Art pour faire grandir

13 039 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
13 039
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9 605
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Art pour faire grandir

  1. 1. L’ART est un outil puissant pour se construire Constellation L’art pour faire grandir et relier les enfants
  2. 2. Souvent, on pense spontanément à l’expression artistique comme un moyen d’exprimer et de dépasser les traumatismes parce que l’arthérapie a mené beaucoup d’actions dans ce domaine. L’ART, un outil puissant pour se construire ? Beaucoup d’enfants de Constellation ont subi des traumatismes et les expriment dans leurs peintures - enfants soldats, victimes des massacres au Rwanda, victimes de pédophiles, enfants témoins de la mort violente de leur père – ou évoquent les blessures et les événements douloureux de leur vie de tous les jours .
  3. 3. Massacre de Kiringa. RDC (Enfant soldat ) Le corps de mon papa , Venezuela (mort violente) Eradiquer des traumatismes
  4. 4. Mon frère est parti en Argentine. (Il est parti pour chercher du travail) Injustice, Vénézuela (Il s’est fait volé sa bicyclette ) Exprimer des moments douloureux
  5. 5. Mais cette approche n’est pas au cœur de la démarche de Constellation. Pour nous, la création artistique est prioritairement un outil de développement ; cela passe par une démarche qui repose sur 4 piliers : et qui permet ainsi aux enfants de grandir et de se construire . CRÉER ÊTRE RECONNU SE METTRE EN PROJET CONNAITRE & RESPECTER L’AUTRE
  6. 6. Créer Au travers de l’expression artistique, on prend conscience qu’on est capable de faire des choses par soi-même , sans faire de copies ou reproduire le travail des autres, on fait l’apprentissage de la liberté , on découvre le beau.
  7. 7. 4 bases à acquérir : Il faut apprendre à observer avec grand soin ce qui nous entoure et chercher à bien comprendre ce que l’on observe. Il faut aussi connaître les couleurs et quelques techniques. Inde. Détente, danse, respiration : indispensables pour créer Ce qui favorise la création : Se sentir bien et se sentir libre Ne pas se sentir jugé et ne pas avoir peur de mal faire. Avoir un entourage bienveillant , qui encourage sans prendre la place. Etre accompagné d’artistes , ça aide!
  8. 8. Stalin Guanoquiza, 5 ans Equateur Sonia Barboza,10 ans- Argentine Manolo Machado,12 ans- Equateur Liberté : sans crayon, pleine page, couleurs.
  9. 9. Les règles de base : la grammaire ! - Quelques données sur la couleur. - Les mélanges de couleurs. Philippe Ouattara , Burkina-Faso Patcol, 14 ans- Pérou Avoir des artistes, ça aide ! L’enfant ne prend confiance en lui que s’il fait de belles peintures et progresse.
  10. 10. John Augustin, Inde Mali Groupe Children Art Center, Inde Peindre et dessiner d’après la nature : Développer ses capacités d’observation et découvrir
  11. 11. Edwin Richar, 10 ans, Bolivie Favoriser la créativité, le plaisir, l’imaginaire. Il n’y a pas de normes.
  12. 12. Braulio, Pérou. Groupe CanoArte
  13. 13. Dalia Solbalvarro, 10 ans – Nicaragua Groupe Sacuanjoche
  14. 14. Utiliser de la peinture de bonne qualité et des papiers qui ne se déchirent pas à la manutention : c’est reconnaitre le travail de l’enfant. Pérou , Groupe CanoArte Venezuela groupe de San José de la Urbina. L e groupe récupère des affiches électorales comme support pour peindre Equateur, Groupe Killa Argentine, Groupe de Salta Favoriser l’initiative : faire avec les matériaux dont on dispose, tout en veillant à la qualité du matériel
  15. 15. Utilisation du kamishibaï, ancêtre du théâtre japonais, pour jouer un conte sur la naissance Grover Cabezas Mamani, 10ans, Bolivie. Groupe Cusiq’a yachasun Favoriser l’initiative : encourager l’expression artistique sous toutes ses formes - théâtre, chant, mime, danse, etc.- pour mieux grandir.
  16. 16. Refuser que l’enfant décalque car il n’apprend rien et perd confiance. La copie ne peut être qu’une « béquille » ou faire partie de l’apprentissage de la grammaire. Proposer à l’enfant, non pas de copier, mais de se rappeler ce qu’il a vu. Apprendre et faire soi même.
  17. 17. Grover – Bolivie, Groupe Ñanta Christian Chabel – Bénin, Groupe Gamesu Progresser en passant du coloriage à la peinture : APPRENTISSAGE
  18. 18. Bénin, groupe Gamesu Progresser en passant du coloriage à la peinture : EXPRESSION
  19. 19. Rom á n - Mexique Encourager l’enfant en valorisant ce qui est beau.
  20. 20. Laurent, 11 ans - Madagascar, Groupe Mamabe Valoriser ce qui est beau : c’est parfois une couleur, un trait, une partie du dessin, un détail de la peinture … Détail
  21. 21. Etre reconnu Au travers de l’expression artistique, on est valorisé dans ce qu’on est et dans ce qu’on fait, on est fier de ce qu’on fait, on prend confiance en soi  quand on découvre qu’on est capable de créer, on change l’image qu’on a de soi , on prend conscience de son corps et on apprend à le respecter et l’estimer,   on prend conscience de sa culture , des coutumes de son pays, de son environnement.
  22. 22. Yuritsa- Equateur, groupe Killa Edgar Guam án - Equateur, groupe Pacha Callari Andrès Riascos, 9 ans – Equateur, groupe Pacha Callari Etre reconnu. Etre valorisé dans ce qu’on est et ce qu’on fait . Changer l’image qu’on a de soi.
  23. 23. Parler de la sexualité, de la pédophilie, de la drogue Pérou, groupe CanoArte Edwin Gabriel Pérou, groupe CanoArte Changer l’image qu’on a de soi. Prendre conscience de son corps et apprendre à le respecter.
  24. 24. Estelle – Burkina-Faso , groupe Tchéné « Je suis quelqu’un, j’ai une histoire, j’en suis fier, je la raconte aux autres. ». BD sur le thème « je parle de moi » Aimer son histoire. Retrouver son identité. Oser parler de soi : Qui suis-je?
  25. 25. Pan de guagua pour le jour de la fête des morts Apprentissage de la couleur à travers les signes berbères. Pérou, groupe Amaru Retrouver son identité. Aimer son pays, sa culture, ses symboles.
  26. 26. Cérémonie des masques Egugun lors de la mort d’un proche chez les Yorubas au Bénin. Légende du Nicaragua. Melania Cardoza, 17 ans. Nicaragua, groupe Sacuanjoche. Légende du Nicaragua. Daniel Cardoza, 10 ans. Nicaragua Groupe Sacuanjoche Chabel, 12 ans. Bénin, Groupe Gamesu Aimer son pays, sa culture, ses contes, ses légendes.
  27. 27. Eulalio Chavez, 10 ans - Pérou, Groupe Amaru Kelvin Malave, 11 ans - Nicaragua, Groupe Sacuanjoche Comprendre que l’on peut s’aimer, même si on travaille sur le marché.
  28. 28. Rachid Moustapha, 12 ans - Bénin, Groupe Gamesu Maessour – Bénin, Groupe Kajola Peindre son lieu de travail est plus facile en parlant de ses droits.
  29. 29. Stick Tello, 13 ans - Pérou, Groupe CanoArte Changer l’image que les autres ont de vous. La mère de cet enfant travailleur dans la rue a reconnu qu’il avait changé et elle a accepté qu’il reprenne l’école
  30. 30. Etel Cardozo, 16 ans - Argentine, groupe de Salta Votre entourage découvre que vous faites de très belles choses, même quand vous êtes handicapé.
  31. 31. Lors d’une exposition à Riobamba en Equateur, les enfants ont découvert que les indiens étaient aussi capables de faire de belles peintures. Lors d’une exposition à Iquitos, les gens de la ville ont découvert que les enfants travailleurs de la rue étaient capables de faire de beaux tableaux. Equateur , Groupe Killa L’entourage change de regard
  32. 32. Ville de Riobamba en Equateur : Mural réalisé par le groupe Killa sur un édifice de la ville Etre valorisés dans sa ville
  33. 33. Se mettre en projet Au travers de l’expression artistique, on entreprend, on expérimente, on ose, on prend des initiatives , on se projette et on peut croire en l’avenir, un avenir meilleur
  34. 34. « Ils ont édité ma carte . Ils aiment ce que je fais . Je ne vais pas me prostituer, je peux avoir un métier. » Nathaly, 11 ans – Venezuela « Pour moi Constellation est une façon de libérer le meilleur qui se trouve en chacun de nous , enfants qui participent aux ateliers mais aussi peintres et personnes qui aident. ». Ingrid Gomez, animatrice Constellation Venezuela . « Je ne pensais pas pouvoir réaliser un jour ces dessins. Ils me surprennent moi-même  » Néhémie - Mali « Ce que j'ai le plus apprécié au sein de Constellation, c'est de voir chez les enfants travailleurs de Coche une transformation de leur manière de voir et de leur manière d'assumer leurs vies . L'évolution et la liberté de leurs traits montrent combien depuis deux ans les avancées ont été grandes ». Ingrid Gomez, Venezuela. « Ils étaient passifs devant la vie ; ils deviennent actifs  » Maritza Montero, responsable Venezuela. « Quand je vois les enfants peindre, je pense qu’ ils donnent forme et couleur à leur vie pour lui donner une nouvelle allure et une nouvelle signification. » Aziz Rhazali, responsable Constellation au Maroc Nathaly - Venezuela Voir que l’on fait de belles peintures et que d’autres les aiment
  35. 35. La BD qui présente Huiguito, jeune cireur de chaussures veut étudier et rêve d’avoir un métier. Vladimir, 11 ans - Bolivie , Groupe Silq’Ispa Un moteur pour croire en l’avenir
  36. 36. Apprendre à connaître et respecter autrui Les ateliers et les œuvres favorisent les échanges : Les échanges au sein d’un groupe  : On apprend à travailler en collectivité . On apprend à respecter le matériel des autres . On apprend à s’exprimer dans les discussions avec les autres enfants et avec l’animateur et quand on réfléchit au thème avant de le peindre. Les échanges avec les autres groupes  : en découvrant les œuvres des autres groupes, on bénéficie de leur savoir pour progresser et on s’ouvre aux autres cultures et à leur vision, différente de la nôtre, sur un même thème.
  37. 37. Fresque du Groupe Tchéné au Burkina-Faso Echange au sein d’un Groupe : apprendre le travail en collectivité Réaliser une fresque est une bonne manière d’apprendre à oser s’exprimer en groupe et à respecter le matériel d’autrui.
  38. 38. Nicaragua, groupe Sacuanjoche Oser s’exprimer en groupe. Apprendre à respecter la peinture de l’autre et à respecter le matériel d’autrui.
  39. 39. Ils parlent ensemble des droits et devoirs Modeste Bayala – Burkina-faso, Groupe Emergence Peindre est l’occasion de partage entre les enfants. Un dialogue s’installe avant de peindre, pendant et après.
  40. 40. Burkina-Faso , Groupe Emergence Argentine, Groupe Pintores Tastileños Echanges avec les autres groupes à travers le voyage des peintures, les messages « Comète » et le journal. Les enfants d’Argentine viennent de recevoir des peintures réalisées par les enfants du Népal, de Madagascar, de Yakoutie, du Mali. Les enfants Burkinés découvrent le journal , qui reprend des peintures réalisées par les enfants dans les autres groupes à travers le monde.
  41. 41. Malize, 13 ans – Madagascar, Groupe Mamabé Bidhya – Népal, Groupe Surya Maroc , Groupe de Titrite Connaitre le monde par les œuvres des autres. Thème : « la naissance »
  42. 42. Maroc, Groupe de Titrite Thierry Mungere - RD/Congo Groupe Wangeve Jimmy - Pérou, Groupe CanoArte Prendre conscience de son environnement. Respecter les autres.
  43. 43. Edgar Guaman – Equateur, Groupe Pacha Callari Pramila Karki – Népal, Groupe Surya Les enfants prennent conscience de ce qui se passe ailleurs .
  44. 44. Sarahi Espinoza,7 ans – Equateur, Groupe Killa Brillant – Madagascar, Groupe Mamabe Huguisha Don Kevin – Burundi, Groupe Bucisi Les enfants veulent surtout partager de la joie. Thème : « Je chante du matin au soir »

×