SlideShare une entreprise Scribd logo
République Algérienne démocratique et populaire
Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche
scientifique
Centre universitaire de Bechar
Institut de génie civil
Module : Tec 198
La réalisation des dalles
Réalisé par : Enseignent :
Baraka.A
Année universitaire : 2006 / 2007
Plan de la présentationPlan de la présentation
INTRODUCTIONINTRODUCTION
GENERALITEGENERALITE
PLANCHER AVEC NERVURES ET DALLESPLANCHER AVEC NERVURES ET DALLES
LA DALLE PLEINELA DALLE PLEINE
PLANCHER AVECPLANCHER AVEC PREDALLESPREDALLES
PLANCHER PREFABRIQUEPLANCHER PREFABRIQUE
PLANCHER AVEC POUTRELLES PREFABRIQUEESPLANCHER AVEC POUTRELLES PREFABRIQUEES
PLANCHER AVEC POUTRELLES À TREILLIS METALLIQUEPLANCHER AVEC POUTRELLES À TREILLIS METALLIQUE
TABLEAU RÉCAPITULATIF DES AVANTAGES ET INCONVÉNIENTSTABLEAU RÉCAPITULATIF DES AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS
CONCLUSIONCONCLUSION
INTRODUCTIONINTRODUCTION
Les planchers se sont des éléments trèsLes planchers se sont des éléments très
important qui entre dans la constitution duimportant qui entre dans la constitution du
l’ossature d’une structure « élémentl’ossature d’une structure « élément
porteur ».porteur ».
Le plancher est la base des étages qui lesLe plancher est la base des étages qui les
suivisuivi
I)I) GENERALITE:GENERALITE:
1)1) DéfinitionDéfinition
C’est un élément d’un ouvrage compose d’une aire horizontale. Il est conçuC’est un élément d’un ouvrage compose d’une aire horizontale. Il est conçu
avec des matériaux de résistance mécanique apte a résisté aux effortsavec des matériaux de résistance mécanique apte a résisté aux efforts
des charges de la construction .Les planchers déterminent les différentsdes charges de la construction .Les planchers déterminent les différents
niveaux d’une construction.niveaux d’une construction.
Il s’appuient sur :Il s’appuient sur :











poutres.lesetmursles*
(poteaux);isolésappuisd'pointsdes*
s;interieurepoutresles*
rive;depoutresles*
façade;demursetxlongitinaurefendsles*
pignons;murslesetuxtransversarefendsles*
façade;demursles*
porteursélémentsles
2)2) Leurs rôles essentiels :Leurs rôles essentiels :
Les planchers jouent le rôle :Les planchers jouent le rôle :
De plate-forme porteuse pour l’étage considéré.De plate-forme porteuse pour l’étage considéré.
De toit pour l’étage sous-jacent.De toit pour l’étage sous-jacent.
D’écran permettant le confort de l’habitant.D’écran permettant le confort de l’habitant.
D’élément de stabilité : par chaînage (rôle de buton, rôleD’élément de stabilité : par chaînage (rôle de buton, rôle
d’entretoise) des élément de la structure porteuse soumis entred’entretoise) des élément de la structure porteuse soumis entre
autres :autres :
 Aux poussée du vent ;Aux poussée du vent ;
 Aux poussée de terre.Aux poussée de terre.
Les principales exigences constructives posées aux planchers sont laLes principales exigences constructives posées aux planchers sont la
capacité portante, la rigidité, la capacité de répartition transversale decapacité portante, la rigidité, la capacité de répartition transversale de
charges concentrées et la transmission de charges horizontales par l’effetcharges concentrées et la transmission de charges horizontales par l’effet
diaphragme. En fonction de l’utilisation, des exigences supplémentairesdiaphragme. En fonction de l’utilisation, des exigences supplémentaires
en matière d’isolation thermique et acoustique, de résistance au feu, etc.en matière d’isolation thermique et acoustique, de résistance au feu, etc.
peuvent être demandéespeuvent être demandées
3)3) Conditions requises :Conditions requises :
 Résistance aux charge permanentes et surcharges mobile.Résistance aux charge permanentes et surcharges mobile.
 Circulation possible entre les étages par des trémies :Circulation possible entre les étages par des trémies :
 Pour escaliersPour escaliers
 Pour ascenseurPour ascenseur
 Passages des conduites de :Passages des conduites de :
 Fumée ;Fumée ;
 Ventilation ;Ventilation ;
 Vide-ordures.Vide-ordures.
 Support des plafonds :Support des plafonds :
 Adhérents ;Adhérents ;
 Suspendus.Suspendus.
 Écran isolant entre étages :Écran isolant entre étages :
 AcoustiqueAcoustique
 Thermique, en particulier pour les locaux situés sous la terrasse ouThermique, en particulier pour les locaux situés sous la terrasse ou
ceux situés sur vide sanitaire.ceux situés sur vide sanitaire.





−
−
−
.vibrationdepasémettantenrigidité
conduits;desvoisinageaubruitauétanchéité
;300Kg/msuffisantemasse
2
4)4) Les différents types des planchers :Les différents types des planchers :
a) En béton armé :a) En béton armé :
Les dalles pleines ;Les dalles pleines ;
Planchers avec nervures et dalle ;Planchers avec nervures et dalle ;
Plancher avec poutrelles préfabriquées précontraint ;Plancher avec poutrelles préfabriquées précontraint ;
Plancher avec poutrelles à treillis métalliques ;Plancher avec poutrelles à treillis métalliques ;
Plancher avec pré-dalles ;Plancher avec pré-dalles ;
Plancher préfabriquéPlancher préfabriqué..
b) Plancher en boisb) Plancher en bois
c) Plancher métalliquec) Plancher métallique
II)II) LA DALLE PLEINE :LA DALLE PLEINE :
1)1) Définition :Définition :
La dalle est constituée d’une plaque de béton de 8 à 20cm avec armatureLa dalle est constituée d’une plaque de béton de 8 à 20cm avec armature
incorporée. Cette dalle en béton armé peut reposer sur deux ou plusieursincorporée. Cette dalle en béton armé peut reposer sur deux ou plusieurs
appuis.appuis.
2)2) Épaisseur de la dalle :Épaisseur de la dalle :
Elle résulte des conditions :Elle résulte des conditions :
 de résistance à la flexion L/30 à L/35 de la portée pour une dallede résistance à la flexion L/30 à L/35 de la portée pour une dalle
reposant sur 2 appuis ; L/40 à L/50 pour une dalle reposant sur trois oureposant sur 2 appuis ; L/40 à L/50 pour une dalle reposant sur trois ou
quatre cotés ;quatre cotés ;
 d’isolation acoustique (loi de masse) ≥ 16cm ;d’isolation acoustique (loi de masse) ≥ 16cm ;
 de rigidité ou limitation de la flèche ≠ L/500 ;de rigidité ou limitation de la flèche ≠ L/500 ;
 de sécurité en matière d’incendie :de sécurité en matière d’incendie :
 7cm pour 1 heure de coupe de feu ;7cm pour 1 heure de coupe de feu ;
 11cm pour 2 heures de coupe de feu.11cm pour 2 heures de coupe de feu.
3)3) Armature de la dalle :Armature de la dalle :
 Règles de travail :Règles de travail :
L’armature doit compenser les défaillances duL’armature doit compenser les défaillances du
béton dans les zones tendues.béton dans les zones tendues.
Les aciers porteurs sont :Les aciers porteurs sont :
prolongés au-delà des appuis ;prolongés au-delà des appuis ;
retournés sur les appuis (crochets) pourretournés sur les appuis (crochets) pour
assurer leur ancrage par adhérence.assurer leur ancrage par adhérence.
Les barres porteuses sont placées dans le sensLes barres porteuses sont placées dans le sens
de la petite portée.de la petite portée.
Les barres de répartition sont placéesLes barres de répartition sont placées
orthogonalement aux barres porteusesorthogonalement aux barres porteuses
 Dispositions pratiques :Dispositions pratiques :
Le maintien des chapeaux sur appuis peut s’effectuer :Le maintien des chapeaux sur appuis peut s’effectuer :
• en s’appuyant sur l’armature des chaînages deen s’appuyant sur l’armature des chaînages de
rives et de refends ;rives et de refends ;
• en relevant une barre sur l’appui ;en relevant une barre sur l’appui ;
• en effectuant un retour la barre porteuse ;en effectuant un retour la barre porteuse ;
• en façonnant des chapeaux formant cavalier.en façonnant des chapeaux formant cavalier.
L’effort tranchant est faible et la section cisaillée estL’effort tranchant est faible et la section cisaillée est
grande, si bien que les aciers de coutures (cadres,grande, si bien que les aciers de coutures (cadres,
étriers) ne sont pas nécessaires.étriers) ne sont pas nécessaires.
L’enrobage des aciers placés à la partie inférieure estL’enrobage des aciers placés à la partie inférieure est
obtenu grâce à des cales plastiques ou bétonobtenu grâce à des cales plastiques ou béton
(distancier).(distancier).
4)4) La réalisation :La réalisation :
a)a) coffrage traditionnelcoffrage traditionnel ::
Il s’effectue :Il s’effectue :
 dans le cas d’un sous-sol non habitable oú la surface apparente adans le cas d’un sous-sol non habitable oú la surface apparente a
peu d’importance, en utilisant des planchers plus ou moins régulières.peu d’importance, en utilisant des planchers plus ou moins régulières.
 en raison des options prises par l’entreprise adopte :en raison des options prises par l’entreprise adopte :
 des madriers ou des poutrelles extensibles comme supportdes madriers ou des poutrelles extensibles comme support
horizontaux.horizontaux.
 du contre-plaqué pour obtenir un parement acceptable audu contre-plaqué pour obtenir un parement acceptable au
décoffragedécoffrage
b)b) coffrage avec tables coffrantes :coffrage avec tables coffrantes :
Principe :Principe :
Les tables coffrantes ont pour but de réaliser à la foi :Les tables coffrantes ont pour but de réaliser à la foi :
l’étaiement vertical ;l’étaiement vertical ;
l’étaiement horizontal ;l’étaiement horizontal ;
le fond de moule.le fond de moule.
c)c) coffrage avec tôle ou bacs en acier :coffrage avec tôle ou bacs en acier :
Ces coffrages sont utilisés avantageusement dans le cas d’une ossatureCes coffrages sont utilisés avantageusement dans le cas d’une ossature
métallique (poteaux et poutre).métallique (poteaux et poutre).
Les éléments coffrants sont profilés à froid avec des nervures pourvues deLes éléments coffrants sont profilés à froid avec des nervures pourvues de
perforation qui favorisent la liaison béton acier.perforation qui favorisent la liaison béton acier.
La face inférieure du bac peut constituer le plafond.La face inférieure du bac peut constituer le plafond.
Les coffrages et décoffrage sont ainsi supprimés, seul un étaiement partiel estLes coffrages et décoffrage sont ainsi supprimés, seul un étaiement partiel est
nécessaire avec une file d’étais à 1.2m d’encastrementnécessaire avec une file d’étais à 1.2m d’encastrement..
III)III) PLANCHER AVEC NERVURES ET DALLESPLANCHER AVEC NERVURES ET DALLES ::
A)A) Plancher avec nervures coulées in situ :Plancher avec nervures coulées in situ :
1) Buts recherchés :1) Buts recherchés :
supporte de fortes surcharges >250kg/m2supporte de fortes surcharges >250kg/m2
franchir des portées > 5m.franchir des portées > 5m.
éliminer le poids propre inutile.éliminer le poids propre inutile.
utiliser le béton en compressionutiliser le béton en compression..
2)2) Utilisation dansUtilisation dans ::
les locaux publics.les locaux publics.
magasins.magasins.
entrepôts.entrepôts.
parkings.parkings.
3) La réalisation :
Coffrage traditionnel :
Les planchers nervurés sont réalisés dans le cas de portée élevée ou de
surcharges. Les outils coffrants sont généralement des bacs métalliques qui
réalisent simultanément le coffrage des nervures et des hourdis et parfois
celui des poutres principales. Dans certains cas, le coffrage sera collaborant
à la structure et sera considéré comme coffrage perdu.
Utilisation d’éléments standard pour le coffrage nervure dalle avec madrier
placé de champ ou à plat pour le fond de moule de la nervure.
B) Plancher avec nervures préfabriquées :
Les éléments de plancher nervurés sont généralement
réalisés en béton précontraint. Dans la plupart des
cas, des étriers sont placés dans les nervures, bien
que ce n’est pas toujours nécessaire. . Il faut toutefois
prévoir une armature de frettage aux extrémités pour
l’ancrage des armatures de précontrainte. Le tablier
des éléments est muni d’un treillis armé pour la
stabilité et aussi afin de limiter d’éventuelles fissures
de retrait. Ils jouent également un rôle dans la
répartition des charges horizontales vers les nervures.
Les éléments sont calculés d’après les règles
classiques pour le béton précontraint.
1)1) Constitution :Constitution :
Il sont constitués par :Il sont constitués par :
des nervures préfabriquées en BA ou en béton précontraint (poutrelledes nervures préfabriquées en BA ou en béton précontraint (poutrelle
forme de T, double T, U, I….) qui ont un rôle porteur ;forme de T, double T, U, I….) qui ont un rôle porteur ;
une dalle associée en BA qui participe à la résistance des poutrelles etune dalle associée en BA qui participe à la résistance des poutrelles et
répartit les charges soit :répartit les charges soit :
coulée en même temps que la nervure à la préfabricationcoulée en même temps que la nervure à la préfabrication
coulée sur chantier après mise en place des nervures avec oucoulée sur chantier après mise en place des nervures avec ou
sans pré-dalle entre elles.sans pré-dalle entre elles.
2) Mise en œuvre sur chantier:2) Mise en œuvre sur chantier:
 les appuis destinés à recevoir les nervures sont réalisés.les appuis destinés à recevoir les nervures sont réalisés.
Exemple : murs ou voiles en BA poutre porteuse de rive ou d’intérieure.Exemple : murs ou voiles en BA poutre porteuse de rive ou d’intérieure.
 L’implantation des poutrelles est prévue sur les arases.L’implantation des poutrelles est prévue sur les arases.
 la sécurité en rive et autour des trémies est effectuée.la sécurité en rive et autour des trémies est effectuée.
Suite des taches :Suite des taches :
 manutention et pose des nervures avec appui de 5cm sur mur.manutention et pose des nervures avec appui de 5cm sur mur.
 pose des dallettes en BA ou des pré-dalles.pose des dallettes en BA ou des pré-dalles.
 mise en place des chaînages et du treillis soudés.mise en place des chaînages et du treillis soudés.
 fixation des chapeaux et des aciers complémentaires.fixation des chapeaux et des aciers complémentaires.
 bétonnage de la dalle de compression.bétonnage de la dalle de compression.
IV)IV) PLANCHER AVECPLANCHER AVEC PREDALLES:PREDALLES:
1)1) Définition:Définition:
2) Les pré-dalles sont utilisées pour les planchers :2) Les pré-dalles sont utilisées pour les planchers :
 d’immeuble d’habitation.d’immeuble d’habitation.
 locaux scolaires, bureaux, hôtels, hôpitaux, parking.locaux scolaires, bureaux, hôtels, hôpitaux, parking.
Les pré-dalles disposent dans la plupart des cas d’une armature à treillis sur laLes pré-dalles disposent dans la plupart des cas d’une armature à treillis sur la
face supérieure afin de garantir une bonne interaction avec la couche deface supérieure afin de garantir une bonne interaction avec la couche de
solidarisation. Ces armatures assurent en outre la stabilité nécessaire dessolidarisation. Ces armatures assurent en outre la stabilité nécessaire des
dalles lors de la manipulation du transport et du montage.dalles lors de la manipulation du transport et du montage.
Normalement, pendant la construction, les pré-dalles sont étayées à distancesNormalement, pendant la construction, les pré-dalles sont étayées à distances
régulières de 1,5 à 3,0 m, en fonction du type de dalle.régulières de 1,5 à 3,0 m, en fonction du type de dalle.
La pré-dalle est une plaque
préfabriquée mince d’épaisseur
≈5cm,en béton armé ou en béton
précontraint le plus souvent.
Elle permet d’obtenir une dalle
épaisse d’épaisseur ≈ 16cm, par un
béton associé à la pré-dalle coulée
sur le chantier.
3)3) Rôle de la pré-dalle :Rôle de la pré-dalle :
 la pré-dalle constitue l’élément résistant provisoire.la pré-dalle constitue l’élément résistant provisoire.
 Elle sert à la fois de coffrage apparent et définitif.Elle sert à la fois de coffrage apparent et définitif.
 La face supérieure très rugueuse doit favoriser la reprise de bétonnage pour leLa face supérieure très rugueuse doit favoriser la reprise de bétonnage pour le
béton coulé en œuvre (condition essentielle).béton coulé en œuvre (condition essentielle).
 Elle est destinée à remplir les mêmes rôles qu’une dalle pleine.Elle est destinée à remplir les mêmes rôles qu’une dalle pleine.
4)4) Mise en œuvre:Mise en œuvre:
Les étapes:Les étapes:
 Stockage possible jusqu'à 15 eStockage possible jusqu'à 15 e
 Etayage en bastaings a chants dégauchis.Etayage en bastaings a chants dégauchis.
 Levage par élingues entretoisesLevage par élingues entretoises
 Crochets de levage.Crochets de levage.
 Armatures de répartition au droit des joints.Armatures de répartition au droit des joints.
 Armatures sur appuis.Armatures sur appuis.
 Armatures H.L.E servant a la liaison des chaînages ouArmatures H.L.E servant a la liaison des chaînages ou
poutres.poutres.
 Surface rugueuse pour une bonne adhérence avec bétonSurface rugueuse pour une bonne adhérence avec béton
2e phase.2e phase.
 Béton 2e phase.Béton 2e phase.
 Incorporation (tuyauteries, câbles, fourreaux).Incorporation (tuyauteries, câbles, fourreaux).
 Trémies et percements.Trémies et percements.
 Sous face prête a peindre.Sous face prête a peindre.
V)V) PLANCHER PEFABRIQUE :PLANCHER PEFABRIQUE :
1) Définition :
Il s’agit de préfabrication lourde, réalisée en usine.
Ce plancher est mise en place en une seule
opération de grue avec ou sans revêtement
(carrelage) incorporé.
La dalle est de 14 à 16 cm d’épaisseur et la
surface d’un élément de 25 à 30m2 au plus en
raison de la masse. Les canalisations, les
ouvertures (passage de conduite ou autre),
sont prévues ainsi que les ancrages sur
appuis.
Le procédé « Lift- slab » consiste à réaliser les
planchers en BA, au pied des appuis. Chaque
plancher coulé sert de fond de moule pour le
suivant. La mise en place s’effectue à l’aide
des vérins placés au sommet des poteaux et
dalles préfabriquées au sol, sont hissées, puis
fixées définitivement par des calles en acier.
2)2) Mise en œuvre:Mise en œuvre:
VI)VI) PLANCHERPLANCHER AVEC POUTRELLES PREFABRIQUEES :AVEC POUTRELLES PREFABRIQUEES :
1)1) Leur utilisation :Leur utilisation :
Il s’agit de planchers pour :Il s’agit de planchers pour :
 maisons individuelles ;maisons individuelles ;
 bâtiments collectifs, industriels et commerciaux ;bâtiments collectifs, industriels et commerciaux ;
Utilisable soit :Utilisable soit :
 en vide sanitaireen vide sanitaire
 en étageen étage
 sous combles habitables ou nonsous combles habitables ou non
 en dernier niveau (terrasse).en dernier niveau (terrasse).
2)2) Entrevous :Entrevous :
Les entrevous sont des éléments intercalaires reposant sur
les talons de deux poutrelles voisines. Ils jouent le rôle
d’éléments de coffrage pour la partie de plancher coulée en
oeuvre (dalle de compression, nervure) et participent
(entrevous porteurs) ou non (entrevous de coffrage simple)
à la résistance mécanique du plancher fini. Ils peuvent
également participer à l’isolation thermique et acoustique,
et doivent répondre aux exigences de sécurité vis-à-vis de
l’incendie.
• Types des entre vous :Types des entre vous :
3)3) Poutrelles:Poutrelles:
Les poutrelles sont des composants structurels linéaires de faible section,Les poutrelles sont des composants structurels linéaires de faible section,
destinés à être associés à d’autres composants (entrevous) et à du bétondestinés à être associés à d’autres composants (entrevous) et à du béton
coulé en oeuvre pour constituer un plancher. Elles constituent en tout oucoulé en oeuvre pour constituer un plancher. Elles constituent en tout ou
partie le système résistant du plancher ainsi formé.partie le système résistant du plancher ainsi formé.
• Types de poutrelles :Types de poutrelles :
VII)VII) PLANCHER AVEC POUTRELLES A TREILLISPLANCHER AVEC POUTRELLES A TREILLIS
METALLIQUE :METALLIQUE :
1)1) Poutrelles métalliques :Poutrelles métalliques :
Les poutrelles à treillis métallique, constituées d’une armature à treillis enrobéeLes poutrelles à treillis métallique, constituées d’une armature à treillis enrobée
à sa partie inférieure par un talon de béton, sont fabriquées par coulageà sa partie inférieure par un talon de béton, sont fabriquées par coulage
du talon puis enfoncement de l’armature dans celui-ci. Dans certains cas,du talon puis enfoncement de l’armature dans celui-ci. Dans certains cas,
les armatures sont positionnées sur des cales d’extrémité, puis le bétonles armatures sont positionnées sur des cales d’extrémité, puis le béton
est coulé.est coulé.
2)2) Le rôle :Le rôle :
Les poutrelles métalliques sont destinées à :Les poutrelles métalliques sont destinées à :
 Constituer l’ossature porteuse du plancher avec le béton coulé en place;Constituer l’ossature porteuse du plancher avec le béton coulé en place;
 Porter les entrevous coffrants ;Porter les entrevous coffrants ;
 Assurer la liaison e la nervure et de la dalle de compression pour former desAssurer la liaison e la nervure et de la dalle de compression pour former des
poutrelles en béton armé (poutrelle en T)poutrelles en béton armé (poutrelle en T)
3)3) Mise en œuvreMise en œuvre::
AvantagesAvantages InconvénientsInconvénients
Dalle pleine coulée surDalle pleine coulée sur
placeplace
Utilisation courante : bâtiment couranteUtilisation courante : bâtiment courante
Pas de contraintes liéesPas de contraintes liées
à la préfabrication.à la préfabrication.
Dalle de taille et deDalle de taille et de
forme quelconque.forme quelconque.
Pas d’incidencePas d’incidence
particulière sur la capacitéparticulière sur la capacité
de l’engin de l’ouvrage.de l’engin de l’ouvrage.
Temps de réalisationTemps de réalisation
important sur le chantierimportant sur le chantier
TABLEAU RÉCAPITULATIF DES AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS
AvantagesAvantages InconvénientsInconvénients
Plancher à poutrellesPlancher à poutrelles
et entrevouset entrevous
Utilisation courante : maison individuelleUtilisation courante : maison individuelle
essentiellement, collectifessentiellement, collectif
Souplesse de miseSouplesse de mise
en œuvre.en œuvre.
Élément manuÉlément manu
portable.portable.
Etaiement limité.Etaiement limité.
Réservation aisée.Réservation aisée.
Sous face : à enduireSous face : à enduire
éventuellement.éventuellement.
Portée usuelle limitéePortée usuelle limitée
à 6à7m maximum.à 6à7m maximum.
AvantagesAvantages InconvénientsInconvénients
Dalle pleine constituéeDalle pleine constituée
de pré-dalle et d’unde pré-dalle et d’un
béton complémentairebéton complémentaire
coulé sur place.coulé sur place.
Utilisation courante : immeuble courantUtilisation courante : immeuble courant
Eléments irréguliersEléments irréguliers
aisément réalisables.aisément réalisables.
Etaiement en phaseEtaiement en phase
provisoire.provisoire.
Temps de mise enTemps de mise en
œuvre réduit parœuvre réduit par
rapport à une dallerapport à une dalle
pleine coulée sur placepleine coulée sur place
Problèmes des jointsProblèmes des joints
Préfabrication enPréfabrication en
usine : la largeur desusine : la largeur des
pré dalle est limitéepré dalle est limitée
par le gabarit routierpar le gabarit routier
2.4 à 2.5m2.4 à 2.5m
Portée relativementPortée relativement
limitéelimitée
Levage de forteLevage de forte
capacitécapacité
D’après le traitement de notre thème nous arrivons à quelques points :D’après le traitement de notre thème nous arrivons à quelques points :
Il y a plusieurs types de planchers selon la conception (béton, mixte,Il y a plusieurs types de planchers selon la conception (béton, mixte,
bois…..) et la mise en œuvre (méthode de réalisation).bois…..) et la mise en œuvre (méthode de réalisation).
Plusieurs critères entre dans le choix du type de plancher tel que (lePlusieurs critères entre dans le choix du type de plancher tel que (le
coût, type de construction, le matériel qui existe dans le chantier,coût, type de construction, le matériel qui existe dans le chantier,
qualification des ouvriers,le temps………).qualification des ouvriers,le temps………).
Le coffrage « étaiement » est une phase plus important dans laLe coffrage « étaiement » est une phase plus important dans la
réalisation d’une dalle pleine.réalisation d’une dalle pleine.
CONCLUSIONCONCLUSION
Les dalles

Contenu connexe

Tendances

Cour voiles
Cour voilesCour voiles
Cour voiles
Sami Sahli
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
Sami Sahli
 
Chapitre 05 la descant des charges
Chapitre 05 la descant des chargesChapitre 05 la descant des charges
Chapitre 05 la descant des chargespp
 
Charpente métallique
Charpente métallique Charpente métallique
Charpente métallique
Sami Sahli
 
Structure métallique
Structure métalliqueStructure métallique
Structure métallique
Sami Sahli
 
Béton armé 02
Béton armé 02Béton armé 02
Béton armé 02Sami Sahli
 
Béton précontraint 03
Béton précontraint 03Béton précontraint 03
Béton précontraint 03Sami Sahli
 
Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton
ILYES MHAMMEDIA
 
Fondation..
Fondation..Fondation..
Fondation..
OUSSAMA EL-hdiri
 
Chap compression simple 1
Chap compression simple 1Chap compression simple 1
Chap compression simple 1Zahir Hadji
 
Fondation superficielle
Fondation superficielleFondation superficielle
Fondation superficielle
Ilyas Driouche
 
Planchers en béton
Planchers en bétonPlanchers en béton
Planchers en béton
Quang Huy Nguyen
 
7 charges
7 charges7 charges
7 charges
richardpleau
 
charges permanentes
charges permanentescharges permanentes
charges permanentes
Minanissa Mima
 

Tendances (20)

Cour voiles
Cour voilesCour voiles
Cour voiles
 
Planchers 05
Planchers 05Planchers 05
Planchers 05
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Fondations 03
Fondations 03Fondations 03
Fondations 03
 
Chapitre 05 la descant des charges
Chapitre 05 la descant des chargesChapitre 05 la descant des charges
Chapitre 05 la descant des charges
 
Charpente métallique
Charpente métallique Charpente métallique
Charpente métallique
 
Structure métallique
Structure métalliqueStructure métallique
Structure métallique
 
Béton armé 02
Béton armé 02Béton armé 02
Béton armé 02
 
Béton précontraint 03
Béton précontraint 03Béton précontraint 03
Béton précontraint 03
 
Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton
 
Fondation..
Fondation..Fondation..
Fondation..
 
Planchers 07
Planchers 07Planchers 07
Planchers 07
 
Structure metalique
Structure metaliqueStructure metalique
Structure metalique
 
Brique 02
Brique 02Brique 02
Brique 02
 
Fondations
FondationsFondations
Fondations
 
Chap compression simple 1
Chap compression simple 1Chap compression simple 1
Chap compression simple 1
 
Fondation superficielle
Fondation superficielleFondation superficielle
Fondation superficielle
 
Planchers en béton
Planchers en bétonPlanchers en béton
Planchers en béton
 
7 charges
7 charges7 charges
7 charges
 
charges permanentes
charges permanentescharges permanentes
charges permanentes
 

En vedette

Dalle
DalleDalle
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
Sami Sahli
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
Sami Sahli
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
Sami Sahli
 
AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
Sami Sahli
 
Dalles 01. méthode des bandes
Dalles 01. méthode des bandesDalles 01. méthode des bandes
Dalles 01. méthode des bandesSami Sahli
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
Sami Sahli
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
Sami Sahli
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
Sami Sahli
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
Sami Sahli
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
Sami Sahli
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
Sami Sahli
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
Sami Sahli
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
Sami Sahli
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
Sami Sahli
 
Construction métallique, poutres et colonnes acier
Construction métallique, poutres et colonnes acierConstruction métallique, poutres et colonnes acier
Construction métallique, poutres et colonnes acier
Maxime Dalessandro
 

En vedette (20)

Dalle
DalleDalle
Dalle
 
Planchers 01
Planchers 01Planchers 01
Planchers 01
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
 
AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
 
Dalles 01. méthode des bandes
Dalles 01. méthode des bandesDalles 01. méthode des bandes
Dalles 01. méthode des bandes
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
 
Plancher 1
Plancher 1Plancher 1
Plancher 1
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
 
Planchers 02
Planchers 02Planchers 02
Planchers 02
 
Construction métallique, poutres et colonnes acier
Construction métallique, poutres et colonnes acierConstruction métallique, poutres et colonnes acier
Construction métallique, poutres et colonnes acier
 

Similaire à Les dalles

Structures horizontales-2019
Structures horizontales-2019Structures horizontales-2019
Structures horizontales-2019
ihebabdennaji
 
Les structures spaciales.radja
Les structures spaciales.radjaLes structures spaciales.radja
Les structures spaciales.radjaHiba Architecte
 
Escaliers rampes & ascenseurs 03
Escaliers rampes & ascenseurs 03Escaliers rampes & ascenseurs 03
Escaliers rampes & ascenseurs 03Sami Sahli
 
cours-Mur-Soutenement-V1.pdf
cours-Mur-Soutenement-V1.pdfcours-Mur-Soutenement-V1.pdf
cours-Mur-Soutenement-V1.pdf
ssusera39f9c2
 
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdféléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
AbdouCh13
 
Projet de construction metallique
Projet de construction metalliqueProjet de construction metallique
Projet de construction metalliquerabahrabah
 
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
HouSsam85
 
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptxRéparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
arijnininounou91
 
MAC BLOQUEUR
MAC BLOQUEURMAC BLOQUEUR
MAC BLOQUEUR
Gélase Havyarimana
 
cours sur le choix de site des 0barrages .pdf
cours sur le choix de site des 0barrages .pdfcours sur le choix de site des 0barrages .pdf
cours sur le choix de site des 0barrages .pdf
abderrahimelmoudni1
 
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
riad taftaf
 
Fondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierreFondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierre
dalia yaici
 
Systèmes constructifs
Systèmes constructifsSystèmes constructifs
Systèmes constructifsSami Sahli
 
Exposé Construction.ppt
Exposé Construction.pptExposé Construction.ppt
Exposé Construction.ppt
MohamedAmineLemdani1
 
Méthode bielles-tirants
Méthode bielles-tirantsMéthode bielles-tirants
Méthode bielles-tirants
Quang Huy Nguyen
 
Aciers, développement durable
Aciers, développement durableAciers, développement durable
Aciers, développement durableSami Sahli
 
methodes-de-calcul-de-radiers
methodes-de-calcul-de-radiersmethodes-de-calcul-de-radiers
methodes-de-calcul-de-radiers
Anas Tijani Modar
 

Similaire à Les dalles (20)

Structures horizontales-2019
Structures horizontales-2019Structures horizontales-2019
Structures horizontales-2019
 
fondation
fondationfondation
fondation
 
Les structures spaciales.radja
Les structures spaciales.radjaLes structures spaciales.radja
Les structures spaciales.radja
 
Escaliers rampes & ascenseurs 03
Escaliers rampes & ascenseurs 03Escaliers rampes & ascenseurs 03
Escaliers rampes & ascenseurs 03
 
Planchers 03
Planchers 03Planchers 03
Planchers 03
 
cours-Mur-Soutenement-V1.pdf
cours-Mur-Soutenement-V1.pdfcours-Mur-Soutenement-V1.pdf
cours-Mur-Soutenement-V1.pdf
 
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdféléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
 
Projet de construction metallique
Projet de construction metalliqueProjet de construction metallique
Projet de construction metallique
 
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
 
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptxRéparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
 
MAC BLOQUEUR
MAC BLOQUEURMAC BLOQUEUR
MAC BLOQUEUR
 
cours sur le choix de site des 0barrages .pdf
cours sur le choix de site des 0barrages .pdfcours sur le choix de site des 0barrages .pdf
cours sur le choix de site des 0barrages .pdf
 
Aciers 01
Aciers 01Aciers 01
Aciers 01
 
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
 
Fondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierreFondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierre
 
Systèmes constructifs
Systèmes constructifsSystèmes constructifs
Systèmes constructifs
 
Exposé Construction.ppt
Exposé Construction.pptExposé Construction.ppt
Exposé Construction.ppt
 
Méthode bielles-tirants
Méthode bielles-tirantsMéthode bielles-tirants
Méthode bielles-tirants
 
Aciers, développement durable
Aciers, développement durableAciers, développement durable
Aciers, développement durable
 
methodes-de-calcul-de-radiers
methodes-de-calcul-de-radiersmethodes-de-calcul-de-radiers
methodes-de-calcul-de-radiers
 

Plus de Sami Sahli

Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
Sami Sahli
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
Sami Sahli
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
Sami Sahli
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
Sami Sahli
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
Sami Sahli
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel
Sami Sahli
 
Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medea
Sami Sahli
 
Entrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarikEntrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarik
Sami Sahli
 
Fiche technique des ilots
Fiche technique des ilotsFiche technique des ilots
Fiche technique des ilots
Sami Sahli
 
Fiche thecnique pos7 boufarik
Fiche thecnique pos7 boufarikFiche thecnique pos7 boufarik
Fiche thecnique pos7 boufarik
Sami Sahli
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
Sami Sahli
 
Fisher house
Fisher houseFisher house
Fisher house
Sami Sahli
 
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarikAnalyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Sami Sahli
 
Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medea
Sami Sahli
 

Plus de Sami Sahli (14)

Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel
 
Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medea
 
Entrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarikEntrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarik
 
Fiche technique des ilots
Fiche technique des ilotsFiche technique des ilots
Fiche technique des ilots
 
Fiche thecnique pos7 boufarik
Fiche thecnique pos7 boufarikFiche thecnique pos7 boufarik
Fiche thecnique pos7 boufarik
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
 
Fisher house
Fisher houseFisher house
Fisher house
 
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarikAnalyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
 
Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medea
 

Dernier

COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdfCOURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
sieousse95
 
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de productionAccompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Institut de l'Elevage - Idele
 
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivoresCOUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
Institut de l'Elevage - Idele
 
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermièreAccompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Institut de l'Elevage - Idele
 
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptationComment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Institut de l'Elevage - Idele
 
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
Institut de l'Elevage - Idele
 
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptx
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptxPresentation d'esquisse route juin 2023.pptx
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptx
imed53
 
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la fermeReconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Institut de l'Elevage - Idele
 
Alternative au Tramway de la ville de Quebec Rev 1 sml.pdf
Alternative au Tramway de la ville de Quebec Rev 1 sml.pdfAlternative au Tramway de la ville de Quebec Rev 1 sml.pdf
Alternative au Tramway de la ville de Quebec Rev 1 sml.pdf
Daniel Bedard
 

Dernier (11)

COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdfCOURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
 
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de productionAccompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
 
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivoresCOUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
 
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermièreAccompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
 
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptationComment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
 
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
 
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
 
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptx
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptxPresentation d'esquisse route juin 2023.pptx
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptx
 
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
 
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la fermeReconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
 
Alternative au Tramway de la ville de Quebec Rev 1 sml.pdf
Alternative au Tramway de la ville de Quebec Rev 1 sml.pdfAlternative au Tramway de la ville de Quebec Rev 1 sml.pdf
Alternative au Tramway de la ville de Quebec Rev 1 sml.pdf
 

Les dalles

  • 1. République Algérienne démocratique et populaire Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Centre universitaire de Bechar Institut de génie civil Module : Tec 198 La réalisation des dalles Réalisé par : Enseignent : Baraka.A Année universitaire : 2006 / 2007
  • 2. Plan de la présentationPlan de la présentation INTRODUCTIONINTRODUCTION GENERALITEGENERALITE PLANCHER AVEC NERVURES ET DALLESPLANCHER AVEC NERVURES ET DALLES LA DALLE PLEINELA DALLE PLEINE PLANCHER AVECPLANCHER AVEC PREDALLESPREDALLES PLANCHER PREFABRIQUEPLANCHER PREFABRIQUE PLANCHER AVEC POUTRELLES PREFABRIQUEESPLANCHER AVEC POUTRELLES PREFABRIQUEES PLANCHER AVEC POUTRELLES À TREILLIS METALLIQUEPLANCHER AVEC POUTRELLES À TREILLIS METALLIQUE TABLEAU RÉCAPITULATIF DES AVANTAGES ET INCONVÉNIENTSTABLEAU RÉCAPITULATIF DES AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS CONCLUSIONCONCLUSION
  • 3. INTRODUCTIONINTRODUCTION Les planchers se sont des éléments trèsLes planchers se sont des éléments très important qui entre dans la constitution duimportant qui entre dans la constitution du l’ossature d’une structure « élémentl’ossature d’une structure « élément porteur ».porteur ». Le plancher est la base des étages qui lesLe plancher est la base des étages qui les suivisuivi
  • 4. I)I) GENERALITE:GENERALITE: 1)1) DéfinitionDéfinition C’est un élément d’un ouvrage compose d’une aire horizontale. Il est conçuC’est un élément d’un ouvrage compose d’une aire horizontale. Il est conçu avec des matériaux de résistance mécanique apte a résisté aux effortsavec des matériaux de résistance mécanique apte a résisté aux efforts des charges de la construction .Les planchers déterminent les différentsdes charges de la construction .Les planchers déterminent les différents niveaux d’une construction.niveaux d’une construction. Il s’appuient sur :Il s’appuient sur :            poutres.lesetmursles* (poteaux);isolésappuisd'pointsdes* s;interieurepoutresles* rive;depoutresles* façade;demursetxlongitinaurefendsles* pignons;murslesetuxtransversarefendsles* façade;demursles* porteursélémentsles
  • 5. 2)2) Leurs rôles essentiels :Leurs rôles essentiels : Les planchers jouent le rôle :Les planchers jouent le rôle : De plate-forme porteuse pour l’étage considéré.De plate-forme porteuse pour l’étage considéré. De toit pour l’étage sous-jacent.De toit pour l’étage sous-jacent. D’écran permettant le confort de l’habitant.D’écran permettant le confort de l’habitant. D’élément de stabilité : par chaînage (rôle de buton, rôleD’élément de stabilité : par chaînage (rôle de buton, rôle d’entretoise) des élément de la structure porteuse soumis entred’entretoise) des élément de la structure porteuse soumis entre autres :autres :  Aux poussée du vent ;Aux poussée du vent ;  Aux poussée de terre.Aux poussée de terre. Les principales exigences constructives posées aux planchers sont laLes principales exigences constructives posées aux planchers sont la capacité portante, la rigidité, la capacité de répartition transversale decapacité portante, la rigidité, la capacité de répartition transversale de charges concentrées et la transmission de charges horizontales par l’effetcharges concentrées et la transmission de charges horizontales par l’effet diaphragme. En fonction de l’utilisation, des exigences supplémentairesdiaphragme. En fonction de l’utilisation, des exigences supplémentaires en matière d’isolation thermique et acoustique, de résistance au feu, etc.en matière d’isolation thermique et acoustique, de résistance au feu, etc. peuvent être demandéespeuvent être demandées
  • 6. 3)3) Conditions requises :Conditions requises :  Résistance aux charge permanentes et surcharges mobile.Résistance aux charge permanentes et surcharges mobile.  Circulation possible entre les étages par des trémies :Circulation possible entre les étages par des trémies :  Pour escaliersPour escaliers  Pour ascenseurPour ascenseur  Passages des conduites de :Passages des conduites de :  Fumée ;Fumée ;  Ventilation ;Ventilation ;  Vide-ordures.Vide-ordures.  Support des plafonds :Support des plafonds :  Adhérents ;Adhérents ;  Suspendus.Suspendus.  Écran isolant entre étages :Écran isolant entre étages :  AcoustiqueAcoustique  Thermique, en particulier pour les locaux situés sous la terrasse ouThermique, en particulier pour les locaux situés sous la terrasse ou ceux situés sur vide sanitaire.ceux situés sur vide sanitaire.      − − − .vibrationdepasémettantenrigidité conduits;desvoisinageaubruitauétanchéité ;300Kg/msuffisantemasse 2
  • 7. 4)4) Les différents types des planchers :Les différents types des planchers : a) En béton armé :a) En béton armé : Les dalles pleines ;Les dalles pleines ; Planchers avec nervures et dalle ;Planchers avec nervures et dalle ; Plancher avec poutrelles préfabriquées précontraint ;Plancher avec poutrelles préfabriquées précontraint ; Plancher avec poutrelles à treillis métalliques ;Plancher avec poutrelles à treillis métalliques ; Plancher avec pré-dalles ;Plancher avec pré-dalles ; Plancher préfabriquéPlancher préfabriqué.. b) Plancher en boisb) Plancher en bois c) Plancher métalliquec) Plancher métallique
  • 8. II)II) LA DALLE PLEINE :LA DALLE PLEINE : 1)1) Définition :Définition : La dalle est constituée d’une plaque de béton de 8 à 20cm avec armatureLa dalle est constituée d’une plaque de béton de 8 à 20cm avec armature incorporée. Cette dalle en béton armé peut reposer sur deux ou plusieursincorporée. Cette dalle en béton armé peut reposer sur deux ou plusieurs appuis.appuis. 2)2) Épaisseur de la dalle :Épaisseur de la dalle : Elle résulte des conditions :Elle résulte des conditions :  de résistance à la flexion L/30 à L/35 de la portée pour une dallede résistance à la flexion L/30 à L/35 de la portée pour une dalle reposant sur 2 appuis ; L/40 à L/50 pour une dalle reposant sur trois oureposant sur 2 appuis ; L/40 à L/50 pour une dalle reposant sur trois ou quatre cotés ;quatre cotés ;  d’isolation acoustique (loi de masse) ≥ 16cm ;d’isolation acoustique (loi de masse) ≥ 16cm ;  de rigidité ou limitation de la flèche ≠ L/500 ;de rigidité ou limitation de la flèche ≠ L/500 ;  de sécurité en matière d’incendie :de sécurité en matière d’incendie :  7cm pour 1 heure de coupe de feu ;7cm pour 1 heure de coupe de feu ;  11cm pour 2 heures de coupe de feu.11cm pour 2 heures de coupe de feu.
  • 9. 3)3) Armature de la dalle :Armature de la dalle :  Règles de travail :Règles de travail : L’armature doit compenser les défaillances duL’armature doit compenser les défaillances du béton dans les zones tendues.béton dans les zones tendues. Les aciers porteurs sont :Les aciers porteurs sont : prolongés au-delà des appuis ;prolongés au-delà des appuis ; retournés sur les appuis (crochets) pourretournés sur les appuis (crochets) pour assurer leur ancrage par adhérence.assurer leur ancrage par adhérence. Les barres porteuses sont placées dans le sensLes barres porteuses sont placées dans le sens de la petite portée.de la petite portée. Les barres de répartition sont placéesLes barres de répartition sont placées orthogonalement aux barres porteusesorthogonalement aux barres porteuses
  • 10.  Dispositions pratiques :Dispositions pratiques : Le maintien des chapeaux sur appuis peut s’effectuer :Le maintien des chapeaux sur appuis peut s’effectuer : • en s’appuyant sur l’armature des chaînages deen s’appuyant sur l’armature des chaînages de rives et de refends ;rives et de refends ; • en relevant une barre sur l’appui ;en relevant une barre sur l’appui ; • en effectuant un retour la barre porteuse ;en effectuant un retour la barre porteuse ; • en façonnant des chapeaux formant cavalier.en façonnant des chapeaux formant cavalier. L’effort tranchant est faible et la section cisaillée estL’effort tranchant est faible et la section cisaillée est grande, si bien que les aciers de coutures (cadres,grande, si bien que les aciers de coutures (cadres, étriers) ne sont pas nécessaires.étriers) ne sont pas nécessaires. L’enrobage des aciers placés à la partie inférieure estL’enrobage des aciers placés à la partie inférieure est obtenu grâce à des cales plastiques ou bétonobtenu grâce à des cales plastiques ou béton (distancier).(distancier).
  • 11. 4)4) La réalisation :La réalisation : a)a) coffrage traditionnelcoffrage traditionnel :: Il s’effectue :Il s’effectue :  dans le cas d’un sous-sol non habitable oú la surface apparente adans le cas d’un sous-sol non habitable oú la surface apparente a peu d’importance, en utilisant des planchers plus ou moins régulières.peu d’importance, en utilisant des planchers plus ou moins régulières.  en raison des options prises par l’entreprise adopte :en raison des options prises par l’entreprise adopte :  des madriers ou des poutrelles extensibles comme supportdes madriers ou des poutrelles extensibles comme support horizontaux.horizontaux.  du contre-plaqué pour obtenir un parement acceptable audu contre-plaqué pour obtenir un parement acceptable au décoffragedécoffrage
  • 12. b)b) coffrage avec tables coffrantes :coffrage avec tables coffrantes : Principe :Principe : Les tables coffrantes ont pour but de réaliser à la foi :Les tables coffrantes ont pour but de réaliser à la foi : l’étaiement vertical ;l’étaiement vertical ; l’étaiement horizontal ;l’étaiement horizontal ; le fond de moule.le fond de moule.
  • 13. c)c) coffrage avec tôle ou bacs en acier :coffrage avec tôle ou bacs en acier : Ces coffrages sont utilisés avantageusement dans le cas d’une ossatureCes coffrages sont utilisés avantageusement dans le cas d’une ossature métallique (poteaux et poutre).métallique (poteaux et poutre). Les éléments coffrants sont profilés à froid avec des nervures pourvues deLes éléments coffrants sont profilés à froid avec des nervures pourvues de perforation qui favorisent la liaison béton acier.perforation qui favorisent la liaison béton acier. La face inférieure du bac peut constituer le plafond.La face inférieure du bac peut constituer le plafond. Les coffrages et décoffrage sont ainsi supprimés, seul un étaiement partiel estLes coffrages et décoffrage sont ainsi supprimés, seul un étaiement partiel est nécessaire avec une file d’étais à 1.2m d’encastrementnécessaire avec une file d’étais à 1.2m d’encastrement..
  • 14. III)III) PLANCHER AVEC NERVURES ET DALLESPLANCHER AVEC NERVURES ET DALLES :: A)A) Plancher avec nervures coulées in situ :Plancher avec nervures coulées in situ : 1) Buts recherchés :1) Buts recherchés : supporte de fortes surcharges >250kg/m2supporte de fortes surcharges >250kg/m2 franchir des portées > 5m.franchir des portées > 5m. éliminer le poids propre inutile.éliminer le poids propre inutile. utiliser le béton en compressionutiliser le béton en compression.. 2)2) Utilisation dansUtilisation dans :: les locaux publics.les locaux publics. magasins.magasins. entrepôts.entrepôts. parkings.parkings.
  • 15. 3) La réalisation : Coffrage traditionnel : Les planchers nervurés sont réalisés dans le cas de portée élevée ou de surcharges. Les outils coffrants sont généralement des bacs métalliques qui réalisent simultanément le coffrage des nervures et des hourdis et parfois celui des poutres principales. Dans certains cas, le coffrage sera collaborant à la structure et sera considéré comme coffrage perdu. Utilisation d’éléments standard pour le coffrage nervure dalle avec madrier placé de champ ou à plat pour le fond de moule de la nervure.
  • 16. B) Plancher avec nervures préfabriquées : Les éléments de plancher nervurés sont généralement réalisés en béton précontraint. Dans la plupart des cas, des étriers sont placés dans les nervures, bien que ce n’est pas toujours nécessaire. . Il faut toutefois prévoir une armature de frettage aux extrémités pour l’ancrage des armatures de précontrainte. Le tablier des éléments est muni d’un treillis armé pour la stabilité et aussi afin de limiter d’éventuelles fissures de retrait. Ils jouent également un rôle dans la répartition des charges horizontales vers les nervures. Les éléments sont calculés d’après les règles classiques pour le béton précontraint.
  • 17. 1)1) Constitution :Constitution : Il sont constitués par :Il sont constitués par : des nervures préfabriquées en BA ou en béton précontraint (poutrelledes nervures préfabriquées en BA ou en béton précontraint (poutrelle forme de T, double T, U, I….) qui ont un rôle porteur ;forme de T, double T, U, I….) qui ont un rôle porteur ; une dalle associée en BA qui participe à la résistance des poutrelles etune dalle associée en BA qui participe à la résistance des poutrelles et répartit les charges soit :répartit les charges soit : coulée en même temps que la nervure à la préfabricationcoulée en même temps que la nervure à la préfabrication coulée sur chantier après mise en place des nervures avec oucoulée sur chantier après mise en place des nervures avec ou sans pré-dalle entre elles.sans pré-dalle entre elles. 2) Mise en œuvre sur chantier:2) Mise en œuvre sur chantier:  les appuis destinés à recevoir les nervures sont réalisés.les appuis destinés à recevoir les nervures sont réalisés. Exemple : murs ou voiles en BA poutre porteuse de rive ou d’intérieure.Exemple : murs ou voiles en BA poutre porteuse de rive ou d’intérieure.  L’implantation des poutrelles est prévue sur les arases.L’implantation des poutrelles est prévue sur les arases.  la sécurité en rive et autour des trémies est effectuée.la sécurité en rive et autour des trémies est effectuée. Suite des taches :Suite des taches :  manutention et pose des nervures avec appui de 5cm sur mur.manutention et pose des nervures avec appui de 5cm sur mur.  pose des dallettes en BA ou des pré-dalles.pose des dallettes en BA ou des pré-dalles.  mise en place des chaînages et du treillis soudés.mise en place des chaînages et du treillis soudés.  fixation des chapeaux et des aciers complémentaires.fixation des chapeaux et des aciers complémentaires.  bétonnage de la dalle de compression.bétonnage de la dalle de compression.
  • 18.
  • 19. IV)IV) PLANCHER AVECPLANCHER AVEC PREDALLES:PREDALLES: 1)1) Définition:Définition: 2) Les pré-dalles sont utilisées pour les planchers :2) Les pré-dalles sont utilisées pour les planchers :  d’immeuble d’habitation.d’immeuble d’habitation.  locaux scolaires, bureaux, hôtels, hôpitaux, parking.locaux scolaires, bureaux, hôtels, hôpitaux, parking. Les pré-dalles disposent dans la plupart des cas d’une armature à treillis sur laLes pré-dalles disposent dans la plupart des cas d’une armature à treillis sur la face supérieure afin de garantir une bonne interaction avec la couche deface supérieure afin de garantir une bonne interaction avec la couche de solidarisation. Ces armatures assurent en outre la stabilité nécessaire dessolidarisation. Ces armatures assurent en outre la stabilité nécessaire des dalles lors de la manipulation du transport et du montage.dalles lors de la manipulation du transport et du montage. Normalement, pendant la construction, les pré-dalles sont étayées à distancesNormalement, pendant la construction, les pré-dalles sont étayées à distances régulières de 1,5 à 3,0 m, en fonction du type de dalle.régulières de 1,5 à 3,0 m, en fonction du type de dalle. La pré-dalle est une plaque préfabriquée mince d’épaisseur ≈5cm,en béton armé ou en béton précontraint le plus souvent. Elle permet d’obtenir une dalle épaisse d’épaisseur ≈ 16cm, par un béton associé à la pré-dalle coulée sur le chantier.
  • 20.
  • 21. 3)3) Rôle de la pré-dalle :Rôle de la pré-dalle :  la pré-dalle constitue l’élément résistant provisoire.la pré-dalle constitue l’élément résistant provisoire.  Elle sert à la fois de coffrage apparent et définitif.Elle sert à la fois de coffrage apparent et définitif.  La face supérieure très rugueuse doit favoriser la reprise de bétonnage pour leLa face supérieure très rugueuse doit favoriser la reprise de bétonnage pour le béton coulé en œuvre (condition essentielle).béton coulé en œuvre (condition essentielle).  Elle est destinée à remplir les mêmes rôles qu’une dalle pleine.Elle est destinée à remplir les mêmes rôles qu’une dalle pleine. 4)4) Mise en œuvre:Mise en œuvre:
  • 22. Les étapes:Les étapes:  Stockage possible jusqu'à 15 eStockage possible jusqu'à 15 e  Etayage en bastaings a chants dégauchis.Etayage en bastaings a chants dégauchis.  Levage par élingues entretoisesLevage par élingues entretoises  Crochets de levage.Crochets de levage.  Armatures de répartition au droit des joints.Armatures de répartition au droit des joints.  Armatures sur appuis.Armatures sur appuis.  Armatures H.L.E servant a la liaison des chaînages ouArmatures H.L.E servant a la liaison des chaînages ou poutres.poutres.  Surface rugueuse pour une bonne adhérence avec bétonSurface rugueuse pour une bonne adhérence avec béton 2e phase.2e phase.  Béton 2e phase.Béton 2e phase.  Incorporation (tuyauteries, câbles, fourreaux).Incorporation (tuyauteries, câbles, fourreaux).  Trémies et percements.Trémies et percements.  Sous face prête a peindre.Sous face prête a peindre.
  • 23. V)V) PLANCHER PEFABRIQUE :PLANCHER PEFABRIQUE : 1) Définition : Il s’agit de préfabrication lourde, réalisée en usine. Ce plancher est mise en place en une seule opération de grue avec ou sans revêtement (carrelage) incorporé. La dalle est de 14 à 16 cm d’épaisseur et la surface d’un élément de 25 à 30m2 au plus en raison de la masse. Les canalisations, les ouvertures (passage de conduite ou autre), sont prévues ainsi que les ancrages sur appuis. Le procédé « Lift- slab » consiste à réaliser les planchers en BA, au pied des appuis. Chaque plancher coulé sert de fond de moule pour le suivant. La mise en place s’effectue à l’aide des vérins placés au sommet des poteaux et dalles préfabriquées au sol, sont hissées, puis fixées définitivement par des calles en acier.
  • 24. 2)2) Mise en œuvre:Mise en œuvre:
  • 25. VI)VI) PLANCHERPLANCHER AVEC POUTRELLES PREFABRIQUEES :AVEC POUTRELLES PREFABRIQUEES : 1)1) Leur utilisation :Leur utilisation : Il s’agit de planchers pour :Il s’agit de planchers pour :  maisons individuelles ;maisons individuelles ;  bâtiments collectifs, industriels et commerciaux ;bâtiments collectifs, industriels et commerciaux ; Utilisable soit :Utilisable soit :  en vide sanitaireen vide sanitaire  en étageen étage  sous combles habitables ou nonsous combles habitables ou non  en dernier niveau (terrasse).en dernier niveau (terrasse). 2)2) Entrevous :Entrevous : Les entrevous sont des éléments intercalaires reposant sur les talons de deux poutrelles voisines. Ils jouent le rôle d’éléments de coffrage pour la partie de plancher coulée en oeuvre (dalle de compression, nervure) et participent (entrevous porteurs) ou non (entrevous de coffrage simple) à la résistance mécanique du plancher fini. Ils peuvent également participer à l’isolation thermique et acoustique, et doivent répondre aux exigences de sécurité vis-à-vis de l’incendie.
  • 26. • Types des entre vous :Types des entre vous : 3)3) Poutrelles:Poutrelles: Les poutrelles sont des composants structurels linéaires de faible section,Les poutrelles sont des composants structurels linéaires de faible section, destinés à être associés à d’autres composants (entrevous) et à du bétondestinés à être associés à d’autres composants (entrevous) et à du béton coulé en oeuvre pour constituer un plancher. Elles constituent en tout oucoulé en oeuvre pour constituer un plancher. Elles constituent en tout ou partie le système résistant du plancher ainsi formé.partie le système résistant du plancher ainsi formé. • Types de poutrelles :Types de poutrelles :
  • 27.
  • 28. VII)VII) PLANCHER AVEC POUTRELLES A TREILLISPLANCHER AVEC POUTRELLES A TREILLIS METALLIQUE :METALLIQUE : 1)1) Poutrelles métalliques :Poutrelles métalliques : Les poutrelles à treillis métallique, constituées d’une armature à treillis enrobéeLes poutrelles à treillis métallique, constituées d’une armature à treillis enrobée à sa partie inférieure par un talon de béton, sont fabriquées par coulageà sa partie inférieure par un talon de béton, sont fabriquées par coulage du talon puis enfoncement de l’armature dans celui-ci. Dans certains cas,du talon puis enfoncement de l’armature dans celui-ci. Dans certains cas, les armatures sont positionnées sur des cales d’extrémité, puis le bétonles armatures sont positionnées sur des cales d’extrémité, puis le béton est coulé.est coulé.
  • 29. 2)2) Le rôle :Le rôle : Les poutrelles métalliques sont destinées à :Les poutrelles métalliques sont destinées à :  Constituer l’ossature porteuse du plancher avec le béton coulé en place;Constituer l’ossature porteuse du plancher avec le béton coulé en place;  Porter les entrevous coffrants ;Porter les entrevous coffrants ;  Assurer la liaison e la nervure et de la dalle de compression pour former desAssurer la liaison e la nervure et de la dalle de compression pour former des poutrelles en béton armé (poutrelle en T)poutrelles en béton armé (poutrelle en T) 3)3) Mise en œuvreMise en œuvre::
  • 30. AvantagesAvantages InconvénientsInconvénients Dalle pleine coulée surDalle pleine coulée sur placeplace Utilisation courante : bâtiment couranteUtilisation courante : bâtiment courante Pas de contraintes liéesPas de contraintes liées à la préfabrication.à la préfabrication. Dalle de taille et deDalle de taille et de forme quelconque.forme quelconque. Pas d’incidencePas d’incidence particulière sur la capacitéparticulière sur la capacité de l’engin de l’ouvrage.de l’engin de l’ouvrage. Temps de réalisationTemps de réalisation important sur le chantierimportant sur le chantier TABLEAU RÉCAPITULATIF DES AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS
  • 31. AvantagesAvantages InconvénientsInconvénients Plancher à poutrellesPlancher à poutrelles et entrevouset entrevous Utilisation courante : maison individuelleUtilisation courante : maison individuelle essentiellement, collectifessentiellement, collectif Souplesse de miseSouplesse de mise en œuvre.en œuvre. Élément manuÉlément manu portable.portable. Etaiement limité.Etaiement limité. Réservation aisée.Réservation aisée. Sous face : à enduireSous face : à enduire éventuellement.éventuellement. Portée usuelle limitéePortée usuelle limitée à 6à7m maximum.à 6à7m maximum.
  • 32. AvantagesAvantages InconvénientsInconvénients Dalle pleine constituéeDalle pleine constituée de pré-dalle et d’unde pré-dalle et d’un béton complémentairebéton complémentaire coulé sur place.coulé sur place. Utilisation courante : immeuble courantUtilisation courante : immeuble courant Eléments irréguliersEléments irréguliers aisément réalisables.aisément réalisables. Etaiement en phaseEtaiement en phase provisoire.provisoire. Temps de mise enTemps de mise en œuvre réduit parœuvre réduit par rapport à une dallerapport à une dalle pleine coulée sur placepleine coulée sur place Problèmes des jointsProblèmes des joints Préfabrication enPréfabrication en usine : la largeur desusine : la largeur des pré dalle est limitéepré dalle est limitée par le gabarit routierpar le gabarit routier 2.4 à 2.5m2.4 à 2.5m Portée relativementPortée relativement limitéelimitée Levage de forteLevage de forte capacitécapacité
  • 33. D’après le traitement de notre thème nous arrivons à quelques points :D’après le traitement de notre thème nous arrivons à quelques points : Il y a plusieurs types de planchers selon la conception (béton, mixte,Il y a plusieurs types de planchers selon la conception (béton, mixte, bois…..) et la mise en œuvre (méthode de réalisation).bois…..) et la mise en œuvre (méthode de réalisation). Plusieurs critères entre dans le choix du type de plancher tel que (lePlusieurs critères entre dans le choix du type de plancher tel que (le coût, type de construction, le matériel qui existe dans le chantier,coût, type de construction, le matériel qui existe dans le chantier, qualification des ouvriers,le temps………).qualification des ouvriers,le temps………). Le coffrage « étaiement » est une phase plus important dans laLe coffrage « étaiement » est une phase plus important dans la réalisation d’une dalle pleine.réalisation d’une dalle pleine. CONCLUSIONCONCLUSION