SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  63
Analyse urbaineAnalyse urbaine
École Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme
EPAU Alger
Gr:11 Année universitaire :2006/2007
Bab El Oued
Encadrée par:
Dr. Souici.
Mme N.Bendeddouche.
Mme W.Saadoudi.
Réalisée par :
1-MAZOUN Rédha.
2-MEKERRI Smail. Atelier: 4ème année.
PLAN DE TRAVAIL
L’axe symbolique
Système viaire
Tissu urbain
Première phase
Deuxième phase
Troisième phase
PLAN DE TRAVAIL
Première phase
1-Situation géographique
3-Delimitation de l’entité
2-Historique
4-L’axe symbolique
5-Les repères
L’axe symbolique
6-Synthèse
Première phase
1-Situation géographique
Bab El Oued est située dans la
partie nord ouest d’Alger
limitée par Bouloghine à
l’Ouest et la Casbah à l’Est et
Oued Korieche au Sud et par
la méditerrané au Nord.
L’axe symbolique
Vue générale de Bab El Oued
Première phase
2-Historique
L’axe symbolique
A l’époque ottoman Bab El Oued c’était le
fahs d’Alger ou on trouve quelque maisons
et l’hôpital du dey. Et après la conquête
française et l’arrivé des colons Bab El Oued
a commencé d’agrandir d’une façon très
vite et a devenu un faubourg ensuite un
quartier surpeuplé surtouts dans les années
1950.
Première phase
2-Historique
L’axe symbolique
Après l’indépendance
Bab El Oued n’a pas
connu des vrais
modification au niveau du
cadre bâti ou au niveau
de vie, Bab El Oued reste
le parent pauvre
d’Alger)J-J-Deluz
Piscine d’El KettaniPlace des trois horloges
Bab El Oued vue générale
Première phase
3-Delimitation de l’entité:
Zone tempo
Limite morphologique
Limite naturelleHomogénéité du tissu
urbain
L’entité étudiée a une
superficie de 50Ha
avec une forme
d’amphi théâtre dont
la mer joue le rôle de
la scène.
Avenue Ahsèn Assekri
Boulevard Saïd Touati
La Méditerranée
Jardin Taleb Adberahman
Légende
L’axe symbolique
4-L’axe symbolique
Première phase
L’axe symbolique
L’avenue Colonel Lotfi (l’ancien chemin de Bouzaréah) traversant Bab El Oued au
milieu, représente l’axe symbolique vu son historique,sa dimension et le flux
mécanique et piéton.
N
L’axe symbolique
4-L’axe symbolique
Première phase
L’ancien chemin qui mène vers les hauteurs de Bouzaréah a connu pendant
la période coloniale un élargissement et il a devenu l’avenue Bouzaréah
(actuellement Avenue Colonel Lotfi).
Aperçue Historique
L’axe symbolique
4-L’axe symbolique
Première phase:
Caractéristiques
-Implantée par des arbres
dans un seul coté.
-Possibilité de
stationnement dans les
deux côtés.
-Le flux mécanique et
piéton est très important.
-Le gabarit des bâtiments
est de R+5.
-Le RDC est occupé par le
commerce.
L’axe symbolique
Avenue Colonel Lotfi
A l’échelle national:
1-l’hopital universitaire
Lamine Debaghine.
2- la caserne .
A l’échelle du quartier
et de la ville:
1-Place des trois
horloges.
2-Le marché couvert
de Bab el oued.
3- Place la concorde
(triolet)
Première phase:
5-Les repères
Carte des repères
Hôpital
caserne
marché
Trois
horloges
Axe symbolique
Bab El Oued
N
Triolet
L’axe symbolique
Première phase:
5-Les repères
Le marché Place des trois horloges
Synthèse: Tous les repères qu’on a cité existent depuis l’époque des
ottomans(l’hôpital et la caserne) et les premières extensions coloniales(place
des trois horloges et le marché).
L’axe symbolique
Première phase:
Synthèse générale
1- Bab El Oued a une position
stratégique et une valeur très
importante qui lui donnent une place
particulière dans la ville d’Alger.
2- Bab El Oued est bien repérée par
rapport la ville d’Alger à cause de la
présence de plusieurs repères .
3- Les repères ont besoin des travaux
de réaménagement pour les remettre
en valeur.
4- L’avenue Colonel Lotfi restera
toujours l’axe symbolique vu la
dimension historique qu’il porte.
L’axe symbolique
PLAN DE TRAVAIL
Deuxième phase
Système viaire
1-Les voiries
2-Les espaces de circulation
3-Accessibilité et transportation
4-Synthèse
Deuxième phase
1-Les voiries
Système viaire
Plan des voiries
Bab El Oued Ech1/2000
Deuxième phase
1-Les voiries
Voies Dimension Activités Gabarit Flux
C : chaussée M : mécanique
T : trottoir P : piéton
Avenue Colonel Mira C : 12m Commerce De RDC à R+7 M : important
T : 2x2.5m habitat P : faible
Boulevard Saïd Touatii C : 10m Sanitaires De R+2à R+7 M : important
T : 2x2m Habitat P : important
Éducation
Colonel Lotfi C : 8m Commerce De R+2 à R+7 M : important
T : 2x2m habitat P : important
Rue Nombre Surface totale Pourcentage
Rue Commerçante 1
50 Ha
Surface de circulation/ Surface
totale
40%
Rue Principale 4
Rue Secondaire
1er
degrés
5
Rue Secondaire
2ème
degrés
60
Système viaire
Le réseaux viaire de Bab El Oued est très anciens qui date depuis l’époque
colonial et il n’a pas connu une modification.
1-Les dimensions des Avenues et des boulevards ne sont pas conformes aux
normes internationale.
2-Les voiries représentent 40% de la surface totale.
3-L'absence des rues tertiaires.
4-le système des voiries est un système arborescent (zone urbaine)
5-la difficulté de faire des modifications aux niveaux de certains voiries.
Deuxième phase
1-Les voiries
Synthèse
Système viaire
Deuxième phase
2-Les espaces de circulation
Système viaire
Plan de circulation mécanique et piétons
La circulation piétonne
La circulation piétonne se fait par deux moyens:
Les trottoirs:qui sont en état de
dégradation.
Les escaliers:Ils relient souvent les partie
basse de Bab El Oued par la partie haute.
Deuxième phase Système viaire
1-La circulation mécanique est très
important dans la partie basse de Bab
El Oued car elle contient toutes les
équipements importants.
2-Le flux piéton est très important
dans l'avenue Colonel Lotfi jusqu’à la
place des trois horloges.
3-Les trottoirs ne représente que 30%
de la circulation mécanique
4-La dégradation des trottoirs a créé
un conflit entre la circulation piétonne
et mécanique.
5-Les escaliers jouent un rôle très
important dans la circulation piétonne,
Ils relient les parties basse et les
parties hautes de Bab El Oued.
Deuxième phase
2-Les espaces de circulation
Synthèse
Système viaire
Carte de Bab el Oued
N
Deuxième phase
3-Accessibilité et transportation
Système viaire
1-Bab El Oued a une bonne accessibilité,elle est aussi considérée comme un
point de passage qui relie l'Est et l'Ouest d'Alger.
2-Le problème de l’encombrement n’est pas posé fortement à Bab El Oued.
3-Les noeuds constituent des points noirs de la circulation.
4-Le station Ferhani a crée un problème d'encombrement car l'entrée et la
sortie à la station se font par un noeud.
5-Insuffisance d'espaces de stationnement (3000 voitures et 1100 places).
6-Le stationnement dans les impasses gène les interventions de secours.
Deuxième phase
3-Accessibilité et transportation
Synthèse
Système viaire
Deuxième phase
Synthèse Générale
1- Le système des voiries de Bab El Oued date depuis le 19ème Siècle donc elle a
besoin d'un nouveau aménagement et une vision actuelle (les voies principale).
2- Le manque d'espace de stationnement nous pousse à prévoir des parking.
3- Il faut revaloriser les espaces piétons en proposant des aménagements
urbains.
4- Le transport à Bab El Oued est mal géré (Absence de station de bus et des
arrêts de bus)
5- La circulation au niveaux des nœuds principale n’est pas bien géré.
6- Presque tous les voies sont en sens unique et ça crée un circuit fermé.
Système viaire
Réaménagement
et élargissement
Réaménagé
la station du
transport
urbain
Prévoir un
Parking
Remise en
valeur
Synthèse Générale
PLAN DE TRAVAIL
Tissu urbain
Troisième phase
1-Genèse de l’entité
2-Batis et non bâtis
3-Etat foncier
4-Etat de bâtis
5-Les maille
6-Etat du prospect
7-Typologie du bâtis
8-La densité de population
9-Les équipement
10-Le parcellaire
1-Genèse de l’entité
Époque ottoman
Troisième phase Tissu urbain
Bab el oued à
l’époque ottoman
était le fahs
(banlieue de la
médina d’Alger).
Dans cette période
on trouve:
-La compagne du
dey et l’hôpital
-Tombeaux des
pachas et Deys
-Cimetières juif et
chrétien .
-Le porte de Bab El
Oued
Le quartier de Bab El Oued
va apparaître avec le plan
d’aménagement Guillochain.
Le premier noyau est la cité
BUGEAUD: lotissement
destiné à des habitations
individuelles.
l’hôpital militaire
MAILLOT.
(Faubourg c'est-à-dire
quartier périphérique à
vocation militaire).
Bab el oued à l’époque coloniale :
le FOUBOURG
1830 jusqu’à 1890.
1-Genèse de l’entité
Troisième phase Tissu urbain
La cité BUGEAUD :
ensemble des maisons
individuelles , avec un tracé
ordonné par l’ancienne route de
Cherchell, régulier dans l’intention
d’une urbanisation répondant aux
principes du géni militaire :
- Régularité de la circulation.
- Écoulement des eaux.
- Hygiène et orientation
occupation partielle des parcelles.
Première configuration de
la cité BUGEAUD
1849
1-Genèse de l’entité
Troisième phase Tissu urbain
La cité BUGEAU se
transforme, les maison
individuelles deviennent
des bâtisses hautes .
Un tissu est structuré par
l’axe colonel LOTFI et L’axe
comandant MIRA.
L’enceinte va devenir un
jardin.
Bab el oued
à époque coloniale :
le quartier période civile
1890-1950
1-Genèse de l’entité
Troisième phase Tissu urbain
Bab el Oued après 1950
A cause de la croissance
démographique très forte, pendant
les années (1950 – 1954), le
problème de relogement des
familles, évacuées du Quartier de la
Marine et des bidonvilles se posait,
donc il fallait loger les gens près
des lieux de leurs attaches
traditionnelles et de leur travail, les
loger le moins cher, sur des
terrains peu coûteux.
A cause de la saturation du centre il
y’a eu une extension sur des
terrains accidentés, ceux des
hauteurs.
Les terrains étaient les quartiers
hauts de Bab el oued (quartier du
frais vallon et le carrières Jaubert).
1-Genèse de l’entité
Troisième phase Tissu urbain
1979 : Réalisation de l’hôtel El
Kittani, par le COMEDOR
1998 :Aménagement d’une
promenade le long du Front de mer,
1955 – 1957 :Construction du
Groupe Taine E et F, par les
architectes Daure et Béri : F : posé
sur un terrain étroit, en bordure,
en bordure de l’avenue Ascri
Ahcene (Général Verneau) E :
forme un barrage à la vallée
1959 : Carrières Jaubert :
Projet Daure et Béri
1950 -1954 : la construction de la
piscine Tombarel (pointe d’El
Kettani). la création du Plateau de la
consolation (plateau Ferhani),
comprenant le stade Marcel Cerdan.
1-Genèse de l’entité
Troisième phase Tissu urbain
Piscine d’El Kettani
Tracé originel de l’oued
Déviation de l’oued ( le Foubourg
Colonne souterraine de l’oued
Parties détruites durant les inondations
Les inondations
du 10 novembre 2001
Bab El Oued est gravement
touchée par les inondations de
2001 et le séisme de 2003
Les quartiers les plus touchés
sont:
-Quartier Rachid kouach
-Triolet
-Cité Bugeaud
Et plusieurs bâtiments sont
démolis ou en état de
démolition.
1-Genèse de l’entité
Troisième phase Tissu urbain
1-Genèse de l’entité
Troisième phase
Synthèse
Bab El Oued constitue un tissu très ancien qui date depuis le 19ème
siècle et ce tissu n’a pas connu une modification pendant
l’indépendance donc Bab El Oued a le droit d’avoir une vision actuelle et
contemporaine.
Tissu urbain
2-Bati et non bâti
Troisième phase
Carte du bâti et non bâti
50He
100%
44.5He
89%
5.5He
11%
Surface
totale
BâtisNon bâtis
Légende
Les espaces non bâtis
places placettes corniche jardins
03 04 01 04
Non bâtis
Bâtis
N
Carte de Bab el Oued
Ech:1/2000
Tissu urbain
Troisième phase
La hiérarchisation des espaces non bâtis
Le corniche
Place
Les jardins
Place des trois horloges
Place symbolique
Jardin Taleb Abderahman
Placette d’Eulma
placette
Tissu urbain
Troisième phase
Synthèse
2-Batis et non bâtis
1- Un manque flagrant des espaces publics.
2-Les espaces publics qui existent ne sont pas bien aménagés.
3-L’espace non bâti représente seulement 11% du surface totale.
4-Les espaces qui existent ne répond pas aux besoins des citoyens.
Tissu urbain
Troisième phase
3-Etat foncier
N
Carte de Bab el Oued
Ech:1/2000
A cause d’absence
d’information
concernant l’état
foncier de Bab el Oued
et que tout les
habitations sont à
caractère collectif on a
considéré que notre
entité est propriété
d’état.
Note:
Tissu urbain
Troisième phase
4-Etat du bâtis
Bâti en
bon état
20%
Bâti en
moyen
état
60%
Bâti en
mauvai
s état
15%
Bâti en
ruine
5%
Totale 100%
Statistique
Tissu urbain
Troisième phase
4-Etat de bâtis
Synthèse
Le parc immobilier de Bab El Oued est en état de dégradation qui est dû
à plusieurs facteurs tels que:
1-L’ancienneté du bâti.
2-Les catastrophes naturelles qui ont touché Bab El Oued (Les inondations
et le séisme).
3-La densité démographique très élevée (La surpopulation) .
4-L’absence d’une politique réelle de l’état pour préserver le parc
immobilier.
Tissu urbain
Troisième phase
5-Les mailles
N
N
Cimetière El Kettar
A
A
B
C
DE
F
G
Tissu urbain
Carte des mailles
Troisième phase
La cite Bugeaud :
Le premier centre urbain de Bab el oued il est compose de deux parties :
Partie basse :
caractérisé par le mauvais état de son bâti et un gabarit de R+1 R+2
Partie haute :
Présente en plan une forme ovale est bien tracé.
Maille A
5-Les mailles
Tissu urbain
Troisième phase
Maille B:
Présente en plan une forme
allongée avec un tracé
régulier des voiries .Les
séquences sont presque
identique. La présence des
équipement éducatifs et le
commerces.
5-Les mailles
Maille C:
Caractérisé par le mauvais
état de son bâti et manque
des équipements ainsi le
RDC est réservé aux
commerces
Tissu urbain
Troisième phase
5-Les mailles
Maille D:
Présente en plan une forme allongée
limitée par deux avenues caractérisé
par l’homogénéité des façades avec
un gabarit de R+5
Maille F:
Caractérisé par la concentration des
habitations ainsi les voies sont très
étroites à l’intérieur du maille.
MailleE:
Les habitations sont en forme des
bars du style moderne avec un
gabarit de R+7(cité dortoirs)
Tissu urbain
Troisième phase
Maille G:
Composé essentiellement par trois grands
équipements (l’hôpital Maillot,la caserne,le
stade ferhani) le maille G se trouve dans les
limites de Bab el oued
5-Les mailles
Synthèse
Tissu urbain
On a devisé notre entité en 7 mailles et chaque maille est sa particularité comme
1-La forme
2-L’etat de Bâti
3-Le tracé des voies
4-Les équipements
Troisième phase
6-Etat du prospect
N
Sur l’avenue colonel Lotfi Sur l’avenue Mira
Sur le boulevard said touati Sur l’avenue Assekri Ahcène
Tissu urbain
Troisième phase
6-Etat du prospect
Synthèse
A partir d’une lecture d’état du prospect de Bab el oued on a conclu que:
l’état du prospect est liée par deux facteurs: 1-l’état du bâtis 2-la genèse
de l’entité
-ainsi le gabarit à Bab el oued variée entre R+1 jusqu’à R+7.
-Le bâti en bon état le gabarit R+5 - R+7 se trouve sur l’avenue Mira,le boulevard
Said Touati et l’avenue Assekri Ahcène
-Le bâti en moyen état le gabarit R+4 – R+5 le plus prédominant« vieux Bab el
oued »
-Le bâti en mauvais état le gabarit R+1 – R+3 se trouve dans la parie basse de la
cité Bugeaud .
Tissu urbain
Troisième phase
7-Typologie du bâtis
N
Synthèse:
La totalité des bâtiments situés
à Bab El Oued sont de type
d’habitat collectif.
Tissu urbain
Troisième phase
8-La densité de population
La croissance de la population :
Année Nombre d’habitants de
la commune (ha).
Taux d’accroissement
(%).
1977 99794 0,6 %
1987 105663 0,6 %
1998 96856 - 0,1 %
2005 96180 -0,1
Perspectives de croissance :
Année Nombre d’habitants
de la commune (ha).
Taux d’accroissement
(%).
2005 96180 -0,1
2010 95700 -0,1
2020 94747 -0.1
AGES
REGROUPE
S
SEXE
TOTAL
MASCULIN FEMININ
0-4ans 3564 3199 6763
5-9ans 3097 3149 6246
10-14ans 3146 3087 6233
15-19ans 3696 3721 7417
20-24ans 4728 4676 9404
25-29ans 5571 5485 11056
30-34ans 5608 4761 10369
35-39ans 3538 2999 6537
40-44ans 2275 2152 4427
45-49ans 1498 1812 3310
50-54ans 1125 1726 2851
55-59ans 1295 1794 3089
60-64ans 1442 1667 3108
65-69ans 1314 1403 2717
70-74ans 730 934 1664
75-79ans 500 543 1044
80+ & 481 668 1149
ND 55 118 173
TOTAL 43664 43893 87557
Tissu urbain
Troisième phase
A partir de ces statistiques on peut dire que le taux d’accroissement
démographique est en recule c’est-à-dire la densité de la population est en
réduction avec le temps mais il reste très élevé malgré que des centaines
des familles ont été relogées dans des nouvelles habitations entre 2001-
2006.
Synthèse
Habitat:
Le nombre de logements: 13279. ( année 2004 )
14026. ( année 1998 )
TOL ( Taux d’occupation par logement)= 7.
TOP (Taux d’occupation par pièce)= 3,6.
( Source O.N.S 2004 )
Tissu urbain
8-La densité de population
Troisième phase
9-Les équipement
Tissu urbain
Troisième phase
Nous remarquons une forte présence d’équipements à
caractère éducatif: Centre de formation, écoles,CEM,
lycées
La présence d’équipements à caractère touristique
(Piscine El Kettani).
La présence d’équipements à caractère institutionnel
(A.P.C, caserne).
Equipements Nombre.
Cliniques médicales. 58
Ecoles primaires. 22
Collèges. 12
Lycée. 05
Bibliothèques. 03
Crèches. 03
Maternelles. 01
37
17
14
4
14
8
2,5 2 20,6
Cliniques médicales.
Cliniques dentaires.
Pharmacies.
Opticiens.
Ecoles primaires.
Collèges.
Lycée.
Bibliothèques.
Crèches.
Maternelles.
Pourcentage des équipements
9-Les équipements
Tissu urbain
Troisième phase
9-Les équipements
Synthèse
1- Manque des équipements sportifs (les aires de jeux et les salles de
sports.
2- Manque des équipements de loisirs.
3-Manque des équipements sociaux éducatifs comme les
bibliothèques,
4-la présence d’un marché des légumes qui est besoins de
réaménagement
5-la forte présence des équipements sanitaires comme l’hôpital maillot
Tissu urbain
Troisième phase
10-Le parcellaire
1
2
Tissu urbain
les îlots:
les îlots ont une forme plus
au moins réguliers avec la
diversité des formes.
les dimensions des îlots
varies entre 900m² jusqu’à
2500m².
Chaque îlot est constitue
de plusieurs parcelles.
Les parcelles:
Les parcelles sont
organisées selon trois
types:
Troisième phase
10-Le parcellaire
Tissu urbain
Groupe des parcelles
organisé autour des cours
ce type est très utilisé
D’absence des cour
Des parcelles de formes de T,U, L, I ce
Troisième phase
10-Le parcellaire
Tissu urbain
Synthèse
1-les dimensions des îlots est varies selon le type de parcelle et la période de
construction.
2- chaque îlot est constitue de plusieurs parcelles on trouve que le nombre
des parcelles est varie selon le type d’architecture.
3- l’organisation des parcelles autour des cous est très utilisée et elle
représente une période et une type d’architecture bien définie.
4-les parcelles de forme de L,T,U,I représente l’architecture moderne.
Troisième phase Tissu urbain
Synthèse
1-Bab El Oued constitue un tissu très ancien qui date depuis le 19ème siècle
et ce tissu n’a pas connu une modification pendant l’indépendance donc Bab
El Oued a le droit d’avoir une vision actuelle et contemporaine.
2-Les espaces qui existent ne répond pas aux besoins des citoyens.
3-Le parc immobilier de Bab El Oued est en état de dégradation qui est dû à
plusieurs facteurs 1-L’ancienneté du bâti 2-La densité démographique très
élevée.
l’état du prospect est liée par deux facteurs: 1-l’état du bâtis 2-la genèse de
l’entité
4-ainsi le gabarit à Bab el oued variée entre R+1 jusqu’à R+7
5-La totalité des bâtiments situés à Bab El Oued sont de type d’habitat
collectif.
Réaménagé
la station du
transport
urbain
Prévoir un
Parking
Remise en
valeur
Partie à démolir
et concevoir un
équipement
sportif
Réaménagement
du front de mer
Réaménagement
et élargissement
Synthèse Générale
SYNTHESE FINALE
Prévoir un
parking.
Aménagement,
Élargissement et
prévoir de
commerce au
rdc.
Déplacer la
station et
aménager les
arrêts de bus
et Prévoir un
Théâtre.
Animation de
front de mer.
Partie à
démolir et
prévoir une
salle
omnisport.
Proposer une
porte urbaine
Remettre en
valeur les
repères.
Les actions urbaines établies par le Gouvernorat du Grand Alger(GGA), ou
Bab El Oued est classé comme un pôle ;
Par rapport au transport :
-L’avenue commandant Mira va représenter la route nationale n°n11, et assurer
deux fonctions : de transite et de desserte .
-Réaliser le projet du tramway, qui assurera la relation entre Bab El Oued et Zéralda
.
Par rapport à l’aménagement :
- récupérer les plages par la mise en œuvre des projets d’assainissements globaux .
- Aménagement de la zone entre El Kettani et Rais Hamidou en zone touristique et
d’artisanats.
- Le transfert de la carrière Jaubert.
( dans cette proposition uniquement les problèmes a l’échelle de la ville on été pris en
considération , sans aborder les problèmes du quartier, tel que la circulation, la
vétusté du cadre bâti…).
-Les orientations du PDAU :
Le PDAU propose de rehausser l’image du quartier avec des actions de
rénovation et d’implantation d’équipements a l’échelle du quartier.
D’autre part, réorganiser la circulation et la hiérarchie des voies, procéder a
la reconversion fonctionnelle des parcelles occupées par la SNTA, les dépôts, les
hangars. Densifier le site surtout dans la partie basse en continuité avec le centre de
Bab El-Oued.
Le quartier de Bab El-Oued est couvert par trois POS dénommés : POS U
10 , POS U11, POS U 12.
Le POS U12 prend en charge plusieurs artères du quartier à savoir :
L’avenue Colonel Lotfi :
Le déplacement de toutes les activités incompatibles : La SNTA, les imprimeries,
les dépôts et l’ONACO.
Création de deux pôles, le premier sera au niveau du nœud Triolet avec une
placette pour la station de métro. La deuxième au niveau de la SNTA.
L’avenue Commandant Mira :
- Création d’un échangeur au niveau de la station de bus.
- Création d’une voie rapide qui relie l’avenue au carrefour Triolet.
Le Boulevard Saïd Touati :
- Création d’autoroute.
- Implantation d’équipements au niveau de l’assiette à proximité de lycées l’Émir.
-Le PDAU prévoit également de l’habitat collectif avec des commerces u niveau
des RDC et des traitements d’angles pour les bâtiments donnants sur deux voies.
Le front de mer :
- L’aménagement du front de mer .
- Une esplanade au bord de mer qui s’étale depuis le complexe jusqu’au stade.
- Continuité visuelle avec ce qui a été prévue dans l’aménagement de l’esplanade .
Les orientation du CNERU :
Pour que Bab el Oued soit un centre d’intérêt supérieur, le CNERU a
établi deux variantes qui résument comme suit:
Première variante :
La rénovation du centre linéaire de Bab el Oued (Boubella- Lotfi).
La restructuration de la Cité Bugeaud (premier noyau).
La transformation de l’Avenue S. Touati en une autoroute.
La translation de l’hôpital de Bab el Oued (ex Maillot) en un ensemble
d’îlots.
L’implantation de deux grands parkings à la périphérie (Avenue Mira).
La réhabilitation de l’entité centrale du Quartier de Bab el Oued, marquée
par sa vétusté.
La préservation de l’hôpital de Bab el Oued.
La création d’un échangeur S. Touati.
La création d’une voie rapide RN 11 sur le front de mer.
L’édification d’un équipement socio- culturel à proximité des Trois
Horloges centre de Bab el Oued.
L’implantation d’un espace vert à la place de deux îlots de la Cité
Consolation récupérés afin d’aérer le centre et mettre en relief la perspective vers
la mer.
La création d’une voie piétonne reliant l’Avenue Boubella à la Place des
Trois Horloges, ceci afin de remédier au conflit existant entre la circulation piétonne
et mécanique au niveau de l’Avenue Colonel Lotfi.
Programme d’équipement:
Banques et assurances. Bureau de main d’œuvre. Gestion des
infrastructures. Salles polyvalentes. Centre de paiement. Hôtel interurbain. Services
artisanaux. Maison de culture. Foyer pour personnes âgées. Crèche. Centre de
santé. Clinique dentaire.

Contenu connexe

Tendances

Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reimsPdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reimsImmy Gray
 
l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel Nina Lee
 
Analyse urbaine tizi ouzou2003
Analyse urbaine tizi ouzou2003Analyse urbaine tizi ouzou2003
Analyse urbaine tizi ouzou2003Hiba Architecte
 
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesHabitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesghafour abdou
 
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchHiba Architecte
 
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdfHAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdfssuser1b8de11
 
La grande poste d'alger
La grande poste d'alger    La grande poste d'alger
La grande poste d'alger ILYES MHAMMEDIA
 
LA CIRCULATION URBAINE AU NIVEAU D’ALGER
LA CIRCULATION URBAINE  AU NIVEAU D’ALGER LA CIRCULATION URBAINE  AU NIVEAU D’ALGER
LA CIRCULATION URBAINE AU NIVEAU D’ALGER Hiba Architecte
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire Sami Sahli
 

Tendances (20)

Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reimsPdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
 
Analyse urbaine casbah
Analyse  urbaine casbahAnalyse  urbaine casbah
Analyse urbaine casbah
 
Pouillon
PouillonPouillon
Pouillon
 
La composition urbaine (2)
La composition urbaine (2)La composition urbaine (2)
La composition urbaine (2)
 
l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel
 
La croissance urbaine
La croissance urbaine La croissance urbaine
La croissance urbaine
 
Analyse hamma.pps fin
Analyse hamma.pps  finAnalyse hamma.pps  fin
Analyse hamma.pps fin
 
La casbah d'Alger
La casbah d'AlgerLa casbah d'Alger
La casbah d'Alger
 
Analyse urbaine tizi ouzou2003
Analyse urbaine tizi ouzou2003Analyse urbaine tizi ouzou2003
Analyse urbaine tizi ouzou2003
 
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesHabitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
 
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
 
Quartier de la marine
Quartier de la marineQuartier de la marine
Quartier de la marine
 
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdfHAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
 
La grande poste d'alger
La grande poste d'alger    La grande poste d'alger
La grande poste d'alger
 
Approche 5 architectes
Approche 5 architectes Approche 5 architectes
Approche 5 architectes
 
Les illots
Les illotsLes illots
Les illots
 
LA CIRCULATION URBAINE AU NIVEAU D’ALGER
LA CIRCULATION URBAINE  AU NIVEAU D’ALGER LA CIRCULATION URBAINE  AU NIVEAU D’ALGER
LA CIRCULATION URBAINE AU NIVEAU D’ALGER
 
Expose dellys
Expose dellysExpose dellys
Expose dellys
 
analyse urbaine
analyse urbaineanalyse urbaine
analyse urbaine
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 

En vedette

Isolation acoustique des façades
Isolation acoustique des façadesIsolation acoustique des façades
Isolation acoustique des façadesInvisible Architect
 
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchHiba Architecte
 
Mémento technique du bâtiment facades
Mémento technique du bâtiment facadesMémento technique du bâtiment facades
Mémento technique du bâtiment facadesKhadime Dramé
 
Murs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserieMurs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserieSami Sahli
 
Facade légére 01
Facade légére 01Facade légére 01
Facade légére 01Sami Sahli
 
Murs de façade
Murs de façadeMurs de façade
Murs de façadeSami Sahli
 
VILLES ET ARCHITECTURES COLONIALES AU MAGHREB FIN DU XIXe-début XXe S.
VILLES  ET ARCHITECTURES COLONIALES  AU MAGHREB FIN DU XIXe-début XXe S.VILLES  ET ARCHITECTURES COLONIALES  AU MAGHREB FIN DU XIXe-début XXe S.
VILLES ET ARCHITECTURES COLONIALES AU MAGHREB FIN DU XIXe-début XXe S.Wahab Bouchareb
 
VILLES ET ARCHITECTURES COLONIALES AU MAGHREB FIN DU XIXe-début XXe S. Cons...
VILLES  ET ARCHITECTURES COLONIALES  AU MAGHREB FIN DU XIXe-début XXe S. Cons...VILLES  ET ARCHITECTURES COLONIALES  AU MAGHREB FIN DU XIXe-début XXe S. Cons...
VILLES ET ARCHITECTURES COLONIALES AU MAGHREB FIN DU XIXe-début XXe S. Cons...Wahab Bouchareb
 
l'architecture et l'urbanisme romains au maghreb
l'architecture et l'urbanisme romains au maghreb l'architecture et l'urbanisme romains au maghreb
l'architecture et l'urbanisme romains au maghreb Nour El Houda Mchr
 
63 logement h&e a paris
63 logement h&e  a paris63 logement h&e  a paris
63 logement h&e a parisMohamed Ziane
 
Mémoire Habitat Communication 2011
Mémoire Habitat Communication 2011Mémoire Habitat Communication 2011
Mémoire Habitat Communication 2011Damien Bernard
 
Analyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifAnalyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifArchi UHBBC
 
Analyse sur la casbah d'alger impr
Analyse sur la casbah d'alger imprAnalyse sur la casbah d'alger impr
Analyse sur la casbah d'alger imprmimi architecte
 
La Casbah D’Alger
La Casbah D’AlgerLa Casbah D’Alger
La Casbah D’Algerguestbf8f2e
 

En vedette (18)

12321
1232112321
12321
 
Isolation acoustique des façades
Isolation acoustique des façadesIsolation acoustique des façades
Isolation acoustique des façades
 
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
 
Mémento technique du bâtiment facades
Mémento technique du bâtiment facadesMémento technique du bâtiment facades
Mémento technique du bâtiment facades
 
Murs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserieMurs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserie
 
Facade légére 01
Facade légére 01Facade légére 01
Facade légére 01
 
Murs de façade
Murs de façadeMurs de façade
Murs de façade
 
VILLES ET ARCHITECTURES COLONIALES AU MAGHREB FIN DU XIXe-début XXe S.
VILLES  ET ARCHITECTURES COLONIALES  AU MAGHREB FIN DU XIXe-début XXe S.VILLES  ET ARCHITECTURES COLONIALES  AU MAGHREB FIN DU XIXe-début XXe S.
VILLES ET ARCHITECTURES COLONIALES AU MAGHREB FIN DU XIXe-début XXe S.
 
VILLES ET ARCHITECTURES COLONIALES AU MAGHREB FIN DU XIXe-début XXe S. Cons...
VILLES  ET ARCHITECTURES COLONIALES  AU MAGHREB FIN DU XIXe-début XXe S. Cons...VILLES  ET ARCHITECTURES COLONIALES  AU MAGHREB FIN DU XIXe-début XXe S. Cons...
VILLES ET ARCHITECTURES COLONIALES AU MAGHREB FIN DU XIXe-début XXe S. Cons...
 
La maison kabyle lounis
La maison kabyle lounisLa maison kabyle lounis
La maison kabyle lounis
 
l'architecture et l'urbanisme romains au maghreb
l'architecture et l'urbanisme romains au maghreb l'architecture et l'urbanisme romains au maghreb
l'architecture et l'urbanisme romains au maghreb
 
63 logement h&e a paris
63 logement h&e  a paris63 logement h&e  a paris
63 logement h&e a paris
 
L'habitat
L'habitat L'habitat
L'habitat
 
Mémoire Habitat Communication 2011
Mémoire Habitat Communication 2011Mémoire Habitat Communication 2011
Mémoire Habitat Communication 2011
 
Analyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifAnalyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectif
 
Analyse sur la casbah d'alger impr
Analyse sur la casbah d'alger imprAnalyse sur la casbah d'alger impr
Analyse sur la casbah d'alger impr
 
Exposer sur la casbah
Exposer sur la casbahExposer sur la casbah
Exposer sur la casbah
 
La Casbah D’Alger
La Casbah D’AlgerLa Casbah D’Alger
La Casbah D’Alger
 

Similaire à Analyse urbaine bab el oued1

partie resaux viaire samira.ppt
partie resaux viaire samira.pptpartie resaux viaire samira.ppt
partie resaux viaire samira.pptIlhemHammouche1
 
ATELIER-BOUFARIK.pdfjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj
ATELIER-BOUFARIK.pdfjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjATELIER-BOUFARIK.pdfjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj
ATELIER-BOUFARIK.pdfjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjwalidlarachiche11
 
Affichage tabacoop
Affichage tabacoopAffichage tabacoop
Affichage tabacoopLyes Kh
 
Systeme de voiries
Systeme de voiriesSysteme de voiries
Systeme de voiriesSami Sahli
 
analyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdf
analyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdfanalyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdf
analyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdfAMINEBOUGUENNOUR
 
Rue & boulevard
Rue & boulevardRue & boulevard
Rue & boulevardSami Sahli
 
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarikAnalyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarikSami Sahli
 
Les villes coloniales au Maghreb
Les villes coloniales au Maghreb Les villes coloniales au Maghreb
Les villes coloniales au Maghreb sarah barkat
 
Analyse-urban-de-ville-prf.pptxxxxxxxxxxx
Analyse-urban-de-ville-prf.pptxxxxxxxxxxxAnalyse-urban-de-ville-prf.pptxxxxxxxxxxx
Analyse-urban-de-ville-prf.pptxxxxxxxxxxxHouSsam85
 
Bordeaux : Quais Louis XVIII
Bordeaux : Quais Louis XVIIIBordeaux : Quais Louis XVIII
Bordeaux : Quais Louis XVIIIJonathan Loope
 
Voiries et transports
Voiries et transportsVoiries et transports
Voiries et transportsOuaret Yahia
 
Réunion publique 11 03-16 version pub
Réunion publique 11 03-16 version pubRéunion publique 11 03-16 version pub
Réunion publique 11 03-16 version pubrennesmetropole
 
Exposé Planification Timgad génie urbain
Exposé Planification Timgad génie urbain Exposé Planification Timgad génie urbain
Exposé Planification Timgad génie urbain amal sadeki
 
Journal de Liège-Guillemins, Juin 2.001
Journal de Liège-Guillemins, Juin 2.001Journal de Liège-Guillemins, Juin 2.001
Journal de Liège-Guillemins, Juin 2.001Eurovilles EV
 

Similaire à Analyse urbaine bab el oued1 (19)

Fini batoir oui
Fini batoir ouiFini batoir oui
Fini batoir oui
 
partie resaux viaire samira.ppt
partie resaux viaire samira.pptpartie resaux viaire samira.ppt
partie resaux viaire samira.ppt
 
Analyse contextuelle
Analyse contextuelleAnalyse contextuelle
Analyse contextuelle
 
ATELIER-BOUFARIK.pdfjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj
ATELIER-BOUFARIK.pdfjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjATELIER-BOUFARIK.pdfjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj
ATELIER-BOUFARIK.pdfjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj
 
Affichage tabacoop
Affichage tabacoopAffichage tabacoop
Affichage tabacoop
 
Systeme de voiries
Systeme de voiriesSysteme de voiries
Systeme de voiries
 
analyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdf
analyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdfanalyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdf
analyseurbaine-130513024634-phpapp02.pdf
 
Rue & boulevard
Rue & boulevardRue & boulevard
Rue & boulevard
 
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarikAnalyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
 
Les villes coloniales au Maghreb
Les villes coloniales au Maghreb Les villes coloniales au Maghreb
Les villes coloniales au Maghreb
 
Analyse-urban-de-ville-prf.pptxxxxxxxxxxx
Analyse-urban-de-ville-prf.pptxxxxxxxxxxxAnalyse-urban-de-ville-prf.pptxxxxxxxxxxx
Analyse-urban-de-ville-prf.pptxxxxxxxxxxx
 
Analyse typ
Analyse typAnalyse typ
Analyse typ
 
Bordeaux : Quais Louis XVIII
Bordeaux : Quais Louis XVIIIBordeaux : Quais Louis XVIII
Bordeaux : Quais Louis XVIII
 
Voiries et transports
Voiries et transportsVoiries et transports
Voiries et transports
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
 
Réunion publique 11 03-16 version pub
Réunion publique 11 03-16 version pubRéunion publique 11 03-16 version pub
Réunion publique 11 03-16 version pub
 
Exposé Planification Timgad génie urbain
Exposé Planification Timgad génie urbain Exposé Planification Timgad génie urbain
Exposé Planification Timgad génie urbain
 
Journal de Liège-Guillemins, Juin 2.001
Journal de Liège-Guillemins, Juin 2.001Journal de Liège-Guillemins, Juin 2.001
Journal de Liège-Guillemins, Juin 2.001
 
Les zhu ns
Les zhu nsLes zhu ns
Les zhu ns
 

Plus de Hiba Architecte (20)

These
TheseThese
These
 
Presentation de la zhun
Presentation de la zhunPresentation de la zhun
Presentation de la zhun
 
Lecture typo morpholo
Lecture typo morpholoLecture typo morpholo
Lecture typo morpholo
 
2009plan de travail
2009plan de travail2009plan de travail
2009plan de travail
 
Géographie urbainea
Géographie urbaineaGéographie urbainea
Géographie urbainea
 
Exposèe
ExposèeExposèe
Exposèe
 
Approch contextuelle new
Approch contextuelle newApproch contextuelle new
Approch contextuelle new
 
Approche architecturale
Approche architecturaleApproche architecturale
Approche architecturale
 
Approche architecturale
Approche architecturaleApproche architecturale
Approche architecturale
 
Approche programatique
Approche programatiqueApproche programatique
Approche programatique
 
Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)
 
Approche thématique new
Approche thématique newApproche thématique new
Approche thématique new
 
Bibliographie
BibliographieBibliographie
Bibliographie
 
Conclusion 2
Conclusion 2Conclusion 2
Conclusion 2
 
Introduction générale
Introduction généraleIntroduction générale
Introduction générale
 
Préambule 2
Préambule 2Préambule 2
Préambule 2
 
Sommaire
SommaireSommaire
Sommaire
 
Notre discour
Notre discourNotre discour
Notre discour
 
Technique
TechniqueTechnique
Technique
 
Programme des surfaces
Programme des surfacesProgramme des surfaces
Programme des surfaces
 

Analyse urbaine bab el oued1

  • 1. Analyse urbaineAnalyse urbaine École Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme EPAU Alger Gr:11 Année universitaire :2006/2007 Bab El Oued Encadrée par: Dr. Souici. Mme N.Bendeddouche. Mme W.Saadoudi. Réalisée par : 1-MAZOUN Rédha. 2-MEKERRI Smail. Atelier: 4ème année.
  • 2. PLAN DE TRAVAIL L’axe symbolique Système viaire Tissu urbain Première phase Deuxième phase Troisième phase
  • 3. PLAN DE TRAVAIL Première phase 1-Situation géographique 3-Delimitation de l’entité 2-Historique 4-L’axe symbolique 5-Les repères L’axe symbolique 6-Synthèse
  • 4. Première phase 1-Situation géographique Bab El Oued est située dans la partie nord ouest d’Alger limitée par Bouloghine à l’Ouest et la Casbah à l’Est et Oued Korieche au Sud et par la méditerrané au Nord. L’axe symbolique Vue générale de Bab El Oued
  • 5. Première phase 2-Historique L’axe symbolique A l’époque ottoman Bab El Oued c’était le fahs d’Alger ou on trouve quelque maisons et l’hôpital du dey. Et après la conquête française et l’arrivé des colons Bab El Oued a commencé d’agrandir d’une façon très vite et a devenu un faubourg ensuite un quartier surpeuplé surtouts dans les années 1950.
  • 6. Première phase 2-Historique L’axe symbolique Après l’indépendance Bab El Oued n’a pas connu des vrais modification au niveau du cadre bâti ou au niveau de vie, Bab El Oued reste le parent pauvre d’Alger)J-J-Deluz Piscine d’El KettaniPlace des trois horloges Bab El Oued vue générale
  • 7. Première phase 3-Delimitation de l’entité: Zone tempo Limite morphologique Limite naturelleHomogénéité du tissu urbain L’entité étudiée a une superficie de 50Ha avec une forme d’amphi théâtre dont la mer joue le rôle de la scène. Avenue Ahsèn Assekri Boulevard Saïd Touati La Méditerranée Jardin Taleb Adberahman Légende L’axe symbolique
  • 8. 4-L’axe symbolique Première phase L’axe symbolique L’avenue Colonel Lotfi (l’ancien chemin de Bouzaréah) traversant Bab El Oued au milieu, représente l’axe symbolique vu son historique,sa dimension et le flux mécanique et piéton. N L’axe symbolique
  • 9. 4-L’axe symbolique Première phase L’ancien chemin qui mène vers les hauteurs de Bouzaréah a connu pendant la période coloniale un élargissement et il a devenu l’avenue Bouzaréah (actuellement Avenue Colonel Lotfi). Aperçue Historique L’axe symbolique
  • 10. 4-L’axe symbolique Première phase: Caractéristiques -Implantée par des arbres dans un seul coté. -Possibilité de stationnement dans les deux côtés. -Le flux mécanique et piéton est très important. -Le gabarit des bâtiments est de R+5. -Le RDC est occupé par le commerce. L’axe symbolique Avenue Colonel Lotfi
  • 11. A l’échelle national: 1-l’hopital universitaire Lamine Debaghine. 2- la caserne . A l’échelle du quartier et de la ville: 1-Place des trois horloges. 2-Le marché couvert de Bab el oued. 3- Place la concorde (triolet) Première phase: 5-Les repères Carte des repères Hôpital caserne marché Trois horloges Axe symbolique Bab El Oued N Triolet L’axe symbolique
  • 12. Première phase: 5-Les repères Le marché Place des trois horloges Synthèse: Tous les repères qu’on a cité existent depuis l’époque des ottomans(l’hôpital et la caserne) et les premières extensions coloniales(place des trois horloges et le marché). L’axe symbolique
  • 13. Première phase: Synthèse générale 1- Bab El Oued a une position stratégique et une valeur très importante qui lui donnent une place particulière dans la ville d’Alger. 2- Bab El Oued est bien repérée par rapport la ville d’Alger à cause de la présence de plusieurs repères . 3- Les repères ont besoin des travaux de réaménagement pour les remettre en valeur. 4- L’avenue Colonel Lotfi restera toujours l’axe symbolique vu la dimension historique qu’il porte. L’axe symbolique
  • 14. PLAN DE TRAVAIL Deuxième phase Système viaire 1-Les voiries 2-Les espaces de circulation 3-Accessibilité et transportation 4-Synthèse
  • 15. Deuxième phase 1-Les voiries Système viaire Plan des voiries Bab El Oued Ech1/2000
  • 16. Deuxième phase 1-Les voiries Voies Dimension Activités Gabarit Flux C : chaussée M : mécanique T : trottoir P : piéton Avenue Colonel Mira C : 12m Commerce De RDC à R+7 M : important T : 2x2.5m habitat P : faible Boulevard Saïd Touatii C : 10m Sanitaires De R+2à R+7 M : important T : 2x2m Habitat P : important Éducation Colonel Lotfi C : 8m Commerce De R+2 à R+7 M : important T : 2x2m habitat P : important Rue Nombre Surface totale Pourcentage Rue Commerçante 1 50 Ha Surface de circulation/ Surface totale 40% Rue Principale 4 Rue Secondaire 1er degrés 5 Rue Secondaire 2ème degrés 60 Système viaire
  • 17. Le réseaux viaire de Bab El Oued est très anciens qui date depuis l’époque colonial et il n’a pas connu une modification. 1-Les dimensions des Avenues et des boulevards ne sont pas conformes aux normes internationale. 2-Les voiries représentent 40% de la surface totale. 3-L'absence des rues tertiaires. 4-le système des voiries est un système arborescent (zone urbaine) 5-la difficulté de faire des modifications aux niveaux de certains voiries. Deuxième phase 1-Les voiries Synthèse Système viaire
  • 18. Deuxième phase 2-Les espaces de circulation Système viaire Plan de circulation mécanique et piétons
  • 19. La circulation piétonne La circulation piétonne se fait par deux moyens: Les trottoirs:qui sont en état de dégradation. Les escaliers:Ils relient souvent les partie basse de Bab El Oued par la partie haute. Deuxième phase Système viaire
  • 20. 1-La circulation mécanique est très important dans la partie basse de Bab El Oued car elle contient toutes les équipements importants. 2-Le flux piéton est très important dans l'avenue Colonel Lotfi jusqu’à la place des trois horloges. 3-Les trottoirs ne représente que 30% de la circulation mécanique 4-La dégradation des trottoirs a créé un conflit entre la circulation piétonne et mécanique. 5-Les escaliers jouent un rôle très important dans la circulation piétonne, Ils relient les parties basse et les parties hautes de Bab El Oued. Deuxième phase 2-Les espaces de circulation Synthèse Système viaire Carte de Bab el Oued N
  • 21. Deuxième phase 3-Accessibilité et transportation Système viaire
  • 22. 1-Bab El Oued a une bonne accessibilité,elle est aussi considérée comme un point de passage qui relie l'Est et l'Ouest d'Alger. 2-Le problème de l’encombrement n’est pas posé fortement à Bab El Oued. 3-Les noeuds constituent des points noirs de la circulation. 4-Le station Ferhani a crée un problème d'encombrement car l'entrée et la sortie à la station se font par un noeud. 5-Insuffisance d'espaces de stationnement (3000 voitures et 1100 places). 6-Le stationnement dans les impasses gène les interventions de secours. Deuxième phase 3-Accessibilité et transportation Synthèse Système viaire
  • 23. Deuxième phase Synthèse Générale 1- Le système des voiries de Bab El Oued date depuis le 19ème Siècle donc elle a besoin d'un nouveau aménagement et une vision actuelle (les voies principale). 2- Le manque d'espace de stationnement nous pousse à prévoir des parking. 3- Il faut revaloriser les espaces piétons en proposant des aménagements urbains. 4- Le transport à Bab El Oued est mal géré (Absence de station de bus et des arrêts de bus) 5- La circulation au niveaux des nœuds principale n’est pas bien géré. 6- Presque tous les voies sont en sens unique et ça crée un circuit fermé. Système viaire
  • 24. Réaménagement et élargissement Réaménagé la station du transport urbain Prévoir un Parking Remise en valeur Synthèse Générale
  • 25. PLAN DE TRAVAIL Tissu urbain Troisième phase 1-Genèse de l’entité 2-Batis et non bâtis 3-Etat foncier 4-Etat de bâtis 5-Les maille 6-Etat du prospect 7-Typologie du bâtis 8-La densité de population 9-Les équipement 10-Le parcellaire
  • 26. 1-Genèse de l’entité Époque ottoman Troisième phase Tissu urbain Bab el oued à l’époque ottoman était le fahs (banlieue de la médina d’Alger). Dans cette période on trouve: -La compagne du dey et l’hôpital -Tombeaux des pachas et Deys -Cimetières juif et chrétien . -Le porte de Bab El Oued
  • 27. Le quartier de Bab El Oued va apparaître avec le plan d’aménagement Guillochain. Le premier noyau est la cité BUGEAUD: lotissement destiné à des habitations individuelles. l’hôpital militaire MAILLOT. (Faubourg c'est-à-dire quartier périphérique à vocation militaire). Bab el oued à l’époque coloniale : le FOUBOURG 1830 jusqu’à 1890. 1-Genèse de l’entité Troisième phase Tissu urbain
  • 28. La cité BUGEAUD : ensemble des maisons individuelles , avec un tracé ordonné par l’ancienne route de Cherchell, régulier dans l’intention d’une urbanisation répondant aux principes du géni militaire : - Régularité de la circulation. - Écoulement des eaux. - Hygiène et orientation occupation partielle des parcelles. Première configuration de la cité BUGEAUD 1849 1-Genèse de l’entité Troisième phase Tissu urbain
  • 29. La cité BUGEAU se transforme, les maison individuelles deviennent des bâtisses hautes . Un tissu est structuré par l’axe colonel LOTFI et L’axe comandant MIRA. L’enceinte va devenir un jardin. Bab el oued à époque coloniale : le quartier période civile 1890-1950 1-Genèse de l’entité Troisième phase Tissu urbain
  • 30. Bab el Oued après 1950 A cause de la croissance démographique très forte, pendant les années (1950 – 1954), le problème de relogement des familles, évacuées du Quartier de la Marine et des bidonvilles se posait, donc il fallait loger les gens près des lieux de leurs attaches traditionnelles et de leur travail, les loger le moins cher, sur des terrains peu coûteux. A cause de la saturation du centre il y’a eu une extension sur des terrains accidentés, ceux des hauteurs. Les terrains étaient les quartiers hauts de Bab el oued (quartier du frais vallon et le carrières Jaubert). 1-Genèse de l’entité Troisième phase Tissu urbain
  • 31. 1979 : Réalisation de l’hôtel El Kittani, par le COMEDOR 1998 :Aménagement d’une promenade le long du Front de mer, 1955 – 1957 :Construction du Groupe Taine E et F, par les architectes Daure et Béri : F : posé sur un terrain étroit, en bordure, en bordure de l’avenue Ascri Ahcene (Général Verneau) E : forme un barrage à la vallée 1959 : Carrières Jaubert : Projet Daure et Béri 1950 -1954 : la construction de la piscine Tombarel (pointe d’El Kettani). la création du Plateau de la consolation (plateau Ferhani), comprenant le stade Marcel Cerdan. 1-Genèse de l’entité Troisième phase Tissu urbain Piscine d’El Kettani
  • 32. Tracé originel de l’oued Déviation de l’oued ( le Foubourg Colonne souterraine de l’oued Parties détruites durant les inondations Les inondations du 10 novembre 2001 Bab El Oued est gravement touchée par les inondations de 2001 et le séisme de 2003 Les quartiers les plus touchés sont: -Quartier Rachid kouach -Triolet -Cité Bugeaud Et plusieurs bâtiments sont démolis ou en état de démolition. 1-Genèse de l’entité Troisième phase Tissu urbain
  • 33. 1-Genèse de l’entité Troisième phase Synthèse Bab El Oued constitue un tissu très ancien qui date depuis le 19ème siècle et ce tissu n’a pas connu une modification pendant l’indépendance donc Bab El Oued a le droit d’avoir une vision actuelle et contemporaine. Tissu urbain
  • 34. 2-Bati et non bâti Troisième phase Carte du bâti et non bâti 50He 100% 44.5He 89% 5.5He 11% Surface totale BâtisNon bâtis Légende Les espaces non bâtis places placettes corniche jardins 03 04 01 04 Non bâtis Bâtis N Carte de Bab el Oued Ech:1/2000 Tissu urbain
  • 35. Troisième phase La hiérarchisation des espaces non bâtis Le corniche Place Les jardins Place des trois horloges Place symbolique Jardin Taleb Abderahman Placette d’Eulma placette Tissu urbain
  • 36. Troisième phase Synthèse 2-Batis et non bâtis 1- Un manque flagrant des espaces publics. 2-Les espaces publics qui existent ne sont pas bien aménagés. 3-L’espace non bâti représente seulement 11% du surface totale. 4-Les espaces qui existent ne répond pas aux besoins des citoyens. Tissu urbain
  • 37. Troisième phase 3-Etat foncier N Carte de Bab el Oued Ech:1/2000 A cause d’absence d’information concernant l’état foncier de Bab el Oued et que tout les habitations sont à caractère collectif on a considéré que notre entité est propriété d’état. Note: Tissu urbain
  • 38. Troisième phase 4-Etat du bâtis Bâti en bon état 20% Bâti en moyen état 60% Bâti en mauvai s état 15% Bâti en ruine 5% Totale 100% Statistique Tissu urbain
  • 39. Troisième phase 4-Etat de bâtis Synthèse Le parc immobilier de Bab El Oued est en état de dégradation qui est dû à plusieurs facteurs tels que: 1-L’ancienneté du bâti. 2-Les catastrophes naturelles qui ont touché Bab El Oued (Les inondations et le séisme). 3-La densité démographique très élevée (La surpopulation) . 4-L’absence d’une politique réelle de l’état pour préserver le parc immobilier. Tissu urbain
  • 40. Troisième phase 5-Les mailles N N Cimetière El Kettar A A B C DE F G Tissu urbain Carte des mailles
  • 41. Troisième phase La cite Bugeaud : Le premier centre urbain de Bab el oued il est compose de deux parties : Partie basse : caractérisé par le mauvais état de son bâti et un gabarit de R+1 R+2 Partie haute : Présente en plan une forme ovale est bien tracé. Maille A 5-Les mailles Tissu urbain
  • 42. Troisième phase Maille B: Présente en plan une forme allongée avec un tracé régulier des voiries .Les séquences sont presque identique. La présence des équipement éducatifs et le commerces. 5-Les mailles Maille C: Caractérisé par le mauvais état de son bâti et manque des équipements ainsi le RDC est réservé aux commerces Tissu urbain
  • 43. Troisième phase 5-Les mailles Maille D: Présente en plan une forme allongée limitée par deux avenues caractérisé par l’homogénéité des façades avec un gabarit de R+5 Maille F: Caractérisé par la concentration des habitations ainsi les voies sont très étroites à l’intérieur du maille. MailleE: Les habitations sont en forme des bars du style moderne avec un gabarit de R+7(cité dortoirs) Tissu urbain
  • 44. Troisième phase Maille G: Composé essentiellement par trois grands équipements (l’hôpital Maillot,la caserne,le stade ferhani) le maille G se trouve dans les limites de Bab el oued 5-Les mailles Synthèse Tissu urbain On a devisé notre entité en 7 mailles et chaque maille est sa particularité comme 1-La forme 2-L’etat de Bâti 3-Le tracé des voies 4-Les équipements
  • 45. Troisième phase 6-Etat du prospect N Sur l’avenue colonel Lotfi Sur l’avenue Mira Sur le boulevard said touati Sur l’avenue Assekri Ahcène Tissu urbain
  • 46. Troisième phase 6-Etat du prospect Synthèse A partir d’une lecture d’état du prospect de Bab el oued on a conclu que: l’état du prospect est liée par deux facteurs: 1-l’état du bâtis 2-la genèse de l’entité -ainsi le gabarit à Bab el oued variée entre R+1 jusqu’à R+7. -Le bâti en bon état le gabarit R+5 - R+7 se trouve sur l’avenue Mira,le boulevard Said Touati et l’avenue Assekri Ahcène -Le bâti en moyen état le gabarit R+4 – R+5 le plus prédominant« vieux Bab el oued » -Le bâti en mauvais état le gabarit R+1 – R+3 se trouve dans la parie basse de la cité Bugeaud . Tissu urbain
  • 47. Troisième phase 7-Typologie du bâtis N Synthèse: La totalité des bâtiments situés à Bab El Oued sont de type d’habitat collectif. Tissu urbain
  • 48. Troisième phase 8-La densité de population La croissance de la population : Année Nombre d’habitants de la commune (ha). Taux d’accroissement (%). 1977 99794 0,6 % 1987 105663 0,6 % 1998 96856 - 0,1 % 2005 96180 -0,1 Perspectives de croissance : Année Nombre d’habitants de la commune (ha). Taux d’accroissement (%). 2005 96180 -0,1 2010 95700 -0,1 2020 94747 -0.1 AGES REGROUPE S SEXE TOTAL MASCULIN FEMININ 0-4ans 3564 3199 6763 5-9ans 3097 3149 6246 10-14ans 3146 3087 6233 15-19ans 3696 3721 7417 20-24ans 4728 4676 9404 25-29ans 5571 5485 11056 30-34ans 5608 4761 10369 35-39ans 3538 2999 6537 40-44ans 2275 2152 4427 45-49ans 1498 1812 3310 50-54ans 1125 1726 2851 55-59ans 1295 1794 3089 60-64ans 1442 1667 3108 65-69ans 1314 1403 2717 70-74ans 730 934 1664 75-79ans 500 543 1044 80+ & 481 668 1149 ND 55 118 173 TOTAL 43664 43893 87557 Tissu urbain
  • 49. Troisième phase A partir de ces statistiques on peut dire que le taux d’accroissement démographique est en recule c’est-à-dire la densité de la population est en réduction avec le temps mais il reste très élevé malgré que des centaines des familles ont été relogées dans des nouvelles habitations entre 2001- 2006. Synthèse Habitat: Le nombre de logements: 13279. ( année 2004 ) 14026. ( année 1998 ) TOL ( Taux d’occupation par logement)= 7. TOP (Taux d’occupation par pièce)= 3,6. ( Source O.N.S 2004 ) Tissu urbain 8-La densité de population
  • 51. Troisième phase Nous remarquons une forte présence d’équipements à caractère éducatif: Centre de formation, écoles,CEM, lycées La présence d’équipements à caractère touristique (Piscine El Kettani). La présence d’équipements à caractère institutionnel (A.P.C, caserne). Equipements Nombre. Cliniques médicales. 58 Ecoles primaires. 22 Collèges. 12 Lycée. 05 Bibliothèques. 03 Crèches. 03 Maternelles. 01 37 17 14 4 14 8 2,5 2 20,6 Cliniques médicales. Cliniques dentaires. Pharmacies. Opticiens. Ecoles primaires. Collèges. Lycée. Bibliothèques. Crèches. Maternelles. Pourcentage des équipements 9-Les équipements Tissu urbain
  • 52. Troisième phase 9-Les équipements Synthèse 1- Manque des équipements sportifs (les aires de jeux et les salles de sports. 2- Manque des équipements de loisirs. 3-Manque des équipements sociaux éducatifs comme les bibliothèques, 4-la présence d’un marché des légumes qui est besoins de réaménagement 5-la forte présence des équipements sanitaires comme l’hôpital maillot Tissu urbain
  • 53. Troisième phase 10-Le parcellaire 1 2 Tissu urbain les îlots: les îlots ont une forme plus au moins réguliers avec la diversité des formes. les dimensions des îlots varies entre 900m² jusqu’à 2500m². Chaque îlot est constitue de plusieurs parcelles. Les parcelles: Les parcelles sont organisées selon trois types:
  • 54. Troisième phase 10-Le parcellaire Tissu urbain Groupe des parcelles organisé autour des cours ce type est très utilisé D’absence des cour Des parcelles de formes de T,U, L, I ce
  • 55. Troisième phase 10-Le parcellaire Tissu urbain Synthèse 1-les dimensions des îlots est varies selon le type de parcelle et la période de construction. 2- chaque îlot est constitue de plusieurs parcelles on trouve que le nombre des parcelles est varie selon le type d’architecture. 3- l’organisation des parcelles autour des cous est très utilisée et elle représente une période et une type d’architecture bien définie. 4-les parcelles de forme de L,T,U,I représente l’architecture moderne.
  • 56. Troisième phase Tissu urbain Synthèse 1-Bab El Oued constitue un tissu très ancien qui date depuis le 19ème siècle et ce tissu n’a pas connu une modification pendant l’indépendance donc Bab El Oued a le droit d’avoir une vision actuelle et contemporaine. 2-Les espaces qui existent ne répond pas aux besoins des citoyens. 3-Le parc immobilier de Bab El Oued est en état de dégradation qui est dû à plusieurs facteurs 1-L’ancienneté du bâti 2-La densité démographique très élevée. l’état du prospect est liée par deux facteurs: 1-l’état du bâtis 2-la genèse de l’entité 4-ainsi le gabarit à Bab el oued variée entre R+1 jusqu’à R+7 5-La totalité des bâtiments situés à Bab El Oued sont de type d’habitat collectif.
  • 57. Réaménagé la station du transport urbain Prévoir un Parking Remise en valeur Partie à démolir et concevoir un équipement sportif Réaménagement du front de mer Réaménagement et élargissement Synthèse Générale
  • 58. SYNTHESE FINALE Prévoir un parking. Aménagement, Élargissement et prévoir de commerce au rdc. Déplacer la station et aménager les arrêts de bus et Prévoir un Théâtre. Animation de front de mer. Partie à démolir et prévoir une salle omnisport. Proposer une porte urbaine Remettre en valeur les repères.
  • 59. Les actions urbaines établies par le Gouvernorat du Grand Alger(GGA), ou Bab El Oued est classé comme un pôle ; Par rapport au transport : -L’avenue commandant Mira va représenter la route nationale n°n11, et assurer deux fonctions : de transite et de desserte . -Réaliser le projet du tramway, qui assurera la relation entre Bab El Oued et Zéralda . Par rapport à l’aménagement : - récupérer les plages par la mise en œuvre des projets d’assainissements globaux . - Aménagement de la zone entre El Kettani et Rais Hamidou en zone touristique et d’artisanats. - Le transfert de la carrière Jaubert. ( dans cette proposition uniquement les problèmes a l’échelle de la ville on été pris en considération , sans aborder les problèmes du quartier, tel que la circulation, la vétusté du cadre bâti…).
  • 60. -Les orientations du PDAU : Le PDAU propose de rehausser l’image du quartier avec des actions de rénovation et d’implantation d’équipements a l’échelle du quartier. D’autre part, réorganiser la circulation et la hiérarchie des voies, procéder a la reconversion fonctionnelle des parcelles occupées par la SNTA, les dépôts, les hangars. Densifier le site surtout dans la partie basse en continuité avec le centre de Bab El-Oued. Le quartier de Bab El-Oued est couvert par trois POS dénommés : POS U 10 , POS U11, POS U 12. Le POS U12 prend en charge plusieurs artères du quartier à savoir : L’avenue Colonel Lotfi : Le déplacement de toutes les activités incompatibles : La SNTA, les imprimeries, les dépôts et l’ONACO. Création de deux pôles, le premier sera au niveau du nœud Triolet avec une placette pour la station de métro. La deuxième au niveau de la SNTA.
  • 61. L’avenue Commandant Mira : - Création d’un échangeur au niveau de la station de bus. - Création d’une voie rapide qui relie l’avenue au carrefour Triolet. Le Boulevard Saïd Touati : - Création d’autoroute. - Implantation d’équipements au niveau de l’assiette à proximité de lycées l’Émir. -Le PDAU prévoit également de l’habitat collectif avec des commerces u niveau des RDC et des traitements d’angles pour les bâtiments donnants sur deux voies. Le front de mer : - L’aménagement du front de mer . - Une esplanade au bord de mer qui s’étale depuis le complexe jusqu’au stade. - Continuité visuelle avec ce qui a été prévue dans l’aménagement de l’esplanade .
  • 62. Les orientation du CNERU : Pour que Bab el Oued soit un centre d’intérêt supérieur, le CNERU a établi deux variantes qui résument comme suit: Première variante : La rénovation du centre linéaire de Bab el Oued (Boubella- Lotfi). La restructuration de la Cité Bugeaud (premier noyau). La transformation de l’Avenue S. Touati en une autoroute. La translation de l’hôpital de Bab el Oued (ex Maillot) en un ensemble d’îlots. L’implantation de deux grands parkings à la périphérie (Avenue Mira).
  • 63. La réhabilitation de l’entité centrale du Quartier de Bab el Oued, marquée par sa vétusté. La préservation de l’hôpital de Bab el Oued. La création d’un échangeur S. Touati. La création d’une voie rapide RN 11 sur le front de mer. L’édification d’un équipement socio- culturel à proximité des Trois Horloges centre de Bab el Oued. L’implantation d’un espace vert à la place de deux îlots de la Cité Consolation récupérés afin d’aérer le centre et mettre en relief la perspective vers la mer. La création d’une voie piétonne reliant l’Avenue Boubella à la Place des Trois Horloges, ceci afin de remédier au conflit existant entre la circulation piétonne et mécanique au niveau de l’Avenue Colonel Lotfi. Programme d’équipement: Banques et assurances. Bureau de main d’œuvre. Gestion des infrastructures. Salles polyvalentes. Centre de paiement. Hôtel interurbain. Services artisanaux. Maison de culture. Foyer pour personnes âgées. Crèche. Centre de santé. Clinique dentaire.