SlideShare une entreprise Scribd logo
Chapitre 3:
Fonctions binaires
Faculté des Sciences Ben M’sik
1/54
Electronique
Chapitre 3: Fonctions binaires
3.1 Rappels
 Les combinaisons binaires de n bits sont les
éléments de l’ensemble {0,1}n.
 Si on a n bits, il y a 2n combinaisons binaires
différentes.
a- Définition d’une fonction binaire
Une fonction binaire à n variables associe aux
combinaisons binaires de n bits la valeur 0 ou 1.
Les n bits s’appellent variables binaires.
2/54
Chapitre 3: Fonctions binaires
Une fonction binaire est une application:
f : {0,1}n {0,1}
L'ensemble des fonctions binaires muni des opérations . et + est une
algèbre de Boole.
f.g (x) = f(x).g(x) ;
f+g (x) = f(x) + g(x) ;
On peut donc appliquer les axiomes et les théorèmes de l’algèbre de
Boole.
3/54
Chapitre 3: Fonctions binaires
3.2 Représentation des fonctions binaires
Il y a plusieurs façons de représenter une fonction
binaire.
3.2.1 Table de vérité
Elle possède deux colonnes, une pour les
combinaisons binaires (entrées) et une pour la
fonction binaire (sortie). La table de vérité d’une
fonction à n variables possède 2n lignes.
4/54
Chapitre 3: Fonctions binaires
Xj f(Xj)
i = 0 …
i = 1 …
… … X=(xn, …,x2,x1)
… …
i = 2n-2 …
i = 2n-1 …
5/54
Chapitre 3: Fonctions binaires
6/54
Exemple : y = y((x3, x2, x1)
j x3 x2 x1 y
0 0 0 0 0
1 0 0 1 0
2 0 1 0 0
3 0 1 1 1
4 1 0 0 0
5 1 0 1 1
6 1 1 0 1
7 1 1 1 0
Chapitre 3: Fonctions binaires
3.2.2 Ensembles de combinaisons
Définitions
Un point nul d’une fonction f est une combinaison
Xi telle que f(Xi) = 0.
Un point non nul d’une fonction f est une
combinaison Xi telle que f(Xi) = 1.
Z(f) est l’ensemble des points nuls de f.
Z(f) = {...,Zi,...,Zk,...} ou Z f = Mi
U(f) est l’ensemble des points non nuls de f.
U(f) = {...,Ul,...,Um,...} ou U f = 𝑚𝑖
7/54
Maxtèrme : est un terme formé par la somme de tous les variables ou leurs
compléments
Exemple: soit 𝑙𝑎 𝑓𝑜𝑛𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑓 𝐴, 𝐵, 𝐶 : 𝑙𝑒 𝑡𝑒𝑟𝑚𝑒 𝐴 + 𝐵 + 𝐶 𝑒𝑠𝑡 𝑢𝑛 𝑚𝑖𝑛𝑡𝑒𝑟𝑚𝑒,
𝑝𝑎𝑟 𝑐𝑜𝑛𝑡𝑟𝑒 𝐴 + 𝐶 𝑛𝑒 𝑙′𝑒𝑠𝑡 𝑝𝑎𝑠 .
mintèrme : est un terme produit formé par tous les variables ou leurs compléments
Exemple soit 𝑓 𝐴, 𝐵, 𝐶 : 𝑙𝑒 𝑡𝑒𝑟𝑚𝑒 𝐴 𝐵 𝐶 𝑒𝑠𝑡 𝑢𝑛 𝑚𝑖𝑛𝑡𝑒𝑟𝑚𝑒,
𝑝𝑎𝑟 𝑐𝑜𝑛𝑡𝑟𝑒 𝐴 𝐶 𝑛𝑒 𝑙′𝑒𝑠𝑡 𝑝𝑎𝑠
Le terme 𝐴 + 𝐵 + 𝐶 = 𝑀2 , le terme 𝐴 𝐵 𝐶 = 𝑚5
𝒎𝒊 = 𝑴𝒊
8
Rang minterme Maxterme X3 X2 X1 y = g(X)
0 𝐌𝟎 = 𝐗𝟑 + 𝐗𝟐 + 𝐗𝟏 0 0 0 0
1 𝐌𝟏 = 𝐗𝟑 + 𝐗𝟐 + 𝐗𝟏 0 0 1 0
2 𝐌𝟐 = 𝐗𝟑 + 𝐗𝟐 + 𝐗𝟏 0 1 0 0
3 𝐦𝟑 = 𝐗𝟑 𝐗𝟐 𝐗𝟏 0 1 1 1
4 𝐌𝟒 = 𝐗𝟑 + 𝐗𝟐 + 𝐗𝟏 1 0 0 0
5 𝐦𝟓 = 𝐗𝟑 𝐗𝟐 𝐗𝟏 1 0 1 1
6 𝐦𝟔 = 𝐗𝟑 𝐗𝟐 𝐗𝟏 1 1 0 1
7 𝐌𝟕: 𝐗𝟑 + 𝐗𝟐 + 𝐗𝟏 1 1 1 0
𝑦 = 𝑚3 + 𝑚5 + 𝑚6 = 𝑚 3,5,6
𝑦 = 𝑀0 𝑀1 𝑀2 𝑀4 𝑀7 = 𝑀 0,1,2,4,7
9
Chapitre 3: Fonctions binaires
Les indices de Zi et Ui représentent le code décimal des combinaisons
correspondantes.
Représentation
Pour représenter une fonction f, il suffit de spécifier U(f) ou Z(f).
Exemple
Pour y = g(X), on a :
Z(g) = {0,1,2,4,7} ;
U(g) = {3,5,6}
10/54
Chapitre 3: Fonctions binaires
3.2.4 Expression booléenne
La fonction est décrite sous forme d’une expression
logique.
y = f(X) = E ; E: Expression booléenne
Exemple
y = f d, c, b, a = d + c a + d a b + a d
11/54
Chapitre 3: Fonctions binaires
3.2.5 Tables de Karnaugh
On les appelle aussi tableaux de Karnaugh.
a- Construction des tables
1 variable: x1  21 = 2 possibilités = 2 cases
12/54
x1
0 1
Chapitre 3: Fonctions binaires
2 variables: x2 x1  22 = 4 combinaisons = table à 4 cases
13/54
x1
0 1
2 3
x2
x1
0 1
𝐦𝟎 = 𝐗𝟐 𝐗𝟏 𝐦𝟏 = 𝐗𝟐 𝐗𝟏
𝐦𝟑 = 𝐗𝟐 𝐗𝟏
𝐦𝟎 = 𝐗𝟐 𝐗𝟏
Chapitre 3: Fonctions binaires
2 variables: x3 x2 x1  23 = 8 combinaisons  tableau à 8 cases
14/54
x2
0 1
x1
2
3
4 5 7 6
x3
Chapitre 3: Fonctions binaires
4 variables: x4 x3 x2 x1  24 = 16 combinaisons  tableau à 16 cases
15/54
X2
0 1 3 2
X3
4 5 7 6
12 13 15 14
X4
8 9 11 10
X1
16
CDE
AB
000 001 011 010 110 111 101 100
0 0 0 1 3 2 6 7 5 4
0 1 8 9 11 10 14 15 13 12
1 1 24 25 27 26 30 31 29 28
1 0 16 17 19 18 22 23 21 20
C
D
E E
B
A
5 variables: A B C D E  25 = 32 combinaisons  tableau à 32 cases
17
Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh
Simplifier une fonction logique = circuits plus simples
Deux types de minimisation :
Niveau logique : simplifier la fonction logique.
Niveau électronique : réarranger le circuit pour réduire la
complexité et le coût
Complexité d’un circuit est directement reliée à la complexité de la
fonction logique. Utilisation de théorèmes : long et difficile pour des
fonctions de plusieurs variables Méthode très utilisée : diagrammes de
Karnaugh
18
 On rempli le diagramme à partir de la table de vérité
 On ajoute les 1 et 0 aux endroits appropriés, selon la fonction
 On simplifie en créant des rectangles ou carrés les plus gros
possibles ( à 2n cases )
Regroupement des 1 pour obtenir  forme somme de
produit.
Regroupement des 0 pour obtenir  forme des produit
de somme.
Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh
19
20
Règles de simplification pour les diagrammes de Karnaugh.
1) Si deux niveaux logiques “1” remplissant respectivement deux cases adjacentes, il y a
simplification possible. Dans ce cas, on élimine une variable.
2) Dans le diagramme, un “1” peut servir autant de fois que cela est nécessaire car X + X = X.
3) On rassemble les cases adjacentes contenant des 1 dans des boucles regroupant un nombre pair de
“1” égal à 2n (2, 4, 8, etc…). La variable qui prend les deux valeurs 0 et 1 dans le groupement
disparaît. Il ne reste que le produit des variables, qui gardent la même valeur.
Dans un groupement de deux termes on élimine donc la variable qui change d'état et on conserve le
produit des variables qui ne changent pas. Dans un groupement de quatre on élimine les deux
variables qui changent d'état. Dans un groupement de huit on élimine trois variables, etc…
Pour les cases isolées on ne peut éliminer aucune variable. On conserve donc le produit caractérisant
la case.
4) On cherche à avoir le minimum de groupements c-à-d le minimum de boucles. Chaque
groupement doit rassembler le maximum de “1”.
5) Les variables permettant d’identifier une boucle, sont réunies pour former un “ET” logique.
6) Les différentes boucles réalisées dans un diagramme, sont reliées entre elles par un “OU” logique.
L'expression logique finale est la réunion des groupements après élimination des variables qui
changent d'état.
7) Si on simplifie un diagramme en utilisant les “0”, on obtient le complément de la sortie désirée.
Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh
Exemple fonction à 2 variables: x2 x1  Simplifier les fonctions suivantes
données par leurs table de Karnaugh
X1
1 1
X2 0 0
X1
0 1
X2 0 1
X1
0 1
X2 1 1
X1
1 1
X2 1 0
X1
1 1
X2 1 1
X1
0 1
X2 1 0
X1
1 0
X2 0 1
21
Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh
B
1 1 0 1
A 0 0 0 1
C
Exemple fonction à 3 variables: A,B,C Simplifier les fonctions suivantes données par
leurs table de Karnaugh
B
1 1 0 1
A 1 0 0 1
C
B
1 0 0 1
A 0 0 0 1
C
B
1 1 0 1
A 1 1 0 1
C
22
Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh
B
1 1
A 1
C
B
1 1 1
A 1
C
B
1 1 1
A 1 1
C
B
1 1 1
A 1 1 1
C
23
Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh
B
1 1 1
A 1 1
C
B
1 1
A 1 1
C
B
1 1
A 1 1 1 1
C
B
1 1
A 1 1
C
24
B
1 1
A 1 1 1
C
Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh
C
1 1 1
B
1
1 1
A
1
D
C
1 1 1 1
B
1 1 1
A
1 1 1 1
D
Exemple fonction à 4 variables: A,B,C,D  Simplifier les fonctions suivantes données
par leurs table de Karnaugh
25
Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh
C
1 1 1
B
1 1
A
1 1 1 1
D
C
1 1
B
1 1
1 1
A
1 1
D
26
C
1 1 1
B
1 1
1 1 1 1
A
1 1 1 1
D
Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh
C
1 1
B
1 1
1
A
1 1
D
C
B
1 1
1 1 1
A
1 1 1
D
27
Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh
C
1 1 1 1
B
1
1 1 1 1
A
1 1
D
C
B
A
D
28
Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh
C
1
B
1 1 1
1 1 1
A
1
D
C
1 1
B
1 1
1
A
1 1 1 1
D
29
CDE
AB
000 001 011 010 110 111 101 100
0 0 0 1 3 2 6 7 5 4
0 1 8 9 11 10 14 15 13 12
1 1 24 25 27 26 30 31 29 28
1 0 16 17 19 18 22 23 21 20
C
D
E E
B
A
30
Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh
0 1 3 2 6 7 5 4
8 9 11 10 14 15 13 12
24 25 27 26 30 31 29 28
16 17 19 18 22 23 21 20
C
D
E E
B
A
31
Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh
1 1 1 1
1 1 1 1
1 1
1 1 1 1
C
D
E E
B
A
32
Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh
33
• En créant la table de vérité d'une fonction, on écrit 1 si la fonction est
vrai, puis on rempli de 0
• Qu'arrive-t-il si certaines combinaisons ne sont pas possibles ?
Ex : en DCB, 6 combinaisons ne sont pas utilisées (de 10 a 15)
• S'il n'y a pas d'impact sur la sortie, on est indifférent a cette combinaison
• On utilise alors un X (au lieu d'un 0 ou 1) dans la table de vérité
• C'est une condition indifférente
• Les mintermes ou maxtermes qui ont des conditions indifférenes sont
exprimées avec un d (ou X).
• Les conditions indifférentes permettent de faire des groupements plus gros dans
les diagrammes de Karnaugh
• Mais, pas nécessaire d'utiliser tous les X
• On utilise seulement ceux qui permettent des plus gros regroupements
fonction logique incomplètement définie
34
Simplfier la fonction suivante : 𝐹 𝑊, 𝑋, 𝑌, 𝑍 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝑍: 𝐿𝑆𝐵 = 𝑚 1,2,3,7,11,15 + 𝑋 0,5
Minimisation par la table de Karnaugh de fonctions logiques incomplètement définie
F Y
X 1 1 1
X
X 1
1
W
1
Z
Simplfier la fonction suivante : G 𝑊, 𝑋, 𝑌, 𝑍 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝑍: 𝐿𝑆𝐵 = 𝑚 0,4, 10,14 + 𝑋 1,2,3,5,6,11,15
G Y
X X X
X
1 X X
X 1
W
X 1
Z
35
Simplfier la fonction suivante : 𝐹 𝑊, 𝑋, 𝑌, 𝑍 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝑍: 𝐿𝑆𝐵 = 𝑚 1,2,3,7,11,15 + 𝑋 0,5
Minimisation par la table de Karnaugh de fonctions logiques incomplètement définie
F Y
X 1 1 1
X
0 X 1 0
0 0 1 0
W
0 0 1 0
Z
Simplfier la fonction suivante : G 𝑊, 𝑋, 𝑌, 𝑍 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝑍: 𝐿𝑆𝐵 = 𝑚 0,4, 10,14 + 𝑋 1,2,3,5,6,11,15
G Y
0 X X X
X
1 X 0 X
0 0 X 1
W
0 0 X 1
Z

Contenu connexe

Similaire à Chaitre 3 Fonctions logiques (1).pptx

Cours de Matlab
Cours de MatlabCours de Matlab
Mat lab1
Mat lab1Mat lab1
Mat lab1
fouadDD
 
05 exos fonction_exponentielle
05 exos fonction_exponentielle05 exos fonction_exponentielle
05 exos fonction_exponentielle
wanderful hyppolite
 
ALGEBRE BINAIRE ET CIRCUITS LOGIQUES
ALGEBRE BINAIRE ET CIRCUITS LOGIQUESALGEBRE BINAIRE ET CIRCUITS LOGIQUES
ALGEBRE BINAIRE ET CIRCUITS LOGIQUES
sarah Benmerzouk
 
Tp4 matlab
Tp4 matlabTp4 matlab
Tp4 matlab
Wajdi Ben Helal
 
Les vecteurs seconde2020.pptx
Les vecteurs seconde2020.pptxLes vecteurs seconde2020.pptx
Les vecteurs seconde2020.pptx
rezgui10
 
Algèbre de boole
Algèbre de booleAlgèbre de boole
Algèbre de boole
linuxscout
 
algèbre de boole.pdf
algèbre de boole.pdfalgèbre de boole.pdf
algèbre de boole.pdf
Ammr2
 
Les Fonctions de référence.pptx
Les Fonctions de référence.pptxLes Fonctions de référence.pptx
Les Fonctions de référence.pptx
rezgui10
 
Muscu4
Muscu4Muscu4
Muscu4
ky chug
 
Chapitre 6 hachage statique
Chapitre 6 hachage statiqueChapitre 6 hachage statique
Chapitre 6 hachage statique
Sana Aroussi
 
Td logique
Td logiqueTd logique
Ex determ
Ex determEx determ
Ex determ
bades12
 
Les vecteurs seconde2020.pdf
Les vecteurs seconde2020.pdfLes vecteurs seconde2020.pdf
Les vecteurs seconde2020.pdf
rezgui10
 
04 cours matrices_suites
04 cours matrices_suites04 cours matrices_suites
04 cours matrices_suites
Fouzia Bch Fouzia Net
 
coursAlgo_V5.pdf
coursAlgo_V5.pdfcoursAlgo_V5.pdf
coursAlgo_V5.pdf
MonssifNajim1
 
Cours programmation en matlab2 (1)
Cours programmation en matlab2 (1)Cours programmation en matlab2 (1)
Cours programmation en matlab2 (1)
Guesmi Amal
 

Similaire à Chaitre 3 Fonctions logiques (1).pptx (20)

Cours de Matlab
Cours de MatlabCours de Matlab
Cours de Matlab
 
Mat lab1
Mat lab1Mat lab1
Mat lab1
 
05 exos fonction_exponentielle
05 exos fonction_exponentielle05 exos fonction_exponentielle
05 exos fonction_exponentielle
 
ALGEBRE BINAIRE ET CIRCUITS LOGIQUES
ALGEBRE BINAIRE ET CIRCUITS LOGIQUESALGEBRE BINAIRE ET CIRCUITS LOGIQUES
ALGEBRE BINAIRE ET CIRCUITS LOGIQUES
 
Tp4 matlab
Tp4 matlabTp4 matlab
Tp4 matlab
 
Les vecteurs seconde2020.pptx
Les vecteurs seconde2020.pptxLes vecteurs seconde2020.pptx
Les vecteurs seconde2020.pptx
 
Algèbre de boole
Algèbre de booleAlgèbre de boole
Algèbre de boole
 
algèbre de boole.pdf
algèbre de boole.pdfalgèbre de boole.pdf
algèbre de boole.pdf
 
Les Fonctions de référence.pptx
Les Fonctions de référence.pptxLes Fonctions de référence.pptx
Les Fonctions de référence.pptx
 
Muscu4
Muscu4Muscu4
Muscu4
 
Msm1 corr algebre
Msm1 corr algebreMsm1 corr algebre
Msm1 corr algebre
 
Chapitre 6 hachage statique
Chapitre 6 hachage statiqueChapitre 6 hachage statique
Chapitre 6 hachage statique
 
Td logique
Td logiqueTd logique
Td logique
 
Recursiviteeeeeeeeee
RecursiviteeeeeeeeeeRecursiviteeeeeeeeee
Recursiviteeeeeeeeee
 
Ex determ
Ex determEx determ
Ex determ
 
Les vecteurs seconde2020.pdf
Les vecteurs seconde2020.pdfLes vecteurs seconde2020.pdf
Les vecteurs seconde2020.pdf
 
04 cours matrices_suites
04 cours matrices_suites04 cours matrices_suites
04 cours matrices_suites
 
coursAlgo_V5.pdf
coursAlgo_V5.pdfcoursAlgo_V5.pdf
coursAlgo_V5.pdf
 
Cours programmation en matlab2 (1)
Cours programmation en matlab2 (1)Cours programmation en matlab2 (1)
Cours programmation en matlab2 (1)
 
Video
VideoVideo
Video
 

Chaitre 3 Fonctions logiques (1).pptx

  • 1. Chapitre 3: Fonctions binaires Faculté des Sciences Ben M’sik 1/54 Electronique
  • 2. Chapitre 3: Fonctions binaires 3.1 Rappels  Les combinaisons binaires de n bits sont les éléments de l’ensemble {0,1}n.  Si on a n bits, il y a 2n combinaisons binaires différentes. a- Définition d’une fonction binaire Une fonction binaire à n variables associe aux combinaisons binaires de n bits la valeur 0 ou 1. Les n bits s’appellent variables binaires. 2/54
  • 3. Chapitre 3: Fonctions binaires Une fonction binaire est une application: f : {0,1}n {0,1} L'ensemble des fonctions binaires muni des opérations . et + est une algèbre de Boole. f.g (x) = f(x).g(x) ; f+g (x) = f(x) + g(x) ; On peut donc appliquer les axiomes et les théorèmes de l’algèbre de Boole. 3/54
  • 4. Chapitre 3: Fonctions binaires 3.2 Représentation des fonctions binaires Il y a plusieurs façons de représenter une fonction binaire. 3.2.1 Table de vérité Elle possède deux colonnes, une pour les combinaisons binaires (entrées) et une pour la fonction binaire (sortie). La table de vérité d’une fonction à n variables possède 2n lignes. 4/54
  • 5. Chapitre 3: Fonctions binaires Xj f(Xj) i = 0 … i = 1 … … … X=(xn, …,x2,x1) … … i = 2n-2 … i = 2n-1 … 5/54
  • 6. Chapitre 3: Fonctions binaires 6/54 Exemple : y = y((x3, x2, x1) j x3 x2 x1 y 0 0 0 0 0 1 0 0 1 0 2 0 1 0 0 3 0 1 1 1 4 1 0 0 0 5 1 0 1 1 6 1 1 0 1 7 1 1 1 0
  • 7. Chapitre 3: Fonctions binaires 3.2.2 Ensembles de combinaisons Définitions Un point nul d’une fonction f est une combinaison Xi telle que f(Xi) = 0. Un point non nul d’une fonction f est une combinaison Xi telle que f(Xi) = 1. Z(f) est l’ensemble des points nuls de f. Z(f) = {...,Zi,...,Zk,...} ou Z f = Mi U(f) est l’ensemble des points non nuls de f. U(f) = {...,Ul,...,Um,...} ou U f = 𝑚𝑖 7/54
  • 8. Maxtèrme : est un terme formé par la somme de tous les variables ou leurs compléments Exemple: soit 𝑙𝑎 𝑓𝑜𝑛𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑓 𝐴, 𝐵, 𝐶 : 𝑙𝑒 𝑡𝑒𝑟𝑚𝑒 𝐴 + 𝐵 + 𝐶 𝑒𝑠𝑡 𝑢𝑛 𝑚𝑖𝑛𝑡𝑒𝑟𝑚𝑒, 𝑝𝑎𝑟 𝑐𝑜𝑛𝑡𝑟𝑒 𝐴 + 𝐶 𝑛𝑒 𝑙′𝑒𝑠𝑡 𝑝𝑎𝑠 . mintèrme : est un terme produit formé par tous les variables ou leurs compléments Exemple soit 𝑓 𝐴, 𝐵, 𝐶 : 𝑙𝑒 𝑡𝑒𝑟𝑚𝑒 𝐴 𝐵 𝐶 𝑒𝑠𝑡 𝑢𝑛 𝑚𝑖𝑛𝑡𝑒𝑟𝑚𝑒, 𝑝𝑎𝑟 𝑐𝑜𝑛𝑡𝑟𝑒 𝐴 𝐶 𝑛𝑒 𝑙′𝑒𝑠𝑡 𝑝𝑎𝑠 Le terme 𝐴 + 𝐵 + 𝐶 = 𝑀2 , le terme 𝐴 𝐵 𝐶 = 𝑚5 𝒎𝒊 = 𝑴𝒊 8
  • 9. Rang minterme Maxterme X3 X2 X1 y = g(X) 0 𝐌𝟎 = 𝐗𝟑 + 𝐗𝟐 + 𝐗𝟏 0 0 0 0 1 𝐌𝟏 = 𝐗𝟑 + 𝐗𝟐 + 𝐗𝟏 0 0 1 0 2 𝐌𝟐 = 𝐗𝟑 + 𝐗𝟐 + 𝐗𝟏 0 1 0 0 3 𝐦𝟑 = 𝐗𝟑 𝐗𝟐 𝐗𝟏 0 1 1 1 4 𝐌𝟒 = 𝐗𝟑 + 𝐗𝟐 + 𝐗𝟏 1 0 0 0 5 𝐦𝟓 = 𝐗𝟑 𝐗𝟐 𝐗𝟏 1 0 1 1 6 𝐦𝟔 = 𝐗𝟑 𝐗𝟐 𝐗𝟏 1 1 0 1 7 𝐌𝟕: 𝐗𝟑 + 𝐗𝟐 + 𝐗𝟏 1 1 1 0 𝑦 = 𝑚3 + 𝑚5 + 𝑚6 = 𝑚 3,5,6 𝑦 = 𝑀0 𝑀1 𝑀2 𝑀4 𝑀7 = 𝑀 0,1,2,4,7 9
  • 10. Chapitre 3: Fonctions binaires Les indices de Zi et Ui représentent le code décimal des combinaisons correspondantes. Représentation Pour représenter une fonction f, il suffit de spécifier U(f) ou Z(f). Exemple Pour y = g(X), on a : Z(g) = {0,1,2,4,7} ; U(g) = {3,5,6} 10/54
  • 11. Chapitre 3: Fonctions binaires 3.2.4 Expression booléenne La fonction est décrite sous forme d’une expression logique. y = f(X) = E ; E: Expression booléenne Exemple y = f d, c, b, a = d + c a + d a b + a d 11/54
  • 12. Chapitre 3: Fonctions binaires 3.2.5 Tables de Karnaugh On les appelle aussi tableaux de Karnaugh. a- Construction des tables 1 variable: x1  21 = 2 possibilités = 2 cases 12/54 x1 0 1
  • 13. Chapitre 3: Fonctions binaires 2 variables: x2 x1  22 = 4 combinaisons = table à 4 cases 13/54 x1 0 1 2 3 x2 x1 0 1 𝐦𝟎 = 𝐗𝟐 𝐗𝟏 𝐦𝟏 = 𝐗𝟐 𝐗𝟏 𝐦𝟑 = 𝐗𝟐 𝐗𝟏 𝐦𝟎 = 𝐗𝟐 𝐗𝟏
  • 14. Chapitre 3: Fonctions binaires 2 variables: x3 x2 x1  23 = 8 combinaisons  tableau à 8 cases 14/54 x2 0 1 x1 2 3 4 5 7 6 x3
  • 15. Chapitre 3: Fonctions binaires 4 variables: x4 x3 x2 x1  24 = 16 combinaisons  tableau à 16 cases 15/54 X2 0 1 3 2 X3 4 5 7 6 12 13 15 14 X4 8 9 11 10 X1
  • 16. 16
  • 17. CDE AB 000 001 011 010 110 111 101 100 0 0 0 1 3 2 6 7 5 4 0 1 8 9 11 10 14 15 13 12 1 1 24 25 27 26 30 31 29 28 1 0 16 17 19 18 22 23 21 20 C D E E B A 5 variables: A B C D E  25 = 32 combinaisons  tableau à 32 cases 17
  • 18. Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh Simplifier une fonction logique = circuits plus simples Deux types de minimisation : Niveau logique : simplifier la fonction logique. Niveau électronique : réarranger le circuit pour réduire la complexité et le coût Complexité d’un circuit est directement reliée à la complexité de la fonction logique. Utilisation de théorèmes : long et difficile pour des fonctions de plusieurs variables Méthode très utilisée : diagrammes de Karnaugh 18
  • 19.  On rempli le diagramme à partir de la table de vérité  On ajoute les 1 et 0 aux endroits appropriés, selon la fonction  On simplifie en créant des rectangles ou carrés les plus gros possibles ( à 2n cases ) Regroupement des 1 pour obtenir  forme somme de produit. Regroupement des 0 pour obtenir  forme des produit de somme. Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh 19
  • 20. 20 Règles de simplification pour les diagrammes de Karnaugh. 1) Si deux niveaux logiques “1” remplissant respectivement deux cases adjacentes, il y a simplification possible. Dans ce cas, on élimine une variable. 2) Dans le diagramme, un “1” peut servir autant de fois que cela est nécessaire car X + X = X. 3) On rassemble les cases adjacentes contenant des 1 dans des boucles regroupant un nombre pair de “1” égal à 2n (2, 4, 8, etc…). La variable qui prend les deux valeurs 0 et 1 dans le groupement disparaît. Il ne reste que le produit des variables, qui gardent la même valeur. Dans un groupement de deux termes on élimine donc la variable qui change d'état et on conserve le produit des variables qui ne changent pas. Dans un groupement de quatre on élimine les deux variables qui changent d'état. Dans un groupement de huit on élimine trois variables, etc… Pour les cases isolées on ne peut éliminer aucune variable. On conserve donc le produit caractérisant la case. 4) On cherche à avoir le minimum de groupements c-à-d le minimum de boucles. Chaque groupement doit rassembler le maximum de “1”. 5) Les variables permettant d’identifier une boucle, sont réunies pour former un “ET” logique. 6) Les différentes boucles réalisées dans un diagramme, sont reliées entre elles par un “OU” logique. L'expression logique finale est la réunion des groupements après élimination des variables qui changent d'état. 7) Si on simplifie un diagramme en utilisant les “0”, on obtient le complément de la sortie désirée.
  • 21. Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh Exemple fonction à 2 variables: x2 x1  Simplifier les fonctions suivantes données par leurs table de Karnaugh X1 1 1 X2 0 0 X1 0 1 X2 0 1 X1 0 1 X2 1 1 X1 1 1 X2 1 0 X1 1 1 X2 1 1 X1 0 1 X2 1 0 X1 1 0 X2 0 1 21
  • 22. Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh B 1 1 0 1 A 0 0 0 1 C Exemple fonction à 3 variables: A,B,C Simplifier les fonctions suivantes données par leurs table de Karnaugh B 1 1 0 1 A 1 0 0 1 C B 1 0 0 1 A 0 0 0 1 C B 1 1 0 1 A 1 1 0 1 C 22
  • 23. Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh B 1 1 A 1 C B 1 1 1 A 1 C B 1 1 1 A 1 1 C B 1 1 1 A 1 1 1 C 23
  • 24. Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh B 1 1 1 A 1 1 C B 1 1 A 1 1 C B 1 1 A 1 1 1 1 C B 1 1 A 1 1 C 24 B 1 1 A 1 1 1 C
  • 25. Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh C 1 1 1 B 1 1 1 A 1 D C 1 1 1 1 B 1 1 1 A 1 1 1 1 D Exemple fonction à 4 variables: A,B,C,D  Simplifier les fonctions suivantes données par leurs table de Karnaugh 25
  • 26. Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh C 1 1 1 B 1 1 A 1 1 1 1 D C 1 1 B 1 1 1 1 A 1 1 D 26 C 1 1 1 B 1 1 1 1 1 1 A 1 1 1 1 D
  • 27. Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh C 1 1 B 1 1 1 A 1 1 D C B 1 1 1 1 1 A 1 1 1 D 27
  • 28. Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh C 1 1 1 1 B 1 1 1 1 1 A 1 1 D C B A D 28
  • 29. Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh C 1 B 1 1 1 1 1 1 A 1 D C 1 1 B 1 1 1 A 1 1 1 1 D 29
  • 30. CDE AB 000 001 011 010 110 111 101 100 0 0 0 1 3 2 6 7 5 4 0 1 8 9 11 10 14 15 13 12 1 1 24 25 27 26 30 31 29 28 1 0 16 17 19 18 22 23 21 20 C D E E B A 30 Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh
  • 31. 0 1 3 2 6 7 5 4 8 9 11 10 14 15 13 12 24 25 27 26 30 31 29 28 16 17 19 18 22 23 21 20 C D E E B A 31 Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh
  • 32. 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 C D E E B A 32 Minimisation de fonctions logiques par table de Karnaugh
  • 33. 33 • En créant la table de vérité d'une fonction, on écrit 1 si la fonction est vrai, puis on rempli de 0 • Qu'arrive-t-il si certaines combinaisons ne sont pas possibles ? Ex : en DCB, 6 combinaisons ne sont pas utilisées (de 10 a 15) • S'il n'y a pas d'impact sur la sortie, on est indifférent a cette combinaison • On utilise alors un X (au lieu d'un 0 ou 1) dans la table de vérité • C'est une condition indifférente • Les mintermes ou maxtermes qui ont des conditions indifférenes sont exprimées avec un d (ou X). • Les conditions indifférentes permettent de faire des groupements plus gros dans les diagrammes de Karnaugh • Mais, pas nécessaire d'utiliser tous les X • On utilise seulement ceux qui permettent des plus gros regroupements fonction logique incomplètement définie
  • 34. 34 Simplfier la fonction suivante : 𝐹 𝑊, 𝑋, 𝑌, 𝑍 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝑍: 𝐿𝑆𝐵 = 𝑚 1,2,3,7,11,15 + 𝑋 0,5 Minimisation par la table de Karnaugh de fonctions logiques incomplètement définie F Y X 1 1 1 X X 1 1 W 1 Z Simplfier la fonction suivante : G 𝑊, 𝑋, 𝑌, 𝑍 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝑍: 𝐿𝑆𝐵 = 𝑚 0,4, 10,14 + 𝑋 1,2,3,5,6,11,15 G Y X X X X 1 X X X 1 W X 1 Z
  • 35. 35 Simplfier la fonction suivante : 𝐹 𝑊, 𝑋, 𝑌, 𝑍 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝑍: 𝐿𝑆𝐵 = 𝑚 1,2,3,7,11,15 + 𝑋 0,5 Minimisation par la table de Karnaugh de fonctions logiques incomplètement définie F Y X 1 1 1 X 0 X 1 0 0 0 1 0 W 0 0 1 0 Z Simplfier la fonction suivante : G 𝑊, 𝑋, 𝑌, 𝑍 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝑍: 𝐿𝑆𝐵 = 𝑚 0,4, 10,14 + 𝑋 1,2,3,5,6,11,15 G Y 0 X X X X 1 X 0 X 0 0 X 1 W 0 0 X 1 Z