SlideShare une entreprise Scribd logo

Plancher 1

Plancher 1

1  sur  17
Télécharger pour lire hors ligne
PLANCHER
A- DEFINITION : le plancher est l’élément de structure supportant le sol d’un étage, il constitue
la séparation horizontale entre les étages d’un bâtiment, avec une face intérieure appelée plafond
et avec une partie supérieure qui sert de soutien de revêtement de l’étage supérieur .réalisé
souvent en béton armé, il est appelle dalle.
B- FONCTIONS : le plancher doit assumer les fonctions suivante :
- Supporter les charges (poids des structures et actions permanentes) et des surcharges (actions
variables et accidentelles) et les transmettre aux éléments porteurs que sont les murs et les
poteaux.
- transmettre des efforts horizontaux aux éléments de contreventement.
- conserver une certaine élasticité dans des limites acceptables afin que la flèche soit minime, sans
atteindre une rigidité excessive qui nécessiterait des poutres hautes et encombrantes.
- avoir un poids minime pour réduire la charge permanente.
Assurer une bonne isolation phonique et thermique.
- résister au feu et protéger contre l’humidité.
- permettre la distribution de fluides (électricité).
- conserver ses qualités physiques, mécaniques et acoustiques.
- pouvoir être construit facilement pour ne pas retarder la réalisation de l’ensemble de
l’immeuble et être économique.
C- EXIGENCES :
- SECURITE STRUCTURALE :
La résistance du plancher doit être assuré pendant toute la durée de son utilisation et pour en
assurer celle-ci on doit protéger les matériaux de structure (étanchéité des sols en milieu humide
(le long des murs), vérifier les fissurations d’enduit de plafonds, des taches de rouilles, des
affaissements.
Les conditions de sécurité structurales et l’aptitude au service sont précises dans la norme SIA
160. Les charges des plancher comprennent :
- le poids propre des éléments porteurs et non porteurs (couvertures, revêtements, cloisons.)
- le poids des équipements (ascenseurs, escaliers, électricités et sanitaires).
- charges utiles (personnes, équipements, mobiliers).
- APTITUDEAU SERVICES :
Elle vérifie si la structure se comporte dans les limites fixés dans la norme ou convenues se
rapportant à la fissuration qui sont définie en fonction du plan d’utilisation et du système
constructif, aux déformations, aux vibrations par des actions variables (mouvements rythmiques
de personnes, machines) et à la qualité des matériaux.
Elle analyse des actions auxquelles la structure porteuse peut être soumise et la recherche des
effets possibles sur cette structure.
- EXIGENCES PHONIQUES ET THERMIQUES :
a- ISOLATION ACOUSTIQUE :
Norme (CIA 181) protection contre le bruit dans le bâtiment.
- assurer la protection contre les bruits aériens par la masse du plancher.
-assurer la protection contre les bruits d’impacte sur le plancher par des revêtements de sol et de
couches isolantes entre le plancher et le revêtement, l’indépendance de la chape flottante par
rapport à la structure est indispensable.
b- ISOLATION THERMIQUE :
Lorsque le plancher est en contact avec l’extérieur.
Lorsque les locaux doivent être indépendant thermiquement.
c- PROTECTION CONTRE LE FEU :
Elle doit atteindre la résistance F90 dans les bâtiments de trois niveaux et plus.
Les structures doivent satisfaire à trois critères :
- capacité portante sans ruine prématurée.
- isolation thermique avec une température inférieure a 140°c entre la face froide et la face
exposée.
- Etanchéité au feu et à la fumée.
- CHARGES UTILES DANS LES BATIMENTS :
Les constructions sont classées en quatre catégories :
Locaux sécurité structurale (kn/m)
- habitations et chambres d’hôtels : - 2
- locaux administratifs, hôpitaux, écoles - 4
- salle de conférences, d’attente, restaurants, - sièges fixes : 4
Théâtres, cinémas, tribunes… autre : 5
- locaux de ventes - 5
D- PLANCHER EN BETON ARME :
Les planchers en béton arme sont des éléments porteurs les plus courants dans la construction de
bâtiments. Plus fréquente la dalle pleine est adapte a des petites et moyennes portées.
Inconvénient : le poids propre est élevé en fonction de la portée, une épaisseur de 20 cm pèse 5
KN/M² ce qui dépasse la surcharge utile.
1- TYPES DE PLANCHER :
a- DALLE PLEINE (PLANCHERS REALISES SUR PLACE) :
Les dalles pleines sont des planchers en béton armé.
Avantages :
- épaisseur faible (de 14 à 18 cm selon la portée). - bonne isolation acoustique.
- réalisation facile avec des coffrages industrialises (les armatures sont pose sous forme de treillis
soudés en panneaux disposes vers le bas en milieu de portée et supérieure au droit des appuis.
- le parement intérieur nécessite un enduit de 3 à 5 mm de plâtre colle.
- distribution aisée des canalisations électrique sur le coffrage avant le bétonnage.
- Epaisseurs et exigences des dalles : un calcule permet de dimensionner l’épaisseur des dalles à
environ 1/30e de la plus petite portée pour les dalle longues ou 1/35e
de la potée moyenne pour les
dalles est voisine du carré . L’armature de répartition doit être de 1/5e
de l’armature principale.
Pour réduire le poids propre on utilise du béton léger qui présente un poids spécifique de 15 à
20kn/m3, soit 20 à 40°/ inférieur a celui du béton traditionnel.
- Inconvénient :
- prix plus élevé.
- mise en œuvre sur chantier suscite quelques difficultés (ségrégation des agrégats).
- déformation instantanée et différée d’une structure en béton léger sont plus importantes.
Publicité

Recommandé

les types des plancher
les types des plancherles types des plancher
les types des plancherraouf1996
 
Types de plancher en construction
Types de plancher en constructionTypes de plancher en construction
Types de plancher en constructionAbdoulaye SECK
 
cours les voiles
cours les voilescours les voiles
cours les voilesgncmohamed
 
Béton armé 03
Béton armé 03Béton armé 03
Béton armé 03Sami Sahli
 

Contenu connexe

Tendances

Tendances (20)

Fondation..
Fondation..Fondation..
Fondation..
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Planchers 03
Planchers 03Planchers 03
Planchers 03
 
cours de construction Généralités
cours de construction Généralitéscours de construction Généralités
cours de construction Généralités
 
Dalle nervuré
Dalle nervuréDalle nervuré
Dalle nervuré
 
Charpente métallique
Charpente métallique Charpente métallique
Charpente métallique
 
Systèmes constructifs
Systèmes constructifsSystèmes constructifs
Systèmes constructifs
 
Plancher
PlancherPlancher
Plancher
 
Cour voiles
Cour voilesCour voiles
Cour voiles
 
Cours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les ContreventementsCours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les Contreventements
 
Structure métallique
Structure métalliqueStructure métallique
Structure métallique
 
Fondations 02
Fondations 02Fondations 02
Fondations 02
 
Les fondations
Les fondationsLes fondations
Les fondations
 
Planchers 05
Planchers 05Planchers 05
Planchers 05
 
Murs de façade
Murs de façadeMurs de façade
Murs de façade
 
Planchers 02
Planchers 02Planchers 02
Planchers 02
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
 
rapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civilrapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civil
 
Béton armé
Béton arméBéton armé
Béton armé
 
Rapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantierRapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantier
 

En vedette

Dalles 01. méthode des bandes
Dalles 01. méthode des bandesDalles 01. méthode des bandes
Dalles 01. méthode des bandesSami Sahli
 
Dalles 04. méthodes des lignes de rupture
Dalles 04. méthodes des lignes de ruptureDalles 04. méthodes des lignes de rupture
Dalles 04. méthodes des lignes de ruptureSami Sahli
 
Planchers et parois de séparation
Planchers et parois de séparationPlanchers et parois de séparation
Planchers et parois de séparationSami Sahli
 
Préfabrication
PréfabricationPréfabrication
PréfabricationSami Sahli
 
Dalles 05. poinçonnement
Dalles 05. poinçonnementDalles 05. poinçonnement
Dalles 05. poinçonnementSami Sahli
 
AI and Machine Learning Demystified by Carol Smith at Midwest UX 2017
AI and Machine Learning Demystified by Carol Smith at Midwest UX 2017AI and Machine Learning Demystified by Carol Smith at Midwest UX 2017
AI and Machine Learning Demystified by Carol Smith at Midwest UX 2017Carol Smith
 

En vedette (8)

Dalles 01. méthode des bandes
Dalles 01. méthode des bandesDalles 01. méthode des bandes
Dalles 01. méthode des bandes
 
Dalles 04. méthodes des lignes de rupture
Dalles 04. méthodes des lignes de ruptureDalles 04. méthodes des lignes de rupture
Dalles 04. méthodes des lignes de rupture
 
Planchers et parois de séparation
Planchers et parois de séparationPlanchers et parois de séparation
Planchers et parois de séparation
 
Préfabrication
PréfabricationPréfabrication
Préfabrication
 
Dalle
DalleDalle
Dalle
 
Dalles 05. poinçonnement
Dalles 05. poinçonnementDalles 05. poinçonnement
Dalles 05. poinçonnement
 
Course a pied et physiologie
Course a pied et physiologieCourse a pied et physiologie
Course a pied et physiologie
 
AI and Machine Learning Demystified by Carol Smith at Midwest UX 2017
AI and Machine Learning Demystified by Carol Smith at Midwest UX 2017AI and Machine Learning Demystified by Carol Smith at Midwest UX 2017
AI and Machine Learning Demystified by Carol Smith at Midwest UX 2017
 

Similaire à Plancher 1

Plancher en béton armé _ prix, épaisseur... - GuideBeton.com.pdf
Plancher en béton armé _ prix, épaisseur... - GuideBeton.com.pdfPlancher en béton armé _ prix, épaisseur... - GuideBeton.com.pdf
Plancher en béton armé _ prix, épaisseur... - GuideBeton.com.pdftewngom1
 
chapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdfchapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdftewngom1
 
Béton armé 02
Béton armé 02Béton armé 02
Béton armé 02Sami Sahli
 
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdféléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdfAbdouCh13
 
Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton ILYES MHAMMEDIA
 
Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)Hiba Architecte
 
Mur voile en béton armé
Mur voile en béton arméMur voile en béton armé
Mur voile en béton arméAbdelkader SAFA
 
Les toitures terrasses-pathologie 2006
Les toitures terrasses-pathologie 2006Les toitures terrasses-pathologie 2006
Les toitures terrasses-pathologie 2006Bertrand CHEVAL
 
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATIONLes défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATIONRoufaida Hechim
 
[Cours ENAU]: Chapitre 2 Enveloppes Horizontales .version.3
[Cours ENAU]: Chapitre 2 Enveloppes Horizontales .version.3[Cours ENAU]: Chapitre 2 Enveloppes Horizontales .version.3
[Cours ENAU]: Chapitre 2 Enveloppes Horizontales .version.3Med Amine Henteti
 
Type de toiture terrasse et étanchéité
Type de  toiture terrasse  et  étanchéitéType de  toiture terrasse  et  étanchéité
Type de toiture terrasse et étanchéitéILYES MHAMMEDIA
 
Pathologie d'etanchiete.pptx
Pathologie d'etanchiete.pptxPathologie d'etanchiete.pptx
Pathologie d'etanchiete.pptxinesdemnati
 

Similaire à Plancher 1 (20)

Platforme
PlatformePlatforme
Platforme
 
Expose
ExposeExpose
Expose
 
Plancher en béton armé _ prix, épaisseur... - GuideBeton.com.pdf
Plancher en béton armé _ prix, épaisseur... - GuideBeton.com.pdfPlancher en béton armé _ prix, épaisseur... - GuideBeton.com.pdf
Plancher en béton armé _ prix, épaisseur... - GuideBeton.com.pdf
 
chapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdfchapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdf
 
chapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdfchapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdf
 
Béton armé 02
Béton armé 02Béton armé 02
Béton armé 02
 
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdféléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
 
Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton
 
type de dalle
type de dalletype de dalle
type de dalle
 
Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)
 
20100622 05 ba_plumier_degee
20100622 05 ba_plumier_degee20100622 05 ba_plumier_degee
20100622 05 ba_plumier_degee
 
Murs et plancher
Murs et plancherMurs et plancher
Murs et plancher
 
Exposé Construction.ppt
Exposé Construction.pptExposé Construction.ppt
Exposé Construction.ppt
 
Mur voile en béton armé
Mur voile en béton arméMur voile en béton armé
Mur voile en béton armé
 
Les toitures terrasses-pathologie 2006
Les toitures terrasses-pathologie 2006Les toitures terrasses-pathologie 2006
Les toitures terrasses-pathologie 2006
 
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATIONLes défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
 
[Cours ENAU]: Chapitre 2 Enveloppes Horizontales .version.3
[Cours ENAU]: Chapitre 2 Enveloppes Horizontales .version.3[Cours ENAU]: Chapitre 2 Enveloppes Horizontales .version.3
[Cours ENAU]: Chapitre 2 Enveloppes Horizontales .version.3
 
Type de toiture terrasse et étanchéité
Type de  toiture terrasse  et  étanchéitéType de  toiture terrasse  et  étanchéité
Type de toiture terrasse et étanchéité
 
Pathologie d'etanchiete.pptx
Pathologie d'etanchiete.pptxPathologie d'etanchiete.pptx
Pathologie d'etanchiete.pptx
 
Types de béton
Types de bétonTypes de béton
Types de béton
 

Plus de Hiba Architecte (20)

These
TheseThese
These
 
Presentation de la zhun
Presentation de la zhunPresentation de la zhun
Presentation de la zhun
 
Les zhu ns
Les zhu nsLes zhu ns
Les zhu ns
 
Lecture typo morpholo
Lecture typo morpholoLecture typo morpholo
Lecture typo morpholo
 
Analyse typ
Analyse typAnalyse typ
Analyse typ
 
2009plan de travail
2009plan de travail2009plan de travail
2009plan de travail
 
Géographie urbainea
Géographie urbaineaGéographie urbainea
Géographie urbainea
 
Exposèe
ExposèeExposèe
Exposèe
 
Approch contextuelle new
Approch contextuelle newApproch contextuelle new
Approch contextuelle new
 
Approche architecturale
Approche architecturaleApproche architecturale
Approche architecturale
 
Approche architecturale
Approche architecturaleApproche architecturale
Approche architecturale
 
Approche programatique
Approche programatiqueApproche programatique
Approche programatique
 
Approche thématique new
Approche thématique newApproche thématique new
Approche thématique new
 
Bibliographie
BibliographieBibliographie
Bibliographie
 
Conclusion 2
Conclusion 2Conclusion 2
Conclusion 2
 
Introduction générale
Introduction généraleIntroduction générale
Introduction générale
 
Préambule 2
Préambule 2Préambule 2
Préambule 2
 
Sommaire
SommaireSommaire
Sommaire
 
Notre discour
Notre discourNotre discour
Notre discour
 
Technique
TechniqueTechnique
Technique
 

Plancher 1

  • 1. PLANCHER A- DEFINITION : le plancher est l’élément de structure supportant le sol d’un étage, il constitue la séparation horizontale entre les étages d’un bâtiment, avec une face intérieure appelée plafond et avec une partie supérieure qui sert de soutien de revêtement de l’étage supérieur .réalisé souvent en béton armé, il est appelle dalle. B- FONCTIONS : le plancher doit assumer les fonctions suivante : - Supporter les charges (poids des structures et actions permanentes) et des surcharges (actions variables et accidentelles) et les transmettre aux éléments porteurs que sont les murs et les poteaux. - transmettre des efforts horizontaux aux éléments de contreventement. - conserver une certaine élasticité dans des limites acceptables afin que la flèche soit minime, sans atteindre une rigidité excessive qui nécessiterait des poutres hautes et encombrantes. - avoir un poids minime pour réduire la charge permanente. Assurer une bonne isolation phonique et thermique. - résister au feu et protéger contre l’humidité. - permettre la distribution de fluides (électricité). - conserver ses qualités physiques, mécaniques et acoustiques. - pouvoir être construit facilement pour ne pas retarder la réalisation de l’ensemble de l’immeuble et être économique.
  • 2. C- EXIGENCES : - SECURITE STRUCTURALE : La résistance du plancher doit être assuré pendant toute la durée de son utilisation et pour en assurer celle-ci on doit protéger les matériaux de structure (étanchéité des sols en milieu humide (le long des murs), vérifier les fissurations d’enduit de plafonds, des taches de rouilles, des affaissements. Les conditions de sécurité structurales et l’aptitude au service sont précises dans la norme SIA 160. Les charges des plancher comprennent : - le poids propre des éléments porteurs et non porteurs (couvertures, revêtements, cloisons.) - le poids des équipements (ascenseurs, escaliers, électricités et sanitaires). - charges utiles (personnes, équipements, mobiliers). - APTITUDEAU SERVICES : Elle vérifie si la structure se comporte dans les limites fixés dans la norme ou convenues se rapportant à la fissuration qui sont définie en fonction du plan d’utilisation et du système constructif, aux déformations, aux vibrations par des actions variables (mouvements rythmiques de personnes, machines) et à la qualité des matériaux. Elle analyse des actions auxquelles la structure porteuse peut être soumise et la recherche des effets possibles sur cette structure.
  • 3. - EXIGENCES PHONIQUES ET THERMIQUES : a- ISOLATION ACOUSTIQUE : Norme (CIA 181) protection contre le bruit dans le bâtiment. - assurer la protection contre les bruits aériens par la masse du plancher. -assurer la protection contre les bruits d’impacte sur le plancher par des revêtements de sol et de couches isolantes entre le plancher et le revêtement, l’indépendance de la chape flottante par rapport à la structure est indispensable. b- ISOLATION THERMIQUE : Lorsque le plancher est en contact avec l’extérieur. Lorsque les locaux doivent être indépendant thermiquement. c- PROTECTION CONTRE LE FEU : Elle doit atteindre la résistance F90 dans les bâtiments de trois niveaux et plus. Les structures doivent satisfaire à trois critères : - capacité portante sans ruine prématurée. - isolation thermique avec une température inférieure a 140°c entre la face froide et la face exposée. - Etanchéité au feu et à la fumée.
  • 4. - CHARGES UTILES DANS LES BATIMENTS : Les constructions sont classées en quatre catégories : Locaux sécurité structurale (kn/m) - habitations et chambres d’hôtels : - 2 - locaux administratifs, hôpitaux, écoles - 4 - salle de conférences, d’attente, restaurants, - sièges fixes : 4 Théâtres, cinémas, tribunes… autre : 5 - locaux de ventes - 5 D- PLANCHER EN BETON ARME : Les planchers en béton arme sont des éléments porteurs les plus courants dans la construction de bâtiments. Plus fréquente la dalle pleine est adapte a des petites et moyennes portées. Inconvénient : le poids propre est élevé en fonction de la portée, une épaisseur de 20 cm pèse 5 KN/M² ce qui dépasse la surcharge utile.
  • 5. 1- TYPES DE PLANCHER : a- DALLE PLEINE (PLANCHERS REALISES SUR PLACE) : Les dalles pleines sont des planchers en béton armé. Avantages : - épaisseur faible (de 14 à 18 cm selon la portée). - bonne isolation acoustique. - réalisation facile avec des coffrages industrialises (les armatures sont pose sous forme de treillis soudés en panneaux disposes vers le bas en milieu de portée et supérieure au droit des appuis. - le parement intérieur nécessite un enduit de 3 à 5 mm de plâtre colle. - distribution aisée des canalisations électrique sur le coffrage avant le bétonnage.
  • 6. - Epaisseurs et exigences des dalles : un calcule permet de dimensionner l’épaisseur des dalles à environ 1/30e de la plus petite portée pour les dalle longues ou 1/35e de la potée moyenne pour les dalles est voisine du carré . L’armature de répartition doit être de 1/5e de l’armature principale. Pour réduire le poids propre on utilise du béton léger qui présente un poids spécifique de 15 à 20kn/m3, soit 20 à 40°/ inférieur a celui du béton traditionnel. - Inconvénient : - prix plus élevé. - mise en œuvre sur chantier suscite quelques difficultés (ségrégation des agrégats). - déformation instantanée et différée d’une structure en béton léger sont plus importantes.
  • 7. b- PLANCHERS CHAMPIGNONS : Pour éviter les retombées de poutres dans les dalles qui dépasse 20 cm, on réalise des gousses fortement ferrailles sur la partie supérieure des poteaux, ces ils sont réalises sur toute la périphérie des poteaux sous forme de troncs de pyramide, il porte le nom de champignons
  • 8. CHARGES D’EXPLOITATIONS DES PLANCHERS (norme nf p 06-001) : Types d’habitations charges (kn/m²
  • 11. Système bondonné en raison de la complication et par la du trop élevé du coffrage,de l’armature,du bétonnage,et du décoffrage .toute fois pour des porte assez grandes ,le système devient économique ,pour un poids propre relativement faible. Ce type de plancher offre une grande inertie qui permet de réduire notablement la quantité d’armature, l’lorsque la portée excède 5 à 6 m, il est conseille de disposer une nervure perpendiculaire aux nervures principales pour limiter le voilement. d- PLANCHERS A CAISSONS :
  • 12. L’élément porteur est constitue par un réseau de nervures croises. Le plafond présente une succession de caissons qui deviennent d’intéressants éléments de décoratifs .ce système est recommandé pour les locaux industriels a surcharge importantes et a grandes portées. e- PLANCHERS EVIDES :
  • 13. On dispose des tubes en acier, en carton ou en blocs de polystyrènes pour alléger les plancher. Ces exécution sont coûteuse .la pousse d’archi mèdes agissant sur ces coffrages perdues nécessitent des ancrages solides ; de plus pour les ouvrages qui ne sont abrités des intempéries, les cavités peuvent gorger d’eau ce qui peut provoquer des efflorescences sur la face inférieure de la dalle ainsi que des fendages dus aux gels néfaste a l’aspect de l’ouvrage. f- PLANCHERS PREFABRIQUES :
  • 14. Pour réduire les opérations de construction sur chantier, les planchers peuvent parvenir sur le lieu d’exécution sous formes de dalles préfabriquées prêtes au montage .un jointement est réalisé après la mise en place des plaques ;l’avantage du système réside dans la rapidité de pose et aussi dans un faible apport d’humidité .la préfabrication nécessite de produire certain nombre de pièces semblables .ces dalles préfabriquées ont des sections différentes : planes ,nervures , a caissons , selon la destination des locaux ,la portée ou la surcharge admissible. 2- MISE EN ŒUVRE :
  • 15. Dans la structure, les prédelles sont posées bord a bord, le joint devant être dans tout les cas inférieur a 10 mm. L’étaiement nécessaire, autos tables et convenablement contrevente sera réglé de niveau avant la pose des prédelles. ARMATURES : On utilise l’acier HLE, classe 2060 TBR agréer par la commission interministérielle d’agrément des armatures en acier a haute adhérence pour la construction en béton précontraint TORON T 5,2 : section nominale 13,6 mm², FPEG = 2500 dan/toron, FPRG =2800 dan/toron TORON T 6,85 : section nominale 13,6 mm², FPEG =5000 dan/toron, FPRG = 5600 dan/toron Ferraillages complémentaires : Acier a haute adhérence, treillis soudes ou chutes d’acier HLE pour les ferraillages complémentaires et pour les renforts divers. Acier Fe E 24 pour les organes de levage. - aciers de recouvrement des joints entre prédelles : de bandes de TS de largeur réduite posées directement sur la prédelle. - Aciers placer en chapeau sur les appuis : destines a reprendre les moments de continuité .ces armature sont maintenues en partie haute de la dalle coulées en place par des écarteurs. - Aciers de rives non porteuse : positionnées dans la partie haute de la dalle coulée en place. - Aciers au feu : posés directement sur la prédelle en travée - BETON :
  • 16. Béton coulé en place : le béton utilise devra avoir une certaine résistance minimum a la compression de MPA a 28 jours. Béton de la partie préfabriquée : béton de sable et granulats dont la granulométrie est limitée a 20 mm ciment CPA-CEM 52,5 ou 52,5 R résistance a la compression a 28 jours : 35 MPA minimum. Betton complémentaire : béton de sable et de granulats dont la granulométrie est limite à 20 mm résistance à la compression à 28 jours : 25 MPA. La fabrication de la prédelle est effectuée en usine sur des bancs métalliques de longueur (110 ml). Le traitement thermique du béton est assure par circulation d’eau chaude ou résistance électrique sous platelage métallique.
  • 17. PLAN DE TRAVAIL : A- DEFINITION B- FONCTIONS C- EXIGENCES - SECURITE STRUCTURALE - APTITUDE AU SERVICES - EXIGENCES PHONIQUES ET THERMIQUES - CHARGES UTILES DANS LES BATIMENTS D-ANCHERS EN BETON ARME 1-TYPES DE PLANCHERS a - dalles pleines b - planchers champignons c - planchers nervures d - planchers a caissons f – planchers préfabriqués 2- MISE EN ŒUVRE - armatures - béton SOURCES : BATIR, SITE INTERNET GOOGLE : PLANCHERS