SlideShare une entreprise Scribd logo
Alger centre
École polythecnique d’architecture et d’urbanismeÉcole polythecnique d’architecture et d’urbanisme
Analyse urbaineAnalyse urbaine
ENSEIGNANTS:ENSEIGNANTS:
MR SOUICI
MME SADOUDI
ÉTUDIANTS:
BELKACEMI AMAR WALID
MAIFI KHALED
Année :2006_2007
IntroIntro
« Alger a les pieds sur la mer »« Alger a les pieds sur la mer » ne cessaitne cessait
de répéter le grand modernistede répéter le grand moderniste
français :français : LE CORBISIERLE CORBISIER ; IL voyait que; IL voyait que
toute la magnificence d’Alger lui venait detoute la magnificence d’Alger lui venait de
son rapport a la mer; tout deux ajoute t’ilson rapport a la mer; tout deux ajoute t’il
semblent fonder en une seule imagesemblent fonder en une seule image
d’unité.d’unité.
Première phasePremière phase :: délimitation dudélimitation du
site d’interventionsite d’intervention
1-)1-) pourquoi ce choix de sitepourquoi ce choix de site??
2-)2-) l’environnement immédiatl’environnement immédiat ..
3-)3-) genèse de l’entitégenèse de l’entité ..
4-)4-) classification chronologique du tissuclassification chronologique du tissu
urbainurbain ..
5-)5-) les points forts du site ou l’axeles points forts du site ou l’axe
symboliquesymbolique ..
Situation et présentation :Situation et présentation :
pourquoi ce choix de site?pourquoi ce choix de site?
Notre site est a la charnière de deuxNotre site est a la charnière de deux
obstacles naturels ; la mer méditerranée cotéobstacles naturels ; la mer méditerranée coté
nord et la pente forte du coté sud ; ces deuxnord et la pente forte du coté sud ; ces deux
critères cités ci-dessus ont été a l’origine decritères cités ci-dessus ont été a l’origine de
notre choix du site ;proprementnotre choix du site ;proprement
Dis on essayera de démontrer par le biais deDis on essayera de démontrer par le biais de
ce modeste travail l’affectation d’une zonece modeste travail l’affectation d’une zone
urbanisable par des lois dictées par la nature.urbanisable par des lois dictées par la nature.
La casbah
Seconde partie d’Alger centre
Vers Bâb el oued
Port d’Alger
L’environnement immédiat
genèse de l’entitégenèse de l’entité
genèse et évolution :genèse et évolution :
genèse de l’entitégenèse de l’entité
A l'époque turque, la Casbah d'Alger
était le premier noyau de la croissance,
avec les quartiers de la Basse Casbah
formant un pôle administratif, financier
et commercial.
genèse de l’entitégenèse de l’entité
L'important axe commercial reliant les portes
Bâb El Oued et Bâb Azzoun avait déjà ses
prolongements à l'extérieur de l'enceinte
fortifiée par la route de Constantine (actuelle
Hassiba Ben Bouali) et la route de Laghouat
(actuelle Mourad Didouche). Les premières
extensions de la ville à cette époque ont
d'ailleurs suivies ce tracé (le long de l'actuelle
rue Abane Ramdane).
genèse de l’entitégenèse de l’entité
la Basse Casbah, dont le caractère
de pôle central disparaît au profit
d'un nouveau centre européen (ville
d'Isly), qui s'établit extra-muros en
suivant le tracé des routes de liaison
régionales (Abane Ramdane et
Asselah Hocine).
genèse de l’entitégenèse de l’entité
Le quartier d'Alger Centre créé ainsi constitue
jusqu'aujourd'hui le principal pôle administratif
et financier de la ville d'Alger,il renferme de
nombreuses hautes institutions locales,
régionales et nationales, jouant le rôle d'un
véritable centre de la capitale (Palais de Justice,
Assemblée Nationale, Hôtel de Ville, siège du
Gouvernorat, Palais du Gouvernement, Grande
Poste, Banque Centrale, Commissariat Central,
Douanes, gare maritime, gare centrale SNTF,
Université d'Alger, nombreux ministères, etc.).
Le quartier d'Alger Centre créé ainsi constitue
jusqu'aujourd'hui le principal pôle administratif
et financier de la ville d'Alger,il renferme de
nombreuses hautes institutions locales,
régionales et nationales, jouant le rôle d'un
véritable centre de la capitale (Palais de
Justice, Assemblée Nationale, Hôtel de Ville,
siège du Gouvernorat, Palais du Gouvernement,
Grande Poste, Banque Centrale, Commissariat
Central, Douanes, gare maritime, gare centrale
SNTF, Université d'Alger, nombreux ministères,
etc.).
Les différents tissus urbains:Les différents tissus urbains:
On distingue plusieurs tissus urbainsOn distingue plusieurs tissus urbains
dans le quartier de La Marine, ce qui faitdans le quartier de La Marine, ce qui fait
de lui un site riche :de lui un site riche :
classification chronologique du tissuclassification chronologique du tissu
urbainurbain
Tissu traditionnel :Tissu traditionnel :
On retrouve le typeOn retrouve le type
original d’ El Djazaïr : Laoriginal d’ El Djazaïr : La
Casbah qui regroupeCasbah qui regroupe
des :des :
- caractéristiques- caractéristiques
urbanistiques dans saurbanistiques dans sa
hiérarchie des parcourshiérarchie des parcours
par des rapports depar des rapports de
largeur de rues, ainsi quelargeur de rues, ainsi que
le jeu d’ombre et dele jeu d’ombre et de
lumière etlumière et
- architecturales dans- architecturales dans
l’organisation spatiale del’organisation spatiale de
ses résidences.ses résidences.
Généralement, ce tissu a étéGénéralement, ce tissu a été
construit avant 1830, il aconstruit avant 1830, il a
une typologieune typologie
plutôt dense regroupantplutôt dense regroupant
palais, habitations etpalais, habitations et
mosquées.mosquées.
Tissu mixte :Tissu mixte :
Entre Redon et Bâb elEntre Redon et Bâb el
Oued, C’est la compositionOued, C’est la composition
entre la cité turque et lesentre la cité turque et les
immeubles coloniaux d’ordreimmeubles coloniaux d’ordre
classique. Cette zone aclassique. Cette zone a
totalement été détruite pourtotalement été détruite pour
des raisons d’hygiène et a étédes raisons d’hygiène et a été
reconstruite sur le parcellairereconstruite sur le parcellaire
du tissu traditionneldu tissu traditionnel
avec une structure urbaineavec une structure urbaine
identique ; La nouveautéidentique ; La nouveauté
réside dans l’introduction deréside dans l’introduction de
nouvelles typologies denouvelles typologies de
façades ainsi que le logementfaçades ainsi que le logement
collectifcollectif
Tissu colonial :Tissu colonial :
Elle englobe toute laElle englobe toute la
partie basse de la ville Elpartie basse de la ville El
Djazaïr jusqu’au front deDjazaïr jusqu’au front de
mer. C’est le témoignagemer. C’est le témoignage
d’une architectured’une architecture
moderne représentantmoderne représentant
quelquesquelques
Bâtiments d’un projetBâtiments d’un projet
interrompu, tel les barresinterrompu, tel les barres
de l’avenue du 1erde l’avenue du 1er
Novembre Sur 800m deNovembre Sur 800m de
long.long.
Tissu post-colonialTissu post-colonial (Socard).(Socard).
Tissu contemporain.Tissu contemporain.
les points forts du site ou l’axeles points forts du site ou l’axe
symboliquesymbolique
D’emblée et a première vu on s’aperçoit queD’emblée et a première vu on s’aperçoit que
notre axe symboliquenotre axe symbolique (ou rue d’Isly)(ou rue d’Isly) suit lasuit la
morphologie du sitemorphologie du site,, ce dernier en formece dernier en forme
concave suivant la morphologie de la rive.concave suivant la morphologie de la rive.
Sur ce même axe viennent s’ajouter et a desSur ce même axe viennent s’ajouter et a des
moments différents quelques points fortsmoments différents quelques points forts (voir(voir
la carte),la carte), qui marquent le début et la fin desqui marquent le début et la fin des
séquences et qui coïncident toujours unséquences et qui coïncident toujours un
changement de direction.changement de direction.
La grande
poste
La place
el Émir Port
Saïd
La place
Des martyres
Deuxième phaseDeuxième phase :: systèmesystème
viaireviaire
1-)1-) hiérarchisation des voirieshiérarchisation des voiries..
2-)2-) étude des espaces de circulationétude des espaces de circulation..
3-)3-) accessibilité et traficaccessibilité et trafic..
4-)4-) synthèse et proposition partiellesynthèse et proposition partielle ..
hiérarchisation des voirieshiérarchisation des voiries
désignation nombre
boulevards 02
avenues 02
Rues principales 12
Rues secondaires 60
Nom Largeur Norme
s
Synthèse
AVENUE PASTEUR 15 METRES 32______6
0
Les dimensions de ces
avenues et boulevards
sont confondues aux
normes des années
1890(urbanisme
classique) ; avenue
18__22 et boulevard
15__18.
En 1961 ces règles
ont changés en France
au gré de l’urbanisme
moderne et vu la
situation politique en
Algerie elles n’ont
pas été actualisées.
AVENUE 1ER
NOVEMBRE
32 METRES 32_____60
BOULEVARD BEN
BOULAID
13 METRES 18_____24
BOULEVARD
ZIROUD YOUCEF
22 METRES 18_____24
RUE BEN M’HIDI 20 METRES 16_____20 Les dimensions de ces
rues sont confondues
avec les lois
d’urbanisme de 1961
RUE BOUMENDJEL 15 METRES 16____20
RUE BAB
AZZOUN
15 METRES 16____20
RUE BAB EL OUED 15 METRES 16____20
Synthèse numéro 1Synthèse numéro 1
L’analyse du réseau viaire de la zoneL’analyse du réseau viaire de la zone
d’Alger centre nous induit a la classerd’Alger centre nous induit a la classer
comme étant uncomme étant un système arborescentsystème arborescent
donc notre périmètre d’étude est undonc notre périmètre d’étude est un
réseau urbainréseau urbain par excellencepar excellence
étude des espaces de circulationétude des espaces de circulation
Synthèse numéro 2Synthèse numéro 2
1)1) Surface de la zone d’étude est deSurface de la zone d’étude est de 604625604625
mètres carrés soitmètres carrés soit 6060 hectares.hectares.
2)2) Le pourcentage du réseau viaire par rapport aLe pourcentage du réseau viaire par rapport a
la zone d’étude est dela zone d’étude est de 47 .77%.47 .77%.
3)3) Ce taux reste insuffisant par rapport au tauxCe taux reste insuffisant par rapport au taux
idéal qui envoisine lesidéal qui envoisine les 61%.61%.
4)4) la circulation mécanique et piétonne observela circulation mécanique et piétonne observe
parfois qlqs anomalies dues a une mauvaiseparfois qlqs anomalies dues a une mauvaise
gestion du flux CAD que le réseau viaire a cegestion du flux CAD que le réseau viaire a ce
moment là n’a pas pu prendre en charge tellemoment là n’a pas pu prendre en charge telle
densité (voir la carte).densité (voir la carte).
accessibilité et traficaccessibilité et trafic
Synthèse primaireSynthèse primaire
D’après nos calculs qui estiment aux habitants d’Alger centreD’après nos calculs qui estiment aux habitants d’Alger centre
seuls un nombre deseuls un nombre de 45884588 véhicules, et vu la faible portée desvéhicules, et vu la faible portée des
parkings existants (le plus grand compteparkings existants (le plus grand compte 630630 places), et toutplaces), et tout
en négligeant les véhicules de passages ou de courten négligeant les véhicules de passages ou de court
stationnement ; on aura a conclure comme ci de suite :stationnement ; on aura a conclure comme ci de suite :
le manque flagrant en matière d’aires de stationnements.le manque flagrant en matière d’aires de stationnements.
ce manque, se fait rattraper par des stationnements illicites surce manque, se fait rattraper par des stationnements illicites sur
les bords des rues.les bords des rues.
ces stationnements dérangent et nuisent le bon fonctionnementces stationnements dérangent et nuisent le bon fonctionnement
des rues qu’on a déjà jugé insuffisantes, et mettent parfoisdes rues qu’on a déjà jugé insuffisantes, et mettent parfois
les évacuations de secours en cas d’un danger probableles évacuations de secours en cas d’un danger probable
impossible.impossible.
les terminus des transports en communs ne sont pas vraimentles terminus des transports en communs ne sont pas vraiment
régis de manière adéquate, du fait, ça donne éclosion a unerégis de manière adéquate, du fait, ça donne éclosion a une
monarchie qui engendre une mauvaise gestion des flux piétonsmonarchie qui engendre une mauvaise gestion des flux piétons
et mécaniques a la fois exemple : le terminus de la place deset mécaniques a la fois exemple : le terminus de la place des
martyrs.martyrs.
Proposition pour le système viaireProposition pour le système viaire
faire du site unfaire du site un « déambulatoire« déambulatoire piéton »piéton »
par excellence et placer les parking sur sapar excellence et placer les parking sur sa
périphérie.périphérie.
Élargir les rues non-conformes.Élargir les rues non-conformes.
La création d’une nouvelle séquence surLa création d’une nouvelle séquence sur
l’axe symbolique toujours et qui aurasl’axe symbolique toujours et qui auras
comme effet d’articuler le changement decomme effet d’articuler le changement de
direction, desservir le site du coté sud-direction, desservir le site du coté sud-
ouest et anéantir la circulation , tout çaouest et anéantir la circulation , tout ça
par la création d’un nœud.par la création d’un nœud.
Troisième phaseTroisième phase :: Le tissuLe tissu
urbainurbain
1-1-)) classification du tissu urbainclassification du tissu urbain ::
1.1-)1.1-) premier critèrepremier critère :: le bâtile bâti,,non bâtinon bâti
1.2-)1.2-) second critèresecond critère :: l’état foncier du bâtil’état foncier du bâti,, lele
coscos,,cesces ..
2-)2-) équipements & activitéséquipements & activités ..
3-)3-) Typologie des îlotsTypologie des îlots ..
4-)4-) Synthèse et proposition partielleSynthèse et proposition partielle ..
L’état foncier
public
privé
wakf
Le cos __________ cesLe cos __________ ces
Le cos est estimé a 0.94 ce qui impliqueLe cos est estimé a 0.94 ce qui implique
une forte densité et le manque enune forte densité et le manque en
matière d’espaces libres.matière d’espaces libres.
Aussi cette valeur atténue nosAussi cette valeur atténue nos
ambitions de créativité au sein du siteambitions de créativité au sein du site
(site saturé).(site saturé).
Les îlots
Les séquencesLes séquences
Les équipementsLes équipements
L’analyse des équipements estime le plus grand tauxL’analyse des équipements estime le plus grand taux
aux activités tertiaires et administratives soit 35%aux activités tertiaires et administratives soit 35%
de l’ensemble des autres activités.de l’ensemble des autres activités.
On remarque l’illisibilité des équipements, aucuneOn remarque l’illisibilité des équipements, aucune
texture ou souci formel sépare les équipements entretexture ou souci formel sépare les équipements entre
eux d’une part et les équipements et l’habitat d’uneeux d’une part et les équipements et l’habitat d’une
autre part , a l’ instar des grandes banques, la wilaya ,autre part , a l’ instar des grandes banques, la wilaya ,
les mosquées….etc.les mosquées….etc.
Cette grande concentration en matière d’équipementsCette grande concentration en matière d’équipements
administratifs induit d’une façon systématique à desadministratifs induit d’une façon systématique à des
embouteillages lors des heures de pointes, et à uneembouteillages lors des heures de pointes, et à une
pénurie en matière de stationnements d’où lapénurie en matière de stationnements d’où la
nécessité de proposer un allégement par unenécessité de proposer un allégement par une
fragmentation des équipements vers d’autres sitesfragmentation des équipements vers d’autres sites
moins encombrés aussi ça confirme notre premièremoins encombrés aussi ça confirme notre première
proposition (faire du site un déambulatoire piéton parproposition (faire du site un déambulatoire piéton par
excellence et placer les parking sur sa périphérie.)excellence et placer les parking sur sa périphérie.)
Proposition pour le tissuProposition pour le tissu
urbainurbain
1-) le renouvellement du tissu mixte.1-) le renouvellement du tissu mixte.
2-) la ségrégation entre les édifices2-) la ségrégation entre les édifices
administratifs et l’habitat par uneadministratifs et l’habitat par une
texture différentielle.texture différentielle.
3-) opter pour une fragmentation des3-) opter pour une fragmentation des
equipements tertiaires.(s’investir dansequipements tertiaires.(s’investir dans
de nouveau sites vierges)de nouveau sites vierges)
Proposition partielle 2
Proposition finaleProposition finale
La superposition des deux propositionsLa superposition des deux propositions
précédentes nous donnera ce qui suit :précédentes nous donnera ce qui suit :
Proposition urbaines
Amorce
-sequence existante
Remise a de
la satation-taxis et la
gare ferroviaire a
l’echelle de la capitale
Nœud a créer
L’élargissement de la rue
Réhabilitation du
tissu mixte
FinFin

Contenu connexe

Tendances

Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes interventionDevelopement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
ILYES MHAMMEDIA
 
Phenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein deyPhenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein deyHiba Architecte
 
analyse urbaine
analyse urbaineanalyse urbaine
analyse urbaine
imed boulouh
 
Analyse du gare routiere
Analyse du gare routiereAnalyse du gare routiere
Analyse du gare routiere
Minocha Archit
 
Mohammadia. logements socials
Mohammadia. logements socialsMohammadia. logements socials
Mohammadia. logements socialsSami Sahli
 
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchHiba Architecte
 
Analyse de lecture kevin lynch
Analyse de lecture kevin lynchAnalyse de lecture kevin lynch
Analyse de lecture kevin lynchMinocha Archit
 
Les illots
Les illotsLes illots
Les illots
ILYES MHAMMEDIA
 
Morphologie urbaine et analyse morphologique
Morphologie urbaine et analyse morphologiqueMorphologie urbaine et analyse morphologique
Morphologie urbaine et analyse morphologiqueSami Sahli
 
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
sara ould ali
 
analyse urbaine de la ville d'Annaba
analyse urbaine de la ville d'Annabaanalyse urbaine de la ville d'Annaba
analyse urbaine de la ville d'Annaba
Sami Sahli
 
Approche paysagiste
Approche paysagisteApproche paysagiste
Approche paysagiste
Hania Zazoua
 
Rénovation urbaine
Rénovation urbaineRénovation urbaine
Rénovation urbaineSami Sahli
 
Organisation du tissu urbain
Organisation du tissu urbainOrganisation du tissu urbain
Organisation du tissu urbainSami Sahli
 
Approch contextuelle new
Approch contextuelle newApproch contextuelle new
Approch contextuelle newHiba Architecte
 
Espaces publics
Espaces publicsEspaces publics
Espaces publics
Patrick CRAVERI
 

Tendances (20)

Affichage
AffichageAffichage
Affichage
 
Analyse hamma.pps fin
Analyse hamma.pps  finAnalyse hamma.pps  fin
Analyse hamma.pps fin
 
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes interventionDevelopement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
 
Phenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein deyPhenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein dey
 
analyse urbaine
analyse urbaineanalyse urbaine
analyse urbaine
 
Quartier de la marine
Quartier de la marineQuartier de la marine
Quartier de la marine
 
Analyse du gare routiere
Analyse du gare routiereAnalyse du gare routiere
Analyse du gare routiere
 
Mohammadia. logements socials
Mohammadia. logements socialsMohammadia. logements socials
Mohammadia. logements socials
 
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
 
Analyse de lecture kevin lynch
Analyse de lecture kevin lynchAnalyse de lecture kevin lynch
Analyse de lecture kevin lynch
 
Les illots
Les illotsLes illots
Les illots
 
Morphologie urbaine et analyse morphologique
Morphologie urbaine et analyse morphologiqueMorphologie urbaine et analyse morphologique
Morphologie urbaine et analyse morphologique
 
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
 
analyse urbaine de la ville d'Annaba
analyse urbaine de la ville d'Annabaanalyse urbaine de la ville d'Annaba
analyse urbaine de la ville d'Annaba
 
Approche paysagiste
Approche paysagisteApproche paysagiste
Approche paysagiste
 
Rénovation urbaine
Rénovation urbaineRénovation urbaine
Rénovation urbaine
 
La casbah d'Alger
La casbah d'AlgerLa casbah d'Alger
La casbah d'Alger
 
Organisation du tissu urbain
Organisation du tissu urbainOrganisation du tissu urbain
Organisation du tissu urbain
 
Approch contextuelle new
Approch contextuelle newApproch contextuelle new
Approch contextuelle new
 
Espaces publics
Espaces publicsEspaces publics
Espaces publics
 

En vedette

Analyse urbaine tizi ouzou2003
Analyse urbaine tizi ouzou2003Analyse urbaine tizi ouzou2003
Analyse urbaine tizi ouzou2003Hiba Architecte
 
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reimsPdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Immy Gray
 
LA CIRCULATION URBAINE AU NIVEAU D’ALGER
LA CIRCULATION URBAINE  AU NIVEAU D’ALGER LA CIRCULATION URBAINE  AU NIVEAU D’ALGER
LA CIRCULATION URBAINE AU NIVEAU D’ALGER Hiba Architecte
 
analyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaiaanalyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaiaHiba Architecte
 
Géographie des Population : les recensements (TD1)
Géographie des Population : les recensements (TD1)Géographie des Population : les recensements (TD1)
Géographie des Population : les recensements (TD1)
Marie Sophie Bock Digne
 
Pays Montbéliard - le diagnostic
Pays Montbéliard - le diagnosticPays Montbéliard - le diagnostic
Pays Montbéliard - le diagnosticPays_Montbeliard
 
3 les formes de croissance urbaine
3 les formes de croissance urbaine3 les formes de croissance urbaine
3 les formes de croissance urbaineHiba Architecte
 
CM1 evolution urbaine en id f
CM1 evolution urbaine en id fCM1 evolution urbaine en id f
CM1 evolution urbaine en id fVincent OLIVIER
 
Cerda théorie généale de l'urbanisation
Cerda théorie généale de l'urbanisationCerda théorie généale de l'urbanisation
Cerda théorie généale de l'urbanisationSami Sahli
 
Structure des villes
Structure des villesStructure des villes
Structure des villesImmy Gray
 
Planification urbaine 04
Planification urbaine 04Planification urbaine 04
Planification urbaine 04Sami Sahli
 
Planification urbaine et développement durable
Planification urbaine et développement durablePlanification urbaine et développement durable
Planification urbaine et développement durableSami Sahli
 
Planification urbaine 01
Planification urbaine 01Planification urbaine 01
Planification urbaine 01Sami Sahli
 
Planification urbaine 03
Planification urbaine 03Planification urbaine 03
Planification urbaine 03Sami Sahli
 
Armature urbaine 01
Armature urbaine 01Armature urbaine 01
Armature urbaine 01Sami Sahli
 

En vedette (17)

Analyse urbaine tizi ouzou2003
Analyse urbaine tizi ouzou2003Analyse urbaine tizi ouzou2003
Analyse urbaine tizi ouzou2003
 
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reimsPdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
 
LA CIRCULATION URBAINE AU NIVEAU D’ALGER
LA CIRCULATION URBAINE  AU NIVEAU D’ALGER LA CIRCULATION URBAINE  AU NIVEAU D’ALGER
LA CIRCULATION URBAINE AU NIVEAU D’ALGER
 
La croissance urbaine
La croissance urbaine La croissance urbaine
La croissance urbaine
 
analyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaiaanalyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaia
 
Bejaia
BejaiaBejaia
Bejaia
 
Géographie des Population : les recensements (TD1)
Géographie des Population : les recensements (TD1)Géographie des Population : les recensements (TD1)
Géographie des Population : les recensements (TD1)
 
Pays Montbéliard - le diagnostic
Pays Montbéliard - le diagnosticPays Montbéliard - le diagnostic
Pays Montbéliard - le diagnostic
 
3 les formes de croissance urbaine
3 les formes de croissance urbaine3 les formes de croissance urbaine
3 les formes de croissance urbaine
 
CM1 evolution urbaine en id f
CM1 evolution urbaine en id fCM1 evolution urbaine en id f
CM1 evolution urbaine en id f
 
Cerda théorie généale de l'urbanisation
Cerda théorie généale de l'urbanisationCerda théorie généale de l'urbanisation
Cerda théorie généale de l'urbanisation
 
Structure des villes
Structure des villesStructure des villes
Structure des villes
 
Planification urbaine 04
Planification urbaine 04Planification urbaine 04
Planification urbaine 04
 
Planification urbaine et développement durable
Planification urbaine et développement durablePlanification urbaine et développement durable
Planification urbaine et développement durable
 
Planification urbaine 01
Planification urbaine 01Planification urbaine 01
Planification urbaine 01
 
Planification urbaine 03
Planification urbaine 03Planification urbaine 03
Planification urbaine 03
 
Armature urbaine 01
Armature urbaine 01Armature urbaine 01
Armature urbaine 01
 

Similaire à Analyse urbaine

analyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdf
analyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdfanalyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdf
analyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdf
AMINEBOUGUENNOUR
 
CASBAH-alger.pptx
CASBAH-alger.pptxCASBAH-alger.pptx
CASBAH-alger.pptx
halimabelamri
 
Les villes coloniales au Maghreb
Les villes coloniales au Maghreb Les villes coloniales au Maghreb
Les villes coloniales au Maghreb
sarah barkat
 
Urbanisme nouveau
Urbanisme nouveauUrbanisme nouveau
Urbanisme nouveauSami Sahli
 
Rue & boulevard
Rue & boulevardRue & boulevard
Rue & boulevardSami Sahli
 
Marinoscope. quartier de la marine
Marinoscope. quartier de la marineMarinoscope. quartier de la marine
Marinoscope. quartier de la marineSami Sahli
 
Smartcities 2015 - Charleroi
Smartcities 2015 - CharleroiSmartcities 2015 - Charleroi
Smartcities 2015 - Charleroi
Agence du Numérique (AdN)
 
Resources touristiques swot
Resources touristiques swotResources touristiques swot
Resources touristiques swotSami Sahli
 
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdfHAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
ssuser1b8de11
 
Approche fonctionnaliste
Approche fonctionnalisteApproche fonctionnaliste
Approche fonctionnaliste
Asma LAOUEDJ
 
Projet urbain 05
Projet urbain 05Projet urbain 05
Projet urbain 05Sami Sahli
 
Ivry Confluences - CONCERTATION micro-quartier: les franges du parc de la Con...
Ivry Confluences - CONCERTATION micro-quartier: les franges du parc de la Con...Ivry Confluences - CONCERTATION micro-quartier: les franges du parc de la Con...
Ivry Confluences - CONCERTATION micro-quartier: les franges du parc de la Con...
Association Villes Internet
 

Similaire à Analyse urbaine (20)

analyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdf
analyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdfanalyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdf
analyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdf
 
Exosé HCA
Exosé HCAExosé HCA
Exosé HCA
 
CASBAH-alger.pptx
CASBAH-alger.pptxCASBAH-alger.pptx
CASBAH-alger.pptx
 
Les villes coloniales au Maghreb
Les villes coloniales au Maghreb Les villes coloniales au Maghreb
Les villes coloniales au Maghreb
 
Urbanisme nouveau
Urbanisme nouveauUrbanisme nouveau
Urbanisme nouveau
 
Rue & boulevard
Rue & boulevardRue & boulevard
Rue & boulevard
 
Marinoscope. quartier de la marine
Marinoscope. quartier de la marineMarinoscope. quartier de la marine
Marinoscope. quartier de la marine
 
Smartcities 2015 - Charleroi
Smartcities 2015 - CharleroiSmartcities 2015 - Charleroi
Smartcities 2015 - Charleroi
 
Plan spécial de Port-de-Paix
Plan spécial de Port-de-PaixPlan spécial de Port-de-Paix
Plan spécial de Port-de-Paix
 
Resources touristiques swot
Resources touristiques swotResources touristiques swot
Resources touristiques swot
 
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdfHAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
 
Tissu urbain
Tissu urbainTissu urbain
Tissu urbain
 
Géographie urbaine
Géographie urbaineGéographie urbaine
Géographie urbaine
 
Géographie urbainea
Géographie urbaineaGéographie urbainea
Géographie urbainea
 
Exposer sur la casbah
Exposer sur la casbahExposer sur la casbah
Exposer sur la casbah
 
Analyse urbaine1
Analyse urbaine1Analyse urbaine1
Analyse urbaine1
 
Approche fonctionnaliste
Approche fonctionnalisteApproche fonctionnaliste
Approche fonctionnaliste
 
Projet urbain 05
Projet urbain 05Projet urbain 05
Projet urbain 05
 
urbanisme
urbanismeurbanisme
urbanisme
 
Ivry Confluences - CONCERTATION micro-quartier: les franges du parc de la Con...
Ivry Confluences - CONCERTATION micro-quartier: les franges du parc de la Con...Ivry Confluences - CONCERTATION micro-quartier: les franges du parc de la Con...
Ivry Confluences - CONCERTATION micro-quartier: les franges du parc de la Con...
 

Plus de Hiba Architecte (20)

These
TheseThese
These
 
Presentation de la zhun
Presentation de la zhunPresentation de la zhun
Presentation de la zhun
 
Les zhu ns
Les zhu nsLes zhu ns
Les zhu ns
 
Lecture typo morpholo
Lecture typo morpholoLecture typo morpholo
Lecture typo morpholo
 
Analyse typ
Analyse typAnalyse typ
Analyse typ
 
2009plan de travail
2009plan de travail2009plan de travail
2009plan de travail
 
Exposèe
ExposèeExposèe
Exposèe
 
Approche architecturale
Approche architecturaleApproche architecturale
Approche architecturale
 
Approche architecturale
Approche architecturaleApproche architecturale
Approche architecturale
 
Approche programatique
Approche programatiqueApproche programatique
Approche programatique
 
Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)
 
Approche thématique new
Approche thématique newApproche thématique new
Approche thématique new
 
Bibliographie
BibliographieBibliographie
Bibliographie
 
Conclusion 2
Conclusion 2Conclusion 2
Conclusion 2
 
Introduction générale
Introduction généraleIntroduction générale
Introduction générale
 
Préambule 2
Préambule 2Préambule 2
Préambule 2
 
Sommaire
SommaireSommaire
Sommaire
 
Notre discour
Notre discourNotre discour
Notre discour
 
Technique
TechniqueTechnique
Technique
 
Programme des surfaces
Programme des surfacesProgramme des surfaces
Programme des surfaces
 

Analyse urbaine

  • 1. Alger centre École polythecnique d’architecture et d’urbanismeÉcole polythecnique d’architecture et d’urbanisme Analyse urbaineAnalyse urbaine ENSEIGNANTS:ENSEIGNANTS: MR SOUICI MME SADOUDI ÉTUDIANTS: BELKACEMI AMAR WALID MAIFI KHALED Année :2006_2007
  • 2. IntroIntro « Alger a les pieds sur la mer »« Alger a les pieds sur la mer » ne cessaitne cessait de répéter le grand modernistede répéter le grand moderniste français :français : LE CORBISIERLE CORBISIER ; IL voyait que; IL voyait que toute la magnificence d’Alger lui venait detoute la magnificence d’Alger lui venait de son rapport a la mer; tout deux ajoute t’ilson rapport a la mer; tout deux ajoute t’il semblent fonder en une seule imagesemblent fonder en une seule image d’unité.d’unité.
  • 3. Première phasePremière phase :: délimitation dudélimitation du site d’interventionsite d’intervention 1-)1-) pourquoi ce choix de sitepourquoi ce choix de site?? 2-)2-) l’environnement immédiatl’environnement immédiat .. 3-)3-) genèse de l’entitégenèse de l’entité .. 4-)4-) classification chronologique du tissuclassification chronologique du tissu urbainurbain .. 5-)5-) les points forts du site ou l’axeles points forts du site ou l’axe symboliquesymbolique ..
  • 5. pourquoi ce choix de site?pourquoi ce choix de site? Notre site est a la charnière de deuxNotre site est a la charnière de deux obstacles naturels ; la mer méditerranée cotéobstacles naturels ; la mer méditerranée coté nord et la pente forte du coté sud ; ces deuxnord et la pente forte du coté sud ; ces deux critères cités ci-dessus ont été a l’origine decritères cités ci-dessus ont été a l’origine de notre choix du site ;proprementnotre choix du site ;proprement Dis on essayera de démontrer par le biais deDis on essayera de démontrer par le biais de ce modeste travail l’affectation d’une zonece modeste travail l’affectation d’une zone urbanisable par des lois dictées par la nature.urbanisable par des lois dictées par la nature.
  • 6. La casbah Seconde partie d’Alger centre Vers Bâb el oued Port d’Alger L’environnement immédiat
  • 9. genèse de l’entitégenèse de l’entité A l'époque turque, la Casbah d'Alger était le premier noyau de la croissance, avec les quartiers de la Basse Casbah formant un pôle administratif, financier et commercial.
  • 10.
  • 11. genèse de l’entitégenèse de l’entité L'important axe commercial reliant les portes Bâb El Oued et Bâb Azzoun avait déjà ses prolongements à l'extérieur de l'enceinte fortifiée par la route de Constantine (actuelle Hassiba Ben Bouali) et la route de Laghouat (actuelle Mourad Didouche). Les premières extensions de la ville à cette époque ont d'ailleurs suivies ce tracé (le long de l'actuelle rue Abane Ramdane).
  • 12.
  • 13. genèse de l’entitégenèse de l’entité la Basse Casbah, dont le caractère de pôle central disparaît au profit d'un nouveau centre européen (ville d'Isly), qui s'établit extra-muros en suivant le tracé des routes de liaison régionales (Abane Ramdane et Asselah Hocine).
  • 14.
  • 15. genèse de l’entitégenèse de l’entité Le quartier d'Alger Centre créé ainsi constitue jusqu'aujourd'hui le principal pôle administratif et financier de la ville d'Alger,il renferme de nombreuses hautes institutions locales, régionales et nationales, jouant le rôle d'un véritable centre de la capitale (Palais de Justice, Assemblée Nationale, Hôtel de Ville, siège du Gouvernorat, Palais du Gouvernement, Grande Poste, Banque Centrale, Commissariat Central, Douanes, gare maritime, gare centrale SNTF, Université d'Alger, nombreux ministères, etc.).
  • 16.
  • 17. Le quartier d'Alger Centre créé ainsi constitue jusqu'aujourd'hui le principal pôle administratif et financier de la ville d'Alger,il renferme de nombreuses hautes institutions locales, régionales et nationales, jouant le rôle d'un véritable centre de la capitale (Palais de Justice, Assemblée Nationale, Hôtel de Ville, siège du Gouvernorat, Palais du Gouvernement, Grande Poste, Banque Centrale, Commissariat Central, Douanes, gare maritime, gare centrale SNTF, Université d'Alger, nombreux ministères, etc.).
  • 18. Les différents tissus urbains:Les différents tissus urbains: On distingue plusieurs tissus urbainsOn distingue plusieurs tissus urbains dans le quartier de La Marine, ce qui faitdans le quartier de La Marine, ce qui fait de lui un site riche :de lui un site riche : classification chronologique du tissuclassification chronologique du tissu urbainurbain
  • 19. Tissu traditionnel :Tissu traditionnel : On retrouve le typeOn retrouve le type original d’ El Djazaïr : Laoriginal d’ El Djazaïr : La Casbah qui regroupeCasbah qui regroupe des :des : - caractéristiques- caractéristiques urbanistiques dans saurbanistiques dans sa hiérarchie des parcourshiérarchie des parcours par des rapports depar des rapports de largeur de rues, ainsi quelargeur de rues, ainsi que le jeu d’ombre et dele jeu d’ombre et de lumière etlumière et - architecturales dans- architecturales dans l’organisation spatiale del’organisation spatiale de ses résidences.ses résidences. Généralement, ce tissu a étéGénéralement, ce tissu a été construit avant 1830, il aconstruit avant 1830, il a une typologieune typologie plutôt dense regroupantplutôt dense regroupant palais, habitations etpalais, habitations et mosquées.mosquées.
  • 20. Tissu mixte :Tissu mixte : Entre Redon et Bâb elEntre Redon et Bâb el Oued, C’est la compositionOued, C’est la composition entre la cité turque et lesentre la cité turque et les immeubles coloniaux d’ordreimmeubles coloniaux d’ordre classique. Cette zone aclassique. Cette zone a totalement été détruite pourtotalement été détruite pour des raisons d’hygiène et a étédes raisons d’hygiène et a été reconstruite sur le parcellairereconstruite sur le parcellaire du tissu traditionneldu tissu traditionnel avec une structure urbaineavec une structure urbaine identique ; La nouveautéidentique ; La nouveauté réside dans l’introduction deréside dans l’introduction de nouvelles typologies denouvelles typologies de façades ainsi que le logementfaçades ainsi que le logement collectifcollectif
  • 21. Tissu colonial :Tissu colonial : Elle englobe toute laElle englobe toute la partie basse de la ville Elpartie basse de la ville El Djazaïr jusqu’au front deDjazaïr jusqu’au front de mer. C’est le témoignagemer. C’est le témoignage d’une architectured’une architecture moderne représentantmoderne représentant quelquesquelques Bâtiments d’un projetBâtiments d’un projet interrompu, tel les barresinterrompu, tel les barres de l’avenue du 1erde l’avenue du 1er Novembre Sur 800m deNovembre Sur 800m de long.long. Tissu post-colonialTissu post-colonial (Socard).(Socard). Tissu contemporain.Tissu contemporain.
  • 22. les points forts du site ou l’axeles points forts du site ou l’axe symboliquesymbolique D’emblée et a première vu on s’aperçoit queD’emblée et a première vu on s’aperçoit que notre axe symboliquenotre axe symbolique (ou rue d’Isly)(ou rue d’Isly) suit lasuit la morphologie du sitemorphologie du site,, ce dernier en formece dernier en forme concave suivant la morphologie de la rive.concave suivant la morphologie de la rive. Sur ce même axe viennent s’ajouter et a desSur ce même axe viennent s’ajouter et a des moments différents quelques points fortsmoments différents quelques points forts (voir(voir la carte),la carte), qui marquent le début et la fin desqui marquent le début et la fin des séquences et qui coïncident toujours unséquences et qui coïncident toujours un changement de direction.changement de direction.
  • 23. La grande poste La place el Émir Port Saïd La place Des martyres
  • 24. Deuxième phaseDeuxième phase :: systèmesystème viaireviaire 1-)1-) hiérarchisation des voirieshiérarchisation des voiries.. 2-)2-) étude des espaces de circulationétude des espaces de circulation.. 3-)3-) accessibilité et traficaccessibilité et trafic.. 4-)4-) synthèse et proposition partiellesynthèse et proposition partielle ..
  • 25. hiérarchisation des voirieshiérarchisation des voiries désignation nombre boulevards 02 avenues 02 Rues principales 12 Rues secondaires 60
  • 26. Nom Largeur Norme s Synthèse AVENUE PASTEUR 15 METRES 32______6 0 Les dimensions de ces avenues et boulevards sont confondues aux normes des années 1890(urbanisme classique) ; avenue 18__22 et boulevard 15__18. En 1961 ces règles ont changés en France au gré de l’urbanisme moderne et vu la situation politique en Algerie elles n’ont pas été actualisées. AVENUE 1ER NOVEMBRE 32 METRES 32_____60 BOULEVARD BEN BOULAID 13 METRES 18_____24 BOULEVARD ZIROUD YOUCEF 22 METRES 18_____24 RUE BEN M’HIDI 20 METRES 16_____20 Les dimensions de ces rues sont confondues avec les lois d’urbanisme de 1961 RUE BOUMENDJEL 15 METRES 16____20 RUE BAB AZZOUN 15 METRES 16____20 RUE BAB EL OUED 15 METRES 16____20
  • 27.
  • 28. Synthèse numéro 1Synthèse numéro 1 L’analyse du réseau viaire de la zoneL’analyse du réseau viaire de la zone d’Alger centre nous induit a la classerd’Alger centre nous induit a la classer comme étant uncomme étant un système arborescentsystème arborescent donc notre périmètre d’étude est undonc notre périmètre d’étude est un réseau urbainréseau urbain par excellencepar excellence
  • 29. étude des espaces de circulationétude des espaces de circulation
  • 30. Synthèse numéro 2Synthèse numéro 2 1)1) Surface de la zone d’étude est deSurface de la zone d’étude est de 604625604625 mètres carrés soitmètres carrés soit 6060 hectares.hectares. 2)2) Le pourcentage du réseau viaire par rapport aLe pourcentage du réseau viaire par rapport a la zone d’étude est dela zone d’étude est de 47 .77%.47 .77%. 3)3) Ce taux reste insuffisant par rapport au tauxCe taux reste insuffisant par rapport au taux idéal qui envoisine lesidéal qui envoisine les 61%.61%. 4)4) la circulation mécanique et piétonne observela circulation mécanique et piétonne observe parfois qlqs anomalies dues a une mauvaiseparfois qlqs anomalies dues a une mauvaise gestion du flux CAD que le réseau viaire a cegestion du flux CAD que le réseau viaire a ce moment là n’a pas pu prendre en charge tellemoment là n’a pas pu prendre en charge telle densité (voir la carte).densité (voir la carte).
  • 32. Synthèse primaireSynthèse primaire D’après nos calculs qui estiment aux habitants d’Alger centreD’après nos calculs qui estiment aux habitants d’Alger centre seuls un nombre deseuls un nombre de 45884588 véhicules, et vu la faible portée desvéhicules, et vu la faible portée des parkings existants (le plus grand compteparkings existants (le plus grand compte 630630 places), et toutplaces), et tout en négligeant les véhicules de passages ou de courten négligeant les véhicules de passages ou de court stationnement ; on aura a conclure comme ci de suite :stationnement ; on aura a conclure comme ci de suite : le manque flagrant en matière d’aires de stationnements.le manque flagrant en matière d’aires de stationnements. ce manque, se fait rattraper par des stationnements illicites surce manque, se fait rattraper par des stationnements illicites sur les bords des rues.les bords des rues. ces stationnements dérangent et nuisent le bon fonctionnementces stationnements dérangent et nuisent le bon fonctionnement des rues qu’on a déjà jugé insuffisantes, et mettent parfoisdes rues qu’on a déjà jugé insuffisantes, et mettent parfois les évacuations de secours en cas d’un danger probableles évacuations de secours en cas d’un danger probable impossible.impossible. les terminus des transports en communs ne sont pas vraimentles terminus des transports en communs ne sont pas vraiment régis de manière adéquate, du fait, ça donne éclosion a unerégis de manière adéquate, du fait, ça donne éclosion a une monarchie qui engendre une mauvaise gestion des flux piétonsmonarchie qui engendre une mauvaise gestion des flux piétons et mécaniques a la fois exemple : le terminus de la place deset mécaniques a la fois exemple : le terminus de la place des martyrs.martyrs.
  • 33. Proposition pour le système viaireProposition pour le système viaire faire du site unfaire du site un « déambulatoire« déambulatoire piéton »piéton » par excellence et placer les parking sur sapar excellence et placer les parking sur sa périphérie.périphérie. Élargir les rues non-conformes.Élargir les rues non-conformes. La création d’une nouvelle séquence surLa création d’une nouvelle séquence sur l’axe symbolique toujours et qui aurasl’axe symbolique toujours et qui auras comme effet d’articuler le changement decomme effet d’articuler le changement de direction, desservir le site du coté sud-direction, desservir le site du coté sud- ouest et anéantir la circulation , tout çaouest et anéantir la circulation , tout ça par la création d’un nœud.par la création d’un nœud.
  • 34.
  • 35. Troisième phaseTroisième phase :: Le tissuLe tissu urbainurbain 1-1-)) classification du tissu urbainclassification du tissu urbain :: 1.1-)1.1-) premier critèrepremier critère :: le bâtile bâti,,non bâtinon bâti 1.2-)1.2-) second critèresecond critère :: l’état foncier du bâtil’état foncier du bâti,, lele coscos,,cesces .. 2-)2-) équipements & activitéséquipements & activités .. 3-)3-) Typologie des îlotsTypologie des îlots .. 4-)4-) Synthèse et proposition partielleSynthèse et proposition partielle ..
  • 37. Le cos __________ cesLe cos __________ ces Le cos est estimé a 0.94 ce qui impliqueLe cos est estimé a 0.94 ce qui implique une forte densité et le manque enune forte densité et le manque en matière d’espaces libres.matière d’espaces libres. Aussi cette valeur atténue nosAussi cette valeur atténue nos ambitions de créativité au sein du siteambitions de créativité au sein du site (site saturé).(site saturé).
  • 40.
  • 41.
  • 42. Les équipementsLes équipements L’analyse des équipements estime le plus grand tauxL’analyse des équipements estime le plus grand taux aux activités tertiaires et administratives soit 35%aux activités tertiaires et administratives soit 35% de l’ensemble des autres activités.de l’ensemble des autres activités. On remarque l’illisibilité des équipements, aucuneOn remarque l’illisibilité des équipements, aucune texture ou souci formel sépare les équipements entretexture ou souci formel sépare les équipements entre eux d’une part et les équipements et l’habitat d’uneeux d’une part et les équipements et l’habitat d’une autre part , a l’ instar des grandes banques, la wilaya ,autre part , a l’ instar des grandes banques, la wilaya , les mosquées….etc.les mosquées….etc. Cette grande concentration en matière d’équipementsCette grande concentration en matière d’équipements administratifs induit d’une façon systématique à desadministratifs induit d’une façon systématique à des embouteillages lors des heures de pointes, et à uneembouteillages lors des heures de pointes, et à une pénurie en matière de stationnements d’où lapénurie en matière de stationnements d’où la nécessité de proposer un allégement par unenécessité de proposer un allégement par une fragmentation des équipements vers d’autres sitesfragmentation des équipements vers d’autres sites moins encombrés aussi ça confirme notre premièremoins encombrés aussi ça confirme notre première proposition (faire du site un déambulatoire piéton parproposition (faire du site un déambulatoire piéton par excellence et placer les parking sur sa périphérie.)excellence et placer les parking sur sa périphérie.)
  • 43.
  • 44.
  • 45. Proposition pour le tissuProposition pour le tissu urbainurbain 1-) le renouvellement du tissu mixte.1-) le renouvellement du tissu mixte. 2-) la ségrégation entre les édifices2-) la ségrégation entre les édifices administratifs et l’habitat par uneadministratifs et l’habitat par une texture différentielle.texture différentielle. 3-) opter pour une fragmentation des3-) opter pour une fragmentation des equipements tertiaires.(s’investir dansequipements tertiaires.(s’investir dans de nouveau sites vierges)de nouveau sites vierges)
  • 47. Proposition finaleProposition finale La superposition des deux propositionsLa superposition des deux propositions précédentes nous donnera ce qui suit :précédentes nous donnera ce qui suit :
  • 48. Proposition urbaines Amorce -sequence existante Remise a de la satation-taxis et la gare ferroviaire a l’echelle de la capitale Nœud a créer L’élargissement de la rue Réhabilitation du tissu mixte
  • 49.
  • 50.