L'élu, la bibliothèque et son image

60 vues

Publié le

Intervention au stage « La communication entre bibliothécaires, élus et décideurs : un enjeu vital », Enssib, Villeurbanne, 10-12 octobre 2016
Voir aussi mon autre intervention : « Se positionner dans sa collectivité », http://fr.slideshare.net/DominiqueLahary/se-positionner-dans-sa-collectivit.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
60
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'élu, la bibliothèque et son image

  1. 1. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  La communication entre bibliothécaires, élus et décideurs : un enjeu vital  Enssib, 10-12 octobre 2016  L’élu, la bibliothèque et son image Dominique Lahary – dom.lahary@orange.fr http://www.lahary.fr/pro | http://lahary.wordpress.com
  2. 2. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Introduction 1. Le concept de représentation 2. La représentation des bibliothèques 3. La représentation des élus et des bibliothécaires 4. Les conditions de la convergence Conclusion Plan + 3 intermèdes
  3. 3. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Introduction
  4. 4. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  L’élu, la bibliothèque et… « son » image… Image de la bibliothèque Image de l’élu Image du bibliothécaire … l’image de qui, de quoi ? … l’image pour qui ? Pour l’élu Pour le bibliothécaire Pour le public ?
  5. 5. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib, 
  6. 6. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Nationale(s) Spécialisées Enseignement supérieur et recherche Enseignement secondaire Lecture publique Quelles bibliothèques ?
  7. 7. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Nationale(s) Spécialisées Enseignement supérieur et recherche Enseignement secondaire Lecture publique Quelles bibliothèques ? C’est mon expérience
  8. 8. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Les élus Les cadres dirigeants Qui ?
  9. 9. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Les élus Les cadres dirigeants Qui ? Quoique… C’est en partie la même problématique : responsable généraliste versus professionnel spécialisé
  10. 10. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  1 Le concept de représentation Un concept sociologique Un fait social
  11. 11. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Qu’est-ce que la représentation ? Un concept sociologique inventé par Émile Durkheim (1858-1917)
  12. 12. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Émile Durkheim « Qu’est-ce qu’un fait social ? […] des manières  d’agir, de penser et de sentir, extérieures à l’individu,  et qui sont douées d’un pouvoir de coercition en vertu  duquel [elles] s’imposent à lui. ».  « Règles relatives à l’observation des faits sociaux : La première règle et la plus fondamentale est de  considérer les faits sociaux comme des choses. ». Les règles de la méthode sociologique, 1895
  13. 13. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Qu’est-ce que la représentation ? Un concept sociologique redécouvert par Serge Moscovici (1925-2014)
  14. 14. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Qu’est-ce que la représentation ? Un concept sociologique et développée par la psychosociologue Denise Jodelet
  15. 15. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Denise Jodelet « Nous avons toujours besoin de savoir à quoi nous en tenir avec le monde  qui nous entoure. Ii faut bien s’y ajuster, s’y conduire, le maîtriser  physiquement ou intellectuellement;;identifier et résoudre les problèmes  qu’il pose. C’est pourquoi nous fabriquons des représentations. ».  « C’est une forme de connaissance, socialement élaborée et partagée,  ayant une visée pratique et concourant à la construction d’une réalité  commune à un ensemble social. Également désignée comme « savoir de  sens commun » ou encore « savoir naïf », « naturel », cette forme de  connaissance est distinguée, entre autres , de la connaissance  scientifique. »  La représentation sociale est avec son objet dans un rapport de  « symbolisation », elle en tient lieu, et « d'interprétation », elle lui confère  des significations. Ces significations résultent d'une activité qui fait de la  représentation une « construction » et une « expression » du sujet ». Représentations sociale, PUF, coll. Sociologie d’aujourd’hui, 1989
  16. 16. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Qu’est-ce que la représentation ? Un concept sociologique Que sais-je » par le psychologue social Pierre Mannoni
  17. 17. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Pierre Mannoni « Situées à l’interface de l’individuel et du social, du rationnel et du  pulsionnel, de la conscience et de l’inconscient, de l’imaginaire et du  discursif, les représentations sociales sont à la fois des constituants  mentaux et des contenus de pensée très importants. » « D’un point de vue épistémologique, le problème qui se pose n’est pas de  savoir dans quelle mesure une représentation est vraie ou fausse, ni quel  rapport cette connaissance entretient avec la vérité. En effet, une  représentation, parce qu’elle est représentation, est nécessairement  « fausse » puisqu’elle ne dit jamais de l’objet exactement ce qu’il est,  mais  en même temps, elle est « vraie » en ce qu’elle constitue pour le sujet un  type de connaissance valide duquel il peut tirer le principe de ses actes ». Les représentations sociale, PUF, Que sais-je ?, 1998-2006
  18. 18. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Claude Mannoni « Situées à l’interface de l’individuel et du social, du rationnel et du  pulsionnel, de la conscience et de l’inconscient, de l’imaginaire et du  discursif, les représentations sociales sont à la fois des constituants  mentaux et des contenus de pensée très importants. » « D’un point de vue épistémologique, le problème qui se pose n’est pas de  savoir dans quelle mesure une représentation est vraie ou fausse, ni quel  rapoort cette connaissance entretient avec la vérité. En effet, une  représentation, parce qu’elle est représentation, est nécessairement  « fausse » puisqu’elle ne dit jamais de l’objet exactement ce qu’il est,  mais  en même temps, elle est « vraie » en ce qu’elle constitue pour le sujet un  type de connaissance valide duquel il peut tirer le principe de ses actes ». Représentations sociale, PUF, Que sais-je ?, 1998-2006
  19. 19. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Intermède 1 La question qui tue
  20. 20. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Qui est le plus proche des usagers ? L’élu ? Population Électeurs Le bibliothécaire ? Usagers Population
  21. 21. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  2 La représentation des bibliothèques Représentations communes Représentations des élus impliqués Représentations des bibliothécaires Retrait / Extension : le grand paradoxe
  22. 22. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  2a Représentations communes
  23. 23. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Un secteur de l’action publique comme un autre ? Le secteur culturel … … est chargé d’un fort poids symbolique Mais en son sein (et à côté).. La bibliothèque … … est (encore plus ?) encombrée de représentations
  24. 24. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Représentations communes Le bibliothécaire : Je vais vous expliquer ce qu’est une bibliothèque L’élu : mais je le sais déjà La représentation la plus pure… … celle des non fréquentants (seulement 28% de la population n’a jamais fréquenté une bibliothèque selon l’enquête Crédoc 2005 : 18% des 25-35 ans, 40% des + de 55 ans) Les élus sont [éventuellement] des non fréquentants comme les autres
  25. 25. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib, 
  26. 26. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib, 
  27. 27. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Un tas de livres
  28. 28. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Une médaille à deux faces Pile : prestige de la culture livresque Le Maire est honoré d’avoir une bibliothèque Le bibliothécaire bénéficie de ce prestige La bibliothèque est respectée comme un monument historique Face : une distance symbolique Malaise de l’élu : ce n’est pas son monde
  29. 29. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Des traditions politiques Le culte de la culture légitime Malraux et le communisme municipal L’élitisme pour tous ou pour quelques-uns Le consumérisme anti-intellectualiste Peu perceptible dans le contexte politique mais sensible dans certains CE
  30. 30. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Ah ! Le numérique ! L’usure de la culture légitime Nouveaux élus sans révérence culturelle Pratique et culte de la modernité numérique « Avec Internet ce n’est plus la peine d’aller à la bibliothèque » La bibliothèque, lieu des vieilles pratiques La désintermédiation généralisée
  31. 31. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  « Une bibliothèque ça ne sert plus à rien » Quand on trouve tout sur internet À quoi ça sert d’aller à la bibliothèque ? Quand on a accès à tout sur son smartphone sa tablette son baladeur
  32. 32. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Dernière tendance à la mode ?
  33. 33. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  2b Représentations des élus impliqués
  34. 34. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  La preuve par le nombre Le Maire d’Osny (17 000 hb, pour la 1e fois dotée d’une bibliothèque)
  35. 35. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Une approche stratégique d’élu La bibliothèque n’est pas un sujet en soi C’est un outil parmi d’autres des  politiques publique
  36. 36. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Paroles d’élus
  37. 37. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Paroles d’élus
  38. 38. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Paroles d’élus
  39. 39. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Paroles d’élus
  40. 40. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Paroles d’élus
  41. 41. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Paroles d’élus
  42. 42. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Paroles d’élus
  43. 43. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Les élus impliqués… … dans la culture La bibliothèque service culturel parmi d’autres Le déficit de visibilité Le déficit de programmabilité … dans la lecture publique La bibliothèque traditionnelle, d’étude Le 3e lieu La question du rôle éducatif Un élu  impliqué n’a pas  obligatoire- ment à être un  utilisateur  direct !
  44. 44. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  La bibliothèque change-t-elle la ville, le quartier, le village ? Suivons-les Des élus osent ce genre de phrase
  45. 45. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  2c Représentations des bibliothécaires
  46. 46. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Les représentations des bibliothécaires Les tendances D’après la littérature professionnelle, l’observation des pratiques, les prescriptions de l’IGB L‘évolution des pratiques et la divergence des visions et mentalités Les générations Une grille de positionnement Le questionnaire de 2014 pour la revue Bibliothèque(s)
  47. 47. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Questionnaire 1 Bibliothèque(s) n°73, mars 2014 Emilie Thilliez-Fernandez: Questions de représentation
  48. 48. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  2d Retrait / Extension Le grand paradoxe
  49. 49. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Retrait de la bibliothèque ? Quand on trouve tout sur internet la bibliothèque perd des « parts de marché » Quand on a accès à tout sur son smartphone sa tablette son baladeur
  50. 50. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  ou extension ?
  51. 51. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  ou extension ?
  52. 52. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Grenoble Châteauroux ou extension ?
  53. 53. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Bibliothèques municipales de Grenoble Le fablab ambulant des Ulis (agglomération du Plateau de Saclay, Essonne) ou extension ?
  54. 54. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  ou extension ?
  55. 55. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  ou extension ? permettant à ses usagers, à la population d’agir et partager sur place d’influer sur l’offre de service directement ou par l’écoute de ses usages
  56. 56. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Biblio-remix à la bibliothèque du Landry (Rennes) Visuel de Doc@Brest Construction en Lego du projet Agora, Biblio Remix à l’EESAB en juin 2013, CC-BY-SA Auregann Biblio-remix : ateliers pratiques de réinvention de la bibliothèque ou extension ?
  57. 57. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Où est la ligne claire ? La bibliothèque n’est jamais la même Selon les lieux, les compétences, les énergies, les politiques Mais la bibliothèque c’est toujours un lieu 
  58. 58. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Télérama, janvier 2016 France-inter le 29 janvier 2016 Le 3e  lieu La diversification et le 3e lieu repris dans les médias généralistes. Télérama et France Inter provoquent puis rassurent : oui, il y a encore des livres à la bibli !
  59. 59. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Intermède 2 Le temps merveilleux des médiathèques
  60. 60. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Résultat d’une requête « bibliothèque » sur Google Image
  61. 61. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Résultat d’une requête « médiathèque » sur Google Image
  62. 62. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Le temps merveilleux des médiathèques L’introduction du terme « médiathèque », phénomène typiquement français lancé à la fin des années 1970 par Michel Bouvy à Cambrai, a été une opération réussie de marketing collectif. Il a contribué à rénover, dépoussiérer l’image des bibliothèques. Mais il reposait sur une illusion : que le mélange des supports et des publics entraînerait celui des usages. Les publics demeurent plus cloisonnés qu’on ne l’a voulu et le dé »placement progressif des images et des sources d’approvisionnement déconstruit pan par pan la médiathèque. Dans l’univers numérique le mot « bibliothèque » retrouve d’ailleurs des couleurs. Nous sommes d’une certaine façon à la fin du cycle des médiathèques, même si par ailleurs rien n’interdit de baptiser encore de ce vocable des bibliothèques.
  63. 63. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  3 La représentation des élus et bibliothécaires Représentations des bibliothécaires sur les élus Représentations des élus sur les bibliothécaires
  64. 64. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  3a Représentations des bibliothécaires sur les élus
  65. 65. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Élus vus par bibliothécaires Matériau : questionnaire anonyme Pour Bibliothèque(s) n°71-72, décembre 2013 27 réponses Exploitation qualitative et non quantitative Prédominance de points de vue négatifs : « Lâchez-vous ! » Les extraits ci-après ont été choisis à dessein parmi ceux exprimant une critique ou une distance.
  66. 66. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Que vous apportent les élus ? Du stress et une pression inutile Des ennuis et surtout des freins aux projets Quelles sont vos relations ? Fatiguantes Plutôt mauvaises Épisodiques, distantes De relations il n’y en a pas et c’est dommage
  67. 67. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Quelles sont vos relations ? « Je demande régulièrement à mon élu de nous voir . "A quoi bon, ce  que tu fais et propose est bien". Le problème est que si je décide  demain de me cantonner au strict minimum ce sera aussi très bien ».  « D'une manière générale, le "quant à soi" me paraît le 1er niveau  de relation : on s'observe un peu de loin. Sans aller jusqu'à parler de  méfiance réciproque, il y a toujours un a priori sur l'autre ». « Sentiment d'être sous la férule du Maire, d'être dépendant à tout  instant d'une décision impromptue, totalement imprévisible, et  envahissante. »  « Leur hypocrisie, le côté « vitrine » qui prime sur tout le reste, leur  manque d’écoute pour des agents qui travaillent vraiment au service  de la population ».
  68. 68. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Quelles sont vos relations ? « Certains  élus  souhaitent  avec  force  construire  une  médiathèque  dans leur commune sans réel projet scientifique, culturel, éducatif et  social pour la structure et les habitants. Cela pose question quant à  l’avenir de tels équipements. » « L'opacité des processus décisionnels; le fait qu'ils veulent le beurre  et l'argent du beurre, Le fait que la politique publique ne soit pas  clairement définie et que nulle part soient explicités les liens entre  les objectifs de cette politique et les moyens humains, financier, mais  aussi organisationnels pour mettre en place cette politique au niveau  des médiathèques ». 
  69. 69. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Le besoin de reconnaissance « Manque  de  connaissances  des  postes  en  général  et  des  métiers  pouvant exister au sein d’une municipalité ». « Une  municipalité  regroupe  différents  corps  de  métiers  et  nous  sommes  tous  indispensables.  Au  lieu  de  nous  laisser  expliquer  en  quoi  consiste  notre  métier  de  bibliothécaire  avec  ses  multiples  tâches, eux vont garder à l’esprit bibliothécaire égal couverture de  livres et caissière ». « Ils  ne  connaissent  pas  notre  travail  et  le  rayon  d'action  global  d'une  médiathèque  :  culturel,  social,  éducationnel,  sociétal,  etc.  Nous  sommes,  pour  nombre  d'entre  eux,  des  caissières  culturelles  publiques payées à lire ». « On a l’impression que la lecture publique est perçue plutôt comme  un  "problème"  (budgétaire…)  et  que  la  culture  c’est  surtout  les  animations organisées par la ville, la part de la médiathèque à ce  niveau étant bien définie mais considérée comme de peu d’intérêt au  regard du reste ».
  70. 70. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Un regard sur les élus  « Ils ont forcément un côté clientéliste (au moins un peu), ils veulent  des beaux équipements qui font plein de choses mais que ne coûtent  pas cher, ils pensent à nous pour accueillir leurs pince-fesse ou  l’expo de leur ami Machin (la semaine prochaine), ils sont aux  ordres des associations… » « Malgré le fait que la chose publique puisse rimer avec le service  public que nous proposons, il semblerait que l'idée de république qui  semblerait commune aux deux est parfois si loin de leurs  préoccupations que, parfois, on se demande... si on est fait pour se  comprendre. L'intérêt général devient différemment apprécié, dira-t- on. »
  71. 71. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Portraits d’élus « L’élu détaché et peu présent (parfois se plaignant d’être débordé) … » « L’élu « je m’en fout ». Avec lui on peut faire tout ce que l’on veut,  il ne dit rien, ne pense rien et ne fréquente pas la bibliothèque. » « L’élu « je sais tout ». Il connaît la bibliothèque, il connaît le  public. Il décide pour vous. » « L’élu « pas de vagues » qui ne veut pas entendre parler de la  bibliothèque excepté en bien. Pour lui, il faut éviter les lettres de  rappel et les amendes ! » « L’élu « peau de vache ». Avec vous, tout est bien, il dit oui à vos  propositions et derrière il insiste sur le fait que vous êtes une  « fonctionnaire ingérable ». »
  72. 72. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Portraits d’élus « Le parachuté qui ne s’intéresse pas à sa délégation » « Le trop heureux d’être là qui se mêle de tout à contretemps » « Le monomaniaque qui ne jure que par le spectacle vivant/le  musée/les associations/la bibliothèque » « L’élu bienveillant mais ne tenant pas à comprendre quoi que ce  soit. Intéressant mais il sera incapable de défendre un projet en  bureau municipal ou en commission. » « L’élu méfiant a priori, essentiellement pour des raisons financières  mais ne cherchant pas non plus à comprendre la dynamique d’un  projet d’établissement. On pourrait le décrire avec cette phrase  « oui, mais on va où avec tout ça » ou, en off « il nous emmène où,  avec tous »
  73. 73. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Une remarque cinglante « le fait d'être un élu ne le  qualifie pas comme  spécialiste de la question  des bibliothèques ».
  74. 74. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  L’électeur et l’usager « L'élu  est  sur  un  positionnement  politique  sur  la  gestion  de  la  cité » ; « Là où le bibliothécaire réfléchit en terme de public, d'accès  à la culture pour tous, l'élu parle d'électeurs... Les deux discours ne  se rejoignent pas toujours » « Le plus désagréable pour moi, ça a été de recevoir quelquefois le  coup  de  fil  de  l'élu  (conseiller  municipal  ou  directement  le  maire  dans une petite commune) suite à une rencontre avec un administré  qui n'avait pas compris/accepté une réponse faite par le service. Ce  mode  de  fonctionnement  des  habitants/électeurs  (aller  directement  au  plus  haut  niveau)  et  la  très  grande  écoute  des  élus  est  parfois  pesante, on ne se sent pas toujours suffisamment légitimé. »
  75. 75. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Qu’est-ce qu’une bibliothèque ? « Il est difficile de « leur faire comprendre qu’une bibliothèque n’est  pas simplement un lieu où l’on stocke des livres » « Pas grand-chose au total en matière de compréhension des enjeux.  La lecture publique est considérée comme une chose "à part" et ce  n’est que quand le lieu est utilisé en partenariat (crèches, écoles,  animations…) qu’il devient un peu intéressant. D’ailleurs la  meilleure image nous en est donnée par la venue des correspondants  de presse ». « Les spécificités de notre métier ne sont pas reconnues, tout est  pour l’animation au détriment des collections qui passent  complètement au second plan » « il est difficile de convaincre du bienfondé de poursuivre des actions  culturelles » « Pour certains maires, il est très difficile de détacher l’activité  médiathèque de celle du loisir »
  76. 76. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Il est difficile de convaincre les élus… « de ce qu’est véritablement une bibliothèque municipale, c’est-à-dire une  médiathèque 3ème lieu, avec différents types de supports (ou des contenus  dématérialisés), des services variés (travail avec les classes, les crèches,  les associations, les partenariats avec d’autres structures culturelles pour  de nombreuses animations) en plus des horaires de service public, et donc  les différents types de personnes que la bibliothèque touche (bébés,  élèves, chômeurs, personnes âgées) créant pas là-même du lien social,  intergénérationnel, mais aussi un « intérêt » général et un  épanouissement individuel « qu’une bibliothèque du 21e siècle n’est plus ce qu’elle était quand ils  étaient petits. L’évolution de nos missions reste un grand mystère pour les  élus qui, devant l’inflation d’actions « hors champ du livre » se  raccrochent à une idée ancienne de la « lecture publique ». On s’en rend  compte dans les combats pour la création d’un fonds de DVD par  exemple, ou le recrutement d’un animateur multimédia, la mise en place  d’ateliers d’initiation à l’informatique, etc. »
  77. 77. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Intermède 3 Flatteries officielles
  78. 78. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Les discours d’élus aux congrès de l’ABF Ah si on les avait consignés et conservés ! Mot de bienvenue Discours lors de la réception à la Mairie
  79. 79. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  3a Représentations des élus sur les bibliothécaires
  80. 80. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Pas de traces écrites ni enregistrées
  81. 81. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  4 Les conditions de la convergence Instrumentalisation et croisement Co-construction des politiques publiques
  82. 82. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  4a La co-construction des politiques publiques
  83. 83. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Instrumentalisation et croisement La bibliothèque utile Aux populations Aux élus La bibliothèque au croisement des politiques culturelle, éducative, sociale
  84. 84. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  A quoi servent les bibliothèques ? Les bibliothèques sont partout Les bibliothèques participent à la révolution numérique Les bibliothèques contribuent à l’égalité d’accès à la culture, à l’information, aux loisirs Les bibliothèques participent au développement de la création, de la recherche et de l’innovation Les bibliothèques contribuent au développement de la lecture et à la formation tout au long de la vie Les bibliothèques promeuvent, recommandent, proposent des clés de compréhension Les bibliothèques contribuent à la préservation du patrimoine intellectuel et culturel Les bibliothèques sont des lieux d’expression et de débat Les bibliothèques sont des espaces publics
  85. 85. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Co-construction des politiques publiques Vision Impact Analyse Exécution Objectif opérationnelAide à la décision Professionnel Politique
  86. 86. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Adhérents ? Lecteurs ? Abonnés ? Lecture publique La bibliothèque est aussi pour ceux qui ne lisent pas [le français], ou pas encore, ou plus, ou qui viennent pour autre chose que la lecture La bibliothèque n’est pas une association ou un parti, c’est un service public ouvert à quiconque même pour un usage occasionnel La bibliothèque n’est pas un service commercial auquel on s’abonne.
  87. 87. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Adhérents ? Lecteurs ? Usagers ? Populations ! Abonnés ? Publics ? Lecture publique C’est mieux qu’abonné mais ne vise que ceux qui utilisent déjà Même problème. Renvoie à l’affreux « non-public »Politiquement, c’est la population qui est le bon terme.
  88. 88. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Mettre la population au centre
  89. 89. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Mettre les populations au centre
  90. 90. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  4b Fonder l’action publique sur des données vérifiées
  91. 91. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib, 
  92. 92. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib, 
  93. 93. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib, 
  94. 94. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib, 
  95. 95. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib, 
  96. 96. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib, 
  97. 97. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Pas de réussite sans moyens A moyens faibles, résultats faibles A moyens supérieurs, résultats intermédiaires à excellents A moyens intermédiaires, résultats intermédiaires Résultats Bibliothèques de moins de 150 m² Bibliothèques de plus de 150m² 10 bibliothèques 5 bibliothèques 2 bibliothèques Moyens
  98. 98. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Résultats Moyens Les moyens ne font pas tout
  99. 99. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  La fréquentation Conclusion : Faible corrélation entre fréquentation et population communale Fréquentation / population 0 500 1000 1500 2000 2500 3000 3500 4000 Nbre d'entrées hebdomadaire Population totale 2006 (Insee - RGP) en centaine Courbe bleue par ordre d’entrées hebdomadaires Courbe rouge = population communale
  100. 100. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  La fréquentation Fréquentation/surface 0 500 1000 1500 2000 2500 3000 3500 4000 Surface en m² Nbre d'entrées hebdomadaire Courbe bleue par ordre d’entrées hebdomadaires Courbe rouge = surface Conclusion : Forte corrélation entre fréquentation et surface
  101. 101. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Quelques formules : Une bibliothèque à ¼ d’heure On ne saurait se satisfaire d’un public satisfait Les moyens sont nécessaires mais pas suffisants La bibliothèque crée son public Dépenser moins coûte plus cher
  102. 102. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Le défi de l’invisibilité La bibliothèque rend à tout moment à toutes sortes de gens une multitude de services invisibles qui sont l’essentiel de son action Cela pose un problème de visibilité vis-à-vis du public, des politiques, des médias
  103. 103. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Compter les entrées !
  104. 104. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Diversité de supports Diversités de moments Diversité de formes Extraire des chiffres clés Valoriser c’est communiquer Le Parisien, pages départementales 50 000 entrées par semaine dans les bibliothèques
  105. 105. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  L’étude valdoisienne en cours
  106. 106. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  L’étude valdoisienne en cours
  107. 107. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib, 
  108. 108. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib, 
  109. 109. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  RevueLivre
  110. 110. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Livre
  111. 111. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Un guide plutôt qu’une traduction de la norme ISO 16439 Impact of libraries rédigé par 4 experts d’une commission de l’Afnor Le plan Qu’est-ce que l’impact La mesure de satisfaction de l’usager L’impact sociétal La mesure de l’impact économique
  112. 112. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Le livre blanc
  113. 113. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  En BU
  114. 114. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  En BU
  115. 115. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Conclusion
  116. 116. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Une représentation peut-elle changer ? « Étudiant ce problème de variation de la représentation, Claude Flament,  d’accord avec Christian Guimelli, considère que sa transformation  s’effectue à partir  de la modification des schèmes périphériques, avec  conservation du noyau central. » « Il est cependant aussi concevable que les représentations se transforment  d’une manière radicale, provoquant une modification d’ensemble (noyaux  et schèmes périphériques), notamment sous la pression d’événements  importants, qu’il s’agisse de crises socioculturelles, de mutations  idéologiques ou d’accidents conjoncturels (famine, épidémie, guerre). » Claude Mannoni, Les représentations sociale, PUF, Que sais-je ?, 1998- 2006
  117. 117. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Une représentation peut-elle changer ?
  118. 118. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Qu’est-ce qu’une bibliothèque ? Remise des prix Livres- Hebdo des bibliothèques à la bibliothèque du Sénat le 0312/2013 : le sénateur Alain Richard fait l’éloge de la ludo-médiathèque de Fosses (95)
  119. 119. « L’élu, la bibliothèque et son image » / Dominique Lahary. Enssib,  Bon courage ;-)

×