SlideShare une entreprise Scribd logo
L’Administration de la Preuve Électronique1
Papier vs Document ÉlectroniqueLCCJTIPreuve électroniquePrincipes de Sedona CanadaAgenda
Document PapierDocument ÉlectroniqueQu’est-ce qui a changé?3
Papier vs. Document Électronique4
Papier vs. Document Électronique5
Volume6
Volume7
Volume8
Volume9
Volume10
Volume11
Volume12
Volume13
Volume14
Papier vs. Document Électronique15
DisqueDur (bureau, portable, maison, imprimante, etc.)Téléphonecellulaire et Assistants numériquespersonnelsCamera digitaleLecteur MP3ServeurOrdinateur CentralCD et DVDClé USBBoîtevocaleCollaboration en ligne / Web 2.0 (Blog, Wiki)Cassette de sauvegarde…Lieux16
Suite bureautique: Word, Excel, PowerPoint, etc.CourrielMessagerieinstantannéePage WebBase de donnéesImageVidéoEnregistrement audio…PapierFormats et Supports17
Papier vs. Document Électronique18
Papier vs. Document Électronique19
Papier vs. Document Électronique20
Loi Concernant le Cadre Juridique des Technologies de l’Information (LCCJTI) Genèse
 Objet de la Loi
 Notion de document
 Neutralité technologique
 Équivalence fonctionnelle
 Intégrité du document
 Transmission d’un document technologiqueObjet de la Loi (art. 1)Assurer la sécurité juridique des communications effectuées par les personnes, les associations, les sociétés ou l'État au moyen de documents quels qu'en soient les supports
Assurer la cohérence des règles de droit et leur application aux communications effectuées au moyen de documents électroniques
Assurer l'équivalence fonctionnelle des documents et leur valeur juridique, quels que soient les supports des documents.22
Notion de document (art. 3)Définition vaste et purement fonctionnelle:informationportée par un support (papier ou autre)23
Neutralité technologique (art. 2)Supports du document sont « interchangeables »Exigence d’un écrit ≠ support spécifique (papier)24
Neutralité technologique (art. 5)==Le document dont l'intégrité est assurée a la même valeur juridique, qu’il soit sur support papier ou sur un autre support.25
Intégrité (art. 6 LCCJTI et 2839 C.cQ.)L’intégrité du document est assurée lorsqu’il estPossible de vérifier que l’information n’est pas altérée et qu’elle est maintenue dans son intégralité, et que le support qui porte cette information lui procurela stabilité et la pérennité voulue. Dans l’appréciation de l’intégrité, il est tenu compte, notamment des mesures de sécurité prises pour protéger le document au cours de son cycle de vie.26
Présomption d’intégrité du support « Il n'y a pas lieu de prouver que (a) le support du document ou (b) les procédés utilisés pour communiquer au moyen d'un document, permettent d'assurer son intégritéà moins que celui qui conteste l'admissibilité du document n'établisse qu'il y a eu atteinte à son intégrité, par prépondérance de preuve. »Cette contestation doit être expressément alléguée et appuyée d’un affidavit énonçant de façon précise les motifs qui rendent probable l’atteinte à l’intégrité du document (art. 89 C.p.c.).27(2840 C.c.Q. et 7 LCCJTI)
Administration de la preuve électroniquee-Discovery
Qu’est-ce?29
SolutionLes Principes de Sedona Canada sur LexUMFormatCollaborationFraisAccessibilitéPrivilègeFardeauJuridictionSanctionConfidentialitéPréservationProportionnalité30
Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve.
Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique.
Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique.
Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique.
Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidencedes informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique.
Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidencedes informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeauet délaisque les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique.
Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique. 3: Les avocats et les parties devraient se rencontrerdès que possible et régulièrement afin de discuter de l’identification, la préservation, la collecte, l’analyse et la communication des informations sur support électronique.
Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique. 3: Les avocats et les parties devraient se rencontrerdès que possible et régulièrementafin de discuter de l’identification, la préservation, la collecte, l’analyse et la communication des informations sur support électronique.
Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique. 3: Les avocats et les parties devraient se rencontrer dès que possible et régulièrement afin de discuter de l’identification, la préservation, la collecte, l’analyse et la communication des informations sur support électronique. 4: Dès qu’il est raisonnable d’anticiper une poursuite, les parties devraient immédiatement envisager leur obligation de prendre de bonne foi des mesures raisonnables afin de préserver les ISE potentiellement pertinentes.
Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique. 3: Les avocats et les parties devraient se rencontrer dès que possible et régulièrement afin de discuter de l’identification, la préservation, la collecte, l’analyse et la communication des informations sur support électronique. 4: Dès qu’il est raisonnable d’anticiper une poursuite, les parties devraient immédiatement envisager leur obligation de prendre de bonne foi des mesures raisonnables afin de préserver les ISE potentiellement pertinentes.
Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique. 3: Les avocats et les parties devraient se rencontrer dès que possible et régulièrement afin de discuter de l’identification, la préservation, la collecte, l’analyse et la communication des informations sur support électronique. 4: Dès qu’il est raisonnable d’anticiper une poursuite, les parties devraient immédiatement envisager leur obligation de prendre de bonne foi des mesures raisonnables afin de préserver les ISE potentiellement pertinentes. 5: Les parties devraient être prêtes à divulguer toutes les ISE pertinentes et raisonnablement accessibles eu égard aux coûts et au fardeau.
Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique. 3: Les avocats et les parties devraient se rencontrer dès que possible et régulièrement afin de discuter de l’identification, la préservation, la collecte, l’analyse et la communication des informations sur support électronique. 4: Dès qu’il est raisonnable d’anticiper une poursuite, les parties devraient immédiatement envisager leur obligation de prendre de bonne foi des mesures raisonnables afin de préserver les ISE potentiellement pertinentes. 5: Les parties devraient être prêtes à divulguer toutes les ISE pertinentes et raisonnablement accessibles eu égard aux coûts et au fardeau. 6: Une partie ne devrait pas être contrainte de chercher et de recueillir les ISE supprimées ou résiduelles, à moins d’une entente entre les parties ou d’une ordonnance du tribunal démontrant le besoin et la pertinence de ces informations.
Principes de Sedona Canada 7: Une partie peut remplir son obligation de communiquer des ISE en agissant de bonne foi en utilisant des outils et des processus électroniques, tels que l’échantillonnage de données et l’utilisation de critères de recherche afin de recueillir des ISE potentiellement pertinentes.
Principes de Sedona Canada 7: Une partie peut remplir son obligation de communiquer des ISE en agissant de bonne foi en utilisant des outils et des processus électroniques, tels que l’échantillonnage de données et l’utilisation de critères de recherche afin de recueillir des ISE potentiellement pertinentes. 8: Les parties devraient s’entendre dès que possible dans le cadre d’un litige sur le format de communication des ISE, ainsi que sur le format, le contenu et l’organisation des informations qui seront échangées dans toute liste de documents requise dans le cadre du processus de communication de la preuve.
Principes de Sedona Canada 7: Une partie peut remplir son obligation de communiquer des ISE en agissant de bonne foi en utilisant des outils et des processus électroniques, tels que l’échantillonnage de données et l’utilisation de critères de recherche afin de recueillir des ISE potentiellement pertinentes. 8: Les parties devraient s’entendre dès que possible dans le cadre d’un litige sur le format de communication des ISE, ainsi que sur le format, le contenu et l’organisation des informations qui seront échangées dans toute liste de documents requise dans le cadre du processus de communication de la preuve. 9: Dans le cadre de l’administration de la preuve électronique, les parties devraient s’entendre ou, s’il est nécessaire, obtenir une ordonnance de la Cour, afin que des mesures soient prises pour protéger les informations privilégiées, les renseignements personnels, les secrets commerciaux et autres informations confidentielles.
Principes de Sedona Canada 7: Une partie peut remplir son obligation de communiquer des ISE en agissant de bonne foi en utilisant des outils et des processus électroniques, tels que l’échantillonnage de données et l’utilisation de critères de recherche afin de recueillir des ISE potentiellement pertinentes. 8: Les parties devraient s’entendre dès que possible dans le cadre d’un litige sur le format de communication des ISE, ainsi que sur le format, le contenu et l’organisation des informations qui seront échangées dans toute liste de documents requise dans le cadre du processus de communication de la preuve. 9: Dans le cadre de l’administration de la preuve électronique, les parties devraient s’entendre ou, s’il est nécessaire, obtenir une ordonnance de la Cour, afin que des mesures soient prises pour protéger les informations privilégiées, les renseignements personnels, les secrets commerciaux et autres informations confidentielles. 10: Dans le cadre du processus de l’administration de la preuve, les parties devraient respecter les règles du forum dans lequel se déroule le litige, en tenant compte de l’incidence que toute décision pourrait avoir sur des dossiers connexes se déroulant dans d’autres forums.

Contenu connexe

En vedette

Playas de Rio de Janeiro
Playas de Rio de JaneiroPlayas de Rio de Janeiro
Playas de Rio de Janeiro
RodriguezValencia
 
Tecnologia y educacion
Tecnologia y educacionTecnologia y educacion
Tecnologia y educacion
Juan Jose Aranda
 
Enseñanza del número y sus operaciones.
Enseñanza del número y sus operaciones.Enseñanza del número y sus operaciones.
Enseñanza del número y sus operaciones.
Verito Aldana D'Garcia
 
Sistema operativo
Sistema operativo Sistema operativo
Sistema operativo
251412
 
catedra upecista
catedra upecista catedra upecista
catedra upecista
Dogny Sajonero C
 
Aparato genitourinario
Aparato genitourinarioAparato genitourinario
Aparato genitourinario
chacach
 
Funciones básicas de una computadora
Funciones básicas de una computadora Funciones básicas de una computadora
Funciones básicas de una computadora
rebe_galaviz18
 
Witness curriculum 17-distribution stratégique-2011
Witness curriculum 17-distribution stratégique-2011Witness curriculum 17-distribution stratégique-2011
Witness curriculum 17-distribution stratégique-2011
WITNESS
 
Ada6
Ada6Ada6
Programa jornada encuentros
Programa jornada encuentrosPrograma jornada encuentros
Programa jornada encuentros
InfantilCantabria
 
Estatuto espam 8 septiembre
Estatuto espam 8 septiembreEstatuto espam 8 septiembre
Estatuto espam 8 septiembre
kainalaflakita
 
Documentation Debian Etch Nagios3 Centreon2
Documentation Debian Etch Nagios3 Centreon2Documentation Debian Etch Nagios3 Centreon2
Documentation Debian Etch Nagios3 Centreon2
soundwave42
 
Gazette du 8 janvier au 14 février 2013
Gazette du 8 janvier au 14 février 2013Gazette du 8 janvier au 14 février 2013
Gazette du 8 janvier au 14 février 2013
Ciné-Club Atmosphères
 
Realización de un blog
Realización de un blogRealización de un blog
Realización de un blog
alejandropinar
 
Cairo+20 ver2
Cairo+20 ver2Cairo+20 ver2
Cairo+20 ver2
cedawsombraesp
 
Casablanca 2010 - Financement de la lutte contre le sida: plus et mieux
Casablanca 2010 - Financement de la lutte contre le sida: plus et mieuxCasablanca 2010 - Financement de la lutte contre le sida: plus et mieux
Casablanca 2010 - Financement de la lutte contre le sida: plus et mieux
Vih.org
 
Salon de la Musique et du Son
Salon de la Musique et du SonSalon de la Musique et du Son
Salon de la Musique et du Son
Music and me
 
Presentaiones digitales
Presentaiones digitalesPresentaiones digitales
Presentaiones digitales
Richard Sanchez
 
Qualité des données et CRM
Qualité des données et CRMQualité des données et CRM
Qualité des données et CRM
Uniserv
 
23 b revista electronica
23 b revista electronica23 b revista electronica
23 b revista electronica
alan_gtz1
 

En vedette (20)

Playas de Rio de Janeiro
Playas de Rio de JaneiroPlayas de Rio de Janeiro
Playas de Rio de Janeiro
 
Tecnologia y educacion
Tecnologia y educacionTecnologia y educacion
Tecnologia y educacion
 
Enseñanza del número y sus operaciones.
Enseñanza del número y sus operaciones.Enseñanza del número y sus operaciones.
Enseñanza del número y sus operaciones.
 
Sistema operativo
Sistema operativo Sistema operativo
Sistema operativo
 
catedra upecista
catedra upecista catedra upecista
catedra upecista
 
Aparato genitourinario
Aparato genitourinarioAparato genitourinario
Aparato genitourinario
 
Funciones básicas de una computadora
Funciones básicas de una computadora Funciones básicas de una computadora
Funciones básicas de una computadora
 
Witness curriculum 17-distribution stratégique-2011
Witness curriculum 17-distribution stratégique-2011Witness curriculum 17-distribution stratégique-2011
Witness curriculum 17-distribution stratégique-2011
 
Ada6
Ada6Ada6
Ada6
 
Programa jornada encuentros
Programa jornada encuentrosPrograma jornada encuentros
Programa jornada encuentros
 
Estatuto espam 8 septiembre
Estatuto espam 8 septiembreEstatuto espam 8 septiembre
Estatuto espam 8 septiembre
 
Documentation Debian Etch Nagios3 Centreon2
Documentation Debian Etch Nagios3 Centreon2Documentation Debian Etch Nagios3 Centreon2
Documentation Debian Etch Nagios3 Centreon2
 
Gazette du 8 janvier au 14 février 2013
Gazette du 8 janvier au 14 février 2013Gazette du 8 janvier au 14 février 2013
Gazette du 8 janvier au 14 février 2013
 
Realización de un blog
Realización de un blogRealización de un blog
Realización de un blog
 
Cairo+20 ver2
Cairo+20 ver2Cairo+20 ver2
Cairo+20 ver2
 
Casablanca 2010 - Financement de la lutte contre le sida: plus et mieux
Casablanca 2010 - Financement de la lutte contre le sida: plus et mieuxCasablanca 2010 - Financement de la lutte contre le sida: plus et mieux
Casablanca 2010 - Financement de la lutte contre le sida: plus et mieux
 
Salon de la Musique et du Son
Salon de la Musique et du SonSalon de la Musique et du Son
Salon de la Musique et du Son
 
Presentaiones digitales
Presentaiones digitalesPresentaiones digitales
Presentaiones digitales
 
Qualité des données et CRM
Qualité des données et CRMQualité des données et CRM
Qualité des données et CRM
 
23 b revista electronica
23 b revista electronica23 b revista electronica
23 b revista electronica
 

Plus de Ledjit

Rixe sur la preuve électronique
Rixe sur la preuve électroniqueRixe sur la preuve électronique
Rixe sur la preuve électronique
Ledjit
 
Numérisation de substitution
Numérisation de substitutionNumérisation de substitution
Numérisation de substitution
Ledjit
 
CEIC 2010 international panel
CEIC 2010 international panelCEIC 2010 international panel
CEIC 2010 international panel
Ledjit
 
The radio shack court
The radio shack courtThe radio shack court
The radio shack court
Ledjit
 
Le web2.0, une mine d'information juridique et judiciaire
Le web2.0, une mine d'information juridique et judiciaireLe web2.0, une mine d'information juridique et judiciaire
Le web2.0, une mine d'information juridique et judiciaire
Ledjit
 
Une nouvelle administration de la preuve
Une nouvelle administration de la preuveUne nouvelle administration de la preuve
Une nouvelle administration de la preuve
Ledjit
 
Information Governance-a programmatic perspective on driving value through RI...
Information Governance-a programmatic perspective on driving value through RI...Information Governance-a programmatic perspective on driving value through RI...
Information Governance-a programmatic perspective on driving value through RI...
Ledjit
 
The Effective eDocument Retention Program - Policies, Processes and Solutions
The Effective eDocument Retention Program - Policies, Processes and SolutionsThe Effective eDocument Retention Program - Policies, Processes and Solutions
The Effective eDocument Retention Program - Policies, Processes and Solutions
Ledjit
 
Documents and Discovery in Government - Alberta’s Perspective
Documents and Discovery in Government - Alberta’s PerspectiveDocuments and Discovery in Government - Alberta’s Perspective
Documents and Discovery in Government - Alberta’s Perspective
Ledjit
 
Introduction To Forensic Methodologies
Introduction To Forensic MethodologiesIntroduction To Forensic Methodologies
Introduction To Forensic Methodologies
Ledjit
 
Preuve électronique + Procédure
Preuve électronique + ProcédurePreuve électronique + Procédure
Preuve électronique + Procédure
Ledjit
 
Gestion De L’Information - Obligations et responsabilités du conseiller jurid...
Gestion De L’Information - Obligations et responsabilités du conseiller jurid...Gestion De L’Information - Obligations et responsabilités du conseiller jurid...
Gestion De L’Information - Obligations et responsabilités du conseiller jurid...
Ledjit
 
60 Trucs et astuces Word en 60 minutes
60 Trucs et astuces Word en 60 minutes60 Trucs et astuces Word en 60 minutes
60 Trucs et astuces Word en 60 minutes
Ledjit
 
eDiscovery without the headaches
eDiscovery without the headacheseDiscovery without the headaches
eDiscovery without the headaches
Ledjit
 
The Portable Courtroom
The Portable CourtroomThe Portable Courtroom
The Portable Courtroom
Ledjit
 
Salle d'audience portable
Salle d'audience portableSalle d'audience portable
Salle d'audience portable
Ledjit
 
Production of Documents, Technology and Costs
Production of Documents, Technology and CostsProduction of Documents, Technology and Costs
Production of Documents, Technology and Costs
Ledjit
 
Le Web2
Le Web2Le Web2
Le Web2
Ledjit
 
L'administration de la preuve électronique
L'administration de la preuve électroniqueL'administration de la preuve électronique
L'administration de la preuve électronique
Ledjit
 
eDiscovery - Advising your Clients on how to be Litigation Ready in the 21st ...
eDiscovery - Advising your Clients on how to be Litigation Ready in the 21st ...eDiscovery - Advising your Clients on how to be Litigation Ready in the 21st ...
eDiscovery - Advising your Clients on how to be Litigation Ready in the 21st ...
Ledjit
 

Plus de Ledjit (20)

Rixe sur la preuve électronique
Rixe sur la preuve électroniqueRixe sur la preuve électronique
Rixe sur la preuve électronique
 
Numérisation de substitution
Numérisation de substitutionNumérisation de substitution
Numérisation de substitution
 
CEIC 2010 international panel
CEIC 2010 international panelCEIC 2010 international panel
CEIC 2010 international panel
 
The radio shack court
The radio shack courtThe radio shack court
The radio shack court
 
Le web2.0, une mine d'information juridique et judiciaire
Le web2.0, une mine d'information juridique et judiciaireLe web2.0, une mine d'information juridique et judiciaire
Le web2.0, une mine d'information juridique et judiciaire
 
Une nouvelle administration de la preuve
Une nouvelle administration de la preuveUne nouvelle administration de la preuve
Une nouvelle administration de la preuve
 
Information Governance-a programmatic perspective on driving value through RI...
Information Governance-a programmatic perspective on driving value through RI...Information Governance-a programmatic perspective on driving value through RI...
Information Governance-a programmatic perspective on driving value through RI...
 
The Effective eDocument Retention Program - Policies, Processes and Solutions
The Effective eDocument Retention Program - Policies, Processes and SolutionsThe Effective eDocument Retention Program - Policies, Processes and Solutions
The Effective eDocument Retention Program - Policies, Processes and Solutions
 
Documents and Discovery in Government - Alberta’s Perspective
Documents and Discovery in Government - Alberta’s PerspectiveDocuments and Discovery in Government - Alberta’s Perspective
Documents and Discovery in Government - Alberta’s Perspective
 
Introduction To Forensic Methodologies
Introduction To Forensic MethodologiesIntroduction To Forensic Methodologies
Introduction To Forensic Methodologies
 
Preuve électronique + Procédure
Preuve électronique + ProcédurePreuve électronique + Procédure
Preuve électronique + Procédure
 
Gestion De L’Information - Obligations et responsabilités du conseiller jurid...
Gestion De L’Information - Obligations et responsabilités du conseiller jurid...Gestion De L’Information - Obligations et responsabilités du conseiller jurid...
Gestion De L’Information - Obligations et responsabilités du conseiller jurid...
 
60 Trucs et astuces Word en 60 minutes
60 Trucs et astuces Word en 60 minutes60 Trucs et astuces Word en 60 minutes
60 Trucs et astuces Word en 60 minutes
 
eDiscovery without the headaches
eDiscovery without the headacheseDiscovery without the headaches
eDiscovery without the headaches
 
The Portable Courtroom
The Portable CourtroomThe Portable Courtroom
The Portable Courtroom
 
Salle d'audience portable
Salle d'audience portableSalle d'audience portable
Salle d'audience portable
 
Production of Documents, Technology and Costs
Production of Documents, Technology and CostsProduction of Documents, Technology and Costs
Production of Documents, Technology and Costs
 
Le Web2
Le Web2Le Web2
Le Web2
 
L'administration de la preuve électronique
L'administration de la preuve électroniqueL'administration de la preuve électronique
L'administration de la preuve électronique
 
eDiscovery - Advising your Clients on how to be Litigation Ready in the 21st ...
eDiscovery - Advising your Clients on how to be Litigation Ready in the 21st ...eDiscovery - Advising your Clients on how to be Litigation Ready in the 21st ...
eDiscovery - Advising your Clients on how to be Litigation Ready in the 21st ...
 

L'administration de la preuve électronique - présnentation à CAP

  • 1. L’Administration de la Preuve Électronique1
  • 2. Papier vs Document ÉlectroniqueLCCJTIPreuve électroniquePrincipes de Sedona CanadaAgenda
  • 4. Papier vs. Document Électronique4
  • 5. Papier vs. Document Électronique5
  • 15. Papier vs. Document Électronique15
  • 16. DisqueDur (bureau, portable, maison, imprimante, etc.)Téléphonecellulaire et Assistants numériquespersonnelsCamera digitaleLecteur MP3ServeurOrdinateur CentralCD et DVDClé USBBoîtevocaleCollaboration en ligne / Web 2.0 (Blog, Wiki)Cassette de sauvegarde…Lieux16
  • 17. Suite bureautique: Word, Excel, PowerPoint, etc.CourrielMessagerieinstantannéePage WebBase de donnéesImageVidéoEnregistrement audio…PapierFormats et Supports17
  • 18. Papier vs. Document Électronique18
  • 19. Papier vs. Document Électronique19
  • 20. Papier vs. Document Électronique20
  • 21. Loi Concernant le Cadre Juridique des Technologies de l’Information (LCCJTI) Genèse
  • 22. Objet de la Loi
  • 23. Notion de document
  • 26. Intégrité du document
  • 27. Transmission d’un document technologiqueObjet de la Loi (art. 1)Assurer la sécurité juridique des communications effectuées par les personnes, les associations, les sociétés ou l'État au moyen de documents quels qu'en soient les supports
  • 28. Assurer la cohérence des règles de droit et leur application aux communications effectuées au moyen de documents électroniques
  • 29. Assurer l'équivalence fonctionnelle des documents et leur valeur juridique, quels que soient les supports des documents.22
  • 30. Notion de document (art. 3)Définition vaste et purement fonctionnelle:informationportée par un support (papier ou autre)23
  • 31. Neutralité technologique (art. 2)Supports du document sont « interchangeables »Exigence d’un écrit ≠ support spécifique (papier)24
  • 32. Neutralité technologique (art. 5)==Le document dont l'intégrité est assurée a la même valeur juridique, qu’il soit sur support papier ou sur un autre support.25
  • 33. Intégrité (art. 6 LCCJTI et 2839 C.cQ.)L’intégrité du document est assurée lorsqu’il estPossible de vérifier que l’information n’est pas altérée et qu’elle est maintenue dans son intégralité, et que le support qui porte cette information lui procurela stabilité et la pérennité voulue. Dans l’appréciation de l’intégrité, il est tenu compte, notamment des mesures de sécurité prises pour protéger le document au cours de son cycle de vie.26
  • 34. Présomption d’intégrité du support « Il n'y a pas lieu de prouver que (a) le support du document ou (b) les procédés utilisés pour communiquer au moyen d'un document, permettent d'assurer son intégritéà moins que celui qui conteste l'admissibilité du document n'établisse qu'il y a eu atteinte à son intégrité, par prépondérance de preuve. »Cette contestation doit être expressément alléguée et appuyée d’un affidavit énonçant de façon précise les motifs qui rendent probable l’atteinte à l’intégrité du document (art. 89 C.p.c.).27(2840 C.c.Q. et 7 LCCJTI)
  • 35. Administration de la preuve électroniquee-Discovery
  • 37. SolutionLes Principes de Sedona Canada sur LexUMFormatCollaborationFraisAccessibilitéPrivilègeFardeauJuridictionSanctionConfidentialitéPréservationProportionnalité30
  • 38. Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve.
  • 39. Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique.
  • 40. Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique.
  • 41. Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique.
  • 42. Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidencedes informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique.
  • 43. Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidencedes informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeauet délaisque les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique.
  • 44. Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique. 3: Les avocats et les parties devraient se rencontrerdès que possible et régulièrement afin de discuter de l’identification, la préservation, la collecte, l’analyse et la communication des informations sur support électronique.
  • 45. Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique. 3: Les avocats et les parties devraient se rencontrerdès que possible et régulièrementafin de discuter de l’identification, la préservation, la collecte, l’analyse et la communication des informations sur support électronique.
  • 46. Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique. 3: Les avocats et les parties devraient se rencontrer dès que possible et régulièrement afin de discuter de l’identification, la préservation, la collecte, l’analyse et la communication des informations sur support électronique. 4: Dès qu’il est raisonnable d’anticiper une poursuite, les parties devraient immédiatement envisager leur obligation de prendre de bonne foi des mesures raisonnables afin de préserver les ISE potentiellement pertinentes.
  • 47. Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique. 3: Les avocats et les parties devraient se rencontrer dès que possible et régulièrement afin de discuter de l’identification, la préservation, la collecte, l’analyse et la communication des informations sur support électronique. 4: Dès qu’il est raisonnable d’anticiper une poursuite, les parties devraient immédiatement envisager leur obligation de prendre de bonne foi des mesures raisonnables afin de préserver les ISE potentiellement pertinentes.
  • 48. Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique. 3: Les avocats et les parties devraient se rencontrer dès que possible et régulièrement afin de discuter de l’identification, la préservation, la collecte, l’analyse et la communication des informations sur support électronique. 4: Dès qu’il est raisonnable d’anticiper une poursuite, les parties devraient immédiatement envisager leur obligation de prendre de bonne foi des mesures raisonnables afin de préserver les ISE potentiellement pertinentes. 5: Les parties devraient être prêtes à divulguer toutes les ISE pertinentes et raisonnablement accessibles eu égard aux coûts et au fardeau.
  • 49. Principes de Sedona Canada 1: Les informations sur support électronique sont soumises aux règles d’administration de la preuve. 2: Dans toute instance, les parties devraient s’assurer que les étapes suivies dans le cadre de l’administration de la preuve sont proportionnelles, eu égard à (i) la nature et l’importance du litige, incluant l’importance et la complexité des questions en litige, des intérêts et des montants en jeu; (ii) la pertinence des informations sur support électronique disponibles; (iii) l’incidence des informations sur support électronique sur le processus décisionnel du tribunal dans chaque instance; et aux (iv) coûts, fardeau et délais que les parties devront assumer afin de gérer les informations sur support électronique. 3: Les avocats et les parties devraient se rencontrer dès que possible et régulièrement afin de discuter de l’identification, la préservation, la collecte, l’analyse et la communication des informations sur support électronique. 4: Dès qu’il est raisonnable d’anticiper une poursuite, les parties devraient immédiatement envisager leur obligation de prendre de bonne foi des mesures raisonnables afin de préserver les ISE potentiellement pertinentes. 5: Les parties devraient être prêtes à divulguer toutes les ISE pertinentes et raisonnablement accessibles eu égard aux coûts et au fardeau. 6: Une partie ne devrait pas être contrainte de chercher et de recueillir les ISE supprimées ou résiduelles, à moins d’une entente entre les parties ou d’une ordonnance du tribunal démontrant le besoin et la pertinence de ces informations.
  • 50. Principes de Sedona Canada 7: Une partie peut remplir son obligation de communiquer des ISE en agissant de bonne foi en utilisant des outils et des processus électroniques, tels que l’échantillonnage de données et l’utilisation de critères de recherche afin de recueillir des ISE potentiellement pertinentes.
  • 51. Principes de Sedona Canada 7: Une partie peut remplir son obligation de communiquer des ISE en agissant de bonne foi en utilisant des outils et des processus électroniques, tels que l’échantillonnage de données et l’utilisation de critères de recherche afin de recueillir des ISE potentiellement pertinentes. 8: Les parties devraient s’entendre dès que possible dans le cadre d’un litige sur le format de communication des ISE, ainsi que sur le format, le contenu et l’organisation des informations qui seront échangées dans toute liste de documents requise dans le cadre du processus de communication de la preuve.
  • 52. Principes de Sedona Canada 7: Une partie peut remplir son obligation de communiquer des ISE en agissant de bonne foi en utilisant des outils et des processus électroniques, tels que l’échantillonnage de données et l’utilisation de critères de recherche afin de recueillir des ISE potentiellement pertinentes. 8: Les parties devraient s’entendre dès que possible dans le cadre d’un litige sur le format de communication des ISE, ainsi que sur le format, le contenu et l’organisation des informations qui seront échangées dans toute liste de documents requise dans le cadre du processus de communication de la preuve. 9: Dans le cadre de l’administration de la preuve électronique, les parties devraient s’entendre ou, s’il est nécessaire, obtenir une ordonnance de la Cour, afin que des mesures soient prises pour protéger les informations privilégiées, les renseignements personnels, les secrets commerciaux et autres informations confidentielles.
  • 53. Principes de Sedona Canada 7: Une partie peut remplir son obligation de communiquer des ISE en agissant de bonne foi en utilisant des outils et des processus électroniques, tels que l’échantillonnage de données et l’utilisation de critères de recherche afin de recueillir des ISE potentiellement pertinentes. 8: Les parties devraient s’entendre dès que possible dans le cadre d’un litige sur le format de communication des ISE, ainsi que sur le format, le contenu et l’organisation des informations qui seront échangées dans toute liste de documents requise dans le cadre du processus de communication de la preuve. 9: Dans le cadre de l’administration de la preuve électronique, les parties devraient s’entendre ou, s’il est nécessaire, obtenir une ordonnance de la Cour, afin que des mesures soient prises pour protéger les informations privilégiées, les renseignements personnels, les secrets commerciaux et autres informations confidentielles. 10: Dans le cadre du processus de l’administration de la preuve, les parties devraient respecter les règles du forum dans lequel se déroule le litige, en tenant compte de l’incidence que toute décision pourrait avoir sur des dossiers connexes se déroulant dans d’autres forums.
  • 54. Principes de Sedona Canada 7: Une partie peut remplir son obligation de communiquer des ISE en agissant de bonne foi en utilisant des outils et des processus électroniques, tels que l’échantillonnage de données et l’utilisation de critères de recherche afin de recueillir des ISE potentiellement pertinentes. 8: Les parties devraient s’entendre dès que possible dans le cadre d’un litige sur le format de communication des ISE, ainsi que sur le format, le contenu et l’organisation des informations qui seront échangées dans toute liste de documents requise dans le cadre du processus de communication de la preuve. 9: Dans le cadre de l’administration de la preuve électronique, les parties devraient s’entendre ou, s’il est nécessaire, obtenir une ordonnance de la Cour, afin que des mesures soient prises pour protéger les informations privilégiées, les renseignements personnels, les secrets commerciaux et autres informations confidentielles. 10: Dans le cadre du processus de l’administration de la preuve, les parties devraient respecter les règles du forum dans lequel se déroule le litige, en tenant compte de l’incidence que toute décision pourrait avoir sur des dossiers connexes se déroulant dans d’autres forums. 11: Des sanctions devraient être imposées par les tribunaux lorsqu’une partie ne respecte pas ses obligations de préserver, de conserver, de recueillir, d’analyser ou de communiquer des ISE etcause un préjudice sérieux à l’autre partie. La partie défaillante pourrait éviter lesdites sanctions en démontrant que son manquement n’était ni intentionnel ni téméraire.
  • 55. Principes de Sedona Canada 7: Une partie peut remplir son obligation de communiquer des ISE en agissant de bonne foi en utilisant des outils et des processus électroniques, tels que l’échantillonnage de données et l’utilisation de critères de recherche afin de recueillir des ISE potentiellement pertinentes. 8: Les parties devraient s’entendre dès que possible dans le cadre d’un litige sur le format de communication des ISE, ainsi que sur le format, le contenu et l’organisation des informations qui seront échangées dans toute liste de documents requise dans le cadre du processus de communication de la preuve. 9: Dans le cadre de l’administration de la preuve électronique, les parties devraient s’entendre ou, s’il est nécessaire, obtenir une ordonnance de la Cour, afin que des mesures soient prises pour protéger les informations privilégiées, les renseignements personnels, les secrets commerciaux et autres informations confidentielles. 10: Dans le cadre du processus de l’administration de la preuve, les parties devraient respecter les règles du forum dans lequel se déroule le litige, en tenant compte de l’incidence que toute décision pourrait avoir sur des dossiers connexes se déroulant dans d’autres forums. 11: Des sanctions devraient être imposées par les tribunaux lorsqu’une partie ne respecte pas ses obligations de préserver, de conserver, de recueillir, d’analyser ou de communiquer des ISE etcause un préjudice sérieuxà l’autre partie. La partie défaillante pourrait éviter lesdites sanctions en démontrant que son manquement n’était ni intentionnel ni téméraire.
  • 56. Principes de Sedona Canada 7: Une partie peut remplir son obligation de communiquer des ISE en agissant de bonne foi en utilisant des outils et des processus électroniques, tels que l’échantillonnage de données et l’utilisation de critères de recherche afin de recueillir des ISE potentiellement pertinentes. 8: Les parties devraient s’entendre dès que possible dans le cadre d’un litige sur le format de communication des ISE, ainsi que sur le format, le contenu et l’organisation des informations qui seront échangées dans toute liste de documents requise dans le cadre du processus de communication de la preuve. 9: Dans le cadre de l’administration de la preuve électronique, les parties devraient s’entendre ou, s’il est nécessaire, obtenir une ordonnance de la Cour, afin que des mesures soient prises pour protéger les informations privilégiées, les renseignements personnels, les secrets commerciaux et autres informations confidentielles. 10: Dans le cadre du processus de l’administration de la preuve, les parties devraient respecter les règles du forum dans lequel se déroule le litige, en tenant compte de l’incidence que toute décision pourrait avoir sur des dossiers connexes se déroulant dans d’autres forums. 11: Des sanctions devraient être imposées par les tribunaux lorsqu’une partie ne respecte pas ses obligations de préserver, de conserver, de recueillir, d’analyser ou de communiquer des ISE etcause un préjudice sérieuxà l’autre partie. La partie défaillante pourrait éviter lesdites sanctions en démontrant que son manquement n’était ni intentionnel ni téméraire.
  • 57. Principes de Sedona Canada 7: Une partie peut remplir son obligation de communiquer des ISE en agissant de bonne foi en utilisant des outils et des processus électroniques, tels que l’échantillonnage de données et l’utilisation de critères de recherche afin de recueillir des ISE potentiellement pertinentes. 8: Les parties devraient s’entendre dès que possible dans le cadre d’un litige sur le format de communication des ISE, ainsi que sur le format, le contenu et l’organisation des informations qui seront échangées dans toute liste de documents requise dans le cadre du processus de communication de la preuve. 9: Dans le cadre de l’administration de la preuve électronique, les parties devraient s’entendre ou, s’il est nécessaire, obtenir une ordonnance de la Cour, afin que des mesures soient prises pour protéger les informations privilégiées, les renseignements personnels, les secrets commerciaux et autres informations confidentielles. 10: Dans le cadre du processus de l’administration de la preuve, les parties devraient respecter les règles du forum dans lequel se déroule le litige, en tenant compte de l’incidence que toute décision pourrait avoir sur des dossiers connexes se déroulant dans d’autres forums. 11: Des sanctions devraient être imposées par les tribunaux lorsqu’une partie ne respecte pas ses obligations de préserver, de conserver, de recueillir, d’analyser ou de communiquer des ISE etcause un préjudice sérieux à l’autre partie. La partie défaillante pourrait éviter lesdites sanctions en démontrant que son manquement n’était ni intentionnel ni téméraire. 12: Les coûts raisonnables liés à la préservation, la collecte et l’analyse des ISE devraient être assumés par la partie ayant l’obligation de les communiquer. Dans de rares cas, les parties devraient s’entendre sur une répartition différente des coûts à titre provisoire, ou obtenir une ordonnance de la cour à cet effet.
  • 58. Practice Direction Working Papers (Canada)Directive sur l’usage de la technologie dans le cadre des litiges civilsApplicable si:Entente entre les partiesOrdonnance de la courUsage des technologies afin de simplifier le litige:Communication entre les parties et avec la courPréparation d’un cahier conjoint de preuves électroniquesProcès avec outils de support électronique au litigeInclusion des coûts raisonnables dans les dépensStandardisation des formatsComité Consultatif sur la technologie
  • 59. Ne manquez pas :26 et 27 avril 201052