SlideShare une entreprise Scribd logo
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 1 sur 22
www.fb.com/hydraulique.agricole
agronomies.blogspot.com
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 2 sur 22
Sommaire
1. Objectifs de qualité ___________________________________________3
2. Dimensionnement de la filière eau _______________________________3
3. Calcul des débits _____________________________________________3
4. Dimensionnement du dégrilleur _________________________________4
3.1 Calcul de la surface minimale de la grille _______________________________ 4
3.2 Calcul de la largeur de dégrillage Lg ___________________________________ 4
3.3 Conclusion ________________________________________________________ 5
5. Dimensionnement du dégraisseur-désableur _______________________6
4.1 Dimensionnement __________________________________________________ 6
4.2 Traitement biologique des graisses ____________________________________ 6
6. Production de boues biologiques_________________________________8
7. Production de boues physico-chimiques___________________________8
8. Dimensionnement du clarificateur _______________________________9
9. Zone de biosorption __________________________________________11
10. Dimensionnement du bassin d'aération __________________________11
11. Filière de traitement des boues _________________________________14
12. Filière de traitement des boues _________________________________15
12.1 Solution 1 - Stockage ________________________________________________ 15
12.2 Solution 2 - Séchage solaire ___________________________________________ 15
13. Evaluation des concentrations de l'effluent traité __________________16
13.1 Evaluation des MES en sortie ________________________________________ 16
13.2 Evaluation de la DBO5 en sortie_______________________________________ 17
13.3 Evaluation de la DCO en sortie________________________________________ 17
14. DIMENSIONNEMENT DES POSTES DE REFOULEMENT DE
SIERENTZ ET DIETWILLER ____________________________________17
14.1 Conditions générales ________________________________________________ 17
14.2 Pertes de charges ___________________________________________________ 18
14.3 Dimensionnement des postes de refoulement ____________________________ 18
15. Vérification des rendements en temps de pluie_____________________19
15.1 Production de boues en excès _________________________________________ 19
15.2 Evaluation des concentrations de l'effluent traité_________________________ 21
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 3 sur 22
1. Objectifs de qualité
DCO DBO5 MEST N-NH4 NGL Pt NTK
Rendement % 75 90 90 75 70 80 80
Charge polluante (kg/j) 1872 780 963 136,5 42,5 195
Concentration en polluant (mg/l) 342,86 142,86 176,37 25,00 7,78 35,71
Concentration maximale en sortie (mg/l) 85,71 14,29 17,64 6,25 1,56 7,14
Charge en Sortie (kg/j) 468 78 96,3 34,125 8,5 39
Qjts (m3
/j) = 5460m³ / j
2. Dimensionnement de la filière eau
MES 936 Kg / j
DBO5 780 Kg / j
DCO 1872 Kg / j
NTK 195 Kg / j
P 42,5 Kg / j
Qjts 5460 m³ / j
Qmts 227 m³ / h
Qpts 310 m³ / h
Qmax 720 m³ / h
Hypothèse: très faible charge, car les temps de séjours sont de 10 à 12 jours
Cm 0,111 Kg / j
DBO5 à éliminer: 702 Kg / j
3. Calcul des débits
Qpts = Cp * Qeu + Qecp
Cp = 1,5 +
Qeu
5
.
2
Qecp = Qmts – Qeu
Donc Qpts = (1,5 +
Qeu
5
.
2
)* Qeu + Qmts – Qeu
Avec Qmts = 227 m3/h
Qpts = 310 m3/h
Donc Qeu = 135 m3/h
Et Qecp = 92 m3/h
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 4 sur 22
Etant donné que les eaux traitées sont des eaux domestiques, nous avons opté pour la répartition
suivante : - période nocturne 22h-6h soit 8h
- période de pointe 6h-8h 11h-13h et 19h-21h soit 6h
- période diurne = reste de la journée soit 10h
Qdiurne = Qmts = 227 m3/h sur 10 h
Qpointe = 310 m3/h sur 6h
Q nocturne =
 
8
10
6 Qmts
Qpts
Qjts 



= 166 m3/h >> Qecp
4. Dimensionnement du dégrilleur
3.1 Calcul de la surface minimale de la grille
 Qmax = 85 + 115 = 200 l/s
 La vitesse maximale admissible au travers du dégrillage en amont immédiat du dégrilleur sera prise
égale à 1.2 m/s sur le Qmax pour ne pas réduire l’efficacité du dégrilleur
 Espacement entre les barreaux : 15 mm
 Epaisseur des barreaux : 10 mm
 Coefficient de colmatage C = 0.5 (dégrilleur automatique)
C
O
V
Q
S


 max
S = surface mini de la grille en m2
V = vitesse de l’effluent à travers la grille
C = coefficient de colmatage
l = largeur mini de la grille
6
.
0
15
10
15





barreaux
épaisseur
libre
espace
barreaux
entre
libre
espace
O
On trouve donc :
2
55
.
0
36
.
0
2
.
0
5
.
0
6
.
0
2
.
1
2
.
0
m
S 




On aura donc une surface de dégrillage de S = 0.55 m2
3.2 Calcul de la largeur de dégrillage Lg
 Dégrilleur courbe  = 26 ° sin  = 0.44
t

L0
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 5 sur 22
 Vmaxi = 1.2 m/s pour ne pas réduire l’efficacité du dégrilleur
 Vmini = 0.3 m/s pour éviter un dépôt de sable dans le caniveau
On a donc une longueur mouillée Lo :
Formule de Manning-Strickler :
Avec : - K = 75 (on considère que le béton dans le canal est rugueux)
- Rh = rayon hydraulique =
Pm
Sm
(avec Sm = surface mouillée et Pm = périmètre mouillé)
- I = pente du canal
Soit : - Lc = largeur du canal
- t = tirant d’eau dans le canal
On a : Sm = t*Lc
Pm =2t + Lc
On va faire varier Lc et t et I pour obtenir une vitesse comprise entre 0.3 m/s et 1.2 m/s pour les débits
mini et maxi de la station
En utilisant le solveur, on obtient un tirant d’eau de : t = 0.12 m, Lc = 1.5 et I = 0.5%
Pour le type de grille utilisée, on doit avoir :
Largeur commerciale l >
Lo
S
Or Lo =
44
.
0
t
=
44
.
0
12
.
0
= 0.27 m
D’où :
lg > 2 m
3.3 Conclusion
Le canal dans lequel a lieu le dégrillage fin a les dimensions suivantes :
La grille utilisée pour ce dégrilleur courbe a les dimensions suivantes :
Lo =
44
.
0
t
Q = K*Rh
2/3
*I1/3
*S
Largeur du canal Lc = 1.5
longueur du canal lc = 3 m 50 ( valeur arbitraire)
Longueur de la grille Lo = 0.27 m
Largeur de la grille lg = 2 m
Surface minimum de la grille S = 0.55 m2
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 6 sur 22
5. Dimensionnement du dégraisseur-désableur
4.1 Dimensionnement
Conditions à respecter :
- Q moyen de temps sec : Ch = 6 à 10 m3
/m2
.h et Ts = 15 à 20 min
- Q pointe de temps sec : Ch = 10 à 15 m3
/m2
.h et Ts = 10 à 15 min
- Q maxi de pluie : Ch = 15 à 30 m3
/m2
.h et Ts = 5 à 10 min
- Vitesse minimum à maintenir : 4 m3
/m2
.h (pour éviter de transformer l’ouvrage en décanteur
primaire)
Donc :
Q (en m3
/h) Smini (en m2
) Smaxi (en m2
)
Moyen de temps sec 227.5 22.75 37.9
Pointe de temps sec 310 22.14 31
Max de pluie 720 24 48
Nous retiendrons S = 24 m2
, soit un diamètre de :  = (4*24/)(1/2)
= 5.5 m, ce qui est bien inférieur à 8 mètres.
Volume actif :
Volume actif mini
(en m3
)
Vactif / S Volume actif maxi
(en m3
)
Vactif / S
Moyen de temps sec 57 2.37 76 3.17
Pointe de temps sec 52 2.16 77.5 3.23
Max de pluie 60 2.5 120 5
On doit avoir : 1,25 m < Vactif/S < 2,5 m environ.
On choisit donc un volume actif de 60 m3
.
Dimensionnement de la lame déversante :
déversoir
dev
L
Q
h


564
.
0
2
3
avec h = 10 cm et Qdev = Qmaxi = 720 m3
/h
La lame déversante aura donc une longueur de Ldéversoir = 3.56 m
4.2 Traitement biologique des graisses
Quantité de graisse à traiter :
DCO entrée de station =1872 kg/jour
% de DCO graisses dans un effluent urbain = 35 %
rendement du dégraisseur = 15 %
donc : quantité de DCO graisse à traiter = 1872*0.35*0.15 = 98.3 ~ 100 kg DCO/jour
Volume du réacteur :
charge volumique moyenne d’alimentation, Cv=2.5 kg DCO/m3
.j
Vréacteur = 100/2.5 = 40 m3
Nous retiendrons donc pour le réacteur biologique un volume de 40 m3
en fixant une hauteur d’ouvrage de 5
mètres, on aura une surface de 9 m2
Masse de boues produites par le traitement des graisses :
La concentration des boues dans le réacteur est de 15 g/l. Sachant que le volume du réacteur est de 40 m3
, la
masse de boues dans le réacteur est de 600 kg.
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 7 sur 22
Production de boues issues du traitement des graisses :
PB = 0,3 kg MS/kg de DCO éliminé
Donc : PB = 0,3*100 = 30 kg/j
Apport en O2 : QO2/h
QO2/h = 0,7 kg d’O2/kg DCO admise dans le réacteur
QO2/h = 0,7 * 100 = 70 kg O2/j = 2.92 kg/h
L’aérateur doit donc être suffisamment dimensionné pour permettre ce traitement.
QNm3/h =
He
O
CGT
Rdt
Q h
O


 2
/
2
Avec : Rdt = rendement des diffuseurs à moyennes bulles, nous retenons une valeur de 3,5% par mètre de
colonne d’eau
CGT = Coefficient Global de Transfert, nous prendrons CGT = 0.5, pour un diffuseur à bulles
moyennes.
O2 = 0.3 kg/m3
He = hauteur d’eau dans le bassin, nous prendrons arbitrairement une hauteur de 4.70 m. Les 30 cm dans
le bas du bassin sont occupés par les diffuseurs.
Avec les valeurs données, nous obtenons QNm3/h= 118 Nm3
/h
Nombre de diffuseurs :
1 diffuseur permet d’aérer 7 Nm3
/h
donc on aura : 

7
118
Nb 17 diffuseurs soit 
9
17
1.88 diffuseurs au m2
puissance du surpresseur : P = 5 watts/ Nm3
/mce
avec perte de charge du diffuseur = 0.5 mce
P = 5*118*(5-0.3+0.5) = 3 kW
Production de boues :
Elle est estimée à 0.3 kg MS / Kg DCO traitée
Soit MBbio = 0.3 * 100 = 30 kg MS / jour a une concentration de 15 g/l le volume de boues journalier est de
30/15 = 2 m3
de boues/j
Apport eaux usées :
= volume de boues – volume de graisses admises
Avec volume de graisse admise = DCOgraisse à traiter/[DCOgraisse]
Et [DCOgraisse] = 180 g/l
L’apport en eaux usées est donc de 2 – 100/180 = 1.44 m3
diffuseur
He= 4.70
H=0.30
m
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 8 sur 22
6. Production de boues biologiques
PBBio = Matières minérales + MV non biodégradables + K * DBO5 éliminée + K' * NNH4 nitrifié
% MVS =70 %
Donc Mat min = (1- 70/100)* MES = 280,8Kg / j
MV non biodégradables: 20 à 35 % des MVS (ici, 20 %)
Donc MV non biodégradables = 0.2* 70/100 * MES = 131,04Kg / j
K = 0.83 + 0.2 log Cm = 0,64
On suppose un rendement η de 88% pour DB05 éliminé
K * DBO5 éliminée * η = 439,65 Kg / j
K' = 0.17 Kg MS / Kg NNH4 nitrifié
On suppose un rendement η de 70 % pour NNH4 nitrifié
K' * NNH4 nitrifié = 0.17 * η * NTK = 23,205 Kg / j
Donc Pbbio = 874,70 Kg / j
MS / DBO5 = 1,12 Kg MS / Kg DBO5
Fuite en sortie de MES: 17,6mg / L
On a MES fuite = 17,6*Qjts/1000 = 96,096 Kg / j
Donc boues en excès extraites = 778,60 Kg / j
1,00 Kg MS / Kg DBO5
% MVS Dans la boue bio = 1 - Mat min / BB produites = 64%
7. Production de boues physico-chimiques
P soluble à précipiter = Psol entrée - Passimilé - P soluble rejet
P sol entrée = 36,1Kg / j
P assimilé = 2.5 % des MVS de Bbio = 14,0Kg / j
Rejet imposé de P soluble = 2 mg / L
Donc, P soluble rejet = rejet imposé - P MES sortie
Hypothèse: 4 % de P insoluble
P mes de sortie = 0,704mg / L
P soluble de rejet = 1,296 mg / L
P soluble de rejet = 7,1 Kg / j
P soluble à précipiter = Psol entrée - Passimilé - P soluble rejet = 15,1Kg / j
Rendement de précipitation
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 9 sur 22
Rdt = (P sol entrée - P assimilé - P sol sortie) / (P sol entrée - P assimilé)
Donc, Rdt = 68 %
Donc β = 0.12 * e^(Rdt * 0.034) = 1,21
Fe injecté = (Psol entrée- Passimilé) * 56/31 * beta = 49Kg / j
Estimation fine de la production de boues
Boue = Fe PO4 + Fe(OH)3
Masse de FePO4 = P à précipiter * 151 / 31 = 73Kg / j
Qt de Fe dans FePO4 = (P à précipiter) * 56/31 = 27Kg / j
Qt de Fe dans Fe(OH)3 = Fe injecté - Fe de FePO4 = 21Kg / j
Qt de Fe(OH)3 formé = 41 Kg / j
Boues physico-chimique = 114Kg / j
Réactif FeCl3 = 200 g Fe / L de produit
Volume de réactif nécessaire = Quantité Fe à injecter / 200g = 243L / j
Boues totales = 893Kg / j
% MVS dans les boues totales = 55,8 %
8. Dimensionnement du clarificateur
Q max = 720m³ / h
MES de sortie = 17,6 mg / L
IM de référence = 155,63mL / g
K1 = 0,9
K2 = 1 Produit des Ki = 0,99
K3 = 1,1
Cas le plus défavorable: Produit des Ki = 1,1(K1=K2=K3=1,1)
IM appliqué = 171,19 mL / g
Ch = -1.352 + 12.06/Ln (IM) = 0,99 m³ / m².h
Surface du clarificateur:
S clarif = Qmax / (Ch* 0,8) = 906m²
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 10 sur 22
Volume de clarification :
Temps de séjour hydraulique (TSH) = 1 h 30
V clarif = Q max / TSH = 1080m³
Volume d'épaississement
Temps de séjour (TS) pour Cm = 0.12 kg / j (mn ) : 90mn
Sa = 3,91g /L
Sa * IM = 670< 750 mL / L validation de Sa
Sr = 326 * TS^(π/10)/IM = 8 g / L
% de recirculation = Sa / (Sr - Sa) = 100%
Q recirculation = Qmax = 720 m³ / h
Masse boues clarif = ( Qmax + QRmax) * Sa * TS = 5832kg MS
Concentration Lit de boue = ( 2 * Sr + Sa ) / 3 = 6,52g / L
Volume du lit de boues = Masse boues clarif / C lit de boue = 894m³
Volume total du clarificateur = Volume lit de boues + Volume de clarification = 1974m³
Dimensions du clarificateur
V = 1974m³
S = 906m² Diamètre = 34m
h = V / S = 2,2m h < 3m !
V définitif = 2718,9m³
Débits de recirculation
Taux de recirculation: 100%
QRmts = 227m3/h 2 pompes de 20 m3/h et 1 pompe de 70 m3/h
QRpts = 310m3/h + 1 pompe de secours à débit variable
QRmax = 720m3/h
Surface Clifford
Ch = 90m / h
S Clifford = ( QRmax + Qmax ) / Ch = 16,0m²
Diamètre = 5 m
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 11 sur 22
Volume du dégazeur
Tc = 4 min
V dégaz = ( QR max + Q max ) * Tc / 60 = 96m³
9. Zone de biosorption
Sr = 8 g / L
Ch = 100mg DCO / g de boue
DCO sol = 1/3 * DCO Tot = 624mg / L
QR zone biosorp = ( DCO sol * Qpts )/ ( Ch DCO * Sr ) = 247m³ / h
Temps de contact ( TC ) = 12 min
Volume de zone biosorp = ( QRzb + Qpts ) * TC /60 = 111m³
10.Dimensionnement du bassin d'aération
Volume provisoire du bassin d'aération A vérifier en fonction de la durée de nitrification - conso O2 - dénitrification
T = 12°C
Age des boues = 6.5 * 0.914^(T-20) = 14 jours
MBoues totales système = Age des boues * Boues en excès = 12498 kg
MBoues Clarif = ( Qmts + QR mts ) * Sa * TS = 2666 kg MS
MBoues Réacteur = MB tot syst - MB clarif = 9832 kg MS
Volume tot réacteur = MB Réacteur / Sa = 2512 m³
Volume provisoire du bassin d'aération =Vr - Vzc = 2401 m³
Surface provisoire : 400m²
Bilan azote
Nitrification
N à nitirifier = NTK entrée - N org MES - N ass - N-NH4 rejet
N-NH4 rejet = 6,25mg/L soit 34,125Kg / j
NTK entrée = 35,7mg/L soit 195Kg / j
N org MES =1/3*NTK entrée = 11,9mg/L = 65Kg / j
avec %MVS = 55,8%
N ass = 6.8 % de MVS des boues produites = 6,2mg / L = 33,9Kg / j
N réfractaire = 6 % du NTK entrée = 2,1mg / L = 11,7Kg / j
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 12 sur 22
N nitrifiable = NTKe - Nass - Nréfrac = 27,4mg / L = 149,45Kg / j
N à nitrifier = N nitrifiable - N-NH4 rejet = 21,1mg / L = 115,32Kg / j
Dénitrification
N-NO3 à dénit = N-NO3 prod - N-NO3 rejet
N-NO3 rejet = NGL - (Nmes + N-NH4 rejet + N org sol )
NGL = 12 mg/L soit 65,52Kg / j
Nmes =6.8 % MVS = 0,57mg / L = 3,11kg / j
N-NH4 rejet = 6,25mg/L soit 34,13kg/j
N org sol = 3% NTK entrée = 1,1mg/l = 5,85 kg/j
N-NO3 rejet = 4,1 mg/L soit 22,44kg/j
N-NO3 à dénitrifier = 7,9mg/L soit 43,1kg/j
Temps de nitrification
Durée nitrif = Masse N à nitrifier /(Kn*10^-3 * mMVS bassin aération)
Kn = 1,7mg N-NO3 / g MVS.h
Durée nitrif = 12,95h
Temps de conso d' O2
Nb de cycles d'aération = Durée nitrif / Cycle d'aération = 8 cycles
Cycle d'aération = 1,6h
Conso = 15min / cycle
Durée de conso d'O2 = 5 h
Temps de dénitrification
Kdn = 1,6mg N-NO3 / g MVS.h
Durée denitrif = Masse N-NO3 à dénitrif / (Kdn * 10^-3 * Sa * % MVS * V aération )
= 5,1h
Durée totale = 23,1h durée trop importante : bassin d'aération trop petit
Augmentation du volume du bassin d'aération de 14 % : Vaér = 1.14 * Vprov = 2737m³
Diamètre = 24,09825643m
on arrondit le diamètre à 25m donc, Vtot = 2945m³
Temps total corrigé = 11,6h choix d'effectuer une déphosphatation simultanée : volume sous-dimensionné ?
Calcul du C assimilé = 0.45*MVS + 0.2*DBO5 = 380,0 kg Carbone néc: 70,2 kg
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 13 sur 22
Besoins journalier en oxygène
Charge massique définitive = DBO5 / ( MB réacteur + MB Clarif ) = 0,112kg DBO5 / kg MVS
DJO = a' * DBO5 éliminé + b' * Sv + c' * N nitrifié
Sv = Masse en MVS des boues du système = 6969kg MVS
a' = 0.7272-0.2889*Cm+0.06754*Cm² = 0,70kg d'O2 / kg DBO5 éliminé
b' = 0.023-0.32547*Cm+0.2292*Cm^1.5+0.2239*Cm^0.5 = 0,07kg O2 / kg MVS système
c' = 4,53 kg O2 / kg N-NO3 nitrifié
d' = 2,86 kg O2 restitué / kg N-NO3 dénitrifié
DJO = 1376 kg O2 / j
DO pointe = a' * DBO5* Qpts/Qj + b' * Sv / 24h + c' * N nitrifié * Qpts / Qj = 53kg O2 /h
"Durée aération " doit être supérieure où égale à durée nitrif = 25,92h
Dimensionnement de l'aération
Q Nominal du surpresseur =DO pointe / ( 0.3 kg O2 / Nm3 * CGT * Rdt * Hliq )
CGT = Coef. Global de transfert = 0,5
Rdt = 5,3 %
Hliq = Htot - hauteur diffuseurs = 5,85m
Qn = 1141Nm3/h
Débit de fonctionnement dans les conditions réelles
T = 35 ° C
P = 10,13 mce
Qf = Qn * Pn / Pf *T / Tn = 1288m3/h d'air aux conditions normales
Puissance absorbée du surpresseur
Pression aval surpresseur = Hliq + Pdcs + Pdcl = 7,85 mce
Puissance spécifique absorbée = 5 W / Nm³
Pabs = Pspé abs * Qn * Paval = 44,8 kW
Nombre de
diffuseurs
qspé / diffuseur = 9 Nm3 / diffuseur .h
Nb de paires de diffuseurs = 63paires
Brassage
Puissance spécifique = 5 W / Nm³
P tot = 13,68kW 2 compresseurs de 7 kW chacun
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 14 sur 22
Ventilation du local de surpression
Puissance rayonnée par le surpresseur = 20 % de Pabs = 9,0kW
Chaleur à évacuer = 7706,08 Kcal / h
Masse d'aire à évacuer
Chaleur spécifique = 0,24 Kcal / kg d'air / °C
Température extérieure = 35°C
T max intérieure = 45°C (sans capotage)
Masse d'air à évacuer = Calories à évac / ( 0.24 * Delta T ) = 3210,87 kg
Débit d'air à extraire = Masse d'air à extraire / Masse volumique de l'air
Masse volumique de l'air = 1,11kg / m³ à 45°C
Q air à extraire = 2892,7m³ / h
11. Filière de traitement des boues
Epaississement dynamique
M Boues à extraire = 893 kg /j
M Boues hebdomadaire = 6249kg / semaine
On cherche une largeur de grille et un volume de stockage
Fonctionnement grille = voir dans la suite = 22h/semaines
Masse boues à traiter / h = 284,05 kg /h
Fonctionnement 4 jours par semaine
Débit massique de la machine = 100 kg MS / ml.h
L grille = MB à traiter / Q massique = 2,84m soit environ 3 m
Concentration des boues épaissies = 60g/l
MB traitée par jour = 1562,25 kg / j
V stock = 26,04 m³
Sa = 3,91 g / L
V boues à extraire / j = MB épaissies /j / Sa = 399,12 m³ / j
Volume du filtrat = MB hebdo/(Nb jour de fonct)*[(1/Sa)- (1/C)] = 373 m³ / j
Temps de fonctionnement = Masse boues hebdo*(Nb de jour*Qmass) = 15,62h / j pendant 4 jours
Débit filtrat = 24 m³ / h
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 15 sur 22
12. Filière de traitement des boues
Epaississement dynamique
M Boues à extraire = 831 kg /j
M Boues hebdomadaire = 5817 kg / semaine
On cherche une largeur de grille et un volume de stockage
Fonctionnement grille = voir dans la suite = 22h/semaine
Masse boues à traiter / h = 264,40 kg /h
Fonctionnement 4 jours par semaine
Débit massique de la machine = 100 kg MS / ml.h
L grille = MB à traiter / Q massique = 2,64m soit environ 3 m
Concentration des boues épaissies = 60g/l
12.1 Solution 1 - Stockage
Durée de la pressée = 3 h / pressée
Nb de pressée = 13pressées / semaine
FeCl3 = 10 % M FeCl3 = 83Kg / j
CaCO3 = 30% M CaCo3 = 249 Kg / j
Mboues cond = MB hebdo + MB hebdo * 0.85 * 30% + MB hebdo * 0,66 * 4% = 7684 kg /semaine
Siccité = 35% soit 350g/L
d = 1,18
Masse de gâteau par pressée = 1689 kg
V filtre presse = MB conditionnées / ( Nb de pressées * Siccité * d ) = 1431L
Dimensionnement des bennes de stockage
Durée de stockage = 11mois
k = coefficient de foisonnement = 0,85
MB évacuée / j = 3136,32kg
Volume de bennes = MB j / ( Siccité * d * k * 1000 ) = 3,13m³ / j
Volume de stockage = 1031,89m³ / 11 mois
Avec une hauteur de 2m : S = 516 m²
12.2 Solution 2 - Séchage solaire
Durée de la pressée = 3 h / pressée
Nb de pressée = 9 pressées / semaine
FeCl3 = 4 % soit 33Kg / j
Polymère cationique = 12L / t MS soit 70L
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 16 sur 22
Mboues conditionnées = MB hebdo + MB hebdo * 0.66 * 0.04 = 5970kg /semaine
Siccité = 28% soit 300 g/L
d = 1,1
Masse de gateau / pressée = 2369,19 kg
V filtre presse = MB conditionnées / ( Nb de pressées * Siccité * d ) = 2154L
Dimensionnement des serres:
Masse de boue évacuée par jour = MB conditionnées = 852,91 kg / j
Charge appliquée = 220 Kg MS / m2 / an
Surface des serres = 1415,052219m²
Nombre de serres = 2
Largeur des serres = 7 m
Longueur des serres = 101m arrondi à 110 m
Solution 3 - Compost
Stockage 11 mois
Volume des boues = 1185,9 m³ / 11 mois
soit 2964,7 m³ / 11 mois de compost
Surface des andains = 1976,4 m²
Surface retenue = 2000m²
13. Evaluation des concentrations de l'effluent traité
13.1 Evaluation des MES en sortie
Ch référence = 0,99m3 / m2.h
S clarif = 906m2
[MES] = 30 * ( Charge appliquée / Charge de référence )^(0.7)
On évalue la charge appliquée sur Qmts, Qpts et Qnoct
Charge appliquée = Q / S clarif
10 heures sur Qmts = 227,0m3/h
Ch mts appliquée = 0,25m3/m2.h
[MES]mts = 11,44mg / L soit 26 kg / j
5 heures sur Qpts = 310m2/h
Ch pts appliquée = 0,34m3/m2.h
[MES]pts = 14,23mg / L soit 22 kg / j
9 heures sur Qnoct = 166m3/h
Ch noct appliquée = 0,18mg / L
[MES] noct = 9,19mg / L soit 13,7 kg / j
[MES]sortie = 11,31mg / L
Rendement nominal MES sur effluent brut = 93%
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 17 sur 22
13.2 Evaluation de la DBO5 en sortie
DBO5 sortie = DBO5 (soluble) + DBO5 (MES) + DBO5 dure
Cm appliquée = 0,112kg DBO5 / kg MVS
Rdt DBO5 = (0.5*(1+exp(-Cm)))^(0.5)*100 = 97,32%
DBO5 soluble = DBO5 entrée * ( 1 - Rdt DBO5 ) = 20,9kg / j = 4 mg / L
b' = 0,08
% MVS = 55,8%
[MES] = 11,31mg / L
K = 6
DBO5 mes = b' * % MVS * 1.1 * [MES] * K = 3,33mg / L
DBO5 sortie = 7,16 mg / L
Rendement nominal DBO5 sur effluent brut = 95%
13.3 Evaluation de la DCO en sortie
DCO sortie = DCO soluble réfractaire + DCO (DBO5) + DCO (MVS des MES)
DCO soluble = 4.5 % de DCO tot entrée = 15mg / L
DCO (DBO5) =2.5 * DBO5 sortie = 18mg / L
DCO (MVS des MES) = 1.6 * % MVS * 1.1 * [MES] = 11mg / L
DCO sortie = 44mg / L
Rendement nominal DCO sur effluent brut = 87%
14. DIMENSIONNEMENT DES POSTES DE REFOULEMENT DE
SIERENTZ ET DIETWILLER
14.1 Conditions générales
Q max Dietwiller = 0,085 m3/s
Q max Sierentz = 0,115 m3/s
Q max Station = 0,2 m3/s
Côte canal entrée= 262,5m
K = 2
V désirée = 1,2 m/s
diamètre Chalampé= 300 mm soit le Diamètre retenu des conduites 300 mm avec v = 1,20 m/s
diamètre Bantzenheim = 349 mm soit le Diamètre retenu des conduites 350 mm avec v = 1,20 m/s
diamètre station = 461 conduite existante 450 mm avec v = 1,26 m/s
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 18 sur 22
14.2 Pertes de charges
Dietwiller Sierentz
hauteur géométrique =
terrain naturel = 248 m 248 m
fil d'eau = 242 m 242 m
cote pompe 240,5 240,5
dénivelé par rapport à l'entrée = 22 m 22 m
pertes de charges =
longueur de conduites = 2500 m 500 m
pertes de charges =
linéaires diamètre (mm) pertes de charge diamètre (mm) pertes de charge
300 20,6 m 350 3,3 m
quantité K total quantité K total
singulières entrée 1 0,5 0,036 1 0,5 0,037
sortie 1 1 0,073 1 1 0,074
coudes 90° 5 1,5 0,546 4 1,5 0,442
codes 75° 1 1 0,073 0 1 0
coudes 45° 5 0,5 0,182 0 0,5 0
coudes 22.5° 1 0,17 0,012 0 0,17 0
vannes 1 0,5 0,036 0 0,5 0
clapets anti-retour 0 0,8 0 0 0,8 0
TOTAL (m) 0.959 0,553
TOTAL PERTES DE
CHARGES (m)
21,6 3,9
HAUTEUR
MANOMETRIQUE
TOTALE (m)
43,6 25,9
14.3 Dimensionnement des postes de refoulement
Dietwiller Sierentz
HAUTEUR MANOMETRIQUE
TOTALE (m) 43,6 25,9
PUISSANCE UNITAIRE ( KW) 88,9 39,0
rdt H 0,65 0,65
rdt elec 0,85 0,85
VOLUME UTILE DES BACHES (m3
) 6,375 8,625
n 2 2
f 6 6
largeur coté 2,0 2,0
S (m2
) 4,0 4,0
Cote radier 240 240
TN 248 248
Hen 242,09 242,66
Hdec 240,5 240,5
hauteur utile 1,6 2,2
VOLUME TOTAL DES BACHES (m3) 32,4 32,0
Distance radier pompe (m) 0.5
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 19 sur 22
15. Vérification des rendements en temps de pluie
DCO DBO5 MEST N-NH4 NGL Pt NTK
rendement % 75 90 90 75 70 80 80
Ch polluante (kg/j) 3744 1560 1404 177,1 55,25 253
[C]poll (mg/l) 340,36 141,82 127,64 16,10 5,02 23,00
[C]max sortie (mg/l) 85,09 14,18 12,76 4,03 1,00 4,60
Ch sortie (kg/j) 936 156 140,4 44,275 11,05 50,6
Qts (m3/j) = 11000m³ / j
MES 1404 Kg / j
DBO5 1560 Kg / j
DCO 3744 Kg / j
NTK 253 Kg / j
P 55,25 Kg / j
Qjts 11000 m³ / j
Qmts 460 m³ / h
Qpts 720 m³ / h
Qmax 720 m³ / h
Hypothèse: très faible charge, car les temps de séjours
sont de 10 à 12 jours
Cm 0,111 Kg / j
DBO5 à éliminer: 1404 Kg / j
15.1 Production de boues en excès
Production de boues biologiques:
PBBio = Matières minérales + MV non biodégradables + K * DBO5 éliminée + K' * NNH4 nitrifié
% MVS =70 %
Donc Mat min = (1- 70/100)* MES = 421,2Kg / j
MV non biodégradables: 20 à 35 % des MVS (ici, 20 %)
Donc MV non biodégradables = 0.2* 70/100 * MES = 196,56 Kg / j
K = 0.83 + 0.2 log Cm = 0,64
On suppose un rendement η de 98 % pour NNH4 nitrifié
K * DBO5 éliminée * η = 879,30 Kg / j
K' = 0.17 Kg MS / Kg NNH4 nitrifié
On suppose un rendement η de 70 % pour NNH4 nitrifié
K' * NNH4 nitrifié = 0.17 * η * NTK = 30,107 Kg / j
Donc Pbbio = 1527,17Kg / j
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 20 sur 22
MS / DBO5 = 0,98 Kg MS / Kg DBO5
Fuite en sortie de MES: 17,6 mg / L
On a MES fuite = 25 * Qjts/1000 = 193,6Kg / j
Donc boues en excès extraites = 1333,57 Kg MS / j
0,85Kg MS / Kg DBO5
% MVS Dans la boue bio = 1 - Mat min / BB produites = 68%
Production de boues physico-chimiques
P soluble à précipiter = Psol entrée - Passimilé - P soluble rejet
P sol entrée = 47,0Kg / j
P assimilé = 2.5 % des MVS de Bbio = 26,1 Kg / j
Rejet imposé de P soluble = 2 mg / L
Donc, P soluble rejet = rejet imposé - P MES sortie
Hypothèse: 4 % de P insoluble
P mes de sortie = 0,704mg / L
P soluble de rejet = 1,296mg / L
P soluble de rejet = 14,3 Kg / j
P soluble à précipiter = Psol entrée - Passimilé - P soluble rejet = 6,6Kg / j
Rendement de précipitation
Rdt = (P sol entrée - P assimilé - P sol sortie) / (P sol entrée - P assimilé)
Donc, Rdt = 32%
Donc β = 0.12 * e^(Rdt * 0.034) = 0,35
Fe injecté = (Psol entrée- Passimilé) * 56/31 * beta = 13Kg / j
Estimation fine de la production de boues
Boue = Fe PO4 + Fe(OH)3
Masse de FePO4 = P à précipiter * 151 / 31 = 32Kg / j
Qt de Fe dans FePO4 = (P à précipiter) * 56/31 = 12Kg / j
Qt de Fe dans Fe(OH)3 = Fe injecté - Fe de FePO4 = 1 Kg / j
Qt de Fe(OH)3 formé = 3 Kg / j
Boues physico-chimique = 35Kg / j
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 21 sur 22
Réactif FeCl3 = 200 g Fe / L de produit
Volume de réactif nécessaire = Qtité Fe à injecter / 200g = 66L / j
Boues totales = 1368Kg / j
% MVS dans les boues totales = 66,7%
15.2 Evaluation des concentrations de l'effluent traité
Evaluation des MES en sortie
Ch référence = 0,99 m3 / m2.h
S clarif = 906 m2
[MES] = 30 * ( Charge appliquée / Charge de référence )^(0.7)
On évalue la charge appliquée sur Qmts, Qpts et Qnoct
Charge appliquée = Q / S clarif
10 heures sur Qmts = 460,0m3/h
Ch mts appliquée = 0,51m3/m2.h
[MES]mts = 18,80mg / L soit 86 kg / j
5 heures sur Qpts = 720m2/h
Ch pts appliquée = 0,79m3/m2.h
[MES]pts = 25,72mg / L soit 93 kg / j
9 heures sur Qnoct = 460m3/h
Ch noct appliquée = 0,51mg / L
[MES] noct = 18,80mg / L soit 77,8 kg / j
[MES]sortie = 23,35mg / L
Rendement nominal MES sur effluent brut = 82%
Evaluation de la DBO5 en sortie
DBO5 sortie = DBO5 (soluble) + DBO5 (MES) + DBO5 dure
Cm appliquée = 0,112kg DBO5 / kg MVS
Rdt DBO5 = (0.5*(1+exp(-Cm)))^(0.5)*100 = 97,32%
DBO5 soluble = DBO5 entrée * ( 1 - Rdt DBO5 ) = 41,9 kg / j = 4 mg / L
b' = 0,08
% MVS = 66,7%
[MES] = 23,35 mg / L
K = 6
Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul
Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 22 sur 22
DBO5 mes = b' * % MVS * 1.1 * [MES] * K = 8,22mg / L
DBO5 sortie = 12,03mg / L
Rendement nominal DBO5 sur effluent brut = 92%
Evaluation de la DCO en sortie
DCO sortie = DCO soluble réfractaire + DCO (DBO5) + DCO (MVS des MES)
DCO soluble = 4.5 % de DCO tot entrée = 15mg / L
DCO (DBO5) =2.5 * DBO5 sortie = 30mg / L
DCO (MVS des MES) = 1.6 * % MVS * 1.1 * [MES] = 27mg / L
DCO sortie = 73mg / L
Rendement nominal DCO sur effluent brut = 79%

Contenu connexe

Tendances

Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie Civil
Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie CivilProjet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie Civil
Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie Civil
Seckou Fossar SOUANE
 
Hydraulique à Surface Libre
Hydraulique à Surface LibreHydraulique à Surface Libre
Hydraulique à Surface Libre
Roland Yonaba
 
L'épuration des eaux usées
L'épuration des eaux uséesL'épuration des eaux usées
L'épuration des eaux usées
Benslimanemahmoud
 
Adduction en Eau Potable
Adduction en Eau PotableAdduction en Eau Potable
Adduction en Eau Potable
Roland Yonaba
 
Dimensionnement Des Ouvarges De Derivation
Dimensionnement Des Ouvarges De DerivationDimensionnement Des Ouvarges De Derivation
Dimensionnement Des Ouvarges De Derivation
OURAHOU Mohamed
 
AEP.docx
AEP.docxAEP.docx
AEP.docx
NabilHaouf1
 
Dessalement de l'eau de mer
Dessalement de l'eau de merDessalement de l'eau de mer
Dessalement de l'eau de mer
Bilel Loulou
 
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
Youssef Assou
 
Hydrologie Des Bassins
Hydrologie Des BassinsHydrologie Des Bassins
Hydrologie Des Bassins
OURAHOU Mohamed
 
Assainissement 02
Assainissement 02Assainissement 02
Assainissement 02
Sami Sahli
 
Hydraulique des cours d'eau
Hydraulique des cours d'eauHydraulique des cours d'eau
Hydraulique des cours d'eau
Souhila Benkaci
 
calcule VRD
calcule VRDcalcule VRD
calcule VRD
Ahmed Touati
 
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013
Souhila Benkaci
 
Dimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des CanauxDimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des Canaux
guest4a5dea
 
Réseaux d'assainissement
Réseaux d'assainissementRéseaux d'assainissement
Réseaux d'assainissement
Mohamed Yassine Benfdil
 
Etude d'actualisation, de supervision et contrôle d'exécution du barrage de B...
Etude d'actualisation, de supervision et contrôle d'exécution du barrage de B...Etude d'actualisation, de supervision et contrôle d'exécution du barrage de B...
Etude d'actualisation, de supervision et contrôle d'exécution du barrage de B...
Roland Yonaba
 
-Lits-Bacteriens- (1).pdf
-Lits-Bacteriens- (1).pdf-Lits-Bacteriens- (1).pdf
-Lits-Bacteriens- (1).pdf
ikram679173
 
Cours hydraulique generale
Cours hydraulique generaleCours hydraulique generale
Cours hydraulique generale
Yasmin Bendif
 
Captage adduction et traitement des eaux potables
Captage adduction et traitement des eaux potablesCaptage adduction et traitement des eaux potables
Captage adduction et traitement des eaux potables
Abdoulaye SECK
 

Tendances (20)

Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie Civil
Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie CivilProjet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie Civil
Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie Civil
 
Hydraulique à Surface Libre
Hydraulique à Surface LibreHydraulique à Surface Libre
Hydraulique à Surface Libre
 
L'épuration des eaux usées
L'épuration des eaux uséesL'épuration des eaux usées
L'épuration des eaux usées
 
Adduction en Eau Potable
Adduction en Eau PotableAdduction en Eau Potable
Adduction en Eau Potable
 
Dimensionnement Des Ouvarges De Derivation
Dimensionnement Des Ouvarges De DerivationDimensionnement Des Ouvarges De Derivation
Dimensionnement Des Ouvarges De Derivation
 
AEP.docx
AEP.docxAEP.docx
AEP.docx
 
Dessalement de l'eau de mer
Dessalement de l'eau de merDessalement de l'eau de mer
Dessalement de l'eau de mer
 
Projet irrigation-samras
Projet irrigation-samrasProjet irrigation-samras
Projet irrigation-samras
 
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
 
Hydrologie Des Bassins
Hydrologie Des BassinsHydrologie Des Bassins
Hydrologie Des Bassins
 
Assainissement 02
Assainissement 02Assainissement 02
Assainissement 02
 
Hydraulique des cours d'eau
Hydraulique des cours d'eauHydraulique des cours d'eau
Hydraulique des cours d'eau
 
calcule VRD
calcule VRDcalcule VRD
calcule VRD
 
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013
 
Dimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des CanauxDimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des Canaux
 
Réseaux d'assainissement
Réseaux d'assainissementRéseaux d'assainissement
Réseaux d'assainissement
 
Etude d'actualisation, de supervision et contrôle d'exécution du barrage de B...
Etude d'actualisation, de supervision et contrôle d'exécution du barrage de B...Etude d'actualisation, de supervision et contrôle d'exécution du barrage de B...
Etude d'actualisation, de supervision et contrôle d'exécution du barrage de B...
 
-Lits-Bacteriens- (1).pdf
-Lits-Bacteriens- (1).pdf-Lits-Bacteriens- (1).pdf
-Lits-Bacteriens- (1).pdf
 
Cours hydraulique generale
Cours hydraulique generaleCours hydraulique generale
Cours hydraulique generale
 
Captage adduction et traitement des eaux potables
Captage adduction et traitement des eaux potablesCaptage adduction et traitement des eaux potables
Captage adduction et traitement des eaux potables
 

Similaire à projet de traitement des eaux usées.Note de calculs.pdf

Exposé de Stage en IRRIGATION LOCALISEE
 Exposé de Stage en IRRIGATION LOCALISEE Exposé de Stage en IRRIGATION LOCALISEE
Exposé de Stage en IRRIGATION LOCALISEE
YasserBellahcene2
 
F smethodes dimensionnement8
F smethodes dimensionnement8F smethodes dimensionnement8
F smethodes dimensionnement8
Frantzo Pierre
 
Dimensionnement ouvrages du reseau
Dimensionnement ouvrages du reseauDimensionnement ouvrages du reseau
Dimensionnement ouvrages du reseau
jumeaux
 
EXPOSE DE STAGE EN IRRIGATION
EXPOSE DE STAGE EN IRRIGATIONEXPOSE DE STAGE EN IRRIGATION
EXPOSE DE STAGE EN IRRIGATION
YasserBellahcene2
 
Ouvrageshydrauliques
OuvrageshydrauliquesOuvrageshydrauliques
Ouvrageshydrauliques
Algerie
 
COURS assainissement chap 2 2011.ppt
COURS assainissement chap 2 2011.pptCOURS assainissement chap 2 2011.ppt
COURS assainissement chap 2 2011.ppt
SoumayaIdrissi2
 
Cours --hydraulique-thorique-dbit-vitesse
Cours --hydraulique-thorique-dbit-vitesseCours --hydraulique-thorique-dbit-vitesse
Cours --hydraulique-thorique-dbit-vitesse
iro2
 
DimBA.pptx
DimBA.pptxDimBA.pptx
DimBA.pptx
MahdiAfettouhi
 
Débimitres massiques
Débimitres massiquesDébimitres massiques
Débimitres massiques
LABAKOUM BADR-EDDINE
 
cour_capteur_l3_chapitres_7_univ_batna_2_bendjerad.pdf
cour_capteur_l3_chapitres_7_univ_batna_2_bendjerad.pdfcour_capteur_l3_chapitres_7_univ_batna_2_bendjerad.pdf
cour_capteur_l3_chapitres_7_univ_batna_2_bendjerad.pdf
ismaillmouradi
 
Méthode de caquot
Méthode de caquotMéthode de caquot
Méthode de caquot
ayoub hachcham
 
4 rapport enquete_annexe_2_calcul_qp_bv_amont_92ha
4 rapport enquete_annexe_2_calcul_qp_bv_amont_92ha4 rapport enquete_annexe_2_calcul_qp_bv_amont_92ha
4 rapport enquete_annexe_2_calcul_qp_bv_amont_92ha
Kindyas
 
Mini projet d'hydraulique routiere
Mini projet d'hydraulique routiereMini projet d'hydraulique routiere
Mini projet d'hydraulique routiere
Bla Alain Marcel Yao
 
Etude hydraulique et aéraulique de villa riner
Etude hydraulique et aéraulique de villa rinerEtude hydraulique et aéraulique de villa riner
Etude hydraulique et aéraulique de villa riner
dahri dahri
 
Ecoconception Groupe Scolaire Noisy le sec
Ecoconception Groupe Scolaire Noisy le secEcoconception Groupe Scolaire Noisy le sec
Ecoconception Groupe Scolaire Noisy le sec
Laura CAENEN
 
Document sur le chauffage et fluides.pdf
Document sur le chauffage et fluides.pdfDocument sur le chauffage et fluides.pdf
Document sur le chauffage et fluides.pdf
jcvignoud
 
ppt ass pfe aym.ppt
ppt ass pfe aym.pptppt ass pfe aym.ppt
ppt ass pfe aym.ppt
AyoubVb
 
note de calcul final.doc
note de calcul final.docnote de calcul final.doc
note de calcul final.doc
theprofessional6
 

Similaire à projet de traitement des eaux usées.Note de calculs.pdf (20)

Exposé de Stage en IRRIGATION LOCALISEE
 Exposé de Stage en IRRIGATION LOCALISEE Exposé de Stage en IRRIGATION LOCALISEE
Exposé de Stage en IRRIGATION LOCALISEE
 
F smethodes dimensionnement8
F smethodes dimensionnement8F smethodes dimensionnement8
F smethodes dimensionnement8
 
Dimensionnement ouvrages du reseau
Dimensionnement ouvrages du reseauDimensionnement ouvrages du reseau
Dimensionnement ouvrages du reseau
 
EXPOSE DE STAGE EN IRRIGATION
EXPOSE DE STAGE EN IRRIGATIONEXPOSE DE STAGE EN IRRIGATION
EXPOSE DE STAGE EN IRRIGATION
 
Ouvrageshydrauliques
OuvrageshydrauliquesOuvrageshydrauliques
Ouvrageshydrauliques
 
COURS assainissement chap 2 2011.ppt
COURS assainissement chap 2 2011.pptCOURS assainissement chap 2 2011.ppt
COURS assainissement chap 2 2011.ppt
 
Assainissement
AssainissementAssainissement
Assainissement
 
Rapport SOLUTION
Rapport SOLUTIONRapport SOLUTION
Rapport SOLUTION
 
Cours --hydraulique-thorique-dbit-vitesse
Cours --hydraulique-thorique-dbit-vitesseCours --hydraulique-thorique-dbit-vitesse
Cours --hydraulique-thorique-dbit-vitesse
 
DimBA.pptx
DimBA.pptxDimBA.pptx
DimBA.pptx
 
Débimitres massiques
Débimitres massiquesDébimitres massiques
Débimitres massiques
 
cour_capteur_l3_chapitres_7_univ_batna_2_bendjerad.pdf
cour_capteur_l3_chapitres_7_univ_batna_2_bendjerad.pdfcour_capteur_l3_chapitres_7_univ_batna_2_bendjerad.pdf
cour_capteur_l3_chapitres_7_univ_batna_2_bendjerad.pdf
 
Méthode de caquot
Méthode de caquotMéthode de caquot
Méthode de caquot
 
4 rapport enquete_annexe_2_calcul_qp_bv_amont_92ha
4 rapport enquete_annexe_2_calcul_qp_bv_amont_92ha4 rapport enquete_annexe_2_calcul_qp_bv_amont_92ha
4 rapport enquete_annexe_2_calcul_qp_bv_amont_92ha
 
Mini projet d'hydraulique routiere
Mini projet d'hydraulique routiereMini projet d'hydraulique routiere
Mini projet d'hydraulique routiere
 
Etude hydraulique et aéraulique de villa riner
Etude hydraulique et aéraulique de villa rinerEtude hydraulique et aéraulique de villa riner
Etude hydraulique et aéraulique de villa riner
 
Ecoconception Groupe Scolaire Noisy le sec
Ecoconception Groupe Scolaire Noisy le secEcoconception Groupe Scolaire Noisy le sec
Ecoconception Groupe Scolaire Noisy le sec
 
Document sur le chauffage et fluides.pdf
Document sur le chauffage et fluides.pdfDocument sur le chauffage et fluides.pdf
Document sur le chauffage et fluides.pdf
 
ppt ass pfe aym.ppt
ppt ass pfe aym.pptppt ass pfe aym.ppt
ppt ass pfe aym.ppt
 
note de calcul final.doc
note de calcul final.docnote de calcul final.doc
note de calcul final.doc
 

Plus de sofyannsofyann

Traitement et Epuration des eaux.pdf
Traitement et Epuration des eaux.pdfTraitement et Epuration des eaux.pdf
Traitement et Epuration des eaux.pdf
sofyannsofyann
 
Handbook of water & wastewater treatment plant operations [Frank R. Spellman]...
Handbook of water & wastewater treatment plant operations [Frank R. Spellman]...Handbook of water & wastewater treatment plant operations [Frank R. Spellman]...
Handbook of water & wastewater treatment plant operations [Frank R. Spellman]...
sofyannsofyann
 
Conception d’une station de traitement des eaux usées dans une commune rurale...
Conception d’une station de traitement des eaux usées dans une commune rurale...Conception d’une station de traitement des eaux usées dans une commune rurale...
Conception d’une station de traitement des eaux usées dans une commune rurale...
sofyannsofyann
 
Anaerobic waste-wastewater treatment and biogas plants a practical handbook b...
Anaerobic waste-wastewater treatment and biogas plants a practical handbook b...Anaerobic waste-wastewater treatment and biogas plants a practical handbook b...
Anaerobic waste-wastewater treatment and biogas plants a practical handbook b...
sofyannsofyann
 
PROCÉDÉS extensifs d'epuration des eaux usées .pdf
PROCÉDÉS extensifs d'epuration des eaux usées .pdfPROCÉDÉS extensifs d'epuration des eaux usées .pdf
PROCÉDÉS extensifs d'epuration des eaux usées .pdf
sofyannsofyann
 
eaa_protocole_de_determination_des_parametres_physico_chimiques_et_bacteriolo...
eaa_protocole_de_determination_des_parametres_physico_chimiques_et_bacteriolo...eaa_protocole_de_determination_des_parametres_physico_chimiques_et_bacteriolo...
eaa_protocole_de_determination_des_parametres_physico_chimiques_et_bacteriolo...
sofyannsofyann
 

Plus de sofyannsofyann (6)

Traitement et Epuration des eaux.pdf
Traitement et Epuration des eaux.pdfTraitement et Epuration des eaux.pdf
Traitement et Epuration des eaux.pdf
 
Handbook of water & wastewater treatment plant operations [Frank R. Spellman]...
Handbook of water & wastewater treatment plant operations [Frank R. Spellman]...Handbook of water & wastewater treatment plant operations [Frank R. Spellman]...
Handbook of water & wastewater treatment plant operations [Frank R. Spellman]...
 
Conception d’une station de traitement des eaux usées dans une commune rurale...
Conception d’une station de traitement des eaux usées dans une commune rurale...Conception d’une station de traitement des eaux usées dans une commune rurale...
Conception d’une station de traitement des eaux usées dans une commune rurale...
 
Anaerobic waste-wastewater treatment and biogas plants a practical handbook b...
Anaerobic waste-wastewater treatment and biogas plants a practical handbook b...Anaerobic waste-wastewater treatment and biogas plants a practical handbook b...
Anaerobic waste-wastewater treatment and biogas plants a practical handbook b...
 
PROCÉDÉS extensifs d'epuration des eaux usées .pdf
PROCÉDÉS extensifs d'epuration des eaux usées .pdfPROCÉDÉS extensifs d'epuration des eaux usées .pdf
PROCÉDÉS extensifs d'epuration des eaux usées .pdf
 
eaa_protocole_de_determination_des_parametres_physico_chimiques_et_bacteriolo...
eaa_protocole_de_determination_des_parametres_physico_chimiques_et_bacteriolo...eaa_protocole_de_determination_des_parametres_physico_chimiques_et_bacteriolo...
eaa_protocole_de_determination_des_parametres_physico_chimiques_et_bacteriolo...
 

projet de traitement des eaux usées.Note de calculs.pdf

  • 1. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 1 sur 22 www.fb.com/hydraulique.agricole agronomies.blogspot.com
  • 2. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 2 sur 22 Sommaire 1. Objectifs de qualité ___________________________________________3 2. Dimensionnement de la filière eau _______________________________3 3. Calcul des débits _____________________________________________3 4. Dimensionnement du dégrilleur _________________________________4 3.1 Calcul de la surface minimale de la grille _______________________________ 4 3.2 Calcul de la largeur de dégrillage Lg ___________________________________ 4 3.3 Conclusion ________________________________________________________ 5 5. Dimensionnement du dégraisseur-désableur _______________________6 4.1 Dimensionnement __________________________________________________ 6 4.2 Traitement biologique des graisses ____________________________________ 6 6. Production de boues biologiques_________________________________8 7. Production de boues physico-chimiques___________________________8 8. Dimensionnement du clarificateur _______________________________9 9. Zone de biosorption __________________________________________11 10. Dimensionnement du bassin d'aération __________________________11 11. Filière de traitement des boues _________________________________14 12. Filière de traitement des boues _________________________________15 12.1 Solution 1 - Stockage ________________________________________________ 15 12.2 Solution 2 - Séchage solaire ___________________________________________ 15 13. Evaluation des concentrations de l'effluent traité __________________16 13.1 Evaluation des MES en sortie ________________________________________ 16 13.2 Evaluation de la DBO5 en sortie_______________________________________ 17 13.3 Evaluation de la DCO en sortie________________________________________ 17 14. DIMENSIONNEMENT DES POSTES DE REFOULEMENT DE SIERENTZ ET DIETWILLER ____________________________________17 14.1 Conditions générales ________________________________________________ 17 14.2 Pertes de charges ___________________________________________________ 18 14.3 Dimensionnement des postes de refoulement ____________________________ 18 15. Vérification des rendements en temps de pluie_____________________19 15.1 Production de boues en excès _________________________________________ 19 15.2 Evaluation des concentrations de l'effluent traité_________________________ 21
  • 3. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 3 sur 22 1. Objectifs de qualité DCO DBO5 MEST N-NH4 NGL Pt NTK Rendement % 75 90 90 75 70 80 80 Charge polluante (kg/j) 1872 780 963 136,5 42,5 195 Concentration en polluant (mg/l) 342,86 142,86 176,37 25,00 7,78 35,71 Concentration maximale en sortie (mg/l) 85,71 14,29 17,64 6,25 1,56 7,14 Charge en Sortie (kg/j) 468 78 96,3 34,125 8,5 39 Qjts (m3 /j) = 5460m³ / j 2. Dimensionnement de la filière eau MES 936 Kg / j DBO5 780 Kg / j DCO 1872 Kg / j NTK 195 Kg / j P 42,5 Kg / j Qjts 5460 m³ / j Qmts 227 m³ / h Qpts 310 m³ / h Qmax 720 m³ / h Hypothèse: très faible charge, car les temps de séjours sont de 10 à 12 jours Cm 0,111 Kg / j DBO5 à éliminer: 702 Kg / j 3. Calcul des débits Qpts = Cp * Qeu + Qecp Cp = 1,5 + Qeu 5 . 2 Qecp = Qmts – Qeu Donc Qpts = (1,5 + Qeu 5 . 2 )* Qeu + Qmts – Qeu Avec Qmts = 227 m3/h Qpts = 310 m3/h Donc Qeu = 135 m3/h Et Qecp = 92 m3/h
  • 4. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 4 sur 22 Etant donné que les eaux traitées sont des eaux domestiques, nous avons opté pour la répartition suivante : - période nocturne 22h-6h soit 8h - période de pointe 6h-8h 11h-13h et 19h-21h soit 6h - période diurne = reste de la journée soit 10h Qdiurne = Qmts = 227 m3/h sur 10 h Qpointe = 310 m3/h sur 6h Q nocturne =   8 10 6 Qmts Qpts Qjts     = 166 m3/h >> Qecp 4. Dimensionnement du dégrilleur 3.1 Calcul de la surface minimale de la grille  Qmax = 85 + 115 = 200 l/s  La vitesse maximale admissible au travers du dégrillage en amont immédiat du dégrilleur sera prise égale à 1.2 m/s sur le Qmax pour ne pas réduire l’efficacité du dégrilleur  Espacement entre les barreaux : 15 mm  Epaisseur des barreaux : 10 mm  Coefficient de colmatage C = 0.5 (dégrilleur automatique) C O V Q S    max S = surface mini de la grille en m2 V = vitesse de l’effluent à travers la grille C = coefficient de colmatage l = largeur mini de la grille 6 . 0 15 10 15      barreaux épaisseur libre espace barreaux entre libre espace O On trouve donc : 2 55 . 0 36 . 0 2 . 0 5 . 0 6 . 0 2 . 1 2 . 0 m S      On aura donc une surface de dégrillage de S = 0.55 m2 3.2 Calcul de la largeur de dégrillage Lg  Dégrilleur courbe  = 26 ° sin  = 0.44 t  L0
  • 5. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 5 sur 22  Vmaxi = 1.2 m/s pour ne pas réduire l’efficacité du dégrilleur  Vmini = 0.3 m/s pour éviter un dépôt de sable dans le caniveau On a donc une longueur mouillée Lo : Formule de Manning-Strickler : Avec : - K = 75 (on considère que le béton dans le canal est rugueux) - Rh = rayon hydraulique = Pm Sm (avec Sm = surface mouillée et Pm = périmètre mouillé) - I = pente du canal Soit : - Lc = largeur du canal - t = tirant d’eau dans le canal On a : Sm = t*Lc Pm =2t + Lc On va faire varier Lc et t et I pour obtenir une vitesse comprise entre 0.3 m/s et 1.2 m/s pour les débits mini et maxi de la station En utilisant le solveur, on obtient un tirant d’eau de : t = 0.12 m, Lc = 1.5 et I = 0.5% Pour le type de grille utilisée, on doit avoir : Largeur commerciale l > Lo S Or Lo = 44 . 0 t = 44 . 0 12 . 0 = 0.27 m D’où : lg > 2 m 3.3 Conclusion Le canal dans lequel a lieu le dégrillage fin a les dimensions suivantes : La grille utilisée pour ce dégrilleur courbe a les dimensions suivantes : Lo = 44 . 0 t Q = K*Rh 2/3 *I1/3 *S Largeur du canal Lc = 1.5 longueur du canal lc = 3 m 50 ( valeur arbitraire) Longueur de la grille Lo = 0.27 m Largeur de la grille lg = 2 m Surface minimum de la grille S = 0.55 m2
  • 6. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 6 sur 22 5. Dimensionnement du dégraisseur-désableur 4.1 Dimensionnement Conditions à respecter : - Q moyen de temps sec : Ch = 6 à 10 m3 /m2 .h et Ts = 15 à 20 min - Q pointe de temps sec : Ch = 10 à 15 m3 /m2 .h et Ts = 10 à 15 min - Q maxi de pluie : Ch = 15 à 30 m3 /m2 .h et Ts = 5 à 10 min - Vitesse minimum à maintenir : 4 m3 /m2 .h (pour éviter de transformer l’ouvrage en décanteur primaire) Donc : Q (en m3 /h) Smini (en m2 ) Smaxi (en m2 ) Moyen de temps sec 227.5 22.75 37.9 Pointe de temps sec 310 22.14 31 Max de pluie 720 24 48 Nous retiendrons S = 24 m2 , soit un diamètre de :  = (4*24/)(1/2) = 5.5 m, ce qui est bien inférieur à 8 mètres. Volume actif : Volume actif mini (en m3 ) Vactif / S Volume actif maxi (en m3 ) Vactif / S Moyen de temps sec 57 2.37 76 3.17 Pointe de temps sec 52 2.16 77.5 3.23 Max de pluie 60 2.5 120 5 On doit avoir : 1,25 m < Vactif/S < 2,5 m environ. On choisit donc un volume actif de 60 m3 . Dimensionnement de la lame déversante : déversoir dev L Q h   564 . 0 2 3 avec h = 10 cm et Qdev = Qmaxi = 720 m3 /h La lame déversante aura donc une longueur de Ldéversoir = 3.56 m 4.2 Traitement biologique des graisses Quantité de graisse à traiter : DCO entrée de station =1872 kg/jour % de DCO graisses dans un effluent urbain = 35 % rendement du dégraisseur = 15 % donc : quantité de DCO graisse à traiter = 1872*0.35*0.15 = 98.3 ~ 100 kg DCO/jour Volume du réacteur : charge volumique moyenne d’alimentation, Cv=2.5 kg DCO/m3 .j Vréacteur = 100/2.5 = 40 m3 Nous retiendrons donc pour le réacteur biologique un volume de 40 m3 en fixant une hauteur d’ouvrage de 5 mètres, on aura une surface de 9 m2 Masse de boues produites par le traitement des graisses : La concentration des boues dans le réacteur est de 15 g/l. Sachant que le volume du réacteur est de 40 m3 , la masse de boues dans le réacteur est de 600 kg.
  • 7. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 7 sur 22 Production de boues issues du traitement des graisses : PB = 0,3 kg MS/kg de DCO éliminé Donc : PB = 0,3*100 = 30 kg/j Apport en O2 : QO2/h QO2/h = 0,7 kg d’O2/kg DCO admise dans le réacteur QO2/h = 0,7 * 100 = 70 kg O2/j = 2.92 kg/h L’aérateur doit donc être suffisamment dimensionné pour permettre ce traitement. QNm3/h = He O CGT Rdt Q h O    2 / 2 Avec : Rdt = rendement des diffuseurs à moyennes bulles, nous retenons une valeur de 3,5% par mètre de colonne d’eau CGT = Coefficient Global de Transfert, nous prendrons CGT = 0.5, pour un diffuseur à bulles moyennes. O2 = 0.3 kg/m3 He = hauteur d’eau dans le bassin, nous prendrons arbitrairement une hauteur de 4.70 m. Les 30 cm dans le bas du bassin sont occupés par les diffuseurs. Avec les valeurs données, nous obtenons QNm3/h= 118 Nm3 /h Nombre de diffuseurs : 1 diffuseur permet d’aérer 7 Nm3 /h donc on aura :   7 118 Nb 17 diffuseurs soit  9 17 1.88 diffuseurs au m2 puissance du surpresseur : P = 5 watts/ Nm3 /mce avec perte de charge du diffuseur = 0.5 mce P = 5*118*(5-0.3+0.5) = 3 kW Production de boues : Elle est estimée à 0.3 kg MS / Kg DCO traitée Soit MBbio = 0.3 * 100 = 30 kg MS / jour a une concentration de 15 g/l le volume de boues journalier est de 30/15 = 2 m3 de boues/j Apport eaux usées : = volume de boues – volume de graisses admises Avec volume de graisse admise = DCOgraisse à traiter/[DCOgraisse] Et [DCOgraisse] = 180 g/l L’apport en eaux usées est donc de 2 – 100/180 = 1.44 m3 diffuseur He= 4.70 H=0.30 m
  • 8. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 8 sur 22 6. Production de boues biologiques PBBio = Matières minérales + MV non biodégradables + K * DBO5 éliminée + K' * NNH4 nitrifié % MVS =70 % Donc Mat min = (1- 70/100)* MES = 280,8Kg / j MV non biodégradables: 20 à 35 % des MVS (ici, 20 %) Donc MV non biodégradables = 0.2* 70/100 * MES = 131,04Kg / j K = 0.83 + 0.2 log Cm = 0,64 On suppose un rendement η de 88% pour DB05 éliminé K * DBO5 éliminée * η = 439,65 Kg / j K' = 0.17 Kg MS / Kg NNH4 nitrifié On suppose un rendement η de 70 % pour NNH4 nitrifié K' * NNH4 nitrifié = 0.17 * η * NTK = 23,205 Kg / j Donc Pbbio = 874,70 Kg / j MS / DBO5 = 1,12 Kg MS / Kg DBO5 Fuite en sortie de MES: 17,6mg / L On a MES fuite = 17,6*Qjts/1000 = 96,096 Kg / j Donc boues en excès extraites = 778,60 Kg / j 1,00 Kg MS / Kg DBO5 % MVS Dans la boue bio = 1 - Mat min / BB produites = 64% 7. Production de boues physico-chimiques P soluble à précipiter = Psol entrée - Passimilé - P soluble rejet P sol entrée = 36,1Kg / j P assimilé = 2.5 % des MVS de Bbio = 14,0Kg / j Rejet imposé de P soluble = 2 mg / L Donc, P soluble rejet = rejet imposé - P MES sortie Hypothèse: 4 % de P insoluble P mes de sortie = 0,704mg / L P soluble de rejet = 1,296 mg / L P soluble de rejet = 7,1 Kg / j P soluble à précipiter = Psol entrée - Passimilé - P soluble rejet = 15,1Kg / j Rendement de précipitation
  • 9. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 9 sur 22 Rdt = (P sol entrée - P assimilé - P sol sortie) / (P sol entrée - P assimilé) Donc, Rdt = 68 % Donc β = 0.12 * e^(Rdt * 0.034) = 1,21 Fe injecté = (Psol entrée- Passimilé) * 56/31 * beta = 49Kg / j Estimation fine de la production de boues Boue = Fe PO4 + Fe(OH)3 Masse de FePO4 = P à précipiter * 151 / 31 = 73Kg / j Qt de Fe dans FePO4 = (P à précipiter) * 56/31 = 27Kg / j Qt de Fe dans Fe(OH)3 = Fe injecté - Fe de FePO4 = 21Kg / j Qt de Fe(OH)3 formé = 41 Kg / j Boues physico-chimique = 114Kg / j Réactif FeCl3 = 200 g Fe / L de produit Volume de réactif nécessaire = Quantité Fe à injecter / 200g = 243L / j Boues totales = 893Kg / j % MVS dans les boues totales = 55,8 % 8. Dimensionnement du clarificateur Q max = 720m³ / h MES de sortie = 17,6 mg / L IM de référence = 155,63mL / g K1 = 0,9 K2 = 1 Produit des Ki = 0,99 K3 = 1,1 Cas le plus défavorable: Produit des Ki = 1,1(K1=K2=K3=1,1) IM appliqué = 171,19 mL / g Ch = -1.352 + 12.06/Ln (IM) = 0,99 m³ / m².h Surface du clarificateur: S clarif = Qmax / (Ch* 0,8) = 906m²
  • 10. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 10 sur 22 Volume de clarification : Temps de séjour hydraulique (TSH) = 1 h 30 V clarif = Q max / TSH = 1080m³ Volume d'épaississement Temps de séjour (TS) pour Cm = 0.12 kg / j (mn ) : 90mn Sa = 3,91g /L Sa * IM = 670< 750 mL / L validation de Sa Sr = 326 * TS^(π/10)/IM = 8 g / L % de recirculation = Sa / (Sr - Sa) = 100% Q recirculation = Qmax = 720 m³ / h Masse boues clarif = ( Qmax + QRmax) * Sa * TS = 5832kg MS Concentration Lit de boue = ( 2 * Sr + Sa ) / 3 = 6,52g / L Volume du lit de boues = Masse boues clarif / C lit de boue = 894m³ Volume total du clarificateur = Volume lit de boues + Volume de clarification = 1974m³ Dimensions du clarificateur V = 1974m³ S = 906m² Diamètre = 34m h = V / S = 2,2m h < 3m ! V définitif = 2718,9m³ Débits de recirculation Taux de recirculation: 100% QRmts = 227m3/h 2 pompes de 20 m3/h et 1 pompe de 70 m3/h QRpts = 310m3/h + 1 pompe de secours à débit variable QRmax = 720m3/h Surface Clifford Ch = 90m / h S Clifford = ( QRmax + Qmax ) / Ch = 16,0m² Diamètre = 5 m
  • 11. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 11 sur 22 Volume du dégazeur Tc = 4 min V dégaz = ( QR max + Q max ) * Tc / 60 = 96m³ 9. Zone de biosorption Sr = 8 g / L Ch = 100mg DCO / g de boue DCO sol = 1/3 * DCO Tot = 624mg / L QR zone biosorp = ( DCO sol * Qpts )/ ( Ch DCO * Sr ) = 247m³ / h Temps de contact ( TC ) = 12 min Volume de zone biosorp = ( QRzb + Qpts ) * TC /60 = 111m³ 10.Dimensionnement du bassin d'aération Volume provisoire du bassin d'aération A vérifier en fonction de la durée de nitrification - conso O2 - dénitrification T = 12°C Age des boues = 6.5 * 0.914^(T-20) = 14 jours MBoues totales système = Age des boues * Boues en excès = 12498 kg MBoues Clarif = ( Qmts + QR mts ) * Sa * TS = 2666 kg MS MBoues Réacteur = MB tot syst - MB clarif = 9832 kg MS Volume tot réacteur = MB Réacteur / Sa = 2512 m³ Volume provisoire du bassin d'aération =Vr - Vzc = 2401 m³ Surface provisoire : 400m² Bilan azote Nitrification N à nitirifier = NTK entrée - N org MES - N ass - N-NH4 rejet N-NH4 rejet = 6,25mg/L soit 34,125Kg / j NTK entrée = 35,7mg/L soit 195Kg / j N org MES =1/3*NTK entrée = 11,9mg/L = 65Kg / j avec %MVS = 55,8% N ass = 6.8 % de MVS des boues produites = 6,2mg / L = 33,9Kg / j N réfractaire = 6 % du NTK entrée = 2,1mg / L = 11,7Kg / j
  • 12. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 12 sur 22 N nitrifiable = NTKe - Nass - Nréfrac = 27,4mg / L = 149,45Kg / j N à nitrifier = N nitrifiable - N-NH4 rejet = 21,1mg / L = 115,32Kg / j Dénitrification N-NO3 à dénit = N-NO3 prod - N-NO3 rejet N-NO3 rejet = NGL - (Nmes + N-NH4 rejet + N org sol ) NGL = 12 mg/L soit 65,52Kg / j Nmes =6.8 % MVS = 0,57mg / L = 3,11kg / j N-NH4 rejet = 6,25mg/L soit 34,13kg/j N org sol = 3% NTK entrée = 1,1mg/l = 5,85 kg/j N-NO3 rejet = 4,1 mg/L soit 22,44kg/j N-NO3 à dénitrifier = 7,9mg/L soit 43,1kg/j Temps de nitrification Durée nitrif = Masse N à nitrifier /(Kn*10^-3 * mMVS bassin aération) Kn = 1,7mg N-NO3 / g MVS.h Durée nitrif = 12,95h Temps de conso d' O2 Nb de cycles d'aération = Durée nitrif / Cycle d'aération = 8 cycles Cycle d'aération = 1,6h Conso = 15min / cycle Durée de conso d'O2 = 5 h Temps de dénitrification Kdn = 1,6mg N-NO3 / g MVS.h Durée denitrif = Masse N-NO3 à dénitrif / (Kdn * 10^-3 * Sa * % MVS * V aération ) = 5,1h Durée totale = 23,1h durée trop importante : bassin d'aération trop petit Augmentation du volume du bassin d'aération de 14 % : Vaér = 1.14 * Vprov = 2737m³ Diamètre = 24,09825643m on arrondit le diamètre à 25m donc, Vtot = 2945m³ Temps total corrigé = 11,6h choix d'effectuer une déphosphatation simultanée : volume sous-dimensionné ? Calcul du C assimilé = 0.45*MVS + 0.2*DBO5 = 380,0 kg Carbone néc: 70,2 kg
  • 13. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 13 sur 22 Besoins journalier en oxygène Charge massique définitive = DBO5 / ( MB réacteur + MB Clarif ) = 0,112kg DBO5 / kg MVS DJO = a' * DBO5 éliminé + b' * Sv + c' * N nitrifié Sv = Masse en MVS des boues du système = 6969kg MVS a' = 0.7272-0.2889*Cm+0.06754*Cm² = 0,70kg d'O2 / kg DBO5 éliminé b' = 0.023-0.32547*Cm+0.2292*Cm^1.5+0.2239*Cm^0.5 = 0,07kg O2 / kg MVS système c' = 4,53 kg O2 / kg N-NO3 nitrifié d' = 2,86 kg O2 restitué / kg N-NO3 dénitrifié DJO = 1376 kg O2 / j DO pointe = a' * DBO5* Qpts/Qj + b' * Sv / 24h + c' * N nitrifié * Qpts / Qj = 53kg O2 /h "Durée aération " doit être supérieure où égale à durée nitrif = 25,92h Dimensionnement de l'aération Q Nominal du surpresseur =DO pointe / ( 0.3 kg O2 / Nm3 * CGT * Rdt * Hliq ) CGT = Coef. Global de transfert = 0,5 Rdt = 5,3 % Hliq = Htot - hauteur diffuseurs = 5,85m Qn = 1141Nm3/h Débit de fonctionnement dans les conditions réelles T = 35 ° C P = 10,13 mce Qf = Qn * Pn / Pf *T / Tn = 1288m3/h d'air aux conditions normales Puissance absorbée du surpresseur Pression aval surpresseur = Hliq + Pdcs + Pdcl = 7,85 mce Puissance spécifique absorbée = 5 W / Nm³ Pabs = Pspé abs * Qn * Paval = 44,8 kW Nombre de diffuseurs qspé / diffuseur = 9 Nm3 / diffuseur .h Nb de paires de diffuseurs = 63paires Brassage Puissance spécifique = 5 W / Nm³ P tot = 13,68kW 2 compresseurs de 7 kW chacun
  • 14. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 14 sur 22 Ventilation du local de surpression Puissance rayonnée par le surpresseur = 20 % de Pabs = 9,0kW Chaleur à évacuer = 7706,08 Kcal / h Masse d'aire à évacuer Chaleur spécifique = 0,24 Kcal / kg d'air / °C Température extérieure = 35°C T max intérieure = 45°C (sans capotage) Masse d'air à évacuer = Calories à évac / ( 0.24 * Delta T ) = 3210,87 kg Débit d'air à extraire = Masse d'air à extraire / Masse volumique de l'air Masse volumique de l'air = 1,11kg / m³ à 45°C Q air à extraire = 2892,7m³ / h 11. Filière de traitement des boues Epaississement dynamique M Boues à extraire = 893 kg /j M Boues hebdomadaire = 6249kg / semaine On cherche une largeur de grille et un volume de stockage Fonctionnement grille = voir dans la suite = 22h/semaines Masse boues à traiter / h = 284,05 kg /h Fonctionnement 4 jours par semaine Débit massique de la machine = 100 kg MS / ml.h L grille = MB à traiter / Q massique = 2,84m soit environ 3 m Concentration des boues épaissies = 60g/l MB traitée par jour = 1562,25 kg / j V stock = 26,04 m³ Sa = 3,91 g / L V boues à extraire / j = MB épaissies /j / Sa = 399,12 m³ / j Volume du filtrat = MB hebdo/(Nb jour de fonct)*[(1/Sa)- (1/C)] = 373 m³ / j Temps de fonctionnement = Masse boues hebdo*(Nb de jour*Qmass) = 15,62h / j pendant 4 jours Débit filtrat = 24 m³ / h
  • 15. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 15 sur 22 12. Filière de traitement des boues Epaississement dynamique M Boues à extraire = 831 kg /j M Boues hebdomadaire = 5817 kg / semaine On cherche une largeur de grille et un volume de stockage Fonctionnement grille = voir dans la suite = 22h/semaine Masse boues à traiter / h = 264,40 kg /h Fonctionnement 4 jours par semaine Débit massique de la machine = 100 kg MS / ml.h L grille = MB à traiter / Q massique = 2,64m soit environ 3 m Concentration des boues épaissies = 60g/l 12.1 Solution 1 - Stockage Durée de la pressée = 3 h / pressée Nb de pressée = 13pressées / semaine FeCl3 = 10 % M FeCl3 = 83Kg / j CaCO3 = 30% M CaCo3 = 249 Kg / j Mboues cond = MB hebdo + MB hebdo * 0.85 * 30% + MB hebdo * 0,66 * 4% = 7684 kg /semaine Siccité = 35% soit 350g/L d = 1,18 Masse de gâteau par pressée = 1689 kg V filtre presse = MB conditionnées / ( Nb de pressées * Siccité * d ) = 1431L Dimensionnement des bennes de stockage Durée de stockage = 11mois k = coefficient de foisonnement = 0,85 MB évacuée / j = 3136,32kg Volume de bennes = MB j / ( Siccité * d * k * 1000 ) = 3,13m³ / j Volume de stockage = 1031,89m³ / 11 mois Avec une hauteur de 2m : S = 516 m² 12.2 Solution 2 - Séchage solaire Durée de la pressée = 3 h / pressée Nb de pressée = 9 pressées / semaine FeCl3 = 4 % soit 33Kg / j Polymère cationique = 12L / t MS soit 70L
  • 16. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 16 sur 22 Mboues conditionnées = MB hebdo + MB hebdo * 0.66 * 0.04 = 5970kg /semaine Siccité = 28% soit 300 g/L d = 1,1 Masse de gateau / pressée = 2369,19 kg V filtre presse = MB conditionnées / ( Nb de pressées * Siccité * d ) = 2154L Dimensionnement des serres: Masse de boue évacuée par jour = MB conditionnées = 852,91 kg / j Charge appliquée = 220 Kg MS / m2 / an Surface des serres = 1415,052219m² Nombre de serres = 2 Largeur des serres = 7 m Longueur des serres = 101m arrondi à 110 m Solution 3 - Compost Stockage 11 mois Volume des boues = 1185,9 m³ / 11 mois soit 2964,7 m³ / 11 mois de compost Surface des andains = 1976,4 m² Surface retenue = 2000m² 13. Evaluation des concentrations de l'effluent traité 13.1 Evaluation des MES en sortie Ch référence = 0,99m3 / m2.h S clarif = 906m2 [MES] = 30 * ( Charge appliquée / Charge de référence )^(0.7) On évalue la charge appliquée sur Qmts, Qpts et Qnoct Charge appliquée = Q / S clarif 10 heures sur Qmts = 227,0m3/h Ch mts appliquée = 0,25m3/m2.h [MES]mts = 11,44mg / L soit 26 kg / j 5 heures sur Qpts = 310m2/h Ch pts appliquée = 0,34m3/m2.h [MES]pts = 14,23mg / L soit 22 kg / j 9 heures sur Qnoct = 166m3/h Ch noct appliquée = 0,18mg / L [MES] noct = 9,19mg / L soit 13,7 kg / j [MES]sortie = 11,31mg / L Rendement nominal MES sur effluent brut = 93%
  • 17. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 17 sur 22 13.2 Evaluation de la DBO5 en sortie DBO5 sortie = DBO5 (soluble) + DBO5 (MES) + DBO5 dure Cm appliquée = 0,112kg DBO5 / kg MVS Rdt DBO5 = (0.5*(1+exp(-Cm)))^(0.5)*100 = 97,32% DBO5 soluble = DBO5 entrée * ( 1 - Rdt DBO5 ) = 20,9kg / j = 4 mg / L b' = 0,08 % MVS = 55,8% [MES] = 11,31mg / L K = 6 DBO5 mes = b' * % MVS * 1.1 * [MES] * K = 3,33mg / L DBO5 sortie = 7,16 mg / L Rendement nominal DBO5 sur effluent brut = 95% 13.3 Evaluation de la DCO en sortie DCO sortie = DCO soluble réfractaire + DCO (DBO5) + DCO (MVS des MES) DCO soluble = 4.5 % de DCO tot entrée = 15mg / L DCO (DBO5) =2.5 * DBO5 sortie = 18mg / L DCO (MVS des MES) = 1.6 * % MVS * 1.1 * [MES] = 11mg / L DCO sortie = 44mg / L Rendement nominal DCO sur effluent brut = 87% 14. DIMENSIONNEMENT DES POSTES DE REFOULEMENT DE SIERENTZ ET DIETWILLER 14.1 Conditions générales Q max Dietwiller = 0,085 m3/s Q max Sierentz = 0,115 m3/s Q max Station = 0,2 m3/s Côte canal entrée= 262,5m K = 2 V désirée = 1,2 m/s diamètre Chalampé= 300 mm soit le Diamètre retenu des conduites 300 mm avec v = 1,20 m/s diamètre Bantzenheim = 349 mm soit le Diamètre retenu des conduites 350 mm avec v = 1,20 m/s diamètre station = 461 conduite existante 450 mm avec v = 1,26 m/s
  • 18. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 18 sur 22 14.2 Pertes de charges Dietwiller Sierentz hauteur géométrique = terrain naturel = 248 m 248 m fil d'eau = 242 m 242 m cote pompe 240,5 240,5 dénivelé par rapport à l'entrée = 22 m 22 m pertes de charges = longueur de conduites = 2500 m 500 m pertes de charges = linéaires diamètre (mm) pertes de charge diamètre (mm) pertes de charge 300 20,6 m 350 3,3 m quantité K total quantité K total singulières entrée 1 0,5 0,036 1 0,5 0,037 sortie 1 1 0,073 1 1 0,074 coudes 90° 5 1,5 0,546 4 1,5 0,442 codes 75° 1 1 0,073 0 1 0 coudes 45° 5 0,5 0,182 0 0,5 0 coudes 22.5° 1 0,17 0,012 0 0,17 0 vannes 1 0,5 0,036 0 0,5 0 clapets anti-retour 0 0,8 0 0 0,8 0 TOTAL (m) 0.959 0,553 TOTAL PERTES DE CHARGES (m) 21,6 3,9 HAUTEUR MANOMETRIQUE TOTALE (m) 43,6 25,9 14.3 Dimensionnement des postes de refoulement Dietwiller Sierentz HAUTEUR MANOMETRIQUE TOTALE (m) 43,6 25,9 PUISSANCE UNITAIRE ( KW) 88,9 39,0 rdt H 0,65 0,65 rdt elec 0,85 0,85 VOLUME UTILE DES BACHES (m3 ) 6,375 8,625 n 2 2 f 6 6 largeur coté 2,0 2,0 S (m2 ) 4,0 4,0 Cote radier 240 240 TN 248 248 Hen 242,09 242,66 Hdec 240,5 240,5 hauteur utile 1,6 2,2 VOLUME TOTAL DES BACHES (m3) 32,4 32,0 Distance radier pompe (m) 0.5
  • 19. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 19 sur 22 15. Vérification des rendements en temps de pluie DCO DBO5 MEST N-NH4 NGL Pt NTK rendement % 75 90 90 75 70 80 80 Ch polluante (kg/j) 3744 1560 1404 177,1 55,25 253 [C]poll (mg/l) 340,36 141,82 127,64 16,10 5,02 23,00 [C]max sortie (mg/l) 85,09 14,18 12,76 4,03 1,00 4,60 Ch sortie (kg/j) 936 156 140,4 44,275 11,05 50,6 Qts (m3/j) = 11000m³ / j MES 1404 Kg / j DBO5 1560 Kg / j DCO 3744 Kg / j NTK 253 Kg / j P 55,25 Kg / j Qjts 11000 m³ / j Qmts 460 m³ / h Qpts 720 m³ / h Qmax 720 m³ / h Hypothèse: très faible charge, car les temps de séjours sont de 10 à 12 jours Cm 0,111 Kg / j DBO5 à éliminer: 1404 Kg / j 15.1 Production de boues en excès Production de boues biologiques: PBBio = Matières minérales + MV non biodégradables + K * DBO5 éliminée + K' * NNH4 nitrifié % MVS =70 % Donc Mat min = (1- 70/100)* MES = 421,2Kg / j MV non biodégradables: 20 à 35 % des MVS (ici, 20 %) Donc MV non biodégradables = 0.2* 70/100 * MES = 196,56 Kg / j K = 0.83 + 0.2 log Cm = 0,64 On suppose un rendement η de 98 % pour NNH4 nitrifié K * DBO5 éliminée * η = 879,30 Kg / j K' = 0.17 Kg MS / Kg NNH4 nitrifié On suppose un rendement η de 70 % pour NNH4 nitrifié K' * NNH4 nitrifié = 0.17 * η * NTK = 30,107 Kg / j Donc Pbbio = 1527,17Kg / j
  • 20. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 20 sur 22 MS / DBO5 = 0,98 Kg MS / Kg DBO5 Fuite en sortie de MES: 17,6 mg / L On a MES fuite = 25 * Qjts/1000 = 193,6Kg / j Donc boues en excès extraites = 1333,57 Kg MS / j 0,85Kg MS / Kg DBO5 % MVS Dans la boue bio = 1 - Mat min / BB produites = 68% Production de boues physico-chimiques P soluble à précipiter = Psol entrée - Passimilé - P soluble rejet P sol entrée = 47,0Kg / j P assimilé = 2.5 % des MVS de Bbio = 26,1 Kg / j Rejet imposé de P soluble = 2 mg / L Donc, P soluble rejet = rejet imposé - P MES sortie Hypothèse: 4 % de P insoluble P mes de sortie = 0,704mg / L P soluble de rejet = 1,296mg / L P soluble de rejet = 14,3 Kg / j P soluble à précipiter = Psol entrée - Passimilé - P soluble rejet = 6,6Kg / j Rendement de précipitation Rdt = (P sol entrée - P assimilé - P sol sortie) / (P sol entrée - P assimilé) Donc, Rdt = 32% Donc β = 0.12 * e^(Rdt * 0.034) = 0,35 Fe injecté = (Psol entrée- Passimilé) * 56/31 * beta = 13Kg / j Estimation fine de la production de boues Boue = Fe PO4 + Fe(OH)3 Masse de FePO4 = P à précipiter * 151 / 31 = 32Kg / j Qt de Fe dans FePO4 = (P à précipiter) * 56/31 = 12Kg / j Qt de Fe dans Fe(OH)3 = Fe injecté - Fe de FePO4 = 1 Kg / j Qt de Fe(OH)3 formé = 3 Kg / j Boues physico-chimique = 35Kg / j
  • 21. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 21 sur 22 Réactif FeCl3 = 200 g Fe / L de produit Volume de réactif nécessaire = Qtité Fe à injecter / 200g = 66L / j Boues totales = 1368Kg / j % MVS dans les boues totales = 66,7% 15.2 Evaluation des concentrations de l'effluent traité Evaluation des MES en sortie Ch référence = 0,99 m3 / m2.h S clarif = 906 m2 [MES] = 30 * ( Charge appliquée / Charge de référence )^(0.7) On évalue la charge appliquée sur Qmts, Qpts et Qnoct Charge appliquée = Q / S clarif 10 heures sur Qmts = 460,0m3/h Ch mts appliquée = 0,51m3/m2.h [MES]mts = 18,80mg / L soit 86 kg / j 5 heures sur Qpts = 720m2/h Ch pts appliquée = 0,79m3/m2.h [MES]pts = 25,72mg / L soit 93 kg / j 9 heures sur Qnoct = 460m3/h Ch noct appliquée = 0,51mg / L [MES] noct = 18,80mg / L soit 77,8 kg / j [MES]sortie = 23,35mg / L Rendement nominal MES sur effluent brut = 82% Evaluation de la DBO5 en sortie DBO5 sortie = DBO5 (soluble) + DBO5 (MES) + DBO5 dure Cm appliquée = 0,112kg DBO5 / kg MVS Rdt DBO5 = (0.5*(1+exp(-Cm)))^(0.5)*100 = 97,32% DBO5 soluble = DBO5 entrée * ( 1 - Rdt DBO5 ) = 41,9 kg / j = 4 mg / L b' = 0,08 % MVS = 66,7% [MES] = 23,35 mg / L K = 6
  • 22. Projet de traitement des eaux usées – Note de calcul Renaud Buhl, Jérome Geoffroy et Antoine de Lammerville Page 22 sur 22 DBO5 mes = b' * % MVS * 1.1 * [MES] * K = 8,22mg / L DBO5 sortie = 12,03mg / L Rendement nominal DBO5 sur effluent brut = 92% Evaluation de la DCO en sortie DCO sortie = DCO soluble réfractaire + DCO (DBO5) + DCO (MVS des MES) DCO soluble = 4.5 % de DCO tot entrée = 15mg / L DCO (DBO5) =2.5 * DBO5 sortie = 30mg / L DCO (MVS des MES) = 1.6 * % MVS * 1.1 * [MES] = 27mg / L DCO sortie = 73mg / L Rendement nominal DCO sur effluent brut = 79%