SlideShare une entreprise Scribd logo
Neuville-sur-Vanne
Bourg-de-Partie
Michel Bruley juillet 2022
Neuville-sur-Vanne & Bourg-de-Partie 1/5
Préface
En 2017, à l’occasion de la réalisation de ma version numérisée de la Notice sur Estissac et Thuisy,
j’avais su que Bruley-Mosle avait aussi écrit un texte sur Neuville sur Vannes, dont j’avais trouvé la
référence dans les archives de l’Aube.
En 2019, en parallèle de mes recherches généalogiques, j’ai cherché à me procurer un exemplaire du
texte sur Neuville, mais mes recherches (internet, famille, et mairie de Neuville …) furent
infructueuses. Quelqu’un de la mairie m’a indiqué (automne 2019) une personne qui œuvrait à
différentes publications sur le pays d’Othe, il s’agissait de Colette Hachen, une ancienne maîtresse
d’école d’Aix-en-Othe.
Colette a recherché un exemplaire auprès de différentes personnes, mais en vain. Finalement, elle a
avec Mathieu Micoulot (un professeur de Paris, originaire de la région et président des Éditions
Armance situées à Neuville) identifié début 2020 que le texte des archives de l’Aube était un
manuscrit et n’avait jamais été publié.
Dès lors, le processus d’édition était engagé, numérisation de l’original, frappe, structuration (le
texte était composé d’une série de notes), recherche d’illustration, relecture … et enfin publication.
À cause du Covid qui a freiné toutes les étapes, la notice n’est parue que deux ans plus tard en mai
2022. La mairie de Neuville a été très contente de cette parution et a remis des médailles aux acteurs
de ce projet : Colette Hachen, Matthieu Micoulot et Ludi Gogin.
La lecture de la Notice m’a amené à lire ou relire d’autres textes sur le pays d’Othe et j’ai synthétisé
dans les pages qui suivent quelques éléments de toutes ces lectures qui m’ont intéressé et qui sont
à voir comme des compléments à la Notice même si certains événements évoqués sont communs.
Bonne lecture
Neuville-sur-Vanne & Bourg-de-Partie 2/5
1 - Le territoire et son occupation ancienne
Le nom du pays d’Othe a une origine mal établie, l’historien Théophile Boutiot dit qu’il viendrait du
« mot celtique 'odyn', fourneau, fournaise, forge, peut-être par extension et avec plus de vérité :
minerai de fer » et d’autres sources, dont Wikipédia, rappellent « qu’il est mentionné sous les
formes Utta, Otta au XIIe siècle et que la racine ut / ot préceltique [?] est sans doute liée au caractère
forestier ». Le pays d’Othe (60km de long 20 de large) est à cheval entre les départements de l’Aube
et de l’Yonne, entre Troyes et Sens.
Dans la partie auboise du pays d’Othe où se situe Neuville sur Vanne, on a trouvé des traces
d’habitation très anciennes, datant de 2500 à 2000 ans av. J.-C. De véritables carrières de silex ont été
mises au jour lors de la construction de l'autoroute Paris, Sens, Troyes ainsi que de nombreux artefacts
datant du néolithique, de nombreux polissoirs. Comme celui dit de la Pierre aux dix doigts à Villemaur
sur Vanne.
À Estissac on a trouvé une nécropole celtique circulaire qui comporte plusieurs sépultures, dont une
tombe datant des environs de 450 avant J.C avec un char à deux roues typiques de la Tène ancienne.
À Neuville proprement dit, on a trouvé des Torques datant des Celtes qui sont conservés dans la
collection des bronzes antiques de la Bibliothèque nationale et remontent au IIIe ou IIe siècle av. J.-C.
La civilisation gallo-romaine a laissé dans toute la région des traces d’habitation, toujours aux bords
des rivières comme avec la villa de Loigny qui était implantée en partie à Estissac et Neuville le long de
la Vanne. Elle a aussi laissé de nombreux tronçons de voies romaines comme celle de Troyes à Sens et
d’autres éléments dans la région (oppidum, station de potiers …). Le village de Loigny a été en partie
détruit vers le Ve siècle, mais en 1211 il y avait encore des habitants.
On ne trouve aucune mention du village de Neuville-sur-Vanne antérieure à 1200, cependant des
savants locaux MM. l’abbé Lalite et Boutiot ont identifié des biens cités dans différents textes dès le
VIIIe et XIIe siècle. L’actuel village de Neuville est composé de plusieurs territoires historiquement
séparés : la Seigneurie de Neuville avec les fiefs de Loigny, de Sécheville, de Loiselet et le hameau de
Bourg-de-Partie qui était franc-fief et avait Sa Seigneurie.
2 - Les seigneurs de Neuville
La châtellenie de Neuville, contrairement aux seigneuries voisines, appartenait au Comte de
Champagne et donc est devenue, en 1284, dépendance royale. Le seigneur de Neuville le plus ancien
identifié est Mennassès de Neuville vers 1200 et il y a eu une quinzaine de seigneurs entre lui et Nicolas
Dauquoy (vers 1520), dont la Reine Marguerite de Bourgogne, épouse de Louis X, Jeanne de France,
fille de Philippe V, et Pierre de Rohan, duc de Nemours et maréchal de France.
À la succession de Jean Dauquoy, fils de Nicolas, la seigneurie a été divisée en deux entre : d’un côté
la branche masculine avec Jacques qui a eu les 4/5 de Neuville et de l’autre la branche féminine, avec
sa sœur Ambroise qui a eu 1/5 de Neuville et eu Bourg de Partie. Cette division des biens n’a pas plu à
Jacques qui créa et a entretenu une grande animosité entre les deux branches de la famille.
Branche masculine : Jacques Dauquoy profita du désordre lié aux guerres de religion pour accaparer
une grande partie des biens de la branche féminine. Abraham Dauquoy, fils de Jacques, poussa
Guillaume de Rouxel, son gendre le mari de sa fille unique Gabrielle, a assassiné trois personnes de la
branche féminine. À noter que Rouxel condamné à être rompu vif est mort tranquillement dans son
lit. Finalement Gabrielle, séparée de son assassin de mari, vendit les 4/5 de Neuville à Charles de
Neuville-sur-Vanne & Bourg-de-Partie 3/5
Vassan qui fit un échange avec Marie Bouvot de la branche féminine qui put réunir les seigneuries de
Neuville et de Bourg-de- Partie.
Branche féminine : Ambroise Dauquoy épouse Jean Thomelin, un conseiller du roi et trésorier de
France, un de leurs enfants est assassiné par un des enfants de Jacques Dauqoy, leur fille Marie épouse
Louis de Chomedey et a deux enfants Paul Chomedey de Maisonneuve le fondateur de Montréal et
Jacqueline. Jacqueline épouse François Bouvot, ils furent tous les deux assassinés par Guillaume de
Rouxel le gendre d’Abraham Dauqoy (François en 1651 et Jacqueline en 1655). Finalement, Marie
Bouvot (fille de Jacqueline) qui a épousé Bernard Baraillon, réunit en 1664 les seigneuries de Neuville
et de Bourg-de-Partie qui ne furent plus divisées.
De 1664 et Marie Bouvot à 1789 et Antoine-Nicolas Jaillant, avocat au Parlement de Paris, dernier
seigneur de Neuville, il y a eu une dizaine de seigneurs/propriétaires de la seigneurie de Neuville. À
noter que la disparition de la seigneurie de Neuville pendant la Révolution ne s’est accompagnée
d’aucune exaction, le seigneur Antoine Nicolat Jaillant n’étant pas noble.
3 - Les châteaux
Il y a eu deux châteaux à Neuville, l’un ancien à l’Ouest dont Jacques Dauquoy a hérité et l’autre à l’Est
que Demoiselle Ambroise Dauquoy héritière du domaine de Bourg-de-Partie et du cinquième de
Neuville, a fait construire en 1599 et qui a aujourd’hui disparu.
On ne sait pas depuis quand le château à l’ouest de Neuville existait, mais en 1552, Jean Dauquoy,
seigneur de Neuville déclare "chastel et maison fort", ce qui indique qu’une petite forteresse devait
s’y trouver, forteresse qui probablement a dû disparaître en vertu de la déclaration royale de 1621 qui
provoquait la démolition des châteaux forts qui ne se trouvaient pas sur les frontières. Les éléments
restants de l’ancien château à l’ouest de Neuville, soubassements de bâtiments d'exploitation et des
murs extérieurs de séparation ainsi que le pigeonnier sont de 1583.
La petite forteresse de Neuville n’est pas évoquée dans les récits sur les batailles des donjons qui ont
eu lieu pendant la guerre de Cent Ans, batailles qui ont vu la prise en 1416 puis la reprise en 1417 puis
la destruction en 1420 du château de Montaigu près de Troyes, alors que le château d’Aix-en-Othe a
lui changé de mains cinq fois entre Armagnacs, Bourguignons et Français de 1433 à 1438.
4 - Les serfs de Neuville
S’il y avait des seigneurs, il y avait aussi des serfs, comme le montre les dénombrements dans lesquels
les seigneurs déclarent que plusieurs habitants de Neuville sont taillables, corvéables et de morte
main. Quatre déclarations nous sont parvenues : Mme de Maraye 1274, Jean Premierfait 1390, Jean
Dauquoy 1552. Finalement, Abraham Dauquoy sera le dernier a cité une servitude en 1683, les
déclarations suivantes n’en mentionnent plus.
Serf et esclave n’ont pas le même statut juridique, le serf n'est pas assimilé à une chose comme l'était
l'esclave et dispose d'une personnalité juridique. Cependant suivant les lieux et les périodes le serf doit
supporter des contraintes différentes en matière de mariage (besoin d’une autorisation) de
transmission de son état à ses enfants (suivant avec qui il a eu des enfants), d’héritage (transmission
ou pas de ses biens), de travail ou services à rendre (gratuitement, rémunéré, dîme …), généralement
il ne peut être vendu (il y a des exceptions), mais il peut être échangé …
Le servage personnel (différent du servage réel lié à la terre cultivée) a généralement disparu après
la guerre de Cent Ans, car le manque de main-d'œuvre (la grande peste a emporté entre 1/4 et 1/3 de
Neuville-sur-Vanne & Bourg-de-Partie 4/5
la population) a favorisé la concurrence entre nobles et le débauchage des serfs. Cependant, il faudra
attendre un Édit de Louis XVI du 8 août 1779 pour que le servage soit définitivement aboli en France.
5 - Les guerres
Il semble qu’il n’y est pas eu de combat sur le territoire de Neuville qui a été épargné par les guerres.
La bataille contre Attila aux Champs Catalauniques (en 451 – Montgueux est à 20km de Neuville). La
guerre de Cent Ans a touché notamment le fort de Montaigu (20 km) ou Aix-en-Othe (6 km), les guerres
de Religion (1562-1598) ont touché avec la Saint Barthélémy (24 août 1572) Aix-en-Othe, Estissac,
Montgueux, Chamoy. La révolution n’a pas déclenché de grandes violences à Neuville même si des
biens sur le finage de Neuville, appartenant à des communautés religieuses et à l’émigré la
Rochefoucaud Liancourt, duc d’Estissac, ont été confisqués. On notera même que le dernier seigneur
de Neuville, Antoine Nicolas Jaillant, a été élu président de l’administration municipale pendant la
Révolution.
Le 14 février 1814, les Cosaques sont arrivés à Bourg de Partie et ont occupé le village. Ce même jour
Aimée Bruley, une ancêtre de ma famille, née Bordier, est décédée, elle avait 82 ans. Les Cosaques
réquisitionnèrent la maison des Bruley, la dépouille d’Aimée fut sortie de sa chambre mortuaire,
portée sous un poirier où elle passa la nuit et fut inhumée le lendemain au cimetière de Neuville. Le
23 février 1814, les Cosaques se heurtent, près de Fontvannes, à un détachement français et il s’en
suivra des exactions par les Cosaques dans la région des pillages, des viols, des hommes battus, des
vols …
En 1870/1871, il y a eu en Pays d’Othe des francs-tireurs qui régulièrement s’en prenaient aux casques
à pointe. Les Prussiens ont à un moment donné organisé une grande battue qui fut infructueuse, en
représailles notamment à Auxon, Chennegy, Bérulles, Eaux-Puisseaux et Paisy-Cosdon. Le village de
Neuville n’eut à subir que le passage de troupe ou des réquisitions.
La guerre de 14/18 n’a pas touché le village, mais quatorze jeunes gens de Neuville y perdirent la vie.
Pour ce qui est de la Deuxième Guerre mondiale, la forêt d’Othe a été le lieu d’un maquis. Les résistants
de Troyes ont d’abord fait faire des parachutages près de Rouilly-Saint-Loup, mais repérés par les
Allemands, ils ont déporté ces actions à Saint-Mards et Maraye en Othe. Sans avoir un détail complet,
il faut compter sur plus de 18 parachutages, 16 aviateurs récupérés, évacués … et 27 résistants tués
lors d’une attaque des SS au Bois de Villiers.
La ville de Troyes libérée par Patton le 25 août 1944 a été la première ville importante attaquée par
des blindés et la tactique appliquée à cette occasion a été reproduite par la suite et est encore
enseignée dans toutes les écoles de guerre. La bataille a été féroce, car la ville était défendue par la
51e brigade SS forte de 3 500 hommes embusqués dans la ville comme autant de snipers. À noter que
les troupes américaines sont arrivées de Sens via Estissac et ont fait une pose à Montgueux pour
observer l’ennemi avant l’attaque.
6 - Les différents membres de la famille Bruley
La famille Bruley a habité pendant longtemps à Neuville, ses membres y sont tous nés du début du 17e
à pratiquement la fin du 19e
. Le plus connu d’entre eux est Félix Bruley-Mosle du fait de ses publications
d’historien amateur (cf. la Notice sur Estissac et Thuisy qu’il a publiée en 1911 et la Notice sur Neuville-
sur-Vanne et Bourg-de-Partie publiée en 2022 à la suite de mes recherches de ce texte qui était resté
jusque-là à l’état de manuscrit).
Neuville-sur-Vanne & Bourg-de-Partie 5/5
En lisant la Notice de Neuville on y retrouve différents membres de la famille, la plus ancienne citée
est Anne Bruslé (née en 1685) boulangère à Bourg-de-Partie, sœur aînée d’un ancêtre. Il y a aussi
Nicolas Joseph Bruley (un ancêtre né en 1764) qui a été président de l’administration municipale de
Neuville en 1795. Zénon Bruley (né en 1842) frère cadet de Bruley-Mosle cité comme détenteur
d’originaux de documents historiques concernant le fief de Bourg-de-Partie où il possédait une maison
(vendue par la famille dans les années 1960). Il y a aussi un autre que je ne situe pas dans la famille :
Nicolas Bruley qui a été maître d’école à Neuville de 1738 à 1789.
Parmi les familles auxquelles nous sommes apparentés, il y en a qui sont aussi citées dans la Notice, il
s’agit des familles : Laliat, Bordier, Menneret, mais il s’agit de descendants des personnes avec qui la
famille a été apparentée.
7 - La notice de Neuville-sur-Vannes et Bourg-de-Partie
Le texte de Bruley-Mosle n’avait pas été finalisé pour être publié. Il se compose d’une série de notes
qui apportent beaucoup d’informations qui permettent de faire un peu revivre le passé. L’édition de
2022 est enrichie de nombreuses illustrations notamment des cartes postales, des photos, des plans
… qui complètent bien le texte.
Dans cet état d’esprit de se plonger dans le passé, on peut aussi lire avec intérêt :
• Le pays d’Othe, qu’il faut sauver, de Marcel Degois
• L’homme de la vieille forêt d’Othe, de Gabriel Groley
8 - Le blason de la ville de Neuville-sur-Vanne
Le blason fait référence à la fois avec les fleurs de Lys à son appartenance aux Rois de France dès le
13e
siècle et avec les 3 flammes de gueules au blason du Seigneur Chomedey de Maisonneuve.

Contenu connexe

Similaire à Synthèse sur Neuville.pdf

3ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Lorraine 1-Kinga Wszoła,Marta Wn...
3ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Lorraine 1-Kinga Wszoła,Marta Wn...3ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Lorraine 1-Kinga Wszoła,Marta Wn...
3ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Lorraine 1-Kinga Wszoła,Marta Wn...
profeurope
 
Un peu d'histoire. Isabel Peña. 2º Avancé
Un peu d'histoire. Isabel Peña. 2º AvancéUn peu d'histoire. Isabel Peña. 2º Avancé
Un peu d'histoire. Isabel Peña. 2º Avancé
asola
 
H I S T M O N U E L E V E S
H I S T  M O N U  E L E V E SH I S T  M O N U  E L E V E S
H I S T M O N U E L E V E S
scmanuela
 
Histoire de france
Histoire de franceHistoire de france
Histoire de france
Mireille "Mimi" Jones
 
Le tresor de Rennes le Château
Le tresor de Rennes le ChâteauLe tresor de Rennes le Château
Le tresor de Rennes le Château
kavitakhemka
 
Lyon -cath-drale_saint-jean_r-nov-e_2011_-_jpm_-_mp01.12-
Lyon  -cath-drale_saint-jean_r-nov-e_2011_-_jpm_-_mp01.12-Lyon  -cath-drale_saint-jean_r-nov-e_2011_-_jpm_-_mp01.12-
Lyon -cath-drale_saint-jean_r-nov-e_2011_-_jpm_-_mp01.12-
Au Manoir des Forges
 
abpo-1474-110-1-la-mairie-avant-la-republique-les-batiments-municipaux-de-l-a...
abpo-1474-110-1-la-mairie-avant-la-republique-les-batiments-municipaux-de-l-a...abpo-1474-110-1-la-mairie-avant-la-republique-les-batiments-municipaux-de-l-a...
abpo-1474-110-1-la-mairie-avant-la-republique-les-batiments-municipaux-de-l-a...
Denis GEFFROY
 
Congo lubarecel 2
Congo lubarecel 2Congo lubarecel 2
Congo lubarecel 2
Eucofel aisbl
 
Sur les pas de bugeaud 08 web[1]
Sur les pas de bugeaud 08 web[1]Sur les pas de bugeaud 08 web[1]
Sur les pas de bugeaud 08 web[1]
guest9c0c44
 
Ain-Temouchent -Anomalies d'une commune Coloniale.
Ain-Temouchent -Anomalies d'une commune Coloniale.Ain-Temouchent -Anomalies d'une commune Coloniale.
Ain-Temouchent -Anomalies d'une commune Coloniale.
Karim OULDENNEBIA
 
Chateau & seignerie de Fouesnant uhcxb3
Chateau &  seignerie de Fouesnant uhcxb3Chateau &  seignerie de Fouesnant uhcxb3
Chateau & seignerie de Fouesnant uhcxb3
Foenizella.com
 
Quebec
QuebecQuebec
Quebec
sonejera
 
Histoire de la Côte d’Azur
Histoire de la Côte d’AzurHistoire de la Côte d’Azur
Histoire de la Côte d’Azur
Nicolae Sfetcu
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Michel Bruley
 
Seigneur corr
Seigneur corrSeigneur corr
Seigneur corr
Yann Lefebvre
 
Capétiens et Valois
Capétiens et ValoisCapétiens et Valois
Capétiens et Valois
Jean-Christophe Sattler
 
12 dates qui ont marqué l'histoire de Pont-de-l'Arche
12 dates qui ont marqué l'histoire de Pont-de-l'Arche 12 dates qui ont marqué l'histoire de Pont-de-l'Arche
12 dates qui ont marqué l'histoire de Pont-de-l'Arche
Armand_Launay
 

Similaire à Synthèse sur Neuville.pdf (20)

3ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Lorraine 1-Kinga Wszoła,Marta Wn...
3ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Lorraine 1-Kinga Wszoła,Marta Wn...3ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Lorraine 1-Kinga Wszoła,Marta Wn...
3ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Lorraine 1-Kinga Wszoła,Marta Wn...
 
Val De Loire
Val De LoireVal De Loire
Val De Loire
 
Un peu d'histoire. Isabel Peña. 2º Avancé
Un peu d'histoire. Isabel Peña. 2º AvancéUn peu d'histoire. Isabel Peña. 2º Avancé
Un peu d'histoire. Isabel Peña. 2º Avancé
 
H I S T M O N U E L E V E S
H I S T  M O N U  E L E V E SH I S T  M O N U  E L E V E S
H I S T M O N U E L E V E S
 
Histoire de france
Histoire de franceHistoire de france
Histoire de france
 
Le tresor de Rennes le Château
Le tresor de Rennes le ChâteauLe tresor de Rennes le Château
Le tresor de Rennes le Château
 
Lyon -cath-drale_saint-jean_r-nov-e_2011_-_jpm_-_mp01.12-
Lyon  -cath-drale_saint-jean_r-nov-e_2011_-_jpm_-_mp01.12-Lyon  -cath-drale_saint-jean_r-nov-e_2011_-_jpm_-_mp01.12-
Lyon -cath-drale_saint-jean_r-nov-e_2011_-_jpm_-_mp01.12-
 
abpo-1474-110-1-la-mairie-avant-la-republique-les-batiments-municipaux-de-l-a...
abpo-1474-110-1-la-mairie-avant-la-republique-les-batiments-municipaux-de-l-a...abpo-1474-110-1-la-mairie-avant-la-republique-les-batiments-municipaux-de-l-a...
abpo-1474-110-1-la-mairie-avant-la-republique-les-batiments-municipaux-de-l-a...
 
Congo lubarecel 2
Congo lubarecel 2Congo lubarecel 2
Congo lubarecel 2
 
Sur les pas de bugeaud 08 web[1]
Sur les pas de bugeaud 08 web[1]Sur les pas de bugeaud 08 web[1]
Sur les pas de bugeaud 08 web[1]
 
1connais tu l'Alsace
1connais tu l'Alsace1connais tu l'Alsace
1connais tu l'Alsace
 
Ain-Temouchent -Anomalies d'une commune Coloniale.
Ain-Temouchent -Anomalies d'une commune Coloniale.Ain-Temouchent -Anomalies d'une commune Coloniale.
Ain-Temouchent -Anomalies d'une commune Coloniale.
 
Chateau & seignerie de Fouesnant uhcxb3
Chateau &  seignerie de Fouesnant uhcxb3Chateau &  seignerie de Fouesnant uhcxb3
Chateau & seignerie de Fouesnant uhcxb3
 
Quebec
QuebecQuebec
Quebec
 
Histoire de la Côte d’Azur
Histoire de la Côte d’AzurHistoire de la Côte d’Azur
Histoire de la Côte d’Azur
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
 
Seigneur corr
Seigneur corrSeigneur corr
Seigneur corr
 
L Alsace, FRANCE
L Alsace, FRANCEL Alsace, FRANCE
L Alsace, FRANCE
 
Capétiens et Valois
Capétiens et ValoisCapétiens et Valois
Capétiens et Valois
 
12 dates qui ont marqué l'histoire de Pont-de-l'Arche
12 dates qui ont marqué l'histoire de Pont-de-l'Arche 12 dates qui ont marqué l'histoire de Pont-de-l'Arche
12 dates qui ont marqué l'histoire de Pont-de-l'Arche
 

Plus de Michel Bruley

Propos sur d'autres sujets - compilation 2022
Propos sur d'autres sujets - compilation 2022Propos sur d'autres sujets - compilation 2022
Propos sur d'autres sujets - compilation 2022
Michel Bruley
 
Propos sur l'histoire - compilation - 2022
Propos sur l'histoire - compilation - 2022Propos sur l'histoire - compilation - 2022
Propos sur l'histoire - compilation - 2022
Michel Bruley
 
Mes trois moyen âge : une période de 1000 ans comprise entre Ve et XVe siècle
Mes trois moyen âge : une période de 1000 ans comprise entre Ve et XVe siècleMes trois moyen âge : une période de 1000 ans comprise entre Ve et XVe siècle
Mes trois moyen âge : une période de 1000 ans comprise entre Ve et XVe siècle
Michel Bruley
 
Propos sur l'âme, extraits de recherches numériques
Propos sur l'âme, extraits de recherches numériquesPropos sur l'âme, extraits de recherches numériques
Propos sur l'âme, extraits de recherches numériques
Michel Bruley
 
Religion : Dieu y es-tu ? (les articles)
Religion : Dieu y es-tu ? (les articles)Religion : Dieu y es-tu ? (les articles)
Religion : Dieu y es-tu ? (les articles)
Michel Bruley
 
Réflexion sur les religions : Dieu y es-tu ?
Réflexion sur les religions : Dieu y es-tu ?Réflexion sur les religions : Dieu y es-tu ?
Réflexion sur les religions : Dieu y es-tu ?
Michel Bruley
 
La chute de l'Empire romain comme modèle.pdf
La chute de l'Empire romain comme modèle.pdfLa chute de l'Empire romain comme modèle.pdf
La chute de l'Empire romain comme modèle.pdf
Michel Bruley
 
Propos sur des sujets qui m'ont titillé.pdf
Propos sur des sujets qui m'ont titillé.pdfPropos sur des sujets qui m'ont titillé.pdf
Propos sur des sujets qui m'ont titillé.pdf
Michel Bruley
 
Propos sur les Big Data.pdf
Propos sur les Big Data.pdfPropos sur les Big Data.pdf
Propos sur les Big Data.pdf
Michel Bruley
 
Sun tzu
Sun tzuSun tzu
Sun tzu
Michel Bruley
 
Georges Anselmi - 1914 - 1918 Campagnes de France et d'Orient
Georges Anselmi - 1914 - 1918 Campagnes de France et d'OrientGeorges Anselmi - 1914 - 1918 Campagnes de France et d'Orient
Georges Anselmi - 1914 - 1918 Campagnes de France et d'Orient
Michel Bruley
 
Poc banking industry - Churn
Poc banking industry - ChurnPoc banking industry - Churn
Poc banking industry - Churn
Michel Bruley
 
Big Data POC in communication industry
Big Data POC in communication industryBig Data POC in communication industry
Big Data POC in communication industry
Michel Bruley
 
Photos de famille 1895 1966
Photos de famille 1895   1966Photos de famille 1895   1966
Photos de famille 1895 1966
Michel Bruley
 
Compilation d'autres textes de famille
Compilation d'autres textes de familleCompilation d'autres textes de famille
Compilation d'autres textes de famille
Michel Bruley
 
J'aime BRULEY
J'aime BRULEYJ'aime BRULEY
J'aime BRULEY
Michel Bruley
 
Textes de famille concernant les guerres (1814 - 1944)
Textes de famille concernant les guerres (1814 - 1944)Textes de famille concernant les guerres (1814 - 1944)
Textes de famille concernant les guerres (1814 - 1944)
Michel Bruley
 
Recette de la dinde au whisky
Recette de la dinde au whiskyRecette de la dinde au whisky
Recette de la dinde au whisky
Michel Bruley
 
Les 2 guerres de René Puig
Les 2 guerres de René PuigLes 2 guerres de René Puig
Les 2 guerres de René Puig
Michel Bruley
 
Une societe se_presente
Une societe se_presenteUne societe se_presente
Une societe se_presente
Michel Bruley
 

Plus de Michel Bruley (20)

Propos sur d'autres sujets - compilation 2022
Propos sur d'autres sujets - compilation 2022Propos sur d'autres sujets - compilation 2022
Propos sur d'autres sujets - compilation 2022
 
Propos sur l'histoire - compilation - 2022
Propos sur l'histoire - compilation - 2022Propos sur l'histoire - compilation - 2022
Propos sur l'histoire - compilation - 2022
 
Mes trois moyen âge : une période de 1000 ans comprise entre Ve et XVe siècle
Mes trois moyen âge : une période de 1000 ans comprise entre Ve et XVe siècleMes trois moyen âge : une période de 1000 ans comprise entre Ve et XVe siècle
Mes trois moyen âge : une période de 1000 ans comprise entre Ve et XVe siècle
 
Propos sur l'âme, extraits de recherches numériques
Propos sur l'âme, extraits de recherches numériquesPropos sur l'âme, extraits de recherches numériques
Propos sur l'âme, extraits de recherches numériques
 
Religion : Dieu y es-tu ? (les articles)
Religion : Dieu y es-tu ? (les articles)Religion : Dieu y es-tu ? (les articles)
Religion : Dieu y es-tu ? (les articles)
 
Réflexion sur les religions : Dieu y es-tu ?
Réflexion sur les religions : Dieu y es-tu ?Réflexion sur les religions : Dieu y es-tu ?
Réflexion sur les religions : Dieu y es-tu ?
 
La chute de l'Empire romain comme modèle.pdf
La chute de l'Empire romain comme modèle.pdfLa chute de l'Empire romain comme modèle.pdf
La chute de l'Empire romain comme modèle.pdf
 
Propos sur des sujets qui m'ont titillé.pdf
Propos sur des sujets qui m'ont titillé.pdfPropos sur des sujets qui m'ont titillé.pdf
Propos sur des sujets qui m'ont titillé.pdf
 
Propos sur les Big Data.pdf
Propos sur les Big Data.pdfPropos sur les Big Data.pdf
Propos sur les Big Data.pdf
 
Sun tzu
Sun tzuSun tzu
Sun tzu
 
Georges Anselmi - 1914 - 1918 Campagnes de France et d'Orient
Georges Anselmi - 1914 - 1918 Campagnes de France et d'OrientGeorges Anselmi - 1914 - 1918 Campagnes de France et d'Orient
Georges Anselmi - 1914 - 1918 Campagnes de France et d'Orient
 
Poc banking industry - Churn
Poc banking industry - ChurnPoc banking industry - Churn
Poc banking industry - Churn
 
Big Data POC in communication industry
Big Data POC in communication industryBig Data POC in communication industry
Big Data POC in communication industry
 
Photos de famille 1895 1966
Photos de famille 1895   1966Photos de famille 1895   1966
Photos de famille 1895 1966
 
Compilation d'autres textes de famille
Compilation d'autres textes de familleCompilation d'autres textes de famille
Compilation d'autres textes de famille
 
J'aime BRULEY
J'aime BRULEYJ'aime BRULEY
J'aime BRULEY
 
Textes de famille concernant les guerres (1814 - 1944)
Textes de famille concernant les guerres (1814 - 1944)Textes de famille concernant les guerres (1814 - 1944)
Textes de famille concernant les guerres (1814 - 1944)
 
Recette de la dinde au whisky
Recette de la dinde au whiskyRecette de la dinde au whisky
Recette de la dinde au whisky
 
Les 2 guerres de René Puig
Les 2 guerres de René PuigLes 2 guerres de René Puig
Les 2 guerres de René Puig
 
Une societe se_presente
Une societe se_presenteUne societe se_presente
Une societe se_presente
 

Synthèse sur Neuville.pdf

  • 2. Neuville-sur-Vanne & Bourg-de-Partie 1/5 Préface En 2017, à l’occasion de la réalisation de ma version numérisée de la Notice sur Estissac et Thuisy, j’avais su que Bruley-Mosle avait aussi écrit un texte sur Neuville sur Vannes, dont j’avais trouvé la référence dans les archives de l’Aube. En 2019, en parallèle de mes recherches généalogiques, j’ai cherché à me procurer un exemplaire du texte sur Neuville, mais mes recherches (internet, famille, et mairie de Neuville …) furent infructueuses. Quelqu’un de la mairie m’a indiqué (automne 2019) une personne qui œuvrait à différentes publications sur le pays d’Othe, il s’agissait de Colette Hachen, une ancienne maîtresse d’école d’Aix-en-Othe. Colette a recherché un exemplaire auprès de différentes personnes, mais en vain. Finalement, elle a avec Mathieu Micoulot (un professeur de Paris, originaire de la région et président des Éditions Armance situées à Neuville) identifié début 2020 que le texte des archives de l’Aube était un manuscrit et n’avait jamais été publié. Dès lors, le processus d’édition était engagé, numérisation de l’original, frappe, structuration (le texte était composé d’une série de notes), recherche d’illustration, relecture … et enfin publication. À cause du Covid qui a freiné toutes les étapes, la notice n’est parue que deux ans plus tard en mai 2022. La mairie de Neuville a été très contente de cette parution et a remis des médailles aux acteurs de ce projet : Colette Hachen, Matthieu Micoulot et Ludi Gogin. La lecture de la Notice m’a amené à lire ou relire d’autres textes sur le pays d’Othe et j’ai synthétisé dans les pages qui suivent quelques éléments de toutes ces lectures qui m’ont intéressé et qui sont à voir comme des compléments à la Notice même si certains événements évoqués sont communs. Bonne lecture
  • 3. Neuville-sur-Vanne & Bourg-de-Partie 2/5 1 - Le territoire et son occupation ancienne Le nom du pays d’Othe a une origine mal établie, l’historien Théophile Boutiot dit qu’il viendrait du « mot celtique 'odyn', fourneau, fournaise, forge, peut-être par extension et avec plus de vérité : minerai de fer » et d’autres sources, dont Wikipédia, rappellent « qu’il est mentionné sous les formes Utta, Otta au XIIe siècle et que la racine ut / ot préceltique [?] est sans doute liée au caractère forestier ». Le pays d’Othe (60km de long 20 de large) est à cheval entre les départements de l’Aube et de l’Yonne, entre Troyes et Sens. Dans la partie auboise du pays d’Othe où se situe Neuville sur Vanne, on a trouvé des traces d’habitation très anciennes, datant de 2500 à 2000 ans av. J.-C. De véritables carrières de silex ont été mises au jour lors de la construction de l'autoroute Paris, Sens, Troyes ainsi que de nombreux artefacts datant du néolithique, de nombreux polissoirs. Comme celui dit de la Pierre aux dix doigts à Villemaur sur Vanne. À Estissac on a trouvé une nécropole celtique circulaire qui comporte plusieurs sépultures, dont une tombe datant des environs de 450 avant J.C avec un char à deux roues typiques de la Tène ancienne. À Neuville proprement dit, on a trouvé des Torques datant des Celtes qui sont conservés dans la collection des bronzes antiques de la Bibliothèque nationale et remontent au IIIe ou IIe siècle av. J.-C. La civilisation gallo-romaine a laissé dans toute la région des traces d’habitation, toujours aux bords des rivières comme avec la villa de Loigny qui était implantée en partie à Estissac et Neuville le long de la Vanne. Elle a aussi laissé de nombreux tronçons de voies romaines comme celle de Troyes à Sens et d’autres éléments dans la région (oppidum, station de potiers …). Le village de Loigny a été en partie détruit vers le Ve siècle, mais en 1211 il y avait encore des habitants. On ne trouve aucune mention du village de Neuville-sur-Vanne antérieure à 1200, cependant des savants locaux MM. l’abbé Lalite et Boutiot ont identifié des biens cités dans différents textes dès le VIIIe et XIIe siècle. L’actuel village de Neuville est composé de plusieurs territoires historiquement séparés : la Seigneurie de Neuville avec les fiefs de Loigny, de Sécheville, de Loiselet et le hameau de Bourg-de-Partie qui était franc-fief et avait Sa Seigneurie. 2 - Les seigneurs de Neuville La châtellenie de Neuville, contrairement aux seigneuries voisines, appartenait au Comte de Champagne et donc est devenue, en 1284, dépendance royale. Le seigneur de Neuville le plus ancien identifié est Mennassès de Neuville vers 1200 et il y a eu une quinzaine de seigneurs entre lui et Nicolas Dauquoy (vers 1520), dont la Reine Marguerite de Bourgogne, épouse de Louis X, Jeanne de France, fille de Philippe V, et Pierre de Rohan, duc de Nemours et maréchal de France. À la succession de Jean Dauquoy, fils de Nicolas, la seigneurie a été divisée en deux entre : d’un côté la branche masculine avec Jacques qui a eu les 4/5 de Neuville et de l’autre la branche féminine, avec sa sœur Ambroise qui a eu 1/5 de Neuville et eu Bourg de Partie. Cette division des biens n’a pas plu à Jacques qui créa et a entretenu une grande animosité entre les deux branches de la famille. Branche masculine : Jacques Dauquoy profita du désordre lié aux guerres de religion pour accaparer une grande partie des biens de la branche féminine. Abraham Dauquoy, fils de Jacques, poussa Guillaume de Rouxel, son gendre le mari de sa fille unique Gabrielle, a assassiné trois personnes de la branche féminine. À noter que Rouxel condamné à être rompu vif est mort tranquillement dans son lit. Finalement Gabrielle, séparée de son assassin de mari, vendit les 4/5 de Neuville à Charles de
  • 4. Neuville-sur-Vanne & Bourg-de-Partie 3/5 Vassan qui fit un échange avec Marie Bouvot de la branche féminine qui put réunir les seigneuries de Neuville et de Bourg-de- Partie. Branche féminine : Ambroise Dauquoy épouse Jean Thomelin, un conseiller du roi et trésorier de France, un de leurs enfants est assassiné par un des enfants de Jacques Dauqoy, leur fille Marie épouse Louis de Chomedey et a deux enfants Paul Chomedey de Maisonneuve le fondateur de Montréal et Jacqueline. Jacqueline épouse François Bouvot, ils furent tous les deux assassinés par Guillaume de Rouxel le gendre d’Abraham Dauqoy (François en 1651 et Jacqueline en 1655). Finalement, Marie Bouvot (fille de Jacqueline) qui a épousé Bernard Baraillon, réunit en 1664 les seigneuries de Neuville et de Bourg-de-Partie qui ne furent plus divisées. De 1664 et Marie Bouvot à 1789 et Antoine-Nicolas Jaillant, avocat au Parlement de Paris, dernier seigneur de Neuville, il y a eu une dizaine de seigneurs/propriétaires de la seigneurie de Neuville. À noter que la disparition de la seigneurie de Neuville pendant la Révolution ne s’est accompagnée d’aucune exaction, le seigneur Antoine Nicolat Jaillant n’étant pas noble. 3 - Les châteaux Il y a eu deux châteaux à Neuville, l’un ancien à l’Ouest dont Jacques Dauquoy a hérité et l’autre à l’Est que Demoiselle Ambroise Dauquoy héritière du domaine de Bourg-de-Partie et du cinquième de Neuville, a fait construire en 1599 et qui a aujourd’hui disparu. On ne sait pas depuis quand le château à l’ouest de Neuville existait, mais en 1552, Jean Dauquoy, seigneur de Neuville déclare "chastel et maison fort", ce qui indique qu’une petite forteresse devait s’y trouver, forteresse qui probablement a dû disparaître en vertu de la déclaration royale de 1621 qui provoquait la démolition des châteaux forts qui ne se trouvaient pas sur les frontières. Les éléments restants de l’ancien château à l’ouest de Neuville, soubassements de bâtiments d'exploitation et des murs extérieurs de séparation ainsi que le pigeonnier sont de 1583. La petite forteresse de Neuville n’est pas évoquée dans les récits sur les batailles des donjons qui ont eu lieu pendant la guerre de Cent Ans, batailles qui ont vu la prise en 1416 puis la reprise en 1417 puis la destruction en 1420 du château de Montaigu près de Troyes, alors que le château d’Aix-en-Othe a lui changé de mains cinq fois entre Armagnacs, Bourguignons et Français de 1433 à 1438. 4 - Les serfs de Neuville S’il y avait des seigneurs, il y avait aussi des serfs, comme le montre les dénombrements dans lesquels les seigneurs déclarent que plusieurs habitants de Neuville sont taillables, corvéables et de morte main. Quatre déclarations nous sont parvenues : Mme de Maraye 1274, Jean Premierfait 1390, Jean Dauquoy 1552. Finalement, Abraham Dauquoy sera le dernier a cité une servitude en 1683, les déclarations suivantes n’en mentionnent plus. Serf et esclave n’ont pas le même statut juridique, le serf n'est pas assimilé à une chose comme l'était l'esclave et dispose d'une personnalité juridique. Cependant suivant les lieux et les périodes le serf doit supporter des contraintes différentes en matière de mariage (besoin d’une autorisation) de transmission de son état à ses enfants (suivant avec qui il a eu des enfants), d’héritage (transmission ou pas de ses biens), de travail ou services à rendre (gratuitement, rémunéré, dîme …), généralement il ne peut être vendu (il y a des exceptions), mais il peut être échangé … Le servage personnel (différent du servage réel lié à la terre cultivée) a généralement disparu après la guerre de Cent Ans, car le manque de main-d'œuvre (la grande peste a emporté entre 1/4 et 1/3 de
  • 5. Neuville-sur-Vanne & Bourg-de-Partie 4/5 la population) a favorisé la concurrence entre nobles et le débauchage des serfs. Cependant, il faudra attendre un Édit de Louis XVI du 8 août 1779 pour que le servage soit définitivement aboli en France. 5 - Les guerres Il semble qu’il n’y est pas eu de combat sur le territoire de Neuville qui a été épargné par les guerres. La bataille contre Attila aux Champs Catalauniques (en 451 – Montgueux est à 20km de Neuville). La guerre de Cent Ans a touché notamment le fort de Montaigu (20 km) ou Aix-en-Othe (6 km), les guerres de Religion (1562-1598) ont touché avec la Saint Barthélémy (24 août 1572) Aix-en-Othe, Estissac, Montgueux, Chamoy. La révolution n’a pas déclenché de grandes violences à Neuville même si des biens sur le finage de Neuville, appartenant à des communautés religieuses et à l’émigré la Rochefoucaud Liancourt, duc d’Estissac, ont été confisqués. On notera même que le dernier seigneur de Neuville, Antoine Nicolas Jaillant, a été élu président de l’administration municipale pendant la Révolution. Le 14 février 1814, les Cosaques sont arrivés à Bourg de Partie et ont occupé le village. Ce même jour Aimée Bruley, une ancêtre de ma famille, née Bordier, est décédée, elle avait 82 ans. Les Cosaques réquisitionnèrent la maison des Bruley, la dépouille d’Aimée fut sortie de sa chambre mortuaire, portée sous un poirier où elle passa la nuit et fut inhumée le lendemain au cimetière de Neuville. Le 23 février 1814, les Cosaques se heurtent, près de Fontvannes, à un détachement français et il s’en suivra des exactions par les Cosaques dans la région des pillages, des viols, des hommes battus, des vols … En 1870/1871, il y a eu en Pays d’Othe des francs-tireurs qui régulièrement s’en prenaient aux casques à pointe. Les Prussiens ont à un moment donné organisé une grande battue qui fut infructueuse, en représailles notamment à Auxon, Chennegy, Bérulles, Eaux-Puisseaux et Paisy-Cosdon. Le village de Neuville n’eut à subir que le passage de troupe ou des réquisitions. La guerre de 14/18 n’a pas touché le village, mais quatorze jeunes gens de Neuville y perdirent la vie. Pour ce qui est de la Deuxième Guerre mondiale, la forêt d’Othe a été le lieu d’un maquis. Les résistants de Troyes ont d’abord fait faire des parachutages près de Rouilly-Saint-Loup, mais repérés par les Allemands, ils ont déporté ces actions à Saint-Mards et Maraye en Othe. Sans avoir un détail complet, il faut compter sur plus de 18 parachutages, 16 aviateurs récupérés, évacués … et 27 résistants tués lors d’une attaque des SS au Bois de Villiers. La ville de Troyes libérée par Patton le 25 août 1944 a été la première ville importante attaquée par des blindés et la tactique appliquée à cette occasion a été reproduite par la suite et est encore enseignée dans toutes les écoles de guerre. La bataille a été féroce, car la ville était défendue par la 51e brigade SS forte de 3 500 hommes embusqués dans la ville comme autant de snipers. À noter que les troupes américaines sont arrivées de Sens via Estissac et ont fait une pose à Montgueux pour observer l’ennemi avant l’attaque. 6 - Les différents membres de la famille Bruley La famille Bruley a habité pendant longtemps à Neuville, ses membres y sont tous nés du début du 17e à pratiquement la fin du 19e . Le plus connu d’entre eux est Félix Bruley-Mosle du fait de ses publications d’historien amateur (cf. la Notice sur Estissac et Thuisy qu’il a publiée en 1911 et la Notice sur Neuville- sur-Vanne et Bourg-de-Partie publiée en 2022 à la suite de mes recherches de ce texte qui était resté jusque-là à l’état de manuscrit).
  • 6. Neuville-sur-Vanne & Bourg-de-Partie 5/5 En lisant la Notice de Neuville on y retrouve différents membres de la famille, la plus ancienne citée est Anne Bruslé (née en 1685) boulangère à Bourg-de-Partie, sœur aînée d’un ancêtre. Il y a aussi Nicolas Joseph Bruley (un ancêtre né en 1764) qui a été président de l’administration municipale de Neuville en 1795. Zénon Bruley (né en 1842) frère cadet de Bruley-Mosle cité comme détenteur d’originaux de documents historiques concernant le fief de Bourg-de-Partie où il possédait une maison (vendue par la famille dans les années 1960). Il y a aussi un autre que je ne situe pas dans la famille : Nicolas Bruley qui a été maître d’école à Neuville de 1738 à 1789. Parmi les familles auxquelles nous sommes apparentés, il y en a qui sont aussi citées dans la Notice, il s’agit des familles : Laliat, Bordier, Menneret, mais il s’agit de descendants des personnes avec qui la famille a été apparentée. 7 - La notice de Neuville-sur-Vannes et Bourg-de-Partie Le texte de Bruley-Mosle n’avait pas été finalisé pour être publié. Il se compose d’une série de notes qui apportent beaucoup d’informations qui permettent de faire un peu revivre le passé. L’édition de 2022 est enrichie de nombreuses illustrations notamment des cartes postales, des photos, des plans … qui complètent bien le texte. Dans cet état d’esprit de se plonger dans le passé, on peut aussi lire avec intérêt : • Le pays d’Othe, qu’il faut sauver, de Marcel Degois • L’homme de la vieille forêt d’Othe, de Gabriel Groley 8 - Le blason de la ville de Neuville-sur-Vanne Le blason fait référence à la fois avec les fleurs de Lys à son appartenance aux Rois de France dès le 13e siècle et avec les 3 flammes de gueules au blason du Seigneur Chomedey de Maisonneuve.