d’une frégate de la seconde moitié du XIXe siècle, l’Amérigo Vespucci est sorti des chantiers navals de Naples en 1930. Depuis cette date les cadets, futurs officiers de la marine mili- taire italienne, se forment à la dure réalité de la navigation à voile. (suite)
  3. 3. DOSSIER >> le port prend le “large” Le port de tous les talents Octopus, un bijou CMA/CGM Cendrillon, de 250 millions le navire 100% écolo de dollars USS Harry S Truman, L’Octopus a beau ne plus être le C’est d’abord par ses caractéristiques que le porte- un mastodonte conteneurs Cendrillon surprend : long de 334 mètres plus grand yacht du monde, ce de 333 mètres de long et large de près de 44 mètres, d’un tirant d’eau maxi qu’il était en 2003 à sa sortie des de 15 m, il possède la capacité de transporter l'équi- chantiers allemands HDW, son sé- Avant son retour aux Etats-Unis, après une cam- jour en juin dernier dans les avants pagne de cinq mois dans le Golfe Persique, c’est à valent de 8500 conteneurs de vingt pieds. Propriété de la compagnie CMA CGM, ce navire qui a fait son bassins des petites formes de ra- Marseille que le porte-avions (PA) nucléaire amé- doub amodiées à la société mar- ricain USS Harry S. Truman (de la série des plus escale inaugurale à Fos fin juin et effectue depuis la liaison entre la Méditerranée et le sud-est asiatique, seillaise International Technic grands PA au monde), a choisi de faire escale pour Marine (ITM) a surpris plus d’un 3 jours, en mai dernier. C’est au môle Léon Gour- se distingue également par sa conception respec- automobiliste qui empruntait l’A55. ret, poste 163, seul môle et poste autorisé à l’ac- tueuse de l’environnement en conformité avec les Propriété du milliardaire américain cueillir, où s’amarrent habituellement des navires exigences européennes en matière de déchets et re- Paul Allen, le cofondateur avec Bill de croisières, que ce dernier a accosté. Un géant jets. Le Cendrillon est en effet équipé d’une motori- Gates de Microsoft, l’Octopus est qui mesure 333 m de long, 76,80 m de large avec un sation permettant de réduire la consommation de doté d’un équipage de 60 marins. Il tirant d’eau de 12,50 m, avec à son bord 60 avions carburant (fuel lourd). A son bord, l’équipage pratique peut accueillir trois hélicoptères, de chasse et de reconnaissance. Si la venue de également le tri sélectif et le compactage des déchets. dont un sur la plateforme avant et l’USS Harry S. Truman avec son équipage (3200 ma- dispose de 7 annexes, de jet-ski et rins et 2480 aviateurs) est une attraction et une fierté d’un sous-marin de pour les Marseillais, cette escale est également une poche. Ses dimensions aubaine au plan commercial : chaque marin dépense sont aussi géantes que à terre entre 50 et 100 dollars par jour ! son prix : d’une lon- gueur de 126 mètres, il est estimé à 250 mil- lions de dollars. Costa Concordia, MSC Fantasia et MSC Splendida, Voyager of the Seas, la croisière version XXL Toujours plus gros, toujours plus beau et plus luxueux : ce pourrait être les mots d’ordre pour les navires de croisière qui font escale à Marseille. Le port, qui est de- venu incontournable en Méditerranée pour les opérateurs de croisières, accueille les plus gros paquebots en service en Europe comme le Costa Concordia (290 mè- tres de long et jusqu’à 3900 passagers) ou les MSC Fantasia et Splendida (333 mè- tres de long, 3800 passagers). Voyager of the Seas (312m, 3840 passagers). En 2004, un autre géant mythique des mers avait également fait deux escales remarquées dans les bassins du port : le Queen Mary II, un des plus grands paquebots du monde avec ses 345 mètres de long et ses 3090 passagers « seulement ».
  4. 4. TRANSPORT >> le temps du fer ENVIRONNEMENT >> un canal pour 2013 Le port de tous les talents Réseau ferré : Le port mise sur le fluvial Le port de Marseille Fos conduit actuellement dans ses bassins ouest des études en vue de la le port reprend la main réalisation d’une liaison fluviale. Elle relierait les terminaux à conteneurs directement au Rhône. Depuis quelques mois, le port de Marseille Fos est devenu gestionnaire d’une partie des installations fer- roviaires implantées sur le domaine portuaire, en lieu et place de Réseau Ferré de France (RFF). Concrète- ment, le port est désormais responsable de l’exploitation et de la maintenance des installations ferroviaires sur un linéaire de plus de 110 km de voies (64 km à Fos et 47 km à Marseille). L’entretien des voies et la ges- tion des circulations ferroviaires sont assurés actuellement à titre transitoire par la SNCF jusqu’à fin 2010. Ces missions seront ensuite confiées à un prestataire qui sera désigné à l’issue d’un appel d’offres. Un réseau à moderniser pour cela être entrepris dans les de Fos Graveleau. Dans les bas- prochains mois et prochaines an- sins est à Marseille, il est prévu Le développement du transport nées afin d’accompagner l’aug- ferroviaire est une des priorités de remettre en service le raccor- mentation de trafic prévue avec la dement de Mourepiane actuelle- du port de Marseille Fos : peu pol- mise en service du futur terminal luant, il permet également de di- ment désaffecté. minuer la part du trafic routier de conteneurs Fos 2XL. Dans un Le projet Enfin, elle permettrait aux convois fluviaux d’accé- der directement aux quais pour charger et déchar- premier temps, Il consiste à creuser un canal de 3,5 kilomètres de pour l’acheminement des mar- ger leurs cargaisons : ils empruntent aujourd’hui des voies vont long entre la darse 2 où sont implantés les termi- le même chenal d’entrée que les chandises traitées dans le port, être ajoutées, naux conteneurs et le canal du Rhône à Fos. Cette porte-conteneurs, obligeant la en particulier les conteneurs. Des prolongées ou nouvelle liaison fluviale permettrait d’accom- travaux de modernisation des capitainerie à donner la prio- réhabilitées aux pagner la croissance des trafics conteneurs rité à ces derniers, moins installations ferroviaires vont abords du termi- du Port de Marseille Fos : celle-ci dépend « manœuvrables ». nal conteneurs en effet pour partie de la qualité des des- sertes. L’objectif est également de « mus- cler » les infrastructures fluviales en prévision de l’ouverture en 2010 des termi- LIAISON FLUVIALE naux à conteneurs Fos 2XL et des futurs Fos HORIZON 2013 3XL et Fos 4XL, afin de favoriser le report modal de la route vers le fleuve. Des gains de temps et une sécurité accrue La liaison offre en outre de multiples avantages par rapport à la situation actuelle en terme de délais et de sécurité. En premier lieu, elle permettra de ré- GOLFE DE FOS duire de 9 km le trajet d’accès des barges fluviales jusqu’aux terminaux à conteneurs et de diminuer le temps de parcours d’1h30 environ. En second lieu, les barges ne seront plus, comme c’est le cas ac- Le saviez-vous ? tuellement, contraintes à naviguer en mer, pour pas- 5 9 ser d’une darse à l’autre, une opération délicate les Le port de Marseille Fos s’est fixé 4 6 78 jours de forts vents, soit 25 jours par an en moyenne. pour objectif de monter la part du transport fluvial 0123 à 10% (contre 4,7 % actuellement) à l’horizon 2013 Le chiffre 60 000 C’est l e n o m b r e 5679 30 à 40 et de diminuer celle du transport routier qui doit moyen de remorques et de 4 8 passer de 81,6 % aujourd’hui à 60% d’ici 4 ans. On camions qui pourraient être chargés annuellement sur 0123 estime par ailleurs que la réalisation de la liaison des wagons dans le cadre du projet de création d’un terminal d’autoroute ferroviaire dans les bassins est Le chiffre millions fluviale permettra de supprimer entre 65 000 et 147 000 poids lourds par an des voies routières. de Marseille, sur le terminal roulier sud. L’objectif est d’euros C’est le budget global estimé de proposer une alternative écologique à la route. du chantier de la liaison fluviale.

×