SlideShare une entreprise Scribd logo
1
INTRODUCTION GENERALE
L'ingénierie de la construction est un domaine complexe et exigeant, qui nécessite une attention particulière
aux détails pour assurer la sécurité et la durabilité des structures. Ce travail s'inscrit dans le cadre de la Mini-
projet DDC. Il comprend la structure, la conception des infrastructures, la pré-dimensionnement des
éléments structuraux tel que les poteaux, les poutres, les raidisseurs, les nervures, les longrines.
Nous avons utilisé les connaissances acquises en cours pour faire une conception qui répond au besoin
En minimisent au maximum possible les dépense des matériaux en utilisant la logiciel Autocad, qui nous
permet de créer des dessins précités et détailles basée a une variété d’outil de dessin, de mesure et de
modification. D’où l'Autocad nous offre une grande flexibilité en termes de personnalisation et de
programmation
Le calcul de la descente de charge est une partie essentielle de ce processus, qui consiste à évaluer la
capacité d'une structure à supporter des charges verticales telles que le poids des matériaux, des équipements
et des personnes.
Le projet choisi est une structure en béton armé, avec des dimensions et des charges spécifiques qui
nécessitent une analyse approfondie pour assurer la sécurité et la stabilité de la structure.
2
I. Présentation du projet
 Description architecturale
Le bâtiment faisant le sujet du mon Mini-Projet DDC est une villa R+1.
- Rez-de-chaussée composé de 2 salons, une cuisine, une salle d’eau, 2 chambres, 2 terrasse couverte et un
garage. Sa superficie est d’enivrant 175.9 m²
-Etage composé de 3 salons, 3 chambres et 3 salles d’eau. Sa superficie est d’enivrant 103.6m²
II. Conception structurale
1. Système porteur
La phase de conception structurale se base sur des critères et des règles pratiques définissant l’emplacement, les
formes et les dimensions préliminaires des éléments porteurs.
 On a utilisé le système poutre poteaux :
-L'efficacité du système de poutres et poteaux réside dans sa capacité à supporter des charges importantes. Les
poteaux verticaux sont capables de résister aux charges de compression, tandis que les poutres horizontales
peuvent supporter des charges de traction et de flexion. La combinaison de ces deux éléments permet de créer
une structure robuste et résistante.
 On a utilisé les semelles isole :
-Les semelles isolées sont utilisées pour répartir la charge d'un poteau ou d'une colonne sur une surface plus
grande du sol, réduisant ainsi la pression au sol et améliorant la stabilité de la structure.
 On a utilisé les longrines :
-Les longrines sont des éléments structurels horizontaux utilisés pour supporter les charges des murs, des poteaux
et des planchers d'un bâtiment. Elles sont souvent utilisées pour soutenir les murs porteurs ou les murs de refend
dans les bâtiments à plusieurs niveaux.
Voire figure 1 :
Figure 1 : Les elements de l’Ossature
3
2. Conception
C’est une étude très délicate pour une construction ou un ouvrage quelconque afin de fixer les solutions les
plus adéquates. Elle consiste à étudier les plans d’architecture et de choisir les éléments porteurs d’une
structure.
Ce choix doit tenir compte de plusieurs contraintes (architecturales et géotechniques) tout en essayant de
choisir la solution optimale (simple, économique, et réalisable) afin de faciliter l’exécution du projet et de
réduire au minimum le coût de la construction.
2.1Les démarches de la conception
Les différentes étapes de la conception sont récapitulées dans le tableau suivant :
Tableau 1: Les étapes de la conception
Étapes Taches
Étape 1 Délimitation de la surface de planchers à coffrer
Faire apparaitre le contour qui présente la limite de plancher est une étape qui facilité la
lecture des plans et la recherche d’idées pour le concepteur. On doit bien connaitre les formes
en saillies où les retraits qui figurent d’un plancher à un autre en fonction des besoins
architecturaux.
Étape 2 Choix de l'emplacement des poteaux après la superposition des différents étages
On commence par prévoir l’emplacement des poteaux en essayant de les incorporer aux murs
le plus possible.
Le choix des emplacements des poteaux reste toujours une question d’optimisation il est fait
tout en pensant à minimiser les retombées des poutres et en même temps à favoriser au
maximum l’utilisation de poutres continues et prendre en compte le type du plancher à mettre
en œuvre.
Étape 3 Orientation des poutres et sens de portée des panneaux de plancher
L’orientation des poutres doit être faite de façon à obtenir une retombée minimale tout en
respectant l’orientation des nervures. En général le sens de portée du plancher est
perpendiculaire à celui de plus grande portée.
- En effet pour bien concevoir notre structure on s'est basé sur les critères suivants :
Respecter les plans architecturaux pour conserver l'aspect architectural et esthétique du
bâtiment surtout pour l'emplacement des poteaux
Choix convenable de la structure porteuse qui assure la fonctionnalité, la stabilité et la
sécurité
- Essayer de cacher les retombés dans les cloisons.
- Concevoir le maximum de poutres continues en vue de faciliter l’exécution et minimiser les
retombées.
Étape 4 Le choix de la fondation à adopter
4
2.2Les règles à respecter pendant la conception
Le choix de la nature de l’ossature doit s’adapter avec les exigences de sécurité des usagers, le confort des
exploitants et les exigences architecturales du projet.
Par conséquent, pour une bonne conception il faut :
- Placer les poteaux d’une façon de ne pas gêner les détails des autres étages.
- Éviter au maximum l’implantation des poteaux naissants.
-Éviter les retombées dans les chambres et les salles.
- Choisir le sens des nervures suivant la petite portée s’il est possible.
2.3Problème rencontré de la conception
On a rencontré des problèmes de retomber au niveau des poutres de premier étage
La solution proposer consiste a à implanter trois poteaux naissants pour diminuer la porter des poutres
III. Hypothèses et données
 Plancher en corps creux :
Ce type de plancher est le plus utilisé dans la majorité des chantiers en raison de sa
Disponibilité dans le marché, sa facilité de mise en œuvre, son coût économique et l’isolation
Thermique.
Composition :
Corps creux : utilisés comme coffrage perdu permettant l'augmentation des qualités
D’isolation du plancher.
Nervures coulées sur place : reposant sur des poutres, elles constituent les éléments
Porteurs du plancher et leur espacement est fonction des dimensions du corps creux.
Une châpe de béton coulé sur place : permettant la transmission ainsi que la répartition
des charges aux nervures.
Voire figure 2 :
Figure 2: Composition du plancher en corps creux
Tableau 3: Notations :
Dimentions du poteau (cm) b,h,l :longueur libre
Dimentions de la semelle (m) A :largeur,B :longeur et H :hauteur
Dimentions du gros beton (m) A’ :largeur,B’ :longeur et H’ :hauteur
Charge permanente (kN/m²) G
Charge d’exploitation (kN/m²) Q
Surfae d’influence (m²) S
Effort normal ultime (kN) Nu
Effort normal de service (kN) Ns
5
Tableau 4: Types de Plancher :
Type Portée limite Epaisseur Les différents éléments
16+5 Jusqu'à 4,75 m 21 cm Hourdis de 16
19+6 De 4,75m à 5,65m 25cm Hourdis de 19
Tableau 5: Charge permanente sur plancher intermédiaire (16+5) :
Désignation Charge (kN/m)
Corps creux + chape 2.85
Enduit sous plafond 0.30
Revêtement
Sable 0.85
Mortier de pose 0.60
Carrelage 0,45
Cloisons légères 0.75
Charge totale g0 5.80
Tableau 6: Charge permanente sur plancher intermédiaire (19+6) :
Désignation Charge (kN/m)
Corps creux + chape 3.10
Enduit sous plafond 0.30
Revêtement
Sable 0.85
Mortier de pose 0.60
Carrelage 0,45
Cloisons légères 0.75
Charge totale g0 6.05
Tableau 7: les mures en briques rouge en Tunisie
Murs en Briques
Creuses en Tunisie
Poids(t/m²)
10 0.15 à 0.20
15 0.20 à 0.25
20 0.20 à 0.25
25 0.25 à 0.30
30 0.30 à 0.35
35 0.30 à 0.35
40 0.35 à 0.40
45 0.35 à 0.40
50 0.40 à 0.45
MUR H[m] G[t/m]
Ep 10 cm : 170 kg/m² 3 0.51
Ep 15 cm : 210 kg/m² 3 0.63
Ep 20 cm : 250 kg/m² 3 0.75
Ep 25 cm : 280 kg/m² 3 0.84
Ep 30 cm : 300 kg/m² 3 0.90
Ep 35 cm : 330 kg/m² 3 0.99
Ep 40 cm : 360 kg/m² 3 1.08
Ep 45 cm : 380 kg/m² 3 1.14
Ep 50 cm : 410 kg/m² 3 1.23
6
Pièce Poids 1 pièce en kg
B12T 6
B8T 4
BPL 3,6
HOURDIS DE 16 7,5
IV. DDC Poteaux
 Un poteau de l’étage reprend :
o les charges du plancher courant avec poutres, raidisseur d’influence poutre, raidisseurs.
o son poids propre.
 Un poteau de RDC reprend :
o l’effet du poteau au-dessus.
o les charges du plancher courant.
o son poids propre.
1. Poteau de rive
a. L’emplacement des poteaux
Les figures ci-dessous montrent l’emplacement des poteaux :
b. Les détails de calcul
En commence par l’étage :
Au premier lieu en doit calculer la surface d’influence :
S=
𝐿𝑝−0.25
2
×
𝐿𝑟−0.25
2
=
4.27−0.25
2
×
3.37−0.25
2
= 3.13 m²
Figure de l’Emplacement de la Poteau de rive RDC Figure de l’Emplacement de la Poteau de rive Etage
7
En suit en doit calculer 𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 :
𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 𝑃𝑜𝑖𝑑𝑝𝑟𝑜𝑝𝑟𝑒 + 𝐺𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 + 𝐺𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 + 𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟
 𝑃𝑜𝑖𝑑𝑝𝑟𝑜𝑝𝑟𝑒 = a × b × h × 25 = 0.22 × 0.22 × 3 × 25 = 3.36 kN
 𝐺𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 = 𝑃𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 + 𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟 + 𝐺𝑚𝑢𝑟 = 0.22 × 0.35 ×
4.27
2
× 25 + 3.13 × 5.8 +
4.27
2
× 10= 43.61kN
 𝐺𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 = 𝑃𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 + 𝐺𝑚𝑢𝑟 = 0.22 × 0.21 ×
3.37
2
× 25 +
3.37
2
× 10 = 18.80 kN
 𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟 = S × 𝐺0 = 3.13 × 5.8 = 18.15 kN
 𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 3.36 + 43.61 + 18.80 + 18.15 = 83.92 kN
En suit en doit calculer 𝑄𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 :
𝑄𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 1.5 × S + 1.5 × (
𝐿𝑝
2
×
𝐿𝑟
2
) = 1.5 × 3.13 + 1.5 ×(
4.27
2
×
3.375
2
) = 10.1 kN
En fin en doit calculer Nu et Nser :
Nu = 1.35 G + 1.5 Q = 1.35 × 83.92 + 1.5 × 10.1 = 128.44 kN
Nser = G+Q = 83.92 + 10.1 = 94.02 kN
 Nu <400 kN donc en propose un poteau 22×22
E passe à la RDC :
Pour le RDC en a le même calcule donc :
𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 2 × 83.92 = 167.84 kN
𝑄𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 2 × 10.1 = 20.2 kN
Nu = 1.35 G + 1.5 Q = 1.35 × 167.84 + 1.5 × 20.2 = 256.88 kN
Nser = G+Q = 167.84 + 20.2 = 188.04 kN
Le tableau ci dessous résume les résultats obtenus
G(kN) Q(kN) Nser (kN) Nu (kN)
Etage 83.92 10.1
RDC 83.92 10.1
RDC+Etage 167.84 20.2 188.04 256.88
8
2. Poteau central
a. L’emplacement des poteaux
Les figures ci-dessous montrent l’emplacement des poteaux :
b. Les détails de calcul
En commence par l’étage :
La démarche de calcule et le même :
S=
(𝐿𝑝1−0.25)+(𝐿𝑝2−0.25)
2
×
𝐿𝑟−0.25
2
=
(5.2−0.25)+(3.33−0.25)
2
×
3.1−0.25
2
= 5.72 m²
𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 𝑃𝑜𝑖𝑑𝑝𝑟𝑜𝑝𝑟𝑒 + 𝐺𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 + 𝐺𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 + 𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟
 𝑃𝑜𝑖𝑑𝑝𝑟𝑜𝑝𝑟𝑒 = a × b × h × 25 = 0.22 × 0.22 × 3 × 25 = 3.36 kN
 𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟 = S × 𝐺0 = 5.72 × 5.8 = 33.7 kN
 𝐺𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 = 𝑃𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 + 𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟 + 𝐺𝑚𝑢𝑟
= 0.22 × 0.25 ×
3.33
2
× 25 +
3.33
2
× 10 + 33.7 + 0.22 × 0.45 ×
5.2
2
× 25 +
5.2
2
×10 = 85.07 kN
 𝐺𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 = 𝑃𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 = 0.22 × 0.21 ×
3.1
2
× 25 = 1.79 kN
 𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 3.36 + 33.7 + 85.07 + 1.79 = 124.19 kN
𝑄𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 1.5 × S + 1.5 × (
𝐿𝑝
2
×
𝐿𝑟
2
) = 1.5 × 5.72 + 1.5 × (
3.33+5.2
2
×
3.1
2
) = 18.64 kN
Nu = 1.35 G + 1.5 Q = 1.35 × 124.19 + 1.5 × 18.64 = 195.61 kN
Nser = G+Q = 124.19 + 18.64 = 142.83 kN
E passe à la RDC :
La démarche de calcule et le même :
S=
(𝐿𝑝1−0.25)+(𝐿𝑝2−0.25)
2
×
(𝐿𝑟1−0.25)+(𝐿𝑟2−0.25)
2
=
(2.84−0.25)+(3.14−0.25)
2
×
(3.33−0.25)+(5.2−0.25)
2
= 14.18 m²
Figure de l’Emplacement de la Poteau centrale RDC Figure de l’Emplacement de la Poteau centrale Etage
9
𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 𝑃𝑜𝑖𝑑𝑝𝑟𝑜𝑝𝑟𝑒 + 𝐺𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 + 𝐺𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 + 𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟 + 𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 𝑒𝑡𝑎𝑔𝑒
 𝑃𝑜𝑖𝑑𝑝𝑟𝑜𝑝𝑟𝑒 = a × b × h × 25 = 0.22 × 0.22 × 3 × 25 = 3.36 kN
 𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟 = S × 𝐺0 = 14.18× 5.8 = 82.24 kN
 𝐺𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 = 𝑃𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 + 𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟
= 0.22 × 0.25 ×
2.84
2
× 25 + 0.22 × 0.45 ×
3.14
2
× 25 + 82.24 = 88.08 kN
 𝐺𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 = 𝑃𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 + 𝐺𝑚𝑢𝑟 = 0.22 × 0.21 ×
3.33+5.2
2
× 25 +
3.33+5.2
2
× 10 = 47.58 kN
 𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 3.36 + 82.24 + 85.07 + 88.08+ 47.58 + 124.19 = 430.52kN
𝑄𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 1.5 × S + 1.5 × (
𝐿𝑝1+𝐿𝑝2
2
×
𝐿𝑟1+𝐿𝑟2
2
) + 𝑄𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 𝑒𝑡𝑎𝑔𝑒 = 1.5 × 14.18 + 1.5 × (
3.33+5.2
2
×
2.84+3.1
2
) = 59.04kN
Nu = 1.35 G + 1.5 Q = 1.35 × 430.52 + 1.5 × 59.04= 580.45 kN
Nser = G+Q = 430.52 + 59.04= 423.40 kN
 Nu > 400 kN donc en propose un poteau 22×30
Le tableau ci dessous résume les résultats obtenus
G(kN) Q(kN) Nser (kN) Nu (kN)
Etage 124.19 18.64
RDC 306.6 40.4
RDC+Etage 430.52 59.04 423.40 580.45
V. Prédimensionnement
a. Poutre
Les poutres représentent les éléments principaux de la structure.
Elles sont conçues pour supporter les charges transmises par le plancher et les murs des transférer aux
appuis pour leurs retombées.
Ce sont les éléments qui sont les plus sollicités et ils peuvent parfois affecter L'esthétique d'un bâtiment par
leur retombées.
Pour la pré-dimensionnement de la poutre il faut respecter les règles suivantes :
 Si la poutre isolée :
𝐿
14
≤ h ≤
𝐿
10
 Si la poutre continue :
𝐿
16
≤ h ≤
𝐿
12
10
 Exemple d’une poutre isolée A1(22 x 60 ) :
 L= 6.2 m = 620 cm
D’ou :
𝐿
10
=
620
10
= 62 cm ;
𝐿
14
=
620
14
= 44.28 cm h = 60 cm
Par suite A1(22 x 60)
 Exemple d’une poutre isolée A6.1(22 x 35 )  A6.2(22 x 30) :
On a une poutre a deux traves tel que L1 = 3.84 et L2 = 3.33
𝐿
12
=
384
12
= 32 cm ;
𝐿
16
=
384
16
= 24 cm h = 30 cm
𝐿
12
=
333
12
= 27.75 cm ;
𝐿
16
=
333
16
= 20.8 cm h = 25 cm
b. Raidisseur
Les raidisseurs sont des éléments structurels qui sont utilisés pour renforcer les poutres ou les colonnes
contre les charges latérales et pour améliorer leur résistance globale.
Le Prédimensionnement des raidisseurs dépend de plusieurs facteurs tels que la portée des poutres ou des
colonnes qu'ils soutiennent, les charges latérales auxquelles ils sont soumis.
Pour le pré-dimensionnement du raidisseur il faut respecter la règle suivante :
 h =
𝐿
10
- 5 cm
11
 Exemple d’une raidisseur R4 (22 x 35 ) :
L = 4m = 400 cm
Donc h =
400
10
- 5 = 35 cm
c. Les semelles :
Les semelles sont des éléments structurels utilisés pour répartir la charge des colonnes ou des poteaux sur le
sol ou le sous-sol, afin de garantir la stabilité et la sécurité de la structure. Les semelles peuvent être en béton
armé, en acier, ou en d'autres matériaux selon les besoin.
Le Prédimensionnement de la semelle dépend de plusieurs facteurs tels que la charge à supporter, la nature
du sol ou du sous-sol, les charges environnementales (vent, séisme, etc.)
Pour le pré-dimensionnement du raidisseur il faut respecter les règles suivantes :
 𝜎𝑠𝑒𝑚𝑒𝑙𝑙𝑒 =
𝑁𝑢
𝐴 ×𝐵
≤ 𝜎𝐺𝐵 = 0.6 MP

𝐴
𝐵
=
𝑎
𝑏
 Exemple d’une semelle S1 :
 Nu = 262.54 kN
 𝜎𝑠𝑒𝑚𝑒𝑙𝑙𝑒 =
𝑁𝑢
𝐴 ×𝐵
≤ 𝜎𝐺𝐵 = 0.6 MP

𝐴
𝐵
=
𝑎
𝑏
=
0.22
0.22
= 1
 =
𝑁𝑢
𝐵²
≤ 0.6 MP
 B ≥ √
262.54 × 10−3
0.6
= 0.66 cm ⸛ 0.65 cm
12
A = B = 0.65 cm
 Exemple d’une semelle S2 :
 Nu = 580.45 kN
 𝜎𝑠𝑒𝑚𝑒𝑙𝑙𝑒 =
𝑁𝑢
𝐴 ×𝐵
≤ 𝜎𝐺𝐵 = 0.6 MP

𝐴
𝐵
=
𝑎
𝑏
=
0.22
0.3
= 0.73 A= 0.73 B

𝑁𝑢
0.73𝐵²
≤ 0.6 MP
A = 0.73 × 115 = 0.84 cm ⸛ 0.85 cm
 B ≥ √
580.45 × 10−3
0.6×0.73
= 115 cm
 Exemple d’une semelle S1 :

𝑁𝑢+1.35×(𝐴×𝐵×ℎ)×25
𝐴′ ×𝐵 ′
≤ 𝜎𝑠𝑜𝑙 = 0.2MP

𝐴′
𝐵′
=
𝑎
𝑏
=
0.22
0.3
= 0.73 A’= 0.73 B’
𝑁𝑢+1.35×(0.85×1.15×0.3)×25
0.73×𝐵′²
≤ 0.6 MP
A’ = 0.73 ×2 = 1.46 cm ⸛ 1.5 cm
B’ ≥ √
(580.45+1.35×(0.85×1.15×0.3)×25)×10−3
0.6×0.73
= 115 cm
= 2.01m ⸛ 2m
13
VI. Avant-métré
a. Les poteaux :
 Etage :
poteaux etage
a(m) b(m) h(m) NBRE v(m3)
P1 0.22 0.22 3 20 2.904
P2 0.22 0.3 3 1 0.198
tot(m3) 3.102
 RDC
poteaux RDC
a(m) b(m) h(m) NBRE v(m3)
P1 0.22 0.22 3 25 3.630
P2 0.22 0.3 3 2 0.396
tot(m3) 4.026
b. Les poutres :
 Etage :
POUTRE etage
b(m) h(m) l(m) v(m3)
B1.1 0.22 0.21 1.96 0.091
B1.2 0.22 0.22 2.7 0.131
B1.3 0.22 0.35 4.27 0.329
B2 0.22 0.3 2.81 0.185
B3.1 0.22 0.25 3.33 0.183
B3.2 0.22 0.3 3.84 0.253
B3.3 0.22 0.21 1.35 0.062
B4.1 0.22 0.25 3.33 0.183
B4.2 0.22 0.22 2.34 0.113
B4.3 0.22 0.25 2.86 0.157
B4.4 0.22 0.25 3.22 0.177
B5.1 0.22 0.25 3.33 0.183
B5.2 0.22 0.45 5.2 0.515
B5.3 0.22 0.25 3.22 0.177
B6.1 0.22 0.25 3.33 0.183
B6.2 0.22 0.45 5.2 0.515
B7 0.22 0.3 3.78 0.249
Vpoutre 1er
etage(m3) 3.688
14
 RDC :
POUTRE etage
b(m) h(m) l(m) v(m3)
B1.1 0.22 0.21 1.96 0.091
B1.2 0.22 0.22 2.7 0.131
B1.3 0.22 0.35 4.27 0.329
B2 0.22 0.3 2.81 0.185
B3.1 0.22 0.25 3.33 0.183
B3.2 0.22 0.3 3.84 0.253
B3.3 0.22 0.21 1.35 0.062
B4.1 0.22 0.25 3.33 0.183
B4.2 0.22 0.22 2.34 0.113
B4.3 0.22 0.25 2.86 0.157
B4.4 0.22 0.25 3.22 0.177
B5.1 0.22 0.25 3.33 0.183
B5.2 0.22 0.45 5.2 0.515
B5.3 0.22 0.25 3.22 0.177
B6.1 0.22 0.25 3.33 0.183
B6.2 0.22 0.45 5.2 0.515
B7 0.22 0.3 3.78 0.249
Vpoutre 1er
etage(m3) 3.688
c. Les raidisseurs :
 Etage :
RAIDISSEUR Etage
b(m) h(m) NBR l(m) V(m3)
R1 0.22 0.21 1 2.19 0.101
R1 0.22 0.21 2 2.6 0.240
R1 0.22 0.21 4 1.93 0.357
R2 0.22 0.25 3 3.1 0.512
R3 0.22 0.3 3 3.37 0.667
R4 0.22 35 1 3.78 29.106
Vpoutre
raidisseur(m3) 30.983
15
 RDC :
RAIDISSEUR RDC
b(m) h(m) NBR l(m) V(m3)
R1 0.22 0.21 1 2.19 0.101
R1 0.22 0.21 1 1.36 0.063
R1 0.22 0.21 1 2.39 0.110
R2 0.22 0.25 3 3.33 0.549
R2 0.22 0.25 3 3.22 0.531
R2 0.22 0.25 1 2.86 0.157
R3 0.22 0.3 3 3.37 0.667
R4 0.22 35 2 4 61.600
R5 0.22 0.45 2 5.2 1.030
Vpoutre
raidisseur(m3) 64.809
d. Les semelles :
SEMELLE
A(m) B(m) h(m) NBR V(m3)
S1 0.85 1.15 0.3 2 0.587
S2 0.65 0.65 0.3 25 3.169
Vsemelle(m3) 3.755
16
E. Les Longrines :
Longrines
b(m) h(m) l(m) V(m3)
L1 0.22 0.4 4 0.352
L2 0.22 0.4 6.2 0.546
L2 0.22 0.4 4.73 0.416
L3.1 0.22 0.4 4 0.352
L3.2 0.22 0.4 3.22 0.283
L4.1 0.22 0.4 6.2 0.546
L4.2 0.22 0.4 3.78 0.333
L4.3 0.22 0.4 4.54 0.400
L4.4 0.22 0.4 3.37 0.297
L5.1 0.22 0.4 2.81 0.247
L5.2 0.22 0.4 1.96 0.172
L5.3 0.22 0.4 2.7 0.238
L5.4 0.22 0.4 4.27 0.376
L6.1 0.22 0.4 3.22 0.283
L6.2 0.22 0.4 2.86 0.252
L6.3 0.22 0.4 2.34 0.206
L6.4 0.22 0.4 3.33 0.293
L7.1 0.22 0.4 3.22 0.283
L7.2 0.22 0.4 5.2 0.458
L7.3 0.22 0.4 3.33 0.293
L8.1 0.22 0.4 3.22 0.283
L8.2 0.22 0.4 5.2 0.458
L8.3 0.22 0.4 3.33 0.293
L9.1 0.22 0.4 3.78 0.333
L9.2 0.22 0.4 5.03 0.443
L9.3 0.22 0.4 2.84 0.250
L9.4 0.22 0.4 1.77 0.156
L10 0.22 0.4 3.37 0.297
L14.1 0.22 0.4 1.34 0.118
L14.2 0.22 0.4 5.17 0.455
L14.3 0.22 0.4 2.47 0.217
L15.1 0.22 0.4 3.37 0.297
L15.2 0.22 0.4 2.6 0.229
L15.3 0.22 0.4 5.03 0.443
L15.4 0.22 0.4 2.88 0.253
L16.1 0.22 0.4 1.36 0.120
L16.2 0.22 0.4 3.84 0.338
L16.3 0.22 0.4 3.33 0.293
Tot(m3) 11.898
17
VII. Conclusion
Dans ce projet , nous avons réalisé la conception et le Prédimensionnement de différents éléments de
structure tels que les poteaux, les poutres, les raidisseurs, les semelles et les longrines. Nous avons
également effectué le calcul de la descente de charge pour évaluer les charges qui s'appliquent sur la
structure.
En utilisant des logiciels de Dessin assistée par ordinateur (DAO) et en appliquant les normes en vigueur,
nous avons pu réaliser une conception et un Prédimensionnement optimisés pour répondre aux exigences de
sécurité et de performance de la structure. Nous avons également effectué une analyse détaillée des résultats
de calcul pour garantir la fiabilité et la durabilité de la structure.
En conclusion, ce projet a permis de mettre en évidence l'importance de la conception et du
Prédimensionnement des éléments de structure, ainsi que l'importance des calculs de descente de charge
pour garantir la sécurité et la performance des structures.

Contenu connexe

Tendances

137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
riad taftaf
 
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
Seckou Fossar SOUANE
 
Ogc2 le metré
Ogc2   le metréOgc2   le metré
Ogc2 le metré
IRBarry
 
Ogc3 etude de prix 1
Ogc3  etude de prix 1Ogc3  etude de prix 1
Ogc3 etude de prix 1
IRBarry
 
Dalles 04. méthodes des lignes de rupture
Dalles 04. méthodes des lignes de ruptureDalles 04. méthodes des lignes de rupture
Dalles 04. méthodes des lignes de ruptureSami Sahli
 
Pathologie des et fondations liées aux sols pdf
Pathologie des et fondations liées aux sols pdfPathologie des et fondations liées aux sols pdf
Pathologie des et fondations liées aux sols pdf
Hani sami joga
 
Mur de soutenement
Mur de soutenementMur de soutenement
Mur de soutenement
yacineidoughi
 
La Soutenace
La SoutenaceLa Soutenace
La SoutenaceDavid Sar
 
Mur de soutènement
Mur de soutènementMur de soutènement
Mur de soutènement
Hassane Genie
 
Tp3 stsbat1 analyse_granulo_laboratoire_materiaux
Tp3 stsbat1 analyse_granulo_laboratoire_materiauxTp3 stsbat1 analyse_granulo_laboratoire_materiaux
Tp3 stsbat1 analyse_granulo_laboratoire_materiaux
rabahrabah
 
202636473 mesure-du-coefficient-d-aplatissement
202636473 mesure-du-coefficient-d-aplatissement202636473 mesure-du-coefficient-d-aplatissement
202636473 mesure-du-coefficient-d-aplatissementCitron Sucré
 
PPT dimensionnement de R+4.pptx
PPT dimensionnement de R+4.pptxPPT dimensionnement de R+4.pptx
PPT dimensionnement de R+4.pptx
NadaCharradi2
 
Manuel de l'étude de prix
Manuel de l'étude de prixManuel de l'étude de prix
Manuel de l'étude de prixGENICIMO
 
7 charges
7 charges7 charges
7 charges
richardpleau
 
Guide Conception assemblage des charpentes en bois
Guide Conception assemblage des charpentes en boisGuide Conception assemblage des charpentes en bois
Guide Conception assemblage des charpentes en bois
WilfriedTsakoue
 
Les enrobés bitumineux (matériau)
Les enrobés bitumineux (matériau)Les enrobés bitumineux (matériau)
Les enrobés bitumineux (matériau)Charles-Axel Dein
 
Calcul de-la-capacite-portantemin-situ
Calcul de-la-capacite-portantemin-situCalcul de-la-capacite-portantemin-situ
Calcul de-la-capacite-portantemin-situm.a bensaaoud
 
Préfabrication
PréfabricationPréfabrication
PréfabricationSami Sahli
 
Exercice corrigé en Bael - télécharger ici : http://goo.gl/6sYhUz
Exercice corrigé en Bael - télécharger ici : http://goo.gl/6sYhUzExercice corrigé en Bael - télécharger ici : http://goo.gl/6sYhUz
Exercice corrigé en Bael - télécharger ici : http://goo.gl/6sYhUz
Hani sami joga
 
projet fin d'etude : ouvrage d'art
projet fin d'etude : ouvrage d'artprojet fin d'etude : ouvrage d'art
projet fin d'etude : ouvrage d'art
Mohamed Elhedi Ben Saad
 

Tendances (20)

137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
 
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
Conception d'un batiment R+1 (Eurocode )
 
Ogc2 le metré
Ogc2   le metréOgc2   le metré
Ogc2 le metré
 
Ogc3 etude de prix 1
Ogc3  etude de prix 1Ogc3  etude de prix 1
Ogc3 etude de prix 1
 
Dalles 04. méthodes des lignes de rupture
Dalles 04. méthodes des lignes de ruptureDalles 04. méthodes des lignes de rupture
Dalles 04. méthodes des lignes de rupture
 
Pathologie des et fondations liées aux sols pdf
Pathologie des et fondations liées aux sols pdfPathologie des et fondations liées aux sols pdf
Pathologie des et fondations liées aux sols pdf
 
Mur de soutenement
Mur de soutenementMur de soutenement
Mur de soutenement
 
La Soutenace
La SoutenaceLa Soutenace
La Soutenace
 
Mur de soutènement
Mur de soutènementMur de soutènement
Mur de soutènement
 
Tp3 stsbat1 analyse_granulo_laboratoire_materiaux
Tp3 stsbat1 analyse_granulo_laboratoire_materiauxTp3 stsbat1 analyse_granulo_laboratoire_materiaux
Tp3 stsbat1 analyse_granulo_laboratoire_materiaux
 
202636473 mesure-du-coefficient-d-aplatissement
202636473 mesure-du-coefficient-d-aplatissement202636473 mesure-du-coefficient-d-aplatissement
202636473 mesure-du-coefficient-d-aplatissement
 
PPT dimensionnement de R+4.pptx
PPT dimensionnement de R+4.pptxPPT dimensionnement de R+4.pptx
PPT dimensionnement de R+4.pptx
 
Manuel de l'étude de prix
Manuel de l'étude de prixManuel de l'étude de prix
Manuel de l'étude de prix
 
7 charges
7 charges7 charges
7 charges
 
Guide Conception assemblage des charpentes en bois
Guide Conception assemblage des charpentes en boisGuide Conception assemblage des charpentes en bois
Guide Conception assemblage des charpentes en bois
 
Les enrobés bitumineux (matériau)
Les enrobés bitumineux (matériau)Les enrobés bitumineux (matériau)
Les enrobés bitumineux (matériau)
 
Calcul de-la-capacite-portantemin-situ
Calcul de-la-capacite-portantemin-situCalcul de-la-capacite-portantemin-situ
Calcul de-la-capacite-portantemin-situ
 
Préfabrication
PréfabricationPréfabrication
Préfabrication
 
Exercice corrigé en Bael - télécharger ici : http://goo.gl/6sYhUz
Exercice corrigé en Bael - télécharger ici : http://goo.gl/6sYhUzExercice corrigé en Bael - télécharger ici : http://goo.gl/6sYhUz
Exercice corrigé en Bael - télécharger ici : http://goo.gl/6sYhUz
 
projet fin d'etude : ouvrage d'art
projet fin d'etude : ouvrage d'artprojet fin d'etude : ouvrage d'art
projet fin d'etude : ouvrage d'art
 

Similaire à ddc rapport 1.pdf

Chapitre iii application pratique 1
Chapitre iii application pratique 1Chapitre iii application pratique 1
Chapitre iii application pratique 1
felfoula Rossa
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
OssamaLachheb
 
Rapport de stage
Rapport de stage Rapport de stage
Rapport de stage
Smee Kaem Chann
 
c7139314-7b48-4659-832a-820da3b92f14-151010191850-lva1-app6891.pptx
c7139314-7b48-4659-832a-820da3b92f14-151010191850-lva1-app6891.pptxc7139314-7b48-4659-832a-820da3b92f14-151010191850-lva1-app6891.pptx
c7139314-7b48-4659-832a-820da3b92f14-151010191850-lva1-app6891.pptx
MohamedMohamed216790
 
cours dessin batimentt 1er et 2eme seance.pdf
cours dessin batimentt 1er et 2eme seance.pdfcours dessin batimentt 1er et 2eme seance.pdf
cours dessin batimentt 1er et 2eme seance.pdf
YasmineImrehane
 
chapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdfchapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdf
Taibi BOUKALMOUNE
 
chapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdfchapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdf
tewngom1
 
Rapport Dimensionnement BA
Rapport Dimensionnement BARapport Dimensionnement BA
Rapport Dimensionnement BAClément Lay
 
Aide à la décision de modes constructifs dans une démarche de constructibilité
Aide à la décision de modes constructifs dans une démarche de constructibilitéAide à la décision de modes constructifs dans une démarche de constructibilité
Aide à la décision de modes constructifs dans une démarche de constructibilité
Stéphane Cazin
 
REVISION Maitrise d'oeuvre ET MOE 2022 (1).pptx
REVISION Maitrise d'oeuvre ET MOE 2022 (1).pptxREVISION Maitrise d'oeuvre ET MOE 2022 (1).pptx
REVISION Maitrise d'oeuvre ET MOE 2022 (1).pptx
AbdellahBelhadj2
 
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptxRéparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
arijnininounou91
 
Terrassement - calcul de volume
Terrassement - calcul de volume Terrassement - calcul de volume
Terrassement - calcul de volume
Abdessadek ELASRI
 
Bois lamellé collé présentation et fiche technique 2016
Bois lamellé collé présentation et fiche technique 2016Bois lamellé collé présentation et fiche technique 2016
Bois lamellé collé présentation et fiche technique 2016
Ageka
 
273980106-3-Pre-Dime nsion nement-Et -D es cente-C ha rge_watermar...
273980106-3-Pre-Dime    nsion   nement-Et  -D  es   cente-C ha   rge_watermar...273980106-3-Pre-Dime    nsion   nement-Et  -D  es   cente-C ha   rge_watermar...
273980106-3-Pre-Dime nsion nement-Et -D es cente-C ha rge_watermar...
loubna akrout
 
Projet de construction metallique
Projet de construction metalliqueProjet de construction metallique
Projet de construction metalliquerabahrabah
 
pdfcoffee.com_rapport-1-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_rapport-1-pdf-free.pdfpdfcoffee.com_rapport-1-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_rapport-1-pdf-free.pdf
SeCommuniquerEnFrana
 
Plan pour construire sa maison par Eric Freymond
Plan pour construire sa maison par Eric FreymondPlan pour construire sa maison par Eric Freymond
Plan pour construire sa maison par Eric Freymond
EricFreymond
 
Types de plancher en construction
Types de plancher en constructionTypes de plancher en construction
Types de plancher en construction
Abdoulaye SECK
 
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdféléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
AbdouCh13
 

Similaire à ddc rapport 1.pdf (20)

Chapitre iii application pratique 1
Chapitre iii application pratique 1Chapitre iii application pratique 1
Chapitre iii application pratique 1
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
Rapport de stage
Rapport de stage Rapport de stage
Rapport de stage
 
c7139314-7b48-4659-832a-820da3b92f14-151010191850-lva1-app6891.pptx
c7139314-7b48-4659-832a-820da3b92f14-151010191850-lva1-app6891.pptxc7139314-7b48-4659-832a-820da3b92f14-151010191850-lva1-app6891.pptx
c7139314-7b48-4659-832a-820da3b92f14-151010191850-lva1-app6891.pptx
 
soutenance
soutenancesoutenance
soutenance
 
cours dessin batimentt 1er et 2eme seance.pdf
cours dessin batimentt 1er et 2eme seance.pdfcours dessin batimentt 1er et 2eme seance.pdf
cours dessin batimentt 1er et 2eme seance.pdf
 
chapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdfchapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdf
 
chapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdfchapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdf
 
Rapport Dimensionnement BA
Rapport Dimensionnement BARapport Dimensionnement BA
Rapport Dimensionnement BA
 
Aide à la décision de modes constructifs dans une démarche de constructibilité
Aide à la décision de modes constructifs dans une démarche de constructibilitéAide à la décision de modes constructifs dans une démarche de constructibilité
Aide à la décision de modes constructifs dans une démarche de constructibilité
 
REVISION Maitrise d'oeuvre ET MOE 2022 (1).pptx
REVISION Maitrise d'oeuvre ET MOE 2022 (1).pptxREVISION Maitrise d'oeuvre ET MOE 2022 (1).pptx
REVISION Maitrise d'oeuvre ET MOE 2022 (1).pptx
 
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptxRéparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
 
Terrassement - calcul de volume
Terrassement - calcul de volume Terrassement - calcul de volume
Terrassement - calcul de volume
 
Bois lamellé collé présentation et fiche technique 2016
Bois lamellé collé présentation et fiche technique 2016Bois lamellé collé présentation et fiche technique 2016
Bois lamellé collé présentation et fiche technique 2016
 
273980106-3-Pre-Dime nsion nement-Et -D es cente-C ha rge_watermar...
273980106-3-Pre-Dime    nsion   nement-Et  -D  es   cente-C ha   rge_watermar...273980106-3-Pre-Dime    nsion   nement-Et  -D  es   cente-C ha   rge_watermar...
273980106-3-Pre-Dime nsion nement-Et -D es cente-C ha rge_watermar...
 
Projet de construction metallique
Projet de construction metalliqueProjet de construction metallique
Projet de construction metallique
 
pdfcoffee.com_rapport-1-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_rapport-1-pdf-free.pdfpdfcoffee.com_rapport-1-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_rapport-1-pdf-free.pdf
 
Plan pour construire sa maison par Eric Freymond
Plan pour construire sa maison par Eric FreymondPlan pour construire sa maison par Eric Freymond
Plan pour construire sa maison par Eric Freymond
 
Types de plancher en construction
Types de plancher en constructionTypes de plancher en construction
Types de plancher en construction
 
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdféléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
 

Dernier

Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdfRénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
idelewebmestre
 
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdfQCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
ffffourissou
 
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estivalPROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
idelewebmestre
 
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec  Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Daniel Bedard
 
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
idelewebmestre
 
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
Institut de l'Elevage - Idele
 
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Daniel Bedard
 

Dernier (11)

Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdfRénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
 
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdfQCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
 
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estivalPROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
 
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
 
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
 
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec  Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
 
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
 
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
 
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
 
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
 
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
 

ddc rapport 1.pdf

  • 1. 1 INTRODUCTION GENERALE L'ingénierie de la construction est un domaine complexe et exigeant, qui nécessite une attention particulière aux détails pour assurer la sécurité et la durabilité des structures. Ce travail s'inscrit dans le cadre de la Mini- projet DDC. Il comprend la structure, la conception des infrastructures, la pré-dimensionnement des éléments structuraux tel que les poteaux, les poutres, les raidisseurs, les nervures, les longrines. Nous avons utilisé les connaissances acquises en cours pour faire une conception qui répond au besoin En minimisent au maximum possible les dépense des matériaux en utilisant la logiciel Autocad, qui nous permet de créer des dessins précités et détailles basée a une variété d’outil de dessin, de mesure et de modification. D’où l'Autocad nous offre une grande flexibilité en termes de personnalisation et de programmation Le calcul de la descente de charge est une partie essentielle de ce processus, qui consiste à évaluer la capacité d'une structure à supporter des charges verticales telles que le poids des matériaux, des équipements et des personnes. Le projet choisi est une structure en béton armé, avec des dimensions et des charges spécifiques qui nécessitent une analyse approfondie pour assurer la sécurité et la stabilité de la structure.
  • 2. 2 I. Présentation du projet  Description architecturale Le bâtiment faisant le sujet du mon Mini-Projet DDC est une villa R+1. - Rez-de-chaussée composé de 2 salons, une cuisine, une salle d’eau, 2 chambres, 2 terrasse couverte et un garage. Sa superficie est d’enivrant 175.9 m² -Etage composé de 3 salons, 3 chambres et 3 salles d’eau. Sa superficie est d’enivrant 103.6m² II. Conception structurale 1. Système porteur La phase de conception structurale se base sur des critères et des règles pratiques définissant l’emplacement, les formes et les dimensions préliminaires des éléments porteurs.  On a utilisé le système poutre poteaux : -L'efficacité du système de poutres et poteaux réside dans sa capacité à supporter des charges importantes. Les poteaux verticaux sont capables de résister aux charges de compression, tandis que les poutres horizontales peuvent supporter des charges de traction et de flexion. La combinaison de ces deux éléments permet de créer une structure robuste et résistante.  On a utilisé les semelles isole : -Les semelles isolées sont utilisées pour répartir la charge d'un poteau ou d'une colonne sur une surface plus grande du sol, réduisant ainsi la pression au sol et améliorant la stabilité de la structure.  On a utilisé les longrines : -Les longrines sont des éléments structurels horizontaux utilisés pour supporter les charges des murs, des poteaux et des planchers d'un bâtiment. Elles sont souvent utilisées pour soutenir les murs porteurs ou les murs de refend dans les bâtiments à plusieurs niveaux. Voire figure 1 : Figure 1 : Les elements de l’Ossature
  • 3. 3 2. Conception C’est une étude très délicate pour une construction ou un ouvrage quelconque afin de fixer les solutions les plus adéquates. Elle consiste à étudier les plans d’architecture et de choisir les éléments porteurs d’une structure. Ce choix doit tenir compte de plusieurs contraintes (architecturales et géotechniques) tout en essayant de choisir la solution optimale (simple, économique, et réalisable) afin de faciliter l’exécution du projet et de réduire au minimum le coût de la construction. 2.1Les démarches de la conception Les différentes étapes de la conception sont récapitulées dans le tableau suivant : Tableau 1: Les étapes de la conception Étapes Taches Étape 1 Délimitation de la surface de planchers à coffrer Faire apparaitre le contour qui présente la limite de plancher est une étape qui facilité la lecture des plans et la recherche d’idées pour le concepteur. On doit bien connaitre les formes en saillies où les retraits qui figurent d’un plancher à un autre en fonction des besoins architecturaux. Étape 2 Choix de l'emplacement des poteaux après la superposition des différents étages On commence par prévoir l’emplacement des poteaux en essayant de les incorporer aux murs le plus possible. Le choix des emplacements des poteaux reste toujours une question d’optimisation il est fait tout en pensant à minimiser les retombées des poutres et en même temps à favoriser au maximum l’utilisation de poutres continues et prendre en compte le type du plancher à mettre en œuvre. Étape 3 Orientation des poutres et sens de portée des panneaux de plancher L’orientation des poutres doit être faite de façon à obtenir une retombée minimale tout en respectant l’orientation des nervures. En général le sens de portée du plancher est perpendiculaire à celui de plus grande portée. - En effet pour bien concevoir notre structure on s'est basé sur les critères suivants : Respecter les plans architecturaux pour conserver l'aspect architectural et esthétique du bâtiment surtout pour l'emplacement des poteaux Choix convenable de la structure porteuse qui assure la fonctionnalité, la stabilité et la sécurité - Essayer de cacher les retombés dans les cloisons. - Concevoir le maximum de poutres continues en vue de faciliter l’exécution et minimiser les retombées. Étape 4 Le choix de la fondation à adopter
  • 4. 4 2.2Les règles à respecter pendant la conception Le choix de la nature de l’ossature doit s’adapter avec les exigences de sécurité des usagers, le confort des exploitants et les exigences architecturales du projet. Par conséquent, pour une bonne conception il faut : - Placer les poteaux d’une façon de ne pas gêner les détails des autres étages. - Éviter au maximum l’implantation des poteaux naissants. -Éviter les retombées dans les chambres et les salles. - Choisir le sens des nervures suivant la petite portée s’il est possible. 2.3Problème rencontré de la conception On a rencontré des problèmes de retomber au niveau des poutres de premier étage La solution proposer consiste a à implanter trois poteaux naissants pour diminuer la porter des poutres III. Hypothèses et données  Plancher en corps creux : Ce type de plancher est le plus utilisé dans la majorité des chantiers en raison de sa Disponibilité dans le marché, sa facilité de mise en œuvre, son coût économique et l’isolation Thermique. Composition : Corps creux : utilisés comme coffrage perdu permettant l'augmentation des qualités D’isolation du plancher. Nervures coulées sur place : reposant sur des poutres, elles constituent les éléments Porteurs du plancher et leur espacement est fonction des dimensions du corps creux. Une châpe de béton coulé sur place : permettant la transmission ainsi que la répartition des charges aux nervures. Voire figure 2 : Figure 2: Composition du plancher en corps creux Tableau 3: Notations : Dimentions du poteau (cm) b,h,l :longueur libre Dimentions de la semelle (m) A :largeur,B :longeur et H :hauteur Dimentions du gros beton (m) A’ :largeur,B’ :longeur et H’ :hauteur Charge permanente (kN/m²) G Charge d’exploitation (kN/m²) Q Surfae d’influence (m²) S Effort normal ultime (kN) Nu Effort normal de service (kN) Ns
  • 5. 5 Tableau 4: Types de Plancher : Type Portée limite Epaisseur Les différents éléments 16+5 Jusqu'à 4,75 m 21 cm Hourdis de 16 19+6 De 4,75m à 5,65m 25cm Hourdis de 19 Tableau 5: Charge permanente sur plancher intermédiaire (16+5) : Désignation Charge (kN/m) Corps creux + chape 2.85 Enduit sous plafond 0.30 Revêtement Sable 0.85 Mortier de pose 0.60 Carrelage 0,45 Cloisons légères 0.75 Charge totale g0 5.80 Tableau 6: Charge permanente sur plancher intermédiaire (19+6) : Désignation Charge (kN/m) Corps creux + chape 3.10 Enduit sous plafond 0.30 Revêtement Sable 0.85 Mortier de pose 0.60 Carrelage 0,45 Cloisons légères 0.75 Charge totale g0 6.05 Tableau 7: les mures en briques rouge en Tunisie Murs en Briques Creuses en Tunisie Poids(t/m²) 10 0.15 à 0.20 15 0.20 à 0.25 20 0.20 à 0.25 25 0.25 à 0.30 30 0.30 à 0.35 35 0.30 à 0.35 40 0.35 à 0.40 45 0.35 à 0.40 50 0.40 à 0.45 MUR H[m] G[t/m] Ep 10 cm : 170 kg/m² 3 0.51 Ep 15 cm : 210 kg/m² 3 0.63 Ep 20 cm : 250 kg/m² 3 0.75 Ep 25 cm : 280 kg/m² 3 0.84 Ep 30 cm : 300 kg/m² 3 0.90 Ep 35 cm : 330 kg/m² 3 0.99 Ep 40 cm : 360 kg/m² 3 1.08 Ep 45 cm : 380 kg/m² 3 1.14 Ep 50 cm : 410 kg/m² 3 1.23
  • 6. 6 Pièce Poids 1 pièce en kg B12T 6 B8T 4 BPL 3,6 HOURDIS DE 16 7,5 IV. DDC Poteaux  Un poteau de l’étage reprend : o les charges du plancher courant avec poutres, raidisseur d’influence poutre, raidisseurs. o son poids propre.  Un poteau de RDC reprend : o l’effet du poteau au-dessus. o les charges du plancher courant. o son poids propre. 1. Poteau de rive a. L’emplacement des poteaux Les figures ci-dessous montrent l’emplacement des poteaux : b. Les détails de calcul En commence par l’étage : Au premier lieu en doit calculer la surface d’influence : S= 𝐿𝑝−0.25 2 × 𝐿𝑟−0.25 2 = 4.27−0.25 2 × 3.37−0.25 2 = 3.13 m² Figure de l’Emplacement de la Poteau de rive RDC Figure de l’Emplacement de la Poteau de rive Etage
  • 7. 7 En suit en doit calculer 𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 : 𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 𝑃𝑜𝑖𝑑𝑝𝑟𝑜𝑝𝑟𝑒 + 𝐺𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 + 𝐺𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 + 𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟  𝑃𝑜𝑖𝑑𝑝𝑟𝑜𝑝𝑟𝑒 = a × b × h × 25 = 0.22 × 0.22 × 3 × 25 = 3.36 kN  𝐺𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 = 𝑃𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 + 𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟 + 𝐺𝑚𝑢𝑟 = 0.22 × 0.35 × 4.27 2 × 25 + 3.13 × 5.8 + 4.27 2 × 10= 43.61kN  𝐺𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 = 𝑃𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 + 𝐺𝑚𝑢𝑟 = 0.22 × 0.21 × 3.37 2 × 25 + 3.37 2 × 10 = 18.80 kN  𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟 = S × 𝐺0 = 3.13 × 5.8 = 18.15 kN  𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 3.36 + 43.61 + 18.80 + 18.15 = 83.92 kN En suit en doit calculer 𝑄𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 : 𝑄𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 1.5 × S + 1.5 × ( 𝐿𝑝 2 × 𝐿𝑟 2 ) = 1.5 × 3.13 + 1.5 ×( 4.27 2 × 3.375 2 ) = 10.1 kN En fin en doit calculer Nu et Nser : Nu = 1.35 G + 1.5 Q = 1.35 × 83.92 + 1.5 × 10.1 = 128.44 kN Nser = G+Q = 83.92 + 10.1 = 94.02 kN  Nu <400 kN donc en propose un poteau 22×22 E passe à la RDC : Pour le RDC en a le même calcule donc : 𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 2 × 83.92 = 167.84 kN 𝑄𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 2 × 10.1 = 20.2 kN Nu = 1.35 G + 1.5 Q = 1.35 × 167.84 + 1.5 × 20.2 = 256.88 kN Nser = G+Q = 167.84 + 20.2 = 188.04 kN Le tableau ci dessous résume les résultats obtenus G(kN) Q(kN) Nser (kN) Nu (kN) Etage 83.92 10.1 RDC 83.92 10.1 RDC+Etage 167.84 20.2 188.04 256.88
  • 8. 8 2. Poteau central a. L’emplacement des poteaux Les figures ci-dessous montrent l’emplacement des poteaux : b. Les détails de calcul En commence par l’étage : La démarche de calcule et le même : S= (𝐿𝑝1−0.25)+(𝐿𝑝2−0.25) 2 × 𝐿𝑟−0.25 2 = (5.2−0.25)+(3.33−0.25) 2 × 3.1−0.25 2 = 5.72 m² 𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 𝑃𝑜𝑖𝑑𝑝𝑟𝑜𝑝𝑟𝑒 + 𝐺𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 + 𝐺𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 + 𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟  𝑃𝑜𝑖𝑑𝑝𝑟𝑜𝑝𝑟𝑒 = a × b × h × 25 = 0.22 × 0.22 × 3 × 25 = 3.36 kN  𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟 = S × 𝐺0 = 5.72 × 5.8 = 33.7 kN  𝐺𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 = 𝑃𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 + 𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟 + 𝐺𝑚𝑢𝑟 = 0.22 × 0.25 × 3.33 2 × 25 + 3.33 2 × 10 + 33.7 + 0.22 × 0.45 × 5.2 2 × 25 + 5.2 2 ×10 = 85.07 kN  𝐺𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 = 𝑃𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 = 0.22 × 0.21 × 3.1 2 × 25 = 1.79 kN  𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 3.36 + 33.7 + 85.07 + 1.79 = 124.19 kN 𝑄𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 1.5 × S + 1.5 × ( 𝐿𝑝 2 × 𝐿𝑟 2 ) = 1.5 × 5.72 + 1.5 × ( 3.33+5.2 2 × 3.1 2 ) = 18.64 kN Nu = 1.35 G + 1.5 Q = 1.35 × 124.19 + 1.5 × 18.64 = 195.61 kN Nser = G+Q = 124.19 + 18.64 = 142.83 kN E passe à la RDC : La démarche de calcule et le même : S= (𝐿𝑝1−0.25)+(𝐿𝑝2−0.25) 2 × (𝐿𝑟1−0.25)+(𝐿𝑟2−0.25) 2 = (2.84−0.25)+(3.14−0.25) 2 × (3.33−0.25)+(5.2−0.25) 2 = 14.18 m² Figure de l’Emplacement de la Poteau centrale RDC Figure de l’Emplacement de la Poteau centrale Etage
  • 9. 9 𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 𝑃𝑜𝑖𝑑𝑝𝑟𝑜𝑝𝑟𝑒 + 𝐺𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 + 𝐺𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 + 𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟 + 𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 𝑒𝑡𝑎𝑔𝑒  𝑃𝑜𝑖𝑑𝑝𝑟𝑜𝑝𝑟𝑒 = a × b × h × 25 = 0.22 × 0.22 × 3 × 25 = 3.36 kN  𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟 = S × 𝐺0 = 14.18× 5.8 = 82.24 kN  𝐺𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 = 𝑃𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 + 𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟 = 0.22 × 0.25 × 2.84 2 × 25 + 0.22 × 0.45 × 3.14 2 × 25 + 82.24 = 88.08 kN  𝐺𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 = 𝑃𝑟𝑎𝑖𝑑𝑖𝑠𝑠𝑒𝑢𝑟 + 𝐺𝑚𝑢𝑟 = 0.22 × 0.21 × 3.33+5.2 2 × 25 + 3.33+5.2 2 × 10 = 47.58 kN  𝐺𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 3.36 + 82.24 + 85.07 + 88.08+ 47.58 + 124.19 = 430.52kN 𝑄𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 = 1.5 × S + 1.5 × ( 𝐿𝑝1+𝐿𝑝2 2 × 𝐿𝑟1+𝐿𝑟2 2 ) + 𝑄𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 𝑒𝑡𝑎𝑔𝑒 = 1.5 × 14.18 + 1.5 × ( 3.33+5.2 2 × 2.84+3.1 2 ) = 59.04kN Nu = 1.35 G + 1.5 Q = 1.35 × 430.52 + 1.5 × 59.04= 580.45 kN Nser = G+Q = 430.52 + 59.04= 423.40 kN  Nu > 400 kN donc en propose un poteau 22×30 Le tableau ci dessous résume les résultats obtenus G(kN) Q(kN) Nser (kN) Nu (kN) Etage 124.19 18.64 RDC 306.6 40.4 RDC+Etage 430.52 59.04 423.40 580.45 V. Prédimensionnement a. Poutre Les poutres représentent les éléments principaux de la structure. Elles sont conçues pour supporter les charges transmises par le plancher et les murs des transférer aux appuis pour leurs retombées. Ce sont les éléments qui sont les plus sollicités et ils peuvent parfois affecter L'esthétique d'un bâtiment par leur retombées. Pour la pré-dimensionnement de la poutre il faut respecter les règles suivantes :  Si la poutre isolée : 𝐿 14 ≤ h ≤ 𝐿 10  Si la poutre continue : 𝐿 16 ≤ h ≤ 𝐿 12
  • 10. 10  Exemple d’une poutre isolée A1(22 x 60 ) :  L= 6.2 m = 620 cm D’ou : 𝐿 10 = 620 10 = 62 cm ; 𝐿 14 = 620 14 = 44.28 cm h = 60 cm Par suite A1(22 x 60)  Exemple d’une poutre isolée A6.1(22 x 35 ) A6.2(22 x 30) : On a une poutre a deux traves tel que L1 = 3.84 et L2 = 3.33 𝐿 12 = 384 12 = 32 cm ; 𝐿 16 = 384 16 = 24 cm h = 30 cm 𝐿 12 = 333 12 = 27.75 cm ; 𝐿 16 = 333 16 = 20.8 cm h = 25 cm b. Raidisseur Les raidisseurs sont des éléments structurels qui sont utilisés pour renforcer les poutres ou les colonnes contre les charges latérales et pour améliorer leur résistance globale. Le Prédimensionnement des raidisseurs dépend de plusieurs facteurs tels que la portée des poutres ou des colonnes qu'ils soutiennent, les charges latérales auxquelles ils sont soumis. Pour le pré-dimensionnement du raidisseur il faut respecter la règle suivante :  h = 𝐿 10 - 5 cm
  • 11. 11  Exemple d’une raidisseur R4 (22 x 35 ) : L = 4m = 400 cm Donc h = 400 10 - 5 = 35 cm c. Les semelles : Les semelles sont des éléments structurels utilisés pour répartir la charge des colonnes ou des poteaux sur le sol ou le sous-sol, afin de garantir la stabilité et la sécurité de la structure. Les semelles peuvent être en béton armé, en acier, ou en d'autres matériaux selon les besoin. Le Prédimensionnement de la semelle dépend de plusieurs facteurs tels que la charge à supporter, la nature du sol ou du sous-sol, les charges environnementales (vent, séisme, etc.) Pour le pré-dimensionnement du raidisseur il faut respecter les règles suivantes :  𝜎𝑠𝑒𝑚𝑒𝑙𝑙𝑒 = 𝑁𝑢 𝐴 ×𝐵 ≤ 𝜎𝐺𝐵 = 0.6 MP  𝐴 𝐵 = 𝑎 𝑏  Exemple d’une semelle S1 :  Nu = 262.54 kN  𝜎𝑠𝑒𝑚𝑒𝑙𝑙𝑒 = 𝑁𝑢 𝐴 ×𝐵 ≤ 𝜎𝐺𝐵 = 0.6 MP  𝐴 𝐵 = 𝑎 𝑏 = 0.22 0.22 = 1  = 𝑁𝑢 𝐵² ≤ 0.6 MP  B ≥ √ 262.54 × 10−3 0.6 = 0.66 cm ⸛ 0.65 cm
  • 12. 12 A = B = 0.65 cm  Exemple d’une semelle S2 :  Nu = 580.45 kN  𝜎𝑠𝑒𝑚𝑒𝑙𝑙𝑒 = 𝑁𝑢 𝐴 ×𝐵 ≤ 𝜎𝐺𝐵 = 0.6 MP  𝐴 𝐵 = 𝑎 𝑏 = 0.22 0.3 = 0.73 A= 0.73 B  𝑁𝑢 0.73𝐵² ≤ 0.6 MP A = 0.73 × 115 = 0.84 cm ⸛ 0.85 cm  B ≥ √ 580.45 × 10−3 0.6×0.73 = 115 cm  Exemple d’une semelle S1 :  𝑁𝑢+1.35×(𝐴×𝐵×ℎ)×25 𝐴′ ×𝐵 ′ ≤ 𝜎𝑠𝑜𝑙 = 0.2MP  𝐴′ 𝐵′ = 𝑎 𝑏 = 0.22 0.3 = 0.73 A’= 0.73 B’ 𝑁𝑢+1.35×(0.85×1.15×0.3)×25 0.73×𝐵′² ≤ 0.6 MP A’ = 0.73 ×2 = 1.46 cm ⸛ 1.5 cm B’ ≥ √ (580.45+1.35×(0.85×1.15×0.3)×25)×10−3 0.6×0.73 = 115 cm = 2.01m ⸛ 2m
  • 13. 13 VI. Avant-métré a. Les poteaux :  Etage : poteaux etage a(m) b(m) h(m) NBRE v(m3) P1 0.22 0.22 3 20 2.904 P2 0.22 0.3 3 1 0.198 tot(m3) 3.102  RDC poteaux RDC a(m) b(m) h(m) NBRE v(m3) P1 0.22 0.22 3 25 3.630 P2 0.22 0.3 3 2 0.396 tot(m3) 4.026 b. Les poutres :  Etage : POUTRE etage b(m) h(m) l(m) v(m3) B1.1 0.22 0.21 1.96 0.091 B1.2 0.22 0.22 2.7 0.131 B1.3 0.22 0.35 4.27 0.329 B2 0.22 0.3 2.81 0.185 B3.1 0.22 0.25 3.33 0.183 B3.2 0.22 0.3 3.84 0.253 B3.3 0.22 0.21 1.35 0.062 B4.1 0.22 0.25 3.33 0.183 B4.2 0.22 0.22 2.34 0.113 B4.3 0.22 0.25 2.86 0.157 B4.4 0.22 0.25 3.22 0.177 B5.1 0.22 0.25 3.33 0.183 B5.2 0.22 0.45 5.2 0.515 B5.3 0.22 0.25 3.22 0.177 B6.1 0.22 0.25 3.33 0.183 B6.2 0.22 0.45 5.2 0.515 B7 0.22 0.3 3.78 0.249 Vpoutre 1er etage(m3) 3.688
  • 14. 14  RDC : POUTRE etage b(m) h(m) l(m) v(m3) B1.1 0.22 0.21 1.96 0.091 B1.2 0.22 0.22 2.7 0.131 B1.3 0.22 0.35 4.27 0.329 B2 0.22 0.3 2.81 0.185 B3.1 0.22 0.25 3.33 0.183 B3.2 0.22 0.3 3.84 0.253 B3.3 0.22 0.21 1.35 0.062 B4.1 0.22 0.25 3.33 0.183 B4.2 0.22 0.22 2.34 0.113 B4.3 0.22 0.25 2.86 0.157 B4.4 0.22 0.25 3.22 0.177 B5.1 0.22 0.25 3.33 0.183 B5.2 0.22 0.45 5.2 0.515 B5.3 0.22 0.25 3.22 0.177 B6.1 0.22 0.25 3.33 0.183 B6.2 0.22 0.45 5.2 0.515 B7 0.22 0.3 3.78 0.249 Vpoutre 1er etage(m3) 3.688 c. Les raidisseurs :  Etage : RAIDISSEUR Etage b(m) h(m) NBR l(m) V(m3) R1 0.22 0.21 1 2.19 0.101 R1 0.22 0.21 2 2.6 0.240 R1 0.22 0.21 4 1.93 0.357 R2 0.22 0.25 3 3.1 0.512 R3 0.22 0.3 3 3.37 0.667 R4 0.22 35 1 3.78 29.106 Vpoutre raidisseur(m3) 30.983
  • 15. 15  RDC : RAIDISSEUR RDC b(m) h(m) NBR l(m) V(m3) R1 0.22 0.21 1 2.19 0.101 R1 0.22 0.21 1 1.36 0.063 R1 0.22 0.21 1 2.39 0.110 R2 0.22 0.25 3 3.33 0.549 R2 0.22 0.25 3 3.22 0.531 R2 0.22 0.25 1 2.86 0.157 R3 0.22 0.3 3 3.37 0.667 R4 0.22 35 2 4 61.600 R5 0.22 0.45 2 5.2 1.030 Vpoutre raidisseur(m3) 64.809 d. Les semelles : SEMELLE A(m) B(m) h(m) NBR V(m3) S1 0.85 1.15 0.3 2 0.587 S2 0.65 0.65 0.3 25 3.169 Vsemelle(m3) 3.755
  • 16. 16 E. Les Longrines : Longrines b(m) h(m) l(m) V(m3) L1 0.22 0.4 4 0.352 L2 0.22 0.4 6.2 0.546 L2 0.22 0.4 4.73 0.416 L3.1 0.22 0.4 4 0.352 L3.2 0.22 0.4 3.22 0.283 L4.1 0.22 0.4 6.2 0.546 L4.2 0.22 0.4 3.78 0.333 L4.3 0.22 0.4 4.54 0.400 L4.4 0.22 0.4 3.37 0.297 L5.1 0.22 0.4 2.81 0.247 L5.2 0.22 0.4 1.96 0.172 L5.3 0.22 0.4 2.7 0.238 L5.4 0.22 0.4 4.27 0.376 L6.1 0.22 0.4 3.22 0.283 L6.2 0.22 0.4 2.86 0.252 L6.3 0.22 0.4 2.34 0.206 L6.4 0.22 0.4 3.33 0.293 L7.1 0.22 0.4 3.22 0.283 L7.2 0.22 0.4 5.2 0.458 L7.3 0.22 0.4 3.33 0.293 L8.1 0.22 0.4 3.22 0.283 L8.2 0.22 0.4 5.2 0.458 L8.3 0.22 0.4 3.33 0.293 L9.1 0.22 0.4 3.78 0.333 L9.2 0.22 0.4 5.03 0.443 L9.3 0.22 0.4 2.84 0.250 L9.4 0.22 0.4 1.77 0.156 L10 0.22 0.4 3.37 0.297 L14.1 0.22 0.4 1.34 0.118 L14.2 0.22 0.4 5.17 0.455 L14.3 0.22 0.4 2.47 0.217 L15.1 0.22 0.4 3.37 0.297 L15.2 0.22 0.4 2.6 0.229 L15.3 0.22 0.4 5.03 0.443 L15.4 0.22 0.4 2.88 0.253 L16.1 0.22 0.4 1.36 0.120 L16.2 0.22 0.4 3.84 0.338 L16.3 0.22 0.4 3.33 0.293 Tot(m3) 11.898
  • 17. 17 VII. Conclusion Dans ce projet , nous avons réalisé la conception et le Prédimensionnement de différents éléments de structure tels que les poteaux, les poutres, les raidisseurs, les semelles et les longrines. Nous avons également effectué le calcul de la descente de charge pour évaluer les charges qui s'appliquent sur la structure. En utilisant des logiciels de Dessin assistée par ordinateur (DAO) et en appliquant les normes en vigueur, nous avons pu réaliser une conception et un Prédimensionnement optimisés pour répondre aux exigences de sécurité et de performance de la structure. Nous avons également effectué une analyse détaillée des résultats de calcul pour garantir la fiabilité et la durabilité de la structure. En conclusion, ce projet a permis de mettre en évidence l'importance de la conception et du Prédimensionnement des éléments de structure, ainsi que l'importance des calculs de descente de charge pour garantir la sécurité et la performance des structures.