BUSSYMAG99 XP6   16/04/08     10:13   Page 1                Festival du Rire :             Cinq élus vous présentent    Un...
BUSSYMAG99 XP6   16/04/08   10:13   Page 2
BUSSYMAG99 XP6   16/04/08   10:13   Page 3                                                              Sommaire - Edito  ...
BUSSYMAG99 XP6    16/04/08         10:13       Page 4       4                                                             ...
BUSSYMAG99 XP6    16/04/08        10:13      Page 5                                                                       ...
BUSSYMAG99 XP6   16/04/08       10:13     Page 6       6                                                                  ...
BUSSYMAG99 XP6    16/04/08         10:13       Page 7                                                                     ...
BUSSYMAG99 XP6      16/04/08           10:13         Page 8       8                                                       ...
BUSSYMAG99 XP6   16/04/08       10:13     Page 9                                                                          ...
BUSSYMAG99 XP6    16/04/08          10:13     Page 10      10                                                             ...
BUSSYMAG99 XP6    16/04/08           10:13        Page 11                                                                 ...
BUSSYMAG99 XP6   16/04/08      10:13     Page 12     12                                                                  V...
BUSSYMAG99 XP6      16/04/08           10:13         Page 13                                                              ...
BUSSYMAG99 XP6   16/04/08   10:13     Page 14     14                                                               Vie mun...
BUSSYMAG99 XP6    16/04/08        10:13       Page 15                                                                     ...
Journal de bussy numéro 99
Journal de bussy numéro 99
Journal de bussy numéro 99
Journal de bussy numéro 99
Journal de bussy numéro 99
Journal de bussy numéro 99
Journal de bussy numéro 99
Journal de bussy numéro 99
Journal de bussy numéro 99
Journal de bussy numéro 99
Journal de bussy numéro 99
Journal de bussy numéro 99
Journal de bussy numéro 99
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Journal de bussy numéro 99

1 113 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 113
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Journal de bussy numéro 99

  1. 1. BUSSYMAG99 XP6 16/04/08 10:13 Page 1 Festival du Rire : Cinq élus vous présentent Un cabinet de psychologie sociale Judo : des championnats le programme complet p. 4 leurs objectifs p. 14 & 15 à Bussy p. 18 régionaux très disputés p. 21 Buss y LE MAGAZINE MUNICIPAL D’’INFORMATIONS - AVRIL 2008 LE MAGAZINE MUNICIPAL D INFORMATIONS - AVRIL 2008 n° 99 Saint-Georges ET LA LUMIÈRE FUT !
  2. 2. BUSSYMAG99 XP6 16/04/08 10:13 Page 2
  3. 3. BUSSYMAG99 XP6 16/04/08 10:13 Page 3 Sommaire - Edito 3 4 Vie de la cité 4. Ne manquez pas le 2e Festival du Rire ! 5. Le nouvel an khmer 6. L’Afrique sous les projecteurs 7. Les actions du Rotary 8. Musique classique et jazz ont fait le bonheur La fin d’une ère des mélomanes es villes nouvelles sont nées d’une 9Dossier L impulsion proprement jacobine et colbertiste. Paul Delouvrier, Ministre du Général de Gaulle, en fut l’incarnation. Or, cette page est définitivement tournée. Je vis ce qu’il faut bien appeler la fin d’une ère, un trait sur une certaine politique d’aménagement que je 9-10-11. Une ville lumineuse ! connus, ainsi que mes prédécesseurs. 12 Vie municipale 12 & 13. Séjours d’été : Ceux qui douteraient de leur changement n’ont qu’à observer la disparition en 2008 de la subvention d’équilibre. Cette décision gouvernementale qui, j’imagine, constitue le corollaire du plan d’austérité annoncé par le Président de la République, entraîne de bientôt l’heure des inscriptions graves conséquences financières pour nous. Sans cette coupe sombre 14 & 15. De nouveaux élus très motivés par dans nos dotations, nous aurions pu tenir le pari d’une fiscalité leurs nouvelles tâches 16. Un nouveau service de garde d’enfants égale. Les 5 % d’augmentation d’impôts que nous subissons sur cet 17. Le CCAS offre la téléassistance aux aînés exercice n’ont d’autres origines que le désengagement de l’Etat. Le fait que je le dénonce depuis une décennie n’enlève rien à ma 18 Magazine colère actuelle. A quoi bon parler de ville nouvelle s’il s’agit pour les pouvoirs publics de se contenter de ramasser la monnaie des ventes de terrains sans savoir partager? Je condamne avec la plus vive des énergies cette logique de cha- 18. D. Ferreira et C. Jouannaud, psychologues sociales pardeur et je m’interroge sur nos développements futurs: il n’est 19. Aux Secrets de Lucie plus question d’urbaniser si nous finissons en dindon de cette farce! 20. Une association vraiment timbrée ! Ceci dit, la nature a horreur du vide! La politique encore plus. Il est fort à parier, compte tenu des enjeux pour l’Ile-de-France, 21Sports que d’autres partenaires, et notamment la Région, se substitue- ront sous peu à un Etat défaillant. J’ai fait mon deuil du Minis- tère de l’Equipement, tutelle évanescente. Reste à savoir avec qui nous dialoguerons demain… ■ 21. Judo Club : organisation au beau fixe Hugues RONDEAU 22. Stages de golf : c’est reparti Maire de Bussy Saint-Georges 23. Des archers très adroits 24Pratique 24. Courrier des lecteurs 25. Tribunes Ecrire au Maire : mairie@bussy-saint-georges.fr 26. Etat civil Consulter le site de la ville : www.ville-bussy-saint-georges.fr 27. Professions médicales Bussy Saint-Georges N° 99 - Avril 2007
  4. 4. BUSSYMAG99 XP6 16/04/08 10:13 Page 4 4 Vie de la cité Dans le cadre de la Fête patronale de la Saint-Georges Festival du Rire, deuxième ! Les festivités de la Saint-Georges promettent encore de bons moments de rigolade cette année avec la deuxième édition du festival du Rire. Ce festival parrainé par Tex est programmé comme l’an passé sur trois jours, les 25, 26 et 27 avril, mais cette fois au gymnase Maurice-Herzog, qui offre plus de places que la salle Maurice-Koehl. Compte tenu de la programmation très alléchante, il ne devrait pas y en avoir de trop ! 2003 à La Main dOr avait déjà mais dans l’émission hebdoma- connu un joli succès destime. Il lui daire de Thierry Ardisson sur a permis de devenir chroniqueur, Canal +, Salut les Terriens. Parallè- portraitiste vachard radiophoni- lement, il a écrit en 2007 un nou- que - aux côtés de Stéphane Bern veau spectacle, « En avant la au Fou du Roi sur France Inter -, musique, formule épicée », où son puis télévisuel à 20 h 10 pétantes humour corrosif et grinçant fait (septembre 2003). Il officie désor- merveille. ■ PIERRE AUCAIGNE et GILLES DÉTROIT, le vendredi 25 avril à 20h30 LES TOI ZÉ MOI le samedi 26 avril à 20h30 STÉPHANE GUILLON le dimanche 27 avril à 18h Renseignements et réservationsau 0164666870 - Tarifs: 8€ par soirée, 20€le pass 3 jours près avoir fait pleurer de les petites galères en grandes aventu- A rire les Parisiens dans le cadre du festival « Paris fait sa comédie », Pierre Aucaigne arrive res. Avec une remarquable justesse, il réussit à faire rire aux éclats ce qui, d’ordinaire, rend fou furieux! Son art à Bussy avec son nouveau spectacle, « Présentation de la saison cultu- de jongler avec les mots et ses calem- bours ne sont d’ailleurs pas sans rap- Brioches, quand tu nous tiens! C relle », dans lequel il incarne le rôle peler un certain Raymond Devos, omme vous le savez sans doute déjà, la Saint-Georges, c’est aussi d’un directeur de théâtre un peu c’est dire… et surtout une histoire de brioches! Ne manquez donc pas la tra- schizophrène, légèrement fou sur les Samedi 26 avril, place au duo les Toi ditionnelle distribution sur le marché, le samedi 26 dans le village bords qui vient présenter sa saison. Zé Moi. Après le triomphe de leur pre- de 8h à 12h, et le dimanche 27 en centre-ville aux mêmes horaires. Quant Loufoque à souhait et électrisé en mier spectacle (100000 spectateurs, à leur bénédiction, elle aura lieu le samedi 26 à 18h30 en l’Eglise du diable, hystérique et imbu, empêtré 6 mois auThéâtre de Dix -heures et 18 village, rouverte pour l’occasion. La fête foraine installée en centre-ville dans ses propres délires névrotiques mois à la Comédie Caumartin), jouera elle les prolongations jusqu’au 1er mai! ■ saugrenus et verbeux, ce directeur ce One couple show jubilatoire, à la vous fera passer par tous les états… vie comme à la scène, revient avec Le sketch dure une heure et quart, le « Noces de plomb », une comédie plaisir est intact et le style déroutant. joyeuse et conjugale qui titille la libido « Y’a du nouveau »: c’est le titre du et assaisonne les couples ! spectacle de Gilles Détroit, qui L’excellent Stéphane Guillon sera semble être un adepte du grand quant à lui chargé de clôturer cette écart. On l’a vu en effet acteur chez belle affiche, le dimanche 27 avril. Zulawski et Jean-Luc Godard, mais Depuis ses débuts dhumoriste en également chroniqueur sur TF1 et 1995, Stéphane Guillon a choisi le France Inter. Gilles Détroit entraîne côté sombre de lhumour, ce qui lui aujourd’hui les spectateurs dans sa vaut le surnom de Dark Vanneur! réjouissante vision du quotidien: Son spectacle Petites horreurs avec un sens de l’observation qui entre amis, créé en juillet 2002 à Cest toujours de bonne grâce que les élus (ici Véronique Royer, Michèle Bui Khac n’appartient qu’à lui, il transforme Avignon puis joué au printemps et Dominique Bijard lors de lédition 2007) se prêtent à la distribution des brioches. Bussy Saint-Georges N° 99 - Avril 2008
  5. 5. BUSSYMAG99 XP6 16/04/08 10:13 Page 5 Vie de la cité 5 Les Cambodgiens célèbrent leur nouvel an La communauté cambodgienne est venue en nombre de toute l’Ile-de-France pour célébrer cet évènement. Plusieurs danses folkloriques traditionnelles ont ensuite été présentées: la danse folklorique traditionnelle Chai Yam, exécutée sur différents fûts et jouée lors des cérémonies religieuses, le Hom Rong, qui sert de musique douverture et se imanche 23 mars, l’association ABCK a organisé une grande jour- joue donc pour précéder le début des rites, ou encore le Trot ou Troddi, une D née de fête afin de célébrer, avec quelques jours d’avance, le Nouvel An Khmer. La matinée était réservée aux cérémonies bouddhiques traditionnelles données danse particulière sur le thème de la chasse. L’après-midi s’est clôturé par l’organisation de jeux traditionnels, un moment important pour les jeunes garçons et filles de pratiquer des jeux tels que l’ang- par les vénérables qui se sont déplacés de toutes les régions de France pour se kunh (sorte de jeu utilisant des graines naturelles servant de billes), le Chol réunir à Bussy. Après la prière des Vénérables, il était temps de s’installer à table Chhoung (lancer de balle faite dune écharpe roulée accompagnée de chants), pour partager un repas très riche. Durant le déjeuner, les bonzes continuaient et bien d’autres jeux. à donner des bénédictions aux fidèles, qui se rangeaient en file indienne pour A 20h30, la soirée dansante a débuté, animée par des chanteurs bien connus au recevoir le bracelet porte-bonheur. Cambodge. Durant le dîner, plusieurs spectacles ont été présentés, comme la A 14h00, était organisée la cérémonie des monts de sable, (symbole du bon- danse des souhaits et la danse des paons, suivis par un discours des vénérables et heur et de la paix), afin de recevoir une nouvelle bénédiction. Pour les Cam- de Jean-Claude Lamagnère, premier Maire-Adjoint qui a souhaité au peuple bodgiens, cette cérémonie est nécessaire s’ils souhaitent avoir une vie heureuse! cambodgien la nouvelle année 2552, celle du cochon. ■ Quelques précisions sur ce Nouvel An u Cambodge, le Nouvel An Khmer est A la plus grande fête traditionnelle, l’occa- sion de grandes vacances nationales de trois ou quatre jours. Le Nouvel An Khmer com- mence le 13 ou le 14 avril, selon le "MohaSang- kran », à savoir lhoroscope antique. Les Cambodgiens peuvent trouver le temps libre en avril parce quil ny a aucune pluie, et qu’il fait très chaud. Lorigine du festival de la nouvelle année cambodgienne provient du brahmanisme, issu de lhindouisme, qui était une religion prati- Le maire de Bussy, Hugues Rondeau, quée par les khmers avant le bouddhisme. Plus a lui aussi participé à la bénédiction des bonzes. tard, le bouddhisme est devenu associé au festival, et a alors pris un rôle important dans la fête. cérémonie "Pithi Srang Preah", qui signifie Habituellement, le Nouvel An Khmer est célébré donner un bain spécial ou une douche spéciale pendant trois jours: parents, aux grands-parents et aux aînés. Habi- aux statues de Bouddha. Le premier jour de la nouvelle année (année 2552 tuellement, les personnes Khmers aiment parta- Les bonzes, aînés, parents et grands-parents du calendrier bouddhiste) sappelle « Moha Sang- ger des cadeaux ou des présents aux salariés et demandent dêtre absous des fautes passées et kran », et peut être décrit simplement comme donner également largent ou des vêtements aux dêtre bénis. linauguration par des nouveaux anges qui vien- pauvres personnes. En soirée, les gens vont aux Cest un moment inoubliable pour chacun. nent pour le salut du monde pendant une période temples ou pagodes pour construire une monta- Le Nouvel An Khmer nest donc pas simplement dune année. gne de sable, symbole du bonheur et de la paix. la grande fête traditionnelle pour les Cambod- Le deuxième jour du nouvel an sappelle « Wana- Le troisième jour sappelle jour de "Leung Sakk", giens, mais aussi loccasion daccumuler des sou- bot », qui signifie le jour des cadeaux offerts aux durant lequel les Cambodgiens participent à la venirs de bonheur inoubliables! ■ Bussy Saint-Georges N° 99 - Avril 2008
  6. 6. BUSSYMAG99 XP6 16/04/08 10:13 Page 6 6 Vie de la cité L’Afrique sous toutes les cultures à la médiathèque ! u mois de mars, la médiathèque était médiathèque, auxquelles était ajoutée une traduc- vingtaine de personnes étaient réunies dans une A décorée aux couleurs du continent noir avec notamment une exposition très ori- ginale sur le thème des œuvres de Jean de La Fon- tion de chacune dans une des langues tradition- nelles du Bénin. Jean de La Fontaine devient alors un des maîtres du conte animalier qui occupe une des salles de la médiathèque pour écouter les conseils avisés de son directeur, Eric Charlec, qui a proposé à ses élèves d’un jour un cours de musi- taine, revues et corrigées par la famille béninoise place importante en Afrique. Cette façon origi- que brésilienne qui a ravi tous ses participants, Yémadjé, descendants de teinturiers royaux du nale d’aborder les fables permet de remettre au parmi lesquels on comptait autant d’adultes que XVIIIe siècle. Les contes animaliers occupant une goût du jour cet auteur illustre. Trait d’union d’enfants. Et pour clore cette programmation place très importante en Afrique, les Yémadjé ont entre les cultures africaines et européennes, le tra- africaine, le service culturel a souhaité mettre à tenu à rendre hommage à l’un des maîtres de ce vail des frères Yémadjé souligne également l’uni- l’honneur les œuvres de Leopold Sedar Senghor. genre littéraire. Les œuvres d’Alphonse et de versalisme de Jean de La Fontaine. Autre Ce grand poète et écrivain sénégalais, qui prêchait Julien Yemadjé expriment donc ce que ressentent rendez-vous de ce mois lié à la culture africaine, la civilisation de l’universel, a en effet fait l’objet les Béninois en écoutant les fables de Jean de La musical cette fois, avec un atelier de percussions d’une lecture de son œuvre, agrémentée d’un Fontaine. Seize fables étaient représentées à la animé par la célèbre société Fola Percussions. Une accompagnement à la guitare. ■ ❶ ❷ ❹ ❸ ❶ La lecture des poèmes de Leopold Sedar Senghor, avec un accompagnement musical à la guitare, a été fort appréciée par le public buxangeorgien. ❷ La sagesse, une notion commune à Jean de La Fontaine et au continent africain ! ❸ Chiens, chats, lièvre, tortue, et bien d’autres animaux, revus et corrigés par une famille béninoise ➍ Les participants à l’atelier de percussions étaient suspendus aux lèvres d’Eric Charlec, le directeur de Fola Percussions. Bussy Saint-Georges N° 99 - Avril 2008
  7. 7. BUSSYMAG99 XP6 16/04/08 10:13 Page 7 Vie de la cité 7 Les membres du Rotary Club se sont récemment rendus au Togo pour constater l’avancée des travaux d’installation d’un kiosque à eau potable. Pierre Kuti, ancien président du club, et Jacques Chanlon, son secrétaire deux familles de Rotariens et apprennent la culture actuel, ont pu discuter des actions du Rotary avec le maire de Bussy. et le mode de vie du pays. Le programme a pour vocation de promouvoir l’amitié des peuples et développer la connaissance. A l’occasion de son gala annuel… Il organise, aussi, chaque année, associé aux profes- Le Rotary Club du Val-de-Bussy seurs du Lycée Maurice-Rondeau, un concours d’expression orale. Les élèves préparent, sur un thème qu’ils découvrent en début de séance, une présente ses nombreuses actions allocution de trois minutes devant un jury et un parterre d’élèves. Le meilleur d’entre eux est sélec- tionné pour la finale au District. nstallé depuis 2004 à Bussy Saint-Georges, Tous les ans, au mois de septembre, ils participent Les Rotariens apportent leur soutien financier I le Rotary Club de Val-de-Bussy compte, à ce jour, vingt et un membres, hommes et femmes sélectionnés par cooptation pour leurs qualités activement auxVirades de l’Espoir, en soutien à l’as- sociation « Vaincre la mucoviscidose ». Les Jour- nées nationales de la Banque alimentaire, au mois auprès de grandes causes internationales prioritai- rement engagées sur les problèmes de l’eau, comme l’installation d’un kiosque à eau potable à Kapdapé, morales et professionnelles. L’engagement de de novembre, font aussi partie de leur pro- au Togo. Une délégation du club s’est d’ailleurs chacun ne se limite pas à trouver les gramme. Elles permettent aux plus récemment déplacée dans le village pour constater fonds nécessaires au profit d’œuvres démunis de pouvoir obtenir rapide- le bon fonctionnement de l’installation. Autre opé- louables: ils interviennent person- ment de la nourriture. ration à laquelle le club est attaché: « Reverdir le nellement pour l’amélioration Dans le cadre de la Journée SAHEL », qui a permis de planter plus de 135000 de la vie de l’individu ou de la Nationale annuelle du Rotary, le arbres fruitiers. communauté en utilisant leurs Rotary Club de Val-de-Bussy Plus récemment, le samedi 5 avril 2008, le Rotary compétences professionnelles, organise avec les clubs rotariens Club de Val-de-Bussy a organisé, salle Maurice- leur réseau de connaissances, voisins, la soirée « Espoir en tête ». Koehl, son gala annuel, sous la présidence de Jean- ainsi que leur énergie et bonne Cette soirée a pour objectif de Pierre Solignac, Président 2007-2008. Une volonté. contribuer financièrement, de façon importante délégation de représentants des Le Rotary Club de Val-de-Bussy inter- significative, à la recherche sur les maladies Rotary club de Lomé (Togo), de Gavere (Belgi- vient régulièrement, depuis sa création dans des du cerveau. Les fonds récoltés sont reversés à la que), de Lagny et du Lion’s club du Val-de-Bussy actions de proximité. Par exemple, il soutient Fédération pour la Recherche sur le Cerveau, qui était présente. La soirée dansante animée par l’or- financièrement le groupe « Equithérapie » au regroupe plusieurs associations: France ALZEI- chestre de variété « Mille Music » a connu un franc centre d’action médico-sociale précoce. Pour les MER, France PARKINSON, association pour la succès. Au nom du club et de son principal spon- enfants porteurs de handicap et présentant de Recherche sur l’épilepsie, la sclérose en plaques… sor « Carte sur table », le Président a remis un grandes difficultés motrices ou mentales, cette acti- Plus de 300 personnes ont pu assister, ainsi, le chèque à deux associations locales: « Vaincre la vité permet, au contact des poneys, de dépasser 22 janvier dernier à la projection de « La jeune fille Mucoviscidose » et au « Groupe Equithérapie » leurs craintes, de travailler l’autonomie, les repères et les loups » au cinéma Le Cinq à Lagny. du Centre Médico-Social Précoce. ■ dans l’espace, l’organisation du geste et la prise en Le Rotary Club de Val-de-Bussya proposé à deux compte de la volonté du poney. La rencontre avec jeunes un programme d’échange scolaire, qui leur Pour tous contacts : les poneys leur permet d’affronter leurs craintes et permet d’étudier, un an à l’étranger, sans frais. Les Jacques Chanlon 06 16 17 04 75 / Michel Renault 01 64 66 25 60 de dépasser leur sentiment d’échec. adolescents logent pendant l’année scolaire dans Jean Debailleul 06 07 68 50 41 Bussy Saint-Georges N° 99 - Avril 2008
  8. 8. BUSSYMAG99 XP6 16/04/08 10:13 Page 8 8 Vie de la cité Carnets de voyage La Grande Harmonie et l’Orchestre à la médiathèque, du 5 au 24 mai de la Croix-Rouge sur leur 31 C’ e mois de mai sera L est dans le synonyme d’évasion cadre majes- avec une exposition tueux du châ- sur le thème des voyages, teau de Ferrières qu’était unique et originale, pro- programmé un concert de posée par des artistes pro- musique classique le ven- fessionnels de Bussy et de dredi 28 mars, avec pour sa région issus de l’associa- invités d’honneur les musi- tion C.A.T.I, Le Photo ciens de l’Orchestre de la Club de Bussy et l’associa- Croix-Rouge de Meiningen, tion de philatélie Timbres notre ville jumelle. Nos amis et Bussy seront également allemands, arrivés le mer- associées à l’évènement. credi 26, ont été accueillis Les artistes de C.A.T.I. en salle du Conseil, où une vous inviteront à partir à l’aventure en suivant les traces des créateurs et en réception les attendait. découvrant ainsi une dizaine d’arts exposés. Ils vont de la peinture à la pote- Logés durant tout leur séjour rie en passant par la création de bijoux, d’ours de collection, aquarelles, dans des familles d’accueil vitrail, couture artistique, photographie d’art, mosaïques… buxangeorgiennes, ils ont eu Le samedi 17 mai à partir de 16 h, une animation « rencontre avec les artistes droit, le lendemain, à la tra- voyageurs » vous sera proposée à la médiathèque de l’Europe. André DUPUIS, ditionnelle visite de la ville, auteur-compositeur interprète, s’accompagnant à la guitare et Françoise avant de se rendre à Paris le vendredi. Dans la SAINT CYR, comédienne qui dit des textes poétiques et divertissants, vous soirée, le cap fut donc mis vers le château de Fer- présenteront des extraits de leur spectacle MELODIMO. Un cocktail amical rières, où le salon d’honneur n’était pas trop clôturera cet après-midi convivial. ■ grand pour accueillir le nombreux public. C’est l’Orchestre de la Croix-Rouge qui a débuté cette EXPOSITION OUVERTE AUX HORAIRES DE LA MEDIATHEQUE soirée, avec un répertoire varié allant de Brahms (mardi de 14 h à 19 h, mercredi et samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h, vendredi de 14 h à 18 h) à Beethoven, avant de céder la place à la Grande harmonie du Conservatoire, menée de main de maître par son chef d’orchestre, José Vizinho. Les deux ensem- bles se sont ensuite rassemblés pour une partie commune qui a conclu en beauté cette belle soirée placée sous le signe de l’amitié et de la musique. ■ Soirée jazzy à la salle Maurice-Koehl e vendredi 14 mars, les amateurs de jazz batterie, Youen Cadiou à la contrebasse et L ont été comblés avec une double affi- che à la salle Maurice-Koehl. En pre- mière partie, le Département jazz du Xavier Thollard au piano forment ce trio dont la musique, mélange de compositions et de standards revisités, est essentiellement Conservatoire Jean-Sébastien-Bach a gratifié basée sur le plaisir du jeu et lobsession du le public de nombreux standards interprétés swing. Depuis son arrivée à Paris en 2002, de main de maître par un quatuor très talen- Xavier Thollard a collaboré à de nombreux tueux composé d’un guitariste, d’un bassiste, projets musicaux et participé à plusieurs d’un saxophoniste et d’un batteur. En tête concours et tremplins jazz, décrochant d’affiche de cette soirée, le groupe Xavier notamment la deuxième place du concours Thollard Trio a interprété les morceaux de de piano-jazz Martial-Solal. Lors de ce son premier album, « Prime Times » qui concert, le trio a fait montre d’une remar- vient juste de sortir. Vincent Touchard à la quable maîtrise qui promet beaucoup. ■ C’est bientôt l’heure des inscriptions pour AMALGAMME L’ association Amalgamme, qui propose à ses membres des cours de guitare, vous attend les samedis 24 mai et 7 juin, entre 13h45 et 15h, dans la salle « Magnolia », salle adjacente à la salle Maurice- Koehl, cour de la rivière. Elle prendra vos inscriptions aux ateliers « guitare » pour la saison 2008-2009. ■ Permanences téléphoniques tous les lundis et vendredis entre 10h et 13h au: 0160066550 Bussy Saint-Georges N° 99 - Avril 2008
  9. 9. BUSSYMAG99 XP6 16/04/08 10:13 Page 9 Dossier 9 Les premiers effets du Plan Lumière Désormais, il ne faut plus dire lampadaire ou réverbère, mais luminaire. L’éclairage public est devenu urbain, terme à double sens, laissant entendre que les conditions de luminosité, par-delà leur utilité sécuritaire, ont aussi comme objet d’accroître le caractère convivial des espa- ces. Un choix mis en œuvre à Bussy avec l’actuel programme pluriannuel de rénovation de l’éclairage mené par Citelum, une référence dans ce domaine. Les travaux d’installation des nouveaux luminaires battent actuellement leur plein, et ce à plusieurs endroits de la ville. éclairage public fait partie de notre environnement. Il est L aujourdhui inconcevable de penser une ville sans son éclairage. La lumière est, tout comme le béton ou lacier, un matériau dar- chitecture. Ainsi la lumière est-elle essentielle pour tout espace. Dès le déclin du soleil, jusquau crépuscule matinal, la lumière assure la lisibi- lité urbaine, au cœur de la cité. Cependant, léclairage est un double enjeu pour les villes. Il doit, tout dabord, être un gage de sécurité pour les gens en leur permettant de se déplacer dans des lieux sûrs, construits autour dun environnement sécurisant. D’autre part, il doit dépasser cette dimension et agir en tant que révélateur despaces, tout en modifiant ou accentuant notre perception de ces derniers. Au final, les produits d’éclai- rage se doivent de participer à l’embellissement de notre quotidien, tant diurne que nocturne. Mais pour Suite en p.10 ➥ contribuer à cet objectif, il faut que l’éclairage perde Bussy Saint-Georges N° 99 - Avril 2008
  10. 10. BUSSYMAG99 XP6 16/04/08 10:13 Page 10 10 Dossier tout caractère agressif tout en privilégiant un confort Suite de la p.9 ➦ visuel exempt, au maximum, d’émissions de lumière indésirable. « Aussi paradoxal que cela puisse paraître, un bon éclairage est celui qui participe à la préservation des ciels nocturnes, qui ne dilue pas l’environnement mais en souligne les reliefs », précise Stéphane Grévin, chef de projet de la société Citelum. Telle est donc la politique suivie à Bussy Saint-Georges depuis mainte- nant quelques mois à l’occasion de la requalification de son éclairage urbain. Cela se traduit, entre autres, par la mise en place de mobilier lumière de la gamme CitySpirit (marque déposée de Philips) dont la fabrication fait appel à des matériaux recyclables. Par ailleurs, la concep- tion des optiques et la technologie électrique embarquée dans ces lumi- naires de nouvelle génération permettent de répondre à une forte exigence de qualité tout en réduisant de près de moitié la facture énergétique. Pre- mier bénéficiaire de cette rénovation « lumineuse », le boulevard de Lagny, où les travaux d’installation des nouveaux luminaires se sont achevés depuis peu. Dans les prochains mois,ce sont la sente des Carrières et les rues du Pré-au-Lièvre et du Vignoble qui seront concernées par ces tra- vaux de remplacement. Quant à l’éclairage des boulevards des Genêts, Victor-Schoelcher et Thibaud-de-Champagne, ainsi que des avenues du Général-de-Gaulle et du Golf, il sera réaménagé par la création d’une identité visuelle. Sur ces artères, l’objectif principal sera de résoudre les carences et les défauts d’uniformité des éclairements dus à la présence du végétal et profiter de cette action pour apporter un caractère plus iden- titaire aux voies principales de la ville. ■ ECLAIRAGE PHOTOVOLTAÏQUE : des luminaires respectueux de l’environnement e contrat de partenariat entre la municipalité et L Citelum comprend un volet écologique important. Outre les économies d’énergie réalisées grâce aux nouveaux luminaires, l’implantation de mâts photovoltaï- ques viendra renforcer cette démarche. A l’origine prévue autour de l’étang de l’Ile mystérieuse, leur installation, qui vient de débuter, se fera finalement en deux points de la ville. Sept mâts seront ainsi installés sur le square Joseph- Wresinski et neuf autour de l’étang de Sainte-Colombe. Cette technologie est très écologique, puisque la lumière solaire UN LOGICIEL DE GESTION est directement transformée en énergie électrique par des À DISTANCE TRÈS PERFORMANT panneaux photovoltaïques (photopiles au silicium). L’éner- gie électrique ainsi produite est stockée dans des batteries. A fin de contrôler le système d’éclairage public à distance, Citelum a mis à dis- Avec un éclairage autonome, cette technologie permet de position des services techniques de la s’affranchir des travaux de génie civil liés au passage des ville un système très innovant qui garantira une rapi- réseaux d’alimentation électrique. dité d’intervention sans égale. Citégestion, (c’est Associé à des matériaux naturels (supports bois certifiés le nom de ce logiciel) a ainsi pour objectif de mettre en place les outils adap- FSC: «forest stewardship council»), ce type d’éclairage sou- tés pour tous les intervenants et de les centraliser autour d’un système informa- ligne l’engagement de la commune en matière de dévelop- tique. L’ensemble des entités et des intervenants (exploitants, gestionnaires, services techniques, releveur terrain, techniciens, véhicules d’intervention pement durable et de préservation de l’environnement. urgente…) partageront ainsi la même information, mise à jour en temps réel. Concrètement, l’étang de Sainte-Colombe et le square Wre- Toutes les actions de gestion, de pilotage et de contrôle seront donc suivies sinski seront donc pourvus de luminaires photovoltaïques à distance autour d’un système informatique temps réel qui permettra de équipés d’optiques directionnelles à Leds haute luminosité. contrôler les coûts et d’optimiser la gestion de l’énergie, l’objectif étant d’or- Il s’agira plus de travailler sur la création d’un éclairage ganiser et de suivre l’activité en permanence pour garantir la qualité du ser- vice au quotidien. Des contrôles continus seront appliqués pour respecter les d’ambiance s’appuyant sur une ponctuation douce et engagements de délais d’intervention et limiter le nombre de pannes et de confortable, plutôt que d’éclairer les espaces de façon nuisances. Le logiciel Citégestion permettra également de connaître précisé- outrancière. L’association de la noblesse du bois et d’une ment l’état du parc et d’engager les travaux de rénovation à bon escient. Le technologie innovante constituera ainsi, à n’en pas douter personnel des services techniques de la ville suivra dans les prochains jours une image forte dans le panorama urbain. ■ une formation complète afin de connaître le fonctionnement de Citégestion. ■ Bussy Saint-Georges N° 99 - Avril 2008
  11. 11. BUSSYMAG99 XP6 16/04/08 10:13 Page 11 Dossier 11 « FIAT LUX », brève histoire de l’éclairage public! « FIAT LUX », « QUE LA LUMIÈRE SOIT ». Cette envie « d’y voir comme en plein jour » remonte à fort loin dans notre Histoire. A l’origine, le motif principal était de faire bar- rage à l’insécurité de la nuit. Si, aujourd’hui, ce souci reste prioritaire, l’éclairage public est, aussi, devenu un outil de mise en valeur de l’ar- chitecture urbaine. 1318. Les meurtres sont si fréquents aux abords du Châte- let, que Philippe V "Le Long" ordonne quune chandelle soit entretenue toute la nuit à la porte du palais, tandis quà la fin du siècle, un fanal est installé à la Tour de Nesle, à len- trée de Paris. 1465. Un édit royal de Louis XI, impose aux Parisiens, habi- tant au premier étage, de mettre une bougie sur le rebord de leur fenêtre à la tombée du jour. Une mesure peu respectée, DES ÉQUIPEMENTS VALORISÉS dautant quon redoute les incendies, qui sont fréquents. On urant les cinq prochaines années, la société Citelum va s’atteler à mettre en lumière de façon esthétique D en reste aux lanternes des enseignes des boutiques. Cest seu- différents édifices et équipements de Bussy Saint-Georges. Pigeonnier, mairie, et conservatoire seront lement après des arrêts du Parlement, réitérés en 1524 et en notamment mis en valeur. Cette mise en lumière a déjà débuté par deux statues situées boulevard Victor- 1558, ordonnant aux bourgeois déclairer la rue en ayant Schoelcher et avenue du Clos-Saint-Georges. Ces éléments singuliers ponctuent l’espace urbain et sont des supports une chandelle allumée sur le bord de leurs fenêtres, que la potentiels d’animation nocturne des quartiers. Les deux statues sont éclairées depuis le sol par des projecteurs encas- mesure va enfin s’appliquer. trés et des lampes aux iodures métalliques (3000 à 4000 Kelvin selon la tonalité du sujet à éclairer). 1662. Par décision de Louis XIV, il est institué, à différents carrefours, un service payant de porteurs de flambeaux qui Prochain équipement à bénéficier d’une mise en lumière: le rond-point entre l’avenue du Clos-Saint-Geor- peuvent accompagner les passants jusquà leur demeure ges et l’avenue du Golf. La réalisation de cet éclairage est actuellement en cours. Il s’agit d’un effet de socle moyennant trois sols le quart dheure (pour un piéton) ou cinq par l’éclairage de l’embase de la sphère en lumière diodes de couleurs (spots immergeables). Le périmètre sols (pour un carrosse). du mur d’eau sera ainsi éclairé en lumière rasante et ascendante de tonalité blanc-chaud. ■ 1667. Avec la nomination du Sieur de la Reynie comme lieu- tenant général de la police, les mesures de sécurité et la surveil- lance policière sont renforcées. Il commence par faire suspendre UN LUMINAIRE une lanterne allumée aux deux bouts de la rue, et une troisième en son milieu. Cette nette amélioration enthousiasma tant la D’ÉCLAIRAGE population quon en trouve la trace sous la plume de la Mar- quise de Sévigné: « Nous trouvâmes plaisant daller ramener DES PASSAGES Madame Scarron, à minuit, au fin fond du faubourg Saint-Ger- POUR PIÉTONS main… Nous revînmes gaiement à la faveur des lanternes dans la sûreté des voleurs. » ous les passages piétons de la ville seront pro- Ces lanternes sont remplacées à partir de 1766 par des réver- T chainement équipés de luminaires Prioritec, spécialement conçus pour améliorer la sécu- rité piétonnière. Un seul luminaire Prioritec permet en bères à huile. 1799. Philippe Lebon, ingénieur des Ponts et Chaussées, dépose son premier brevet pour lutilisation du gaz. Un pro- cédé qui, avec son ballet quotidien d’allumeurs de réverbè- effet d’éclairer un passage piétons de 5 m de large sur res, rythmera, pendant près d’un siècle, les débuts de soirée une chaussée de 10 m de large. Pour des voies plus de nos aïeux. grandes ou multiples, le nombre de foyers est fonction Cest avec la fin du XIXe siècle et la première moitié du de la largeur de la chaussée et du sens de circulation. suivant que sera mis en œuvre et se répandra léclairage Pour être très facilement repérables, des passages pié- urbain à lélectricité. tons peuvent être éclairés avec des lampes ayant un À partir des années 1980, l’éclairage public se voit inté- rendu de couleur différent de celles des luminaires gré parmi les outils de mise en valeur des villes et du patrimoine, d’éclairage public. Le contraste permet ainsi de signa- en particulier sous limpulsion du Plan lumière de la Ville de Lyon, ler par la couleur, la présence d’un passage pour pié- initié en 1989, qui a fait entrer ce domaine dans le XXIe siècle! tons. Le luminaire Prioritec peut être implanté à Source: geneablog. typepad. fr. distance ou décalé du passage pour piétons. ■ Bussy Saint-Georges N° 99 - Avril 2008
  12. 12. BUSSYMAG99 XP6 16/04/08 10:13 Page 12 12 Vie municipale Séjours d’été Malte et Croatie pour les destinations étrangères, campagne, FarWest, indiens et préhistoire pour les autres thèmes : les séjours d’été proposés par le Service Jeunesse, Animations, Vacances et Loisirs offrent une nouvelle fois des perspec- tives réjouissantes pour les jeunes vacanciers. Cela méritait bien cette double page de présentation, avec dans un premier temps le mois de juillet. Vivement l’été ! CE QUI ATTEND ENFANTS ET ADOS EN JUILLET POUR LES 4/10 ANS : Découverte de la campagne et de la ferme POUR LES 6/13 ANS : A la conquête du Far West SÉJOUR 2 : POUR LES 6 À 13 ANS POUR LES 8/17 ANS : Cocktail sportif POUR LES 14/17 ANS : A la découverte de la Croatie A LA CONQUETE DU FAR WEST SÉJOUR 1 : POUR LES 4 À 10 ANS DÉCOUVERTE DE LA CAMPAGNE ET DE LA FERME Situé à 180 Km de Paris, dans le Loir-et-Cher, les enfants évolueront sur un parc de 10 hectares où se trouvent 3 villages : - La prairie Indienne et ses 17 tepees - Le village Cow-boy et sa grande rue - Le camp Trappeur et sa petite rivière. ORGANISME: VACANCES FAR WEST ENFANTS DATES: Du samedi 5 au vendredi 18 juillet 2008 Le Domaine Equestre de la Bonde est constitué d’un ancien corps de ferme PLACES DISPONIBLES: 35 Normand entièrement restauré, entouré de 8 hectares de terrain. TRANSPORT: Car Grand Tourisme ORGANISME: DOMAINE EQUESTRE DE LA BONDE ACTIVITÉS: DATES: Du dimanche 6 au samedi 12 juillet 2008 INDIEN (découverte du poney) : soins des poneys, maquillage sur poney, PLACES DISPONIBLES: 20 balade, création de tuniques en tissu, de tamtam, poterie, feux de camp... TRANSPORT: Car Grand Tourisme TRAPPEUR (découverte du canoë) : initiation et rando canoë, batailles de ACTIVITÉS: Activités pédagogiques autour des animaux de la ferme - visite joutes, travail de la fourrure synthétique, recherche de pépites dor, construc- du marché de la volaille - 4 séances déquitation (poneys) - Passage des exa- tion cabane… mens Poneys dor - Promenade en petit train - visite des chèvres - découverte COW-BOYS(découverte de la voltige et Poney Ball), Voltige, travail du cuir, des daims - visite du château de Gisors - visite de lapiculteur - activités apprentissage à la citoyenneté, (élection du maire du village, du chérif), danses manuelles - grands jeux - veillées à thèmes et traditionnelles. country, confection de gilets cow-boys (tissus), grandes veillées, feux de camp. Animateurs du Domaine de la Bonde ■ Equipe d’animation de Vacances Far West Enfants ■ TARIFICATION PAR TRANCHE (EN EUROS) TARIFICATION PAR TRANCHE (EN EUROS) 1 ENFANT 2 ENFANTS 3 ENFANTS 4 ENFANTS 5 ENFANTS 1 ENFANT 2 ENFANTS 3 ENFANTS 4 ENFANTS 5 ENFANTS A 195 185 176 167 159 A 324 308 292 278 264 B 220 209 198 188 179 B 365 346 329 313 297 C 244 232 220 209 199 C 405 385 366 347 330 D 268 255 242 230 219 D 446 423 402 382 363 E 293 278 264 251 238 E 486 462 439 417 396 F 317 301 286 272 258 F 527 500 475 451 429 G 342 325 308 293 278 G 567 539 512 486 462 H 366 348 330 314 298 H 608 577 548 521 495 Hors Bussy 488 464 440 418 397 Hors Bussy 810 770 731 694 660 Bussy Saint-Georges N° 99 - Avril 2008
  13. 13. BUSSYMAG99 XP6 16/04/08 10:13 Page 13 Vie municipale 13 du Service Jeunesse SÉJOUR 3 : POUR LES 14 À 17 ANS SÉJOUR 4 : POUR LES 8 À 17 ANS A LA DECOUVERTE DE LA CROATIE COCKTAIL SPORTIF à CHANTERAINE-VAR Ce superbe centre « les Bastides du Lac » est implanté dans le Var sur la com- mune d’Aiguines dans un site unique en Europe, à 500 mètres d’altitude, à la Une côte de dentelle couverte de forêts, une multitude d’îles, des maisons de sortie du grand Canyon du Verdon. pierre jalonnant des ruelles étroites : bienvenue en CROATIE où une mer ORGANISME: AUTREMENT LOISIRS & VOYAGES turquoise et un peuple chaleureux nous attendent. DATES: Du jeudi 17 au jeudi 31 juillet 2008 ORGANISME: Organisme ADAV PLACES DISPONIBLES: 30 DATES: Du lundi 7 au jeudi 24 juillet 2008 TRANSPORT: Car Grand Tourisme PLACES DISPONIBLES: 35 ACTIVITÉS: 3 demi-journées par groupe de 8 à 10 jeunes (au choix en fonc- TRANSPORT: Car Grand Tourisme à disposition du groupe pour la durée tion des capacités des jeunes) : parcours Initiation - parcours Découverte - du séjour. Parcours Aventure - Parcours Exploration - Parcours Incursion - ACTIVITÉS : Hébergement en terrain de camping sous toile légère 2 séances équitation - initiation voile - (emporter matelas mousse, duvet et couverts individuels). Participation Initiation canoë pour les 8/12 ans et randonnée pour les 13/15 ans - des jeunes aux tâches quotidiennes et matérielles. Initiation à la natation avec maître-nageur sur place - baignades et jeux nau- Circuit prévisionnel : OPATIJA - ZADAR - SPLIT - DUBROVNIK - tiques Bicross pour les plus jeunes - VTC pour les plus grands - 1 séance SIBENIK - VENISE. de bateau à pédales - 1 à 2 nuits de camping - tennis de table et baby foot - La première étape nous amène à OPATIJA, contraste saisissant entre mer activités manuelles et dexpression - veillées traditionnelles. limpide et les cimes du Mont UCKA. Equipe d’animation de l’organisme Autrement Voyage et Loisirs. ■ Puis ZADAR, la côte dalmate et les nombreux vestiges qui remontent jusqu à lantiquité : forum romain, restes du capitole, temple du 1er siècle. TARIFICATION PAR TRANCHE (EN EUROS) A SPLIT, le palais Diocésain, le temple de Jupiter et on appréciera la beauté des paysages, les criques, les ports. 1 ENFANT 2 ENFANTS 3 ENFANTS 4 ENFANTS 5 ENFANTS DUBROVNIK, perle de lAdriatique nous fera découvrir une ville forti- A 324 308 292 278 264 fiée classée patrimoine mondial de l’UNESCO. B 365 346 329 313 297 Remontée de la côte Adriatique avec arrêt à SIBENIK puis dernière étape C 405 385 366 347 330 en ITALIE à VENISE. D 446 423 402 382 363 Equipe d’animation d’ADAV ■ E 486 462 439 417 396 F 527 500 475 451 429 G 567 539 512 486 462 TARIFICATION PAR TRANCHE (EN EUROS) H 608 577 548 521 495 Hors Bussy 810 770 731 694 660 1 ENFANT 2 ENFANTS 3 ENFANTS 4 ENFANTS 5 ENFANTS A 428 407 386 367 349 B 482 457 435 413 392 MODALITÉS D’INSCRIPTIONS : C 535 508 483 459 436 La présence d’un des responsables légaux de l’enfant est obligatoire pour procéder à l’inscription. Un dossier D 589 559 531 505 479 d’inscription pour le séjour concerné sera transmis à la famille en fonction du nombre d’enfants qu’elle sou- E 642 610 579 550 523 haite inscrire. Un acompte de 30% du prix du séjour sera demandé afin de réserver la place de votre enfant. F 696 661 628 596 566 L’inscription sera effective, si et seulement si, le dossier complet est retourné au service Jeunesse Animations G 749 712 676 642 610 Vacances & Loisirs. Dans le cas contraire, aucun départ ne sera autorisé. H 803 762 724 688 654 LA TARIFICATION DES SÉJOURS : Hors Bussy 1070 1017 966 917 872 La participation financière demandée aux familles buxangeorgiennes est, dans tous les cas, inférieure au coût réel du séjour, la différence étant prise en charge par la municipalité. Les tarifs appliqués sont établis Pour les séjours du mois de juillet, les inscriptions s’effectueront à partir du mercredi 14 mai jusqu’au en fonction de votre quotient familial. Le règlement pourra s’effectuer en espèces, en chèques vacances ou par chèque bancaire. Les chèques sont vendredi 20 juin 2008. Les mercredis 14 et 21 mai, le service Jeunesse sera ouvert exceptionnel- à libeller à l’ordre du Trésor Public. lement de 8h à 18h30. Début des inscriptions pour les séjours du mois d’août le mercredi 21 mai Si vous bénéficiez d’aides aux vacances, la déduction s’effectuera automatiquement. Pour cela, vous de- Pour les séjours en Europe, vous pouvez commander la carte européenne auprès de la Caisse d’As- vrez fournir le jour de l’inscription : surance Maladie de Seine-et-Marne. N’oubliez pas d’obtenir l’autorisation de sortie de territoire L’original du justificatif du bon CAF (par enfant), le formulaire d’aide financière de votre Comité d’Entreprise. de votre enfant auprès du service de l’État Civil, sauf si votre enfant a un passeport à son nom. Bussy Saint-Georges N° 99 - Avril 2008
  14. 14. BUSSYMAG99 XP6 16/04/08 10:13 Page 14 14 Vie municipale Cinq nouveaux élus dévoilent quelques-uns de leurs projets Le Conseil municipal est désormais solidement installé. Parmi la majorité municipale, vous avez pu découvrir de nouveaux visages et de nouvelles délégations. Présentation de quelques nouveaux élus bien décidés à travailler, en collaboration avec les services municipaux, pour le bien de Bussy. Isabelle GOUDAL Kim NGOUANSAVANH Adjointe au Maire chargée des Affaires scolaires Adjointe au Maire chargée du Développement durable résidente de l’Association au plus grand nombre de l’impor- P des Parents d’Elèves de l’école libre au collège-lycée Maurice-Rondeau, Isabelle tance de ce concept, affirme Kim Ngouansavanh. J’entends le déve- loppement durable comme une cul- Goudal habite Bussy depuis 12 ture commune qu’il nous faut ans. Riche de cette expérience intégrer pour notre bien à tous. Par acquise sur le terrain comme délé- exemple, je considérerais comme une guée de parents délèves au sein importante avancée le respect par d’une association très active sur la tous des bons gestes du quotidien plus commune, elle s’est investie dans respectueux de notre environnement nombre de réunions, commissions dans nos comportements, nos inves- et groupes de travail au niveau des tissements courants et dans les gran- activités scolaires et périscolaires. des décisions qui nous engagent pour « L’enfance est un domaine dans longtemps : à la maison, dans nos lequel je suis à même dêtre une force lieux de vacances, lors des achats, au de propositions, confie Isabelle travail, lors de nos activités indivi- nstallée depuis cinq ans à Bussy duelles et collectives… Je suis I Goudal. Pour avoir été du côté de la demande pendant de nombreuses Saint-Georges, Kim Ngouan- convaincue que les jeunes généra- années, je saurai être linterface quil savanh a bien conscience des tions ont sur ce point un grand rôle convient pour anticiper les besoins enjeux majeurs qui lui incombent. à jouer: travaillons sur l’éducation des acteurs concernés. Je compte donc A la fois symbolique et concrète, la par (développer les acquis) et pour bien faire profiter de mon expérience création de cette nouvelle déléga- (améliorer leur qualité de vie en et m’impliquer dans la vie scolaire tion manifeste la forte volonté poli- réduisant leur exposition aux élé- pour poursuivre, en collaboration tique de la municipalité en matière ments nocifs ou chimiques) les avec les services municipaux et les d’écologie. « Je veillerai tout particu- enfants. Eux-mêmes s’avèrent sou- équipes enseignantes, l’excellent tra- lièrement, aux côtés d’Hugues Ron- vent de surprenants et très efficaces vail entrepris jusqu’ici. » ■ deau et de l’ensemble du conseil ambassadeurs auprès des autres municipal, à faire prendre conscience générations, parents compris. » ■ Bussy Saint-Georges N° 99 - Avril 2008
  15. 15. BUSSYMAG99 XP6 16/04/08 10:13 Page 15 Vie municipale 15 Lynda AMAMI Julien GAILLARD Adjointe au Maire chargée du Sport Conseiller municipal délégué à l’Environnement, au CME et au CDJ sein de Vibration et d’une école de 22 ans, Julien Gaillard est comédie musicale de Paris (ECM « Les 3 Arts »), Lynda apprécie égale- ment que la danse fasse partie de la A le benjamin de l’équipe municipale. Sa jeunesse ne l’empêche pas d’avoir de nombreu- culture, afin d’éviter tout amal- ses idées pour embellir la ville, qui game… « Je compte être très présente sera l’une des ses motivations prin- sur le terrain lors des différentes mani- cipales lors des six prochaines festations sportives et rencontrer régu- années. Travaillant dans le domaine lièrement les associations, poursuit des espaces verts, Julien compte « C’est un véritable challenge Lynda, qui a déjà dans sa musette bien mettre à profit ses connaissan- que l’on m’a confié, et je un projet très bien avancé: l’organi- ces professionnelles au service de la mesure l’ampleur de la tâche, sation d’une journée du sport à ville, et s’inscrire dans la droite ligne car le nombre d’associations sportives Bussy. Cette année, compte tenu du du regretté Jean-Claude Steffen, et de licenciés est très impressionnant à peu de temps pour la préparer, cette ancien adjoint au Maire chargé du Bussy, mais ce challenge ne me fait pas manifestation devrait se dérouler Cadre de vie et des Travaux. Sa pre- peur », affirme d’emblée Lynda lors d’une soirée dans l’un des deux mière action pourrait être de réin- Amami, bien connu des amateurs gymnases de la ville. L’idée est de scrire Bussy au concours des villes de danse, puisqu’elle se produit regrouper toutes les associations fleuries. « Ce concours fait beaucoup régulièrement, en compagnie de ses sportives, qui présenteront un ou de pour l’image d’une ville, note Julien élèves, lors de différentes manifesta- deux leurs membres les plus méri- Gaillard. Avec les services techniques, tions buxangeorgiennes (Cérémo- tants de la saison, ceux-ci se voyant je vais également regarder les projets nie des vœux, Virades de l’Espoir, distinguer par la remise de la que l’on pourrait mettre en œuvre en bien développer les actions. Affaire à Fête de la musique, Bouge ta Pla- médaille de la ville. « Pourquoi pas, matière d’environnement. Il y a énor- suivre avec ce jeune élu qui gardera nète…). Le sport, elle en connaît dans les prochaines années, organiser mément de choses à faire dans ce d’excellents souvenirs da sa toute pre- aussi un rayon, et elle n’est donc pas une véritable fête du sport avant les domaine. » Julien n’oublie pas non mière campagne électorale. « J’ai dépaysée par la délégation que le vacances d’été, avec mini tournois et plus son action future auprès du trouvé ça super, dit-il. C’est fait de hauts conseil municipal lui a confiée. Pro- démonstrations à la clé », s’interroge Conseil municipal des enfants et du et de bas, de pressions et de coups de fesseur de danse et chorégraphe au Lynda. L’idée est lancée… ■ Conseil des jeunes, dont il entend cœur. Bref, une sacrée expérience! » ■ Serge BENICHOU Conseiller municipal délégué à la Mission économique De nouvelles permanences d’élus e directeur commercial a compte tenu de l’incompatibilité C fait son apparition au sein entre la fonction d’élu et le statut nouveau Conseil municipal, nouvelles initiatives destinées à mieux servir du conseil municipal suite à la démission de Paul Faye, qui devait à l’origine y siéger. Mais d’agent de la collectivité territo- rial, Paul Faye a été amené à démissionner du conseil munici- pal. Comme le code électoral le A les Buxangeorgiens. Nous vous en parlions dans la précédente édition: quatre élus référents ont été désignés dans les quatre quartiers de la ville pour faire remonter plus efficacement les doléances des habitants aux diffé- prévoit, c’est le suivant sur la liste rents services municipaux. Cette initiative se concrétise par la mise en place de per- « Agir pour Bussy », en l’occur- manences de ces élus dans les quartiers concernés, et ce sans rendez-vous. Les quatre rence Serge Benichou, qui a inté- élus (Kim Ngouansavanh pour le quartier des Scientifiques, Isabelle Goudal pour les gré le conseil, dès le lundi 31 mars. Son expérience profes- secteurs du Clos, Tillet, Génitoy et Golf, Eric Zenon pour le centre-ville et Marie-Rose sionnelle lui sera sans aucun Couly pour le Village et les Violennes) devront faire un compte-rendu fidèle des doute utile pour accomplir sa demandes des habitants, qui seront ensuite traitées par les services concernés. mission, qu’il conçoit comme Ces permanences débuteront dès le mois de mai. Voici les premières dates arrêtées: suit : « Je vais m’efforcer de contri- buer à faire venir le plus grand Marie-Rose COULY nombre possible d’entreprises de les 17 mai, 14 juin et 12 juillet en mairie entre 10H et 12 h renom afin de poursuivre le déve- loppement économique de la ville. Isabelle GOUDAL J’ai cette envie profonde de faire de Bussy, une ville que j’aime, l’un des les 17 et 31 mai en mairie de 10h à 12h fers de lance de l’Ile-de-France au niveau économique, dans le respect Eric ZENON de l’environnement. L’ambition le 17 mai et le 14 juin dans les locaux du Centre Communal d’Action Sociale de 10h à 12h ultime serait de devenir le pendant à l’est de la Défense, et de foncer Kim NGOUANSAVANH vers le Grand Paris, en insufflant le 17 mai à l’école Jules-Verne de 10h à 12h un nouveau dynamisme ! » ■ Bussy Saint-Georges N° 99 - Avril 2008

×