SlideShare une entreprise Scribd logo
Diffusion régionale des politiques publiques d’e-gouvernement :  Une étude sur  les sites web des communes bretonnes   Sylvain DEJEAN,  M@rsouin Telecom Bretagne Adrien SOUQUET,  M@rsouin Telecom Bretagne
Le contexte Le développement de l’E-Gouvernement plus seulement l’apanage des gouvernements de grande taille.  Eviter l’apparition d’une fracture territoriale Nécessiter d’aider à la diffusion et à l’appropriation des TIC sur l’ensemble du territoire.
L’objectif de cet article   En partant du constat que les communes bretonnes présentes en ligne semblent ne pas être reparties aléatoirement sur le territoire.
L’objectif de cet article Nous cherchons l’existence d’auto-corrélation spatiale dans la répartition des sites web communaux. Permet d’investir un aspect peu étudié des déterminants de l’adoption de services d’E-gouvernement, celui de la  diffusion spatiale des politiques publiques. Les EPCI jouent-ils un rôle?
Qu’est ce que l’auto corrélation spatiale ? La loi de Tobler «  Everything is related to everything else, but near things are more related than distant things  »  Autocorrélation spatiale mesure la corrélation d’une variable en référence à sa localisation. La version positive stipule que des valeurs similaires sont regroupées dans l’espace.
Pourquoi les sites web des communes? Le site web d’une commune est le premier stade de l’E-gouvernement (Layne et Lee, 2003, Moon, 2002). Il est également un outil de promotion du territoire (Huron 2001). Lefevre et Nonjon (2003) «  le local apparait comme le foyer naturel de la démocratie parce que c’est l’échelle de la proximité, de l’interconnaissance, de la concrétude et que le lien social s’y vit dans la quotidienneté  ».
Déterminants de l’adoption d’un site web Facteurs internes au gouvernement local: Ressources de la municipalité, financières, organisationnelles, humaines, individuelles, culturelles (Moon, 2002, Norris et Moon, 2005). Facteurs externes:  Théorie de l’électeur médian l’offre de bien public reflète la demande de l’électeur médian  Richesse, niveau d’éducation, démographie
La diffusion des politiques publiques Littérature proche des modèles de diffusion des innovations.(Rogers, 1975, Mohr, 1969). Rôle des primo-adoptants, diffusion en forme de courbe logistique, facteurs individuels et étapes de la prise de décision. Berry et Berry (2007) adapte ces modèles au contexte de la diffusion des politiques publiques innovantes.
Le cadre conceptuel de Berry et Berry  (2007) L’innovation dans les politiques publiques résultent: Pressions internes (facteurs politiques, sociaux et économiques). Diffusions externes. Imitation des gouvernements proches réduit les risques liés à l’innovation…la commune voisine devient un laboratoire
Les différents canaux de diffusion Verticaux:  Emprunte le canal de la structure administrative de rang supérieur (état, région, commune). Relation hiérarchique Horizontaux: Propagation entre entités administratives similaires. Imitation, rôle des EPCI et des réseaux informels Régionaux: Diffusion géographique Proximité des contextes socio-économiques
Les validations empiriques de Berry et Berry Adoption d’une lotterie par des états américains (Berry et Berry, 1990) … de nouveaux impots (Berry et Berry 1992) … de l’interdiction du mariage homosexuel (Haider-Markel, 2001 ). Dans tous les cas les méthodes de  Event History Anaylsis  sont mobilisés. Hors elles ne permettent pas de prendre en compte le rôle de l’espace (Buckley & Westerland, 2004 )
Les données des communes bretonnes Données exhaustives sur les 1270 communes Bretonnes, recueillis durant l ’été 2010. 53% des communes possèdent un site web. Des variables socio-démographiques
Les communes bretonnes
Hétérogénéité de la taille des communes
Le rôle des EPCI Mutualisation de certaines compétences et espace de partage entre intercommunalités. Peu jouer un rôle incitatif et moteur dans l’adoption de l’E-gouvernement.
Modéliser la diffusion de l’adoption d’un site web Econométrie spatiale (Lesage et Pace,2009) Répond aux problèmes posées par la méthode EHA modéliser le rôle de la dépendance géographique dans la probabilité de voir une commune adopter un site web. Spatial probit Méthode déjà utilisée pour modéliser la diffusion d’une innovation Diffusion du libéralisme (Simons et Elkins, 2004), concurrence fiscale (Hall et Ross, 2011) Effets de voisinage dans l’adoption de nouvelles méthodes de production agricole (Langyintuo et Mekuria, 2008). L’adoption d’un logiciel de gestion de stock par des concessionnaires (Barrot et al., 2008) Adoption des sites web par des municipalités californiennes (Finney et Yoon, 2011)
Modéliser la diffusion de l’adoption d’un site web Autoregressive spatial model y i  = W i,J  y i  + X i  β i  + u i Avec W la matrice de poids  Contiguité:   W i,J  vaut 1 si i et j sont voisins 0 sinon Distance: on utilise l’inverse de la distance, mais nécessite de prendre en considération un nombre arbitraire de voisins. EPCI: le voisin n’est plus la commune la plus proche ou voisine mais devient celles qui appartient à la même EPCI
Les variables explicatives Taille de la population Traditionnellement la variable la plus signifiante pour expliquer la présence d’un site web (Moon, 2002, Musso et al., 2000, Jun et Weare, 2008). Environnement socio-éco Revenu médian, proportion des + de 65 ans, niveau d’éducation, superficie. Spécialisation touristique Capacité d’hébergement touristique / population
Résultats
Les effets marginaux Ainsi une augmentation de 1000 habitants dans une ville de 2457 habitants augmente de 13% (effet direct) la probabilité que cette commune ait un site web et de 4% (effet indirect) en moyenne la probabilité que ces voisins en aient un
Résultats  Forte significativité des effets de voisinage. La probabilité qu’une commune ait un site web augmente lorsque ses voisins en ont un. Robustesse du résultat en considérant la distance Effets attendus des variables d’environnement. A l’exception du revenu médian. La probabilité qu’une commune ait un site web augmente lorsque les autres communes de son EPCI en ont un. Lien fort entre contigüité et appartenance à une même EPCI minore l’importance des EPCI dans la diffusion de cette politique publique.
Discussions Inscription forte du développement de l’E-gouvernement dans la dynamique territoriale. Penser le rôle des structures de diffusion horizontales comme les EPCI. Limitations et perspectives: Etendre cette analyse à d’autres régions ou groupe de régions. Chercher l’origine de ces diffusions. Effet d’apprentissage, de concurrence, imitation, coercition.
Conclusion Mise en évidence de l’existence d’autocorrélation spatiale dans l’adoption d’un site web par les communes bretonnes. Ne pas prendre en compte la dimension spatiale dans l’adoption d’une politique publique entrainerai un biais? Valide l’existence d’effets de diffusion horizontaux (via les EPCI) et régionaux (via la proximité géographique) d’une politique publique innovante (Berry et Berry, 2007).
Nous envisageons de monter une ANR en 2012 autour des questions d’Egouvernement. Si cela vous intéresse…on peut en discuter

Contenu connexe

En vedette

Un taxi pour Khamût Khan
Un taxi pour Khamût KhanUn taxi pour Khamût Khan
Un taxi pour Khamût Khan
anto Sass
 
Championnat assoication internationaux de france
Championnat assoication internationaux de franceChampionnat assoication internationaux de france
Championnat assoication internationaux de france
Fabrice Carlier
 
Usages d’Internet et pratiques culturelles. Le cas du Grand-Duché de Luxembo...
Usages d’Internet et pratiques culturelles. Le cas du Grand-Duché de Luxembo...Usages d’Internet et pratiques culturelles. Le cas du Grand-Duché de Luxembo...
Usages d’Internet et pratiques culturelles. Le cas du Grand-Duché de Luxembo...
M@rsouin
 
Equilibre Alimentaire Cp 13 10 09
Equilibre Alimentaire Cp 13 10 09Equilibre Alimentaire Cp 13 10 09
Equilibre Alimentaire Cp 13 10 09
raymondteyrouz
 
Dix ans après Maputo. Note APESS : Elements de bilan du soutien public à l’é...
Dix ans après Maputo. Note APESS : Elements de bilan du soutien public à l’é...Dix ans après Maputo. Note APESS : Elements de bilan du soutien public à l’é...
Dix ans après Maputo. Note APESS : Elements de bilan du soutien public à l’é...
APESS. Association pour la Promotion de l'Elevage au Sahel et en Savane
 
Présentation de biowallonie
Présentation de biowalloniePrésentation de biowallonie
Présentation de biowallonie
Collège des Producteurs
 
Metodologia y proyecto investigacion
Metodologia y proyecto  investigacionMetodologia y proyecto  investigacion
Metodologia y proyecto investigacion
Euler
 
METODOLOGIA DE LA INVESTIGACION
METODOLOGIA DE LA INVESTIGACIONMETODOLOGIA DE LA INVESTIGACION
METODOLOGIA DE LA INVESTIGACION
Euler
 
www.saficooasisci.net
www.saficooasisci.netwww.saficooasisci.net
www.saficooasisci.net
saficooasisci
 
approchesinterculturelles1
approchesinterculturelles1approchesinterculturelles1
approchesinterculturelles1
M@rsouin
 
Edit
EditEdit
Scoop.it - Curando contenidos en Scoop.it
Scoop.it - Curando contenidos en Scoop.itScoop.it - Curando contenidos en Scoop.it
Scoop.it - Curando contenidos en Scoop.it
Emelys Rukoz
 
Password Manager Pro
Password Manager ProPassword Manager Pro
Password Manager Pro
PGSoftware
 
Réussir votre Projet d'Intégration SI
Réussir votre Projet d'Intégration SIRéussir votre Projet d'Intégration SI
Réussir votre Projet d'Intégration SI
Nabil Majoul
 
Vise 2014
Vise 2014 Vise 2014
Vise 2014
Fabrice Carlier
 

En vedette (19)

Photo pleine page
Photo pleine pagePhoto pleine page
Photo pleine page
 
Un taxi pour Khamût Khan
Un taxi pour Khamût KhanUn taxi pour Khamût Khan
Un taxi pour Khamût Khan
 
PARIS DESDE EL CIELO
PARIS  DESDE EL CIELOPARIS  DESDE EL CIELO
PARIS DESDE EL CIELO
 
¿Estudiar Yo?
¿Estudiar Yo?¿Estudiar Yo?
¿Estudiar Yo?
 
Championnat assoication internationaux de france
Championnat assoication internationaux de franceChampionnat assoication internationaux de france
Championnat assoication internationaux de france
 
Usages d’Internet et pratiques culturelles. Le cas du Grand-Duché de Luxembo...
Usages d’Internet et pratiques culturelles. Le cas du Grand-Duché de Luxembo...Usages d’Internet et pratiques culturelles. Le cas du Grand-Duché de Luxembo...
Usages d’Internet et pratiques culturelles. Le cas du Grand-Duché de Luxembo...
 
Equilibre Alimentaire Cp 13 10 09
Equilibre Alimentaire Cp 13 10 09Equilibre Alimentaire Cp 13 10 09
Equilibre Alimentaire Cp 13 10 09
 
Dix ans après Maputo. Note APESS : Elements de bilan du soutien public à l’é...
Dix ans après Maputo. Note APESS : Elements de bilan du soutien public à l’é...Dix ans après Maputo. Note APESS : Elements de bilan du soutien public à l’é...
Dix ans après Maputo. Note APESS : Elements de bilan du soutien public à l’é...
 
Présentation de biowallonie
Présentation de biowalloniePrésentation de biowallonie
Présentation de biowallonie
 
Metodologia y proyecto investigacion
Metodologia y proyecto  investigacionMetodologia y proyecto  investigacion
Metodologia y proyecto investigacion
 
METODOLOGIA DE LA INVESTIGACION
METODOLOGIA DE LA INVESTIGACIONMETODOLOGIA DE LA INVESTIGACION
METODOLOGIA DE LA INVESTIGACION
 
www.saficooasisci.net
www.saficooasisci.netwww.saficooasisci.net
www.saficooasisci.net
 
approchesinterculturelles1
approchesinterculturelles1approchesinterculturelles1
approchesinterculturelles1
 
Tweeter
TweeterTweeter
Tweeter
 
Edit
EditEdit
Edit
 
Scoop.it - Curando contenidos en Scoop.it
Scoop.it - Curando contenidos en Scoop.itScoop.it - Curando contenidos en Scoop.it
Scoop.it - Curando contenidos en Scoop.it
 
Password Manager Pro
Password Manager ProPassword Manager Pro
Password Manager Pro
 
Réussir votre Projet d'Intégration SI
Réussir votre Projet d'Intégration SIRéussir votre Projet d'Intégration SI
Réussir votre Projet d'Intégration SI
 
Vise 2014
Vise 2014 Vise 2014
Vise 2014
 

Similaire à Diffusion régionale des politiques publiques d’e-gouvernement :

Colloque RI 2014 : Intervention de Zoé VAILLANT (Université Paris Ouest)
Colloque RI 2014 : Intervention de Zoé VAILLANT (Université Paris Ouest)Colloque RI 2014 : Intervention de Zoé VAILLANT (Université Paris Ouest)
Colloque RI 2014 : Intervention de Zoé VAILLANT (Université Paris Ouest)
Institut national du cancer
 
Adcf etude plh-160414-v6
Adcf etude plh-160414-v6Adcf etude plh-160414-v6
Adcf etude plh-160414-v6
Dominique Gayraud
 
Inti17 bogota-masselot djahanchahi-fr
Inti17 bogota-masselot djahanchahi-frInti17 bogota-masselot djahanchahi-fr
Inti17 bogota-masselot djahanchahi-fr
Territorial Intelligence
 
Les réformes institutionnelles et le nouveau cadre réglementaire s'appliquant...
Les réformes institutionnelles et le nouveau cadre réglementaire s'appliquant...Les réformes institutionnelles et le nouveau cadre réglementaire s'appliquant...
Les réformes institutionnelles et le nouveau cadre réglementaire s'appliquant...
Cap'Com
 
Cinq années de coopération décentralisée dans le domaine de la solidarité num...
Cinq années de coopération décentralisée dans le domaine de la solidarité num...Cinq années de coopération décentralisée dans le domaine de la solidarité num...
Cinq années de coopération décentralisée dans le domaine de la solidarité num...
eAtlas Francophone Afrique de l'Ouest
 
Enquête prospective Agglomérations 2015
Enquête prospective Agglomérations 2015Enquête prospective Agglomérations 2015
Enquête prospective Agglomérations 2015
Didier Chaplault
 
GF3 - Renouer le dialogue avec les territoires périurbains - Table ronde 2
GF3 - Renouer le dialogue avec les territoires périurbains - Table ronde 2GF3 - Renouer le dialogue avec les territoires périurbains - Table ronde 2
GF3 - Renouer le dialogue avec les territoires périurbains - Table ronde 2
Cap'Com
 
Movida acfas2016-montréal-160610-abouna-masselot
Movida acfas2016-montréal-160610-abouna-masselotMovida acfas2016-montréal-160610-abouna-masselot
Movida acfas2016-montréal-160610-abouna-masselot
Territorial Intelligence
 
Ouvrir les données, oui, mais pourquoi ? Récit de l'origine de la politique d...
Ouvrir les données, oui, mais pourquoi ? Récit de l'origine de la politique d...Ouvrir les données, oui, mais pourquoi ? Récit de l'origine de la politique d...
Ouvrir les données, oui, mais pourquoi ? Récit de l'origine de la politique d...
Sciences Po
 
Note de synthèse - Les solidarités entre territoires : un levier pour la tran...
Note de synthèse - Les solidarités entre territoires : un levier pour la tran...Note de synthèse - Les solidarités entre territoires : un levier pour la tran...
Note de synthèse - Les solidarités entre territoires : un levier pour la tran...
France Stratégie
 
P Signoret, governance, a research-actionactors point of view
P Signoret, governance, a research-actionactors point of viewP Signoret, governance, a research-actionactors point of view
P Signoret, governance, a research-actionactors point of view
Territorial Intelligence
 
B08 A24c 40 Diapo Butiu En Fr
B08 A24c 40 Diapo Butiu En FrB08 A24c 40 Diapo Butiu En Fr
B08 A24c 40 Diapo Butiu En Fr
Territorial Intelligence
 
De la gouvernance à la géogouvernance
De la gouvernance à la géogouvernance  De la gouvernance à la géogouvernance
De la gouvernance à la géogouvernance
geoseminaire2011
 
Programme Cap'Com 2000
Programme Cap'Com 2000Programme Cap'Com 2000
Programme Cap'Com 2000
Cap'Com
 
#capcom15 - AT14 : Peut-on mutualiser la communication des territoires ?
#capcom15 - AT14 : Peut-on mutualiser la communication des territoires ? #capcom15 - AT14 : Peut-on mutualiser la communication des territoires ?
#capcom15 - AT14 : Peut-on mutualiser la communication des territoires ?
Cap'Com
 
Articulation Collectivités locales / ONG pour un meilleur usage des TIC
Articulation Collectivités locales / ONG pour un meilleur usage des TICArticulation Collectivités locales / ONG pour un meilleur usage des TIC
Articulation Collectivités locales / ONG pour un meilleur usage des TIC
eAtlas Francophone Afrique de l'Ouest
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Rapport d'activité 2015 de la FNAU
Rapport d'activité 2015 de la FNAURapport d'activité 2015 de la FNAU
Définition et suivi du projet Antenne citoyenne
Définition et suivi du projet Antenne citoyenneDéfinition et suivi du projet Antenne citoyenne
Définition et suivi du projet Antenne citoyenne
Antennecitoyenne
 
"Les TIC ou le renouvellement des pratiques de développement social urbain". ...
"Les TIC ou le renouvellement des pratiques de développement social urbain". ..."Les TIC ou le renouvellement des pratiques de développement social urbain". ...
"Les TIC ou le renouvellement des pratiques de développement social urbain". ...
crdsu
 

Similaire à Diffusion régionale des politiques publiques d’e-gouvernement : (20)

Colloque RI 2014 : Intervention de Zoé VAILLANT (Université Paris Ouest)
Colloque RI 2014 : Intervention de Zoé VAILLANT (Université Paris Ouest)Colloque RI 2014 : Intervention de Zoé VAILLANT (Université Paris Ouest)
Colloque RI 2014 : Intervention de Zoé VAILLANT (Université Paris Ouest)
 
Adcf etude plh-160414-v6
Adcf etude plh-160414-v6Adcf etude plh-160414-v6
Adcf etude plh-160414-v6
 
Inti17 bogota-masselot djahanchahi-fr
Inti17 bogota-masselot djahanchahi-frInti17 bogota-masselot djahanchahi-fr
Inti17 bogota-masselot djahanchahi-fr
 
Les réformes institutionnelles et le nouveau cadre réglementaire s'appliquant...
Les réformes institutionnelles et le nouveau cadre réglementaire s'appliquant...Les réformes institutionnelles et le nouveau cadre réglementaire s'appliquant...
Les réformes institutionnelles et le nouveau cadre réglementaire s'appliquant...
 
Cinq années de coopération décentralisée dans le domaine de la solidarité num...
Cinq années de coopération décentralisée dans le domaine de la solidarité num...Cinq années de coopération décentralisée dans le domaine de la solidarité num...
Cinq années de coopération décentralisée dans le domaine de la solidarité num...
 
Enquête prospective Agglomérations 2015
Enquête prospective Agglomérations 2015Enquête prospective Agglomérations 2015
Enquête prospective Agglomérations 2015
 
GF3 - Renouer le dialogue avec les territoires périurbains - Table ronde 2
GF3 - Renouer le dialogue avec les territoires périurbains - Table ronde 2GF3 - Renouer le dialogue avec les territoires périurbains - Table ronde 2
GF3 - Renouer le dialogue avec les territoires périurbains - Table ronde 2
 
Movida acfas2016-montréal-160610-abouna-masselot
Movida acfas2016-montréal-160610-abouna-masselotMovida acfas2016-montréal-160610-abouna-masselot
Movida acfas2016-montréal-160610-abouna-masselot
 
Ouvrir les données, oui, mais pourquoi ? Récit de l'origine de la politique d...
Ouvrir les données, oui, mais pourquoi ? Récit de l'origine de la politique d...Ouvrir les données, oui, mais pourquoi ? Récit de l'origine de la politique d...
Ouvrir les données, oui, mais pourquoi ? Récit de l'origine de la politique d...
 
Note de synthèse - Les solidarités entre territoires : un levier pour la tran...
Note de synthèse - Les solidarités entre territoires : un levier pour la tran...Note de synthèse - Les solidarités entre territoires : un levier pour la tran...
Note de synthèse - Les solidarités entre territoires : un levier pour la tran...
 
P Signoret, governance, a research-actionactors point of view
P Signoret, governance, a research-actionactors point of viewP Signoret, governance, a research-actionactors point of view
P Signoret, governance, a research-actionactors point of view
 
B08 A24c 40 Diapo Butiu En Fr
B08 A24c 40 Diapo Butiu En FrB08 A24c 40 Diapo Butiu En Fr
B08 A24c 40 Diapo Butiu En Fr
 
De la gouvernance à la géogouvernance
De la gouvernance à la géogouvernance  De la gouvernance à la géogouvernance
De la gouvernance à la géogouvernance
 
Programme Cap'Com 2000
Programme Cap'Com 2000Programme Cap'Com 2000
Programme Cap'Com 2000
 
#capcom15 - AT14 : Peut-on mutualiser la communication des territoires ?
#capcom15 - AT14 : Peut-on mutualiser la communication des territoires ? #capcom15 - AT14 : Peut-on mutualiser la communication des territoires ?
#capcom15 - AT14 : Peut-on mutualiser la communication des territoires ?
 
Articulation Collectivités locales / ONG pour un meilleur usage des TIC
Articulation Collectivités locales / ONG pour un meilleur usage des TICArticulation Collectivités locales / ONG pour un meilleur usage des TIC
Articulation Collectivités locales / ONG pour un meilleur usage des TIC
 
cours
courscours
cours
 
Rapport d'activité 2015 de la FNAU
Rapport d'activité 2015 de la FNAURapport d'activité 2015 de la FNAU
Rapport d'activité 2015 de la FNAU
 
Définition et suivi du projet Antenne citoyenne
Définition et suivi du projet Antenne citoyenneDéfinition et suivi du projet Antenne citoyenne
Définition et suivi du projet Antenne citoyenne
 
"Les TIC ou le renouvellement des pratiques de développement social urbain". ...
"Les TIC ou le renouvellement des pratiques de développement social urbain". ..."Les TIC ou le renouvellement des pratiques de développement social urbain". ...
"Les TIC ou le renouvellement des pratiques de développement social urbain". ...
 

Plus de M@rsouin

Les GULL, une territorialité hybride ? Le cas de GiroLL
Les GULL, une territorialité hybride ? Le cas de GiroLLLes GULL, une territorialité hybride ? Le cas de GiroLL
Les GULL, une territorialité hybride ? Le cas de GiroLL
M@rsouin
 
Home movies -la famille à l’époque de sa reproductibilité numérique
Home movies -la famille à l’époque de sa reproductibilité numériqueHome movies -la famille à l’époque de sa reproductibilité numérique
Home movies -la famille à l’époque de sa reproductibilité numérique
M@rsouin
 
Figures de la bande dessinée numérique
Figures de la bande dessinée numériqueFigures de la bande dessinée numérique
Figures de la bande dessinée numérique
M@rsouin
 
L'appropriation des réseaux sociaux professionnels par les jeunes diplômés
L'appropriation des réseaux sociaux professionnels par les jeunes diplômésL'appropriation des réseaux sociaux professionnels par les jeunes diplômés
L'appropriation des réseaux sociaux professionnels par les jeunes diplômés
M@rsouin
 
L’usage communicationnel du blog du politique en campagne électorale
L’usage communicationnel du blog du politique en campagne électoraleL’usage communicationnel du blog du politique en campagne électorale
L’usage communicationnel du blog du politique en campagne électorale
M@rsouin
 
Étude des perceptions de la réalité augmentée – Une approche exploratoire
Étude des perceptions de la réalité augmentée – Une approche exploratoireÉtude des perceptions de la réalité augmentée – Une approche exploratoire
Étude des perceptions de la réalité augmentée – Une approche exploratoire
M@rsouin
 
Du Barzhaz Breizh au Breizhoweb
Du Barzhaz Breizhau BreizhowebDu Barzhaz Breizhau Breizhoweb
Du Barzhaz Breizh au Breizhoweb
M@rsouin
 
L’apprentissage des adultes en FOAD : quels profils dominants ?
L’apprentissage des adultes en FOAD : quels profils dominants ?L’apprentissage des adultes en FOAD : quels profils dominants ?
L’apprentissage des adultes en FOAD : quels profils dominants ?
M@rsouin
 
Are streaming and other music consumption modes substitutes or complements?
Are streaming and other music consumption modes substitutes or complements?Are streaming and other music consumption modes substitutes or complements?
Are streaming and other music consumption modes substitutes or complements?
M@rsouin
 
Présentation séminaire m@rsouin wikipédia sd nj il kr mv
Présentation séminaire m@rsouin wikipédia sd nj il kr mvPrésentation séminaire m@rsouin wikipédia sd nj il kr mv
Présentation séminaire m@rsouin wikipédia sd nj il kr mv
M@rsouin
 
Mesamis#facebookmesamoursmesemmerdes
Mesamis#facebookmesamoursmesemmerdesMesamis#facebookmesamoursmesemmerdes
Mesamis#facebookmesamoursmesemmerdes
M@rsouin
 
Arthur’s model of competing technologies when some choices are non-exclusive
Arthur’s model of competing technologies when some choices are non-exclusiveArthur’s model of competing technologies when some choices are non-exclusive
Arthur’s model of competing technologies when some choices are non-exclusive
M@rsouin
 
Presentation seminaire m@rsouin fabrice le_guel
Presentation seminaire m@rsouin fabrice le_guelPresentation seminaire m@rsouin fabrice le_guel
Presentation seminaire m@rsouin fabrice le_guel
M@rsouin
 
Pourquoi les consommateurs recommandent-ils leur opérateur mobile ? Évidence ...
Pourquoi les consommateurs recommandent-ils leur opérateur mobile ?Évidence ...Pourquoi les consommateurs recommandent-ils leur opérateur mobile ?Évidence ...
Pourquoi les consommateurs recommandent-ils leur opérateur mobile ? Évidence ...
M@rsouin
 
L’apprentissage du «numérique théorique» : un levier pour les pratiques polit...
L’apprentissage du «numérique théorique» : un levier pour les pratiques polit...L’apprentissage du «numérique théorique» : un levier pour les pratiques polit...
L’apprentissage du «numérique théorique» : un levier pour les pratiques polit...
M@rsouin
 
Web breton. La diaspora bretonne, réflexion méthodologique sur l'exploitation...
Web breton. La diaspora bretonne, réflexion méthodologique sur l'exploitation...Web breton. La diaspora bretonne, réflexion méthodologique sur l'exploitation...
Web breton. La diaspora bretonne, réflexion méthodologique sur l'exploitation...
M@rsouin
 
Does the Internet make people happier?
Does the Internet make people happier?Does the Internet make people happier?
Does the Internet make people happier?
M@rsouin
 
Media et Culture : La PQR à l’heure du numérique
Media et Culture : La PQR à l’heure du numérique Media et Culture : La PQR à l’heure du numérique
Media et Culture : La PQR à l’heure du numérique
M@rsouin
 
contributionsmethodologiques1
contributionsmethodologiques1contributionsmethodologiques1
contributionsmethodologiques1
M@rsouin
 

Plus de M@rsouin (20)

Les GULL, une territorialité hybride ? Le cas de GiroLL
Les GULL, une territorialité hybride ? Le cas de GiroLLLes GULL, une territorialité hybride ? Le cas de GiroLL
Les GULL, une territorialité hybride ? Le cas de GiroLL
 
e-motion
 e-motion e-motion
e-motion
 
Home movies -la famille à l’époque de sa reproductibilité numérique
Home movies -la famille à l’époque de sa reproductibilité numériqueHome movies -la famille à l’époque de sa reproductibilité numérique
Home movies -la famille à l’époque de sa reproductibilité numérique
 
Figures de la bande dessinée numérique
Figures de la bande dessinée numériqueFigures de la bande dessinée numérique
Figures de la bande dessinée numérique
 
L'appropriation des réseaux sociaux professionnels par les jeunes diplômés
L'appropriation des réseaux sociaux professionnels par les jeunes diplômésL'appropriation des réseaux sociaux professionnels par les jeunes diplômés
L'appropriation des réseaux sociaux professionnels par les jeunes diplômés
 
L’usage communicationnel du blog du politique en campagne électorale
L’usage communicationnel du blog du politique en campagne électoraleL’usage communicationnel du blog du politique en campagne électorale
L’usage communicationnel du blog du politique en campagne électorale
 
Étude des perceptions de la réalité augmentée – Une approche exploratoire
Étude des perceptions de la réalité augmentée – Une approche exploratoireÉtude des perceptions de la réalité augmentée – Une approche exploratoire
Étude des perceptions de la réalité augmentée – Une approche exploratoire
 
Du Barzhaz Breizh au Breizhoweb
Du Barzhaz Breizhau BreizhowebDu Barzhaz Breizhau Breizhoweb
Du Barzhaz Breizh au Breizhoweb
 
L’apprentissage des adultes en FOAD : quels profils dominants ?
L’apprentissage des adultes en FOAD : quels profils dominants ?L’apprentissage des adultes en FOAD : quels profils dominants ?
L’apprentissage des adultes en FOAD : quels profils dominants ?
 
Are streaming and other music consumption modes substitutes or complements?
Are streaming and other music consumption modes substitutes or complements?Are streaming and other music consumption modes substitutes or complements?
Are streaming and other music consumption modes substitutes or complements?
 
Présentation séminaire m@rsouin wikipédia sd nj il kr mv
Présentation séminaire m@rsouin wikipédia sd nj il kr mvPrésentation séminaire m@rsouin wikipédia sd nj il kr mv
Présentation séminaire m@rsouin wikipédia sd nj il kr mv
 
Mesamis#facebookmesamoursmesemmerdes
Mesamis#facebookmesamoursmesemmerdesMesamis#facebookmesamoursmesemmerdes
Mesamis#facebookmesamoursmesemmerdes
 
Arthur’s model of competing technologies when some choices are non-exclusive
Arthur’s model of competing technologies when some choices are non-exclusiveArthur’s model of competing technologies when some choices are non-exclusive
Arthur’s model of competing technologies when some choices are non-exclusive
 
Presentation seminaire m@rsouin fabrice le_guel
Presentation seminaire m@rsouin fabrice le_guelPresentation seminaire m@rsouin fabrice le_guel
Presentation seminaire m@rsouin fabrice le_guel
 
Pourquoi les consommateurs recommandent-ils leur opérateur mobile ? Évidence ...
Pourquoi les consommateurs recommandent-ils leur opérateur mobile ?Évidence ...Pourquoi les consommateurs recommandent-ils leur opérateur mobile ?Évidence ...
Pourquoi les consommateurs recommandent-ils leur opérateur mobile ? Évidence ...
 
L’apprentissage du «numérique théorique» : un levier pour les pratiques polit...
L’apprentissage du «numérique théorique» : un levier pour les pratiques polit...L’apprentissage du «numérique théorique» : un levier pour les pratiques polit...
L’apprentissage du «numérique théorique» : un levier pour les pratiques polit...
 
Web breton. La diaspora bretonne, réflexion méthodologique sur l'exploitation...
Web breton. La diaspora bretonne, réflexion méthodologique sur l'exploitation...Web breton. La diaspora bretonne, réflexion méthodologique sur l'exploitation...
Web breton. La diaspora bretonne, réflexion méthodologique sur l'exploitation...
 
Does the Internet make people happier?
Does the Internet make people happier?Does the Internet make people happier?
Does the Internet make people happier?
 
Media et Culture : La PQR à l’heure du numérique
Media et Culture : La PQR à l’heure du numérique Media et Culture : La PQR à l’heure du numérique
Media et Culture : La PQR à l’heure du numérique
 
contributionsmethodologiques1
contributionsmethodologiques1contributionsmethodologiques1
contributionsmethodologiques1
 

Diffusion régionale des politiques publiques d’e-gouvernement :

  • 1. Diffusion régionale des politiques publiques d’e-gouvernement : Une étude sur les sites web des communes bretonnes Sylvain DEJEAN, M@rsouin Telecom Bretagne Adrien SOUQUET, M@rsouin Telecom Bretagne
  • 2. Le contexte Le développement de l’E-Gouvernement plus seulement l’apanage des gouvernements de grande taille. Eviter l’apparition d’une fracture territoriale Nécessiter d’aider à la diffusion et à l’appropriation des TIC sur l’ensemble du territoire.
  • 3. L’objectif de cet article En partant du constat que les communes bretonnes présentes en ligne semblent ne pas être reparties aléatoirement sur le territoire.
  • 4. L’objectif de cet article Nous cherchons l’existence d’auto-corrélation spatiale dans la répartition des sites web communaux. Permet d’investir un aspect peu étudié des déterminants de l’adoption de services d’E-gouvernement, celui de la diffusion spatiale des politiques publiques. Les EPCI jouent-ils un rôle?
  • 5. Qu’est ce que l’auto corrélation spatiale ? La loi de Tobler «  Everything is related to everything else, but near things are more related than distant things  » Autocorrélation spatiale mesure la corrélation d’une variable en référence à sa localisation. La version positive stipule que des valeurs similaires sont regroupées dans l’espace.
  • 6. Pourquoi les sites web des communes? Le site web d’une commune est le premier stade de l’E-gouvernement (Layne et Lee, 2003, Moon, 2002). Il est également un outil de promotion du territoire (Huron 2001). Lefevre et Nonjon (2003) «  le local apparait comme le foyer naturel de la démocratie parce que c’est l’échelle de la proximité, de l’interconnaissance, de la concrétude et que le lien social s’y vit dans la quotidienneté  ».
  • 7. Déterminants de l’adoption d’un site web Facteurs internes au gouvernement local: Ressources de la municipalité, financières, organisationnelles, humaines, individuelles, culturelles (Moon, 2002, Norris et Moon, 2005). Facteurs externes: Théorie de l’électeur médian l’offre de bien public reflète la demande de l’électeur médian Richesse, niveau d’éducation, démographie
  • 8. La diffusion des politiques publiques Littérature proche des modèles de diffusion des innovations.(Rogers, 1975, Mohr, 1969). Rôle des primo-adoptants, diffusion en forme de courbe logistique, facteurs individuels et étapes de la prise de décision. Berry et Berry (2007) adapte ces modèles au contexte de la diffusion des politiques publiques innovantes.
  • 9. Le cadre conceptuel de Berry et Berry (2007) L’innovation dans les politiques publiques résultent: Pressions internes (facteurs politiques, sociaux et économiques). Diffusions externes. Imitation des gouvernements proches réduit les risques liés à l’innovation…la commune voisine devient un laboratoire
  • 10. Les différents canaux de diffusion Verticaux: Emprunte le canal de la structure administrative de rang supérieur (état, région, commune). Relation hiérarchique Horizontaux: Propagation entre entités administratives similaires. Imitation, rôle des EPCI et des réseaux informels Régionaux: Diffusion géographique Proximité des contextes socio-économiques
  • 11. Les validations empiriques de Berry et Berry Adoption d’une lotterie par des états américains (Berry et Berry, 1990) … de nouveaux impots (Berry et Berry 1992) … de l’interdiction du mariage homosexuel (Haider-Markel, 2001 ). Dans tous les cas les méthodes de Event History Anaylsis sont mobilisés. Hors elles ne permettent pas de prendre en compte le rôle de l’espace (Buckley & Westerland, 2004 )
  • 12. Les données des communes bretonnes Données exhaustives sur les 1270 communes Bretonnes, recueillis durant l ’été 2010. 53% des communes possèdent un site web. Des variables socio-démographiques
  • 14. Hétérogénéité de la taille des communes
  • 15. Le rôle des EPCI Mutualisation de certaines compétences et espace de partage entre intercommunalités. Peu jouer un rôle incitatif et moteur dans l’adoption de l’E-gouvernement.
  • 16. Modéliser la diffusion de l’adoption d’un site web Econométrie spatiale (Lesage et Pace,2009) Répond aux problèmes posées par la méthode EHA modéliser le rôle de la dépendance géographique dans la probabilité de voir une commune adopter un site web. Spatial probit Méthode déjà utilisée pour modéliser la diffusion d’une innovation Diffusion du libéralisme (Simons et Elkins, 2004), concurrence fiscale (Hall et Ross, 2011) Effets de voisinage dans l’adoption de nouvelles méthodes de production agricole (Langyintuo et Mekuria, 2008). L’adoption d’un logiciel de gestion de stock par des concessionnaires (Barrot et al., 2008) Adoption des sites web par des municipalités californiennes (Finney et Yoon, 2011)
  • 17. Modéliser la diffusion de l’adoption d’un site web Autoregressive spatial model y i = W i,J y i + X i β i + u i Avec W la matrice de poids Contiguité: W i,J vaut 1 si i et j sont voisins 0 sinon Distance: on utilise l’inverse de la distance, mais nécessite de prendre en considération un nombre arbitraire de voisins. EPCI: le voisin n’est plus la commune la plus proche ou voisine mais devient celles qui appartient à la même EPCI
  • 18. Les variables explicatives Taille de la population Traditionnellement la variable la plus signifiante pour expliquer la présence d’un site web (Moon, 2002, Musso et al., 2000, Jun et Weare, 2008). Environnement socio-éco Revenu médian, proportion des + de 65 ans, niveau d’éducation, superficie. Spécialisation touristique Capacité d’hébergement touristique / population
  • 20. Les effets marginaux Ainsi une augmentation de 1000 habitants dans une ville de 2457 habitants augmente de 13% (effet direct) la probabilité que cette commune ait un site web et de 4% (effet indirect) en moyenne la probabilité que ces voisins en aient un
  • 21. Résultats Forte significativité des effets de voisinage. La probabilité qu’une commune ait un site web augmente lorsque ses voisins en ont un. Robustesse du résultat en considérant la distance Effets attendus des variables d’environnement. A l’exception du revenu médian. La probabilité qu’une commune ait un site web augmente lorsque les autres communes de son EPCI en ont un. Lien fort entre contigüité et appartenance à une même EPCI minore l’importance des EPCI dans la diffusion de cette politique publique.
  • 22. Discussions Inscription forte du développement de l’E-gouvernement dans la dynamique territoriale. Penser le rôle des structures de diffusion horizontales comme les EPCI. Limitations et perspectives: Etendre cette analyse à d’autres régions ou groupe de régions. Chercher l’origine de ces diffusions. Effet d’apprentissage, de concurrence, imitation, coercition.
  • 23. Conclusion Mise en évidence de l’existence d’autocorrélation spatiale dans l’adoption d’un site web par les communes bretonnes. Ne pas prendre en compte la dimension spatiale dans l’adoption d’une politique publique entrainerai un biais? Valide l’existence d’effets de diffusion horizontaux (via les EPCI) et régionaux (via la proximité géographique) d’une politique publique innovante (Berry et Berry, 2007).
  • 24. Nous envisageons de monter une ANR en 2012 autour des questions d’Egouvernement. Si cela vous intéresse…on peut en discuter