SlideShare une entreprise Scribd logo
Réalisé par : Encadré par:
ALLALA MOHAMED LAZHAR Mme BENALI NOUANI
AOUAR AHMED Mme TALEB
BELOUCIF ZAHRA LEILA
DJEBOURI HOCINE
Gr : 14
Année universitaire 2008-2009
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
5- conclusion
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
5- conclusion
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Le site d´ELHAMMA-LES ANNASSERS ,qui par son
évolution très accélérée ,devient le site le plus
important de la ville d´Alger .
Ce qui a poussé les pouvoirs politiques a penser de
faire de ce site : L´EXTENSION DE L’HYPERCENTRE
D´ALGER et dans cette perspective , on a fixé
l´objectif principal de notre étude en plus de ca ,
l´exploitation des éléments naturels du site (le
plateau , la mer ) et la délocalisation de la zone
industrielle du site est primordiale pour arriver a
notre objectif principal.
Mais cette opération fait émerger une problématique
très intéressante:
- COMMENT CONCILIER ENTRE LE
CARACTERE EVOLUTIF , NATUREL ET
INDUSTRIEL dans le site?
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
-METROPOLE : Agglomération urbaine
importante qui centralise des fonctions
pour l’ensemble du territoire et exerce
une influence sur lui.
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Kevin Andrew Lynch (Chicago 1918, Illinois -
Martha's Vineyard 1984, Massachusetts),
planificateur et auteur urbains américains.
Lynch a étudié à l'Université de Yale, Taliesin
(studio) sous Frank Lloyd Wright, institut
polytechnique de Rensselaer, et a reçu une
licence dans l'urbanisme du MIT en 1947. Il a
travaillé à Greensboro, OR en tant que
planificateur urbain mais a été recruté pour
enseigner au MIT par Lloyd Rodwin. Il a
commencé à parler au MIT l'année suivante, est
devenu un assistant en 1949, était titulaire en tant
que professeur agrégé en 1955, et est devenu un
plein professeur en 1963.
« L’apparence visuelle d’une ville n’est pas forcement perçue de la même façon par tous ceux
qui y vivent (gens de classes et caractères différents), l’abordent ou l traversent : l’image
mentale qu’ils s’en font peut être forgée par des sentiments ou des besoins pratiques différents :
besoins de se repérer, goût de vivre, impératifs esthétiques, désir d’appartenance à un
milieu… »
« Presque tous les sens interviennent et se conjuguent pour composer l’image ».
« La ville est non seulement un objet perçu mais également le produit de nombreux
constructeurs qui sont constamment entrain de modifier sa structure »
ANALYSE SENSORIELLE DE KEVIN
LYNCH
Les concepts
L’enquête
L’image collective déduite par Kevin LYNCH
Imagibilité
Structure
&identité
Bâtir l’imageLisibilité
Les images mentales individuelles
Les Pts de
repères
Les nœudsLes quartiersLes limitesLes voies
Croquis
Interview
La ville
TechniqueTrois villes étudiées
Boston
Jersey city
Los Angeles
T
T
t
t
T
T
T
h
é
o
r
i
e
P
r
a
t
i
q
u
e
R
é
s
u
lt
a
t
s
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
5- conclusion
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
L’imagibilité
Structure & identité
Bâtir l’image
La lisibilité
Aux phénomènes de l’interaction entre l’homme et l’objet,
ce dernier à une qualité qui provoque de fortes images
mentales chez l’homme « l’observateur » sa peut être : une
forme, une couleur, une disposition,….etc.
Ces qualités rendent facile la création des images
mentales de l’environnement qui sont d’une identité vive,
une structure continue et de forme claire et harmonieuse.
C’est se qui rendra la composition urbaine d’une ville plus
compréhensible et incite le sens de l’observateur a
augmenter leurs attentions et leurs participations.
Continuité de
sa structure
Qualité de
l’objet
Agir sur la forme de
l’environnement
Homme
Observateur
Fortes
images
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
5- conclusion
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
L’imagibilité
Structure & identité
Bâtir l’image
La lisibilité
Situation
Notre site est située à l'est de la médina
d'Alger.
du point de vue morphologique sa forme
est régulière en légère déclivité vers la
mer.
du point de vue de son positionnement, le
site joue un rôle d'articulation entre
quatre points forts qui sont:
1er Mai, Hussein Dey, et El Madania, sidi
m’hammed.
Quartier
A caractère
agricole
Exploitation
Des terres
agricoles
naissance du
jardin d’essai
Quartier à
Caractère
industriel
l’exode rural
et l’apparition
des bidonvilles
restructuration
urbaine
Périphérie
de la ville
Hyper
centralité
Schéma chronologique
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
5- conclusion
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
L’imagibilité
Structure & identité
Bâtir l’image
La lisibilité
Historique
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
5- conclusion
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
L’imagibilité
Structure & identité
Bâtir l’image
La lisibilité
Historique
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
5- conclusion
2-L’analyse sensorielle de K.L
L’imagibilité
Structure & identité
Bâtir l’image
La lisibilité
Homme
Eléments d’une
ville : les quartiers,
éléments de
repères, les voies
« Paysage urbain »
La lisibilité
Identification et combinaison en
un seul schéma d’ensemble
1- Introduction
Fondement principal de la théorie de K.
Lynch basé essentiellement sur la qualité
visuelle ou la clarté apparente d’un paysage
urbain ce que est la facilité que trouve
l’homme pour reconnaître les éléments de
ce paysage urbain et les organiser en un
schéma cohérent et cette lisibilité est
cruciale pour la composition urbaine
-urbain design-
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
5- conclusion
2-L’analyse sensorielle de K.L
L’imagibilité
Structure & identité
Bâtir l’image
La lisibilité
Milieux
Interaction
Image
cohérente
Environnement
utilisé
Homme
Homme
Homme
1- Introduction K. Lynch voit que le phénomène d’interaction entre
l’homme et son milieux va produire ce qu’on
appelle l’image, alors il est impératif à la
composition d’une ville de savoir ce qu’on peut
l’appeler « l’image mentale » ce qui est une image
collective d’un groupe homogènes « sexe, âge,
culture, profession » pour que la composition
urbaine répond par un environnement utilisé par
beaucoup de gens.
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
5- conclusion
2-L’analyse sensorielle de K.L
L’imagibilité
Structure & identité
Bâtir l’image
La lisibilité
SignificationStructureIdentité
Image
mentale
Fondation des villes
« Composition urbaine »
1- Introduction L’image mentale bâtie du précédent concept va nous
donné 3 composantes :
La première c’est ce que caractérise l’objet de l’image
et nous laisse le reconnaître comme une entité séparée
« l’identité ».
La deuxième consiste à la relation de l’objet avec
l’observateur et avec les autres objets c’est « la
structure spatiale ou paradigmatique ».
La troisième c’est la signification de l’objet elle est aussi
une relation mais déférente à la relation spatiale ou
paradigmatique, elle peut être pratique ou émotive.
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
PERCEPTION Homme
L’observateur
Voies à
particularité
de frontières
Les Limites
Impénétrable
au mouvement
traversant
Coutures
réunissantes
Barrières
séparantes
Référence
latérale
Prédominance
visuelle
Les limites d’une ville, d’après K.Lynch peuvent être des
éléments naturels ou physiques, elles sont ses frontières
et ses références latérales.
Lorsqu’elles prédominent visuellement, elles ont une forme
continue et sont pénétrables au mouvement traversant ;
sont considérées comme des limites fortes.
Elles ne jouent pas toujours le rôle des frontières, elles
peuvent être parfois des coutures qui réunissent.
5- conclusion
autoroute La mer La falaise
Sous synthèse :
le site est très bien limité par deux sortes
de limites:
-(Nord-Sud) limites naturelles qui sont la
mer et la falaise
-(Est-Ouest) limites artificielles qui sont la
rue Med MERBOUCHE et la rue Rabah
DJABALI .
En plus de ça le site est limité du coté Nord
par l'autoroute de l'Est et la voie ferrée.
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
5- conclusion
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
Image
mentale
Les autres
éléments de
l’environnement
mise en relation
le long des voies
Eléments
prédominan
ts de
l’image
mentale
Permettent
la circulation
Déplacement
L’observateurLes voies
Ce sont des éléments prédominants de l’image
mentale de l’observateur.
Ce réseaux viaire permet d’appréhender et d’en
relier les autres éléments de l’environnement le
long de ces voies.
Elles permettent le déplacement habituel,
occasionnel ou potentiel.
5- conclusion
Axes structurants
Voies primaires
Voies
secondaires
Voies tertiaires
autoroute
Voie
ferrée
1- LA RUE Med BELOUIZDAD:
Ex-l´axe de Laghouat , il relie la place 1er Mai au nœud
des 4 chemins , il est considéré comme l´axe de
croissance du site , il est beaucoup plus a caractère
commercial , il est devenu a un seul sens depuis 2002.
LES AXES STRUCTURANTS
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
5- conclusion
2 2-LA RUE HASSIBA :
Ex- Saïd Carnot , il relie la place Mauritania jusqu´au
pont des fusilles ,connue par ses activités a vocations
diversifiées
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
5- conclusion
•L´accessibilité au site d´ELHAMMA-LES ANNASSERS
est très facile grâce a sa situation qui lie Alger
Centre a la fois a la banlieue est (Hussein dey – El-
Harrach) et le cote sud-est (Elmouradia , Bir monde
rais) .
• Cette situation qui est bénéfique pour
l´accessibilité, rend la circulation au niveau du site
très dense, précisément les axes structurants (Med
Belouizdad, Hassiba) et ca est du aussi au x
caractères commercial, résidentiel, administratif
prédominants dans le site .
• La structure de la voierie , si par son effet positif
sur le plan économique pose un grand problème de
liaison entre les différents secteurs du site.
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
5- conclusion
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
Pénétrable
Les nœuds L’observateur
Points de
rassemblement
Concentration
Lieux
stratégique
s d’une ville
Points de
jonction
Changer
le
système
de
transport
Passage
d’une
structure
à une
autre
Point de
convergenc
e de voies
Concentratio
n de certains
caractères
physique
Concentratio
n de
certaines
fonctions
Ce sont des points, des lieux stratégiques d’une
ville et elles sont pénétrables par l’observateur.
Ce sont aussi des points de jonctions à travers
lesquelles on change le système de transport, lieux
de passage d’une structure à une autre.
Ou bien ce sont des points de rassemblement de
certaines fonctions ou de certains caractères
physiques.
Le concept de nœud est lié à celui des voies et des
quartiers.
5- conclusion
Nœud des 4 chemins Le nœud du carrefour
1
2
2
1 2
• Les deux nœuds majeurs du site sont :
- le carrefour - les 4 chemins
• Ce dernier qui est aménagé par une
placette , joue un rôle très important au
niveau du site car il constitue le point
d´intersection des grands axes du site (le
chemin des fusilles , la rue Hassiba )
• Le nœud du carrefour n´est pas aménagé
par une place mais son importance réside
en son rôle économique qui par son
attraction des gens ,est devenu un point de
repère très important .
• Ces deux nœuds jouent un grand role sur
le plan d´aider les utilisateurs du site a
trouver leurs chemins facilement.
SOUS SYNTHÈSE :
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
5- conclusion
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
Pénétrable
NonLes points de
repères
L’observateu
r
Rôle Identifier
et structurer
Intérieur
de la ville
Extérieur
de la ville
Symbole
de
direction
constante
Référence
ponctuelle
Objets
physiques
Objets
éloignés
Référence
radiale
Ce sont des références ponctuelles d’où
l’observateur ne peut pas les pénétrer car ils sont
externes.
Ce sont des objets physiques tels que immeubles,
boutique …etc.
Ils sont utilisés pour le choix d’un élément unique
aux milieux d’une multitude de possibilité.
Certains points de repères sont des objets éloignés
qui servent comme de point de référence radiale.
5- conclusion
1
2
3
4
5
6
1- carrefour
2- le stade du 20 aout3- sonelgaz4- le jardin d’essai5- BNA6-Sofitel
Notre zone d‘étude est riche en
repères, des éléments dominants par leurs
styles architecturales, leurs fonctions, leurs
valeurs dans le quartier.
on remarque une prédominance
d'éléments de repères à l‘échelle de la ville
ce qui favorise et renforce l'idée de
l'extension de l'hyper-centre d'ALGER.
SOUS SYNTHÈSE :
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
5- conclusion
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
Pénétrable
Pensée
L’observateurLes quartiers
Eléments
prédominants
dans la structure
de la ville
Des
parties
de la
ville
Caractère
général
permet leur
identification
Taille
assez
grande
Identification
de l’intérieur
Identification
de l’extérieur
« Référence »
Ce sont des parties de la ville d’une taille assez
grande pénétrable par l’observateur « pensée »,
elles ont un caractère général qui permet leurs
identifications, cette dernière « l’identification » est
possible de l’intérieur.
Elles deviennent une référence si on les utilise de
l’extérieur « identifiable de l’extérieur ».
Les gens structurent leur ville avec des variations
des individus avec la prédominance des voies et des
quartiers.
5- conclusion
Les quartiers
Le quartier du Hamma :
Inséré entre le jardin d’essais à l’est et
l’ilot de l’arsenal à l’ouest,
C’est un quartier de 64,4 ha de surface, il
contient 4 139 logements
avec une assez forte densité de 95,6 %.Il
présente une imbrication très forte entre
les petites activités très nombreuses et
l’habitat peu élevé RDC à R+5, excepté
quelques immeubles de R+12
constituants des éléments de repères
intéressants.
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
5- conclusion
Quartier des
Annassers- Abattoirs :
Il est enclavé entre le jardin d’essais
à l’ouest et la pénétrante des
Annassers à l’est, un quartier
très hétérogène d’une surface
de120,5ha, se compose
essentiellement des unités
industrielles et des
entrepôts, mais comprend aussi des
habitations entre la rue Belouizdad
et le chemin Fernane, le quartier
contient 3577 logements avec une
densité de 29,68%. Le quartier offre
directement sa façade urbaine sur la
mer.
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
5- conclusion
Le jardin d’essai:
Avec une surface de 30 ha il constitue
une coupure verte agréable entre le
quartier d’Hamma et des Annassers, il
participe à la façade urbaine
d’Alger ; en fait la plus importante
percée vertes vers la baie d’Alger en
prolongement du parc de la victoire.
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
5- conclusion
On constate que le site d´ELHAMMA –LES
ANNASSERS peut être divise en 4 zones avec
des structures spatiales différentes qui sont :
1- Boualem rochai – le jardin d´essai :
structure en DAMIER
2- L e jardin d´essai: orthogonale – régulière
3- le jardin d´essai – les abattoirs : structure
LINEAIRE
4- La falaise : structure VERNACULAIRE
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
5- conclusion
EN DAMIER ORTHOGONALE REGULIERE
JARDIN A LA FRANCAISE
ORGANIQUE LINEAIRE
Bâti très hétérogène de l’époque
coloniale et post-coloniale avec
gabarits se situant dans la
fourchette R+1 à R+15.
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
5- conclusion
L'habitat occupe 20,35% de la surface totale de la zone d‘étude SF
=214.9 ha.
Le nombre d’habitant est de 54 780.
nombre d’habitant =254,79 / ha
Nombre de logements = 9701 logements
Densité brute = 45,12 logements a I' hectare.
C E S = 0,35 34.82%
Les logements ont été réalisés pour la plus part durant I' époque
coloniale. ils présentent un épinglage très riche allant du simple
pavillon a rez de chausse a I' immeuble collectif de R+12 et même
plus.
Les constructions ne présentent d'une manière générale aucun intérêt
architectural ( ni décoration, ni forme architecturale particulière..)
L‘état du bâti est d'une manière générale a peine moyen, nous
signalons
I' existence de plusieurs Hots insalubres et de foyers de sinistres au
niveau de différents quartiers (occupant des anciens dépôts ...).
Les logements intègrent généralement des commerces ,des services
,des activités et équipements de différentes catégories compatibles
ou incompatibles
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
5- conclusion
1
2
3
4
5
6
7
1-Hotel Sofitel 2- La bibliothèque 3- le jardin d´Essai
4- le stade du 20 Aout 5- Le carrefour
6- La cour d´Alger 7- La zone industrielle (Hamoud, Sonelgaz)
NATURE DE L´EQUIPEMENT SURFACE FONCIERE
NIVEAUX
(GABARITS) ETAT DU BATI STATUT JURIDIQUE
HOTEL SOFITEL 8302 R+9 BON ETATIQUE
BIBLIOTHEQUE NATIONALE 6528 R+5 BON ETATIQUE
CEM+EFE(02) 2695 R+2 BON ETATIQUE
STATION DE SERVICE 1204 RDC BON ETATIQUE
CINEMA 143 R+1 BON ETATIQUE
HOTEL 171 R+1 BON PRIVE
HOTEL 264 R+3 BON PRIVE
HOTEL 121 R+2 BON PRIVE
BAIN MAURE 110 R+1 BON PRIVE
PHARMACIE +ALIMENTATION 132 RDC MAUVAIS PRIVE
KIOSQUE +TABAC +JOURNAUX 8 RDC PASSABLE PRIVE
HOTEL (FERME) 121 R+2 PASSABLE PRIVE
HOTEL+VENTE
ELECTROMENAGER 196 R+2 PASSABLE PRIVE
HOTEL 252 R+1 BON PRIVE
MOSQUEE EN COURS DE
REALISAT 160 R+2 ETATIQUE
MARCHE COUVERT 1325 RDC MAUVAIS ETATIQUE
PALAIS DE JUSTICE 192 R+4 BON ETATIQUE
CENTRE MEDICO-SOCIAL 319 R+1 BON ETATIQUE
HOTEL+ COMMERCES RDC 435 R+3 BON PRIVE
HOTEL BAIN MAURE 420 R+2 BON PRIVE
CINEMA ROXY 598 R+1 PASSABLE ETATIQUE
HOTEL+ COMMERCES RDC 180 R+5 PASSABLE PRIVE
CINEMA 392 R+2 PASSABLE ETATIQUE
EFE 729 R+2 BON ETATIQUE
COMMERCES EN RDC 279 R+2 MAUVAIS PRIVE
BUREAUX SAA 120 R+2 BON ETATIQUE
MOSQUEE 270 R+3 PASSABLE ETATIQUE
BAIN MAURE 250 R+2 BON PRIVE
MOSQUEE 300 R+2 PASSABLE ETATIQUE
HOTEL LES GLISSINES 884 R+2 PASSABLE PRIVE
ALIMENTATION GENERALE 100 RDC PASSABLE PRIVE
EFE 550 RDC BON ETATIQUE
CEM CHANZY 5792 R+2 BON ETATIQUE
METRO D´ALGER 693 ETATIQUE
METRO D´ALGER 1750 ETATIQUE
BUREAU D´ETUDES +SALON DE THE 352 R+3 BON PRIVE
CEM+ EFE 2773 R+2 BON ETATIQUE
EDGA ANNEXE 306 8M MAUVAIS ETATIQUE
COMMERCES 464 4M PASSABLE PRIVE
CENTRE MEDICO SOCIAL 1510 R+1 PASSABLE ETATIQUE
LYCEE BOUALEM ROCHAI 3660 R+3 BON ETATIQUE
EFE TAHAR SALEM 3360 R+3 BON ETATIQUE
BUREAUX 380
KIOSQUE 10 RDC PASSABLE PRIVE
TOTAL 50333
POS U31 – 1997 HAMMA – LES ANNASSERDS
NATURE DE L´EQUIPEMENT SURFACE FONCIERE NIVEAUX (GABARITS) ETAT DU BATI STATUT JURIDIQUE
Auberge de jeunesse+atelier mecanique 2033090 R+2 Passable Prive
Pieces detachees 250 Rdc Mauvais Etatique
polyclinique 800 R+2 Bon Etatique
Stade du 2o aout 30800 R+1 Bon Etatique
Stade scolaire 1500 Rdc Bon etatique
ecole 1500 R+2 Bon etatique
ecole 1500 R+2 Bon Etatique
apc 1200 R+2 Bon Etatique
Cem hanafi 6061 R+2 Bon etatique
Lycee 3800 R+2 Bon Etatique
Lycee technique rouisseau 25000 R+3 Bon Etatique
marche 1800 Rdc Mauvais Etatique
Stade de l´apc 2030 - - Etatique
Statio n services 314 Rdc Passable Prive
eglise 1674 R+1 Bon Etatique
Cfp+cafe+vulcanisation+cremerie 1086 R+1 Passable Mixte
Cem+ecole primaire 6850 R+2 Bon etatique
Gendarmerie nationale 3456 R+1 Mauvais etatique
Cinema 597 R+1 Passable Etatique
Station services 505 Rdc Bon Etatique
rotisserie 200 R+1 Passable Prive
Cafe+restaurant 145 Rdc Mauvais Prive
boucherie 0 Rdc mauvais prive
Parking 1822 Rdc Mauvais Prive
NATURE DE L´EQUIPEMENT
SURFACE
FONCIERE
NIVEAUX
(GABARITS)
ETAT DU
BATI STATUT JURIDIQUE
Grande cour d´Alger 300 - - ETATIQUE
Commerces de gros tapissier 630 R+2 BON Prive
Palais de justice 4600 - BON Prive
Mosquee 681 R+2 passable etatique
Bain maure+mouture de cafe 154 R+3 BON ETATIQUE
Magasin de vetements 150 R+1 passable PRIVE
Salle de sport 168 R+2 BON PRIVE
Hotel 440 R+2 bon PRIVE
Mosquee 550 R+2 BON PRIVE
Bain maure 170 R+2 passable Etatique
Efe ecole primaire 1100 R+2 bon PRIVE
Siege de ministere del´educationn
nationale 4500 R+9 bon etatique
Parkingdu ministere de l´education
nationale 2800 - - Etatique
Laboratoire centrale de la tuberculose 800 R+1 Passable etatique
Banque du developpement local 2250 R+1 bon ETATIQUE
Antiquaire 102 RDC MAUVAIS ETATIQUE
Commerces de legumes +magasin
de vetements 100 RDC BON prive
Antiquaire 90 Rdc Mauvais prive
Station de services 425 R+1 passable PRIVE
Café+marchand de légumes 180 Rdc passable PRIVE
Bain maure 200 R+1 PASSABLE prive
Efe école primaire 2170 R+2 PASSABLE PRIVE
Boulangerie 100 Rdc PASSABLE ETATIQUE
Rotisserie+commerces
multiples+salle de jeux 310 Rdc mauvais PRIVE
Salon de coiffure 40 rdc passable prive
(1) Le jardin d’essai (7,8,9) L’îlot prioritaire (6) Le site des abattoirs
Occupation Statut juridique surface remarque
Espaces
verts
(1) le jardin d’essai Bien de l’état 300 0oo m² Coupure: El
Hamma/Les
Annassers
(2) le site des sablettes Bien de l’état Occupé par une
station de
dessalement
d’eau de mer
(3) le site du musée des beaux arts Bien de l’état
(4) la place carré Bien de l’état 16 000 m²
(5) le cimetière de Sidi M’Hamed Bien de l’état 16 000 m²
Poches
urbaines
(6) l’îlot des
abattoirs
Terrain
libre
Terrain libre (ex projet CNIAJ) 2 500 m²
Délaissé de route proximité
pénétrante des Annassers.
6 696 m²
Terrain privé 1 500 m²
A démolir
(1ere
phase)
E.L.N (hangar) Bien de l’état 5 848 m²
ETUSA (garage) Bien de l’état 1 800 m²
ENAPAL Bien de l’état 3 000 m²
EDIPAL Bien de l’état 2 836 m²
A démolir
(2eme
phase)
DVP (ex SONACOME) Bien de l’état 4 800 m²
PSA (Paris Sportif Algérien) Bien de l’état 1 000 m²
BOUAKEL BOUZERMAT Bien privé 1 050 m²
CYGMA ex SONACOME Bien de l’état 453 m²
PHD ex ENMGP/SNLB Bien de l’état 1 500 m²
Ex MEDIATHEQUE Bien de l’état 1 070 m²
Occupation Statut juridique surface remarque
Poches
urbaines
(6) l’îlot des
abattoirs
A démolir
(3eme
phase)
Parc APC/ HUSSEIN DEY Bien de l’état 1 100 m²
SIDER Bien de l’état 4 200 m²
BEHA Bien de l’état 4 200 m²
CNAT Bien de l’état 5 700 m²
SONAVIANDE Bien privé 1 365 m²
Parc CPA Bien de l’état 2 600 m²
Parc PTT Bien de l’état 7 930 m²
AMMARI Med Bien privé 1 200 m²
DEBOUZA mebrouk Bien de l’état 1 500 m²
ONABROS Bien de l’état 2 800 m²
ERADAL Bien de l’état 948 m²
ENET Bien de l’état 2 480 m²
ONAT Bien de l’état 1 450 m²
AIG Bien privé 700 m²
BOYAUDERIE Bien privé 87 m²
Comptoir africain du caoutchouc Bien de l’état 1 035 m²
Parc APC Bien de l’état 800 m²
DRICI matériel anti- feu Bien de l’état 400 m²
LAGHOUATI Bien de l’état 145 m²
KESSOUR Ahmed Bien privé 400 m²
Occupation Statut juridique surface remarque
Poches
urbaines
(6) l’îlot des
abattoirs
A démolir
(3eme
phase)
BACHA Bien privé 400 m²
Imprimerie KAHLERA Bien privé 865 m²
DJERALFIA Boualem Bien privé 400 m²
REBBAH Saleh Bien de l’état 400 m²
Mme TACHENE Bien privé 155 m²
AOUCI Rabah Bien privé 200 m²
Confiserie FRANCIA Bien privé 1 180 m²
Héritiers MOUHOUBI Bien privé 650 m²
CHAOUI Med Bien privé 1 200 m²
RAGHED Salah Bien privé 200 m²
BOURZAK A.E.K Bien privé 299 m²
AZOUAOU SAFSAFI Bien privé 1 000 m²
BERDJANI Med Bien privé 250 m²
SARL EDUCAFORME Bien privé 200 m²
Maison de jeunes Bien de l’état 100 m²
(7) l’îlot prioritaire: Assemblée Populaire National (APN) Bien de l’état 15.000 m² Libre
partiellement
(8) l’îlot prioritaire: Aire de stockage utilisée par COSIDER Bien de l’état 8 500 m² Exploité sur
4000 m²
(9) Parking occasionnel de véhicules Bien de l’état 6 000 m²
(10) Ex centre de transit Bien de l’état 2 400 m²
(11) SN. EMA Bien de l’état 4 700 m² Installation
chantier
COSIDER
Commune
s
Quartiers Terrains
libres
Terrains à
libérer
Surface
foncière
phasage
Belouizdad El Hamma 77 220 m² 41 hangars
67
activités
24 780 m²
62 558 m²
Court
terme
Moyen et
long terme
Les
Annassers
4 360 m² 05
activités
36
activités
5 520 m²
136 907
m²
Court
terme
Moyen et
long terme
Le quartier d’El Hamma les Annassers fait preuve d’une importante
disponibilité foncière en raison de la délocalisation de la zone industrielle
au profit d’équipements valorisant le quartier en tant que extension de
l’hyper centre d’Alger.
SOUS SYNTHÈSE :
El Hamma & les Annassers deux quartiers qui présentes
beaucoup de qualités :
Variété en terme de tissu urbain
Densité et plein d’activité (Artisanat & commerces)
Hétérogénéité composée de unités industrielles et des
habitations.
Des potentialités foncières très importantes ainsi un
caractère naturel riche .et tout ça favorise l’extension de
l’hyper-centre d’Alger
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction
Les limites
Les voies
Les nœuds
Les pointe de repères
Les quartiers
5- conclusion
Notre zone d'étude est composé de deux
Quartiers (Ruisseau & Hamma) liée par le
jardin d'essai constituant un poumon pour
la zone limitée par la mer et la falaise
(Nord-Sud)et par les rues Med Merbouche
et R.Djabali
(Est-Ouest); et aussi par l'autoroute de l'est
qui en plus joue un rôle dans la bonne
accessibilité avec les deux axes
structurants des deux quartiers (Rue
BELOUIZDAD et rue HASSIBA) plus les
deux nœuds majeurs (carrefour et les 4
chemins) qui assurent la liaison entre Alger
et
les banlieues Est et Sud-est.
Ce qui renforce l'aspect évolutif et
l'importance de la zone c'est la présence
des repères à une grande echelle;d'autant
plus le programme des projets prévus sur
notre zone.
3-la perception Hamma & Annassers
4-Synthèse
5- conclusion
2-L’analyse sensorielle de K.L
1- Introduction

Contenu connexe

Tendances

Analyse de lecture kevin lynch
Analyse de lecture kevin lynchAnalyse de lecture kevin lynch
Analyse de lecture kevin lynchMinocha Archit
 
LA CIRCULATION URBAINE AU NIVEAU D’ALGER
LA CIRCULATION URBAINE  AU NIVEAU D’ALGER LA CIRCULATION URBAINE  AU NIVEAU D’ALGER
LA CIRCULATION URBAINE AU NIVEAU D’ALGER Hiba Architecte
 
Approche fonctionnaliste
Approche fonctionnalisteApproche fonctionnaliste
Approche fonctionnaliste
Asma LAOUEDJ
 
Approche paysagiste
Approche paysagisteApproche paysagiste
Approche paysagiste
Hania Zazoua
 
Phenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein deyPhenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein deyHiba Architecte
 
Rue & boulevard
Rue & boulevardRue & boulevard
Rue & boulevardSami Sahli
 
Analyse urbaine
Analyse urbaineAnalyse urbaine
Analyse urbainexiluokong
 
Intervention urbaine
Intervention urbaineIntervention urbaine
Intervention urbaineSami Sahli
 
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchHiba Architecte
 
Centralité urbaine 01
Centralité urbaine 01Centralité urbaine 01
Centralité urbaine 01Sami Sahli
 
Analyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturaleAnalyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturale
Mȉss ArćhiťeĉtuƦā
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitat
Sami Sahli
 
Cahier des charge. hamma annassers
Cahier des charge. hamma annassersCahier des charge. hamma annassers
Cahier des charge. hamma annassersSami Sahli
 
Structure des villes
Structure des villesStructure des villes
Structure des villesImmy Gray
 
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reimsPdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Immy Gray
 
Projet urbain 05
Projet urbain 05Projet urbain 05
Projet urbain 05Sami Sahli
 

Tendances (20)

Analyse de lecture kevin lynch
Analyse de lecture kevin lynchAnalyse de lecture kevin lynch
Analyse de lecture kevin lynch
 
LA CIRCULATION URBAINE AU NIVEAU D’ALGER
LA CIRCULATION URBAINE  AU NIVEAU D’ALGER LA CIRCULATION URBAINE  AU NIVEAU D’ALGER
LA CIRCULATION URBAINE AU NIVEAU D’ALGER
 
Approche fonctionnaliste
Approche fonctionnalisteApproche fonctionnaliste
Approche fonctionnaliste
 
Approche paysagiste
Approche paysagisteApproche paysagiste
Approche paysagiste
 
Phenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein deyPhenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein dey
 
Analyse urbaine
Analyse urbaineAnalyse urbaine
Analyse urbaine
 
Rue & boulevard
Rue & boulevardRue & boulevard
Rue & boulevard
 
Analyse urbaine1
Analyse urbaine1Analyse urbaine1
Analyse urbaine1
 
Analyse urbaine
Analyse urbaineAnalyse urbaine
Analyse urbaine
 
Intervention urbaine
Intervention urbaineIntervention urbaine
Intervention urbaine
 
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
 
Centralité urbaine 01
Centralité urbaine 01Centralité urbaine 01
Centralité urbaine 01
 
Analyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturaleAnalyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturale
 
Methode typomorpho
Methode typomorphoMethode typomorpho
Methode typomorpho
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitat
 
Cahier des charge. hamma annassers
Cahier des charge. hamma annassersCahier des charge. hamma annassers
Cahier des charge. hamma annassers
 
Structure des villes
Structure des villesStructure des villes
Structure des villes
 
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reimsPdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
 
La composition urbaine (2)
La composition urbaine (2)La composition urbaine (2)
La composition urbaine (2)
 
Projet urbain 05
Projet urbain 05Projet urbain 05
Projet urbain 05
 

En vedette

L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 
Kevin lynch
Kevin lynchKevin lynch
Kevin lynch
Yazid Houari
 
Cours: Un monde de plus en plus urbain
Cours: Un monde de plus en plus urbainCours: Un monde de plus en plus urbain
Cours: Un monde de plus en plus urbain
Archi Guelma
 
Paris seine rive gauche affichage
Paris seine rive gauche affichageParis seine rive gauche affichage
Paris seine rive gauche affichageHiba Architecte
 
Cour 02-projet-urbain
Cour 02-projet-urbainCour 02-projet-urbain
Cour 02-projet-urbain
Sami Sahli
 
Acte d'urbanisme
Acte d'urbanismeActe d'urbanisme
Acte d'urbanismeSami Sahli
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
Sami Sahli
 
Les instruments d'urbanisme en algerie
Les instruments d'urbanisme en algerieLes instruments d'urbanisme en algerie
Les instruments d'urbanisme en algeriesoufianeB
 
Actes d'urbanisme
Actes d'urbanismeActes d'urbanisme
Actes d'urbanismeSami Sahli
 
Rénovation urbaine
Rénovation urbaineRénovation urbaine
Rénovation urbaineSami Sahli
 
Projet urbain 04
Projet urbain 04Projet urbain 04
Projet urbain 04Sami Sahli
 

En vedette (12)

L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Fiche de kivin lynch
Fiche de kivin lynchFiche de kivin lynch
Fiche de kivin lynch
 
Kevin lynch
Kevin lynchKevin lynch
Kevin lynch
 
Cours: Un monde de plus en plus urbain
Cours: Un monde de plus en plus urbainCours: Un monde de plus en plus urbain
Cours: Un monde de plus en plus urbain
 
Paris seine rive gauche affichage
Paris seine rive gauche affichageParis seine rive gauche affichage
Paris seine rive gauche affichage
 
Cour 02-projet-urbain
Cour 02-projet-urbainCour 02-projet-urbain
Cour 02-projet-urbain
 
Acte d'urbanisme
Acte d'urbanismeActe d'urbanisme
Acte d'urbanisme
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
 
Les instruments d'urbanisme en algerie
Les instruments d'urbanisme en algerieLes instruments d'urbanisme en algerie
Les instruments d'urbanisme en algerie
 
Actes d'urbanisme
Actes d'urbanismeActes d'urbanisme
Actes d'urbanisme
 
Rénovation urbaine
Rénovation urbaineRénovation urbaine
Rénovation urbaine
 
Projet urbain 04
Projet urbain 04Projet urbain 04
Projet urbain 04
 

Similaire à Hamma les annasser. au 01

Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lync
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lyncAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lync
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lync
Abdelkader Bafdil Archi
 
Paysage urbain
Paysage urbainPaysage urbain
Paysage urbainSami Sahli
 
Analyse urbain Approche de KEVIN LYNCH.ppt
Analyse urbain  Approche de KEVIN LYNCH.pptAnalyse urbain  Approche de KEVIN LYNCH.ppt
Analyse urbain Approche de KEVIN LYNCH.ppt
DanielJacoups1
 
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdf
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdfCopie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdf
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdf
AMINEBOUGUENNOUR
 
Centralité urbaine
Centralité urbaineCentralité urbaine
Centralité urbaineSami Sahli
 
Centralité urbaine 02
Centralité urbaine 02Centralité urbaine 02
Centralité urbaine 02Sami Sahli
 
Rapport ENTPE concertation solaire et eaux usées quartier Saulaie
Rapport ENTPE concertation solaire et eaux usées quartier SaulaieRapport ENTPE concertation solaire et eaux usées quartier Saulaie
Rapport ENTPE concertation solaire et eaux usées quartier Saulaie
Pôle Réseaux de Chaleur - Cerema
 
PFE_rapport_de_presentation
PFE_rapport_de_presentationPFE_rapport_de_presentation
PFE_rapport_de_presentation
Elise Mathieu
 
Le piéton et son gps Exploration urbaine en parcours commentés
Le piéton et son gps Exploration urbaine en parcours commentésLe piéton et son gps Exploration urbaine en parcours commentés
Le piéton et son gps Exploration urbaine en parcours commentés
Hélène-Marie Juteau
 

Similaire à Hamma les annasser. au 01 (11)

Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lync
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lyncAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lync
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lync
 
Paysage urbain
Paysage urbainPaysage urbain
Paysage urbain
 
Analyse urbain Approche de KEVIN LYNCH.ppt
Analyse urbain  Approche de KEVIN LYNCH.pptAnalyse urbain  Approche de KEVIN LYNCH.ppt
Analyse urbain Approche de KEVIN LYNCH.ppt
 
Le lieu
Le lieuLe lieu
Le lieu
 
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdf
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdfCopie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdf
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdf
 
Centralité urbaine
Centralité urbaineCentralité urbaine
Centralité urbaine
 
Centralité urbaine 02
Centralité urbaine 02Centralité urbaine 02
Centralité urbaine 02
 
Rapport ENTPE concertation solaire et eaux usées quartier Saulaie
Rapport ENTPE concertation solaire et eaux usées quartier SaulaieRapport ENTPE concertation solaire et eaux usées quartier Saulaie
Rapport ENTPE concertation solaire et eaux usées quartier Saulaie
 
PFE_rapport_de_presentation
PFE_rapport_de_presentationPFE_rapport_de_presentation
PFE_rapport_de_presentation
 
La centralité urbaine
 La centralité urbaine La centralité urbaine
La centralité urbaine
 
Le piéton et son gps Exploration urbaine en parcours commentés
Le piéton et son gps Exploration urbaine en parcours commentésLe piéton et son gps Exploration urbaine en parcours commentés
Le piéton et son gps Exploration urbaine en parcours commentés
 

Plus de Sami Sahli

AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
Sami Sahli
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
Sami Sahli
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
Sami Sahli
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
Sami Sahli
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
Sami Sahli
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
Sami Sahli
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
Sami Sahli
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
Sami Sahli
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
Sami Sahli
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
Sami Sahli
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
Sami Sahli
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
Sami Sahli
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
Sami Sahli
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
Sami Sahli
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
Sami Sahli
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
Sami Sahli
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
Sami Sahli
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
Sami Sahli
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel
Sami Sahli
 
Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medea
Sami Sahli
 

Plus de Sami Sahli (20)

AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel
 
Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medea
 

Dernier

Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdfRénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
idelewebmestre
 
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
Institut de l'Elevage - Idele
 
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdfQCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
ffffourissou
 
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estivalPROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
idelewebmestre
 
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Daniel Bedard
 
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec  Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Daniel Bedard
 
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
Institut de l'Elevage - Idele
 
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
idelewebmestre
 
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
Institut de l'Elevage - Idele
 

Dernier (11)

Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdfRénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
 
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
 
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdfQCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
 
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
 
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estivalPROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
 
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
 
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec  Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
 
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
 
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
 
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
 
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
 

Hamma les annasser. au 01

  • 1. Réalisé par : Encadré par: ALLALA MOHAMED LAZHAR Mme BENALI NOUANI AOUAR AHMED Mme TALEB BELOUCIF ZAHRA LEILA DJEBOURI HOCINE Gr : 14 Année universitaire 2008-2009
  • 2. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 5- conclusion 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction
  • 3. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 5- conclusion 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction
  • 4. Le site d´ELHAMMA-LES ANNASSERS ,qui par son évolution très accélérée ,devient le site le plus important de la ville d´Alger . Ce qui a poussé les pouvoirs politiques a penser de faire de ce site : L´EXTENSION DE L’HYPERCENTRE D´ALGER et dans cette perspective , on a fixé l´objectif principal de notre étude en plus de ca , l´exploitation des éléments naturels du site (le plateau , la mer ) et la délocalisation de la zone industrielle du site est primordiale pour arriver a notre objectif principal. Mais cette opération fait émerger une problématique très intéressante: - COMMENT CONCILIER ENTRE LE CARACTERE EVOLUTIF , NATUREL ET INDUSTRIEL dans le site? 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction
  • 5. -METROPOLE : Agglomération urbaine importante qui centralise des fonctions pour l’ensemble du territoire et exerce une influence sur lui. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction
  • 6. Kevin Andrew Lynch (Chicago 1918, Illinois - Martha's Vineyard 1984, Massachusetts), planificateur et auteur urbains américains. Lynch a étudié à l'Université de Yale, Taliesin (studio) sous Frank Lloyd Wright, institut polytechnique de Rensselaer, et a reçu une licence dans l'urbanisme du MIT en 1947. Il a travaillé à Greensboro, OR en tant que planificateur urbain mais a été recruté pour enseigner au MIT par Lloyd Rodwin. Il a commencé à parler au MIT l'année suivante, est devenu un assistant en 1949, était titulaire en tant que professeur agrégé en 1955, et est devenu un plein professeur en 1963. « L’apparence visuelle d’une ville n’est pas forcement perçue de la même façon par tous ceux qui y vivent (gens de classes et caractères différents), l’abordent ou l traversent : l’image mentale qu’ils s’en font peut être forgée par des sentiments ou des besoins pratiques différents : besoins de se repérer, goût de vivre, impératifs esthétiques, désir d’appartenance à un milieu… » « Presque tous les sens interviennent et se conjuguent pour composer l’image ». « La ville est non seulement un objet perçu mais également le produit de nombreux constructeurs qui sont constamment entrain de modifier sa structure »
  • 7. ANALYSE SENSORIELLE DE KEVIN LYNCH Les concepts L’enquête L’image collective déduite par Kevin LYNCH Imagibilité Structure &identité Bâtir l’imageLisibilité Les images mentales individuelles Les Pts de repères Les nœudsLes quartiersLes limitesLes voies Croquis Interview La ville TechniqueTrois villes étudiées Boston Jersey city Los Angeles T T t t T T T h é o r i e P r a t i q u e R é s u lt a t s
  • 8. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 5- conclusion 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction L’imagibilité Structure & identité Bâtir l’image La lisibilité Aux phénomènes de l’interaction entre l’homme et l’objet, ce dernier à une qualité qui provoque de fortes images mentales chez l’homme « l’observateur » sa peut être : une forme, une couleur, une disposition,….etc. Ces qualités rendent facile la création des images mentales de l’environnement qui sont d’une identité vive, une structure continue et de forme claire et harmonieuse. C’est se qui rendra la composition urbaine d’une ville plus compréhensible et incite le sens de l’observateur a augmenter leurs attentions et leurs participations. Continuité de sa structure Qualité de l’objet Agir sur la forme de l’environnement Homme Observateur Fortes images
  • 9. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 5- conclusion 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction L’imagibilité Structure & identité Bâtir l’image La lisibilité Situation Notre site est située à l'est de la médina d'Alger. du point de vue morphologique sa forme est régulière en légère déclivité vers la mer. du point de vue de son positionnement, le site joue un rôle d'articulation entre quatre points forts qui sont: 1er Mai, Hussein Dey, et El Madania, sidi m’hammed.
  • 10. Quartier A caractère agricole Exploitation Des terres agricoles naissance du jardin d’essai Quartier à Caractère industriel l’exode rural et l’apparition des bidonvilles restructuration urbaine Périphérie de la ville Hyper centralité Schéma chronologique
  • 11. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 5- conclusion 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction L’imagibilité Structure & identité Bâtir l’image La lisibilité Historique
  • 12. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 5- conclusion 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction L’imagibilité Structure & identité Bâtir l’image La lisibilité Historique
  • 13. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 5- conclusion 2-L’analyse sensorielle de K.L L’imagibilité Structure & identité Bâtir l’image La lisibilité Homme Eléments d’une ville : les quartiers, éléments de repères, les voies « Paysage urbain » La lisibilité Identification et combinaison en un seul schéma d’ensemble 1- Introduction Fondement principal de la théorie de K. Lynch basé essentiellement sur la qualité visuelle ou la clarté apparente d’un paysage urbain ce que est la facilité que trouve l’homme pour reconnaître les éléments de ce paysage urbain et les organiser en un schéma cohérent et cette lisibilité est cruciale pour la composition urbaine -urbain design-
  • 14. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 5- conclusion 2-L’analyse sensorielle de K.L L’imagibilité Structure & identité Bâtir l’image La lisibilité Milieux Interaction Image cohérente Environnement utilisé Homme Homme Homme 1- Introduction K. Lynch voit que le phénomène d’interaction entre l’homme et son milieux va produire ce qu’on appelle l’image, alors il est impératif à la composition d’une ville de savoir ce qu’on peut l’appeler « l’image mentale » ce qui est une image collective d’un groupe homogènes « sexe, âge, culture, profession » pour que la composition urbaine répond par un environnement utilisé par beaucoup de gens.
  • 15. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 5- conclusion 2-L’analyse sensorielle de K.L L’imagibilité Structure & identité Bâtir l’image La lisibilité SignificationStructureIdentité Image mentale Fondation des villes « Composition urbaine » 1- Introduction L’image mentale bâtie du précédent concept va nous donné 3 composantes : La première c’est ce que caractérise l’objet de l’image et nous laisse le reconnaître comme une entité séparée « l’identité ». La deuxième consiste à la relation de l’objet avec l’observateur et avec les autres objets c’est « la structure spatiale ou paradigmatique ». La troisième c’est la signification de l’objet elle est aussi une relation mais déférente à la relation spatiale ou paradigmatique, elle peut être pratique ou émotive.
  • 16.
  • 17. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers PERCEPTION Homme L’observateur Voies à particularité de frontières Les Limites Impénétrable au mouvement traversant Coutures réunissantes Barrières séparantes Référence latérale Prédominance visuelle Les limites d’une ville, d’après K.Lynch peuvent être des éléments naturels ou physiques, elles sont ses frontières et ses références latérales. Lorsqu’elles prédominent visuellement, elles ont une forme continue et sont pénétrables au mouvement traversant ; sont considérées comme des limites fortes. Elles ne jouent pas toujours le rôle des frontières, elles peuvent être parfois des coutures qui réunissent. 5- conclusion
  • 18. autoroute La mer La falaise
  • 19. Sous synthèse : le site est très bien limité par deux sortes de limites: -(Nord-Sud) limites naturelles qui sont la mer et la falaise -(Est-Ouest) limites artificielles qui sont la rue Med MERBOUCHE et la rue Rabah DJABALI . En plus de ça le site est limité du coté Nord par l'autoroute de l'Est et la voie ferrée. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers 5- conclusion
  • 20. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers Image mentale Les autres éléments de l’environnement mise en relation le long des voies Eléments prédominan ts de l’image mentale Permettent la circulation Déplacement L’observateurLes voies Ce sont des éléments prédominants de l’image mentale de l’observateur. Ce réseaux viaire permet d’appréhender et d’en relier les autres éléments de l’environnement le long de ces voies. Elles permettent le déplacement habituel, occasionnel ou potentiel. 5- conclusion
  • 22. 1- LA RUE Med BELOUIZDAD: Ex-l´axe de Laghouat , il relie la place 1er Mai au nœud des 4 chemins , il est considéré comme l´axe de croissance du site , il est beaucoup plus a caractère commercial , il est devenu a un seul sens depuis 2002. LES AXES STRUCTURANTS 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers 5- conclusion
  • 23. 2 2-LA RUE HASSIBA : Ex- Saïd Carnot , il relie la place Mauritania jusqu´au pont des fusilles ,connue par ses activités a vocations diversifiées 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers 5- conclusion
  • 24. •L´accessibilité au site d´ELHAMMA-LES ANNASSERS est très facile grâce a sa situation qui lie Alger Centre a la fois a la banlieue est (Hussein dey – El- Harrach) et le cote sud-est (Elmouradia , Bir monde rais) . • Cette situation qui est bénéfique pour l´accessibilité, rend la circulation au niveau du site très dense, précisément les axes structurants (Med Belouizdad, Hassiba) et ca est du aussi au x caractères commercial, résidentiel, administratif prédominants dans le site . • La structure de la voierie , si par son effet positif sur le plan économique pose un grand problème de liaison entre les différents secteurs du site. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers 5- conclusion
  • 25. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers Pénétrable Les nœuds L’observateur Points de rassemblement Concentration Lieux stratégique s d’une ville Points de jonction Changer le système de transport Passage d’une structure à une autre Point de convergenc e de voies Concentratio n de certains caractères physique Concentratio n de certaines fonctions Ce sont des points, des lieux stratégiques d’une ville et elles sont pénétrables par l’observateur. Ce sont aussi des points de jonctions à travers lesquelles on change le système de transport, lieux de passage d’une structure à une autre. Ou bien ce sont des points de rassemblement de certaines fonctions ou de certains caractères physiques. Le concept de nœud est lié à celui des voies et des quartiers. 5- conclusion
  • 26. Nœud des 4 chemins Le nœud du carrefour 1 2 2 1 2
  • 27. • Les deux nœuds majeurs du site sont : - le carrefour - les 4 chemins • Ce dernier qui est aménagé par une placette , joue un rôle très important au niveau du site car il constitue le point d´intersection des grands axes du site (le chemin des fusilles , la rue Hassiba ) • Le nœud du carrefour n´est pas aménagé par une place mais son importance réside en son rôle économique qui par son attraction des gens ,est devenu un point de repère très important . • Ces deux nœuds jouent un grand role sur le plan d´aider les utilisateurs du site a trouver leurs chemins facilement. SOUS SYNTHÈSE : 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers 5- conclusion
  • 28. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers Pénétrable NonLes points de repères L’observateu r Rôle Identifier et structurer Intérieur de la ville Extérieur de la ville Symbole de direction constante Référence ponctuelle Objets physiques Objets éloignés Référence radiale Ce sont des références ponctuelles d’où l’observateur ne peut pas les pénétrer car ils sont externes. Ce sont des objets physiques tels que immeubles, boutique …etc. Ils sont utilisés pour le choix d’un élément unique aux milieux d’une multitude de possibilité. Certains points de repères sont des objets éloignés qui servent comme de point de référence radiale. 5- conclusion
  • 29. 1 2 3 4 5 6 1- carrefour 2- le stade du 20 aout3- sonelgaz4- le jardin d’essai5- BNA6-Sofitel
  • 30. Notre zone d‘étude est riche en repères, des éléments dominants par leurs styles architecturales, leurs fonctions, leurs valeurs dans le quartier. on remarque une prédominance d'éléments de repères à l‘échelle de la ville ce qui favorise et renforce l'idée de l'extension de l'hyper-centre d'ALGER. SOUS SYNTHÈSE : 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers 5- conclusion
  • 31. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers Pénétrable Pensée L’observateurLes quartiers Eléments prédominants dans la structure de la ville Des parties de la ville Caractère général permet leur identification Taille assez grande Identification de l’intérieur Identification de l’extérieur « Référence » Ce sont des parties de la ville d’une taille assez grande pénétrable par l’observateur « pensée », elles ont un caractère général qui permet leurs identifications, cette dernière « l’identification » est possible de l’intérieur. Elles deviennent une référence si on les utilise de l’extérieur « identifiable de l’extérieur ». Les gens structurent leur ville avec des variations des individus avec la prédominance des voies et des quartiers. 5- conclusion
  • 33. Le quartier du Hamma : Inséré entre le jardin d’essais à l’est et l’ilot de l’arsenal à l’ouest, C’est un quartier de 64,4 ha de surface, il contient 4 139 logements avec une assez forte densité de 95,6 %.Il présente une imbrication très forte entre les petites activités très nombreuses et l’habitat peu élevé RDC à R+5, excepté quelques immeubles de R+12 constituants des éléments de repères intéressants. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers 5- conclusion
  • 34. Quartier des Annassers- Abattoirs : Il est enclavé entre le jardin d’essais à l’ouest et la pénétrante des Annassers à l’est, un quartier très hétérogène d’une surface de120,5ha, se compose essentiellement des unités industrielles et des entrepôts, mais comprend aussi des habitations entre la rue Belouizdad et le chemin Fernane, le quartier contient 3577 logements avec une densité de 29,68%. Le quartier offre directement sa façade urbaine sur la mer. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers 5- conclusion
  • 35. Le jardin d’essai: Avec une surface de 30 ha il constitue une coupure verte agréable entre le quartier d’Hamma et des Annassers, il participe à la façade urbaine d’Alger ; en fait la plus importante percée vertes vers la baie d’Alger en prolongement du parc de la victoire. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers 5- conclusion
  • 36. On constate que le site d´ELHAMMA –LES ANNASSERS peut être divise en 4 zones avec des structures spatiales différentes qui sont : 1- Boualem rochai – le jardin d´essai : structure en DAMIER 2- L e jardin d´essai: orthogonale – régulière 3- le jardin d´essai – les abattoirs : structure LINEAIRE 4- La falaise : structure VERNACULAIRE 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers 5- conclusion
  • 37. EN DAMIER ORTHOGONALE REGULIERE JARDIN A LA FRANCAISE ORGANIQUE LINEAIRE
  • 38. Bâti très hétérogène de l’époque coloniale et post-coloniale avec gabarits se situant dans la fourchette R+1 à R+15. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers 5- conclusion
  • 39.
  • 40. L'habitat occupe 20,35% de la surface totale de la zone d‘étude SF =214.9 ha. Le nombre d’habitant est de 54 780. nombre d’habitant =254,79 / ha Nombre de logements = 9701 logements Densité brute = 45,12 logements a I' hectare. C E S = 0,35 34.82% Les logements ont été réalisés pour la plus part durant I' époque coloniale. ils présentent un épinglage très riche allant du simple pavillon a rez de chausse a I' immeuble collectif de R+12 et même plus. Les constructions ne présentent d'une manière générale aucun intérêt architectural ( ni décoration, ni forme architecturale particulière..) L‘état du bâti est d'une manière générale a peine moyen, nous signalons I' existence de plusieurs Hots insalubres et de foyers de sinistres au niveau de différents quartiers (occupant des anciens dépôts ...). Les logements intègrent généralement des commerces ,des services ,des activités et équipements de différentes catégories compatibles ou incompatibles 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers 5- conclusion
  • 41.
  • 42. 1 2 3 4 5 6 7 1-Hotel Sofitel 2- La bibliothèque 3- le jardin d´Essai 4- le stade du 20 Aout 5- Le carrefour 6- La cour d´Alger 7- La zone industrielle (Hamoud, Sonelgaz)
  • 43. NATURE DE L´EQUIPEMENT SURFACE FONCIERE NIVEAUX (GABARITS) ETAT DU BATI STATUT JURIDIQUE HOTEL SOFITEL 8302 R+9 BON ETATIQUE BIBLIOTHEQUE NATIONALE 6528 R+5 BON ETATIQUE CEM+EFE(02) 2695 R+2 BON ETATIQUE STATION DE SERVICE 1204 RDC BON ETATIQUE CINEMA 143 R+1 BON ETATIQUE HOTEL 171 R+1 BON PRIVE HOTEL 264 R+3 BON PRIVE HOTEL 121 R+2 BON PRIVE BAIN MAURE 110 R+1 BON PRIVE PHARMACIE +ALIMENTATION 132 RDC MAUVAIS PRIVE KIOSQUE +TABAC +JOURNAUX 8 RDC PASSABLE PRIVE HOTEL (FERME) 121 R+2 PASSABLE PRIVE HOTEL+VENTE ELECTROMENAGER 196 R+2 PASSABLE PRIVE HOTEL 252 R+1 BON PRIVE MOSQUEE EN COURS DE REALISAT 160 R+2 ETATIQUE MARCHE COUVERT 1325 RDC MAUVAIS ETATIQUE PALAIS DE JUSTICE 192 R+4 BON ETATIQUE CENTRE MEDICO-SOCIAL 319 R+1 BON ETATIQUE HOTEL+ COMMERCES RDC 435 R+3 BON PRIVE HOTEL BAIN MAURE 420 R+2 BON PRIVE CINEMA ROXY 598 R+1 PASSABLE ETATIQUE HOTEL+ COMMERCES RDC 180 R+5 PASSABLE PRIVE CINEMA 392 R+2 PASSABLE ETATIQUE
  • 44. EFE 729 R+2 BON ETATIQUE COMMERCES EN RDC 279 R+2 MAUVAIS PRIVE BUREAUX SAA 120 R+2 BON ETATIQUE MOSQUEE 270 R+3 PASSABLE ETATIQUE BAIN MAURE 250 R+2 BON PRIVE MOSQUEE 300 R+2 PASSABLE ETATIQUE HOTEL LES GLISSINES 884 R+2 PASSABLE PRIVE ALIMENTATION GENERALE 100 RDC PASSABLE PRIVE EFE 550 RDC BON ETATIQUE CEM CHANZY 5792 R+2 BON ETATIQUE METRO D´ALGER 693 ETATIQUE METRO D´ALGER 1750 ETATIQUE BUREAU D´ETUDES +SALON DE THE 352 R+3 BON PRIVE CEM+ EFE 2773 R+2 BON ETATIQUE EDGA ANNEXE 306 8M MAUVAIS ETATIQUE COMMERCES 464 4M PASSABLE PRIVE CENTRE MEDICO SOCIAL 1510 R+1 PASSABLE ETATIQUE LYCEE BOUALEM ROCHAI 3660 R+3 BON ETATIQUE EFE TAHAR SALEM 3360 R+3 BON ETATIQUE BUREAUX 380 KIOSQUE 10 RDC PASSABLE PRIVE TOTAL 50333 POS U31 – 1997 HAMMA – LES ANNASSERDS
  • 45. NATURE DE L´EQUIPEMENT SURFACE FONCIERE NIVEAUX (GABARITS) ETAT DU BATI STATUT JURIDIQUE Auberge de jeunesse+atelier mecanique 2033090 R+2 Passable Prive Pieces detachees 250 Rdc Mauvais Etatique polyclinique 800 R+2 Bon Etatique Stade du 2o aout 30800 R+1 Bon Etatique Stade scolaire 1500 Rdc Bon etatique ecole 1500 R+2 Bon etatique ecole 1500 R+2 Bon Etatique apc 1200 R+2 Bon Etatique Cem hanafi 6061 R+2 Bon etatique Lycee 3800 R+2 Bon Etatique Lycee technique rouisseau 25000 R+3 Bon Etatique marche 1800 Rdc Mauvais Etatique Stade de l´apc 2030 - - Etatique Statio n services 314 Rdc Passable Prive eglise 1674 R+1 Bon Etatique Cfp+cafe+vulcanisation+cremerie 1086 R+1 Passable Mixte Cem+ecole primaire 6850 R+2 Bon etatique Gendarmerie nationale 3456 R+1 Mauvais etatique Cinema 597 R+1 Passable Etatique Station services 505 Rdc Bon Etatique rotisserie 200 R+1 Passable Prive Cafe+restaurant 145 Rdc Mauvais Prive boucherie 0 Rdc mauvais prive Parking 1822 Rdc Mauvais Prive
  • 46. NATURE DE L´EQUIPEMENT SURFACE FONCIERE NIVEAUX (GABARITS) ETAT DU BATI STATUT JURIDIQUE Grande cour d´Alger 300 - - ETATIQUE Commerces de gros tapissier 630 R+2 BON Prive Palais de justice 4600 - BON Prive Mosquee 681 R+2 passable etatique Bain maure+mouture de cafe 154 R+3 BON ETATIQUE Magasin de vetements 150 R+1 passable PRIVE Salle de sport 168 R+2 BON PRIVE Hotel 440 R+2 bon PRIVE Mosquee 550 R+2 BON PRIVE Bain maure 170 R+2 passable Etatique Efe ecole primaire 1100 R+2 bon PRIVE Siege de ministere del´educationn nationale 4500 R+9 bon etatique Parkingdu ministere de l´education nationale 2800 - - Etatique Laboratoire centrale de la tuberculose 800 R+1 Passable etatique Banque du developpement local 2250 R+1 bon ETATIQUE Antiquaire 102 RDC MAUVAIS ETATIQUE
  • 47. Commerces de legumes +magasin de vetements 100 RDC BON prive Antiquaire 90 Rdc Mauvais prive Station de services 425 R+1 passable PRIVE Café+marchand de légumes 180 Rdc passable PRIVE Bain maure 200 R+1 PASSABLE prive Efe école primaire 2170 R+2 PASSABLE PRIVE Boulangerie 100 Rdc PASSABLE ETATIQUE Rotisserie+commerces multiples+salle de jeux 310 Rdc mauvais PRIVE Salon de coiffure 40 rdc passable prive
  • 48. (1) Le jardin d’essai (7,8,9) L’îlot prioritaire (6) Le site des abattoirs
  • 49. Occupation Statut juridique surface remarque Espaces verts (1) le jardin d’essai Bien de l’état 300 0oo m² Coupure: El Hamma/Les Annassers (2) le site des sablettes Bien de l’état Occupé par une station de dessalement d’eau de mer (3) le site du musée des beaux arts Bien de l’état (4) la place carré Bien de l’état 16 000 m² (5) le cimetière de Sidi M’Hamed Bien de l’état 16 000 m² Poches urbaines (6) l’îlot des abattoirs Terrain libre Terrain libre (ex projet CNIAJ) 2 500 m² Délaissé de route proximité pénétrante des Annassers. 6 696 m² Terrain privé 1 500 m² A démolir (1ere phase) E.L.N (hangar) Bien de l’état 5 848 m² ETUSA (garage) Bien de l’état 1 800 m² ENAPAL Bien de l’état 3 000 m² EDIPAL Bien de l’état 2 836 m² A démolir (2eme phase) DVP (ex SONACOME) Bien de l’état 4 800 m² PSA (Paris Sportif Algérien) Bien de l’état 1 000 m² BOUAKEL BOUZERMAT Bien privé 1 050 m² CYGMA ex SONACOME Bien de l’état 453 m² PHD ex ENMGP/SNLB Bien de l’état 1 500 m² Ex MEDIATHEQUE Bien de l’état 1 070 m²
  • 50. Occupation Statut juridique surface remarque Poches urbaines (6) l’îlot des abattoirs A démolir (3eme phase) Parc APC/ HUSSEIN DEY Bien de l’état 1 100 m² SIDER Bien de l’état 4 200 m² BEHA Bien de l’état 4 200 m² CNAT Bien de l’état 5 700 m² SONAVIANDE Bien privé 1 365 m² Parc CPA Bien de l’état 2 600 m² Parc PTT Bien de l’état 7 930 m² AMMARI Med Bien privé 1 200 m² DEBOUZA mebrouk Bien de l’état 1 500 m² ONABROS Bien de l’état 2 800 m² ERADAL Bien de l’état 948 m² ENET Bien de l’état 2 480 m² ONAT Bien de l’état 1 450 m² AIG Bien privé 700 m² BOYAUDERIE Bien privé 87 m² Comptoir africain du caoutchouc Bien de l’état 1 035 m² Parc APC Bien de l’état 800 m² DRICI matériel anti- feu Bien de l’état 400 m² LAGHOUATI Bien de l’état 145 m² KESSOUR Ahmed Bien privé 400 m²
  • 51. Occupation Statut juridique surface remarque Poches urbaines (6) l’îlot des abattoirs A démolir (3eme phase) BACHA Bien privé 400 m² Imprimerie KAHLERA Bien privé 865 m² DJERALFIA Boualem Bien privé 400 m² REBBAH Saleh Bien de l’état 400 m² Mme TACHENE Bien privé 155 m² AOUCI Rabah Bien privé 200 m² Confiserie FRANCIA Bien privé 1 180 m² Héritiers MOUHOUBI Bien privé 650 m² CHAOUI Med Bien privé 1 200 m² RAGHED Salah Bien privé 200 m² BOURZAK A.E.K Bien privé 299 m² AZOUAOU SAFSAFI Bien privé 1 000 m² BERDJANI Med Bien privé 250 m² SARL EDUCAFORME Bien privé 200 m² Maison de jeunes Bien de l’état 100 m² (7) l’îlot prioritaire: Assemblée Populaire National (APN) Bien de l’état 15.000 m² Libre partiellement (8) l’îlot prioritaire: Aire de stockage utilisée par COSIDER Bien de l’état 8 500 m² Exploité sur 4000 m² (9) Parking occasionnel de véhicules Bien de l’état 6 000 m² (10) Ex centre de transit Bien de l’état 2 400 m² (11) SN. EMA Bien de l’état 4 700 m² Installation chantier COSIDER
  • 52. Commune s Quartiers Terrains libres Terrains à libérer Surface foncière phasage Belouizdad El Hamma 77 220 m² 41 hangars 67 activités 24 780 m² 62 558 m² Court terme Moyen et long terme Les Annassers 4 360 m² 05 activités 36 activités 5 520 m² 136 907 m² Court terme Moyen et long terme Le quartier d’El Hamma les Annassers fait preuve d’une importante disponibilité foncière en raison de la délocalisation de la zone industrielle au profit d’équipements valorisant le quartier en tant que extension de l’hyper centre d’Alger.
  • 53. SOUS SYNTHÈSE : El Hamma & les Annassers deux quartiers qui présentes beaucoup de qualités : Variété en terme de tissu urbain Densité et plein d’activité (Artisanat & commerces) Hétérogénéité composée de unités industrielles et des habitations. Des potentialités foncières très importantes ainsi un caractère naturel riche .et tout ça favorise l’extension de l’hyper-centre d’Alger 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction Les limites Les voies Les nœuds Les pointe de repères Les quartiers 5- conclusion
  • 54. Notre zone d'étude est composé de deux Quartiers (Ruisseau & Hamma) liée par le jardin d'essai constituant un poumon pour la zone limitée par la mer et la falaise (Nord-Sud)et par les rues Med Merbouche et R.Djabali (Est-Ouest); et aussi par l'autoroute de l'est qui en plus joue un rôle dans la bonne accessibilité avec les deux axes structurants des deux quartiers (Rue BELOUIZDAD et rue HASSIBA) plus les deux nœuds majeurs (carrefour et les 4 chemins) qui assurent la liaison entre Alger et les banlieues Est et Sud-est. Ce qui renforce l'aspect évolutif et l'importance de la zone c'est la présence des repères à une grande echelle;d'autant plus le programme des projets prévus sur notre zone. 3-la perception Hamma & Annassers 4-Synthèse 5- conclusion 2-L’analyse sensorielle de K.L 1- Introduction