La Com fait son Festival
« Communication & Culture,
nouveaux publics et nouvelles ressources »
Avignon, 11 juillet 2014
Qu...
Les enjeux
 Des tensions budgétaires croissantes
 Un secteur jugé comme non prioritaire
 Des résultats en matière de re...
Faire payer davantage les publics ?
 La billetterie : l’augmentation des tarifs – pratiquée
depuis plusieurs années – peu...
Offrir davantage de services ?
 Dans certains cas, l’offre commerciale
(boutique/librairie/comptoir de vente) et de
resta...
Faire appel au mécénat ?
 Il existe certes des possibilités notables pour
accroître la participation des entreprises, des...
Développer d’autres ressources ?
 La location d’espace
 La capitalisation (fonds de dotation)
 La mise en réseau, les c...
Les ressources organisationnelles
 S’efforcer de mieux utiliser les moyens humains,
financiers et techniques existants
 ...
Les ressources territoriales
 L’intégration du projet culturel dans le projet de
territoire (éducation, social, urbanisme...
Conclusion
 Il n’existe pas de « solution miracle » en matière de
financement des institutions culturelles (françaises ou...
Jean-Michel Tobelem - 2014 10
Jean-Michel TOBELEM
option.culture@wanadoo.fr
Site et blog : www.option-culture.com
Jean-Michel Tobelem - Avignon - 11.7.2...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Quelles possibilités de financement pour les institutions culturelles ?

457 vues

Publié le


Par Jean Michel Tobelem
- Docteur en gestion, enseignant à l’École du Louvre et dans plusieurs universités ou écoles de commerce.
- Directeur d’Option Culture (http://www.option-culture.com/)
- Directeur de la collection « Gestion de la culture et du secteur non lucratif » chez l’Harmattan.

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
457
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
95
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Quelles possibilités de financement pour les institutions culturelles ?

  1. 1. La Com fait son Festival « Communication & Culture, nouveaux publics et nouvelles ressources » Avignon, 11 juillet 2014 Quelles possibilités de financement pour les institutions culturelles ? Jean-Michel Tobelem Docteur en gestion, directeur d’Option Culture Jean-Michel Tobelem - Avignon - 11.7.2014 1
  2. 2. Les enjeux  Des tensions budgétaires croissantes  Un secteur jugé comme non prioritaire  Des résultats en matière de ressources propres ne répondant pas toujours aux espérances  Dans le même temps : des exigences importantes des élus (éducation, social, tourisme, image…) et des publics (attractivité, qualité, accessibilité)  Une question : existe-t-il des modèles alternatifs de financement, en France ou à l’étranger ? Jean-Michel Tobelem - Avignon - 11.7.2014 2
  3. 3. Faire payer davantage les publics ?  La billetterie : l’augmentation des tarifs – pratiquée depuis plusieurs années – peut s’opposer au principe de démocratisation  Mais une optimisation des flux est envisageable (cf. yield management) ; ex. salles de concert  Dans certains cas, les limites tarifaires ont déjà été atteintes, dans un contexte de stagnation du pouvoir d’achat (ex. grandes institutions)  NB : pour les équipements publics, une bonne gestion de l’argent des contribuables conduit à la recherche de la fréquentation la plus élevée possible, compte tenu de l’ampleur des charges fixes incompressibles (ex. musées) Jean-Michel Tobelem - Avignon - 11.7.2014 3
  4. 4. Offrir davantage de services ?  Dans certains cas, l’offre commerciale (boutique/librairie/comptoir de vente) et de restauration (restaurant/cafétéria) reste limitée (ex. certains monuments)  Mais la rentabilité n’est pas toujours assurée, même si elle permet d’accroître la convivialité de l’équipement et le niveau de satisfaction des publics (d’où une fidélisation accrue)  Il n’existe pas de modèle économique convaincant dans le domaine des nouvelles techniques (contenus numérisés, aides à la visite, projections en salle, etc.) ; ex. musées et maisons d’opéra Jean-Michel Tobelem - Avignon - 11.7.2014 4
  5. 5. Faire appel au mécénat ?  Il existe certes des possibilités notables pour accroître la participation des entreprises, des fondations et des particuliers. Mais le contexte n’est guère propice : difficultés économiques des entreprises, montée en puissance de la RSE et des préoccupations de développement durable, concurrence accrue (hôpitaux, universités, grandes écoles, etc.)  Le crowdfunding ne constitue pas actuellement une réelle alternative, sauf exception (cf. notoriété indispensable, lien avec l’événementiel)  Il est possible d’activer des réseaux locaux de particuliers, de fondations et d’entreprises autour d’une vision partagée du développement du territoire. Mais rien ne peut se faire sans la définition d’une stratégie de collecte de fonds… et des moyens humains ! Jean-Michel Tobelem - Avignon - 11.7.2014 5
  6. 6. Développer d’autres ressources ?  La location d’espace  La capitalisation (fonds de dotation)  La mise en réseau, les coopérations et les partenariats (en vue d’une mutualisation des moyens et d’un partage des coûts) ; ex. Réseau culturel Terre catalane (PO)  Le recours au bénévolat (mais en aucun cas en vue de remplacer du personnel salarié) ; ex. festivals  Un garde-fou : l’éthique Jean-Michel Tobelem - Avignon - 11.7.2014 6
  7. 7. Les ressources organisationnelles  S’efforcer de mieux utiliser les moyens humains, financiers et techniques existants  La définition des missions prioritaires et le choix des objectifs principaux  L’élaboration d’une stratégie partagée avec les parties prenantes  Le recours aux techniques « managériales » : connaissance des publics, bonnes pratiques, marketing, gestion de la relation avec les publics, démarche qualité, promotion-communication, évolution du statut, formation du personnel, évaluation, etc. Jean-Michel Tobelem - Avignon - 11.7.2014 7
  8. 8. Les ressources territoriales  L’intégration du projet culturel dans le projet de territoire (éducation, social, urbanisme, aménagement du territoire, tourisme, attractivité…) pour élargir les soutiens publics  Une collaboration accrue entre institutions (culturelles ou non)  La possibilité d’une contractualisation avec les pouvoirs publics autour d’objectifs partagés  Le rôle de l’événementiel comme outil d’attractivité (ex. grandes expositions) Jean-Michel Tobelem - Avignon - 11.7.2014 8
  9. 9. Conclusion  Il n’existe pas de « solution miracle » en matière de financement des institutions culturelles (françaises ou étrangères)  Les réponses sont à trouver dans la définition d’un projet culturel fort, capable de susciter l’adhésion des parties prenantes (publics, autorités locales, partenaires) et répondant aux besoins du territoire (culture, social, éducation, tourisme, image)  La question des publics est décisive (faire venir, faire revenir) ; cf. le rôle des réseaux sociaux pour accroître la notoriété, le bouche-à-oreille et la recommandation (relation personnalisée et interaction)  Dans certains cas, un accompagnement peut être nécessaire pour aider les responsables culturels à structurer leur démarche de développement Jean-Michel Tobelem - Avignon - 11.7.2014 9
  10. 10. Jean-Michel Tobelem - 2014 10
  11. 11. Jean-Michel TOBELEM option.culture@wanadoo.fr Site et blog : www.option-culture.com Jean-Michel Tobelem - Avignon - 11.7.2014 11

×