Notre
JAPON: Le bilan
Le Japon nous a complètement bluffé! Nous savions qu’en venant ici nous
aurions plein de surprises, que la...
PORTRAITS
Je m’appelle Tengo, j’ai 40 ans, marié, 2 enfants et je vis à
Tokyo. Je vous présente comment se passe ma journée :
• Je m...
La journée de Tengo (2)
• Je me dirige vers le quai, tout comme des milliers de gens chaque matin.
Personne ne se bouscule...
La journée de Tengo (3)
• La fin de journée approche, je sors du bureau et m’octroie quelques
minutes de divertissement, d...
Je m’appelle Yoko, j’ai 40 ans, mariée et nous avons 2
enfants : Hajime (10 ans) et Aomame (8 ans). Pour le
moment je ne t...
La journée de Yoko (2)
• Je prends donc le métro et me retrouve assez rapidement au centre-ville.
Dans la station de métro...
La journée de Yoko (3)
• Je retrouve mon amie et nous décidons d’aller manger des sushis dans ce
petit resto que nous aimo...
La journée de Yoko (4)
• Il est temps ensuite pour moi d’aller faire mes courses pour le repas du
soir. J’ai prévu des tem...
BILAN
Ce qu’on a aimé Ce qui nous a moins plu
Le respect, l’humilité, la gentillesse,
l’accueil, l’aide reçue malgré la
barrière...
Les +++
L’ensemble des sites de Kyoto et particulièrement Bamboo
Grove et les 4km de portes rouges du temple Fushimi Inari...
Et le budget...
Particularités:
- Japan Rail Pass, Festival Summer Sonic
- Avions depuis Kuala Lumpur et retour
Au final, ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Bilan japon

590 vues

Publié le

Le bilan de nos 34 jours passés au Japon dans le cadre de notre Tour du Monde.
Tous les articles sur www.allonsvoirailleurs.be

Publié dans : Voyages
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Bilan japon

  1. 1. Notre
  2. 2. JAPON: Le bilan Le Japon nous a complètement bluffé! Nous savions qu’en venant ici nous aurions plein de surprises, que la vie serait très différente de chez nous mais nous ne pouvions pas imaginer que les contrastes seraient aussi importants. Humilité, respect et gentillesse sont certainement les valeurs qui sautent aux yeus dès le premier contact. Pour mieux vous aider à comprendre la vie au Japon, nous vous proposons à travers 2 portraits de vous illustrer la vie quotidienne d’un couple de Japonais, vue côté masculin d’abord et puis féminin ensuite. Cela peut vous sembler banal et pourtant chaque acte de la vie de tous les jours est bien différent de chez nous. Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé ne serait que pure coincidence.
  3. 3. PORTRAITS
  4. 4. Je m’appelle Tengo, j’ai 40 ans, marié, 2 enfants et je vis à Tokyo. Je vous présente comment se passe ma journée : • Je me lève tôt aujourd’hui, nous sommes vendredi. Comme chaque jour, je fais quelques étirements, range le futon dans l’armoire, plus rien ne traîne dans la chambre recouverte de tatamis. • Je déjeune dans la pièce commune. J’accompagne mon thé vert d’un curry bien relevé. Mon épouse reste à la maison, comme chaque jour, elle s’occupera des enfants. Moi, je partirai tôt et rentrerai tard ce soir, c’est mon rôle. • Il est l’heure de partir, je prends mon vélo (je laisse l’électrique à mon épouse), j’ai 10 minutes jusqu’à la gare où je prendrai le métro pendant 40 minutes pour me rendre sur mon lieu de travail. Revêtu de ma chemise blanche et mon pantalon noir, je n’oublie pas ma serviette dans laquelle se trouve mon essuie pour m’éponger de la sueur car il fait chaud ainsi que ma tablette, ma Nintendo DS et mon chargeur sur pile en cas de panne de batterie. • Arrivé à la gare, le parking des vélos est bien rempli, je trouve une place libre, elle est numérotée avec le cadenas incorporé.
  5. 5. La journée de Tengo (2) • Je me dirige vers le quai, tout comme des milliers de gens chaque matin. Personne ne se bouscule, personne ne se parle, je me mets dans la file en attendant l’arrivée du métro. Ce matin, j’ai de la chance, une place assise est libre. Je m’assieds, le métro démarre, je ferme les yeux, je continue ma nuit. Je suis réveillé par un coup de coude de mon voisin, j’ai dû glisser trop près de son épaule. Vu que je suis réveillé, je prends mon smartphone et je m’engloutis dans l’univers de mon mobile, en général réseaux sociaux, emails (pas de sms) et jeux évidemment. • J’arrive au bureau assez tôt finalement. La journée sera longue, probablement entre 10 et 12 heures au travail. J’aurais voulu demander congé à mon chef aujourd’hui mais je ne préfère pas. Lui non plus ne prend pas de congés pour le moment, alors pourquoi moi… • A midi, je sors généralement prendre un « Bento » (lunch box), sinon je vais manger un bol de ramen, je ne traîne pas. Dans la journée, je fais de temps en temps un peu d’exercices dans la pièce de détente commune afin d’évacuer le stress. Je dois rester le plus productif possible.
  6. 6. La journée de Tengo (3) • La fin de journée approche, je sors du bureau et m’octroie quelques minutes de divertissement, dans un Pachinko. Il y en a partout ! Mélange de machine à sous et jeu vidéo, le bruit pourtant proche de celui d’un avion ne me dérange pas, je m’évade. La semaine prochaine, nous sortirons avec les collègues boire du saké et de la bière. Ca changera. • En quittant la station de métro avant de rentrer à la maison, je passe dans un Manga store chercher le dernier épisode du manga préféré de ma fille. Moi aussi je suis quelques séries, comme la plupart des Japonais d’ailleurs. • Je n’ai pas le temps ce soir de passer au temple mais j’irai demain, samedi, en famille.
  7. 7. Je m’appelle Yoko, j’ai 40 ans, mariée et nous avons 2 enfants : Hajime (10 ans) et Aomame (8 ans). Pour le moment je ne travaille pas mais un nouveau job m’attend dans 6 mois. • Comme tous les jours de la semaine, je me suis levée à l’aube afin de préparer le petit déjeuner pour toute la famille. Mon mari part très tôt travailler et ne verra Hajime et Aomame que ce soir. Une fois qu’il est parti, je vais réveiller les enfants. • Ils prennent le petit-déjeuner, je les aide à se préparer, leurs uniformes sont impeccables et leurs cartables bien remplis. Et puis, il est déjà l’heure de partir pour l’école. Nous avons de la chance, nous habitons à quelques minutes à pied de l’établissement, ils peuvent y aller seuls. • Dès qu’ils sont partis, je remets de l’ordre dans la maison et pense déjà au diner de ce soir. Il manque des tas de choses. J’ai rendez-vous avec une amie pour le lunch, je vais en profiter pour aller faire un peu de shopping en ville.
  8. 8. La journée de Yoko (2) • Je prends donc le métro et me retrouve assez rapidement au centre-ville. Dans la station de métro, je vois 2 « gaijin » qui ont l’air complètement perdus. Je n’ose pas aller vers eux… mon anglais est très médiocre et je ne veux pas les décevoir… Qu’importe, ils ont l’air sympathiques et déboussolés, ils ont besoin d’aide… je les aborde timidement dans un anglais très hésitant et là, je vois leurs visages s’éclairer et me sourire… « Nous sommes sauvés » doivent-ils penser… Je parviens à les mettre dans la bonne direction, ils repartent satisfaits et moi aussi !
  9. 9. La journée de Yoko (3) • Je retrouve mon amie et nous décidons d’aller manger des sushis dans ce petit resto que nous aimons tant. Nous sommes accueillis à grands cris de « irasshaimase » par toute l’équipe; ils nous souhaitent la bienvenue. Nous nous installons autour du tapis roulant. Les plats de sushis défilent devant nous, nous n’avons qu’à puiser et nous régaler. Je paie l’addition à l’entrée et le serveur nous remercie d’un puissant « arigatô gozaimaaaaaaaaaas » suivi de révérences… Mon amie me propose d’aller manger un yogourt glacé chez ce nouveau glacier. Ici, c’est du self- service. On se sert (je prends les goûts vanille et thé vert et j’agrémente le tout de smarties, dragées et autres bonbons) et nous discutons des derniers potins, tout en regardant nos mobiles de manière continue. Nous flânons ensuite en faisant du lèche-vitrine. Les Japonaises sont des « fashion victims » et je n’échappe pas au cliché.
  10. 10. La journée de Yoko (4) • Il est temps ensuite pour moi d’aller faire mes courses pour le repas du soir. J’ai prévu des tempuras et du riz. Je trouve tous les ingrédients au supermarché dans la station de métro… je n’ai plus qu’à rentrer chez moi. • Les enfants vont bientôt rentrer de l’école et là je dois les accompagner à leur activité sportive : entrainement de hockey sur gazon pour les 2. Ils ne jouent pas dans la même équipe mais leurs entrainements se font au même endroit et pratiquement aux mêmes horaires. Je décide de les attendre sur place en lisant un peu de ce dernier roman d’Haruki Murakami et en surfant sur mon smartphone. • Après l’entrainement, nous rentrons à la maison, les enfants font leurs devoirs et je prépare le souper. Tengo rentre tard mais nous l’attendons, c’est le seul moment où nous sommes réunis. • Comme tous les jours, nous irons nous coucher tard, mais demain c’est samedi et nous pourrons faire la grâce matinée 
  11. 11. BILAN
  12. 12. Ce qu’on a aimé Ce qui nous a moins plu Le respect, l’humilité, la gentillesse, l’accueil, l’aide reçue malgré la barrière de la langue Le manque d’improvisation, tout est programmé L’organisation Le manque d’informations en anglais sur les sites reconnus à l’UNESCO La cuisine japonaise Le prix des logements et de la vie en général Le calme relatif dans les grandes agglomérations La propreté quasi parfaite L’accès facile à tout et partout Les transports en commun, un exemple!
  13. 13. Les +++ L’ensemble des sites de Kyoto et particulièrement Bamboo Grove et les 4km de portes rouges du temple Fushimi Inari La porte flottante à Miyajima La ville d’Osaka Le cimetière de Koyasan Tokyo et les quartiers Shibuya, Sinjuku, Akihabara, Asakusa, Harajuku, Ueno, Ginza
  14. 14. Et le budget... Particularités: - Japan Rail Pass, Festival Summer Sonic - Avions depuis Kuala Lumpur et retour Au final, nos dépenses ont été une nouvelle fois en ligne avec notre budget. Le Japon est cher, tout le monde le sait. Ce sont surtout les logements et le transport qui représentent une grosse partie du budget. Le Railpass est définitivement LE bon plan, nous avons économisé près de 1000€ grâce au forfait train! Activtés et surtout nourriture nous ont étonné positivement, il est possible partout de manger entre 5 et 7 dollars US par repas, par personne. Le Japon reste une destination chère pour les routards. Il est par contre très facile de voyager dans le pays malgré la barrière de la langue. Evitez cependant le mois d’aoüt! BUDGET moyen par jour pour 2 "ALLONSVOIRAILLEURS.BE" Nr jours Logement Transports Nourriture Activités et autres Total (pour 2) Budget départ Pays Japon 34 54,32 € 58,12 € 32,25 € 24,69 € 169,38 € 180,00 €

×