SlideShare une entreprise Scribd logo
Alger centre
École polythecnique d’architecture et d’urbanisme
École polythecnique d’architecture et d’urbanisme
Analyse urbaine
Analyse urbaine
ENSEIGNANTS:
ENSEIGNANTS:
MR SOUICI
MME SADOUDI
ÉTUDIANTS:
BELKACEMI AMAR WALID
MAIFI KHALED
Année :2006_2007
Intro
Intro
« Alger a les pieds sur la mer »
« Alger a les pieds sur la mer » ne cessait
ne cessait
de répéter le grand moderniste
de répéter le grand moderniste
français :
français : LE CORBISIER
LE CORBISIER ; IL voyait que
; IL voyait que
toute la magnificence d’Alger lui venait de
toute la magnificence d’Alger lui venait de
son rapport a la mer; tout deux ajoute t’il
son rapport a la mer; tout deux ajoute t’il
semblent fonder en une seule image
semblent fonder en une seule image
d’unité.
d’unité.
Première phase
Première phase :
: délimitation du
délimitation du
site d’intervention
site d’intervention
1-)
1-) pourquoi ce choix de site
pourquoi ce choix de site?
?
2-)
2-) l’environnement immédiat
l’environnement immédiat .
.
3-)
3-) genèse de l’entité
genèse de l’entité .
.
4-)
4-) classification chronologique du tissu
classification chronologique du tissu
urbain
urbain .
.
5-)
5-) les points forts du site ou l’axe
les points forts du site ou l’axe
symbolique
symbolique .
.
Situation et présentation :
Situation et présentation :
pourquoi ce choix de site?
pourquoi ce choix de site?
Notre site est a la charnière de deux
Notre site est a la charnière de deux
obstacles naturels ; la mer méditerranée coté
obstacles naturels ; la mer méditerranée coté
nord et la pente forte du coté sud ; ces deux
nord et la pente forte du coté sud ; ces deux
critères cités ci-dessus ont été a l’origine de
critères cités ci-dessus ont été a l’origine de
notre choix du site ;proprement
notre choix du site ;proprement
Dis on essayera de démontrer par le biais de
Dis on essayera de démontrer par le biais de
ce modeste travail l’affectation d’une zone
ce modeste travail l’affectation d’une zone
urbanisable par des lois dictées par la nature.
urbanisable par des lois dictées par la nature.
La casbah
Seconde partie d’Alger centre
Vers Bâb el oued
Port d’Alger
L’environnement immédiat
genèse de l’entité
genèse de l’entité
genèse et évolution :
genèse et évolution :
genèse de l’entité
genèse de l’entité
A l'époque turque, la Casbah d'Alger
était le premier noyau de la croissance,
avec les quartiers de la Basse Casbah
formant un pôle administratif, financier
et commercial.
genèse de l’entité
genèse de l’entité
L'important axe commercial reliant les portes
Bâb El Oued et Bâb Azzoun avait déjà ses
prolongements à l'extérieur de l'enceinte
fortifiée par la route de Constantine (actuelle
Hassiba Ben Bouali) et la route de Laghouat
(actuelle Mourad Didouche). Les premières
extensions de la ville à cette époque ont
d'ailleurs suivies ce tracé (le long de l'actuelle
rue Abane Ramdane).
genèse de l’entité
genèse de l’entité
la Basse Casbah, dont le caractère
de pôle central disparaît au profit
d'un nouveau centre européen (ville
d'Isly), qui s'établit extra-muros en
suivant le tracé des routes de liaison
régionales (Abane Ramdane et
Asselah Hocine).
genèse de l’entité
genèse de l’entité
Le quartier d'Alger Centre créé ainsi constitue
jusqu'aujourd'hui le principal pôle administratif
et financier de la ville d'Alger,il renferme de
nombreuses hautes institutions locales,
régionales et nationales, jouant le rôle d'un
véritable centre de la capitale (Palais de Justice,
Assemblée Nationale, Hôtel de Ville, siège du
Gouvernorat, Palais du Gouvernement, Grande
Poste, Banque Centrale, Commissariat Central,
Douanes, gare maritime, gare centrale SNTF,
Université d'Alger, nombreux ministères, etc.).
Le quartier d'Alger Centre créé ainsi constitue
jusqu'aujourd'hui le principal pôle administratif
et financier de la ville d'Alger,il renferme de
nombreuses hautes institutions locales,
régionales et nationales, jouant le rôle d'un
véritable centre de la capitale (Palais de
Justice, Assemblée Nationale, Hôtel de Ville,
siège du Gouvernorat, Palais du Gouvernement,
Grande Poste, Banque Centrale, Commissariat
Central, Douanes, gare maritime, gare centrale
SNTF, Université d'Alger, nombreux ministères,
etc.).
Les différents tissus urbains:
Les différents tissus urbains:
On distingue plusieurs tissus urbains
On distingue plusieurs tissus urbains
dans le quartier de La Marine, ce qui fait
dans le quartier de La Marine, ce qui fait
de lui un site riche :
de lui un site riche :
classification chronologique du tissu
classification chronologique du tissu
urbain
urbain
Tissu traditionnel :
Tissu traditionnel :
On retrouve le type
On retrouve le type
original d’ El Djazaïr : La
original d’ El Djazaïr : La
Casbah qui regroupe
Casbah qui regroupe
des :
des :
- caractéristiques
- caractéristiques
urbanistiques dans sa
urbanistiques dans sa
hiérarchie des parcours
hiérarchie des parcours
par des rapports de
par des rapports de
largeur de rues, ainsi que
largeur de rues, ainsi que
le jeu d’ombre et de
le jeu d’ombre et de
lumière et
lumière et
- architecturales dans
- architecturales dans
l’organisation spatiale de
l’organisation spatiale de
ses résidences.
ses résidences.
Généralement, ce tissu a été
Généralement, ce tissu a été
construit avant 1830, il a
construit avant 1830, il a
une typologie
une typologie
plutôt dense regroupant
plutôt dense regroupant
palais, habitations et
palais, habitations et
mosquées.
mosquées.
Tissu mixte :
Tissu mixte :
Entre Redon et Bâb el
Entre Redon et Bâb el
Oued, C’est la composition
Oued, C’est la composition
entre la cité turque et les
entre la cité turque et les
immeubles coloniaux d’ordre
immeubles coloniaux d’ordre
classique. Cette zone a
classique. Cette zone a
totalement été détruite pour
totalement été détruite pour
des raisons d’hygiène et a été
des raisons d’hygiène et a été
reconstruite sur le parcellaire
reconstruite sur le parcellaire
du tissu traditionnel
du tissu traditionnel
avec une structure urbaine
avec une structure urbaine
identique ; La nouveauté
identique ; La nouveauté
réside dans l’introduction de
réside dans l’introduction de
nouvelles typologies de
nouvelles typologies de
façades ainsi que le logement
façades ainsi que le logement
collectif
collectif
Tissu colonial :
Tissu colonial :
Elle englobe toute la
Elle englobe toute la
partie basse de la ville El
partie basse de la ville El
Djazaïr jusqu’au front de
Djazaïr jusqu’au front de
mer. C’est le témoignage
mer. C’est le témoignage
d’une architecture
d’une architecture
moderne représentant
moderne représentant
quelques
quelques
Bâtiments d’un projet
Bâtiments d’un projet
interrompu, tel les barres
interrompu, tel les barres
de l’avenue du 1er
de l’avenue du 1er
Novembre Sur 800m de
Novembre Sur 800m de
long.
long.
Tissu post-colonial
Tissu post-colonial (Socard).
(Socard).
Tissu contemporain.
Tissu contemporain.
les points forts du site ou l’axe
les points forts du site ou l’axe
symbolique
symbolique
D’emblée et a première vu on s’aperçoit que
D’emblée et a première vu on s’aperçoit que
notre axe symbolique
notre axe symbolique (ou rue d’Isly)
(ou rue d’Isly) suit la
suit la
morphologie du site
morphologie du site,
, ce dernier en forme
ce dernier en forme
concave suivant la morphologie de la rive.
concave suivant la morphologie de la rive.
Sur ce même axe viennent s’ajouter et a des
Sur ce même axe viennent s’ajouter et a des
moments différents quelques points forts
moments différents quelques points forts (voir
(voir
la carte),
la carte), qui marquent le début et la fin des
qui marquent le début et la fin des
séquences et qui coïncident toujours un
séquences et qui coïncident toujours un
changement de direction.
changement de direction.
La grande
poste
La place
el Émir Port
Saïd
La place
Des martyres
Deuxième phase
Deuxième phase :
: système
système
viaire
viaire
1-)
1-) hiérarchisation des voiries
hiérarchisation des voiries.
.
2-)
2-) étude des espaces de circulation
étude des espaces de circulation.
.
3-)
3-) accessibilité et trafic
accessibilité et trafic.
.
4-)
4-) synthèse et proposition partielle
synthèse et proposition partielle .
.
hiérarchisation des voiries
hiérarchisation des voiries
désignation nombre
boulevards 02
avenues 02
Rues principales 12
Rues secondaires 60
Nom Largeur Norme
s
Synthèse
AVENUE PASTEUR 15 METRES 32______6
0
Les dimensions de ces
avenues et boulevards
sont confondues aux
normes des années
1890(urbanisme
classique) ; avenue
18__22 et boulevard
15__18.
En 1961 ces règles
ont changés en France
au gré de l’urbanisme
moderne et vu la
situation politique en
Algerie elles n’ont
pas été actualisées.
AVENUE 1ER
NOVEMBRE
32 METRES 32_____60
BOULEVARD BEN
BOULAID
13 METRES 18_____24
BOULEVARD
ZIROUD YOUCEF
22 METRES 18_____24
RUE BEN M’HIDI 20 METRES 16_____20 Les dimensions de ces
rues sont confondues
avec les lois
d’urbanisme de 1961
RUE BOUMENDJEL 15 METRES 16____20
RUE BAB
AZZOUN
15 METRES 16____20
RUE BAB EL OUED 15 METRES 16____20
Synthèse numéro 1
Synthèse numéro 1
L’analyse du réseau viaire de la zone
L’analyse du réseau viaire de la zone
d’Alger centre nous induit a la classer
d’Alger centre nous induit a la classer
comme étant un
comme étant un système arborescent
système arborescent
donc notre périmètre d’étude est un
donc notre périmètre d’étude est un
réseau urbain
réseau urbain par excellence
par excellence
étude des espaces de circulation
étude des espaces de circulation
Synthèse numéro 2
Synthèse numéro 2
1)
1) Surface de la zone d’étude est de
Surface de la zone d’étude est de 604625
604625
mètres carrés soit
mètres carrés soit 60
60 hectares.
hectares.
2)
2) Le pourcentage du réseau viaire par rapport a
Le pourcentage du réseau viaire par rapport a
la zone d’étude est de
la zone d’étude est de 47 .77%.
47 .77%.
3)
3) Ce taux reste insuffisant par rapport au taux
Ce taux reste insuffisant par rapport au taux
idéal qui envoisine les
idéal qui envoisine les 61%.
61%.
4)
4) la circulation mécanique et piétonne observe
la circulation mécanique et piétonne observe
parfois qlqs anomalies dues a une mauvaise
parfois qlqs anomalies dues a une mauvaise
gestion du flux CAD que le réseau viaire a ce
gestion du flux CAD que le réseau viaire a ce
moment là n’a pas pu prendre en charge telle
moment là n’a pas pu prendre en charge telle
densité (voir la carte).
densité (voir la carte).
accessibilité et trafic
accessibilité et trafic
Synthèse primaire
Synthèse primaire
D’après nos calculs qui estiment aux habitants d’Alger centre
D’après nos calculs qui estiment aux habitants d’Alger centre
seuls un nombre de
seuls un nombre de 4588
4588 véhicules, et vu la faible portée des
véhicules, et vu la faible portée des
parkings existants (le plus grand compte
parkings existants (le plus grand compte 630
630 places), et tout
places), et tout
en négligeant les véhicules de passages ou de court
en négligeant les véhicules de passages ou de court
stationnement ; on aura a conclure comme ci de suite :
stationnement ; on aura a conclure comme ci de suite :
le manque flagrant en matière d’aires de stationnements.
le manque flagrant en matière d’aires de stationnements.
ce manque, se fait rattraper par des stationnements illicites sur
ce manque, se fait rattraper par des stationnements illicites sur
les bords des rues.
les bords des rues.
ces stationnements dérangent et nuisent le bon fonctionnement
ces stationnements dérangent et nuisent le bon fonctionnement
des rues qu’on a déjà jugé insuffisantes, et mettent parfois
des rues qu’on a déjà jugé insuffisantes, et mettent parfois
les évacuations de secours en cas d’un danger probable
les évacuations de secours en cas d’un danger probable
impossible.
impossible.
les terminus des transports en communs ne sont pas vraiment
les terminus des transports en communs ne sont pas vraiment
régis de manière adéquate, du fait, ça donne éclosion a une
régis de manière adéquate, du fait, ça donne éclosion a une
monarchie qui engendre une mauvaise gestion des flux piétons
monarchie qui engendre une mauvaise gestion des flux piétons
et mécaniques a la fois exemple : le terminus de la place des
et mécaniques a la fois exemple : le terminus de la place des
martyrs.
martyrs.
Proposition pour le système viaire
Proposition pour le système viaire
faire du site un
faire du site un « déambulatoire
« déambulatoire piéton »
piéton »
par excellence et placer les parking sur sa
par excellence et placer les parking sur sa
périphérie.
périphérie.
Élargir les rues non-conformes.
Élargir les rues non-conformes.
La création d’une nouvelle séquence sur
La création d’une nouvelle séquence sur
l’axe symbolique toujours et qui auras
l’axe symbolique toujours et qui auras
comme effet d’articuler le changement de
comme effet d’articuler le changement de
direction, desservir le site du coté sud-
direction, desservir le site du coté sud-
ouest et anéantir la circulation , tout ça
ouest et anéantir la circulation , tout ça
par la création d’un nœud.
par la création d’un nœud.
Troisième phase
Troisième phase :
: Le tissu
Le tissu
urbain
urbain
1-
1-)
) classification du tissu urbain
classification du tissu urbain :
:
1.1-)
1.1-) premier critère
premier critère :
: le bâti
le bâti,
,non bâti
non bâti
1.2-)
1.2-) second critère
second critère :
: l’état foncier du bâti
l’état foncier du bâti,
, le
le
cos
cos,
,ces
ces .
.
2-)
2-) équipements & activités
équipements & activités .
.
3-)
3-) Typologie des îlots
Typologie des îlots .
.
4-)
4-) Synthèse et proposition partielle
Synthèse et proposition partielle .
.
L’état foncier
public
privé
wakf
Le cos __________ ces
Le cos __________ ces
Le cos est estimé a 0.94 ce qui implique
Le cos est estimé a 0.94 ce qui implique
une forte densité et le manque en
une forte densité et le manque en
matière d’espaces libres.
matière d’espaces libres.
Aussi cette valeur atténue nos
Aussi cette valeur atténue nos
ambitions de créativité au sein du site
ambitions de créativité au sein du site
(site saturé).
(site saturé).
Les îlots
Les séquences
Les séquences
Les équipements
Les équipements
L’analyse des équipements estime le plus grand taux
L’analyse des équipements estime le plus grand taux
aux activités tertiaires et administratives soit 35%
aux activités tertiaires et administratives soit 35%
de l’ensemble des autres activités.
de l’ensemble des autres activités.
On remarque l’illisibilité des équipements, aucune
On remarque l’illisibilité des équipements, aucune
texture ou souci formel sépare les équipements entre
texture ou souci formel sépare les équipements entre
eux d’une part et les équipements et l’habitat d’une
eux d’une part et les équipements et l’habitat d’une
autre part , a l’ instar des grandes banques, la wilaya ,
autre part , a l’ instar des grandes banques, la wilaya ,
les mosquées….etc.
les mosquées….etc.
Cette grande concentration en matière d’équipements
Cette grande concentration en matière d’équipements
administratifs induit d’une façon systématique à des
administratifs induit d’une façon systématique à des
embouteillages lors des heures de pointes, et à une
embouteillages lors des heures de pointes, et à une
pénurie en matière de stationnements d’où la
pénurie en matière de stationnements d’où la
nécessité de proposer un allégement par une
nécessité de proposer un allégement par une
fragmentation des équipements vers d’autres sites
fragmentation des équipements vers d’autres sites
moins encombrés aussi ça confirme notre première
moins encombrés aussi ça confirme notre première
proposition (faire du site un déambulatoire piéton par
proposition (faire du site un déambulatoire piéton par
excellence et placer les parking sur sa périphérie.)
excellence et placer les parking sur sa périphérie.)
Proposition pour le tissu
Proposition pour le tissu
urbain
urbain
1-) le renouvellement du tissu mixte.
1-) le renouvellement du tissu mixte.
2-) la ségrégation entre les édifices
2-) la ségrégation entre les édifices
administratifs et l’habitat par une
administratifs et l’habitat par une
texture différentielle.
texture différentielle.
3-) opter pour une fragmentation des
3-) opter pour une fragmentation des
equipements tertiaires.(s’investir dans
equipements tertiaires.(s’investir dans
de nouveau sites vierges)
de nouveau sites vierges)
Proposition partielle 2
Proposition finale
Proposition finale
La superposition des deux propositions
La superposition des deux propositions
précédentes nous donnera ce qui suit :
précédentes nous donnera ce qui suit :
Proposition urbaines
Amorce
-sequence existante
Remise a de
la satation-taxis et la
gare ferroviaire a
l’echelle de la capitale
Nœud a créer
L’élargissement de la rue
Réhabilitation du
tissu mixte
Fin
Fin

Contenu connexe

Similaire à analyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdf

analyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaiaanalyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaiaHiba Architecte
 
Projet urbain 05
Projet urbain 05Projet urbain 05
Projet urbain 05Sami Sahli
 
Rue & boulevard
Rue & boulevardRue & boulevard
Rue & boulevardSami Sahli
 
Organisation du tissu urbain
Organisation du tissu urbainOrganisation du tissu urbain
Organisation du tissu urbainSami Sahli
 
Power point shanghai v. feltesse
Power point shanghai v. feltessePower point shanghai v. feltesse
Power point shanghai v. feltesse
Vincent Feltesse
 
Marinoscope. quartier de la marine
Marinoscope. quartier de la marineMarinoscope. quartier de la marine
Marinoscope. quartier de la marineSami Sahli
 
Analyse urbaine bab el oued1
Analyse urbaine bab el oued1Analyse urbaine bab el oued1
Analyse urbaine bab el oued1Hiba Architecte
 
Approche fonctionnaliste
Approche fonctionnalisteApproche fonctionnaliste
Approche fonctionnaliste
Asma LAOUEDJ
 
Affichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha infAffichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha infHiba Architecte
 
Smartcities 2015 - Charleroi
Smartcities 2015 - CharleroiSmartcities 2015 - Charleroi
Smartcities 2015 - Charleroi
Agence du Numérique (AdN)
 
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdfHAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
ssuser1b8de11
 
L'espace de la ville
L'espace de la villeL'espace de la ville
L'espace de la ville
Feriel Aouadi
 
Méthode d’analyse urbaine djeradi
Méthode d’analyse urbaine djeradiMéthode d’analyse urbaine djeradi
Méthode d’analyse urbaine djeradi
otsmane souhila
 
Centralité urbaine 02
Centralité urbaine 02Centralité urbaine 02
Centralité urbaine 02Sami Sahli
 

Similaire à analyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdf (20)

Espace public urbain
Espace public urbain Espace public urbain
Espace public urbain
 
analyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaiaanalyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaia
 
Projet urbain 05
Projet urbain 05Projet urbain 05
Projet urbain 05
 
Rue & boulevard
Rue & boulevardRue & boulevard
Rue & boulevard
 
Organisation du tissu urbain
Organisation du tissu urbainOrganisation du tissu urbain
Organisation du tissu urbain
 
Tissu urbain
Tissu urbainTissu urbain
Tissu urbain
 
Power point shanghai v. feltesse
Power point shanghai v. feltessePower point shanghai v. feltesse
Power point shanghai v. feltesse
 
Marinoscope. quartier de la marine
Marinoscope. quartier de la marineMarinoscope. quartier de la marine
Marinoscope. quartier de la marine
 
urbanisme
urbanismeurbanisme
urbanisme
 
Analyse urbaine bab el oued1
Analyse urbaine bab el oued1Analyse urbaine bab el oued1
Analyse urbaine bab el oued1
 
Approche fonctionnaliste
Approche fonctionnalisteApproche fonctionnaliste
Approche fonctionnaliste
 
Géographie urbainea
Géographie urbaineaGéographie urbainea
Géographie urbainea
 
Géographie urbaine
Géographie urbaineGéographie urbaine
Géographie urbaine
 
Affichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha infAffichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha inf
 
Smartcities 2015 - Charleroi
Smartcities 2015 - CharleroiSmartcities 2015 - Charleroi
Smartcities 2015 - Charleroi
 
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdfHAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
 
L'espace de la ville
L'espace de la villeL'espace de la ville
L'espace de la ville
 
Méthode d’analyse urbaine djeradi
Méthode d’analyse urbaine djeradiMéthode d’analyse urbaine djeradi
Méthode d’analyse urbaine djeradi
 
Plan spécial de Port-de-Paix
Plan spécial de Port-de-PaixPlan spécial de Port-de-Paix
Plan spécial de Port-de-Paix
 
Centralité urbaine 02
Centralité urbaine 02Centralité urbaine 02
Centralité urbaine 02
 

Plus de AMINEBOUGUENNOUR

jardins01-130924062001-phpapp02.pdfhhgjjv
jardins01-130924062001-phpapp02.pdfhhgjjvjardins01-130924062001-phpapp02.pdfhhgjjv
jardins01-130924062001-phpapp02.pdfhhgjjv
AMINEBOUGUENNOUR
 
Le_projet_du_Rolex_Learning_Center_de_lE.pdf
Le_projet_du_Rolex_Learning_Center_de_lE.pdfLe_projet_du_Rolex_Learning_Center_de_lE.pdf
Le_projet_du_Rolex_Learning_Center_de_lE.pdf
AMINEBOUGUENNOUR
 
4_5782818167189411001 (1).pdfjdjdjdjjddj
4_5782818167189411001 (1).pdfjdjdjdjjddj4_5782818167189411001 (1).pdfjdjdjdjjddj
4_5782818167189411001 (1).pdfjdjdjdjjddj
AMINEBOUGUENNOUR
 
Compejkjiuhbgjhgjgjhkgjgjhjgjjjjghgjgjgj
CompejkjiuhbgjhgjgjhkgjgjhjgjjjjghgjgjgjCompejkjiuhbgjhgjgjhkgjgjhjgjjjjghgjgjgj
Compejkjiuhbgjhgjgjhkgjgjhjgjjjjghgjgjgj
AMINEBOUGUENNOUR
 
Fiche_de_lecture_Lurbanisme_face_aux_vil.pdf
Fiche_de_lecture_Lurbanisme_face_aux_vil.pdfFiche_de_lecture_Lurbanisme_face_aux_vil.pdf
Fiche_de_lecture_Lurbanisme_face_aux_vil.pdf
AMINEBOUGUENNOUR
 
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdf
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdfCopie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdf
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdf
AMINEBOUGUENNOUR
 
LANARK.pdf les types d'hébergement de la
LANARK.pdf les types d'hébergement de laLANARK.pdf les types d'hébergement de la
LANARK.pdf les types d'hébergement de la
AMINEBOUGUENNOUR
 
site saint Jean-Hugues Anglade les types d'hébergement de la place de
site saint Jean-Hugues Anglade les types d'hébergement de la place desite saint Jean-Hugues Anglade les types d'hébergement de la place de
site saint Jean-Hugues Anglade les types d'hébergement de la place de
AMINEBOUGUENNOUR
 

Plus de AMINEBOUGUENNOUR (8)

jardins01-130924062001-phpapp02.pdfhhgjjv
jardins01-130924062001-phpapp02.pdfhhgjjvjardins01-130924062001-phpapp02.pdfhhgjjv
jardins01-130924062001-phpapp02.pdfhhgjjv
 
Le_projet_du_Rolex_Learning_Center_de_lE.pdf
Le_projet_du_Rolex_Learning_Center_de_lE.pdfLe_projet_du_Rolex_Learning_Center_de_lE.pdf
Le_projet_du_Rolex_Learning_Center_de_lE.pdf
 
4_5782818167189411001 (1).pdfjdjdjdjjddj
4_5782818167189411001 (1).pdfjdjdjdjjddj4_5782818167189411001 (1).pdfjdjdjdjjddj
4_5782818167189411001 (1).pdfjdjdjdjjddj
 
Compejkjiuhbgjhgjgjhkgjgjhjgjjjjghgjgjgj
CompejkjiuhbgjhgjgjhkgjgjhjgjjjjghgjgjgjCompejkjiuhbgjhgjgjhkgjgjhjgjjjjghgjgjgj
Compejkjiuhbgjhgjgjhkgjgjhjgjjjjghgjgjgj
 
Fiche_de_lecture_Lurbanisme_face_aux_vil.pdf
Fiche_de_lecture_Lurbanisme_face_aux_vil.pdfFiche_de_lecture_Lurbanisme_face_aux_vil.pdf
Fiche_de_lecture_Lurbanisme_face_aux_vil.pdf
 
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdf
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdfCopie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdf
Copie de Book Publishers Day by Slidesgo.pdf
 
LANARK.pdf les types d'hébergement de la
LANARK.pdf les types d'hébergement de laLANARK.pdf les types d'hébergement de la
LANARK.pdf les types d'hébergement de la
 
site saint Jean-Hugues Anglade les types d'hébergement de la place de
site saint Jean-Hugues Anglade les types d'hébergement de la place desite saint Jean-Hugues Anglade les types d'hébergement de la place de
site saint Jean-Hugues Anglade les types d'hébergement de la place de
 

analyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdf

  • 1. Alger centre École polythecnique d’architecture et d’urbanisme École polythecnique d’architecture et d’urbanisme Analyse urbaine Analyse urbaine ENSEIGNANTS: ENSEIGNANTS: MR SOUICI MME SADOUDI ÉTUDIANTS: BELKACEMI AMAR WALID MAIFI KHALED Année :2006_2007
  • 2. Intro Intro « Alger a les pieds sur la mer » « Alger a les pieds sur la mer » ne cessait ne cessait de répéter le grand moderniste de répéter le grand moderniste français : français : LE CORBISIER LE CORBISIER ; IL voyait que ; IL voyait que toute la magnificence d’Alger lui venait de toute la magnificence d’Alger lui venait de son rapport a la mer; tout deux ajoute t’il son rapport a la mer; tout deux ajoute t’il semblent fonder en une seule image semblent fonder en une seule image d’unité. d’unité.
  • 3. Première phase Première phase : : délimitation du délimitation du site d’intervention site d’intervention 1-) 1-) pourquoi ce choix de site pourquoi ce choix de site? ? 2-) 2-) l’environnement immédiat l’environnement immédiat . . 3-) 3-) genèse de l’entité genèse de l’entité . . 4-) 4-) classification chronologique du tissu classification chronologique du tissu urbain urbain . . 5-) 5-) les points forts du site ou l’axe les points forts du site ou l’axe symbolique symbolique . .
  • 4. Situation et présentation : Situation et présentation :
  • 5. pourquoi ce choix de site? pourquoi ce choix de site? Notre site est a la charnière de deux Notre site est a la charnière de deux obstacles naturels ; la mer méditerranée coté obstacles naturels ; la mer méditerranée coté nord et la pente forte du coté sud ; ces deux nord et la pente forte du coté sud ; ces deux critères cités ci-dessus ont été a l’origine de critères cités ci-dessus ont été a l’origine de notre choix du site ;proprement notre choix du site ;proprement Dis on essayera de démontrer par le biais de Dis on essayera de démontrer par le biais de ce modeste travail l’affectation d’une zone ce modeste travail l’affectation d’une zone urbanisable par des lois dictées par la nature. urbanisable par des lois dictées par la nature.
  • 6. La casbah Seconde partie d’Alger centre Vers Bâb el oued Port d’Alger L’environnement immédiat
  • 8. genèse et évolution : genèse et évolution :
  • 9. genèse de l’entité genèse de l’entité A l'époque turque, la Casbah d'Alger était le premier noyau de la croissance, avec les quartiers de la Basse Casbah formant un pôle administratif, financier et commercial.
  • 10.
  • 11. genèse de l’entité genèse de l’entité L'important axe commercial reliant les portes Bâb El Oued et Bâb Azzoun avait déjà ses prolongements à l'extérieur de l'enceinte fortifiée par la route de Constantine (actuelle Hassiba Ben Bouali) et la route de Laghouat (actuelle Mourad Didouche). Les premières extensions de la ville à cette époque ont d'ailleurs suivies ce tracé (le long de l'actuelle rue Abane Ramdane).
  • 12.
  • 13. genèse de l’entité genèse de l’entité la Basse Casbah, dont le caractère de pôle central disparaît au profit d'un nouveau centre européen (ville d'Isly), qui s'établit extra-muros en suivant le tracé des routes de liaison régionales (Abane Ramdane et Asselah Hocine).
  • 14.
  • 15. genèse de l’entité genèse de l’entité Le quartier d'Alger Centre créé ainsi constitue jusqu'aujourd'hui le principal pôle administratif et financier de la ville d'Alger,il renferme de nombreuses hautes institutions locales, régionales et nationales, jouant le rôle d'un véritable centre de la capitale (Palais de Justice, Assemblée Nationale, Hôtel de Ville, siège du Gouvernorat, Palais du Gouvernement, Grande Poste, Banque Centrale, Commissariat Central, Douanes, gare maritime, gare centrale SNTF, Université d'Alger, nombreux ministères, etc.).
  • 16.
  • 17. Le quartier d'Alger Centre créé ainsi constitue jusqu'aujourd'hui le principal pôle administratif et financier de la ville d'Alger,il renferme de nombreuses hautes institutions locales, régionales et nationales, jouant le rôle d'un véritable centre de la capitale (Palais de Justice, Assemblée Nationale, Hôtel de Ville, siège du Gouvernorat, Palais du Gouvernement, Grande Poste, Banque Centrale, Commissariat Central, Douanes, gare maritime, gare centrale SNTF, Université d'Alger, nombreux ministères, etc.).
  • 18. Les différents tissus urbains: Les différents tissus urbains: On distingue plusieurs tissus urbains On distingue plusieurs tissus urbains dans le quartier de La Marine, ce qui fait dans le quartier de La Marine, ce qui fait de lui un site riche : de lui un site riche : classification chronologique du tissu classification chronologique du tissu urbain urbain
  • 19. Tissu traditionnel : Tissu traditionnel : On retrouve le type On retrouve le type original d’ El Djazaïr : La original d’ El Djazaïr : La Casbah qui regroupe Casbah qui regroupe des : des : - caractéristiques - caractéristiques urbanistiques dans sa urbanistiques dans sa hiérarchie des parcours hiérarchie des parcours par des rapports de par des rapports de largeur de rues, ainsi que largeur de rues, ainsi que le jeu d’ombre et de le jeu d’ombre et de lumière et lumière et - architecturales dans - architecturales dans l’organisation spatiale de l’organisation spatiale de ses résidences. ses résidences. Généralement, ce tissu a été Généralement, ce tissu a été construit avant 1830, il a construit avant 1830, il a une typologie une typologie plutôt dense regroupant plutôt dense regroupant palais, habitations et palais, habitations et mosquées. mosquées.
  • 20. Tissu mixte : Tissu mixte : Entre Redon et Bâb el Entre Redon et Bâb el Oued, C’est la composition Oued, C’est la composition entre la cité turque et les entre la cité turque et les immeubles coloniaux d’ordre immeubles coloniaux d’ordre classique. Cette zone a classique. Cette zone a totalement été détruite pour totalement été détruite pour des raisons d’hygiène et a été des raisons d’hygiène et a été reconstruite sur le parcellaire reconstruite sur le parcellaire du tissu traditionnel du tissu traditionnel avec une structure urbaine avec une structure urbaine identique ; La nouveauté identique ; La nouveauté réside dans l’introduction de réside dans l’introduction de nouvelles typologies de nouvelles typologies de façades ainsi que le logement façades ainsi que le logement collectif collectif
  • 21. Tissu colonial : Tissu colonial : Elle englobe toute la Elle englobe toute la partie basse de la ville El partie basse de la ville El Djazaïr jusqu’au front de Djazaïr jusqu’au front de mer. C’est le témoignage mer. C’est le témoignage d’une architecture d’une architecture moderne représentant moderne représentant quelques quelques Bâtiments d’un projet Bâtiments d’un projet interrompu, tel les barres interrompu, tel les barres de l’avenue du 1er de l’avenue du 1er Novembre Sur 800m de Novembre Sur 800m de long. long. Tissu post-colonial Tissu post-colonial (Socard). (Socard). Tissu contemporain. Tissu contemporain.
  • 22. les points forts du site ou l’axe les points forts du site ou l’axe symbolique symbolique D’emblée et a première vu on s’aperçoit que D’emblée et a première vu on s’aperçoit que notre axe symbolique notre axe symbolique (ou rue d’Isly) (ou rue d’Isly) suit la suit la morphologie du site morphologie du site, , ce dernier en forme ce dernier en forme concave suivant la morphologie de la rive. concave suivant la morphologie de la rive. Sur ce même axe viennent s’ajouter et a des Sur ce même axe viennent s’ajouter et a des moments différents quelques points forts moments différents quelques points forts (voir (voir la carte), la carte), qui marquent le début et la fin des qui marquent le début et la fin des séquences et qui coïncident toujours un séquences et qui coïncident toujours un changement de direction. changement de direction.
  • 23. La grande poste La place el Émir Port Saïd La place Des martyres
  • 24. Deuxième phase Deuxième phase : : système système viaire viaire 1-) 1-) hiérarchisation des voiries hiérarchisation des voiries. . 2-) 2-) étude des espaces de circulation étude des espaces de circulation. . 3-) 3-) accessibilité et trafic accessibilité et trafic. . 4-) 4-) synthèse et proposition partielle synthèse et proposition partielle . .
  • 25. hiérarchisation des voiries hiérarchisation des voiries désignation nombre boulevards 02 avenues 02 Rues principales 12 Rues secondaires 60
  • 26. Nom Largeur Norme s Synthèse AVENUE PASTEUR 15 METRES 32______6 0 Les dimensions de ces avenues et boulevards sont confondues aux normes des années 1890(urbanisme classique) ; avenue 18__22 et boulevard 15__18. En 1961 ces règles ont changés en France au gré de l’urbanisme moderne et vu la situation politique en Algerie elles n’ont pas été actualisées. AVENUE 1ER NOVEMBRE 32 METRES 32_____60 BOULEVARD BEN BOULAID 13 METRES 18_____24 BOULEVARD ZIROUD YOUCEF 22 METRES 18_____24 RUE BEN M’HIDI 20 METRES 16_____20 Les dimensions de ces rues sont confondues avec les lois d’urbanisme de 1961 RUE BOUMENDJEL 15 METRES 16____20 RUE BAB AZZOUN 15 METRES 16____20 RUE BAB EL OUED 15 METRES 16____20
  • 27.
  • 28. Synthèse numéro 1 Synthèse numéro 1 L’analyse du réseau viaire de la zone L’analyse du réseau viaire de la zone d’Alger centre nous induit a la classer d’Alger centre nous induit a la classer comme étant un comme étant un système arborescent système arborescent donc notre périmètre d’étude est un donc notre périmètre d’étude est un réseau urbain réseau urbain par excellence par excellence
  • 29. étude des espaces de circulation étude des espaces de circulation
  • 30. Synthèse numéro 2 Synthèse numéro 2 1) 1) Surface de la zone d’étude est de Surface de la zone d’étude est de 604625 604625 mètres carrés soit mètres carrés soit 60 60 hectares. hectares. 2) 2) Le pourcentage du réseau viaire par rapport a Le pourcentage du réseau viaire par rapport a la zone d’étude est de la zone d’étude est de 47 .77%. 47 .77%. 3) 3) Ce taux reste insuffisant par rapport au taux Ce taux reste insuffisant par rapport au taux idéal qui envoisine les idéal qui envoisine les 61%. 61%. 4) 4) la circulation mécanique et piétonne observe la circulation mécanique et piétonne observe parfois qlqs anomalies dues a une mauvaise parfois qlqs anomalies dues a une mauvaise gestion du flux CAD que le réseau viaire a ce gestion du flux CAD que le réseau viaire a ce moment là n’a pas pu prendre en charge telle moment là n’a pas pu prendre en charge telle densité (voir la carte). densité (voir la carte).
  • 32. Synthèse primaire Synthèse primaire D’après nos calculs qui estiment aux habitants d’Alger centre D’après nos calculs qui estiment aux habitants d’Alger centre seuls un nombre de seuls un nombre de 4588 4588 véhicules, et vu la faible portée des véhicules, et vu la faible portée des parkings existants (le plus grand compte parkings existants (le plus grand compte 630 630 places), et tout places), et tout en négligeant les véhicules de passages ou de court en négligeant les véhicules de passages ou de court stationnement ; on aura a conclure comme ci de suite : stationnement ; on aura a conclure comme ci de suite : le manque flagrant en matière d’aires de stationnements. le manque flagrant en matière d’aires de stationnements. ce manque, se fait rattraper par des stationnements illicites sur ce manque, se fait rattraper par des stationnements illicites sur les bords des rues. les bords des rues. ces stationnements dérangent et nuisent le bon fonctionnement ces stationnements dérangent et nuisent le bon fonctionnement des rues qu’on a déjà jugé insuffisantes, et mettent parfois des rues qu’on a déjà jugé insuffisantes, et mettent parfois les évacuations de secours en cas d’un danger probable les évacuations de secours en cas d’un danger probable impossible. impossible. les terminus des transports en communs ne sont pas vraiment les terminus des transports en communs ne sont pas vraiment régis de manière adéquate, du fait, ça donne éclosion a une régis de manière adéquate, du fait, ça donne éclosion a une monarchie qui engendre une mauvaise gestion des flux piétons monarchie qui engendre une mauvaise gestion des flux piétons et mécaniques a la fois exemple : le terminus de la place des et mécaniques a la fois exemple : le terminus de la place des martyrs. martyrs.
  • 33. Proposition pour le système viaire Proposition pour le système viaire faire du site un faire du site un « déambulatoire « déambulatoire piéton » piéton » par excellence et placer les parking sur sa par excellence et placer les parking sur sa périphérie. périphérie. Élargir les rues non-conformes. Élargir les rues non-conformes. La création d’une nouvelle séquence sur La création d’une nouvelle séquence sur l’axe symbolique toujours et qui auras l’axe symbolique toujours et qui auras comme effet d’articuler le changement de comme effet d’articuler le changement de direction, desservir le site du coté sud- direction, desservir le site du coté sud- ouest et anéantir la circulation , tout ça ouest et anéantir la circulation , tout ça par la création d’un nœud. par la création d’un nœud.
  • 34.
  • 35. Troisième phase Troisième phase : : Le tissu Le tissu urbain urbain 1- 1-) ) classification du tissu urbain classification du tissu urbain : : 1.1-) 1.1-) premier critère premier critère : : le bâti le bâti, ,non bâti non bâti 1.2-) 1.2-) second critère second critère : : l’état foncier du bâti l’état foncier du bâti, , le le cos cos, ,ces ces . . 2-) 2-) équipements & activités équipements & activités . . 3-) 3-) Typologie des îlots Typologie des îlots . . 4-) 4-) Synthèse et proposition partielle Synthèse et proposition partielle . .
  • 37. Le cos __________ ces Le cos __________ ces Le cos est estimé a 0.94 ce qui implique Le cos est estimé a 0.94 ce qui implique une forte densité et le manque en une forte densité et le manque en matière d’espaces libres. matière d’espaces libres. Aussi cette valeur atténue nos Aussi cette valeur atténue nos ambitions de créativité au sein du site ambitions de créativité au sein du site (site saturé). (site saturé).
  • 40.
  • 41.
  • 42. Les équipements Les équipements L’analyse des équipements estime le plus grand taux L’analyse des équipements estime le plus grand taux aux activités tertiaires et administratives soit 35% aux activités tertiaires et administratives soit 35% de l’ensemble des autres activités. de l’ensemble des autres activités. On remarque l’illisibilité des équipements, aucune On remarque l’illisibilité des équipements, aucune texture ou souci formel sépare les équipements entre texture ou souci formel sépare les équipements entre eux d’une part et les équipements et l’habitat d’une eux d’une part et les équipements et l’habitat d’une autre part , a l’ instar des grandes banques, la wilaya , autre part , a l’ instar des grandes banques, la wilaya , les mosquées….etc. les mosquées….etc. Cette grande concentration en matière d’équipements Cette grande concentration en matière d’équipements administratifs induit d’une façon systématique à des administratifs induit d’une façon systématique à des embouteillages lors des heures de pointes, et à une embouteillages lors des heures de pointes, et à une pénurie en matière de stationnements d’où la pénurie en matière de stationnements d’où la nécessité de proposer un allégement par une nécessité de proposer un allégement par une fragmentation des équipements vers d’autres sites fragmentation des équipements vers d’autres sites moins encombrés aussi ça confirme notre première moins encombrés aussi ça confirme notre première proposition (faire du site un déambulatoire piéton par proposition (faire du site un déambulatoire piéton par excellence et placer les parking sur sa périphérie.) excellence et placer les parking sur sa périphérie.)
  • 43.
  • 44.
  • 45. Proposition pour le tissu Proposition pour le tissu urbain urbain 1-) le renouvellement du tissu mixte. 1-) le renouvellement du tissu mixte. 2-) la ségrégation entre les édifices 2-) la ségrégation entre les édifices administratifs et l’habitat par une administratifs et l’habitat par une texture différentielle. texture différentielle. 3-) opter pour une fragmentation des 3-) opter pour une fragmentation des equipements tertiaires.(s’investir dans equipements tertiaires.(s’investir dans de nouveau sites vierges) de nouveau sites vierges)
  • 47. Proposition finale Proposition finale La superposition des deux propositions La superposition des deux propositions précédentes nous donnera ce qui suit : précédentes nous donnera ce qui suit :
  • 48. Proposition urbaines Amorce -sequence existante Remise a de la satation-taxis et la gare ferroviaire a l’echelle de la capitale Nœud a créer L’élargissement de la rue Réhabilitation du tissu mixte
  • 49.
  • 50.