SlideShare une entreprise Scribd logo
LE DALLAGE DES SOLS:
plan de travail
introduction
-
définition
1-types de dallages
2-composants d un dallage
3-usages du dallage
3-dallage sur terre-plein
a-Types de dallage sue terre-plein
b-fonctionnalités d’un dallage d’habitation
c-composants d’un dallage
d-Recommandations de mise en œuvre
e-variantes d’ exécution des dallages
F-jonction dallage et mur de soubassement.

Conclusion
Bibliographie:
Murs et planchers :Henri Renaud
Bâtir manuel de construction :Rêne Vittone
 le sol fini d’une construction est constitue,
au rez-chaussée , par un revêtement de faible
épaisseur pose , soit sur le plancher brut lie au gros
œuvre, soit sur un dallage porte sur le sol.
Tout dallage est procède d’une préparation du sol
(décapage ,damage , nivèlement ) et de l’exécution
d’une forme en moellons de 0.15m a 0.2Om
d’épaisseur ,poses a la main ou en mâchefer ,sable,
cailloux étales a la griffe .
Les dallages concernent aussi les espaces découverts
(parking , espaces de jeux , aires de circulation ,) et
constituent dans ces cas des sols finis.
 Définition :le dallage est une dalle de répartitions de faible épaisseur ,
reposant directement sur le sol au quel il transmet les actions qui lui
sont appliquées. C’est le plancher de circulation et le support de
revêtement de sol et de cloisons .
Le dallage est généralement constitue d’une couche de béton de 12a
15cm d’épaisseur habituellement arme par une treillis soude a raison
de 1.10kg/m2 ;il repose sur un empierrement en tout-venant de 15
a20cm d’épaisseur . on cas d’usage permanent des locaux le dallage
sera complète par une isolation thermique et si le sol est humide,
d’une coupure capillaire a l’aide d’un film polyéthylène de quelque
100microns .ces précautions permette de poser ,sur chape des
revêtement céramique ,plastique ,en bois ou des revêtement
spatiaux anti-usure ou a résistance chimique .
Le dallage est utilise pour les sols industriels ;il faudra veiller a
réaliser des joints pour permettre la libre contraction et délation de la
dalle et marque l’arrét de coulage par un coffrage.
1-Composants d’un dallage :
forme :
la forme (ou sous couche ) est c constitue d’une certaine épaisseur de matériau ,choisi et
mise en œuvre pour obtenir une assise sur laquelle est exécute le corps du dallage .
Corps du dallage:
on désigne par corps du dallage un ouvrage plan de grande surface et de faible épaisseur
reposant sur un sol auquel il transmit les actions qui lui sont appliquées .
Revêtement :on appelle un revêtement un matériau rapporte sur le dallage après sa
finition.
2- Différents types de dallage selon les matériaux utilises:
a-dallage en ciment ;
il se composent d’une sous-couche en béton de constituante sèche
fortement pilonne et d’une couche d’ usure (chape) en mortier ou en béton
.l’épaisseur de la sous couche est généralement de 0.07m et celle de la
chape est de 0.03m.

B-dallage en pierre
on utilise pour ce genre de dallages des pierres calcaire dures ou froides
sous une épaisseur qui est au moins égale a0.03m pour les pierre dures et
a 0.02m pour les pierres froides .
les dalles en pierres sont posées sur une couche de mortier de ciment
reposant sur une forme de sable de 0.02m d’épaisseur.

C-dallage en brique
on utilise des briques pleines que l’on pose a bain de mortier de ciment
reposant sur une couche de sable de0.02md’épaisseur ,étendue sur une
forme de béton .
D-dallage pour sols industriels
 D-dallage pour sols industriels:
 Pour les sols industriels ,on utilise d’autre dallage que ceux en
ciment tels que ;
 1-le colorasphalt : mastic aspartique de couleur brune ,applique
a chaud avec interposition d’un feutre imprègne de 2 a3mm sur
12a 15mm d’épaisseur .
 2- vitretex :chape de résines thermoplastique ,colorants
minéraux ,ciment et sable fin ,posée sur une chape
intermédiaire de ciment ,le tout sur une forme en béton .
 3-la chape en asphalte coule :dallage convenant pour une
circulation pédestre ,même active (trottoirs). Il s’agit de l’
application sur 15 a 20mm d’épaisseur d’un mélange de mastic
d’asphalt avec de bitume et du gravier.
3-type du dallage
selon l’usage:
a-dallage a usage
d’habitation:
drainage: le drainage doit être placer a
une profondeur moyenne
correspondent a celle de niveau
auquel on veut maintenir la nappe
d’eau souterraine ;en effet cela
conduit a placer les drains a un niveau
quelque peu inferieur a celui de
l’assise la plus basse des fondations.
.
Un drain n’a d'efficacité que si il
est installe dans un sol
perméable .on peu donc un niveau
impose par celui de la couche
imperméable sous jacente et non
par celui da l’assise des
fondations.
Forme:
la forme constitue l’assise du dallage ;elle réalise une couche entre le
dallage et le sols en place.les matériaux constituant la forme ne doivent être
ni plastique; ni sujet aux phénomène de capillarite ils doit être
chimiquement neutre et ne comporte pas des matières organiques comme
cailloux ,graviers, sable mélange ou non on peut utiliser les matériaux tout-
venant
Une couche pare- vapeur
Est nécessaire avec certain revêtement. elle peut être confondue
avec la couche anti-capillarite .
la couche anti –capillarite est nécessaire lorsqu' il subsiste le
risque de la remonte capillaire. ce qu' est notamment le cas des sols
humides .
Corps du dallage :le corps du dallage peut être indépendant des murs
périphériques ou servir d’assise a ces murs.
Cette disposition doit être adoptée pour les maisons de maçonneries lourde.
Les murs sont alors fonde indépendamment du dallage sur des
soubassement reposant sur des plots ou sur des semelles filante en béton
arme, s
corps du dallage servent d’assise aux mur périphériques
toute fois des tassements différentiels peuvent se produire dans le dallage
au voisinage de l’assise des murs ,on doit renforcer cette zone par la mise
en place d’armatures supplémentaires.
corps du dallage servent d’assise aux mur
Finition et revêtement
le produit de finition ne peuvent rattraper les écarts de planéité . Dans le
cas de béton surface.les tolérances de planéité du béton sont les mêmes
pour le corps du dallage que pour les finitions.
Le revêtement: le revêtement traditionnel peuvent être scelles sur le
dallage en béton ou sur une dalle flottante dans le cas ou un isolant est
place au dessus du dallage.
B-Dallage a usage industriel
choix de la categorie de dallage : le maitre d’ouvrage doit definir la categorie de dallage
qu il choisit a savoir:
-dallage rigide
-dallage souple
ce choix est essentiellement conditionne par :
les tolérances de déformation et fissurations admises :
la nature de l’exploitation.
Composants;
drainage le drainage a pour but d’eviter une détérioration de la forme par les eux de
ruillessement .UN DRAINAGE PERIPHIRIQUE suffit.
forme:
Les couches a compacter sont reparties en épaisseur régulières . en
absence d étude, l’épaisseurs de chaque couche a compacter est
comprise entre 0.15 et 0.35m.
Corps du dallage :
Le dallage ,qu’il soit a l’éxtérieur ou a l’intérieur présent toujours des
variations de dimensions en plan et en niveau .
En particulier des variations dimensionnelles dues aux retrait hydrauliques
doit etre rendues possible par la mise en place des joints .
Joints:
est un espace compris entre deux parties de construction .il a pour but de
limiter les fissurations du dallage peuvent résulter des effets de retrait ,de
variations thermiques ,de tassement différentiels, ou de mode de
construction.
Joint de retrait ce joint a pour but de diriger les fissurations due au retrait de
béton .
Joint de dilatation :se joint sert compenser les variations
dimensionnelles du dallage .lorsque les variations linéaires du corps dallage
peuvent s’effectuer librement .les joints de dilatations ne sont pas
indispensables.
Joint d’isolement :
le but de ce joint est de séparer le dallage des autres parties de
construction qui pourraient tasser différemment .il intéresse toute
l’épaisseur du dallage.
C-dallage avant un rôle structurel particulier:
on désigne ainsi les dallages participant a la stabilité d’une construction ;tel
que:
-dallage comportant des tirants
-dallage reprenant des efforts horizontaux
-dallage supportant des murs ou des cloisons lourdes
dallage servant au stockage des matières lourdes
les zones de dallages qui ont un rôle structurel doivent être considérer
comme des poutres ou des plaques supportant des efforts émanent de la
super structure ou de stockage.
Dans la mesure du possible , il faut éviter de faire participer les dallages aux
efforts de structure.car cette disposition ne permet pas la réalisation des
joints de retrait car on peut entrainer des fissurations
D-canalisations:
La presence des canalisation dans le dallage comporte toujours des
risques.il est nécessaire de prendre des précautions dont certaines
sont définis par les DTU.
E-dallages de chambre froide
le sol des chambres froides a température négatives relève des techniques
spatiales. Il constitue de la façon suivante:
-un plancher en béton arme sur vide sanitaire pour éviter le gel de terrain
sous jacent ou un dallage chauffe par câbles électriques ou par circulation
de fluide
-un par-vapeur
-un isolant compact de manière a reduire le maximum le tassement de
l’isolant
-un film dont la permanence est superieur a celle de par-vapeur.ce film est
destine protéger l’isolant des coulures pendant le couage de la dalle en
béton et favorise le glissement de la dalle en beton.
-dalle en béton arme
1-isolation thermique
les isolants thermiques utilises sont definis par leur resistance de service en
compression .2-les retrait :
Les retraits hydraulique et thermique doivent être facilités pas une
bonne surface de glissement, ce qui est généralement , le cas avec
le filme disposé entre l’isolant et la dalle .
3-seuil de porte
Le racordement du dallage de la zone froide au dallage extérieur a
cette zone doit faire l’objet d’une conception particuliere :
Joint collaborant entre la partie froide et la partie a temperature
ambiante .
4- lavage a l’eau:
dans le cas des chambre froides a température négative, le lavage al' eau
est exclu .
Les pentes peuvent être réalisées par l’entreprise de dallage ainsi que le
raccordement du dallage au siphons mais sans étanchéité.
5 –mise en froid et descente en température :
la mise en froid ne pourra pas commencer avant un certain délai après la fin
de coulage de la dalle .ce délai est de28 jours pour un coulage en période
chaude et de 60 jours en période froide.
4--dallage sur terre plein
Définition:
un dallage constitue une plate-forme rigide ou un plancheras au niveaude rez-
chaussee:il utilise le sol comme assise.
Un dallage est réalise pour:
-la zone d’habitation: séjour, chambre, cuisine etc.;
-la zone de service: garage, buanderie, etc.
1-types de dallage sur terre-plein:
on distingue de types de conception et par suite deux modes de réalisation:
a -dallage avec appuis sur les murs: La dalle porteuse en beton arme prend appui sur la terre-plein
et sur les murs de soubassement de rive et de refend
éventuellement.
Cette disposition est en pavillon individuel pour les raisons
suivantes:
Les risques de désordres par tassement sont réduits par appuis
directs de la dalle BA sur les murs.
La forme drainante sous le dallage n’est jamais compactée a l’
optimum et se tasse lentement.
B-dallage indépendant des murs:
la dalle en béton arme prend appui sur la terre- plein et sur quelques
supports judicieusement espaces. Reposant sur les fondations. Cette solution
permet de réduire les ponts thermiques a la périphérie de dallage .mais fait
craindre des tassements différentiels si les supports verticaux sont trop
espaces.il est de bonne règles de laisser environ 1.50m d’ intervalle entre les
supports verticaux places a cet effet .
Types de dallages sur terre-plein
2-Fonctionnalités d’un dallage d’habitation:
A-confor:t des occupants :
Un dallage d’habitation sert notamment a;
Isoler la construction de l’humidité permanente du sol par remontées
capillaire et qui rend les locaux insalubres.
Limite les déperditions thermiques .ambiance chaude vers ambiance plus
froide avec un conducteur du flux thermique le lui-même ou les murs de rives.
B-Stabilité du dallage dans la durée:
le dallage ne doit pas être cause de désordres d’ouvrages . c’est –à-dire:
de tassement a le périphérie intérieur nuisible en enduits.
De fissuration par dilatation ,retrait, déformation telles que flèche ou
contre- flèche.
C-distribution des réseaux techniques incorpores:
 -réseau de distribution d’eau pour les pièces d’eau ;
-passage souterrain des circuits pour l’e éclairage et le branchement
d’appareils;
-évacuation des eaux usées( eviers et lavabos) et des eaux vannes (WC);
-passage des câbles de téléphone de télévision etc.
-réseau de distribution d’eau pour les pièces d’eau ;
-passage souterrain des circuits pour l’e éclairage et le branchement
d’appareils;
-évacuation des eaux usées( eviers et lavabos) et des eaux vannes (WC);
-passage des câbles de téléphone de télévision etc.
-Citons quelques exemples :
:
3-composantes d’un dallage :
a partir d’un sol décapé . Aplani . on trouve les éléments constitutifs suivants de
la structure qui constituent ensemble le corps d’un dallage
Remarque:
le revêtement de sol constitue
d’un carrelage sur chape de mortier ,d’un carrelage colle ou de
moquettes ,fait partie des finition sur dallage .
Le niveau du réz –dé chaussée pris pour référence est celui de sol
fini ,c’est-à dire ce lui de revêtement de sol termine.
4-Recommandation de mise en œuvre:
le point sensibles situe a la jonction on (mur de soubassement-dallage –mur de façade)dans le cas
d’un dallage appuyé sur le mur de rive .TABLEAU DE RECOMMENDATION DE REALISATION
Problèmes a traiter-- Moyens mis en œuvre
Empêcher la rementée capillaire prévenant:
-Du sol sous dallage.
-Des eaux de pluie rejaillissent du cote extérieur
sur le mur de soubassement.
1/coupure par film étanche sous la dalle avec
coupure partielle insuffisante sur le mur d’appui.
2/coupure traversant au-dessus de la dalle
d’épaisseur de mur avec doublage .
3/profil en U;
,en pied de doublage isolant ,la plaque de plâtre
du doublage étant particulièrement sensible a
ll’humidite .
Drainer le cote extérieur . Drain PVC de diamètre 100mm en pied de mur
de soubassement +drainage vertical par
matériaux filtrants(cailloux,graviers).
Effectuer un chainage en rive de dallage . Armatures minimale longitudinale prescrite:
-soit deux aciers a haute adhérence(HA)
de10mm de diamètre,
-soit 3 HA de 8mm de diamètre.
Limite les fissures d’enduit en rive et au droit du
dallage dues :
-aux dilatation ,
-Au retrait de béton ,
-Aux charges inégalement reparties.
1/on dispose une planelle ou un demi U de
même matériau que le mur.
2/on incorpore un grillage en fibre de verre de
mailles 10mm.10mm sur hauteur au moins égale
al' épaisseur de la dalle +débord de 0.15mm de
part et d’autre.
Détail d’un dallage classique avec appui sur les murs de rive
Extrait de fiche technique d’un isolant sous dalle BA d’un terre-plein
produit :UNIMAT SOL 6000 (Lafarge platres)
A/présentation:
panneau de mousse de polystyrène expansé a hautes performance.
Excellentes propriétés mécaniques et thermiques.
Utilisation pour isolation thermique des sols et dalles sur terre-plein.
Format utile:2 500 mm.1 200 mm pour des épaisseurs de 20mm a 80mm.
B/pérformences
UNIMAT SOL 6000 présente les caractéristiques thermiques ,mises en évidence par le
certificat ACERMI:
Problèmes a traiter Moyens mis en œuvre
Limite les effets du rejaillissement des eaux de
pluie.
Le dessus de dallagedoit etreau moins a 0.15 m
au dessus du niveau du sol exterieur.
Choisir un isolant incompressible sous la dalle .
Eviter les désordres dans les cloisons ainsi que
dans les revêtement de sol ,par tassement de
l’isolant sous la dalle
Critère de compressibilité :13 a15 attessté par
l’organisme ACERMI pour le certification des
matériaux isolants
Epaisseur(mm) 20 30 40 50 60 70 80
R(m2.C/W) 0.55 0.85 1.15 1.45 1.70 2.00 2.30
I
Critères
épaisseur
I S O L E
20mm et 30mm 4 1 2 2 2
40mm a 80mm 4 1 2 2 3
caractéristique du produit
C/mise en œuvre
de part sa nature ,UNIMAT SOL 6000 se découpe très facilement a la scie
.sa technique de mise en œuvre est traditionnelle par pose jointive bord a
bord sur un lit de sable dresse.
5-variantes d’exécution des dallages:
A-objectif particulier recherche:
réduire les risques d’infiltration d’eau au niveau supérieur du
dallage
-
variante n 1:se rapporte a la figure
moyens utilises:
-arase étanche .en mortier hydrofuge. D’épaisseur
5cm.situeeimmediatement sous le niveau
inferieur du dallage .dans l’épaisseur du mur ;
-décaisse sur tout le périmètre de la dalla obtenu lors de collage a l’aide de
planche de coffrage dispose a plat et qui sert de quide pour dresser le
béton de surface.
- Variante n 2:se rapporte a la figure suivante
moyens utilises :
-arase étanche sous la dalle BA;
-coupure étanche au-dessus de la dalle dans l’épaisseur du mur avec
doublage.
 Remarque :
isolant. Un profil plastique et facile a mettre en place ,et recommander pour
emboiter doublage
b-1 la solution de principe
consiste a compléter l’isolation
horizontale par une isolation
verticale.
Le dallage en contact direct avec le
sol est source de déperditions
thermiques:
-en rive de dallage .
-vers le sol proprement dit.
-vers l’extérieurs a travers le
soubassement
b/objectifs particuliers recherche: réduction des déperditions
thermique
Solution de principe:
1 er cas d’ un dallage appuyé sur le mur:
2-disposer un isolant
horizontalement et aussi contre
le mur de soubassement (fig15)
1-disposer un isolant
horizontalement sous le dallage ;
(fig14)
2 eme cas d’un dallage indépendants
des murs
:se reporter a la figure16.
 b-2 dans le cas d’un dallage
indépendant(fig 16)
on observe:
-le bloc en forme de U
pour incorporer le chainage
répartiteur;
-l’isolant de 2cm a 3cm
d’épaisseur en nez de dalle
béton arme;
-l’isolant horizontal
d’épaisseur de 4cm a5cm dans
les cas courants;
-la coupure
étanche au-dessus de le bloc
en U;
Remarque :
-le film étanche horizontal est parfois relève verticalement contre le
blocs en U et retourne horizontalement sur ce dernier .
-quelques supports verticaux implantes comme signale
précédemment sur la figure 5.sont a prescrire pour supporter la
dalle.
 5 –jonction dalle et murs de soutènement
o A-fissuration a craindre au niveau inferieur ou supérieur de la
dalle :
- Les dispositions constructive sont pour objet de limier les
conséquences de la fissuration horizontale qui se produit
généralement sous l’appui de la dalle en béton arme .
Cette fissuration horizontale provient inévitable de la dalle au droit
des appuis sur les murs porteurs (fig17).en effet ,le dalle ne
présente pas toujours une rigidité suffisante compte tenu de son
épaisseur en fonction de la porte entre appuis maçonnes .les
remblais sous dalle qui peuvent être récents et la forme épaisse
peuvent être a l’origine de tassement et de désordres.
Exemple indicatif :une épaisseur de dalle pour dallage sur terre-plein est prevue de
12cm ;compte tenu de l’enrobage des aciers. On ne peut compter que sur 10cm de
hauteur utile et les déformations telles que flèche en travée ou rotation sur appuis
sont quasi-systématiques
-les fissures horizontales :ont tendance de produire le souvent sous la
dalle .mais parfois aussi au niveau supérieur de la dalle et malgré les
précautions élémentaires telle que :
-planelle scelle en rive de dallage .constituant un matériau d’habillage;
-enduit renforce par un grillage ou treillis en fibres de verre a maille de
10mm.
B-dispositions e prescrireB-dispositions e prescrire
1-limite une porte exagèrent les appuis maçonnes en réalisant une1-limite une porte exagèrent les appuis maçonnes en réalisant une
fondation continue ou des plots.fondation continue ou des plots.
2-désolidariser sous la dalle pour permettre la rotation (fig 18 et 19).2-désolidariser sous la dalle pour permettre la rotation (fig 18 et 19).
Il reste empêcher la pénétration d’eau et a rendre les fissures nonIl reste empêcher la pénétration d’eau et a rendre les fissures non
apparenteapparente
1er
moyen :réalisation d’un bandeau avec un larmier qui rejeté l’eau
2em moyen: utilisation d’un profil formant un lamier
Remarque:
le dallage Independent permet de résoudre les problèmes
précédents a condition(fig22):
-de disposer des supports verticaux peu espaces;
-de raidir tout les périmètres de dallage par chainage plat
pour reporter les charges sur les supports verticaux.
3em moyen: utilisation des longrines préfabriquées avec réservation
pour appui de la dalle armée ;le dallage prend appui a la fois sur
le terre-plein et sur les longrines .
A- principes constructifs: l’ensemble porteur est constitue par:
-des plots de fondation ou des point d’ appui isoles selon la
construction.
-des longrines préfabriqués (poutres BA) appuyé sur les plots nivèles .
-la dalle en béton armée prenant appui sur les longrines de et de
refends .le terre-plein sommairement nivèle et compacte sert seulement
de coffrage .
Ce procède est utilise par l’un des constructeurs nationaux des
maisons individuelles avec étude et suivi par un organisme agrée de
contrôle .
dimensions courantes des plots :
-section carre de 0;60m.0.60m a1.00m.1.00m.
-section rectangulaire de 6.00m.0.80m a0.60m.1.20m.
-profondeur suivant nature de sol,contrinte admissible et
profondeur hors gel.
Localisation des plots aux angles sortants et entrants de
construction et sous les murs porteurs (refend) pour les longrines
intermédiaires .
Des plots de fondation complémentaires a ceux numéraires aux
longrines sont parfois destines alimiter les portes en prévision de la
dalle en BA.
B-Plan de fondation par plots et longrines fig27
C-Longrines préfabriqués (fig 27 et28)
Dimensions courantes:
-section :0.20m d’épaisseur et 0.30mde hauteur.
-longueur :a la demande de 1.00m a8.00m pour
porter sur deux appui ou trois appuis avec une
armature prenant en compte la continuité.
D-réservation pour les longrines de rive seulement
pour permettre l’ancrage de la dalle armee.la
boite d’attente utilisées (système START ou
stabox) ont une section de forme extérieure en
trappes avec grande base ouverte pour loger les
aciers en attente et permettre leur scellement
dans la longrine .
E-nœuds bétonnes a chaque nœud pour solidariser les longrines avec
aciers verticaux en attente pour les chainages .
F-Dalle en béton armée (fig 29 et30)
elle a le rôle d’un planquer prenant appui sur les longrines de rive et les
longrines intermédiaires ou intérieur.
Des poutres ,entre les plots ,sont réalise sur place si besoin, en fonction de
l’étude BA.
La dalle est armeed’un treillis soudes a mailles de 200mm.200mm.le
diamètre des fils porteur est défini par le bureau d’étude BA, soit 4.5mm ,
6mm,8mm.
Des renforts en barre haute adhérence sont disposes transversalement de
plot a plot ,soit pour raidir la dalle soit pour constituer le chainage anti-
retrait de la dalle .
Remarques:
-mêmes prescrisptionsque pour les dallages sur les terre-plein pour les
préparation de la forme en tout-venant ,de la mise en place de l’isolant et
de films étanche sous dalle .
-l’épaisseur (12 a18mm)et l’armature sont en fonction des portes et du
poids propre.
-passage des réseaux techniques:-les réseaux des eaux vanne et des
eaux usées sont passe sous la dalle dans l’épaisseur de la forme .les
circuits d’alimentation en eau froide ,de coffrage ,d’ instalation
electrique,detelephone ,etc. sont passes dans l’épaisseur de la dalle.

Contenu connexe

Tendances

Murs de façade
Murs de façadeMurs de façade
Murs de façadeSami Sahli
 
les types des plancher
les types des plancherles types des plancher
les types des plancherraouf1996
 
Dalle nervuré
Dalle nervuréDalle nervuré
Dalle nervuréLeila Lyla
 
Types de plancher en construction
Types de plancher en constructionTypes de plancher en construction
Types de plancher en constructionAbdoulaye SECK
 
Isolation & etanchéité
Isolation & etanchéitéIsolation & etanchéité
Isolation & etanchéitéSami Sahli
 
Type de toiture terrasse et étanchéité
Type de  toiture terrasse  et  étanchéitéType de  toiture terrasse  et  étanchéité
Type de toiture terrasse et étanchéitéILYES MHAMMEDIA
 
Exposé Cloisons
Exposé CloisonsExposé Cloisons
Exposé Cloisonsjexpoz
 
Dalles 05. poinçonnement
Dalles 05. poinçonnementDalles 05. poinçonnement
Dalles 05. poinçonnementSami Sahli
 
Calcul des poteaux mixtes acier-béton selon l'Eurocode 4
Calcul des poteaux mixtes acier-béton selon l'Eurocode 4Calcul des poteaux mixtes acier-béton selon l'Eurocode 4
Calcul des poteaux mixtes acier-béton selon l'Eurocode 4Quang Huy Nguyen
 

Tendances (20)

Murs de façade
Murs de façadeMurs de façade
Murs de façade
 
les types des plancher
les types des plancherles types des plancher
les types des plancher
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Dalle nervuré
Dalle nervuréDalle nervuré
Dalle nervuré
 
Fondations 01
Fondations 01Fondations 01
Fondations 01
 
Les planchers
Les planchersLes planchers
Les planchers
 
Fondation..
Fondation..Fondation..
Fondation..
 
Toitures
ToituresToitures
Toitures
 
fondation
fondationfondation
fondation
 
Planchers 07
Planchers 07Planchers 07
Planchers 07
 
Types de plancher en construction
Types de plancher en constructionTypes de plancher en construction
Types de plancher en construction
 
Isolation & etanchéité
Isolation & etanchéitéIsolation & etanchéité
Isolation & etanchéité
 
Type de toiture terrasse et étanchéité
Type de  toiture terrasse  et  étanchéitéType de  toiture terrasse  et  étanchéité
Type de toiture terrasse et étanchéité
 
Exposé Cloisons
Exposé CloisonsExposé Cloisons
Exposé Cloisons
 
Dalles 05. poinçonnement
Dalles 05. poinçonnementDalles 05. poinçonnement
Dalles 05. poinçonnement
 
Calcul des poteaux mixtes acier-béton selon l'Eurocode 4
Calcul des poteaux mixtes acier-béton selon l'Eurocode 4Calcul des poteaux mixtes acier-béton selon l'Eurocode 4
Calcul des poteaux mixtes acier-béton selon l'Eurocode 4
 
Planchers 01
Planchers 01Planchers 01
Planchers 01
 
Construction mixte
Construction mixteConstruction mixte
Construction mixte
 
Plancher 1
Plancher 1Plancher 1
Plancher 1
 
Planchers en béton
Planchers en bétonPlanchers en béton
Planchers en béton
 

En vedette

Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Saleh
Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben SalehEtude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Saleh
Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Salehhydrolicien
 
Guide pour la_realisation_des_terrassements_des_plateformes_de_batiments..
Guide pour la_realisation_des_terrassements_des_plateformes_de_batiments..Guide pour la_realisation_des_terrassements_des_plateformes_de_batiments..
Guide pour la_realisation_des_terrassements_des_plateformes_de_batiments..hgdh
 
Guide étanchéite à l'air des bâtiments - mars-2012
Guide étanchéite à l'air des bâtiments - mars-2012Guide étanchéite à l'air des bâtiments - mars-2012
Guide étanchéite à l'air des bâtiments - mars-2012Isocell France
 
Toutes les revetements des sols – comparatif
Toutes les revetements des sols – comparatifToutes les revetements des sols – comparatif
Toutes les revetements des sols – comparatifEwald Fauser
 
Les rampes, escaliers et ascenseurs
Les rampes, escaliers et ascenseursLes rampes, escaliers et ascenseurs
Les rampes, escaliers et ascenseursHiba Architecte
 
Escaliers rampes & ascenseurs 02
Escaliers rampes & ascenseurs 02Escaliers rampes & ascenseurs 02
Escaliers rampes & ascenseurs 02Sami Sahli
 
Expose de l ascenseur
Expose de l ascenseurExpose de l ascenseur
Expose de l ascenseurSami Sahli
 
Revetements etancheité isolation plafond
Revetements etancheité isolation plafondRevetements etancheité isolation plafond
Revetements etancheité isolation plafondSami Sahli
 
Isolation et etancheite
Isolation et etancheiteIsolation et etancheite
Isolation et etancheiteSami Sahli
 
Escaliers rampes & ascenseurs 03
Escaliers rampes & ascenseurs 03Escaliers rampes & ascenseurs 03
Escaliers rampes & ascenseurs 03Sami Sahli
 
Mémento technique du bâtiment facades
Mémento technique du bâtiment facadesMémento technique du bâtiment facades
Mémento technique du bâtiment facadesKhadime Dramé
 
Murs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserieMurs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserieSami Sahli
 

En vedette (20)

Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Saleh
Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben SalehEtude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Saleh
Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Saleh
 
Guide pour la_realisation_des_terrassements_des_plateformes_de_batiments..
Guide pour la_realisation_des_terrassements_des_plateformes_de_batiments..Guide pour la_realisation_des_terrassements_des_plateformes_de_batiments..
Guide pour la_realisation_des_terrassements_des_plateformes_de_batiments..
 
Guide étanchéite à l'air des bâtiments - mars-2012
Guide étanchéite à l'air des bâtiments - mars-2012Guide étanchéite à l'air des bâtiments - mars-2012
Guide étanchéite à l'air des bâtiments - mars-2012
 
Toutes les revetements des sols – comparatif
Toutes les revetements des sols – comparatifToutes les revetements des sols – comparatif
Toutes les revetements des sols – comparatif
 
Construction
ConstructionConstruction
Construction
 
Sols plancher beton
Sols plancher betonSols plancher beton
Sols plancher beton
 
Les escaliers d’alger
Les escaliers d’algerLes escaliers d’alger
Les escaliers d’alger
 
Revetements
RevetementsRevetements
Revetements
 
Les rampes, escaliers et ascenseurs
Les rampes, escaliers et ascenseursLes rampes, escaliers et ascenseurs
Les rampes, escaliers et ascenseurs
 
Escaliers rampes & ascenseurs 02
Escaliers rampes & ascenseurs 02Escaliers rampes & ascenseurs 02
Escaliers rampes & ascenseurs 02
 
Expose de l ascenseur
Expose de l ascenseurExpose de l ascenseur
Expose de l ascenseur
 
Revetements etancheité isolation plafond
Revetements etancheité isolation plafondRevetements etancheité isolation plafond
Revetements etancheité isolation plafond
 
Isolation et etancheite
Isolation et etancheiteIsolation et etancheite
Isolation et etancheite
 
Escaliers rampes & ascenseurs 03
Escaliers rampes & ascenseurs 03Escaliers rampes & ascenseurs 03
Escaliers rampes & ascenseurs 03
 
Escaliers
EscaliersEscaliers
Escaliers
 
Escalier final
Escalier finalEscalier final
Escalier final
 
AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
 
Mémento technique du bâtiment facades
Mémento technique du bâtiment facadesMémento technique du bâtiment facades
Mémento technique du bâtiment facades
 
Murs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserieMurs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserie
 
Expo sol gel
Expo sol gelExpo sol gel
Expo sol gel
 

Similaire à Platforme

Planchers et parois de séparation
Planchers et parois de séparationPlanchers et parois de séparation
Planchers et parois de séparationSami Sahli
 
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdféléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdfAbdouCh13
 
Réaliser une chape de mortier de ciment
Réaliser une chape de mortier de cimentRéaliser une chape de mortier de ciment
Réaliser une chape de mortier de cimentGENICIMO
 
Pathologie d'etanchiete.pptx
Pathologie d'etanchiete.pptxPathologie d'etanchiete.pptx
Pathologie d'etanchiete.pptxinesdemnati
 
chapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdfchapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdftewngom1
 
F2_Guide formateur_Module 19_Version corrigée 28 11 2022.docx
F2_Guide formateur_Module 19_Version corrigée 28 11 2022.docxF2_Guide formateur_Module 19_Version corrigée 28 11 2022.docx
F2_Guide formateur_Module 19_Version corrigée 28 11 2022.docxmohammed khaldoun
 
Pathologie des routes, types de pathologies, causes probables et remèdes
Pathologie des routes, types de pathologies, causes probables et remèdesPathologie des routes, types de pathologies, causes probables et remèdes
Pathologie des routes, types de pathologies, causes probables et remèdesPierreLacoste6
 
Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton ILYES MHAMMEDIA
 
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptxRéparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptxarijnininounou91
 
Prése béton.pptx
Prése béton.pptxPrése béton.pptx
Prése béton.pptxAmziy
 
Constructions Et Batiments
Constructions Et BatimentsConstructions Et Batiments
Constructions Et BatimentsOURAHOU Mohamed
 
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptxHouSsam85
 
Étanchéité terrasse jardin sans isolant
Étanchéité terrasse jardin sans isolantÉtanchéité terrasse jardin sans isolant
Étanchéité terrasse jardin sans isolantIslem Mehimdet
 
Fondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierreFondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierredalia yaici
 

Similaire à Platforme (20)

Planchers et parois de séparation
Planchers et parois de séparationPlanchers et parois de séparation
Planchers et parois de séparation
 
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdféléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
 
Réaliser une chape de mortier de ciment
Réaliser une chape de mortier de cimentRéaliser une chape de mortier de ciment
Réaliser une chape de mortier de ciment
 
Fondations
FondationsFondations
Fondations
 
Expose
ExposeExpose
Expose
 
Pathologie d'etanchiete.pptx
Pathologie d'etanchiete.pptxPathologie d'etanchiete.pptx
Pathologie d'etanchiete.pptx
 
Brique 02
Brique 02Brique 02
Brique 02
 
chapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdfchapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdf
 
Joints
JointsJoints
Joints
 
F2_Guide formateur_Module 19_Version corrigée 28 11 2022.docx
F2_Guide formateur_Module 19_Version corrigée 28 11 2022.docxF2_Guide formateur_Module 19_Version corrigée 28 11 2022.docx
F2_Guide formateur_Module 19_Version corrigée 28 11 2022.docx
 
Pathologie des routes, types de pathologies, causes probables et remèdes
Pathologie des routes, types de pathologies, causes probables et remèdesPathologie des routes, types de pathologies, causes probables et remèdes
Pathologie des routes, types de pathologies, causes probables et remèdes
 
Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton
 
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptxRéparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
 
Prése béton.pptx
Prése béton.pptxPrése béton.pptx
Prése béton.pptx
 
Constructions Et Batiments
Constructions Et BatimentsConstructions Et Batiments
Constructions Et Batiments
 
Types de béton
Types de bétonTypes de béton
Types de béton
 
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
 
Étanchéité terrasse jardin sans isolant
Étanchéité terrasse jardin sans isolantÉtanchéité terrasse jardin sans isolant
Étanchéité terrasse jardin sans isolant
 
Fondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierreFondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierre
 
Beton Des Canaux 1
Beton Des Canaux 1Beton Des Canaux 1
Beton Des Canaux 1
 

Plus de Sami Sahli

Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyerSami Sahli
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago CalatravaSami Sahli
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire Sami Sahli
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd WrightSami Sahli
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismiqueSami Sahli
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructureSami Sahli
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabiteSami Sahli
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01Sami Sahli
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbainSami Sahli
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire Sami Sahli
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les solsSami Sahli
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondationsSami Sahli
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeSami Sahli
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Sami Sahli
 
Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaSami Sahli
 
Entrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarikEntrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarikSami Sahli
 

Plus de Sami Sahli (20)

Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel
 
Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medea
 
Entrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarikEntrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarik
 

Platforme

  • 1. LE DALLAGE DES SOLS: plan de travail introduction - définition 1-types de dallages 2-composants d un dallage 3-usages du dallage 3-dallage sur terre-plein a-Types de dallage sue terre-plein b-fonctionnalités d’un dallage d’habitation c-composants d’un dallage d-Recommandations de mise en œuvre e-variantes d’ exécution des dallages F-jonction dallage et mur de soubassement.  Conclusion Bibliographie: Murs et planchers :Henri Renaud Bâtir manuel de construction :Rêne Vittone
  • 2.  le sol fini d’une construction est constitue, au rez-chaussée , par un revêtement de faible épaisseur pose , soit sur le plancher brut lie au gros œuvre, soit sur un dallage porte sur le sol. Tout dallage est procède d’une préparation du sol (décapage ,damage , nivèlement ) et de l’exécution d’une forme en moellons de 0.15m a 0.2Om d’épaisseur ,poses a la main ou en mâchefer ,sable, cailloux étales a la griffe . Les dallages concernent aussi les espaces découverts (parking , espaces de jeux , aires de circulation ,) et constituent dans ces cas des sols finis.
  • 3.  Définition :le dallage est une dalle de répartitions de faible épaisseur , reposant directement sur le sol au quel il transmet les actions qui lui sont appliquées. C’est le plancher de circulation et le support de revêtement de sol et de cloisons . Le dallage est généralement constitue d’une couche de béton de 12a 15cm d’épaisseur habituellement arme par une treillis soude a raison de 1.10kg/m2 ;il repose sur un empierrement en tout-venant de 15 a20cm d’épaisseur . on cas d’usage permanent des locaux le dallage sera complète par une isolation thermique et si le sol est humide, d’une coupure capillaire a l’aide d’un film polyéthylène de quelque 100microns .ces précautions permette de poser ,sur chape des revêtement céramique ,plastique ,en bois ou des revêtement spatiaux anti-usure ou a résistance chimique . Le dallage est utilise pour les sols industriels ;il faudra veiller a réaliser des joints pour permettre la libre contraction et délation de la dalle et marque l’arrét de coulage par un coffrage.
  • 4. 1-Composants d’un dallage : forme : la forme (ou sous couche ) est c constitue d’une certaine épaisseur de matériau ,choisi et mise en œuvre pour obtenir une assise sur laquelle est exécute le corps du dallage . Corps du dallage: on désigne par corps du dallage un ouvrage plan de grande surface et de faible épaisseur reposant sur un sol auquel il transmit les actions qui lui sont appliquées . Revêtement :on appelle un revêtement un matériau rapporte sur le dallage après sa finition.
  • 5. 2- Différents types de dallage selon les matériaux utilises: a-dallage en ciment ; il se composent d’une sous-couche en béton de constituante sèche fortement pilonne et d’une couche d’ usure (chape) en mortier ou en béton .l’épaisseur de la sous couche est généralement de 0.07m et celle de la chape est de 0.03m.  B-dallage en pierre on utilise pour ce genre de dallages des pierres calcaire dures ou froides sous une épaisseur qui est au moins égale a0.03m pour les pierre dures et a 0.02m pour les pierres froides . les dalles en pierres sont posées sur une couche de mortier de ciment reposant sur une forme de sable de 0.02m d’épaisseur.  C-dallage en brique on utilise des briques pleines que l’on pose a bain de mortier de ciment reposant sur une couche de sable de0.02md’épaisseur ,étendue sur une forme de béton . D-dallage pour sols industriels
  • 6.  D-dallage pour sols industriels:  Pour les sols industriels ,on utilise d’autre dallage que ceux en ciment tels que ;  1-le colorasphalt : mastic aspartique de couleur brune ,applique a chaud avec interposition d’un feutre imprègne de 2 a3mm sur 12a 15mm d’épaisseur .  2- vitretex :chape de résines thermoplastique ,colorants minéraux ,ciment et sable fin ,posée sur une chape intermédiaire de ciment ,le tout sur une forme en béton .  3-la chape en asphalte coule :dallage convenant pour une circulation pédestre ,même active (trottoirs). Il s’agit de l’ application sur 15 a 20mm d’épaisseur d’un mélange de mastic d’asphalt avec de bitume et du gravier.
  • 7. 3-type du dallage selon l’usage: a-dallage a usage d’habitation: drainage: le drainage doit être placer a une profondeur moyenne correspondent a celle de niveau auquel on veut maintenir la nappe d’eau souterraine ;en effet cela conduit a placer les drains a un niveau quelque peu inferieur a celui de l’assise la plus basse des fondations. .
  • 8. Un drain n’a d'efficacité que si il est installe dans un sol perméable .on peu donc un niveau impose par celui de la couche imperméable sous jacente et non par celui da l’assise des fondations.
  • 9. Forme: la forme constitue l’assise du dallage ;elle réalise une couche entre le dallage et le sols en place.les matériaux constituant la forme ne doivent être ni plastique; ni sujet aux phénomène de capillarite ils doit être chimiquement neutre et ne comporte pas des matières organiques comme cailloux ,graviers, sable mélange ou non on peut utiliser les matériaux tout- venant Une couche pare- vapeur Est nécessaire avec certain revêtement. elle peut être confondue avec la couche anti-capillarite . la couche anti –capillarite est nécessaire lorsqu' il subsiste le risque de la remonte capillaire. ce qu' est notamment le cas des sols humides .
  • 10. Corps du dallage :le corps du dallage peut être indépendant des murs périphériques ou servir d’assise a ces murs. Cette disposition doit être adoptée pour les maisons de maçonneries lourde. Les murs sont alors fonde indépendamment du dallage sur des soubassement reposant sur des plots ou sur des semelles filante en béton arme, s corps du dallage servent d’assise aux mur périphériques toute fois des tassements différentiels peuvent se produire dans le dallage au voisinage de l’assise des murs ,on doit renforcer cette zone par la mise en place d’armatures supplémentaires.
  • 11. corps du dallage servent d’assise aux mur
  • 12. Finition et revêtement le produit de finition ne peuvent rattraper les écarts de planéité . Dans le cas de béton surface.les tolérances de planéité du béton sont les mêmes pour le corps du dallage que pour les finitions. Le revêtement: le revêtement traditionnel peuvent être scelles sur le dallage en béton ou sur une dalle flottante dans le cas ou un isolant est place au dessus du dallage.
  • 13. B-Dallage a usage industriel choix de la categorie de dallage : le maitre d’ouvrage doit definir la categorie de dallage qu il choisit a savoir: -dallage rigide -dallage souple ce choix est essentiellement conditionne par : les tolérances de déformation et fissurations admises : la nature de l’exploitation. Composants; drainage le drainage a pour but d’eviter une détérioration de la forme par les eux de ruillessement .UN DRAINAGE PERIPHIRIQUE suffit. forme: Les couches a compacter sont reparties en épaisseur régulières . en absence d étude, l’épaisseurs de chaque couche a compacter est comprise entre 0.15 et 0.35m. Corps du dallage : Le dallage ,qu’il soit a l’éxtérieur ou a l’intérieur présent toujours des variations de dimensions en plan et en niveau .
  • 14. En particulier des variations dimensionnelles dues aux retrait hydrauliques doit etre rendues possible par la mise en place des joints . Joints: est un espace compris entre deux parties de construction .il a pour but de limiter les fissurations du dallage peuvent résulter des effets de retrait ,de variations thermiques ,de tassement différentiels, ou de mode de construction. Joint de retrait ce joint a pour but de diriger les fissurations due au retrait de béton . Joint de dilatation :se joint sert compenser les variations dimensionnelles du dallage .lorsque les variations linéaires du corps dallage peuvent s’effectuer librement .les joints de dilatations ne sont pas indispensables. Joint d’isolement : le but de ce joint est de séparer le dallage des autres parties de construction qui pourraient tasser différemment .il intéresse toute l’épaisseur du dallage.
  • 15. C-dallage avant un rôle structurel particulier: on désigne ainsi les dallages participant a la stabilité d’une construction ;tel que: -dallage comportant des tirants -dallage reprenant des efforts horizontaux -dallage supportant des murs ou des cloisons lourdes dallage servant au stockage des matières lourdes les zones de dallages qui ont un rôle structurel doivent être considérer comme des poutres ou des plaques supportant des efforts émanent de la super structure ou de stockage. Dans la mesure du possible , il faut éviter de faire participer les dallages aux efforts de structure.car cette disposition ne permet pas la réalisation des joints de retrait car on peut entrainer des fissurations D-canalisations: La presence des canalisation dans le dallage comporte toujours des risques.il est nécessaire de prendre des précautions dont certaines sont définis par les DTU.
  • 16. E-dallages de chambre froide le sol des chambres froides a température négatives relève des techniques spatiales. Il constitue de la façon suivante: -un plancher en béton arme sur vide sanitaire pour éviter le gel de terrain sous jacent ou un dallage chauffe par câbles électriques ou par circulation de fluide -un par-vapeur -un isolant compact de manière a reduire le maximum le tassement de l’isolant -un film dont la permanence est superieur a celle de par-vapeur.ce film est destine protéger l’isolant des coulures pendant le couage de la dalle en béton et favorise le glissement de la dalle en beton. -dalle en béton arme 1-isolation thermique les isolants thermiques utilises sont definis par leur resistance de service en compression .2-les retrait : Les retraits hydraulique et thermique doivent être facilités pas une bonne surface de glissement, ce qui est généralement , le cas avec le filme disposé entre l’isolant et la dalle . 3-seuil de porte Le racordement du dallage de la zone froide au dallage extérieur a cette zone doit faire l’objet d’une conception particuliere : Joint collaborant entre la partie froide et la partie a temperature ambiante .
  • 17. 4- lavage a l’eau: dans le cas des chambre froides a température négative, le lavage al' eau est exclu . Les pentes peuvent être réalisées par l’entreprise de dallage ainsi que le raccordement du dallage au siphons mais sans étanchéité. 5 –mise en froid et descente en température : la mise en froid ne pourra pas commencer avant un certain délai après la fin de coulage de la dalle .ce délai est de28 jours pour un coulage en période chaude et de 60 jours en période froide.
  • 18.
  • 19. 4--dallage sur terre plein Définition: un dallage constitue une plate-forme rigide ou un plancheras au niveaude rez- chaussee:il utilise le sol comme assise. Un dallage est réalise pour: -la zone d’habitation: séjour, chambre, cuisine etc.; -la zone de service: garage, buanderie, etc. 1-types de dallage sur terre-plein: on distingue de types de conception et par suite deux modes de réalisation: a -dallage avec appuis sur les murs: La dalle porteuse en beton arme prend appui sur la terre-plein et sur les murs de soubassement de rive et de refend éventuellement. Cette disposition est en pavillon individuel pour les raisons suivantes: Les risques de désordres par tassement sont réduits par appuis directs de la dalle BA sur les murs. La forme drainante sous le dallage n’est jamais compactée a l’ optimum et se tasse lentement.
  • 20. B-dallage indépendant des murs: la dalle en béton arme prend appui sur la terre- plein et sur quelques supports judicieusement espaces. Reposant sur les fondations. Cette solution permet de réduire les ponts thermiques a la périphérie de dallage .mais fait craindre des tassements différentiels si les supports verticaux sont trop espaces.il est de bonne règles de laisser environ 1.50m d’ intervalle entre les supports verticaux places a cet effet .
  • 21. Types de dallages sur terre-plein
  • 22.
  • 23.
  • 24. 2-Fonctionnalités d’un dallage d’habitation: A-confor:t des occupants : Un dallage d’habitation sert notamment a; Isoler la construction de l’humidité permanente du sol par remontées capillaire et qui rend les locaux insalubres. Limite les déperditions thermiques .ambiance chaude vers ambiance plus froide avec un conducteur du flux thermique le lui-même ou les murs de rives. B-Stabilité du dallage dans la durée: le dallage ne doit pas être cause de désordres d’ouvrages . c’est –à-dire: de tassement a le périphérie intérieur nuisible en enduits. De fissuration par dilatation ,retrait, déformation telles que flèche ou contre- flèche.
  • 25. C-distribution des réseaux techniques incorpores:  -réseau de distribution d’eau pour les pièces d’eau ; -passage souterrain des circuits pour l’e éclairage et le branchement d’appareils; -évacuation des eaux usées( eviers et lavabos) et des eaux vannes (WC); -passage des câbles de téléphone de télévision etc. -réseau de distribution d’eau pour les pièces d’eau ; -passage souterrain des circuits pour l’e éclairage et le branchement d’appareils; -évacuation des eaux usées( eviers et lavabos) et des eaux vannes (WC); -passage des câbles de téléphone de télévision etc. -Citons quelques exemples :
  • 26. :
  • 27. 3-composantes d’un dallage : a partir d’un sol décapé . Aplani . on trouve les éléments constitutifs suivants de la structure qui constituent ensemble le corps d’un dallage
  • 28. Remarque: le revêtement de sol constitue d’un carrelage sur chape de mortier ,d’un carrelage colle ou de moquettes ,fait partie des finition sur dallage . Le niveau du réz –dé chaussée pris pour référence est celui de sol fini ,c’est-à dire ce lui de revêtement de sol termine.
  • 29. 4-Recommandation de mise en œuvre: le point sensibles situe a la jonction on (mur de soubassement-dallage –mur de façade)dans le cas d’un dallage appuyé sur le mur de rive .TABLEAU DE RECOMMENDATION DE REALISATION Problèmes a traiter-- Moyens mis en œuvre Empêcher la rementée capillaire prévenant: -Du sol sous dallage. -Des eaux de pluie rejaillissent du cote extérieur sur le mur de soubassement. 1/coupure par film étanche sous la dalle avec coupure partielle insuffisante sur le mur d’appui. 2/coupure traversant au-dessus de la dalle d’épaisseur de mur avec doublage . 3/profil en U; ,en pied de doublage isolant ,la plaque de plâtre du doublage étant particulièrement sensible a ll’humidite . Drainer le cote extérieur . Drain PVC de diamètre 100mm en pied de mur de soubassement +drainage vertical par matériaux filtrants(cailloux,graviers). Effectuer un chainage en rive de dallage . Armatures minimale longitudinale prescrite: -soit deux aciers a haute adhérence(HA) de10mm de diamètre, -soit 3 HA de 8mm de diamètre. Limite les fissures d’enduit en rive et au droit du dallage dues : -aux dilatation , -Au retrait de béton , -Aux charges inégalement reparties. 1/on dispose une planelle ou un demi U de même matériau que le mur. 2/on incorpore un grillage en fibre de verre de mailles 10mm.10mm sur hauteur au moins égale al' épaisseur de la dalle +débord de 0.15mm de part et d’autre.
  • 30. Détail d’un dallage classique avec appui sur les murs de rive
  • 31. Extrait de fiche technique d’un isolant sous dalle BA d’un terre-plein produit :UNIMAT SOL 6000 (Lafarge platres) A/présentation: panneau de mousse de polystyrène expansé a hautes performance. Excellentes propriétés mécaniques et thermiques. Utilisation pour isolation thermique des sols et dalles sur terre-plein. Format utile:2 500 mm.1 200 mm pour des épaisseurs de 20mm a 80mm. B/pérformences UNIMAT SOL 6000 présente les caractéristiques thermiques ,mises en évidence par le certificat ACERMI: Problèmes a traiter Moyens mis en œuvre Limite les effets du rejaillissement des eaux de pluie. Le dessus de dallagedoit etreau moins a 0.15 m au dessus du niveau du sol exterieur. Choisir un isolant incompressible sous la dalle . Eviter les désordres dans les cloisons ainsi que dans les revêtement de sol ,par tassement de l’isolant sous la dalle Critère de compressibilité :13 a15 attessté par l’organisme ACERMI pour le certification des matériaux isolants
  • 32. Epaisseur(mm) 20 30 40 50 60 70 80 R(m2.C/W) 0.55 0.85 1.15 1.45 1.70 2.00 2.30 I Critères épaisseur I S O L E 20mm et 30mm 4 1 2 2 2 40mm a 80mm 4 1 2 2 3 caractéristique du produit C/mise en œuvre de part sa nature ,UNIMAT SOL 6000 se découpe très facilement a la scie .sa technique de mise en œuvre est traditionnelle par pose jointive bord a bord sur un lit de sable dresse.
  • 33. 5-variantes d’exécution des dallages: A-objectif particulier recherche: réduire les risques d’infiltration d’eau au niveau supérieur du dallage - variante n 1:se rapporte a la figure moyens utilises: -arase étanche .en mortier hydrofuge. D’épaisseur 5cm.situeeimmediatement sous le niveau inferieur du dallage .dans l’épaisseur du mur ; -décaisse sur tout le périmètre de la dalla obtenu lors de collage a l’aide de planche de coffrage dispose a plat et qui sert de quide pour dresser le béton de surface.
  • 34.
  • 35. - Variante n 2:se rapporte a la figure suivante moyens utilises : -arase étanche sous la dalle BA; -coupure étanche au-dessus de la dalle dans l’épaisseur du mur avec doublage.  Remarque : isolant. Un profil plastique et facile a mettre en place ,et recommander pour emboiter doublage
  • 36.
  • 37. b-1 la solution de principe consiste a compléter l’isolation horizontale par une isolation verticale. Le dallage en contact direct avec le sol est source de déperditions thermiques: -en rive de dallage . -vers le sol proprement dit. -vers l’extérieurs a travers le soubassement b/objectifs particuliers recherche: réduction des déperditions thermique
  • 38. Solution de principe: 1 er cas d’ un dallage appuyé sur le mur: 2-disposer un isolant horizontalement et aussi contre le mur de soubassement (fig15) 1-disposer un isolant horizontalement sous le dallage ; (fig14)
  • 39. 2 eme cas d’un dallage indépendants des murs :se reporter a la figure16.
  • 40.  b-2 dans le cas d’un dallage indépendant(fig 16) on observe: -le bloc en forme de U pour incorporer le chainage répartiteur; -l’isolant de 2cm a 3cm d’épaisseur en nez de dalle béton arme; -l’isolant horizontal d’épaisseur de 4cm a5cm dans les cas courants; -la coupure étanche au-dessus de le bloc en U;
  • 41. Remarque : -le film étanche horizontal est parfois relève verticalement contre le blocs en U et retourne horizontalement sur ce dernier . -quelques supports verticaux implantes comme signale précédemment sur la figure 5.sont a prescrire pour supporter la dalle.
  • 42.  5 –jonction dalle et murs de soutènement o A-fissuration a craindre au niveau inferieur ou supérieur de la dalle : - Les dispositions constructive sont pour objet de limier les conséquences de la fissuration horizontale qui se produit généralement sous l’appui de la dalle en béton arme . Cette fissuration horizontale provient inévitable de la dalle au droit des appuis sur les murs porteurs (fig17).en effet ,le dalle ne présente pas toujours une rigidité suffisante compte tenu de son épaisseur en fonction de la porte entre appuis maçonnes .les remblais sous dalle qui peuvent être récents et la forme épaisse peuvent être a l’origine de tassement et de désordres.
  • 43. Exemple indicatif :une épaisseur de dalle pour dallage sur terre-plein est prevue de 12cm ;compte tenu de l’enrobage des aciers. On ne peut compter que sur 10cm de hauteur utile et les déformations telles que flèche en travée ou rotation sur appuis sont quasi-systématiques -les fissures horizontales :ont tendance de produire le souvent sous la dalle .mais parfois aussi au niveau supérieur de la dalle et malgré les précautions élémentaires telle que : -planelle scelle en rive de dallage .constituant un matériau d’habillage; -enduit renforce par un grillage ou treillis en fibres de verre a maille de 10mm. B-dispositions e prescrireB-dispositions e prescrire 1-limite une porte exagèrent les appuis maçonnes en réalisant une1-limite une porte exagèrent les appuis maçonnes en réalisant une fondation continue ou des plots.fondation continue ou des plots. 2-désolidariser sous la dalle pour permettre la rotation (fig 18 et 19).2-désolidariser sous la dalle pour permettre la rotation (fig 18 et 19). Il reste empêcher la pénétration d’eau et a rendre les fissures nonIl reste empêcher la pénétration d’eau et a rendre les fissures non apparenteapparente
  • 44. 1er moyen :réalisation d’un bandeau avec un larmier qui rejeté l’eau
  • 45. 2em moyen: utilisation d’un profil formant un lamier
  • 46. Remarque: le dallage Independent permet de résoudre les problèmes précédents a condition(fig22): -de disposer des supports verticaux peu espaces; -de raidir tout les périmètres de dallage par chainage plat pour reporter les charges sur les supports verticaux.
  • 47. 3em moyen: utilisation des longrines préfabriquées avec réservation pour appui de la dalle armée ;le dallage prend appui a la fois sur le terre-plein et sur les longrines . A- principes constructifs: l’ensemble porteur est constitue par: -des plots de fondation ou des point d’ appui isoles selon la construction. -des longrines préfabriqués (poutres BA) appuyé sur les plots nivèles . -la dalle en béton armée prenant appui sur les longrines de et de refends .le terre-plein sommairement nivèle et compacte sert seulement de coffrage . Ce procède est utilise par l’un des constructeurs nationaux des maisons individuelles avec étude et suivi par un organisme agrée de contrôle .
  • 48. dimensions courantes des plots : -section carre de 0;60m.0.60m a1.00m.1.00m. -section rectangulaire de 6.00m.0.80m a0.60m.1.20m. -profondeur suivant nature de sol,contrinte admissible et profondeur hors gel. Localisation des plots aux angles sortants et entrants de construction et sous les murs porteurs (refend) pour les longrines intermédiaires . Des plots de fondation complémentaires a ceux numéraires aux longrines sont parfois destines alimiter les portes en prévision de la dalle en BA. B-Plan de fondation par plots et longrines fig27
  • 49.
  • 50. C-Longrines préfabriqués (fig 27 et28) Dimensions courantes: -section :0.20m d’épaisseur et 0.30mde hauteur. -longueur :a la demande de 1.00m a8.00m pour porter sur deux appui ou trois appuis avec une armature prenant en compte la continuité. D-réservation pour les longrines de rive seulement pour permettre l’ancrage de la dalle armee.la boite d’attente utilisées (système START ou stabox) ont une section de forme extérieure en trappes avec grande base ouverte pour loger les aciers en attente et permettre leur scellement dans la longrine .
  • 51.
  • 52.
  • 53. E-nœuds bétonnes a chaque nœud pour solidariser les longrines avec aciers verticaux en attente pour les chainages . F-Dalle en béton armée (fig 29 et30) elle a le rôle d’un planquer prenant appui sur les longrines de rive et les longrines intermédiaires ou intérieur. Des poutres ,entre les plots ,sont réalise sur place si besoin, en fonction de l’étude BA. La dalle est armeed’un treillis soudes a mailles de 200mm.200mm.le diamètre des fils porteur est défini par le bureau d’étude BA, soit 4.5mm , 6mm,8mm. Des renforts en barre haute adhérence sont disposes transversalement de plot a plot ,soit pour raidir la dalle soit pour constituer le chainage anti- retrait de la dalle .
  • 54.
  • 55.
  • 56. Remarques: -mêmes prescrisptionsque pour les dallages sur les terre-plein pour les préparation de la forme en tout-venant ,de la mise en place de l’isolant et de films étanche sous dalle . -l’épaisseur (12 a18mm)et l’armature sont en fonction des portes et du poids propre. -passage des réseaux techniques:-les réseaux des eaux vanne et des eaux usées sont passe sous la dalle dans l’épaisseur de la forme .les circuits d’alimentation en eau froide ,de coffrage ,d’ instalation electrique,detelephone ,etc. sont passes dans l’épaisseur de la dalle.