SlideShare une entreprise Scribd logo
Université Hassiba Ben Bouali ChlefUniversité Hassiba Ben Bouali Chlef
Département D’architectureDépartement D’architecture
Éxposée sur:
La Maison MozabiteLa Maison Mozabite
Réalisé par:
El.Bouali Atika
Debili Sarah Groupe
05
Le plan de travail
 Introduction
 Historique
 Statut de la femme
 Situation
géographique
 Le climat
 L’organisation de la
ville
 La Mosquée
 Le Souk
 La maison mozabite
 La Symbolique
 Les
Dans notre analyse on a choisis
la ville saharienne par ce que
dans ces derniers temps on
connu un développement urbain
très rapide, et incontrôlable et
qui a mené a des problèmes a
résoudre au niveau de la ville, et
on a pris l’exemple de M’zab et
comme tous qui connaissent
l’histoire de cette ville, elle a vécu
dès leur naissance une politique
d’isolement qui les a fait
Introduction
HistoriqueHistorique
• Les « Mozabites » ou « béni-M'zab »
ou « béni-Moussab » sont des Zénètes
berbères.
• Comme l’affirme « cheikh
Abderrahmene Mohammed El-Jilali »
qui s'est inspiré d‘ « Ibn –
Khaldoun » :
• «le pays dit "M'zab" et l'appellation de
la population ayant choisi le lieu pour
s" y installer. Les béni-Missab sont des
berbères appartenant à la généalogie
de "Badin ben Mohammed ben Oueld
Zahik ben Ouassine" de la tribu des
zénètes qui s'était subdivisée en
plusieurs lignées :
• les béni-Abdeloued
• les béni-Mérine
• les béni-Toujme
• les béni-Missab
• les béni-Zerde
Le Statut de la Femme 
• Dans la société ibadite, les
femmes sont très séparées
des hommes ,Elles vivent
essentiellement dans leur
maison, elles ne voient plus
d’autres hommes que son mari
et ses fréres, elle est protégé
des contacts exterieurs au
maximum.
• Par contre, elle a ses
assemblée, « l’assemblée des
timsiridines », ainsi la
La Régio du m’zab est supporté
par le plateau rocheux de la
hammada, est située a une
altitude moyenne de, La
superficie totale de la wilaya est
de 86105 km.
•Elle est composé de cinq
"ksour" (villages fortifiés) qui
ont été construits durant une
période allant de 1012 à 1353 le
long du lit de l’oued M’Zab qui
sont :
•Beni Isguen,
•Melika,
Situation Géographique
la Maison mozabite
Climat de Ghardaïa
Le climat de la wilaya est de type
saharien aride, les amplitudes
entre les températures diumes et
nocturnes sont importantes elles
varient de 1°c à 25°c en hiver et
de 18°c à 48°c en été. Par contre
ete climat est assez doux en
automne et au printemps avec un
ciel dégagé durant une bonne
partie de l’année.
les vents :
Dominants sont Nord –
Ouest en hiver froid Sud-
Ouest au printemps
souvent chargés de
particule de sable et du
siroco «  vent de sud très
chaud souffle le durant
une bonne partie de
La ville mozabite
La ville mozabite se présente
avec un ordre bien défini et
un style par sain d’une
efficacité aussi remarquable
que la simplicité de son art
Par son ordre, elle inspire la
cohérence, par son aspect
compact elle traduit la
cohésion de son corps social
Alors c’est une masse bâtie,
dressée sur un piton
rocailleux compose de
maisons agglomérés
Au point de plus haut domine
le minaret dressé au ciel,
il annonce la ville et la
protège
Coupe dans un minaret
Plan de la ville de
ghardaia
Vue airienne sur la ville mozabite
Organisation de la ville
- Les villes mozabites seLes villes mozabites se
construisent sur des butesconstruisent sur des butes
,des collines surplombant,des collines surplombant
l’oued:l’oued:
l’enceinte est la premièrel’enceinte est la première
chose à être édifiéechose à être édifiée
Vient alors la mosquéeVient alors la mosquée
,avant tout autre,avant tout autre
habitation, généralementhabitation, généralement
au point le plus haut de laau point le plus haut de la
ville.ville.
Autour de la mosquéeAutour de la mosquée
naissent donc desnaissent donc des
habitation et rien que deshabitation et rien que des
habitations ,quihabitations ,qui
descendent jusqu’au
La Mosquée
LE CENTRE SACRE
C’est l’élément le plus
important de la ville imposant
par son volume de sa position
dominante ,Il est au cœur de
la cite, et c’est un espace de
culte, siège de gouvernement,
lieu de rassemblement
forteresse de défense, et
espace d’enseignement……
De loin la mosquée offre avec
son minaret ; occupant le
point le plus haut
C’est l image et le symbole de
la ville elle est gardée et
protégé par les enveloppes
emboîtés et hiérarchisées de
Centre public, centre profane
C’est la place de marché c’est
aussi un lieu de rencontre
masculine ,lieu d’accueil des
étrangers et lieu de réunion de
la djemaa si la mosquée
représente le centre sacré,intime
de la ville et se trouve aussi
implantée au sommet ,le
marché par contre est le centre
public ,lieu de transactions, de
bruit et de rencontre et se
trouve dé librement rejeté a la
périphérie de la ville au delà
d’un court parcours qui prolonge
la porte principale de la ville ,le
Le Souk
La Maison Mozabite
La maison du m’zab est caractérisée
par sa simplicité et sa fonctionnalité
Dépourvue de toute décoration
superficielle ,elle ne doit comporter
aucun signe extérieur de richesse par
principe d’égalité et de solidarité
sociale
-La maison du M’Zab correspond au
L’entrée
Ouverture unique qui
se présente comme un
trou rectangulaire dans
le mur de façade
marquée par un seuil
qui constitue la limite
entre le monde
extérieur des hommes
et celui des femmes.
La chicane (Skiffa):
PermetPermet d’empêcher lesd’empêcher les
regard extérieurs deregard extérieurs de
pénétrer la maisonpénétrer la maison
Le laali:Le laali:
Petit salon réservé aux
hommes et a l’accueil des
étrangers masculins il se
situe à l’étage ,pièce en cul
de sac ,aménagée
soigneusement
Salle de métier àSalle de métier à
tisser:tisser:
Pièce qui prolonge la SkiffaPièce qui prolonge la Skiffa
pièce rectangulaire qui sertpièce rectangulaire qui sert
de passage et est en généralde passage et est en général
affectée au métier a tisseraffectée au métier a tisser
.Dans l’épaisseur du mur.Dans l’épaisseur du mur
périphérique des nichespériphérique des niches
rectangulaires creuséesrectangulaires creusées
dans la maçonnerie,ilsdans la maçonnerie,ils
Wast eddarWast eddar
C’est L’espace principal de la maison ,elle a pour rôle la
distribution des espaces,mais c’est aussi l’espace ou se
déroule l’ensemble des activités domestiques de la
journée
Chbeck
Percement pratiqué dans le plafond
(éclairage zénithal) de forme
rectangulaire ,sa position est plus
souvent centrale.
Tisefri
Ou le salon des
femmes ,c’est une
assez grande pièce qui
s’ouvre largement sur
la pièce centrale ,outre
sa fonction de séjour
et d’accueil , elle abrite
la nouvelle accouchée
une tenture permet
d’isoler le Tizefri du
West eddar le seul
contact visuel qu’elles
ont est le Chouf (petit
trou a hauteur des
yeux en position
assise
Ajimir
Volume réduit, a l’entrée étroite
souvent en chicane, sans porte.
Un trou rectangulaire découpé
dans le sol est placé au dessus
d’une fosse ou les matières
sèchent.
L’escalierL’escalier
Situé dans un angle,Situé dans un angle,
les volées sontles volées sont
courtes, les marchescourtes, les marches
sont hautes 20 à 25sont hautes 20 à 25
cm, il comporte 8 àcm, il comporte 8 à
10 marches.10 marches.
Souvent onSouvent on
remarque deuxremarque deux
escaliers; l’un est enescaliers; l’un est en
communicationcommunication
directe avec ledirecte avec le
teskift, offrant unteskift, offrant un
accès a l’étage et quiaccès a l’étage et qui
évite la vue sur Westévite la vue sur West
eddar.eddar.
Tigharghart (la cour) : Cour
a ciel ouvert qui se situe au
dessus de West eddar,c’est
par elle a travers le chebek
que le RDC est éclairé ,
terrasse protégée par quatre
murs et baignée de soleil.
Terrasse:
retrouve deux sortes de
terrasse l’une qui
communique directement
avec les terrasses voisines et
qui a pour seul séparation un
simple acrotère ,et l’autre
marquée par un léger relevé
de maçonnerie ,et des portes
qui permettent la
communication avec les
autres maisons.
C’est un espace réserve aux
femmes
Organigramme fonctionnel d'une maison MozabiteOrganigramme fonctionnel d'une maison Mozabite
::
La symbolique
 La maison apparaît comme une miniaturisation deLa maison apparaît comme une miniaturisation de
l’univers autocentré sur West eddar , L’espace est ordonnél’univers autocentré sur West eddar , L’espace est ordonné
par le caractère sacré accordé au lieu cette hiérarchiepar le caractère sacré accordé au lieu cette hiérarchie
s’organise a travers des directions des axes symboliquess’organise a travers des directions des axes symboliques
qui oriente l ’espacequi oriente l ’espace
les directions gauche et droite:la droite symbolise leles directions gauche et droite:la droite symbolise le
sacré,la culture,la hauteur, la lumièresacré,la culture,la hauteur, la lumière
 la gauche symbolise le profane ,la nature , le bas etla gauche symbolise le profane ,la nature , le bas et
l’obscurité.l’obscurité.
 L’homme c’est l’être du plein jour,il est assimilé a l’ordreL’homme c’est l’être du plein jour,il est assimilé a l’ordre
sacré droit .sacré droit .
 La femme (attachée au monde intérieur) elle est assimiléeLa femme (attachée au monde intérieur) elle est assimilée
a l’ordre sacré gauche , c’est l’habitante du dedans .a l’ordre sacré gauche , c’est l’habitante du dedans .
 Selon la pénétration de la lumière la maison va se diviséeSelon la pénétration de la lumière la maison va se divisée
en zones de lumière et zone d’ombre ,l’orientation desen zones de lumière et zone d’ombre ,l’orientation des
maison est la même pour toutes donc cette pénétrationmaison est la même pour toutes donc cette pénétration
-Le modèle de base est structuré par un espace central,
lieu d’activités domestiques et de regroupement, cet
espace est souvent matérialisé par une cour centrale.
-L’accès à la maison s’effectue à travers une série
d’espaces de transition marquant le seuil.
-La différence de niveaux.
-L’emploi des couleurs pâles, roses, ocres, verts, bleus,
sur les revêtements extérieurs et les terrasses, confère
à cette vallée
 un aspect chromatique unique.
-La rigueur religieuse « Les traditions
socioculturelles » :
*Séparation entre hommes et femmes.
*permettre aux femmes de sortir à l’air libre à
travers les terrasses complètement isolées du vis-à-vis.
C’est une mode d'architecture représente
Les caractéristiques de la maison
Mozabite :
-Après l’analyse nous nous sommes posé la
question de l'avenir des villes
traditionnelles vis-à-vis des valeurs religieuses et
familiales et aux formes de la solidarité sociale,
face à la modernité et aux normes d'urbanisme
et de la construction moderne.
L’habitat du tiers –monde (cas de l’Algérie) /
SNED 1982 Nadir Abdellah Benmatti.
-Mémoire : Habitat intégré, centre ville d’El
Affroun « 2007/2008 ».
Article du site « vitamine dz »
Memoire de fin d'etudes : Habitat dans les
zones arides, cas de Ghardaia: Conception
d'un ensemble d’habitats, JUIN 1998.
M'Zab, une leçon d'architecture "André
Révéreau" édition Sindbad.
Documents images : source web
Références

Contenu connexe

Tendances

Maison traditionelle à mzab 3
Maison traditionelle à mzab 3Maison traditionelle à mzab 3
Maison traditionelle à mzab 3
hafouu
 
Le m'zab (3)
Le m'zab (3)Le m'zab (3)
Le m'zab (3)
hafouu
 
Maison traditionelle à mzab 6
Maison traditionelle à mzab 6Maison traditionelle à mzab 6
Maison traditionelle à mzab 6
hafouu
 
L'habitat m'zab
L'habitat m'zabL'habitat m'zab
L'habitat m'zab
hafouu
 
Maison traditionelle à mzab 4
Maison traditionelle à mzab 4Maison traditionelle à mzab 4
Maison traditionelle à mzab 4
hafouu
 
L’architecture mozabites
L’architecture mozabitesL’architecture mozabites
L’architecture mozabites
hafouu
 
Ghardaia
GhardaiaGhardaia
Ghardaia
hafouu
 
étude microgenèse de la ville de GHARDAIA
étude microgenèse de la ville de GHARDAIAétude microgenèse de la ville de GHARDAIA
étude microgenèse de la ville de GHARDAIA
Roufaida Hechim
 
Histoire de tlemcen
Histoire de tlemcenHistoire de tlemcen
Histoire de tlemcen
MaNar36
 
Analyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifAnalyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectif
Archi UHBBC
 
Menaa
MenaaMenaa
Style mauresque
Style mauresqueStyle mauresque
Style mauresque
Sami Sahli
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitat
Sami Sahli
 
CASBAH-alger.pptx
CASBAH-alger.pptxCASBAH-alger.pptx
CASBAH-alger.pptx
halimabelamri
 
L'analyse de l'habitat chaoui
L'analyse de l'habitat chaouiL'analyse de l'habitat chaoui
L'analyse de l'habitat chaoui
ToubaBenterki
 
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
LyndaBENAZIEZ
 
architecture vernaculaire a ghadames et djerba
architecture vernaculaire a ghadames et djerbaarchitecture vernaculaire a ghadames et djerba
architecture vernaculaire a ghadames et djerba
Slimane Kemiha
 

Tendances (20)

Maison traditionelle à mzab 3
Maison traditionelle à mzab 3Maison traditionelle à mzab 3
Maison traditionelle à mzab 3
 
Le m'zab (3)
Le m'zab (3)Le m'zab (3)
Le m'zab (3)
 
Maison traditionelle à mzab 6
Maison traditionelle à mzab 6Maison traditionelle à mzab 6
Maison traditionelle à mzab 6
 
L'habitat m'zab
L'habitat m'zabL'habitat m'zab
L'habitat m'zab
 
Maison traditionelle à mzab 4
Maison traditionelle à mzab 4Maison traditionelle à mzab 4
Maison traditionelle à mzab 4
 
L’architecture mozabites
L’architecture mozabitesL’architecture mozabites
L’architecture mozabites
 
Ghardaia
GhardaiaGhardaia
Ghardaia
 
étude microgenèse de la ville de GHARDAIA
étude microgenèse de la ville de GHARDAIAétude microgenèse de la ville de GHARDAIA
étude microgenèse de la ville de GHARDAIA
 
Histoire de tlemcen
Histoire de tlemcenHistoire de tlemcen
Histoire de tlemcen
 
Analyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifAnalyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectif
 
Menaa
MenaaMenaa
Menaa
 
Exposer sur la casbah
Exposer sur la casbahExposer sur la casbah
Exposer sur la casbah
 
Style mauresque
Style mauresqueStyle mauresque
Style mauresque
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitat
 
CASBAH-alger.pptx
CASBAH-alger.pptxCASBAH-alger.pptx
CASBAH-alger.pptx
 
Fiche de lecture
Fiche de lectureFiche de lecture
Fiche de lecture
 
Analyse urbaine casbah
Analyse  urbaine casbahAnalyse  urbaine casbah
Analyse urbaine casbah
 
L'analyse de l'habitat chaoui
L'analyse de l'habitat chaouiL'analyse de l'habitat chaoui
L'analyse de l'habitat chaoui
 
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
 
architecture vernaculaire a ghadames et djerba
architecture vernaculaire a ghadames et djerbaarchitecture vernaculaire a ghadames et djerba
architecture vernaculaire a ghadames et djerba
 

En vedette

Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
Sami Sahli
 
Valle De M Zab
Valle De M ZabValle De M Zab
Valle De M Zab
Jaciara Souza
 
Analyse maison traditionnelle
Analyse maison traditionnelleAnalyse maison traditionnelle
Analyse maison traditionnelle
Moumou AzOo
 
AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
Sami Sahli
 
الظاهره الحضريه في الجزائر
الظاهره الحضريه في الجزائرالظاهره الحضريه في الجزائر
الظاهره الحضريه في الجزائر
Sami Sahli
 
Béton a haute performance
Béton a haute performanceBéton a haute performance
Béton a haute performance
Sami Sahli
 
La colonisation française de l’afrique sub saharienne
La colonisation française de l’afrique sub saharienneLa colonisation française de l’afrique sub saharienne
La colonisation française de l’afrique sub saharienne
josudiaz10
 
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérie
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérieTypologie des equipements & des infrastructures touristique en algérie
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérie
Sami Sahli
 
Potentionalité du tourisme en algérie
Potentionalité du tourisme en algériePotentionalité du tourisme en algérie
Potentionalité du tourisme en algérie
Sami Sahli
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
Sami Sahli
 
Building Science 1: Project 1 Nanyang
Building Science 1: Project 1 Nanyang Building Science 1: Project 1 Nanyang
Building Science 1: Project 1 Nanyang
hiewyennee
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 
Climatic handlings with_site .. العامل الجوي
Climatic handlings with_site .. العامل الجوي Climatic handlings with_site .. العامل الجوي
Climatic handlings with_site .. العامل الجوي
Dana Natsheh
 
Architecture Design Introduction Arabic مقدمة فى التصميم المعمارى
Architecture Design Introduction Arabic مقدمة فى التصميم المعمارىArchitecture Design Introduction Arabic مقدمة فى التصميم المعمارى
Architecture Design Introduction Arabic مقدمة فى التصميم المعمارى
Galala University
 
Nanyang Technological University School of Art Design and Media Building Scie...
Nanyang Technological University School of Art Design and Media Building Scie...Nanyang Technological University School of Art Design and Media Building Scie...
Nanyang Technological University School of Art Design and Media Building Scie...
Adila Zaas
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
Sami Sahli
 
دراسة مشروع اسكان - تصميم معماري4 - سنة3 Housing
دراسة مشروع اسكان - تصميم معماري4 - سنة3 Housingدراسة مشروع اسكان - تصميم معماري4 - سنة3 Housing
دراسة مشروع اسكان - تصميم معماري4 - سنة3 Housing
Ibrahem Qasim
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
Sami Sahli
 

En vedette (20)

Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
 
Valle De M Zab
Valle De M ZabValle De M Zab
Valle De M Zab
 
Analyse maison traditionnelle
Analyse maison traditionnelleAnalyse maison traditionnelle
Analyse maison traditionnelle
 
La maison kabyle lounis
La maison kabyle lounisLa maison kabyle lounis
La maison kabyle lounis
 
AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
 
الظاهره الحضريه في الجزائر
الظاهره الحضريه في الجزائرالظاهره الحضريه في الجزائر
الظاهره الحضريه في الجزائر
 
Béton a haute performance
Béton a haute performanceBéton a haute performance
Béton a haute performance
 
La colonisation française de l’afrique sub saharienne
La colonisation française de l’afrique sub saharienneLa colonisation française de l’afrique sub saharienne
La colonisation française de l’afrique sub saharienne
 
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérie
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérieTypologie des equipements & des infrastructures touristique en algérie
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérie
 
Potentionalité du tourisme en algérie
Potentionalité du tourisme en algériePotentionalité du tourisme en algérie
Potentionalité du tourisme en algérie
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Building Science 1: Project 1 Nanyang
Building Science 1: Project 1 Nanyang Building Science 1: Project 1 Nanyang
Building Science 1: Project 1 Nanyang
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Climatic handlings with_site .. العامل الجوي
Climatic handlings with_site .. العامل الجوي Climatic handlings with_site .. العامل الجوي
Climatic handlings with_site .. العامل الجوي
 
Architecture Design Introduction Arabic مقدمة فى التصميم المعمارى
Architecture Design Introduction Arabic مقدمة فى التصميم المعمارىArchitecture Design Introduction Arabic مقدمة فى التصميم المعمارى
Architecture Design Introduction Arabic مقدمة فى التصميم المعمارى
 
Nanyang Technological University School of Art Design and Media Building Scie...
Nanyang Technological University School of Art Design and Media Building Scie...Nanyang Technological University School of Art Design and Media Building Scie...
Nanyang Technological University School of Art Design and Media Building Scie...
 
Béton 01
Béton 01Béton 01
Béton 01
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
 
دراسة مشروع اسكان - تصميم معماري4 - سنة3 Housing
دراسة مشروع اسكان - تصميم معماري4 - سنة3 Housingدراسة مشروع اسكان - تصميم معماري4 - سنة3 Housing
دراسة مشروع اسكان - تصميم معماري4 - سنة3 Housing
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
 

Plus de Sami Sahli

Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
Sami Sahli
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
Sami Sahli
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
Sami Sahli
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
Sami Sahli
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
Sami Sahli
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
Sami Sahli
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
Sami Sahli
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
Sami Sahli
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
Sami Sahli
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
Sami Sahli
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
Sami Sahli
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
Sami Sahli
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
Sami Sahli
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
Sami Sahli
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel
Sami Sahli
 
Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medea
Sami Sahli
 
Entrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarikEntrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarik
Sami Sahli
 
Fiche technique des ilots
Fiche technique des ilotsFiche technique des ilots
Fiche technique des ilots
Sami Sahli
 
Fiche thecnique pos7 boufarik
Fiche thecnique pos7 boufarikFiche thecnique pos7 boufarik
Fiche thecnique pos7 boufarik
Sami Sahli
 

Plus de Sami Sahli (20)

Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel
 
Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medea
 
Entrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarikEntrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarik
 
Fiche technique des ilots
Fiche technique des ilotsFiche technique des ilots
Fiche technique des ilots
 
Fiche thecnique pos7 boufarik
Fiche thecnique pos7 boufarikFiche thecnique pos7 boufarik
Fiche thecnique pos7 boufarik
 

la Maison mozabite

  • 1. Université Hassiba Ben Bouali ChlefUniversité Hassiba Ben Bouali Chlef Département D’architectureDépartement D’architecture Éxposée sur: La Maison MozabiteLa Maison Mozabite Réalisé par: El.Bouali Atika Debili Sarah Groupe 05
  • 2. Le plan de travail  Introduction  Historique  Statut de la femme  Situation géographique  Le climat  L’organisation de la ville  La Mosquée  Le Souk  La maison mozabite  La Symbolique  Les
  • 3. Dans notre analyse on a choisis la ville saharienne par ce que dans ces derniers temps on connu un développement urbain très rapide, et incontrôlable et qui a mené a des problèmes a résoudre au niveau de la ville, et on a pris l’exemple de M’zab et comme tous qui connaissent l’histoire de cette ville, elle a vécu dès leur naissance une politique d’isolement qui les a fait Introduction
  • 4. HistoriqueHistorique • Les « Mozabites » ou « béni-M'zab » ou « béni-Moussab » sont des Zénètes berbères. • Comme l’affirme « cheikh Abderrahmene Mohammed El-Jilali » qui s'est inspiré d‘ « Ibn – Khaldoun » : • «le pays dit "M'zab" et l'appellation de la population ayant choisi le lieu pour s" y installer. Les béni-Missab sont des berbères appartenant à la généalogie de "Badin ben Mohammed ben Oueld Zahik ben Ouassine" de la tribu des zénètes qui s'était subdivisée en plusieurs lignées : • les béni-Abdeloued • les béni-Mérine • les béni-Toujme • les béni-Missab • les béni-Zerde
  • 5. Le Statut de la Femme  • Dans la société ibadite, les femmes sont très séparées des hommes ,Elles vivent essentiellement dans leur maison, elles ne voient plus d’autres hommes que son mari et ses fréres, elle est protégé des contacts exterieurs au maximum. • Par contre, elle a ses assemblée, « l’assemblée des timsiridines », ainsi la
  • 6. La Régio du m’zab est supporté par le plateau rocheux de la hammada, est située a une altitude moyenne de, La superficie totale de la wilaya est de 86105 km. •Elle est composé de cinq "ksour" (villages fortifiés) qui ont été construits durant une période allant de 1012 à 1353 le long du lit de l’oued M’Zab qui sont : •Beni Isguen, •Melika, Situation Géographique
  • 8. Climat de Ghardaïa Le climat de la wilaya est de type saharien aride, les amplitudes entre les températures diumes et nocturnes sont importantes elles varient de 1°c à 25°c en hiver et de 18°c à 48°c en été. Par contre ete climat est assez doux en automne et au printemps avec un ciel dégagé durant une bonne partie de l’année. les vents : Dominants sont Nord – Ouest en hiver froid Sud- Ouest au printemps souvent chargés de particule de sable et du siroco «  vent de sud très chaud souffle le durant une bonne partie de
  • 9. La ville mozabite La ville mozabite se présente avec un ordre bien défini et un style par sain d’une efficacité aussi remarquable que la simplicité de son art Par son ordre, elle inspire la cohérence, par son aspect compact elle traduit la cohésion de son corps social Alors c’est une masse bâtie, dressée sur un piton rocailleux compose de maisons agglomérés Au point de plus haut domine le minaret dressé au ciel, il annonce la ville et la protège Coupe dans un minaret
  • 10. Plan de la ville de ghardaia
  • 11. Vue airienne sur la ville mozabite
  • 12. Organisation de la ville - Les villes mozabites seLes villes mozabites se construisent sur des butesconstruisent sur des butes ,des collines surplombant,des collines surplombant l’oued:l’oued: l’enceinte est la premièrel’enceinte est la première chose à être édifiéechose à être édifiée Vient alors la mosquéeVient alors la mosquée ,avant tout autre,avant tout autre habitation, généralementhabitation, généralement au point le plus haut de laau point le plus haut de la ville.ville. Autour de la mosquéeAutour de la mosquée naissent donc desnaissent donc des habitation et rien que deshabitation et rien que des habitations ,quihabitations ,qui descendent jusqu’au
  • 13. La Mosquée LE CENTRE SACRE C’est l’élément le plus important de la ville imposant par son volume de sa position dominante ,Il est au cœur de la cite, et c’est un espace de culte, siège de gouvernement, lieu de rassemblement forteresse de défense, et espace d’enseignement…… De loin la mosquée offre avec son minaret ; occupant le point le plus haut C’est l image et le symbole de la ville elle est gardée et protégé par les enveloppes emboîtés et hiérarchisées de
  • 14. Centre public, centre profane C’est la place de marché c’est aussi un lieu de rencontre masculine ,lieu d’accueil des étrangers et lieu de réunion de la djemaa si la mosquée représente le centre sacré,intime de la ville et se trouve aussi implantée au sommet ,le marché par contre est le centre public ,lieu de transactions, de bruit et de rencontre et se trouve dé librement rejeté a la périphérie de la ville au delà d’un court parcours qui prolonge la porte principale de la ville ,le Le Souk
  • 15. La Maison Mozabite La maison du m’zab est caractérisée par sa simplicité et sa fonctionnalité Dépourvue de toute décoration superficielle ,elle ne doit comporter aucun signe extérieur de richesse par principe d’égalité et de solidarité sociale -La maison du M’Zab correspond au
  • 16. L’entrée Ouverture unique qui se présente comme un trou rectangulaire dans le mur de façade marquée par un seuil qui constitue la limite entre le monde extérieur des hommes et celui des femmes. La chicane (Skiffa): PermetPermet d’empêcher lesd’empêcher les regard extérieurs deregard extérieurs de pénétrer la maisonpénétrer la maison
  • 17. Le laali:Le laali: Petit salon réservé aux hommes et a l’accueil des étrangers masculins il se situe à l’étage ,pièce en cul de sac ,aménagée soigneusement Salle de métier àSalle de métier à tisser:tisser: Pièce qui prolonge la SkiffaPièce qui prolonge la Skiffa pièce rectangulaire qui sertpièce rectangulaire qui sert de passage et est en généralde passage et est en général affectée au métier a tisseraffectée au métier a tisser .Dans l’épaisseur du mur.Dans l’épaisseur du mur périphérique des nichespériphérique des niches rectangulaires creuséesrectangulaires creusées dans la maçonnerie,ilsdans la maçonnerie,ils
  • 18. Wast eddarWast eddar C’est L’espace principal de la maison ,elle a pour rôle la distribution des espaces,mais c’est aussi l’espace ou se déroule l’ensemble des activités domestiques de la journée
  • 19. Chbeck Percement pratiqué dans le plafond (éclairage zénithal) de forme rectangulaire ,sa position est plus souvent centrale.
  • 20. Tisefri Ou le salon des femmes ,c’est une assez grande pièce qui s’ouvre largement sur la pièce centrale ,outre sa fonction de séjour et d’accueil , elle abrite la nouvelle accouchée une tenture permet d’isoler le Tizefri du West eddar le seul contact visuel qu’elles ont est le Chouf (petit trou a hauteur des yeux en position assise Ajimir Volume réduit, a l’entrée étroite souvent en chicane, sans porte. Un trou rectangulaire découpé dans le sol est placé au dessus d’une fosse ou les matières sèchent.
  • 21. L’escalierL’escalier Situé dans un angle,Situé dans un angle, les volées sontles volées sont courtes, les marchescourtes, les marches sont hautes 20 à 25sont hautes 20 à 25 cm, il comporte 8 àcm, il comporte 8 à 10 marches.10 marches. Souvent onSouvent on remarque deuxremarque deux escaliers; l’un est enescaliers; l’un est en communicationcommunication directe avec ledirecte avec le teskift, offrant unteskift, offrant un accès a l’étage et quiaccès a l’étage et qui évite la vue sur Westévite la vue sur West eddar.eddar.
  • 22. Tigharghart (la cour) : Cour a ciel ouvert qui se situe au dessus de West eddar,c’est par elle a travers le chebek que le RDC est éclairé , terrasse protégée par quatre murs et baignée de soleil. Terrasse: retrouve deux sortes de terrasse l’une qui communique directement avec les terrasses voisines et qui a pour seul séparation un simple acrotère ,et l’autre marquée par un léger relevé de maçonnerie ,et des portes qui permettent la communication avec les autres maisons. C’est un espace réserve aux femmes
  • 23. Organigramme fonctionnel d'une maison MozabiteOrganigramme fonctionnel d'une maison Mozabite ::
  • 24. La symbolique  La maison apparaît comme une miniaturisation deLa maison apparaît comme une miniaturisation de l’univers autocentré sur West eddar , L’espace est ordonnél’univers autocentré sur West eddar , L’espace est ordonné par le caractère sacré accordé au lieu cette hiérarchiepar le caractère sacré accordé au lieu cette hiérarchie s’organise a travers des directions des axes symboliquess’organise a travers des directions des axes symboliques qui oriente l ’espacequi oriente l ’espace les directions gauche et droite:la droite symbolise leles directions gauche et droite:la droite symbolise le sacré,la culture,la hauteur, la lumièresacré,la culture,la hauteur, la lumière  la gauche symbolise le profane ,la nature , le bas etla gauche symbolise le profane ,la nature , le bas et l’obscurité.l’obscurité.  L’homme c’est l’être du plein jour,il est assimilé a l’ordreL’homme c’est l’être du plein jour,il est assimilé a l’ordre sacré droit .sacré droit .  La femme (attachée au monde intérieur) elle est assimiléeLa femme (attachée au monde intérieur) elle est assimilée a l’ordre sacré gauche , c’est l’habitante du dedans .a l’ordre sacré gauche , c’est l’habitante du dedans .  Selon la pénétration de la lumière la maison va se diviséeSelon la pénétration de la lumière la maison va se divisée en zones de lumière et zone d’ombre ,l’orientation desen zones de lumière et zone d’ombre ,l’orientation des maison est la même pour toutes donc cette pénétrationmaison est la même pour toutes donc cette pénétration
  • 25. -Le modèle de base est structuré par un espace central, lieu d’activités domestiques et de regroupement, cet espace est souvent matérialisé par une cour centrale. -L’accès à la maison s’effectue à travers une série d’espaces de transition marquant le seuil. -La différence de niveaux. -L’emploi des couleurs pâles, roses, ocres, verts, bleus, sur les revêtements extérieurs et les terrasses, confère à cette vallée  un aspect chromatique unique. -La rigueur religieuse « Les traditions socioculturelles » : *Séparation entre hommes et femmes. *permettre aux femmes de sortir à l’air libre à travers les terrasses complètement isolées du vis-à-vis. C’est une mode d'architecture représente Les caractéristiques de la maison Mozabite :
  • 26. -Après l’analyse nous nous sommes posé la question de l'avenir des villes traditionnelles vis-à-vis des valeurs religieuses et familiales et aux formes de la solidarité sociale, face à la modernité et aux normes d'urbanisme et de la construction moderne.
  • 27. L’habitat du tiers –monde (cas de l’Algérie) / SNED 1982 Nadir Abdellah Benmatti. -Mémoire : Habitat intégré, centre ville d’El Affroun « 2007/2008 ». Article du site « vitamine dz » Memoire de fin d'etudes : Habitat dans les zones arides, cas de Ghardaia: Conception d'un ensemble d’habitats, JUIN 1998. M'Zab, une leçon d'architecture "André Révéreau" édition Sindbad. Documents images : source web Références