Google my Business :
Google cherche sa place et son
business model
Aude Simon Curot
Optiday 2014 Strasbourg
Aude Simon Curot
• Rédactrice web freelance : tourisme / hôtellerie / gastronomie
• Spécialiste référencement local sur Go...
Google My Business, de quoi est-il le nom?
Fiche Google Maps
+ Google Adresses
+ Google Places for Business
+ Page Google+...
Page Google+ Local Page Google my Business
Printemps 2013 : Google+ Local débarque
Début 2013
Google crée automatiquement des milliers de pages Google+ Local.
Commer...
L’iceberg Google+ Local
La partie visible
Un mini site visible dans :
• SERP (pack local + sitelink)
• Google Maps
DONC
Un...
Google my Business : le coming out local de
Google
Depuis l’été 2014, Google communique sur et investit dans Google My
Bus...
GOOGLE MY BUSINESS
Partie 1 : Mode d’emploi
Quand remplir une simple fiche devient un à défi l’intelligence
humaine…
Parti...
Google My Business, mode d’emploi
Rechercher son établissement : absolument!
• Ancienneté de la Page : critère déterminant de référencement
• Récupérer la P...
Tableau de bord G my Business
Fiche Google My Business
Indiquer la ville dans le nom de la page ?
Oui pour les enseignes à localisations multiples.
Non pour les « petites » marq...
L’adresse : faussement
simple
• Le Placerank existe-t’il?
• Cohérence des
citations
• https://www.seroundtable.com/google-...
Les coordonnées : le
téléphone
• Repère physique pour
vérification de Google
• 1 numéro = 1 Page
• Plusieurs Pages G My
B ...
L’URL du site web (1) :
Google my Business, outil Grey Hat par nature
• L’URL du site web n’est pas liée à la Page Google ...
L’URL du
site (2):
la puissance
de la Page G
my B,
l’enjeu pour
les
franchisés
L’URL du
site (3) :
Google Map
Maker,
la brèche
(éphémère)
L’URL du
site (4) :
un site
blacklisté
ne peut
pas
récupérer
sa Page G
my B
L’URL du site (fin) :
La balise rel=publisher, la solution?
Un analytics rudimentaire qui met en évidence des
updates d’algorithmes spécifiques
Arrêt du crawl le 25
octobre 2013 et le 17
février 2014
Quelques jours plus tard,
le creux n’est plus visible.
Update du 2...
Traduction en position
Ce dont je ne vous parlerai pas ici :
• De la gestion des enseignes à localisations multiples
• http://blumenthals.com/blo...
L’Opti Google my Business :
Pouvoir lier les services Google au Compte et à la
Page Google my Business
• Google Analytics ...
La vraie nouveauté : pouvoir parler à un humain
de Google My Business
Boîte à outils :
• http://www.journaldunet.com/premium/seo-local.shtml Guide Complet de Aurélien Delafosse @gwaradenn pour...
Google My Business, une histoire du futur
Ce que Google My Business nous dit de Google
• Google+ est-il à l’agonie?
• Création de milliers de fiches début 2013 : tê...
Google my Business contribue-t-il à reconfigurer notre espace social?
• Smart cities : le glissement du citoyen vers le co...
Google my Business : Destination cerveau
• Comment la cartographie numérique est déjà en train de modifier notre cerveau
•...
curotaude@yahoo.com
https://plus.google.com/+AudeSimonCurot
@audecurot
Merci pour votre attention 
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Optiday2014 Google My Business Aude Simon Curot

452 vues

Publié le

Une boîte à outils pour gagner en visibilité grâce à Google My Business. Des techniques et astuces pour optimiser sa page Google My Business. Des réflexions socio-politiques sur la géostratégie de Google et les smart cities.

Publié dans : Internet
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
452
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
18
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Optiday2014 Google My Business Aude Simon Curot

  1. 1. Google my Business : Google cherche sa place et son business model Aude Simon Curot Optiday 2014 Strasbourg
  2. 2. Aude Simon Curot • Rédactrice web freelance : tourisme / hôtellerie / gastronomie • Spécialiste référencement local sur Google • Ex chroniqueuse gastronomique en Suisse • Diplômée de Sciences Po Paris. curotaude@yahoo.com
  3. 3. Google My Business, de quoi est-il le nom? Fiche Google Maps + Google Adresses + Google Places for Business + Page Google+ Local + Page Google+ Pro = GOOGLE MY BUSINESS
  4. 4. Page Google+ Local Page Google my Business
  5. 5. Printemps 2013 : Google+ Local débarque Début 2013 Google crée automatiquement des milliers de pages Google+ Local. Commerces, entreprises, artisans, sociétés civiles immobilières, collectivités territoriales…
  6. 6. L’iceberg Google+ Local La partie visible Un mini site visible dans : • SERP (pack local + sitelink) • Google Maps DONC Une Landing Page! La partie invisible Une fiche signalétique pour : • Knowledge Graph • Google Now DONC Transforme un business local en entité nommée! http://www.tendances-webmarketing.com/2014/10/capter-audience-serp-avec- posts-google-plus-knowledge-graph-friendly.html 8 Tips to Optimize Your Local Knowledge Panel in Google Search - Local University
  7. 7. Google my Business : le coming out local de Google Depuis l’été 2014, Google communique sur et investit dans Google My Business. Pourtant depuis des années, c’est : • Une source de trafic • http://www.confluentforms.com/2014/10/local-search-importance-local-business.html • Un avantage concurrentiel • https://twitter.com/davidmihm/status/529684728048128001 Seulement 60% des établissements ont revendiqué leur page G My Business à Austin USA selon David Mihm @davidmihm • Prêt à l’emploi
  8. 8. GOOGLE MY BUSINESS Partie 1 : Mode d’emploi Quand remplir une simple fiche devient un à défi l’intelligence humaine… Partie 2 : Une histoire du futur Ce qu’il nous raconte sur Google, notre société, et même sur notre cerveau…
  9. 9. Google My Business, mode d’emploi
  10. 10. Rechercher son établissement : absolument! • Ancienneté de la Page : critère déterminant de référencement • Récupérer la Page et changer ensuite les infos • http://www.visibilite-referencement.fr/blog/un-moteur-de-recherche-de-page-my-business-google-205 • Ne pas indiquer un établissement comme « fermé ». • http://blumenthals.com/blog/2014/08/20/google-my-business-now-allows-deleted-plus-pages-to-be-recovered/
  11. 11. Tableau de bord G my Business
  12. 12. Fiche Google My Business
  13. 13. Indiquer la ville dans le nom de la page ? Oui pour les enseignes à localisations multiples. Non pour les « petites » marques.
  14. 14. L’adresse : faussement simple • Le Placerank existe-t’il? • Cohérence des citations • https://www.seroundtable.com/google-places-data- discrempancies-data-19284.html • Eviter ça :
  15. 15. Les coordonnées : le téléphone • Repère physique pour vérification de Google • 1 numéro = 1 Page • Plusieurs Pages G My B pour + de visibilité? • http://www.arobasenet.com/2014/12/google-durcit- utilisation-page-locale-my-business-1395.html Clarification récente de Google. Pour l’essentiel un rappel d’anciennes consignes des guidelines. En français.
  16. 16. L’URL du site web (1) : Google my Business, outil Grey Hat par nature • L’URL du site web n’est pas liée à la Page Google My Business • En janvier 2014, des petits malins détournent 1000 Pages Google+ Local d’hôtels… • http://searchengineland.com/thousands-of-hotels-listings-were-hijacked-in-google-local-181670 • http://blumenthals.com/blog/2014/03/18/google-maps-report-a-problem-does-it-work-for-local-spam/ • La réponse de Google laisse songeur…
  17. 17. L’URL du site (2): la puissance de la Page G my B, l’enjeu pour les franchisés
  18. 18. L’URL du site (3) : Google Map Maker, la brèche (éphémère)
  19. 19. L’URL du site (4) : un site blacklisté ne peut pas récupérer sa Page G my B
  20. 20. L’URL du site (fin) : La balise rel=publisher, la solution?
  21. 21. Un analytics rudimentaire qui met en évidence des updates d’algorithmes spécifiques
  22. 22. Arrêt du crawl le 25 octobre 2013 et le 17 février 2014 Quelques jours plus tard, le creux n’est plus visible. Update du 25 octobre 2013 : quelques articles aux USA et un tweet de Dr Pete Meyers de Moz.
  23. 23. Traduction en position
  24. 24. Ce dont je ne vous parlerai pas ici : • De la gestion des enseignes à localisations multiples • http://blumenthals.com/blog/2014/11/09/a-visual-guide-to-using-my-business-bulk-business-accounts-for-multi-user-management/ • http://www.arobasenet.com/2014/10/google-lance-compte-pro-pour-pages-my-business-1266.html • Google Venice : l’algorithme fondateur de la recherche locale (2012) • https://www.youtube.com/watch?v=jgFgh3TOKV8&feature=youtu.be Sébastien Monnier au SEO Camp Day d’Albi 2014 • Des informations utiles à l’expérience utilisateur :
  25. 25. L’Opti Google my Business : Pouvoir lier les services Google au Compte et à la Page Google my Business • Google Analytics du site • Google Webmasters Tools • https://productforums.google.com/forum/#!category-topic/business/announcements/30COZYb3aYg • Google Adwords • http://www.arobasenet.com/2014/07/comment-associer-google-my-business-avec-adwords-1054.html • http://www.mauricelargeron.com/solution-rapide-pour-sa-publicite-sur-goole/ • Gmail • http://www.arobasenet.com/2014/10/google-my-business-dans-gmail-1246.html • Des coupons de réductions enfin disponibles en France • http://www.arobasenet.com/2014/11/lancement-programme-google-promotions-marchands-en-france-1358.html
  26. 26. La vraie nouveauté : pouvoir parler à un humain de Google My Business
  27. 27. Boîte à outils : • http://www.journaldunet.com/premium/seo-local.shtml Guide Complet de Aurélien Delafosse @gwaradenn pour Google + local, en français, payant. • http://fr.slideshare.net/aleydasolis/making-the-most-out-of-your-local-seo-at-seocamp-paris Guide du référencement local d’Aleyda Solis au SeoCampus 2014 : brillant, en anglais, outils cités souvent pas adaptés à google.fr • https://support.google.com/business/answer/2911778 Mises à jour récemment les guidelines Google My Business restent une source d’infos souvent sous-estimées, en français. • http://searchengineland.com/google-releases-video-series-taking-local-business-online-205170 Guidelines en video, en anglais. • http://moz.com/blog/ultimate-local-seo-audit Tout est dans le titre. En anglais. • http://www.localseoguide.com/local-search-ranking-factors-2014-tldr/ Etude de Moz sur les facteurs de ranking locaux en 2014 présentée par Andrew Shotland @localseoguide • http://searchengineland.com/post-google-local-survival-guide-209375 Andrew Shotland relativise l’importance du Google My Business
  28. 28. Google My Business, une histoire du futur
  29. 29. Ce que Google My Business nous dit de Google • Google+ est-il à l’agonie? • Création de milliers de fiches début 2013 : tête de proue du projet de recherche anticipatoire et conversationnelle. • Maillage du territoire : traduire espace en entité nommée. • Préhistoire du Knowledge graph : « quick facts » dans Google Maps. • Mais : beaucoup d’erreurs et de failles de sécurité. • Le but de Google est-il de se substituer au site de 4 pages? Google l’a dit récemment. Et le rachat d’Apatas laisse penser ça. • Google : entre lutte contre l’opacité et désir d’universalité • Lutte contre Opacité : la rentabilité des datas exige la transparence complète au mépris des principaux intéressés (visibilité non souhaitée et non maîtrisée) • Ambition universaliste chez les fondateurs de Google : • Google agit pour le meilleur donc tout le monde va rejoindre Google • Pourtant au moins 60% des établissements non pas revendiqué leur page G my Business. • Investissement pour provoquer l’adhésion : pour la 1ère fois, les guidelines Google My Business parle d’agence SEO. • Google est-il un projet politique? • Entreprise dont fondateurs exprime une vision du monde, donc oui de facto. • But de google : que l’on se prenne pour notre avatar. • Google glisse une couche numérique entre la réalité et nous. On peut parler de néo totalitarisme. • http://www.franceculture.fr/emission-du-grain-a-moudre-google-est-il-un-projet-politique-2014-10-06 • http://www.tleonetti.com/seocampus14-comment-google-now-change-vie-by-audecurot/
  30. 30. Google my Business contribue-t-il à reconfigurer notre espace social? • Smart cities : le glissement du citoyen vers le consommateur est-il en cours? • Les urbanistes n’arrivent pas à penser la ville : à l’organiser, à la diriger dans son développement • Mais Google est déjà en train de le faire : l’algorithme Pigeon pénalise les commerces en petite couronne des villes et favorise les établissements en centre et périphérie des villes. • Google a peut-être construit son algorithme selon une réalité existante mais il va la renforcer. • Incapacité à identifier petites marques de Google fait qu’il favorise les grandes marques. Question de l’uniformisation de l’espace public. Singularité est gommée. • Asymétrie qui montre l’effacement de l’Etat : • Faire comprendre à un client qu’ne autre entreprise privée, Google, décide de ses informations sur le net sans aucun contrôle ni recours. • Politique absente d’internet : • En France : collectivités de plus en plus compétentes mais sans moyens. • Discours qui analyse équipement public uniquement comme des coûts favorise la logique de l’usager consommateur de services. (Moins de solidarité). • Quand une entreprise arrive face aux élus locaux : « laissez, nous on sait faire ». Entre soulagement et cynisme, les élus peuvent abandonner la partie. • Naïveté souvent renforcée par discours de naturalisation de l’internet. Evgeny Morosov. http://www.theguardian.com/commentisfree/2012/dec/04/smart-city-rio-songdo-masdar http://www.franceculture.fr/emission-planete-terre-la-ville-intelligente-est-elle-une-utopie-2014-12-03
  31. 31. Google my Business : Destination cerveau • Comment la cartographie numérique est déjà en train de modifier notre cerveau • Sylvie Chokron, Chercheur CNRS Cerveau et vision, pense que à terme que le GPS, l’assistance à la recherche dans l’espace peuvent altérer et à terme entraîner la perte de : • Capacité à mémoriser un trajet • Capacité à en élaborer un en fonction de notre mémoire. • Plasticité cérébrale est rapide mais réversible. Mais si on grandit sans, on ne l’aura jamais. • Donc c’est se frayer un chemin qui est altéré. • Ironie : le Prix Nobel de médecine remis en 2014 à un couple qui a mis en évidence les traces dans le cerveau (architecture neuronale) de la mémorisation des trajets. • L’espace est pris comme uniquement fonctionnaliste : gommer les freins aux déplacements et à l’activité. Evacue complètement l’émotion, l’attachement au lieu.
  32. 32. curotaude@yahoo.com https://plus.google.com/+AudeSimonCurot @audecurot Merci pour votre attention 

×