Défilement
automatique
Djilali Bouziane
Présente:
Algérie,132 ans
Par
L’image
2ième Partie
du 8 mai 1945
Au 1ier novembre1954
Le 8 mai 1945, la répression d’émeutes
insurrectionnelles au cours desquelles une
centaine d’Européens sont tués fait plus...
Un massacre à l’Est, un certain 8 mai 1945.
Sétif – Guelma - Kharrata
Le 8 mai 1945 est la date de la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie et la fin de
la Seconde Guerre mondiale en Europ...
Le 8 mai est une date commémorative européenne. Elle célèbre la victoire des alliés sur
l’Allemagne Nazie le 8 mai 1945 ai...
Ce jour-là, on célèbre aussi en Algérie la victoire contre le nazisme.
Mais la manifestation de Sétif tourne au drame. Les...
Des massacres dont on ignore encore aujourd’hui le bilan précis. Il y aura parmi les
Européens plus d'une centaine de mort...
Houari Boumediene, le défunt président algérien a écrit :
« Ce jour-là, j’ai vieilli prématurément. L’adolescent que j’éta...
KATEB Yacine, écrivain algérien, alors lycéen à Sétif, écrit :
« C’est en 1945 que mon humanitarisme fut confronté pour la...
Albert Camus, dans le journal Combat des 13 au 23 mai, demande qu'on applique aux
Algériens (il dit : « Le peuple arabe »)...
Les yeux versent des larmes
Comment arrêter les larmes
Alors que la patrie a perdu
ses enfants.
A Guelma, mes frères, l’av...
Le général Duval, chargé du rétablissement de l'ordre, dit à
cette occasion au gouvernement colonial :
« Je vous donne la ...
Ne vous contentez pas d’effacer ce
message. Cela vous prendra une
minute pour le transmettre et
suivre la chaîne.
Taha.bou...
Guerre d algérie partie2
Guerre d algérie partie2
Guerre d algérie partie2
Guerre d algérie partie2
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Guerre d algérie partie2

740 vues

Publié le

Un bref aperçu sur le passé de l'Algérie, depuis la colonisation française à l'indépendance. Seconde partie.

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
740
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Guerre d algérie partie2

  1. 1. Défilement automatique Djilali Bouziane Présente: Algérie,132 ans Par L’image
  2. 2. 2ième Partie du 8 mai 1945 Au 1ier novembre1954
  3. 3. Le 8 mai 1945, la répression d’émeutes insurrectionnelles au cours desquelles une centaine d’Européens sont tués fait plusieurs milliers de morts (entre 15 000 et 45 000 selon les estimations) parmi les Algériens dans les régions de Sétif, Guelma et Kherrata.
  4. 4. Un massacre à l’Est, un certain 8 mai 1945. Sétif – Guelma - Kharrata
  5. 5. Le 8 mai 1945 est la date de la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Cette journée est aussi la date tragique pour les Algériens. Celle des massacres de Sétif, Guelma et Kherrata à l’est du pays.
  6. 6. Le 8 mai est une date commémorative européenne. Elle célèbre la victoire des alliés sur l’Allemagne Nazie le 8 mai 1945 ainsi que la fin de la seconde guerre mondiale. Cette guerre si meurtrière avait mobilisé près de 100 000 combattants au sein de 61 nations et fait 62 millions de victimes, majoritairement des civils. En Algérie elle fait référence aux massacres de Sétif. Le 8 mai 1945, à Sétif, les nationalistes algériens du PPA (Parti du peuple algérien, interdit) de Messali Hadj (en résidence surveillée) et des AML (Amis du Manifeste et de la liberté) de Ferhat Abbas organisent un défilé pour célébrer la chute de l’Allemagne nazie.
  7. 7. Ce jour-là, on célèbre aussi en Algérie la victoire contre le nazisme. Mais la manifestation de Sétif tourne au drame. Les nationalistes algériens, qui portent l’espoir d’une libération prochaine de leur pays du joug colonial, sont priés de ranger leurs drapeaux. Les pancartes portent les slogans "Libérez Messali", "Vive l’Algérie libre et indépendante", "A bas le fascisme et le colonialisme". Un adolescent, Bouzid Saâl, s'empare du drapeau algérien mais il est abattu à bout portant par un policier. C’était la première victime de cette manifestation. A l’issue de cette journée de violences, la répression sera terrible, disproportionnée. Cela déclenche l’émeute.
  8. 8. Des massacres dont on ignore encore aujourd’hui le bilan précis. Il y aura parmi les Européens plus d'une centaine de morts et autant de blessés. les autorités françaises de l'époque fixèrent le nombre d’algériens tués à 1 165, un rapport des services secrets américains à Alger en 1945 notait 17 000 morts et 20 000 blessés. Le gouvernement algérien avance le nombre de 45 000 morts
  9. 9. Houari Boumediene, le défunt président algérien a écrit : « Ce jour-là, j’ai vieilli prématurément. L’adolescent que j’étais est devenu un homme. Ce jour-là, le monde a basculé. Même les ancêtres ont bougé sous terre. Et les enfants ont compris qu'il faudrait se battre les armes à la main pour devenir des hommes libres. Personne ne peut oublier ce jour-là. »
  10. 10. KATEB Yacine, écrivain algérien, alors lycéen à Sétif, écrit : « C’est en 1945 que mon humanitarisme fut confronté pour la première fois au plus atroce des spectacles. J’avais vingt ans. Le choc que je ressentis devant l’impitoyable boucherie qui provoqua la mort de plusieurs milliers de musulmans, je ne l’ai jamais oublié. Là se cimente mon nationalisme. »
  11. 11. Albert Camus, dans le journal Combat des 13 au 23 mai, demande qu'on applique aux Algériens (il dit : « Le peuple arabe ») les « principes démocratiques que nous réclamons pour nous-mêmes ». Il affirme qu’il y a crise - et non de simples incidents -que « le peuple arabe existe », qu’il « n’est pas inférieur sinon par les conditions où il se trouve ». Plus encore, il proclame que « l’Algérie est à conquérir une seconde fois ».
  12. 12. Les yeux versent des larmes Comment arrêter les larmes Alors que la patrie a perdu ses enfants. A Guelma, mes frères, l’aviation N’a épargné ni femmes, ni fillettes Je suis en deuil pour les Sétifiens Qui sont morts par amour de la liberté.
  13. 13. Le général Duval, chargé du rétablissement de l'ordre, dit à cette occasion au gouvernement colonial : « Je vous donne la paix pour dix ans, à vous de vous en servir pour réconcilier les deux communautés. Une politique constructive est nécessaire pour rétablir la paix et la confiance. ». Ces propos se vérifieront puisque, 9 ans plus tard, l'insurrection de la Toussaint 1954 marquera le début de la guerre d’Algérie.
  14. 14. Ne vous contentez pas d’effacer ce message. Cela vous prendra une minute pour le transmettre et suivre la chaîne. Taha.bouziane@gmail.comlA Suivre …..

×