Les avantages
fiscaux de la reprise
d’entreprise !
Fidaquitaine© 2015
Reprise d’entreprise
Les repreneurs d’entreprise peuvent bénéficier d’une exonération ou
réduction fiscale selon les cas.
...
Reprise d’entreprise en difficulté
La société repreneuse :
 La société repreneuse doit être soumise à l’impôt sur les soc...
Rejoignez-nous !
www.FIDAQUITAINE.com
FIDAQUITAINE Expert-comptable / AQUITAINE
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Découvrez les avantages fiscaux de la reprise entreprise !

318 vues

Publié le

Les repreneurs de sociétés peuvent bénéficier d'exonération ou de réduction fiscale. Nous sommes à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le Cabinet FIDAQUITAINE / GIRONDE > 05 56 40 94 20

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
318
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Découvrez les avantages fiscaux de la reprise entreprise !

  1. 1. Les avantages fiscaux de la reprise d’entreprise ! Fidaquitaine© 2015
  2. 2. Reprise d’entreprise Les repreneurs d’entreprise peuvent bénéficier d’une exonération ou réduction fiscale selon les cas.  Une personne physique qui souscrit au capital d'une PME ou de sa propre entreprise peut bénéficier d'une réduction de l'impôt sur le revenu (IR) de 18 % des sommes investies jusqu'au 31 décembre 2016.  Une personne qui a emprunté pour acquérir des parts d'une PME peut déduire 25 % des intérêts de ses impôts sous certaines conditions.  Les personnes qui souscrivent au capital initial ou aux augmentations de capital d'une PME peuvent déduire de leur impôt de solidarité sur la fortune (ISF) 50 % des versements dans la limite annuelle de 45 000 €.  Une société créée avant le 31 décembre 2020 pour reprendre une entreprise en difficulté peut bénéficier d'une exonération d'impôt sur les sociétés pendant 2 ans.
  3. 3. Reprise d’entreprise en difficulté La société repreneuse :  La société repreneuse doit être soumise à l’impôt sur les sociétés.  Et ne pas être détenue à plus de 50% par les anciens associés de l’entreprise en difficulté. -> La société repreneuse peut bénéficier d’une exonération totale d’impôt sur les bénéfices et de CFE pendant les 24 premiers mois d’activité. L’entreprise en difficulté :  L’entreprise en difficulté doit obligatoirement avoir une activité industrielle.  Être en redressement ou liquidation judiciaire et faire l’objet d’une cession totale ou partielle ordonnée par le tribunal de commerce.  Connaître de graves difficultés risquant d’entraîner rapidement la cessation de l’activité.
  4. 4. Rejoignez-nous ! www.FIDAQUITAINE.com FIDAQUITAINE Expert-comptable / AQUITAINE

×