SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  58
Télécharger pour lire hors ligne
L’architecture des premiers temps de l’islam
Les limites géographiques de la péninsule arabique variaient depuis
l’antiquité, les grecs et les romains divisaient ce territoire en trois
compartiments:
L’Arabie Rocheuse: Arabia Petra
L’Arabie déserte: Arabia Deserta
L'Arabie heureuse: Arabia Félix ( actuel Yémen)
Contexte géographique
1. Le royaume mainéen se situait dans les régions
intérieures du Yémen actuel, de 1200 à 650 av. J.-C.
Les régions du sud-ouest de la péninsule furent occupés par trois
royaumes :
Contexte historique
Au Sud
2. Le Royaume de Sabaa
Fondé vers 930 av. 115 v. J.-C à l'emplacement de l'actuelle
Maarib, à l'est de Sanaa, la capitale du Yémen.
Le royaume de Saba doit sa richesses aux colonies le long des
routes commerciales et à l’ingénieux système d’irrigation,
illustré par la grande digue de Maarib.
Colonnes de l'ancien temple de Mahram Bilqis
près de Marib
3. Le royaume de Himyar:
Les royaumes de Saba, Maïn, Qataban, Awsan et
Hadramaout sont réunis en un seul, peu avant l’ère
chrétienne, par les Himyarites, dont l’expansion est due
au comptoir commercial situé à Muza, sur la mer Rouge.
-A L’OUEST
1. La Mecque:
La ville de la Mecque se situe dans la région du Hedjaz à
(arabia deserta)
Carrefour marchand et une étape caravanière sur les
routes commerciales
Haut lieu de culte et de pèlerinage (la Kaaba) depuis
l’antiquité
AU NORD :
1. PETRA
.
Une cité antique (le IVe siècle av. J.-C. et le Ile siècle apr. J.C) elle fut
la capitale des Nabatéens. La ville prospère grâce à sa position Sur
la route des caravanes transportant l'encens, les épices et d'autres
produits précieux entre l'Arabie du Sud, l'Égypte, la Syrie et
la Méditerrane.
En 106,le royaume est annexé à l’empire romain. L'ouverture des
routes maritimes détourne les flux commerciaux de la ville et
affaiblit la ville.
Le style architectural des Nabatéens était un mélange
d’influences assyriennes, égyptiennes, hellénistiques et
romaines (frise, architrave, pilastre…)
Certains détails sont de la culture autochtone : un
nouveau style de chapiteau « nabatéen ,structures
décoratives, (éléphants, lions, aigles...).
La Khazneh
2. Palmyre :
Palmyre, ou Tadmor, était habitée depuis la plus haute Antiquité,
mais qu'elle demeura peu peuplée et pauvre jusqu'à la fin de
l'époque hellénistique, c'est-à-dire au début du Ier siècle avant J.-C
Intégrée à l’Empire romain en l'an 19, dans le cadre de la
province romaine de Syrie,. Elle se dote alors des éléments
constitutifs de la cité romaine. Son centre est composé
d’édifices publics : place de marché, rue à colonnade, temples,
théâtre et thermes.
Au carrefour de plusieurs civilisations, l’art et
l’architecture de Palmyre allièrent aux Ier et IIe
siècles les techniques gréco-romaines aux traditions
locales et aux influences de la Perse.
L’ancien decumanus
Le temple de Bêl est un bon exemple de ce double
héritage : son plan périptère est typiquement romain,
mais son entrée, située à l’ouest, et l’emplacement des
statues divines dans des niches haut placées qui se font
face correspondent à des traditions locales.
La croissance de Palmyre tient mais sa situation, un
centre de transit entre le golfe Persique et la
Méditerranée.son importance déclinera avec l’utilisation
d’une autre voie terrestre, la route de la soie.
Les royaumes arabes étaient dominés de point de vue
politique et économique par les grands empires
voisins.
LES INFLUENCES ARCHITECTURALES
les facteurs de ce qui sera l’architecture islamique
sont déjà prêts sur le terrain.
 le répertoire romain tardif
 Le répertoire de Byzance
Le répertoire des sassanides
Et ceux plus éloigné dans le temps : nabatéen
;mésopotamien…
Les ruines de l'apadana de Persépolis.
Pourtant le résultat sera totalement différent des
architectures auxquelles elle emprunta son
répertoire elle aboutit à autre chose.
Ce n’est pas une imitation ;ni un affaiblissement ; elle
va opérer des ponction en assurant une autonomie
des différents codes existants.
L’art islamique haussé sur un soubassement religieux se traduit par les
principes suivants:
1. La prescription de la représentation plastique de dieu et de son
prohete et et de toute créature vivante .
2. La dématérialisation et la simplification des formes
L’Architecture devient l’art par excellence de l’Islam:
-Grande inventivité en matière typologique:
- combinaison des volumes
- rythme des partitions, …
Principes fondateurs de l’art islamique.
Première architecture musulmane (622-661)
I- L’époque prophétique (622-632)
Quelques réflexions sur la mosquée du prophète.
Avant l’immigration à Yathrib, la prière se faisait au sein
de la maison d’un mekkois connu sous le nom d’Ibn El
Arkam.
La première place où le prophète réfugia, avant d'entrer
à Médine, fut nommée masjid al-Kouba (un rectangle
de26 x 30 m)Masjid al-Koblatayn (qui a deux Kibla)
L'architecture religieuse musulmane naît véritablement par la
construction de la mosquée de Médine
Au début, l’emplacement de la mosquée n’était pas
central par rapport au tissu urbain de Médine, mais, et
vue la centralité de ses fonctions il le deviendra, ce qui
serait par la suite une caractéristique de l’urbanisme
des villes islamiques.
Le site
La conception :
Le plan et son évolution:
 La mosquée du prophète était le fruit d’une série
d’évolutions et non pas un modèle préétabli.
Première étape:
•Un espace de forme, à peu près carrée ( barlongue),
découvert.
•Sur le côté Est, deux pièces destinées aux femmes du
Prophète (Sawda et Aicha).
•Sur le côté Nord de l’édifice on a ajouté un auvent : sorte
de galerie couverte de palmes.
•Trois accès permettaient l’entrée au monument :
•Orientation de la Kibla : Jerusalem (Nord).
Deuxième étape :
•Sur le côté est, ajout de sept autres pièces pour les
épouses du prophète
•Changement de l’orientation de la Kibla de
Jérusalem vers la Mecque.
•Ajout d'un autre auvent au sud de l’édifice
•L’aménagement d’un minbar en dur sous forme de
trois marches.
Ces deux parties couvertes, de dimensions plus larges
que profondes (barlong), présentent des
caractéristiques propres à I'espace architectural
religieux musulman naissant .
Ces espaces s'opposent aux salles en
longueur, que I'on trouve, dans les églises
chrétiennes du monde Byzantin.
La maison (nommé masjid) du prophète fut agrandie, au
moins deux fois:
 Par 'Omar (638) et par O'thman (644)
Le calife omeyade Abū Al-ʿAbbās Al-Walīd ibn ʿAbd Al-Malik
agrandit, encore, la mosquée et y ajouta 4 minarets en 707.
Cette forme, à l'origine du type hypostyle.
La demeure de Mahomet après
l'agrandissement d'al- Walid d'après
Sauvaget (1 947).
L'architecture religieuse à l'époque des califes (632-
661)
Sous le calife 'Omar (634-644), Sa'ad ibn al-Wakkas
fonda la ville de Basra en 635 et y bâtit une mosquée.
Il fonda aussi la ville de Koufa, en 638, sur le bras
occidental de l'Euphrate.
La mosquée de Basra, a été, selon une
première version de l’historien d'al-Baladhuri
, tracée et non bâtie. Dans une autre
version, le même historien la décrit,
comme entourée d'une clôture de roseau.
La mosquée de Basra
le périmètre de la mosquée fut d'abord tracé à la
charrue, puis délimité par un fossé ; du côté de la
qibla on aménagea un espace couvert.
D’après la chronique d’el Baladhouri en 892 La
salle de priére était composée de colonnes prises
dans un palais lakhmide de la ville de Hyra »
La mosquée de Kouffa
Après la conquête de l’egypte en 641, Amr ibn al
As , construisit la première mosquée, à Fustat.
De forme rectangulaire elle fut construite en
briques de boue, avec des portes sur les côtés à
l'exception du mur de la Kibla.
Mosquée Amr ibn el As
De ces premières mosquées se dégage deux
points essentiels inhérents à l'espace de l’islam
primitif.
1- au début de la construction des mosquées
musulmanes, les notions d'enveloppe et de
composition spatiale n'existaient pas encore;
2-on ne recherchait nullement une organisation
directionnelle ou axiale de l’espace hormis
I'orientation vers la Mecque .
La première source historique islamique d'al-Wagidi
mentionne que le prophete Omar en 638 a établi une
mosquée dans la partie orientale de l'enclave d'al-Aqsa.
cela ne donne aucun détails concernant l'architecture et la
planification de cette mosquée.
Le pèlerin chrétien français Arculf est le seul à avoir fait un
une description détaillée de la mosquée deOmar qui existait
avant la grande Restauration omeyyade
Sa description, datée de 50 AH/670 AD, précise : - "Les
Sarrasins ont maintenant érigé une maison de prière
carrée, dans un de manière grossière, en élevant des
poutres et des planches sur quelques vestiges de vieilles
ruines : c'est leur lieu de culte, et on dit qu'il tiendra
environ trois mille hommes"
La caractéristique intéressante de cette toute première
architecture musulmane d'al-Aqsa est le matériau du
bâtiment lui-même.
L'architecture de la Palestine est caractérisée par la
maçonnerie, utilisant des colonnes de marbre et techniques
d'arc plutôt que de structures en bois.
Cette question nous ramène à la mosquée du Prophète à
Médine, qui fut construit exactement de la même manière
avec des poutres en bois et planches..
les premiers musulmans transformèrent aussi des églises
et des bâtiments persans, en mosquées.
Ils effectuèrent ce changement, en faisant une
rotation à angle droit dans ces édifices, ce qui
revenait à voir dans la longueur de l'église, la
largeur de la mosquée qui y prenait place, et à créer
un espace barlong (plus large que profond).
La mosquée de Hama, d'apres
Creswell
Parfois, comme à Hama , Damas et à Alep, ils
utilisèrent des parties d'églises comme lieu de
prière. Il y eut, ainsi, des lieux où les deux
cultes cohabitèrent.

Contenu connexe

Similaire à les_debuts_islam_fina - Copie - Copie.pdf

L'art musulman
L'art musulmanL'art musulman
L'art musulman
ireari
 
The Beautiful Bosra city (Tourisme en Syrie)
The Beautiful Bosra city (Tourisme en Syrie)The Beautiful Bosra city (Tourisme en Syrie)
The Beautiful Bosra city (Tourisme en Syrie)
Mohammad Alsharif
 
Conférence 2
Conférence 2Conférence 2
Conférence 2
Queutcha
 
caravansérail Sultan-hani
caravansérail Sultan-hani caravansérail Sultan-hani
caravansérail Sultan-hani
Ya Hia
 
Lola, isa, carmen, y angeles 2 bach
Lola, isa, carmen, y angeles 2 bachLola, isa, carmen, y angeles 2 bach
Lola, isa, carmen, y angeles 2 bach
mpjimenez09
 
Longuiaucaire
LonguiaucaireLonguiaucaire
Longuiaucaire
longui26
 

Similaire à les_debuts_islam_fina - Copie - Copie.pdf (20)

L'art musulman
L'art musulmanL'art musulman
L'art musulman
 
The Beautiful Bosra city (Tourisme en Syrie)
The Beautiful Bosra city (Tourisme en Syrie)The Beautiful Bosra city (Tourisme en Syrie)
The Beautiful Bosra city (Tourisme en Syrie)
 
Mosquée Damas
Mosquée DamasMosquée Damas
Mosquée Damas
 
la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق
la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق
la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق
 
Conférence 2
Conférence 2Conférence 2
Conférence 2
 
ksarghradaia-170508093616.pptx
ksarghradaia-170508093616.pptxksarghradaia-170508093616.pptx
ksarghradaia-170508093616.pptx
 
Ksar Ghardaia
Ksar GhardaiaKsar Ghardaia
Ksar Ghardaia
 
mosquee_kairouan-en Tunisie architecture musulmane
mosquee_kairouan-en Tunisie architecture musulmanemosquee_kairouan-en Tunisie architecture musulmane
mosquee_kairouan-en Tunisie architecture musulmane
 
La grande mosquée des Omeyyades à Damas
La grande mosquée des Omeyyades à DamasLa grande mosquée des Omeyyades à Damas
La grande mosquée des Omeyyades à Damas
 
Islam 2nde
Islam 2ndeIslam 2nde
Islam 2nde
 
caravansérail Sultan-hani
caravansérail Sultan-hani caravansérail Sultan-hani
caravansérail Sultan-hani
 
affichage mosquee de koutoubia.pptx(arcjitecture islamique)
affichage mosquee de koutoubia.pptx(arcjitecture islamique)affichage mosquee de koutoubia.pptx(arcjitecture islamique)
affichage mosquee de koutoubia.pptx(arcjitecture islamique)
 
Architecture islamique — Wikipédia.pdf
Architecture islamique — Wikipédia.pdfArchitecture islamique — Wikipédia.pdf
Architecture islamique — Wikipédia.pdf
 
Lola, isa, carmen, y angeles 2 bach
Lola, isa, carmen, y angeles 2 bachLola, isa, carmen, y angeles 2 bach
Lola, isa, carmen, y angeles 2 bach
 
L'architecture egyptienne
L'architecture egyptienneL'architecture egyptienne
L'architecture egyptienne
 
rome histoire de l'architecture
 rome histoire de l'architecture  rome histoire de l'architecture
rome histoire de l'architecture
 
Longuiaucaire
LonguiaucaireLonguiaucaire
Longuiaucaire
 
Etonnante Sicile
Etonnante SicileEtonnante Sicile
Etonnante Sicile
 
Architecture byzantine
Architecture byzantineArchitecture byzantine
Architecture byzantine
 
Histoire de tlemcen
Histoire de tlemcenHistoire de tlemcen
Histoire de tlemcen
 

Plus de AbdouCh13

çpufj,dghfgdsvqssfgtrqfgsdfqsdsfgehgh.pptx
çpufj,dghfgdsvqssfgtrqfgsdfqsdsfgehgh.pptxçpufj,dghfgdsvqssfgtrqfgsdfqsdsfgehgh.pptx
çpufj,dghfgdsvqssfgtrqfgsdfqsdsfgehgh.pptx
AbdouCh13
 
etude paysagérefiuflililfiufilfluliil.pptx
etude paysagérefiuflililfiufilfluliil.pptxetude paysagérefiuflililfiufilfluliil.pptx
etude paysagérefiuflililfiufilfluliil.pptx
AbdouCh13
 
rftleykuduykddkuydkuydkuykyuddkudukukyuky.pdf
rftleykuduykddkuydkuydkuykyuddkudukukyuky.pdfrftleykuduykddkuydkuydkuykyuddkudukukyuky.pdf
rftleykuduykddkuydkuydkuykyuddkudukukyuky.pdf
AbdouCh13
 
contreventement et joints .pdferetezrthrthyr
contreventement et joints .pdferetezrthrthyrcontreventement et joints .pdferetezrthrthyr
contreventement et joints .pdferetezrthrthyr
AbdouCh13
 
Resume_Hcaerqfrqhhqrrrqeqhrhh_S3.pdfreqh
Resume_Hcaerqfrqhhqrrrqeqhrhh_S3.pdfreqhResume_Hcaerqfrqhhqrrrqeqhrhh_S3.pdfreqh
Resume_Hcaerqfrqhhqrrrqeqhrhh_S3.pdfreqh
AbdouCh13
 
resume-THP.pptxdfgtrjdu(-yujy(èujèyujè-ie
resume-THP.pptxdfgtrjdu(-yujy(èujèyujè-ieresume-THP.pptxdfgtrjdu(-yujy(èujèyujè-ie
resume-THP.pptxdfgtrjdu(-yujy(èujèyujè-ie
AbdouCh13
 
Cours_1_LHABITATION_ELEMENTS_DE_DEFINITION.pdf
Cours_1_LHABITATION_ELEMENTS_DE_DEFINITION.pdfCours_1_LHABITATION_ELEMENTS_DE_DEFINITION.pdf
Cours_1_LHABITATION_ELEMENTS_DE_DEFINITION.pdf
AbdouCh13
 
Cours_2_INTEGRATION_DONNEES_ARCHITECTURALES_ET_URBAINES.pdf
Cours_2_INTEGRATION_DONNEES_ARCHITECTURALES_ET_URBAINES.pdfCours_2_INTEGRATION_DONNEES_ARCHITECTURALES_ET_URBAINES.pdf
Cours_2_INTEGRATION_DONNEES_ARCHITECTURALES_ET_URBAINES.pdf
AbdouCh13
 
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdféléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
AbdouCh13
 
Cours_3_INTEGRATION_DONNEES_CLIMATIQUE.pdf
Cours_3_INTEGRATION_DONNEES_CLIMATIQUE.pdfCours_3_INTEGRATION_DONNEES_CLIMATIQUE.pdf
Cours_3_INTEGRATION_DONNEES_CLIMATIQUE.pdf
AbdouCh13
 
architecture_romaine.pdf
architecture_romaine.pdfarchitecture_romaine.pdf
architecture_romaine.pdf
AbdouCh13
 
cours14_Structure_et_materiaux. (2).pdf
cours14_Structure_et_materiaux. (2).pdfcours14_Structure_et_materiaux. (2).pdf
cours14_Structure_et_materiaux. (2).pdf
AbdouCh13
 
Lois de composition, concepts essentiels-converted.pdf
Lois de composition, concepts essentiels-converted.pdfLois de composition, concepts essentiels-converted.pdf
Lois de composition, concepts essentiels-converted.pdf
AbdouCh13
 
Cours_06__LArchitecture_PaleochretienneByzantine_.pdf
Cours_06__LArchitecture_PaleochretienneByzantine_.pdfCours_06__LArchitecture_PaleochretienneByzantine_.pdf
Cours_06__LArchitecture_PaleochretienneByzantine_.pdf
AbdouCh13
 

Plus de AbdouCh13 (15)

çpufj,dghfgdsvqssfgtrqfgsdfqsdsfgehgh.pptx
çpufj,dghfgdsvqssfgtrqfgsdfqsdsfgehgh.pptxçpufj,dghfgdsvqssfgtrqfgsdfqsdsfgehgh.pptx
çpufj,dghfgdsvqssfgtrqfgsdfqsdsfgehgh.pptx
 
etude paysagérefiuflililfiufilfluliil.pptx
etude paysagérefiuflililfiufilfluliil.pptxetude paysagérefiuflililfiufilfluliil.pptx
etude paysagérefiuflililfiufilfluliil.pptx
 
rftleykuduykddkuydkuydkuykyuddkudukukyuky.pdf
rftleykuduykddkuydkuydkuykyuddkudukukyuky.pdfrftleykuduykddkuydkuydkuykyuddkudukukyuky.pdf
rftleykuduykddkuydkuydkuykyuddkudukukyuky.pdf
 
contreventement et joints .pdferetezrthrthyr
contreventement et joints .pdferetezrthrthyrcontreventement et joints .pdferetezrthrthyr
contreventement et joints .pdferetezrthrthyr
 
Resume_Hcaerqfrqhhqrrrqeqhrhh_S3.pdfreqh
Resume_Hcaerqfrqhhqrrrqeqhrhh_S3.pdfreqhResume_Hcaerqfrqhhqrrrqeqhrhh_S3.pdfreqh
Resume_Hcaerqfrqhhqrrrqeqhrhh_S3.pdfreqh
 
resume-THP.pptxdfgtrjdu(-yujy(èujèyujè-ie
resume-THP.pptxdfgtrjdu(-yujy(èujèyujè-ieresume-THP.pptxdfgtrjdu(-yujy(èujèyujè-ie
resume-THP.pptxdfgtrjdu(-yujy(èujèyujè-ie
 
Cours_1_LHABITATION_ELEMENTS_DE_DEFINITION.pdf
Cours_1_LHABITATION_ELEMENTS_DE_DEFINITION.pdfCours_1_LHABITATION_ELEMENTS_DE_DEFINITION.pdf
Cours_1_LHABITATION_ELEMENTS_DE_DEFINITION.pdf
 
Cours_2_INTEGRATION_DONNEES_ARCHITECTURALES_ET_URBAINES.pdf
Cours_2_INTEGRATION_DONNEES_ARCHITECTURALES_ET_URBAINES.pdfCours_2_INTEGRATION_DONNEES_ARCHITECTURALES_ET_URBAINES.pdf
Cours_2_INTEGRATION_DONNEES_ARCHITECTURALES_ET_URBAINES.pdf
 
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdféléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
 
Cours_3_INTEGRATION_DONNEES_CLIMATIQUE.pdf
Cours_3_INTEGRATION_DONNEES_CLIMATIQUE.pdfCours_3_INTEGRATION_DONNEES_CLIMATIQUE.pdf
Cours_3_INTEGRATION_DONNEES_CLIMATIQUE.pdf
 
architecture_romaine.pdf
architecture_romaine.pdfarchitecture_romaine.pdf
architecture_romaine.pdf
 
cours14_Structure_et_materiaux. (2).pdf
cours14_Structure_et_materiaux. (2).pdfcours14_Structure_et_materiaux. (2).pdf
cours14_Structure_et_materiaux. (2).pdf
 
Lois de composition, concepts essentiels-converted.pdf
Lois de composition, concepts essentiels-converted.pdfLois de composition, concepts essentiels-converted.pdf
Lois de composition, concepts essentiels-converted.pdf
 
Exposée sur.pptx
Exposée sur.pptxExposée sur.pptx
Exposée sur.pptx
 
Cours_06__LArchitecture_PaleochretienneByzantine_.pdf
Cours_06__LArchitecture_PaleochretienneByzantine_.pdfCours_06__LArchitecture_PaleochretienneByzantine_.pdf
Cours_06__LArchitecture_PaleochretienneByzantine_.pdf
 

les_debuts_islam_fina - Copie - Copie.pdf

  • 1. L’architecture des premiers temps de l’islam
  • 2. Les limites géographiques de la péninsule arabique variaient depuis l’antiquité, les grecs et les romains divisaient ce territoire en trois compartiments: L’Arabie Rocheuse: Arabia Petra L’Arabie déserte: Arabia Deserta L'Arabie heureuse: Arabia Félix ( actuel Yémen) Contexte géographique
  • 3.
  • 4. 1. Le royaume mainéen se situait dans les régions intérieures du Yémen actuel, de 1200 à 650 av. J.-C. Les régions du sud-ouest de la péninsule furent occupés par trois royaumes : Contexte historique Au Sud
  • 5. 2. Le Royaume de Sabaa Fondé vers 930 av. 115 v. J.-C à l'emplacement de l'actuelle Maarib, à l'est de Sanaa, la capitale du Yémen. Le royaume de Saba doit sa richesses aux colonies le long des routes commerciales et à l’ingénieux système d’irrigation, illustré par la grande digue de Maarib.
  • 6. Colonnes de l'ancien temple de Mahram Bilqis près de Marib
  • 7. 3. Le royaume de Himyar: Les royaumes de Saba, Maïn, Qataban, Awsan et Hadramaout sont réunis en un seul, peu avant l’ère chrétienne, par les Himyarites, dont l’expansion est due au comptoir commercial situé à Muza, sur la mer Rouge.
  • 8.
  • 9. -A L’OUEST 1. La Mecque: La ville de la Mecque se situe dans la région du Hedjaz à (arabia deserta) Carrefour marchand et une étape caravanière sur les routes commerciales Haut lieu de culte et de pèlerinage (la Kaaba) depuis l’antiquité
  • 10. AU NORD : 1. PETRA . Une cité antique (le IVe siècle av. J.-C. et le Ile siècle apr. J.C) elle fut la capitale des Nabatéens. La ville prospère grâce à sa position Sur la route des caravanes transportant l'encens, les épices et d'autres produits précieux entre l'Arabie du Sud, l'Égypte, la Syrie et la Méditerrane. En 106,le royaume est annexé à l’empire romain. L'ouverture des routes maritimes détourne les flux commerciaux de la ville et affaiblit la ville.
  • 11. Le style architectural des Nabatéens était un mélange d’influences assyriennes, égyptiennes, hellénistiques et romaines (frise, architrave, pilastre…) Certains détails sont de la culture autochtone : un nouveau style de chapiteau « nabatéen ,structures décoratives, (éléphants, lions, aigles...).
  • 13.
  • 14. 2. Palmyre : Palmyre, ou Tadmor, était habitée depuis la plus haute Antiquité, mais qu'elle demeura peu peuplée et pauvre jusqu'à la fin de l'époque hellénistique, c'est-à-dire au début du Ier siècle avant J.-C Intégrée à l’Empire romain en l'an 19, dans le cadre de la province romaine de Syrie,. Elle se dote alors des éléments constitutifs de la cité romaine. Son centre est composé d’édifices publics : place de marché, rue à colonnade, temples, théâtre et thermes.
  • 15. Au carrefour de plusieurs civilisations, l’art et l’architecture de Palmyre allièrent aux Ier et IIe siècles les techniques gréco-romaines aux traditions locales et aux influences de la Perse.
  • 17. Le temple de Bêl est un bon exemple de ce double héritage : son plan périptère est typiquement romain, mais son entrée, située à l’ouest, et l’emplacement des statues divines dans des niches haut placées qui se font face correspondent à des traditions locales.
  • 18.
  • 19. La croissance de Palmyre tient mais sa situation, un centre de transit entre le golfe Persique et la Méditerranée.son importance déclinera avec l’utilisation d’une autre voie terrestre, la route de la soie.
  • 20. Les royaumes arabes étaient dominés de point de vue politique et économique par les grands empires voisins. LES INFLUENCES ARCHITECTURALES
  • 21. les facteurs de ce qui sera l’architecture islamique sont déjà prêts sur le terrain.  le répertoire romain tardif  Le répertoire de Byzance Le répertoire des sassanides Et ceux plus éloigné dans le temps : nabatéen ;mésopotamien…
  • 22. Les ruines de l'apadana de Persépolis.
  • 23. Pourtant le résultat sera totalement différent des architectures auxquelles elle emprunta son répertoire elle aboutit à autre chose. Ce n’est pas une imitation ;ni un affaiblissement ; elle va opérer des ponction en assurant une autonomie des différents codes existants.
  • 24. L’art islamique haussé sur un soubassement religieux se traduit par les principes suivants: 1. La prescription de la représentation plastique de dieu et de son prohete et et de toute créature vivante . 2. La dématérialisation et la simplification des formes L’Architecture devient l’art par excellence de l’Islam: -Grande inventivité en matière typologique: - combinaison des volumes - rythme des partitions, … Principes fondateurs de l’art islamique.
  • 25.
  • 26.
  • 27.
  • 28.
  • 29. Première architecture musulmane (622-661) I- L’époque prophétique (622-632)
  • 30. Quelques réflexions sur la mosquée du prophète. Avant l’immigration à Yathrib, la prière se faisait au sein de la maison d’un mekkois connu sous le nom d’Ibn El Arkam. La première place où le prophète réfugia, avant d'entrer à Médine, fut nommée masjid al-Kouba (un rectangle de26 x 30 m)Masjid al-Koblatayn (qui a deux Kibla)
  • 31.
  • 32. L'architecture religieuse musulmane naît véritablement par la construction de la mosquée de Médine Au début, l’emplacement de la mosquée n’était pas central par rapport au tissu urbain de Médine, mais, et vue la centralité de ses fonctions il le deviendra, ce qui serait par la suite une caractéristique de l’urbanisme des villes islamiques. Le site
  • 33. La conception : Le plan et son évolution:  La mosquée du prophète était le fruit d’une série d’évolutions et non pas un modèle préétabli.
  • 34. Première étape: •Un espace de forme, à peu près carrée ( barlongue), découvert. •Sur le côté Est, deux pièces destinées aux femmes du Prophète (Sawda et Aicha). •Sur le côté Nord de l’édifice on a ajouté un auvent : sorte de galerie couverte de palmes. •Trois accès permettaient l’entrée au monument : •Orientation de la Kibla : Jerusalem (Nord).
  • 35.
  • 36. Deuxième étape : •Sur le côté est, ajout de sept autres pièces pour les épouses du prophète •Changement de l’orientation de la Kibla de Jérusalem vers la Mecque. •Ajout d'un autre auvent au sud de l’édifice •L’aménagement d’un minbar en dur sous forme de trois marches.
  • 37.
  • 38. Ces deux parties couvertes, de dimensions plus larges que profondes (barlong), présentent des caractéristiques propres à I'espace architectural religieux musulman naissant .
  • 39. Ces espaces s'opposent aux salles en longueur, que I'on trouve, dans les églises chrétiennes du monde Byzantin.
  • 40.
  • 41. La maison (nommé masjid) du prophète fut agrandie, au moins deux fois:  Par 'Omar (638) et par O'thman (644) Le calife omeyade Abū Al-ʿAbbās Al-Walīd ibn ʿAbd Al-Malik agrandit, encore, la mosquée et y ajouta 4 minarets en 707. Cette forme, à l'origine du type hypostyle.
  • 42. La demeure de Mahomet après l'agrandissement d'al- Walid d'après Sauvaget (1 947).
  • 43. L'architecture religieuse à l'époque des califes (632- 661)
  • 44. Sous le calife 'Omar (634-644), Sa'ad ibn al-Wakkas fonda la ville de Basra en 635 et y bâtit une mosquée. Il fonda aussi la ville de Koufa, en 638, sur le bras occidental de l'Euphrate.
  • 45. La mosquée de Basra, a été, selon une première version de l’historien d'al-Baladhuri , tracée et non bâtie. Dans une autre version, le même historien la décrit, comme entourée d'une clôture de roseau. La mosquée de Basra
  • 46. le périmètre de la mosquée fut d'abord tracé à la charrue, puis délimité par un fossé ; du côté de la qibla on aménagea un espace couvert. D’après la chronique d’el Baladhouri en 892 La salle de priére était composée de colonnes prises dans un palais lakhmide de la ville de Hyra » La mosquée de Kouffa
  • 47.
  • 48.
  • 49. Après la conquête de l’egypte en 641, Amr ibn al As , construisit la première mosquée, à Fustat. De forme rectangulaire elle fut construite en briques de boue, avec des portes sur les côtés à l'exception du mur de la Kibla.
  • 51. De ces premières mosquées se dégage deux points essentiels inhérents à l'espace de l’islam primitif. 1- au début de la construction des mosquées musulmanes, les notions d'enveloppe et de composition spatiale n'existaient pas encore; 2-on ne recherchait nullement une organisation directionnelle ou axiale de l’espace hormis I'orientation vers la Mecque .
  • 52. La première source historique islamique d'al-Wagidi mentionne que le prophete Omar en 638 a établi une mosquée dans la partie orientale de l'enclave d'al-Aqsa. cela ne donne aucun détails concernant l'architecture et la planification de cette mosquée. Le pèlerin chrétien français Arculf est le seul à avoir fait un une description détaillée de la mosquée deOmar qui existait avant la grande Restauration omeyyade
  • 53. Sa description, datée de 50 AH/670 AD, précise : - "Les Sarrasins ont maintenant érigé une maison de prière carrée, dans un de manière grossière, en élevant des poutres et des planches sur quelques vestiges de vieilles ruines : c'est leur lieu de culte, et on dit qu'il tiendra environ trois mille hommes"
  • 54. La caractéristique intéressante de cette toute première architecture musulmane d'al-Aqsa est le matériau du bâtiment lui-même. L'architecture de la Palestine est caractérisée par la maçonnerie, utilisant des colonnes de marbre et techniques d'arc plutôt que de structures en bois. Cette question nous ramène à la mosquée du Prophète à Médine, qui fut construit exactement de la même manière avec des poutres en bois et planches..
  • 55. les premiers musulmans transformèrent aussi des églises et des bâtiments persans, en mosquées.
  • 56. Ils effectuèrent ce changement, en faisant une rotation à angle droit dans ces édifices, ce qui revenait à voir dans la longueur de l'église, la largeur de la mosquée qui y prenait place, et à créer un espace barlong (plus large que profond).
  • 57. La mosquée de Hama, d'apres Creswell
  • 58. Parfois, comme à Hama , Damas et à Alep, ils utilisèrent des parties d'églises comme lieu de prière. Il y eut, ainsi, des lieux où les deux cultes cohabitèrent.