SlideShare une entreprise Scribd logo
ETAT, POLITIQUE ET
MONDIALISATION
exposé présenté par: Omar EL FAKIR
«mondialisation» désigne l'extension planétaire des échanges :
qu'ils soient culturels, politiques, économiques ou autres.
L'aspect culturel qu'apporte l'accès d'une très large partie
de la population mondiale à des
éléments de culture de populations
parfois très éloignés d'une part et aussi
la prise de conscience par les pays
développés dans leur ensemble de la
diversité des cultures au niveau mondial.
L'aspect politique que représente
le développement d'organisations
internationales et d'ONG.
L'aspect sociologique qui révèle la nature des conditions
sociales contemporaines tout en indiquant les options ouvertes
à l’action individuelle et collective à venir.
On présente souvent la
mondialisation comme une
situation actuelle et future, un
phénomène sans passé. Or,
l’échange d’informations, de
marchandises, d’investissements,
de goûts et d’idées entre
sociétés lointaines, qui constitue
la mondialisation, a caractérisé
bien des époques antérieures, en
Asie aussi bien qu’en Europe et
en Amérique. L’idée d’une
politique mondiale est, en elle-
même, une cause de la
mondialisation.
Américanisation du monde
Aujourd'hui, les États-Unis sont une
superpuissance sans
équivalent sur Terre.
Ce pays, peuplé de plus
de 300 millions
d'habitants, est au
cœur de la mondialisation
et, s'il n'en n'est pas
le seul acteur, il en est
l'un des principaux
centres d'impulsion.
Le cœur qui peut trahir le corps dans une
seconde.
La Mondialisation est-t-elle à l’intérêt des peuples???
La société mondiale ? Une hypothèse hasardeuse !
L’immense mérite du traité de Gérard Dussouy est de présenter un panorama aussi
complet que possible des théories de la mondialité. Ce panorama montre à quel point le
fossé est profond entre :
- d’une part, la vulgate dominante imposée par les médias qui veut faire de la
mondialisation une prophétie auto-réalisatrice,
- d’autre part, de nombreux économistes, politologues, sociologues qui en partant des
faits montrent à quel point la réalisation d’une « société mondiale » est une hypothèse
hasardeuse.
Mondialisation:
Mensonge d’Etat
La crise de 2008 a montré
à la fois l’intensité et
la vulnérabilité de la
mondialisation. La mondialisation
ne sert qu’une poignée
d’actionnaires, de millionnaires,
de milliardaires pour les plus
doués, au dépit de l’intérêt
des nations et des populations. Le mécanisme est
bien rodé, les multinationales n’ont pas de patrie, la
planète leur appartient et le rôle des nations se
résumeraient à contenir leur peuple derrière des
frontières culturelles.
Derrière la mondialisation se cache un
écrasant système économique, politique
capitaliste mondialiste visant à former une
sorte de village mondial global OÙ l’individu
sera davantage évincé qu’il ne l’est déjà. Les
médias, politiques et autres puissants lobbys
colonisent notre subconscient pour nous
guider dans la course folle du
consumérisme, nous rendant esclave de leur
système et aveugle à ce danger. Les dégâts
sur nos vies, nos valeurs notre moralité et
notre spiritualité sont et seront encore plus
considérable si cette machine n’est pas
stoppée. L’issue de la mondialisation est la
destruction des peuples et de l’individu pour
laisser place à une utopique société mondial
qui comme d’habitude ne servira que les
intérêts d’une toute petite minorité.
Évidemment pour faire passer la «pilule», on
nous fait l’éloge d’un tel système.
La tendance de politique mondialisation
américanisation accompagné par
Le renouveau d'un sentiment
occidental pour conduire le monde,
et que l'avenir doit être résolu une fois
pour le bénéfice de l'Occident,
cette campagne de propagande qui
dirige l’opinion publique occidentale et
qui trompe l'opinion publique mondiale,
l'Amérique se prépare à faire
ce qu‘elle veut et de trouver ses excuses
et des justifications, comme si la
prédominance de l’Occident et si la
mondialisation du monde sur la voie
d'américanisation est devenu inévitable
et l’humanité doit l’accepter, comme
si il est prédéterminé ce qui qui affaiblit
chez la société la capacité de résister ou
même y penser.
«Nous sommes dans un nouveau monde,
cependant, les scientifiques politiques sont
toujours préoccupés par l'étude et l'analyse de
l'ancien monde, qui a dépassé en fait. Lorsque
ces scientifiques commencent en se
concentrant sur les faits et les réalités
politiques ,le nouveau monde a été remplacé
par un autre nouveau monde ».
zbigniew
brzezinski

Contenu connexe

Similaire à Etat, politique et mondialisation

Charte des Progressistes
Charte des ProgressistesCharte des Progressistes
(Tapez bibliothèque identitaire) grece manifeste pour une renaissance euro...
(Tapez bibliothèque identitaire)  grece   manifeste pour une renaissance euro...(Tapez bibliothèque identitaire)  grece   manifeste pour une renaissance euro...
(Tapez bibliothèque identitaire) grece manifeste pour une renaissance euro...
freemens
 
Bulletin omnium octobre 1998
Bulletin omnium octobre 1998Bulletin omnium octobre 1998
Bulletin omnium octobre 1998
sti1966
 
Futur Des Civilisations
Futur Des CivilisationsFutur Des Civilisations
Futur Des Civilisations
Michel Saloff Coste
 
Le Catechisme Postmoderne
Le Catechisme PostmoderneLe Catechisme Postmoderne
Le Catechisme PostmoderneJorge Barbosa
 
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialisteL’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
Persoonlijke studie teksten
 
theories_du_developpement._version_2.ppt
theories_du_developpement._version_2.ppttheories_du_developpement._version_2.ppt
theories_du_developpement._version_2.ppt
MarioStifler
 
theories_du_developpement._version_2.pptx
theories_du_developpement._version_2.pptxtheories_du_developpement._version_2.pptx
theories_du_developpement._version_2.pptx
Khalid Obaid
 
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialisteL’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
Persoonlijke studie teksten
 
De l’homo economicus, roi de l'ancien monde à l’homo socius, premier occupant...
De l’homo economicus, roi de l'ancien monde à l’homo socius, premier occupant...De l’homo economicus, roi de l'ancien monde à l’homo socius, premier occupant...
De l’homo economicus, roi de l'ancien monde à l’homo socius, premier occupant...
espenel
 
AH - Reseau de concept
AH - Reseau de conceptAH - Reseau de concept
AH - Reseau de conceptFred DENIS
 
courts circuits : les créatifs culturels
courts circuits : les créatifs culturels  courts circuits : les créatifs culturels
courts circuits : les créatifs culturels
nous sommes vivants
 
60 idées pour l'europe
60 idées pour l'europe60 idées pour l'europe
60 idées pour l'europeLeSoir.be
 
60 idées pour l'europe
60 idées pour l'europe60 idées pour l'europe
60 idées pour l'europeCédric Petit
 
L’autorité des pays développés
L’autorité des pays développésL’autorité des pays développés
L’autorité des pays développésMahmoud Zahra
 
COMMENT RÉALISER DES UTOPIES PLANÉTAIRES VISANT À CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEU...
COMMENT RÉALISER DES UTOPIES PLANÉTAIRES VISANT À CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEU...COMMENT RÉALISER DES UTOPIES PLANÉTAIRES VISANT À CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEU...
COMMENT RÉALISER DES UTOPIES PLANÉTAIRES VISANT À CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEU...
Faga1939
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 01. Introduction
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 01. IntroductionMémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 01. Introduction
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 01. Introduction
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Cahier de l'espoir - Les Jeunes et l'Europe: Pour une Europe forte
Cahier de l'espoir - Les Jeunes et l'Europe: Pour une Europe forteCahier de l'espoir - Les Jeunes et l'Europe: Pour une Europe forte
Cahier de l'espoir - Les Jeunes et l'Europe: Pour une Europe forte
Florian Brunner
 
La citoyenneté au coeur des enjeux de la crise 1
La citoyenneté au coeur des enjeux de la crise 1La citoyenneté au coeur des enjeux de la crise 1
La citoyenneté au coeur des enjeux de la crise 1madatsara
 

Similaire à Etat, politique et mondialisation (20)

Charte des Progressistes
Charte des ProgressistesCharte des Progressistes
Charte des Progressistes
 
(Tapez bibliothèque identitaire) grece manifeste pour une renaissance euro...
(Tapez bibliothèque identitaire)  grece   manifeste pour une renaissance euro...(Tapez bibliothèque identitaire)  grece   manifeste pour une renaissance euro...
(Tapez bibliothèque identitaire) grece manifeste pour une renaissance euro...
 
Bulletin omnium octobre 1998
Bulletin omnium octobre 1998Bulletin omnium octobre 1998
Bulletin omnium octobre 1998
 
Futur Des Civilisations
Futur Des CivilisationsFutur Des Civilisations
Futur Des Civilisations
 
Le Catechisme Postmoderne
Le Catechisme PostmoderneLe Catechisme Postmoderne
Le Catechisme Postmoderne
 
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialisteL’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
 
theories_du_developpement._version_2.ppt
theories_du_developpement._version_2.ppttheories_du_developpement._version_2.ppt
theories_du_developpement._version_2.ppt
 
theories_du_developpement._version_2.pptx
theories_du_developpement._version_2.pptxtheories_du_developpement._version_2.pptx
theories_du_developpement._version_2.pptx
 
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialisteL’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
 
De l’homo economicus, roi de l'ancien monde à l’homo socius, premier occupant...
De l’homo economicus, roi de l'ancien monde à l’homo socius, premier occupant...De l’homo economicus, roi de l'ancien monde à l’homo socius, premier occupant...
De l’homo economicus, roi de l'ancien monde à l’homo socius, premier occupant...
 
AH - Reseau de concept
AH - Reseau de conceptAH - Reseau de concept
AH - Reseau de concept
 
courts circuits : les créatifs culturels
courts circuits : les créatifs culturels  courts circuits : les créatifs culturels
courts circuits : les créatifs culturels
 
60 idées pour l'europe
60 idées pour l'europe60 idées pour l'europe
60 idées pour l'europe
 
60 idées pour l'europe
60 idées pour l'europe60 idées pour l'europe
60 idées pour l'europe
 
Kerrand Preval
Kerrand PrevalKerrand Preval
Kerrand Preval
 
L’autorité des pays développés
L’autorité des pays développésL’autorité des pays développés
L’autorité des pays développés
 
COMMENT RÉALISER DES UTOPIES PLANÉTAIRES VISANT À CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEU...
COMMENT RÉALISER DES UTOPIES PLANÉTAIRES VISANT À CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEU...COMMENT RÉALISER DES UTOPIES PLANÉTAIRES VISANT À CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEU...
COMMENT RÉALISER DES UTOPIES PLANÉTAIRES VISANT À CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEU...
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 01. Introduction
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 01. IntroductionMémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 01. Introduction
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 01. Introduction
 
Cahier de l'espoir - Les Jeunes et l'Europe: Pour une Europe forte
Cahier de l'espoir - Les Jeunes et l'Europe: Pour une Europe forteCahier de l'espoir - Les Jeunes et l'Europe: Pour une Europe forte
Cahier de l'espoir - Les Jeunes et l'Europe: Pour une Europe forte
 
La citoyenneté au coeur des enjeux de la crise 1
La citoyenneté au coeur des enjeux de la crise 1La citoyenneté au coeur des enjeux de la crise 1
La citoyenneté au coeur des enjeux de la crise 1
 

Etat, politique et mondialisation

  • 1. ETAT, POLITIQUE ET MONDIALISATION exposé présenté par: Omar EL FAKIR
  • 2. «mondialisation» désigne l'extension planétaire des échanges : qu'ils soient culturels, politiques, économiques ou autres. L'aspect culturel qu'apporte l'accès d'une très large partie de la population mondiale à des éléments de culture de populations parfois très éloignés d'une part et aussi la prise de conscience par les pays développés dans leur ensemble de la diversité des cultures au niveau mondial. L'aspect politique que représente le développement d'organisations internationales et d'ONG. L'aspect sociologique qui révèle la nature des conditions sociales contemporaines tout en indiquant les options ouvertes à l’action individuelle et collective à venir.
  • 3. On présente souvent la mondialisation comme une situation actuelle et future, un phénomène sans passé. Or, l’échange d’informations, de marchandises, d’investissements, de goûts et d’idées entre sociétés lointaines, qui constitue la mondialisation, a caractérisé bien des époques antérieures, en Asie aussi bien qu’en Europe et en Amérique. L’idée d’une politique mondiale est, en elle- même, une cause de la mondialisation.
  • 4. Américanisation du monde Aujourd'hui, les États-Unis sont une superpuissance sans équivalent sur Terre. Ce pays, peuplé de plus de 300 millions d'habitants, est au cœur de la mondialisation et, s'il n'en n'est pas le seul acteur, il en est l'un des principaux centres d'impulsion. Le cœur qui peut trahir le corps dans une seconde.
  • 5. La Mondialisation est-t-elle à l’intérêt des peuples??? La société mondiale ? Une hypothèse hasardeuse ! L’immense mérite du traité de Gérard Dussouy est de présenter un panorama aussi complet que possible des théories de la mondialité. Ce panorama montre à quel point le fossé est profond entre : - d’une part, la vulgate dominante imposée par les médias qui veut faire de la mondialisation une prophétie auto-réalisatrice, - d’autre part, de nombreux économistes, politologues, sociologues qui en partant des faits montrent à quel point la réalisation d’une « société mondiale » est une hypothèse hasardeuse.
  • 6. Mondialisation: Mensonge d’Etat La crise de 2008 a montré à la fois l’intensité et la vulnérabilité de la mondialisation. La mondialisation ne sert qu’une poignée d’actionnaires, de millionnaires, de milliardaires pour les plus doués, au dépit de l’intérêt des nations et des populations. Le mécanisme est bien rodé, les multinationales n’ont pas de patrie, la planète leur appartient et le rôle des nations se résumeraient à contenir leur peuple derrière des frontières culturelles.
  • 7. Derrière la mondialisation se cache un écrasant système économique, politique capitaliste mondialiste visant à former une sorte de village mondial global OÙ l’individu sera davantage évincé qu’il ne l’est déjà. Les médias, politiques et autres puissants lobbys colonisent notre subconscient pour nous guider dans la course folle du consumérisme, nous rendant esclave de leur système et aveugle à ce danger. Les dégâts sur nos vies, nos valeurs notre moralité et notre spiritualité sont et seront encore plus considérable si cette machine n’est pas stoppée. L’issue de la mondialisation est la destruction des peuples et de l’individu pour laisser place à une utopique société mondial qui comme d’habitude ne servira que les intérêts d’une toute petite minorité. Évidemment pour faire passer la «pilule», on nous fait l’éloge d’un tel système.
  • 8. La tendance de politique mondialisation américanisation accompagné par Le renouveau d'un sentiment occidental pour conduire le monde, et que l'avenir doit être résolu une fois pour le bénéfice de l'Occident, cette campagne de propagande qui dirige l’opinion publique occidentale et qui trompe l'opinion publique mondiale, l'Amérique se prépare à faire ce qu‘elle veut et de trouver ses excuses et des justifications, comme si la prédominance de l’Occident et si la mondialisation du monde sur la voie d'américanisation est devenu inévitable et l’humanité doit l’accepter, comme si il est prédéterminé ce qui qui affaiblit chez la société la capacité de résister ou même y penser.
  • 9. «Nous sommes dans un nouveau monde, cependant, les scientifiques politiques sont toujours préoccupés par l'étude et l'analyse de l'ancien monde, qui a dépassé en fait. Lorsque ces scientifiques commencent en se concentrant sur les faits et les réalités politiques ,le nouveau monde a été remplacé par un autre nouveau monde ». zbigniew brzezinski