SlideShare une entreprise Scribd logo
Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme
Plan de l’exposé:
Qu'est ce qu’un plancher ?
Eléments constitutifs du plancher
Rôle du plancher
Classification des planchers
Selon le schéma constructif
Selon le système porteur
Selon le matériau de l’élément porteur
Les planchers préfabriqués
 l’isolation des planchers
 conclusion
C’est l’un des éléments les plus importants de la
superstructure, ils offrent une surface horizontale,
plane sur laquelle il est possible de circuler ,
d’entreposer des marchandises et de s’abriter.
Le plancher est
caractérisé par son
épaisseur qui est faible
devant les dimensions en
plan.
 L’ossature portante (poutres, poutrelles, solives),
 Le remplissage entre ces éléments d'ossature, s'ils ne
sont pas jointifs : entrevous, hourdis…
 un ouvrage plan qui forme le support du revêtement de
sol : dalle de compression ou de répartition, chape de
ciment, aire de plâtre, gîtage de lambourdes.
Rôle structurel Rôle de protection
reçoit les charges horizontales
(vents, séisme) et contribue
grandement dans la distribution
de ces derniers aux éléments de
contreventement .
Rôle structurel
 reçoit également les charges verticales (poids
propre, cloisons, installations…..) et les transmet
aux porteurs verticaux. il participe donc à la stabilité
de l’ensemble du bâtiment.
Le plancher doit aussi
résister à l’action contigu
de l’humidité ambiante et
des vibration (sonores,
notamment)
Rôle structurel
Enfin le plancher doit être durable c’est-à-dire
résister sans dégradations et sans modification de
ses propriétés mécaniques à l’ensembles des
sollicitations aux quels il est soumis, et ce, durant un
laps de temps suffisamment long.
Au même titre que les autres parties du bâtiment, le
plancher est requis d’assurer une protection efficace aux
usagers une protection thermique et acoustique.
Une protection thermique à chaque fois que le plancher
sépare des espaces soumis à des régimes de
températures différents: (sous toitures, sous comble, sous
vide sanitaire…)
Une isolation acoustique, entre les différents étages ou
espaces entre planchers.
Rôle de protection
Selon le système
porteur
Selon le matériau
de l’élément porteur.
Selon le schéma
constructif
cet solution a pour
inconveignant la diminution
de la hauteur utile à cause
des retombés de poutres et
empêche un bonne éclairage
naturel.
1/Selon le schéma constructif
Plancher avec poutres apparentes
Plancher avec poutres apparentes
Dans ce cas , les poutres reposent parallèlement sur les
éléments porteurs verticaux.
sur ces poutres reposent les dalles et les systèmes de
protection thermique et acoustique
Plancher sans poutres apparentes
Plancher sans poutres apparentes
Dans le deuxième cas la dalle
constitue l’élément porteur:
armatures noyé à l’intérieur
de la dalle.
1/Selon le schéma constructif
Appuis linéaires:
Ce types d’appuis est assuré soit par des poutres en
périphérie des différents panneaux de dalles soit au moyen
de murs en maçonnerie(constructions traditionnelles) ou
plus généralement par des voiles ou noyaux en béton armé.
2/Selon le système porteur:
Appuis ponctuels:
Ce type d’appui est assuré
au moyen de poteaux,
colonnes en béton armé ,en
acier,….
2/Selon le système porteur:
3/Selon le matériau de l’élément porteur
• plancher en bois
• Plancher en béton armé ou précontraint.
• Plancher mixtes
le plus ancien, très rependu aussi bien dans les
constructions en bois qu’en pierre ou en brique,
pour ces nombreux avantages. composée
d'éléments en bois(panneaux) reposant sur une
structure porteuse primaire, le solivage.
Plancher à travure Simple.
Plancher à travure Composée.
Parquet cloué sur lambourdes
posées sur solives bois
Les Planchers en bois:
Le plancher sur solivage non-
apparent : le plus pratique
composé de panneaux reposant
sur des solives en bois massif
ou non, cachées habituellement
par un faux plafond.
Le plancher sur solivage
apparent : le plus esthétique
composé de panneaux ou de
planches de bois reposant sur des
solives en bois massif ou non et
dont la partie inférieure (retombée)
est apparente en sous-face.
Léger, rapide et économique, le
plancher à structure apparente est
cependant plus délicat à réaliser
en matière d'affaiblissement
acoustique. Il convient d'utiliser un
parquet flottant pour limiter les
bruits d'impact.
Sobre et fonctionnel,
ce plancher permet de loger
dans sa réserve suspendue
gainages techniques (eau,
électricité, chauffage, ventilation,
climatisation) et isolations
thermo-acoustiques.
Entre-axe des solives pour plancher bois
Planchers en béton armé ou béton
précontraint:
Ce type de planchers est plus économique, il offre
plus de rigidité, de solidité et de longévité.
Le bêton autorise de plus grandes portés et permet
la fabrication industrielle.
Il se trouve être plus intéressant lorsqu’on se trouve
dans des zones d’humidité importante.
Planchers en béton armé ou béton
précontraint:
nervures
Dalles à répartition unidirectionnelle sur
appuis linéaires sur
poutres
dalles à répartition bidirectionnelle sur
appuis linéaires sur
poutrelles
dalles à répartition bidirectionnelle sur
appuis ponctuel sur
colonnes,
chapiteaux
caissons
poutres
1/Dalles à répartition unidirectionnelle
sur appuis linéaires
 Dans ce type de plancher, les appuis linéaires sont
unidirectionnel constitués par des poutres en béton
armé, précontraintes ou encore par des voiles en
béton armé.
Dalles à répartition unidirectionnelle sur poutres
 La porté L peut atteindre les 8mètres
(L: espacement entre portiques)
 la dalle dans ce cas est appelé: dalle pleine
d’épaisseur environ h = 15-20 cm.
Tel que 1/35 < h/L< 1/25
Caractéristiques dimensionnelles
1/Dalles à répartition unidirectionnelle
sur appuis linéaires
Dans ce type de planchers, les appuis sont toujours linéaires
mais constitués par de poutrelles.
Dalles à répartition unidirectionnelle sur poutrelles
Il est réputé pour être
économique, très utilisé
pour des locaux
d’habitation ou
administratif.
Souvent appelé plancher
semi préfabriqué ou en
corps creux
Caractéristiques dimensionnelles
Espacement entre poutrelles: 60-70 cm.
Epaisseur de la dalle h= 4 à 6cm et appelé dalle de
compression.
La Porté des poutrelles est de 6 mètres max pour dalles en
bêton armé et 8mètres pour les dalles précontraintes.
Porté des poutres L va jusqu’à L=12m.
1/Dalles à répartition unidirectionnelle
sur appuis linéaires
Cette conception ressemble à la précédente du moins
dans le système constructif. Mais les poutrelles sont
remplacé par des nervures en béton armé dont l’intertie,
non négligeable comparé à celles des poutrelles, offre
une grande rigidité.
Dalles nervurées à répartition unidirectionnelle
ici on ne parle plus de
dalle de compression
mais de dalle pleine.
Caractéristiques dimensionnelles
 Porté des nervures:
6mètres max et
8mètres pour les
nervures en bêton
précontraint.
 Porté des poutres L va
jusqu’à 15m.
Espacement entre nervures: 1- 2.50 m.
h nervure 1/20< h nervure / L nervure <1/15.
(L: porté nervure)
Epaisseur de la dalle ep= 8 à 15cm(dalle pleine) tel que :
1/35< ep / Lmin <1/25.
(Lmin: la plu petite porté de la dalle
2/Dalles à répartition bidirectionnelle
sur appuis ponctuels
Ce type de planchers, la dalle
repose directement sur des
appuis ponctuels:
colonnes ou poteaux.
 Sous l’influence de charges
verticales, les colonnes
risquent de poinçonner la
dalle. pour éviter ce
phénomène ,on augmente
considérablement
l’épaisseur de la dalle.
Dalles épaisses sur colonnes à répartition bidirectionnelle
Caractéristiques dimensionnelles
 Porté libre entre les colonnes:
8m béton armé,14 m béton précontraint.
 l’épaisseur de la dalle: 1/30 < h/L min <1/20.
2/Dalles à répartition bidirectionnelle
sur appuis ponctuels
Cet option s’apparente beaucoup à la précédente, sauf que
dans ce cas, afin d’éviter que les poteaux ne poiçonnent la
dalle, on préfère, au lieu d’augmenter l’épaisseur de la dalle,
évaser les poteaux en leur tète en créant des chapiteaux.
Dalles épaisses à répartition bidirectionnelle
sur chapiteaux
Caractéristiques dimensionnelles
La porté libre entre colonnes:
7m béton armé
12m en Bêton précontraint.
l’épaisseur de la dalle h:
1/35< (h / Lmin) <1/25.
Parois lorsque les charges sont très importantes,
on augmente localement l’épaisseur de la dalle.
On parle de dalles sur chapiteaux avec surépaisseur.
2/Dalles à répartition bidirectionnelle
sur appuis ponctuels
Dalles à caissons à répartition bidirectionnelle
Le cas de dalle à caisson ou à caissettes se rapproches
beaucoup des dalles nervurées, sauf que dans ce cas,
les nervures sont dans deux directions.
Ce type de plancher est réputé très rigide et très
résistant tout en étant très économique.
Caractéristiques dimensionnelles
Espacement entre nervures de 60cm à 1.20 m.
La retombé des nervures est donnée par la relation:
1/20< (h nervure / L min) <1/15.
La porté libre:12 à 20m
 l’épaisseur de la dalle
ep min =12cm:
1/35< h / Lmin <1/25
Seul inconveignant dans cette conception reste la
complication due a la réalisation coffrage, ferraillage
Aussi dans les zones sismiques, de tels planchers ont
une bonne réputation en terme de répartition des efforts
sismiques aux différents éléments de contreventement
3/Dalles à répartition bidirectionnelle
sur appuis linéaires
 ce système de planchers qui est de loin le plus simple et
le plus classique: il sagit en fait de dalles en béton arme
reposant sur des poutres en périphérie.
Dalles pleines à répartition bidirectionnelle sur poutres
Porte libre max est
8m pour poutres classique
15m pour poutres a jarret
Epaisseur h de la dalle pleine h
1/35< (h / Lmin) <1/25.
La retombé des poutres sous jarret est
donée par la relation:
1/12< (h poutres / L min) <1/10.
Les Planchers mixtes
beton armé /bois beton armé/acier
Les Planchers mixte
Le principe de collaboration entre un solivage (bois
ou acier) et une dalle béton consiste à faire travailler,
grâce à la mise en œuvre de connecteurs, le béton en
compression et les poutres en flexion simple avec
cisaillement, utilisant ainsi au mieux les propriétés des
deux matériaux.
Les planchers
collaborants confèrent
un rendement optimal
et une économie
sans égale.
 Rôle des Connecteurs :
C’est de reprendre l’effort de cisaillement à l’interface
entre le bois et le béton, de sorte que l’ensemble du
plancher devient une structure mécaniquement
homogène et donc beaucoup plus rigide et résistante.
Les Planchers mixte
Les Planchers mixte
Parfois, pour des raisons de simplification de la mise en
oeuvre, on laisse la dalle et la poutre travailler
indépendamment on parle alors de planchers non
collaborants. Cette variante bien qu’acceptable sur le plan
technique, demeure non économique.
Types de Planchers mixte
 Plancher constitué d’une dalle de béton liée
mécaniquement par des organes de connexion à des
poutres en bois.
Cette technique,
particulièrement indiqué
dans le cadre des
réhabilitations de
structures anciennes,
permet ainsi
d’augmenter
notablement la rigidité et
la résistance des
planchers en bois.
Plancher béton armé/bois
Capacité :
Il est possible, dans certains cas, de conférer une capacité
portante de 500 kg/m² à une structure ne pouvant
théoriquement reprendre que quelques dizaines de kg/m², et ce
par la mise en œuvre d’une dalle de béton de 8 à 10 cm avec
interposition de connecteurs.
Plancher béton armé/bois
Types de Planchers mixte
Plancher béton armé/acier
Schema de composition
Ce type de planchers se rencontre fréquemment dans
les constructions métallique à usage divers ou autre
on distingue cependant plusieurs variantes:
Variantes du Plancher
mixte en acier/B.A
Plancher non collaborant avec pré dalles en B.A
 Ne présente aucun
avantages ni du point de vue
de la résistance, ni du point
de vue économique, mais
peut parfois les trouver dans
de les planchers à faibles
surcharges.
Elle consiste en une série de pré-dalles en B.A d’une
porté variable 3.5 à 5m
Pour une largeur standard 70 à 80 cm
Les pré-dalles sont posés sur des solives et sont rendues
solidaires à ces dernières par de points de soudures.
Variantes du Plancher
mixte en acier/B.A
Plancher collaborant avec dalles en B.A
coulées sur place:
La dalle en B.A est redue
solidaire de la poutre en acier aux
moyen de connecteurs s’opposant
à la force de glissement qui tend à
séparer les deux élments.
La dalle quand à elle, est coulé sur
place ce qui necessite un travail de
coffrage et de feraillage assez
lourd, un coulage important sans
compter le temps de décoffrage.
L’epaisseur de la dalle ep varie en
fonction de l’espacement « d » entre
deux solives: 1/12 < ep/d < 1/10
Variantes du Plancher
mixte acier/B.A
Ce type de dalles mixtes sont constituées de béton et de
tôles d’acier nervurées. Les tôles profilées ont un rôle
d’armature et de coffrage, autorisant une mise en
oeuvre rapide et économique.
Plancher mixte collaborant avec dalles en B.A
sur coffrage perdu
Variantes du Plancher
mixte en acier/B.A
Les planchers mixtes en acier-béton offrent une série
d'avantages par rapport aux systèmes classiques (tels les
hourdis et le béton coulé in situ), et ce principalement lors
de l'exécution.
Eléments de plancher entièrement
préfabriqués
Dalles alvéolés:
Sous-face lisse
Masse propre réduite
Eléments de plancher
entièrement préfabriqués
Eléments nervurés
Béton précontraint
Grande capacité portante
Eléments de plancher entièrement
préfabriqués
Eléments de toitures
Eléments de plancher entièrement
préfabriqués
Planchers à pré-dalles
Eléments de plancher
partièlemement préfabriqués
Planchers à poutrins et entrevous
Les entrevous sont posés entre
poutrelles préfabriquées et
achevés avec du béton coulé en
place
 L'isolation participe à la protection de l'habitation
contre le froid. Elle est donc intimement liée à la
notion de chauffage puisqu'elle permet
1 > d'éviter le transfert de chaleur : En isolant son
habitation, on réduit la déperdition de chaleur et on
réalise ainsi des économies d'énergie. En été, l'isolant
empêche la chaleur d'entrer à l'intérieur de l'habitation
et permet ainsi de la maintenir fraîche en faisant des
économies de climatisation.
2 > d'atténuer les bruits : Certains isolants ne protègent
pas que des agressions climatiques extérieures. Ils
augmentent aussi le confort acoustique d'une
habitation en réduisant le niveau sonore extérieur
(bruits de la rue, par exemple ou même intérieur entre 2
pièces).
 Pour l'isolation des sols et planchers, la laine
minérale (laine de verre / laine de roche) est très
souvent utilisée. En panneaux semi-rigides ou en
rouleaux, elle doit être installée entre les solives. La
pose se fait en 3 étapes :
1 > on dispose la laine minérale entre
les solives
2 > en sous-face, on fixe les
panneaux à l'aide de fixations
au plafond.
3 > pour finir, on déroule l'isolant
sur l'ossature avant de fermer
avec des plaques de plâtre
 Si la pièce est chauffée, il convient de choisir une
laine minérale revêtue d'un pare vapeur, tourné vers
la pièce chauffée. Si vous souhaitez ensuite poser
du lambris ou du plancher, il faut prévoir une
isolation renforcée et mettre 2 couches de laine
minérale en pose croisée.
 On peut également employer des panneaux de
polystyrène expansé ou extrudé posés jointivement
sur une dalle existante puis recouverts d'une chape
flottante qui accueillera le revêtement de sol.
 Enfin, des panneaux composites peuvent être
employés en sous-face de plancher pour créer des
plafonds nets en formant une barrière thermique
efficace.
 Le plancher chauffant
à eau chaude est le
moyen d'émission de
chaleur la plus
confortable car il
présente une grande
surface de chauffe à
basse température
(inférieure à 28 °C*).
Principe de fonctionnement :
un réseau de tuyaux est
posé sur une couche
d'isolation thermique, puis
noyé dans une dalle. L'eau
de chauffage circule dans
les tuyaux et réchauffe la
dalle. Par rayonnement, la
dalle retransmet la chaleur à
la pièce
Schéma d’installation
 Murs et plancher: ouvrage polycopié.
 Les planchers dans le batiment.
 Les cours du module de construction
par Mr Lemdani.
 internet/:Illustrations/schémas
Planchers 07

Contenu connexe

Tendances

les types des plancher
les types des plancherles types des plancher
les types des plancher
raouf1996
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
Sami Sahli
 
Construction mixte
Construction mixteConstruction mixte
Construction mixte
MawloudFellahi
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
Sami Sahli
 
chapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdfchapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdf
Taibi BOUKALMOUNE
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
Sami Sahli
 
Structure metallique amar1
Structure metallique amar1Structure metallique amar1
Structure metallique amar1Hiba Architecte
 
Dalle nervuré
Dalle nervuréDalle nervuré
Dalle nervuréLeila Lyla
 
Structure métallique
Structure métallique Structure métallique
Structure métallique
Sami Sahli
 
Charpente métallique
Charpente métallique Charpente métallique
Charpente métallique
Sami Sahli
 
Cours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les ContreventementsCours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les Contreventements
Archi Guelma
 
structure tridimensionnelle mero.pptx
structure tridimensionnelle mero.pptxstructure tridimensionnelle mero.pptx
structure tridimensionnelle mero.pptx
AdelSada4
 
Systèmes constructifs
Systèmes constructifsSystèmes constructifs
Systèmes constructifsSami Sahli
 
Systemes constructifs
Systemes constructifsSystemes constructifs
Systemes constructifs
Archi Guelma
 

Tendances (20)

Planchers 02
Planchers 02Planchers 02
Planchers 02
 
les types des plancher
les types des plancherles types des plancher
les types des plancher
 
Toitures
ToituresToitures
Toitures
 
Structure metalique
Structure metaliqueStructure metalique
Structure metalique
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Béton armé
Béton arméBéton armé
Béton armé
 
Construction mixte
Construction mixteConstruction mixte
Construction mixte
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
 
chapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdfchapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdf
 
Planchers 03
Planchers 03Planchers 03
Planchers 03
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Expose
ExposeExpose
Expose
 
Structure metallique amar1
Structure metallique amar1Structure metallique amar1
Structure metallique amar1
 
Dalle nervuré
Dalle nervuréDalle nervuré
Dalle nervuré
 
Structure métallique
Structure métallique Structure métallique
Structure métallique
 
Charpente métallique
Charpente métallique Charpente métallique
Charpente métallique
 
Cours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les ContreventementsCours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les Contreventements
 
structure tridimensionnelle mero.pptx
structure tridimensionnelle mero.pptxstructure tridimensionnelle mero.pptx
structure tridimensionnelle mero.pptx
 
Systèmes constructifs
Systèmes constructifsSystèmes constructifs
Systèmes constructifs
 
Systemes constructifs
Systemes constructifsSystemes constructifs
Systemes constructifs
 

Similaire à Planchers 07

Structure
StructureStructure
Structure
Maher Younes
 
Planchers et parois de séparation
Planchers et parois de séparationPlanchers et parois de séparation
Planchers et parois de séparationSami Sahli
 
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
HouSsam85
 
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdféléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
AbdouCh13
 
Sols plancher beton
Sols plancher betonSols plancher beton
Sols plancher beton
lllebeton-naturellementll
 
chapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdfchapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdf
tewngom1
 
[Cours ENAU]: Chapitre 2 Enveloppes Horizontales .version.3
[Cours ENAU]: Chapitre 2 Enveloppes Horizontales .version.3[Cours ENAU]: Chapitre 2 Enveloppes Horizontales .version.3
[Cours ENAU]: Chapitre 2 Enveloppes Horizontales .version.3
Med Amine Henteti
 
Exposé Cloisons
Exposé CloisonsExposé Cloisons
Exposé Cloisons
jexpoz
 
Murs beton
Murs betonMurs beton
Les Ouvrages de soutènement
Les Ouvrages de soutènementLes Ouvrages de soutènement
Les Ouvrages de soutènement
Adel Nehaoua
 
Exposé Construction.ppt
Exposé Construction.pptExposé Construction.ppt
Exposé Construction.ppt
MohamedAmineLemdani1
 
LA STRUCTURE ET LENVELOPPE EN ARCHITECTURE (2).ppt
LA STRUCTURE ET LENVELOPPE EN ARCHITECTURE (2).pptLA STRUCTURE ET LENVELOPPE EN ARCHITECTURE (2).ppt
LA STRUCTURE ET LENVELOPPE EN ARCHITECTURE (2).ppt
NoureddineSifi
 
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATIONLes défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Roufaida Hechim
 
Aménagements intérieurs et de surveillance
Aménagements intérieurs et de surveillanceAménagements intérieurs et de surveillance
Aménagements intérieurs et de surveillance
Ouaret Yahia
 
Armatures fondations-superficielles
Armatures fondations-superficiellesArmatures fondations-superficielles
Armatures fondations-superficiellesAissa Ouai
 
les gros ouevres
les gros ouevresles gros ouevres
les gros ouevres
ZaafraneOmar1
 

Similaire à Planchers 07 (20)

Structure
StructureStructure
Structure
 
Planchers et parois de séparation
Planchers et parois de séparationPlanchers et parois de séparation
Planchers et parois de séparation
 
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
 
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdféléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
 
Sols plancher beton
Sols plancher betonSols plancher beton
Sols plancher beton
 
Fondations
FondationsFondations
Fondations
 
Fondations 01
Fondations 01Fondations 01
Fondations 01
 
Platforme
PlatformePlatforme
Platforme
 
chapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdfchapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdf
 
[Cours ENAU]: Chapitre 2 Enveloppes Horizontales .version.3
[Cours ENAU]: Chapitre 2 Enveloppes Horizontales .version.3[Cours ENAU]: Chapitre 2 Enveloppes Horizontales .version.3
[Cours ENAU]: Chapitre 2 Enveloppes Horizontales .version.3
 
Exposé Cloisons
Exposé CloisonsExposé Cloisons
Exposé Cloisons
 
Murs beton
Murs betonMurs beton
Murs beton
 
Les Ouvrages de soutènement
Les Ouvrages de soutènementLes Ouvrages de soutènement
Les Ouvrages de soutènement
 
Exposé Construction.ppt
Exposé Construction.pptExposé Construction.ppt
Exposé Construction.ppt
 
LA STRUCTURE ET LENVELOPPE EN ARCHITECTURE (2).ppt
LA STRUCTURE ET LENVELOPPE EN ARCHITECTURE (2).pptLA STRUCTURE ET LENVELOPPE EN ARCHITECTURE (2).ppt
LA STRUCTURE ET LENVELOPPE EN ARCHITECTURE (2).ppt
 
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATIONLes défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
 
Aménagements intérieurs et de surveillance
Aménagements intérieurs et de surveillanceAménagements intérieurs et de surveillance
Aménagements intérieurs et de surveillance
 
Armatures fondations-superficielles
Armatures fondations-superficiellesArmatures fondations-superficielles
Armatures fondations-superficielles
 
Technique
TechniqueTechnique
Technique
 
les gros ouevres
les gros ouevresles gros ouevres
les gros ouevres
 

Plus de Sami Sahli

AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
Sami Sahli
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
Sami Sahli
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
Sami Sahli
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
Sami Sahli
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
Sami Sahli
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
Sami Sahli
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
Sami Sahli
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
Sami Sahli
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
Sami Sahli
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
Sami Sahli
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
Sami Sahli
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
Sami Sahli
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
Sami Sahli
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
Sami Sahli
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
Sami Sahli
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
Sami Sahli
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
Sami Sahli
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel
Sami Sahli
 
Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medea
Sami Sahli
 

Plus de Sami Sahli (20)

AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel
 
Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medea
 

Planchers 07

  • 2. Plan de l’exposé: Qu'est ce qu’un plancher ? Eléments constitutifs du plancher Rôle du plancher Classification des planchers Selon le schéma constructif Selon le système porteur Selon le matériau de l’élément porteur Les planchers préfabriqués  l’isolation des planchers  conclusion
  • 3. C’est l’un des éléments les plus importants de la superstructure, ils offrent une surface horizontale, plane sur laquelle il est possible de circuler , d’entreposer des marchandises et de s’abriter. Le plancher est caractérisé par son épaisseur qui est faible devant les dimensions en plan.
  • 4.  L’ossature portante (poutres, poutrelles, solives),  Le remplissage entre ces éléments d'ossature, s'ils ne sont pas jointifs : entrevous, hourdis…  un ouvrage plan qui forme le support du revêtement de sol : dalle de compression ou de répartition, chape de ciment, aire de plâtre, gîtage de lambourdes.
  • 5. Rôle structurel Rôle de protection
  • 6. reçoit les charges horizontales (vents, séisme) et contribue grandement dans la distribution de ces derniers aux éléments de contreventement . Rôle structurel  reçoit également les charges verticales (poids propre, cloisons, installations…..) et les transmet aux porteurs verticaux. il participe donc à la stabilité de l’ensemble du bâtiment.
  • 7. Le plancher doit aussi résister à l’action contigu de l’humidité ambiante et des vibration (sonores, notamment) Rôle structurel Enfin le plancher doit être durable c’est-à-dire résister sans dégradations et sans modification de ses propriétés mécaniques à l’ensembles des sollicitations aux quels il est soumis, et ce, durant un laps de temps suffisamment long.
  • 8. Au même titre que les autres parties du bâtiment, le plancher est requis d’assurer une protection efficace aux usagers une protection thermique et acoustique. Une protection thermique à chaque fois que le plancher sépare des espaces soumis à des régimes de températures différents: (sous toitures, sous comble, sous vide sanitaire…) Une isolation acoustique, entre les différents étages ou espaces entre planchers. Rôle de protection
  • 9. Selon le système porteur Selon le matériau de l’élément porteur. Selon le schéma constructif
  • 10. cet solution a pour inconveignant la diminution de la hauteur utile à cause des retombés de poutres et empêche un bonne éclairage naturel. 1/Selon le schéma constructif Plancher avec poutres apparentes Plancher avec poutres apparentes Dans ce cas , les poutres reposent parallèlement sur les éléments porteurs verticaux. sur ces poutres reposent les dalles et les systèmes de protection thermique et acoustique
  • 11. Plancher sans poutres apparentes Plancher sans poutres apparentes Dans le deuxième cas la dalle constitue l’élément porteur: armatures noyé à l’intérieur de la dalle. 1/Selon le schéma constructif
  • 12. Appuis linéaires: Ce types d’appuis est assuré soit par des poutres en périphérie des différents panneaux de dalles soit au moyen de murs en maçonnerie(constructions traditionnelles) ou plus généralement par des voiles ou noyaux en béton armé. 2/Selon le système porteur:
  • 13. Appuis ponctuels: Ce type d’appui est assuré au moyen de poteaux, colonnes en béton armé ,en acier,…. 2/Selon le système porteur:
  • 14. 3/Selon le matériau de l’élément porteur • plancher en bois • Plancher en béton armé ou précontraint. • Plancher mixtes
  • 15. le plus ancien, très rependu aussi bien dans les constructions en bois qu’en pierre ou en brique, pour ces nombreux avantages. composée d'éléments en bois(panneaux) reposant sur une structure porteuse primaire, le solivage. Plancher à travure Simple. Plancher à travure Composée. Parquet cloué sur lambourdes posées sur solives bois Les Planchers en bois:
  • 16. Le plancher sur solivage non- apparent : le plus pratique composé de panneaux reposant sur des solives en bois massif ou non, cachées habituellement par un faux plafond. Le plancher sur solivage apparent : le plus esthétique composé de panneaux ou de planches de bois reposant sur des solives en bois massif ou non et dont la partie inférieure (retombée) est apparente en sous-face. Léger, rapide et économique, le plancher à structure apparente est cependant plus délicat à réaliser en matière d'affaiblissement acoustique. Il convient d'utiliser un parquet flottant pour limiter les bruits d'impact. Sobre et fonctionnel, ce plancher permet de loger dans sa réserve suspendue gainages techniques (eau, électricité, chauffage, ventilation, climatisation) et isolations thermo-acoustiques.
  • 17. Entre-axe des solives pour plancher bois
  • 18. Planchers en béton armé ou béton précontraint: Ce type de planchers est plus économique, il offre plus de rigidité, de solidité et de longévité. Le bêton autorise de plus grandes portés et permet la fabrication industrielle. Il se trouve être plus intéressant lorsqu’on se trouve dans des zones d’humidité importante.
  • 19. Planchers en béton armé ou béton précontraint: nervures Dalles à répartition unidirectionnelle sur appuis linéaires sur poutres dalles à répartition bidirectionnelle sur appuis linéaires sur poutrelles dalles à répartition bidirectionnelle sur appuis ponctuel sur colonnes, chapiteaux caissons poutres
  • 20. 1/Dalles à répartition unidirectionnelle sur appuis linéaires  Dans ce type de plancher, les appuis linéaires sont unidirectionnel constitués par des poutres en béton armé, précontraintes ou encore par des voiles en béton armé. Dalles à répartition unidirectionnelle sur poutres
  • 21.  La porté L peut atteindre les 8mètres (L: espacement entre portiques)  la dalle dans ce cas est appelé: dalle pleine d’épaisseur environ h = 15-20 cm. Tel que 1/35 < h/L< 1/25 Caractéristiques dimensionnelles
  • 22. 1/Dalles à répartition unidirectionnelle sur appuis linéaires Dans ce type de planchers, les appuis sont toujours linéaires mais constitués par de poutrelles. Dalles à répartition unidirectionnelle sur poutrelles Il est réputé pour être économique, très utilisé pour des locaux d’habitation ou administratif. Souvent appelé plancher semi préfabriqué ou en corps creux
  • 23. Caractéristiques dimensionnelles Espacement entre poutrelles: 60-70 cm. Epaisseur de la dalle h= 4 à 6cm et appelé dalle de compression. La Porté des poutrelles est de 6 mètres max pour dalles en bêton armé et 8mètres pour les dalles précontraintes. Porté des poutres L va jusqu’à L=12m.
  • 24. 1/Dalles à répartition unidirectionnelle sur appuis linéaires Cette conception ressemble à la précédente du moins dans le système constructif. Mais les poutrelles sont remplacé par des nervures en béton armé dont l’intertie, non négligeable comparé à celles des poutrelles, offre une grande rigidité. Dalles nervurées à répartition unidirectionnelle ici on ne parle plus de dalle de compression mais de dalle pleine.
  • 25. Caractéristiques dimensionnelles  Porté des nervures: 6mètres max et 8mètres pour les nervures en bêton précontraint.  Porté des poutres L va jusqu’à 15m. Espacement entre nervures: 1- 2.50 m. h nervure 1/20< h nervure / L nervure <1/15. (L: porté nervure) Epaisseur de la dalle ep= 8 à 15cm(dalle pleine) tel que : 1/35< ep / Lmin <1/25. (Lmin: la plu petite porté de la dalle
  • 26. 2/Dalles à répartition bidirectionnelle sur appuis ponctuels Ce type de planchers, la dalle repose directement sur des appuis ponctuels: colonnes ou poteaux.  Sous l’influence de charges verticales, les colonnes risquent de poinçonner la dalle. pour éviter ce phénomène ,on augmente considérablement l’épaisseur de la dalle. Dalles épaisses sur colonnes à répartition bidirectionnelle
  • 27. Caractéristiques dimensionnelles  Porté libre entre les colonnes: 8m béton armé,14 m béton précontraint.  l’épaisseur de la dalle: 1/30 < h/L min <1/20.
  • 28. 2/Dalles à répartition bidirectionnelle sur appuis ponctuels Cet option s’apparente beaucoup à la précédente, sauf que dans ce cas, afin d’éviter que les poteaux ne poiçonnent la dalle, on préfère, au lieu d’augmenter l’épaisseur de la dalle, évaser les poteaux en leur tète en créant des chapiteaux. Dalles épaisses à répartition bidirectionnelle sur chapiteaux
  • 29. Caractéristiques dimensionnelles La porté libre entre colonnes: 7m béton armé 12m en Bêton précontraint. l’épaisseur de la dalle h: 1/35< (h / Lmin) <1/25. Parois lorsque les charges sont très importantes, on augmente localement l’épaisseur de la dalle. On parle de dalles sur chapiteaux avec surépaisseur.
  • 30. 2/Dalles à répartition bidirectionnelle sur appuis ponctuels Dalles à caissons à répartition bidirectionnelle Le cas de dalle à caisson ou à caissettes se rapproches beaucoup des dalles nervurées, sauf que dans ce cas, les nervures sont dans deux directions. Ce type de plancher est réputé très rigide et très résistant tout en étant très économique.
  • 31. Caractéristiques dimensionnelles Espacement entre nervures de 60cm à 1.20 m. La retombé des nervures est donnée par la relation: 1/20< (h nervure / L min) <1/15. La porté libre:12 à 20m  l’épaisseur de la dalle ep min =12cm: 1/35< h / Lmin <1/25 Seul inconveignant dans cette conception reste la complication due a la réalisation coffrage, ferraillage Aussi dans les zones sismiques, de tels planchers ont une bonne réputation en terme de répartition des efforts sismiques aux différents éléments de contreventement
  • 32. 3/Dalles à répartition bidirectionnelle sur appuis linéaires  ce système de planchers qui est de loin le plus simple et le plus classique: il sagit en fait de dalles en béton arme reposant sur des poutres en périphérie. Dalles pleines à répartition bidirectionnelle sur poutres Porte libre max est 8m pour poutres classique 15m pour poutres a jarret Epaisseur h de la dalle pleine h 1/35< (h / Lmin) <1/25. La retombé des poutres sous jarret est donée par la relation: 1/12< (h poutres / L min) <1/10.
  • 33. Les Planchers mixtes beton armé /bois beton armé/acier
  • 34. Les Planchers mixte Le principe de collaboration entre un solivage (bois ou acier) et une dalle béton consiste à faire travailler, grâce à la mise en œuvre de connecteurs, le béton en compression et les poutres en flexion simple avec cisaillement, utilisant ainsi au mieux les propriétés des deux matériaux. Les planchers collaborants confèrent un rendement optimal et une économie sans égale.
  • 35.  Rôle des Connecteurs : C’est de reprendre l’effort de cisaillement à l’interface entre le bois et le béton, de sorte que l’ensemble du plancher devient une structure mécaniquement homogène et donc beaucoup plus rigide et résistante. Les Planchers mixte
  • 36. Les Planchers mixte Parfois, pour des raisons de simplification de la mise en oeuvre, on laisse la dalle et la poutre travailler indépendamment on parle alors de planchers non collaborants. Cette variante bien qu’acceptable sur le plan technique, demeure non économique.
  • 37. Types de Planchers mixte  Plancher constitué d’une dalle de béton liée mécaniquement par des organes de connexion à des poutres en bois. Cette technique, particulièrement indiqué dans le cadre des réhabilitations de structures anciennes, permet ainsi d’augmenter notablement la rigidité et la résistance des planchers en bois. Plancher béton armé/bois
  • 38. Capacité : Il est possible, dans certains cas, de conférer une capacité portante de 500 kg/m² à une structure ne pouvant théoriquement reprendre que quelques dizaines de kg/m², et ce par la mise en œuvre d’une dalle de béton de 8 à 10 cm avec interposition de connecteurs. Plancher béton armé/bois
  • 39. Types de Planchers mixte Plancher béton armé/acier Schema de composition Ce type de planchers se rencontre fréquemment dans les constructions métallique à usage divers ou autre on distingue cependant plusieurs variantes:
  • 40. Variantes du Plancher mixte en acier/B.A Plancher non collaborant avec pré dalles en B.A  Ne présente aucun avantages ni du point de vue de la résistance, ni du point de vue économique, mais peut parfois les trouver dans de les planchers à faibles surcharges. Elle consiste en une série de pré-dalles en B.A d’une porté variable 3.5 à 5m Pour une largeur standard 70 à 80 cm Les pré-dalles sont posés sur des solives et sont rendues solidaires à ces dernières par de points de soudures.
  • 41. Variantes du Plancher mixte en acier/B.A Plancher collaborant avec dalles en B.A coulées sur place: La dalle en B.A est redue solidaire de la poutre en acier aux moyen de connecteurs s’opposant à la force de glissement qui tend à séparer les deux élments. La dalle quand à elle, est coulé sur place ce qui necessite un travail de coffrage et de feraillage assez lourd, un coulage important sans compter le temps de décoffrage. L’epaisseur de la dalle ep varie en fonction de l’espacement « d » entre deux solives: 1/12 < ep/d < 1/10
  • 42. Variantes du Plancher mixte acier/B.A Ce type de dalles mixtes sont constituées de béton et de tôles d’acier nervurées. Les tôles profilées ont un rôle d’armature et de coffrage, autorisant une mise en oeuvre rapide et économique. Plancher mixte collaborant avec dalles en B.A sur coffrage perdu
  • 43. Variantes du Plancher mixte en acier/B.A Les planchers mixtes en acier-béton offrent une série d'avantages par rapport aux systèmes classiques (tels les hourdis et le béton coulé in situ), et ce principalement lors de l'exécution.
  • 44.
  • 45. Eléments de plancher entièrement préfabriqués Dalles alvéolés: Sous-face lisse Masse propre réduite
  • 46. Eléments de plancher entièrement préfabriqués Eléments nervurés Béton précontraint Grande capacité portante
  • 47. Eléments de plancher entièrement préfabriqués Eléments de toitures
  • 48. Eléments de plancher entièrement préfabriqués Planchers à pré-dalles
  • 49. Eléments de plancher partièlemement préfabriqués Planchers à poutrins et entrevous Les entrevous sont posés entre poutrelles préfabriquées et achevés avec du béton coulé en place
  • 50.
  • 51.  L'isolation participe à la protection de l'habitation contre le froid. Elle est donc intimement liée à la notion de chauffage puisqu'elle permet 1 > d'éviter le transfert de chaleur : En isolant son habitation, on réduit la déperdition de chaleur et on réalise ainsi des économies d'énergie. En été, l'isolant empêche la chaleur d'entrer à l'intérieur de l'habitation et permet ainsi de la maintenir fraîche en faisant des économies de climatisation. 2 > d'atténuer les bruits : Certains isolants ne protègent pas que des agressions climatiques extérieures. Ils augmentent aussi le confort acoustique d'une habitation en réduisant le niveau sonore extérieur (bruits de la rue, par exemple ou même intérieur entre 2 pièces).
  • 52.  Pour l'isolation des sols et planchers, la laine minérale (laine de verre / laine de roche) est très souvent utilisée. En panneaux semi-rigides ou en rouleaux, elle doit être installée entre les solives. La pose se fait en 3 étapes : 1 > on dispose la laine minérale entre les solives 2 > en sous-face, on fixe les panneaux à l'aide de fixations au plafond. 3 > pour finir, on déroule l'isolant sur l'ossature avant de fermer avec des plaques de plâtre
  • 53.  Si la pièce est chauffée, il convient de choisir une laine minérale revêtue d'un pare vapeur, tourné vers la pièce chauffée. Si vous souhaitez ensuite poser du lambris ou du plancher, il faut prévoir une isolation renforcée et mettre 2 couches de laine minérale en pose croisée.  On peut également employer des panneaux de polystyrène expansé ou extrudé posés jointivement sur une dalle existante puis recouverts d'une chape flottante qui accueillera le revêtement de sol.  Enfin, des panneaux composites peuvent être employés en sous-face de plancher pour créer des plafonds nets en formant une barrière thermique efficace.
  • 54.
  • 55.
  • 56.  Le plancher chauffant à eau chaude est le moyen d'émission de chaleur la plus confortable car il présente une grande surface de chauffe à basse température (inférieure à 28 °C*).
  • 57. Principe de fonctionnement : un réseau de tuyaux est posé sur une couche d'isolation thermique, puis noyé dans une dalle. L'eau de chauffage circule dans les tuyaux et réchauffe la dalle. Par rayonnement, la dalle retransmet la chaleur à la pièce
  • 59.  Murs et plancher: ouvrage polycopié.  Les planchers dans le batiment.  Les cours du module de construction par Mr Lemdani.  internet/:Illustrations/schémas