SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
INÉDIT
L’ALTERNANCE
GISCARD
1974,
PRODUIT PAR PUBLIC SÉNAT
UN FILM DE PIERRE BONTE-JOSEPH
PANTONE :187
R/165 V/0 B/25
VENDREDI 27 SEPTEMBRE À 22H
En partenariat avec
3
PIERRE BONTE-JOSEPH
«Né en 1974, je suis de ceux, qui ont longtemps
pensé que les réformes de société et l’idéal
de justice sociale étaient d’abord portés par
la gauche. Je suis de cette génération qui a
longtemps cru que parler d’alternance sous la
Vème République nous ramenait inévitablement
à 1981 avec l’élection de François Mitterrand,
la gauche accédant au pouvoir après 25 ans
de règne sans partage de la droite. Mais
avec le recul que permet le temps et le travail
documenté des historiens, il ressort de plus en
plus nettement que l’élection de Valéry Giscard
d’Estaing, loin d’assurer une continuité avec le
pouvoir précédent, a provoqué une rupture voire
une alternance, la première depuis 1958.
Pendant deux ans, de 1974 à 1976 Valéry
Giscard d’Estaing a profondément réformé le
pays : Légalisation de l’interruption volontaire
de grossesse, mesures garantissant la liberté
de la presse, renforcement des droits de
l’opposition, création d’un impôt sur les plus-
values, abaissement de la majorité à 18 ans,
possibilitélaisséeauxfemmesd’ouvriruncompte
en banque sans l’autorisation de leur mari,
criminalisation du viol…. La liste est longue. Une
« fièvre » réformatrice qui s’est refermée sur fond
de crise pétrolière et d’opposition d’une partie
de la majorité gaulliste.
Même s’il faut se garder de « réenchanter »
l’histoire, force est de constater que la famille
centriste libérale a pendant les deux premières
années du septennat de Valéry Giscard d’Estaing
fait entrer le pays dans une modernité qui n’était
pas celle de l’atome ni celle de la révolution
agricole des années 50, mais bien celle de la
liberté individuelle et d’une démocratie décrispée
et renouvelée.
C’est cette histoire que j’ai voulu raconter, en
m’appuyant sur les archives de la présidence de
la République conservées en totalité aux Archives
nationales. Un film qui nous invite à reconsidérer
une période plus réformatrice que l’on ne croit.
«
AVANT-PROPOS DU RÉALISATEUR :
2
EN RÉSUMÉ
En mai 1974, Valéry Giscard d’Estaing
devient le troisième président de la Ve
République. Une alternance qui ne dit
pas son nom qui ouvre les portes du
pouvoir à un président réformateur.
Avortement, divorce par consentement
mutuel, abaissement de la majorité à 18
ans, en moins de deux années, le plus
jeune président de la République -à cette
époque- mène les réformes tambour
battant sans disposer de majorité unie
au Parlement, avant de faillir dans le
domaine économique et de perdre la
bataille contre le chômage.
Comment Valéry Giscard d’Estaing a-t-il
réussi cette transformation profonde de
la société sans braquer l’opinion, lui le
libéral, tenant de la droite orléaniste et
Avant-Premières
Première Diffusion :
Avec :
Valéry Giscard d’Estaing
Ancien président de la République 1974-1981
Monique Pelletier
Ministre déléguée à la condition féminine de 1978-1981
Michel Pinton
Ancien collaborateur de Valéry Giscard d’Estaing.
Fondateur de l’UDF, il en est le délégué général en 1978
Alain Duhamel
Journaliste et éditorialiste
Eric Roussel
Historien et biographe de Valéry Giscard d’Estaing
Philippe Augier
Conduit les jeunes giscardiens au sein de la campagne électorale en 1974.
Maire de Deauville
Nicolas Vinci
Historien
Sébastien Studer
Conservateur du patrimoine, chef du pôle des archives des chefs de l’État aux Archives nationales
Frédéric Douat
Conservateur du patrimoine, adjoint au chef du pôle des archives des chefs de l’État
Sandrine Bula
Conservatrice cheffe de la mission Photographie de la direction des Fonds des Archives nationales
le Vendredi 27 septembre à 22h
Rediffusions le 28 septembre à 19h30 / Le 29 septembre à 1h, 8h et 13h30
catholique pratiquant ? Comment a-t-
il composé avec une majorité rétive ?
Quels rôles ont joué l’opposition et les
corps intermédiaires à cette époque ?
Enfin quelles leçons pour aujourd’hui
nous offre la pratique d’un pouvoir moins
vertical ?
A 90 ans passés, l’ancien président de la
République, a accepté de revenir sur les
deux premières années de son septennat
(de 1974 à 1976) et livre le récit précieux
de sa pratique du pouvoir. Un point
de vue complété par les témoignages
d’anciens collaborateurs, ou d’anciens
ministres, et des archives de la Présidence
de la République conservées aux Archives
nationales.
57’
Réalisé par Pierre Bonte-Joseph
Images : Vivien Chareyre
Montage : Aurélien Pallier-Colinot
En partenariat avec les Archives nationales
Lien de visionnage disponible à la demande ou sur
3
Canal 13 | publicsenat.fr
Contact presse
Pauline Sortino
p.sortino@publicsenat.fr | 01 83 35 43 01

Contenu connexe

Similaire à 1974, l'année Giscard

Le sexennat démocratique et la restauration
Le sexennat démocratique et la restaurationLe sexennat démocratique et la restauration
Le sexennat démocratique et la restauration
mercheguillen
 
Conflict transformation - Chili - Por la razón o la fuerza -
Conflict transformation - Chili - Por la razón o la fuerza - Conflict transformation - Chili - Por la razón o la fuerza -
Conflict transformation - Chili - Por la razón o la fuerza -
Joana Pellicer y Martínez
 
Internet france
Internet franceInternet france
Internet france
eletic
 

Similaire à 1974, l'année Giscard (20)

N54
N54N54
N54
 
N54
N54N54
N54
 
Célèbre-t-on les rebelles ? L'exemple des Commémorations nationales
Célèbre-t-on les rebelles ? L'exemple des Commémorations nationalesCélèbre-t-on les rebelles ? L'exemple des Commémorations nationales
Célèbre-t-on les rebelles ? L'exemple des Commémorations nationales
 
Les régimes totalitaires I. L'URSS de Staline
Les régimes totalitaires I. L'URSS de StalineLes régimes totalitaires I. L'URSS de Staline
Les régimes totalitaires I. L'URSS de Staline
 
Le fascisme italien blog
Le fascisme italien blogLe fascisme italien blog
Le fascisme italien blog
 
Le sexennat démocratique et la restauration
Le sexennat démocratique et la restaurationLe sexennat démocratique et la restauration
Le sexennat démocratique et la restauration
 
Andre Tardieu-LA-REVOLUTION-A-REFAIRE-tome-1-Le-Souverain-Captif-Paris-1936
Andre Tardieu-LA-REVOLUTION-A-REFAIRE-tome-1-Le-Souverain-Captif-Paris-1936Andre Tardieu-LA-REVOLUTION-A-REFAIRE-tome-1-Le-Souverain-Captif-Paris-1936
Andre Tardieu-LA-REVOLUTION-A-REFAIRE-tome-1-Le-Souverain-Captif-Paris-1936
 
Préparer la défense civile non-violente. — 05-1. La résistance civile contre ...
Préparer la défense civile non-violente. — 05-1. La résistance civile contre ...Préparer la défense civile non-violente. — 05-1. La résistance civile contre ...
Préparer la défense civile non-violente. — 05-1. La résistance civile contre ...
 
Les 23 presidents
Les 23 presidentsLes 23 presidents
Les 23 presidents
 
Free Press
Free PressFree Press
Free Press
 
Conflict transformation - Chili - Por la razón o la fuerza -
Conflict transformation - Chili - Por la razón o la fuerza - Conflict transformation - Chili - Por la razón o la fuerza -
Conflict transformation - Chili - Por la razón o la fuerza -
 
Internet france
Internet franceInternet france
Internet france
 
La France sous la Troisème République (1879-1940)
La France sous la Troisème République (1879-1940)La France sous la Troisème République (1879-1940)
La France sous la Troisème République (1879-1940)
 
23 presidents de la république francaise
23 presidents de la république francaise23 presidents de la république francaise
23 presidents de la république francaise
 
La république face aux enjeux du xxème siècle la république trois républiques
La république face aux enjeux du xxème siècle la république trois républiquesLa république face aux enjeux du xxème siècle la république trois républiques
La république face aux enjeux du xxème siècle la république trois républiques
 
La transition démocratique
La transition démocratiqueLa transition démocratique
La transition démocratique
 
La dictature de Primo de Rivera
La dictature de Primo de RiveraLa dictature de Primo de Rivera
La dictature de Primo de Rivera
 
COURS
COURSCOURS
COURS
 
Tibet Land Of Exile
Tibet Land Of ExileTibet Land Of Exile
Tibet Land Of Exile
 
Journal le national #53 web
Journal le national #53 webJournal le national #53 web
Journal le national #53 web
 

1974, l'année Giscard

  • 1. INÉDIT L’ALTERNANCE GISCARD 1974, PRODUIT PAR PUBLIC SÉNAT UN FILM DE PIERRE BONTE-JOSEPH PANTONE :187 R/165 V/0 B/25 VENDREDI 27 SEPTEMBRE À 22H En partenariat avec
  • 2. 3 PIERRE BONTE-JOSEPH «Né en 1974, je suis de ceux, qui ont longtemps pensé que les réformes de société et l’idéal de justice sociale étaient d’abord portés par la gauche. Je suis de cette génération qui a longtemps cru que parler d’alternance sous la Vème République nous ramenait inévitablement à 1981 avec l’élection de François Mitterrand, la gauche accédant au pouvoir après 25 ans de règne sans partage de la droite. Mais avec le recul que permet le temps et le travail documenté des historiens, il ressort de plus en plus nettement que l’élection de Valéry Giscard d’Estaing, loin d’assurer une continuité avec le pouvoir précédent, a provoqué une rupture voire une alternance, la première depuis 1958. Pendant deux ans, de 1974 à 1976 Valéry Giscard d’Estaing a profondément réformé le pays : Légalisation de l’interruption volontaire de grossesse, mesures garantissant la liberté de la presse, renforcement des droits de l’opposition, création d’un impôt sur les plus- values, abaissement de la majorité à 18 ans, possibilitélaisséeauxfemmesd’ouvriruncompte en banque sans l’autorisation de leur mari, criminalisation du viol…. La liste est longue. Une « fièvre » réformatrice qui s’est refermée sur fond de crise pétrolière et d’opposition d’une partie de la majorité gaulliste. Même s’il faut se garder de « réenchanter » l’histoire, force est de constater que la famille centriste libérale a pendant les deux premières années du septennat de Valéry Giscard d’Estaing fait entrer le pays dans une modernité qui n’était pas celle de l’atome ni celle de la révolution agricole des années 50, mais bien celle de la liberté individuelle et d’une démocratie décrispée et renouvelée. C’est cette histoire que j’ai voulu raconter, en m’appuyant sur les archives de la présidence de la République conservées en totalité aux Archives nationales. Un film qui nous invite à reconsidérer une période plus réformatrice que l’on ne croit. « AVANT-PROPOS DU RÉALISATEUR : 2
  • 3. EN RÉSUMÉ En mai 1974, Valéry Giscard d’Estaing devient le troisième président de la Ve République. Une alternance qui ne dit pas son nom qui ouvre les portes du pouvoir à un président réformateur. Avortement, divorce par consentement mutuel, abaissement de la majorité à 18 ans, en moins de deux années, le plus jeune président de la République -à cette époque- mène les réformes tambour battant sans disposer de majorité unie au Parlement, avant de faillir dans le domaine économique et de perdre la bataille contre le chômage. Comment Valéry Giscard d’Estaing a-t-il réussi cette transformation profonde de la société sans braquer l’opinion, lui le libéral, tenant de la droite orléaniste et Avant-Premières Première Diffusion : Avec : Valéry Giscard d’Estaing Ancien président de la République 1974-1981 Monique Pelletier Ministre déléguée à la condition féminine de 1978-1981 Michel Pinton Ancien collaborateur de Valéry Giscard d’Estaing. Fondateur de l’UDF, il en est le délégué général en 1978 Alain Duhamel Journaliste et éditorialiste Eric Roussel Historien et biographe de Valéry Giscard d’Estaing Philippe Augier Conduit les jeunes giscardiens au sein de la campagne électorale en 1974. Maire de Deauville Nicolas Vinci Historien Sébastien Studer Conservateur du patrimoine, chef du pôle des archives des chefs de l’État aux Archives nationales Frédéric Douat Conservateur du patrimoine, adjoint au chef du pôle des archives des chefs de l’État Sandrine Bula Conservatrice cheffe de la mission Photographie de la direction des Fonds des Archives nationales le Vendredi 27 septembre à 22h Rediffusions le 28 septembre à 19h30 / Le 29 septembre à 1h, 8h et 13h30 catholique pratiquant ? Comment a-t- il composé avec une majorité rétive ? Quels rôles ont joué l’opposition et les corps intermédiaires à cette époque ? Enfin quelles leçons pour aujourd’hui nous offre la pratique d’un pouvoir moins vertical ? A 90 ans passés, l’ancien président de la République, a accepté de revenir sur les deux premières années de son septennat (de 1974 à 1976) et livre le récit précieux de sa pratique du pouvoir. Un point de vue complété par les témoignages d’anciens collaborateurs, ou d’anciens ministres, et des archives de la Présidence de la République conservées aux Archives nationales. 57’ Réalisé par Pierre Bonte-Joseph Images : Vivien Chareyre Montage : Aurélien Pallier-Colinot En partenariat avec les Archives nationales Lien de visionnage disponible à la demande ou sur 3
  • 4. Canal 13 | publicsenat.fr Contact presse Pauline Sortino p.sortino@publicsenat.fr | 01 83 35 43 01