Avec le soutien de :
Compte-Rendu de la mission de
prospection collective aux Seychelles
Du 26 au 30 janvier 2015
2
SOMMAIRE
1 - Délégation Réunionnaise………………….……….…………...…… p3
2 - Programme de la mission……………………….…………..….……..p5
3 – Con...
3
Délégation réunionnaise du Club Export
 Nombre total d’entreprises réunionnaises participantes : 13
 Nombre total d’in...
4
Entreprise Secteur d’activité Représentant
DOM'EAU
Traitement et potabilisa-
tion de l'eau
Gilles COUAPEL
VEOLIA OTV REU...
5
Programme de la mission
LUNDI 26 JANVIER 2015
17H30 RENDEZ-VOUS A L’AEROPORT DE ROLAND GARROS
Accueil Club Export Réunio...
6
JEUDI 29 JANVIER 2015
09H30 DEPART EN BUS DE L’HOTEL BERJAYA POUR LA VISITE D’INAUGURATION DES SYSTEMES ECI AU PALAIS DE...
7
Contexte & Objectifs
Suite à la mission de prospection collective menée par le Club Export et la Région Réunion en
2013,...
8
Déroulé
Lundi 26 Janvier
19h20 Départ de la Réunion (vol UU421)
22h00 Arrivée de la délégation du Conseil Régional et de...
9
10h30-12h30 Présentations du contexte économique seychellois
 Discours d’ouverture par M. Zihad IBRAHIM, Conseiller éco...
10
Mercredi 28 Janvier
8h15 Départ visite de sites :
Visites de la zone d’aménagement urbain d’Espérance (construction de
...
11
- Accueil au Palais du Peuple par M. Joel MORGAN, Ministre des Transports
Seychellois, Son Exc. Mme Geneviève IANCU, Am...
12
Vendredi 30 Janvier
7h45 Départ de la délégation du Club Export de l’hôtel pour l’aéroport.
9h55 Départ vers la Réunion...
13
Evaluation & Analyse de la mission
1- Mission : Etes-vous satisfait de cette mission de prospection aux Seychelles ?
- ...
14
- 8 entreprises sur 11 prétendent projeter de signer entre 1 à 2 contrats suite à cette
mission.
6- Quelles en sont les...
15
Couverture Presse
Seychelles Nation
Entreprises réunionnaises en prospection aux Seychelles
28-January-2015
Une délégat...
16
nourrissent le flux des relations économiques et commerciales entre La Réunion et les
Seychelles.
Elle a cité trois exe...
17
18
19
20
SEYCHELLES NEWS AGENCY
« Il faudrait qu’il y ait une délégation des Seychelles
qui s’organise et qui vienne nous voir »...
21
Le club export Réunion espère pouvoir continuer de travailler avec les entreprises seychelloises
pour augmenter les éch...
22
de l’agro alimentaire et toute la filière des fruits et légumes commence à se mettre à l’exportation. Il y
a de très bo...
23
REGION REUNION
Deuxième forum économique aux Seychelles
pour le Club export
Le 1er février 2015
Du 27 au 30 janvier, le...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Club Export Réunion - Synthèse Mission Seychelles - Janvier 2015

912 vues

Publié le

Club Export Réunion - Synthèse Mission Seychelles - Janvier 2015
1 - Délégation Réunionnaise
2 - Programme de la mission
3 – Contexte & Objectifs
4 – Déroulé
5 – Evaluation et analyse de la mission
6 – Couverture presse

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
912
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Club Export Réunion - Synthèse Mission Seychelles - Janvier 2015

  1. 1. Avec le soutien de : Compte-Rendu de la mission de prospection collective aux Seychelles Du 26 au 30 janvier 2015
  2. 2. 2 SOMMAIRE 1 - Délégation Réunionnaise………………….……….…………...…… p3 2 - Programme de la mission……………………….…………..….……..p5 3 – Contexte & Objectifs…….…………………………………..…….……p7 4 – Déroulé……………………………………………..….…………….….…….p8 5 – Evaluation et analyse de la mission………………….....….….p13 6 – Couverture presse……………………….........……..………..…....p15
  3. 3. 3 Délégation réunionnaise du Club Export  Nombre total d’entreprises réunionnaises participantes : 13  Nombre total d’institutionnels : 2 (France Volontaires, Région Réunion)  Répartition des entreprises par secteur d’activité :  ENVIRONNEMENT : 25 %  ENERGIE : 33 %  BTP : 17 %  INGENIERIE : 17 %  AUTRES : 8 %  Nombre d’entreprises ayant bénéficié d’un programme de RDV BtoB et de visites collectives organisés par le Seychelles Investment Board (SIB) : 13  Nombre total de BtoB organisés : environ 25 0,25 0,33 0,17 0,17 0,08 REPARTITION PAR SECTEUR D'ACTIVITE Environnement Energie BTP Ingénierie Autres
  4. 4. 4 Entreprise Secteur d’activité Représentant DOM'EAU Traitement et potabilisa- tion de l'eau Gilles COUAPEL VEOLIA OTV REUNION Ingénierie traitement des eaux Georges ROUDON DAK INDUSTRIE Chauffeau solaire David AMIEL TECHNIFROID Climatisation Gérard LLURENS ACC DEVELOPPEMENT Nettoyage microbiolo- gique bactériologique Philippe JOST DMP BTP Martial BERCET GTOI BTP Laurent HUSSER SEANERGY OI Travaux maritimes sous- marins Dominique THIREL KOYTCHA IMMO Conseil et vente immobi- lière Alexandre VIRAMOUTOU ECI Solutions informatiques transport Bernard LEGROS Frederic LACOUTURE AREE Mobilité douce Ahmed AMODE ADAME LED'S SAS Fabrication de produits d'éclairage Michel ROUX MATERIAUX & CO Fabrication et négoce de matériaux Nicolas BONNAFOUS Institution Secteur d’activité Représentant FRANCE VOLONTAIRES Solidarité Internationale Christian JOLU
  5. 5. 5 Programme de la mission LUNDI 26 JANVIER 2015 17H30 RENDEZ-VOUS A L’AEROPORT DE ROLAND GARROS Accueil Club Export Réunion sur place 19H20 DEPART DES DELEGATIONS POUR LES SEYCHELLES, VOL AIR AUSTRAL UU 421 22H00 ARRIVEE A MAHE 22H30 TRANSFERT VERS L’HOTEL BERJAYA MARDI 27 JANVIER 2015 9H00 SEMINAIRE DE PRESENTATION DES OPPORTUNITES D’AFFAIRES AUX SEYCHELLES - MOT D’INTRODUCTION PAR MME VIRGINIE KERBIDI, VICE PRESIDENTE DE LA REGION REUNION - INTERVENTION DE SON EXC. MME GENEVIEVE IANCU, AMBASSADEUR DE FRANCE AUX SEYCHELLES. - LES PROGRAMMES DE L’AGENCE FRANÇAISE DE DEVELOPPEMENT (AFD) PAR M. JEROME CHASTENET, CONSEILLER ECONOMIQUE. 10H00 PAUSE-CAFE 10H20 - PRESENTATION DU CONTEXTE ECONOMIQUE DES SEYCHELLES PAR LE MINISTERE DES FINANCES. - INTERVENTIONS DE REPRESENTANTS DU SEYCHELLES INVESTMENT BOARD (SIB), DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DES SEYCHELLES (SCCI), DE LA BANQUE CENTRALE ET DE L’AUTORITE FINANCIERE DES SEYCHELLES (SFA). - QUESTIONS-REPONSES. 12H30 DEJEUNER OFFERT PAR LE CLUB EXPORT A L’HOTEL BERJAYA 14H30 RDV BTOB 18H30 COCKTAIL DE BIENVENUE A L’HOTEL BERJAYA EN PRESENCE DE LA VICE PRESIDENTE DE LA REGION, VIRGINIE KERBIDI. RENCONTRE AVEC LES CHEFS D’ENTREPRISES REUNIONNAIS. MERCREDI 28 JANVIER 2015 8H15 DEPART VISITES DE SITES : PERSEVERANCE (ZONE D’AMENAGEMENT URBAIN : CONSTRUCTION DE LOGEMENTS SOCIAUX), PROVIDENCE (ZONE D’ACTIVITES ECONOMIQUE : IMPLANTATION DE PME) ET EDEN ISLAND (ZONE D’AMENAGEMENT TOURISTIQUE : BTP/IMMOBILIER/SOLAIRE). 12H00 RETOUR A L’HOTEL 12H30 DEJEUNER OFFERT PAR LE CLUB EXPORT A L’HOTEL BERJAYA 14H00 RDV BTOB 19H00 SOIREE LIBRE
  6. 6. 6 JEUDI 29 JANVIER 2015 09H30 DEPART EN BUS DE L’HOTEL BERJAYA POUR LA VISITE D’INAUGURATION DES SYSTEMES ECI AU PALAIS DES PEUPLES : - DEPLACEMENT ET EXPLICATION DE LA SOLUTION DE BILLETTERIE PAR SPTC/ECI 10H00 MOTS DES DIRECTEURS : M. GILLES COUAPEL (CLUB EXPORT), M. GEFFY ZIALOR (SEYCHELLES PUBLIC TRANSPORT CORPORATION-SPTC) ET M. BERNARD LEGROS (ECI) – PRESENCE DU GOUVERNEMENT SEYCHELLOIS - DEMONSTRATION DU SYSTEME D’INFORMATION VOYAGEUR - DEMONSTRATION DES SYSTEMES ECI 12H00 DEJEUNER OFFERT PAR LA SPTC/ECI. DEMONSTRATION DES RESULTATS DE VENTES ET DE GEO LOCALISATION DE LA BILLETTIQUE SANS CONTACT PAR SPTC ET ECI – PALAIS DES PEUPLES 14H00 DEPART POUR L’HOTEL BERJAYA 14H30 RDV BTOB 19H15 DEPART POUR LE RESTAURANT MARIE ANTOINETTE 19H30 DINER OFFERT PAR MADAME L’AMBASSADEUR DE FRANCE AUX SEYCHELLES AVEC DES REPRESENTANTS DES MILIEUX D’AFFAIRES SEYCHELLOIS AU RESTAURANT MARIE ANTOINETTE VENDREDI 30 JANVIER 2015 7H45 DEPART DE L’HOTEL POUR L’AEROPORT 09H55 DEPART DES DELEGATIONS POUR LA REUNION, VOL AIR AUSTRAL UU 422 12H30 ARRIVÉE À L’AÉROPORT ROLAND GARROS
  7. 7. 7 Contexte & Objectifs Suite à la mission de prospection collective menée par le Club Export et la Région Réunion en 2013, ce deuxième forum économique aux Seychelles a été l’occasion de faire le point sur les opportunités de coopération bilatérale existantes à développer entre La Réunion et les Seychelles. Avec des projets d’investissement dans certains secteurs clés - notamment dans les énergies renouvelables ; le tourisme ; l’artisanat ; les transports ou la construction - et une croissance du PIB ayant avoisiné les 3.5 % l’année passée, les Seychelles ont su créer un climat favorable à l’investissement étranger et continuent de développer le dynamisme de son économie. Dans la continuité des retombées 2013, notamment avec l’accompagnement de l’entreprise réunionnaise ECI (Etude et Création Informatique) et la signature d’un contrat de 800 000 euros avec la SPTC (Seychelles Public Transport Corporation) afin d’équiper le réseau des bus urbain et scolaire seychellois d’une solution billettique moderne et complète, le Club Export Réunion a organisé avec le soutien de la Région Réunion cette mission afin de mettre en avant le savoir-faire réunionnais. Objectifs Cette mission s’inscrit dans une logique de partage d’expériences, de veille économique, de prospection de partenaires et de marchés potentiels. Les objectifs de cette mission étaient donc de permettre aux entreprises réunionnaises de :  Faire connaitre leur savoir-faire aux entreprises Seychelloises  Trouver des prospects potentiels ou des partenaires  Faire de la veille économique  Développer leur propre réseau pendant les rendez-vous d’affaires, mais aussi lors des nombreux évènements (Réception à l’ambassade, repas des entrepreneurs, rencontres avec les organismes professionnels…)
  8. 8. 8 Déroulé Lundi 26 Janvier 19h20 Départ de la Réunion (vol UU421) 22h00 Arrivée de la délégation du Conseil Régional et des entreprises du Club Export. Mardi 27 Janvier 9h00-10h20 Séminaire de présentation des opportunités d’affaires aux Seychelles Ce séminaire a permis de présenter le contexte de la mission ainsi que les opportunités économiques du pays avec :  Un mot d’introduction de Gilles COUAPEL, Président du Club Export et de Virginie K’BIDI, Vice- Présidente de la Région Réunion  Une introduction générale de Son Exc. Mme Geneviève IANCU, Ambassadeur de France aux Seychelles.  Une présentation de l’Agence Française de Développement (AFD) par M. Jérôme CHASTENET, chef du Service Economique à l’Ambassade de France à Maurice Cliquer ICI pour télécharger la présentation de l’AFD Mme L’Ambassadeur a souligné que ce travail de prospection permettra d’amorcer une phase de concrétisation des projets qui nourrissent le flux des relations économiques et commerciales entre La Réunion et les Seychelles. Elle a cité trois exemples d’existence de marchés importants susceptibles d’intéresser les entreprises réunionnaises : La compagnie aérienne Air Austral qui vient de rétablir la ligne Seychelles/Réunion, Jaccar Holdings qui est présentement engagé dans un partenariat avec le gouvernement seychellois dans la construction d’un quai de 425 mètres pour les thoniers dans le Port de Victoria et la société ECI (Etudes et Création informatique) qui a signé un contrat avec celle de transport publics des Seychelles (SPTC) visant à la mise en place d’un système de gestion d’exploitation des transports. L’ambassadrice a rappelé qu’il existe en ce moment une forte demande pour qu’une banque française vienne s’implanter aux Seychelles. « Il vous appartient de nouer les contacts qui s’imposent, au niveau approprié, et je forme le vœu que votre séjour soit le plus productif possible. Nul besoin de vous rappeler que l’Ambassade de France est à votre entière disposition pour vous appuyer dans vos diverses démarches », a-t-elle lancé aux chefs d’entreprises. M. CHASTENET a exposé les missions du groupe AFD et les possibilités de financement des entreprises réunionnaises aux Seychelles : les modalités d’interventions, les secteurs (eau, énergie, lignes bancaires, transport, perspectives d’intervention), les réponses aux appels d’offre, l’accès aux financements de l’AFD.
  9. 9. 9 10h30-12h30 Présentations du contexte économique seychellois  Discours d’ouverture par M. Zihad IBRAHIM, Conseiller économique du Ministre des Finances, du Commerce et d’Investissement.  Présentation de l’activité du Seychelles Investment Board (SIB) par M. Rupert SIMEON, CEO du SIB Cliquer ICI pour télécharger la présentation du SIB  Présentation de l’activité de la Seychelles Chamber of Commerce and Industry (SCCI), par Mme Juliette SICOBO-AZAIS, Secrétaire Générale de la SCCI Cliquer ICI pour télécharger la présentation de la SCCI  Présentation de Mme Jennifer SULLIVAN, députée du Gouverneur de la Banque Centrale (CBS) Cliquer ICI pour télécharger la présentation de la CBS  Présentation de Mlle Estelle PERON, Juriste senior de l’Autorité Financière des Seychelles (FSA) Cliquer ICI pour télécharger la présentation de la CBS 12h30 Déjeuner des délégations au restaurant du Berjaya Hotel 14h30 Rendez-vous BtoB 18h30-20h30 Cocktail de bienvenue des délégations à l’hôtel Berjaya, offert par le Club Export Réunion. M. SIMEON a présenté les opportunités d’investissements aux Seychelles, notamment dans les secteurs du tourisme, de la pêche, de l’exploration et du forage pétrolier, des énergies renouvelables et de l’industrie des services financiers, en insistant sur les liens déjà établis entre la France et les Seychelles. Mme SICOBO, après avoir présenté le secteur privé comme le pilier de l’économie seychelloise, a détaillé le rôle et le fonctionnement de la Chambre de Commerce et d’Industrie Seychelloise, en indiquant qu’elle constituerait un relai important pour un partenariat entre les opérateurs économiques des deux îles. L’opportunité de la signature d’un agrément de coopération (Mémorandum of Understanding) entre les Seychelles (représentées par la SCCI) et la Réunion (représentée par le Club Export Réunion) pouvait être revu et signé. M. IBRAHIM a souligné que ce forum d’affaires constitue une opportunité pour le développement des réseaux et des partenariats d’affaires tout en permettant le renforcement des liens commerciaux entre nos deux îles. Faisant la promotion des rdv et des opportunités d’affaires, les organisateurs (le Club Export, la Région Réunion et le SIB) contribuent ainsi à trouver les voies d’une coopération renforcée et plus affirmée entre les Seychelles et la Réunion. Ce temps de rencontre privilégié, en présence de la délégation officielle de la Région Réunion, a été l’occasion pour les chefs d’entreprises, les volontaires de solidarité internationale actuellement en mission sur place et les partenaires locaux impliqués dans l’organisation et l’accueil de la mission, d’échanger sur un format restreint et convivial.
  10. 10. 10 Mercredi 28 Janvier 8h15 Départ visite de sites : Visites de la zone d’aménagement urbain d’Espérance (construction de logements sociaux) et de la zone d’activités économiques de Providence (implantation de PME) Visite de la zone d’aménagement touristique d’Eden Island (zone à haut potentiel d’investissements dans le secteur de BTP / Immobilier / Energie solaire) 12h30 Déjeuner des délégations au restaurant du Berjaya Hotel 14h30 Rendez-vous BtoB 19h00 Soirée libre Jeudi 29 Janvier 9h30 Départ en bus de l’hôtel Berjaya pour la visite d’inauguration des systèmes ECI dans les bus de la SPTC. - Distribution des cartes sans contact aux membres de la délégation et démonstration de la solution de billetterie embarquée. En présence de M. Bernard LEGROS, directeur général d’ECI (sur la photo de droite page suivante) et de M. Gilles COUAPEL, Président du Club Export Réunion.
  11. 11. 11 - Accueil au Palais du Peuple par M. Joel MORGAN, Ministre des Transports Seychellois, Son Exc. Mme Geneviève IANCU, Ambassadeur de France aux Seychelles (tous deux présents sur la photo de gauche) ci-dessous et M. Geffy ZIALOR, CEO de la SPTC. - Démonstration des résultats de ventes et de géolocalisation de la billettique sans contact par la SPTC, suivi d’une collation. 13h30 Départs pour les rendez-vous BtoB. 19h30 Dîner offert par Madame Géneviève IANCU, Ambassadeur de France aux Seychelles, avec les représentants des milieux d’affaires seychellois au restaurant « Marie Antoinette »
  12. 12. 12 Vendredi 30 Janvier 7h45 Départ de la délégation du Club Export de l’hôtel pour l’aéroport. 9h55 Départ vers la Réunion (vol UU 422)
  13. 13. 13 Evaluation & Analyse de la mission 1- Mission : Etes-vous satisfait de cette mission de prospection aux Seychelles ? - 18 % Très satisfait - 82 % Satisfait Principaux commentaires : Cette deuxième mission aux Seychelles est considérée comme une bonne opportunité de prolonger les contacts déjà pris en 2013 et de sceller des opportunités d’affaires entre La Réunion et les Seychelles, malgré l’étroitesse du marché. 2 – Prestations Club Export : Avez-vous été satisfait de l’organisation et de la logistique mise en place par le Club Export? - 45 % Très satisfait - 55 % Plutôt satisfait Principaux commentaires : Satisfaction générale de l’ensemble de la délégation. La très haute implication de l’équipe organisatrice du Club Export a été soulignée, tant par leur professionnalisme que par leur dynamisme. Malgré une coordination difficile avec le relai local (SIB) sur l’organisation des rdv BtoB et des visites de sites, la logistique et l’organisation des temps forts de la mission a pu se dérouler avec succès. Le choix de l’hôtel est aussi à revoir pour une prochaine mission, en termes de qualité des infrastructures (vieillissantes) et de la cuisine du restaurant de l’hôtel. 3- Quelle note attribuez-vous à la qualité des séminaires organisés dans le cadre de cette mission ? - Moyenne : 5,6/10 Principaux commentaires : Les séminaires ont été globalement appréciés de la délégation, mais restent des présentations d’ordre général des organismes et structures présentes aux Seychelles. Des thématiques plus ciblées, par projets ou secteurs, auraient été plus appréciées. 4- Si vous avez bénéficié de l’organisation de rdv BtoB/rdv collectifs, quelle note leur attribuez- vous ? - Moyenne : 6/10 Principaux commentaires : Les relais locaux (SIB, Ambassade de France) n’ayant pas pu concrétiser les demandes de rdv en amont, les premières plages horaires dédiées aux rdv BtoB sont restées inoccupées. Grâce à l’intervention de l’équipe du Club Export en lien avec la Chambre de Commerce Seychelloises et le SIB, des rdv avec les directions des principaux organismes sectoriels (PUC pour le traitement de l’Eau, Energy Commission pour le secteur de l’Energie, New Port’s Authority pour le Port de Commerce, SAPMER…) ont pu être programmés. 5- Retombées économiques : Durant cette mission, combien de contrats avez-vous ou projetez- vous de signer?
  14. 14. 14 - 8 entreprises sur 11 prétendent projeter de signer entre 1 à 2 contrats suite à cette mission. 6- Quelles en sont les retombées en termes de chiffres d'affaires? - 4 entreprises vont probablement signer des contrats entraînant des retombées de l’ordre de 10 000 à 50 000 euros - 4 contrats à signer entraîneraient des retombées de l’ordre de 50 000 à 200 000 euros 7- Quelle note attribuez-vous aux visites de sites organisés ? - Moyenne : 6/10 Principaux commentaires : Le programme des visites de site a été organisé par le SIB, relai local aux Seychelles. Malgré quelques difficultés, les visites se sont bien déroulées dans l’ensemble. 8- Satisfaction générale : Quelle note attribuez-vous à ces rencontres par rapport à ce que vous veniez chercher (prospection, recherche de marchés, partenaires, etc) ? - Moyenne : 7,6/10 Principaux commentaires : Satisfaction générale de l’ensemble de la délégation. 9. Souhaiteriez-vous que le Club Export organise une autre mission aux Seychelles en 2016 ? - 10/11 entreprises souhaitent une autre mission aux Seychelles. 10- Quels sont selon vous les points à améliorer en vue d’une prochaine mission ? Principaux commentaires : - Améliorer la qualité de l’hébergement - Remplacer le partenaire local (SIB) par la Chambre de Commerce (SCCI) pour l’organisation des rdv BtoB (pour améliorer la pertinence et la quantité/qualité de rdv obtenus) - Améliorer la qualité des intervenants lors des séminaires (experts ?) - Faire un trombinoscope ou des badges pour les participants
  15. 15. 15 Couverture Presse Seychelles Nation Entreprises réunionnaises en prospection aux Seychelles 28-January-2015 Une délégation de quatorze chefs d’entreprise de l’île de La Réunion séjourne actuellement aux Seychelles pour ce qu’ils ont qualifié d’une « mission de prospection ». Organisée par le Conseil Régional de ce département français de l’Océan Indien et le ‘Club Export Réunion’ qui réunit cent cinquante entreprises vouées à l’exportation, la mission de cinq jours a pour but de nouer des relations de partenariat avec des entreprises seychelloises. Dans le cadre de celle-ci, s’est tenu hier à l’Hôtel Beau Vallon Bay de Beau Vallon un séminaire sur les possibilités d’affaires aux Seychelles. Un représentant de l’Association France Volontaire qui entreprend des projets de volontariat dans les pays en voie de développement et le conseiller économique pour l’île Maurice et les Seychelles au sein de L’Agence Française de Développement (AFD) M. Jérôme Chastenet étaient aussi présents. Ce dernier a lors d’une présentation expliqué comment répondre aux appels d’offre par rapport aux projets qu’elle finance dans les deux pays ; des projets qui peuvent être entrepris en partenariat avec des entreprises seychelloises. A rappeler que l’AFD détient vingt pourcent dans la Banque de Développement des Seychelles (DBS). Représentant le Ministre des Finances, du Commerce et de l’Investissement Pierre Laporte, le chef exécutif du bureau local d’investissement (Seychelles Investment Board) Rupert Siméon a parlé aux entrepreneurs réunionnais de l’actuel contexte économique des Seychelles. Les investisseurs potentiels réunionnais ont pu également suivre des interventions de la Chambre de Commerce et de l’Industrie, du Ministère des Finances et de la Banque Centrale. L’ambassadrice de France aux Seychelles, son Excellence Geneviève Iancu, a souligné que ce travail de prospection permettra d’amorcer une phase de concrétisation des projets qui
  16. 16. 16 nourrissent le flux des relations économiques et commerciales entre La Réunion et les Seychelles. Elle a cité trois exemples de l’existence de marchés importants susceptibles d’intéresser les entreprises réunionnaises : La compagnie aérienne Air Austral qui vient de rétablir la ligne Seychelles/Réunion, Jaccar Holdings qui est présentement engagé dans un partenariat avec le gouvernement seychellois dans la construction d’un quai de 425 mètres pour les thoniers dans le Port de Victoria et la société ECI (Etudes et Création informatique) qui a signé un contrat avec celle de transport publics des Seychelles (SPTC) visant à la mise en place d’un système de gestion d’exploitation des transports. L’ambassadrice a rappelé qu’il existe en ce moment une forte demande pour qu’une banque française vienne s’implanter aux Seychelles. « Il vous appartient de nouer les contacts qui s’imposent, au niveau approprié, et je forme le vœu que votre séjour soit le plus productif possible. Nul besoin de vous rappeler que l’Ambassade de France est à votre entière disposition pour vous appuyer dans vos diverses démarches », a-t-elle lancé aux chefs d’entreprises. Quant à la vice-présidente de la Région Réunion, Virginie K’Bidi, elle a remercié les autorités seychelloises pour leur engagement dans la tenue du forum. Elle a rappelé que le Président James Michel et celui du Conseil Régional de La Réunion Didier Robert partagent tous les deux la même vision pour le développement durable et pour la croissance des échanges économiques entre les deux iles, au bénéfice des deux populations. « C’est un impératif, même une urgence pour nous, dans une économie de plus en plus globalisée, de consolider les ponts entre nos territoires pour nous renforcer mutuellement dans ce contexte hyperconcurrentiel et pour développer nos économies. Nous avons trouvé ces dernières années les voies d’une coopération renforcée et plus affirmée entre les Seychelles et la Réunion, et cela dans tous les domaines », a-t-elle dit. Elle a rajouté que l’impulsion nouvelle donnée à la coopération bilatérale s’est traduite notamment par la fondation des Iles Vanilles qui permettent de développer le secteur touristique dans une logique de partenariat gagnant-gagnant, et avec la préoccupation constante d’un développement durable. Elle a cependant constaté que les échanges commerciaux demeurent faibles entre nos îles, alors que les opportunités de marchés mutuelles existent. Pour changer la situation, Mme K’Bidi a proposé une levée de freins et des évolutions législatives. Les entreprises réunionnaises actuellement présentes aux Seychelles représentent des secteurs tels la fabrication d’aluminium, le développement informatique, la réfrigération industrielle, le traitement d’eau et la production du bois, de chauffe-eau solaire, de batteries pour voitures électriques, et de panneaux photovoltaïques. La mission de prospection des hommes et de femmes d’affaires de La Réunion représente la deuxième après une première effectuée en octobre 2013 et qui a déjà débouché sur la réalisation de contrats entre les acteurs économiques des deux îles. Source :http://www.nation.sc/article.html?id=244337
  17. 17. 17
  18. 18. 18
  19. 19. 19
  20. 20. 20 SEYCHELLES NEWS AGENCY « Il faudrait qu’il y ait une délégation des Seychelles qui s’organise et qui vienne nous voir » souhaiterait le Club export Réunion. Victoria, Seychelles | January 31, 2015, Saturday @ 14:34 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rassin Vannier | Views: 198 Le nouveau système de ticket de bus de la SPTC, qu'une entreprise réunionnaise vient d'installer (Joena Bonnelame Seychelles News Agency) Photo license (Seychelles News Agency) - « Le club export Réunion » est une association réunionnaise, regroupant 150 responsables d’entreprises de divers secteurs d’activité de ce département français d’outre-mer. En 2013, lors de leur première rencontre aux Seychelles avec les entreprises seychelloises de nombreux contactes ont eu lieu, et une, a aboutie à l’approvisionnement de machines à ticket pour les bus de la compagnie de transport en commun des Seychelles SPTC. Un projet qui a coûté plus de 70 000 €, et qui à termes sera équipé sur les 250 bus de la SPTC. Une seychellois qui utilise le nouveau systeme de carte mis en place par la SPTC (Joena Bonnelame Seychelles News Agency) La SNA a rencontré Gilles Couapel le président du Club Export Réunion qui était aux Seychelles cette semaine avec chef d’entreprise réunionnais pour voir les possibilités de coopération entre les deux îles.
  21. 21. 21 Le club export Réunion espère pouvoir continuer de travailler avec les entreprises seychelloises pour augmenter les échanges entre les deux îles de l’Océan Indien. Que peut offrir les entreprises réunionnaises aux entreprises seychelloises ? Gilles Couapel Lorsque l’on est venu, en 2013, aux Seychelles, il y avait une quarantaine de chefs d’entreprises qui ont fait le déplacement pour montrer le savoir-faire réunionnais, qui est un savoir- faire français, et donc européen avec certaines normes, ce qui est un atout, cela peut, être contraignant pour nos entreprises… Mais cela est un atout pour l’international, car cela montre que l’on a un niveau de professionnalisme qui est très intéressant et dans la zone de l’Océan Indien, nous voulons créer des contacts avec tous nos voisins et bien sûr les Seychelles sont incontournables. Quand on est venu, nos entreprises se sont parlées, et cela a fini par la concrétisation d’un contrat qui servira de référence pour beaucoup d’entreprises. Est-ce qu’il y a d’autres projets en perspective? Gilles Couapel Nous avons des entreprises qui sont dans le bâtiment et le traitement des eaux usées, je suis moi-même chef d’entreprise et mon entreprise est dans le traitement des eaux. Gilles Couapel le président du Club Export Réunion (Louis Toussaint, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY Est-ce qu’il y a un problème de barrière de langue entre les Réunionnais qui parlent français et les Seychellois qui sont la plupart anglophones ? Gilles Couapel Non pas vraiment, les gens pensent que les Réunionnais ne parlent pas l’anglais, mais aujourd’hui c’est plus le cas... Et vous savez, on à notre créole qui est proche de celui des Seychelles, c’est facile pour communiquer. Il y a une vraie volonté de se parler, et la langue n’est pas une barrière Qu’est-ce que demandent les entreprises seychelloises? Gilles Couapel Elle demande de la formation et du savoir-faire et tout cela ce sont des choses que l’on peut leur montrer. Elles demandent aussi de la main-d'œuvre qualifiée pas pour la mettre aux Seychelles, mais pour former les seychellois a obtenir une façon de travailler qui apporte aux entreprises de la compétitivité aux entreprises seychelloises. Est-ce que vous avez des possibilités de contacts pour ce qui est des produits frais comme les légumes, les fruits et les yaourts ? Gilles Couapel Vous savez à la Réunion, il y a 50 ans, on importait tout, rien ne se faisait sur place et il y a eu le rattrapage, et l’industrie s'est mise en route. Nous avons de très belles choses dans l’industrie agro-alimentaire de bonne qualité pour les réunionnais, et de plus en plus les industrielles
  22. 22. 22 de l’agro alimentaire et toute la filière des fruits et légumes commence à se mettre à l’exportation. Il y a de très bons produits qui se font, aux demandes des seychellois. C’est quoi la prochaine étape ? Gilles Couapel Il faut que l’on continue de se rencontrer, je crois beaucoup qu’il faudrait qu’il y ait une délégation des Seychelles qui s’organise et qui vienne nous voir, nous rencontrer et voir sur place ce que nous sommes capables de faire, et de ces échanges naîtront automatiquement des échanges de travail, c’est de la valeur ajoutée de la création d’emplois. Quel est le bon modèle pour le développement économique des iles? Gilles Couapel Moi je prône beaucoup le rapprochement entre le secteur privé et public, l’opérateur prive et publics, nous avons un bel exemple à la Réunion avec le président du conseil général qui fait un travail extraordinaire sur le déploiement de l’international, mais nous avons typiquement le couple de l’opérateur économique des entrepreneurs qui savent travailler ensemble et aller à l’extérieur, et je pense que cela devrait être le cas des Seychelles, que le gouvernement, les hommes politiques travaillent avec le monde économique parce ce que quand les deux se parlent cela fait de très bonnes choses. Source: http://www.seychellesnewsagency.com/articles/2278/++Il+faudrait+quil+y+ait+une+dlgation+des+Sey chelles+qui+sorganise+et+qui+vienne+nous+voir++souhaiterait+le+Club+export+Runion#sthash.Bce Va2Yv.dpuf
  23. 23. 23 REGION REUNION Deuxième forum économique aux Seychelles pour le Club export Le 1er février 2015 Du 27 au 30 janvier, le Club Export de la Réunion a organisé son deuxième forum économique aux Seychelles. L'occasion de faire le point sur la coopération bilatérale entre les deux îles. Virginie Kerbidi, Vice-présidente de la Région a pris part aux différentes rencontres et discussions qui ont permis de constater que les relations économiques dans la zone Océan indien permettent désormais l'échange de savoir-faire enrichissant des deux côtés. Un des points forts de ce forum a été l'inauguration des installations de billetteries automatiques sur les bus aux Seychelles. Une entreprise locale étant en charge de cette implantation technique. La mission de prospection menée par le Club Export et soutenue par la région en janvier de cette année concerne treize entreprises (4 dans le secteur agroalimentaire et 9 dans le secteur des services) dont 7 sollicitent une aide régionale. Parmi ces entreprises qui participent au Forum, se trouvent ECOSYSTEM, STOP INSECTES qui ont décidé de poursuivre leur prospection aux Seychelles mais aussi DMP, DAK Industrie, Seanergies, Techni Froid, AREE, GTOI, VEOLIA, OTV REUNION, ACC DEVELOPPEMENT, KOYTCHA IMMO, FRANCE VOLONTAIRES, ETUDE CREATION ET INFORMATIQUE (ECI) L’objectif de la mission est multiple : partager des expériences sur les métiers, produits, marchés et l’approche en termes de protection de l’environnement des acteurs seychellois et réunionnais et de nouer des contacts avec des fournisseurs/clients potentiels faire de la veille économique permettre aux entreprises de développer leur propre réseau grâce aux événements prévus pendant les rendez- vous d’affaires et des autres rencontres telles que la réception à l’ambassade, le repas des entrepreneurs...). Les temps forts de cette mission sont : une présentation des opportunités d’affaires aux Seychelles par l’Ambassade de France ; une présentation des programmes de l’AFD ; les rendez-vous individuels (3 à 5 par entreprise) organisés grâce à l’appui des relais français notamment les volontaires de solidarité internationale coordonnés par l’Ambassade ; deux visites d’entreprise (à cette occasion, le système réunionnais de contrôle passager réalisé par la société ECI installé dans les bus de la compagnie seychelloise sera inauguré) ; des réunions d’affaires avec les organismes professionnels pour connaître les potentiels de développement dans le pays et les facilités d’investissement qu’il offre ; des rencontres networking. Il s’agit pour les entreprises primo-exportatrices de nouer des premiers contacts, négociations. Pour les exportateurs expérimentés, l’objectif est de conforter leur position sur le marché, augmenter leur chiffre d’affaires et de concrétiser les premiers contacts établis lors des rencontres en 2013. Source : http://www.regionreunion.com/fr/spip/Deuxieme-forum-economique-aux.html

×