SlideShare une entreprise Scribd logo
Descente de charges




Le calcul doit se faire pour chaque catégorie de charge:

•   Charges permanentes G
•   Charges d'exploitation Q
•   Charges de neige S, de vent W, de séisme E

A – Répartition des charges sur les porteurs horizontaux

Les planchers sont des répartiteurs de charges.

          •   Dalles portant sur 2 appuis    Lx / ly < 0,4




                                    lx




                      ly

          •   Dalles portant sur 4 appuis    Lx / ly ≥ 0,4



                               lx                    Lignes de
                                                     rupture à
                                                        45°

                      ly
                                                             Page 1
Descente de charges




 B – Descente des charges sur les porteurs verticaux

1. Déterminer les surfaces de plancher reprises par les
   éléments porteurs.
Pour les voiles ou murs, prendre une tranche de bâtiment de
longueur 1 m (sans baie), sur la hauteur totale du bâtiment
2. Considérer chaque travée de plancher indépendante
3. Différencier les charges permanentes et d’exploitation
4. Effectuer la descente de charges niveau par niveau par
   calcul cumulé à partir du haut et jusqu’aux fondations
5. Calculer la pression exercée sur le sol (avec et sans
   coefficient de pondération)




                      Actions verticales

                         Couverture
                             
                          Charpente
                             
                       Murs de l’étage
                             
                        Murs du R.d.C.
                             
                         Fondations
                             
                      Sol de fondation


                                                           Page 2
Descente de charges




 HYPOTHESES

Données:
• Bâtiment à usage d'habitation avec ascenseur et escalier
  de service (volées droites préfabriquées)
• Les séjours disposent, en façade, de balcons
• Les planchers sont en dalle pleine B.A.
• La terrasse B.A. est non accessible

Descriptif succinct :
• Bâtiment d’habitation
• Fondations par semelles continues en B.A.
                          (25 000N/m3)
• Murs de façade en blocs creux de béton en gravillons
  lourds hourdés au mortier de ciment avec potelets
  raidisseurs incorporés et chaînages horizontaux
                          (2 700N/m²)
• Voile en B.A. pour refend : épaisseur 16 cm
• Plancher B.A. avec poutrelles préfabriquées et table de
  compression type 16+4
                          (2 850N/m²)
• Plancher-terrasse B.A. non accessible au public et avec
  protection lourde comprise
                          (5 000N/m²)
• Etanchéité multicouche
                          (120N/m²)
 Question : Contraintes exercées sur le sol par les
 fondations, à l’ELS et à l’ELU
                                                      Page 3
Descente de charges


                      0,40 m 0,20 m      4,50 m        0,40 m       4,50 m



                                   Plancher terrasse
      N1                                                                      0,20 m


                                                                              2,50 m

                                    Plancher B.A.
      N2
                                                                              0,20 m
      N3

                                                           Poteau             2,50 m
                                                           B.A.

      N4
                                                                              0,20 m
      N5

                                  Mur de façade                               2,00 m
                                                                Dallage sur
                                                                terre plein
                                                                              0,15 m
      N6                                                                      0,35 m
      N7                                                                      0,40 m

                            0,6                        1mx1m

                                                                                       Page 4
Descente de charges



                      1,00 m

          0,40 m
          0,20 m

          4,50 m


          0,40 m

          4,50 m


          0,40 m

          4,50 m
                               0,40 x 0,40 m

          0,20 m




                                               Page 5
Descente de charges



CORRECTION DE L’EXERCICE

A - Voile ou mur porteur

Niveau      Désignation               Charges permanentes G                      Charges d'exploitation Q
           des ouvrages
                           L      l        H      Poids   Total Cumul      L       l      Poids    Total     Cumul
                                                  unité    (N)   (N)                      unité     (N)       (N)
  N1      Etanchéité      2,85   1,00              120      342   342

          Terrasse B.A.   2,85   1,00            5 000    14 250 14 592   2,85    1,00    1 000     2 850     2 850

  N2      Mur de façade   1,00            2,50   2 700    6 750 21 342                                        2 850

  N3      Plancher B.A.   2,45   1,00            2 850    6 983 28 325    2,25    1,00    1 500     3 375     6 225

  N4      Mur de façade                                   6 750 35 075                                        6 225

  N5      Plancher B.A.                                   6 983 42 058                              3 375     9 600

  N6      Mur de façade                                   6 750 48 808                                        9 600

  N7      Semelle B.A.    1,00   0,60     0,40   25 000   6 000 54 808                                        9 600




                                                                                                            Page 6
Descente de charges


CORRECTION DE L’EXERCICE

B – Poteau le plus sollicité

Niveau      Désignation                 Charges permanentes G                         Charges d'exploitation Q
           des ouvrages
                           L      l         H      Poids   Total     Cumul      L       l      Poids    Total       Cumul
                                                   unité    (N)       (N)                      unité     (N)         (N)
  N1      Etanchéité      4,90   4,90               120     2 650     2 650

          Terrasse B.A.   4,90   4,90             5 000    110 450   113 100   4,90   4,90     1 000    22 090      22 090

  N2      Poteau B.A.     0,40   0,40      2,50   25 000   10 000    123 100                                        22 090

  N3      Plancher B.A.   4,70   4,70             2 850    62 956 186 057      4,70   4,70     1 500    33 135      55 225

  N4      Poteau B.A.                                      10 000 196 057                                           55 225

  N5      Plancher B.A.                                    62 956 259 013                               33 135      88 360

  N6      Poteau B.A.                                      10 000 269 013                                           88 360

  N7      Semelle B.A.    1,00   1,00      0,40   25 000   10 000 279 013                                           88 360




                                                                                                                 Page 7
Descente de charges



Sous le voile porteur

• Pression exercée sur le sol de fondation à l'E.L.S.


σ    = (G + Q)/S = (54 808N + 9600N)/(600mm x 1000mm)

                      soit 0,107 N/mm² ou 0,107 Mpa

• Pression exercée sur le sol de fondation à l'E.L.U.


σ    = (1,35G + 1,5Q)/S

                      soit 0,147 N/mm² ou 0,147 Mpa




Sous le poteau le plus sollicité

• Pression exercée sur le sol de fondation à l'E.L.S.


σ  = (G + Q)/S = (279 013N + 88360N)/(1000mm x
1000mm)

                       soit 0,37 N/mm² ou 0,37 Mpa

• Pression exercée sur le sol de fondation à l'E.L.U.


σ    = (1,35G + 1,5Q)/S

                       soit 0,51 N/mm² ou 0,51 Mpa


                                                        Page 8
Descente de charges




LONGUEUR

Référence: le mètre (m)

                            1 cm = 10-2 m

 FORCES

Référence: le Newton (N)

                            1 Kg = 9,81 N
                            1 KN = 103 N
                            1 MN = 106 N

 PRESSION - CONTRAINTES

Référence: le Pascal (Pa)

                            1 Pa = 1 N/m2
        1 Mpa = 106 Pa = 1 N/mm2 = 10 kg/cm2 = 100 t/m2

Pour mémoire: le Bar

                      1 Bar = 0,1 Mpa = 1 Kg/cm2




                                                   Page 9

Contenu connexe

Tendances

projet de fin d'étude touati ahmed conception et etude structural d'un amphit...
projet de fin d'étude touati ahmed conception et etude structural d'un amphit...projet de fin d'étude touati ahmed conception et etude structural d'un amphit...
projet de fin d'étude touati ahmed conception et etude structural d'un amphit...
Ahmed Touati
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
Sami Sahli
 
Calcul du ferraillage d'une poutre
Calcul du ferraillage d'une poutreCalcul du ferraillage d'une poutre
Calcul du ferraillage d'une poutre
Nassima Bougteb 🏗
 
Passage du bael à l'eurocode 2
Passage du bael à l'eurocode 2Passage du bael à l'eurocode 2
Passage du bael à l'eurocode 2
Quang Huy Nguyen
 
Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton
ILYES MHAMMEDIA
 
8 poutres
8 poutres8 poutres
8 poutres
richardpleau
 
Fondation superficielle
Fondation superficielleFondation superficielle
Fondation superficielle
Ilyas Driouche
 
Chapitre 05 la descant des charges
Chapitre 05 la descant des chargesChapitre 05 la descant des charges
Chapitre 05 la descant des chargespp
 
Mur de soutènement
Mur de soutènementMur de soutènement
Mur de soutènement
Hassane Genie
 
pfe génie civil
pfe génie civilpfe génie civil
pfe génie civil
Mohamed Elhedi Ben Saad
 
Treillis isostatiques cour et TD.pdf
Treillis isostatiques cour et TD.pdfTreillis isostatiques cour et TD.pdf
Treillis isostatiques cour et TD.pdf
GeorgesEponon
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
Sami Sahli
 
poussees-et-butees
poussees-et-buteespoussees-et-butees
poussees-et-butees
SoumiaNadiri
 
rapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civilrapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civil
aladin brinsi
 
Planchers en béton
Planchers en bétonPlanchers en béton
Planchers en béton
Quang Huy Nguyen
 
Rapport de stage
Rapport de stage Rapport de stage
Rapport de stage
Smee Kaem Chann
 
Metre de batiment et tp
Metre de batiment et tpMetre de batiment et tp
Metre de batiment et tp
Chouaib Moula
 
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
Seckou Fossar SOUANE
 

Tendances (20)

projet de fin d'étude touati ahmed conception et etude structural d'un amphit...
projet de fin d'étude touati ahmed conception et etude structural d'un amphit...projet de fin d'étude touati ahmed conception et etude structural d'un amphit...
projet de fin d'étude touati ahmed conception et etude structural d'un amphit...
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Calcul du ferraillage d'une poutre
Calcul du ferraillage d'une poutreCalcul du ferraillage d'une poutre
Calcul du ferraillage d'une poutre
 
Passage du bael à l'eurocode 2
Passage du bael à l'eurocode 2Passage du bael à l'eurocode 2
Passage du bael à l'eurocode 2
 
Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton
 
8 poutres
8 poutres8 poutres
8 poutres
 
Fondation superficielle
Fondation superficielleFondation superficielle
Fondation superficielle
 
soutenance
soutenancesoutenance
soutenance
 
Chapitre 05 la descant des charges
Chapitre 05 la descant des chargesChapitre 05 la descant des charges
Chapitre 05 la descant des charges
 
Mur de soutènement
Mur de soutènementMur de soutènement
Mur de soutènement
 
pfe génie civil
pfe génie civilpfe génie civil
pfe génie civil
 
Treillis isostatiques cour et TD.pdf
Treillis isostatiques cour et TD.pdfTreillis isostatiques cour et TD.pdf
Treillis isostatiques cour et TD.pdf
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
poussees-et-butees
poussees-et-buteespoussees-et-butees
poussees-et-butees
 
rapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civilrapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civil
 
Planchers en béton
Planchers en bétonPlanchers en béton
Planchers en béton
 
cours-plaques
cours-plaquescours-plaques
cours-plaques
 
Rapport de stage
Rapport de stage Rapport de stage
Rapport de stage
 
Metre de batiment et tp
Metre de batiment et tpMetre de batiment et tp
Metre de batiment et tp
 
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
 

Plus de rabahrabah

Fiche de demande de visite conseil
Fiche de demande de visite conseilFiche de demande de visite conseil
Fiche de demande de visite conseilrabahrabah
 
Conduits de fumee_modernisation_des_regles_du_jeu
Conduits de fumee_modernisation_des_regles_du_jeuConduits de fumee_modernisation_des_regles_du_jeu
Conduits de fumee_modernisation_des_regles_du_jeurabahrabah
 
Dtu 24.1 p3 16260000
Dtu 24.1 p3 16260000Dtu 24.1 p3 16260000
Dtu 24.1 p3 16260000rabahrabah
 
Marche athletique option courses
Marche athletique option coursesMarche athletique option courses
Marche athletique option coursesrabahrabah
 
Marche athletique lbfa
Marche athletique lbfaMarche athletique lbfa
Marche athletique lbfarabahrabah
 
Renforcement poutre acier bois patho
Renforcement poutre acier bois pathoRenforcement poutre acier bois patho
Renforcement poutre acier bois pathorabahrabah
 
Rehabilitation maisons individuelles en bois.
Rehabilitation maisons individuelles en bois.Rehabilitation maisons individuelles en bois.
Rehabilitation maisons individuelles en bois.rabahrabah
 
47- les risques de désordres des construcions à ossature bois
 47- les risques de désordres des construcions à ossature bois 47- les risques de désordres des construcions à ossature bois
47- les risques de désordres des construcions à ossature boisrabahrabah
 
26- les déformations des charpentes en bois traditionnelles
 26- les déformations des charpentes en bois traditionnelles 26- les déformations des charpentes en bois traditionnelles
26- les déformations des charpentes en bois traditionnellesrabahrabah
 
13 634719816400117500
13 63471981640011750013 634719816400117500
13 634719816400117500rabahrabah
 
Rapport caftfr
Rapport caftfrRapport caftfr
Rapport caftfrrabahrabah
 
Rap gestion irrigationarbo
Rap gestion irrigationarboRap gestion irrigationarbo
Rap gestion irrigationarborabahrabah
 
Cours mecanique generale
Cours mecanique generaleCours mecanique generale
Cours mecanique generalerabahrabah
 
Arboriculture
ArboricultureArboriculture
Arboriculture
rabahrabah
 
2009 lebas-tunisie-conception-batiment
2009 lebas-tunisie-conception-batiment2009 lebas-tunisie-conception-batiment
2009 lebas-tunisie-conception-batimentrabahrabah
 
04 asfc juin02010-gidenne-nutrition&maitrise-sanitaire
04 asfc juin02010-gidenne-nutrition&maitrise-sanitaire04 asfc juin02010-gidenne-nutrition&maitrise-sanitaire
04 asfc juin02010-gidenne-nutrition&maitrise-sanitairerabahrabah
 
Guide technique de l'elevage vol07
Guide technique de l'elevage vol07Guide technique de l'elevage vol07
Guide technique de l'elevage vol07rabahrabah
 
Vétérinaire élevage bovins allaitants 0910
Vétérinaire élevage bovins allaitants 0910Vétérinaire élevage bovins allaitants 0910
Vétérinaire élevage bovins allaitants 0910rabahrabah
 
Elevage bovins engraissement
Elevage bovins engraissementElevage bovins engraissement
Elevage bovins engraissementrabahrabah
 

Plus de rabahrabah (20)

Fiche de demande de visite conseil
Fiche de demande de visite conseilFiche de demande de visite conseil
Fiche de demande de visite conseil
 
Conduits de fumee_modernisation_des_regles_du_jeu
Conduits de fumee_modernisation_des_regles_du_jeuConduits de fumee_modernisation_des_regles_du_jeu
Conduits de fumee_modernisation_des_regles_du_jeu
 
Dtu 24.1 p3 16260000
Dtu 24.1 p3 16260000Dtu 24.1 p3 16260000
Dtu 24.1 p3 16260000
 
Marche athletique option courses
Marche athletique option coursesMarche athletique option courses
Marche athletique option courses
 
Marche athletique lbfa
Marche athletique lbfaMarche athletique lbfa
Marche athletique lbfa
 
Renforcement poutre acier bois patho
Renforcement poutre acier bois pathoRenforcement poutre acier bois patho
Renforcement poutre acier bois patho
 
Rehabilitation maisons individuelles en bois.
Rehabilitation maisons individuelles en bois.Rehabilitation maisons individuelles en bois.
Rehabilitation maisons individuelles en bois.
 
47- les risques de désordres des construcions à ossature bois
 47- les risques de désordres des construcions à ossature bois 47- les risques de désordres des construcions à ossature bois
47- les risques de désordres des construcions à ossature bois
 
26- les déformations des charpentes en bois traditionnelles
 26- les déformations des charpentes en bois traditionnelles 26- les déformations des charpentes en bois traditionnelles
26- les déformations des charpentes en bois traditionnelles
 
13 634719816400117500
13 63471981640011750013 634719816400117500
13 634719816400117500
 
Ci901492
Ci901492Ci901492
Ci901492
 
Rapport caftfr
Rapport caftfrRapport caftfr
Rapport caftfr
 
Rap gestion irrigationarbo
Rap gestion irrigationarboRap gestion irrigationarbo
Rap gestion irrigationarbo
 
Cours mecanique generale
Cours mecanique generaleCours mecanique generale
Cours mecanique generale
 
Arboriculture
ArboricultureArboriculture
Arboriculture
 
2009 lebas-tunisie-conception-batiment
2009 lebas-tunisie-conception-batiment2009 lebas-tunisie-conception-batiment
2009 lebas-tunisie-conception-batiment
 
04 asfc juin02010-gidenne-nutrition&maitrise-sanitaire
04 asfc juin02010-gidenne-nutrition&maitrise-sanitaire04 asfc juin02010-gidenne-nutrition&maitrise-sanitaire
04 asfc juin02010-gidenne-nutrition&maitrise-sanitaire
 
Guide technique de l'elevage vol07
Guide technique de l'elevage vol07Guide technique de l'elevage vol07
Guide technique de l'elevage vol07
 
Vétérinaire élevage bovins allaitants 0910
Vétérinaire élevage bovins allaitants 0910Vétérinaire élevage bovins allaitants 0910
Vétérinaire élevage bovins allaitants 0910
 
Elevage bovins engraissement
Elevage bovins engraissementElevage bovins engraissement
Elevage bovins engraissement
 

Dernier

Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptxLes écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
abderrahimbourimi
 
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Laurent Speyser
 
COURS D'ADMINISTRATION RESEAU SOUS WINDOWS
COURS D'ADMINISTRATION RESEAU  SOUS WINDOWSCOURS D'ADMINISTRATION RESEAU  SOUS WINDOWS
COURS D'ADMINISTRATION RESEAU SOUS WINDOWS
AlbertSmithTambwe
 
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
OCTO Technology
 
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptxPRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
AlbertSmithTambwe
 
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
Université de Franche-Comté
 
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdfOCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO Technology
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
UNITECBordeaux
 
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
OCTO Technology
 

Dernier (9)

Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptxLes écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
 
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
 
COURS D'ADMINISTRATION RESEAU SOUS WINDOWS
COURS D'ADMINISTRATION RESEAU  SOUS WINDOWSCOURS D'ADMINISTRATION RESEAU  SOUS WINDOWS
COURS D'ADMINISTRATION RESEAU SOUS WINDOWS
 
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
 
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptxPRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
 
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
 
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdfOCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
 
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
 

exemple-de-descente-de-charges

  • 1. Descente de charges Le calcul doit se faire pour chaque catégorie de charge: • Charges permanentes G • Charges d'exploitation Q • Charges de neige S, de vent W, de séisme E A – Répartition des charges sur les porteurs horizontaux Les planchers sont des répartiteurs de charges. • Dalles portant sur 2 appuis Lx / ly < 0,4 lx ly • Dalles portant sur 4 appuis Lx / ly ≥ 0,4 lx Lignes de rupture à 45° ly Page 1
  • 2. Descente de charges B – Descente des charges sur les porteurs verticaux 1. Déterminer les surfaces de plancher reprises par les éléments porteurs. Pour les voiles ou murs, prendre une tranche de bâtiment de longueur 1 m (sans baie), sur la hauteur totale du bâtiment 2. Considérer chaque travée de plancher indépendante 3. Différencier les charges permanentes et d’exploitation 4. Effectuer la descente de charges niveau par niveau par calcul cumulé à partir du haut et jusqu’aux fondations 5. Calculer la pression exercée sur le sol (avec et sans coefficient de pondération) Actions verticales Couverture  Charpente  Murs de l’étage  Murs du R.d.C.  Fondations  Sol de fondation Page 2
  • 3. Descente de charges HYPOTHESES Données: • Bâtiment à usage d'habitation avec ascenseur et escalier de service (volées droites préfabriquées) • Les séjours disposent, en façade, de balcons • Les planchers sont en dalle pleine B.A. • La terrasse B.A. est non accessible Descriptif succinct : • Bâtiment d’habitation • Fondations par semelles continues en B.A.  (25 000N/m3) • Murs de façade en blocs creux de béton en gravillons lourds hourdés au mortier de ciment avec potelets raidisseurs incorporés et chaînages horizontaux  (2 700N/m²) • Voile en B.A. pour refend : épaisseur 16 cm • Plancher B.A. avec poutrelles préfabriquées et table de compression type 16+4  (2 850N/m²) • Plancher-terrasse B.A. non accessible au public et avec protection lourde comprise  (5 000N/m²) • Etanchéité multicouche  (120N/m²) Question : Contraintes exercées sur le sol par les fondations, à l’ELS et à l’ELU Page 3
  • 4. Descente de charges 0,40 m 0,20 m 4,50 m 0,40 m 4,50 m Plancher terrasse N1 0,20 m 2,50 m Plancher B.A. N2 0,20 m N3 Poteau 2,50 m B.A. N4 0,20 m N5 Mur de façade 2,00 m Dallage sur terre plein 0,15 m N6 0,35 m N7 0,40 m 0,6 1mx1m Page 4
  • 5. Descente de charges 1,00 m 0,40 m 0,20 m 4,50 m 0,40 m 4,50 m 0,40 m 4,50 m 0,40 x 0,40 m 0,20 m Page 5
  • 6. Descente de charges CORRECTION DE L’EXERCICE A - Voile ou mur porteur Niveau Désignation Charges permanentes G Charges d'exploitation Q des ouvrages L l H Poids Total Cumul L l Poids Total Cumul unité (N) (N) unité (N) (N) N1 Etanchéité 2,85 1,00 120 342 342 Terrasse B.A. 2,85 1,00 5 000 14 250 14 592 2,85 1,00 1 000 2 850 2 850 N2 Mur de façade 1,00 2,50 2 700 6 750 21 342 2 850 N3 Plancher B.A. 2,45 1,00 2 850 6 983 28 325 2,25 1,00 1 500 3 375 6 225 N4 Mur de façade 6 750 35 075 6 225 N5 Plancher B.A. 6 983 42 058 3 375 9 600 N6 Mur de façade 6 750 48 808 9 600 N7 Semelle B.A. 1,00 0,60 0,40 25 000 6 000 54 808 9 600 Page 6
  • 7. Descente de charges CORRECTION DE L’EXERCICE B – Poteau le plus sollicité Niveau Désignation Charges permanentes G Charges d'exploitation Q des ouvrages L l H Poids Total Cumul L l Poids Total Cumul unité (N) (N) unité (N) (N) N1 Etanchéité 4,90 4,90 120 2 650 2 650 Terrasse B.A. 4,90 4,90 5 000 110 450 113 100 4,90 4,90 1 000 22 090 22 090 N2 Poteau B.A. 0,40 0,40 2,50 25 000 10 000 123 100 22 090 N3 Plancher B.A. 4,70 4,70 2 850 62 956 186 057 4,70 4,70 1 500 33 135 55 225 N4 Poteau B.A. 10 000 196 057 55 225 N5 Plancher B.A. 62 956 259 013 33 135 88 360 N6 Poteau B.A. 10 000 269 013 88 360 N7 Semelle B.A. 1,00 1,00 0,40 25 000 10 000 279 013 88 360 Page 7
  • 8. Descente de charges Sous le voile porteur • Pression exercée sur le sol de fondation à l'E.L.S. σ = (G + Q)/S = (54 808N + 9600N)/(600mm x 1000mm) soit 0,107 N/mm² ou 0,107 Mpa • Pression exercée sur le sol de fondation à l'E.L.U. σ = (1,35G + 1,5Q)/S soit 0,147 N/mm² ou 0,147 Mpa Sous le poteau le plus sollicité • Pression exercée sur le sol de fondation à l'E.L.S. σ = (G + Q)/S = (279 013N + 88360N)/(1000mm x 1000mm) soit 0,37 N/mm² ou 0,37 Mpa • Pression exercée sur le sol de fondation à l'E.L.U. σ = (1,35G + 1,5Q)/S soit 0,51 N/mm² ou 0,51 Mpa Page 8
  • 9. Descente de charges LONGUEUR Référence: le mètre (m) 1 cm = 10-2 m FORCES Référence: le Newton (N) 1 Kg = 9,81 N 1 KN = 103 N 1 MN = 106 N PRESSION - CONTRAINTES Référence: le Pascal (Pa) 1 Pa = 1 N/m2 1 Mpa = 106 Pa = 1 N/mm2 = 10 kg/cm2 = 100 t/m2 Pour mémoire: le Bar 1 Bar = 0,1 Mpa = 1 Kg/cm2 Page 9