SlideShare une entreprise Scribd logo
16/05/2022
Alimentation en eau potable
Dimensionnement
Département : E2IM
Filière : génie civil
Réalisé par : Demandé par :
HAOUF nabil Lafqir fatima ezzahra
BELHAF othmane
1
INTRODUCTION :
L’eau potable est un élément vital qui doit être disponible à domicile pour toute la
population, aussi bien en zone rurale qu’en agglomération. La disponibilité de cet élément
demande la mise en œuvre de moyens techniques et humains considérables. C’est le rôle
des services de distribution d’eau potable.
En matière d’eau potable, la mission essentielle de la collectivité est de garantir une desserte
satisfaisante de tous les usagers, avec les quatre objectifs suivants :
 Qualité : La qualité de l’eau ne doit pas nuire à la santé du consommateur. Elle doit
être conforme à la réglementation sanitaire ;
 Quantité : L’usager doit disposer d’une quantité d’eau suffisante pour couvrir ses
besoins, dans un souci permanent de maîtrise de la consommation et de lutte contre
le gaspillage ;
 Continuité du service : Le service de distribution doit être assuré 24 heures sur 24
avec le minimum d’interruptions ;
 Pression : La pression, ni trop forte, ni trop faible, et doit garantir un confort
d’utilisation à l’usager.
Depuis son captage dans le milieu naturel jusqu'au robinet du consommateur, l'eau
nécessite de nombreuses infrastructures pour son transport : les ouvrages de captage et de
traitement, les stations de pompage, les réservoirs et les canalisations. Ainsi que des
équipements de régulation, d’automatisme ou de surveillance.
Le but du projet est d’établir une étude préliminaire d’eau potable du centre Ouanagha.
Cette étude comportera deux principales parties :
 Etude des besoins en eau potable de l’ensemble de la population du centre jusqu’à
l’horizon 2033
 Conception et dimensionnement des ouvrages de production et de distribution d’eau
potable (Réservoir de stockage, réseau de distribution).
2
ETUDE DE LA POPULATION :
I. Estimation de la population :
La population estimée du centre Ouanagha en 2005 est de 1500 hab. le calcul des
populations futures se fait par la méthode rationnelle avec un taux d’accroissement de 2% :
𝑃𝑓 = 𝑃𝑖 × (1 + 𝑘𝑟)(𝑡𝑓−𝑡𝑖)
Avec :
Pf: Population à la date f ;
𝑃𝑖: Population à la date i ;
𝑘𝑟: Taux d’accroissement, avec 𝑘𝑟 = 2.
Année 2005 2015 2020 2025 2030
Population totale (hab.) 1500 1828 2019 2229 2461
II. Date de saturation du plan d’aménagement :
Une étude de la population par secteurs pour l’horizon de saturation du plan
d’aménagement est faite dans le but de déterminer la date de saturation du plan
d’aménagement.
On a les données suivantes :
Densité (hab/ha) taux de remplissage Taux d’accroissement Population en 2005
250 100% 2% 1500
La superficie totale du centre Ouanagha est : 𝑆𝑡 = 179,85 ℎ𝑎, on calcule en suit la
population totale avec la densité donnée :
𝑃𝑡 = 𝑆𝑡 × 𝐷𝑒𝑛𝑠𝑖𝑡é = 44963 ℎ𝑎𝑏
On en déduit la date de saturation du plan d’aménagement n comme suit :
On a :
𝑃𝑡 = 𝑃2005 × (1 + 𝑘𝑟)(𝑛−2005)
D’où :
𝑛 =
ln (
𝑃𝑡
𝑃2005
)
ln(1 + 𝑘𝑟)
+ 2005 = 2177
3
BESOINS EN EAU POTABLE :
Les dotations en eau ainsi que les autre paramètres de calcul des besoins en eau du centre
Ouanagha pour les horizons futurs (2015, 2020, 2025, 2030) sont récapitulées sur le tableau
ci-dessous :
PREVISIONS DES BESOINS EN EAU
Année 2015 2020 2025 2030
Population totale (hab) 1828 2019 2229 2461
Taux d'accroissement (%) 2 2 2 2
Taux de branchement (%) 90 95 100 100
Population branchée (hab) 1646 1918 2229 2461
Population non branchée (hab) 183 101 0 0
Dotation(l/hab./j)
Population branchée 50 50 50 50
Population non branchée 10 10 10 10
Industrielle 5 5 5 5
Administrative 10 10 10 10
Nette globale 61 63 65 65
Brute globale 80 83 86 86
CONSOMMATION (m3/j)
Population branchée 82 96 111 123
Population non branchée 2 1 0 0
Industrielle 9 10 11 12
Administrative 18 20 22 25
Totale 112 127 145 160
RENDEMENTS (%)
Réseau 80 80 80 80
Adduction 95 95 95 95
Global 76 76 76 76
DISTRIBUTION
Besoin moyen (l/s) 1,61 1,84 2,10 2,31
Besoin pointe (l/s) 3,78 4,31 4,90 5,42
PRODUCTION
Besoin moyen (l/s) 1,70 1,94 2,21 2,44
Besoin pointe (l/s) 2,21 2,52 2,87 3,17
Les coefficients de pointe :
 Journalière 1,3
4
 Horaire 1,8
Avec :
𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒 = 𝑇𝑎𝑢𝑥 𝑑𝑒 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 × 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒
𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑛𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒 = 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 − 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒
𝐶𝑜𝑛𝑠𝑜𝑚𝑚𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒 = 𝐷𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒 × 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒
𝐶𝑜𝑛𝑠𝑜𝑚𝑚𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑛𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒 = 𝐷𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑛𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒 × 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑛𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒
𝐶𝑜𝑛𝑠𝑜𝑚𝑚𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝐼𝑛𝑑𝑢𝑠𝑡𝑟𝑖𝑒𝑙𝑙𝑒 = 𝐷𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝐼𝑛𝑑𝑢𝑠𝑡𝑟𝑖𝑒𝑙𝑙𝑒 × 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒
𝐶𝑜𝑛𝑠𝑜𝑚𝑚𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝐴𝑑𝑚𝑖𝑛𝑖𝑠𝑡𝑟𝑎𝑡𝑖𝑣𝑒 = 𝐷𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝐴𝑑𝑚𝑖𝑛𝑖𝑠𝑡𝑟𝑎𝑡𝑖𝑣𝑒 × 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒
𝑅𝑒𝑛𝑑𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡𝐺𝑙𝑜𝑏𝑎𝑙 = 𝑅𝑒𝑛𝑑𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡𝑅é𝑠𝑒𝑎𝑢 × 𝑅𝑒𝑛𝑑𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡𝐴𝑑𝑑𝑢𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛
𝐵𝑒𝑠𝑜𝑖𝑛 𝑚𝑜𝑦𝑒𝑛𝐷𝑖𝑠𝑡𝑟𝑖𝑏𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 =
𝐶𝑜𝑛𝑠𝑜𝑚𝑚𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒
𝑅𝑒𝑛𝑑𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡𝑅é𝑠𝑒𝑎𝑢
𝐵𝑒𝑠𝑜𝑖𝑛 𝑝𝑜𝑖𝑛𝑡𝑒𝐷𝑖𝑠𝑡𝑟𝑖𝑏𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 = 𝐵𝑒𝑠𝑜𝑖𝑛 𝑚𝑜𝑦𝑒𝑛𝐷𝑖𝑠𝑡𝑟𝑖𝑏𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 × 𝐾𝑝𝑗 × 𝐾𝑝ℎ
𝐵𝑒𝑠𝑜𝑖𝑛 𝑚𝑜𝑦𝑒𝑛𝑃𝑟𝑜𝑑𝑢𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 =
𝐵𝑒𝑠𝑜𝑖𝑛 𝑚𝑜𝑦𝑒𝑛𝐷𝑖𝑠𝑡𝑟𝑖𝑏𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛
𝑅𝑒𝑛𝑑𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡𝐴𝑑𝑑𝑢𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛
𝐵𝑒𝑠𝑜𝑖𝑛 𝑝𝑜𝑖𝑛𝑡𝑒𝑃𝑟𝑜𝑑𝑢𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 = 𝐵𝑒𝑠𝑜𝑖𝑛 𝑚𝑜𝑦𝑒𝑛𝑃𝑟𝑜𝑑𝑢𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 × 𝐾𝑝𝑗
5
RESERVOIR DE STOCKAGE :
Le réservoir d'eau potable joue un rôle capital dans le réseau de distribution. En effet, il
permet de faire face aux variations plus ou moins importantes de la demande en eau,
d'assurer le volume d'eau nécessaire pour la protection incendie et de faire face à une
éventuelle défaillance de l'une des composantes du réseau se situant à l'amont du réservoir
(source d'alimentation, usine de traitement, conduite d'adduction…).
I. Implantation du réservoir :
Pour le choix du site d’implantation du réservoir de stockage, la pression résiduelle doit être
égale à 16m, on examinera les trois variantes suivantes :
1. Variante 1 : Implantation du réservoir au milieu du
centre Ouanagha
La côte du terrain naturel au milieu du centre Ouanagha est : CTNamont = 220,5 NGM;
Le point le plus élevé et le plus éloigné du site considéré se trouve à une distance : L =
1,46 km, et une côte du terrain naturel : CTNaval = 249,6 NGM.
Les pertes de charge sont estimer à : j = 8 m/km, d’où :
∆H = j × L = 11,68 m
D’où :
côte piézométriqueaval = Pr + CTNaval = 265,6 m
Avec H est la hauteur du réservoir on a :
côte piézométriqueamont = H + CTNamont
Or :
côte piézométriqueamont = côte piézométriqueaval + ∆H
D’où :
H = côte piézométriqueaval + ∆H − CTNamont = 56,78 m
Cette hauteur est très grande, donc la variante 1 est à éliminer.
6
2. Variante 2 : Implantation du réservoir au point le plus
haut
La côte du terrain naturel du site est : CTNamont = 249,6 NGM;
Le point le plus éloigné du site considéré se trouve à une distance : L = 2,64 km, et une côte
du terrain naturelle : CTNaval = 221 NGM.
Les pertes de charge sont estimer à : j = 8 m/km, d’où :
∆H = j × L = 21,12 m
D’où :
côte piézométriqueaval = Pr + CTNaval
Avec H est la hauteur du réservoir on a :
côte piézométriqueamont = H + CTNamont
Et pour assurer une pression résiduelle égale à 16m pour la zone qui entoure l’emplacement
du réservoir, on prend : H = 16 m.
Or :
côte piézométriqueamont = côte piézométriqueaval + ∆H
D’où :
Pr = H + CTNamont − CTNaval − ∆H = 23.48 m > 16 m
Donc la pression résiduelle demandée est vérifié pour tout le centre, et par la suite on a :
 Hauteur du réservoir : 𝐻 = 16 𝑚 ;
 Côte radier du réservoir est : 𝐶𝑅 = 𝐻 + 𝐶𝑇𝑁𝑎𝑚𝑜𝑛𝑡 = 265.6 𝑚.
7
II. Capacité du réservoir :
La capacité du réservoir projeté du centre Ouanagha pour l’horizon 2030 est calculée
comme suit :
VR =
Vmj
2
+ Vincendie
Avec :
Vmj : Volume moyen journalier, on a d’après le tableau des besoins en eau : Vmj = 160 m3
;
Vincendie : Réserve d’incendie, avec :
{
Vincendie = 120 m3
/2h ;pour les grandes villes
Vincendie = 60 m3
/2h ;pour les petites villes
Dans notre cas on prend : Vincendie = 60 m3
D’où :
VR =
160
2
+ 60 = 140 m3
8
ADDUCTION :
Une adduction est une conduite reliant les ouvrages de production aux réservoirs de
stockage. On distingue :
 Adduction gravitaire ;
 Adduction par refoulement.
La conduite d’adduction reliant le réservoir de 500m3 et le centre Ouanagha devrait aussi
assurer l’alimentation en eau potable de certains douars avoisinants du centre Ouanagha.
Pour l’adduction on examinera les deux variantes suivantes :
Variante 1 : Alimentation directe du centre et les douars avoisinants à partir du
réservoir du stockage 500 m3 ;
Variante 2 : réalisation d’un ouvrage de stockage au centre Ouanagha.
On calcule la hauteur manométrique totale (HMT) pour chaque douar pour savoir le mode
d’alimentation convenable :
Douars
Distance à partir du
réservoir 500m3 (km)
CTN (m)
Pertes de
charge (m)
Cote
piézométrique
(m)
Pression
résiduelle
(m)
HMT
(m)
Mode
d’alimentation
AIT TIKROUTE 6,35 264,66 50,80 238,62 -26,04 31,04 Refoulement
AIT LAKHDAR 7,63 234,41 61,04 228,38 -6,03 11,03 Refoulement
DOUAR
ABAROU
9,24 218,67 73,92 215,50 -3,17 8,17 Refoulement
SD AGOUNI 1 13,40 256,32 107,20 182,22 -74,10 79,10 Refoulement
SD AGOUNI 2 13,87 219,85 110,96 178,46 -41,39 46,39 Refoulement
SD BELAASSRI 11,32 215,63 90,56 198,86 -16,77 21,77 Refoulement
DOUAR AIT
HAMMOU
8,21 256,41 65,68 223,74 -32,67 37,67 Refoulement
SD HMMAMDA 6,02 214,78 48,16 241,26 26,48
-
21,48
Gravitaire
SD SIDI AHMED
EL HAMRI
4,65 246,13 37,20 252,22 6,09 -1,09 Gravitaire
Donc le mode d’alimentation pour les douars SD HMMAMDA et SD SIDI AHMED EL HAMRI se
fait par mode gravitaire, et les autres douars par refoulement.
9
Le taux d’accroissement de la population est de 1%, et l’alimentation de tous les douars se
fera par bornes fontaines (B.F) avec une dotation de 20l/hab/j. les autres paramètres de
calcul des besoins en eau des douars seront identiques à ceux du centre Ouanagha :
dotation (l/hab/j) 20
rendement réseau 0,8
Rendement adduction 0,95
Kpj 1,3
Kph 1,8
Le tableau suivant donne l’estimation de la population pour les différents douras et le calcul
des débits du dimensionnement pour l’horizon 2030 :
Douar
Population (hab) Débit moyen
journalier (l/j)
Qmj
(m3/j)
Qpjp
(m3/j)
Qphd
(m3/j)
2005 2030
AIT TIKROUTE 325 417 8336 8,34 14,26 24,38
AIT LAKHDAR 412 528 10567 10,57 18,08 30,91
DOUAR ABAROU 295 378 7566 7,57 12,94 22,13
SD AGOUNI 1 340 436 8721 8,72 14,92 25,51
SD AGOUNI 2 247 317 6335 6,34 10,84 18,53
SD BELAASRI 155 199 3976 3,98 6,80 11,63
DOUAR AIT HAMMOU 999 1281 25623 25,62 43,83 74,95
SD HMMAMDA 165 212 4232 4,23 7,24 12,38
SD SIDI AHMED EL HAMRI 165 212 4232 4,23 7,24 12,38
total 136,14 232,79
Avec :
𝑄𝑝ℎ𝑑 =
𝑄𝑚𝑗
𝜂𝑟é𝑠𝑒𝑎𝑢
× 𝐾𝑝𝑗 × 𝐾𝑝ℎ
𝑄𝑝𝑗𝑝 =
𝑄𝑚𝑗
𝜂𝑟é𝑠𝑒𝑎𝑢 × 𝜂𝑎𝑑𝑑𝑢𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛
× 𝐾𝑝𝑗
Calcul du diamètre d’une conduite :
Pour le calcul du diamètre d’une conduite d’adduction, on sait que :
𝑗 =
𝜆 × 𝑣2
2 × 𝑔 × 𝐷
Et :
10
𝑄 =
𝜋 × 𝐷2
4
× 𝑣
On a Q est connu et on cherche D, avec :
 Quatre paramètres interviennent pour le dimensionnement d’une conduite : Q, j, V,
et D ;
 Il y a 2 équations et 3 inconnues (j, V, et D) ;
 La solution consiste à se fixer l’un des paramètres j ou V et trouver D.
 Le calcul des pertes de charge nécessite le calcul de 𝜆 par la formule de Cole-brook:
1
√𝜆
= −2 × log(
𝑘
3,7 × 𝐷
+
2,51
𝑅𝑒 × √𝜆
)
Avec :
𝑅𝑒 =
𝑣 × 𝐷
𝜈
 Il faut ensuite vérifier que la valeur du paramètre non utilisé est acceptable.
 Il faut aussi éviter des vitesses situées en dehors de l’intervalle [0,5 ; 2m/s], car :
 V< 0,5 m/s ; risque de dépôt et acheminement de l`air difficile vers les
points hauts.
 V> 2 m/s ; accroissement du risque de dégradation de la conduite et du
coup de bélier.
I. Variante 1 :
Le débit de conception de la conduite d’adduction reliant le réservoir de 500m3et le centre
Ouanagha est :
𝑄𝑐𝑜𝑛𝑐 = 𝑄𝑝ℎ𝑑,𝑂𝑢𝑎𝑛𝑎𝑔ℎ𝑎 + 𝑄𝑝ℎ𝑑,𝑑𝑜𝑢𝑎𝑟𝑠
On a :
𝑄𝑝ℎ𝑑 ,𝑑𝑜𝑢𝑎𝑟𝑠 = 232,79 𝑚3
/𝑗
𝑄𝑝ℎ𝑑,𝑂𝑢𝑎𝑛𝑎𝑔ℎ𝑎 = 467,88 𝑚3
/𝑗
D’où :
𝑄𝑐𝑜𝑛𝑐 = 700,67 𝑚3
/𝑗
Et la longueur de la conduite est : 𝐿 = 2765,35 𝑚
Donc d’après la méthode exposé ci-dessus on trouve que :
 Le diamètre : 𝐷 = 113,61 𝑚𝑚 ;
 Le diamètre nominal : 𝐷𝑁 = 125 𝑚𝑚 ;
11
 La vitesse : 𝑣 = 0,66 𝑚/𝑠 ;
 Les pertes de charges : ∆𝐻 = 10,96 𝑚.
II. Variante 2 :
Le débit de conception de la conduite d’adduction reliant le réservoir de 500m3et le centre
Ouanagha est :
𝑄𝑐𝑜𝑛𝑐 = 𝑄𝑝𝑗𝑝,𝑂𝑢𝑎𝑛𝑎𝑔ℎ𝑎 + 𝑄𝑝ℎ𝑑,𝑑𝑜𝑢𝑎𝑟𝑠
On a :
𝑄𝑝ℎ𝑑 ,𝑑𝑜𝑢𝑎𝑟𝑠 = 232,79 𝑚3
/𝑗
𝑄𝑝𝑗𝑝,𝑂𝑢𝑎𝑛𝑎𝑔ℎ𝑎 = 273,61 𝑚3
/𝑗
D’où :
𝑄𝑐𝑜𝑛𝑐 = 506,40 𝑚3
/𝑗
Et la longueur de la conduite est : 𝐿 = 2765,35 𝑚
Donc d’après la méthode exposé ci-dessus on trouve que :
 Le diamètre : 𝐷 = 96,58 𝑚𝑚 ;
 Le diamètre nominal : 𝐷𝑁 = 110 𝑚𝑚 ;
 La vitesse : 𝑣 = 0,62 𝑚/𝑠 ;
 Les pertes de charges : ∆𝐻 = 11,3 𝑚.
12
RESEAU DE DISTRIBUTION
La répartition spatiale des besoins en eau est faite selon la méthode nodale qui se base sur
l’évaluation des zones d’influence d’un nœud donné. Cette zone d’influence est répartie
selon l’occupation des sols (différentes typologies d’habitat, équipements administratifs et
secteurs d’activités).
Pour les zones d’habitat, les surfaces délimitées sont affectées des densités, pour
déduire la population concernée, et ensuite des dotations unitaires par typologie pour
déduire la consommation de la population branchée.
Pour les équipements administratifs, socio-économiques et industriels, les surfaces obtenues
sont affectées des dotations spécifiques à l’hectare.
Les consommations aux nœuds ainsi calculées, sont ensuite divisées par le rendement de
distribution, pour avoir les débits moyens à la distribution, et affectées des coefficients
de pointe journalière et horaire, pour obtenir les débits de pointe.
Le traitement de ces données est effectué par les logiciels AUTOCAD, pour la
détermination des surfaces, et EXCEL pour le calcul des consommations aux nœuds.
13
I. Taux de remplissage :
Le calcul des taux de remplissage pour les différentes zones d’habitat pour l’horizon 2030 est
donné par le tableau suivant :
Type
d’occupation
Zones
Superficie
(m²)
Superficie
(ha)
Densité
(hab/ha)
Taux de
remplissage
(%)
Population
(hab)
Habitat
dense
agricole
Z 1-1 23640 2,364 150 80% 284
Z 1-2 9540 0,954 150 80% 114
Z 1-3 6525 0,6525 150 80% 78
Z 1-4 16170 1,617 150 80% 194
Z 1-5 6477 0,6477 150 80% 78
Z 1-6 9435 0,9435 150 80% 113
Z 1-7 6449 0,6449 150 80% 77
Z 1-8 6159 0,6159 150 80% 74
Z 1-9 1345 0,1345 150 80% 16
Z 1-10 5459 0,5459 150 80% 66
Z 1-11 9188 0,9188 150 80% 110
Z 1-12 7997 0,7997 150 80% 96
Z 1-13 7610 0,761 150 80% 91
Z 1-14 9800 0,98 150 80% 118
Z 1-15 6139 0,6139 150 80% 74
14
Z 1-16 12470 1,247 150 80% 150
Z 1-17 16187 1,6187 150 80% 194
Z 1-18 6033 0,6033 150 80% 72
Zone Villas
Z 2-1 10935 1,0935 100 17% 19
Z 2-2 13667 1,3667 100 17% 23
Z 2-3 8228 0,8228 100 17% 14
Z 2-4 10810 1,081 100 17% 18
Z 2-5 16366 1,6366 100 17% 28
Habitat
dispersé
Z 3-1 95363 9,5363 100 3% 29
z 3-2 6747 0,6747 100 3% 2
Z 3-3 690 0,069 100 3% 0
Z 3-4 840 0,084 100 3% 0
Z 3-5 4818 0,4818 100 3% 1
Z 3-6 408122 40,8122 100 3% 122
Z 3-7 60305 6,0305 100 3% 18
Z 3-8 71628 7,1628 100 3% 21
Z 3-9 192460 19,246 100 3% 58
Z 3-10 87940 8,794 100 3% 26
Z 3-11 14656 1,4656 100 3% 4
Z 3-12 197145 19,7145 100 3% 59
Z 3-13 57160 5,716 100 3% 17
Population totale (hab) 2461
Donc on a bien vérifiéque :
𝑝𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑒𝑠𝑡𝑖𝑚é𝑒 = 𝑝𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑐𝑎𝑙𝑐𝑢𝑙é𝑒 = 2461 ℎ𝑎𝑏
II. Dotations :
Les dotations par type d’usager seront calculées selon l’approche méthodologique exposée
ci-dessous :
1. Domestique :
Le calcul de la consommation domestique est fait sur la base de la dotation de la population
branchée. On retient une dotation moyenne de 50 l/j/hab. ;
2. Administrations et équipements socio-économiques :
a. Enseignement :
Pour les prévisions futures, nous considérons que la proportion des élèves se situera à 20 %
de la population futur. Donc le nombre d’élèves est :
𝑁𝑏 𝑑′é𝑙è𝑣𝑒𝑠 = 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛(2030)×
20
100
= 2461 ×
20
100
= 492
Une dotation de 5 l/j/élève sera adoptée, d’où :
15
𝐶𝑜𝑛𝑠𝑜𝑚𝑚𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛é𝑐𝑜𝑙𝑒𝑠 = 𝑑𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛é𝑙è𝑣𝑒𝑠 × 𝑁𝑏 𝑑′
é𝑙è𝑣𝑒𝑠 = 2461 𝑙/𝑗
Et la surface totale des écoles est :
𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑒 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 𝑑𝑒𝑠 é𝑐𝑜𝑙𝑒𝑠 = 2,39 ℎ𝑎
D’où la dotation surfacique scolaire est calculée comme suit :
𝑑𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑖𝑞𝑢𝑒 𝑠𝑐𝑜𝑙𝑎𝑖𝑟𝑒 =
𝐶𝑜𝑛𝑠𝑜𝑚𝑚𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛é𝑐𝑜𝑙𝑒𝑠
𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑒 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 𝑑𝑒𝑠 é𝑐𝑜𝑙𝑒𝑠
= 1,03 𝑚3/ℎ𝑎/𝑗
b. Equipements socio-économiques :
Pour les équipements socio-économiques, les consommations journalières sont données sur
le tableau ci-dessous :
Désignation Nombre d’équipements Dotation (m^3/j)
Mosquée 2 1.5
Terrain de sport 1 2
Foyer féminin 1 1
Maison des jeunes 1 1
Donc la consommation totale des équipements socio-économiques est :
𝐶𝑜𝑛𝑜𝑚𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛é𝑞𝑢𝑖𝑝𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡𝑠 𝑠𝑜𝑐𝑖𝑜−é𝑐𝑜𝑛𝑜𝑚𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠 = 7 𝑚3
/𝑗
3. Industrielle :
D’après le tableau des besoins en eau on a la consommation industrielle est égale à
12,3m3/j, et on a les données suivantes :
Désignation Nombre d’équipements Surface (m2) Dotation (m3/j)
Hammam 1 210 3
Four 1 200 0.5
Station d’essence 2
1532
0.9
376
La dotation surfacique des équipements industrielle est calculée comme suit :
𝐷𝑜𝑡𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑖𝑞𝑢𝑒 𝑖𝑛𝑑𝑢𝑠 =
12,3 − 3 × 1 − 0,5 × 1 − 0.9 × 2
𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑒 𝑖𝑛𝑑𝑢𝑠𝑡𝑟𝑖𝑒𝑙𝑙𝑒 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒
Avec :
𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑒 𝑖𝑛𝑑𝑢𝑠𝑡𝑟𝑖𝑒𝑙𝑙𝑒 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 = 57782 𝑚2
Donc :
16
𝐷𝑜𝑡𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑖𝑞𝑢𝑒 𝑖𝑛𝑑𝑢𝑠 = 1,21 𝑚3
/ℎ𝑎/𝑗
4. Administratif :
On d’après le tableau des besoins en eau potables :
𝐶𝑜𝑛𝑠𝑎𝑑𝑚𝑖𝑛 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 = 24,61 𝑚3
/𝑗
Et on a aussi :
𝐶𝑜𝑛𝑠𝐸.𝑆.𝐸 = 7 𝑚3
/𝑗
𝐶𝑜𝑛𝑠é𝑐𝑜𝑙𝑒𝑠 = 2,46 𝑚3
/𝑗
Et la surface administrative totale est :
𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑒𝑎𝑑𝑚𝑖𝑛𝑖𝑠𝑡𝑟𝑎𝑡𝑖𝑣𝑒 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 = 2,08 ℎ𝑎
D’où la dotation surfacique administrative est calculée comme suit :
𝑑𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑖𝑞𝑢𝑒 𝑎𝑑𝑚𝑖𝑛 =
𝐶𝑜𝑛𝑠𝑎𝑑𝑚𝑖𝑛 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 − 𝐶𝑜𝑛𝑠𝐸.𝑆.𝐸 − 𝐶𝑜𝑛𝑠é𝑐𝑜𝑙𝑒𝑠
𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑒𝑎𝑑𝑚𝑖𝑛𝑖𝑠𝑡𝑟𝑎𝑡𝑖𝑣𝑒 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒
= 7,28 𝑚3/ℎ𝑎/𝑗
III. Répartition nodale des débits :
17
Nœud
Type
d'occupation
Surface
(m2)
Surface
(ha)
TR (%)
Densité
(hab/ha)
Population
(hab)
dotation
(l/hab/j)
dotation
surfacique
(m3/ha/j)
cons
(m3/j)
Qm
(l/s)
Qpj
(l/s)
Qph
(l/s)
1
zone 1.1 3402 0,34 80% 150 41 50 2,04 0,024 0,031 0,055
zone 1.2 6733 0,67 80% 150 81 50 4,04 0,047 0,061 0,109
zone 1.3 1901 0,19 80% 150 23 50 1,14 0,013 0,017 0,031
station
d'essence 1
1473 0,15 0 0,90 0,010 0,014 0,024
station
d'essence 2
348 0,03 0 0,90 0,010 0,014 0,024
artisanat 1336 0,13 0 1,21 0,16 0,002 0,002 0,004
Total 9,18 0,106 0,138 0,249
2
zone 1.3 4579 0,46 80% 150 55 50 2,75 0,032 0,041 0,074
zone 3.7 15193 1,52 3% 100 5 50 0,23 0,003 0,003 0,006
zone 3.8 9002 0,90 3% 100 3 50 0,14 0,002 0,002 0,004
artisanat 1200 0,12 0 1,21 0,15 0,002 0,002 0,004
école 1 11653 1,17 0 1,03 1,20 0,014 0,018 0,033
Gare 1590 0,16 0 7,30 1,16 0,013 0,017 0,031
Poste 501 0,05 0 7,30 0,37 0,004 0,005 0,010
CREPA 3804 0,38 0 7,30 2,78 0,032 0,042 0,075
DPA 466 0,05 0 7,30 0,34 0,004 0,005 0,009
Pl 1 1445 0,14 0 7,30 1,05 0,012 0,016 0,029
18
Total 10,15 0,117 0,153 0,275
3
zone 1.4 11325 1,13 80% 150 136 50 6,80 0,079 0,102 0,184
zone 1.6 5911 0,59 80% 150 71 50 3,55 0,041 0,053 0,096
zone 1.7 6476 0,65 80% 150 78 50 3,89 0,045 0,058 0,105
zone 3.6 14250 1,43 3% 100 4 50 0,21 0,002 0,003 0,006
zone 3.7 12123 1,21 3% 100 4 50 0,18 0,002 0,003 0,005
Total 14,62 0,169 0,220 0,396
4
zone 1.1 12129 1,21 80% 150 146 50 7,28 0,084 0,109 0,197
zone 1.5 6483 0,65 80% 150 78 50 3,89 0,045 0,059 0,105
zone 1.2 2815 0,28 80% 150 34 50 1,69 0,020 0,025 0,046
zone 1.6 3500 0,35 80% 150 42 50 2,10 0,024 0,032 0,057
zone 1.4 3241 0,32 80% 150 39 50 1,94 0,023 0,029 0,053
Hammam 201 0,02 0 3,00 0,035 0,045 0,081
Four 216 0,02 0 0,50 0,006 0,008 0,014
Total 20,40 0,236 0,307 0,553
5
zone 1.8 6710 0,67 80% 150 81 50 4,03 0,047 0,061 0,109
zone 1.9 1400 0,14 80% 150 17 50 0,84 0,010 0,013 0,023
zone 1.10 5467 0,55 80% 150 66 50 3,28 0,038 0,049 0,089
zone 1.11 3898 0,39 80% 150 47 50 2,34 0,027 0,035 0,063
zone 1.14 10124 1,01 80% 150 121 50 6,07 0,070 0,091 0,165
zone 1.15 6151 0,62 80% 150 74 50 3,69 0,043 0,056 0,100
zone 1.16 7859 0,79 80% 150 94 50 4,72 0,055 0,071 0,128
école 2 3317 0,33 0 1,03 0,34 0,004 0,005 0,009
PL2 779 0,08 0 7,30 0,57 0,007 0,009 0,015
centre de
travaux
894 0,09 0 7,30 0,65 0,008 0,010 0,018
maison des
jeunes
1003 0,10 0 1,00 0,012 0,015 0,027
mosquée 2 2136 0,21 0 1,50 0,017 0,023 0,041
foyer féminin 754 0,08 0 1,00 0,012 0,015 0,027
Total 30,03 0,348 0,452 0,813
6
zone 3.6 39029 3,90 3% 100 12 50 0,59 0,007 0,009 0,016
zone 1.11 5261 0,53 80% 150 63 50 3,16 0,037 0,047 0,085
zone 1.12 7852 0,79 80% 150 94 50 4,71 0,055 0,071 0,128
zone 1.16 4190 0,42 80% 150 50 50 2,51 0,029 0,038 0,068
zone 1.17 13050 1,31 80% 150 157 50 7,83 0,091 0,118 0,212
Total 18,80 0,218 0,283 0,509
19
7
zone 2.5 15362 1,54 17% 100 26 50 1,31 0,015 0,020 0,035
zone 3.5 4825 0,48 3% 100 1 50 0,07 0,001 0,001 0,002
zone 3.6 35245 3,52 3% 100 11 50 0,53 0,006 0,008 0,014
Total
1,91 0,022 0,029 0,052
8
zone 2.2 6322 0,63 17% 100 11 50 0,54 0,006 0,008 0,015
zone 2.3 8212 0,82 17% 100 14 50 0,70 0,008 0,011 0,019
zone 2.4 9536 0,95 17% 100 16 50 0,81 0,009 0,012 0,022
zone 2.5 15243 1,52 17% 100 26 50 1,30 0,015 0,019 0,035
zone 3.1 5932 0,59 3% 100 2 50 0,09 0,001 0,001 0,002
zone 3.2 6743 0,67 3% 100 2 50 0,10 0,001 0,002 0,003
zone 3.3 1551 0,16 3% 100 0 50 0,02 0,000 0,000 0,001
zone 3.4 1509 0,15 3% 100 0 50 0,02 0,000 0,000 0,001
Total
3,58 0,041 0,054 0,097
9
zone 3.1 87386 8,74 3% 100 26 50 1,31 0,015 0,020 0,036
zone 2.2 7310 0,73 17% 100 12 50 0,62 0,007 0,009 0,017
Total 1,93 0,022 0,029 0,052
10
zone 1.13 7615 0,76 80% 150 91 50 4,57 0,053 0,069 0,124
zone 2.1 8676 0,87 17% 100 15 50 0,74 0,009 0,011 0,020
A Cercle 2879 0,29 0 7,30 2,10 0,024 0,032 0,057
terrain de
sport
2499 0,25 0 2,00 0,023 0,030 0,054
école 3 8920 0,89 0 1,03 0,92 0,011 0,014 0,025
Dispensaire 1302 0,13 0 7,30 0,95 0,011 0,014 0,026
maison
communale
1103 0,11 0 7,30 0,80 0,009 0,012 0,022
Total 12,08 0,140 0,182 0,327
11
zone 1.1 4570 0,46
80%
150 55 50 2,74 0,032 0,041 0,074
zone 1.18 2009 0,20
80%
150 24 50 1,21 0,014 0,018 0,033
zone 2.1 2222 0,22
17%
100 4 50 0,19 0,002 0,003 0,005
zone 3.13 28120 2,81
3%
100 8 50 0,42 0,005 0,006 0,011
terrain de
Sport
5334 0,53 0 2,00 0,023 0,030 0,054
Artisanat 1361 0,14 0 1,21 0,17 0,002 0,002 0,004
gendarmerie 2616 0,26 0 7,30 1,91 0,022 0,029 0,052
cercle 3387 0,34 0 7,30 2,47 0,029 0,037 0,067
Total 11,10 0,129 0,167 0,301
12
zone 3.7 19700 1,97
3%
100 6 50 0,30 0,003 0,004 0,008
zone 3.8 62420 6,24
3%
100 19 50 0,94 0,011 0,014 0,025
20
Indus 17005 1,70 0 1,21 2,06 0,024 0,031 0,056
Total 3,30 0,038 0,050 0,089
13
zone 3.6 265111 26,51 3% 100 80 50 3,98 0,046 0,060 0,108
zone 3.7 12683 1,27 3% 100 4 50 0,19 0,002 0,003 0,005
Indus 20704 2,07 0 1,21 2,51 0,029 0,038 0,068
Total
6,68 0,077 0,101 0,181
14
zone 3.6 42956 4,30
3%
100 13 50 0,64 0,007 0,010 0,017
zone 3.9 192453 19,25 3% 100 58 50 2,89 0,033 0,043 0,078
Indus 11460 1,15 0 1,21 1,39 0,016 0,021 0,038
Total 4,92 0,057 0,074 0,133
16
zone 3.13 29680 2,97 3% 100 9 50 0,45 0,005 0,007 0,012
Total 0,45 0,005 0,007 0,012
17
zone 1.18 4021 0,40 80% 150 48 50 2,41 0,028 0,036 0,065
zone 3.12 46420 4,64
3%
100 14 50 0,70 0,008 0,010 0,019
zone 3.13 550 0,06
3%
100 0 50 0,01 0,000 0,000 0,000
artisanat 2935 0,29 0 1,21 0,36 0,004 0,005 0,010
mosquée 1 167 0,02 0 1,50 0,017 0,023 0,041
Total 4,97 0,058 0,075 0,135
18
zone 3.12 149860 14,99 3% 100 45 50 2,25 0,026 0,034 0,061
Total 2,25 0,026 0,034 0,061
19
zone 3.11 57144 5,71 3% 100 17 50 0,86 0,010 0,013 0,023
zone 3.10 87945 8,79 3% 100 26 50 1,32 0,015 0,020 0,036
artisanat 1682 0,17 0 1,21 0,20 0,002 0,003 0,006
Total 2,38 0,028 0,036 0,064
20
zone 3.11 84425 8,44 3% 100 25 50 1,27 0,015 0,019 0,034
Total 1,27 0,015 0,019 0,034
IV. Dimensionnement du réseau de distribution :
La méthode de calcul du réseau à utiliser est celle des approximations successives de Hardy
Cross qui consiste à :
 Fixer dans chaque maille une répartition supposée des débits ainsi qu’un sens
d’écoulement tout en respectant la loi de conservation des débits ;
 Effectuer des corrections successives de débits pour chaque maille de façon à ce que
la loi des pertes de charge soit vérifiée.
21
Le calcul se fait maille par maille, les corrections effectuées antérieurement sont prises en
compte dans le calcul de la maille suivante. Le mécanisme est poursuivi jusqu’à ce que la
correction dans toutes les mailles devienne inférieure à un seuil de précision préfixé
(0,01l/s).
On applique cette méthode pour les mailles suivantes :
Maille 1 :
tronçons longueur (m) débit (l/s) DN (mm) J (m) vitesse (m/s) J/Q correction
T 1-2 210,7099 1 40 5 0,796 4980,00
-0,033
T 2-3 212,6885 0,502 32 4,3 0,624 8466,14
T 3-4 327,012 -0,5 32 -6,5 0,622 12960,00
T 4-1 138,8622 -1,778 63 -1 0,57 556,81
Total 1,8 26962,94
11 2
1
4 3
6
10 5
9 8 7
4,027 l/s
0,181 l/s
0,223 l/s
1 l/s 1 l/s
0,5 l/s
0,1 l/s
0,035 l/s
0,048 l/s
0,272 l/s
0,699 l/s
0,1 l/s
0,502 l/s
0,017 l/s
1,778 l/s
0,725 l/s
0,084 l/s
0,425 l/s
0,275 l/s
0,396 l/s
0,301 l/s 0,249 l/s
0,553 l/s
0,509 l/s
0,052 l/s
0,097 l/s
0,052 l/s
0,327 l/s
0,813 l/s
22
Maille 2 :
tronçons longueur (m) débit (l/s) DN (mm) J (m) vitesse (m/s) J/Q correction
T 3-4 327,012 0,5 32 6,5 0,622 12960,00
-0,015
T 4-5 170,5221 -0,725 40 -2,2 0,577 3048,28
T 5-6 438,0986 -0,1 20 -4,7 0,318 47100,00
T 6-3 166,7787 0,425 32 2,5 0,528 5764,71
Total 2 68872,98
Maille 3 :
tronçons longueur (m) débit (l/s) DN (mm) J (m) vitesse (m/s) J/Q correction
T 5-6 438,0986 0,1 20 4,7 0,318 47100,00
-0,012
T 6-7 183,4601 0,017 20 0,1 0,054 5294,12
T 7-8 579,0009 -0,035 20 -1 0,111 28000,00
T 8-5 179,93 -0,084 20 -1,4 0,267 16785,71
Total 2,4 97179,83
Maille 4 :
tronçons longueur (m) débit (l/s) DN (mm) J (m) vitesse (m/s) J/Q correction
T 11-1 359,6282 -1 40 -8,5 0,796 8490,00
0,178
T 1-4 138,8622 1,778 63 1 0,57 556,81
T 4-5 170,5221 0,725 40 2,2 0,577 3048,28
T 5-10 294,2103 -0,272 25 -6,5 0,554 23860,29
T 10-11 176,6635 -0,699 40 -2,1 0,556 3061,52
Total -14 39016,89
Maille 5 :
tronçons longueur (m) débit (l/s) DN (mm) J (m) vitesse (m/s) J/Q correction
T 10-5 294,2103 0,272 25 6,5 0,554 23860,29
-0,039
T 5-8 179,93 0,084 20 1,4 0,267 16785,71
T 8-9 196,8772 -0,048 20 -0,6 0,153 12083,33
T 9-10 167,8753 -0,1 20 -1,8 0,318 18000,00
23
Total 5,5 70729,34
CONCLUSION :
Ce travail portant sur l’alimentation en eau potable de la commune rurale Ouanagha était
une occasion d’apprentissage et d’acquisition d’un grand nombre de techniques et de
connaissances de base liés à l’alimentation en eau potable :
 Estimation de la population future ;
 Date de saturation du plan d’aménagement ;
 Besoins en eau potable ;
 Réservoir de stockage ;
 Adduction ;
 Réseau de distribution.
Ce projet était aussi une opportunité pour consolider les connaissances acquises dans le
cours de l’alimentation en eau potable en 2ème année, et de bien manipuler les logiciels
AUTOCAD et EXCEL.

Contenu connexe

Tendances

Dimensionnement Ouvrages Du Reseau
Dimensionnement Ouvrages Du ReseauDimensionnement Ouvrages Du Reseau
Dimensionnement Ouvrages Du Reseauguest4a5dea
 
calcule VRD
calcule VRDcalcule VRD
calcule VRD
Ahmed Touati
 
Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1
yacine iskounen
 
Alimentation en eau potable1
Alimentation en eau potable1Alimentation en eau potable1
Alimentation en eau potable1Hiba Architecte
 
Hydraulique en Charge
Hydraulique en ChargeHydraulique en Charge
Hydraulique en Charge
Roland Yonaba
 
Hydraulique des cours d'eau
Hydraulique des cours d'eauHydraulique des cours d'eau
Hydraulique des cours d'eauSouhila Benkaci
 
03 fondations superficielles - solutionnaire (étudiants)
03   fondations superficielles - solutionnaire (étudiants)03   fondations superficielles - solutionnaire (étudiants)
03 fondations superficielles - solutionnaire (étudiants)Aissa Ouai
 
corrigé T.D hydrologie générale N°1.pdf
corrigé T.D hydrologie générale N°1.pdfcorrigé T.D hydrologie générale N°1.pdf
corrigé T.D hydrologie générale N°1.pdf
LamiiaDouiri
 
Dimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des CanauxDimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des Canaux
OURAHOU Mohamed
 
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
Youssef Assou
 
Méthode de caquot
Méthode de caquotMéthode de caquot
Méthode de caquot
ayoub hachcham
 
Assainissement.pdf
Assainissement.pdfAssainissement.pdf
Assainissement.pdf
ssuser4c73c8
 
123545746 pfe-2012-corrige
123545746 pfe-2012-corrige123545746 pfe-2012-corrige
123545746 pfe-2012-corrige
Israël Mabiala
 
Assainissement routier
Assainissement routierAssainissement routier
Assainissement routier
Adel Nehaoua
 
Partie 1 - Assainissement sur AutoCad 2007 et 2004
Partie 1  -  Assainissement sur AutoCad 2007 et 2004Partie 1  -  Assainissement sur AutoCad 2007 et 2004
Partie 1 - Assainissement sur AutoCad 2007 et 2004
Ahmed EL ATARI
 
Introduction au modèle EPANET
Introduction au modèle EPANETIntroduction au modèle EPANET
Introduction au modèle EPANET
Roland Yonaba
 
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
Seckou Fossar SOUANE
 

Tendances (20)

Assainissement
AssainissementAssainissement
Assainissement
 
Dimensionnement Ouvrages Du Reseau
Dimensionnement Ouvrages Du ReseauDimensionnement Ouvrages Du Reseau
Dimensionnement Ouvrages Du Reseau
 
calcule VRD
calcule VRDcalcule VRD
calcule VRD
 
Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1
 
Alimentation en eau potable1
Alimentation en eau potable1Alimentation en eau potable1
Alimentation en eau potable1
 
Hydraulique en Charge
Hydraulique en ChargeHydraulique en Charge
Hydraulique en Charge
 
Hydraulique des cours d'eau
Hydraulique des cours d'eauHydraulique des cours d'eau
Hydraulique des cours d'eau
 
03 fondations superficielles - solutionnaire (étudiants)
03   fondations superficielles - solutionnaire (étudiants)03   fondations superficielles - solutionnaire (étudiants)
03 fondations superficielles - solutionnaire (étudiants)
 
corrigé T.D hydrologie générale N°1.pdf
corrigé T.D hydrologie générale N°1.pdfcorrigé T.D hydrologie générale N°1.pdf
corrigé T.D hydrologie générale N°1.pdf
 
Dimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des CanauxDimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des Canaux
 
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
 
Chap 2 a barrages poids
Chap 2 a barrages poidsChap 2 a barrages poids
Chap 2 a barrages poids
 
Méthode de caquot
Méthode de caquotMéthode de caquot
Méthode de caquot
 
Ouvrages hydrauliques
Ouvrages hydrauliquesOuvrages hydrauliques
Ouvrages hydrauliques
 
Assainissement.pdf
Assainissement.pdfAssainissement.pdf
Assainissement.pdf
 
123545746 pfe-2012-corrige
123545746 pfe-2012-corrige123545746 pfe-2012-corrige
123545746 pfe-2012-corrige
 
Assainissement routier
Assainissement routierAssainissement routier
Assainissement routier
 
Partie 1 - Assainissement sur AutoCad 2007 et 2004
Partie 1  -  Assainissement sur AutoCad 2007 et 2004Partie 1  -  Assainissement sur AutoCad 2007 et 2004
Partie 1 - Assainissement sur AutoCad 2007 et 2004
 
Introduction au modèle EPANET
Introduction au modèle EPANETIntroduction au modèle EPANET
Introduction au modèle EPANET
 
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
 

Similaire à AEP.docx

Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1
SMBS contact
 
EXPOSE DE STAGE EN IRRIGATION
EXPOSE DE STAGE EN IRRIGATIONEXPOSE DE STAGE EN IRRIGATION
EXPOSE DE STAGE EN IRRIGATION
YasserBellahcene2
 
Memoire de-fin-d-etudes-kaguembega-e-r
Memoire de-fin-d-etudes-kaguembega-e-rMemoire de-fin-d-etudes-kaguembega-e-r
Memoire de-fin-d-etudes-kaguembega-e-r
Ministère des Infrastructures du BURKINA FASO
 
Micro projet kinkon
Micro projet kinkonMicro projet kinkon
Micro projet kinkonAxel Neymar
 
Transporteurs routiers - laver vos camions à l'eau de pluie même en période d...
Transporteurs routiers - laver vos camions à l'eau de pluie même en période d...Transporteurs routiers - laver vos camions à l'eau de pluie même en période d...
Transporteurs routiers - laver vos camions à l'eau de pluie même en période d...
Cédric FONTAINE
 
Transporteurs routiers - récupérez les eaux de pluie
Transporteurs routiers  - récupérez les eaux de pluieTransporteurs routiers  - récupérez les eaux de pluie
Transporteurs routiers - récupérez les eaux de pluie
Cédric FONTAINE
 
Haiti : Liste de tous les projets Petrocaribe
Haiti : Liste de tous les projets PetrocaribeHaiti : Liste de tous les projets Petrocaribe
Haiti : Liste de tous les projets Petrocaribe
#LeReCit @ReseauCitadelle
 
Présentation jury citoyen virage energie centre
Présentation jury citoyen virage energie centrePrésentation jury citoyen virage energie centre
Présentation jury citoyen virage energie centre
AvenirSansPetrole
 
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aepTECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
AsmaBahloul1
 
CENTRALE A BETON AESN
CENTRALE A BETON AESNCENTRALE A BETON AESN
CENTRALE A BETON AESN
SMBS contact
 
note de calcul final.doc
note de calcul final.docnote de calcul final.doc
note de calcul final.doc
theprofessional6
 
note de calcul final.doc
note de calcul final.docnote de calcul final.doc
note de calcul final.doc
theprofessional6
 
prés. (4).ppt
prés. (4).pptprés. (4).ppt
prés. (4).ppt
MmoireStomatodynie
 
Sève Bio - France
Sève Bio - FranceSève Bio - France
Sève Bio - France
OlivierDanielo
 
At basile-turin
At  basile-turinAt  basile-turin
At basile-turinfopex
 
Dimensionnement ouvrages du reseau
Dimensionnement ouvrages du reseauDimensionnement ouvrages du reseau
Dimensionnement ouvrages du reseaujumeaux
 
Guide pour bet_kienou
Guide  pour  bet_kienouGuide  pour  bet_kienou
Guide pour bet_kienou
Abdoul Fatré Kienou
 
Exposé de Stage en IRRIGATION LOCALISEE
 Exposé de Stage en IRRIGATION LOCALISEE Exposé de Stage en IRRIGATION LOCALISEE
Exposé de Stage en IRRIGATION LOCALISEE
YasserBellahcene2
 
Copil bilan 2016_doc
Copil bilan 2016_docCopil bilan 2016_doc
Copil bilan 2016_doc
SMBS contact
 

Similaire à AEP.docx (20)

Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1
 
EXPOSE DE STAGE EN IRRIGATION
EXPOSE DE STAGE EN IRRIGATIONEXPOSE DE STAGE EN IRRIGATION
EXPOSE DE STAGE EN IRRIGATION
 
Memoire de-fin-d-etudes-kaguembega-e-r
Memoire de-fin-d-etudes-kaguembega-e-rMemoire de-fin-d-etudes-kaguembega-e-r
Memoire de-fin-d-etudes-kaguembega-e-r
 
Micro projet kinkon
Micro projet kinkonMicro projet kinkon
Micro projet kinkon
 
Transporteurs routiers - laver vos camions à l'eau de pluie même en période d...
Transporteurs routiers - laver vos camions à l'eau de pluie même en période d...Transporteurs routiers - laver vos camions à l'eau de pluie même en période d...
Transporteurs routiers - laver vos camions à l'eau de pluie même en période d...
 
Transporteurs routiers - récupérez les eaux de pluie
Transporteurs routiers  - récupérez les eaux de pluieTransporteurs routiers  - récupérez les eaux de pluie
Transporteurs routiers - récupérez les eaux de pluie
 
Haiti : Liste de tous les projets Petrocaribe
Haiti : Liste de tous les projets PetrocaribeHaiti : Liste de tous les projets Petrocaribe
Haiti : Liste de tous les projets Petrocaribe
 
Présentation jury citoyen virage energie centre
Présentation jury citoyen virage energie centrePrésentation jury citoyen virage energie centre
Présentation jury citoyen virage energie centre
 
Rapport SOLUTION
Rapport SOLUTIONRapport SOLUTION
Rapport SOLUTION
 
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aepTECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
 
CENTRALE A BETON AESN
CENTRALE A BETON AESNCENTRALE A BETON AESN
CENTRALE A BETON AESN
 
note de calcul final.doc
note de calcul final.docnote de calcul final.doc
note de calcul final.doc
 
note de calcul final.doc
note de calcul final.docnote de calcul final.doc
note de calcul final.doc
 
prés. (4).ppt
prés. (4).pptprés. (4).ppt
prés. (4).ppt
 
Sève Bio - France
Sève Bio - FranceSève Bio - France
Sève Bio - France
 
At basile-turin
At  basile-turinAt  basile-turin
At basile-turin
 
Dimensionnement ouvrages du reseau
Dimensionnement ouvrages du reseauDimensionnement ouvrages du reseau
Dimensionnement ouvrages du reseau
 
Guide pour bet_kienou
Guide  pour  bet_kienouGuide  pour  bet_kienou
Guide pour bet_kienou
 
Exposé de Stage en IRRIGATION LOCALISEE
 Exposé de Stage en IRRIGATION LOCALISEE Exposé de Stage en IRRIGATION LOCALISEE
Exposé de Stage en IRRIGATION LOCALISEE
 
Copil bilan 2016_doc
Copil bilan 2016_docCopil bilan 2016_doc
Copil bilan 2016_doc
 

AEP.docx

  • 1. 16/05/2022 Alimentation en eau potable Dimensionnement Département : E2IM Filière : génie civil Réalisé par : Demandé par : HAOUF nabil Lafqir fatima ezzahra BELHAF othmane
  • 2. 1 INTRODUCTION : L’eau potable est un élément vital qui doit être disponible à domicile pour toute la population, aussi bien en zone rurale qu’en agglomération. La disponibilité de cet élément demande la mise en œuvre de moyens techniques et humains considérables. C’est le rôle des services de distribution d’eau potable. En matière d’eau potable, la mission essentielle de la collectivité est de garantir une desserte satisfaisante de tous les usagers, avec les quatre objectifs suivants :  Qualité : La qualité de l’eau ne doit pas nuire à la santé du consommateur. Elle doit être conforme à la réglementation sanitaire ;  Quantité : L’usager doit disposer d’une quantité d’eau suffisante pour couvrir ses besoins, dans un souci permanent de maîtrise de la consommation et de lutte contre le gaspillage ;  Continuité du service : Le service de distribution doit être assuré 24 heures sur 24 avec le minimum d’interruptions ;  Pression : La pression, ni trop forte, ni trop faible, et doit garantir un confort d’utilisation à l’usager. Depuis son captage dans le milieu naturel jusqu'au robinet du consommateur, l'eau nécessite de nombreuses infrastructures pour son transport : les ouvrages de captage et de traitement, les stations de pompage, les réservoirs et les canalisations. Ainsi que des équipements de régulation, d’automatisme ou de surveillance. Le but du projet est d’établir une étude préliminaire d’eau potable du centre Ouanagha. Cette étude comportera deux principales parties :  Etude des besoins en eau potable de l’ensemble de la population du centre jusqu’à l’horizon 2033  Conception et dimensionnement des ouvrages de production et de distribution d’eau potable (Réservoir de stockage, réseau de distribution).
  • 3. 2 ETUDE DE LA POPULATION : I. Estimation de la population : La population estimée du centre Ouanagha en 2005 est de 1500 hab. le calcul des populations futures se fait par la méthode rationnelle avec un taux d’accroissement de 2% : 𝑃𝑓 = 𝑃𝑖 × (1 + 𝑘𝑟)(𝑡𝑓−𝑡𝑖) Avec : Pf: Population à la date f ; 𝑃𝑖: Population à la date i ; 𝑘𝑟: Taux d’accroissement, avec 𝑘𝑟 = 2. Année 2005 2015 2020 2025 2030 Population totale (hab.) 1500 1828 2019 2229 2461 II. Date de saturation du plan d’aménagement : Une étude de la population par secteurs pour l’horizon de saturation du plan d’aménagement est faite dans le but de déterminer la date de saturation du plan d’aménagement. On a les données suivantes : Densité (hab/ha) taux de remplissage Taux d’accroissement Population en 2005 250 100% 2% 1500 La superficie totale du centre Ouanagha est : 𝑆𝑡 = 179,85 ℎ𝑎, on calcule en suit la population totale avec la densité donnée : 𝑃𝑡 = 𝑆𝑡 × 𝐷𝑒𝑛𝑠𝑖𝑡é = 44963 ℎ𝑎𝑏 On en déduit la date de saturation du plan d’aménagement n comme suit : On a : 𝑃𝑡 = 𝑃2005 × (1 + 𝑘𝑟)(𝑛−2005) D’où : 𝑛 = ln ( 𝑃𝑡 𝑃2005 ) ln(1 + 𝑘𝑟) + 2005 = 2177
  • 4. 3 BESOINS EN EAU POTABLE : Les dotations en eau ainsi que les autre paramètres de calcul des besoins en eau du centre Ouanagha pour les horizons futurs (2015, 2020, 2025, 2030) sont récapitulées sur le tableau ci-dessous : PREVISIONS DES BESOINS EN EAU Année 2015 2020 2025 2030 Population totale (hab) 1828 2019 2229 2461 Taux d'accroissement (%) 2 2 2 2 Taux de branchement (%) 90 95 100 100 Population branchée (hab) 1646 1918 2229 2461 Population non branchée (hab) 183 101 0 0 Dotation(l/hab./j) Population branchée 50 50 50 50 Population non branchée 10 10 10 10 Industrielle 5 5 5 5 Administrative 10 10 10 10 Nette globale 61 63 65 65 Brute globale 80 83 86 86 CONSOMMATION (m3/j) Population branchée 82 96 111 123 Population non branchée 2 1 0 0 Industrielle 9 10 11 12 Administrative 18 20 22 25 Totale 112 127 145 160 RENDEMENTS (%) Réseau 80 80 80 80 Adduction 95 95 95 95 Global 76 76 76 76 DISTRIBUTION Besoin moyen (l/s) 1,61 1,84 2,10 2,31 Besoin pointe (l/s) 3,78 4,31 4,90 5,42 PRODUCTION Besoin moyen (l/s) 1,70 1,94 2,21 2,44 Besoin pointe (l/s) 2,21 2,52 2,87 3,17 Les coefficients de pointe :  Journalière 1,3
  • 5. 4  Horaire 1,8 Avec : 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒 = 𝑇𝑎𝑢𝑥 𝑑𝑒 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 × 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑛𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒 = 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 − 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒 𝐶𝑜𝑛𝑠𝑜𝑚𝑚𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒 = 𝐷𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒 × 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒 𝐶𝑜𝑛𝑠𝑜𝑚𝑚𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑛𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒 = 𝐷𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑛𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒 × 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑛𝑜𝑛 𝑏𝑟𝑎𝑛𝑐ℎé𝑒 𝐶𝑜𝑛𝑠𝑜𝑚𝑚𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝐼𝑛𝑑𝑢𝑠𝑡𝑟𝑖𝑒𝑙𝑙𝑒 = 𝐷𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝐼𝑛𝑑𝑢𝑠𝑡𝑟𝑖𝑒𝑙𝑙𝑒 × 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 𝐶𝑜𝑛𝑠𝑜𝑚𝑚𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝐴𝑑𝑚𝑖𝑛𝑖𝑠𝑡𝑟𝑎𝑡𝑖𝑣𝑒 = 𝐷𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝐴𝑑𝑚𝑖𝑛𝑖𝑠𝑡𝑟𝑎𝑡𝑖𝑣𝑒 × 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 𝑅𝑒𝑛𝑑𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡𝐺𝑙𝑜𝑏𝑎𝑙 = 𝑅𝑒𝑛𝑑𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡𝑅é𝑠𝑒𝑎𝑢 × 𝑅𝑒𝑛𝑑𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡𝐴𝑑𝑑𝑢𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 𝐵𝑒𝑠𝑜𝑖𝑛 𝑚𝑜𝑦𝑒𝑛𝐷𝑖𝑠𝑡𝑟𝑖𝑏𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 = 𝐶𝑜𝑛𝑠𝑜𝑚𝑚𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 𝑅𝑒𝑛𝑑𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡𝑅é𝑠𝑒𝑎𝑢 𝐵𝑒𝑠𝑜𝑖𝑛 𝑝𝑜𝑖𝑛𝑡𝑒𝐷𝑖𝑠𝑡𝑟𝑖𝑏𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 = 𝐵𝑒𝑠𝑜𝑖𝑛 𝑚𝑜𝑦𝑒𝑛𝐷𝑖𝑠𝑡𝑟𝑖𝑏𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 × 𝐾𝑝𝑗 × 𝐾𝑝ℎ 𝐵𝑒𝑠𝑜𝑖𝑛 𝑚𝑜𝑦𝑒𝑛𝑃𝑟𝑜𝑑𝑢𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 = 𝐵𝑒𝑠𝑜𝑖𝑛 𝑚𝑜𝑦𝑒𝑛𝐷𝑖𝑠𝑡𝑟𝑖𝑏𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑅𝑒𝑛𝑑𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡𝐴𝑑𝑑𝑢𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 𝐵𝑒𝑠𝑜𝑖𝑛 𝑝𝑜𝑖𝑛𝑡𝑒𝑃𝑟𝑜𝑑𝑢𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 = 𝐵𝑒𝑠𝑜𝑖𝑛 𝑚𝑜𝑦𝑒𝑛𝑃𝑟𝑜𝑑𝑢𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 × 𝐾𝑝𝑗
  • 6. 5 RESERVOIR DE STOCKAGE : Le réservoir d'eau potable joue un rôle capital dans le réseau de distribution. En effet, il permet de faire face aux variations plus ou moins importantes de la demande en eau, d'assurer le volume d'eau nécessaire pour la protection incendie et de faire face à une éventuelle défaillance de l'une des composantes du réseau se situant à l'amont du réservoir (source d'alimentation, usine de traitement, conduite d'adduction…). I. Implantation du réservoir : Pour le choix du site d’implantation du réservoir de stockage, la pression résiduelle doit être égale à 16m, on examinera les trois variantes suivantes : 1. Variante 1 : Implantation du réservoir au milieu du centre Ouanagha La côte du terrain naturel au milieu du centre Ouanagha est : CTNamont = 220,5 NGM; Le point le plus élevé et le plus éloigné du site considéré se trouve à une distance : L = 1,46 km, et une côte du terrain naturel : CTNaval = 249,6 NGM. Les pertes de charge sont estimer à : j = 8 m/km, d’où : ∆H = j × L = 11,68 m D’où : côte piézométriqueaval = Pr + CTNaval = 265,6 m Avec H est la hauteur du réservoir on a : côte piézométriqueamont = H + CTNamont Or : côte piézométriqueamont = côte piézométriqueaval + ∆H D’où : H = côte piézométriqueaval + ∆H − CTNamont = 56,78 m Cette hauteur est très grande, donc la variante 1 est à éliminer.
  • 7. 6 2. Variante 2 : Implantation du réservoir au point le plus haut La côte du terrain naturel du site est : CTNamont = 249,6 NGM; Le point le plus éloigné du site considéré se trouve à une distance : L = 2,64 km, et une côte du terrain naturelle : CTNaval = 221 NGM. Les pertes de charge sont estimer à : j = 8 m/km, d’où : ∆H = j × L = 21,12 m D’où : côte piézométriqueaval = Pr + CTNaval Avec H est la hauteur du réservoir on a : côte piézométriqueamont = H + CTNamont Et pour assurer une pression résiduelle égale à 16m pour la zone qui entoure l’emplacement du réservoir, on prend : H = 16 m. Or : côte piézométriqueamont = côte piézométriqueaval + ∆H D’où : Pr = H + CTNamont − CTNaval − ∆H = 23.48 m > 16 m Donc la pression résiduelle demandée est vérifié pour tout le centre, et par la suite on a :  Hauteur du réservoir : 𝐻 = 16 𝑚 ;  Côte radier du réservoir est : 𝐶𝑅 = 𝐻 + 𝐶𝑇𝑁𝑎𝑚𝑜𝑛𝑡 = 265.6 𝑚.
  • 8. 7 II. Capacité du réservoir : La capacité du réservoir projeté du centre Ouanagha pour l’horizon 2030 est calculée comme suit : VR = Vmj 2 + Vincendie Avec : Vmj : Volume moyen journalier, on a d’après le tableau des besoins en eau : Vmj = 160 m3 ; Vincendie : Réserve d’incendie, avec : { Vincendie = 120 m3 /2h ;pour les grandes villes Vincendie = 60 m3 /2h ;pour les petites villes Dans notre cas on prend : Vincendie = 60 m3 D’où : VR = 160 2 + 60 = 140 m3
  • 9. 8 ADDUCTION : Une adduction est une conduite reliant les ouvrages de production aux réservoirs de stockage. On distingue :  Adduction gravitaire ;  Adduction par refoulement. La conduite d’adduction reliant le réservoir de 500m3 et le centre Ouanagha devrait aussi assurer l’alimentation en eau potable de certains douars avoisinants du centre Ouanagha. Pour l’adduction on examinera les deux variantes suivantes : Variante 1 : Alimentation directe du centre et les douars avoisinants à partir du réservoir du stockage 500 m3 ; Variante 2 : réalisation d’un ouvrage de stockage au centre Ouanagha. On calcule la hauteur manométrique totale (HMT) pour chaque douar pour savoir le mode d’alimentation convenable : Douars Distance à partir du réservoir 500m3 (km) CTN (m) Pertes de charge (m) Cote piézométrique (m) Pression résiduelle (m) HMT (m) Mode d’alimentation AIT TIKROUTE 6,35 264,66 50,80 238,62 -26,04 31,04 Refoulement AIT LAKHDAR 7,63 234,41 61,04 228,38 -6,03 11,03 Refoulement DOUAR ABAROU 9,24 218,67 73,92 215,50 -3,17 8,17 Refoulement SD AGOUNI 1 13,40 256,32 107,20 182,22 -74,10 79,10 Refoulement SD AGOUNI 2 13,87 219,85 110,96 178,46 -41,39 46,39 Refoulement SD BELAASSRI 11,32 215,63 90,56 198,86 -16,77 21,77 Refoulement DOUAR AIT HAMMOU 8,21 256,41 65,68 223,74 -32,67 37,67 Refoulement SD HMMAMDA 6,02 214,78 48,16 241,26 26,48 - 21,48 Gravitaire SD SIDI AHMED EL HAMRI 4,65 246,13 37,20 252,22 6,09 -1,09 Gravitaire Donc le mode d’alimentation pour les douars SD HMMAMDA et SD SIDI AHMED EL HAMRI se fait par mode gravitaire, et les autres douars par refoulement.
  • 10. 9 Le taux d’accroissement de la population est de 1%, et l’alimentation de tous les douars se fera par bornes fontaines (B.F) avec une dotation de 20l/hab/j. les autres paramètres de calcul des besoins en eau des douars seront identiques à ceux du centre Ouanagha : dotation (l/hab/j) 20 rendement réseau 0,8 Rendement adduction 0,95 Kpj 1,3 Kph 1,8 Le tableau suivant donne l’estimation de la population pour les différents douras et le calcul des débits du dimensionnement pour l’horizon 2030 : Douar Population (hab) Débit moyen journalier (l/j) Qmj (m3/j) Qpjp (m3/j) Qphd (m3/j) 2005 2030 AIT TIKROUTE 325 417 8336 8,34 14,26 24,38 AIT LAKHDAR 412 528 10567 10,57 18,08 30,91 DOUAR ABAROU 295 378 7566 7,57 12,94 22,13 SD AGOUNI 1 340 436 8721 8,72 14,92 25,51 SD AGOUNI 2 247 317 6335 6,34 10,84 18,53 SD BELAASRI 155 199 3976 3,98 6,80 11,63 DOUAR AIT HAMMOU 999 1281 25623 25,62 43,83 74,95 SD HMMAMDA 165 212 4232 4,23 7,24 12,38 SD SIDI AHMED EL HAMRI 165 212 4232 4,23 7,24 12,38 total 136,14 232,79 Avec : 𝑄𝑝ℎ𝑑 = 𝑄𝑚𝑗 𝜂𝑟é𝑠𝑒𝑎𝑢 × 𝐾𝑝𝑗 × 𝐾𝑝ℎ 𝑄𝑝𝑗𝑝 = 𝑄𝑚𝑗 𝜂𝑟é𝑠𝑒𝑎𝑢 × 𝜂𝑎𝑑𝑑𝑢𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 × 𝐾𝑝𝑗 Calcul du diamètre d’une conduite : Pour le calcul du diamètre d’une conduite d’adduction, on sait que : 𝑗 = 𝜆 × 𝑣2 2 × 𝑔 × 𝐷 Et :
  • 11. 10 𝑄 = 𝜋 × 𝐷2 4 × 𝑣 On a Q est connu et on cherche D, avec :  Quatre paramètres interviennent pour le dimensionnement d’une conduite : Q, j, V, et D ;  Il y a 2 équations et 3 inconnues (j, V, et D) ;  La solution consiste à se fixer l’un des paramètres j ou V et trouver D.  Le calcul des pertes de charge nécessite le calcul de 𝜆 par la formule de Cole-brook: 1 √𝜆 = −2 × log( 𝑘 3,7 × 𝐷 + 2,51 𝑅𝑒 × √𝜆 ) Avec : 𝑅𝑒 = 𝑣 × 𝐷 𝜈  Il faut ensuite vérifier que la valeur du paramètre non utilisé est acceptable.  Il faut aussi éviter des vitesses situées en dehors de l’intervalle [0,5 ; 2m/s], car :  V< 0,5 m/s ; risque de dépôt et acheminement de l`air difficile vers les points hauts.  V> 2 m/s ; accroissement du risque de dégradation de la conduite et du coup de bélier. I. Variante 1 : Le débit de conception de la conduite d’adduction reliant le réservoir de 500m3et le centre Ouanagha est : 𝑄𝑐𝑜𝑛𝑐 = 𝑄𝑝ℎ𝑑,𝑂𝑢𝑎𝑛𝑎𝑔ℎ𝑎 + 𝑄𝑝ℎ𝑑,𝑑𝑜𝑢𝑎𝑟𝑠 On a : 𝑄𝑝ℎ𝑑 ,𝑑𝑜𝑢𝑎𝑟𝑠 = 232,79 𝑚3 /𝑗 𝑄𝑝ℎ𝑑,𝑂𝑢𝑎𝑛𝑎𝑔ℎ𝑎 = 467,88 𝑚3 /𝑗 D’où : 𝑄𝑐𝑜𝑛𝑐 = 700,67 𝑚3 /𝑗 Et la longueur de la conduite est : 𝐿 = 2765,35 𝑚 Donc d’après la méthode exposé ci-dessus on trouve que :  Le diamètre : 𝐷 = 113,61 𝑚𝑚 ;  Le diamètre nominal : 𝐷𝑁 = 125 𝑚𝑚 ;
  • 12. 11  La vitesse : 𝑣 = 0,66 𝑚/𝑠 ;  Les pertes de charges : ∆𝐻 = 10,96 𝑚. II. Variante 2 : Le débit de conception de la conduite d’adduction reliant le réservoir de 500m3et le centre Ouanagha est : 𝑄𝑐𝑜𝑛𝑐 = 𝑄𝑝𝑗𝑝,𝑂𝑢𝑎𝑛𝑎𝑔ℎ𝑎 + 𝑄𝑝ℎ𝑑,𝑑𝑜𝑢𝑎𝑟𝑠 On a : 𝑄𝑝ℎ𝑑 ,𝑑𝑜𝑢𝑎𝑟𝑠 = 232,79 𝑚3 /𝑗 𝑄𝑝𝑗𝑝,𝑂𝑢𝑎𝑛𝑎𝑔ℎ𝑎 = 273,61 𝑚3 /𝑗 D’où : 𝑄𝑐𝑜𝑛𝑐 = 506,40 𝑚3 /𝑗 Et la longueur de la conduite est : 𝐿 = 2765,35 𝑚 Donc d’après la méthode exposé ci-dessus on trouve que :  Le diamètre : 𝐷 = 96,58 𝑚𝑚 ;  Le diamètre nominal : 𝐷𝑁 = 110 𝑚𝑚 ;  La vitesse : 𝑣 = 0,62 𝑚/𝑠 ;  Les pertes de charges : ∆𝐻 = 11,3 𝑚.
  • 13. 12 RESEAU DE DISTRIBUTION La répartition spatiale des besoins en eau est faite selon la méthode nodale qui se base sur l’évaluation des zones d’influence d’un nœud donné. Cette zone d’influence est répartie selon l’occupation des sols (différentes typologies d’habitat, équipements administratifs et secteurs d’activités). Pour les zones d’habitat, les surfaces délimitées sont affectées des densités, pour déduire la population concernée, et ensuite des dotations unitaires par typologie pour déduire la consommation de la population branchée. Pour les équipements administratifs, socio-économiques et industriels, les surfaces obtenues sont affectées des dotations spécifiques à l’hectare. Les consommations aux nœuds ainsi calculées, sont ensuite divisées par le rendement de distribution, pour avoir les débits moyens à la distribution, et affectées des coefficients de pointe journalière et horaire, pour obtenir les débits de pointe. Le traitement de ces données est effectué par les logiciels AUTOCAD, pour la détermination des surfaces, et EXCEL pour le calcul des consommations aux nœuds.
  • 14. 13 I. Taux de remplissage : Le calcul des taux de remplissage pour les différentes zones d’habitat pour l’horizon 2030 est donné par le tableau suivant : Type d’occupation Zones Superficie (m²) Superficie (ha) Densité (hab/ha) Taux de remplissage (%) Population (hab) Habitat dense agricole Z 1-1 23640 2,364 150 80% 284 Z 1-2 9540 0,954 150 80% 114 Z 1-3 6525 0,6525 150 80% 78 Z 1-4 16170 1,617 150 80% 194 Z 1-5 6477 0,6477 150 80% 78 Z 1-6 9435 0,9435 150 80% 113 Z 1-7 6449 0,6449 150 80% 77 Z 1-8 6159 0,6159 150 80% 74 Z 1-9 1345 0,1345 150 80% 16 Z 1-10 5459 0,5459 150 80% 66 Z 1-11 9188 0,9188 150 80% 110 Z 1-12 7997 0,7997 150 80% 96 Z 1-13 7610 0,761 150 80% 91 Z 1-14 9800 0,98 150 80% 118 Z 1-15 6139 0,6139 150 80% 74
  • 15. 14 Z 1-16 12470 1,247 150 80% 150 Z 1-17 16187 1,6187 150 80% 194 Z 1-18 6033 0,6033 150 80% 72 Zone Villas Z 2-1 10935 1,0935 100 17% 19 Z 2-2 13667 1,3667 100 17% 23 Z 2-3 8228 0,8228 100 17% 14 Z 2-4 10810 1,081 100 17% 18 Z 2-5 16366 1,6366 100 17% 28 Habitat dispersé Z 3-1 95363 9,5363 100 3% 29 z 3-2 6747 0,6747 100 3% 2 Z 3-3 690 0,069 100 3% 0 Z 3-4 840 0,084 100 3% 0 Z 3-5 4818 0,4818 100 3% 1 Z 3-6 408122 40,8122 100 3% 122 Z 3-7 60305 6,0305 100 3% 18 Z 3-8 71628 7,1628 100 3% 21 Z 3-9 192460 19,246 100 3% 58 Z 3-10 87940 8,794 100 3% 26 Z 3-11 14656 1,4656 100 3% 4 Z 3-12 197145 19,7145 100 3% 59 Z 3-13 57160 5,716 100 3% 17 Population totale (hab) 2461 Donc on a bien vérifiéque : 𝑝𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑒𝑠𝑡𝑖𝑚é𝑒 = 𝑝𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑐𝑎𝑙𝑐𝑢𝑙é𝑒 = 2461 ℎ𝑎𝑏 II. Dotations : Les dotations par type d’usager seront calculées selon l’approche méthodologique exposée ci-dessous : 1. Domestique : Le calcul de la consommation domestique est fait sur la base de la dotation de la population branchée. On retient une dotation moyenne de 50 l/j/hab. ; 2. Administrations et équipements socio-économiques : a. Enseignement : Pour les prévisions futures, nous considérons que la proportion des élèves se situera à 20 % de la population futur. Donc le nombre d’élèves est : 𝑁𝑏 𝑑′é𝑙è𝑣𝑒𝑠 = 𝑃𝑜𝑝𝑢𝑙𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛(2030)× 20 100 = 2461 × 20 100 = 492 Une dotation de 5 l/j/élève sera adoptée, d’où :
  • 16. 15 𝐶𝑜𝑛𝑠𝑜𝑚𝑚𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛é𝑐𝑜𝑙𝑒𝑠 = 𝑑𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛é𝑙è𝑣𝑒𝑠 × 𝑁𝑏 𝑑′ é𝑙è𝑣𝑒𝑠 = 2461 𝑙/𝑗 Et la surface totale des écoles est : 𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑒 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 𝑑𝑒𝑠 é𝑐𝑜𝑙𝑒𝑠 = 2,39 ℎ𝑎 D’où la dotation surfacique scolaire est calculée comme suit : 𝑑𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑖𝑞𝑢𝑒 𝑠𝑐𝑜𝑙𝑎𝑖𝑟𝑒 = 𝐶𝑜𝑛𝑠𝑜𝑚𝑚𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛é𝑐𝑜𝑙𝑒𝑠 𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑒 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 𝑑𝑒𝑠 é𝑐𝑜𝑙𝑒𝑠 = 1,03 𝑚3/ℎ𝑎/𝑗 b. Equipements socio-économiques : Pour les équipements socio-économiques, les consommations journalières sont données sur le tableau ci-dessous : Désignation Nombre d’équipements Dotation (m^3/j) Mosquée 2 1.5 Terrain de sport 1 2 Foyer féminin 1 1 Maison des jeunes 1 1 Donc la consommation totale des équipements socio-économiques est : 𝐶𝑜𝑛𝑜𝑚𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛é𝑞𝑢𝑖𝑝𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡𝑠 𝑠𝑜𝑐𝑖𝑜−é𝑐𝑜𝑛𝑜𝑚𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠 = 7 𝑚3 /𝑗 3. Industrielle : D’après le tableau des besoins en eau on a la consommation industrielle est égale à 12,3m3/j, et on a les données suivantes : Désignation Nombre d’équipements Surface (m2) Dotation (m3/j) Hammam 1 210 3 Four 1 200 0.5 Station d’essence 2 1532 0.9 376 La dotation surfacique des équipements industrielle est calculée comme suit : 𝐷𝑜𝑡𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑖𝑞𝑢𝑒 𝑖𝑛𝑑𝑢𝑠 = 12,3 − 3 × 1 − 0,5 × 1 − 0.9 × 2 𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑒 𝑖𝑛𝑑𝑢𝑠𝑡𝑟𝑖𝑒𝑙𝑙𝑒 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 Avec : 𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑒 𝑖𝑛𝑑𝑢𝑠𝑡𝑟𝑖𝑒𝑙𝑙𝑒 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 = 57782 𝑚2 Donc :
  • 17. 16 𝐷𝑜𝑡𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑖𝑞𝑢𝑒 𝑖𝑛𝑑𝑢𝑠 = 1,21 𝑚3 /ℎ𝑎/𝑗 4. Administratif : On d’après le tableau des besoins en eau potables : 𝐶𝑜𝑛𝑠𝑎𝑑𝑚𝑖𝑛 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 = 24,61 𝑚3 /𝑗 Et on a aussi : 𝐶𝑜𝑛𝑠𝐸.𝑆.𝐸 = 7 𝑚3 /𝑗 𝐶𝑜𝑛𝑠é𝑐𝑜𝑙𝑒𝑠 = 2,46 𝑚3 /𝑗 Et la surface administrative totale est : 𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑒𝑎𝑑𝑚𝑖𝑛𝑖𝑠𝑡𝑟𝑎𝑡𝑖𝑣𝑒 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 = 2,08 ℎ𝑎 D’où la dotation surfacique administrative est calculée comme suit : 𝑑𝑜𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑖𝑞𝑢𝑒 𝑎𝑑𝑚𝑖𝑛 = 𝐶𝑜𝑛𝑠𝑎𝑑𝑚𝑖𝑛 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 − 𝐶𝑜𝑛𝑠𝐸.𝑆.𝐸 − 𝐶𝑜𝑛𝑠é𝑐𝑜𝑙𝑒𝑠 𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑒𝑎𝑑𝑚𝑖𝑛𝑖𝑠𝑡𝑟𝑎𝑡𝑖𝑣𝑒 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 = 7,28 𝑚3/ℎ𝑎/𝑗 III. Répartition nodale des débits :
  • 18. 17 Nœud Type d'occupation Surface (m2) Surface (ha) TR (%) Densité (hab/ha) Population (hab) dotation (l/hab/j) dotation surfacique (m3/ha/j) cons (m3/j) Qm (l/s) Qpj (l/s) Qph (l/s) 1 zone 1.1 3402 0,34 80% 150 41 50 2,04 0,024 0,031 0,055 zone 1.2 6733 0,67 80% 150 81 50 4,04 0,047 0,061 0,109 zone 1.3 1901 0,19 80% 150 23 50 1,14 0,013 0,017 0,031 station d'essence 1 1473 0,15 0 0,90 0,010 0,014 0,024 station d'essence 2 348 0,03 0 0,90 0,010 0,014 0,024 artisanat 1336 0,13 0 1,21 0,16 0,002 0,002 0,004 Total 9,18 0,106 0,138 0,249 2 zone 1.3 4579 0,46 80% 150 55 50 2,75 0,032 0,041 0,074 zone 3.7 15193 1,52 3% 100 5 50 0,23 0,003 0,003 0,006 zone 3.8 9002 0,90 3% 100 3 50 0,14 0,002 0,002 0,004 artisanat 1200 0,12 0 1,21 0,15 0,002 0,002 0,004 école 1 11653 1,17 0 1,03 1,20 0,014 0,018 0,033 Gare 1590 0,16 0 7,30 1,16 0,013 0,017 0,031 Poste 501 0,05 0 7,30 0,37 0,004 0,005 0,010 CREPA 3804 0,38 0 7,30 2,78 0,032 0,042 0,075 DPA 466 0,05 0 7,30 0,34 0,004 0,005 0,009 Pl 1 1445 0,14 0 7,30 1,05 0,012 0,016 0,029
  • 19. 18 Total 10,15 0,117 0,153 0,275 3 zone 1.4 11325 1,13 80% 150 136 50 6,80 0,079 0,102 0,184 zone 1.6 5911 0,59 80% 150 71 50 3,55 0,041 0,053 0,096 zone 1.7 6476 0,65 80% 150 78 50 3,89 0,045 0,058 0,105 zone 3.6 14250 1,43 3% 100 4 50 0,21 0,002 0,003 0,006 zone 3.7 12123 1,21 3% 100 4 50 0,18 0,002 0,003 0,005 Total 14,62 0,169 0,220 0,396 4 zone 1.1 12129 1,21 80% 150 146 50 7,28 0,084 0,109 0,197 zone 1.5 6483 0,65 80% 150 78 50 3,89 0,045 0,059 0,105 zone 1.2 2815 0,28 80% 150 34 50 1,69 0,020 0,025 0,046 zone 1.6 3500 0,35 80% 150 42 50 2,10 0,024 0,032 0,057 zone 1.4 3241 0,32 80% 150 39 50 1,94 0,023 0,029 0,053 Hammam 201 0,02 0 3,00 0,035 0,045 0,081 Four 216 0,02 0 0,50 0,006 0,008 0,014 Total 20,40 0,236 0,307 0,553 5 zone 1.8 6710 0,67 80% 150 81 50 4,03 0,047 0,061 0,109 zone 1.9 1400 0,14 80% 150 17 50 0,84 0,010 0,013 0,023 zone 1.10 5467 0,55 80% 150 66 50 3,28 0,038 0,049 0,089 zone 1.11 3898 0,39 80% 150 47 50 2,34 0,027 0,035 0,063 zone 1.14 10124 1,01 80% 150 121 50 6,07 0,070 0,091 0,165 zone 1.15 6151 0,62 80% 150 74 50 3,69 0,043 0,056 0,100 zone 1.16 7859 0,79 80% 150 94 50 4,72 0,055 0,071 0,128 école 2 3317 0,33 0 1,03 0,34 0,004 0,005 0,009 PL2 779 0,08 0 7,30 0,57 0,007 0,009 0,015 centre de travaux 894 0,09 0 7,30 0,65 0,008 0,010 0,018 maison des jeunes 1003 0,10 0 1,00 0,012 0,015 0,027 mosquée 2 2136 0,21 0 1,50 0,017 0,023 0,041 foyer féminin 754 0,08 0 1,00 0,012 0,015 0,027 Total 30,03 0,348 0,452 0,813 6 zone 3.6 39029 3,90 3% 100 12 50 0,59 0,007 0,009 0,016 zone 1.11 5261 0,53 80% 150 63 50 3,16 0,037 0,047 0,085 zone 1.12 7852 0,79 80% 150 94 50 4,71 0,055 0,071 0,128 zone 1.16 4190 0,42 80% 150 50 50 2,51 0,029 0,038 0,068 zone 1.17 13050 1,31 80% 150 157 50 7,83 0,091 0,118 0,212 Total 18,80 0,218 0,283 0,509
  • 20. 19 7 zone 2.5 15362 1,54 17% 100 26 50 1,31 0,015 0,020 0,035 zone 3.5 4825 0,48 3% 100 1 50 0,07 0,001 0,001 0,002 zone 3.6 35245 3,52 3% 100 11 50 0,53 0,006 0,008 0,014 Total 1,91 0,022 0,029 0,052 8 zone 2.2 6322 0,63 17% 100 11 50 0,54 0,006 0,008 0,015 zone 2.3 8212 0,82 17% 100 14 50 0,70 0,008 0,011 0,019 zone 2.4 9536 0,95 17% 100 16 50 0,81 0,009 0,012 0,022 zone 2.5 15243 1,52 17% 100 26 50 1,30 0,015 0,019 0,035 zone 3.1 5932 0,59 3% 100 2 50 0,09 0,001 0,001 0,002 zone 3.2 6743 0,67 3% 100 2 50 0,10 0,001 0,002 0,003 zone 3.3 1551 0,16 3% 100 0 50 0,02 0,000 0,000 0,001 zone 3.4 1509 0,15 3% 100 0 50 0,02 0,000 0,000 0,001 Total 3,58 0,041 0,054 0,097 9 zone 3.1 87386 8,74 3% 100 26 50 1,31 0,015 0,020 0,036 zone 2.2 7310 0,73 17% 100 12 50 0,62 0,007 0,009 0,017 Total 1,93 0,022 0,029 0,052 10 zone 1.13 7615 0,76 80% 150 91 50 4,57 0,053 0,069 0,124 zone 2.1 8676 0,87 17% 100 15 50 0,74 0,009 0,011 0,020 A Cercle 2879 0,29 0 7,30 2,10 0,024 0,032 0,057 terrain de sport 2499 0,25 0 2,00 0,023 0,030 0,054 école 3 8920 0,89 0 1,03 0,92 0,011 0,014 0,025 Dispensaire 1302 0,13 0 7,30 0,95 0,011 0,014 0,026 maison communale 1103 0,11 0 7,30 0,80 0,009 0,012 0,022 Total 12,08 0,140 0,182 0,327 11 zone 1.1 4570 0,46 80% 150 55 50 2,74 0,032 0,041 0,074 zone 1.18 2009 0,20 80% 150 24 50 1,21 0,014 0,018 0,033 zone 2.1 2222 0,22 17% 100 4 50 0,19 0,002 0,003 0,005 zone 3.13 28120 2,81 3% 100 8 50 0,42 0,005 0,006 0,011 terrain de Sport 5334 0,53 0 2,00 0,023 0,030 0,054 Artisanat 1361 0,14 0 1,21 0,17 0,002 0,002 0,004 gendarmerie 2616 0,26 0 7,30 1,91 0,022 0,029 0,052 cercle 3387 0,34 0 7,30 2,47 0,029 0,037 0,067 Total 11,10 0,129 0,167 0,301 12 zone 3.7 19700 1,97 3% 100 6 50 0,30 0,003 0,004 0,008 zone 3.8 62420 6,24 3% 100 19 50 0,94 0,011 0,014 0,025
  • 21. 20 Indus 17005 1,70 0 1,21 2,06 0,024 0,031 0,056 Total 3,30 0,038 0,050 0,089 13 zone 3.6 265111 26,51 3% 100 80 50 3,98 0,046 0,060 0,108 zone 3.7 12683 1,27 3% 100 4 50 0,19 0,002 0,003 0,005 Indus 20704 2,07 0 1,21 2,51 0,029 0,038 0,068 Total 6,68 0,077 0,101 0,181 14 zone 3.6 42956 4,30 3% 100 13 50 0,64 0,007 0,010 0,017 zone 3.9 192453 19,25 3% 100 58 50 2,89 0,033 0,043 0,078 Indus 11460 1,15 0 1,21 1,39 0,016 0,021 0,038 Total 4,92 0,057 0,074 0,133 16 zone 3.13 29680 2,97 3% 100 9 50 0,45 0,005 0,007 0,012 Total 0,45 0,005 0,007 0,012 17 zone 1.18 4021 0,40 80% 150 48 50 2,41 0,028 0,036 0,065 zone 3.12 46420 4,64 3% 100 14 50 0,70 0,008 0,010 0,019 zone 3.13 550 0,06 3% 100 0 50 0,01 0,000 0,000 0,000 artisanat 2935 0,29 0 1,21 0,36 0,004 0,005 0,010 mosquée 1 167 0,02 0 1,50 0,017 0,023 0,041 Total 4,97 0,058 0,075 0,135 18 zone 3.12 149860 14,99 3% 100 45 50 2,25 0,026 0,034 0,061 Total 2,25 0,026 0,034 0,061 19 zone 3.11 57144 5,71 3% 100 17 50 0,86 0,010 0,013 0,023 zone 3.10 87945 8,79 3% 100 26 50 1,32 0,015 0,020 0,036 artisanat 1682 0,17 0 1,21 0,20 0,002 0,003 0,006 Total 2,38 0,028 0,036 0,064 20 zone 3.11 84425 8,44 3% 100 25 50 1,27 0,015 0,019 0,034 Total 1,27 0,015 0,019 0,034 IV. Dimensionnement du réseau de distribution : La méthode de calcul du réseau à utiliser est celle des approximations successives de Hardy Cross qui consiste à :  Fixer dans chaque maille une répartition supposée des débits ainsi qu’un sens d’écoulement tout en respectant la loi de conservation des débits ;  Effectuer des corrections successives de débits pour chaque maille de façon à ce que la loi des pertes de charge soit vérifiée.
  • 22. 21 Le calcul se fait maille par maille, les corrections effectuées antérieurement sont prises en compte dans le calcul de la maille suivante. Le mécanisme est poursuivi jusqu’à ce que la correction dans toutes les mailles devienne inférieure à un seuil de précision préfixé (0,01l/s). On applique cette méthode pour les mailles suivantes : Maille 1 : tronçons longueur (m) débit (l/s) DN (mm) J (m) vitesse (m/s) J/Q correction T 1-2 210,7099 1 40 5 0,796 4980,00 -0,033 T 2-3 212,6885 0,502 32 4,3 0,624 8466,14 T 3-4 327,012 -0,5 32 -6,5 0,622 12960,00 T 4-1 138,8622 -1,778 63 -1 0,57 556,81 Total 1,8 26962,94 11 2 1 4 3 6 10 5 9 8 7 4,027 l/s 0,181 l/s 0,223 l/s 1 l/s 1 l/s 0,5 l/s 0,1 l/s 0,035 l/s 0,048 l/s 0,272 l/s 0,699 l/s 0,1 l/s 0,502 l/s 0,017 l/s 1,778 l/s 0,725 l/s 0,084 l/s 0,425 l/s 0,275 l/s 0,396 l/s 0,301 l/s 0,249 l/s 0,553 l/s 0,509 l/s 0,052 l/s 0,097 l/s 0,052 l/s 0,327 l/s 0,813 l/s
  • 23. 22 Maille 2 : tronçons longueur (m) débit (l/s) DN (mm) J (m) vitesse (m/s) J/Q correction T 3-4 327,012 0,5 32 6,5 0,622 12960,00 -0,015 T 4-5 170,5221 -0,725 40 -2,2 0,577 3048,28 T 5-6 438,0986 -0,1 20 -4,7 0,318 47100,00 T 6-3 166,7787 0,425 32 2,5 0,528 5764,71 Total 2 68872,98 Maille 3 : tronçons longueur (m) débit (l/s) DN (mm) J (m) vitesse (m/s) J/Q correction T 5-6 438,0986 0,1 20 4,7 0,318 47100,00 -0,012 T 6-7 183,4601 0,017 20 0,1 0,054 5294,12 T 7-8 579,0009 -0,035 20 -1 0,111 28000,00 T 8-5 179,93 -0,084 20 -1,4 0,267 16785,71 Total 2,4 97179,83 Maille 4 : tronçons longueur (m) débit (l/s) DN (mm) J (m) vitesse (m/s) J/Q correction T 11-1 359,6282 -1 40 -8,5 0,796 8490,00 0,178 T 1-4 138,8622 1,778 63 1 0,57 556,81 T 4-5 170,5221 0,725 40 2,2 0,577 3048,28 T 5-10 294,2103 -0,272 25 -6,5 0,554 23860,29 T 10-11 176,6635 -0,699 40 -2,1 0,556 3061,52 Total -14 39016,89 Maille 5 : tronçons longueur (m) débit (l/s) DN (mm) J (m) vitesse (m/s) J/Q correction T 10-5 294,2103 0,272 25 6,5 0,554 23860,29 -0,039 T 5-8 179,93 0,084 20 1,4 0,267 16785,71 T 8-9 196,8772 -0,048 20 -0,6 0,153 12083,33 T 9-10 167,8753 -0,1 20 -1,8 0,318 18000,00
  • 24. 23 Total 5,5 70729,34 CONCLUSION : Ce travail portant sur l’alimentation en eau potable de la commune rurale Ouanagha était une occasion d’apprentissage et d’acquisition d’un grand nombre de techniques et de connaissances de base liés à l’alimentation en eau potable :  Estimation de la population future ;  Date de saturation du plan d’aménagement ;  Besoins en eau potable ;  Réservoir de stockage ;  Adduction ;  Réseau de distribution. Ce projet était aussi une opportunité pour consolider les connaissances acquises dans le cours de l’alimentation en eau potable en 2ème année, et de bien manipuler les logiciels AUTOCAD et EXCEL.