SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  8
Télécharger pour lire hors ligne
Pacte État-métropoles :
pour l’innovation et la coopération
entre les territoires
Dossier de presse
13 janvier 2017 - Toulouse
MINISTÈRE
DE L'AMÉNAGEMENT
DU TERRITOIRE,
DE LA RURALITÉ
ET DES COLLECTIVITÉS
TERRITORIALES
2
Pacte État-métropoles :
pour l’innovation et la coopération
entre les territoires
Le Pacte État-métropoles signé le 6 juillet dernier constitue une nouvelle étape de la
réforme territoriale, impulsée par les lois Maptam et NOTRe.
Véritables moteurs de croissance, les métropoles ont des responsabilités vis-à-vis des
territoires proches, et ce dans un cadre institutionnel renouvelé.
L’État veille à accompagner cette dynamique dans un souci de développement et de
cohésion du territoire national.
Avec le Pacte État-métropoles, l’ambition de l’État est triple :
développer une collaboration et d’une relation de confiance renouvelées entre l’État
et les métropoles ;
reconnaître les forces et atouts des métropoles - qui jouent un rôle majeur dans le dé-
veloppement de l’ensemble du territoire national - et identifier leurs besoins et enjeux
spécifiques, qui appellent des réponses adaptées ;
affirmer la volonté de l’État de favoriser les coopérations entre les territoires dans une
logique d’alliance et de renforcement mutuel.
Le 6 juillet dernier, le Premier
ministre et les présidents
des 15 métropoles françaises
rassemblés par Jean-Luc Moudenc,
président de France urbaine,
se réunissaient à Lyon pour signer
le Pacte État-métropoles.
L’État et les métropoles
s’engageaient alors à mettre
en place une série de mesures
et d’expérimentations permettant
d’affirmer la place et le rôle
des métropoles dans la nouvelle
donne institutionnelle, de les
soutenir dans leurs démarches
d’innovation et stratégies
de développement durable,
et de favoriser les coopérations
avec les territoires avoisinants.
Le ministre de l’Aménagement
du Territoire, de la Ruralité
et des Collectivités territoriales,
s’est vu confier par le Premier
ministre la mission d’assurer
la coordination interministérielle
des différents chantiers du Pacte.
Le Commissariat général
à l’égalité des territoires (CGET)
a été chargé du pilotage
technique de cette mission.
Le 6 juillet, un premier cap
a été fixé : la finalisation
de 15 projets de pactes
métropolitains d’innovation (PMI)
pour la fin 2016 permettant
la signature d’un document
contractuel pour chacune
des métropoles.
Chaque pacte comporte
deux volets :
•	 un volet dit « pacte
métropolitain d’innovation »
(ou PMI), centré sur les projets
innovants des métropoles ;
•	 un volet dit « contrat(s)
de coopération métropolitaine »
(ou CCM) centré sur les projets
de coopération des métropoles
avec des territoires proches.
Pour les métropoles du Grand
Paris et d’Aix-Marseille-
Provence qui se caractérisent
par leur jeunesse et leur vaste
territoire, les projets
de coopération peuvent
se situer au sein du périmètre
métropolitain.
LES PACTES MÉTROPOLITAINS D’INNOVATION
ET LES CONTRATS DE COOPÉRATION MÉTROPOLITAINE :
PREMIÈRE DÉCLINAISON DU PACTE ÉTAT-MÉTROPOLES
3
Luxembourg
Bern
Lausanne
Milan
Zürich
Stuttgart
Munich
Frankfort
Barcelone
Madrid
Londres
Bruxelles
Liège
Essen
Düsseldorf
Rotterdam
Genève
TOULOUSE
MÉTROPOLE
MONTPELLIER
MÉDITERRANÉE
MÉTROPOLE
MÉTROPOLE NICE
CÔTE D'AZUR
BREST
MÉTROPOLE
NANTES
MÉTROPOLE
RENNES
MÉTROPOLE
GRENOBLE ALPES
MÉTROPOLE
MÉTROPOLE
DE LYON
MÉTROPOLE
AIX-MARSEILLE
PROVENCE
MÉTROPOLE
DU GRAND PARIS
MÉTROPOLE ROUEN
NORMANDIE
EUROMÉTROPOLE DE
STRASBOURG
MÉTROPOLE DU
GRAND NANCY
MÉTROPOLE
EUROPÉENNE DE LILLE
BORDEAUX
MÉTROPOLE
Grand Paris
Seine et Oise
Roissy
Saclay
Grand Paris
Sud
St-Quentin-en-Y.
St Germain
Boucle de S.
Vallée de
la MarneVersailles
Orléans
Tours
Poitiers
Limoges
Clermont-
Ferrand
St-Etienne
Perpignan
Nîmes
Angers
Valence
Romans
Caen
Amiens
Reims
Béthune
Lens-Liévin
Châlons-en-
Champagne
Metz
Mulhouse
Le Havre
Dijon
Besançon
Ajaccio
Val
Parisis
Toulon
15 métropoles pour
une France en réseau
DÉMOGRAPHIE
Population des métropoles * en 2014
Intercommunalités * de plus
de 200 000 habitants en 2014
et anciennes capitales régionales
7 000 000 hab.
1 100 000 hab.
400 000 hab.
Commune composant
les métropoles
RÉSEAUX À GRANDE VITESSE
UNE CONCENTRATION DÉMOGRAPHIQUE TROIS MÉTROPOLES PRINCIPALES
Répartition démographique * au sein des 15 métropolesRépartition démographique * au sein du territoire français
(hors outre-mer)
* population en 2014
de la population française habite
au sein même des métropoles.
de la population française habite
au sein des aires urbaines qui
comprennent les métropoles.
d’habitants soit 42,7 %
d’habitants soit 26,1 %
16,8 millions
27,2 millions
42,7%
Grand Paris
7 millions d’hab.
41,9 %
11,1 %
8,0 %
Aix-Marseille-Provence
1,9 million d’hab.
Lyon
1,3 million d’hab.
Lille
Bordeaux
Toulouse
Nantes
Nice
Rouen
Strasbourg
Grenoble
Montpellier Rennes
Brest
Nancy
61 %
SOURCES : DGCL 2016, IGN GEOFLA, 2015, INSEE RP 2014, SNCF 2015 • RÉALISATION : CGET/DST/CELLULE CARTO, KH • 2016
* périmètres au 1er janvier 2017
d’habitants soit 42,7 %
de la population française habitent
au sein des aires urbaines qui
comprennent les métropoles.
d’habitants soit 26,1 %
de la population française habitent
au sein même des métropoles.
4
DU STATUT AU CONTRAT
Locomotives des économies régionales, les grandes villes françaises portent une part es-
sentielle du dynamisme de la France. Les quinze métropoles et leurs agglomérations réa-
lisent en effet la moitié du PIB français (51 %), rassemblent 43 % de l’emploi et déposent
70 % des demandes de brevets.
Avec les lois Alur, Maptam et NOTRe, l’État a donné à ces grandes villes un statut à la
hauteur des défis qu’elles rencontrent, celui de « métropoles ». Elles bénéficient de très
larges compétences : développement et aménagement économique, soutien aux éta-
blissements d’enseignement supérieur et de recherche, équipements culturels et sportifs
métropolitains, politique du logement, aménagement urbain, politique de la ville et com-
pétences sociales issues du département.
Le Pacte État-métropoles a ainsi poursuivi l’objectif de transformer un statut en contrat
passé entre l’État et les quinze territoires concernés. Cette démarche conjointe nourrit
l’ambition de reconnaître le rôle structurant des métropoles, d’encourager leur rayon-
nement international, de favoriser leur mise en réseau et de réunir les moyens institution-
nels et financiers susceptibles de conforter leur rôle dans le développement équilibré de
la France.
UNE CO-ÉLABORATION
ENTRE LES MÉTROPOLES ET L’ÉTAT
Les pactes d’innovation négociés avec chaque métropole identifient les domaines stra-
tégiques d’innovation que l’État et les métropoles souhaitent investir ensemble, défi-
nissent les expérimentations à conduire et engagent des partenariats de projets mobi-
lisant des financements des partenaires publics.
L’élaboration des pactes métropolitains d’innovation et des contrats de coopération mé-
tropolitaine a engagé plusieurs niveaux de discussion. Un ou plusieurs ministre(s) pilotes
ont été identifiés pour chaque pacte métropolitain d’innovation, en fonction de sa thé-
matique dominante. Les métropoles ont échangé avec les services déconcentrés et les
services centraux de l’État. Le Commissariat général à l’investissement (CGI), l’Agence
de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et la Caisse des dépôts (CDC)
ont également été associés aux échanges.
Une enveloppe de 150 millions d’euros issue du Fonds de soutien à l’investissement local
(FSIL) a été attribuée aux 15 métropoles pour le financement des pactes métropolitains
d’innovation et des contrats de coopération métropolitaine. L’Ademe et la Caisse des dé-
pôts ont également contribué au financement des pactes.
Les parties prenantes peuvent se féliciter d’avoir réussi, dans les délais impartis, à ga-
rantir le caractère innovant et stratégique des projets et à établir des contrats de
coopération entre les métropoles et leurs territoires limitrophes, qu’ils soient ruraux
comme périurbains.
5
15 APPROCHES DE L’INNOVATION
La grande majorité des pactes métropolitains d’innovation porte sur la conception et la
mise en place d’outils et de dispositifs intelligents pour inventer la ville de demain : réseaux
énergétiques intelligents (smart grids), démonstrateurs urbains (living labs) et autres plate-
formes de collecte/partage de données en tête. C’est notamment le cas des pactes du
Grand Lyon et de Nice-Côte d’Azur.
Ces systèmes « intelligents » supposent la conception et le déploiement d’écosystèmes per-
mettant les synergies entre opérateurs privés et industriels, spécialisés notamment dans les
technologies de pointe, structures de recherche, acteurs publics.
Plusieurs pactes s’articulent autour de la recherche et de l’enseignement supérieur. Cela
concerne en particulier les pactes de Nancy, de Brest et de Montpellier-Méditerranée. La
question de la santé et notamment de l’adaptation au vieillissement de la population est
au cœur du pacte de Montpellier-Méditerranée.
L’accessibilité étant essentielle au fonctionnement et à l’attractivité des territoires métro-
politains, on relève également une dominante mobilité et transports parmi les champs et
domaines thématiques investis par les pactes métropolitains d’innovation :
cela concerne les pactes de Rennes, Toulouse et Lille ;
celui de la métropole d’Aix-Marseille-Provence également, qui est passé du « smart
port » à l’agenda mobilité, priorité n°1 de la métropole ;
le pacte de la métropole du Grand Paris prévoit un très grand nombre de travaux pour
assurer les continuités cyclables et piétonnes dans l’aire métropolitaine, en particulier au
niveau des portes de Paris.
15 MÉTROPOLES POUR 15 PACTES MÉTROPOLITAINS D’INNOVATION
4THÈMES
1691
RECHERCHE ET ENSEIGNEMENT
SUPÉRIEUR
2
MOBILITÉ
ET TRANSPORTS
3
AMÉNAGEMENTS
URBAIN
150millions
d’euros
ACTIONS
4
ÉCOLOGIE ET PERFORMANCE
ENVIRONNEMENTALE
AU BÉNÉFICE DE
L’INNOVATION
127
42AU BÉNÉFICE DE
LA COOPÉRATION
&
1
2
6
Il est d’ailleurs à noter, que si l’aménagement urbain correspond à la dominante théma-
tique principale des pactes de Bordeaux métropole et de Rouen-Normandie :
le pacte de Bordeaux métropole comprend l’aménagement d’un réseau cyclable dans
la vallée créative, d’un itinéraire de bus à haut niveau de service (BHNS) sur l’opéra-
tion d’intérêt métropolitain (OIM) Bordeaux Inno Campus et des expérimentations en
matière de mobilité et de développement durable pour la phase 2 de la nouvelle voie
Marcel Dassault ;
le pacte de la métropole de Rouen-Normandie, centré sur la vallée de la Seine, entend
reconquérir les espaces urbains en bord de fleuve en renforçant des connexions et conti-
nuités entre les deux rives.
L’écologie, la performance environnementale et le développement durable font égale-
ment partie des enjeux les plus présents dans les préoccupations auxquelles les pactes
métropolitains d’innovation visent à répondre :
dans le pacte de Bordeaux métropole, l’accompagnement des deux opérations d’inté-
rêt métropolitain Bordeaux Inno Campus et Bordeaux aéroport comprend un volet ges-
tion des autorisations environnementales et un volet adaptation aux transitions éner-
gétiques et climatiques ;
le pacte de la MGP vise à contribuer à l’ambition du Grand Paris de représenter une
métropole résiliente, soucieuse de préserver ses ressources et de faire face aux aléas ;
l’Eurométropole de Strasbourg dédie son pacte à l’écoparc rhénan qui doit se déve-
lopper, selon une démarche écologique innovante, sur le site de l’ancienne raffinerie du
Reichstett ;
Nantes Métropole consacre son pacte à son projet alimentaire territorial et de marché
d’intérêt national de demain, afin de promouvoir et conforter les circuits courts, le bassin
de production local, une industrie agroalimentaire historique ;
enfin, le pacte de Grenoble-Alpes Métropole, axé sur la transition énergétique entend
favoriser les énergies renouvelables et la récupération dans l’approvisionnement énergé-
tique du territoire, tout en renouvelant la gouvernance locale pour cette compé- tence
nouvellement dévolue à la métropole.
À travers l’élaboration des pactes métropolitains d’innovation, l’État joue un rôle d’accé-
lérateur des démarches d’innovation des métropoles. Les pactes permettent également
d’accompagner les métropoles dans l’exercice de nouvelles compétences, en particulier
dans le domaine des mobilités et de l’énergie.
LE PACTE ÉTAT-MÉTROPOLES EN ÉTAPES
6 juillet 2016
Signature du Pacte
État-métropoles
25 novembre 2016
Signature du Pacte
de Rouen-Normandie
2 décembre 2016
Signature du Pacte
du Grand Nancy
Phase d’écriture
3
4
7
UNE COOPÉRATION RENFORCÉE ENTRE LES MÉTROPOLES
ET LES TERRITOIRES PÉRIURBAINS
La croissance des métropoles doit profiter aux territoires situés au-delà de leurs frontières,
qui contribuent également au développement métropolitain. C’est pourquoi le pacte a
souhaité que les coopérations interterritoriales puissent être favorisées notamment entre
les métropoles et les espaces périurbains de leurs couronnes périphériques, les villes petites
et moyennes et les espaces ruraux proches.
Chaque pacte État-métropole comporte un volet de coopération métropolitaine fondé sur
une ou plusieurs actions relevant des domaines les plus divers, scellant ainsi la contractua-
lisation dans un objectif partagé de réciprocité.
Les thématiques des projets de coopération les plus représentées sont :
le développement économique en général et plus précisément le tourisme, les circuits
courts ou encore l’artisanat ;
la mobilité et la gestion des flux (projets de transports collectifs et modes doux en particulier) ;
le déploiement des réseaux, outils et usages numériques ;
la gestion en commun de certaines ressources (eau, énergie, collecte des déchets) ;
le renforcement de l’ingénierie territoriale au service de la coopération.
On peut citer certaines actions à titre d’exemples :
le pacte du Grand Nancy prévoit une étude sur l’offre touristique, une étude valorisation
et prospective autour des métier de l’artisanat pour le Sud Meurthe-et-Moselle ainsi que
la valorisation du parc des exposition de Nancy en tant qu’équipement structurant pour
le tissu économique du Sud Meurthe-et-Moselle ;
le pacte de Toulouse métropole prévoit la réalisation d’un incubateur d’innovation et
d’une plateforme collaborative à Fleurance, l’aménagement d’un centre d’affaires et de
télétravail à Gimont ainsi que l’implantation de l’office de toursime communautaire de
« Gascogne-Lomagne » dans les anciennes écuries du palais épiscopal à Lectoure.
VERS UNE CONFÉRENCE DES MÉTROPOLES
Les échanges des six derniers mois ouvrent la voie et préfigurent une mise en réseau des 15
métropoles françaises. À l’initiative des métropoles et bénéficiant du soutien de l’État, la
consolidation de ce réseau sous la forme d’une conférence des métropoles ou « C15 » leur
permettront de :
débattre en commun des enjeux auxquels elles doivent répondre ; valoriser et partager
leurs bonnes pratiques afin qu’elles se diffusent ;
s’unir pour affronter collectivement les défis, liés notamment à la mondialisation, qu’elles
doivent relever et par là même promouvoir l’excellence métropolitaine française.
5 janvier 2017
Signature du Pacte
de Montpellier-Méditerranée
13 janvier 2017
Signature du Pacte
de Toulouse métropole
Mars 2017
Lancement de la conférence
des métropoles ou «C15»
Février 2017
Signatures
des autres pactes
Réalisation : Commissariat général à l’égalité des territoires - Janvier 2017 - Couverture : Freepik.
CONTACT PRESSE
Ministère de l’Aménagement
du Territoire, de la Ruralité
et des Collectivités territoriales
01 44 49 85 65
service-presse@territoires.gouv.fr

Contenu connexe

Tendances (6)

L'activité des services de l'Etat en Île-de-France en 2014-2015
L'activité des services de l'Etat en Île-de-France en 2014-2015L'activité des services de l'Etat en Île-de-France en 2014-2015
L'activité des services de l'Etat en Île-de-France en 2014-2015
 
Lspb1279 0
Lspb1279 0Lspb1279 0
Lspb1279 0
 
Newsletter Impact n°28
Newsletter Impact n°28Newsletter Impact n°28
Newsletter Impact n°28
 
Lettre Roumanie de Eastrategies - Février 2020
Lettre Roumanie de Eastrategies - Février 2020Lettre Roumanie de Eastrategies - Février 2020
Lettre Roumanie de Eastrategies - Février 2020
 
Rapport LAMBERT - MALVY. Finances publiques locales maîtrisées
Rapport LAMBERT - MALVY. Finances publiques locales maîtriséesRapport LAMBERT - MALVY. Finances publiques locales maîtrisées
Rapport LAMBERT - MALVY. Finances publiques locales maîtrisées
 
Rapport Lambert-Malvy : Pour un redressement des finances publiques
Rapport Lambert-Malvy : Pour un redressement des finances publiquesRapport Lambert-Malvy : Pour un redressement des finances publiques
Rapport Lambert-Malvy : Pour un redressement des finances publiques
 

En vedette

La Loi Montagne, qu'est-ce que c'est ?
La Loi Montagne, qu'est-ce que c'est ?La Loi Montagne, qu'est-ce que c'est ?
Les métropoles, lieux de commandement
Les métropoles, lieux de commandementLes métropoles, lieux de commandement
Les métropoles, lieux de commandement
tperisse
 
Plu venelles présentation jacques seigue
Plu venelles  présentation jacques seiguePlu venelles  présentation jacques seigue
Plu venelles présentation jacques seigue
vivrevenelles
 
Les DifficultéS Scolaires Ib 08 04 08
Les DifficultéS Scolaires Ib 08 04 08Les DifficultéS Scolaires Ib 08 04 08
Les DifficultéS Scolaires Ib 08 04 08
raymondteyrouz
 
Como Rentabilizar El Auto
Como Rentabilizar El AutoComo Rentabilizar El Auto
Como Rentabilizar El Auto
jmartin
 
Hcity of derinkuyu
Hcity of derinkuyuHcity of derinkuyu
Hcity of derinkuyu
lyago
 
Sociedad y Tecnologí@
Sociedad y Tecnologí@Sociedad y Tecnologí@
Sociedad y Tecnologí@
Alvar Maciel
 
A una persona estupenda
A una persona estupendaA una persona estupenda
A una persona estupenda
HJTandil66
 

En vedette (20)

La Loi Montagne, qu'est-ce que c'est ?
La Loi Montagne, qu'est-ce que c'est ?La Loi Montagne, qu'est-ce que c'est ?
La Loi Montagne, qu'est-ce que c'est ?
 
Le Fonds de soutien à l'investissement local: un succès qui bénéficie à 80% a...
Le Fonds de soutien à l'investissement local: un succès qui bénéficie à 80% a...Le Fonds de soutien à l'investissement local: un succès qui bénéficie à 80% a...
Le Fonds de soutien à l'investissement local: un succès qui bénéficie à 80% a...
 
Rappel du contenu du SCOT
Rappel du contenu du SCOTRappel du contenu du SCOT
Rappel du contenu du SCOT
 
Les métropoles, lieux de commandement
Les métropoles, lieux de commandementLes métropoles, lieux de commandement
Les métropoles, lieux de commandement
 
Plu venelles présentation jacques seigue
Plu venelles  présentation jacques seiguePlu venelles  présentation jacques seigue
Plu venelles présentation jacques seigue
 
Les DifficultéS Scolaires Ib 08 04 08
Les DifficultéS Scolaires Ib 08 04 08Les DifficultéS Scolaires Ib 08 04 08
Les DifficultéS Scolaires Ib 08 04 08
 
Capacita Docente
Capacita DocenteCapacita Docente
Capacita Docente
 
comic mmeugenia
comic mmeugeniacomic mmeugenia
comic mmeugenia
 
Conociendo El Sur Argentino
Conociendo El Sur ArgentinoConociendo El Sur Argentino
Conociendo El Sur Argentino
 
Huele a Dios
Huele a DiosHuele a Dios
Huele a Dios
 
50 pages - Radiohead In Rainbows : La gratuite ou l'art de bien vendre. (Un c...
50 pages - Radiohead In Rainbows : La gratuite ou l'art de bien vendre. (Un c...50 pages - Radiohead In Rainbows : La gratuite ou l'art de bien vendre. (Un c...
50 pages - Radiohead In Rainbows : La gratuite ou l'art de bien vendre. (Un c...
 
Vejez
VejezVejez
Vejez
 
Como Rentabilizar El Auto
Como Rentabilizar El AutoComo Rentabilizar El Auto
Como Rentabilizar El Auto
 
Test
TestTest
Test
 
El Portfolio Europeu De Les LlengüEseixample2
El Portfolio Europeu De Les LlengüEseixample2El Portfolio Europeu De Les LlengüEseixample2
El Portfolio Europeu De Les LlengüEseixample2
 
Hcity of derinkuyu
Hcity of derinkuyuHcity of derinkuyu
Hcity of derinkuyu
 
Slideshare contextuel sur le projet RUBI
Slideshare contextuel sur le projet RUBISlideshare contextuel sur le projet RUBI
Slideshare contextuel sur le projet RUBI
 
Sociedad y Tecnologí@
Sociedad y Tecnologí@Sociedad y Tecnologí@
Sociedad y Tecnologí@
 
A una persona estupenda
A una persona estupendaA una persona estupenda
A una persona estupenda
 
Ayuda A Participante
Ayuda A ParticipanteAyuda A Participante
Ayuda A Participante
 

Similaire à Le pacte Etat-métropoles: qu'est-ce que c'est ?

Le premier contrat d’objectifs et de performance de l’Ifsttar le temps du bilan
Le premier contrat d’objectifs et de performance de l’Ifsttar le temps du bilanLe premier contrat d’objectifs et de performance de l’Ifsttar le temps du bilan
Le premier contrat d’objectifs et de performance de l’Ifsttar le temps du bilan
l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux
 
LILLE 8 Guide ville numerique (pièce jointe)
LILLE 8 Guide ville numerique (pièce jointe)LILLE 8 Guide ville numerique (pièce jointe)
LILLE 8 Guide ville numerique (pièce jointe)
Les Interconnectés
 
Boismenu - Urban foresight - 15-09-2011
Boismenu - Urban foresight - 15-09-2011Boismenu - Urban foresight - 15-09-2011
Boismenu - Urban foresight - 15-09-2011
pablocornide
 
Déclaration de politique générale
Déclaration de politique généraleDéclaration de politique générale
Déclaration de politique générale
stephanediricq
 

Similaire à Le pacte Etat-métropoles: qu'est-ce que c'est ? (20)

Traits d'agence n°28 - Territoires no(s) limit(es)
Traits d'agence n°28 - Territoires no(s) limit(es)Traits d'agence n°28 - Territoires no(s) limit(es)
Traits d'agence n°28 - Territoires no(s) limit(es)
 
Le premier contrat d’objectifs et de performance de l’Ifsttar le temps du bilan
Le premier contrat d’objectifs et de performance de l’Ifsttar le temps du bilanLe premier contrat d’objectifs et de performance de l’Ifsttar le temps du bilan
Le premier contrat d’objectifs et de performance de l’Ifsttar le temps du bilan
 
Présentation du scot
Présentation du scotPrésentation du scot
Présentation du scot
 
Rapport d'activité 2015 de la FNAU
Rapport d'activité 2015 de la FNAURapport d'activité 2015 de la FNAU
Rapport d'activité 2015 de la FNAU
 
Discours Carole Delga - Forum FIER
Discours Carole Delga - Forum FIER Discours Carole Delga - Forum FIER
Discours Carole Delga - Forum FIER
 
La ville inteligente - La Ville Connectée - La Ville de demain
La ville inteligente - La Ville Connectée - La Ville de demainLa ville inteligente - La Ville Connectée - La Ville de demain
La ville inteligente - La Ville Connectée - La Ville de demain
 
Document de travail - La transition énergétique, un levier de coopération int...
Document de travail - La transition énergétique, un levier de coopération int...Document de travail - La transition énergétique, un levier de coopération int...
Document de travail - La transition énergétique, un levier de coopération int...
 
LILLE 8 Guide ville numerique (pièce jointe)
LILLE 8 Guide ville numerique (pièce jointe)LILLE 8 Guide ville numerique (pièce jointe)
LILLE 8 Guide ville numerique (pièce jointe)
 
Trajectoire le magazine n°14 - décembre 2017
Trajectoire le magazine n°14 - décembre 2017Trajectoire le magazine n°14 - décembre 2017
Trajectoire le magazine n°14 - décembre 2017
 
Dossier de Presse - Signature de la Convention de financement du NPNRU de Pau
Dossier de Presse - Signature de la Convention de financement du NPNRU de Pau Dossier de Presse - Signature de la Convention de financement du NPNRU de Pau
Dossier de Presse - Signature de la Convention de financement du NPNRU de Pau
 
« Action Cœur de Ville » à Perpignan
« Action Cœur de Ville » à Perpignan« Action Cœur de Ville » à Perpignan
« Action Cœur de Ville » à Perpignan
 
Pdf smartcities
Pdf smartcitiesPdf smartcities
Pdf smartcities
 
Barographe n°26. AudéLor, février 2017
Barographe n°26. AudéLor, février 2017Barographe n°26. AudéLor, février 2017
Barographe n°26. AudéLor, février 2017
 
Communiqué de presse lancement
Communiqué de presse lancementCommuniqué de presse lancement
Communiqué de presse lancement
 
Contrat du Comité stratégique de filière numérique 2 juillet 2013
Contrat du Comité stratégique de filière numérique 2 juillet 2013Contrat du Comité stratégique de filière numérique 2 juillet 2013
Contrat du Comité stratégique de filière numérique 2 juillet 2013
 
L'open Data dans le développement économique.
L'open Data dans le développement économique.L'open Data dans le développement économique.
L'open Data dans le développement économique.
 
Boismenu - Urban foresight - 15-09-2011
Boismenu - Urban foresight - 15-09-2011Boismenu - Urban foresight - 15-09-2011
Boismenu - Urban foresight - 15-09-2011
 
Livre blanc-numérique-de-la-fnccr-v12
Livre blanc-numérique-de-la-fnccr-v12Livre blanc-numérique-de-la-fnccr-v12
Livre blanc-numérique-de-la-fnccr-v12
 
Réussir la révolution numérique
Réussir la révolution numériqueRéussir la révolution numérique
Réussir la révolution numérique
 
Déclaration de politique générale
Déclaration de politique généraleDéclaration de politique générale
Déclaration de politique générale
 

Le pacte Etat-métropoles: qu'est-ce que c'est ?

  • 1. Pacte État-métropoles : pour l’innovation et la coopération entre les territoires Dossier de presse 13 janvier 2017 - Toulouse MINISTÈRE DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, DE LA RURALITÉ ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES
  • 2. 2 Pacte État-métropoles : pour l’innovation et la coopération entre les territoires Le Pacte État-métropoles signé le 6 juillet dernier constitue une nouvelle étape de la réforme territoriale, impulsée par les lois Maptam et NOTRe. Véritables moteurs de croissance, les métropoles ont des responsabilités vis-à-vis des territoires proches, et ce dans un cadre institutionnel renouvelé. L’État veille à accompagner cette dynamique dans un souci de développement et de cohésion du territoire national. Avec le Pacte État-métropoles, l’ambition de l’État est triple : développer une collaboration et d’une relation de confiance renouvelées entre l’État et les métropoles ; reconnaître les forces et atouts des métropoles - qui jouent un rôle majeur dans le dé- veloppement de l’ensemble du territoire national - et identifier leurs besoins et enjeux spécifiques, qui appellent des réponses adaptées ; affirmer la volonté de l’État de favoriser les coopérations entre les territoires dans une logique d’alliance et de renforcement mutuel. Le 6 juillet dernier, le Premier ministre et les présidents des 15 métropoles françaises rassemblés par Jean-Luc Moudenc, président de France urbaine, se réunissaient à Lyon pour signer le Pacte État-métropoles. L’État et les métropoles s’engageaient alors à mettre en place une série de mesures et d’expérimentations permettant d’affirmer la place et le rôle des métropoles dans la nouvelle donne institutionnelle, de les soutenir dans leurs démarches d’innovation et stratégies de développement durable, et de favoriser les coopérations avec les territoires avoisinants. Le ministre de l’Aménagement du Territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, s’est vu confier par le Premier ministre la mission d’assurer la coordination interministérielle des différents chantiers du Pacte. Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) a été chargé du pilotage technique de cette mission. Le 6 juillet, un premier cap a été fixé : la finalisation de 15 projets de pactes métropolitains d’innovation (PMI) pour la fin 2016 permettant la signature d’un document contractuel pour chacune des métropoles. Chaque pacte comporte deux volets : • un volet dit « pacte métropolitain d’innovation » (ou PMI), centré sur les projets innovants des métropoles ; • un volet dit « contrat(s) de coopération métropolitaine » (ou CCM) centré sur les projets de coopération des métropoles avec des territoires proches. Pour les métropoles du Grand Paris et d’Aix-Marseille- Provence qui se caractérisent par leur jeunesse et leur vaste territoire, les projets de coopération peuvent se situer au sein du périmètre métropolitain. LES PACTES MÉTROPOLITAINS D’INNOVATION ET LES CONTRATS DE COOPÉRATION MÉTROPOLITAINE : PREMIÈRE DÉCLINAISON DU PACTE ÉTAT-MÉTROPOLES
  • 3. 3 Luxembourg Bern Lausanne Milan Zürich Stuttgart Munich Frankfort Barcelone Madrid Londres Bruxelles Liège Essen Düsseldorf Rotterdam Genève TOULOUSE MÉTROPOLE MONTPELLIER MÉDITERRANÉE MÉTROPOLE MÉTROPOLE NICE CÔTE D'AZUR BREST MÉTROPOLE NANTES MÉTROPOLE RENNES MÉTROPOLE GRENOBLE ALPES MÉTROPOLE MÉTROPOLE DE LYON MÉTROPOLE AIX-MARSEILLE PROVENCE MÉTROPOLE DU GRAND PARIS MÉTROPOLE ROUEN NORMANDIE EUROMÉTROPOLE DE STRASBOURG MÉTROPOLE DU GRAND NANCY MÉTROPOLE EUROPÉENNE DE LILLE BORDEAUX MÉTROPOLE Grand Paris Seine et Oise Roissy Saclay Grand Paris Sud St-Quentin-en-Y. St Germain Boucle de S. Vallée de la MarneVersailles Orléans Tours Poitiers Limoges Clermont- Ferrand St-Etienne Perpignan Nîmes Angers Valence Romans Caen Amiens Reims Béthune Lens-Liévin Châlons-en- Champagne Metz Mulhouse Le Havre Dijon Besançon Ajaccio Val Parisis Toulon 15 métropoles pour une France en réseau DÉMOGRAPHIE Population des métropoles * en 2014 Intercommunalités * de plus de 200 000 habitants en 2014 et anciennes capitales régionales 7 000 000 hab. 1 100 000 hab. 400 000 hab. Commune composant les métropoles RÉSEAUX À GRANDE VITESSE UNE CONCENTRATION DÉMOGRAPHIQUE TROIS MÉTROPOLES PRINCIPALES Répartition démographique * au sein des 15 métropolesRépartition démographique * au sein du territoire français (hors outre-mer) * population en 2014 de la population française habite au sein même des métropoles. de la population française habite au sein des aires urbaines qui comprennent les métropoles. d’habitants soit 42,7 % d’habitants soit 26,1 % 16,8 millions 27,2 millions 42,7% Grand Paris 7 millions d’hab. 41,9 % 11,1 % 8,0 % Aix-Marseille-Provence 1,9 million d’hab. Lyon 1,3 million d’hab. Lille Bordeaux Toulouse Nantes Nice Rouen Strasbourg Grenoble Montpellier Rennes Brest Nancy 61 % SOURCES : DGCL 2016, IGN GEOFLA, 2015, INSEE RP 2014, SNCF 2015 • RÉALISATION : CGET/DST/CELLULE CARTO, KH • 2016 * périmètres au 1er janvier 2017 d’habitants soit 42,7 % de la population française habitent au sein des aires urbaines qui comprennent les métropoles. d’habitants soit 26,1 % de la population française habitent au sein même des métropoles.
  • 4. 4 DU STATUT AU CONTRAT Locomotives des économies régionales, les grandes villes françaises portent une part es- sentielle du dynamisme de la France. Les quinze métropoles et leurs agglomérations réa- lisent en effet la moitié du PIB français (51 %), rassemblent 43 % de l’emploi et déposent 70 % des demandes de brevets. Avec les lois Alur, Maptam et NOTRe, l’État a donné à ces grandes villes un statut à la hauteur des défis qu’elles rencontrent, celui de « métropoles ». Elles bénéficient de très larges compétences : développement et aménagement économique, soutien aux éta- blissements d’enseignement supérieur et de recherche, équipements culturels et sportifs métropolitains, politique du logement, aménagement urbain, politique de la ville et com- pétences sociales issues du département. Le Pacte État-métropoles a ainsi poursuivi l’objectif de transformer un statut en contrat passé entre l’État et les quinze territoires concernés. Cette démarche conjointe nourrit l’ambition de reconnaître le rôle structurant des métropoles, d’encourager leur rayon- nement international, de favoriser leur mise en réseau et de réunir les moyens institution- nels et financiers susceptibles de conforter leur rôle dans le développement équilibré de la France. UNE CO-ÉLABORATION ENTRE LES MÉTROPOLES ET L’ÉTAT Les pactes d’innovation négociés avec chaque métropole identifient les domaines stra- tégiques d’innovation que l’État et les métropoles souhaitent investir ensemble, défi- nissent les expérimentations à conduire et engagent des partenariats de projets mobi- lisant des financements des partenaires publics. L’élaboration des pactes métropolitains d’innovation et des contrats de coopération mé- tropolitaine a engagé plusieurs niveaux de discussion. Un ou plusieurs ministre(s) pilotes ont été identifiés pour chaque pacte métropolitain d’innovation, en fonction de sa thé- matique dominante. Les métropoles ont échangé avec les services déconcentrés et les services centraux de l’État. Le Commissariat général à l’investissement (CGI), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et la Caisse des dépôts (CDC) ont également été associés aux échanges. Une enveloppe de 150 millions d’euros issue du Fonds de soutien à l’investissement local (FSIL) a été attribuée aux 15 métropoles pour le financement des pactes métropolitains d’innovation et des contrats de coopération métropolitaine. L’Ademe et la Caisse des dé- pôts ont également contribué au financement des pactes. Les parties prenantes peuvent se féliciter d’avoir réussi, dans les délais impartis, à ga- rantir le caractère innovant et stratégique des projets et à établir des contrats de coopération entre les métropoles et leurs territoires limitrophes, qu’ils soient ruraux comme périurbains.
  • 5. 5 15 APPROCHES DE L’INNOVATION La grande majorité des pactes métropolitains d’innovation porte sur la conception et la mise en place d’outils et de dispositifs intelligents pour inventer la ville de demain : réseaux énergétiques intelligents (smart grids), démonstrateurs urbains (living labs) et autres plate- formes de collecte/partage de données en tête. C’est notamment le cas des pactes du Grand Lyon et de Nice-Côte d’Azur. Ces systèmes « intelligents » supposent la conception et le déploiement d’écosystèmes per- mettant les synergies entre opérateurs privés et industriels, spécialisés notamment dans les technologies de pointe, structures de recherche, acteurs publics. Plusieurs pactes s’articulent autour de la recherche et de l’enseignement supérieur. Cela concerne en particulier les pactes de Nancy, de Brest et de Montpellier-Méditerranée. La question de la santé et notamment de l’adaptation au vieillissement de la population est au cœur du pacte de Montpellier-Méditerranée. L’accessibilité étant essentielle au fonctionnement et à l’attractivité des territoires métro- politains, on relève également une dominante mobilité et transports parmi les champs et domaines thématiques investis par les pactes métropolitains d’innovation : cela concerne les pactes de Rennes, Toulouse et Lille ; celui de la métropole d’Aix-Marseille-Provence également, qui est passé du « smart port » à l’agenda mobilité, priorité n°1 de la métropole ; le pacte de la métropole du Grand Paris prévoit un très grand nombre de travaux pour assurer les continuités cyclables et piétonnes dans l’aire métropolitaine, en particulier au niveau des portes de Paris. 15 MÉTROPOLES POUR 15 PACTES MÉTROPOLITAINS D’INNOVATION 4THÈMES 1691 RECHERCHE ET ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR 2 MOBILITÉ ET TRANSPORTS 3 AMÉNAGEMENTS URBAIN 150millions d’euros ACTIONS 4 ÉCOLOGIE ET PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE AU BÉNÉFICE DE L’INNOVATION 127 42AU BÉNÉFICE DE LA COOPÉRATION & 1 2
  • 6. 6 Il est d’ailleurs à noter, que si l’aménagement urbain correspond à la dominante théma- tique principale des pactes de Bordeaux métropole et de Rouen-Normandie : le pacte de Bordeaux métropole comprend l’aménagement d’un réseau cyclable dans la vallée créative, d’un itinéraire de bus à haut niveau de service (BHNS) sur l’opéra- tion d’intérêt métropolitain (OIM) Bordeaux Inno Campus et des expérimentations en matière de mobilité et de développement durable pour la phase 2 de la nouvelle voie Marcel Dassault ; le pacte de la métropole de Rouen-Normandie, centré sur la vallée de la Seine, entend reconquérir les espaces urbains en bord de fleuve en renforçant des connexions et conti- nuités entre les deux rives. L’écologie, la performance environnementale et le développement durable font égale- ment partie des enjeux les plus présents dans les préoccupations auxquelles les pactes métropolitains d’innovation visent à répondre : dans le pacte de Bordeaux métropole, l’accompagnement des deux opérations d’inté- rêt métropolitain Bordeaux Inno Campus et Bordeaux aéroport comprend un volet ges- tion des autorisations environnementales et un volet adaptation aux transitions éner- gétiques et climatiques ; le pacte de la MGP vise à contribuer à l’ambition du Grand Paris de représenter une métropole résiliente, soucieuse de préserver ses ressources et de faire face aux aléas ; l’Eurométropole de Strasbourg dédie son pacte à l’écoparc rhénan qui doit se déve- lopper, selon une démarche écologique innovante, sur le site de l’ancienne raffinerie du Reichstett ; Nantes Métropole consacre son pacte à son projet alimentaire territorial et de marché d’intérêt national de demain, afin de promouvoir et conforter les circuits courts, le bassin de production local, une industrie agroalimentaire historique ; enfin, le pacte de Grenoble-Alpes Métropole, axé sur la transition énergétique entend favoriser les énergies renouvelables et la récupération dans l’approvisionnement énergé- tique du territoire, tout en renouvelant la gouvernance locale pour cette compé- tence nouvellement dévolue à la métropole. À travers l’élaboration des pactes métropolitains d’innovation, l’État joue un rôle d’accé- lérateur des démarches d’innovation des métropoles. Les pactes permettent également d’accompagner les métropoles dans l’exercice de nouvelles compétences, en particulier dans le domaine des mobilités et de l’énergie. LE PACTE ÉTAT-MÉTROPOLES EN ÉTAPES 6 juillet 2016 Signature du Pacte État-métropoles 25 novembre 2016 Signature du Pacte de Rouen-Normandie 2 décembre 2016 Signature du Pacte du Grand Nancy Phase d’écriture 3 4
  • 7. 7 UNE COOPÉRATION RENFORCÉE ENTRE LES MÉTROPOLES ET LES TERRITOIRES PÉRIURBAINS La croissance des métropoles doit profiter aux territoires situés au-delà de leurs frontières, qui contribuent également au développement métropolitain. C’est pourquoi le pacte a souhaité que les coopérations interterritoriales puissent être favorisées notamment entre les métropoles et les espaces périurbains de leurs couronnes périphériques, les villes petites et moyennes et les espaces ruraux proches. Chaque pacte État-métropole comporte un volet de coopération métropolitaine fondé sur une ou plusieurs actions relevant des domaines les plus divers, scellant ainsi la contractua- lisation dans un objectif partagé de réciprocité. Les thématiques des projets de coopération les plus représentées sont : le développement économique en général et plus précisément le tourisme, les circuits courts ou encore l’artisanat ; la mobilité et la gestion des flux (projets de transports collectifs et modes doux en particulier) ; le déploiement des réseaux, outils et usages numériques ; la gestion en commun de certaines ressources (eau, énergie, collecte des déchets) ; le renforcement de l’ingénierie territoriale au service de la coopération. On peut citer certaines actions à titre d’exemples : le pacte du Grand Nancy prévoit une étude sur l’offre touristique, une étude valorisation et prospective autour des métier de l’artisanat pour le Sud Meurthe-et-Moselle ainsi que la valorisation du parc des exposition de Nancy en tant qu’équipement structurant pour le tissu économique du Sud Meurthe-et-Moselle ; le pacte de Toulouse métropole prévoit la réalisation d’un incubateur d’innovation et d’une plateforme collaborative à Fleurance, l’aménagement d’un centre d’affaires et de télétravail à Gimont ainsi que l’implantation de l’office de toursime communautaire de « Gascogne-Lomagne » dans les anciennes écuries du palais épiscopal à Lectoure. VERS UNE CONFÉRENCE DES MÉTROPOLES Les échanges des six derniers mois ouvrent la voie et préfigurent une mise en réseau des 15 métropoles françaises. À l’initiative des métropoles et bénéficiant du soutien de l’État, la consolidation de ce réseau sous la forme d’une conférence des métropoles ou « C15 » leur permettront de : débattre en commun des enjeux auxquels elles doivent répondre ; valoriser et partager leurs bonnes pratiques afin qu’elles se diffusent ; s’unir pour affronter collectivement les défis, liés notamment à la mondialisation, qu’elles doivent relever et par là même promouvoir l’excellence métropolitaine française. 5 janvier 2017 Signature du Pacte de Montpellier-Méditerranée 13 janvier 2017 Signature du Pacte de Toulouse métropole Mars 2017 Lancement de la conférence des métropoles ou «C15» Février 2017 Signatures des autres pactes
  • 8. Réalisation : Commissariat général à l’égalité des territoires - Janvier 2017 - Couverture : Freepik. CONTACT PRESSE Ministère de l’Aménagement du Territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales 01 44 49 85 65 service-presse@territoires.gouv.fr