SlideShare une entreprise Scribd logo
Le suivi in situ, 
le complément idéal à la procédure d’agrément 
Web conférence – 11 septembre 2014 
Anthony BOREL 
Expert technique / réglementation chez Eloy Water 
Water 
Sébastien BARACAND 
Responsable SPANC de la Communauté de Communes 
Communes Montrevel en Bresse – La plaine Tonique 
Tonique
Eloy Water 
Web conférence – 11 septembre 2014 
1 Démarche suivi in situ 
Contexte 
Objectifs 
Acteurs 
Modalités administratives 
3 Perspectives 
Ambitions d’EloyWater 
2 Résultats 
La couverture du territoire 
Hauteur de boues et fréquence de vidange 
Qualité de rejet 
Exploitation 
4 Témoignage d’un acteur de la démarche 
Intervention de Sébastien Baracand, acteur du suivi in 
Situ de l’Ain (01)
La démarche suivi in situ 
Contexte 
Objectifs 
Acteurs 
Modalités administratives 
1
Suivi in situ 
Le complément idéal à la procédure d’agrément 
“In situ” 
Du latin “in situ” signifiant sur place, cette démarche 
“pratico-scientifique” consiste à mieux comprendre 
le fonctionnement d’une installation en service 
auprès d’usager qui génère des eaux usées 
domestiques à des horaires non maîtrisés. 
Depuis janvier 2013 
Mission confiée à l’équipe technique EloyWater pour 
un suivi régulier à périodicité définie. 
Mission facultative à la carte 
Départements pilotes et volontaires 
Performances et pérennité de l’Oxyfix 
suivies localement 
Mission officielle présentée à tous les départements 
Couverture homogène 
du territoire français 
Compilation des suivis
Performances 
Une procédure d’agrément évaluant les 
performances produit sur plateforme 
expérimentale 
Entretien 
L’entretien : l’élément-clé dans le choix du 
dispositif 
Crédibilité 
Un nombre de produits agréés 
continuellement en augmentation 
Contexte 
Une Oxyfix C 90 agréée sous le n° 2010 – 016, mais des questions sans réponses …
Objectifs 
Explications de la démarche de suivi in situ 
Fonctionnement 
Évaluer le fonctionnement et le 
coût d’exploitation réel d’une 
Oxyfix à usage familial® 
Conseils 
Prodiguer des conseils et des 
points de vigilance à surveiller sur 
l’ Oxyfix® lors des visites de bon 
fonctionnement 
Garanties 
Apporter des garanties de 
fonctionnement et de pérennité
3 acteurs 
Explication de la démarche de suivi in situ 
SPANC 
Usager Fabricant
12 
départements 
2 à 42 mois 
Âge des installations suivies 
149 
Techniciens/ingénieurs
Premier suivi en cours 
Acteurs identifiés 
Couverture du suivi in situ 
Les résultats 
Suivi in situ en place
CONVENTION 
juridique tripartite 
Entre l’usager, le 
SPANC et le fabricant 
PROTOCOLE 
Étapes pour réaliser 
les investigations de 
terrain 
FICHE 
Modalités administratives 
Explications de la démarche de suivi in situ 
Description de 
l’installation suivie
Déroulement 
Explication de la démarche de suivi in situ 
3 temps 
Théorique 1 
Pratique 
Echanges 
2 
3 
Durée 
½ journée 
Participants 
Opérateurs techniques (SPANC, BE, 
CG, AE), élus, … 
Organisation 
Animation EloyWater
Investigations de terrain 
Les mesures 
Décanteur 
Mesure de la hauteur 
d’accumulation des boues 
Contrôle du débit de la 
recirculation des boues 
Surpresseur 
Relevé de la consommation 
électrique 
Contrôle du surpresseur 
Réacteur biologique 
Evaluation des paramètres 
Contrôle des diffuseurs d’air 
Mesure de l’Oxygène 
Echantillons 
Paramètres évalués: 
DBO5, DCO, MES, Ph, T°c, 
Nitrate et Nitrite, 
Phosphore total…
Les résultats 
La couverture du territoire 
Hauteur de boues et fréquence de vidange 
Qualité de rejet 
Exploitation Oxyfix 
2
36 
23 
15 
1 
0 10 20 30 40 
1 mois 
12 mois 
24 mois 
1 mois 
12 mois 
24 mois 
36 mois 
69 
44 
29 
2 
0 20 40 60 80 
36 mois 
Hauteur des boues 
Analyse de l’accumulation des boues d’une Oxyfix 5EH 
Hauteur en cm 
Volume d’accumulation 
Volume en % 
Fréquence de vidange 
Les résultats 
Seuil à 60 cm 
Seuil à 30% 
Législation : vidange à 30 %
Teneur en DBO5 
Évaluation de la qualité de l’eau 
8 mg/l 
12 mg/l 
9 mg/l 
18 mg/l 
35 mg/l 
40 
35 
30 
25 
20 
15 
10 
5 
0 
1 mois 12 mois 24 mois 36 mois 
Seuil 
35 mg/l
Teneur en DCO 
Évaluation de la qualité de l’eau 
61 mg /l 
81 mg/l 77 mg/l 
114 mg/l 
125 mg/l 
140 
120 
100 
80 
60 
40 
20 
0 
1 mois 12 mois 24 mois 36 mois 
Seuil 
125 mg/l
Teneur en MES 
Évaluation de la qualité de l’eau 
13 mg/l 
19 mg/l 21 mg/l 
50 mg/l 
30 mg/l 
60 
50 
40 
30 
20 
10 
0 
1 mois 12 mois 24 mois 36 mois 
Seuil 
30 mg/l
L’exploitation de l’Oxyfix® 
Evaluation en cours par modèle (EH) 
Durée de vie des composants extérieurs à l’Oxyfix : préfiltre à air, membrane du surpresseur 
Durée de vie des composants intérieurs à l’Oxyfix : diffuseurs d’air 
Coût de maintenance des différents composants ou opérations d’entretien 
1 
2 
3 
Les résultats 
Coûts d’exploitation et fréquences de remplacement des pièces 
d’usure
Les perspectives 
Ambitions d’Eloy Water 
3
Perspectives 
Ambitions d’EloyWater 
Maintenir la mission et professionnaliser la démarche 
Augmenter le nombre de départements couverts 
Mise en place du suivi in situ sur le filtre compact : X-Perco® 
Présenter les premiers retours sur suivi d’une installation à usage intermittence
Témoignage d’un acteur 
Intervention de Sébastien Baracand, 
acteur du suivi in Situ de l’Ain (01) – 
Communauté de Communes de Montrevel en Bresse – 
La PlaineTonique. 
4
Situation 
Présentation du SPANC 
de la Communauté de Communes Montrevel en Bresse – 
La PlaineTonique
Contexte de la sollicitation 
1 Augmentation du nombre de dossiers en 
conception via des filières agréées 
Entre 2010 (premiers agréments) et 2013 : nette 
augmentation de projets avec filière agréées 
3 Apporter un service public à l’usager 
Volonté de développer la mission de “conseils” à 
l’usager, tout autant que la mission de “contrôle” 
2 Diversité des produits = complexification de 
la connaissance de chaque dispositif 
Nombre de marques différentes 
4 Connaissance des filières agréées au travers 
des guides des fabricants 
Pas ou peu d’informations hormis celles 
communiquées dans le guide
Suivi gratuit de 
l’installation 
En contre partie de la gêne 
occasionnée par les visites chez 
l’usager. 
Engagement 
limité = relais 
Pas de contribution / d’investissement 
du SPANC en dehors du jour de la 
visite. 
Convention 
juridique 
Cadrage du rôle de chacun. 
Equipe technique 
La démarche est conduite par 
l’équipe technique du fabricant (et 
non commerciale). 
Motivations
Implication 
Présentation 
de la démarche 
Convention 
Délibération 
Préparation 
de la journée 
Mise à disposition d’une 
salle de réunion 
Collaboration 
avec le CG 
½ journée in situ 
et une rencontre inter- 
SPANC 
CC Montrevel 
en Bresse - La 
Plaine Tonique
Attentes du SPANC 
IMMEDIATES A COURT TERME 
Connaitre réellement la fréquence de 
vidange et vérifier si elle diffère de 
celle indiquée dans le guide 
Exploiter ces données par des 
documents officiels 
Extension de la démarche de la part 
des autres fabricants. 
Renseigner au plus juste l’usager via des 
retours d’expériences 
Supprimer ou réduire les doutes / 
inquiétudes sur ces « nouvelles filières »
Merci pour votre attention 
Anthony BOREL – EloyWater 
Sébastien BARACAND – SPANC CC Montrevel en Bresse- La PLAINE TONIQUE 
Téléphone 
06 87 41 31 05 
Email 
a.borel@eloywater.fr

Contenu connexe

Similaire à Le suivi in situ, le complément idéal à la procédure d'agrément

Envol - réunion du 9 juillet 2015 - CCI Béziers CCI Narbonne
Envol - réunion du 9 juillet 2015 - CCI Béziers CCI NarbonneEnvol - réunion du 9 juillet 2015 - CCI Béziers CCI Narbonne
Envol - réunion du 9 juillet 2015 - CCI Béziers CCI Narbonne
Marie Mourlhou
 
Projet de plan d’action national sur l’assainissement non collectif
Projet de plan d’action national sur l’assainissement non collectifProjet de plan d’action national sur l’assainissement non collectif
Projet de plan d’action national sur l’assainissement non collectif
idealconnaissances
 
Application et retour d'expérience des essais du marquage CE
Application et retour d'expérience des essais du marquage CEApplication et retour d'expérience des essais du marquage CE
Application et retour d'expérience des essais du marquage CE
idealconnaissances
 
La gestion du SPANC : Service global, satisfaction locale
La gestion du SPANC : Service global, satisfaction localeLa gestion du SPANC : Service global, satisfaction locale
La gestion du SPANC : Service global, satisfaction locale
idealconnaissances
 
Reconfigurer un site chimique ancien grâce au Lean par J.Ferradini
Reconfigurer un site chimique ancien grâce au Lean par J.FerradiniReconfigurer un site chimique ancien grâce au Lean par J.Ferradini
Reconfigurer un site chimique ancien grâce au Lean par J.Ferradini
Institut Lean France
 
Catalogue 2017 du Centre de Formations en Développement durable et en Environ...
Catalogue 2017 du Centre de Formations en Développement durable et en Environ...Catalogue 2017 du Centre de Formations en Développement durable et en Environ...
Catalogue 2017 du Centre de Formations en Développement durable et en Environ...
CCI France
 
Le contrôle des Petites Installations d’Assainissement
Le contrôle des Petites Installations d’AssainissementLe contrôle des Petites Installations d’Assainissement
Le contrôle des Petites Installations d’Assainissement
idealconnaissances
 
117 laurent
117 laurent117 laurent
117 laurent
Thierry Gaudin
 
Tunisian experience in the field of certification and standardization for swh...
Tunisian experience in the field of certification and standardization for swh...Tunisian experience in the field of certification and standardization for swh...
Tunisian experience in the field of certification and standardization for swh...
RCREEE
 
MIPE : Christelle Fenayon, Lean Tour TOURS, Nov.17
MIPE : Christelle Fenayon, Lean Tour TOURS, Nov.17MIPE : Christelle Fenayon, Lean Tour TOURS, Nov.17
MIPE : Christelle Fenayon, Lean Tour TOURS, Nov.17
Institut Lean France
 
Efficience et Bonnes Pratiques de monitoring hospitalier - Rencontres de la R...
Efficience et Bonnes Pratiques de monitoring hospitalier - Rencontres de la R...Efficience et Bonnes Pratiques de monitoring hospitalier - Rencontres de la R...
Efficience et Bonnes Pratiques de monitoring hospitalier - Rencontres de la R...
PharmaSuccess
 
Diagnostic des infrastructures eau en milieu industriel – 12 mars 2024
Diagnostic des infrastructures eau en milieu industriel – 12 mars 2024Diagnostic des infrastructures eau en milieu industriel – 12 mars 2024
Diagnostic des infrastructures eau en milieu industriel – 12 mars 2024
Cluster H2O
 
Articulation réglementation et normalisation ; statut des micro-stations, auj...
Articulation réglementation et normalisation ; statut des micro-stations, auj...Articulation réglementation et normalisation ; statut des micro-stations, auj...
Articulation réglementation et normalisation ; statut des micro-stations, auj...
idealconnaissances
 
Vers l’aide à la décision pour la qualification et la traçabilité des environ...
Vers l’aide à la décision pour la qualification et la traçabilité des environ...Vers l’aide à la décision pour la qualification et la traçabilité des environ...
Vers l’aide à la décision pour la qualification et la traçabilité des environ...
Anthony Gelibert
 
Presentation-Vesson-ACV-enerJMeeting.pptx
Presentation-Vesson-ACV-enerJMeeting.pptxPresentation-Vesson-ACV-enerJMeeting.pptx
Presentation-Vesson-ACV-enerJMeeting.pptx
easylife13
 
Ifma fm day 2018 - cedubo - garanties qualite entretien batiment
Ifma fm day 2018 - cedubo - garanties qualite entretien batimentIfma fm day 2018 - cedubo - garanties qualite entretien batiment
Ifma fm day 2018 - cedubo - garanties qualite entretien batiment
Muriel Walter
 
La vérification intégrée
La vérification intégréeLa vérification intégrée
La vérification intégrée
ABDELILAH ABAAKIL
 
Atelier spot « La vérification ETV des performances de votre innovation : un ...
Atelier spot « La vérification ETV des performances de votre innovation : un ...Atelier spot « La vérification ETV des performances de votre innovation : un ...
Atelier spot « La vérification ETV des performances de votre innovation : un ...
PEXE
 

Similaire à Le suivi in situ, le complément idéal à la procédure d'agrément (20)

Envol - réunion du 9 juillet 2015 - CCI Béziers CCI Narbonne
Envol - réunion du 9 juillet 2015 - CCI Béziers CCI NarbonneEnvol - réunion du 9 juillet 2015 - CCI Béziers CCI Narbonne
Envol - réunion du 9 juillet 2015 - CCI Béziers CCI Narbonne
 
Projet de plan d’action national sur l’assainissement non collectif
Projet de plan d’action national sur l’assainissement non collectifProjet de plan d’action national sur l’assainissement non collectif
Projet de plan d’action national sur l’assainissement non collectif
 
Application et retour d'expérience des essais du marquage CE
Application et retour d'expérience des essais du marquage CEApplication et retour d'expérience des essais du marquage CE
Application et retour d'expérience des essais du marquage CE
 
La gestion du SPANC : Service global, satisfaction locale
La gestion du SPANC : Service global, satisfaction localeLa gestion du SPANC : Service global, satisfaction locale
La gestion du SPANC : Service global, satisfaction locale
 
Reconfigurer un site chimique ancien grâce au Lean par J.Ferradini
Reconfigurer un site chimique ancien grâce au Lean par J.FerradiniReconfigurer un site chimique ancien grâce au Lean par J.Ferradini
Reconfigurer un site chimique ancien grâce au Lean par J.Ferradini
 
Catalogue 2017 du Centre de Formations en Développement durable et en Environ...
Catalogue 2017 du Centre de Formations en Développement durable et en Environ...Catalogue 2017 du Centre de Formations en Développement durable et en Environ...
Catalogue 2017 du Centre de Formations en Développement durable et en Environ...
 
MMQ.pdf
MMQ.pdfMMQ.pdf
MMQ.pdf
 
Le contrôle des Petites Installations d’Assainissement
Le contrôle des Petites Installations d’AssainissementLe contrôle des Petites Installations d’Assainissement
Le contrôle des Petites Installations d’Assainissement
 
117 laurent
117 laurent117 laurent
117 laurent
 
Tunisian experience in the field of certification and standardization for swh...
Tunisian experience in the field of certification and standardization for swh...Tunisian experience in the field of certification and standardization for swh...
Tunisian experience in the field of certification and standardization for swh...
 
Conférence araq2
Conférence araq2Conférence araq2
Conférence araq2
 
MIPE : Christelle Fenayon, Lean Tour TOURS, Nov.17
MIPE : Christelle Fenayon, Lean Tour TOURS, Nov.17MIPE : Christelle Fenayon, Lean Tour TOURS, Nov.17
MIPE : Christelle Fenayon, Lean Tour TOURS, Nov.17
 
Efficience et Bonnes Pratiques de monitoring hospitalier - Rencontres de la R...
Efficience et Bonnes Pratiques de monitoring hospitalier - Rencontres de la R...Efficience et Bonnes Pratiques de monitoring hospitalier - Rencontres de la R...
Efficience et Bonnes Pratiques de monitoring hospitalier - Rencontres de la R...
 
Diagnostic des infrastructures eau en milieu industriel – 12 mars 2024
Diagnostic des infrastructures eau en milieu industriel – 12 mars 2024Diagnostic des infrastructures eau en milieu industriel – 12 mars 2024
Diagnostic des infrastructures eau en milieu industriel – 12 mars 2024
 
Articulation réglementation et normalisation ; statut des micro-stations, auj...
Articulation réglementation et normalisation ; statut des micro-stations, auj...Articulation réglementation et normalisation ; statut des micro-stations, auj...
Articulation réglementation et normalisation ; statut des micro-stations, auj...
 
Vers l’aide à la décision pour la qualification et la traçabilité des environ...
Vers l’aide à la décision pour la qualification et la traçabilité des environ...Vers l’aide à la décision pour la qualification et la traçabilité des environ...
Vers l’aide à la décision pour la qualification et la traçabilité des environ...
 
Presentation-Vesson-ACV-enerJMeeting.pptx
Presentation-Vesson-ACV-enerJMeeting.pptxPresentation-Vesson-ACV-enerJMeeting.pptx
Presentation-Vesson-ACV-enerJMeeting.pptx
 
Ifma fm day 2018 - cedubo - garanties qualite entretien batiment
Ifma fm day 2018 - cedubo - garanties qualite entretien batimentIfma fm day 2018 - cedubo - garanties qualite entretien batiment
Ifma fm day 2018 - cedubo - garanties qualite entretien batiment
 
La vérification intégrée
La vérification intégréeLa vérification intégrée
La vérification intégrée
 
Atelier spot « La vérification ETV des performances de votre innovation : un ...
Atelier spot « La vérification ETV des performances de votre innovation : un ...Atelier spot « La vérification ETV des performances de votre innovation : un ...
Atelier spot « La vérification ETV des performances de votre innovation : un ...
 

Le suivi in situ, le complément idéal à la procédure d'agrément

  • 1. Le suivi in situ, le complément idéal à la procédure d’agrément Web conférence – 11 septembre 2014 Anthony BOREL Expert technique / réglementation chez Eloy Water Water Sébastien BARACAND Responsable SPANC de la Communauté de Communes Communes Montrevel en Bresse – La plaine Tonique Tonique
  • 2. Eloy Water Web conférence – 11 septembre 2014 1 Démarche suivi in situ Contexte Objectifs Acteurs Modalités administratives 3 Perspectives Ambitions d’EloyWater 2 Résultats La couverture du territoire Hauteur de boues et fréquence de vidange Qualité de rejet Exploitation 4 Témoignage d’un acteur de la démarche Intervention de Sébastien Baracand, acteur du suivi in Situ de l’Ain (01)
  • 3. La démarche suivi in situ Contexte Objectifs Acteurs Modalités administratives 1
  • 4. Suivi in situ Le complément idéal à la procédure d’agrément “In situ” Du latin “in situ” signifiant sur place, cette démarche “pratico-scientifique” consiste à mieux comprendre le fonctionnement d’une installation en service auprès d’usager qui génère des eaux usées domestiques à des horaires non maîtrisés. Depuis janvier 2013 Mission confiée à l’équipe technique EloyWater pour un suivi régulier à périodicité définie. Mission facultative à la carte Départements pilotes et volontaires Performances et pérennité de l’Oxyfix suivies localement Mission officielle présentée à tous les départements Couverture homogène du territoire français Compilation des suivis
  • 5. Performances Une procédure d’agrément évaluant les performances produit sur plateforme expérimentale Entretien L’entretien : l’élément-clé dans le choix du dispositif Crédibilité Un nombre de produits agréés continuellement en augmentation Contexte Une Oxyfix C 90 agréée sous le n° 2010 – 016, mais des questions sans réponses …
  • 6. Objectifs Explications de la démarche de suivi in situ Fonctionnement Évaluer le fonctionnement et le coût d’exploitation réel d’une Oxyfix à usage familial® Conseils Prodiguer des conseils et des points de vigilance à surveiller sur l’ Oxyfix® lors des visites de bon fonctionnement Garanties Apporter des garanties de fonctionnement et de pérennité
  • 7. 3 acteurs Explication de la démarche de suivi in situ SPANC Usager Fabricant
  • 8. 12 départements 2 à 42 mois Âge des installations suivies 149 Techniciens/ingénieurs
  • 9. Premier suivi en cours Acteurs identifiés Couverture du suivi in situ Les résultats Suivi in situ en place
  • 10. CONVENTION juridique tripartite Entre l’usager, le SPANC et le fabricant PROTOCOLE Étapes pour réaliser les investigations de terrain FICHE Modalités administratives Explications de la démarche de suivi in situ Description de l’installation suivie
  • 11. Déroulement Explication de la démarche de suivi in situ 3 temps Théorique 1 Pratique Echanges 2 3 Durée ½ journée Participants Opérateurs techniques (SPANC, BE, CG, AE), élus, … Organisation Animation EloyWater
  • 12. Investigations de terrain Les mesures Décanteur Mesure de la hauteur d’accumulation des boues Contrôle du débit de la recirculation des boues Surpresseur Relevé de la consommation électrique Contrôle du surpresseur Réacteur biologique Evaluation des paramètres Contrôle des diffuseurs d’air Mesure de l’Oxygène Echantillons Paramètres évalués: DBO5, DCO, MES, Ph, T°c, Nitrate et Nitrite, Phosphore total…
  • 13. Les résultats La couverture du territoire Hauteur de boues et fréquence de vidange Qualité de rejet Exploitation Oxyfix 2
  • 14. 36 23 15 1 0 10 20 30 40 1 mois 12 mois 24 mois 1 mois 12 mois 24 mois 36 mois 69 44 29 2 0 20 40 60 80 36 mois Hauteur des boues Analyse de l’accumulation des boues d’une Oxyfix 5EH Hauteur en cm Volume d’accumulation Volume en % Fréquence de vidange Les résultats Seuil à 60 cm Seuil à 30% Législation : vidange à 30 %
  • 15. Teneur en DBO5 Évaluation de la qualité de l’eau 8 mg/l 12 mg/l 9 mg/l 18 mg/l 35 mg/l 40 35 30 25 20 15 10 5 0 1 mois 12 mois 24 mois 36 mois Seuil 35 mg/l
  • 16. Teneur en DCO Évaluation de la qualité de l’eau 61 mg /l 81 mg/l 77 mg/l 114 mg/l 125 mg/l 140 120 100 80 60 40 20 0 1 mois 12 mois 24 mois 36 mois Seuil 125 mg/l
  • 17. Teneur en MES Évaluation de la qualité de l’eau 13 mg/l 19 mg/l 21 mg/l 50 mg/l 30 mg/l 60 50 40 30 20 10 0 1 mois 12 mois 24 mois 36 mois Seuil 30 mg/l
  • 18. L’exploitation de l’Oxyfix® Evaluation en cours par modèle (EH) Durée de vie des composants extérieurs à l’Oxyfix : préfiltre à air, membrane du surpresseur Durée de vie des composants intérieurs à l’Oxyfix : diffuseurs d’air Coût de maintenance des différents composants ou opérations d’entretien 1 2 3 Les résultats Coûts d’exploitation et fréquences de remplacement des pièces d’usure
  • 19. Les perspectives Ambitions d’Eloy Water 3
  • 20. Perspectives Ambitions d’EloyWater Maintenir la mission et professionnaliser la démarche Augmenter le nombre de départements couverts Mise en place du suivi in situ sur le filtre compact : X-Perco® Présenter les premiers retours sur suivi d’une installation à usage intermittence
  • 21. Témoignage d’un acteur Intervention de Sébastien Baracand, acteur du suivi in Situ de l’Ain (01) – Communauté de Communes de Montrevel en Bresse – La PlaineTonique. 4
  • 22. Situation Présentation du SPANC de la Communauté de Communes Montrevel en Bresse – La PlaineTonique
  • 23. Contexte de la sollicitation 1 Augmentation du nombre de dossiers en conception via des filières agréées Entre 2010 (premiers agréments) et 2013 : nette augmentation de projets avec filière agréées 3 Apporter un service public à l’usager Volonté de développer la mission de “conseils” à l’usager, tout autant que la mission de “contrôle” 2 Diversité des produits = complexification de la connaissance de chaque dispositif Nombre de marques différentes 4 Connaissance des filières agréées au travers des guides des fabricants Pas ou peu d’informations hormis celles communiquées dans le guide
  • 24. Suivi gratuit de l’installation En contre partie de la gêne occasionnée par les visites chez l’usager. Engagement limité = relais Pas de contribution / d’investissement du SPANC en dehors du jour de la visite. Convention juridique Cadrage du rôle de chacun. Equipe technique La démarche est conduite par l’équipe technique du fabricant (et non commerciale). Motivations
  • 25. Implication Présentation de la démarche Convention Délibération Préparation de la journée Mise à disposition d’une salle de réunion Collaboration avec le CG ½ journée in situ et une rencontre inter- SPANC CC Montrevel en Bresse - La Plaine Tonique
  • 26. Attentes du SPANC IMMEDIATES A COURT TERME Connaitre réellement la fréquence de vidange et vérifier si elle diffère de celle indiquée dans le guide Exploiter ces données par des documents officiels Extension de la démarche de la part des autres fabricants. Renseigner au plus juste l’usager via des retours d’expériences Supprimer ou réduire les doutes / inquiétudes sur ces « nouvelles filières »
  • 27. Merci pour votre attention Anthony BOREL – EloyWater Sébastien BARACAND – SPANC CC Montrevel en Bresse- La PLAINE TONIQUE Téléphone 06 87 41 31 05 Email a.borel@eloywater.fr