SlideShare une entreprise Scribd logo
Dimensionnement des réservoirs de distribution
d’eau potable en milieu rural
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau
 : philippe.colbach [at] eau.etat.lu
 : eauxpotables.canalblog.com
Définitions
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau
Objectifs de dimensionnement d’un réservoir de distribution conçu selon les règles de l’art :
• Garantir le maintien de la qualité de l’eau stockée (objectif qualitatif)
• Adapter les moyens budgétaires au rendement qualitatif du service offert au consommateur
(objectif économique)
Définition du milieu rural : Qd < 250 m3/jour
Objectif complémentaire :
• assurer la défense incendie de l’agglomération
= réserve incendie Rinc
Volume de stockage V = réserve de distribution Rdist + réserve incendie Rinc
• Constituer une réserve de sécurité en cas de défaillance de la production +
constituer une réserve tampon pour compenser les écarts entre production et consommation
= réserve de distribution Rdist (objectif quantitatif)
Volume de stockage
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau
• En milieu rurale, si adduction unique, sans alimentation d’appoint :
V = Q journalière maximale + réserve incendie Rinc
• Si deux adductions distinctes et non interdépendantes dont chacune pourra
subvenir aux besoins de première nécessité des consommateurs :
V = Q journalière moyenne + réserve incendie Rinc
En règle générale (approche quantitative) :
Règle d’atténuation pour deux adductions :
Règles AGE
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau
Règles de dimensionnement AGE limitant le volume de stockage requis :
! Qmin correspond à la consommation minimale actuelle
(2) V < 3  Qmin
 Approche qualitative :
Limiter le temps de séjour de l’eau à 3 jours en période creuse (correspondant
généralement à la période hivernale) pour maintenir la qualité bactériologique de l’eau.
(1) V < 2  Qd + Rinc
 Approche économique :
Eviter la prise en compte de l’accroissement exceptionnel de la consommation sur
une période limitée dû à des activités saisonnières (p.ex. tourisme, vendanges).
Qd correspond à la consommation moyenne à l’horizon
• DVGW W400 recommande de limiter le temps de séjour dans le réseau à 7 jours.
Temps de renouvellement approximatives des volumes d’eau dans une infrastructure
d’approvisionnement communale :
Adduction : 0,5 - 1,5 jours
Stockage : 0,5 - 3,0 jours
Distribution : 1,0 - 2,0 jours (corps du réseau hors antennes isolées)
En somme : 2,0 - 6,5 jours < 7 jours
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau
• Règle empirique : Qdmax = 2  Qd (période estivale)
Qdmin = ⅔  Qd (période hivernale)Qdmax = 3  Qdmin 
Règles AGE
• ! Activités saisonnières : (3+X)
! Prévisions de la consommation future : Qdmax future
! Réserve incendie : Qdmax + Rinc
Règles AGE
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau
(2) V < 3  Qmin (1) V < 2  Qd
+ Réserve incendie!
Population saisonnière! 2  Qd future!
?
Règles AGE
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau
Période de dimensionnement
Qd
Qdmin
2  Qd + Rinc
3  Qdmin
Durée utile
m3/jour
Horizon : 20 à 25 ans 45 ans
Construction Réhabilitation Renouvellement
Approche qualitative
Approche économique
?
?
Approche pragmatique
Mesures alternatives/ complémentaires?
Approche pragmatique
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau
Dans les agglomérations rurales, la prise en compte :
• du potentiel de développement démographique de la zone alimentée
• des besoins des services d’incendie recommandés par les directives
sont la cause fréquente du surdimensionnement des infrastructures d’approvisionnement.
Le surdimensionnement des infrastructures d’approvisionnement :
• risque de mal assurer l’écoulement de l’eau (risque de stagnation prolongée)
• entraîne des dépenses excessives
 Il conviendra de développer une approche pragmatique
!
• Base de l’élaboration du développement prévisionnel de la zone alimentée :
- Extension prévisionnelle de l’urbanisation sur une période de 25 ans au plus
(période de dimensionnement recommandée : 20 ans)
- et non la surface totale du plan d’aménagement général (PAG)
L’approche pragmatique : les consommations unitaires
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau
• En l’absence de données relatives à la consommation : qd = 200 l/habjour
((valeur globale comprenant les besoins privés de même que ceux des services publics
et des secteurs économiques, e.a. du secteur agricole)
Nouveau lotissement : qd = 180 l/habjour
• Densité résidentielle moyenne : 2,50 habitants par ménage (DVGW W405, STATEC)
Nouveau lotissement : 3,00 habitants par ménage ( et non 4,00 )
• Prise en compte séparée des consommateurs dont la consommation dépasse 25 m3/jour
- Fluctations saisonnières dues à la stabulation hivernale dans les exploitations agricoles
- Fluctations saisonnières dues à l’afflux d’une population touristique
!
L’approche pragmatique : les facteurs de pointe
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau
• En l’absence de données relatives à la consommation : qdmax = 350 l/habjour
(valeur globale comprenant les besoins privés de même que ceux des services publiques
et des secteurs économiques, e.a. du secteur agricole)
• En règle générale : aucun facteur de pointe pour les secteurs économiques
• En règle générale : fd = 1,80
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau
Dans les agglomérations rurales, les besoins des services d’incendie dépassent en règle
générale ceux de l’alimentation normale :
La défense contre l’incendie n’est qu’un objectif complémentaire !
96 m3/h pendant deux heures correspondent à :
• en somme : (96 m3/h  2 h)  200 l/hab/j  1.000 habitants
• en pointe : 96 m3/h  (200 l/hab/j  10 h/j)  5.000 habitants
!
• Allemagne (directive DVGW W405 généralement appliquée au Luxembourg) :
En règle générale pour le milieu rural : 2  96 m3/h  200 m3 (risque moyen)
2  48 m3/h  100 m3 (risque faible)
L’approche pragmatique : la réserve incendie
L’approche pragmatique : la réserve incendie
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau
• France (circulaire interministérielle) :
En règle générale pour le milieu rural : 2  60 m3/h  120 m3 (risque moyen)
2  30 m3/h  60 m3 (risque faible)
En règle générale, 30% de Qdmax sont sollicités pour assurer la régulation entre
la production et la demande :
 le volume Rdist - 0,3  Qdmax future reste disponible pour la défense contre l’incendie
Par conséquent, la littérature spécialisée propose les atténuations suivantes :
Agglomération rurale ≤ 50 exploitations agricoles : 100 m3
≤ 10 exploitations agricoles : Rinc réd = 75 m3
Hypothèses : • la réserve de distribution est partiellement disponible
• l’adduction est en service
L’approche pragmatique : le volume de stockage
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau
 Mesures alternatives / complémentaires pour limiter le temps de séjour à 3 jours :
- Abaissement temporaire du niveau de l’eau à 70% de la hauteur maximale
(hauteur généralement recommandée pour l’eau stockée : 2,50 à 3,50 m)
- Mise hors service d’une cuve en période hivernale
(mesure combinant la gestion du temps de séjour et le nettoyage et la désinfection
bisannuels des cuves)
 Dimensionnement du volume de stockage sur base de l’approche pragmatique :
V = Q journalière maximale future + réserve incendie atténuée
 Limitation du volume de stockage :
(2) V < 3  Qmin
(1) V < 2  Qd future + Rinc réd
(Qmin correspond à la consommation minimale actuelle)
(Qd correspond à la consommation moyenne future)
Approche alternative :
- Prévoir des possibilités d’extension future
• Châteaux d’eau
En raison des dépenses impliquées par la construction d’une réserve sur tour,
l’approche technico-économique appropriée veut que la capacité des châteaux d‘eau
soit dimensionnée en fonction de la moitié de Qdmax et d’une réserve incendie
réduite en conséquence :
V = 0,50 Qdmax future + 0,50 Rinc réd
Période de dimensionnement : 30 ans (40 ans au plus)
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau
• V minimale = 100 m3
Alternative : distribution par pompage sans stockage intermédiaire
L’approche pragmatique : le volume de stockage

Contenu connexe

Tendances

Exploitation réseau d'assainissement
Exploitation réseau d'assainissementExploitation réseau d'assainissement
Exploitation réseau d'assainissement
BENYOUCEF Slimane
 
Réseaux d'assainissement
Réseaux d'assainissementRéseaux d'assainissement
Réseaux d'assainissement
Mohamed Yassine Benfdil
 
Cours de micro_irrigation_2003
Cours de micro_irrigation_2003Cours de micro_irrigation_2003
Cours de micro_irrigation_2003hafidha souidi
 
Bases irrigation danjou
Bases irrigation danjouBases irrigation danjou
Bases irrigation danjouhafidha souidi
 
Alimentation en-eau-potable-aep -
Alimentation en-eau-potable-aep -Alimentation en-eau-potable-aep -
Alimentation en-eau-potable-aep -
amirachouieb
 
Hydraulique en Charge
Hydraulique en ChargeHydraulique en Charge
Hydraulique en Charge
Roland Yonaba
 
Assainissement.pdf
Assainissement.pdfAssainissement.pdf
Assainissement.pdf
ssuser4c73c8
 
Dimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des CanauxDimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des Canaux
OURAHOU Mohamed
 
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013Souhila Benkaci
 
60032791 dimensionnement-des-dalots-et-buses
60032791 dimensionnement-des-dalots-et-buses60032791 dimensionnement-des-dalots-et-buses
60032791 dimensionnement-des-dalots-et-buses
reefreef
 
Hydrologie Des Bassins
Hydrologie Des BassinsHydrologie Des Bassins
Hydrologie Des Bassins
OURAHOU Mohamed
 
Notions d'hydraulique
Notions d'hydrauliqueNotions d'hydraulique
Notions d'hydraulique
Abdoul Fatré Kienou
 
Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1
yacine iskounen
 
Dimensionnement Des Ouvarges De Derivation
Dimensionnement Des Ouvarges De DerivationDimensionnement Des Ouvarges De Derivation
Dimensionnement Des Ouvarges De Derivation
OURAHOU Mohamed
 
Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie Civil
Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie CivilProjet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie Civil
Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie Civil
Seckou Fossar SOUANE
 
Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Saleh
Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben SalehEtude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Saleh
Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Saleh
hydrolicien
 
Projet d assainissement
Projet d assainissementProjet d assainissement
Projet d assainissement
Benkahla Mohamed
 
Pompes et stations de pompage
Pompes et stations de pompagePompes et stations de pompage
Pompes et stations de pompage
JOEL M. ZINSALO, Ph.D.
 

Tendances (20)

Exploitation réseau d'assainissement
Exploitation réseau d'assainissementExploitation réseau d'assainissement
Exploitation réseau d'assainissement
 
Réseaux d'assainissement
Réseaux d'assainissementRéseaux d'assainissement
Réseaux d'assainissement
 
Cours de micro_irrigation_2003
Cours de micro_irrigation_2003Cours de micro_irrigation_2003
Cours de micro_irrigation_2003
 
Bases irrigation danjou
Bases irrigation danjouBases irrigation danjou
Bases irrigation danjou
 
Ouvrages hydrauliques
Ouvrages hydrauliquesOuvrages hydrauliques
Ouvrages hydrauliques
 
Alimentation en-eau-potable-aep -
Alimentation en-eau-potable-aep -Alimentation en-eau-potable-aep -
Alimentation en-eau-potable-aep -
 
Hydraulique en Charge
Hydraulique en ChargeHydraulique en Charge
Hydraulique en Charge
 
Assainissement.pdf
Assainissement.pdfAssainissement.pdf
Assainissement.pdf
 
Assainissement
AssainissementAssainissement
Assainissement
 
Dimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des CanauxDimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des Canaux
 
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013
 
60032791 dimensionnement-des-dalots-et-buses
60032791 dimensionnement-des-dalots-et-buses60032791 dimensionnement-des-dalots-et-buses
60032791 dimensionnement-des-dalots-et-buses
 
Hydrologie Des Bassins
Hydrologie Des BassinsHydrologie Des Bassins
Hydrologie Des Bassins
 
Notions d'hydraulique
Notions d'hydrauliqueNotions d'hydraulique
Notions d'hydraulique
 
Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1
 
Dimensionnement Des Ouvarges De Derivation
Dimensionnement Des Ouvarges De DerivationDimensionnement Des Ouvarges De Derivation
Dimensionnement Des Ouvarges De Derivation
 
Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie Civil
Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie CivilProjet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie Civil
Projet de fin d'étude Ingénierie de conception en Génie Civil
 
Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Saleh
Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben SalehEtude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Saleh
Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Saleh
 
Projet d assainissement
Projet d assainissementProjet d assainissement
Projet d assainissement
 
Pompes et stations de pompage
Pompes et stations de pompagePompes et stations de pompage
Pompes et stations de pompage
 

En vedette

Détermination du réseau d'irrigation - Manuel ceciil
Détermination du réseau d'irrigation - Manuel ceciilDétermination du réseau d'irrigation - Manuel ceciil
Détermination du réseau d'irrigation - Manuel ceciilAbdelali Dendouga
 
Cours hydraulique 2_annee_6
Cours hydraulique 2_annee_6Cours hydraulique 2_annee_6
Cours hydraulique 2_annee_6Csc Amine
 
Bouheniche rida memoire final
Bouheniche rida memoire finalBouheniche rida memoire final
Bouheniche rida memoire final
redareda440
 
Adduction eau formation ufae
Adduction eau formation ufaeAdduction eau formation ufae
Adduction eau formation ufae
Abdoul Fatré Kienou
 
Dalles 04. méthodes des lignes de rupture
Dalles 04. méthodes des lignes de ruptureDalles 04. méthodes des lignes de rupture
Dalles 04. méthodes des lignes de ruptureSami Sahli
 
Ingenerie des eaux et du sol
Ingenerie des eaux et du solIngenerie des eaux et du sol
Ingenerie des eaux et du solhafidha souidi
 
Tranchees Epandage
Tranchees EpandageTranchees Epandage
Tranchees Epandagemarcille
 
Visite Chateau Deau
Visite Chateau DeauVisite Chateau Deau
Visite Chateau Deaumarcille
 
Hydraulique
HydrauliqueHydraulique
Hydraulique
LOMBARDI-INGENIERIE
 
Chapitre1
Chapitre1Chapitre1
Chapitre1
Ibtissam AMMARI
 
Presentation débat projet urbain Conseil Municipal 16/12/13
Presentation débat projet urbain Conseil Municipal 16/12/13Presentation débat projet urbain Conseil Municipal 16/12/13
Presentation débat projet urbain Conseil Municipal 16/12/13Mairie de Montpellier
 
Présentation des supports de stockage
Présentation des supports de stockagePrésentation des supports de stockage
Présentation des supports de stockageJamel Eddine Zarga
 
Introduction au modèle EPANET
Introduction au modèle EPANETIntroduction au modèle EPANET
Introduction au modèle EPANET
Roland Yonaba
 
Mise en oeuvre du béton sur chantier
Mise en oeuvre du béton sur chantierMise en oeuvre du béton sur chantier
Mise en oeuvre du béton sur chantier
jexpoz
 
Reglements, erp, igh
Reglements, erp, ighReglements, erp, igh
Reglements, erp, ighSami Sahli
 
Transport et stockage de pétrole
Transport et stockage de pétrole Transport et stockage de pétrole
Transport et stockage de pétrole
selim Haouari
 
Classification of reservoirs
Classification of reservoirsClassification of reservoirs
Classification of reservoirs
Fertiglobe
 

En vedette (18)

Détermination du réseau d'irrigation - Manuel ceciil
Détermination du réseau d'irrigation - Manuel ceciilDétermination du réseau d'irrigation - Manuel ceciil
Détermination du réseau d'irrigation - Manuel ceciil
 
Cours hydraulique 2_annee_6
Cours hydraulique 2_annee_6Cours hydraulique 2_annee_6
Cours hydraulique 2_annee_6
 
Bouheniche rida memoire final
Bouheniche rida memoire finalBouheniche rida memoire final
Bouheniche rida memoire final
 
Adduction eau formation ufae
Adduction eau formation ufaeAdduction eau formation ufae
Adduction eau formation ufae
 
Dalles 04. méthodes des lignes de rupture
Dalles 04. méthodes des lignes de ruptureDalles 04. méthodes des lignes de rupture
Dalles 04. méthodes des lignes de rupture
 
Ingenerie des eaux et du sol
Ingenerie des eaux et du solIngenerie des eaux et du sol
Ingenerie des eaux et du sol
 
Tranchees Epandage
Tranchees EpandageTranchees Epandage
Tranchees Epandage
 
Visite Chateau Deau
Visite Chateau DeauVisite Chateau Deau
Visite Chateau Deau
 
Hydraulique
HydrauliqueHydraulique
Hydraulique
 
Chapitre1
Chapitre1Chapitre1
Chapitre1
 
Presentation débat projet urbain Conseil Municipal 16/12/13
Presentation débat projet urbain Conseil Municipal 16/12/13Presentation débat projet urbain Conseil Municipal 16/12/13
Presentation débat projet urbain Conseil Municipal 16/12/13
 
Présentation des supports de stockage
Présentation des supports de stockagePrésentation des supports de stockage
Présentation des supports de stockage
 
Introduction au modèle EPANET
Introduction au modèle EPANETIntroduction au modèle EPANET
Introduction au modèle EPANET
 
Mise en oeuvre du béton sur chantier
Mise en oeuvre du béton sur chantierMise en oeuvre du béton sur chantier
Mise en oeuvre du béton sur chantier
 
Reglements, erp, igh
Reglements, erp, ighReglements, erp, igh
Reglements, erp, igh
 
Transport et stockage de pétrole
Transport et stockage de pétrole Transport et stockage de pétrole
Transport et stockage de pétrole
 
Protection incendie
Protection incendieProtection incendie
Protection incendie
 
Classification of reservoirs
Classification of reservoirsClassification of reservoirs
Classification of reservoirs
 

Similaire à Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural

Développement de la biomasse dans le réseau de chaleur de Vaulx-en-Velin
Développement de la biomasse dans le réseau de chaleur de Vaulx-en-VelinDéveloppement de la biomasse dans le réseau de chaleur de Vaulx-en-Velin
Développement de la biomasse dans le réseau de chaleur de Vaulx-en-Velin
Pôle Réseaux de Chaleur - Cerema
 
Economie-d-eau-d-irrigation-au-Maroc.pptx
Economie-d-eau-d-irrigation-au-Maroc.pptxEconomie-d-eau-d-irrigation-au-Maroc.pptx
Economie-d-eau-d-irrigation-au-Maroc.pptx
RabaiNoureddine1
 
Piscine Global 2014 - Conférence optimiser les coûts de fonctionnement et de ...
Piscine Global 2014 - Conférence optimiser les coûts de fonctionnement et de ...Piscine Global 2014 - Conférence optimiser les coûts de fonctionnement et de ...
Piscine Global 2014 - Conférence optimiser les coûts de fonctionnement et de ...
GL events
 
Assises des EnR en milieu urbain 2012 - Les réseaux de chauffage urbain valor...
Assises des EnR en milieu urbain 2012 - Les réseaux de chauffage urbain valor...Assises des EnR en milieu urbain 2012 - Les réseaux de chauffage urbain valor...
Assises des EnR en milieu urbain 2012 - Les réseaux de chauffage urbain valor...
Pôle Réseaux de Chaleur - Cerema
 
Exemples de réseaux de chaleur en milieu municipal au Témiscamingue
Exemples de réseaux de chaleur en milieu municipal au TémiscamingueExemples de réseaux de chaleur en milieu municipal au Témiscamingue
Exemples de réseaux de chaleur en milieu municipal au Témiscamingue
Comité filière biomasse d'Abitibi-Ouest
 
AIDES AESN ASSAINISSEMENT
AIDES AESN ASSAINISSEMENTAIDES AESN ASSAINISSEMENT
AIDES AESN ASSAINISSEMENT
SMBS contact
 
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aepTECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
AsmaBahloul1
 
Utilisation durable de l’eau dans l’industrie agro-alimentaire - 3 octobre 2023
Utilisation durable de l’eau dans l’industrie agro-alimentaire - 3 octobre 2023Utilisation durable de l’eau dans l’industrie agro-alimentaire - 3 octobre 2023
Utilisation durable de l’eau dans l’industrie agro-alimentaire - 3 octobre 2023
Cluster H2O
 
Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Gar...
Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Gar...Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Gar...
Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Gar...
AREC Occitanie
 
Appui à la définition de la stratégie d'intervention foncière
Appui à la définition de la stratégie d'intervention foncièreAppui à la définition de la stratégie d'intervention foncière
Appui à la définition de la stratégie d'intervention foncière
Jonathan Banigo
 
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...
Cluster TWEED
 
Plan wallon des déchets
Plan wallon des déchetsPlan wallon des déchets
Plan wallon des déchets
EcoloMons
 
Plan Climat Air Energie Territorial
Plan Climat Air Energie TerritorialPlan Climat Air Energie Territorial
Plan Climat Air Energie Territorial
MairieClohars
 
Les aides aerm pour la lutte contre les fuites dans les reseaux d'eau potable
Les aides aerm pour la lutte contre les fuites dans les reseaux d'eau potableLes aides aerm pour la lutte contre les fuites dans les reseaux d'eau potable
Les aides aerm pour la lutte contre les fuites dans les reseaux d'eau potableAgence de l'eau Rhin-Meuse
 
Presentation-MR-SG-Empreite-Ecologique-PPT-V2.pdf
Presentation-MR-SG-Empreite-Ecologique-PPT-V2.pdfPresentation-MR-SG-Empreite-Ecologique-PPT-V2.pdf
Presentation-MR-SG-Empreite-Ecologique-PPT-V2.pdf
SadHeureux
 
chapitre 4.pptx
chapitre 4.pptxchapitre 4.pptx
chapitre 4.pptx
Abdirazak6
 
La Colle-sur-Loup - La vraie histoire de l'eau potable
La Colle-sur-Loup - La vraie histoire de l'eau potableLa Colle-sur-Loup - La vraie histoire de l'eau potable
La Colle-sur-Loup - La vraie histoire de l'eau potable
Christian Berkesse, maire de la Colle-sur-Loup
 
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...
Seine en Partage
 
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Smart Villages
 

Similaire à Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural (20)

Développement de la biomasse dans le réseau de chaleur de Vaulx-en-Velin
Développement de la biomasse dans le réseau de chaleur de Vaulx-en-VelinDéveloppement de la biomasse dans le réseau de chaleur de Vaulx-en-Velin
Développement de la biomasse dans le réseau de chaleur de Vaulx-en-Velin
 
Economie-d-eau-d-irrigation-au-Maroc.pptx
Economie-d-eau-d-irrigation-au-Maroc.pptxEconomie-d-eau-d-irrigation-au-Maroc.pptx
Economie-d-eau-d-irrigation-au-Maroc.pptx
 
Piscine Global 2014 - Conférence optimiser les coûts de fonctionnement et de ...
Piscine Global 2014 - Conférence optimiser les coûts de fonctionnement et de ...Piscine Global 2014 - Conférence optimiser les coûts de fonctionnement et de ...
Piscine Global 2014 - Conférence optimiser les coûts de fonctionnement et de ...
 
Assises des EnR en milieu urbain 2012 - Les réseaux de chauffage urbain valor...
Assises des EnR en milieu urbain 2012 - Les réseaux de chauffage urbain valor...Assises des EnR en milieu urbain 2012 - Les réseaux de chauffage urbain valor...
Assises des EnR en milieu urbain 2012 - Les réseaux de chauffage urbain valor...
 
Exemples de réseaux de chaleur en milieu municipal au Témiscamingue
Exemples de réseaux de chaleur en milieu municipal au TémiscamingueExemples de réseaux de chaleur en milieu municipal au Témiscamingue
Exemples de réseaux de chaleur en milieu municipal au Témiscamingue
 
AIDES AESN ASSAINISSEMENT
AIDES AESN ASSAINISSEMENTAIDES AESN ASSAINISSEMENT
AIDES AESN ASSAINISSEMENT
 
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aepTECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
 
Utilisation durable de l’eau dans l’industrie agro-alimentaire - 3 octobre 2023
Utilisation durable de l’eau dans l’industrie agro-alimentaire - 3 octobre 2023Utilisation durable de l’eau dans l’industrie agro-alimentaire - 3 octobre 2023
Utilisation durable de l’eau dans l’industrie agro-alimentaire - 3 octobre 2023
 
Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Gar...
Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Gar...Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Gar...
Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Gar...
 
Appui à la définition de la stratégie d'intervention foncière
Appui à la définition de la stratégie d'intervention foncièreAppui à la définition de la stratégie d'intervention foncière
Appui à la définition de la stratégie d'intervention foncière
 
Rapport SOLUTION
Rapport SOLUTIONRapport SOLUTION
Rapport SOLUTION
 
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...
 
Plan wallon des déchets
Plan wallon des déchetsPlan wallon des déchets
Plan wallon des déchets
 
Plan Climat Air Energie Territorial
Plan Climat Air Energie TerritorialPlan Climat Air Energie Territorial
Plan Climat Air Energie Territorial
 
Les aides aerm pour la lutte contre les fuites dans les reseaux d'eau potable
Les aides aerm pour la lutte contre les fuites dans les reseaux d'eau potableLes aides aerm pour la lutte contre les fuites dans les reseaux d'eau potable
Les aides aerm pour la lutte contre les fuites dans les reseaux d'eau potable
 
Presentation-MR-SG-Empreite-Ecologique-PPT-V2.pdf
Presentation-MR-SG-Empreite-Ecologique-PPT-V2.pdfPresentation-MR-SG-Empreite-Ecologique-PPT-V2.pdf
Presentation-MR-SG-Empreite-Ecologique-PPT-V2.pdf
 
chapitre 4.pptx
chapitre 4.pptxchapitre 4.pptx
chapitre 4.pptx
 
La Colle-sur-Loup - La vraie histoire de l'eau potable
La Colle-sur-Loup - La vraie histoire de l'eau potableLa Colle-sur-Loup - La vraie histoire de l'eau potable
La Colle-sur-Loup - La vraie histoire de l'eau potable
 
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...
 
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
 

Plus de Sami Sahli

AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
Sami Sahli
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
Sami Sahli
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
Sami Sahli
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
Sami Sahli
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
Sami Sahli
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
Sami Sahli
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
Sami Sahli
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
Sami Sahli
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
Sami Sahli
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
Sami Sahli
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
Sami Sahli
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
Sami Sahli
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
Sami Sahli
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
Sami Sahli
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
Sami Sahli
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
Sami Sahli
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
Sami Sahli
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
Sami Sahli
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
Sami Sahli
 

Plus de Sami Sahli (20)

AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
 

Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural

  • 1. Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau  : philippe.colbach [at] eau.etat.lu  : eauxpotables.canalblog.com
  • 2. Définitions Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau Objectifs de dimensionnement d’un réservoir de distribution conçu selon les règles de l’art : • Garantir le maintien de la qualité de l’eau stockée (objectif qualitatif) • Adapter les moyens budgétaires au rendement qualitatif du service offert au consommateur (objectif économique) Définition du milieu rural : Qd < 250 m3/jour Objectif complémentaire : • assurer la défense incendie de l’agglomération = réserve incendie Rinc Volume de stockage V = réserve de distribution Rdist + réserve incendie Rinc • Constituer une réserve de sécurité en cas de défaillance de la production + constituer une réserve tampon pour compenser les écarts entre production et consommation = réserve de distribution Rdist (objectif quantitatif)
  • 3. Volume de stockage Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau • En milieu rurale, si adduction unique, sans alimentation d’appoint : V = Q journalière maximale + réserve incendie Rinc • Si deux adductions distinctes et non interdépendantes dont chacune pourra subvenir aux besoins de première nécessité des consommateurs : V = Q journalière moyenne + réserve incendie Rinc En règle générale (approche quantitative) : Règle d’atténuation pour deux adductions :
  • 4. Règles AGE Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau Règles de dimensionnement AGE limitant le volume de stockage requis : ! Qmin correspond à la consommation minimale actuelle (2) V < 3  Qmin  Approche qualitative : Limiter le temps de séjour de l’eau à 3 jours en période creuse (correspondant généralement à la période hivernale) pour maintenir la qualité bactériologique de l’eau. (1) V < 2  Qd + Rinc  Approche économique : Eviter la prise en compte de l’accroissement exceptionnel de la consommation sur une période limitée dû à des activités saisonnières (p.ex. tourisme, vendanges). Qd correspond à la consommation moyenne à l’horizon
  • 5. • DVGW W400 recommande de limiter le temps de séjour dans le réseau à 7 jours. Temps de renouvellement approximatives des volumes d’eau dans une infrastructure d’approvisionnement communale : Adduction : 0,5 - 1,5 jours Stockage : 0,5 - 3,0 jours Distribution : 1,0 - 2,0 jours (corps du réseau hors antennes isolées) En somme : 2,0 - 6,5 jours < 7 jours Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau • Règle empirique : Qdmax = 2  Qd (période estivale) Qdmin = ⅔  Qd (période hivernale)Qdmax = 3  Qdmin  Règles AGE • ! Activités saisonnières : (3+X) ! Prévisions de la consommation future : Qdmax future ! Réserve incendie : Qdmax + Rinc
  • 6. Règles AGE Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau (2) V < 3  Qmin (1) V < 2  Qd + Réserve incendie! Population saisonnière! 2  Qd future! ?
  • 7. Règles AGE Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau Période de dimensionnement Qd Qdmin 2  Qd + Rinc 3  Qdmin Durée utile m3/jour Horizon : 20 à 25 ans 45 ans Construction Réhabilitation Renouvellement Approche qualitative Approche économique ? ? Approche pragmatique Mesures alternatives/ complémentaires?
  • 8. Approche pragmatique Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau Dans les agglomérations rurales, la prise en compte : • du potentiel de développement démographique de la zone alimentée • des besoins des services d’incendie recommandés par les directives sont la cause fréquente du surdimensionnement des infrastructures d’approvisionnement. Le surdimensionnement des infrastructures d’approvisionnement : • risque de mal assurer l’écoulement de l’eau (risque de stagnation prolongée) • entraîne des dépenses excessives  Il conviendra de développer une approche pragmatique !
  • 9. • Base de l’élaboration du développement prévisionnel de la zone alimentée : - Extension prévisionnelle de l’urbanisation sur une période de 25 ans au plus (période de dimensionnement recommandée : 20 ans) - et non la surface totale du plan d’aménagement général (PAG) L’approche pragmatique : les consommations unitaires Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau • En l’absence de données relatives à la consommation : qd = 200 l/habjour ((valeur globale comprenant les besoins privés de même que ceux des services publics et des secteurs économiques, e.a. du secteur agricole) Nouveau lotissement : qd = 180 l/habjour • Densité résidentielle moyenne : 2,50 habitants par ménage (DVGW W405, STATEC) Nouveau lotissement : 3,00 habitants par ménage ( et non 4,00 ) • Prise en compte séparée des consommateurs dont la consommation dépasse 25 m3/jour - Fluctations saisonnières dues à la stabulation hivernale dans les exploitations agricoles - Fluctations saisonnières dues à l’afflux d’une population touristique !
  • 10. L’approche pragmatique : les facteurs de pointe Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau • En l’absence de données relatives à la consommation : qdmax = 350 l/habjour (valeur globale comprenant les besoins privés de même que ceux des services publiques et des secteurs économiques, e.a. du secteur agricole) • En règle générale : aucun facteur de pointe pour les secteurs économiques • En règle générale : fd = 1,80
  • 11. Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau Dans les agglomérations rurales, les besoins des services d’incendie dépassent en règle générale ceux de l’alimentation normale : La défense contre l’incendie n’est qu’un objectif complémentaire ! 96 m3/h pendant deux heures correspondent à : • en somme : (96 m3/h  2 h)  200 l/hab/j  1.000 habitants • en pointe : 96 m3/h  (200 l/hab/j  10 h/j)  5.000 habitants ! • Allemagne (directive DVGW W405 généralement appliquée au Luxembourg) : En règle générale pour le milieu rural : 2  96 m3/h  200 m3 (risque moyen) 2  48 m3/h  100 m3 (risque faible) L’approche pragmatique : la réserve incendie
  • 12. L’approche pragmatique : la réserve incendie Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau • France (circulaire interministérielle) : En règle générale pour le milieu rural : 2  60 m3/h  120 m3 (risque moyen) 2  30 m3/h  60 m3 (risque faible) En règle générale, 30% de Qdmax sont sollicités pour assurer la régulation entre la production et la demande :  le volume Rdist - 0,3  Qdmax future reste disponible pour la défense contre l’incendie Par conséquent, la littérature spécialisée propose les atténuations suivantes : Agglomération rurale ≤ 50 exploitations agricoles : 100 m3 ≤ 10 exploitations agricoles : Rinc réd = 75 m3 Hypothèses : • la réserve de distribution est partiellement disponible • l’adduction est en service
  • 13. L’approche pragmatique : le volume de stockage Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau  Mesures alternatives / complémentaires pour limiter le temps de séjour à 3 jours : - Abaissement temporaire du niveau de l’eau à 70% de la hauteur maximale (hauteur généralement recommandée pour l’eau stockée : 2,50 à 3,50 m) - Mise hors service d’une cuve en période hivernale (mesure combinant la gestion du temps de séjour et le nettoyage et la désinfection bisannuels des cuves)  Dimensionnement du volume de stockage sur base de l’approche pragmatique : V = Q journalière maximale future + réserve incendie atténuée  Limitation du volume de stockage : (2) V < 3  Qmin (1) V < 2  Qd future + Rinc réd (Qmin correspond à la consommation minimale actuelle) (Qd correspond à la consommation moyenne future) Approche alternative : - Prévoir des possibilités d’extension future
  • 14. • Châteaux d’eau En raison des dépenses impliquées par la construction d’une réserve sur tour, l’approche technico-économique appropriée veut que la capacité des châteaux d‘eau soit dimensionnée en fonction de la moitié de Qdmax et d’une réserve incendie réduite en conséquence : V = 0,50 Qdmax future + 0,50 Rinc réd Période de dimensionnement : 30 ans (40 ans au plus) Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural Administration de la gestion de l’eau • V minimale = 100 m3 Alternative : distribution par pompage sans stockage intermédiaire L’approche pragmatique : le volume de stockage