SlideShare une entreprise Scribd logo
Étudiants:
Tahri bouzid
Boukoftane Samir
TAMAIRT Aziz
Année universitaire :2007-2008
3eme ANNEE
Groupe: 13
Module: Histoire Critique d’Architecture.
Enseignants:
-Mr. CHENNAOUI
 TABLEAU DE PÉRIODISATION
 Les caractéristique de l’art nasride
Système d’accès et de desserte a l’édifice
 Les matériaux utilisés dans l’Alhambra
 Analyse constructive
Analyse architecturale
AL HAMRA HCA
style
Région de pertinence
et période
Typologie
nasride
Dominant la ville
espagnole de Grenade,
l'Alhambra est une
forteresse située en haut de
la colline d'al-Sabika, dans
la marge gauche de la
rivière Darro, à l'est de la
ville, en face des quartiers
de l'Albaicín et de
l'Alcazaba.
-Construit entre le XIIIe et
le XIVe siècle par les
Arabes
Grenade en Espagne
palais
L'Alhambra de Grenade
est un des monuments
majeurs de l'architecture
islamique.
présente comme un vaste
enchevêtrement de murs
d’argile ocre (mélangeant
briques, pisé et galets) et de
toitures de tuiles rouges.
coupole en octogone étoilé,
forme 8 angles rentrants, qui
portent 16 fenêtres en
jalousie
Caractéristiques
Géométrique Constructive Décorative
Le plan rectangulaire
L'axialité orthogonale
Organisation autour
d’une cour centrale
-Les colonnes
élancées,
disposées d’une
manière isolée ou
groupée à 2 ou à
trois
-l’élancement des
colonnes est tempéré
par des arcades aux
stucs finement ciselés
formés par un réseau
de mouquarnas et de
losanges ajourés.
présente comme un vaste
enchevêtrement de murs
d’argile ocre (mélangeant
briques, pisé et galets) et de
toitures de tuiles rouges.
coupole en octogone étoilé,
forme 8 angles rentrants, qui
portent 16 fenêtres en
jalousie
Caractéristiques
Géométrique Constructive Décorative
le contraste entre le
raffinement décoratif des
aménagements intérieurs et
la sobriété des façades
extérieurs.
-la forme des arcades
reprend un répertoire très
diversifié : polylobé ou
festonné
-les arcades sont ajourées de
claustras ciselés sur lesquels
s’alternent des rythmes
épigraphiques et
géométriques.
Le plan rectangulaire
L'axialité orthogonale
Organisation autour
d’une cour centrale
présente comme un vaste
enchevêtrement de murs
d’argile ocre (mélangeant
briques, pisé et galets) et de
toitures de tuiles rouges.
coupole en octogone étoilé,
forme 8 angles rentrants, qui
portent 16 fenêtres en
jalousie
-la prolifération dans
l’usage des coupoles à
mouquarnas ou stalactites
minuscules, formant de
véritables nids d’abeilles,
elles sont couvertes par un
pavillon en bois en forme
étoilée
Caractéristiques
Géométrique Constructive Décorative
Le plan rectangulaire
L'axialité orthogonale
Organisation autour
d’une cour centrale
Les caractéristique de l’art nasride
1-sur le plan architectural
Les influences étrangères sur le palais de l’ Alhambra
A- référence persane: distinction entre partie publique
(DIWAN AL AM ) ce catalysent les salles des audiences
publiques et la partie privée (DIWAN ALKHAS)
Ou salle des audiences privée
B- une référence mogho-persane: elle est le fait de la
disposition des cours -Cour de lion- avec un plan cruciforme
dote dune double symétrie orthogonale auteur de la fontaine.
Les axes sont matérialise par des rigoles qui rejoignent les
pavillons axiaux au sud et au nord
2-sur le plan décoratif:
1/- les colonnes deviennent plus minces et élancées , disposées
d’ une manière isolée ou groupée a 2 ou 3
2/-l’élancement des colonnes est tempéré par des arcades aux
stucs finement ciselés , formées par des réseaux de moquarnas
et de losanges ajourés
3/- le contraste entre le raffinement décoratif des
aménagements intérieur et la sobriété des façades extérieures
4/- la formes des arcades reprend un répertoire très diversifie
:polylobe ou festonné
5/- les arcades sont ajourées des claustra ciselés sur
lesquels s'alternent des rythme épigraphiques et
géométriques
6/- la prolifération dans l'usage des coupoles à moquarnas
ou stalactites minuscules formant des véritables nids
d'abeilles, elle sont couvertes par un pavillon en bois en
forme étoilée
7/- les moquarnas qui forment la coupole sont disposée
selon un schémas géométrique rayonnant à partir d’une
étoile centrale. Elles ont une fonction purement décorative
; construite sous la charpente à laquelle son reliées par
des poutres invisibles d’en bas
8/- la virtuosité des schémas géométriques composant les
panneaux de céramique, de faïence polychromes
9/- le jardin en rectangle allongé possède un bassin d’eau
central, dessinant suivant une croix axiale
10/- l’usage fréquent de plafond en marqueterie de bois
polychrome
Système d’accès et de desserte a
l’édifice
L’entrée au coeur des jardins dette royaux
comme dans l’Alhambra commence
simplement par un bâtiment modeste a une
tour derierre une haute haie en topiaire
la découverte se pour suit par un petit
patio rustique un couloire blanc et une
porte qui donne sur un portique et sur
l’extraordinaire patio de acequia la cour
du bassin long de plan rectangulaire il
mesure environ cinquante mètres et se
termine par des pavillons a portiques dont
l’axe est tracées par une ligne d’eau
étincelante courant
analyse des espaces extérieure (les jardins) :
Dans la civilisation musulmane, le
jardin revêt une dimension
symbolique forte d'harmonie
Universelle. Le Jardin, image
d'un Paradis que l'homme ne peut
imaginer, semble comme un point
de rencontre métaphorique entre
le matériel et le spirituel.
Les jardins de l'Alhambra, même s'ils ont été
complètement modifiés ou composés après l'époque
islamique, sont encore de nos jours emprunts de cette
poésie de la nature célébrée par le Coran, symbole de
la paix suprême. Les jardins luxuriants, agrémentés de
fontaines, recouvrent désormais pratiquement toute la
moitié Sud-Est de la cité, et donc une grande partie
de l'ancienne médina.
les allées
on trouve des arbres
généraux de leur ombre.
des parterres symétriques
dotes d'une abondante
variété de plantes a fleures
Parfumées. encadres par
L’architecture romantique
toujours animée du
bruissement.
Des arbres fait des
parcoures de circulation qui
sont fermées comme un
tunelle qui liée entre les
déférents espaces du palais.
systems hydrauliques
Grace à de savants systems hydrauliques, les architects
musulmans ont acheminé l'eau des sources naturelles de la
Sierra Nevada jusqu'au Coeur de la cité fortifies de
l'Alhambra pour la répartir dans la médina, les quartiers
d'habitations, et les ensembles palatines en fountains
rafraichissantes et bassins d'ornement où se reflètent encore
battements et verdure.
Si les habitations de l'époque islamique n'ont pour la plupart
pas subsistées jusqu'à nos jours, on imagine aisément qu'elles
devaient posséder leur fontaine entourée d'un patio ombragé
et fleuri savamment décoré, à l'image de la tradition
perpetuée jusqu'à nos jours dans les demeures grenadines
analyse des espaces extérieure
(les jardins) :
les jets d’eau :les jets d’eau
d’innombrables fontaines et des
bassins bouillonnants cet
ensemble de jardin est le fruits
de passées nombreux souvent
replantes vils ont été maintes
fois
abandonnes avant les
restaurations et les
agrandissements entrepris au
XIXe siècle
Cyprès qui jouent les sentinelles
tout le long de la montée depuis
le parc de stationnement toutes
les deux conduisent a un vaste
espace public suivie d’une série
de petits jardins clos par des
hailes de eypres de broderies de
bruits d’espaces gazonees de
berceaux de roses de pergolas et
d’arche en topiaire tout ce que
nous connaissons dans les jardins
européennes mais traverses ici
par un canal de style arabe
ponctue de hauts cyprès et de
jets d’eau le jardin et la
promonade sot magnifique les
vues sur l’Alhambra a couper le
souffle. mais ce n’est la qu’un
avant goût du festin
Cette cour précède la tour des
"Comares", la plus haute tour de
l'Alhambra, qui abrite la célèbre
grande salle des ambassadeurs, salle du
trône de Youssouf Ier (1333-1354).
Elle tient son nom arabe d'"alberca" de
son large bassin qui reflète
harmonieusement l'architecture des
bâtiments qui l'entourent. Ce bassin de
forme rectangulaire, de presque 35m
de long sur plus de 7m de large et qui
occupe une grande partie de la surface
de la cour, confère à celle-ci une
dimension supérieure. Le système
d'alimentation en eau a été étudié afin
de composer une surface d'eau lisse
comme un miroir, à tel point que les
poètes arabes l'évoquèrent comme "la
mer".
La cour des myrtes ou cour de
l'Alberca
La cour des lions
La cour des lions en
constitue le joyous et
représente l'apogée de
l'art architectural
musulman d'Espagne.
Les appartements du
palais sont répartis
autour de ce large
patio bordé d'une
véritable forêt de
colonnes dont
l'agencement et les
portiques, répartis de
manière très étudiée,
créent un espace
ombragé entourant la
cour et les dissimulants
La cour des lions tient son
nom de sa fontaine
centrale. Il s'agit d'une
large vasque portée par
douze lions stylisés. Un
système hydraulique
extrêmement ingénieux a
été mis en oeuvre par les
artisans musulmans afin de
garantir un débit constant
de la fontaine. Ce système
a intrigué durant de
nombreuses années les
architectes chrétiens qui,
semble-t-il, démontèrent
la fontaine pour en
connaître le mécanisme.
Analyse architecturale :
Système d’organisation
Le plan d'ensemble de ces
palais est assez confus. Il
s'organise en de multiples
salles rectangulaires,
partiellement intégrées à
l'enceinte, reliées entre
elles par des vestibules et
disposées autour des deux
joyaux que constituent la
cour des myrtes (patio de
los arrayanes) et la cour
des lions (patio de los
leones). On peut d'ailleurs
autant parler d'un décor que
d'une architecture
Tracer géométrique sur
plan
le patio est l’élément central : c’est autour de lui que se
structure l’espace et s’organisent les bâtiments. Cette
organisation se retrouve dans les différents bâtiments de
l’Alhambra. À l’intérieur de l’enceinte fortifiée, la demeure
s’organise autour de trois groupes de constructions
indépendantes, mais complémentaires, correspondant à des
périodes d’édification successives : le Mexuar, siège du
gouvernement et de l’administration du royaume, centré
sur le patio de Machuca ; le palais de Comares, édifié sous
Yusuf Ier et organisé autour du patio des Myrtes ; le
palais de los Leones, érigé sous Mohammed V et organisé
autour de la célèbre cour des Lions. Une mosquée et des
bains raccordent les deux derniers ensembles.
Principes généraux du plan
1 Entrée
2. Patio de Machuca
3. Sala del Mexuar
4. Oratorio del Mexuar
5. Cuarto Dorado
6. Patio del Mexuar
7. Patio de Comares
8. Sala de la Barca
9. Salon de los
Embajadores
10. Tour de Comares
11. Patio de la Reja
12. Appartements de
Charles Quint
13. Peinador de la Reina
14. Patio de Lindaraja
15. Mirador de Lindaraja
16. Hamam
17. Sala de Ajimeces
18. Sala de las dos
Hermanas
19.Jardins du Partal
20. Sala de los Mocarabes
21. Patio de los Leones
22. Sala de los Reyes
23. Sala de los
Abencerrajes
24. Palais de Charles Quint
Hiérarchie des espaces
intérieure
Le plus grand souci des
architectes de l'Alhambra était
de couvrir avec des éléments
décoratifs chaque espace, bien
qu'il soit petit. Ils ne semblaient
pas trouver assez d'éléments
décoratifs.
.Malgré la prohibition de l'art musulman
de représenter des figures, les sujets
de décoration de l'Alhambra sont très
varies. La décoration calligraphique
classique est utilisée, notamment
l'écriture cursive et kufique, pour
reproduire les paroles de Zawi ben Zirí
(fondateur de la dynastie Nasride): "
seul Dieu est Vainqueur ", et des
poèmes de plusieurs poètes de la
Cour.L'élément décoratif le plus utilisé
par les architectes grenadins était le
motif végétal de décoration, ou
décoration végétale, les entrelacs et les
réseaux de losanges.
Mur de la Chambre Dorée (Cuarto
Dorado)
calligraphique
Les murs de l'Alhambra sont
pleins de décoration
calligraphiques, d'écritures
cursives et kufiques avec des
phrases telles que " seul Dieu
est Vainqueur " (phrase qui est
censé être de Zawi ben Zirí,
fondateur de la dynastie
Nasrides) et des poèmes écrits
par trois poètes de la Cour de
Grenade, Ibn al-Yayyab
(1274-1349), Ibn al-Jatib
(1313-1375) e Ibn Zamrak
(1333-1393), qui furent
secrétaires de la chancellerie
royale et premiers ministres.
Parmi ces poètes, Ibn Zamrak
est considéré comme le plus
brillants des poètes de
l'Alhambra.
Les mouquarnas et les moucharabiehs
La lumière vient jouer
sous ces enchaînements de
voutes, au creux de
mouqarnas( formes
décoratives en nid
d'abeille), sur la dentelle
de pierre et au travers
des mousharabiehs. Les
portiques de la cour de
l'alberca sont d'ailleurs un
exemple de l'architecture
des Nasrides : des piliers
de marbre d'une grande
finesse portant d'élégants
chapiteaux à mouqarnas et
des décors pûrement
décoratifs de stuc
finement ciselés .
Les colonnes
Dans l'Alhambra un type
spécifique de colonne spécifique
de cette enceinte est utilisé. Il
s'agit d'une colonne de fût
cylindrique très fin, avec une base
qui a une grande moulure concave
et décorée avec des anneaux dans
la partie supérieure. Le chapiteau
est divisé en deux corps, dont le
premier, cylindrique, présente une
décoration très simple. Au-dessus
du premier corps il y a un prisme
décoré avec des motifs végétaux
de décoration et les angles de la
base du prisme sont arrondis.
Les coupoles
Les petites niches et fragments de niches qui forment la coupole à
mouqarnas sont disposées selon un schéma géométrique rayonnant à
par-tir d'une étoile centrale. Ces coupoles, qui pa-raissent flotter
au-dessus des fenêtres hautes, ont une fonction purement
décorative; elles sont construites sous la charpente, à laquelle
elles sont reliées par des poutres invisibles d'en bas
-la prolifération dans l’usage des coupoles à
mouquarnas ou stalactites minuscules, formant de
véritables nids d’abeilles, elles sont couvertes par
un pavillon en bois en forme étoilée.
Tracer
géométriqu
e sur décore
Un des éléments
décoratifs les plus
frappants parmi
l'ornementation utilisée
dans l'Alhambra est la
voûte de mocárabes
(genre de stalactites
typiques de ce style
artistique), qui est
composée d'alvéoles
superposés, et qui est
spécialement présente
dans la Salle des
Abencerrajes (Sala de
los Abencerrajes) et la
Salle des Deux Sœurs
(Sala de Dos Hermanas)
Les voûtes
Les arcs
. La plupart des arcs intérieurs sont
faux, ils ne supportent pas de
structure, ils ne sont là que pour
décorer.
traitement de sol
les murs
Les murs sont couverts de céramiques ou plâtrières, très belles
et très richement décorées/
Les murs de l'Alhambra sont pleins de décoration
calligraphiques
Les matériaux utilisés dans l’Alhambra:
Le pisé qui est l’un des principaux matériaux utilisé
dans la construction de toute la citadelle ce qui luis
donne cette aspect rougeâtre d’où lui à valu son nom
Alhambra de l’arabe el hamrah.
Utilisation de pisé
(Palis de Myrtes)
La brique crue a été utilisé
dans la partie la plus
ancienne l'Alcazaba ce qui
explique son état de ruine
seules subsistent les
fondations de ce qui fût
les habitations de la
garnison militaire.
En plus de ces matériaux à
usage constructif il y’a
d’autres à usage décoratif
comme le plâtre et le
stuc, la faïence qu’on
trouve largement dans
toute la citadelle
l’Alhambra.
Utilisation de
stuc sculpté
Utilisation de
la faïence
Reconnaisance des matériaux:
Etude d’un cas précis la façade
d’un des portique de la « cours
des lions
• D’après les photo et les
informations à notre disposition
nous noterons utilisation des
matériaux nobles comme le marbre
le faïence (zellige, mosaïque…) et
d’autres ordinaires comme le stuc
ou le plâtre la brique cuite.
Utilisation de
brique cuite
enveloppé de
stuc sculpté.
Utilisation du
marbre blanc.
Utilisation du stuc
On note que l’utilisation de
matériaux noble comme le
marbre sur des colonnes
fines et élancées ou reposent
des arcs brisés à Mouqarnas
(sur deux ou trois colonnes)
encadrés par un panneau à
réseau losangé avec la brique
cuite recouverte par du stuc
finement ciselé en
d’arabesque ou en
calligraphie ou en motif
floral stylisé, offre au
façade intérieurs une
richesse et foisonnement
Ajoutant l’utilisation de la
tuile verte pour couvrir la
toiture.
Des détails et une beauté qui
contraste avec la sobriété et
la simplicité des façades
extérieures, cela constitue
l'une des caractéristiques
majeures de l'architecture
et de l'art de vivre musulman
(sobriété extérieure et
beauté intérieure).
Couvertur
e en tuile
Arcade en
mouquarnac
e
Colonne
élancée
Tracer géométrique sur
façade
Analyse constructive:
• L’ingéniosité des architectes musulmans s’exprime leurs
capacité à associer les éléments constructifs et les éléments
décoratifs et faisant qu’un seul élément qui joue les deux
rôles.
• Eléments porteurs:
• Les architectes musulman sont bien connus pour avoir utilisé
que deux types de supports les colonnes et les piliers.
• Les colonnes: éléments porteurs de forme cylindrique qui se
compose d’une base, d’un fût et d’un chapiteaux. Le fût est
généralement décoré dans l’architecture musulmane avec une
faïence ou la mosaïque ou autres éléments ornementaux.
• Les pilier: sont aussi des éléments porteurs sauf qu’ils
sont carrés ou rectangulaire.
Dans le palais «
cour des lions » on
trouve
essentiellement des
colonnes l’innovation
et le faite d’être
fines et élancées
soit elles sont
disposées par deux
ou trois pour porter
l’arc.
Disposée
par deux
Disposée
Par trois
Une
colonne
Un autre élément constructif
spécifique à l’architecture
musulman est l’arc .il est
utilisé comme élément de
structure pour répartir les
charges mais aussi d’élément
architectural décoratif .
L’arc le plus utilisé dans
notre cas d’étude (cour des
lions) et l’arc brisé recouvert
de mounqarnas ciselé dans le
stuc.
L’architecture mauve en Andalousie
Google image

Contenu connexe

Tendances

El mechouar
El mechouarEl mechouar
El mechouar
BOUZIDA Djihene
 
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
sara ould ali
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitat
Sami Sahli
 
CASBAH-alger.pptx
CASBAH-alger.pptxCASBAH-alger.pptx
CASBAH-alger.pptx
halimabelamri
 
analyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaiaanalyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaia
Hiba Architecte
 
Style mauresque
Style mauresqueStyle mauresque
Style mauresque
Sami Sahli
 
Henri Petit
Henri PetitHenri Petit
Henri Petit
Asma LAOUEDJ
 
la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق
la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق
la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق
Slimane Kemiha
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
Sami Sahli
 
Analyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifAnalyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectif
Archi UHBBC
 
La grande poste d'alger
La grande poste d'alger    La grande poste d'alger
La grande poste d'alger
ILYES MHAMMEDIA
 
la grande mosquée du Cordoue
la grande mosquée du Cordouela grande mosquée du Cordoue
la grande mosquée du Cordoue
Sami Sahli
 
Analyse urbaine bab el oued1
Analyse urbaine bab el oued1Analyse urbaine bab el oued1
Analyse urbaine bab el oued1
Hiba Architecte
 
Voute,coupole,minaret
Voute,coupole,minaretVoute,coupole,minaret
Voute,coupole,minaret
BOUZIDA Djihene
 
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
LyndaBENAZIEZ
 
Affichage exemples habitat collectif
Affichage exemples habitat collectifAffichage exemples habitat collectif
Affichage exemples habitat collectif
student
 

Tendances (20)

El mechouar
El mechouarEl mechouar
El mechouar
 
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
 
Analyse urbaine casbah
Analyse  urbaine casbahAnalyse  urbaine casbah
Analyse urbaine casbah
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitat
 
CASBAH-alger.pptx
CASBAH-alger.pptxCASBAH-alger.pptx
CASBAH-alger.pptx
 
analyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaiaanalyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaia
 
Style mauresque
Style mauresqueStyle mauresque
Style mauresque
 
Henri Petit
Henri PetitHenri Petit
Henri Petit
 
la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق
la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق
la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
 
Analyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifAnalyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectif
 
Mzab
MzabMzab
Mzab
 
La grande poste d'alger
La grande poste d'alger    La grande poste d'alger
La grande poste d'alger
 
la grande mosquée du Cordoue
la grande mosquée du Cordouela grande mosquée du Cordoue
la grande mosquée du Cordoue
 
Analyse urbaine bab el oued1
Analyse urbaine bab el oued1Analyse urbaine bab el oued1
Analyse urbaine bab el oued1
 
Voute,coupole,minaret
Voute,coupole,minaretVoute,coupole,minaret
Voute,coupole,minaret
 
Exposer sur la casbah
Exposer sur la casbahExposer sur la casbah
Exposer sur la casbah
 
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
 
Affichage exemples habitat collectif
Affichage exemples habitat collectifAffichage exemples habitat collectif
Affichage exemples habitat collectif
 
La casbah d'Alger
La casbah d'AlgerLa casbah d'Alger
La casbah d'Alger
 

Similaire à AL HAMRA HCA

Les jardins de l'andalousie 07 08 web
Les jardins de l'andalousie 07 08 webLes jardins de l'andalousie 07 08 web
Les jardins de l'andalousie 07 08 web
hadjerm48
 
Semaine 26 chateau
Semaine 26 chateauSemaine 26 chateau
Semaine 26 chateau
monballieu
 
Heidelberg
HeidelbergHeidelberg
Heidelberg
Didolf
 
Sevilha - Espanha
Sevilha - EspanhaSevilha - Espanha
Sevilha - Espanha
Luiz Dias
 
Sevilha - Espanha
Sevilha - EspanhaSevilha - Espanha
Sevilha - Espanha
Luiz Carlos Dias
 
Jardins Botaniques Royaux de Kew
Jardins Botaniques Royaux de KewJardins Botaniques Royaux de Kew
Jardins Botaniques Royaux de Kew
Simone Petrucci
 
Conques aveyron
Conques aveyron Conques aveyron
Conques aveyron
ciffer louis
 
Conques aveyron1
Conques aveyron1Conques aveyron1
Conques aveyron1
Rabolliot
 
ARCHITECTURE FR.-VIOLLET LE DUC 6
ARCHITECTURE FR.-VIOLLET LE DUC 6ARCHITECTURE FR.-VIOLLET LE DUC 6
ARCHITECTURE FR.-VIOLLET LE DUC 6
BRIAN MOORE
 
Renaissance francaise
Renaissance francaiseRenaissance francaise
Renaissance francaise
8888888anna
 
Renaissance francaise
Renaissance francaiseRenaissance francaise
Renaissance francaise
8888888anna
 

Similaire à AL HAMRA HCA (16)

Les jardins de l'andalousie 07 08 web
Les jardins de l'andalousie 07 08 webLes jardins de l'andalousie 07 08 web
Les jardins de l'andalousie 07 08 web
 
Semaine 26 chateau
Semaine 26 chateauSemaine 26 chateau
Semaine 26 chateau
 
Nîmes
NîmesNîmes
Nîmes
 
Jardins 02
Jardins 02Jardins 02
Jardins 02
 
Fra gaudí - 230109
Fra   gaudí - 230109Fra   gaudí - 230109
Fra gaudí - 230109
 
Heidelberg
HeidelbergHeidelberg
Heidelberg
 
Sevilha - Espanha
Sevilha - EspanhaSevilha - Espanha
Sevilha - Espanha
 
Andalousia
AndalousiaAndalousia
Andalousia
 
Sevilha - Espanha
Sevilha - EspanhaSevilha - Espanha
Sevilha - Espanha
 
Jardins Botaniques Royaux de Kew
Jardins Botaniques Royaux de KewJardins Botaniques Royaux de Kew
Jardins Botaniques Royaux de Kew
 
Conques aveyron
Conques aveyron Conques aveyron
Conques aveyron
 
Conques aveyron1
Conques aveyron1Conques aveyron1
Conques aveyron1
 
Fra domenech i montaner - 230109
Fra   domenech i montaner - 230109Fra   domenech i montaner - 230109
Fra domenech i montaner - 230109
 
ARCHITECTURE FR.-VIOLLET LE DUC 6
ARCHITECTURE FR.-VIOLLET LE DUC 6ARCHITECTURE FR.-VIOLLET LE DUC 6
ARCHITECTURE FR.-VIOLLET LE DUC 6
 
Renaissance francaise
Renaissance francaiseRenaissance francaise
Renaissance francaise
 
Renaissance francaise
Renaissance francaiseRenaissance francaise
Renaissance francaise
 

Plus de Sami Sahli

Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
Sami Sahli
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
Sami Sahli
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
Sami Sahli
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
Sami Sahli
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
Sami Sahli
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
Sami Sahli
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
Sami Sahli
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
Sami Sahli
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
Sami Sahli
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
Sami Sahli
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
Sami Sahli
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
Sami Sahli
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
Sami Sahli
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
Sami Sahli
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
Sami Sahli
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
Sami Sahli
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
Sami Sahli
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
Sami Sahli
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel
Sami Sahli
 

Plus de Sami Sahli (20)

Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel
 

AL HAMRA HCA

  • 1. Étudiants: Tahri bouzid Boukoftane Samir TAMAIRT Aziz Année universitaire :2007-2008 3eme ANNEE Groupe: 13 Module: Histoire Critique d’Architecture. Enseignants: -Mr. CHENNAOUI
  • 2.  TABLEAU DE PÉRIODISATION  Les caractéristique de l’art nasride Système d’accès et de desserte a l’édifice  Les matériaux utilisés dans l’Alhambra  Analyse constructive Analyse architecturale
  • 4. style Région de pertinence et période Typologie nasride Dominant la ville espagnole de Grenade, l'Alhambra est une forteresse située en haut de la colline d'al-Sabika, dans la marge gauche de la rivière Darro, à l'est de la ville, en face des quartiers de l'Albaicín et de l'Alcazaba. -Construit entre le XIIIe et le XIVe siècle par les Arabes Grenade en Espagne palais L'Alhambra de Grenade est un des monuments majeurs de l'architecture islamique.
  • 5. présente comme un vaste enchevêtrement de murs d’argile ocre (mélangeant briques, pisé et galets) et de toitures de tuiles rouges. coupole en octogone étoilé, forme 8 angles rentrants, qui portent 16 fenêtres en jalousie Caractéristiques Géométrique Constructive Décorative Le plan rectangulaire L'axialité orthogonale Organisation autour d’une cour centrale -Les colonnes élancées, disposées d’une manière isolée ou groupée à 2 ou à trois -l’élancement des colonnes est tempéré par des arcades aux stucs finement ciselés formés par un réseau de mouquarnas et de losanges ajourés.
  • 6. présente comme un vaste enchevêtrement de murs d’argile ocre (mélangeant briques, pisé et galets) et de toitures de tuiles rouges. coupole en octogone étoilé, forme 8 angles rentrants, qui portent 16 fenêtres en jalousie Caractéristiques Géométrique Constructive Décorative le contraste entre le raffinement décoratif des aménagements intérieurs et la sobriété des façades extérieurs. -la forme des arcades reprend un répertoire très diversifié : polylobé ou festonné -les arcades sont ajourées de claustras ciselés sur lesquels s’alternent des rythmes épigraphiques et géométriques. Le plan rectangulaire L'axialité orthogonale Organisation autour d’une cour centrale
  • 7. présente comme un vaste enchevêtrement de murs d’argile ocre (mélangeant briques, pisé et galets) et de toitures de tuiles rouges. coupole en octogone étoilé, forme 8 angles rentrants, qui portent 16 fenêtres en jalousie -la prolifération dans l’usage des coupoles à mouquarnas ou stalactites minuscules, formant de véritables nids d’abeilles, elles sont couvertes par un pavillon en bois en forme étoilée Caractéristiques Géométrique Constructive Décorative Le plan rectangulaire L'axialité orthogonale Organisation autour d’une cour centrale
  • 8. Les caractéristique de l’art nasride 1-sur le plan architectural Les influences étrangères sur le palais de l’ Alhambra A- référence persane: distinction entre partie publique (DIWAN AL AM ) ce catalysent les salles des audiences publiques et la partie privée (DIWAN ALKHAS) Ou salle des audiences privée B- une référence mogho-persane: elle est le fait de la disposition des cours -Cour de lion- avec un plan cruciforme dote dune double symétrie orthogonale auteur de la fontaine. Les axes sont matérialise par des rigoles qui rejoignent les pavillons axiaux au sud et au nord
  • 9. 2-sur le plan décoratif: 1/- les colonnes deviennent plus minces et élancées , disposées d’ une manière isolée ou groupée a 2 ou 3 2/-l’élancement des colonnes est tempéré par des arcades aux stucs finement ciselés , formées par des réseaux de moquarnas et de losanges ajourés 3/- le contraste entre le raffinement décoratif des aménagements intérieur et la sobriété des façades extérieures 4/- la formes des arcades reprend un répertoire très diversifie :polylobe ou festonné
  • 10. 5/- les arcades sont ajourées des claustra ciselés sur lesquels s'alternent des rythme épigraphiques et géométriques 6/- la prolifération dans l'usage des coupoles à moquarnas ou stalactites minuscules formant des véritables nids d'abeilles, elle sont couvertes par un pavillon en bois en forme étoilée 7/- les moquarnas qui forment la coupole sont disposée selon un schémas géométrique rayonnant à partir d’une étoile centrale. Elles ont une fonction purement décorative ; construite sous la charpente à laquelle son reliées par des poutres invisibles d’en bas 8/- la virtuosité des schémas géométriques composant les panneaux de céramique, de faïence polychromes 9/- le jardin en rectangle allongé possède un bassin d’eau central, dessinant suivant une croix axiale 10/- l’usage fréquent de plafond en marqueterie de bois polychrome
  • 11. Système d’accès et de desserte a l’édifice L’entrée au coeur des jardins dette royaux comme dans l’Alhambra commence simplement par un bâtiment modeste a une tour derierre une haute haie en topiaire la découverte se pour suit par un petit patio rustique un couloire blanc et une porte qui donne sur un portique et sur l’extraordinaire patio de acequia la cour du bassin long de plan rectangulaire il mesure environ cinquante mètres et se termine par des pavillons a portiques dont l’axe est tracées par une ligne d’eau étincelante courant
  • 12. analyse des espaces extérieure (les jardins) : Dans la civilisation musulmane, le jardin revêt une dimension symbolique forte d'harmonie Universelle. Le Jardin, image d'un Paradis que l'homme ne peut imaginer, semble comme un point de rencontre métaphorique entre le matériel et le spirituel. Les jardins de l'Alhambra, même s'ils ont été complètement modifiés ou composés après l'époque islamique, sont encore de nos jours emprunts de cette poésie de la nature célébrée par le Coran, symbole de la paix suprême. Les jardins luxuriants, agrémentés de fontaines, recouvrent désormais pratiquement toute la moitié Sud-Est de la cité, et donc une grande partie de l'ancienne médina.
  • 13. les allées on trouve des arbres généraux de leur ombre. des parterres symétriques dotes d'une abondante variété de plantes a fleures Parfumées. encadres par L’architecture romantique toujours animée du bruissement. Des arbres fait des parcoures de circulation qui sont fermées comme un tunelle qui liée entre les déférents espaces du palais.
  • 14. systems hydrauliques Grace à de savants systems hydrauliques, les architects musulmans ont acheminé l'eau des sources naturelles de la Sierra Nevada jusqu'au Coeur de la cité fortifies de l'Alhambra pour la répartir dans la médina, les quartiers d'habitations, et les ensembles palatines en fountains rafraichissantes et bassins d'ornement où se reflètent encore battements et verdure. Si les habitations de l'époque islamique n'ont pour la plupart pas subsistées jusqu'à nos jours, on imagine aisément qu'elles devaient posséder leur fontaine entourée d'un patio ombragé et fleuri savamment décoré, à l'image de la tradition perpetuée jusqu'à nos jours dans les demeures grenadines analyse des espaces extérieure (les jardins) :
  • 15. les jets d’eau :les jets d’eau d’innombrables fontaines et des bassins bouillonnants cet ensemble de jardin est le fruits de passées nombreux souvent replantes vils ont été maintes fois abandonnes avant les restaurations et les agrandissements entrepris au XIXe siècle
  • 16. Cyprès qui jouent les sentinelles tout le long de la montée depuis le parc de stationnement toutes les deux conduisent a un vaste espace public suivie d’une série de petits jardins clos par des hailes de eypres de broderies de bruits d’espaces gazonees de berceaux de roses de pergolas et d’arche en topiaire tout ce que nous connaissons dans les jardins européennes mais traverses ici par un canal de style arabe ponctue de hauts cyprès et de jets d’eau le jardin et la promonade sot magnifique les vues sur l’Alhambra a couper le souffle. mais ce n’est la qu’un avant goût du festin
  • 17. Cette cour précède la tour des "Comares", la plus haute tour de l'Alhambra, qui abrite la célèbre grande salle des ambassadeurs, salle du trône de Youssouf Ier (1333-1354). Elle tient son nom arabe d'"alberca" de son large bassin qui reflète harmonieusement l'architecture des bâtiments qui l'entourent. Ce bassin de forme rectangulaire, de presque 35m de long sur plus de 7m de large et qui occupe une grande partie de la surface de la cour, confère à celle-ci une dimension supérieure. Le système d'alimentation en eau a été étudié afin de composer une surface d'eau lisse comme un miroir, à tel point que les poètes arabes l'évoquèrent comme "la mer". La cour des myrtes ou cour de l'Alberca
  • 18. La cour des lions La cour des lions en constitue le joyous et représente l'apogée de l'art architectural musulman d'Espagne. Les appartements du palais sont répartis autour de ce large patio bordé d'une véritable forêt de colonnes dont l'agencement et les portiques, répartis de manière très étudiée, créent un espace ombragé entourant la cour et les dissimulants
  • 19. La cour des lions tient son nom de sa fontaine centrale. Il s'agit d'une large vasque portée par douze lions stylisés. Un système hydraulique extrêmement ingénieux a été mis en oeuvre par les artisans musulmans afin de garantir un débit constant de la fontaine. Ce système a intrigué durant de nombreuses années les architectes chrétiens qui, semble-t-il, démontèrent la fontaine pour en connaître le mécanisme.
  • 20. Analyse architecturale : Système d’organisation Le plan d'ensemble de ces palais est assez confus. Il s'organise en de multiples salles rectangulaires, partiellement intégrées à l'enceinte, reliées entre elles par des vestibules et disposées autour des deux joyaux que constituent la cour des myrtes (patio de los arrayanes) et la cour des lions (patio de los leones). On peut d'ailleurs autant parler d'un décor que d'une architecture Tracer géométrique sur plan
  • 21. le patio est l’élément central : c’est autour de lui que se structure l’espace et s’organisent les bâtiments. Cette organisation se retrouve dans les différents bâtiments de l’Alhambra. À l’intérieur de l’enceinte fortifiée, la demeure s’organise autour de trois groupes de constructions indépendantes, mais complémentaires, correspondant à des périodes d’édification successives : le Mexuar, siège du gouvernement et de l’administration du royaume, centré sur le patio de Machuca ; le palais de Comares, édifié sous Yusuf Ier et organisé autour du patio des Myrtes ; le palais de los Leones, érigé sous Mohammed V et organisé autour de la célèbre cour des Lions. Une mosquée et des bains raccordent les deux derniers ensembles. Principes généraux du plan
  • 22. 1 Entrée 2. Patio de Machuca 3. Sala del Mexuar 4. Oratorio del Mexuar 5. Cuarto Dorado 6. Patio del Mexuar 7. Patio de Comares 8. Sala de la Barca 9. Salon de los Embajadores 10. Tour de Comares 11. Patio de la Reja 12. Appartements de Charles Quint 13. Peinador de la Reina 14. Patio de Lindaraja 15. Mirador de Lindaraja 16. Hamam 17. Sala de Ajimeces 18. Sala de las dos Hermanas 19.Jardins du Partal 20. Sala de los Mocarabes 21. Patio de los Leones 22. Sala de los Reyes 23. Sala de los Abencerrajes 24. Palais de Charles Quint Hiérarchie des espaces intérieure
  • 23. Le plus grand souci des architectes de l'Alhambra était de couvrir avec des éléments décoratifs chaque espace, bien qu'il soit petit. Ils ne semblaient pas trouver assez d'éléments décoratifs.
  • 24. .Malgré la prohibition de l'art musulman de représenter des figures, les sujets de décoration de l'Alhambra sont très varies. La décoration calligraphique classique est utilisée, notamment l'écriture cursive et kufique, pour reproduire les paroles de Zawi ben Zirí (fondateur de la dynastie Nasride): " seul Dieu est Vainqueur ", et des poèmes de plusieurs poètes de la Cour.L'élément décoratif le plus utilisé par les architectes grenadins était le motif végétal de décoration, ou décoration végétale, les entrelacs et les réseaux de losanges. Mur de la Chambre Dorée (Cuarto Dorado) calligraphique
  • 25. Les murs de l'Alhambra sont pleins de décoration calligraphiques, d'écritures cursives et kufiques avec des phrases telles que " seul Dieu est Vainqueur " (phrase qui est censé être de Zawi ben Zirí, fondateur de la dynastie Nasrides) et des poèmes écrits par trois poètes de la Cour de Grenade, Ibn al-Yayyab (1274-1349), Ibn al-Jatib (1313-1375) e Ibn Zamrak (1333-1393), qui furent secrétaires de la chancellerie royale et premiers ministres. Parmi ces poètes, Ibn Zamrak est considéré comme le plus brillants des poètes de l'Alhambra.
  • 26. Les mouquarnas et les moucharabiehs La lumière vient jouer sous ces enchaînements de voutes, au creux de mouqarnas( formes décoratives en nid d'abeille), sur la dentelle de pierre et au travers des mousharabiehs. Les portiques de la cour de l'alberca sont d'ailleurs un exemple de l'architecture des Nasrides : des piliers de marbre d'une grande finesse portant d'élégants chapiteaux à mouqarnas et des décors pûrement décoratifs de stuc finement ciselés .
  • 27. Les colonnes Dans l'Alhambra un type spécifique de colonne spécifique de cette enceinte est utilisé. Il s'agit d'une colonne de fût cylindrique très fin, avec une base qui a une grande moulure concave et décorée avec des anneaux dans la partie supérieure. Le chapiteau est divisé en deux corps, dont le premier, cylindrique, présente une décoration très simple. Au-dessus du premier corps il y a un prisme décoré avec des motifs végétaux de décoration et les angles de la base du prisme sont arrondis.
  • 28. Les coupoles Les petites niches et fragments de niches qui forment la coupole à mouqarnas sont disposées selon un schéma géométrique rayonnant à par-tir d'une étoile centrale. Ces coupoles, qui pa-raissent flotter au-dessus des fenêtres hautes, ont une fonction purement décorative; elles sont construites sous la charpente, à laquelle elles sont reliées par des poutres invisibles d'en bas
  • 29. -la prolifération dans l’usage des coupoles à mouquarnas ou stalactites minuscules, formant de véritables nids d’abeilles, elles sont couvertes par un pavillon en bois en forme étoilée. Tracer géométriqu e sur décore
  • 30. Un des éléments décoratifs les plus frappants parmi l'ornementation utilisée dans l'Alhambra est la voûte de mocárabes (genre de stalactites typiques de ce style artistique), qui est composée d'alvéoles superposés, et qui est spécialement présente dans la Salle des Abencerrajes (Sala de los Abencerrajes) et la Salle des Deux Sœurs (Sala de Dos Hermanas) Les voûtes
  • 31. Les arcs . La plupart des arcs intérieurs sont faux, ils ne supportent pas de structure, ils ne sont là que pour décorer.
  • 33. les murs Les murs sont couverts de céramiques ou plâtrières, très belles et très richement décorées/ Les murs de l'Alhambra sont pleins de décoration calligraphiques
  • 34. Les matériaux utilisés dans l’Alhambra: Le pisé qui est l’un des principaux matériaux utilisé dans la construction de toute la citadelle ce qui luis donne cette aspect rougeâtre d’où lui à valu son nom Alhambra de l’arabe el hamrah.
  • 36. La brique crue a été utilisé dans la partie la plus ancienne l'Alcazaba ce qui explique son état de ruine seules subsistent les fondations de ce qui fût les habitations de la garnison militaire.
  • 37. En plus de ces matériaux à usage constructif il y’a d’autres à usage décoratif comme le plâtre et le stuc, la faïence qu’on trouve largement dans toute la citadelle l’Alhambra. Utilisation de stuc sculpté Utilisation de la faïence
  • 38. Reconnaisance des matériaux: Etude d’un cas précis la façade d’un des portique de la « cours des lions • D’après les photo et les informations à notre disposition nous noterons utilisation des matériaux nobles comme le marbre le faïence (zellige, mosaïque…) et d’autres ordinaires comme le stuc ou le plâtre la brique cuite.
  • 39. Utilisation de brique cuite enveloppé de stuc sculpté. Utilisation du marbre blanc. Utilisation du stuc
  • 40. On note que l’utilisation de matériaux noble comme le marbre sur des colonnes fines et élancées ou reposent des arcs brisés à Mouqarnas (sur deux ou trois colonnes) encadrés par un panneau à réseau losangé avec la brique cuite recouverte par du stuc finement ciselé en d’arabesque ou en calligraphie ou en motif floral stylisé, offre au façade intérieurs une richesse et foisonnement
  • 41. Ajoutant l’utilisation de la tuile verte pour couvrir la toiture. Des détails et une beauté qui contraste avec la sobriété et la simplicité des façades extérieures, cela constitue l'une des caractéristiques majeures de l'architecture et de l'art de vivre musulman (sobriété extérieure et beauté intérieure).
  • 42. Couvertur e en tuile Arcade en mouquarnac e Colonne élancée Tracer géométrique sur façade
  • 43. Analyse constructive: • L’ingéniosité des architectes musulmans s’exprime leurs capacité à associer les éléments constructifs et les éléments décoratifs et faisant qu’un seul élément qui joue les deux rôles. • Eléments porteurs: • Les architectes musulman sont bien connus pour avoir utilisé que deux types de supports les colonnes et les piliers. • Les colonnes: éléments porteurs de forme cylindrique qui se compose d’une base, d’un fût et d’un chapiteaux. Le fût est généralement décoré dans l’architecture musulmane avec une faïence ou la mosaïque ou autres éléments ornementaux. • Les pilier: sont aussi des éléments porteurs sauf qu’ils sont carrés ou rectangulaire.
  • 44. Dans le palais « cour des lions » on trouve essentiellement des colonnes l’innovation et le faite d’être fines et élancées soit elles sont disposées par deux ou trois pour porter l’arc. Disposée par deux Disposée Par trois Une colonne
  • 45. Un autre élément constructif spécifique à l’architecture musulman est l’arc .il est utilisé comme élément de structure pour répartir les charges mais aussi d’élément architectural décoratif . L’arc le plus utilisé dans notre cas d’étude (cour des lions) et l’arc brisé recouvert de mounqarnas ciselé dans le stuc.
  • 46. L’architecture mauve en Andalousie Google image