SlideShare une entreprise Scribd logo
L'ena
L'ENA est une école prestigieuse,L'ENA est une école prestigieuse,
selon ceux qui en sortent.selon ceux qui en sortent.
Pour tous les autres, c'est unPour tous les autres, c'est un
sinistre ramassis d'escrocs, desinistre ramassis d'escrocs, de
crétins et de bons à rien.crétins et de bons à rien.
Il faut hélas reconnaître que tousIl faut hélas reconnaître que tous
les énarques connusles énarques connus
correspondent généralement aucorrespondent généralement au
descriptif ci-dessus.descriptif ci-dessus.
Cet établissement, qui se donne le titreCet établissement, qui se donne le titre
d'école pour sauver les apparences,d'école pour sauver les apparences,
doit plutôt être assimilé à une sectedoit plutôt être assimilé à une secte
particulièrement dangereuse.particulièrement dangereuse.
L'enseignement qui y est pratiqué estL'enseignement qui y est pratiqué est
l'apprentissage de l'enrichissementl'apprentissage de l'enrichissement
personnel par techniques malhonnêtes, etpersonnel par techniques malhonnêtes, et
l'expression par la "langue de bois".l'expression par la "langue de bois".
Certes, les énarques tentent deCertes, les énarques tentent de
faire croire qu'ils étudient desfaire croire qu'ils étudient des
techniques de gestion de la nation,techniques de gestion de la nation,
mais il suffit de constater leurmais il suffit de constater leur
incapacité pour ne pas douter deincapacité pour ne pas douter de
leur totale nullité. Le problème estleur totale nullité. Le problème est
que ces parfaits crétins occupentque ces parfaits crétins occupent
les places les plus élevées de lales places les plus élevées de la
nation, tant sur le domaine publicnation, tant sur le domaine public
(administrations), que privé,(administrations), que privé,
(grosses entreprises).(grosses entreprises).
Il faut reconnaître une chose, c'estIl faut reconnaître une chose, c'est
qu'il suffit de très peu de temps àqu'il suffit de très peu de temps à
un énarque à qui l'on confieun énarque à qui l'on confie
la direction d'une entreprisela direction d'une entreprise
florissante pour la mener au bordflorissante pour la mener au bord
de la faillite, quatre à cinq annéesde la faillite, quatre à cinq années
suffisent généralement.suffisent généralement.
Le problème est que ces prouessesLe problème est que ces prouesses
coûtent très cher au contribuable etcoûtent très cher au contribuable et
entraînent dans les entreprises deentraînent dans les entreprises de
nombreuses suppressions de postes.nombreuses suppressions de postes.
Quant aux énarques coupables, ilsQuant aux énarques coupables, ils
perçoivent des indemnités énormesperçoivent des indemnités énormes
et retrouvent vite un emploi grâceet retrouvent vite un emploi grâce
à leurs relations et au copinage...à leurs relations et au copinage...
Quelquesexemples:Quelquesexemples:
CREDIT LYONNAISCREDIT LYONNAIS
VIVENDIVIVENDI
FRANCE TELECOMSFRANCE TELECOMS
ALSTOMALSTOM
LA SOCIETE GENERALELA SOCIETE GENERALE
CREDIT LYONNAIS
Le Crédit Lyonnais fut longtempsLe Crédit Lyonnais fut longtemps
une banque sans histoire.une banque sans histoire.
Et puis, un jour, le gouvernementEt puis, un jour, le gouvernement
en place nomma à sa tête un copainen place nomma à sa tête un copain
énarque, Jean Yves Haberer,énarque, Jean Yves Haberer,
un crétin notoireun crétin notoire
qui, en cinq ans, réussit à menerqui, en cinq ans, réussit à mener
cette banque florissante tout prèscette banque florissante tout près
du dépôt de bilan.du dépôt de bilan.
Certes, cet escroc futCertes, cet escroc fut
questionné par la justice pourquestionné par la justice pour
extorsion de fonds, faux bilansextorsion de fonds, faux bilans
financiers, etc.financiers, etc.
Mais il n'en reste pas moins queMais il n'en reste pas moins que
ce sinistre individu, protégé parce sinistre individu, protégé par
les politiciens, a coûté 150les politiciens, a coûté 150
milliard de francs auxmilliard de francs aux
contribuables.contribuables.
(francs lourds, bien entendu) !(francs lourds, bien entendu) !
Il ne faut pas oublier de préciserIl ne faut pas oublier de préciser
qu'après son licenciement duqu'après son licenciement du
Crédit Lyonnais, il fut nommé parCrédit Lyonnais, il fut nommé par
le gouvernement :le gouvernement :
Président du"Crédit National"Président du"Crédit National"
Vous pensez que c'est un gag ?Vous pensez que c'est un gag ?
Non, c'est malheureusement réel !Non, c'est malheureusement réel !
VIVENDIVIVENDI
Après divers parachutages enAprès divers parachutages en
entreprises, Jean-Marie Messier,entreprises, Jean-Marie Messier,
J2M devenu au fil des tempsJ2M devenu au fil des temps
J10MJ10M
(Jean Marie Messier, Moi-Même,(Jean Marie Messier, Moi-Même,
Maître du Monde, MeilleurMaître du Monde, Meilleur
Magouilleur, Minable Margoulin),Magouilleur, Minable Margoulin),
s'est vu confier par les copains las'est vu confier par les copains la
Présidence de VIVENDI.Présidence de VIVENDI.
En un temps record, il parvenait àEn un temps record, il parvenait à
mener cette entreprise prospère aumener cette entreprise prospère au
bord du dépôt de bilan, avec un passifbord du dépôt de bilan, avec un passif
de 30 milliards d'euros !de 30 milliards d'euros !
Il était contraint de démissionner, étaitIl était contraint de démissionner, était
mis en examen mais versait unemis en examen mais versait une
caution de 1.350.000 euros, unecaution de 1.350.000 euros, une
broutille pour lui.broutille pour lui.
Ensuite, il réclamait une indemnité deEnsuite, il réclamait une indemnité de
licenciement de 20 millions d'euros...licenciement de 20 millions d'euros...
A son départ, l'entrepriseA son départ, l'entreprise
VIVENDI était ruinée.VIVENDI était ruinée.
Un nouveau "copain", Jean-RenéUn nouveau "copain", Jean-René
Fourtou est nommé.Fourtou est nommé.
Il s'empresse alors de se gratifierIl s'empresse alors de se gratifier
de 1 million d'options à un coursde 1 million d'options à un cours
ridiculement bas. Résultat : dixridiculement bas. Résultat : dix
huit mois après son arrivée, il ahuit mois après son arrivée, il a
réalisé une jolie plus-value de 7réalisé une jolie plus-value de 7
millions d'euros !millions d'euros !
Pendant cette période, le cours dePendant cette période, le cours de
l'action a chuté de 75 % !l'action a chuté de 75 % !
Incroyable, mais vrai !Incroyable, mais vrai !
FRANCE TELECOMSFRANCE TELECOMS
Michel Bon, un énarque bienMichel Bon, un énarque bien
connu dans le monde desconnu dans le monde des
affaires sous le pseudo deaffaires sous le pseudo de
"Bon à rien", brillait par sa"Bon à rien", brillait par sa
nullité dans toutes lesnullité dans toutes les
entreprises où il était placé parentreprises où il était placé par
ses anciens camarades d'ENA.ses anciens camarades d'ENA.
Il passa ainsi chez "Carrefour",Il passa ainsi chez "Carrefour",
comme PDG, poste qu'il occupacomme PDG, poste qu'il occupa
assez peu, l'ensemble des cadresassez peu, l'ensemble des cadres
ayant envoyé une lettre exigeantayant envoyé une lettre exigeant
son renvoi car il risquait de faireson renvoi car il risquait de faire
couler rapidement le groupe...couler rapidement le groupe...
Puis il fut nommé Président dePuis il fut nommé Président de
l'ANPEoù il brilla par sonl'ANPEoù il brilla par son
incroyable nullité...incroyable nullité...
Finalement, son copain d'ENAFinalement, son copain d'ENA
Alain Juppé, conscient de sonAlain Juppé, conscient de son
incurable incompétence, leincurable incompétence, le
nomma PDG de France Télécoms.nomma PDG de France Télécoms.
Ce bon à rien, qui s'octroyait unCe bon à rien, qui s'octroyait un
salaire de 50.000 euros par mois, asalaire de 50.000 euros par mois, a
réussi à mener l'entreprise au bord duréussi à mener l'entreprise au bord du
dépôt de bilan avec une perte nette dedépôt de bilan avec une perte nette de
8,28 milliards d'euros, et un8,28 milliards d'euros, et un
endettement de 60,7 milliards d'eurosendettement de 60,7 milliards d'euros
L'action qui valait 28 euros en 1997,L'action qui valait 28 euros en 1997,
tombait à 6 euros...tombait à 6 euros...
Après ses prouesses, Michel Bon a étéAprès ses prouesses, Michel Bon a été
nommé récemment Président denommé récemment Président de
"L'Institut de l'Entreprise"..."L'Institut de l'Entreprise"...
ALSTOMALSTOM
Alstom (ex Alsthom), 120.000 salariés,Alstom (ex Alsthom), 120.000 salariés,
était un fleuron de l'industrieétait un fleuron de l'industrie
française. Premier ou second rangfrançaise. Premier ou second rang
mondial dans les centralesmondial dans les centrales
électriques, le matériel ferroviaireélectriques, le matériel ferroviaire
(TGV, métros), et la marine(TGV, métros), et la marine
(paquebots).(paquebots).
La direction était assurée parLa direction était assurée par
Pierre Suard, extrêmementPierre Suard, extrêmement
compétent, qui sut développercompétent, qui sut développer
considérablement l'entreprise.considérablement l'entreprise.
Mais Suard avait un défautMais Suard avait un défaut
impardonnable :impardonnable :
Il n'était pas énarque !Il n'était pas énarque !
Une campagne de dénigrements etUne campagne de dénigrements et
calomnies fut orchestrée parcalomnies fut orchestrée par
l'énarchie gouvernementale quil'énarchie gouvernementale qui
aboutit à la mise en examen deaboutit à la mise en examen de
l'intéressé...l'intéressé...
Peu après, en 1988, unPeu après, en 1988, un
énarque, Pierre Bilger étaiténarque, Pierre Bilger était
parachuté par copinage...parachuté par copinage...
Celui-ci faisait alors preuveCelui-ci faisait alors preuve
d'une incompétence rare !d'une incompétence rare !
Il s'empresse de faireIl s'empresse de faire
rentrer dans l'entrepriserentrer dans l'entreprise
des petits copains d'école,des petits copains d'école,
la plupart des individus malla plupart des individus mal
famés, à la recherche d'unfamés, à la recherche d'un
emploi mirifique !emploi mirifique !
Il embauche ainsi :Il embauche ainsi :
Philippe Jaffré, énarque ancienPhilippe Jaffré, énarque ancien
Président d'Elf et condamné pourPrésident d'Elf et condamné pour
escroqueries diverses,escroqueries diverses,
Loïc Le Floch Prigent, énarqueLoïc Le Floch Prigent, énarque
ancien patron d'Elf lui aussi,ancien patron d'Elf lui aussi,
condamné lui aussi, et prend pourcondamné lui aussi, et prend pour
lieutenant Georges Chodron delieutenant Georges Chodron de
Courcel, qui, par coïncidence,Courcel, qui, par coïncidence,
porte le même nom que Bernadetteporte le même nom que Bernadette
Chirac, née Chodron de Courcel...Chirac, née Chodron de Courcel...
Bref, du beau monde...Bref, du beau monde...
Et un jour, c'est la surprise !Et un jour, c'est la surprise !
On découvre subitement qu'AlstomOn découvre subitement qu'Alstom
est au bord de la faillite avec uneest au bord de la faillite avec une
dette de 5,3 milliards d'euros.Le cours dedette de 5,3 milliards d'euros.Le cours de
l'action est passé de 32 euros à moins del'action est passé de 32 euros à moins de
1 euro en deux mois !1 euro en deux mois !
Pierre Bilger est licencié avec unPierre Bilger est licencié avec un
chèque de dédommagement dechèque de dédommagement de
5 millions d'euros, rendu entre5 millions d'euros, rendu entre
temps. (ces gens là ne passent pastemps. (ces gens là ne passent pas
par l'ANPE)...par l'ANPE)...
Bof, c'est le contribuable qui paye !Bof, c'est le contribuable qui paye !
Il est certain qu'à la lectureIl est certain qu'à la lecture
de tels avantages, on peutde tels avantages, on peut
être tenté de devenirêtre tenté de devenir
énarque soi-même ! Mais,énarque soi-même ! Mais,
autant il est aisé d'entrer àautant il est aisé d'entrer à
l'ENA avec du piston, autantl'ENA avec du piston, autant
c'est difficile sans une lettrec'est difficile sans une lettre
d'introduction...d'introduction...
LA SOCIETE GENERALELA SOCIETE GENERALE
C’est tout nouveau, ça vient deC’est tout nouveau, ça vient de
sortir.sortir.
Daniel BOUTON, énarque,Daniel BOUTON, énarque,
inspecteur des financesinspecteur des finances
directeur d'une banquedirecteur d'une banque
qui vient de subir 7 milliardsqui vient de subir 7 milliards
d'€ de pertes, 2 Mds suite à desd'€ de pertes, 2 Mds suite à des
spéculations sur des produitsspéculations sur des produits
dérivés et 4,9 Mds par « ladérivés et 4,9 Mds par « la
faute d'un employé indélicat »,faute d'un employé indélicat »,
est toujours en place.est toujours en place.
C
e
Ce monsieur renonce a son bonus 2007 et sonCe monsieur renonce a son bonus 2007 et son
salaire jusqu’en juin pour aider à redresser lasalaire jusqu’en juin pour aider à redresser la
banque !banque !
0,25 % du montant de la perte subie par la0,25 % du montant de la perte subie par la
banque; ridicule, dérisoire !!banque; ridicule, dérisoire !!
Son salaire 2006 - 3,4 millions d € !!Son salaire 2006 - 3,4 millions d € !!
Il aurait vendu en 2007 pour 7 millionsIl aurait vendu en 2007 pour 7 millions
d’actions de sa banque; ses plus valuesd’actions de sa banque; ses plus values
potentielles sur stock options détenus en 2007potentielles sur stock options détenus en 2007
= 58 millions d’ € etc. etc.= 58 millions d’ € etc. etc.
Responsable ……….sans doute ?Responsable ……….sans doute ?
Coupable ……de rien !Coupable ……de rien !
Dans l’affaire de la Sté générale il estDans l’affaire de la Sté générale il est
curieux de lire dans la presse que lecurieux de lire dans la presse que le
directeur de la Banque, le directeur dedirecteur de la Banque, le directeur de
l’ Autorité des Marchés Financiers et lel’ Autorité des Marchés Financiers et le
Directeur de la Banque de France, tousDirecteur de la Banque de France, tous
les trois énarques, étaient au courantles trois énarques, étaient au courant
du « trou » depuis le dimanche 20du « trou » depuis le dimanche 20
janvier.janvier.
L’affaire n’a cependant été rendueL’affaire n’a cependant été rendue
publique que le 24 janvier ….publique que le 24 janvier ….
Cherchez l’erreur !!Cherchez l’erreur !!
A quoi servent lesénarques?A quoi servent lesénarques?
En ce qui concerne leur utilité pourEn ce qui concerne leur utilité pour
la nation, la réponse est claire : ilsla nation, la réponse est claire : ils
ne servent à rien.ne servent à rien.
Leur unique préoccupation estLeur unique préoccupation est
l'enrichissement de leur famille etl'enrichissement de leur famille et
de tous les proches et copains.de tous les proches et copains.
Ceci est admis depuis longtempsCeci est admis depuis longtemps
et se vérifie quotidiennement.et se vérifie quotidiennement.
L'une des seules choses enseignéesL'une des seules choses enseignées
à l'ENA est la "langue de bois", quià l'ENA est la "langue de bois", qui
permet de répondre à toutes lespermet de répondre à toutes les
questions en formulant quelquesquestions en formulant quelques
généralités hors sujet. C'est trèsgénéralités hors sujet. C'est très
utile pour ne pas avoir à donner sonutile pour ne pas avoir à donner son
propre avis et pour détourner lapropre avis et pour détourner la
conversation de son idée de base.conversation de son idée de base.
L'enseignement qui leur est prodiguéL'enseignement qui leur est prodigué
dans la secte ENA est entièrementdans la secte ENA est entièrement
orienté dans ce sens. Ils apprennent àorienté dans ce sens. Ils apprennent à
mentir en gardant la tête haute et enmentir en gardant la tête haute et en
affirmant leur intégrité. Certes, leursaffirmant leur intégrité. Certes, leurs
multiples forfaits les conduisentmultiples forfaits les conduisent
souvent à l'inculpation, mais unesouvent à l'inculpation, mais une
justice trop souvent servile et à leursjustice trop souvent servile et à leurs
ordres a pris l'habitude de les blanchirordres a pris l'habitude de les blanchir
en prononçant des non-lieux...en prononçant des non-lieux...
Certains vont même jusqu'à faireCertains vont même jusqu'à faire
voter des lois interdisant toutevoter des lois interdisant toute
poursuite judiciaire à leurpoursuite judiciaire à leur
encontre à la fin de leur mandat,encontre à la fin de leur mandat,
ceci au grand dam de quelquesceci au grand dam de quelques
politiciens intègres, non énarques,politiciens intègres, non énarques,
écoeurés par toutes ces pratiquesécoeurés par toutes ces pratiques
scandaleuses !scandaleuses !
C'est ainsi qu'on voit desC'est ainsi qu'on voit des
politiciens soutenir la cause despoliticiens soutenir la cause des
dictateurs et tyrans contre ladictateurs et tyrans contre la
rébellion de peuples désespérés,rébellion de peuples désespérés,
en envoyant des troupes pouren envoyant des troupes pour
aider lesdits dictateurs, sachantaider lesdits dictateurs, sachant
bien que quelques chèques debien que quelques chèques de
remerciement arriveront à leurremerciement arriveront à leur
nom dans des paradis fiscaux...nom dans des paradis fiscaux...
L'action néfaste des énarques estL'action néfaste des énarques est
catastrophique.catastrophique.
Depuis la création de L'ENA parDepuis la création de L'ENA par
un certain Michel Debré, la Franceun certain Michel Debré, la France
a perdu sa richesse et ses valeursa perdu sa richesse et ses valeurs
morales.morales.
La maffia énarque a mis laLa maffia énarque a mis la
main sur tous les postes clés desmain sur tous les postes clés des
secteurs publics et privés, et sesecteurs publics et privés, et se
livre à un pillage systématique.livre à un pillage systématique.
C'est ainsi que petit à petit, laC'est ainsi que petit à petit, la
France est devenue un pays sous-France est devenue un pays sous-
développé. Pour compenser toutesdéveloppé. Pour compenser toutes
les richesses volées sansles richesses volées sans
vergogne, l'énarchie empruntevergogne, l'énarchie emprunte
constamment à l'étranger, ce quiconstamment à l'étranger, ce qui
augmente indéfiniment la detteaugmente indéfiniment la dette
extérieure du pays !extérieure du pays !
Un ménage honnête et sensé gère son budgetUn ménage honnête et sensé gère son budget
et sait surveiller ses dettes. Le tout estet sait surveiller ses dettes. Le tout est
d'avoir quelques notions de gestion.d'avoir quelques notions de gestion.
Pour ce qui est des énarques, la seule gestionPour ce qui est des énarques, la seule gestion
qu'ils connaissent est celle de leurs affairesqu'ils connaissent est celle de leurs affaires
privées.privées.
Non seulement ils ne se soucient pas deNon seulement ils ne se soucient pas de
rembourser la dette, mais ils empruntentrembourser la dette, mais ils empruntent
chaque année pour payer les intérêts !chaque année pour payer les intérêts !
Un Président a même répondu àUn Président a même répondu à
quelqu'un qui se souciait de cettequelqu'un qui se souciait de cette
dette, qu'il suffisait de vendre un peudette, qu'il suffisait de vendre un peu
d'or des réserves de la Banque ded'or des réserves de la Banque de
France, sans savoir que ces réservesFrance, sans savoir que ces réserves
représentent seulement 15% de lareprésentent seulement 15% de la
dette !dette !
Et un premier ministre a dit qu'auEt un premier ministre a dit qu'au
besoin, on vendrait les trésors dubesoin, on vendrait les trésors du
musée du Louvre !musée du Louvre !
Inutile de dire qu'ils sont tous les deuxInutile de dire qu'ils sont tous les deux
énarques !énarques !
Mais cette fameuse dette, dont on éviteMais cette fameuse dette, dont on évite
de parler, quel est son montant ?de parler, quel est son montant ?
A la fin de l'année 2007, elle était deA la fin de l'année 2007, elle était de
1.200 milliards d'euros !1.200 milliards d'euros !
C'est-à-dire environ 19.000 euros parC'est-à-dire environ 19.000 euros par
français, ou encore près de 125.000français, ou encore près de 125.000
francs (lourds).francs (lourds).
Un couple avec 3 enfants doit doncUn couple avec 3 enfants doit donc
95.000 € soit 625.000 francs à95.000 € soit 625.000 francs à
l'étranger!l'étranger!
Voilà où l'incompétence, laVoilà où l'incompétence, la
filouterie et la connerie desfilouterie et la connerie des
énarques a mené la France !énarques a mené la France !
Et cette racaille ne cesseEt cette racaille ne cesse
de proliférer impunément !de proliférer impunément !
Il est triste de voir un pays richeIl est triste de voir un pays riche
et prospère comme la France,et prospère comme la France,
réduit par l'ENA (créée en 1945) àréduit par l'ENA (créée en 1945) à
l'état de pays sous-développé etl'état de pays sous-développé et
ruiné, ridiculisé aux yeux des paysruiné, ridiculisé aux yeux des pays
voisins.voisins.
La France, qui tenait leLa France, qui tenait le
premier rang est Europe, estpremier rang est Europe, est
maintenant bonne dernière !maintenant bonne dernière !
Tout cela, les énarques s'enTout cela, les énarques s'en
moquent éperdument, ils ont desmoquent éperdument, ils ont des
richesses largement suffisantesrichesses largement suffisantes
pour s'assurer un train de viepour s'assurer un train de vie
fastueux pour eux-mêmes et leurfastueux pour eux-mêmes et leur
descendance !descendance !
Ce n'est pas eux qui rembourserontCe n'est pas eux qui rembourseront
la dette qu'ils ont créée, c'est lela dette qu'ils ont créée, c'est le
dernier de leurs soucis...dernier de leurs soucis...
L'ena
PauvreFrance!PauvreFrance!
F I NF I N

Contenu connexe

En vedette

Compte rendu du conseil municipal du 18 décembre 2014
Compte rendu du conseil municipal du 18 décembre 2014Compte rendu du conseil municipal du 18 décembre 2014
Compte rendu du conseil municipal du 18 décembre 2014
villedebegles
 
Connecting Branches 08/2010
Connecting Branches 08/2010Connecting Branches 08/2010
Connecting Branches 08/2010
Future Connection
 
AT2010 Planning Poker
AT2010 Planning PokerAT2010 Planning Poker
AT2010 Planning Poker
Normandy JUG
 
BARC Was Datenmanagement Messbar Dazu Beitragen Kann
BARC Was Datenmanagement Messbar Dazu Beitragen KannBARC Was Datenmanagement Messbar Dazu Beitragen Kann
BARC Was Datenmanagement Messbar Dazu Beitragen Kann
DataValueTalk
 
Démocratiser le Community Management
Démocratiser le Community ManagementDémocratiser le Community Management
Démocratiser le Community Management
Christophe Ramel
 
GFM Nachrichten Mediadaten 2011
GFM Nachrichten Mediadaten 2011GFM Nachrichten Mediadaten 2011
GFM Nachrichten Mediadaten 2011
11 Prozent Communication
 
BBE_Tagung2010_Service-Learning.PDF
BBE_Tagung2010_Service-Learning.PDFBBE_Tagung2010_Service-Learning.PDF
BBE_Tagung2010_Service-Learning.PDF
Fachtagung "Bildung durch Beteiligung" - Oktober 2010
 
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
Haifa Ben Abid
 
Unique soft
Unique softUnique soft
Unique soft
sauravs007
 
Social-Media für kleine und mittelständische Unternehmen
Social-Media für kleine und mittelständische UnternehmenSocial-Media für kleine und mittelständische Unternehmen
Social-Media für kleine und mittelständische Unternehmen
Christoph Deeg
 
1 Stunde iPhone
1 Stunde iPhone1 Stunde iPhone
1 Stunde iPhone
Hans Dorsch
 
6.0 modif repertoire destination vsftpd
6.0 modif repertoire destination vsftpd6.0 modif repertoire destination vsftpd
6.0 modif repertoire destination vsftpd
Osi Pallière
 
Predigtpräsentation 2008 10 26, H G 3, Bodybuilding 1x1
Predigtpräsentation 2008 10 26,  H G 3,  Bodybuilding 1x1Predigtpräsentation 2008 10 26,  H G 3,  Bodybuilding 1x1
Predigtpräsentation 2008 10 26, H G 3, Bodybuilding 1x1
wusternberg
 
Vergleich der konsumptiven und produktiven Nutzung von E-Learning Kursen
Vergleich der konsumptiven und produktiven Nutzung von E-Learning KursenVergleich der konsumptiven und produktiven Nutzung von E-Learning Kursen
Vergleich der konsumptiven und produktiven Nutzung von E-Learning Kursen
Karsten D. Wolf
 
sepsis severe
sepsis severesepsis severe
sepsis severe
Haifa Ben Abid
 
Heider huertas
Heider huertasHeider huertas
Heider huertas
heider12
 
Présentation reso 2014 groupement d'employeurs hcr
Présentation reso 2014 groupement d'employeurs hcrPrésentation reso 2014 groupement d'employeurs hcr
Présentation reso 2014 groupement d'employeurs hcr
Philippe Cabon
 
Jungfische
JungfischeJungfische
Jungfische
Andy Cyberwuppi
 

En vedette (20)

Compte rendu du conseil municipal du 18 décembre 2014
Compte rendu du conseil municipal du 18 décembre 2014Compte rendu du conseil municipal du 18 décembre 2014
Compte rendu du conseil municipal du 18 décembre 2014
 
Connecting Branches 08/2010
Connecting Branches 08/2010Connecting Branches 08/2010
Connecting Branches 08/2010
 
AT2010 Planning Poker
AT2010 Planning PokerAT2010 Planning Poker
AT2010 Planning Poker
 
BARC Was Datenmanagement Messbar Dazu Beitragen Kann
BARC Was Datenmanagement Messbar Dazu Beitragen KannBARC Was Datenmanagement Messbar Dazu Beitragen Kann
BARC Was Datenmanagement Messbar Dazu Beitragen Kann
 
Démocratiser le Community Management
Démocratiser le Community ManagementDémocratiser le Community Management
Démocratiser le Community Management
 
GFM Nachrichten Mediadaten 2011
GFM Nachrichten Mediadaten 2011GFM Nachrichten Mediadaten 2011
GFM Nachrichten Mediadaten 2011
 
BBE_Tagung2010_Service-Learning.PDF
BBE_Tagung2010_Service-Learning.PDFBBE_Tagung2010_Service-Learning.PDF
BBE_Tagung2010_Service-Learning.PDF
 
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
 
Unique soft
Unique softUnique soft
Unique soft
 
Social-Media für kleine und mittelständische Unternehmen
Social-Media für kleine und mittelständische UnternehmenSocial-Media für kleine und mittelständische Unternehmen
Social-Media für kleine und mittelständische Unternehmen
 
1 Stunde iPhone
1 Stunde iPhone1 Stunde iPhone
1 Stunde iPhone
 
Atelier1 regroupements intercommunaux-et_csq_sur_destinations
Atelier1 regroupements intercommunaux-et_csq_sur_destinationsAtelier1 regroupements intercommunaux-et_csq_sur_destinations
Atelier1 regroupements intercommunaux-et_csq_sur_destinations
 
2010 09 30 14-30 thomas lang
2010 09 30 14-30 thomas lang2010 09 30 14-30 thomas lang
2010 09 30 14-30 thomas lang
 
6.0 modif repertoire destination vsftpd
6.0 modif repertoire destination vsftpd6.0 modif repertoire destination vsftpd
6.0 modif repertoire destination vsftpd
 
Predigtpräsentation 2008 10 26, H G 3, Bodybuilding 1x1
Predigtpräsentation 2008 10 26,  H G 3,  Bodybuilding 1x1Predigtpräsentation 2008 10 26,  H G 3,  Bodybuilding 1x1
Predigtpräsentation 2008 10 26, H G 3, Bodybuilding 1x1
 
Vergleich der konsumptiven und produktiven Nutzung von E-Learning Kursen
Vergleich der konsumptiven und produktiven Nutzung von E-Learning KursenVergleich der konsumptiven und produktiven Nutzung von E-Learning Kursen
Vergleich der konsumptiven und produktiven Nutzung von E-Learning Kursen
 
sepsis severe
sepsis severesepsis severe
sepsis severe
 
Heider huertas
Heider huertasHeider huertas
Heider huertas
 
Présentation reso 2014 groupement d'employeurs hcr
Présentation reso 2014 groupement d'employeurs hcrPrésentation reso 2014 groupement d'employeurs hcr
Présentation reso 2014 groupement d'employeurs hcr
 
Jungfische
JungfischeJungfische
Jungfische
 

Similaire à L'ena

Prendre le contrôle du web
Prendre le contrôle du webPrendre le contrôle du web
Prendre le contrôle du web
Soul.City inc.
 
Programme en Or ETSC
Programme en Or ETSCProgramme en Or ETSC
Programme en Or ETSC
Tadeus3322
 
Les clefs du Content Marketing dans le supplément CB News en partenariat avec...
Les clefs du Content Marketing dans le supplément CB News en partenariat avec...Les clefs du Content Marketing dans le supplément CB News en partenariat avec...
Les clefs du Content Marketing dans le supplément CB News en partenariat avec...
Adrien Verseau
 
Haulotte : préparer le renouveau pendant la crise
Haulotte : préparer le renouveau pendant la criseHaulotte : préparer le renouveau pendant la crise
Haulotte : préparer le renouveau pendant la crise
La Fabrique de l'industrie
 
Mondialisation / Globalization & French Exporters 2010
Mondialisation / Globalization & French Exporters 2010Mondialisation / Globalization & French Exporters 2010
Mondialisation / Globalization & French Exporters 2010
Renaud Favier
 
Présentation Capitalisme à Visages Humains
Présentation Capitalisme à Visages HumainsPrésentation Capitalisme à Visages Humains
Présentation Capitalisme à Visages Humains
Vincent de PORET
 
Discours d ouverture_de_pierre_gattaz_300816
Discours d ouverture_de_pierre_gattaz_300816Discours d ouverture_de_pierre_gattaz_300816
Discours d ouverture_de_pierre_gattaz_300816
Jean-Paul Patureau
 
Discours d'ouverture de Pierre Gattaz - Université d'été du Medef 300816
Discours d'ouverture de Pierre Gattaz  - Université d'été du Medef 300816Discours d'ouverture de Pierre Gattaz  - Université d'été du Medef 300816
Discours d'ouverture de Pierre Gattaz - Université d'été du Medef 300816
Adm Medef
 
Discours d ouverture_de_pierre_gattaz_300816
Discours d ouverture_de_pierre_gattaz_300816Discours d ouverture_de_pierre_gattaz_300816
Discours d ouverture_de_pierre_gattaz_300816
Jean-Paul Patureau
 
Ariane de Rothschild, Portrait
Ariane de Rothschild, Portrait Ariane de Rothschild, Portrait
Ariane de Rothschild, Portrait
groupeedmondderothschild
 
Didier Rousseau Courrier Cadres 04 février 2009
Didier Rousseau Courrier Cadres 04 février 2009Didier Rousseau Courrier Cadres 04 février 2009
Didier Rousseau Courrier Cadres 04 février 2009
onepoint x weave
 
Le télétravail en France : les salariés sont
Le télétravail en France : les salariés sontLe télétravail en France : les salariés sont
Le télétravail en France : les salariés sont
Nicole Turbé-Suetens
 
Bons mots
Bons motsBons mots
Bons mots
Gilbert D
 
Bons mots et belles phrases
Bons mots et belles phrasesBons mots et belles phrases
Bons mots et belles phrases
Albert Antebi
 
Bons mots et belles phrases1
Bons mots et belles phrases1Bons mots et belles phrases1
Bons mots et belles phrases1
Renée Bukay
 
Lafayette presentation - 2016
Lafayette presentation - 2016Lafayette presentation - 2016
Lafayette presentation - 2016
Serge Uzzan
 
Tunis, 26 mars 2015
Tunis, 26 mars 2015Tunis, 26 mars 2015
Tunis, 26 mars 2015
Miguel Yasuyuki Hirota
 
International Pme Diaporama
International Pme DiaporamaInternational Pme Diaporama
International Pme Diaporama
Renaud Favier
 

Similaire à L'ena (20)

L'ena
L'enaL'ena
L'ena
 
Prendre le contrôle du web
Prendre le contrôle du webPrendre le contrôle du web
Prendre le contrôle du web
 
Programme en Or ETSC
Programme en Or ETSCProgramme en Or ETSC
Programme en Or ETSC
 
Les clefs du Content Marketing dans le supplément CB News en partenariat avec...
Les clefs du Content Marketing dans le supplément CB News en partenariat avec...Les clefs du Content Marketing dans le supplément CB News en partenariat avec...
Les clefs du Content Marketing dans le supplément CB News en partenariat avec...
 
Haulotte : préparer le renouveau pendant la crise
Haulotte : préparer le renouveau pendant la criseHaulotte : préparer le renouveau pendant la crise
Haulotte : préparer le renouveau pendant la crise
 
Mondialisation / Globalization & French Exporters 2010
Mondialisation / Globalization & French Exporters 2010Mondialisation / Globalization & French Exporters 2010
Mondialisation / Globalization & French Exporters 2010
 
Présentation Capitalisme à Visages Humains
Présentation Capitalisme à Visages HumainsPrésentation Capitalisme à Visages Humains
Présentation Capitalisme à Visages Humains
 
Discours d ouverture_de_pierre_gattaz_300816
Discours d ouverture_de_pierre_gattaz_300816Discours d ouverture_de_pierre_gattaz_300816
Discours d ouverture_de_pierre_gattaz_300816
 
Discours d'ouverture de Pierre Gattaz - Université d'été du Medef 300816
Discours d'ouverture de Pierre Gattaz  - Université d'été du Medef 300816Discours d'ouverture de Pierre Gattaz  - Université d'été du Medef 300816
Discours d'ouverture de Pierre Gattaz - Université d'été du Medef 300816
 
Discours d ouverture_de_pierre_gattaz_300816
Discours d ouverture_de_pierre_gattaz_300816Discours d ouverture_de_pierre_gattaz_300816
Discours d ouverture_de_pierre_gattaz_300816
 
Ariane de Rothschild, Portrait
Ariane de Rothschild, Portrait Ariane de Rothschild, Portrait
Ariane de Rothschild, Portrait
 
Didier Rousseau Courrier Cadres 04 février 2009
Didier Rousseau Courrier Cadres 04 février 2009Didier Rousseau Courrier Cadres 04 février 2009
Didier Rousseau Courrier Cadres 04 février 2009
 
Le télétravail en France : les salariés sont
Le télétravail en France : les salariés sontLe télétravail en France : les salariés sont
Le télétravail en France : les salariés sont
 
Bons mots
Bons motsBons mots
Bons mots
 
Be ch bons-mots
Be ch bons-motsBe ch bons-mots
Be ch bons-mots
 
Bons mots et belles phrases
Bons mots et belles phrasesBons mots et belles phrases
Bons mots et belles phrases
 
Bons mots et belles phrases1
Bons mots et belles phrases1Bons mots et belles phrases1
Bons mots et belles phrases1
 
Lafayette presentation - 2016
Lafayette presentation - 2016Lafayette presentation - 2016
Lafayette presentation - 2016
 
Tunis, 26 mars 2015
Tunis, 26 mars 2015Tunis, 26 mars 2015
Tunis, 26 mars 2015
 
International Pme Diaporama
International Pme DiaporamaInternational Pme Diaporama
International Pme Diaporama
 

Plus de desintocx

Politique 01 ok
Politique 01 okPolitique 01 ok
Politique 01 ok
desintocx
 
La lutte finale 24
La lutte finale 24La lutte finale 24
La lutte finale 24
desintocx
 
Dieu dans sa_vie
Dieu dans sa_vieDieu dans sa_vie
Dieu dans sa_vie
desintocx
 
Chateaux syndic
Chateaux syndicChateaux syndic
Chateaux syndic
desintocx
 
Chateaux syndicat (2)
Chateaux syndicat (2)Chateaux syndicat (2)
Chateaux syndicat (2)
desintocx
 
Faizant visionnaire11
Faizant visionnaire11Faizant visionnaire11
Faizant visionnaire11
desintocx
 
Comment faire mourir_une_nation
Comment faire mourir_une_nationComment faire mourir_une_nation
Comment faire mourir_une_nation
desintocx
 
A84 mode vestimentaire
A84 mode vestimentaireA84 mode vestimentaire
A84 mode vestimentaire
desintocx
 
Bravo aux gens du voyage ils fonctionnent en bade organisées
Bravo aux gens du voyage ils fonctionnent en bade organisées Bravo aux gens du voyage ils fonctionnent en bade organisées
Bravo aux gens du voyage ils fonctionnent en bade organisées
desintocx
 
Juste un crayon_-mf1
Juste un crayon_-mf1Juste un crayon_-mf1
Juste un crayon_-mf1
desintocx
 
2012 melanchon recupere_
2012 melanchon recupere_2012 melanchon recupere_
2012 melanchon recupere_
desintocx
 
L'islam une revolution
L'islam une revolutionL'islam une revolution
L'islam une revolution
desintocx
 
'Une revolution oh mon dieu ! ! !'.
'Une revolution  oh mon dieu ! ! !'. 'Une revolution  oh mon dieu ! ! !'.
'Une revolution oh mon dieu ! ! !'.
desintocx
 
0u trouver l'argent cp
0u trouver l'argent cp0u trouver l'argent cp
0u trouver l'argent cp
desintocx
 
0u trouver de l'argent cp
0u trouver de l'argent cp0u trouver de l'argent cp
0u trouver de l'argent cp
desintocx
 
0u trouver l_argent-cp
0u trouver l_argent-cp0u trouver l_argent-cp
0u trouver l_argent-cp
desintocx
 
Une revolution en_marche
Une revolution en_marcheUne revolution en_marche
Une revolution en_marche
desintocx
 

Plus de desintocx (20)

Politique 01 ok
Politique 01 okPolitique 01 ok
Politique 01 ok
 
La lutte finale 24
La lutte finale 24La lutte finale 24
La lutte finale 24
 
Dieu dans sa_vie
Dieu dans sa_vieDieu dans sa_vie
Dieu dans sa_vie
 
Chateaux syndic
Chateaux syndicChateaux syndic
Chateaux syndic
 
Amitie -
  Amitie -  Amitie -
Amitie -
 
Chateaux syndicat (2)
Chateaux syndicat (2)Chateaux syndicat (2)
Chateaux syndicat (2)
 
Faizant visionnaire11
Faizant visionnaire11Faizant visionnaire11
Faizant visionnaire11
 
Comment faire mourir_une_nation
Comment faire mourir_une_nationComment faire mourir_une_nation
Comment faire mourir_une_nation
 
A84 mode vestimentaire
A84 mode vestimentaireA84 mode vestimentaire
A84 mode vestimentaire
 
Elysee 2022
Elysee 2022Elysee 2022
Elysee 2022
 
Bravo aux gens du voyage ils fonctionnent en bade organisées
Bravo aux gens du voyage ils fonctionnent en bade organisées Bravo aux gens du voyage ils fonctionnent en bade organisées
Bravo aux gens du voyage ils fonctionnent en bade organisées
 
Juste un crayon_-mf1
Juste un crayon_-mf1Juste un crayon_-mf1
Juste un crayon_-mf1
 
2012 melanchon recupere_
2012 melanchon recupere_2012 melanchon recupere_
2012 melanchon recupere_
 
L'islam une revolution
L'islam une revolutionL'islam une revolution
L'islam une revolution
 
'Une revolution oh mon dieu ! ! !'.
'Une revolution  oh mon dieu ! ! !'. 'Une revolution  oh mon dieu ! ! !'.
'Une revolution oh mon dieu ! ! !'.
 
Plantu
PlantuPlantu
Plantu
 
0u trouver l'argent cp
0u trouver l'argent cp0u trouver l'argent cp
0u trouver l'argent cp
 
0u trouver de l'argent cp
0u trouver de l'argent cp0u trouver de l'argent cp
0u trouver de l'argent cp
 
0u trouver l_argent-cp
0u trouver l_argent-cp0u trouver l_argent-cp
0u trouver l_argent-cp
 
Une revolution en_marche
Une revolution en_marcheUne revolution en_marche
Une revolution en_marche
 

L'ena

  • 2. L'ENA est une école prestigieuse,L'ENA est une école prestigieuse, selon ceux qui en sortent.selon ceux qui en sortent. Pour tous les autres, c'est unPour tous les autres, c'est un sinistre ramassis d'escrocs, desinistre ramassis d'escrocs, de crétins et de bons à rien.crétins et de bons à rien. Il faut hélas reconnaître que tousIl faut hélas reconnaître que tous les énarques connusles énarques connus correspondent généralement aucorrespondent généralement au descriptif ci-dessus.descriptif ci-dessus.
  • 3. Cet établissement, qui se donne le titreCet établissement, qui se donne le titre d'école pour sauver les apparences,d'école pour sauver les apparences, doit plutôt être assimilé à une sectedoit plutôt être assimilé à une secte particulièrement dangereuse.particulièrement dangereuse. L'enseignement qui y est pratiqué estL'enseignement qui y est pratiqué est l'apprentissage de l'enrichissementl'apprentissage de l'enrichissement personnel par techniques malhonnêtes, etpersonnel par techniques malhonnêtes, et l'expression par la "langue de bois".l'expression par la "langue de bois".
  • 4. Certes, les énarques tentent deCertes, les énarques tentent de faire croire qu'ils étudient desfaire croire qu'ils étudient des techniques de gestion de la nation,techniques de gestion de la nation, mais il suffit de constater leurmais il suffit de constater leur incapacité pour ne pas douter deincapacité pour ne pas douter de leur totale nullité. Le problème estleur totale nullité. Le problème est que ces parfaits crétins occupentque ces parfaits crétins occupent les places les plus élevées de lales places les plus élevées de la nation, tant sur le domaine publicnation, tant sur le domaine public (administrations), que privé,(administrations), que privé, (grosses entreprises).(grosses entreprises).
  • 5. Il faut reconnaître une chose, c'estIl faut reconnaître une chose, c'est qu'il suffit de très peu de temps àqu'il suffit de très peu de temps à un énarque à qui l'on confieun énarque à qui l'on confie la direction d'une entreprisela direction d'une entreprise florissante pour la mener au bordflorissante pour la mener au bord de la faillite, quatre à cinq annéesde la faillite, quatre à cinq années suffisent généralement.suffisent généralement.
  • 6. Le problème est que ces prouessesLe problème est que ces prouesses coûtent très cher au contribuable etcoûtent très cher au contribuable et entraînent dans les entreprises deentraînent dans les entreprises de nombreuses suppressions de postes.nombreuses suppressions de postes. Quant aux énarques coupables, ilsQuant aux énarques coupables, ils perçoivent des indemnités énormesperçoivent des indemnités énormes et retrouvent vite un emploi grâceet retrouvent vite un emploi grâce à leurs relations et au copinage...à leurs relations et au copinage...
  • 7. Quelquesexemples:Quelquesexemples: CREDIT LYONNAISCREDIT LYONNAIS VIVENDIVIVENDI FRANCE TELECOMSFRANCE TELECOMS ALSTOMALSTOM LA SOCIETE GENERALELA SOCIETE GENERALE
  • 8. CREDIT LYONNAIS Le Crédit Lyonnais fut longtempsLe Crédit Lyonnais fut longtemps une banque sans histoire.une banque sans histoire. Et puis, un jour, le gouvernementEt puis, un jour, le gouvernement en place nomma à sa tête un copainen place nomma à sa tête un copain énarque, Jean Yves Haberer,énarque, Jean Yves Haberer, un crétin notoireun crétin notoire qui, en cinq ans, réussit à menerqui, en cinq ans, réussit à mener cette banque florissante tout prèscette banque florissante tout près du dépôt de bilan.du dépôt de bilan.
  • 9. Certes, cet escroc futCertes, cet escroc fut questionné par la justice pourquestionné par la justice pour extorsion de fonds, faux bilansextorsion de fonds, faux bilans financiers, etc.financiers, etc. Mais il n'en reste pas moins queMais il n'en reste pas moins que ce sinistre individu, protégé parce sinistre individu, protégé par les politiciens, a coûté 150les politiciens, a coûté 150 milliard de francs auxmilliard de francs aux contribuables.contribuables. (francs lourds, bien entendu) !(francs lourds, bien entendu) !
  • 10. Il ne faut pas oublier de préciserIl ne faut pas oublier de préciser qu'après son licenciement duqu'après son licenciement du Crédit Lyonnais, il fut nommé parCrédit Lyonnais, il fut nommé par le gouvernement :le gouvernement : Président du"Crédit National"Président du"Crédit National" Vous pensez que c'est un gag ?Vous pensez que c'est un gag ? Non, c'est malheureusement réel !Non, c'est malheureusement réel !
  • 11. VIVENDIVIVENDI Après divers parachutages enAprès divers parachutages en entreprises, Jean-Marie Messier,entreprises, Jean-Marie Messier, J2M devenu au fil des tempsJ2M devenu au fil des temps J10MJ10M (Jean Marie Messier, Moi-Même,(Jean Marie Messier, Moi-Même, Maître du Monde, MeilleurMaître du Monde, Meilleur Magouilleur, Minable Margoulin),Magouilleur, Minable Margoulin), s'est vu confier par les copains las'est vu confier par les copains la Présidence de VIVENDI.Présidence de VIVENDI.
  • 12. En un temps record, il parvenait àEn un temps record, il parvenait à mener cette entreprise prospère aumener cette entreprise prospère au bord du dépôt de bilan, avec un passifbord du dépôt de bilan, avec un passif de 30 milliards d'euros !de 30 milliards d'euros ! Il était contraint de démissionner, étaitIl était contraint de démissionner, était mis en examen mais versait unemis en examen mais versait une caution de 1.350.000 euros, unecaution de 1.350.000 euros, une broutille pour lui.broutille pour lui. Ensuite, il réclamait une indemnité deEnsuite, il réclamait une indemnité de licenciement de 20 millions d'euros...licenciement de 20 millions d'euros...
  • 13. A son départ, l'entrepriseA son départ, l'entreprise VIVENDI était ruinée.VIVENDI était ruinée. Un nouveau "copain", Jean-RenéUn nouveau "copain", Jean-René Fourtou est nommé.Fourtou est nommé. Il s'empresse alors de se gratifierIl s'empresse alors de se gratifier de 1 million d'options à un coursde 1 million d'options à un cours ridiculement bas. Résultat : dixridiculement bas. Résultat : dix huit mois après son arrivée, il ahuit mois après son arrivée, il a réalisé une jolie plus-value de 7réalisé une jolie plus-value de 7 millions d'euros !millions d'euros ! Pendant cette période, le cours dePendant cette période, le cours de l'action a chuté de 75 % !l'action a chuté de 75 % ! Incroyable, mais vrai !Incroyable, mais vrai !
  • 14. FRANCE TELECOMSFRANCE TELECOMS Michel Bon, un énarque bienMichel Bon, un énarque bien connu dans le monde desconnu dans le monde des affaires sous le pseudo deaffaires sous le pseudo de "Bon à rien", brillait par sa"Bon à rien", brillait par sa nullité dans toutes lesnullité dans toutes les entreprises où il était placé parentreprises où il était placé par ses anciens camarades d'ENA.ses anciens camarades d'ENA.
  • 15. Il passa ainsi chez "Carrefour",Il passa ainsi chez "Carrefour", comme PDG, poste qu'il occupacomme PDG, poste qu'il occupa assez peu, l'ensemble des cadresassez peu, l'ensemble des cadres ayant envoyé une lettre exigeantayant envoyé une lettre exigeant son renvoi car il risquait de faireson renvoi car il risquait de faire couler rapidement le groupe...couler rapidement le groupe... Puis il fut nommé Président dePuis il fut nommé Président de l'ANPEoù il brilla par sonl'ANPEoù il brilla par son incroyable nullité...incroyable nullité... Finalement, son copain d'ENAFinalement, son copain d'ENA Alain Juppé, conscient de sonAlain Juppé, conscient de son incurable incompétence, leincurable incompétence, le nomma PDG de France Télécoms.nomma PDG de France Télécoms.
  • 16. Ce bon à rien, qui s'octroyait unCe bon à rien, qui s'octroyait un salaire de 50.000 euros par mois, asalaire de 50.000 euros par mois, a réussi à mener l'entreprise au bord duréussi à mener l'entreprise au bord du dépôt de bilan avec une perte nette dedépôt de bilan avec une perte nette de 8,28 milliards d'euros, et un8,28 milliards d'euros, et un endettement de 60,7 milliards d'eurosendettement de 60,7 milliards d'euros L'action qui valait 28 euros en 1997,L'action qui valait 28 euros en 1997, tombait à 6 euros...tombait à 6 euros... Après ses prouesses, Michel Bon a étéAprès ses prouesses, Michel Bon a été nommé récemment Président denommé récemment Président de "L'Institut de l'Entreprise"..."L'Institut de l'Entreprise"...
  • 17. ALSTOMALSTOM Alstom (ex Alsthom), 120.000 salariés,Alstom (ex Alsthom), 120.000 salariés, était un fleuron de l'industrieétait un fleuron de l'industrie française. Premier ou second rangfrançaise. Premier ou second rang mondial dans les centralesmondial dans les centrales électriques, le matériel ferroviaireélectriques, le matériel ferroviaire (TGV, métros), et la marine(TGV, métros), et la marine (paquebots).(paquebots).
  • 18. La direction était assurée parLa direction était assurée par Pierre Suard, extrêmementPierre Suard, extrêmement compétent, qui sut développercompétent, qui sut développer considérablement l'entreprise.considérablement l'entreprise. Mais Suard avait un défautMais Suard avait un défaut impardonnable :impardonnable : Il n'était pas énarque !Il n'était pas énarque ! Une campagne de dénigrements etUne campagne de dénigrements et calomnies fut orchestrée parcalomnies fut orchestrée par l'énarchie gouvernementale quil'énarchie gouvernementale qui aboutit à la mise en examen deaboutit à la mise en examen de l'intéressé...l'intéressé...
  • 19. Peu après, en 1988, unPeu après, en 1988, un énarque, Pierre Bilger étaiténarque, Pierre Bilger était parachuté par copinage...parachuté par copinage... Celui-ci faisait alors preuveCelui-ci faisait alors preuve d'une incompétence rare !d'une incompétence rare ! Il s'empresse de faireIl s'empresse de faire rentrer dans l'entrepriserentrer dans l'entreprise des petits copains d'école,des petits copains d'école, la plupart des individus malla plupart des individus mal famés, à la recherche d'unfamés, à la recherche d'un emploi mirifique !emploi mirifique !
  • 20. Il embauche ainsi :Il embauche ainsi : Philippe Jaffré, énarque ancienPhilippe Jaffré, énarque ancien Président d'Elf et condamné pourPrésident d'Elf et condamné pour escroqueries diverses,escroqueries diverses, Loïc Le Floch Prigent, énarqueLoïc Le Floch Prigent, énarque ancien patron d'Elf lui aussi,ancien patron d'Elf lui aussi, condamné lui aussi, et prend pourcondamné lui aussi, et prend pour lieutenant Georges Chodron delieutenant Georges Chodron de Courcel, qui, par coïncidence,Courcel, qui, par coïncidence, porte le même nom que Bernadetteporte le même nom que Bernadette Chirac, née Chodron de Courcel...Chirac, née Chodron de Courcel... Bref, du beau monde...Bref, du beau monde...
  • 21. Et un jour, c'est la surprise !Et un jour, c'est la surprise ! On découvre subitement qu'AlstomOn découvre subitement qu'Alstom est au bord de la faillite avec uneest au bord de la faillite avec une dette de 5,3 milliards d'euros.Le cours dedette de 5,3 milliards d'euros.Le cours de l'action est passé de 32 euros à moins del'action est passé de 32 euros à moins de 1 euro en deux mois !1 euro en deux mois ! Pierre Bilger est licencié avec unPierre Bilger est licencié avec un chèque de dédommagement dechèque de dédommagement de 5 millions d'euros, rendu entre5 millions d'euros, rendu entre temps. (ces gens là ne passent pastemps. (ces gens là ne passent pas par l'ANPE)...par l'ANPE)... Bof, c'est le contribuable qui paye !Bof, c'est le contribuable qui paye !
  • 22. Il est certain qu'à la lectureIl est certain qu'à la lecture de tels avantages, on peutde tels avantages, on peut être tenté de devenirêtre tenté de devenir énarque soi-même ! Mais,énarque soi-même ! Mais, autant il est aisé d'entrer àautant il est aisé d'entrer à l'ENA avec du piston, autantl'ENA avec du piston, autant c'est difficile sans une lettrec'est difficile sans une lettre d'introduction...d'introduction...
  • 23. LA SOCIETE GENERALELA SOCIETE GENERALE C’est tout nouveau, ça vient deC’est tout nouveau, ça vient de sortir.sortir. Daniel BOUTON, énarque,Daniel BOUTON, énarque, inspecteur des financesinspecteur des finances directeur d'une banquedirecteur d'une banque qui vient de subir 7 milliardsqui vient de subir 7 milliards d'€ de pertes, 2 Mds suite à desd'€ de pertes, 2 Mds suite à des spéculations sur des produitsspéculations sur des produits dérivés et 4,9 Mds par « ladérivés et 4,9 Mds par « la faute d'un employé indélicat »,faute d'un employé indélicat », est toujours en place.est toujours en place.
  • 24. C e Ce monsieur renonce a son bonus 2007 et sonCe monsieur renonce a son bonus 2007 et son salaire jusqu’en juin pour aider à redresser lasalaire jusqu’en juin pour aider à redresser la banque !banque ! 0,25 % du montant de la perte subie par la0,25 % du montant de la perte subie par la banque; ridicule, dérisoire !!banque; ridicule, dérisoire !! Son salaire 2006 - 3,4 millions d € !!Son salaire 2006 - 3,4 millions d € !! Il aurait vendu en 2007 pour 7 millionsIl aurait vendu en 2007 pour 7 millions d’actions de sa banque; ses plus valuesd’actions de sa banque; ses plus values potentielles sur stock options détenus en 2007potentielles sur stock options détenus en 2007 = 58 millions d’ € etc. etc.= 58 millions d’ € etc. etc. Responsable ……….sans doute ?Responsable ……….sans doute ? Coupable ……de rien !Coupable ……de rien !
  • 25. Dans l’affaire de la Sté générale il estDans l’affaire de la Sté générale il est curieux de lire dans la presse que lecurieux de lire dans la presse que le directeur de la Banque, le directeur dedirecteur de la Banque, le directeur de l’ Autorité des Marchés Financiers et lel’ Autorité des Marchés Financiers et le Directeur de la Banque de France, tousDirecteur de la Banque de France, tous les trois énarques, étaient au courantles trois énarques, étaient au courant du « trou » depuis le dimanche 20du « trou » depuis le dimanche 20 janvier.janvier. L’affaire n’a cependant été rendueL’affaire n’a cependant été rendue publique que le 24 janvier ….publique que le 24 janvier …. Cherchez l’erreur !!Cherchez l’erreur !!
  • 26. A quoi servent lesénarques?A quoi servent lesénarques? En ce qui concerne leur utilité pourEn ce qui concerne leur utilité pour la nation, la réponse est claire : ilsla nation, la réponse est claire : ils ne servent à rien.ne servent à rien. Leur unique préoccupation estLeur unique préoccupation est l'enrichissement de leur famille etl'enrichissement de leur famille et de tous les proches et copains.de tous les proches et copains. Ceci est admis depuis longtempsCeci est admis depuis longtemps et se vérifie quotidiennement.et se vérifie quotidiennement.
  • 27. L'une des seules choses enseignéesL'une des seules choses enseignées à l'ENA est la "langue de bois", quià l'ENA est la "langue de bois", qui permet de répondre à toutes lespermet de répondre à toutes les questions en formulant quelquesquestions en formulant quelques généralités hors sujet. C'est trèsgénéralités hors sujet. C'est très utile pour ne pas avoir à donner sonutile pour ne pas avoir à donner son propre avis et pour détourner lapropre avis et pour détourner la conversation de son idée de base.conversation de son idée de base.
  • 28. L'enseignement qui leur est prodiguéL'enseignement qui leur est prodigué dans la secte ENA est entièrementdans la secte ENA est entièrement orienté dans ce sens. Ils apprennent àorienté dans ce sens. Ils apprennent à mentir en gardant la tête haute et enmentir en gardant la tête haute et en affirmant leur intégrité. Certes, leursaffirmant leur intégrité. Certes, leurs multiples forfaits les conduisentmultiples forfaits les conduisent souvent à l'inculpation, mais unesouvent à l'inculpation, mais une justice trop souvent servile et à leursjustice trop souvent servile et à leurs ordres a pris l'habitude de les blanchirordres a pris l'habitude de les blanchir en prononçant des non-lieux...en prononçant des non-lieux...
  • 29. Certains vont même jusqu'à faireCertains vont même jusqu'à faire voter des lois interdisant toutevoter des lois interdisant toute poursuite judiciaire à leurpoursuite judiciaire à leur encontre à la fin de leur mandat,encontre à la fin de leur mandat, ceci au grand dam de quelquesceci au grand dam de quelques politiciens intègres, non énarques,politiciens intègres, non énarques, écoeurés par toutes ces pratiquesécoeurés par toutes ces pratiques scandaleuses !scandaleuses !
  • 30. C'est ainsi qu'on voit desC'est ainsi qu'on voit des politiciens soutenir la cause despoliticiens soutenir la cause des dictateurs et tyrans contre ladictateurs et tyrans contre la rébellion de peuples désespérés,rébellion de peuples désespérés, en envoyant des troupes pouren envoyant des troupes pour aider lesdits dictateurs, sachantaider lesdits dictateurs, sachant bien que quelques chèques debien que quelques chèques de remerciement arriveront à leurremerciement arriveront à leur nom dans des paradis fiscaux...nom dans des paradis fiscaux...
  • 31. L'action néfaste des énarques estL'action néfaste des énarques est catastrophique.catastrophique. Depuis la création de L'ENA parDepuis la création de L'ENA par un certain Michel Debré, la Franceun certain Michel Debré, la France a perdu sa richesse et ses valeursa perdu sa richesse et ses valeurs morales.morales. La maffia énarque a mis laLa maffia énarque a mis la main sur tous les postes clés desmain sur tous les postes clés des secteurs publics et privés, et sesecteurs publics et privés, et se livre à un pillage systématique.livre à un pillage systématique.
  • 32. C'est ainsi que petit à petit, laC'est ainsi que petit à petit, la France est devenue un pays sous-France est devenue un pays sous- développé. Pour compenser toutesdéveloppé. Pour compenser toutes les richesses volées sansles richesses volées sans vergogne, l'énarchie empruntevergogne, l'énarchie emprunte constamment à l'étranger, ce quiconstamment à l'étranger, ce qui augmente indéfiniment la detteaugmente indéfiniment la dette extérieure du pays !extérieure du pays !
  • 33. Un ménage honnête et sensé gère son budgetUn ménage honnête et sensé gère son budget et sait surveiller ses dettes. Le tout estet sait surveiller ses dettes. Le tout est d'avoir quelques notions de gestion.d'avoir quelques notions de gestion. Pour ce qui est des énarques, la seule gestionPour ce qui est des énarques, la seule gestion qu'ils connaissent est celle de leurs affairesqu'ils connaissent est celle de leurs affaires privées.privées. Non seulement ils ne se soucient pas deNon seulement ils ne se soucient pas de rembourser la dette, mais ils empruntentrembourser la dette, mais ils empruntent chaque année pour payer les intérêts !chaque année pour payer les intérêts !
  • 34. Un Président a même répondu àUn Président a même répondu à quelqu'un qui se souciait de cettequelqu'un qui se souciait de cette dette, qu'il suffisait de vendre un peudette, qu'il suffisait de vendre un peu d'or des réserves de la Banque ded'or des réserves de la Banque de France, sans savoir que ces réservesFrance, sans savoir que ces réserves représentent seulement 15% de lareprésentent seulement 15% de la dette !dette ! Et un premier ministre a dit qu'auEt un premier ministre a dit qu'au besoin, on vendrait les trésors dubesoin, on vendrait les trésors du musée du Louvre !musée du Louvre ! Inutile de dire qu'ils sont tous les deuxInutile de dire qu'ils sont tous les deux énarques !énarques !
  • 35. Mais cette fameuse dette, dont on éviteMais cette fameuse dette, dont on évite de parler, quel est son montant ?de parler, quel est son montant ? A la fin de l'année 2007, elle était deA la fin de l'année 2007, elle était de 1.200 milliards d'euros !1.200 milliards d'euros ! C'est-à-dire environ 19.000 euros parC'est-à-dire environ 19.000 euros par français, ou encore près de 125.000français, ou encore près de 125.000 francs (lourds).francs (lourds). Un couple avec 3 enfants doit doncUn couple avec 3 enfants doit donc 95.000 € soit 625.000 francs à95.000 € soit 625.000 francs à l'étranger!l'étranger!
  • 36. Voilà où l'incompétence, laVoilà où l'incompétence, la filouterie et la connerie desfilouterie et la connerie des énarques a mené la France !énarques a mené la France ! Et cette racaille ne cesseEt cette racaille ne cesse de proliférer impunément !de proliférer impunément !
  • 37. Il est triste de voir un pays richeIl est triste de voir un pays riche et prospère comme la France,et prospère comme la France, réduit par l'ENA (créée en 1945) àréduit par l'ENA (créée en 1945) à l'état de pays sous-développé etl'état de pays sous-développé et ruiné, ridiculisé aux yeux des paysruiné, ridiculisé aux yeux des pays voisins.voisins. La France, qui tenait leLa France, qui tenait le premier rang est Europe, estpremier rang est Europe, est maintenant bonne dernière !maintenant bonne dernière !
  • 38. Tout cela, les énarques s'enTout cela, les énarques s'en moquent éperdument, ils ont desmoquent éperdument, ils ont des richesses largement suffisantesrichesses largement suffisantes pour s'assurer un train de viepour s'assurer un train de vie fastueux pour eux-mêmes et leurfastueux pour eux-mêmes et leur descendance !descendance ! Ce n'est pas eux qui rembourserontCe n'est pas eux qui rembourseront la dette qu'ils ont créée, c'est lela dette qu'ils ont créée, c'est le dernier de leurs soucis...dernier de leurs soucis...